La nuit nous appartient [Selina]

Inscription : 17/01/2017
Messages : 1484
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 16 Mai 2019 - 8:48
Gotham City est une ville dangereuse.
Même si elle dispose d’atouts importants, d’une beauté architecturale atypique et qu’elle demeure un territoire d’opportunités, la ville demeure une zone de menaces constantes – autant dans les bas-quartiers que dans les plus nobles ; les criminels sont autant en jogging qu’en col blanc.
Et la montée des Vilains costumés n’a fait qu’empirer la situation, en la rendant encore plus incontrôlable.

Gotham City est une ville dangereuse, oui. Mais… même en période de crise, même alors que la cité tremble après l’attaque du Joker contre les fiançailles de Bruce Wayne, même après la violence extrême du Batman et l’actuelle campagne de l’étonnant Jack Napier contre lui – Gotham City peut réserver des surprises.
Qui peuvent même s’avérer belles, parfois.

Selina Kyle peut le confirmer.
Même si la jeune femme a malheureusement subi une existence d’une violence rare, pleine de drames et de difficultés… même si sa vie dans la cité a été douloureuse, elle a malgré tout obtenu des éléments positifs ; de la joie.
Dans les moments anodins, souvent. Un lever de ciel magnifique. Le ronronnement d’un chaton blessé qu’elle a pu soigner. Le sourire d’une enfant à qui elle offre un avenir meilleur, après avoir volé de quoi l’aider. La jouissance de punir un criminel sadique.
Une invitation, trouvée chez elle ; portant juste une adresse, et une signature sobre – mais équivoque. « B ». C’est « B » qui l’invite, et si elle peut en nourrir un certain plaisir, la surprise peut naître en découvrant l’adresse du restaurant ; perdu au milieu de l’East End.


La nuit nous appartient [Selina] 1667262f1d8407515d3a3d5b33128e9b.preview

Little Italic.
Localisé dans une impasse de l’East End. Un quartier dangereux, brutal ; violent, que Selina connaît bien, hélas. Mais pas cette impasse.
Cette impasse paraît oubliée, abandonnée de tous. Loin des batailles criminelles. Loin des centres économiques. Loin des grands axes. Loin de tout.
Oubliée, définitivement. Ce qui rend l’invitation surprenante… peut-être même excitante, alors qu’elle est accueillie à l’intérieur par une femme qui semble aussi vieille que la ville elle-même.


« Venire. »

La vieille dame en robe stricte noire guide Selina au cœur du minuscule établissement ; mais pas longtemps.
Car, au virage d’un couloir, elle est menée à l’espace qui lui semble réservé.

La nuit nous appartient [Selina] Laperouse
Un petit coin ; avec une table.
Des chandelles, et tout le nécessaire pour une soirée… romantique. Ce qui peut surprendre, venant de « B ».


« Oh. »

Dont la voix s’élève soudain, à proximité.

« Selina. »

Il est là ; « B ».
Sur une banquette, dans le coin. Il se lève, légèrement – mais entrouvre les lèvres, en la voyant.

Bruce Wayne ne parle plus, soudain.
Selina Kyle a réussi à lui couper le sifflet ; sûrement pas la plus mince des victoires !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 321
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 16 Mai 2019 - 15:15
La nuit nous appartient
feat. Bruce Wayne

Depuis cette réunion avec les vilains de Gotham, je suis sur la défensive. Il n'y a pas une minute, une heure qui passe sans que je fasse attention à ce qui m'entoure. Je suis dans une position plutôt désagréable et je sais qu'à partir du moment où je relâcherai mon attention, quelque chose de pas forcément sympa me tombera dessus. A chaque fois que je fais un pas en avant, j'ai la sensation qu'on me suit et je dois bien avouer que ce n'est pas le genre de situation que j'affectionne. Je préfère la prudence même si en réalité je ne sais pas si tout ce que j'ai entendu là bas est vrai ou si ils ont fait exprès de raconter n'importe quoi pour voir si j'en parle à celui qui est devenu leur cible principale. Si tout est bien vrai, il faut qu'il soit prévenu, je ne peux pas rester les bras croisés sans rien dire, à attendre seulement que ça se passe. Et puis si tout ça est faux, je passerai pour une folle mais au moins, il aura été averti... En temps normal je suis du genre égoïste. Il n'y a que moi qui compte et rien d'autre... Mais pas mal de gens, pas forcément les bons, savent que j'ai un sacré point faible. Mon point faible c'est Lui, le justicier de la ville, la chauve-souris... Pour lui, je suis tout à fait capable de me mettre en danger sans penser aux conséquences.

