[FLASHBACK] Le prix a payer - Razer/Animateur

Inscription : 19/04/2019
Messages : 55
Localisations : L'espace!

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 24 Avr 2019 - 23:20
Razer était a l’agonie.

Trois jours plus tôt, sur Terre, dans la citée humaine de Gotham City, une bataille avait fait rage. Malgré lui, Razer avait été forcé d’y participer, mais il aurait préféré pouvoir s’en passer. Il avait été l’hôt de la Terre pendant quelques mois suite a son arrivée avec les forces de Brainiac qui décimèrent Metropolis, mais malheureusement, les circonstances l’avait emmené a se faire capturer par le Gouvernement des USA. Et la Présidente du moment, Amanda Waller, N’avait ausun problèmes a utiliser des aliens considérés dangereux tels que lui pour faire sa salle besigne.

Usant de torture et de persuasion agressive, il se vit présenter un choix : joindre l’équipe de Waller, la Suicide Squad, et servir les intérêts de L’état… ou plus spécialement ceux de Waller elle-même, ou mourir. Et en cet instant, Razer n’avait pas eu envie de mourir… Il y avait encore trop de gens qui attendaient sa vengeance et donc, il avait accepté… non sans une profonde haine pour la femme qui l’avait, techniquement, enchainé a son service.

Tout compte fait, tout ça n,avait aucune importance. Durant la bataille de Gotham, il avait vu une opportunité de tuer Waller de ses mains et l’avait saisie… mais c’était sans compter ses ‘co-équipiers’ dont certains étaient honnêtement loyal a Waller.

Deadshot avait tiré sur lui, avec toute la précision mortelle dont il était capable.

Son anneau était sa cible.

La fissure profonde qui le scindait presque en deux en son centre avait presque détruit la puissante relique de rage mais il ne s’était pas brisé… Du moins pas tout de suite.

Mais razer avait immédiatement sut que c’était sans espoir. Il ne pouvait pas être réparé, et sa vie était pour ainsi dire terminée. Il était condamné a mourir a plus ou moins brève échéance, quand l’anneau s’autodétruirait de manière impresionnante le tuant avec lui.

S’il avait de la chance…

Le plus probable était que son propre sang, cet acide virulent et empoisonné qui coulait dans ses veines, le tuerais avant qu’il n’explose, le brûlant lentement de l’intérieur. Cependant, l’autre option qui s’offrait a lui, sa seule et unique voie de salut, était tout aussi répugnante et terrifiante a ses yeux.

La seule personne qui puisse lui sauver la vie et remplacer son anneau dans cet Univers était également son pire ennemi. Le meurtrier de sa femme. L’être d’une puissance phénoménale qu’il avait trahi et tenté de tuer après avoir découvert la vérité…

Atrocitus.

Et depuis trois jours, Razer flottait de plus en plus loin de la Terre, de plus en plus proche du territoire des Red Lanterns et du bastion d’Atrocitus, mais alors qu’il en atteignait les limites. Il stoppa.

Est-ce que ça en valait vraiment la peine?

La mort ne serait-elle pas préférable au prix qu’Atrocitus exigerait de lui? S’il acceptait de lui sauver la vie… Le monstre pourrait très bien décider de juste le regarder mourir, lentement détruit par son propre anneau.

La décision fut prise pour lui quand deux formes rouges sortirent d’un Vortex Hyperspatial créé par leurs anneaux a quelques distances de sa forme immobile et a peine consciente.

Il entendit des voix distordues, vit des formes confuses et brouillées par un voile rouge d’agonie, et se sentit tirer. Puis la sensation d’entrer un vortex Hyperspatial, cette ‘aspiration’ qui le mènerais instantanément à sa destination.

Il fut tiré encore une fois sans trop de gentillesse. Sa peau était en lambeaux là où elle était visible, rougie et noircie par l’intense chaleur qui le parcourait. Son visage était difficilement reconnaissable, plus os noircis et chair a vif que peau, mais la forme et son heaume et son uniforme le rendait tout de même reconnaissable.

Il fut jeté sans bien de cérémonie a terre aux pieds d’un dais au sommet duquel siégeait une créature de cauchemar, assise sur un trône de cranes et d’os.

