Last & First Time [Starfire]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 29/06/2014
Messages : 12820
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Wally West ; Peter Cannon/Thunderbolt.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League
Last & First Time [Starfire] 386562Rien
MessagePosté le: Mer 10 Avr 2019 - 11:48
Coast City est une ville solaire ; lumineuse, surtout.
Fixée sur une des Côtes les plus agréables au monde, gorgée de Soleil et d’une météo favorable, elle est le paradis des surfeurs et des baigneurs.
Mais la cité est connue depuis autre chose, depuis quelques années ; pour des moments souvent plus difficiles, mais qui ont raffermi encore la puissance, la force même de ce qui correspond désormais à l’une des villes les plus déterminées au monde.

Last & First Time [Starfire] 520727-000

Coast City est la ville de Green Lantern, et elle en est fière.
Malgré les drames. Malgré les pertes. Malgré les horreurs.
Malgré l’anéantissement, même, par Mongul puis Darkseid ; Coast City est une ville pleine de courage et de volonté, qui refuse la peur – et va de l’avant, dans la lumière.

Sauf quand la nuit tombe, bien sûr.
Même des cités aussi déterminées ne peuvent lutter contre l’obscurité nocturne, bien sûr.

« Mmh. »

Un léger murmure se fait entendre, en lisière de la ville ; quelqu’un est là.
Quelqu’un cache sa présence, à tous radars et tous systèmes électroniques. Quelqu’un flotte au-dessus du sol, via ses merveilleux Aéro-Disques venus de Néo-Génésis. Quelqu’un fixe le panneau de Coast City, avec un regard nostalgique – mais le fait rapidement disparaître, en prenant conscience du moment.
Et de ses impératifs.

Last & First Time [Starfire] 797993-mrmiracle1

Mister Miracle.
Qui se fait rare, sur Terre, et n’apparaît que dans les moments de troubles ; aujourd’hui ne devrait pas changer cette habitude, hélas.

« Bon. Voyons. »

Scott Free reprend un air sérieux, et ouvre sa main ; un hologramme ne tarde pas à apparaître.
Celui de la raison de sa présence ici.

Last & First Time [Starfire] 657276-rannthan08_001

Une ombre.
Une ombre régulièrement vue dans le désert, ces derniers jours. Une ombre qui a terrorisé bien des badauds ou des agents de la base militaire. Une ombre qui s’évapore au bout de quelques instants, après son apparition – mais qui tétanise, qui terrorise.
Au point que l’A.R.G.U.S. a été sollicité ; au point qu’un dossier a été ouvert.
Au point que la Boîte-Mère ne remarque l’événement, et en informe le Néo-Dieu. Qui est venu aussitôt.

« Allons. Où te caches-tu ? »

Il file dans les airs, discrètement ; vers le désert.
Il s’inquiète, en fait. Il sait qu’il a raison.
Car cette ombre lui dit quelque chose. Car il la connaît – car il est déjà venu ici, des années plus tôt. Et s’il y a rencontré une amie proche… Mister Miracle a aussi croisé la Mort, autant que l’Etrange.

Il pensait que cet événement était passé ; il se trompait.
Et il le regrette déjà, sincèrement.

**
*
**

Des années plus tôt ; à Coast City.
Le Soleil est haut, la journée est agréable. Hal Jordan file dans les cieux, à bord d’un avion de Ferris Aircraft, et tout va bien. La ville s’habitue aux Héros, et est fière d’abriter l’un d’entre eux.

Tout va bien ; tout va pour le mieux.
Mais ça ne va pas durer.

Hélas, l’un des futurs intervenants d’un drame à venir n’en sait rien.
Il fend les airs avec assurance, non pas sur des Aéro-Disques, mais via des jets-boots
Last & First Time [Starfire] 1548945-mister_miracle4
… car Mister Miracle veut passer pour un Héros classique ; pour le moment, encore.

« Mmh ? »

Cependant, alors qu’il entend poursuivre sa vision de toutes les villes d’Amérique, afin de connaître l’âme du pays le plus puissant de son nouveau monde, son attention est soudain attirée ailleurs.

« Mais… »

Par une source d’énergie, que sa Boîte-Mère ; une source d’énergie surprenante.
Car extraterrestre.

Scott Free dévie sa course, et plonge au cœur de Coast City. Il se projette, comme un Héros classique, et glisse au-dessus des voitures, des allées ; des avenues. Toujours aussi surpris de la paix, de la douceur de ce monde… loin, si loin de la fureur d’Apokolips !
Il est heureux d’en être parti.
Mais s’inquiète de cette énergie, et entend découvrir son origine… aussi rapidement que possible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 25/06/2018
Messages : 112
DC : Diana Prince ; Jason Todd ; Jessica Cruz
Situation : Représentante de Mosaïc
Localisations : Mosaïc
MessagePosté le: Mer 10 Avr 2019 - 14:08


Last and first time



Tant d’informations. Tellement de choses. Tellement de différences…. ! Les panneaux publicitaires. Les slogans accrocheurs. Tout ce vacarme… La pollution, les bruits des conversations, ces communicateurs qu’ils appelaient téléphone, les bruits de leurs pas sur l’asphalte. Il y avait tant de choses qui faisaient de ce monde un monde foncièrement différent du sien, et partout où elle regardait, elle ne voyait que confusion et solitude.

Koriand’r, Princesse de Tamaran, se tenait au milieu d’une des rues les plus occupées de Coast City, et elle se sentait terriblement seule.

Cette équipe qui l’avait accueillie seulement quelques jours plus tôt lui avait conseillé de rester à l’abri dans leur tour. Ils avaient des choses à voir, à mettre en place, avaient-ils dit, mais ce monde était si vaste, et si différent, et surtout… Si lointain du sien. Elle avait besoin de comprendre, de savoir, de… de s’assurer qu’elle était enfin en sécurité. Alors quand Dick Grayson avait détourné le regard, elle s’était enfuit. Et après quelques tentatives par-ci et par-là, elle se retrouvait là, au beau milieu de cette rue dans laquelle elle ne reconnaissait rien. Car tout était … tellement différent. Six longues années étaient passées depuis qu’on l’avait arrachée de Tamaran, et cet endroit ne faisait que creuser le fossé qui la séparait de son enfance si joyeuse au palais.

Elle baissa les yeux vers ses mains et, comme pour lui répondre, ces dernières s’illuminèrent de l’énergie solaire qu’elle était maintenant capable de manipuler. Quelqu’un poussa un juron sur sa gauche et Koriand’r releva la tête juste à temps pour voir le visage apeuré mais aussi haineux d’un homme qui s’écartait vivement d’elle. Elle serra les poings et l’énergie disparut. Le regard de l’homme, lui, par contre, ne changea pas, même alors qu’il s’éloignait et se retournait régulièrement vers elle.

« Pas mal la tenue ! »

Koriand’r se retourna, cherchant l’origine de la voix, un sourire soulagé aux lèvres.

« Merci ! » répondit-elle dans le vide.

Mais personne ne relança la conversation. On lui jeta des regards en coin, des regards plein de jugement, des regards condescendants, et c’est à ce moment qu’elle réalisa que ce qu’elle portait – et qui était ce qu’elle avait eu sur le dos quand elle était arrivée sur ce monde – était foncièrement différent de ce qu’elle voyait autour d’elle. Aussi bien au niveau des couleurs que de la coupe.

Dick Grayson lui avait demandé d’être patiente et de les laisser l’aider à la présenter au reste du monde. Elle commençait à se demander si c’était une bonne idée.

Jusqu’à ce qu’elle aperçoive quelque chose qui venait tout droit vers elle, filant à travers les airs et au-dessus des voitures. Quelque chose qui n’était de toute évidence pas humain.

A son grand soulagement.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 12820
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Wally West ; Peter Cannon/Thunderbolt.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League
Last & First Time [Starfire] 386562Rien
MessagePosté le: Mer 10 Avr 2019 - 15:04
« Salutations. »

Mister Miracle se pose devant Starfire, quelques instants après avoir parlé fort pour se faire entendre ; ses jet-boots causent un bruit puissant, qui couvre légèrement les bruits alentour. Et provoquent une petite panique, aussi.

« Mon dieu ! »

« Au secours ! »

« Des monstres ! »

« Des costumes ! »

« Ils vont nous tuer ! »

« Fuyez ! »

La foule se disperse, alors.
Mais Scott Free ne s’y intéresse pas ; son attention entière est concentrée sur l’extraterrestre, au cœur de cette ville dont il ne sait encore rien.

« Je suis… »

Scot, a-t-il envie de dire naturellement ; même s’il a quitté Apokolips depuis des années, la puissance de l’éducation de Granny Goodness demeure.

« … Mister Miracle. »

Même si une part de lui demeure mal à l’aise, à reprendre le pseudonyme de Thaddeus Brown. Celui-ci est mort devant lui depuis des années également, mais… l’aventurier le tient en tellement haute estime qu’il se juge indigne de prendre sa suite.
Même après tant d’événements, tant de luttes. Sur Terre et ailleurs.

« J’ai eu vent de… l’attroupement. »

Il tourne légèrement sur lui-même – mais il n’y a plus personne.
La masse humaine a disparu ; cela le surprend, tant cette attitude ne correspond en rien aux standards d’Apokolips… et même de Néo-Génésis, aussi. Bien qu’il n’ait passé que quelques jours, à peine, dans ce foyer qu’il s’est dépêché de quitter, après son mariage avec Big Barda.

« J’ai… la fierté de compter parmi les défenseurs de ce monde. »

Ce qui est vrai.
Même si sa présence ici a amené bien des menaces qu’il a dû stopper, ensuite.

« Je constate que vous n’êtes point d’ici. »

Les paupières de son masque sensible se plissent, tandis qu’il observe Koriand’r – non pas pour ses formes ou ses atouts, mais en cherchant les subtilités de son origine ; comme s’il se désintéressait complètement des charmes de la jeune femme.

« Ho. Hooo. »

Un léger sourire glisse sur son masque, quand l’information vient à son esprit ; et sans l’aide de la Boîte-Mère, qui plus est.

« Pardonnez mes manières, mais je suis dans l’obligation de vous informer que ma pauvre personne est rongée par une passion pour l’Alikaor, célèbre liqueur de votre monde. J’entends ici vous exprimer mon admiration pour la culture capable de créer un tel nectar, et par-là-même vous adresser mes salutations distinguées. »

Le Néo-Dieu parle, dans une langue qui n’a rien d’humaine.
Cela inquiète, au loin, les agents de police qui tremblent et tentent de décider quoi faire ; mais il s’en contrefiche.
Il sourit.
Il sourit à l’étrangère – car il l’a reconnue ; et il espère que son Tamaranéen n’est pas trop rouillé, surtout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 25/06/2018
Messages : 112
DC : Diana Prince ; Jason Todd ; Jessica Cruz
Situation : Représentante de Mosaïc
Localisations : Mosaïc
MessagePosté le: Ven 12 Avr 2019 - 18:49

Last and first time



Koriand’r se retourna vers les humains en visible panique, surprise. La peur n’était pas un mauvais sentiment à instiller aux autres – la peur, pour bien des peuples, était synonyme de respect. On reste dans les rangs quand on a peur. On n’attaque pas, surtout. On ne l’emprisonne pas et n’abuse pas d’elle pendant six longues années. Que les humains aient peur d’elle n’était peut-être pas une mauvaise chose alors… mais pourquoi se sentait-elle tant blessée par leurs brusques écarts et les regards effrayés qu’elle recevait ? Elle commençait à croire qu’elle aurait dû écouter Richard Grayson et rester dans l’abri de leur immense tour.

Mais d’un autre côté… d’un autre côté, il y avait lui. Elle détourna son regard du vide soudain qui s’était dessiné autour d’eux et reporta son attention sur le nouvel arrivant. Elle avait eu raison de penser qu’il n’était pas humain, car il ne l’était définitivement pas. Sa technologie visible et discrète à la fois suffisait à le deviner, mais ça allait bien au-delà de ça. Elle n’arrivait pas à déterminer son origine ceci dit, ni-même si elle la connaissait, mais elle se surprit elle-même à se sentir bien plus à l’aise avec cet homme dont elle ignorait tout qu’avec tous les autres humains qu’elle avait pu côtoyer jusque-là.

Ce qui, évidemment, se manifesta en un sourire sincère qu’elle lui adressa avant de jeter un nouveau regard autour d’eux.

