Retrouvailles [Barbara]

Inscription : 17/01/2017
Messages : 1484
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 1 Mai 2019 - 18:48
Gotham City est une ville difficile ; paradoxale.
A la fois terre d'opportunités, capable de permettre à un gamin des rues de devenir un milliardaire, ou l'agent de terrain d'un milliardaire ; l'illustration parfaite des libertés américaines, et des possibilités infinies qu'elles ouvrent.
Mais aussi zone de danger ; de non-droit. De crime absolu, dans les rues et les hautes sphères. Cité rongée par une criminalité abominable, qui est devenue différente au fil des années. Plus exotique. Plus troublante. Plus dangereuse, encore.

Gotham City est une ville paradoxale – mais elle n'est pas sans beauté.
Son architecture est magnifique, malgré les destructions.
Les nombreuses reconstructions ont conservé l'étrangeté locale, qui confine au sublime dans certaines créations ; notamment dans les vieux quartiers.


Retrouvailles [Barbara] Latest?cb=20141001013943

La Tour de l'Horloge en fait partie.
Véritable symbole pour la ville, elle attire les regards, et créé des sourires par sa simple présence. Elle est une icône, un élément fondamental du quotidien de chacun – et pas uniquement parce qu'elle donne l'heure.
La Tour de l'Horloge est un pilier, de Gotham. Un endroit qui marque, et qui s'avère fondamental pour les habitants ; alors même qu'ils ne savent pas combien ils doivent, à ce lieu et à celle qui l'occupe.

Quelqu'un sait, cependant.
Quelqu'un a conscience de ce qui est dû à l'occupante de la Tour de l'Horloge, dans cette vie ou la précédente. Quelqu'un a voulu lui laisser le temps de se remettre, de se reprendre, et d'aller de l'avant ; il n'a pas voulu la déranger, malgré ce qu'il vit lui-même.
Mais ce n'est plus possible, maintenant.

Julie Madison est en état de mort cérébrale ; sa fiancée a été fauchée, au moment de l'annonce de leur future union. D'autres Gothamites ont été touchés par une attaque du Joker.
Le phénomène se répand, s'amplifie ; empire.
Il a besoin d'aide. Il a besoin d'elle.

Il attend, alors.
Il attend que les systèmes de la Tour le détectent, sur l'immeuble en face ; il attend un signe.
Il attend qu'elle l'invite.
Car il ne veut pas imposer sa présence ; il ne veut pas imposer sa mission. Il la respecte trop, pour cela.

Il attend, alors.
Sous la pluie. Dans les ombres.
Comme d'habitude.


Retrouvailles [Barbara] DC_Fan_Art_51_batman-roof
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/03/2019
Messages : 56
DC : Catwoman / Hawkgirl / Mera
Localisations : tour de l'horloge
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 2 Mai 2019 - 15:06
BARBARA&
BATMAN