Atrocitus lui-même, et il était sur le point de faire face a son jugement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 10/12/2012
Messages : 582

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 25 Avr 2019 - 8:57
Ysmault.
Planète de souffrances. Planète de drames. Planète de punitions abominables.
Planète de morts.
Et de survivants, aussi ; qui auraient aimé mourir. Qui auraient préféré mourir. Qui ont continué à vivre, pourtant.
En commençant à éprouver une émotion intense, absolue.
Une colère. Une fureur.
Une Rage.
Qui continue à ébranler l’Univers entier.


[FLASHBACK] Le prix a payer - Razer/Animateur 2571506-634685_powerbatteryred2rf1

Ysmault.
Presque anéantie par les Gardiens ; survivante.
Planète de Rage.
Foyer des Red Lanterns. Mais Razer n’a pas forcément vocation à s’y sentir chez lui.


« Debout. »

Une voix puissante et terrible se fait soudain entendre ; une forme émerge, devant le Red Lantern affaibli, presque mort.
Presque, seulement. Même si, comme beaucoup ici, il le voudrait sûrement ; et cela ne fait que commencer.


« Fais face à ton châtiment debout. »

La silhouette s’empare de l’épaule de Razer, et le redresse ; sans management, sans douceur.

« Tu es accusé d’avoir renié ta vocation, d’avoir insulté ton uniforme, d’avoir rejeté l’âme des Red Lanterns ; et tu as laissé ton anneau être brisé.
Qu’as-tu à dire pour ta défense ? »


« Miaou. »

Une petite voix se fait entendre, aux côtés de la créature qui maltraite Razer ; il les reconnaît tous deux.
[FLASHBACK] Le prix a payer - Razer/Animateur 1329309-atrocitus_by_neurowing
Atrocitus, et l’un de ses abominables lieutenants ; Razer est sur Ysmault.
Pour être jugé.
Un sort définitivement pire que la mort, assurément !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/04/2019
Messages : 55
Localisations : L'espace!

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 26 Avr 2019 - 2:26
Razer retiens un grognement de douleur quand il est brutalement remit sur ses pieds. Une légère fumée monte de son corps affaibli et ses jambes tremblent de manière presque incontrôlable. Il lève dans un réflexe la main qui porte l’anneau dans un geste de défense mais seul des étincelles rouges et un flash tels des flammes éruptant d’une fournaise sont produite, cause les muscles de sa main et son bras a se crisper de souffrance. Un grésillement et une légère odeur de chair brûlée flotte autour de lui.

Razer est déjà mourant. Il le sait. Mais il a bien l’intention de mourir sur ses pieds, même si c’est la dernière chose qu’il fait. Il bloque les tendons et muscles de ses genoux et hanches et fixe fermement son regard où brûle une flamme malsaine, maladive, sur son ancien maitre et tortionnaire.

« …! »

Il tente de parler, mais ses cordes vocales refusent de coopérer. Il tousse et crache du sang et des fumeroles de sa gorge en ruine. Il se concentre et tende a nouveau de prendre la parole.

« Pas… p-pas… responsable…! Sur… sur Terre… captif… »

Il fixe un regard plein de haine et de rage sur Atrocitus qui lui face, son fidèle lieutenant félin sur l’épaule et tente de s’éclaircir la gorge une nouvelle fois. Il tousse, du sang bouillonant coule sur son menton, mais il ignore la souffrance. Il est mourant de toute manière, et il réalise maintenant qu’il y a peu de chances qu’Atrocitus ne lui accorde la vie.

Qu’il en soit ainsi.

« J-je n’ai… pas… Reniée…! Je- je suis R-Red Lan- Lantern! Jamais… trahis la… la cause…! »
Il étire les lèvre – ou ce qu’il en reste – dans une grimace de haine absolue.

« Juste toi… Meurtrier! »

Une nouvelle éruption de son anneau et il ne peut rester debout plus longtemps. Il retombe au sol dans un cri de douleur qu’i ne peut retenir. Cette fois la vage ne cesse pas et les pulsations rouges de son anneau qui s’autodétruit sont de plus en plus vive… Il ne lui reste pas beaucoup de temps. Si Atrocitus souhaite le punir pour ses crimes… il devra lui sauver la vie d’avord.