« Ils ont peur de moi, » répondit-elle simplement. « Les habitants de ce monde ne sont pas habitués aux voyageurs spatiaux, je crois. »

Elle testa le nom que ce dernier lui avait donné dans ses pensées. Mister Miracle ? Elle n’était pas familière avec le nom, ni avec les sonorités qui le composaient – si ce n’est que via son apprentissage de la langue de Richard Grayson, elle pouvait affirmer qu’il s’agissait d’un nom local. Etrange, mais pas impossible. Elle avait, au cours de son existence, vu bien des créatures s’arrêter sur un monde et ne jamais en partir pour finir par en adopter un des noms. Peut-être que ça lui arriverait à elle aussi, un jour. Sur Terre aussi. Elle en doutait, mais pourquoi pas ? Ce serait… ce serait vraiment bien de pouvoir arrêter de fuir.

Elle ne put continuer ses réflexions sur le mystère de cet étranger en face d’elle, car le visage de ce dernier s’éclaira et quand il reprit la parole, il parla dans sa langue. Le cœur de Koriand’r bondit dans sa poitrine et elle poussa un petit cri de surprise avant d’attraper Mister Miracle et de le serrer dans ses bras pour le saluer.

« Vous connaissez Tamaran ! » s’écria-t-elle, elle aussi en Tamaranéen. Elle s’écarta et se redressa de toute sa hauteur. « Je suis Koriand’r, fille du Roi Myand’r et Princesse de Tamaran. »

Elle y mit toutes les formes, du ton un peu pompeux jusqu’au regard cérémonieux et au port de reine. Elle en était parfaitement consciente, mais c’était tout ce qu’il lui restait de son monde natal. Les grandes plaines lui manquaient. Le palais. Son père, même, et ce malgré ce qu’il avait dû faire pour maintenir la paix. Elle aurait tout donné pour un verre d’Alikaor, d’ailleurs. Ce Mister Miracle sortit de nulle part, avec son Tamaranéen parfait, était le lien le plus intime qu’elle avait avec ses origines depuis… depuis bien trop longtemps. Elle en aurait pleuré de joie si elle n’avait pas été d’abord désireuse de lui montrer sa gratitude.

Ayant retenu la leçon auprès de Richard Grayson et se rappelant de sa conclusion sur l’appartenance de Mister Miracle à la Terre, elle agit avec plus de…. mmmmh comment avait-il dit ?… ah, politesse cette fois-ci. Tout du moins l’espéra-t-elle. Elle se pencha en avant, posa sa main sur l’épaule de Mister Miracle et l’embrassa sur la joue.

Juste ce qu’il fallait.

Elle se redressa et salua ce… Et bien, oui, cet être qui avait tout du miracle avec un nouveau sourire et un hochement de tête.

« Enchantée de faire votre connaissance, » lui dit-elle, en utilisant la langue qu’il lui avait permis d’apprendre.

Bien que… bien qu'elle décernait en fait deux langues, linguistiquement proches. Des dialectes issus des mêmes bases. Elle les maîtrisait maintenant parfaitement, en tout cas, et elle était plus qu’excitée à l’idée de pouvoir lui rendre le plaisir et la joie profonde qu’elle avait ressenti en l’entendant parler Tamaranéen !

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 12820
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Wally West ; Peter Cannon/Thunderbolt.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League
Last & First Time [Starfire] 386562Rien
MessagePosté le: Lun 15 Avr 2019 - 8:45
« Hrm. »

Mister Miracle grogne, légèrement ; puis esquisse un léger rictus.
Il est mal à l’aise.
Mais… pas parce que la jeune femme en face de lui vient de le prendre dans ses bras, par surprise et sans prévenir ; non. Parce qu’elle vient de dire quelque chose – de parler.
Dans une langue qu’il ne voulait plus entendre.

« Je… »

Il grimace, encore ; non, pense-t-il. Pas en terrien – et pas autrement, non plus.

« L’enchantement est mien, Princesse Koriand’r. »

Sa voix est douce et suave ; ses mots sont en poétique.
Notamment parce qu’ils sont prononcés en Tamaranéen, avec un léger sourire qui glisse sur son masque sensible.

« Continuons… dans votre langue, ma chère. Je n’ai guère l’occasion de la pratiquer régulièrement, alors qu’elle me rappelle des moments agréables. »

Ce qui n’est pas entièrement vrai : Scott Free a passé peu de temps sur Tamaran – mais cette excuse en vaut une autre, pour éviter d’utiliser un autre langage.
Ho, il ne doute pas que la jeune femme, à l’air si sympathique, ait voulu bien faire ; il a connaissance du don des Tamaranéens pour les langues via les contacts, et il comprend comment elle l’a appris.
Mais il est hors de question que le Néo-Dieu reparle le patois d’Apokolips… pas tant qu’il peut l’éviter.

« Cependant… pardonnez ma curiosité, Princesse, mais j’émets une légère surprise de vous découvrir ici. Sur ce monde. »

Il tourne sur lui-même, pour désigner l’avenue complètement vide et silencieuse dans laquelle ils se trouvent.

« Cette planète découvre à peine l’existence d’autres peuples, d’autres civilisations ; je doute que Tamaran ait un intérêt particulier pour des liens avec une société aussi… novice. »

Pour ne pas dire archaïque ; même si Mister Miracle veut croire dans le potentiel local.
Bien que beaucoup s’acharnent à piétiner ces espoirs, souvent.

« Les Humains sont en effet peu connaisseurs des voyageurs spatiaux, et ils ont la mauvaise habitude d… »

« BAISSEZ VOS ARMES ! »

« LES MAINS SUR LA TÊTE ! »

« Humf. »

Scott soupire lourdement, et se tourne… pour découvrir deux agents de police plus courageux que les autres ; ou plus fous, selon l’avis.

« En voici un bel exemple. »

Il hausse les épaules, et grimace ; les rapports entre les « costumés » et la maréchaussée ne sont pas simples, et il sent une certaine agressivité chez eux, alors que le duo s’avance difficilement, en tremblant.
Ils ont peur. Ils ne savent pas quoi faire.
Ça risque de mal tourner.

« Princesse. »

Sa voix est calme, posée ; plus sérieuse que précédemment, jusque-là, alors que ses yeux fixent, sans bouger, les policiers.

« Ils sont terrifiés, et rien de ce que nous ferons leur fera changer d’avis. Nous pouvons nous rendre… et subir des moments désagréables ; il s’agit là de la position la plus sensée, mais… elle peut s’avérer dangereuse.
L’esprit conseille cependant de la suivre.
Bien qu’il y ait une autre voie – bien qu’il soit aussi possible de… s’échapper. »


Et Mister Miracle prononce ce dernier mot avec un éclair dans les yeux, et une intonation plus appuyée ; plus envieuse.
Nul doute sur ce qu’il préfère – bien que ça ne soit pas le plus sain, ni le plus sensé.
Mais… depuis quand agit-il de la meilleure des façons, après tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 25/06/2018
Messages : 112
DC : Diana Prince ; Jason Todd ; Jessica Cruz
Situation : Représentante de Mosaïc
Localisations : Mosaïc
MessagePosté le: Mar 16 Avr 2019 - 17:00
Last and first time



Koriand’r dévisagea son interlocuteur sans rien dire. Ses mots étaient doux et posés, et son attitude réellement bienveillante, mais elle ne manqua pas les signes de son malaise et son inconfort soudain. C’était un langage universel qui ne demandait aucune traduction et aucun apprentissage, et Koriand’r n’avait pas non plus besoin de connaître les origines précises de Mister Miracle pour comprendre qu’elle avait probablement dépassé une limite invisible en utilisant la langue qu’elle avait apprise grâce au contact physique avec ce dernier. Elle n’insista pas cependant et ne chercha pas à comprendre exactement le pourquoi du comment. Elle concéda d’un simple hochement de tête et d’un petit sourire sincère. Son seul regret était de ne pas pouvoir dire d’où Mister Miracle venait précisément.

« Moi aussi, parler Tamaranéen me rappelle des moments agréables, » dit-elle finalement avec un petit sourire.

Sa planète lui manquait, mais elle lui manquait déjà avant son arrivée sur Terre. Son arrivée ici n’était qu’une étape de plus dans le voyage qu’on avait commencé pour elle depuis que son père l’avait offerte à la Citadelle en échange d’une promesse de paix. La Terre était en soit bien plus paisible que le territoire maudit des Psions et leurs laboratoires barbares, mais elle marquait aussi une distance encore plus importante entre Koriand’r et le sol qu’elle avait foulé petite. Six années avaient été suffisantes pour venir à terme avec le fait qu’elle ne rentrerait probablement jamais chez elle, mais ça ne rendait pas tout ça plus facile à digérer.

Elle regretta un bref instant – mais suffisamment long pour qu’elle en goûte l’amertume – le fait de s’être présentée en tant que Princesse de Tamaran, car si elle tirait grande fierté de son titre, et s’il l’avait aidé à traverser de sombres moments, elle devait le justifier maintenant, et elle ne savait plus quoi dire. Ce Mister Miracle n’avait pas tort. La Terre n’avait pas grand-chose à offrir à Tamaran. Ils n’étaient pas prêts. Et pourtant elle était là, et elle n’était pas vraiment enchantée par l’idée de s’étendre sur le fait qu’on l’ait vendue contre une promesse de paix.

« Et bien, c’est… »

Mais le mensonge ne sortit pas – et il n’en eut pas besoin. Car, alors qu’elle formait l’ombre d’une histoire à dormir debout pour justifier sa présence dans un coin de son esprit, plusieurs voix fortes la coupèrent dans son élan. Elle se tourna, tout comme Mister Miracle, vers la source des interventions, surprise.

« La peur, » nota-t-elle, en regardant les deux hommes en uniformes s’avancer, les canons de leurs armes braquées sur eux. « Encore. »

Un détail important lui sauta aux yeux cependant, et c’est sur ce détail que se bâtirent d’elles-mêmes les fondations de sa confiance pour Mister Miracle. Elle ne connaissait ni son nom ni son histoire, mais elle savait que sur cette planète différente et fermée, il était aussi étranger qu’elle. Mieux que ça en réalité. Les armes n’étaient pas pointées que sur elle.

Et, pour la première depuis... et bien, des années, Koriand’r se sentit moins seule.

Elle détourna son regard des deux hommes pour se retourner vers Mister Miracle tandis que ce dernier lui exposait les différentes solutions qui se présentaient à eux.

« Je ne me rendrai pas, » répondit-elle avec vivacité. « Hors de question. Plus jamais. »

Elle baissa brièvement les yeux vers les pieds de Mister Miracle, ceux qu’elle avait vu le propulser à travers les airs un peu plus tôt, puis elle releva la tête vers ce dernier avec un petit sourire.

« Si vous ouvrez le chemin, je peux vous suivre. Rapidement. Je ne saurais où aller, mais il n’est pas insensé de ma part de penser que vous, oui, n’est-ce pas ? »

Les muscles tendus, prêts à passer à l’action, elle jeta un regard par-dessus son épaule, vers les deux hommes.

« C’est bien regrettable, » souffla-t-elle, malgré elle.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 12820
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Wally West ; Peter Cannon/Thunderbolt.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League
Last & First Time [Starfire] 386562Rien
MessagePosté le: Mer 17 Avr 2019 - 9:46
« Certes. »

La voix de Mister Miracle est grave, comme l’expression de son masque sensible alors qu’il acquiesce lentement aux paroles de Koriand’r ; c’est bien regrettable, en effet, que les forces de police locales agissent par peur, avec agressivité.
Regrettable, définitivement.
Mais tellement et terriblement humain.

« La… reddition n’est guère dans ma nature, non plus. »

« HEY ! FERMEZ-LA ! »

« LES MAINS SUR LA TÊTE ! »

« Humf. »

Il soupire, et détourne à regret son regard de la jeune femme ; dont il sent le trouble et la gêne, concernant les raisons de sa venue ici.
Il… comprend très bien ces sentiments, qui l’animent ; et cela le surprend.
Car, alors qu’il erre sur Terre depuis des mois maintenant, qu’il se fait une place et s’est même doté de proches – Scott Free demeure seul ; solitaire et seul. A souffrir un exil, un manque de famille aimante et présente.

« Vous êtes fort bruyants. »

Big Barda a toujours eu les Female Furies, et n’a jamais eu la faiblesse de rechercher des liens familiaux. Obéron goûte sa solitude… et ses liens avec la Justice League ne sont pas assez profonds.
Aucun de ceux qu’il connaît n’a conscience de la douleur de vouloir une famille présente – et d’avoir la certitude que cette fameuse famille ne le veut pas, elle.
Aucun… avant aujourd’hui, peut-être ; avant Koriand’r de Tamaran, qui surprend et intrigue le Néo-Dieu.

« LA FERME ! »

« C’EST PAS L’JOUR POUR M’SOÛLER ! »

« Non, en effet. »

Un léger sourire glisse sur le tissu de son masque.