RETROUVAILLES
La Tour de l'Horloge, ma maison, mon repère... Le seul endroit de la ville où je me sens en sécurité. Cet endroit fait partie de moi et il n'y a qu'ici que je me sens bien, que je me sens à ma place, que je me sens moi... Quand je suis sortie de l'hôpital, dans ce fauteuil roulant, juste après qu'on m'ait dit que je ne marcherai sans doute plus jamais, j'aurai pu aller profiter de l'air, de la lumière du jour... Mais non, au lieu de tout ça, j'ai préféré venir m'enfermer ici. Ici, personne ne juge, personne ne jette des regards pleins de compassion. Et puis ici, j'y ai toute ma vie. Depuis cette tour, dans l'ombre, je fais sûrement la seule chose pour laquelle je suis douée... Ici, perchée dans ma tour, je peux surveiller la ville, je peux aider mes amis... Ici, je ne me sens plus totalement inutile et c'est ce qui me permet de tenir, de rester moi et de garder mon optimisme. Assise dans mon fauteuil, une tasse de thé chaude entre les mains, je regarde Gotham s'endormir peu à peu sous la pluie et les éclairs. A travers l'immense cadran de l'horloge, j'ai une vue imprenable sur la ville et sur tout ses petits recoins. Je porte la tasse à mes lèvres alors qu'un coup de tonnerre vient briser le silence. Je souffle la fumée et j'observe les éclairs illuminer les immeubles comme en plein jour. Avec un peu de chance, ce temps découragera tout ceux qui ont envie de troubler le sommeil des gens bien... Avec un peu de chance, je pourrai peut-être, à mon tour, me reposer. Je relève mes lunettes pour me frotter les yeux et j'étouffe un bâillement. Un bip se fait entendre derrière moi et sans même avoir besoin de regarder mon écran, je comprend rapidement que mon systéme de surveillance vient de repérer quelque chose. Je fais pivoter mon fauteuil et je pose ma tasse sur la petite tablette qui se trouve sur la droite du fauteuil. Habilement, je dirige le fauteuil vers les écrans de surveillance. Je plisse les yeux, je n'arrive pas à voir ce qui a pu déclencher l'alarme... Mais rapidement, je comprend qu'il est là et qu'il attend un signe de ma part. mes yeux balayent les écrans rapidement et il me faut quelques secondes avant de repérer sa silhouette sombre... Elle est à peine perceptible à cause de la pluie, pourtant il est bel et bien là. Je laisse échapper un soupir, à la fois contente et anxieuse de le voir ici. Sans parler, j'appuie sur un bouton qui ouvre la seule et unique entrée qu'il connaisse. J'attrape une lampe de poche et en quelques signaux de lumière, je lui fais comprendre qu'il peut entrer. Je retourne devant mes écrans et une fois que je suis sûre qu'il est entré, je referme l'entrée. Sans me tourner, je jette une serviette derrière moi."Essuie toi, tu vas me mettre de l'eau partout..." Je laisse passer quelques secondes et je me retourne, un léger sourire au coin des lèvres. Il est là, toujours aussi sombre, aussi torturé... Je croise les bras sur ma poitrine."Alors, on ne salue pas une vieille amie." Je ne lui dis pas, je suis trop fière pour ça mais je suis contente de le voir. Je suis contente qu'il soit venu me voir ici, comme au bon vieux temps, avant que je prenne mes distances avec lui, avec eux... Sans un mot, je vais lui servir une tasse de thé que je dépose sur la petite table... Même si je suis contente de le voir, je doute que ce soit une simple visite de courtoisie... Il avait l'habitude de faire ça quand on travaillait ensemble alors pourquoi changer ses bonnes vieilles habitudes n'est-ce pas ?
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1484
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 3 Mai 2019 - 10:12
« Hrm. »

Un grognement signale son arrivée.
Habituel, classique pour le Chevalier Noir, que Barbara Gordon connaît si bien ; mais c’est parce qu’elle a une telle connaissance de la masse puissante qui arrive au cœur de la Tour de l’Horloge, qu’elle sent que ce grognement acte une crispation plus forte, plus grave qu’en temps normal.


« Bonsoir. »

Sa voix est lente, traînante ; difficile.

« Merci. »

Il a récupéré la serviette lancée, et essuie rapidement ses membres ; pour éviter de trop gouter, même s’il a conscience que c’est une lutte perdue d’avance.
Comme beaucoup d’autres, ici. Mais ce n’est pas pour autant qu’il renonce.


« Mmh. »

Le Batman se redresse, lentement, et pousse un profond soupir.
Son regard blanchâtre se fige sur la jeune femme, et une légère grimace glisse sur son visage ; il n’a pu la retenir. Comme il ne peut retenir sa culpabilité, tranchante et brutale, qui le hante toujours quand il la voit.
Quand il la voit… comme ça.


« Comment va… hrm. »

Il s’interrompt, grogne. Soupire, encore, puis secoue la tête.
Avant d’amener les mains vers son masque ; avant d’appuyer sur les boutons discrets, pour l’ouvrir.
Avant d’enlever ledit masque, pour révéler un visage marqué. Par la fatigue, par les blessures… par la douleur, aussi.


« Cela… est mieux. »

Bruce prend une grande inspiration, et fige son propre regard sur Barbara.