Il ne sert a rien de punir les morts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 10/12/2012
Messages : 582

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 26 Avr 2019 - 13:42
Un silence épais répond aux répliques et réactions de Razer.
Atrocitus ne bouge pas ; son assistant non plus.


« Humf. »

Avant qu’un profond soupir s’échappe des lèvres de la créature pourpre.

« Est-ce là… tout ? »

Les poings du monstre se serrent, sa respiration accélère ; il se crispe.

« Tout ce que tu as à répondre ? »

Atrocitus se penche en avant, et récupère la nuque de Razer ; sur laquelle il appuie, lourdement.
Avant de le relever, une fois de plus.
La dernière, peut-être.


« Tout ce que tu as… à proposer ? »

Une grimace acide déforme son visage.

« Tu as renié ta vocation, cloporte. Tu as trahi la cause.
Tu t’es laissé prendre.
Tu t’es laissé soumettre.
Tu t’es laissé manipuler ; tu as accepté. Alors que la Rage exigeait que tu réagisses. »


Atrocitus approche Razer de son visage ; et crache.
Une glaire sale, lourde et pourpre s’écrase à proximité des yeux de sa victime.


« N’y a-t-il donc plus rien, en toi ? Plus de force ? Plus d’énergie ?
Plus de Rage ? »


Il glousse soudain, comme amusé par la situation.

« Ta colère suite à la disparition de ton épouse paraît bien lointaine. Tu devais bien peu tenir à elle… pour l’oublier, et laisser ta Rage être domptée par des Humains ! »

« Miaou. »

Dex-Starr miaule, encore ; car il s’amuse.
Il profite du spectacle. En ayant hâte de voir ce que la suite propose…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/04/2019
Messages : 55
Localisations : L'espace!

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 27 Avr 2019 - 0:41
Razer ne peut en supporter davantage.

Il n’a cure de ce qu’Atrocitus peut sire a son propos. Cependant il ne peut supporter les insultes faites a la mémoire de sa femme. Jamais il ne l’acceptera, et la rage quoi a attiré vers lui l’anneau a l’origine monte comme une vague immense de son cœur. Nourri par son sang incandescent. Il se redresse et se remet sur pied, repoussant la mort qui lui tourne autour de toute la force de sa volonté et de sa rage.


« Non… NON! »


Perclus de souffrance, à la limite de sa résistance, les paroles d’Atrocitus ont l’effets désiré… et plus. Avec un rugissement de rage pure, Razer explose… littéralement. Une onde de flammes rouges s’étend autour de lui comme l’onde de choc d’une explosion et écrase au sol tout ce qui se trouve sur son passage. Et il hurle, oubliant qu’il n’en a plus la capacité physique, oubliant sa douleur en faveur d’une haine dévorante attisée par les flammes de sa douleur encore fraiches suite a la mort de sa femme bien-aimée.

« NE PARLE PAS DE MA FEMME DE CETTE MANIÈRE, TOI QUI L’A ASSASSINÉE FROIDEMENT, ATROCITUS! »


Comment peut-il même former des mots avec une gorge qui est plus a vif et brûlée qu’on ne peut l’imaginer ou l’endurer est un mystère. Mais il le fait. Et il brûle dans un enfer rouge dont il est le centre.

« MEURT, MEURT, MEURT! »

Il lance sur lui avec les dernières forces de son anneau défectueux toute la puissance dont il est capable, et le géant disparait dans un maelstrom rouge comme l’enfer. Après s’être complètement vidé de la sorte, Razer tombe au sol et exhâle fortement tel un coureur au bout du rouleau.

L’anneau donne un dernier sursaut de puissance avant de s’étteindre a sa main. Et Razer sait qu’il a perdu. Il ne veut pas mou7ri de cette manière. Il… il ne peut pas! Il doit encore venger Alana… Mais pour y arriver il dont faire un pacte avec le démon qui se tiens devant lui a le narguer…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 10/12/2012
Messages : 582

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 28 Avr 2019 - 15:54
Un silence terrible suit les mots et attaques de Razer.
Qui a explosé.
Qui n'a pas supporté les piques d'Atrocitus. Qui n'a pas accepté ses sous-entendus. Qui n'a pas toléré ses insultes, ses provocations.
Qui a refusé, tout simplement, de périr à genoux.


