Last & First Time [Starfire]

Inscription : 29/06/2014
Messages : 12254
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen ; Solomon Grundy.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League
Last & First Time [Starfire] 386562Rien
MessagePosté le: Mer 10 Avr 2019 - 11:48
Coast City est une ville solaire ; lumineuse, surtout.
Fixée sur une des Côtes les plus agréables au monde, gorgée de Soleil et d’une météo favorable, elle est le paradis des surfeurs et des baigneurs.
Mais la cité est connue depuis autre chose, depuis quelques années ; pour des moments souvent plus difficiles, mais qui ont raffermi encore la puissance, la force même de ce qui correspond désormais à l’une des villes les plus déterminées au monde.

Last & First Time [Starfire] 520727-000

Coast City est la ville de Green Lantern, et elle en est fière.
Malgré les drames. Malgré les pertes. Malgré les horreurs.
Malgré l’anéantissement, même, par Mongul puis Darkseid ; Coast City est une ville pleine de courage et de volonté, qui refuse la peur – et va de l’avant, dans la lumière.

Sauf quand la nuit tombe, bien sûr.
Même des cités aussi déterminées ne peuvent lutter contre l’obscurité nocturne, bien sûr.

« Mmh. »

Un léger murmure se fait entendre, en lisière de la ville ; quelqu’un est là.
Quelqu’un cache sa présence, à tous radars et tous systèmes électroniques. Quelqu’un flotte au-dessus du sol, via ses merveilleux Aéro-Disques venus de Néo-Génésis. Quelqu’un fixe le panneau de Coast City, avec un regard nostalgique – mais le fait rapidement disparaître, en prenant conscience du moment.
Et de ses impératifs.

Last & First Time [Starfire] 797993-mrmiracle1

Mister Miracle.
Qui se fait rare, sur Terre, et n’apparaît que dans les moments de troubles ; aujourd’hui ne devrait pas changer cette habitude, hélas.

« Bon. Voyons. »

Scott Free reprend un air sérieux, et ouvre sa main ; un hologramme ne tarde pas à apparaître.
Celui de la raison de sa présence ici.

Last & First Time [Starfire] 657276-rannthan08_001

Une ombre.
Une ombre régulièrement vue dans le désert, ces derniers jours. Une ombre qui a terrorisé bien des badauds ou des agents de la base militaire. Une ombre qui s’évapore au bout de quelques instants, après son apparition – mais qui tétanise, qui terrorise.
Au point que l’A.R.G.U.S. a été sollicité ; au point qu’un dossier a été ouvert.
Au point que la Boîte-Mère ne remarque l’événement, et en informe le Néo-Dieu. Qui est venu aussitôt.

« Allons. Où te caches-tu ? »

Il file dans les airs, discrètement ; vers le désert.
Il s’inquiète, en fait. Il sait qu’il a raison.
Car cette ombre lui dit quelque chose. Car il la connaît – car il est déjà venu ici, des années plus tôt. Et s’il y a rencontré une amie proche… Mister Miracle a aussi croisé la Mort, autant que l’Etrange.

Il pensait que cet événement était passé ; il se trompait.
Et il le regrette déjà, sincèrement.

**
*
**

Des années plus tôt ; à Coast City.
Le Soleil est haut, la journée est agréable. Hal Jordan file dans les cieux, à bord d’un avion de Ferris Aircraft, et tout va bien. La ville s’habitue aux Héros, et est fière d’abriter l’un d’entre eux.

Tout va bien ; tout va pour le mieux.
Mais ça ne va pas durer.

Hélas, l’un des futurs intervenants d’un drame à venir n’en sait rien.
Il fend les airs avec assurance, non pas sur des Aéro-Disques, mais via des jets-boots
Last & First Time [Starfire] 1548945-mister_miracle4
… car Mister Miracle veut passer pour un Héros classique ; pour le moment, encore.

« Mmh ? »

Cependant, alors qu’il entend poursuivre sa vision de toutes les villes d’Amérique, afin de connaître l’âme du pays le plus puissant de son nouveau monde, son attention est soudain attirée ailleurs.

« Mais… »

Par une source d’énergie, que sa Boîte-Mère ; une source d’énergie surprenante.
Car extraterrestre.

Scott Free dévie sa course, et plonge au cœur de Coast City. Il se projette, comme un Héros classique, et glisse au-dessus des voitures, des allées ; des avenues. Toujours aussi surpris de la paix, de la douceur de ce monde… loin, si loin de la fureur d’Apokolips !
Il est heureux d’en être parti.
Mais s’inquiète de cette énergie, et entend découvrir son origine… aussi rapidement que possible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 25/06/2018
Messages : 65
DC : Diana Prince ; Jason Todd ; Jessica Cruz
Localisations : Mosaïc
MessagePosté le: Mer 10 Avr 2019 - 14:08


Last and first time



Tant d’informations. Tellement de choses. Tellement de différences…. ! Les panneaux publicitaires. Les slogans accrocheurs. Tout ce vacarme… La pollution, les bruits des conversations, ces communicateurs qu’ils appelaient téléphone, les bruits de leurs pas sur l’asphalte. Il y avait tant de choses qui faisaient de ce monde un monde foncièrement différent du sien, et partout où elle regardait, elle ne voyait que confusion et solitude.

Koriand’r, Princesse de Tamaran, se tenait au milieu d’une des rues les plus occupées de Coast City, et elle se sentait terriblement seule.