« Comment… vas-tu ? »

Il s’y intéresse vraiment. Il s’en inquiète véritablement.
Mais ce n’est pas l’objet de sa venue ici – et tous deux le savent très bien, bien qu’il veille à être poli, pour le moment.

Plusieurs jours plus tôt, Bruce Wayne a surpris tout Gotham City en annonçant ses fiançailles. L’identité de l’heureuse élue n’a été révélée que lors d’une soirée surprise – qui a viré au drame, quand le Joker a frappé.
Des dizaines d’invités sont victimes d’un empoisonnement, qui les poussent à la démence.
Pire encore, cet événement a démontré que la Ligue des Ombres de Ra’s al Ghul est lourdement implantée en ville, avec des criminels qui commencent à s’organiser. Mais ce n’est pas ce qui touche Bruce.

Julie Madison, sa fiancée, a été empoisonnée ; elle ne s’en remettra pas.
Désormais en mort cérébrale, anéantie du fait de sa relation avec Bruce, elle a disparu… et il ne s’en remet pas.
Oh, cela lui a permis de se rendre compte de ses véritables sentiments envers Selina Kyle, ce qu’il ne regrette pas ; mais il culpabilise. D’avoir retrouvé la flamme avec Catwoman, alors que Julie est brisée ; et d’être responsable indirectement de l’anéantissement de la vie d’une femme pour qui, malgré tout, il avait et a encore des sentiments.

Le Batman a fui tout contact, depuis ; tout proche.
Il commence à revenir sur ce choix.


« Et… je n’oserais pas dire que tu es vieille, Barbara. Je laisse cela à… Dick. Bien plus doué dans ce domaine. »

Même si Bruce n’est pas forcément le plus doué, pour les discussions sociales, et les échanges amusants ; la preuve ici.
Il tente, malgré tout, d’être sympathique et de faire sourire Barbara. En espérant que ça fonctionne.
En espérant qu’il réussisse enfin quelque chose, maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/03/2019
Messages : 56
DC : Catwoman / Hawkgirl / Mera
Localisations : tour de l'horloge
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 9 Mai 2019 - 15:38
BARBARA&
BATMAN

RETROUVAILLES
En y repensant et en cherchant bien, je crois que la dernière fois qu'on s'est retrouvé comme ça tout les deux, en tête à tête, c'est lorsqu'il m'a vue la première fois dans ce fauteuil. Personnellement, de ce côté là, j'ai avancé et je ne lui en veux pas, mais à l'évidence, lui, il est toujours bloqué à cette période là et je suis sûre que j'aperçois une lueur de culpabilité dans ses yeux. Je croise les bras et je hausse un sourcil alors qu'il retire son masque. Ses traits sont tirés par la fatigue et j'en déduis que tout ne se passe pas forcément comme il aimerait en ville. J'apprécie énormément Bruce et même si j'ai déjà un père, je l'ai toujours considéré comme tel et le voir marqué par la souffrance et la douleur, ça me fait mal. Je le laisse me demander comment je vais et j'avance doucement le fauteuil vers lui. Sans un mot, je prend sa main dans la mienne et je la serre doucement."Oh, ce n'est pas à moi qu'il faut demander ça." Je souris avant de rajouter."Tu sais que moi, je vais toujours bien." J'ai toujours été comme ça, je n'ai jamais supporté qu'on me plaigne et encore moins me plaindre. Oui je suis en fauteuil, je ne serai peut-être plus capable de marcher mais je suis en vie et pour moi, c'est tout ce qui compte en réalité. Je baisse les yeux quelques secondes avant de relâcher la main de Bruce. "Je suis désolée pour Julie. J'aurai voulu pouvoir t'aider, prévoir ça..." C'est plus fort que moi, je ne peux pas m'empêcher de me dire que si je n'étais pas partie quelques temps, j'aurai pu aider à ce que tout ça ne se produise pas. Il avait tellement l'air heureux à ses côtés. Mais tout le monde le sait, le Joker est un être abjecte, une erreur de la nature, incontrôlable et imprévisible. Il avait réussi à trouver quelque chose dans toute la noirceur de la ville. Je recule de quelques petits mètres et je lui fais signe d'aller s'installer sur le canapé. Je baisse les yeux vers le sol quelques secondes alors qu'il prononce le prénom de Dick. Oh les choses entre nous sont claires depuis le début mais depuis que je suis revenue, je ne l'ai pas encore revu et je dois dire que c'est une rencontre que j'appréhende un peu. Alors que le justicier s'avance vers le sofa, je le suis sans un mot. Il y a juste le bruit de mes roues qui couinent sur le plancher. "Alors, dis moi. Qu'est ce que je peux faire pour toi ce soir ?" Je ne tourne jamais autour du pot et je le connais assez bien pour savoir que si il est là c'est surtout parce qu'il a quelque chose à me demander et mon petit doigt me dit que ça concerne tout ce qu'il s'est passé aux fiançailles. Mais avant tout, une autre question me brûle les lèvres et il me faut la poser. "Au fait, comment va Selina ?" Un sourire se dessine sur mon visage parce que je sais d'avance que cette question va le déstabiliser et le mettre mal à l'aise. Leur relation à tout les deux est de loin la plus ambiguë que je connaisse et j'avoue que plusieurs fois j'ai eu envie de les secouer pour qu'ils arrêtent de se comporter en gamin. Ces deux là sont faits pour être ensemble, ça se voit comme le nez au milieu de la figure mais à l'évidence, il n'y a que moi qui m'en rend compte !
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1484
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 10 Mai 2019 - 18:38
 « Hrm. »