« Car ce jour est tout autre.
Ce jour est celui où vous avez failli attraper… »


Sans prévenir, Scott Free active un dispositif de sa combinaison – et une épaisse fumée apparaît soudain, accompagnée de quelques explosions ; factices, mais bruyantes.

« … la formidable Princesse Koriand’r, et l’acharné Mister Miracle ! »

Il se projette dans les cieux, alors, et capte la main de Starfire au passage ; et il rit.
A gorge déployée. En souriant. Sans remords.
Le Néo-Dieu rit – et file dans les airs, pour échapper autant à l’avenue de Coast City qu’à sa police ; et ses badauds, aussi.

Il rit. Il sourit. Il s’échappe.
Avec quelqu’un.
Et même s’il n’en a pas l’habitude, car il fait généralement ça seul… il doit bien avouer que ça n’a rien de désagréable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 25/06/2018
Messages : 112
DC : Diana Prince ; Jason Todd ; Jessica Cruz
Situation : Représentante de Mosaïc
Localisations : Mosaïc
MessagePosté le: Mer 17 Avr 2019 - 17:36


Last and first time



Koriand’r eut un petit hoquet de surprise quand la fumée se répandit tout autour d’eux, mais si ça n’avait pas été prévu, elle n’en était pas pour autant inquiète, Elle ne voyait plus le reste de la rue et les deux hommes armés qui les avaient pris en joue. Elle ne voyait plus la peur dans leur regard mais aussi la colère qui avait commencé à percer le bout de son nez. Mister Miracle, lui, par contre, était toujours là, si bien que quand il lui attrapa la main tandis qu’il s’élevait au-dessus du sol, elle ne s’écarta pas. Au contraire, elle suivit le mouvement et s’envola à son tour. Ils restèrent main dans la main un bref instant, juste le temps de prendre un peu d’attitude, mais leur fuite les obligea rapidement à se détacher. Cependant, elle resta près de lui et virevolta même autour de lui, et lui ne s’écarta pas non plus. Ce n’était qu’une simple petite chose, mais alors qu’elle s’efforçait de réapprendre à vivre en société – surtout quand la dite société lui était parfaitement inconnue – elle voyait sans mal la beauté dans ce fait. De ne pas être seul, même dans la fuite… et elle savait l’apprécier.

Elle baissa les yeux vers la ville qu’ils délaissaient, les humains, la peur et l’inconfort, et, transportée par le rire de Mister Miracle, elle joignit ce dernier avec le sien, le cœur battant à tout rompre dans sa poitrine. Elle écarta les bras autour d’elle, ferma les yeux et apprécia le vent sur son visage en tourniquant sur elle-même, extatique.

Elle ralentit puis s’arrêta finalement en se retournant vers Mister Miracle, certaines de ses longues mèches encore entortillées autour de ses jambes.

« La formidable et l’acharné, » releva-t-elle, toujours amusée.

Elle pencha légèrement la tête sur le côté pour dévisager Mister Miracle – ou ce qu’elle voyait de son visage en tout cas – mais aussi le détailler du regard. Son équipement était différent de la technologie à laquelle elle était habituée mais sans aucun doute plus proche de celle de Tamaran que celle de Terre.

« Tu es une créature bien étrange, » reprit-elle, toujours avec son petit sourire. Oh, il n’y avait aucun jugement dans ses paroles, juste quelques constatations. Son visage était encore marqué par le rire qu’ils avaient partagé et c’était avec sincérité et chaleur qu’elle le regardait. « Je n’arrive pas à déterminer ton origine, mais quelque chose me dit que ça t’arrange, alors je ne poserai pas de question. »

Elle baissa les yeux vers Coast City qui continuait doucement à s’éloigner sous ses pieds tandis qu’ils gagnaient encore en altitude, lentement.

« Pas de question autre que celle que je vais te poser maintenant, » reprit-elle avant de relever la tête vers Mister Miracle. Est-ce que c’était fou de lui faire plus confiance à lui qu’aux autres humains qui l’avaient accueillie quand elle s’était écrasée sur leur planète ? Probablement, lui disait sa raison. Certainement pas, affirmait son cœur.

Koriand’r avait toujours été une créature de sentiments avant tout.

« Est-ce que c’est un bon monde ? »

Pour son exil, son asile, son refuge. Sa nouvelle vie.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 12820
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Wally West ; Peter Cannon/Thunderbolt.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League
Last & First Time [Starfire] 386562Rien
MessagePosté le: Jeu 18 Avr 2019 - 10:40
Les rires sont partagés ; l’évasion aussi.
Mister Miracle n’en a pas l’habitude – mais il pourrait commencer par apprécier.

« Ha. »

Il glousse, encore, en accompagnant les mouvements de Koriand’r.
Lui aussi file autour d’elle ; lui aussi file dans les airs, avec ses Aéro-Disques grâce auxquels il parvient à glisser dans les cieux. Il en a fallu, des mois entiers, pour parvenir à maîtriser ces engins abominables.
Les menaces de Granny Goodness n’y faisaient rien – il a fallu que le jeune Scot découvre qu’il pourrait utiliser ça pour éviter les coups, pour s’échapper, afin que ça rentre.
Et c’est rentré, donc ; au point d’être devenu le plus Aéroglisseur de la flotte… et son premier et unique déserteur, aussi.

« Formidable et acharné… ça m’est venu tout seul, j’avoue ; je trouverais mieux la prochaine fois, Princesse. »

Il effectue une légère révérence aérienne devant elle, amusé.

« En essayant d’éviter quelques poncifs… comme la courageuse et l’audacieux, n’est-ce pas ? »

Son sourire s’étend, et se prolonge sur son masque sensible.
Même s’il s’affaisse, évidemment, quand Koriand’r évoque autre chose ; un secret, qu’il entend garder… et qu’elle entend respecter.
Ce qui le touche ; beaucoup.

« Mmh. »

Il place les mains dans son dos, et flotte encore au-dessus d’eux.

« Je suis… »

… le Haut-Fils de Néo-Génésis, héritier du trône ; échangé avec le fils de Darkseid, pour une paix illusoire, et donc élevé sur Apokolips. Formé à devenir un monstre, entraîné à l’anéantissement d’autrui ; mais échappé grâce à ma folie, et désormais aventurier errant de par l’Univers, qui n’a que rejet et terreur envers les Néo-Dieux, connus pour les exactions de Darkseid.
Voilà ce qu’il devrait dire ; voilà ce qu’une partie de lui voudrait dire.
Voilà, donc, ce qu’il ne dira pas.

« … étranger à ce monde ; mais adepte du mystère. Chacun ses marottes. »

Mentir ainsi lui coûte ; mais il n’a pas le choix.
Les autres… les gens ne sont pas encore prêts. A savoir.
A le connaître, surtout.
Même si, fort heureusement, Koriand’r semble disposer à respecter son choix – et, surtout, embraye sur un autre sujet.

« Ha. »

Le Néo-Dieu s’arrête, alors ; et hoche la tête gravement.

« Je vois. »

Sa voix se fait plus sérieuse, plus concernée.

« Ce monde… cette Terre, comme ils l’appellent, est rongée de défauts. »

Il déplie ses bras, et les ouvre vers le sol.

« L’Humanité est encore organisée en clans, qu’ils appellent pays. Ils se déchirent, pour des faits passés qu’aucun d’entre eux n’a connus. Ils s’acharnent pour des bouts de terre, et des principes dépassés comme le nationalisme, ou les courants politiques.
Surtout, ils… ils n’ont aucune conscience de leurs actes ; ce sont des enfants. Des enfants avides, colériques, agressifs ; trop gourmands. Ils dévorent les ressources de leur planète, sans penser à les pérenniser. Ils veulent tout, tout de suite, et juste pour eux ; une part importante de l’Humanité n’est pas nourrie ou logée correctement. Tandis qu’une minorité vit bien, mais souffre de problèmes psychiques récurrents ; tandis qu’une ultra-minorité possède la majorité des richesses.
Ce monde… est celui d’enfants trop gâtés, qui n’en ont pas conscience et exigent toujours plus. »


Un profond soupir s’échappe de ses lèvres, alors qu’il secoue la tête.
Mais il reprend, rapidement, et fige un regard déterminé dans les yeux de Koriand’r.

« Mais… l’Humanité est paradoxale. Ces défauts existent, demeurent, continuent ; mais… il y a plus.
Il y a l’art, l’art qui est si exceptionnel qu’il touche même des civilisations extérieures. Il y a de la beauté, en eux – de la maladresse, de la lourdeur ; de la cruauté, aussi. Mais de la beauté, surtout.
Ils essayent. Ils échouent, ils font mal… mais ils essayent, et réussissent parfois. Ils ont un potentiel de grandeur si immense qu’il donne le tournis – et leurs faibles avancées sont touchantes, et sincères.
Oh, ils sont terribles ; mais ce sont des enfants. Qui, au fond, veulent bien faire… mais ont peur. Ils ont besoin d’aide. Ils ont besoin d’être guidés. Superman… connais-tu Superman ? Tu dois connaître Superman. Bref. Superman les guide, et… il réussira. J’en suis sûr. Il réussira. »


Une étincelle brille soudain dans ses yeux.

« Ils réussiront, s’ils sont aidés. Je pense même que tu pourr… »

BROUM

Scott Free est interrompu, cependant ; par une explosion.
Par une avarie technique – qui touche un avion, en pleine démonstration à quelques kilomètres de là.

Last & First Time [Starfire] A-german-heinkel-bomber-plane-crashing-mark-stevenson

Un partenariat entre la Base Edwards & Ferris Aircraft tourne mal… et l’un des pilotes est en train de se crasher ; de filer vers le sol du désert.
Avec une quasi-certitude d’y laisser sa peau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 25/06/2018
Messages : 112
DC : Diana Prince ; Jason Todd ; Jessica Cruz
Situation : Représentante de Mosaïc
Localisations : Mosaïc
MessagePosté le: Dim 21 Avr 2019 - 15:57


Last and first time



Koriand’r se sentait tellement … libre qu’elle en était presque mal à l’aise. Sans rien sous elle, au-dessus d’elle, derrière elle, elle était libre de bouger comme elle le désirait, d’évoluer selon ses choix, et si elle voulait s’envoler encore plus ? Personne ne pourrait l’arrêter, parce qu’elle ne laisserait personne le faire, mais aussi parce qu’elle était… et bien, pour la première fois depuis plus de six longues années, elle était enfin libre ? Ce qu’elle faisait, ce qu’elle disait, tout relevait de ses propres choix. Elle avait repris le contrôle de sa vie, et à cet instant précis, Mister Miracle représentait en quelque sorte cette liberté nouvelle. Avec son large sourire, ses yeux expressifs malgré ce qui cachait son visage et sa grâce aérienne, il resterait à jamais gravé dans l’esprit de Koriand’r comme la personnalisation de cet instant très précis. De ce moment de pure liberté. Elle était… Elle était libre.

« Et bien… je suis courageuse, et je n’ai nul doute de ton audace, » répliqua-t-elle avec un sourire en coin.

Elle tendit les bras sur les côtés et écarta les doigts autant qu’elle le pouvant pour apprécier la brise que leur altitude leur offrait. Son regard, lui, resta rivé sur le masque étrange qui recouvrait le visage de Miracle et qui dissimulait son identité tout en révélant tout de ses pensées et de ses expressions. Elle comprenait l’utilité de cacher son visage au reste du monde – et il semblait y en avoir un certain nombre de ces êtres masqués sur Terre – mais elle voyait un certain paradoxe à cet anonymat mêlé des vérités les plus profondes que la personne qu’il semblait être. Elle vit donc, clair comme du cristal, les doutes, les hésitations de son nouveau comparse, et elle y ressentit la familiarité des siens.

« Chacun ses marottes, » répéta-t-elle en hochant sa tête et acceptant le peu qu’il semblait vouloir lui donner. « Chacun ses menottes, » reprit-elle avec un petit sourire sincère mais compréhensif.

Des liens et des souvenirs difficiles à porter, ils en avaient tous. X’Hal seule savait qu’elle avait les siens.

Elle se redressa et reprit une position bien plus sérieuse quand Mister Miracle lui exposa sa vision sur ce nouveau monde qu’elle s’était trouvée, et elle retrouva dans ses paroles le début des conclusions qu’elle avait commencées à se faire ces derniers jours. Elle voyait de la grandeur et tellement de possibilités sur cette Terre, mais tant de dureté, tant de méchanceté. On n’avait jamais le bien sans le mal, mais l’équilibre lui semblait tellement fragile ici. Ca aurait dû l’effrayer. Après ce qu’elle venait de vivre, elle aurait dû vouloir un havre de paix pour sa fuite, mais il y avait quelque chose de… d’attrayant sur Terre. L’adaptation serait difficile, mais elle savait déjà qu’elle resterait. Son choix était fait.