Le col de mon imperméable remonté jusqu'en haut, les mains dans les poches, je grimpe les escaliers qui mènent à mon petit appartement. Alors que je met la clef dans la serrure, un bruit se fait entendre venant de chez moi. Spontanément et par réflexe, j'attrape le petit couteau que j'ai toujours sur moi et j'ouvre doucement la porte, le souffle court. Pas un bruit, seulement le tic tac de la pendule et... et un bol éclaté en mille morceaux au sol avec Isis qui me fixe depuis le bord de l'évier. Je laisse échapper un soupir, je ferme la porte derrière moi, allume la lumière et range le couteau à sa place.

"Sérieusement Isis ? Tu pouvais pas..."

Je suis coupée dans ma phrase. Mon regard vient de se baisser vers le sol et il a été immédiatement attiré par un petit carton blanc. Hésitante, je n'ose pas le ramasser de suite mais c'est un miaulement du matou qui me décide à me baisser pour le ramasser. Délicatement, j'attrape le petit papier dans la main. J'hausse un sourcil alors que je remarque le recto est vierge mais quand je le retourne, un sourire se dessine sur mon visage. Juste une adresse et une lettre comme signature. Un "B". Le moment aurait pu être agréable si en lisant l'adresse une nouvelle fois, je ne m'étais pas rendue compte qu'elle se trouvait dans l'East End. Le quartier le plus mal famé, le plus dangereux de la ville. Sans un mot, je glisse le carton dans la poche arrière de mon jean et je vais ramasser les morceaux de bol. Tout en servant du lait à Isis, je ne peux m'empêcher de la questionner.

"Tu crois que je devrai y aller ? Après tout c'est peut-être un piège..."

Je secoue la tête. Calme toi Selina, tu deviens complètement parano avec cette histoire. Rapidement, je vais dans ma chambre pour me changer. J'enfile une robe tout ce qu'il y a de plus sobre et je ne manque pas de ranger mon petit couteau, à ma cuisse, bien caché sous la robe. Après quelques retouches de maquillage, j'enfile mon imperméable , j'attrape mon sac et je descend pour appeler un taxi.

Il me faut quelques secondes pour enfin me décider à descendre du véhicule. Je suis à l'adresse que Bruce m'a laissée sur le carton et je suis plutôt étonnée de voir qu'il n'y a personne. Le taxi part, je jette un coup d'oeil autour de moi et je m'avance dans la ruelle perpendiculaire à la rue principale. Au fond de l'impasse, des lumières. Je fais quelques pas et je remarque qu'il s'agit d'un restaurant. Un restaurant italien. Je souris, étonnée de voir qu'il se souvient que c'est ce que je préfère. J'avance doucement vers la porte et une vieille dame habillée à la mode sicilienne s'approche de moi tout en me disant de venir dans sa langue.

Je me pince les lèvres et je la suis dans le petit restaurant. Il y a quelques personnes présentes dans la salle et alors que je pense m'installer à une table, la vieille dame me guide jusqu'à un petit espace, plus intime, réservé. Je fixe la petite table qui semble m'attendre. Des bougies, des fleurs... tout ce qui rend un dîner basique, romantique. Je fixe les flammes des bougies quelques secondes jusqu'à ce que j'entende sa voix. Je détourne le regard, il est déjà là, forcément. J'affiche un sourire timide et je m'approche de lui pour déposer un baiser sur sa joue.

"Mr B. Vous êtes plein de surprises."

Doucement, je fais glisser mon imperméable.

© nightgaunt


La nuit nous appartient [Selina] Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1484
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 17 Mai 2019 - 8:59
« Ah. »

Bruce est debout, la bouche ouverte ; un peu pataud, un peu maladroit.
Impressionné beaucoup, en fait.


« Ah. »

Il se répète ; c’est rare, elle le sait.
Elle doit apprécier de produire un tel effet sur lui.