Bruce grogne, en n'offrant que son profil à Barbara ; mais il sourit.
Vraiment.


 « Humf. »

Puis il soupire, en secouant la tête ; Selina.
Bien sûr qu'elle parle de Selina – bien sûr qu'elle sait, surtout.
C'est Barbara. Les yeux et les oreilles de la ville.


 « Selina... va. »

Il se tourne, légèrement, vers Barbara. Son visage a néanmoins repris son masque de sérieux et de détermination.

 « Je... m'en assure régulièrement. »

Un refus de répondre, qui sonne comme une réponse ; et il en a conscience. Si Tim demeure le meilleur détective qu'il connaisse, Barbara reste une psychologue impressionnante. Bien plus encore que Dick, elle connaît complètement les membres de leur Famille, et sait parfaitement sur quels ressorts agir.
Notamment pour Bruce ; même si elle a l'intelligence de ne pas agir trop vite, ou trop fort. Certains egos ne le supporteraient pas.


 « Et... merci. Pour Julie. »

Il hoche la tête ; et se ferme.
La simple évocation de la jeune femme le replonge dans ses doutes – dans ses peurs ; dans ses regrets.
Et dans cette fureur, qui le hante depuis des jours. Et l'a mené à plusieurs abus, notamment contre le Pingouin ou le Joker.


 « Rien n'aurait pu être fait, hélas. Nous ignorions que le... qu'il était de retour. »

Le Joker ; le monstre.
Qui a pris Sarah Essen. Qui a tué Jason.
Qui a infecté Julie.
Qui a privé Barbara de ses jambes.
Qu'il hait. Qu'ils haïssent.
Qu'il a failli tuer... plusieurs fois. Et qui l'inquiète, maintenant ; vraiment.


 « Je suis venu... en parler. De lui. »

Bruce soupire ; il sait que le sujet est difficile – mais il n'a pas le choix.
Bien que cela le peine, affreusement, d'être venu chez elle pour la replonger dans son horreur personnelle.


 « Il... a changé. »

Après que Bruce l'ait tabassé, et presque tué.
Presque, oui ; hélas, pense-t-il dans certains moments sombres.


 « Il se fait appeler Jack Napier. »

Il grimace, et croise les bras ; sur la défensive, vraiment.

 « Il... manipule. Il prépare quelque chose. »

Son regard glisse tout autour, passe sur les écrans, les éléments disposés çà et là ; il grimace.
Puis replonge ses yeux fatigués sur le visage de Barbara.