 « Ah. »

Razer peut l'entendre, alors ; cette voix.
Celle d'Atrocitus.
Qui s'élève, devant lui. Alors que la fumée commence à se disperser, alors que les gravats et ruines sont encore chauds après tous ces tirs. Alors que l'anneau de Razer cesse définitivement de fonctionner. Alors que le sort du Red Lantern semble scellé.
Atrocitus parle, oui ; il vit. Encore.


 « Il y a donc encore de la Rage en toi. »

Atrocitus approche.
Les mains dans le dos. La tête haute. Le visage fier.
Arrogant. Suffisant.
Conquérant.


 « Il y a donc encore... quelque chose, en toi. »

Atrocitus s'arrête devant Razer ; son visage est fermé, froid.

 « Mais tu vas mourir. »

La sentence est claire, implacable.

 « Ta vie va disparaître. Ta Rage va disparaître.
Le souvenir de ta femme... va disparaître. »


Il soupire ; lourdement, théâtralement.

 « Tout ce que tu as fait aura échoué ; cela n'aura servi à rien. Ta vie n'aura servi à rien.
Le souvenir de ta femme... n'aura servi à rien. »


Atrocitus se penche, légèrement, et plisse ses paupières pourpres.

 « A moins... que. »

Il délie ses mains, dans son dos, et en avance une ; en présente une, à Razer.
Avec un anneau, au cœur de cette paume ouverte devant lui.


 « Ta vie n'a plus que quelques instants ; tu ne peux réfléchir longtemps. Un Red Lantern, surtout, ne doit pas trop réfléchir.
Laisse-toi guider. Laisse-toi porter. Laisse-toi aller.
A la colère. A la fureur. A ce que tu ressens. A ce qui te hante.
A la Rage. »


La proposition est autant inattendue que miraculeuse ; mais Razer n'est pas stupide.
Elle viendra avec un prix.
Est-il prêt à l'accepter ? Est-il prêt à subir, ce que demandera Atrocitus ? Est-il prêt à s'enfoncer encore dans cette existence... dans cette folie ?
Ce ne serait que démence, bien sûr ; mais a-t-il le choix ? En a-t-il sincèrement encore le choix ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/04/2019
Messages : 55
Localisations : L'espace!

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 29 Avr 2019 - 2:28
Razer entend les paroles d’Atrocitus, son verdict, et le châtiment est clair. Pendant un moment, le Red Lantern ne peut qu’accepter le fait que… il meurt. Il meurt et rien ne peut l’empêcher. Ce fut une folie de venir jusqu’ici. Une erreur, sa dernière…

Et Il a raison. Tout a été en vain. Personne ne se souviendra de lui, personne ne gardera la mémoire d’Alana vivante. Personne ne les pleurera ni ne déplorera sa perte.

Il est un monstre.

Au même titre que la créature qui se tiens devant lui, il est un monstre et il mérite certainement de mourir pour ses crimes. Il a commis des atrocités sans nom pour plaire au Tyran qui se tiens devant lui.

Sa vie est terminée et… il est le seul à la pleurer.

Des larmes de sang coulent sur ses joues, laissant des trainées carbonisées tels des ravins profondément dans la chair de son visage.

Puis un miracle survient.

Oui, un miracle.

Atrocitus lui tend un anneau, intact, et lui offre le choix.

Prendre l’anneau et accepter son destin, accepter le prix a payer, ou bien refuser et mourir sans rien laisser derrière, pas même un cadavre. Son corps sera réduit en cendre par son propre sang. Ça prendre juste quelques minutes de plus.

L’anneau est tentant.

Il hésite, sa main noircie et tremblante juste au-dessus de la main ouverte, de l’anneau qui l’y attends. Cependant il sait déjà au plus profond de lui-même que la décision a déjà été prise.

Avec un dernier sursaut d’énergie, le dernier soubresaut de ses forces. Il prend l’anneau offert tel un homme assoiffé trouvant finalement une oasis.

Il sent l’anneau qui se glisse autour de son doigt, et sent déjà que son agonie est stoppée. Juste a limite de la mort, juste avant de rendre le dernier souffle. La rage le consume dans un bref moment quand il accepte pleinement l’anneau qui se lie a lui. La colère, la haine, l’amertume et une tristesse sans fin… Aussi terrible et destructrice que la pire des rages. Il souhaite vengeance, il souhaite vivre pour faire payer ceux qui l’ont humilié. Il refuse tout simplement de s’abandonner aux ténèbre et en cet instant, le pacte est signé.