Cette équipe qui l’avait accueillie seulement quelques jours plus tôt lui avait conseillé de rester à l’abri dans leur tour. Ils avaient des choses à voir, à mettre en place, avaient-ils dit, mais ce monde était si vaste, et si différent, et surtout… Si lointain du sien. Elle avait besoin de comprendre, de savoir, de… de s’assurer qu’elle était enfin en sécurité. Alors quand Dick Grayson avait détourné le regard, elle s’était enfuit. Et après quelques tentatives par-ci et par-là, elle se retrouvait là, au beau milieu de cette rue dans laquelle elle ne reconnaissait rien. Car tout était … tellement différent. Six longues années étaient passées depuis qu’on l’avait arrachée de Tamaran, et cet endroit ne faisait que creuser le fossé qui la séparait de son enfance si joyeuse au palais.

Elle baissa les yeux vers ses mains et, comme pour lui répondre, ces dernières s’illuminèrent de l’énergie solaire qu’elle était maintenant capable de manipuler. Quelqu’un poussa un juron sur sa gauche et Koriand’r releva la tête juste à temps pour voir le visage apeuré mais aussi haineux d’un homme qui s’écartait vivement d’elle. Elle serra les poings et l’énergie disparut. Le regard de l’homme, lui, par contre, ne changea pas, même alors qu’il s’éloignait et se retournait régulièrement vers elle.

« Pas mal la tenue ! »

Koriand’r se retourna, cherchant l’origine de la voix, un sourire soulagé aux lèvres.

« Merci ! » répondit-elle dans le vide.

Mais personne ne relança la conversation. On lui jeta des regards en coin, des regards plein de jugement, des regards condescendants, et c’est à ce moment qu’elle réalisa que ce qu’elle portait – et qui était ce qu’elle avait eu sur le dos quand elle était arrivée sur ce monde – était foncièrement différent de ce qu’elle voyait autour d’elle. Aussi bien au niveau des couleurs que de la coupe.

Dick Grayson lui avait demandé d’être patiente et de les laisser l’aider à la présenter au reste du monde. Elle commençait à se demander si c’était une bonne idée.

Jusqu’à ce qu’elle aperçoive quelque chose qui venait tout droit vers elle, filant à travers les airs et au-dessus des voitures. Quelque chose qui n’était de toute évidence pas humain.

A son grand soulagement.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 12254
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen ; Solomon Grundy.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League
Last & First Time [Starfire] 386562Rien
MessagePosté le: Mer 10 Avr 2019 - 15:04
« Salutations. »

Mister Miracle se pose devant Starfire, quelques instants après avoir parlé fort pour se faire entendre ; ses jet-boots causent un bruit puissant, qui couvre légèrement les bruits alentour. Et provoquent une petite panique, aussi.

« Mon dieu ! »

« Au secours ! »

« Des monstres ! »

« Des costumes ! »

« Ils vont nous tuer ! »

« Fuyez ! »

La foule se disperse, alors.
Mais Scott Free ne s’y intéresse pas ; son attention entière est concentrée sur l’extraterrestre, au cœur de cette ville dont il ne sait encore rien.

« Je suis… »

Scot, a-t-il envie de dire naturellement ; même s’il a quitté Apokolips depuis des années, la puissance de l’éducation de Granny Goodness demeure.

« … Mister Miracle. »

Même si une part de lui demeure mal à l’aise, à reprendre le pseudonyme de Thaddeus Brown. Celui-ci est mort devant lui depuis des années également, mais… l’aventurier le tient en tellement haute estime qu’il se juge indigne de prendre sa suite.
Même après tant d’événements, tant de luttes. Sur Terre et ailleurs.

« J’ai eu vent de… l’attroupement. »

Il tourne légèrement sur lui-même – mais il n’y a plus personne.
La masse humaine a disparu ; cela le surprend, tant cette attitude ne correspond en rien aux standards d’Apokolips… et même de Néo-Génésis, aussi. Bien qu’il n’ait passé que quelques jours, à peine, dans ce foyer qu’il s’est dépêché de quitter, après son mariage avec Big Barda.

« J’ai… la fierté de compter parmi les défenseurs de ce monde. »

Ce qui est vrai.
Même si sa présence ici a amené bien des menaces qu’il a dû stopper, ensuite.

« Je constate que vous n’êtes point d’ici. »

Les paupières de son masque sensible se plissent, tandis qu’il observe Koriand’r – non pas pour ses formes ou ses atouts, mais en cherchant les subtilités de son origine ; comme s’il se désintéressait complètement des charmes de la jeune femme.

« Ho. Hooo. »

Un léger sourire glisse sur son masque, quand l’information vient à son esprit ; et sans l’aide de la Boîte-Mère, qui plus est.

« Pardonnez mes manières, mais je suis dans l’obligation de vous informer que ma pauvre personne est rongée par une passion pour l’Alikaor, célèbre liqueur de votre monde. J’entends ici vous exprimer mon admiration pour la culture capable de créer un tel nectar, et par-là-même vous adresser mes salutations distinguées. »

Le Néo-Dieu parle, dans une langue qui n’a rien d’humaine.
Cela inquiète, au loin, les agents de police qui tremblent et tentent de décider quoi faire ; mais il s’en contrefiche.
Il sourit.
Il sourit à l’étrangère – car il l’a reconnue ; et il espère que son Tamaranéen n’est pas trop rouillé, surtout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 25/06/2018
Messages : 65
DC : Diana Prince ; Jason Todd ; Jessica Cruz
Localisations : Mosaïc
MessagePosté le: Ven 12 Avr 2019 - 18:49

Last and first time



Koriand’r se retourna vers les humains en visible panique, surprise. La peur n’était pas un mauvais sentiment à instiller aux autres – la peur, pour bien des peuples, était synonyme de respect. On reste dans les rangs quand on a peur. On n’attaque pas, surtout. On ne l’emprisonne pas et n’abuse pas d’elle pendant six longues années. Que les humains aient peur d’elle n’était peut-être pas une mauvaise chose alors… mais pourquoi se sentait-elle tant blessée par leurs brusques écarts et les regards effrayés qu’elle recevait ? Elle commençait à croire qu’elle aurait dû écouter Richard Grayson et rester dans l’abri de leur immense tour.

