La Réunion [Bat-Vilains]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
L'homme qui rit
L'homme qui rit
Super-Vilains
Inscription : 03/10/2018
Messages : 181
Situation : Jack n'est plus, une nouvelle personnalité a pris le dessus entraînement son hôte dans un chaos et une auto-mutilation qui le force à porter un masque. Ce nouveau Joker est plus puissant, plus chaotique et surtout... plus dangereux..
Localisations : Gotham City

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 16 Avr 2019 - 19:40
Amusement Mile - Gotham City
16 AVRIL, 19:13 EDT


La Réunion [Bat-Vilains] Latest?cb=20120521134304

Amusement Mile est un quartier "tranquille" de Gotham, autrefois à la pointe de l'industrie, ce quartier à été abandonné par les riches hommes d'affaires. Oublié et délaissé, Amusement Mile est devenue l'endroit parfait pour ce qu'il va suivre...


L'interview avec la reporter Vicky Vale c'était passé exactement comme prévu. Les habitants de Gotham City avait vu le Joker... Jack Napier comme un homme tabassé par la fureur du chevalier noir. Jack Napier avait annoncé qu'il allait tout faire pour régler les destructions causées par le Batman.

" - Et donc vous confirmer devant le monde entier que l'homme qui est ici est bel et bien Jack Napier, et non le Joker ?
- Je vous le confirme avec certitude Mlle. Vale. Mes docteurs peuvent vous le prouver eux-aussi.
- Alors le Joker serait votre double... démoniaque ?
- Démoniaque est le bon terme en effet, mais pour aller plus loin, on peut juger à un dédoublement de personnalité. Un cas rare mais extrêmement grave. "

L'interview donné la veille passait en boucle sur les chaines d'informations. Jack le regardait pour la première fois en attendant ces invités.

" - Et qu'est ce qui nous prouve que le Joker n'est pas toujours présent.. ici avec nous ? Peut-il reprendre le contrôle ?
- Le Joker est toujours présent, il fait parti de moi. Mes médecins et moi-même faisons le meilleur possible afin de le laisser enfermer au fond de mes pensées.
- Avez-vous un message à faire passer aux habitants de Gotham ?
- J'en ai plusieurs en faite. Batman nous a sauver de nombreuses fois mais à quel prix ? Nous avons perdu des amis, de la famille durant toutes ces guerres. Qui sommes-nous face à ces super-héros ? Ils détruisent et s'en vont sans laisser de facture. Leurs batailles ont causé de nombreux dégats partout dans la ville... Nous devons cesser ça ! Qui est Batman ? Pourquoi fait-il le boulot des policiers ? Les policiers sont-ils incapables de nous protéger ?
- Je... vous n'avez pas tout à fait tord... mais batman aide la ville..
- Il l'aide ? vous trouvez que briser les os des habitants est aider la ville ? Batman détruit la ville. Sans lui aucun criminelle n'agirait comme il le font. Si le Batman n'avait pas exister, le Joker n'aurait pas exister non plus, de même pour le Pingouin, l'homme-mystère et tout les autres... Ils sont là par un phénomène de cause à effet.
- Et donc vous avez des idées pour régler ce problème Mr. Nappier ?
- Oui Vicky... C'est pour ça que je me présente au prochaine élection à la mairie de Gotham. "

L'annonce de Jack Nappier avait fait la une des journaux. Certains criaient déjà au génie tandis que d'autres annonçaient un complot pur et dur.

Jack éteignis la télé et s'affala sur son siège. Au bout d'une grande tablée, il attendais que les invités débarquent. En toute logique, Oswald avait du mettre au courant toute la pègre et les criminelles de Gotham qu'une réunion allait avoir lieu afin de décider du futur de Gotham. La zone de rendez-vous était une ancienne fabrique à jouet, isolé prêt du vieux port.

La Réunion [Bat-Vilains] Maxresdefault

Les doigts croisés et le regard dans le vide, Jack patientais...




( HJ : Ce rp est libre à tout les Bat-vilains ! N'hésitez pas à venir ! )

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6014-le-joker http://dc-earth.fra.co/t6011-the-joker
Invité

MessagePosté le: Jeu 18 Avr 2019 - 15:23
Un crissement sec et aigu se fait soudain entendre ; une porte s’ouvre.
Une silhouette émerge des ombres et approche de la table.


« Bonsoir. »

La silhouette s’avance ; la masse, plutôt.
Un corps immense et puissant apparaît, et glisse vers Jack Napier. Mais sans lourdeur. Sans maladresse.
Fluide, discrète, presque élancée, la créature fait fi de sa musculature et de son poids, et semble se mouvoir avec… grâce ; ce qui surprend, en découvrant autant son allure que son apparence.
Si familière – et si étrange, aussi.


« L’appel a été entendu. »

La chose vient se placer à l’extrémité de la table, en face de Jack ; ses yeux vairons se figent sur le visage de l’ancien Joker… et une sorte de sourire glisse sur les lèvres craquelées et putrides du nouveau venu.

« Je suis Grundy. »

Pas Solomon.
La créature se laisse entièrement découvrir…

La Réunion [Bat-Vilains] 2448956-solomon
… et Jack peut comprendre la différence ; pas Solomon, non. Définitivement pas.

« Juste… Grundy. »

Ses mains puissantes se posent sur le dossier d’une chaise ; il pourrait les briser en un souffle.
Mais il ne le fait pas – et il sait ce qu’il fait. Il sait ce qu’il veut prouver, ce qu’il veut dire en agissant ainsi ; quel message il veut faire passer.


« Je suis prêt… à écouter. »

Il attend alors la réponse de Jack.
Patient et calme.
Ce qui peut surprendre : Solomon Grundy est connu, mais ne l’est pas pour sa capacité à écouter des discours ; la créature en a conscience… et s’en amuse.
Il est Solomon Grundy, bien sûr. Mais pas celui que la majorité connaît.
Le Solomon colérique et destructeur est intervenu, il y a peu ; il est mort, bien sûr, à Dublin. La chose est née à nouveau dans Slaughter Swamp – mais une autre personnalité a pris le contrôle du corps nouvellement créé ; la sienne.

Grundy.
Pas Solomon. Pas le monstre colérique. Pas l’étranger doux. Lui.
L’intelligent. Le calculateur. Le stratège. Le cruel.
Le vicieux.
Grundy.
Qui a eu vent de la proposition de Jack Napier – qui veut écouter ; analyser. Réfléchir.
Puis agir.
Avec ou sans eux.
Avec… ou contre eux.

Revenir en haut Aller en bas
Victor Fries
Victor Fries
Super-Vilains
Inscription : 16/01/2018
Messages : 804
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Gotham City
Secret Society
La Réunion [Bat-Vilains] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 19 Avr 2019 - 18:28
Amusement Mile n’avait jamais été un quartier que Mister Freeze appréciait. Victor y avait bien mangé quelques barbe à papa étant enfant, et y avait traîné avec Nora pour se faire quelques frayeurs dans les manèges. Mais aujourd'hui cette ambiance de fête foraine et cet univers rappelant le clown n’avait pas grand choses pour l'intéresser. Leur folie mise à part le Joker et lui étaient opposés sur bien des points. Le chaotique mauvais ne respectant rien et voulant rire de tout n’avait pas grand chose en commun avec le loyal neutre avançant dans un but précis et " honorable". Mais ils étaient tout deux prêts à tout pour parvenir à leurs fins, et s'il fallait un dénominateur commun à tous les vilains qui se réuniraient invités par le Joker c’était bien celui là. Et Batman oui.

Victor portait son armure intermédiaire, un vieux modèle qui n’était pas des plus impressionnant mais offrait une protection intégrale et une bonne mobilité. Le Joker et Solomon Grundy étaient déjà là aux deux opposés de la table.


“Bonsoir.”

Il alla s’asseoir sur l’un des cotés de la table et à équidistance des deux extrémités ce celle ci.

“La dernière réunion remonte à des années.”

Son ton comme sa voix modifiée étaient froids as usual, et son visage neutre. Il regarda le zombie, la cadavérique signature thermique de Grundy le confondait avec le mobilier autour de lui. Puis sa tête tourna dans son scaphandre vers le Joker. Enfin...Jack. Il resterait assis sur sa chaise à écouter les propos des autres vilains et surtout de celui qui les avait convié. Il s’était déjà bien des fois associé avec eux mais voilà longtemps qu’aucun n’avait cherché à réunir les autres. Cela pouvait vouloir dire tout ou son contraire. Ou que Gothan était une zone de non-droit livrée à eux qui pouvaient donc se partager le gâteau, ou bien...le contraire. Que Batman les mettait suffisamment en difficulté pour qu’ils aient besoin de s’allier.
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba
King Penguin
King Penguin
Modérateurs
Inscription : 30/12/2018
Messages : 314
Situation : C’est officiel. Oswald Chesterfield Cobblepot est désormais le Maire de Gotham. Et sa première décision n'est d'autre que de réhabiliter Edward Nygma alias l'Homme-Mystère. Et de rendre hors-la-loi les soi-disant "justiciers"...
Localisations : L'Iceberg Lounge

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 19 Avr 2019 - 19:06
La Réunion


Le Pingouin avait suivis depuis la télévision de sa limousine, l'interview de Jack Napier. Et il fallait dire que cela surprenait mais ce n'était pas une surprise en soi. Il allait utiliser son agression comme unargument pour briguer la mairie. Intelligent mis prévisible.

Et c'est à ce moment-là qu'Oswald eut l'idée du siècle : briguer la mairie de Gotham lui aussi !

C'était parfait, car s'il gagnait, Cobblepot deviendrait intouchable et si dans le cas d'une défaite, ce qui était le plus probable, dû à l'aura de victime que possédait Napier et bien il attendrait les prochaines élections. Car si le mandat de ce dernier s'avérait infructueux, les Gothamiens iraient rejoindre son camp pour le prochain mandat.
Ce Napier fut alors une opportunité unique, dont Cobblepot n'allait pas passer à côté eheh.


"Ogilvy, envoie des invitations à tout les super-vilains qui détestent Batman. Dis leur que le Pingouin à enfin trouver un plan pour l'abattre. Ou tout du moins une personne capable de le faire..."

Le lendemain...

La voiture qu'utilisait Cobblepot lors de virées discrètes, arriva dans le quartier d'Amusement Miles, un endroit que détestait par-dessus tout Oswald. Il y avait perdu la plupart des usines qu'il contrôlait dû à la perte d'attractivité du quartier et le fait que le Joker en avait fait son repaire. Aucunes raisons ne le poussait à revenir ici, excepté une qui avait le nom de Jack Napier.

Et même s'il détestait avouer cela, Cobblepot reconnu une qualité à ce quartier : la discrétion.

Arrivant devant l'ancienne fabrique de jouets, Cobblepot sortit de sa voiture et de l'aquarium qui s'y était crée dû à la surconsommation de cigarettes du manchot. Ce dernier en ralluma alors une autre en sortant. Et entra dans la fabrique. Pour arriver dans une salle déjà remplis des pires ennemis du Chevalier Noir. L'invitation avait été bien reçue et cela créa un large sourire sur le visage du pingouin.


"Eh bien je vois qu'il y a déjà des intéressés wack wack wack."

Il vit alors Victor Fries au milieu de cette table qui séparait le Chaos et l'Ordre, représentés respectivement par la paersonne de Grundy, et celle de Jack Napier. Une bien belle scène. Fries paraissait alors comme une sorte de Jésus au milieu d'un banquet d'infâmes personnage eheh. Certes vides mais qui allait se remplir au fur et à mesure.

"En effet cela fait bien longtemps Victor eheh."

Trêve de symbolismes, Oswald s'assit et pris le siège qui se situait en face de Fries pour maintenir une sorte de cohérence dans ce contexte qui ne l'était pas du tout.

Reprenant une bouffée de nicotine, Oswald en déglutit une énorme fumée et continua :

"Il faut dire aussi que tu n'as pas été très présent à Gotham ces derniers temps."

Fit-il en direction de Fries. Les deux hommes ne s'étaient pas vus depuis longtemps, et Cobblepot avait entendus quelques rumeurs au sujet du scientifique givré. Oswald savait-il pour la Société secrète ? Ou était-ce simplement des rumeurs que l'on pouvait entendre aux marchés noirs qui composent Gotham et qui déservent le monde entier...dont l'Afrique...