Mais entendre ce qu’il disait restait inspirant et elle l’écoutait donc avec un silence presque cérémonieux
Silence qui se brisa malgré elle, quand le bruit de l’accident qui se déroulait à quelques mètres de là arriva à ses oreilles.

Elle fit volte-face, surprise. Certes, la technologie humaine était archaïque, mais elle reconnaissait l’appareil qui était en train de chuter malgré tout. Les ailes étaient, après tout, plutôt universelles.

« Nous devons… »

Elle jeta un regard vers Mister Miracle et lui sourit avant de partir à toute vitesse vers l’avion en pleine chute libre. Bien plus proche désormais, elle vit immédiatement le visage du pilote à l’intérieur qui, à en croire les ballotements de son corps, avait probablement perdu conscience à cause de la vitesse de sa chute. L’avion vrillait à toute vitesse, ce qui rendait le sauvetage un peu plus compliqué que prévu, et une de ses ailes était en feu. Devait-elle sauver la machine en plus de l’humain ? Quelle importance accordaient-ils à leurs avions ? Elle jeta un regard par-dessus son épaule vers Mister Miracle tout en continuant à suivre l’avion de très près.

« Il faut le stabiliser et quelque chose me dit que c’est tout à fait dans tes cordes, non ? » lança-t-elle avant de tenter une nouvelle percée vers le cockpit. Mais les vrilles étaient trop rapides désormais. Elle étouffa un juron en Tamaranéen. « Il faudrait juste le ralentir un peu, et je devrais pouvoir sortir le pilote de-là… » Elle tourna cette fois-ci la tête vers Mister Miracle. « Devrions-nous essayer de sauver tout l’appareil ? »


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 12820
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Wally West ; Peter Cannon/Thunderbolt.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League
Last & First Time [Starfire] 386562Rien
MessagePosté le: Mar 23 Avr 2019 - 11:13
Ils se comprennent ; sans rien dire, ou presque.
Par des gestes, des regards, des mots couverts. Ils se disent beaucoup, en un minimum de paroles.
Cela le surprend. Cela le choque, même. Cela l’impressionne, aussi.
Mais… cela lui plaît, surtout.

Mister Miracle flotte au-dessus de Starfire, et laisse son regard dériver sur elle, en hochant lentement et doucement la tête à ses répliques ; il la fixe, il l’admire.
Mais pas comme d’autres.
Pas comme les Humains, qui se figent sur ses formes et laissent leurs corps acter les émotions intenses et dures qu’elles provoquent. Pas comme ses bourreaux, qui ne voyaient en elle qu’une esclave. Pas comme les fous, qui ne voient que l’étrange et le rejet que cela leur inspire.

Il la fixe, il l’admire.
Comme… un esprit proche ; un lien possible, probable. Non.
Un lien certain.
Entre eux. Entre deux exilés. Entre deux abandonnés.
Entre deux solitaires… qui se trouvent ; et se comprennent, l’un l’autre. En se comprenant enfin, soi-même.

Le Néo-Dieu veut le dire, alors.
Il veut exprimer… ce qu’il ressent ; ce qu’il sent. Même s’il n’a pas les mots. Même s’il n’en a pas l’habitude. Même si on lui a appris le contraire.
Il veut l’exprimer, oui ; s’ouvrir. Même révéler son visage.
Il ne le pourra pas, cependant – car une crise éclate, et les deux Héros décident d’agir. Evidemment.

« Stabiliser, oui. Ralentir, oui. Extraire le pilote… non. »

Mister Miracle se projette aux côtés de Koriand’r, et tous deux approchent de l’appareil qui file vers le sol. Les autres avions volent autour, sans savoir quoi faire ; le pilote concerné est inconscient, oui.
Mais ça semble ne pas durer.

« Regarde ; il lutte. »

L’homme bouge, en effet. Il se débat. Il remue.
Il refuse de s’effondrer… de plonger dans l’inconscience, de laisser l’obscurité s’emparer de lui. Il se bat.
Et il finit par se réveiller.

« Le temps est compté. Mieux vaut ne pas le gâcher à lutter contre sa volonté. »

Scott Free grimace, en accélérant.
Il se place en parallèle de l’avion, et lève légèrement ses mains ; des énergies puissantes s’en dégagent, et viennent se placer contre la carlingue en flammes.
La chute ralentit, alors ; l’effet est rapide, heureusement.

« Je ne saurais maîtriser ces flammes. Peux-tu y faire quelque chose ? »

Il ne connaît pas les capacités de la jeune femme, même s’il a quelques idées des pouvoirs de ceux qui viennent de Tamaran ; il ne peut cependant s’y fier complètement.
Une vie est en danger.
Et ce fameux Humain tente d’agir aussi, même si d’autres essayent de le contacter…

« HAL ! MON DIEU, HAL ! SAUTE ! EXTRAIE-TOI TOUT DE SUITE ! »

« Hors de question. Je ne ruinerais pas un tel joujou ! »

Le pilote grimace, et donne un sacré coup dans l’avion ; celui-ci cahote, encore, puis se décale.
Il remonte légèrement, reprend une meilleure conduite – mais file à plusieurs mètres de Starfire et Mister Miracle. Qui le voient se rapprocher du sol… avant de se redresser, un peu ; pour une sorte d’atterrissage vaguement maîtrisé.

Last & First Time [Starfire] Planecrash0505

L’avion s’est posé ; avec une chance infinie.
Mais la Boîte-Mère communique avec son maître, et celui-ci blêmit sous son masque.

« Par la Source… le moteur est touché, il va exploser ! »

Scott Free révèle une partie de son origine par son juron, mais ne s’y intéresse pas ; il se précipite en avant, pour rejoindre l’avion. En espérant arriver à temps.
En espérant empêcher un drame – qui pourrait être terrible, car les secours arrivent ; les mêmes secours qui seraient soufflés par l’explosion, si rien n’est fait pour l’empêcher !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 25/06/2018
Messages : 112
DC : Diana Prince ; Jason Todd ; Jessica Cruz
Situation : Représentante de Mosaïc
Localisations : Mosaïc
MessagePosté le: Ven 17 Mai 2019 - 22:33

Last and first time



Koriand’r cala sa vitesse de vol à cette de Mister Miracle et de l’avion, afin d’accompagner ce dernier dans sa chute et, surtout, de pouvoir agir avant qu’il ne s’écrase fatalement sur le sol. Elle regarda son tout nouveau compère ralentir la descente de l’oiseau de métal et porta ensuite son attention aux flammes qui léchaient l’appareil, comme le lui demandait Mister Miracle. Contre un feu normal sur Terre, elle ne pouvait pas grand-chose. De l’oxygène, un combustible et un déclencheur, et surtout, une température trop basse, bien trop basse, pour qu’elle ne puisse l’assimiler. Mais ce feu-là était particulier. C’était un feu de carburant, un feu qui se déchaînait et ce même malgré le vent autour d’eux. Ses yeux captèrent immédiatement les flammes bleues et celles, tellement chaudes, qu’elles en étaient transparentes. Ca, c’était bien plus son truc.

« Je vais l’affaiblir un maximum, » cria-t-elle en direction de son partenaire pour se faire entendre. « Peut-être que j’arriverais à le fatiguer assez pour qu’il ne s’épuise de lui-même ! »

Elle était capable d’assimiler bien plus d’énergie que ce feu ne pourrait jamais lui en offrir, mais son soucis n’était pas ses capacités à elle, mais plutôt la gravité et le sol qui se rapprochait. Il ne fallait pas traîner, donc. Elle se rapprocha des flammes sans hésiter, ignora celles qui ne pourraient rien lui apporter et qui étaient à peine chaudes contre sa peau, pour se concentrer sur le cœur du feu et aussi son origine. Elle posa une main sur la carlingue et ferma les yeux en accompagnant la chute de l’avion et en aspirant tous les ultraviolets que les températures les plus chaudes arrivaient à produire, et l’espace d’un instant, son plan fonctionna. Elle se sentait gonflée de force et d’énergie brute, la sensation naturelle et instinctive chez elle, et elle s’y complaisait. Le feu continuait, mais elle en assimilait le plus gros, les plus hautes températures, et le carburant se fatiguait à la nourrir. Peut-être, se mit-elle à espérer, peut-être la considèreraient-ils différemment si elle sauvait l’un des l’autres. Si elle leur montrait qu’elle n’était pas un monstre. Peut-être…

Mais elle ne le saurait jamais. Car l’avion leur échappa et l’humain reprit la situation en main de lui-même et un bref instant, Koriand’r fut prise de déception à l’idée qu’on venait de lui voler sa chance de prouver sa valeur. Un très court instant qu’elle oublia rapidement, préoccupée par d’autres émotions et d’autres dangers, comme venait de le lui annoncer Mister Miracle.

Qui venait également de s’ouvrir un peu plus à elle, probablement involontairement.
Elle s’en réjouirait plus tard.
D’abord…

Elle fila à travers les airs, transformant son surplus d’énergie en vitesse, jusqu’à ce que les couleurs soient floues autour d’elle. Elle se posa un peu plus violemment que voulu sur le nez de l’avion qui s’enfonça dans le sable, et elle arracha immédiatement la vitre du cockpit, attrapa le pilote par la sangle qui le maintenait à son siège et tira, arrachant ainsi ce dernier et… son siège, également. Pas le temps pour la finesse. Elle lança le joli paquet en direction de Mister Miracle qui, par ce qu’il avait fait et ce qu’il venait de dire, lui avait prouvé qu’il saurait réceptionner l’humain sans problème pendant qu’elle, elle s’écartait de l’avion pour l’attraper. Son corps se tendit tandis que l’énergie devenait adrénaline et que ses muscles s’en nourrissaient pour redoubler d’intensité, pour gonfler sa force déjà impressionnante tandis qu’elle levait l’avion au-dessus de sa tête.

Elle le jeta dans les airs avec force – une force de Tamaranéenne – et l’énergie supplémentaire qu’elle ajouta à son tir l’entoura d’une brève vague de chaleur qui enclencha la fonte de quelques malheureux pâtés de sable à ses pieds pour les transformer en verre sale. Mais à ses yeux, ça n’avait rien à voir avec le spectacle de l’oiseau de métal terrien qui s’envolait, loin, loin, pour finalement exploser, comme Miracle l’avait prédit, loin de tout danger.

Son cœur bondit dans sa poitrine, et une vague d’extase intense s’empara d’elle. Elle virevolta vers Mister Miracle avec un grand sourire, les yeux pétillants et les poings serrés de joie.

« On a réussi ! On a réussi !!! Par X’Hal, nous avons sauvé des humains ! »


:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 12820
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Wally West ; Peter Cannon/Thunderbolt.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League
Last & First Time [Starfire] 386562Rien
MessagePosté le: Sam 18 Mai 2019 - 17:51
Un silence épais s'installe, après l'explosion brutale puis également l'explosion sonore de Starfire ; qui est ravie d'avoir réussi... et qui a des raisons de l'être, surtout.
Elle le mérite. Elle a fait ce qu'elle pouvait – et elle a fait ce qu'il fallait.
A voir maintenant la réaction de ces fameux Humains, si imprévisibles...

 « Princesse. »

La silhouette de Mister Miracle se dessine dans les cieux, alors qu'il descend des nuages pour se rapprocher de Koriand'r ; et il esquisse un léger sourire, bien que fatigué.

 « Ce fut... fantastique. »

Il hoche la tête et le pense ; sincère et impressionné.
Bien qu'il ne soit pas seul, en fait. Il tient avec sa force surhumaine le siège du pilote, arraché brutalement mais efficace par Starfire ; et le fameux pilote, dessus.

 « Pas faux. »

L'homme croise les bras, et esquisse un certain sourire, en découvrant Koriand'r ; et ses charmes, bien sûr.

 « Hey... bonjour, miss ! »

Alors qu'ils sont encore à deux mètres du sol, le pilote se détache et saute ; pour se réceptionner parfaitement, mais en rajoutant un peu de théâtral dans ses gestes.

 « Merci pour tout, mais... j'aurais pu m'en tirer seul. »

Il s'avance vers Starfire, et lui adresse un petit clin d'oeil en esquissant un sourire charmeur.

 « Bien que ce soit toujours un plaisir, de rencontrer une jeune femme Héroïque... et charmante. »

Scott Free continue de flotter au-dessus du sol sur ses Aéro-Disques, et lève les yeux au ciel ; les Humains, pense-t-il. Ils ne changeront jamais.

 « Je suis... Hal Jordan. Et enchanté. »

 « HAL ! »

Une voix féminine se fait entendre, alors que plusieurs véhicules s'arrêtent brutalement ; et Carol Ferris s'en extraie, d'abord terrorisée... puis rapidement crispée, en voyant le manège du pilote à proximité de Starfire.