Mais d’un autre côté… d’un autre côté, il y avait lui. Elle détourna son regard du vide soudain qui s’était dessiné autour d’eux et reporta son attention sur le nouvel arrivant. Elle avait eu raison de penser qu’il n’était pas humain, car il ne l’était définitivement pas. Sa technologie visible et discrète à la fois suffisait à le deviner, mais ça allait bien au-delà de ça. Elle n’arrivait pas à déterminer son origine ceci dit, ni-même si elle la connaissait, mais elle se surprit elle-même à se sentir bien plus à l’aise avec cet homme dont elle ignorait tout qu’avec tous les autres humains qu’elle avait pu côtoyer jusque-là.

Ce qui, évidemment, se manifesta en un sourire sincère qu’elle lui adressa avant de jeter un nouveau regard autour d’eux.

« Ils ont peur de moi, » répondit-elle simplement. « Les habitants de ce monde ne sont pas habitués aux voyageurs spatiaux, je crois. »

Elle testa le nom que ce dernier lui avait donné dans ses pensées. Mister Miracle ? Elle n’était pas familière avec le nom, ni avec les sonorités qui le composaient – si ce n’est que via son apprentissage de la langue de Richard Grayson, elle pouvait affirmer qu’il s’agissait d’un nom local. Etrange, mais pas impossible. Elle avait, au cours de son existence, vu bien des créatures s’arrêter sur un monde et ne jamais en partir pour finir par en adopter un des noms. Peut-être que ça lui arriverait à elle aussi, un jour. Sur Terre aussi. Elle en doutait, mais pourquoi pas ? Ce serait… ce serait vraiment bien de pouvoir arrêter de fuir.

Elle ne put continuer ses réflexions sur le mystère de cet étranger en face d’elle, car le visage de ce dernier s’éclaira et quand il reprit la parole, il parla dans sa langue. Le cœur de Koriand’r bondit dans sa poitrine et elle poussa un petit cri de surprise avant d’attraper Mister Miracle et de le serrer dans ses bras pour le saluer.

« Vous connaissez Tamaran ! » s’écria-t-elle, elle aussi en Tamaranéen. Elle s’écarta et se redressa de toute sa hauteur. « Je suis Koriand’r, fille du Roi Myand’r et Princesse de Tamaran. »

Elle y mit toutes les formes, du ton un peu pompeux jusqu’au regard cérémonieux et au port de reine. Elle en était parfaitement consciente, mais c’était tout ce qu’il lui restait de son monde natal. Les grandes plaines lui manquaient. Le palais. Son père, même, et ce malgré ce qu’il avait dû faire pour maintenir la paix. Elle aurait tout donné pour un verre d’Alikaor, d’ailleurs. Ce Mister Miracle sortit de nulle part, avec son Tamaranéen parfait, était le lien le plus intime qu’elle avait avec ses origines depuis… depuis bien trop longtemps. Elle en aurait pleuré de joie si elle n’avait pas été d’abord désireuse de lui montrer sa gratitude.

Ayant retenu la leçon auprès de Richard Grayson et se rappelant de sa conclusion sur l’appartenance de Mister Miracle à la Terre, elle agit avec plus de…. mmmmh comment avait-il dit ?… ah, politesse cette fois-ci. Tout du moins l’espéra-t-elle. Elle se pencha en avant, posa sa main sur l’épaule de Mister Miracle et l’embrassa sur la joue.

Juste ce qu’il fallait.

Elle se redressa et salua ce… Et bien, oui, cet être qui avait tout du miracle avec un nouveau sourire et un hochement de tête.

« Enchantée de faire votre connaissance, » lui dit-elle, en utilisant la langue qu’il lui avait permis d’apprendre.

Bien que… bien qu'elle décernait en fait deux langues, linguistiquement proches. Des dialectes issus des mêmes bases. Elle les maîtrisait maintenant parfaitement, en tout cas, et elle était plus qu’excitée à l’idée de pouvoir lui rendre le plaisir et la joie profonde qu’elle avait ressenti en l’entendant parler Tamaranéen !

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 12254
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen ; Solomon Grundy.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League
Last & First Time [Starfire] 386562Rien
MessagePosté le: Lun 15 Avr 2019 - 8:45
« Hrm. »

Mister Miracle grogne, légèrement ; puis esquisse un léger rictus.
Il est mal à l’aise.
Mais… pas parce que la jeune femme en face de lui vient de le prendre dans ses bras, par surprise et sans prévenir ; non. Parce qu’elle vient de dire quelque chose – de parler.
Dans une langue qu’il ne voulait plus entendre.

« Je… »

Il grimace, encore ; non, pense-t-il. Pas en terrien – et pas autrement, non plus.

« L’enchantement est mien, Princesse Koriand’r. »

Sa voix est douce et suave ; ses mots sont en poétique.
Notamment parce qu’ils sont prononcés en Tamaranéen, avec un léger sourire qui glisse sur son masque sensible.