La Réunion [Bat-Vilains] Iwqoze10

"Lorsqu'on les pousse à se battre les attaques des Pingouins sont rapides et décisives...
et j'ai juré qu'un jour, les miennes le seraient aussi."

Merci à Conner pour la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Edward Nygma
Edward Nygma
Super-Vilains
Inscription : 14/08/2018
Messages : 65
Situation : Père (d'une ado), cancéreux (plus que deux ans) et en fuite (plus pour longtemps)
Localisations : Au bordel : La boite de Pandore

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 19 Avr 2019 - 21:36
  • Edward Nygma
  • Les nazes aux cerveaux sous-développés
La réunion


Deux semaines auparavant, dans une ruelle sombre et débauchée :

- Salut, Edward.
- Andy ! J ’espère que tu ne viens pas me voir pour cette histoire de clé à molette. Tu n’aurais pas vu Echo et Query ? Je dois leur parl..
- La ferme, le taré.

Elle s’éloigne déjà dans un superbe doigt d’honneur.

- Toujours un plaisir, Andy ! lui cria le Sphinx.
- Bonjour, monsieur Nygma. J’ai ceci pour vous. Je vous prierais de déposer votre réponse, à l’adresse indiquée au dos de la lettre.

Nygma se fige à cette seconde, l’adrénaline parcourant brusquement ses veines. Il serre davantage sa canne, si bien qu’un léger « clic » se fit entendre. Il se retourna rapidement et sortit brusquement de son fourreau, une épée fine. Il n’y avait déjà personne, seulement une enveloppe déposée. Quelques secondes plus tard, un vrombissement lui indiqua que l’inconnu.e était déjà parti.e. Il tente de deviner le destinataire avant même d’ouvrir l’enveloppe. De toutes ses théories, il n’aurait pas cru que la plus folle serait la gagnante. Il avait vu l’interview, comme tout le monde. Il ne croyait pas un seul instant aux paroles du Joker. Il mentait. Il mentait toujours. C’était un tricheur et il voulait berner le monde, mais pas lui ! Si ces décérébrés voulaient croire en la rédemption du clown, grand bien leur face mais Edward n’avait pas supporté l’affront fait à la télévision. Joker avait affirmé que lui, le pilier intellectuel de Gotham, n’existerait pas sans Batman ? Qu’il n’était qu’une conséquence ? Alors, lire une lettre de « Jack Napier » ne faisait que bouillir un peu plus ses veines.


Cher Edward Nygma,

Je vous transmets ce message afin de vous signaler qu'une réunion sera tenue dans les plus brefs délais, entre chaque ennemi du Batman. Vous êtes prié de vous rendre afin que je puisse communiquer à votre égard d'un plan qui nous permettrait d'effectuer notre vengeance ultime sur ce rongeur qu'est Batman.

Merci de me répondre au sujet de votre présence, le lieu et la date vous seront communiqué dans un bref délai.

Gotham change, il est temps de changer nous aussi. Je vous promets paix et tranquillité dans ce nouveau monde et je peux vous promettre la fin du chevalier noir qui fera ainsi de vous l'homme le plus brillant de la ville. J'ai appris que vous êtes actuellement en fuite, si vous collaborez à mes côtés, votre casier judiciaire pourrait bien être blanchi de tout soupçon. Ainsi une nouvelle vie dans la nouvelle Gotham s'offre à vous.

Avec mon respect,

Jack Napier



Il se mit à rire. Un rire sans joie, sans satisfaction. C’était un rire nerveux et furieux. Il pensait pouvoir jouer avec son égo ? Il pensait pouvoir le faire venir comme un chien en mettant en corrélation la fin de Batman et son brillant cerveau ? Il était déjà le plus brillant de cette ville, et même au-delà ! La mort, ou la défaite de Batman (il avait pris soin de noter qu’en aucune façon, la mort de Batman n’avait été mentionnée) ne changerait rien à cette vérité. Le Joker avait toutefois un os, suffisamment appétissant pour faire hésiter le Sphinx. Pouvait-il réellement le blanchir ? Comment en serait-il capable ? Comment pouvait-il espérer en avoir le pouvoir ? Personne ne le choisirait comme maire, c’était évidant ! Sauf si, il parvenait réellement à stopper Batman et peut-être même contrôler les criminels. Le Joker était une pièce instable, Edward ne pouvait pas croire en chacun de ses mots mais il restait un homme. Ce Napier avait su rallumer cette flamme en lui. Si son casier était oublié, alors il pourrait être libre d’entamer toutes ses recherches. Il pourrait accomplir bien plus qu’en étant enfermé dans son sous-sol. Il avait besoin de cette liberté. Autre chose le frappa : « Entre chaque ennemi », évidemment. Il sortit aussitôt son téléphone pour téléphoner au seul et unique...

- Oswald, il faut qu’on parle. […] Tu es déjà au courant ? Parfait. Range ton invitation, je t’écoute.


Le jour J :

- Une usine à jouets ! Très fin pour des retrouvailles, Joker. A peine évidant. Oups, pardon, peut-être dois-je t’appeler par ton nouveau nom de scène ? « Jack », c’est cela ?

Edward est maigre, pâle et sa canne supportait tout son poids ce jour-là. Ce corps frêle ne l’empêche pas de laisser sa voix envahir l’espace. Il se fait rayonnant, presque dansant à sa manière de se déplacer dans la pièce. Cela faisait des années qu’il n’avait pas vu chacun d’entre eux et il se comportait comme si cela était hier qu’ils s’étaient quittés.

- Tu as de la chance, j’avais un creux dans mon calendrier ! C’est ma grande mansuétude pour tes propos lors de l’interview qui me fait venir ici ce soir et.. la curiosité.

Il se saisit d’une chaise avant de s’y asseoir, les pieds déjà sur la table. Il salua d’un franc sourire Oswald (qui avait su le convaincre) avant de se tourner vers ses deux compères.

- Enigme : Changé par une froide corporation, il s'emploie à sauver sa femme au-delà de la raison. N’a-t-il pas mieux à faire que d’assister à notre réunion ?

La pique était envoyée, sans gant. Il dédaigne complètement Solomon Grundy, ne lui accordant même pas une énigme.

- Bonne mine pour un jeudi, Grundy !

Il articulait franchement, le prenant pour un imbécile fini. Il croisa ensuite les bras et sourit, complètement fier de lui :

- Et je ne parle même pas de la tienne, « Jack ».

Il ne croyait pas une seconde à ce pitoyable spectacle.

dc-earth.fra.co



La Réunion [Bat-Vilains] Tumblr12

Edward #009900
Edwine #00cc00

@Za-ra-h (illustratrice)
@Tim (graphiste)
Revenir en haut Aller en bas
L'homme qui rit
L'homme qui rit
Super-Vilains
Inscription : 03/10/2018
Messages : 181
Situation : Jack n'est plus, une nouvelle personnalité a pris le dessus entraînement son hôte dans un chaos et une auto-mutilation qui le force à porter un masque. Ce nouveau Joker est plus puissant, plus chaotique et surtout... plus dangereux..
Localisations : Gotham City

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 19 Avr 2019 - 23:32
Grundy fût le premier arrivé, vaste et grand, son corps imposais la puissance mais aussi et contre toute attente, du respect. Cette bête sans cervelle semblait être devenu quelqu'un d'autre, lui aussi. Le second arrivé fût Victor, ce pauvre scientifique enfermé dans une tenue frigorifié a passé la moitié de sa vie à essayé de sauver sa femme Nora, aujourd'hui disparue. Il le regarda un moment afin d'essayer de ne pas ressentir de la peine envers cet homme auquel la vie lui avait tout pris. Ensuite ce fût le tour d'Oswald de venir, comme à son habitude, ce piaf faisait le malin. Enfin, le problème n'était pas là. Napier allait devoir surpasser ça. Le dernier arrivé, du moins, pour le moment fût Nygma. Cet être égocentrique et exécrable était tout autant détestable. Mais il fallait l'avouer, son cerveau surpassait chacun autour de cette table.


Jack marqua une petite pause dès le moment ou Nygma s'installa sur sa chaise. Cette pause servie à tous et à chacun de s'observer, se juger mutuellement. Tel des bêtes qui se fait face avant de jeter dessus.

" - Tout d'abord merci à tous... Nous retrouver comme ça... Il y a bien longtemps que c'est arrivé. Voyez ça comme... une réunion de famille.. éclectique certes... "

Jack se leva et tira sur sa veste afin de la réajuster.

" - Je suis content de constater que nous sommes tous ici pour nous aider... Et non pour nous égorger. "

Napier marcha lentement autour de la table tout en leur expliquant l'état actuel de la situation.

" - Comme vous le savez, les choses changent très vite à Gotham. Regarder moi, il y a quelques semaines encore j'étais un monstre, une bête de foire. Aujourd'hui, je ne suis ni plus ni moins qu'un citoyen lambda de cette ville. Notre ville. "

Jack arriva à son point de départ. S'appuyant sur sa chaise, il regarda d'un air sérieux chaque personnes autour de la table.

" - Je voudrais... non, je veux établir un lien de confiance entre nous. Un lien si puissant que même la Justice League ne pourrait rien face à nous. Nous avons quelques choses que les supers-héros n'ont pas. "

L'ex-Joker posa un doigt sur la table pour accentué ses propos.

" - Nous connaissons l'échec Les citoyens nous voient comme des monstres. Utilisons nos échecs pour devenir plus fort. Depuis bien trop longtemps nous sommes des hors-la-lois. Nous voulons jouer selon nos propres règles. Mais si pour la première fois, nous utilisons leurs règles pour jouer. "

Un léger sourire charmeur s'esquissa sur le visage de Jack Napier.

" - Nous voulons chacun le pouvoir, l'ordre et le respect des autres. Assez d'être leurs bouffons. ASSEZ D'ETRES DES MONSTRES DE FOIRES ! "

Jack tapa sur la table et fit craquer le bois de celle-ci.

" - Qui sommes-nous réellement ? Sommes-nous vraiment les monstres que les médias décrivent à la une des journaux ?... Quand je nous regarde, je vois des naufragés. Des hommes à qui on a tout enlevé. Je vous donne l'occasion de vous racheter. On a le droit de rédemption. "

Il passa une main dans ses cheveux afin de recoiffer ses quelques mèches rebelles qui s'était posé devant ses yeux durant sa crise de nerfs.

" - Batman nous fait passer pour des monstres. Mais le réel monstre de cette ville. N'est-ce pas lui ? Quel genre d'homme irait à se déguiser en chauve-souris afin d'imposer sa loi ? "

Napier respire un bon coup.

" - La vérité... la vérité c'est que ... Batman est comme nous. Il est brisé, il n'a rien. Batman impose ses règles en utilisant la violence... je sais pas pour vous mais pour moi ceci est du terrorisme, mais les gens continue de l'appeler "héros". Quel injustice... "

L'ex-Joker se réinstalla sur sa siège et posa les coudes sur la table.

" - Ce qui me fait arriver au fait que nous devons nous débarrasser de Batman. Comment ? et pourquoi on y arriverait maintenant ? Simple. Pour une fois ce n'est pas nous qui allons tenter de le stopper. Mais la loi. Juste la loi. Et pour la première nous serons du bon côté. "


Jack Napier marqua une nouvelle pause afin que tout le monde puisse assimiler les informations.

" - Vous n'êtes pas sans savoir que je vise la mairie de Gotham. Une fois maire, je ferais en sorte que chacun d'entre vous possède un quartier de Gotham. Dans ce quartier vous y incarnerez l'ordre et la loi. Vous agirez en temps qu'agent de liaison. "

Ses yeux passa sur chaque vilain autour de la table.

" - Agent de liaison pour qui me dites-vous ? Très simple, une fois maire j'instaurerais une force militaire qui rejoindra la police de Gotham. Cette force militaire sera charger de traquer et stopper les justiciers masqués. J'appellerais cette force la GTO. Une unité d'Oppression de Terroriste de Gotham. "

Jack se leva les mains dans les poches...

" - Et j'ai l'honneur de vous présenter le premier général de la GTO. "

Soudain un homme sorti de l'ombre... pour se dévoiler au grand jour devant les invités...