 « Humf. Encore ! Encore ça ! »

 « Carol, arrête. »

Hal Jordan abandonne toute attitude charmeuse, et adopte soudain un air sérieux ; et grave.

 « Je n'arrêterais pas ! Tu m'as fait la peur de ma vie, et je te vois av... »

 « CAROL, ARRETE ! COUCHE-TOI ! »

Le pilote se projette, et pousse la jeune femme au sol ; juste à temps.
Car une puissante tempête de sable s'élève soudain. Sans raison, sans explication, et s'en prend entièrement à la zone.

 « Princesse. »

Mister Miracle n'est pas gêné par le sable ; pour l'instant.
Mais alors que les secours demeurent au sol, et que Hal Jordan protège Carol Ferris, Scott Free grimace et adopte le même air sombre que le pilote.

 « Là. »

De l'index, il désigne la tempête, qui ne cesse de s'amplifier... mais il désigne quelque chose, dedans.
Une forme. Une silhouette.
Last & First Time [Starfire] 657274-rannthan08_001
Etrange. Surprenante. Inconnue.
Dangereuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 25/06/2018
Messages : 112
DC : Diana Prince ; Jason Todd ; Jessica Cruz
Situation : Représentante de Mosaïc
Localisations : Mosaïc
MessagePosté le: Lun 20 Mai 2019 - 0:55

Last and first time



« Fantastique, » répéta Koriand’r, la tête levée vers Mister Miracle et son sourire toujours aux lèvres.

Elle esquissa une petite courbette, petite acrobatie qu’elle avait pu voir passer à la télévision, dans la tour des Titans, et qui lui paraissait des plus appropriées. Son cœur débordait de joie. Elle venait de sauver un humain. Et elle avait rencontré quelqu’un comme elle ! Pas Tamaranéen, évidemment, mais qui jurait à la Source et qui faisait face aux regards des humains, tout comme elle. Elle s’était sentie coupable de « désobéir » aux demandes de Richard Grayson en quittant la Tour, mais elle avait du mal à se le rappeler à cet instant. Elle n’avait d’yeux que pour Mister Miracle, le sourire sur ses lèvres, hésitant mais chaleureux malgré tout, et sur les possibilités que cette mésaventure pouvait lui offrir.

Elle n’était plus seule.

Dans tous les sens du terme, d’ailleurs, car elle fut rappelée à l’ordre par l’atterrissage tout en panache du pilote qui venait de s’extraire du siège. Elle vit son regard changer du tout au tout quand il se redressa et leva les yeux vers elle – mais pas seulement son visage. Sur Tamaran, elle n’aurait pas relevé. Sexualité et sensualité n’y étaient pas tabous et étaient exprimées comme on le souhaitait, mais Tamaran était loin, et elle avait été confrontée à la réalité d’autres mondes entre deux. D’autres tortionnaires. Et Koriand’r avait décidé, plus jamais.

Elle croisa donc les bras sous sa poitrine et afficha un air fermé aux tentatives risibles du pilote. Il était tellement évident que c’en était presque risible, et elle était au fond encore bien assez extatique pour avoir envie d’en rire, mais par principe, elle s’y refusa.

« Enchanté, Hal Jordan. Je suis Koriand’r, Princesse de Tamaran. Et… » Elle jeta un regard vers la femme qui venait d’arriver et dont les grands yeux brillaient de colère. « Et je crois bien que je ne pourrais rien faire pour les ennuis que vous êtes sur le point d’avoir cette fois. »

Koriand’r leva la tête vers Mister Miracle pour lui proposer de repartir vers de nouvelles aventures quand les choses s’accélèrent et prirent un tournant que personne n’aurait pu prévoir. Hal Jordan se jeta en avant pour faire basculer la jeune femme au sol, et une violente bourrasque s’abattit sur la zone tout autour d’eux. Sauf que ce n’était pas une bourrasque et qu’elle ne retomba pas. Les vents étaient violents et chargés de grains de sable qui lui fouettaient la peau et crissaient contre ses cheveux. Koriand’r leva un bras pour se protéger les yeux tandis qu’elle suivait la direction de l’index de son comparse. La silhouette qu’elle trouva au bout la laissa complètement perplexe.

« Qu’est-ce que c’est ?! » cria-t-elle par-dessus le bruit du vent et du sable qui frappait tout ce qui les entourait. « Un humain ? Les humains peuvent faire ça ?! »

Elle baissa les yeux vers le pilote qui était presque complètement couché sur la dénommée Carol pour la protéger de son corps. Il n’était peut-être pas aussi mauvais que ce qu’elle avait d’abord pensé, mais aussi héroïque avait été son geste, il ne tiendrait pas longtemps dans de telles conditions – surtout que ces dernières empiraient avec chaque seconde qui passait. Elle leva les yeux vers les autres véhicules qui étaient arrivés, mais, par chance, la jeune femme avait été la seule à en sortir, et elle pouvait voir, dans le brouillard de sable, les visages effarés des humains à l’intérieur, protégés par les vitres.

« Miracle ! Nous devons les mettre à l’abri ! »

Elle se retourna vers la silhouette qui n’avait pas bougé d’un pouce et dont le regard, de plus en plus lourd, la mettait de plus en plus mal à l’aise. Finie sa joie intense et sa fierté toute aussi profonde. Koriand’r était en proie à des émotions bien plus négatives désormais, et elles la prenaient d’assaut avec la même force et intensité qui était propre à ceux de son espèce. Elle finit par être tellement mal à l’aise qu’elle se laissa aller et se planta devant les deux humains avant de lever une main.

« Arrête ça, toi ! » cria-t-elle en direction de la silhouette.

Un bras toujours plié devant son visage, elle envoya un jet d’énergie préventif vers la silhouette. Il toucha le sable à quelques mètres de cette dernière.


:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 12820
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Wally West ; Peter Cannon/Thunderbolt.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League
Last & First Time [Starfire] 386562Rien
MessagePosté le: Lun 20 Mai 2019 - 11:43
Starfire tire vers l’étrange silhouette qui vient d’apparaître, a priori en lien avec la tempête de sable qui emporte la zone ; en vain.
La forme ne bouge pas. Et le phénomène venteux ne s’arrête pas.
Au contraire, il semble même s’amplifier.

« Les capacités naturelles des Humains sont limitées, Princesse. Mais ce monde a la désagréable habitude de voir son peuple expérimenter sur lui-même, pour se créer des pouvoirs qui n’ont rien de naturel ; et sont complètement dangereux. »

Mister Miracle grimace, en flottant au-dessus du sol.
Alors que le phénomène s’est lancé, il a compris comme Koriand’r le danger posé aux Humains par l’événement – mais il n’a rien fait ; en apparence.
En vérité, il a lancé plusieurs analyses par sa Boîte-Mère, pour en savoir plus… en vain.
Sa machine merveilleuse n’obtient aucune information sur le nouveau venu mystérieux, ni sur la tempête. Ce qui est inhabituel – et assez terrifiant, aussi.

« Tout comme cette planète attire de nombreux voyageurs cosmiques… et je crains que tous n’aient pas une approche aussi pacifique et cordiale que la nôtre, ma chère. »

Il se pose, finalement, et retire ses Aéro-Disques ; qui flottent devant lui, avant qu’il ne leur adresse d’autres ordres mentaux.

« Cela les protégera… »

Les deux engins le quittent, et viennent se placer entre les deux extraterrestres et eux. Les Aéro-Disques s’activent, vibrent, s’illuminent… et forment rapidement une sorte de barrière d’énergie dorée ; qui coupe l’effet de la tempête, et protège les Humains.

« … mais cela ne durera pas. Nous devons agir – nous devons découvrir de quoi il retourne. »

Scott Free se tourne vers la Princesse, et esquisse un sourire sincère, amusé qui se traduit sur son masque sensible.

« Du moins, si cela vous convient. »

Mais, même s’il vient à peine de la rencontrer, il connaît déjà la réponse ; et ça l’amuse.
Ça lui plaît, aussi.
Même si le sérieux revient rapidement, alors qu’il avance… alors qu’il essaye d’avancer directement vers la silhouette, l’origine du phénomène ; c’est difficile.
Car la puissance de la tempête ne cesse d’augmenter.

« Hughn. »

Le Néo-Dieu grimace, et s’approche ; en mobilisant toute sa super-force.
C’est douloureux.
Il enfonce tellement ses pieds que le sol est creusé à chaque pas, et son costume est endommagé par les grains de sable ; il continue, cependant.
Il avance, encore et encore. Il s’acharne. Il prend sur lui.
Il finit par être tout près de la silhouette… qui commence à s’activer, et même à parler.

« Ils arrivent ! Les Macrolatts arrivent ! »

Mister Miracle grimace ; ça lui dit quelque chose. Ce nom lui dit quelque chose.
Mais rien de bon.

« Aidez les Zarolatts… stoppez le génocide ! Sauvez-les ! Lai… laissez Walter Langley tranquille !
RESSUSCITEZ JESSICA CRUZ ! »


Scott Free se tourne légèrement vers Starfire, en protégeant son visage des bras ; il la scrute, avec un regard précis.
Il cherche… si tout ça lui dit quelque chose, à elle ; si tout ça a du sens, pour elle.
Ce n’est pas le cas, pour lui.
Et alors que l’avancée est quasi impossible face à la puissance de la tempête, le Néo-Dieu s’inquiète… en craignant le pire, face à un tel discours et un tel phénomène incontrôlables !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 25/06/2018
Messages : 112
DC : Diana Prince ; Jason Todd ; Jessica Cruz
Situation : Représentante de Mosaïc
Localisations : Mosaïc
MessagePosté le: Lun 20 Mai 2019 - 17:09
Last and first time



Koriand’r se laissa glisser sur le sol, poussée par le vent de plus en plus fort, juste sur quelques centimètres afin de pouvoir se rapprocher du pilote et de la femme qu’il tenait toujours. Maintenant à l’abri derrière les protections de fortune de Mister Miracle, ils n’étaient plus à la morsure du vent, mais ils restaient malgré tout plus fragiles que ceux qui avaient eu le bon sens de rester dans leurs voitures. Elle se pencha au-dessus d’eux et tapota le pilote sur l’épaule pour attirer son attention.

« Restez-là, » cria-t-elle pour se faire entendre. « Vous êtes à l’abri du vent, mais essayer de bouger serait une bien mauvaise idée. Attendez que tout soit retombé ! »

Elle croisa le regard du pilote, et y apprécia l’absence totale du charmeur qui lui avait parlé un peu plus tôt. Il était sérieux et grave, et il lui donnait l’impression de vouloir lui aussi se jeter tête la première dans le conflit, mais il se contenta de serrer la femme un peu plus fort et de hocher la tête. Koriand’r imita son geste avec l’impression qu’ils venaient de sceller un pacte silencieux, tous les deux. Elle choisit de lui faire confiance et d’ainsi ne pas avoir à s’inquiéter à chaque instant pour sa sécurité à lui et à la dénommée Carol.

Parce qu’elle avait bien plus important sur les bras, sans aucun doute. Dès qu’elle s’extirpa de la petite protection de Mister Miracle, elle se retrouva de nouveau en proie à des vents encore plus violents que ce qu’ils avaient été à peine quelques minutes plus tôt. Elle glissa de nouveau sur le sol, involontairement, cette fois-ci, et se rattrapa à peine en crispant les muscles. Le sable avait été gênant plus tôt ; il était maintenant dangereux. Heureusement pour elle, elle n’était pas humaine, et Miracle non plus, ce qui les rendait plus résistants, mais les dommages étaient bel et bien là. Le sable la griffait, la fouettait, et si il en fallait plus la faire saigner, elle n’appréciait pas vraiment les assauts répétitifs de la tempête de sable.

« Par X’hal, » gémit-elle, et quand elle referma la bouche, ses dents crissèrent sur des grains de sable.

Elle parvenait à suivre l’avancée lente de Mister Miracle, mais chaque pas était un tout nouvel effort. Tout comme lui, elle se servait du sol sous leurs pieds comme support en y laissant un trou à chaque pas, mais cette lutte constante, et la silhouette qui restait immobile devant eux, inatteignable, l’agacèrent rapidement. Koriand’r étouffa un juron et leva ses deux paumes devant elle pour dégager une vague de chaleur intense, dans l’espoir que cela suffirait à déranger les vents violents de la tempête qui les avait pris pour cibles.