« Continuons… dans votre langue, ma chère. Je n’ai guère l’occasion de la pratiquer régulièrement, alors qu’elle me rappelle des moments agréables. »

Ce qui n’est pas entièrement vrai : Scott Free a passé peu de temps sur Tamaran – mais cette excuse en vaut une autre, pour éviter d’utiliser un autre langage.
Ho, il ne doute pas que la jeune femme, à l’air si sympathique, ait voulu bien faire ; il a connaissance du don des Tamaranéens pour les langues via les contacts, et il comprend comment elle l’a appris.
Mais il est hors de question que le Néo-Dieu reparle le patois d’Apokolips… pas tant qu’il peut l’éviter.

« Cependant… pardonnez ma curiosité, Princesse, mais j’émets une légère surprise de vous découvrir ici. Sur ce monde. »

Il tourne sur lui-même, pour désigner l’avenue complètement vide et silencieuse dans laquelle ils se trouvent.

« Cette planète découvre à peine l’existence d’autres peuples, d’autres civilisations ; je doute que Tamaran ait un intérêt particulier pour des liens avec une société aussi… novice. »

Pour ne pas dire archaïque ; même si Mister Miracle veut croire dans le potentiel local.
Bien que beaucoup s’acharnent à piétiner ces espoirs, souvent.

« Les Humains sont en effet peu connaisseurs des voyageurs spatiaux, et ils ont la mauvaise habitude d… »

« BAISSEZ VOS ARMES ! »

« LES MAINS SUR LA TÊTE ! »

« Humf. »

Scott soupire lourdement, et se tourne… pour découvrir deux agents de police plus courageux que les autres ; ou plus fous, selon l’avis.

« En voici un bel exemple. »

Il hausse les épaules, et grimace ; les rapports entre les « costumés » et la maréchaussée ne sont pas simples, et il sent une certaine agressivité chez eux, alors que le duo s’avance difficilement, en tremblant.
Ils ont peur. Ils ne savent pas quoi faire.
Ça risque de mal tourner.

« Princesse. »

Sa voix est calme, posée ; plus sérieuse que précédemment, jusque-là, alors que ses yeux fixent, sans bouger, les policiers.

« Ils sont terrifiés, et rien de ce que nous ferons leur fera changer d’avis. Nous pouvons nous rendre… et subir des moments désagréables ; il s’agit là de la position la plus sensée, mais… elle peut s’avérer dangereuse.
L’esprit conseille cependant de la suivre.
Bien qu’il y ait une autre voie – bien qu’il soit aussi possible de… s’échapper. »


Et Mister Miracle prononce ce dernier mot avec un éclair dans les yeux, et une intonation plus appuyée ; plus envieuse.
Nul doute sur ce qu’il préfère – bien que ça ne soit pas le plus sain, ni le plus sensé.
Mais… depuis quand agit-il de la meilleure des façons, après tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 25/06/2018
Messages : 65
DC : Diana Prince ; Jason Todd ; Jessica Cruz
Localisations : Mosaïc
MessagePosté le: Mar 16 Avr 2019 - 17:00
Last and first time



Koriand’r dévisagea son interlocuteur sans rien dire. Ses mots étaient doux et posés, et son attitude réellement bienveillante, mais elle ne manqua pas les signes de son malaise et son inconfort soudain. C’était un langage universel qui ne demandait aucune traduction et aucun apprentissage, et Koriand’r n’avait pas non plus besoin de connaître les origines précises de Mister Miracle pour comprendre qu’elle avait probablement dépassé une limite invisible en utilisant la langue qu’elle avait apprise grâce au contact physique avec ce dernier. Elle n’insista pas cependant et ne chercha pas à comprendre exactement le pourquoi du comment. Elle concéda d’un simple hochement de tête et d’un petit sourire sincère. Son seul regret était de ne pas pouvoir dire d’où Mister Miracle venait précisément.

« Moi aussi, parler Tamaranéen me rappelle des moments agréables, » dit-elle finalement avec un petit sourire.

Sa planète lui manquait, mais elle lui manquait déjà avant son arrivée sur Terre. Son arrivée ici n’était qu’une étape de plus dans le voyage qu’on avait commencé pour elle depuis que son père l’avait offerte à la Citadelle en échange d’une promesse de paix. La Terre était en soit bien plus paisible que le territoire maudit des Psions et leurs laboratoires barbares, mais elle marquait aussi une distance encore plus importante entre Koriand’r et le sol qu’elle avait foulé petite. Six années avaient été suffisantes pour venir à terme avec le fait qu’elle ne rentrerait probablement jamais chez elle, mais ça ne rendait pas tout ça plus facile à digérer.

Elle regretta un bref instant – mais suffisamment long pour qu’elle en goûte l’amertume – le fait de s’être présentée en tant que Princesse de Tamaran, car si elle tirait grande fierté de son titre, et s’il l’avait aidé à traverser de sombres moments, elle devait le justifier maintenant, et elle ne savait plus quoi dire. Ce Mister Miracle n’avait pas tort. La Terre n’avait pas grand-chose à offrir à Tamaran. Ils n’étaient pas prêts. Et pourtant elle était là, et elle n’était pas vraiment enchantée par l’idée de s’étendre sur le fait qu’on l’ait vendue contre une promesse de paix.

« Et bien, c’est… »

Mais le mensonge ne sortit pas – et il n’en eut pas besoin. Car, alors qu’elle formait l’ombre d’une histoire à dormir debout pour justifier sa présence dans un coin de son esprit, plusieurs voix fortes la coupèrent dans son élan. Elle se tourna, tout comme Mister Miracle, vers la source des interventions, surprise.