 « J'ai... besoin de savoir quoi. »

Il soupire, et se crispe ; mais continue.

 « J'ai besoin que tu découvres ce qu'il prépare. Pour que je puisse l'arrêter ; définitivement. »

Et il y croit... et il le fera.
Quoi qu'il en coûte – quoi qu'il doive faire, pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/03/2019
Messages : 56
DC : Catwoman / Hawkgirl / Mera
Localisations : tour de l'horloge
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 15 Mai 2019 - 14:52
BARBARA&
BATMAN

RETROUVAILLES
Je souris en voyant l'expression se dessiner sur le visage de Bruce alors que je lui demande pour Selina. Il essaye de rapidement effacer le sourire sur son visage mais je ne peux pas m'empêcher apercevoir une petite once de bonheur. Je ne vais pas chercher à en savoir plus et même si je sais lire en lui comme dans un livre ouverte, je préfère ne rien dire et le laisser savourer ce petit bonheur. Lorsqu'il m'annonce qu'il s'assure régulièrement du bonheur de la cambrioleuse, je lève les mains et j'ouvre grand les yeux, amusée."Oula, je préfère ne pas tout savoir Bruce." Je retiens un rire et l'envie de lui dire qu'il était temps qu'ils se décoincent tout les deux parce que ça commençait à être pesant leur petit manège. Mais cette parenthèse amusée est de courte durée. Julie... la fiancée qui n'a rien demandé... Pour lui avoir dit, elle se retrouve dans le coma avec peu de chance de survie... D'ailleurs, la première chose que j'ai fais en arrivant ici après tout ce bazar, c'est pirater le système informatique de l'hôpital pour avoir accès au dossier médical de la jeune femme. Je sais, ce n'est pas forcément super sympa de ma part, mais ce que j'y ai trouvé peut peut-être nous aider. Je lève les yeux vers Bruce et je retire mes lunettes de vue. Rien qu'en l'observant quelques secondes, je sais à quel point il souffre et surtout à quel point il s'en veut pour tout ça... Je me pince les lèvres et je roule doucement vers lui. Alors qu'il prononce le nom du monstre qui a fait tout ça, je sens la colère monter en moi. Ce type est un monstre et en aucun cas il n'a le droit de décider qui doit vivre ou mourir... Moi, j'ai eu de la chance. J'ai perdu mes jambes, certes, mais je suis encore en vie et à présent, je n'ai qu'une seule envie, mener une croisade contre lui pour qu'il finisse sa vie à Arkham ou encore mieux, au fond du fleuve... Je me pince l'intérieur des joues. C'est la première fois que je ressens autant de rage pour quelqu'un et je n'en suis pas fière. Je sais qu'on a tous une part de noirceur en nous mais souhaiter la mort de quelqu'un n'a jamais été quelque chose que j'ai su faire... jusqu'à maintenant. Je relève les yeux vers le milliardaire alors qu'il rentre enfin dans le vif du sujet. Bien entendu, je savais qu'en venant ici, il n'était pas là seulement pour me voir... Je le connais tellement bien et au moment où je l'ai vu sur mes caméras, je savais qu'il avait une idée en tête."Je t'écoute... dis moi tout ce que tu sais." Mon ton est sec, hors de question que je me lamente sur mon sort. Les images de ce soir là, ce soir où il m'a tiré dessus et m'a privé de l'usage de mes jambes, elles ne me quittent pas. Il n'y a pas une seule nuit où je ne revis pas en boucle tout ce qu'il m'a fait ce soir là. La reconstruction qui en a découlé... elle n'a pas été que physique, elle a aussi été psychologique. Pendant pas mal de temps, j'étais incapable de me regarder dans un miroir ou même de sortir. Et après toutes ces années de travail, il est hors de question que je lui laisse une infime chance de venir tout retourner, une nouvelle fois. Sans un mot, j'écoute tout ce que me dit Bruce, tout ce qui allait pouvoir être utile, je le note dans un coin de ma tête. Sa nouvelle identité, ses actions, il me dit tout. Sans un mot, j'attrape un dossier sur mon bureau que je dépose sur mes cuisses puis je retourne près de Bruce. J'attrape délicatement le dossier et je lui tend tout ce que j'ai trouvé à son sujet. "J'ai déjà commencé à chercher tout ce que je peux sur lui..." D'un signe de la tête, je désigne le dossier et son contenu. "Les gens avec qui il traîne, où est-ce qu'il a l'habitude d'aller, ce qu'il y fait... toutes ses habitudes." Je me racle la gorge avant de poursuivre. "Il y a aussi tout le dossier médical de Julie. Peut-être qu'on peut trouver quelque chose dedans." Il lâche un soupire, je reste silencieuse quelques secondes avant de m'approcher un peu plus encore. Doucement je prend sa main libre dans les miennes et d'un simple regard, je l'oblige à me regarder. "Tu ne l'arrêteras pas... ON va l'arrêter, ensemble. On est une famille et la famille ça se soutient." J'esquisse un sourire timide et j'essaye, à ma façon, de détendre l'atmosphère. "Puis ça me donnera l'occasion de tous les revoir." Ils me manquent tous. On a construit des choses ensemble et même si prendre mes distances était mon choix, je dois avouer qu'ils me manquent tous, à leur façon. Mais il y a une chose que Bruce ne sait pas, c'est que depuis toujours, je suis en communication avec Jason. On se parle souvent tout les deux et la dernière fois que je lui ai parlé, c'était pour lui dire qu'on avait tous besoin de lui. Qu'il avait besoin de lui et que j'avais besoin de lui moi aussi.
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1484
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 15 Mai 2019 - 15:47
« Mmh. »