Pas sûr que sa tentative ait eu l’effet escompté, mais ils arrivèrent finalement à se rapprocher assez de la silhouette pour pouvoir échanger avec cette dernière. Koriand’r voulut stabiliser son arrêt, mais elle fut déséquilibrée par une nouvelle bourrasque qui manqua de la faire basculer en arrière et de la renvoyer près du pilote. Elle se rattrapa de justesse au bras de Mister Miracle qu’elle agrippa juste le temps de se redresser. Elle jeta un coup d’œil vers ce dernier pour le remercier, mais se retrouva sans voix face aux dégâts que son costume avait subis. Lui semblait aller bien, fort heureusement, mais sa tenue, si vive et plaisante, était lacérée partout où elle avait été exposée au sable.

Koriand’r vérifia sa propre tenue et y retrouva avec tristesse les mêmes marques.

Elle garda sa main refermée sur l’avant-bras de Mister Miracle mais redirigea son attention vers la silhouette, le nez plissé et agacée.

« Les Macrolatts ? Qu’est-ce… » Elle essaya de faire un nouveau pas vers la silhouette, sa main libre tendue vers cette dernière. « Quel génocide ? Etes-vous là pour demander de l’aide ?! »

Le vent la repoussa en arrière et elle dût lâcher le bras de Miracle pour se protéger le visage. Les bourrasques étaient maintenant si violentes qu’elles lui tiraient les cheveux en arrière.

Walter Langley ? Jessica Cruz ?
Koriand’r échangea un regard confus avec Miracle. C’était des noms d’humains, ça, elle pouvait l’affirmer. Quant à qui ils étaient exactement…c’était une autre histoire.

« Ecoutez, arrêtez-ça ! Si vous êtes venus parler avec nous, arrêtez ce vent ! Qui sont ces gens ? Hey ! Vous m’entendez ?! Arrêtez-ça ! »

Elle jeta un regard rapide autour d’elle, sans trop savoir ce qu’elle cherchait. Ils étaient sur un terrain plat, sableux, pas loin du désert. Il n’y avait rien au-dessus de la silhouette qu’elle pouvait utiliser pour stopper ce dernier et avec ce vent, essayer de l’atteindre ou de lui lancer quelque chose à la figure n’était même pas envisageable. Mais elle avait peut-être quelque chose… quelque chose qui voyageait rapidement et qui ne pouvait pas être repoussé par le vent.

Koriand’r se laissa tomber à genoux. Elle esquissa une grimace suite à la sensation désagréable du sable sur ses genoux nu alors qu’elle glissait sur quelques centimètres, mais elle ne se laissa pas décourager pour autant. Elle enfonça ses mains dans le sol devant elle aussi profondément que possible et libéra toute la puissance qu’elle pouvait lâcher sans prendre de risque. Déjà, elle sentait le sable autour de ses bras fondre. La tête baissée pour se protéger un maximum, elle dirigea son onde de chaleur vers la silhouette, sous la surface du sol.

Mister Miracle semblait aussi perdu qu'elle quant aux propos de leur ennemi (mais en était-ce vraiment ?) et la seule façon d’avoir des réponses, c’était de pouvoir parler avec sans tempête de sable dans la figure. C’était la seule idée qu’elle avait eue, et il faudrait que ça fasse l’affaire !

:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 12820
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Wally West ; Peter Cannon/Thunderbolt.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League
Last & First Time [Starfire] 386562Rien
MessagePosté le: Mar 21 Mai 2019 - 10:06
Rien.
Rien ne vient de l’étrange inconnu, qui intensifie la tempête et semble s’en prendre directement aux deux Héros venus pour discuter ; et qui ont entendu certains de ses mots.
Même s’ils ne semblent n’avoir aucun sens, hélas.

« Hughn. »

Mister Miracle grogne, alors que la tempête s’amplifie encore.
Les grains de sable arrachent désormais des bouts entiers de tissus, touchent directement sa main ; la blessent. Ça fait mal.
Et ça ne peut pas durer, surtout.

« A… assez… »

Il tient ses bras en croix devant lui, pour se protéger ; en vain.
A quelques mètres, Starfire tente d’agir également – de parler, après avoir utilisé ses pouvoirs contre la tempête ; sans réussite.
La créature inconnue ne répond pas… et Koriand’r tombe à genoux.

« Princesse ! »

Le Néo-Dieu tente de s’avancer directement vers la jeune extraterrestre – en vain ; la tempête est trop puissante.
Et il se rend compte, aussi, que ce ne serait pas forcément une bonne idée.

« Mmh. »

Car Koriand’r de Tamaran est certes à genoux – mais pas sans ressource.
Elle active ses pouvoirs.
Et commence à provoquer une tempête par elle-même… une tempête d’énergie, une tempête de chaleur. Une tempête de puissance, qu’elle entend utiliser contre celui qui les agresse et ne veut pas entendre raison !

« Par la calvitie de Darkseid. »

Dans l’excitation du moment, Scott Free s’oublie et utilise un juron fort populaire sur Apokolips ; à voir si Koriand’r peut l’entendre, et le comprendre.
Mais tout se précipite, alors.
Starfire projette son onde de chaleur vers la créature inconnue – qui semble la prendre directement ; qui semble être touché, sans se défendre.

L’effet est immédiat.
La tempête s’arrête ; plus de vent, plus de sable.
Plus d’attaque. Plus rien.

« Vous… ne comprenez pas. »

Plus rien… hormis la fameuse silhouette. Que le duo peut mieux détailler, maintenant, même si elle demeure auréolée de noirceur, d’obscurité.
La créature se redresse – et les fixe, avec son œil étrange et disproportionné.

« J’avais… besoin d’aide. Je suis venu… pour de l’aide. J’ai… tout tenté, pour de l’aide.
Mais c’est trop tard.
Walter Langley est déjà piégé ; Jessica Cruz est encore morte. Et… Ted Kord est toujours prisonnier. Ça n’a servi à rien. »


L’inconnu lève ses bras, soudain hantés par une profonde énergie lumineuse ; désagréable et agressive.

« LES ZAROLATTS SONT TOUJOURS MORTS ! ET PERSONNE N’Y FAIT RIEN !!! »

Tout se précipite, encore.
La créature s’élève dans les airs – et tire. Elle utilise son énergie pour tirer des rafales entières de tous les côtés… des rafales qui anéantissent tout ce qu’elles touchent.
L’inconnu ne se contrôle plus, et se déchaîne ; le danger est maximal.
Mister Miracle active un léger bouclier, mais ne rappelle pas ses Aéro-Disques ; trop dangereux, pour les Humains. Bien que la situation des deux Héros devienne tout aussi critique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 25/06/2018
Messages : 112
DC : Diana Prince ; Jason Todd ; Jessica Cruz
Situation : Représentante de Mosaïc
Localisations : Mosaïc
MessagePosté le: Mar 21 Mai 2019 - 18:40


Last and first time



La tempête tomba brusquement et ainsi disparurent les forces invisibles contre lesquelles Koriand’r luttait avec chacun de ses muscles jusque-là. De nouveau déséquilibrée, elle manqua de basculer la tête en avant dans le sable, mais ses mains toujours enfoncés dans le sol lui servirent d’appuis de secours. Surprise, elle redressa rapidement la tête vers la silhouette et put enfin l’observer pour la première fois clairement, sans un mur de sable mouvant entre eux. Elle n’aurait su dire s’il s’agissait d’un individu mâle ou femelle de son espèce – car elle peinait à l’imaginer être humain – à cause du vêtement qui cachait pratiquement tout de son corps, et même de son visage. A dire vrai, une seule fente élargie laissait passer un regard un brin dérangeant à cause d’un œil rond énorme et démesuré. Un frisson descendit le long de la colonne vertébrale de Koriand’r tandis qu’elle retirait ses mains du sol.

« Qui êtes-vous… ? » demanda-t-elle, toujours à genoux.

Elle jeta un regard vers Mister Miracle. Un petit bout des mystères de la journée avaient été résolus cependant. Même si ça ne concernait pas la silhouette devant eux, Koriand’r avait eu des réponses aux questions qu’elle se posait – entre la Source et la mention de Darkseid, le puzzle était soudainement bien plus facile à résoudre. Mais si elle était curieuse de creuser de ce côté-là, curieuse de découvrir un peu plus de l’homme qui se cachait sous le masque de Mister Miracle, ce n’était pas le moment de s’épancher sur cette énigme-là. Pas encore.

Et encore moins alors que la silhouette s’agitait puis se mouvait, après être restée parfaitement immobile jusque-là, ce qui n’était pas spécialement une bonne nouvelle au vue de l’énergie qui se dégageait de ses bras.

« Attendez, attendez, on va vous aider, il faut juste que – »

Elle fut coupée par une première salve de tirs. Toujours à genoux, elle leva les bras au-dessus de sa tête pour se protéger en lâchant un juron tamaranéen bien senti. Elle tourna la tête vers Miracle, ce dernier s’étant réfugié derrière un bouclier de fortune, puis jeta un regard par-dessus son épaule, vers les humains. Ils étaient toujours protégés par les disques de son partenaire, mais pour combien de temps encore ? Cette énergie ne ressemblait à rien de ce qu’elle avait pu voir jusqu’ici, et sa puissance n’était pas à démontrer. Les tirs faisaient mouche, et leur seul avantage était, paradoxalement, le chaos et le côté aléatoire des dits tirs.

Mais pour encore combien de temps ?

Koriand’r se redressa brusquement et s’élança vers Mister Miracle avec dans l’idée de rassembler les forces, histoire de trouver quoi faire ensuite. Elle s’écarta vivement alors qu’un tir explosait à quelques pas d’elle, et continua ainsi jusqu’au bouclier salvateur de son partenaire. Sauf qu’un dernier tir la prit en joue juste au moment où elle se jetait derrière ce dernier, et si elle ne fut pas touchée de plein fouet, l’énergie lui frôla le bras. Légèrement, mais suffisamment pour qu’elle en ressente la brûlure et pour que ça l’agace encore plus.

Elle se glissa derrière Mister Miracle avec un grognement désapprobateur tandis qu’elle baissait les yeux vers l’égratignure fumante sur son bras. Son partenaire étant plus petit qu’elle, elle se blottit dans son dos pour profiter un maximum de la protection de son bouclier.

« Cette fois, ça suffit, » grogna-t-elle.

Elle sortit le bras de sa cachette et lança sa propre énergie vers la silhouette. Si elle avait visé à côté jusque-là en guise de warning, elle était loin de la mise en garde désormais. Il ne fallait pas que la situation leur échappe encore plus, pas avec autant d’humains dans les alentours !

:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 12820
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Wally West ; Peter Cannon/Thunderbolt.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League
Last & First Time [Starfire] 386562Rien
MessagePosté le: Mer 22 Mai 2019 - 9:43
La situation échappe à tout contrôle.
La tempête de sable a cessé, mais l’étrange silhouette obscure se lance maintenant dans une série de tirs violents et destructeurs ; de plus en plus nombreux, complètement imprévisibles.
Ça ne va pas bien se passer.
Ça ne va pas bien se passer du tout.

« Princesse. »

Mister Miracle a mis en place sa protection, et a vu la réaction de Starfire ; impressionnante et puissante.
Mais dangereuse, pour elle-même.
Koriand’r vient de se réfugier près de lui, mais elle a été touchée au bras. Rien de direct ou de grave, mais… la peau est touchée ; elle est blessée.
Et il a conscience que cela ne va qu’empirer.

« Cela ne peut durer, en effet. »

Il prend une grande inspiration, et achève la réflexion qui hante son esprit depuis quelques secondes ; il sait.
Il sait ce qui doit être fait… même si son cœur ne le veut pas. Même si son esprit le refuse.
Même s’il n’a pas le choix, hélas.

« Koriand’r. »

Le Néo-Dieu se tourne lentement vers la Tamaranéenne, et esquisse un sourire triste ; alors que les tirs continuent, et le danger se rapproche des Humains, plus loin.

« Couvre-moi. »

Il ne la laisse pas répondre, alors ; encore moins réagir.
Il part.
Scott Free laisse le bouclier sur place – et effectue un salto au-dessus, pour se précipiter ; en avant. Directement vers l’inconnu.

Il serre les dents, et file alors. Les tirs se multiplient, se rapprochent ; il les évite.
Mister Miracle ne dispose pas de ses Aéro-Disques, ni de son bouclier… et cela rend les choses plus difficiles. Quasiment impossibles.
Il adore cela.

« Ha ! »

Son masque sensible est soudain happé par un petit sourire, alors qu’il effectue quantité de sauts, de feintes, d’évitements impressionnants ; il n’est touché par rien.
Les tirs se succèdent, mais aucun ne parvient à l’atteindre. Scott Free déploie des trésors d’habileté, de souplesse, de puissance et de grâce pour se rapprocher sans crainte – et il y arrive.

« Mon cher… »

Il n’est plus qu’à trois mètres, maintenant ; trois mètres.
Presque rien.
Mais qui représentent tellement, vu le danger de l’adversaire.