« La peur, » nota-t-elle, en regardant les deux hommes en uniformes s’avancer, les canons de leurs armes braquées sur eux. « Encore. »

Un détail important lui sauta aux yeux cependant, et c’est sur ce détail que se bâtirent d’elles-mêmes les fondations de sa confiance pour Mister Miracle. Elle ne connaissait ni son nom ni son histoire, mais elle savait que sur cette planète différente et fermée, il était aussi étranger qu’elle. Mieux que ça en réalité. Les armes n’étaient pas pointées que sur elle.

Et, pour la première depuis... et bien, des années, Koriand’r se sentit moins seule.

Elle détourna son regard des deux hommes pour se retourner vers Mister Miracle tandis que ce dernier lui exposait les différentes solutions qui se présentaient à eux.

« Je ne me rendrai pas, » répondit-elle avec vivacité. « Hors de question. Plus jamais. »

Elle baissa brièvement les yeux vers les pieds de Mister Miracle, ceux qu’elle avait vu le propulser à travers les airs un peu plus tôt, puis elle releva la tête vers ce dernier avec un petit sourire.

« Si vous ouvrez le chemin, je peux vous suivre. Rapidement. Je ne saurais où aller, mais il n’est pas insensé de ma part de penser que vous, oui, n’est-ce pas ? »

Les muscles tendus, prêts à passer à l’action, elle jeta un regard par-dessus son épaule, vers les deux hommes.

« C’est bien regrettable, » souffla-t-elle, malgré elle.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 12254
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen ; Solomon Grundy.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League
Last & First Time [Starfire] 386562Rien
MessagePosté le: Mer 17 Avr 2019 - 9:46
« Certes. »

La voix de Mister Miracle est grave, comme l’expression de son masque sensible alors qu’il acquiesce lentement aux paroles de Koriand’r ; c’est bien regrettable, en effet, que les forces de police locales agissent par peur, avec agressivité.
Regrettable, définitivement.
Mais tellement et terriblement humain.

« La… reddition n’est guère dans ma nature, non plus. »

« HEY ! FERMEZ-LA ! »

« LES MAINS SUR LA TÊTE ! »

« Humf. »

Il soupire, et détourne à regret son regard de la jeune femme ; dont il sent le trouble et la gêne, concernant les raisons de sa venue ici.
Il… comprend très bien ces sentiments, qui l’animent ; et cela le surprend.
Car, alors qu’il erre sur Terre depuis des mois maintenant, qu’il se fait une place et s’est même doté de proches – Scott Free demeure seul ; solitaire et seul. A souffrir un exil, un manque de famille aimante et présente.

« Vous êtes fort bruyants. »

Big Barda a toujours eu les Female Furies, et n’a jamais eu la faiblesse de rechercher des liens familiaux. Obéron goûte sa solitude… et ses liens avec la Justice League ne sont pas assez profonds.
Aucun de ceux qu’il connaît n’a conscience de la douleur de vouloir une famille présente – et d’avoir la certitude que cette fameuse famille ne le veut pas, elle.
Aucun… avant aujourd’hui, peut-être ; avant Koriand’r de Tamaran, qui surprend et intrigue le Néo-Dieu.

« LA FERME ! »

« C’EST PAS L’JOUR POUR M’SOÛLER ! »

« Non, en effet. »

Un léger sourire glisse sur le tissu de son masque.

« Car ce jour est tout autre.
Ce jour est celui où vous avez failli attraper… »


Sans prévenir, Scott Free active un dispositif de sa combinaison – et une épaisse fumée apparaît soudain, accompagnée de quelques explosions ; factices, mais bruyantes.

« … la formidable Princesse Koriand’r, et l’acharné Mister Miracle ! »

Il se projette dans les cieux, alors, et capte la main de Starfire au passage ; et il rit.
A gorge déployée. En souriant. Sans remords.
Le Néo-Dieu rit – et file dans les airs, pour échapper autant à l’avenue de Coast City qu’à sa police ; et ses badauds, aussi.

Il rit. Il sourit. Il s’échappe.
Avec quelqu’un.
Et même s’il n’en a pas l’habitude, car il fait généralement ça seul… il doit bien avouer que ça n’a rien de désagréable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 25/06/2018
Messages : 65
DC : Diana Prince ; Jason Todd ; Jessica Cruz
Localisations : Mosaïc
MessagePosté le: Mer 17 Avr 2019 - 17:36


Last and first time



Koriand’r eut un petit hoquet de surprise quand la fumée se répandit tout autour d’eux, mais si ça n’avait pas été prévu, elle n’en était pas pour autant inquiète, Elle ne voyait plus le reste de la rue et les deux hommes armés qui les avaient pris en joue. Elle ne voyait plus la peur dans leur regard mais aussi la colère qui avait commencé à percer le bout de son nez. Mister Miracle, lui, par contre, était toujours là, si bien que quand il lui attrapa la main tandis qu’il s’élevait au-dessus du sol, elle ne s’écarta pas. Au contraire, elle suivit le mouvement et s’envola à son tour. Ils restèrent main dans la main un bref instant, juste le temps de prendre un peu d’attitude, mais leur fuite les obligea rapidement à se détacher. Cependant, elle resta près de lui et virevolta même autour de lui, et lui ne s’écarta pas non plus. Ce n’était qu’une simple petite chose, mais alors qu’elle s’efforçait de réapprendre à vivre en société – surtout quand la dite société lui était parfaitement inconnue – elle voyait sans mal la beauté dans ce fait. De ne pas être seul, même dans la fuite… et elle savait l’apprécier.