Spoiler:
 


( HJ : L'apparition de Deathstroke à été vu avec son joueur. )
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6014-le-joker http://dc-earth.fra.co/t6011-the-joker
Ra's Al Ghul
Ra's Al Ghul
Super-Vilains
Inscription : 16/04/2017
Messages : 415
DC : Conner Kent.
Localisations : Tapi dans l'ombre.
Secret Society
La Réunion [Bat-Vilains] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 20 Avr 2019 - 2:22
C'est alors que des applaudissements se font entendre - et leur lenteur lancinante ne peut que suggérer un certain sarcasme.

Joli discours, s'élève une voix depuis la pénombre, peu avant qu'en émerge à son tour la forme de l'homme qui ne connaît pas la mort.

La forme de Ra's Al Ghul.

Et si personne ne se tient à ses côtés, tous peuvent sentir à cet instant qu'il n'est pas venu seul - et ce n'est pas parce qu'ils ne peuvent sentir la froideur de l'acier qu'ils n'ont pas le couteau sous la gorge, ne fut-ce tout d'abord qu'au figuré.
Son regard de jade parcourt l'assemblée, et il en grave chaque membre dans sa mémoire ; cela pourrait suffire à ce que certains d'entre eux regrettent d'être venus.

Vous permettez ? Se mouvant avec une telle absence de bruit que l'on pourrait douter qu'il soit en contact avec le sol, il se dirige vers la chaise en bout de table, à l'opposé de celle de leur hôte - et y prend place sans attendre de réponse.

Je me doute de ce que vous pensez : je ne suis pas vraiment ce que l'on peut appeler une figure locale... Et, à dire vrai, il me fait grand plaisir de ne pas être associé à cette ville répugnante. Mais puisque cela fait quelques temps déjà que j'ai dû y prendre mes quartiers, je me suis permis de considérer que l'invitation me concernait également.

Achevant de s'installer, il croise les doigts devant lui.

J'espère qu'aucun d'entre vous n'y verra d'inconvénient, conclut-il d'un ton qui, bien que tout à fait courtois, laisse entendre que ceux dont ce seraient le cas feraient mieux de le garder pour eux.

En effet, cela fait quelques mois que je me suis attelé à la tâche de guérir cette ville de ses maux... Et quel meilleur moyen de le faire que de l'intérieur ?

Cette question étant de toute évidence rhétorique, il poursuit sans attendre davantage.

Vous aurez peut-être pu constater que vos... Familles mafieuses et autres brigands de bas étage ont appris à se tenir tranquille dernièrement. Je gage que certains en auront même profité, dit-il en portant un regard en coin du côté du Pingouin, qui avait dû se frotter les mains de cette soudaine absence de concurrence - du moins jusqu'à en apprendre la cause. Je ne prétends pas que mes méthodes sont parfaites, mais j'estime ne pas avoir à rougir ces premiers résultats.

Car il y en aurait d'autres : à l'entendre, ça ne fait absolument aucun doute.

Ainsi donc, vous vous en doutez, garde-t-il jalousement la parole, les yeux cette fois rivés sur le clown qui ne fait plus rire personne - et plus il parle, plus sa voix évoque le sifflement du serpent, Votre petite... Incartade aux fiançailles de Bruce Wayne n'a été permise que parce que je l'ai tolérée ; par politesse, dira-t-on. Il se fend d'un sourire qui paraît tout aussi effilé que la lame qu'il porte à la ceinture. Mais je ne vous ferai pas l'affront de croire que vous ne le savez pas déjà, n'est-ce pas ?

Il sépare ses mains pour les poser sur les accoudoirs du siège dont il s'est emparé.

Si la première partie de votre projet n'est pas pour me déplaire, vous comprendrez aisément que sa finalité ne s'accorde pas avec les miens. Par conséquent, je ne vous demande pas de me convaincre... Il se met à pianoter sur le bois de sa chaise, jetant pour de bon son fragile masque de sympathie. Mais plutôt que vous me donniez une raison de ne pas mettre un terme à vos ambitions ici et maintenant.


Human beings are a disease, a cancer of this planet.
La Réunion [Bat-Vilains] 1518291291-ras-signature
You are a plague, and we are the cure.
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t5606-ra-s-al-ghul-memoires-d-un-immortel http://dc-earth.fra.co/t5571-ra-s-al-ghul-and-he-who-was-dead-came-forth
Victor Fries
Victor Fries
Super-Vilains
Inscription : 16/01/2018
Messages : 804
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Gotham City
Secret Society
La Réunion [Bat-Vilains] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 20 Avr 2019 - 11:06
Le Pinguin était venu s’asseoir en face de Victor accordant que leur dernière réunion remontait à longtemps et rappelant qu’on ne le voyait plus trop à Gotham.

“Il n’y a plus grand chose pour me retenir ici.”


Victor regarda Oswald face à lui tirer sur son tabac. Il n’avait pas changé depuis le temps mais il fallait dire que la banquise conserve. Ce fut au tour de l’Homme-Mystère de faire son entrée, une entrée destinée a attirer l’attention sur lui. Il salua tout le monde en posant une énigme à Victor, lui dévoilant par la même occasion son apparente ignorance de la situation actuelle de sa femme qui était guérie. Aussi Victor ne lui répondit pas et garda le visage parfaitement inexpressif car s’il était une chose plaisante c’était bien de voir ceux croyant tout savoir se planter, et ne pas les reprendre. Les voir se vautrer dans leurs convictions erronées en jouant les marioles. Mais Freeze fut vite absorbé par le visage creusé du Sphinx, et s’il était une personne dans cette assemblée qui avait partagé des années de vie avec quelqu’un soufrant du même mal c’était lui. Le scientifique n’était pas certain à 100% que c’était çà bien entendu. Juste un pressentiment, l’impression de voir les traits tirés de sa femme quand elle se battait contre son cancer. Oh Edward...tu railles les efforts que j’ai déployé pour la sauver mais toi...qui te sauvera? Il faudrait que quelqu’un t’aime comme j’aime Nora mais ce n’est pas gagné avec ton caractère.

Puis Jack Napier leur expliqua son plan. Victor écouta, silencieux. Il ne croyait pas qu’il ai de bonnes chances d’être élu maire hormis en truquant les élections mais bon on avait bien vu les pires vilains se faire élire président. Et puis la fortune sourit aux audacieux non? Et Slade fit son entrée, derrière ses lunettes rouges Freeze haussa un sourcil. Jack Napier n'allait pas leur demander de se cotiser pour le payer au moins?

Puis ce fut Ra’as Al Ghul qui fit une entrée, visiblement certain de la peur qu’il pouvait leur inspirer. Victor était depuis presque deux ans dans la SSE et ne l’avait jamais vu rappliquer dans une mission mais il était pourtant là aujourd’hui. Il s'adressa à eux comme s’ils étaient quelques criminels de bas étages n’ayant jamais imaginé eux aussi se pointer à leur réunion en menaçant les autres, avec ou sans sbires. Mais pourquoi menacer? Pensa Victor. J'ai ma cryo-bombe sur moi si je veux tous vous transformer en statues de glace je l'active. Prévenir qu'on va mettre un coup de poing c'est un bon moyen de s'en prendre un soit même. Ra'as voulait impressionner, faire peur. Mais s’il y avait maintenant une seule peur qui commençait à s’insinuer chez mister Freeze c’était bien celle de plus s’ennuyer dans cette réunion que dans ses six mois passés au pôle Nord.

Car si Grundy avait jusque là fait son taiseux et que le Pinguin semblait venir avec une attitude constructive l’arrivée du Riddler avait lancé une mode de celui qui imposerait le plus son style à la réunion au détriment de celui qui l’avait initiée. Slade était présenté par le Joker comme un Deus Ex Machina anti Batman ce qui ce saurait si c’était le cas depuis le temps, et Ra’s venait menacer le Joker, ce qu’il aurait pu faire mille fois avant cette réunion mais non, il fallait attendre que tout le monde soit là pour les intimider, garder le contrôle sur Gotham. Le problème qu’avait Freeze à ce moment là c’est qu’il s’en fichait bien de cette ville où il n’avait même plus un seul sbire et aucune emprise, il avait fait le chemin pour voir ce que çà proposait contre Batman. Il repensa alors à l'énigme du Sphinx dont il comprenait alors seulement toute la pertinence. “N’a-t-il pas mieux à faire que d’assister à notre réunion “ . Mais oui. C’était totalement çà. Putain t’es un génie Edward, mais çà tu le sais déjà sacripant.
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba
L'homme qui rit
L'homme qui rit
Super-Vilains
Inscription : 03/10/2018
Messages : 181
Situation : Jack n'est plus, une nouvelle personnalité a pris le dessus entraînement son hôte dans un chaos et une auto-mutilation qui le force à porter un masque. Ce nouveau Joker est plus puissant, plus chaotique et surtout... plus dangereux..
Localisations : Gotham City

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 20 Avr 2019 - 12:34
L'air confiant et le regard enjôleur. Jack n'en décrochait pas un mot durant la réaction des gens face à l'arrivé du mercenaire. Faut dire que malgré ses compétences et son talent, Wilson n'allait que vers la meilleur paye.

" - Rassurez-vous mes amis, il reste quelques fonds "sous les matelas" du Clown qui me permettent de payer ce fameux mercenaire... ou devrais-je dire, chef de la milice de Gotham. "

Il asséna un petit sourire à Slade. Toujours les mains dans les poches, Napier entendis une voix familière. Pas entendu depuis un long moment. Je savais qu'il allait débarquer tôt ou tard. Se dit-il en croisant ses bras. Ra's venait de se dévoiler, tel un démon. Après avoir fait sa démonstration de force, Jack s'en approcha. Très proche.

" - Ra's Al Ghul. Content de te voir, je me doutais que tu n'avais pas quitté la ville. Que tu étais là quelque part. Et pour en revenir à ton petit discours sache que nous voulons le même but. Retrouver la splendeur de Gotham. Excepté Batman. Mais dis-toi, à quoi servirait ce Bat une fois la ville nettoyé ? "

Napier laissa une demi-seconde à Ra's pour réfléchir à la réponse.

" - A rien... en effet. Le chevalier noir est à l'image de la ville. Noir et ténébreux. Il est grand temps de trouver un autre chevalier qui s'alliera avec la nouvelle image de Gotham. Blanche et grandiose. "

Jack Napier retourna s'asseoir à sa place, laissant Ra's médité sur ses propos et repris son discours.

" - Donc, pour accéder à la Mairie il me fallait un motif, je l'ai. Maintenant, il me faut un moyen. Et devinez qui me l'a fourni... Le Joker. "

Napier chercha dans sa poche une petite fiole qu'il dévoila à tous.

" - Comme nous l'a rappelé Ra's, la petite sauterie chez Bruce Wayne c'est mal terminé à cause du Clown. Des proto-Joker attaque la ville, les héros sont débordés et les proto-Joker sont très dangereux. Un climat de peur s'est instauré dans la ville. Encore plus que d'habitude. "

Jack leva un peu plus la fiole afin de laisser la lumière transpercé le contenu. Laissant apparaître un liquide bleu, presque envoûtant.

" - Ceci est l'antidote. Je compte l'utilisé pour prendre la confiance des citoyens. Je sauverais tout le monde sans utiliser la violence mais la science. C'est là que j'ai besoin de toi Victor. Tu es le scientifique le plus doués que je connaisse, j'ai besoin de synthétiser cette antidote et le déployé en grand nombre dans toute la ville. Je le sais bien tu n'es pas un criminel, le pouvoir ne t’intéresse pas. "

Enfin, Napier explosa la fiole au sol. A la surprise général. Le liquide bleu provoqua un effet d'acide et disparu dans les lattes du plancher.

" - La combinaison chimique est dans ma tête... Seulement dans ma tête. "

Napier se ré-installa sur sa chaise et respira un coup. Il sentait le Joker se battre au fond de lui, voulant reprendre sa place. Afin de le contrer, il se servis un verre d'eau et fît signe aux autres d'en faire de même.