Un léger soupir. Un léger sourire.
Il apprécie, mais le cache ; au moins un peu.


« Je vois. »

Bruce tend la main, pour attraper le dossier tendu par Barbara, tandis qu’il le présente ; elle l’a préparé. Elle s’est préparée.
Il s’en doutait, l’espérait ; n’est pas déçu… il apprécie, beaucoup.
Même si son sourire s’évapore, quand Barbara aborde Julie Madison – et qu’il entrevoit, dans les documents, des éléments médicaux qu’il devine être à elle.


« Hrm. »

Il grogne, souffle ; soupire.
Détourne les yeux, un peu – puis prend une grande inspiration. Essaye de se contrôler. Essaye de… ne pas céder.
A la douleur. Au remords. A la culpabilité, surtout.
Il essaye. Il y arrive, un peu.


« Mer… ci. »

Les syllabes sont prononcées du bout des lèvres ; non pas qu’il ne le pense pas. Mais le simple fait de parler fait mal, bien qu’il prenne sur lui.
Bruce prend une grande inspiration, et esquisse un sourire triste. Ça ira. Ça doit aller, tout simplement.


« Je… regarderais. Pour Julie. Merci. »

Il le fera ; mais ça le détruira, il le sait.
Il le fera quand même.


« Et… pour lui… »

L’ennemi. Le monstre. Le fou. Le dément. L’horrible. L’indicible.
L’Adversaire.


« Oui. »

Bruce hoche la tête, en prenant enfin conscience de la main de Barbara contre la sienne ; il en sourit, légèrement.

« Nous… l’arrêterons. »

Il inspire, lourdement ; prenant autant de l’air que de la force.

« Ensemble. »

Bruce apprécie ce moment, qui semble suspendu dans l’air ; mais, il en a conscience, cela ne peut durer.
Et cela ne dure pas, hélas – car une alarme intervient, sur les différents écrans de Barbara.


« Hum. »

Une alerte. Une attaque.
Il se passe quelque chose – il se passe quelque chose, dans Gotham City ; et des vies sont en danger.


« Humf. »

Bruce soupire, et tout change alors.
Le dossier est plié, et rangé dans son costume et ses multiples cachettes ; le masque est récupéré, et remis. Le sourire disparaît.
Bruce Wayne disparaît.


« Barbara. »

Le Batman est de retour.

« Acceptes-tu de… me guider ? »

Il se détache à regret de la jeune femme, et s’approche de la sortie ; il s’arrête, cependant. Puis se tourne vers elle.
Et esquisse un sourire sincère, bien que timide.