Elle baissa les yeux vers la ville qu’ils délaissaient, les humains, la peur et l’inconfort, et, transportée par le rire de Mister Miracle, elle joignit ce dernier avec le sien, le cœur battant à tout rompre dans sa poitrine. Elle écarta les bras autour d’elle, ferma les yeux et apprécia le vent sur son visage en tourniquant sur elle-même, extatique.

Elle ralentit puis s’arrêta finalement en se retournant vers Mister Miracle, certaines de ses longues mèches encore entortillées autour de ses jambes.

« La formidable et l’acharné, » releva-t-elle, toujours amusée.

Elle pencha légèrement la tête sur le côté pour dévisager Mister Miracle – ou ce qu’elle voyait de son visage en tout cas – mais aussi le détailler du regard. Son équipement était différent de la technologie à laquelle elle était habituée mais sans aucun doute plus proche de celle de Tamaran que celle de Terre.

« Tu es une créature bien étrange, » reprit-elle, toujours avec son petit sourire. Oh, il n’y avait aucun jugement dans ses paroles, juste quelques constatations. Son visage était encore marqué par le rire qu’ils avaient partagé et c’était avec sincérité et chaleur qu’elle le regardait. « Je n’arrive pas à déterminer ton origine, mais quelque chose me dit que ça t’arrange, alors je ne poserai pas de question. »

Elle baissa les yeux vers Coast City qui continuait doucement à s’éloigner sous ses pieds tandis qu’ils gagnaient encore en altitude, lentement.

« Pas de question autre que celle que je vais te poser maintenant, » reprit-elle avant de relever la tête vers Mister Miracle. Est-ce que c’était fou de lui faire plus confiance à lui qu’aux autres humains qui l’avaient accueillie quand elle s’était écrasée sur leur planète ? Probablement, lui disait sa raison. Certainement pas, affirmait son cœur.

Koriand’r avait toujours été une créature de sentiments avant tout.

« Est-ce que c’est un bon monde ? »

Pour son exil, son asile, son refuge. Sa nouvelle vie.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 12254
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen ; Solomon Grundy.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League
Last & First Time [Starfire] 386562Rien
MessagePosté le: Jeu 18 Avr 2019 - 10:40
Les rires sont partagés ; l’évasion aussi.
Mister Miracle n’en a pas l’habitude – mais il pourrait commencer par apprécier.

« Ha. »

Il glousse, encore, en accompagnant les mouvements de Koriand’r.
Lui aussi file autour d’elle ; lui aussi file dans les airs, avec ses Aéro-Disques grâce auxquels il parvient à glisser dans les cieux. Il en a fallu, des mois entiers, pour parvenir à maîtriser ces engins abominables.
Les menaces de Granny Goodness n’y faisaient rien – il a fallu que le jeune Scot découvre qu’il pourrait utiliser ça pour éviter les coups, pour s’échapper, afin que ça rentre.
Et c’est rentré, donc ; au point d’être devenu le plus Aéroglisseur de la flotte… et son premier et unique déserteur, aussi.

« Formidable et acharné… ça m’est venu tout seul, j’avoue ; je trouverais mieux la prochaine fois, Princesse. »

Il effectue une légère révérence aérienne devant elle, amusé.

« En essayant d’éviter quelques poncifs… comme la courageuse et l’audacieux, n’est-ce pas ? »

Son sourire s’étend, et se prolonge sur son masque sensible.
Même s’il s’affaisse, évidemment, quand Koriand’r évoque autre chose ; un secret, qu’il entend garder… et qu’elle entend respecter.
Ce qui le touche ; beaucoup.

« Mmh. »

Il place les mains dans son dos, et flotte encore au-dessus d’eux.

« Je suis… »

… le Haut-Fils de Néo-Génésis, héritier du trône ; échangé avec le fils de Darkseid, pour une paix illusoire, et donc élevé sur Apokolips. Formé à devenir un monstre, entraîné à l’anéantissement d’autrui ; mais échappé grâce à ma folie, et désormais aventurier errant de par l’Univers, qui n’a que rejet et terreur envers les Néo-Dieux, connus pour les exactions de Darkseid.
Voilà ce qu’il devrait dire ; voilà ce qu’une partie de lui voudrait dire.
Voilà, donc, ce qu’il ne dira pas.

« … étranger à ce monde ; mais adepte du mystère. Chacun ses marottes. »

Mentir ainsi lui coûte ; mais il n’a pas le choix.
Les autres… les gens ne sont pas encore prêts. A savoir.
A le connaître, surtout.
Même si, fort heureusement, Koriand’r semble disposer à respecter son choix – et, surtout, embraye sur un autre sujet.

« Ha. »

Le Néo-Dieu s’arrête, alors ; et hoche la tête gravement.

« Je vois. »

Sa voix se fait plus sérieuse, plus concernée.

« Ce monde… cette Terre, comme ils l’appellent, est rongée de défauts. »

Il déplie ses bras, et les ouvre vers le sol.

« L’Humanité est encore organisée en clans, qu’ils appellent pays. Ils se déchirent, pour des faits passés qu’aucun d’entre eux n’a connus. Ils s’acharnent pour des bouts de terre, et des principes dépassés comme le nationalisme, ou les courants politiques.
Surtout, ils… ils n’ont aucune conscience de leurs actes ; ce sont des enfants. Des enfants avides, colériques, agressifs ; trop gourmands. Ils dévorent les ressources de leur planète, sans penser à les pérenniser. Ils veulent tout, tout de suite, et juste pour eux ; une part importante de l’Humanité n’est pas nourrie ou logée correctement. Tandis qu’une minorité vit bien, mais souffre de problèmes psychiques récurrents ; tandis qu’une ultra-minorité possède la majorité des richesses.
Ce monde… est celui d’enfants trop gâtés, qui n’en ont pas conscience et exigent toujours plus. »


Un profond soupir s’échappe de ses lèvres, alors qu’il secoue la tête.
Mais il reprend, rapidement, et fige un regard déterminé dans les yeux de Koriand’r.