« Je… oui. »

Il esquisse un léger sourire ; gourmand.
Elle est belle.
Elle est vraiment belle, dans cette robe sobre mais qui lui va très bien. Et il est sincèrement ravi de la voir – d’autant qu’il craignait qu’elle ne vienne pas ; d’autant qu’elle l’a fait attendre, aussi. Comme elle sait si bien le faire.


« J’essaye, disons. »

Il se reprend ; le flottement est passé.

« Par ici. »

Bruce l’invite de la main à rejoindre une chaise, qu’il tire pour lui permettre de s’assoir ; manières distinguées et polies.
Quelques secondes lui suffisent pour rejoindre sa propre place, et s’installer. Près d’elle.


« Hum. »

Il prend une grande inspiration, et pose ses mains sur la table ; à proximité de Selina.

« Je… voulais te voir. Ici. »

Sa voix est douce.
Elle n’est pas déformée par son casque. Elle n’est pas agressive. Elle n’est pas violente. Elle n’est pas triste, non plus.
Elle est… douce. Et ça le surprend d’apprécier autant le son qu’elle donne.


« Ce restaurant est le meilleur italien de la ville. Je… l’ai découvert dans mes premières années ; quand la mafia a été expulsée de ce quartier. Mama Bello, la tenancière, a tenu à me remercier… en me nourrissant. Tu as vu à son visage qu’on ne peut rien lui refuser. »

Il glousse, légèrement, en tournant un rapide coup d’œil vers la vieille femme ; stricte et sèche, postée à son comptoir.

« Elle… sait. Mes premières années n’ont pas toujours été les plus discrètes à ce niveau, mais… elle, si. »

Bruce revient vers Selina, et sourit légèrement.

« Nos… rencontres se font toujours dans des endroits… sombres. Ou chez toi. Je… »

Il prend une grande inspiration, et hoche la tête lentement.

« Je ne serais jamais romantique, ni… normal. »

Un aveu difficile, mais évident.

« Mais… »

Bruce soupire, et esquisse un léger sourire ; tendre, presque ému.

« Je peux essayer, au moins. »

Il s’empare d’une carafe de vin, et sert l’épais liquide pourpre dans le verre de Selina, puis le sien ; avant de s’en emparer, et de le lever vers elle.

« Tchin ? »

Bruce sourit ; il espère.
Il espère qu’elle accepte. Il espère qu’elle le suive.
Il espère que ça se passe bien, tout simplement. Pour une fois, au moins !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 321
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 18 Mai 2019 - 18:58
La nuit nous appartient
feat. Bruce Wayne

Plein de surprises, c'est le cas de le dire... Il faut dire que le romantisme n'est pas la qualité première du milliardaire. Depuis le temps qu'on se fréquente, je crois que c'est la première fois que j'ai le droit à autant de considération de sa part et je dois bien avouer que ça me fait chaud au coeur... Pour la première fois depuis longtemps, j'ai enfin la sensation d'avoir une place importante dans son coeur et je lui en suis reconnaissante. Qu'importe les chandelles, les fleurs et les dîners romantiques... tant que je suis avec lui. Je dépose mon imperméable sur le porte manteau prévu et je laisse tomber les bras le long de mon corps alors que, du coin de l'oeil, j'aperçois Bruce qui me détaille du regard. C'est plutôt plaisant et je dois dire que l'effet que j'ai sur lui et assez grisant.

Le temps de quelques secondes, il semble être perdu complètement dans ses pensées mais Bruce n'est pas du genre à perdre le contrôle, du moins pas totalement. Il finit par revenir à la réalité et vient me prendre la main pour me guider, doucement, vers une chaise. Silencieuse et observatrice, je prend place une fois qu'il m'a tiré la chaise. Rapidement, Bruce s'installe lui aussi, tout près de moi. Je tourne le visage vers lui alors que je l'entend prendre une profonde inspiration. Sourire aux lèvres, alors que je l'observe, j'ai l'impression de voir un adolescent à son premier rendez-vous. Je pose une main sur la sienne et je la caresse doucement.

"Détend toi, je ne vais pas te manger..."

Bruce finit par se ressaisir et me fait savoir qu'il voulait me voir ici. Indirectement, je comprend qu'il avait peur que je décline l'invitation et que je ne me joigne pas à lui pour la soirée. Comme quoi, tout les deux, on a encore de quoi surprendre l'autre. Il me raconte que la vieille dame qui tient le restaurant lui en doit une et que pour le remercier, elle le nourrit. Je souris. c'est touchant de connaître une petite partie de lui, de sa vie, avant. Je jette un coup d'oeil à la vieille dame qui m'a accueillie et je répond à Bruce, en rigolant doucement.