" - Bien, des questions ? "

La Réunion [Bat-Vilains] F362a311
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6014-le-joker http://dc-earth.fra.co/t6011-the-joker
Invité

MessagePosté le: Sam 20 Avr 2019 - 18:50
 « Oui. »

La voix lourde et désagréable de Grundy se fait soudai entendre.
La créature est restée silencieuse depuis plusieurs minutes – depuis son arrivée, et ses premiers mots ; rien n'est venu d'elle, alors.
Jusqu'à maintenant.


 « Pourquoi ne pas te tuer ? Toi ? Là, maintenant ? »

Le mort-vivant fixe depuis le début le Joker ; Jack Napier, plutôt.
De son regard troublé, troublant.
Avec, maintenant, un sourire mauvais et cruel sur ses lèvres craquelées.


 « Je n'ai que faire de participer à une force de police ; je n'ai que faire d'anéantir le Batman.
Je n'ai que faire de l'ordre, du pouvoir, du respect. »


Lentement, ses mains quittent le dossier de la chaise qu'elles maltraitaient, et il les exhibe devant lui ; devant eux tous.

 « J'évoluais en ce monde avant lui ; j'évoluerais en ce monde après lui.
Après vous, aussi. »


Un léger gloussement s'échappe de sa gorge creuse.

 « Je suis Grundy ; pour l'instant.
Bientôt, je mourrais. Je le regrette, mais cela est immuable – comme toujours, je vais mourir ; puis renaître.
Différemment. Comme d'habitude. »


Il replie les bras, et les croise lentement.

 « Je n'ai que faire des Maires, des Héros, des Vilains ; même des plans, même des tentatives de contrôle. »

Son regard glisse vers le Pingouin et Ra's al Ghul, qui se concurrencent tous deux pour des espoirs irréalistes.

 « Qui échoueront ; comme d'habitude. »

Ses yeux terribles se tournent ensuite vers Edward, et se figent avec noirceur.

 « Surtout les jeudis. »

Un sourire carnassier repasse sur ses lèvres ; Grundy n'a guère aimé la réplique, et il entend le faire comprendre.
Avant de se tourner vers Napier, encore.
Ne laissant que Victor Fries de côté ; par respect, pour sa douleur et son historique.


 « Pourquoi ne pas vous tuer, alors ? J'adore écraser, dans toutes mes incarnations ; celle-ci aussi.
Pourquoi ne pas vous écraser vous, donc ? »


Son pas lourd et puissant se fait entendre, alors que Grundy approche de Jack lui-même.

 « Allons. Vous semblez si intelligent, si noble, si fin, si... supérieur.
Trouvez une raison. Vite.
Je n'ai de patience dans aucune de mes incarnations. »


Grundy décroise les bras – et serre les poings ; puis inspire lourdement.
Prêt à taper.
Prêt à taper... fort ; et beaucoup. Et longtemps.
Sans raison. Sans y penser.
Juste pour le principe.
Juste... pour faire mal, et faire souffrir. Pour le principe.
Et le plaisir, surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Selina Kyle/Catwoman
Selina Kyle/Catwoman
Super-Vilains
Inscription : 21/09/2017
Messages : 347
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 20 Avr 2019 - 22:18
La Réunion
feat. Bat-Vilains

Ce n'est pas la première fois que j'entend parler de ces "réunions", de ces rendez-vous entre méchants de la ville. Attention, je ne parle pas de méchants basiques, de petits receleurs ou voleurs... Non, je vous parle des grands méchants de Gotham. Un endroit où se trouvent toutes les têtes, les personnes que la police et les justiciers veulent voir tomber... Je ne suis pas pro-justiciers et encore moins pro-méchants, mais j'ai plutôt tendance à accorder un minimum d'attention à ceux qui savent comment me parler et comment me convaincre de les aider. En temps normal, je suis plutôt du genre à éviter de me pointer à ces réunions, de toutes façons mon invitation a toujours tendance à se perdre dans les ruelles de la ville... Mais cette fois, avec tout ce qu'il s'est passé ces derniers temps, j'ai bien l'intention de me pointer. Je suis d'ailleurs bien curieuse de savoir de quoi tout ces braves types peuvent parler... Sûrement à comploter pour savoir qui va gouverner la ville ou le monde... Je me demande d'ailleurs qui a la fâcheuse manie d'avoir envie de cogner l'autre et surtout celui qui est le moins fiable... Ça, c'est plutôt difficile à savoir étant donné qu'ils se valent tous de ce côté là.

N'ayant pas reçu cette petite invitation, ce petit passe droit, il a fallut que je cherche un peu partout, que j'utilise mes sources pour avoir une petite idée de l'endroit où cette petite fête va se dérouler. La tâche aurait pu être difficile si je ne m'appelais pas Catwoman mais heureusement pour moi, j'ai rapidement trouvé dans quel coin allait se dérouler cette joyeuse soirée. Amusement Mile... Très judicieux comme choix... ce quartier est loin d'être du genre de celui qu'on surveille quand on veut mettre la main sur quelques pointures du crime.

Une fois sur place, il me faut, bien entendu, entrer le plus discrètement dans le bâtiment... C'est sans compter sur "l'intelligence" des gorilles présents pour la surveillance que j'arrive à entrer sans trop de mal. Je me hisse dans les conduits, glisse le long des parois en métal et tout ça, dans la plus grande des discussion. Mon plan ? Je n'en ai pas... Je vais juste attendre, bien sagement, de voir qui va venir et surtout écouter un peu avant de faire ma grande entrée. Ce Jack Napier affirme être guéri du Joker... c'est ce qu'il dit et il pourrait être convaincant mais encore faudrait-il qu'il en soit convaincu lui même...

Napier, Fries, Pingouin, Nygma, Grundy... même Ra's est là... que du beau monde... Je crois que j'aurai pu réaliser ma meilleure performance en signalant l'endroit à la police de Gotham... mais non, ce soir, ce n'est pas ce qui m'intéresse. Les minutes passent et le petit rendez-vous suit son cours tranquillement. Forcément, certains essayent de prendre le dessus mais évidemment ce Jack fait savoir qu'il compte bien garder le lead en donnant ses indications... Tapie dans ma conduite, j'écoute avec attention ce qui est train de se dire.. une chose est sûre, si je veux me montrer, il faut qu'ils croient que je débarque comme ça et que je ne suis pas en train de les écouter depuis un moment... Seulement, si je veux que ce soit crédible, faut que je me bouge, maintenant, si je ne veux pas que les hommes dehors les avertissent... même si, vu leur état, j'en doute.

Doucement, sans un bruit, je fais demi tour. C'est seulement une fois que j'ai trouvé le bon endroit où sortir que je descend. Toute en souplesse, je me laisse retomber sur le sol et après quelques ajustement de ma tenue, je pousse la lourde porte à double battant et je fais mon entrée.

"Bonsoir Messieurs..."

J'émet un ronronnement alors que j'avance, sûre de moi en direction de tout ce petit monde.

"Oswald, tu as encore perdu mon invitation ? Je vais finir par croire que tu cherches à m'éviter... ce n'est pas très sympa de ta part."

Sans un mot de plus, je vais m'installer sur le bord de la table qui sert de bureau à Jack. Je les fixe tous, sans exception, quelques secondes, un sourire au coin des lèvres avant de prononcer quelques mots.

"Allez-y, continuez..."

© nightgaunt


La Réunion [Bat-Vilains] Signat11
Revenir en haut Aller en bas
King Penguin
King Penguin
Modérateurs
Inscription : 30/12/2018
Messages : 314
Situation : C’est officiel. Oswald Chesterfield Cobblepot est désormais le Maire de Gotham. Et sa première décision n'est d'autre que de réhabiliter Edward Nygma alias l'Homme-Mystère. Et de rendre hors-la-loi les soi-disant "justiciers"...
Localisations : L'Iceberg Lounge

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 22 Avr 2019 - 13:37
"eheheheh"

Oswald riait de cette situation. Ra's Al Ghul venait de faire une entrée fracassante en menaçant tout le monde; Grundy commençait à faire des siennes; Napier donnait déjà des ordres comme s'il était le chef et une voleuse pas si méchante que cela arrivait sur le lieu de la réunion... Bref une réunion normal...

"Avec des ennemis comme ça, Batman n'a même pas besoin de lever le petit doigt pour que l'on s'entre-tue eheh."

Une pique que Cobblepot adressait à tout le monde présent dans la pièce. L'arrivée de Catwoman attira l'attention de Cobblepot.

"Bienvenue ma chère...En effet les invitations ont tendance à se perdre ces temps-ci."
Oswald adressa un regard accompagné d'un sourire envers la féline. Son invitation s'était véritablement perdu pour le coup.

"Monsieur Grundy, même si vous voir en pleine action m'offrirait un spectacle des plus impressionnants. Je dois néanmoins vous demander de m'écouter... pour l'instant bien sûr."

Marquant un temps de silence, pour recevoir une réponse de l'armoire à glace, Le Pingouin continua tout en dirigeant son regard vers la tête du démon :

"Quant à vous Monsieur Al Ghul, je vous demanderais humblement de bien vouloir ranger vos menaces qui, je suis sûr ne tarderaient pas à s'exécuter si nous vous dérangions. Mais l'heure n'est pas aux violences et aux menaces. Je vous propose également de vous asseoir. Car après tout la soirée ne fait que commencer eheh."

Attendant un semblant d'ordre au sein de cette assemblée, Cobblepot reprit :

"Comme l'a expliqué Napier, Batman est une plaie pour cette ville. Combien de fois a-t'il contrecarrer nos plans ?" Oswald regarda alors Ra's.

Combien de fois a-t-il remis en question notre intelligence ?" Il dévia son regard sur Ed, son ami qui lui avait fait confiance pour venir ce soir.

"Combien de fois s'est-il interposé dans notre quête de vengeance..." Le regard carnassier du Pingouin atterrit alors sur la visière de Fries.

"Ou d'aventure.." Puis sur les yeux perçants de Selina Kyle.

"Ou de destruction ?" Et ses yeux arrivèrent sur le regard remplis de fureur de Grundy.

"Je vous le demande." Oswald prit alors son parapluie et le pointa en direction de Jack Napier et du Joker.

"A travers cette personne, nous pourrions enfin faire ce qu'il nous plaît. Nous pourrions arrêter de passer pour des monstres de foire auprès des gens, nous pourrions enfin nous faire respecter du grand Public. Certes nous sommes libres, mais le Chevalier Noir a tendance à nous remettre à la case prison."

"Sans compter qu'il ne se prive pas d'envahir notre moindre espace privée..."

Certes, l'excitation qu'il nous procure quant on est poursuivis par ce justicier est une puissante adrénaline, je l'avoue. Mais combien de personnes innocentes sont tombés ?..trop, beaucoup trop hélas...Bien sûr je ne cache pas y avoir participer. Mais..."

"Action..." Cobblepot prit alors sa main gauche pour pointer du doigt à travers la fenêtre la lumière du bat-signal.

"...entraîne réaction." Et pris la même main pour faire un geste les représentant eux les vilains, les conséquences.

"Alors imaginer une force légale composée de ces pires ennemis ? La destruction de l'image de Batman qui s'en dégagerait, serait un spectacle auquel j'aimerais bien assister eheh. Imaginez un monde où NOUS représenterions l'ordre et la loi, et où Batman représenterait le chaos. Un monde où chacun de nos actes seraient justifiés." Finissant de refaire, du regard, un tour de table. Oswald redirigea ses yeux sur le Joker."

"Mais je vous mets en garde Monsieur Napier, que nous ne sommes pas vos simples serviteurs ou chien-chien. D'ailleurs pour pimenter les choses en ce qui concerne la mairie. Je compte me présenter également eheh. Ainsi l'un de nous deux sera élu maire."

Laissant le temps au candidat à la mairie de digérer la nouvelle, le Pingouin reprit :

"Et pour finir ce petit discours, j'ai une dernière raison pour vous convaincre... avec la loi de notre côté, nous pourrions remplir chacun nos agendas respectifs. D'établir notre propre justice dans cette ville qui nous a tant pris mais qui est la nôtre."

Oswald repris alors son geste habituel pour fumer et un léger sourire se fit voir sur le visage du Pingouin. Ce discours allait-il suffire à unir ces êtres d'égoïsme ? Peut-être...ou peut-être pas. Et cela faisait rire le Pingouin. Car au fil des réunions et des ans rien ne change...ou presque.