« Mais… l’Humanité est paradoxale. Ces défauts existent, demeurent, continuent ; mais… il y a plus.
Il y a l’art, l’art qui est si exceptionnel qu’il touche même des civilisations extérieures. Il y a de la beauté, en eux – de la maladresse, de la lourdeur ; de la cruauté, aussi. Mais de la beauté, surtout.
Ils essayent. Ils échouent, ils font mal… mais ils essayent, et réussissent parfois. Ils ont un potentiel de grandeur si immense qu’il donne le tournis – et leurs faibles avancées sont touchantes, et sincères.
Oh, ils sont terribles ; mais ce sont des enfants. Qui, au fond, veulent bien faire… mais ont peur. Ils ont besoin d’aide. Ils ont besoin d’être guidés. Superman… connais-tu Superman ? Tu dois connaître Superman. Bref. Superman les guide, et… il réussira. J’en suis sûr. Il réussira. »


Une étincelle brille soudain dans ses yeux.

« Ils réussiront, s’ils sont aidés. Je pense même que tu pourr… »

BROUM

Scott Free est interrompu, cependant ; par une explosion.
Par une avarie technique – qui touche un avion, en pleine démonstration à quelques kilomètres de là.

Last & First Time [Starfire] A-german-heinkel-bomber-plane-crashing-mark-stevenson

Un partenariat entre la Base Edwards & Ferris Aircraft tourne mal… et l’un des pilotes est en train de se crasher ; de filer vers le sol du désert.
Avec une quasi-certitude d’y laisser sa peau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 25/06/2018
Messages : 65
DC : Diana Prince ; Jason Todd ; Jessica Cruz
Localisations : Mosaïc
MessagePosté le: Dim 21 Avr 2019 - 15:57


Last and first time



Koriand’r se sentait tellement … libre qu’elle en était presque mal à l’aise. Sans rien sous elle, au-dessus d’elle, derrière elle, elle était libre de bouger comme elle le désirait, d’évoluer selon ses choix, et si elle voulait s’envoler encore plus ? Personne ne pourrait l’arrêter, parce qu’elle ne laisserait personne le faire, mais aussi parce qu’elle était… et bien, pour la première fois depuis plus de six longues années, elle était enfin libre ? Ce qu’elle faisait, ce qu’elle disait, tout relevait de ses propres choix. Elle avait repris le contrôle de sa vie, et à cet instant précis, Mister Miracle représentait en quelque sorte cette liberté nouvelle. Avec son large sourire, ses yeux expressifs malgré ce qui cachait son visage et sa grâce aérienne, il resterait à jamais gravé dans l’esprit de Koriand’r comme la personnalisation de cet instant très précis. De ce moment de pure liberté. Elle était… Elle était libre.

« Et bien… je suis courageuse, et je n’ai nul doute de ton audace, » répliqua-t-elle avec un sourire en coin.

Elle tendit les bras sur les côtés et écarta les doigts autant qu’elle le pouvant pour apprécier la brise que leur altitude leur offrait. Son regard, lui, resta rivé sur le masque étrange qui recouvrait le visage de Miracle et qui dissimulait son identité tout en révélant tout de ses pensées et de ses expressions. Elle comprenait l’utilité de cacher son visage au reste du monde – et il semblait y en avoir un certain nombre de ces êtres masqués sur Terre – mais elle voyait un certain paradoxe à cet anonymat mêlé des vérités les plus profondes que la personne qu’il semblait être. Elle vit donc, clair comme du cristal, les doutes, les hésitations de son nouveau comparse, et elle y ressentit la familiarité des siens.

« Chacun ses marottes, » répéta-t-elle en hochant sa tête et acceptant le peu qu’il semblait vouloir lui donner. « Chacun ses menottes, » reprit-elle avec un petit sourire sincère mais compréhensif.

Des liens et des souvenirs difficiles à porter, ils en avaient tous. X’Hal seule savait qu’elle avait les siens.

Elle se redressa et reprit une position bien plus sérieuse quand Mister Miracle lui exposa sa vision sur ce nouveau monde qu’elle s’était trouvée, et elle retrouva dans ses paroles le début des conclusions qu’elle avait commencées à se faire ces derniers jours. Elle voyait de la grandeur et tellement de possibilités sur cette Terre, mais tant de dureté, tant de méchanceté. On n’avait jamais le bien sans le mal, mais l’équilibre lui semblait tellement fragile ici. Ca aurait dû l’effrayer. Après ce qu’elle venait de vivre, elle aurait dû vouloir un havre de paix pour sa fuite, mais il y avait quelque chose de… d’attrayant sur Terre. L’adaptation serait difficile, mais elle savait déjà qu’elle resterait. Son choix était fait.

Mais entendre ce qu’il disait restait inspirant et elle l’écoutait donc avec un silence presque cérémonieux
Silence qui se brisa malgré elle, quand le bruit de l’accident qui se déroulait à quelques mètres de là arriva à ses oreilles.

Elle fit volte-face, surprise. Certes, la technologie humaine était archaïque, mais elle reconnaissait l’appareil qui était en train de chuter malgré tout. Les ailes étaient, après tout, plutôt universelles.