« Je… ne saurais imaginer meilleur appui. »

Il le pense – même s’il regrette, s’il regrettera toujours, ce qui lui est arrivé ; ce dont il se sent encore responsable. Même s’il va de l’avant. Même si elle va de l’avant.
Même s’ils essayent d’aller de l’avant, ensemble ; en collaborant, en s’aidant. En se faisant confiance.
En tabassant des criminels, tout simplement !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/03/2019
Messages : 56
DC : Catwoman / Hawkgirl / Mera
Localisations : tour de l'horloge
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 15 Mai 2019 - 17:02
BARBARA&
BATMAN

RETROUVAILLES
Le dossier médical de Julie.. Lorsque j'en parle, ça jette un froid dans la pièce et je le comprend tout à fait. A vrai dire, je m'attendais à ce qu'il me dise qu'il avait déjà tout à son sujet et que ce n'était pas la peine mais à l'évidence, ce n'est pas le cas. Je ne pense pas qu'il n'y ait pas pensé... pour moi, il a juste retardé la chose au maximum et moi, je viens de lui apporter tout ça. Encore une fois, j'ai le chic de mettre le doigt là où ça fait mal. Je grimace avant d'ajouter, un peu déstabilisée."Je... désolée... En fait, je pensais que tu les avais déjà..." Mais comme d'habitude, il se renferme et décide de changer le chemin de la discussion. Le voir comme ça, je crois que je ne m'y ferai jamais en fait... Je n'ai jamais supporté et je crois que je ne le supporterai jamais. Je me souviens à quel point j'avais envie de prendre sa place, le temps de quelques jours, pour qu'il ait un peu moins de poids sur les épaules... Il est littéralement bouffé de l'intérieur par tout les démons de cette ville et je crois, qu'à moins d'un miracle, les choses vont rester comme ça un moment. Mais j'aime à penser que maintenant qu'il a Selina, elle l'aide et les choses sont peut-être un peu plus faciles à encaisser et à vivre pour lui."Oui, on va y arriver tous ensemble. je n'e doute pas." Oui je suis peut-être un peu trop optimiste mais j'aime à penser que tout va bien se passer et qu'on va finir par gagner cette guerre contre cette ordure. Nous n'avons pas le temps de nous interroger plus longtemps sur la suite puisque une alarme se met à résonner dans la pièce. Même si le Batman a le moral dans les chaussettes, les méchants, eux, n'ont aucune envie de se reposer. Je roule rapidement vers mes ordinateurs et je glisse mes lunettes de vue sur mes yeux. Mes doigts pianotent sur les différents clavier et sans me tourner vers l'intéressé, je lui donne un rapide résumé de la situation."La banque. C'est la banque qui est attaquée." Comme souvent d'ailleurs. A croire qu'ils sont tous obstinés et qu'ils croient tous pouvoir venir à bout de tout les systèmes de sécurité de ce bâtiment. Une voix grave, presque robotique se fait entendre derrière moi. Bruce n'est plus et a laissé la place au justicier masqué. Je me tourne vers lui alors qu'il prononce mon prénom. Il sourit et je souris presque instantanément. Je sais déjà ce qu'il va me demander et je n'attendais que ça, je crois."Je croyais que tu n'allais jamais me le demander !" Sans attendre, je me met au travail et je me connecte rapidement sur le système de communication de Batman. Alors qu'il a quitté la tour, j'appuie sur mon oreillette "Comme au bon vieux temps." Et voilà comment Barbara Gordon alias Oracle reprend du service auprès de celui qui lui a tout appris. Auprès de celui qu'elle considére comme son père.
Pando


HRP: TERMINE. MERCI Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles [Barbara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arios et Chaos - les retrouvailles
» [Auteur] Barbara Cartland
» JAMAIS JE N''OUBLIERAI de Barbara Taylor Bradford
» Texte HD 1 : Barbara - Romane
» Médaille "S.-Barbara/B.-Stanislavs Kostka" - Datation av. 1726-ap. 1605

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-