« … votre représentation prend fin ! »

Le Néo-Dieu se reçoit aisément après un salto, à moins de deux mètres de la créature ; c’est maintenant.
C’est maintenant qu’il doit agir… qu’il doit forcer sa nature.
Ce qu’il ne veut pas ; mais ce qu’il doit, hélas.

« Ha ! »

Il prend appui – et se projette directement vers la créature ; pour la frapper.
Pour rompre, à son grand dam, son vœu pacifique… et frapper l’inconnu, avec une puissance rare.
Le choc est terrible.
Et provoque une explosion abominable.

Last & First Time [Starfire] Maxresdefault

Le choc est d’une brutalité rare, et projette violemment Starfire sur plusieurs mètres.
Un silence terrible suit.
Et si Koriand’r peut légitiment craindre le pire, son attention est attirée ailleurs… par une lueur, qui approche ; une lueur émeraude, qui semble entourer une silhouette humaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 25/06/2018
Messages : 112
DC : Diana Prince ; Jason Todd ; Jessica Cruz
Situation : Représentante de Mosaïc
Localisations : Mosaïc
MessagePosté le: Mer 22 Mai 2019 - 13:13


Last and first time



Son prénom dans la bouche de Mister Miracle surprit tellement Koriand’r que son agacement retomba directement. La paume toujours levée en préparation à une attaque qui ne venait pas, elle dévisagea le masque de Mister Miracle. C’était paradoxal de ne jamais avoir vu son visage mais d’être pourtant sûre de ce qu’il ressentait ou de ce qu’il se passait dans son regard – mais c’était le cas. Elle en savait plus sur lui qu’il n’en avait voulu dire à cause de petits indices qu’il avait inconsciemment semés par-ci par-là, et elle n’était donc guère surprise du cadeau de technologie qui permettait à un masque intégral de laisser passer des sentiments bien précis. Elle sut donc, dès qu’elle croisa son regard, ce qu’il était sur le point de faire. Elle abaissa sa main.

Et hocha la tête quand il lui demanda de le couvrir, parce que c’était tout ce qu’il attendait de lui. Et c’est ce qu’elle fit, avec détermination. A moitié protégée par le bouclier de Miracle dont elle sortait membres et tête à chaque tir, elle visait avec rapidité mais efficacité, et détournait chacun des tirs qui pouvaient atteindre son partenaire avec un des siens. Il virevoltait et s’avançait dans un déluge d’explosions et de couleurs – les siennes contre le noir morbide de l’étrange silhouette – et elle veillait à chacun de ses pas. Jusqu’à ce que, finalement, Mister Miracle ne soit plus qu’à un mètre et qu’il ne plonge vers sa cible, prêt à mettre cette dernière hors de nuire…

… et qu’une terrible explosion ne secoue les alentours.

Le souffle coupé par la surprise et le choc, Koriand’r se recroquevilla sur elle-même tandis que la lumière vive et le souffle de l’explosion la heurtaient avec violence. Elle perdit un court instant ses repères – où était le ciel ? le sol ? – tandis qu’elle était expulsée en arrière, complètement incapable de se défendre. Elle eut une vague pensée terrifiée pour les humains et pria X’Hal pour eux, pour leur salut, avant de finalement s’écraser sur le sol sableux plusieurs mètres plus loin, le cœur battant à tout rompre, mais entière et vivante.

Mais qu’en était-il de Mister Miracle ?!

Elle se redressa vivement.

« Miracle ?! » cria-t-elle en direction du cratère creusé par le cœur de l’explosion.

Elle se releva complètement, encore un peu pantelante, avec dans l’idée de se précipiter en avant pour retrouver celui qu’elle considérait déjà comme son ami, poussée par la peur qu’elle pouvait avoir perdu celui qui avait tant diminué sa solitude si peu de temps après l’avoir rencontré, mais elle se stoppa d’elle-même quand un halo de lumière émeraude envahit son champ de vision. Elle se retourna, mais elle savait déjà ce qu’elle trouverait.

Un Green Lantern, sur Terre.
Un des soldats des Gardiens de l’Univers, cette race égoïste et sectaire, qui se croyaient tellement divins qu’ils choisissaient qui avait besoin d’aide et qui pouvait être perdu et oublié dans un coin de la galaxie.
Et en effet, elle ne se trompait pas. C’était bien un Green Lantern sur Terre – un Green Lantern de Terre.

« Vous êtes en retard, » lança-t-elle, d’un ton vibrant de colère. « Mais au moins, vous êtes venus cette fois. »

Ses mains s’illuminèrent d’énergie tandis que son cœur, brûlant, la poussait à tirer. Elle se détourna malgré tout, parce qu’aussi profonde était son amertume, il y avait bien plus important … Mister Miracle.

Elle prit donc son envol vers le cœur de l’explosion en s’autorisant une dernière pensée néfaste en direction du Green Lantern. S’il l’approchait de trop, il se brûlerait, se promit-elle.


:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 12820
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Wally West ; Peter Cannon/Thunderbolt.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League
Last & First Time [Starfire] 386562Rien
MessagePosté le: Mer 22 Mai 2019 - 15:27
« Euh. »

Le Green Lantern ne peut retenir une piteuse expression de surprise, en rejoignant Starfire ; elle connaît le Corps, donc. Mais a un a-priori négatif dessus.
Surprenant.
Mais pas forcément injustifié, selon son expérience.

« Je veillais à ce que la crise ne dépasse pas la zone. »

Ce qui est vrai : Koriand’r peut découvrir, bien plus haut, loin dans les cieux, les traces d’un dôme émeraude qui s’évapore ; une protection, forgée par l’anneau, que ce dernier réabsorbe rapidement.

« Vous… avez géré, je vois. »

Hal Jordan plisse les paupières, sous son masque ; il sait.
Il sait que la fille avait un camarade – et il le ne voit plus, là.
Il sait que ce n’est jamais bon signe.

« Est-ce que… hey ! HEY ! »

Il veut parler, enchaîner ; il ne le peut pas.
Car Starfire s’envole, et file directement vers le lieu de l’explosion. Où la fumée règne encore, où les dégâts semblent terribles.

« Je comprends que vous soyez inquiète, mais… faites attention. »

Le Green Lantern se projette à sa suite, et s’arrête derrière elle ; la fumée se dissipe, mais lentement.

« Je m’inquiète aussi pour votre… copain, mais… mieux vaut rester prudents. La créature à l’origine de tout ça n’est peut-être pas morte, et je refuse que quiconque court le moindre danger, ici. »

Sa voix est calme, posée ; déterminée.
Hors de question que quelqu’un risque quelque chose, ici.
Pas sous sa garde.

« Est-ce que… vous savez ce que c’était ? »

Il se tourne vers Starfire, et créé avec son anneau de gigantesques batteurs, qui rejettent la fumée autour d’eux ; pour qu’ils voient quelque chose.

« Est-ce que si votre ami va b… »

« Le propre d’un bon public est d’attendre la fin du numéro, avant de le commenter. »

Une voix se fait entendre, juste en dessous d’eux ; une voix que Koriand’r reconnaît rapidement.

« Mais je dois bien avouer que je vous ai fait un peu languir. »

Mister Miracle.
Mister Miracle est là, sous eux. Vivant.
Le costume endommagé, et un peu blessé ; mais vivant – et seul.
Victorieux, donc !

« Bon sang. »

« Salutations. »

« Vous n’êtes pas croyable ! »

« On me l’a souvent dit, en effet. »

Scott Free sourit, puis fait signe au duo ; mais il n’avance pas, trop affaibli.
La suite est simple – et plus douce.

Le Green Lantern vérifie que tout va bien, et confirme ce que le Néo-Dieu pense : la créature a disparu, avec ses secrets. Si les deux extraterrestres envisagent de partir, Hal Jordan insiste… et Koriand’r et Scott Free se retrouvent sous les feux des projecteurs, avec quantité de remerciements de la part des civils.
Cela surprend ; mais positivement.
Et, à plusieurs reprises, le Néo-Dieu se surprend à glisser de nombreux regards vers Starfire – qui l’impressionne. Qui le touche.
Plus qu’il ne l’aurait pensé.

Bien des rencontres suivront ce premier contact ; bien des aventures.
Mais le lien ne disparaîtra pas – au contraire, il se consolidera, bien plus qu’ils ne le pensaient.
Bien que cette première crise reste un mystère… pour des années encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 25/06/2018
Messages : 112
DC : Diana Prince ; Jason Todd ; Jessica Cruz
Situation : Représentante de Mosaïc
Localisations : Mosaïc
MessagePosté le: Mer 22 Mai 2019 - 23:02


Last and first time



Chaque détail lui revenait. Elle n’avait jamais vraiment oublié – elle se vantait d’une mémoire sans faille après tout – mais c’était une chose que de repasser avec une tendresse toujours présente sur de vieux souvenirs et une autre que de se retrouver à l’endroit même où ils s’étaient déroulés. Debout près de la base militaire, les pieds enfoncés dans le sable, Koriand’r détaillait du regard une portion de terrain banale, mais qu’elle était presque sûre d’avoir identifiée comme étant l’endroit précis ou une certaine explosion avait eu lieu, quelques années plus tôt.

Elle leva les yeux et jeta un regard par-dessus son épaule. Elle se voyait arriver en volant, les mains chargées de pouvoir, les yeux un peu fous à cause de la colère provoquée par la présence du Green Lantern (c’était également le jour où elle avait rencontré Hal Jordan, après tout) et de la peur qu’elle avait ressenti à l’idée que ce nouvel ami, cette homme qui était comme elle et qu’elle venait à peine de trouver pouvait être perdu à jamais. Elle pouvait voir, comme si ça se déroulait à l’instant devant elle, Scott lui adresser un de ses sourires taquins – sourires auxquels elle devrait s’habituer malgré elle – tandis qu’elle laissait échapper un grognement de soulagement et s’offrait le court plaisir d’un léger coup dans l’épaule de Mister Miracle. Œil pour œil… c’était quoi, l’expression déjà ?

Ca s’était passé des années auparavant, et si ils n’avaient jamais résolu l’affaire de la silhouette, Koriand’r s’en rappelait surtout comme le jour où elle avait mis sa solitude derrière elle. Ou, plutôt, le jour où Scott Free avait banni sa solitude pour elle. C’était des souvenirs doux et chaleureux, mais cette nuit-là, alors que la fraîcheur propre aux heures sombres des déserts s’élevait tout autour d’elle, Koriand’r était loin, bien loin d’en ressentir les effets bénéfiques.

Parce que si la plus grande partie de l’énigme était toujours incompréhensible, certaines pièces du puzzle s’étaient assemblées d’elles-mêmes.
Une, en particulier.
Jessica Cruz.

Koriand’r poussa un petit soupir et croisa les bras sous sa poitrine. Elle avait vu passer le dossier d’enquête de l’A.R.G.U.S grâce à ses nouvelles fonctions de représentante de Mosaïc, et il ne lui avait pas fallu plus de quelques minutes pour se décider à revenir voir à l’endroit où tout avait commencé. Elle s’en souvenait si bien… Et elle n’était pas la seule, apparemment. Sans surprise.

Koriand’r leva la tête vers le ciel sans nuages et baigné de la lumière douce mais diffuse de la pleine lune, délaissant ainsi l’ombre d’une silhouette familière perchée sur des aéro-disques tout aussi familiers qui venait de se peindre au sol, à ses pieds. Elle sourit – un réflexe qu’elle avait acquis au cours des années et qui marquait chacune de ses nouvelles rencontres avec Scott, et ce peu importe le contexte. Alors cette nuit-là ne serait pas différente.

« Tu es venu, » dit-elle. Elle décroisa les bras et s’éleva doucement, plutôt que de laisser Scott descendre jusqu’à elle. C’était… Ca paraissait plus naturel pour eux. Au milieu d’humains, l’un comme l’autre essayait de se fondre un maximum dans la masse, mais ensemble, la masse, c’était eux. « Mais j'ai été plus rapide, » conclut-elle d’un air taquin quand elle atteignit enfin sa hauteur.

Comme à l’époque, les expressions de Mister Miracle étaient claires et évidentes, à peine camouflées par ce masque si particulier qu’était le sien. Koriand’r sentit les traits de son propre visage s’alourdir en réponse à l’air soucieux de son ami.

« Elle est revenue, Scott. Cette chose… et Jessica Cruz… Jessica Cruz est morte. »

:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 12820
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Wally West ; Peter Cannon/Thunderbolt.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League
Last & First Time [Starfire] 386562Rien
MessagePosté le: Jeu 23 Mai 2019 - 10:39
Mister Miracle détecte Starfire avant de la voir ; sans même l’implication de la Boîte-Mère.
Question d’instinct – et de proximité.