Sa vie encore une fois appartiens à l’être immonde qui se tiens devant lui. Atrocitus, qui est son passé, son présent et son futur. Il est a genoux sans même prendre conscience d’avoir bougé. Ses poings sont serrés a ses côtés tels des étaux.

Mais la guérison n’est pas immédiate tel qu’il l’avait espéré, souhaité, tel qu’elle aurait dût être, et il comprend.

Atrocitus ne donne rien sans demander tribut.

Le prix a payé sera élevé. Razer lève un regard fatigué, rempli de souffrance mais tout aussi dur et brûlant que l’acier forgé. Il rencontre le regard du Tyrant et finalement prends la parole.


« J’ai fait mon choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 10/12/2012
Messages : 582

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 29 Avr 2019 - 11:29
Le silence répond d’abord à la décision de Razer.
Avant qu’un immense sourire glisse sur les lèvres boursouflées d’Atrocitus.


« Qu’il en soit ainsi. »

L’anneau s’échappe de sa paume, alors ; il file.
Vers Razer.
Qui sent l’anneau s’emparer de lui. Qui le sent remplacer l’autre. Qui le sent récupérer les restes de son âme, de son cœur, des lambeaux de son esprit ; il le possède. L’anneau Red Lantern le possède… une fois de plus.

Un flash lumineux intervient.
La douleur suit, rapidement. Puissamment, brutalement.

Atrocitus recule, Dex-Starr fait de même puis s’échappe ; cela se termine.
Razer est mort. Razer ressuscite.
Le Red Lantern brisé… est reconstruit. Dans la gloire sanglante, puissante et agressive d’Ysmault ; une fois de plus.


« Tu es mien. »

Atrocitus ne le laisse même pas se réjouir. Il ne lui offre même pas un instant de contentement ; non.
Atrocitus enchaîne. Atrocitus est pressé, comme d’habitude.


« Plus encore que précédemment, tu es mien. Tu es mon agent. Tu es mon sbire. Tu es mon envoyé.
Tu es mon Red Lantern. »


Son poing se serre, alors que son regard s’enflamme.

« Tu feras ce que j’ordonne ; tu ne sauras pas répliquer. Tu es à moi. Ta liberté est rognée. Ton indépendance est reniée.
Tu es à moi.
Plus que n’importe quel autre Red Lantern ; tu es à moi. »


Son sourire grandit, encore ; plus cruel.

« Tu feras ce que j’exige, quoi que les lambeaux de ton cœur en disent.
Ou… tu mourras. Ou tu disparaîtras. Ou ta Rage disparaîtra.
Ou je ferais disparaître ce qui reste de toi – et d’elle. »


Le pacte est faustien ; mais Razer a déjà accepté.
Il est ressuscité. Il est à nouveau Red Lantern.
Mais son sort paraît, soudain, pire encore que la Mort qu’il a tant voulu fuir…


(HJ/ J’ignore si tu veux poursuivre, tiens-moi informé. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/04/2019
Messages : 55
Localisations : L'espace!

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 3 Mai 2019 - 1:58
Razer meurt.

Entre le moment où il meurt et le moment où l’anneau se glisse a son doigt et le ramène à la vie, une éternité se passe. Une éternité pendant laquelle son rêve le plus fou wet son pire cauchemar se réalise…


*
**

Autour de lui tout est gris et étrangement lumineux. Razer ouvre les yeux couchés sur le dos et regarde… rien. Rien que du gris tout autour de lui. Il fronce les sourcils. Il n’est plus sur Ysmault, avec son atmosphère lourde et sang et de rage.

Non, il est… autre part. Mais il ne sait pas où. Il s’assoit et puis se lève, tentant de s’orienter… jusqu’à ce qu’une voix derrière lui le fasse se retourner d’un bond.


« Razer. »

Elle se tiens là, telle qu’elle était la dernière fois qu’il l’a vue. Aussi belle, aussi parfaite, aussi irrévocablement attirante que toujours.

Alana.