La Réunion [Bat-Vilains] Iwqoze10

"Lorsqu'on les pousse à se battre les attaques des Pingouins sont rapides et décisives...
et j'ai juré qu'un jour, les miennes le seraient aussi."

Merci à Conner pour la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Slade Wilson
Slade Wilson
Super-Vilains
Inscription : 24/04/2018
Messages : 159
DC : Timothy Drake / Red Robin
Situation : Fait profil bas, le mercenaire réunit de l'argent pour financer la thérapie de son fils Joseph atteint d'amnésie.
Localisations : Canada
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 22 Avr 2019 - 22:40

« La réunion »
ft. Bat-vilains
_____Le mercenaire avait fait son entrée dans un lourd silence. Il observa chaque individu present à cette réunion en cherchant à analyser leur comportement en priorité. Derrière le masque, il était impossible de discerner la moindre émotion. Pendant les premières secondes, Slade était resté passif et s’était collé contre le mur le plus proche, croisant les bras pour observer le déroulement de la réunion. Il pivota légèrement la tête en direction de Ra’s Al Ghul, les bras croisé et la semelle de sa chaussure collée contre le mur sur lequel il s’adossait. Il ne s’attendait pas à le savoir encore en vie, celui-là.

A première vue, il n’était pas le genre de soldat à bosser avec des personnes aussi taré que le Joker. Il l’avait déjà côtoyé au cours de quelques missions de groupe, il l’avait même abandonné au cours de cette même mission. Le mercenaire ne regrettait absolument pas son geste. Cependant, Jack Napier avait trouvé les bons mots pour affirmer qu’il avait perdu cette partie de folie et d’imprévisibilité qui l’empêchait de bénéficier des talents du soldat.
Slade n’avait jamais souhaité travailler avec le clown. Ce n’était pas un employeur digne de confiance. Aujourd’hui, il semblait beaucoup plus laxiste, par manque de fond. Le mercenaire ne semblait pas dans une bonne situation financière. Il se devait de payer les frais d’hôpitaux de son fils encore amnésique afin qu’il bénéficie des meilleurs soins et qu’il retrouve rapidement ses esprits. Jack Napier avait proposé une somme qu’il ne pouvait pas refuser. Lorsque tout le monde avait fini par exprimer le fond de leur pensée, le mercenaire se permit de sortir de son silence.

« Que les choses soient bien claires. » commença Slade en abordant un ton des plus sérieux en se tournant uniquement vers l’ancien Joker. « Je travaille avec Jack Napier uniquement et je n’accepterais pas de me faire doubler. Si quelque chose me déplait, je n’hésiterai pas à mettre un terme à notre contrat sans demander le moindre accord. »

Le mercenaire semblait froid et direct dans ces propos et se permit d’annoncer cela publiquement. Il n’avait aucune confiance envers Jack Napier, même s’il faisait son possible pour prouver qu’il n’avait rien à voir avec le Joker, même s’ils partageaient le même corps.

« Vous voulez vaincre le Batman ? Très bien, mais aucun d’entre vous n’a réellement réussis à lui tenir tête ne serait-ce qu’une fois en excluant Catwoman ici présent, moi et le Démon ? Etes-vous réellement certain d’être capable de mettre votre égo de côté et scinder le peu d’intelligence qu’ils vous restent pour mettre un terme au règne de la chauve-souris et de sa p’tite famille ? » il laissa échapper un sourire provocateur. « J’en doute. Autant vous entre-tuer maintenant, non ? Cela lui facilitera la tâche pour vous renvoyer à Arkham. »

La Réunion [Bat-Vilains] Logo-55de7af



La Réunion [Bat-Vilains] Test-signa-569d3b6
Revenir en haut Aller en bas
Edward Nygma
Edward Nygma
Super-Vilains
Inscription : 14/08/2018
Messages : 65
Situation : Père (d'une ado), cancéreux (plus que deux ans) et en fuite (plus pour longtemps)
Localisations : Au bordel : La boite de Pandore

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 22 Avr 2019 - 23:33
  • Edward Nygma
  • Les nazes aux cerveaux sous-développés
La réunion

Joker était un véritable comédien. Il brodait un mensonge si incroyable que bien des gothamiens s’étaient plu à l’écouter. N’y avait-il pas plus belle histoire que celle de la rédemption ? Edward ne croyait pas un mot de ce Jack. Il était toujours cet être perfide, ce stupide clown que tout Gotham et au-delà, s’obstinait à prendre au sérieux. Batman le premier, bien sûr, voyait chez le maquillé une menace bien plus grande que celle qu’offrait le Sphinx et ses joutes intellectuels. Encore une fois, ce soir, le Joker lui volait tous les regards par sa comédie grotesque. Certes, il était bon orateur mais pour convaincre Edward, il fallait bien plus. Comment prévoir des projets d’une telle envergure quand la mort flottait sur sa propre tête ? Ses pensées se focalisèrent sur sa jambe en feu et il dût les quitter de la table pour masser, discrètement, un genou malade. Ce qu’ils prenaient, tous ici présent, ne pouvaient pas toujours être rendu. Ils n’étaient pas de simples voleurs comme Catwoman par exemple ! Ils ne seraient jamais pardonnés et ce désir de rédemption, existant ou non, pouvait-il vraiment leur être accordé ? Son regard glissa sur Oswald qu’il sentait frétillant. Son meilleur ami lui avait parlé de son projet de prendre la tête de la ville, d’en devenir le maire. Edward avait accepté de l’y aider. S’il fallait quelqu’un pour convaincre les citoyens que Batman était un plus grand ennemi qu’eux, c’était bien lui. Les meilleurs mensonges avaient pour fondation la vérité. Oui, Batman et sa violence primitive, ce bat jouet qui lui servait de véhicule, son bat-ego qui le poussait à donner son nom sur chacun de ses bidules ridicules, n’étaient qu’un criminel déguisé en grotesque mammifère volant. Il n’était pas plus innocent que tous ceux dans cette pièce et Batman était le plus grand tricheur de Gotham.

L’arrivée de Deathstroke ne fut pas une réelle surprise pour Edward. Il se doutait parfaitement que Jack ne les recevraient pas seul. L’homme n’était pas seulement une arme contre Batman, mais également une arme contre tous ceux présents dans cette pièce s’ils avaient l’audace de refuser. Edward connaissait bien le Joker maintenant et il avait pris ses précautions à son tour si jamais le Joker se donnait l’envie de punir les récalcitrants.

- Tu ne nous as toujours pas dit les raisons de notre présence ici et maintenant. Tu ne nous parles que de la finalité mais aujourd’hui nous sommes des criminels recherchés. Notre bulletin de vote n’a aucun poids, fit-il sur un ton amusé. Question : pourquoi cette réunion ? Réponse : …

Il n’a pas le temps de prononcer le moindre mot. On applaudit et Edward ne supporte pas qu’on l’interrompe. Il fronce les sourcils, prêt à incendier l’impudent. Un total inconnu débarque alors dans la pièce, armé d’une dague (qui utilisait encore ça, à l’heure des explosifs et des kalachnikovs ?). Edward ouvre la bouche mais l’ambiance à changer dans la pièce. Il comprend, quelque chose ne va pas. Edward n’était pas un imbécile mais il n’avait jamais vu cet homme de sa vie, ni à Gotham, ni ailleurs. Il était si suffisant qu’Edward déjà se redressait pour faire entendre qu’il n’avait rien à faire ici. Il sent son regard passé sur lui, un instant, un instant appuyé. Il écarquilla les yeux alors qu’un serpent se glissait dans ses entrailles, lentement, le laissant craintif. Il ouvrit la bouche. Cela ne pouvait pas être lui. L’était-ce ? Était-ce que son cerveau lui jouait encore des tours ? Son regard alerte chercha Oswald. Edward était aux supplices et il restait debout stupidement.

- Ra's Al Ghul. Content de te voir, je me doutais que tu n'avais pas quitté la ville.

C’était lui, c’était lui, lui, il était là, lui. C’était bien lui. Lui. Lui. Lui. C’était lui. C’était tout entier lui. Question : était-ce lui ? Réponse : c’était lui !

Edward ferme les yeux une seconde et se redresse alors davantage, porté par un besoin violent de devinette et de réponses. Il voulait Ra’s depuis tellement de temps. Il avait couru après ce mythe plusieurs années et le voilà, droit, fier, éclatant d’un savoir inconnu dont Edward souhaitait plus que tout s’abreuver. Cependant, comme toujours, c’est le Joker que le monde veut, pas Edward Nygma. Il se détourne de lui, de tous, et s’adresse à ce cinglé. Edward serre les poings. Il ne devait pas lui échapper. Il n’avait pas le loisir de partir à sa poursuite entre trois ou quatre années. Il laissa le Joker monologuer, il se mit même à ricaner face à la remarque vaguement menaçante du monstre de Frankenstein. Son regard flotte dans le vide et la présence de Catwoman le poussa à être plus brillant encore. « Regarde Selina, regarde, celui que je t’ai demandé de trouver, il est là ! Incompétente ! » Voulut-il hurler.

Oswald le détendit de ses quelques mots et Edward, lentement, reprit place dans son fauteuil. Oui oui, et encore oui, et oui le Joker voulait les utiliser ; et oui il fallait utiliser Batman et oui il l’avait pris suffisamment longtemps pour un idiot ; oui pour tout ce plan et ses conséquences mais en quoi cela le concernait s’il mourrait ? Le discours est long et fort. Edward ne pense pourtant plus qu’à Ra’s al hul et il ne pouvait pas empêcher ses yeux d’aller et venir dans sa direction. Ra’s al Ghul ne participerait sans doute jamais à leur plan mais s’il y avait la moindre chance pour le garder dans les parages quelques temps, Edward était prêt à s’en saisir.

- Puisque Jack demande une question, alors en voilà une de question.

Il laisse flotter ses paroles une seconde avant de se servir un verre d’eau, comme conseiller par le clown. Très bon conseil.

- Je suis ce que je suis mais je ne suis pas ce que je suis, car si je suis ce que je suis alors
Je ne suis plus ce que je suis… Qui suis-je ?

Il observe le verre avec intention puis se lève, cette fois pour de bon. Il passe près de Catwoman et lui adresse un regard insistant. Il boitille jusqu’à son ami avec difficulté. Il se cogne contre une chaise, Ra’s, Grundy, mais il garde le regard dur et le sourire large, avant de se placer fièrement, auprès de son ami de toujours. Il pose une main sur son épaule. Ce geste était fort de sens. Il le soutenait.

- Pour ceux incapables ne seraient-ce que d’un éclair miraculeux de réflexion, soyez attentifs.

Il énumère la liste rapidement puis de plus en plus lentement jusqu’à sa finalité, pleine de sens :

- Le chien et son maître, le valet et son roi, le berger et son troupeau, le vivant et le mort, l’ombre et sa tête… Ce sont toutes des bonnes réponses si nous savons faire la différence entre être et suivre.

Il regarde Jack avec mépris.

- Je ne crois en aucune de tes paroles Joker, ou qu’importe ton nom aujourd’hui mais il y a du vrai dans ta comédie absurde. Ce n’est pas qu’une question de Batman. Mes amis sont incapables de voir au long terme et pour ma part, j’ai appris bien vite qu’il ne fallait pas vendre la peau de la chauve-souris avant… Vous connaissez la suite. Alors, « Jack », ou même toi Oswald, ne parlons pas de finalité mais de commencement. Serons-nous chien, valet, berger, toujours vivant ?

Son regard glisse sur Grundy qui l’avait menacé puis sur Ra’s, sur chacun ici présent dans la salle.