« Ha. »

Il s’apprête à descendre, à se poser au sol en faisant disparaître ses Aéro-Disques ; mais il n’en a pas besoin. Car elle vient vers lui. Car elle le rejoint.
Car elle vient partager ce moment de beauté irréelle au-dessus du sol… et il en sourit, alors.
Il sourit, car il adore ça – et il adore ça, avec elle.

« Tu me connais. »

Scott Free hoche la tête, en maintenant son sourire.

« Je ne peux refuser un mystère… et celui-ci dure depuis trop longtemps ; il me semble temps de le régler. »

Il hausse les épaules, en levant légèrement les mains.

« Même si, en effet, tu as été plus rapide… mais nous avions déjà défini cela, non ? »

Il la désigne de l’index, avec un clin d’œil.

« Vous demeurez la meilleure d’entre nous, chère Princesse. »

Le vouvoiement et l’utilisation de son titre sont devenus un motif de plaisanterie, entre eux ; il aime bien la piquer, la provoquer un peu avec cela.
Gentiment. Pour permettre un peu de douceur, et de légèreté ; dont ils pourraient avoir bien besoin, vu la raison de leurs venues ici.

« Oui. »

Son visage se referme, cependant ; son masque sensible suit le mouvement.
Les choses sérieuses sont abordées par Koriand’r, et il n’est pas surpris. La Tamaranéenne n’aime pas attendre, et a un haut sens des responsabilités ; il a toujours apprécié cela, chez elle. Même s’il sait aussi qu’elle ne se détend pas assez… et qu’elle demeure hantée par son Passé.
Ce qui se comprend.
Mais ce qu’il ne peut que déplorer, bien entendu.

« Je sais. »

Sa voix demeure sympathique, mais plus tranchée, plus directe.

« J’ai toujours voulu rencontrer Jessica Cruz pour lui parler, la connaître… la prévenir. Je n’ai jamais eu le temps.
Non. »


Il soupire, et détourne son regard ; touché.

« Je n’ai jamais pris le temps. »

Et il s’en sent coupable.
Terriblement.

« Et… oui. La créature est revenue. »

Le Néo-Dieu fait disparaître sa main dans sa cape, et la ressort directement en sortant un boîtier ; un dispositif électronique.
De repérage.

« Depuis notre première rencontre, la Boîte-Mère analyse l’énergie de cette chose, pour trouver son origine ; en vain. Elle ne cesse de me dire qu’elle connaît cette puissance, mais n’arrive pas à l’identifier. »

Il glisse rapidement un regard sombre vers Koriand’r.

« Et ça n’est pas une bonne nouvelle. »

Il s’avance ensuite, et file sur ses Aéro-Disques vers l’avant.

« Mais… elle peut la pister ; elle l’a pistée.
Et je pense avoir trouvé quelque chose. »


Ils n’ont besoin que de quelques instants de voyage, avant de s’arrêter ; devant un lieu que Mister Miracle désigne de l’index.
Last & First Time [Starfire] 1
Un entrepôt.
A l’air complètement anonyme – et donc suspect, dans leur monde.

« Bon. »

Il baisse l’engin, et se tourne vers Koriand’r avec un léger sourire.

« Comment procéder ? »

Scott lui laisse la main ; il la laisse décider.
Car il lui fait confiance, et sait qu’elle saura bien faire. Comme d’habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 25/06/2018
Messages : 112
DC : Diana Prince ; Jason Todd ; Jessica Cruz
Situation : Représentante de Mosaïc
Localisations : Mosaïc
MessagePosté le: Jeu 23 Mai 2019 - 23:54


Last and first time


« C’est une noble qualité, Monsieur Miracle, que de reconnaître la force d’autrui et d’admettre ses propres faiblesses, » compléta-t-elle, d’un ton pompeux.

Car aucune taquinerie n’était complète sans réponse – pas pour eux. Scott jouait sur son égo, parfois un peu trop soutenu elle en était consciente, et elle suivait souvent - toujours. Elle avait ses propres armes contre lui, et quand elle se préparait à tirer, tout comme elle, il s’offrait toujours sur un plateau. C’était des échanges aisés et rythmés qui avaient commencé du jour au lendemain, avec naturel. C’était comme ça, entre eux. Elle n’avait jamais eu besoin d’aucune explication, bien trop attachée à ses émotions pour y ajouter plus de logique que nécessaire. Elle savait qu’elle aimait ça, et ça suffisait. Mieux, encore : elle savait que Scott aimait ça aussi. Elle était le cœur et lui l’esprit, et pourtant… Ils se croisaient toujours au juste milieu.

Mais c’était un peu différent ce soir-là, parce que les yeux de Scott ne furent pas vraiment touchés par son sourire, et qu’elle-même se sentait bien loin de l’éclat de rire qui suivait d’ordinaire ces échanges-là. Cet endroit, les souvenirs qu’il portait toujours en son sein… Ils avaient toujours été énigmatiques, mais ce soir, ils étaient également douloureux et amers. Témoins de leur échec cuisant, à tous les deux.

Koriand’r tendit la main et prit celle de Scott entre ses doigts. Elle la serra, doucement mais longuement.

« J’ai découvert son existence il y a des mois de cela, et je n’ai rien fait non plus. Je pensais que… »

Elle se tut, attristée. Elle avait pensé qu’ils ne savaient pas tout, qu’une Green Lantern savait se défendre et que Jessica Cruz étant vivante des années après cette étrange rencontre voulait dire que tout allait bien. Que tout irait bien. Elle s’était voilée la face, trop préoccupée, trop… trop égoïste sûrement, et la pauvre humaine en avait payé le prix dur.

Ses doigts se resserrèrent autour de la main de Scott en allant se presser contre sa paume avant de laisser son ami en reprendre le contrôle. Il fouilla sous sa cape et en sortit un boîtier électronique qu’elle observa avec attention. Une piste, alors. La première depuis des années. Et cette fois-ci, ni elle ni Scott n’allaient passer leur chemin, pas après ce qu’il s’était passé. Ils ne referaient pas deux fois la même erreur.

« Montre-moi, » dit-elle en hochant doucement la tête.

Il fila, parfaitement silencieux sur ses Aéro-disques, et elle suivit, bien trop voyante et lumineuse dans la nuit qui les entourait, mais peu lui importait. Son attention était concentrée sur leur objectif et sur l’entrepôt qui se dessinait à l’horizon et qui se rapprochait à grande vitesse. Quand elle avait rencontrée l’étrange silhouette pour la première fois, elle était nouvelle sur Terre et encore naïve et ignorante de leur civilisation, mais des années s’étaient écoulées depuis, et Koriand’r avait fait de cette planète son nouveau monde. Cet endroit avait l’air parfaitement normal au premier abord, mais planté là au milieu de nulle part, sans aucune indication, rien du tout… Elle s’arrêta à côté de Mister Miracle, les sourcils froncés et les sens en éveil.

Danger, lui criaient ses instincts, et elle était plutôt d’accord.

« Ca ne colle pas, » souffla-t-elle. Elle invoqua une boule d’énergie dans sa main et la tint à portée de bras pour éclairer un peu plus la zone sous leurs pieds. Son regard glissa sur chaque recoin avant qu’elle ne tourne la tête vers Scott. « Ta Boîte-Mère n’arrive pas à identifier l’énergie de cette chose. On l’a vu il y a des années, et elle a su prédire la mort de Jessica Cruz tout en invoquant une tempête de sable qui n’avait rien de naturel – et ce, avant de disparaître sans laisser de trace. »

Elle baissa les yeux vers l’entrepôt, le nez plissé.

« Et cet endroit a l’air tellement humain. La silhouette ne l’était pas. Ou plus. » Elle hocha la tête, pour elle-même. « Quelque chose ne colle pas. »

Elle poussa un petit soupir.

« Passons par le toit. Je préfèrerais éviter les entrées principales. »

Elle jeta un regard en coin à Scott tandis qu’elle refermait la main sur l’énergie entre ses doigts pour l’éteindre.

« J’imagine que tu as déjà scanné l’intérieur, mais étant donné les problèmes de ta Boîte-Mère avec l’énergie de cette silhouette, ne nous fions pas trop aux résultats. » Un léger sourire en coin se dessina sur ses lèvres. « Par conséquent, il va te falloir te servir de tes yeux et de sens bien plus terre à terre cette fois-ci, mon cher… si tu n’as pas oublié comment on s’en sert. »


:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 12820
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Wally West ; Peter Cannon/Thunderbolt.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League
Last & First Time [Starfire] 386562Rien
MessagePosté le: Ven 24 Mai 2019 - 19:40
 « Pardon ? »

Mister Miracle se tourne lentement vers Starfire, et esquisse une expression choquée – mais feinte, évidemment feinte.

 « J'ose espérer que vous plaisantez, chère Princesse ! Je ne saurais souffrir de telles insinuations ! Cela justifie un duel sur le pré ! »

Le jeu reprend, entre eux.
Comme plus tôt, quand ils se sont découverts, et ont échangé quelques mots rapides ; ça fait du bien. Ça permet au Néo-Dieu d'aller de l'avant – de ne pas s'enfoncer trop loin dans la culpabilité, dans la douleur de n'avoir pas fait assez pour sauver Jessica Cruz.
Ça fait du bien, oui.
Mais il est complètement conscient que rien n'est réglé, et que le pire est certainement à venir.

 « Mais... tu as raison, bien entendu. »

Il soupire lourdement, et secoue la tête.

 « La Boîte-Mère n'a jamais rien trouvé ou compris de cette énergie, et voilà qu'elle l'identifie et la piste... ça n'a pas de sens.
Enfin, si. Mais un sens fort désagréable. »


Un sourire ironique glisse sur son masque sensible.

 « C'est un piège. »

Une étincelle étrange passe dans ses yeux ; une étincelle que Koriand'r reconnaît rapidement.

 « Et ton idée de passer par le toit est bonne. Mais... »

L'excitation.
Scott Free est excité.

 « … ce ne serait pas fun, non ? »

Et comme elle le sait, c'est rarement bon signe.

 « Prends le toit. Je prends le reste ! »

Sans attendre, Mister Miracle se redresse – et réactive ses Aéro-Disques, pour se projeter vers l'avant. Pour filer directement vers une des entrées principales de l'entrepôt... contre lequel il se propulse ; qu'il défonce, au premier contact.
Car il rentre directement à l'intérieur, sans prendre aucune mesure de sécurité ou de prudence !

 « Ha ! »

Il flotte au-dessus du sol, serre les poings ; attend.
La suite. L'attaque.
Mais... rien ne vient. Rien n'arrive.
Et il ne peut cacher sa surprise, et une forme de... déception.

 « Ho. »

Le Néo-Dieu découvre devant lui... le cœur d'un entrepôt.
Vide.
Last & First Time [Starfire] 1
Complètement vide.
Et de plus en plus désagréable.

 « Mais... AAAARGH ! »

Mister Miracle hurle de douleur quand, alors qu'il s'avançait au cœur de l'entrepôt, il est violemment touché par une énergie pourpre ; de plus en plus intense, de plus en plus douloureuse.
Au point qu'il tombe au sol, et n'arrive plus à se relever.

 « Aaah... aaah... aah... »

La souffrance semble abominable, terrible ; ce qui choque, venant de quelqu'un élevé sur Apokolips.

 « Je vous ai prévenu. J'ai défié le Temps, l'Espace et la Réalité pour vous prévenir ; et vous n'avez rien fait. »

Une voix terrible et étrange se fait entendre.
Une voix que le Néo-Dieu reconnaît – même après des années ; même après tant de temps passé depuis sa première rencontre avec Koriand'r.

 « Je vous ai parlé de Walter Langley. Je vous ai parlé de Ted Kord prisonnier. Je vous ai parlé de la pauvre Jessica Cruz.
Et vous n'avez rien fait.
Maintenant, tout est trop tard. Maintenant, Walter Langley demeure perdu... Ted Kord ne sera jamais retrouvé, et Jessica Cruz ne reviendra pas. Le sacrifice de Raymond Palmer sera inutile, et Khalid Nassour perdra son âme.
Par votre faute. »


 « Rah ! »

Scott Free grogne et grimace de douleur... alors que quelqu'un le rejoint.
Alors qu'un portail s'ouvre, et révèle la venue de... quelqu'un.
Last & First Time [Starfire] 428401-images
Une silhouette.
Une silhouette qui ressemble à l'inconnu du Passé... mais semble venir des étoiles elles-mêmes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Last & First Time [Starfire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [ANIME] Eve no Jikan (Time of Eve)
» Sieste time !!!
» Votez pour Long Time To Lay A Track
» "USSR TIME"
» [4x09/10] Lost In Time

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Coast City-