"Je pense, de toute façon, qu'il vaut mieux ne rien lui refuser..."

Rapidement, la vieille dame passe à la trappe et le temps semble s'arrêter lorsque Bruce pose son regard sur moi, avec un sourire. Je pose mon menton dans ma main et je plonge mes yeux dans ceux du milliardaire. Je l'écoute, il me fait un aveu et je sais que c'est compliqué pour lui. Cette fois, je prend sa main dans la mienne et j'entrelace doucement mes doigts aux siens.

"Tu sais quoi ? Tu fais déjà de très gros efforts..."

Je marque une pause et je caresse doucement sa joue du bout du doigt avant de rajouter.

"Et je suis fière de toi... fière de ce que tu fais... pour moi... pour nous."

Je lâche sa main et je pose les miennes sur mes cuisses. Je l'observe alors qu'il nous serre un verre de vin. Doucement, je prend mon verre et je le lève, moi aussi, vers lui. Il sourit, je souris aussi.

"Tchin Mr B."

Je porte le verre à mes lèvres et la boisson alcoolisée et fruitée vient saisir ma gorge. Je ferme les yeux quelques secondes avant de les ouvrir. J'ai toujours adoré le vin rouge et je dois dire qu'il a toujours eu le chic de choisir les meilleurs. Je dépose le verre sur la table et j'ancre mon regard dans celui du justicier.

"Comment tu te sens ?"

Inutile de préciser pourquoi cette question, il le sait très bien. Par contre, ce qu'il ignore, c'est qu'à ce moment là, je suis en pleine réflexion. Est-ce que je dois lui parler de cette réunion ou pas ?

© nightgaunt


La nuit nous appartient [Selina] Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1484
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 20 Mai 2019 - 9:22
Bruce frissonne ; à plusieurs reprises.
Ça n’a rien de désagréable.

Quand Selina le regarde, quand elle touche sa main, quand elle frôle sa joue… ça l’électrise. Ça le touche. Ça le hante.
Ça l’emporte – et il en forme un sourire un peu naïf, mais sincère ; il est bien là.
Il est vraiment bien.


« Mmh. »

Même si cet état de grâce ne peut durer, bien sûr ; même si la réalité se rappelle constamment à eux… notamment lorsqu’elle l’interroge. Lui demande comment il se sent.
Et le pousse, donc, à répondre – et à plonger en lui-même.


« Je… »

Il prend une grande inspiration, détourne un instant le regard ; glisse ses lèvres dans le vin, bon mais avec lequel il est prudent. Il est plus habitué à s’en débarrasser discrètement qu’à en boire, bien sûr.

« C’est difficile. »

Il se tourne à nouveau, et fige un regard trouble dans les doux yeux de la belle.

« Je… voulais tout régler seul ; ce fut une erreur. »

Qu’il commet bien trop souvent, hélas.

« Je… me suis laissé emporter par la colère, la frustration ; la rage. J’ai… retrouvé le Joker. Je l’ai frappé. Beaucoup. Longtemps. »

L’affaire est connue, elle a fuité dans tous les milieux de Gotham City ; le Clown du Crime a été tabassé plus que nécessaire, plus qu’il n’est acceptable.
Il s’en est remis… mais est devenu depuis Jack Napier. Nul ne sait si cela est pire, ou mieux.


« J’ai… aussi menacé le Pingouin. J’ai tenté de gérer seul, de frapper si fort qu’ils ne s’en remettraient pas, mais… ce n’est pas suffisant. »

Bruce soupire ; il s’en veut. Il culpabilise.
Pour ça, et pour tant d’autres choses, également.


« Je… tente de recréer une dynamique ; de mobiliser les autres. »

La Batfamille ; même si ce nom n’a rien d’officiel, et le met toujours mal à l’aise.

« Mais… c’est difficile. »

Notamment parce qu’il s’en veut ; notamment parce qu’ils peuvent en avoir légitimement assez de lui, après tant d’abus.
Notamment parce que le spectre de Julie Madison le hante, toujours.


« Et… toi ? »

Il esquisse un sourire timide, mais sincère.
Avant de se tourner vers la vieille femme, qui apporte des cartes et les distribue ; sans un mot, avec un regard sombre.
Peu accueillante, définitivement.