- Ou ne serons-nous que des ombres dans ce grand plan ? Si c’est le cas, notre présence, excepté celle de Victor, est inutile et j’ai perdu mon temps. Ce n’est pas qu’une question d’égo, Slade, mais ton masque doit surement t’asphyxier le cerveau. C’est une question de plan et de stratégie. Quand commence un jeu, on s’assure de la gagner.

dc-earth.fra.co



La Réunion [Bat-Vilains] Tumblr12

Edward #009900
Edwine #00cc00

@Za-ra-h (illustratrice)
@Tim (graphiste)
Revenir en haut Aller en bas
Victor Fries
Victor Fries
Super-Vilains
Inscription : 16/01/2018
Messages : 804
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Gotham City
Secret Society
La Réunion [Bat-Vilains] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 23 Avr 2019 - 0:20
Jack Napier expliqua son plan plus en détail en tentant de calmer Ra’s Al Ghul. Est ce que çà suffira? Victor l’écouta parler et lui accorder une flatterie. Soit le Joker était vraiment transformé soit c’était sa plus belle blague car même lui n’oserait pas affirmer qu’il n’est pas un criminel. Malgré tout ce qu’il avait pu se mentir à lui même et se dire qu’il était dans son bon droit, il savait. Qu’il enfreignait la loi, qu’il commettait des crimes. Jack Napier était vraiment un autre homme ou bien le Joker finirait à la fin par leur rire au nez en leur disant qu’il les avait bien fait marcher, ce qui ne ferait rire personne.

Grundy non plus ne riait pas au contraire. Il se levait pour s’approcher de Jack en lui demandant une bonne raison de ne pas le fracasser. Victor se contentât de tourner la tête dans son scaphandre, se demandant s’il verrait çà. Quel coup de théâtre ce serait, le Joker qui n’est plus Joker mais un peu moins chaotique aurait en revanche perdu toute capacité à être craint, et il se ferait écraser par Grundy ou transpercer par le Démon.

Puis une retardatrice arriva en la personne de Catwoman. Comme Victor elle semblait avoir décidée de les écouter se menacer les uns les autres, il haussa les sourcils derrière ses lunettes en la regardant. Bienvenue au club. Oswald prit la parole et dès la première phrase Freeze retrouva de l’intérêt à la réunion. C’était clair. Rassembleur. Ça montrait qu’il connaissait bien tout le monde mais en même temps qu’il avait lui des ambitions pour la mairie lui aussi. En gros qu’il soutenait le Joker mais qu’il se gardait quelques atouts comme garantie s’il se plantait, ce qui pour Victor en tout cas, était plutôt bien vu.

Slade aussi prit la parole pour rappeler à Napier qu’il bossait avec lui mais qu’il n’aimerait certainement pas qu’on l’entourloupe. Puis il les gratifia d’un petit rabaissement visant à les motiver à s’unir mais en rappelant bien que certains dans l’assemblée pouvaient battre le Batman mais pas d’autres, manquant probablement trop d’intelligence. Dommage pensa le professeur Fries, Pinguin rassemblait et Deathstroke désassemblait. Victor avait presque envie de dire non maintenant. L’ironie voulait qu’il leur demande de mettre leur ego de coté alors que Victor en avait sans doute moins que lui. Bosser avec Slade dans la SSE est une chance mais dès que ce n'est pas vous qui le payez vous voyez bien la différence.

Puis ce fut Eward qui se leva pour boitiller, lançant ses devinettes destinées à faire réfléchir ceux qui l’entourait, lâchant quelques provocations. Comme beaucoup trop de monde ce soir. Il avait finit de parler. Victor se tourna vers Jack Napier en ignorant encore si il ne serait pas bientôt broyé sous les poings de Grundy ou transpercé par l’épée de Ra’s. Il y avait Slade qui le protégeait, allaient ils tenter le coup quand même?


“Je saurais te synthétiser cela et t’en produire de grandes quantités.”

Bien que ce ne soit pas sa spécialité de produire ce genre de substances la chimie était bien sa spécialité première, il saurait le faire. Il serait dix fois plus lent que Luthor mais il n’avait rien de son génie et le savait. Il compenserait en travaillant dix fois plus.

“En échange si tu accède à la mairie je ne demande qu’a ce que tu fasses libérer Ferris Boyle de prison.”

Freeze n’ajoutât rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba
L'homme qui rit
L'homme qui rit
Super-Vilains
Inscription : 03/10/2018
Messages : 181
Situation : Jack n'est plus, une nouvelle personnalité a pris le dessus entraînement son hôte dans un chaos et une auto-mutilation qui le force à porter un masque. Ce nouveau Joker est plus puissant, plus chaotique et surtout... plus dangereux..
Localisations : Gotham City

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 23 Avr 2019 - 6:43
Grundy s'était levé tel une masse imposante. Ses pas lourd résonna dans la pièce. Napier continua de figer le mur face à lui. Il attendait que Salomon arriva à ses côtés pour se lever et lui faire face. Plongeant son regard dans celui du monstre, Jack le jugeais.

" - Je connais bon nombre d'histoire à ton sujet. Depuis quand es-tu observateur de ce monde ? Aujourd'hui Grundy, je te propose d'en être l'acteur. Tu voudrais que le monde te découvre tel que tu l'es réellement au fond de toi. Donner un sens à ta vie. Je t'y aiderais, seulement si tu le désires. "

Jack se tourna vers la tablée et pris une gorgée d'eau.

" - Le monde vous perçois comme des monstres, moi je vous perçois comme des humains. Vous êtes les hommes.. les plus courageux que Gotham est connu. On vous a traînés dans la boue, on vous a insultés, lapidés. Mais à chaque fois vous vous releviez, vous vous battiez pour survivre tel des..."

Napier posa son verre d'eau sur la table et fini sa phrase

" - ..Héros. "

La comparaison était sûrement maladroite, il le savait. Mais c'était le premier mot qu'il lui était arrivé à l'esprit. Au même moment, la célèbre cambrioleuse débarqua dans la pièce, coupant net Jack à sa réflexion solitaire.

" - Mademoiselle Kyle, je ne m'attendais pas à vous. Heureux de voir que vous avez trouvé notre comité. "

Enfin Oswald pris la parole. Ce bougre d'oiseau avait raison dans ses propos. Son discours allait dans le sens de Jack excepté un détail. Cobblepot visait la mairie, lui aussi. Déplaisant. Son envie de pouvoir peut créer des frictions entre les vilains et les divisés en plusieurs groupes. Ce qu'il faut éviter.
Ce sera un problème à régler plus tard.

" - Bien parlé, Oswald. Même si j'aurais voulu t'avoir en tant qu'allié plutôt qu'en adversaire. "

L'ex-Joker resta debout les mains dans les poches, il en avait presque oublié son garde du corps qui était tapis dans l'ombre adossé contre un mur. Il jeta un rapide coup d'oeil à ce dernier pour essayer de voir sa réaction face à ça. Malgré le masque, Napier pouvait en deviner que Slade était agacé. D'un léger souffle, Jack démontrait que lui aussi en avait marre de tourner autour du pot.

" - Alors Jack-Jack, on se sent mal à l'aise auprès de ces pointures du mal... Tu n'es pas à ta place, hm ? Tu te sens, à l'étroit... "

Pas lui. Pas maintenant. Pitié.

" - Résiste ! Résiste ! J'aime quand tu résistes... "

La voix du Joker murmura à l'oreille de Jack qui pouvait presque en sentir les lèvres du clown caresser son lobe. Des gouttes froides coula dans la nuque de Jack.

Va t'en.

NON !

TU M'APPARTIENS.

Je suis TOI. TU es moi.

ON EST...

Dégage !

respire, respire, respire...

" - Bien, je vous propose une pause. Prenons l'air un moment et continuons notre petite réunion. Ceux qui veulent rester, rester. Je vous expliquerais en détail votre rôle si ce n'est pas déjà clair. Ceux qu'il veulent partir, qu'ils partent. "

La petite crise d'angoisse de Napier lui avait fait loupé le discours d'Edward, et le voir au-côté du Pingouin le surpris. Il ne l'avait pas vu se lever. Victor ajouta sa demande avant de clôturer la première partie de la réunion.


" - Très bien, Victor. Je ferais de mon mieux. "


Jack Napier sorti dehors, respirer l'air frais de Gotham. Une fois ses distances prises avec le reste de l'assemblé, il sortis un téléphone de sa poche intérieur et appela quelqu'un.

" - C'est moi, comment ça va ? Oui, je vais bien. Tout se passe bien pour l'instant. T'inquiète pas. "

L'oreille collé au téléphone, Napier garda sa main libre dans ses poches. Appuyé contre une barrière, il ferma les yeux un instant.

" - J'avais juste besoin d'entendre ta voix. "

Après un long moment de silence auquel son interlocuteur devait monologuer. Jack ferma son téléphone et le rangea précieusement dans sa poche afin de rester seul un moment

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6014-le-joker http://dc-earth.fra.co/t6011-the-joker
Invité

MessagePosté le: Mar 23 Avr 2019 - 8:52
Ils parlent ; ils parlent tous.
Comme si leurs mots avaient du sens. Comme si leurs paroles étaient intéressantes.
Comme si Grundy en avait quelque chose à faire.


« Hurmf. »

Il grogne ; il appuie sur le dossier de la chaise, qui se fissure.
Mais ne casse pas encore.
Comme sa patience. Comme le contrôle de lui-même.
Qui tient, donc ; pour l’instant.

Oh oui, ils parlent ; ils parlent tous.
Catwoman, qui arrive et vient s’impliquer dans la danse – comme s’il était crédible qu’elle s’en prenne un jour sérieusement au Batman. Le Pingouin, qui aime tant entendre le son de sa voix qu’il enclenche un discours pompeux. Le Sphinx, concurrent du précédent dans l’éloquence inutile, et ses petits jeux nuisibles. Deathstroke, dont la sècheresse des mots n’a d’égale que son efficacité dans l’élimination des menaces. Mr Freeze, toujours aussi froid et déshumanisé.

Et Jack Napier, donc ; l’ancien Joker. Ou non. Ou si.
Personne ne sait. Tout le monde doute.
Et tous le fixent, alors qu’il semble avoir des difficultés… qu’il tente de repousser, notamment en évoquant une pause.

Napier sort, alors ; les Vilains se regardent, s’observent. S’épient.
Se fixent. Se jaugent.
Se méfient, bien sûr. Comme d’habitude.


« Toi. »

La masse immense et puissante de Grundy se découpe, dans la voie menant à l’extérieur ; sa voix brutale se fait entendre, près de Napier.

« Tu… t’es trompé. Tu… m’as mal jugé. »

Ses poings sont serrés ; sa colère couve.
Il la contrôle. Pour l’instant.


« Je… ne veux pas. Je… ne suis pas. Un Héros. »

Son regard terrible se fige sur Napier ; les autres ne l’intéressent pas.
Les autres croupissent déjà dans les tombes qu’ils ne quitteront jamais, pour lui.


« Je… veux. »

Son visage s’anime, soudain, et esquisse une expression terrible, cruelle.

« Je… veux des sujets. Je… veux. Je… veux des gens. Je... veux leur faire mal. »

Beaucoup. Souvent. Longtemps.
Autant qu’il le voudra.
Autant qu’il le faudra, pour faire cesser la haine que Grundy éprouve envers l’Univers entier.


« Donne… moi ça.
Alors… je t’aiderais. Alors… tu m’auras. A tes côtés. »


Si, et seulement si, Jack Napier accepte ce pacte avec le diable ; un premier pas vers l’enfer, bien sûr.
Un premier pas vers sa damnation. Une fois de plus.

Revenir en haut Aller en bas
Ra's Al Ghul
Ra's Al Ghul
Super-Vilains
Inscription : 16/04/2017
Messages : 415
DC : Conner Kent.
Localisations : Tapi dans l'ombre.
Secret Society
La Réunion [Bat-Vilains] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 29 Avr 2019 - 7:14
Je ne me rappelle pas vous avoir permis de me tutoyer. rétorque sèchement le Démon.

Il a beau prétendre n'être plus le même homme, Jack Napier est toujours un clown à ses yeux ; un être qu'il a en horreur. S'il peut parfois se montrer conciliant - sa présence n'en est-elle pas la preuve ? -, cela ne durera guère si l'on oublie les politesses les plus élémentaires.
D'autres auraient perdu la langue pour moins que ça ; c'est, tout porte à le croire, la seule erreur qu'il tolérera. « Jack » peut remercier la rapide intervention du Pingouin pour cela.

La familiarité que vient de se permettre leur hôte à son égard ne fait cependant que mettre en avant un autre impair ; il croît le connaître.
Il ne pourrait se tromper davantage.
Ra's Al Ghul n'a rien révélé des raisons exactes de sa présence, et n'a pas l'intention de le faire - mais ce qui est sûr, c'est que ce ne sont pas celles que le soi-disant « prince du crime » espère de sa part. Il le laisse parler néanmoins, curieux de savoir jusqu'à quel point il peut s'égarer.