Alana qui le regarde avec des yeux xi pleins de tristesse et de douleur, qu’il sent son cœur se serrer et exploser dans sa poitrine. Son sourire est aussi teinté de tristesse mais aussi sincèrement heureux et soulagé de le voir. Sans attendre il s’élance vers elle et la prends dans ses bras. La sert contre sa poitrine aussi fort qu’il l’ose et gentiment tiens sa tête bien en sécurité contre la sienne.

Joue contre joue, il sent les larmes sur sa peau tout comme elle peut sentir les siennes. Ils demeurent silencieux dans cette position pendant une éternité qui n’est brisée que par des sanglots silencieux de deux cœurs brisée.

C’est Razer qui finalement brise le silence.


« Alana… J’ai eu si peur de ne jamais te revoir… Mais comment est-ce possible? Tu es morte… »

Elle se défait gentiment de son étreinte et son regard triste, mais aussi étrangement rassuré et même heureux, rencontre le sien directement. Elle est si belle, si parfaite, Razer se sent presque douloureusement brisé par sa seule présence. Elle secoue la tête et sourit tristement.

« Je suis morte Razer. Rien ne peut le changer. »

Autour d’eux les ombres semblent avoir grandis, s’être rapprochés et Alana y jette un regard alarmé. C’est avec une urgence certaine qu’Elle continue. Elle prend son visage entre ses mains, le forçant a concentrer toute son attention sur lui et ne pas voir les ombres qui se rassemble derrières eux… derrière lui.

« Nous n’avons que peu de temps, mais sache ceci : je ne t’en ai jamais voulu pour ce qui est arrivé. Tu ne dois pas t’en blêmer! Continuer sur ce shemin causera ta perte définitive! »


Razer ouvre la bouche pour répondre mais des griffes acérées s’enfonce dans son dos et tirent. Tirent assez fort pour presque l’arracher a l’étreinte de sa femme. Il pousse un cri de douleur terrible alors que d’autre paires de griffes et même de crocs acérés l’empoignent de tous les côtés. Bientôt les ombres l’ont presque entièrement avalé et Alana est la seule chose qui soit encore bien visible dans les ténèbres.

Et enfin il comprend.

Il est mort. Il est mort et il s’en va en enfer, directement, sans possibilité de revoir jamais sa bien aimé.


« Alana! ALANA! »

Il crie et se débat mais en vain. Elle devient de plus en plus distante, de plus en plus indistincte. Il n’y a plus que la souffrance et un sentiment infini d’échec, d’horreur, de désespoir.

« Razer. » Sa voix est un murmure presque inaudible. « Trouve la rédemption. Ce destin est encore évitable… »

« AAAALAAANAAAAAA! NOOOOO-… »


*
**


« …-OOONAAAARGHHH! »

C’est avec un terrible hurlement de rage primale et d’horreur que Razer revient a la vie, explosant de flammes rouge, entier et sans aucune blessure. Pantelant, exhalant lourdement tel un animal aux abois, ses yeux brillent d’une flame démoniaque alors qu’il se tiens au centre du cratère qu’il vient de créer.

L’anneau brille comme un phare a son doigt.

Il est en vie.

Mais q quel prix?

Dans ses yeux, il n’y a plus une lueur de conscience, plus une once de libre-arbitre. Un voile rouge couvre sa vision et sa pensée. C’est son âme qui au fond de son être hurle d’horreur et d’impuissance. Non… Les paroles d’Alana le hante. Il doit trouver la vraie rédemption mais comment?

Il n’est plus qu’une créature de rage et de haine complètement sous la domination d’Atrocitus. Sa punition pour sa trahison, le prix a payer pour sa survie. Et aussi longtemps que l’être démoniaque qui se tiens devant lui ne le libéreras pas de son propre chef, ne décidera pas que la dette est enfin acquittée…

Jamais il ne sera libre.

Le prix à payer…

C’est le fardeau qu’il a choisi de porter.

Red Lantern jusqu’à la mort…


/HJ: Je penses qu'un poste de lus pour l'anim plus une conclusion de ma part devrait suffire. Merci!/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[FLASHBACK] Le prix a payer - Razer/Animateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Daytona vintage : Sommes nous obligés de payer le prix fort ?
» [LIEN] microsd 8 GO classe 6 à prix gratos
» [VENDU] [Baisse du prix] Rolex Submariner Lunette Verte
» enfin des p'tis prix en belgique...
» mon premier prix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Espace-