« Quelque chose… t’intéresse ? »

Il tente de changer de sujet, de ne plus parler de lui ; maladroitement.
Mais il essaye, au moins. Pour que leur moment ne soit pas entièrement plombé par sa malédiction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 321
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 23 Mai 2019 - 15:04
La nuit nous appartient
feat. Bruce Wayne

Peut-être que j'aurai du ne pas demander comment il va, peut-être que j'aurai tout simplement du faire comme si de rien était et me contenter seulement de profiter de la soirée. j'aurai peut-être du faire ça mais je ne sais pas faire... dés qu'il est mal, je me sens mal moi aussi et je suis incapable de penser à autre chose qu'à la peine qu'il peut ressentir. Et puis, les moments qu'on passe tout les deux, les moments hors du temps se font très rares pour nous... Dés que nous passons un bon moment, tout nous revient en pleine figure. Il faut croire que le destin n'a pas envie de nous voir heureux tout les deux... mais voilà, je ne peux pas passer la soirée sans lui demander comment il va. Avec tout ce qu'il s'est passé, je me fais du soucis pour lui et je n'ai pas peur qu'il s'en rende compte.

La main posée sur la sienne, je l'écoute avec la plus grande des intentions. Il doit parler, il en a besoin et j'ai envie de l'aider, à ma façon. Doucement, il accepte de parler, de me dire ce qu'il a au fond de lui qui le bouffe de l'intérieur. Moi, je me contente seulement d'être à, je l'écoute avec le plus grand des soins et je lui porte toute mon attention. Pas de masque ce soir, on jour cartes sur tables. Il s'est rendu compte qu'en voulant tout gérer seul, il a causé plus de problèmes qu'autre chose... Je ne cille pas, je continue de le regarder droit dans les yeux pour lui montrer que je suis à ses côtés.

Cependant, lorsqu'il parle du Joker, je ne peux m'empêcher d'avoir un léger tremblement. A peine perceptible mais pourtant bien là. Oh, sa nouvelle identité, je la connais... je l'ai rencontré pas plus tard qu'il y a quelque jours... Jack Napier... et franchement, plus j'y pense plus je me dis qu'il est tout aussi flippant que le mec au rire sadique qu'il était. Je déglutis, ne sachant toujours pas si je dois parler de cette réunion ou pas.

Mais pour le moment, ce n'est pas la priorité. Pour le moment, ma seule et unique préoccupation c'est de savoir comment il va. Lorsqu'il me parle des autres, la bande de chauve souris, j'esquisse un sourire et je lui dis, dans le seul et unique but de détendre l'atmosphère.

"Si il faut, je viendrai t'aider à les mobiliser. Je peux être très convaincante quand j'en ai envie."

Je pose ma main sur la sienne et j'émet une légère pression.

"On va t'aider... Fais leur confiance, fais nous confiance."

Je crois que c'est à ce moment là que je me rend compte qu'il va falloir que je lui parle de ce que j'ai entendu l'autre soir. Je sais très bien ce qu'il va en découler pour moi mais je ne peux pas ne rien dire alors que je sais beaucoup de choses qui pourraient l'aider. Je bois une gorgée de vin et je dépose le verre en essayant de ne pas trop trembler. Heureusement, Bruce me demande à ce moment là ce qui me fait envie. Je pose délicatement le bout de mon doigt sur le menu et je tourne mon visage vers Bruce.

"Hum je crois que vais craquer pour un Risotto alla fungaiola"

Plutôt fière de mon accent italien, j'affiche un sourire. Sourire de façade car une partie de moi essaye de ne pas sursauter à chaque fois que quelqu'un entre dans le petit restaurant.

© nightgaunt


La nuit nous appartient [Selina] Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1484
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 24 Mai 2019 - 15:23
 « Très bon choix. »

Sa voix est calme, douce.
Gentille et tendre.
Mais il n'est pas dupe pour autant.


 « Je pense que je vais te suivre. »

Il sourit, et fait un petit signe à la vieille femme ; qui s'approche, semblant flotter comme une ombre, comme un fantôme ici.

 « Oui ? »

 « Risotto alla fungaiola. Deux fois. »

Elle acquiesce, récupère les menus, et s'évapore ; sans un mot de plus, sans un sourire.
Sèche, définitivement. Mais efficace, il faut l'avouer.