Le menton appuyé sur le dos de sa main, il assiste sans ciller à la destruction de la fiole.

Cela est-il censé vous rendre indispensable ? demande-t-il alors d'un ton détaché ; quel que soit l'effet qu'était censée produire la mise en scène, il y échappe sans l'ombre d'un doute. Je manipulais des armes bactériologiques avant que vous voyiez le jour, tous autant que vous êtes. Si je veux l'antidote à quelque chose, je suis parfaitement apte à le créer moi-même. Il me suffirait probablement d'une goutte de ce produit pour en retrouver la composition exacte et en produire une meilleure version. Sa tête penche faiblement de côté. Si cela m'intéressait le moins du monde.

Les proto-Jokers - un nom sur lequel il ne reviendra pas - ne sont pas une menace pour lui ; ils ne l'ont jamais été. Ils troublent certes l'ordre public, mais s'il souhaite il remédier, il peut très bien le faire en mettant un terme à leurs jours. Si considérables que soient ses moyens, il n'en a pas à consacrer à de telles trivialités.

Ils ne sont semble-t-il pas encore au complet, puisque d'autres continuent d'arriver - quand bien même ils n'ont pas tous été invités. Preuve, s'il en est encore besoin, que le pitre démaquillé n'a pas su prendre la mesure de ce qu'il entend maîtriser.

Mademoiselle Kyle, la salue simplement Ra's d'un signe de tête - il n'est pas sans la connaître, ne serait-ce qu'à cause du lien particulier qu'elle entretient avec le justicier local.

Partant d'elle, son regard dérive alors sur le Sphinx - dont il n'aurait pas pu ne pas remarquer les œillades insistantes s'il l'avait voulu, ce même alors qu'il se lance dans sa propre tirade. Qu'est-ce que celui-ci peut bien lui vouloir ?
S'il n'ignore pas qui il est, le Démon n'a pas grand intérêt pour le personnage, qui pour lui ne se différencie du commun des truands que par ses piètres charades.

Aussi sages et fédératrices qu'elles se veulent, il ne se dégage qu'une seule chose des prises de parole successives : qu'ils ne sont d'accord sur rien. Une partie de leurs intérêts converge peut-être, mais cela ne suffit pas à faire oublier les individualités.
Si aucune alliance - officielle ou officieuse - entre les ennemis du Batman ne s'est inscrite dans la durée, ce n'est point sans raisons : Ra's Al Ghul, qui assiste pour la première fois à l'une de ces réunions, le comprend mieux que jamais. Cela ne va pas arranger l'opinion qu'il s'en fait.

Contre toute attente, les mots de Deathstroke sont peut-être ceux auxquels il accorde le plus de valeur. Avant longtemps, ils se seront entretués.
Parfait ; cela lui évitera d'avoir à le faire.

Bien. Je pense en avoir assez entendu. fait-il donc alors que le maître de cérémonie vient de leur proposer un entracte, posant les mains sur la table pour se relever. Bientôt, je contrôlerai tout ce qui se passe dans l'ombre de cette cité. Je n'ai pas besoin de vous pour cela. Il y a dans sa voix une pointe de défi, incitant quiconque souhaitant mettre un terme à ses jours à s'en assurer par lui-même. Bien que je pense sincèrement que votre entreprise est vouée à l'échec, je la considère néanmoins comme une distraction bienvenue. Aussi ne ferai-je rien pour vous empêcher de la mettre en oeuvre... À condition bien sûr que vous non plus ne veniez pas me déranger. Si cela doit être le cas, je ne manquerai pas de vous le faire savoir.

Dans l'improbable cas de figure où ce plan bancal porterait le moindre fruit, aussi malingre soit-il, cela pourrait même lui faciliter la tâche. Mais mieux vaut ne pas trop y compter. Il entreprend alors de se détourner, et tous peuvent sentir que l'impression de danger s'étiole - que les ombres s'éloignent, au moins pour un temps.

Ah, j'oubliais... Monsieur Nygma, si vous tenez à passer pour un homme du monde, dit-il en détaillant son complet vert d'un oeil critique pour le toiser ensuite, vous apprendrez qu'il n'est guère poli de dévisager. À bon entendeur.

Citation :
À moins qu'on le retienne, considérez que Ra's quitte les lieux.


Human beings are a disease, a cancer of this planet.
La Réunion [Bat-Vilains] 1518291291-ras-signature
You are a plague, and we are the cure.
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t5606-ra-s-al-ghul-memoires-d-un-immortel http://dc-earth.fra.co/t5571-ra-s-al-ghul-and-he-who-was-dead-came-forth
Selina Kyle/Catwoman
Selina Kyle/Catwoman
Super-Vilains
Inscription : 21/09/2017
Messages : 347
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 29 Avr 2019 - 22:09
La Réunion
feat. Bat-Vilains

Les festivités vont être réjouissantes. Assise sur la table qui sert de bureau à ce Joker caché, les bras croisés sous la poitrine, j'observe avec attention tout les visages de ceux qui sont les grands méchants de la ville. Un sourire en coin se dessine sur mes lèvres... Je sens que ça va être jouissif de les entendre faire des plans qui, comme d'habitude, n'aboutiront pas. Je ne rate pas non plus l'occasion de faire comprendre à Pingouin, d'un simple regard, qu'il ne faut pas non plus qu'il me prenne trop pour une idiote. Ils ont tous la fâcheuse habitude de me prendre pour une cruche alors que je suis, je pense, beaucoup plus intelligente que le quart des personnes présentes ici. Je tapote mes bras du bout des doigts alors que Nygma passe près de moi. Je ne dis rien, je me contente de l'observer et je constate qu'il n'a pas l'air d'être dans son assiette. J'hausse un sourcil et je plisse les yeux quelques secondes, alors que Deathstroke prend la parole à son tour.

Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer... Le grand tueur à gages est obligé de bosser pour quelqu'un d'autre et de servir de chien de garde. J'ai tellement envie de lui dire qu'il m'a habituée à mieux, mais je m'abstiens. Ce n'est pas le moment de faire en sorte qu'ils se prennent la tête.... même si ça me démange... Napier se met à faire littéralement de la lèche au Démon, espérant certainement le calmer et calmer ses ardeurs, mais franchement, je doute que ce soit utile et encore moins une bonne idée.

Les tensions ne semblent pas vouloir disparaître puisque c'est à présent au tour de Grundy de frapper du poing sur la table. Il est rare que le mort vivant prenne la parole... et chose encore plus étonnante, il dit des choses censées. Du bout des griffes, je tapote sur la table et je me lève, silencieuse... La démarche chaloupée, je vais me placer au côté de Grundy, une main posée sur son bras. Je fixe Napier, droit dans les yeux.

"J'ai comme l'impression, Mr Napier, que vos ambitions sont... un peu trop élevées pour quelqu'un comme vous..."

Le Démon prend la parole et bien entendu, je ne suis pas étonnée de l'entendre dire qu'il ne participera pas à tout ça. Je me tourne ensuite vers Nygma.

"Tu lui fais vraiment confiance à ce type ? Toi qui es, je crois, le plus intelligent, je suis déçue que tu te voiles autant la face..."

Je m'écarte de Grundy et je jette un coup d'oeil à Deathstroke.

"Le meilleur tueur qui se transforme en petit chien... Décidément, cette réunion est pleine de surprises. Je me demande si c'est le cas à chaque fois."

J'émet un petit ronronnement et je vais m'adosser à un mur, un peu à l'écart de tout ce petit monde. J'aurai toujours du mal à comprendre les hommes décidément... Avec leur besoin incessant d'avoir toujours envie de faire mieux que les autres, ils vont finir par se tirer dans les pattes tout seul... Magie, magie !

© nightgaunt


La Réunion [Bat-Vilains] Signat11
Revenir en haut Aller en bas
King Penguin
King Penguin
Modérateurs
Inscription : 30/12/2018
Messages : 314
Situation : C’est officiel. Oswald Chesterfield Cobblepot est désormais le Maire de Gotham. Et sa première décision n'est d'autre que de réhabiliter Edward Nygma alias l'Homme-Mystère. Et de rendre hors-la-loi les soi-disant "justiciers"...
Localisations : L'Iceberg Lounge

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 7 Mai 2019 - 22:04
Le Démon venait d'avoir sa dose. Il avait découvert pour la première fois un de ces célèbres réunions de Batvilains. Un spectacle captivant pour l'œil averti mais ennuyant à force. Car ce soir les intérêts personnels prédominaient plus que l'intérêt collectif. Et ce même si le Chevalier Noir n'avait jamais été aussi violent dans sa croisade.

Et c'est en pensant à cela et en écoutant les propos dispersés de Mademoiselle Kyle, que Cobblepot eu une idée...

"Eheh je crois que notre bon Monsieur Al Ghul a atteint sa limite. Néanmoins il ne va pas s'interposer dans nos plans, du moins pour le moment..."

Oswald avait attendu la sortie de Ra's pour sortir ce propos et il continuait d'observer dans la direction dans laquelle il était parti. Puis il regarda Selina Kyle.

"Mademoiselle Kyle...je dois admettre que de vous voir, semer la discorde entre nous, est un spectacle des plus délicieux. Mais il n'est pas l'heure de jouer au chat et à la chauve-souris eheh"

Le Pingouin se leva alors de sa chaise, mis sa main dans son impair et en sortis plusieurs clichés. Des images d'hommes tabassés par le chevalier, prises au bon moment. Où sur certaines on pouvait le voir tabasser des criminels de bas-étages avec une violence et une rage inouïe. Cela aurait presque donné des frissons à cobblepot s'il n'avait pas déjà vu pire. Il les présenta sur la table et se rassit aussitôt.

"Voici, Madame et messieurs, le justicier de Gotham. Et on peut voir sur ces photos qu'il n'y vas pas de main mortes. Loin de là...Il est devenu.. violent..aggresif.."

Oswald laissa un silence.

"Dangereux.."

Cobblepot fit alors un tour de table du regard.

"Qui nous dit qu'il ne va pas un jour, proche, tuer l'un de nous ? "

Il tourna sa tête vers Catwoman.

"Vous êtes-vous déjà posé la question ?"

Le Pingouin venait alors de révéler une carte maîtresse.
"Ces photos proviennent de sources sûrs ne vous inquiétez pas. Néanmoins vous comprendrez que je les garderais après cette entrevue. Je vous prie alors de ne pas les toucher ou du moins seulement du regard." Cobblepot fixa alors la voleuse en terminant sa phrase.


La Réunion [Bat-Vilains] Iwqoze10

"Lorsqu'on les pousse à se battre les attaques des Pingouins sont rapides et décisives...
et j'ai juré qu'un jour, les miennes le seraient aussi."

Merci à Conner pour la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Victor Fries
Victor Fries
Super-Vilains
Inscription : 16/01/2018
Messages : 804
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Gotham City
Secret Society
La Réunion [Bat-Vilains] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 7 Mai 2019 - 23:08
Freeze était resté assis pendant que des membres de la réunion parlaient. Napier avait voulu quitter la salle, Ra’s avait rappelé qu’il régnerait dans l’ombre quoi qu’il tente. La lutte pour le pouvoir était enclenchée entre ces deux là et le Pingouin préparait probablement un plan pour ramasser les miettes quand tout serait fini. Il disposa des photos sur la table et devant lui, Victor les regarda en écoutant Oswald parler du jour où Batman tuerait l’un d’entre eux.

Il m'a déjà tué"

Il releva la tête pour regarder le Pingouin.

“La dernière fois que je suis venu à Gotham, pour voir Nora qui se faisait soigner à l’hôpital.”

Il était parfaitement inexpressif et ses lunettes rouges cachaient son regard. Sa voix grave ne laissait transparaître aucune émotion. Pourtant il y en avait bien là. Une montagne d’amertume. Une raison suffisante pour être là ce soir.

“Mais vous savez quoi? Il m’a fait un massage cardiaque et a relancé mon cœur avec un défibrillateur. Puis est parti, laissant mon corps sans système réfrigérant. Je n'étais pas en état de mort cérébrale, j'ai donc survécu.”