« Nous devons… »

Elle jeta un regard vers Mister Miracle et lui sourit avant de partir à toute vitesse vers l’avion en pleine chute libre. Bien plus proche désormais, elle vit immédiatement le visage du pilote à l’intérieur qui, à en croire les ballotements de son corps, avait probablement perdu conscience à cause de la vitesse de sa chute. L’avion vrillait à toute vitesse, ce qui rendait le sauvetage un peu plus compliqué que prévu, et une de ses ailes était en feu. Devait-elle sauver la machine en plus de l’humain ? Quelle importance accordaient-ils à leurs avions ? Elle jeta un regard par-dessus son épaule vers Mister Miracle tout en continuant à suivre l’avion de très près.

« Il faut le stabiliser et quelque chose me dit que c’est tout à fait dans tes cordes, non ? » lança-t-elle avant de tenter une nouvelle percée vers le cockpit. Mais les vrilles étaient trop rapides désormais. Elle étouffa un juron en Tamaranéen. « Il faudrait juste le ralentir un peu, et je devrais pouvoir sortir le pilote de-là… » Elle tourna cette fois-ci la tête vers Mister Miracle. « Devrions-nous essayer de sauver tout l’appareil ? »


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 12254
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen ; Solomon Grundy.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League
Last & First Time [Starfire] 386562Rien
MessagePosté le: Hier à 11:13
Ils se comprennent ; sans rien dire, ou presque.
Par des gestes, des regards, des mots couverts. Ils se disent beaucoup, en un minimum de paroles.
Cela le surprend. Cela le choque, même. Cela l’impressionne, aussi.
Mais… cela lui plaît, surtout.

Mister Miracle flotte au-dessus de Starfire, et laisse son regard dériver sur elle, en hochant lentement et doucement la tête à ses répliques ; il la fixe, il l’admire.
Mais pas comme d’autres.
Pas comme les Humains, qui se figent sur ses formes et laissent leurs corps acter les émotions intenses et dures qu’elles provoquent. Pas comme ses bourreaux, qui ne voyaient en elle qu’une esclave. Pas comme les fous, qui ne voient que l’étrange et le rejet que cela leur inspire.

Il la fixe, il l’admire.
Comme… un esprit proche ; un lien possible, probable. Non.
Un lien certain.
Entre eux. Entre deux exilés. Entre deux abandonnés.
Entre deux solitaires… qui se trouvent ; et se comprennent, l’un l’autre. En se comprenant enfin, soi-même.

Le Néo-Dieu veut le dire, alors.
Il veut exprimer… ce qu’il ressent ; ce qu’il sent. Même s’il n’a pas les mots. Même s’il n’en a pas l’habitude. Même si on lui a appris le contraire.
Il veut l’exprimer, oui ; s’ouvrir. Même révéler son visage.
Il ne le pourra pas, cependant – car une crise éclate, et les deux Héros décident d’agir. Evidemment.

« Stabiliser, oui. Ralentir, oui. Extraire le pilote… non. »

Mister Miracle se projette aux côtés de Koriand’r, et tous deux approchent de l’appareil qui file vers le sol. Les autres avions volent autour, sans savoir quoi faire ; le pilote concerné est inconscient, oui.
Mais ça semble ne pas durer.

« Regarde ; il lutte. »

L’homme bouge, en effet. Il se débat. Il remue.
Il refuse de s’effondrer… de plonger dans l’inconscience, de laisser l’obscurité s’emparer de lui. Il se bat.
Et il finit par se réveiller.

« Le temps est compté. Mieux vaut ne pas le gâcher à lutter contre sa volonté. »

Scott Free grimace, en accélérant.
Il se place en parallèle de l’avion, et lève légèrement ses mains ; des énergies puissantes s’en dégagent, et viennent se placer contre la carlingue en flammes.
La chute ralentit, alors ; l’effet est rapide, heureusement.

« Je ne saurais maîtriser ces flammes. Peux-tu y faire quelque chose ? »

Il ne connaît pas les capacités de la jeune femme, même s’il a quelques idées des pouvoirs de ceux qui viennent de Tamaran ; il ne peut cependant s’y fier complètement.
Une vie est en danger.
Et ce fameux Humain tente d’agir aussi, même si d’autres essayent de le contacter…

« HAL ! MON DIEU, HAL ! SAUTE ! EXTRAIE-TOI TOUT DE SUITE ! »

« Hors de question. Je ne ruinerais pas un tel joujou ! »

Le pilote grimace, et donne un sacré coup dans l’avion ; celui-ci cahote, encore, puis se décale.
Il remonte légèrement, reprend une meilleure conduite – mais file à plusieurs mètres de Starfire et Mister Miracle. Qui le voient se rapprocher du sol… avant de se redresser, un peu ; pour une sorte d’atterrissage vaguement maîtrisé.

Last & First Time [Starfire] Planecrash0505

L’avion s’est posé ; avec une chance infinie.
Mais la Boîte-Mère communique avec son maître, et celui-ci blêmit sous son masque.

« Par la Source… le moteur est touché, il va exploser ! »

Scott Free révèle une partie de son origine par son juron, mais ne s’y intéresse pas ; il se précipite en avant, pour rejoindre l’avion. En espérant arriver à temps.
En espérant empêcher un drame – qui pourrait être terrible, car les secours arrivent ; les mêmes secours qui seraient soufflés par l’explosion, si rien n’est fait pour l’empêcher !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Last & First Time [Starfire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ANIME] Eve no Jikan (Time of Eve)
» Sieste time !!!
» Votez pour Long Time To Lay A Track
» "USSR TIME"
» [4x09/10] Lost In Time

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Coast City-