Et çà a fait atrocement mal, mais il passerait là dessus. Il tourna la tête vers les autres présents.

“Car un autre super héro est venu me sauver. Ils ne sont pas tous comme lui, je crois qu’on a le pire. Mais...on a les super héro qu’on mérite non? Sa violence n’a rien de nouveau. Nous sommes violents, cette ville entière est violente. Alors il l’est aussi. Les esprits s'échauffent, c’est dans l’air de cette ville putride. Tout ce qu’elle mérite c’est un vent bien glacial pour refroidir tout çà.”

Puis il se tut à nouveau, son intervention n’était pas des plus utile pour affronter Batman. Tout ce qu’il leur apprenait c’était que oui...il pouvait tuer. Qui en doutait? Pas lui en tout cas. C’était cette ville qui rendait comme çà.
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba
L'homme qui rit
L'homme qui rit
Super-Vilains
Inscription : 03/10/2018
Messages : 181
Situation : Jack n'est plus, une nouvelle personnalité a pris le dessus entraînement son hôte dans un chaos et une auto-mutilation qui le force à porter un masque. Ce nouveau Joker est plus puissant, plus chaotique et surtout... plus dangereux..
Localisations : Gotham City

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 8 Mai 2019 - 1:33
Bien, chacun commençait à jeter cartes sur tables, le jeux de tous devenait plus limpides aux yeux de Napier. Sa petite pause dehors lui avait fait du bien. Ses idées avaient pris l'air ainsi que son trouble schizophrénique. Ghul avait fait son petit discours à la hauteur de son ego démoniaque. Napier esquissa un petit sourire quand il assurais pouvoir synthétiser le sérum. Il ne connais pas l'ingrédient secret et n'a aucun moyen de l'avoir. En effet, l'antidote était construit de la même façon que le poison, autour du sang du Joker.

Napier retourna en bout de table et écouta Grundy qui n'avait pas attendu pour faire savoir ce qu'il voudrait en échange de sa collaboration. Il veut du sang.

" - Je... mon envie de faire le bien est sincère. Vraiment, accepté ceci serai accepté d'être complice de meurtre. Je ne peux malheureusement rien te promettre... J'aurais voulu t'accorder une chance... Une chance de vivre, pour de vrai. "

Tant qu'a la chapardeuse du nom de Selina, elle n'avait pas tord quant elle avança que les ambitions de Jack était trop grande.

" - Tu as raison Selina, je ne pensais pas que nous serions tous aussi... divisé. Nous voulons le même but cependant. Mais il nous est impossible de se mettre sur un accord commun. "

Enfin, Oswal balança des photos de victime du Batman. Jack Napier leva son menton afin de percevoir plus en détail les photos. La main droite dans la poche et la gauche sur la table, il appuya sur le faite qu'ils étaient tous victimes de la folie du Chevalier.

" - Nous devons agir ! Ensemble ! Il peut nous contenir un à la fois... Mais si pour la première fois, on agissais ensemble, main dans la main. Batman ne pourra pas nous arrêter, ce sera la fin pour lui. Il sera brisé. Il deviendra un paria. "

Puis Cobblepot déclara qu'un jour ou l'autre, l'un d'entre-eux, passera l'arme à gauche par la faute du chevalier.

Freeze une nouvelle fois apporta sa dose de froideur en confirmant les dires de Jack et Oswald. Batman peut tuer.

Napier recula de quelques pas puis glissa sa main libre dans sa poche et pris un air des plus sérieux. jetta un coup d’œil a chacun d'entre-eux.

" - Ma question est, lors de la phase finale, lorsque Gotham se reprendra en main, qui sera avec moi et surtout... surtout... qui sera contre moi ? "

Ces derniers mots volèrent dans la salle tel une lame de rasoir glissant lentement sur la gorge d'une victime à égorger, à la manière du Joker.

Le regard sombre de Jack Napier creusa son visage et l'ombre de son front dessina un large sourire sur son visage sérieux. Soudain et pour la première fois de la soirée, le Joker semblait être présent, et plus fort que jamais.


" Je suis un principe, une idéologie... Tu peux tuer l'homme que je suis, mais tu ne peux pas tuer l'Homme qui rit "
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6014-le-joker http://dc-earth.fra.co/t6011-the-joker
Invité

MessagePosté le: Jeu 9 Mai 2019 - 7:44
Solomon Grundy attend avec patience la réponse de Jack Napier à sa proposition ; il prend sur lui, durant ce temps de silence.
Même quand Catwoman se rapproche, se colle à lui – même s’il n’aime pas cela, il ne dit rien, ne fait rien. Il prend sur lui, définitivement.
Il laisse une chance à Jack Napier d’accepter son offre, de construire quelque chose.
Mais Napier refuse ; et une grimace de fureur glisse sur le visage blême et ravagé de la créature.


« Hrm. »

Il grogne. Il serre les poings. Il tremble.
Il veut frapper.
Il veut le frapper. Il veut le détruire. Il veut l’anéantir.
Il veut le frapper, au point d’en faire une bouillie ; pour se venger. Pour venger l’atteinte, l’insulte ; le refus. Le rejet.


« Soit. »

Mais non ; Grundy n’en fait rien.
Il n’est pas cette version-là. Il n’est pas celui qui s’abandonne à sa rage, sa violence.
Il est pire.


« Vous… le regretterez. »

Alors que Selina Kyle se détache de lui, le mort-vivant prend une grande inspiration ; ses poumons brisés, percés, sifflent.
Il se détourne de Napier et des autres, ensuite ; s’approche de la balustrade.
Puis saute.

Solomon Grundy bondit de la terrasse, et s’évapore dans les ténèbres de Gotham City. A peine un choc entendu, pour son atterrissage, et il a déjà disparu ; il n’est déjà plus là.
Etrange version du mort-vivant qu’ils ont croisé ; étrange par son discours, étrange par son discours, étrange par sa demande.
Terrifiant par son calme, après le rejet. Il le note, cependant ; il s’en souviendra, tant qu’il vit.
Et il se vengera… tant que personne ne l’aura tué !

Revenir en haut Aller en bas
Victor Fries
Victor Fries
Super-Vilains
Inscription : 16/01/2018
Messages : 804
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Gotham City
Secret Society
La Réunion [Bat-Vilains] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 11 Mai 2019 - 19:55
Ça c’était le Joker. Il l’avait senti quelques secondes, parmi eux. Ce sentiment que ce type était plus fou et incontrôlable que eux tous réunis. Il voulait savoir qui serait avec lui, qui serait contre lui. Freeze n’avait pas l’intention de participer à un plan dans lequel il occuperait un quartier de Gotham, il laisserait çà à ceux qui avaient encore des raisons de s’accrocher à cette cité. Mais il participerait quand même indirectement au plan de Jack Napier, pour des raisons qui lui étaient propres et dont il ne leur ferait pas part.

“Je synthétiserais ce que tu as demandé, mais n’interviendrais pas davantage dans ce plan.”

Il n’en serait pas donc, mais filerait un coup de pouce.

"En revanche si çà tournait mal pour toi tu pourrais toujours essayer de m'appeler. Selon les circonstances et si je suis en capacité d'intervenir vite à ce moment là je pourrais prêter main forte."


Il tenterait peut être de sauvegarder Jack Napier s'il était menacé par le Batman, sa clique ou la police. Car il savait que le Joker serait toujours l'une des pires épines dans les pieds de Batman, et qu'il voulait se venger de ce qu'il lui avait fait. Alors surtout qu'il en ai plein des épines dans le pied, à en saigner.

Il y avait sans doute trop d’aspect du plan qui déplaisaient à Victor pour qu’il s’y fie. Non pas que ses plans étaient meilleurs car il avait toujours échoué contre Batman, mais pour le coup miser sur le fait que les gens détestent le Batman ne marcherait que si eux étaient appréciés en contrepartie et çà çà demandait un travail de longue haleine, ou alors de faire quelque chose d’insensé et spectaculaire pour sauver cette ville contre Batman qui risquerait de la détruire. Car eux, Freeze compris, avaient plusieurs fois failli détruire cette ville. Alors espérer que les gens se détournent de Batman parce qu’il risquait de tuer des vilains? Ils choisiraient le moindre mal, ils choisiraient Batman. Leur seule chance de les arrêter comme par le passé.


Mais encore une fois Freeze avait ses raison d'aider un peu, alors il accéderait partiellement à la requête de Jack. Avec le sentiment que le Joker ne serait jamais bien loin, et que la prochaine fois qu’ils se rencontreraient les choses se passeraient peut être moins bien. Si Napier avait l’air de quelqu’un de réfléchi et calculateur, le Joker était plutôt du genre a ne pas aimer qu’on refuse de lui rende service. La question serait, duquel des deux gars occupant ce corps Freeze croiserait la route à l’avenir?

HJ:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba
Selina Kyle/Catwoman
Selina Kyle/Catwoman
Super-Vilains
Inscription : 21/09/2017
Messages : 347
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 15 Mai 2019 - 15:48
La Réunion
feat. Bat-Vilains

Semer le désordre et la mésentente entre eux... c'est quelque chose de plutôt marrant à observer, surtout que je n'ai pas besoin de faire grand chose pour qu'ils en viennent à tous se brouiller. Je croise les doigts et tourne mon visage vers Pingouin avant de lui répondre, en haussant les épaules.

"Sachez Mr Cobblepot que je n'ai pas besoin de faire grand chose. En réalité, vous n'avez même pas besoin de moi pour en arriver aux mains."

Je le fixe quelques secondes, en fronçant les sourcils. A présent, je sais pourquoi je ne viens pas souvent et pourquoi je ne suis pas souvent invitée à ce genre de petite soirée. Je n'ai pas la patience et les voir tout se tirer dans les pattes, bien que ce soit amusant, m'agace plus qu'autre chose en fait. Sans rien ajouter de plus, je regarde le Pingouin se lever de sa chaise et sortir quelque chose de son manteau. Il me faut quelques secondes pour comprendre qu'il s'agit de photos. Je continue à garder le silence pour observer le manège du Pingouin. Je crois qu'entre toutes les personnes présentes dans la pièce, il est le seul à me répugner autant... Je décroise mes bras et je fixe les clichés, quelques secondes, alors qu'il se tourne vers moi après avoir affirmé qu'un jour ou l'autre, Bat' allait tuer l'un de nous. Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer mais en tout cas, je ne peux pas m'empêcher de balancer une petite réplique.

"Vous seriez peut-être un peu moins tarés, il ne serait pas obligé d'agir comme ça."

J'attrape une des photos que le Pingouin a posé et je la fixe quelques secondes avant d'afficher un sourire en coin.

"En même temps, vos hommes sont tellement incapables... même moi je suis capable de les mettre dans cet état..."

Petit message subliminal pour lui faire comprendre que lorsque j'ai attaqué son club avec Harley, me débarasser de ses hommes de mains n'a pas été bien compliqué. Je repose la photo et je me lève du bureau. Je laisse les autres parler et pendant ce temps, j'observe ce Napier et ce que je vois me fait froid dans le dos. Je réprime un frisson alors qu'un sourire se dessine sur le visage de l'homme. Un sourire que je connais très bien et ce sourire n'annonce jamais rien de bon.

C'est la voix de Fries qui me fait revenir à la réalité. Il s'en va et je crois que je vais en faire autant. Je fais quelques pas vers la sortie et je me tourne vers les dernières personnes présentes dans la pièce.

"Pas plus mal que toutes mes invitations à vos petites sauteries se soient perdues... Vous êtes tous cinglés et je ne sais pas si je dois en rire ou en pleurer."

Je m'empresse de quitter l'endroit tout en prenant bien soin de surveiller mes arrières. Ils sont tous cinglés et ils font froid dans le dos. Maintenant, je ne sais pas si ils sont stupides ou si leur intelligence est bien camouflée mais je ne compte pas garder toutes ces infos pour moi.

© nightgaunt


HRP: FINI POUR MOI. MERCIIIIII clap clap


La Réunion [Bat-Vilains] Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

La Réunion [Bat-Vilains]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Gateau de patates douces (Réunion):
» [SALON] La réunion secrète pour les sauver tous - 9 février 2011
» Union spirituelle
» ma premiere réunion seule
» Bonjour de la Réunion...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City :: Amusement Mille-