 « Merci. »

Il sourit, puis se tourne vers elle.
Lentement, Bruce lève sa main – et retrouve les doigts de la jeune femme, abandonnés quelques instants avant. Ils ont partagé de dousses caresses, ainsi, et il entend en profiter encore.
Mais il a compris.


 « Je... te demanderais sûrement de l'aide, oui. »

Il hoche la tête lentement, et se penche quelque peu vers la table.

 « Mais. »

Il prend une grande inspiration, et glisse son regard dans les yeux de Selina ; qui sont magnifiques.
Mais qui ne le feront pas céder, aujourd'hui.


 « Nous nous connaisons. »

Une évidence.

 « Je... pense que tu es parmi ceux qui me connaissent le plus. Je pense pouvoir dire la même chose. »

Un aveu sincère et touchant.

 « Et... il est difficile de me cacher quelque chose. »

Bruce serre légèrement les doigts de Selina.

 « J'ai... senti quelque chose. Je... sens quelque chose.
Que tu voudrais me dire quelque chose. »


Son sourire se fait tendre, doux ; rassurant.

 « Et... je ne veux pas te forcer ; je ne te forcerais jamais.
Mais.
Mais tu peux tout me dire ; toujours. »


Il se penche encore, et adresse un léger clin d'oeil.

 « Tant que tu veux bien partager encore de tels moments avec moi. »

Ce qu'il espère de tout son cœur ; même s'il craint ce qu'elle ne lui dit pas.
Car cette sensation a commencé quand il évoquait le Joker... et il a peur. Il a peur de ce que ce monstre pourrait lui faire, à elle.
Il ne le supporterait ; il ne parviendrait pas à revenir, s'il s'en prenait à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 321
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 25 Mai 2019 - 23:38
La nuit nous appartient
feat. Bruce Wayne

Bruce passe commande pour nous. Du risotto, pour tout les deux. Je souris à la vieille dame alors qu'elle quitte notre table, la commande notée dans un coin de sa tête. Une fois chose faite, elle disparaît aussi vite qu'elle est arrivée et nous revoilà, de nouveau, tout les deux. Bruce se tourne de nouveau vers moi et sans me quitter des yeux, sa main vient retrouver la mienne et nos doigts s'enlacent presque aussitôt. Je frémis au contact de sa peau sur la mienne et mon regard se perd dans le sien, mélancolique. J'esquisse un sourire et hausse un sourcil alors que, contre toute attente, il met sa fierté de côté et m'affirme qu'il me demandera sûrement de l'aide. Mais je n'ai pas le temps de dire quelque chose puisqu'il me prend de court en se penchant vers moi.

Je déglutis alors que ses yeux viennent plonger dans les miens. Bon sang, en temps normal j'adore quand il me regarde de cette façon mais là, je sens qu'il a une idée en tête et que je vais bientôt m'en mordre les griffes. Silencieuse, j'avance à mon tour vers lui, de façon à nous laisser quelques centimètres seulement d'espace. Mais là où j'espère le faire changer de direction et passer à autre chose, ce soir, il décide de se la jouer grand inquisiteur. Je laisse échapper un soupir et je recule légèrement, la moue déçue.

"Bon sang, d'habitude tu ne peux pas leur résister à ses deux là..." Du bout des doigts, je lui montre mes yeux. "Raté pour ce soir..."

Je m'enfonce dans ma chaise sans pour autant lâcher sa main et ses doigts. Oh ça oui, nous nous connaissons, ce n'est pas une affirmation que je peux contredire. Je me pince les lèvres et j'appréhende la suite. J’appréhende parce qu'avec ces trois mois tout simples, il vient de me faire savoir qu'il se doute que quelque chose ne va pas de mon côté. Je ne dis rien, je me contente de l'observer. Bruce serre légèrement mes doigts et à ce moment là, je sais que je ne vais pas pouvoir en réchapper et que je vais devoir tout lui dire...

De son côté, il sourit. Il sourit parce qu'il sait qu'il vient de mettre le doigt sur quelque chose qui me tourmente et je dois avouer qu'être dans cette position, c'est quelque chose de très désagréable. Moi qui contrôle tout en temps normal, je me rend compte que quand je suis avec lui, je ne contrôle plus grand chose et c'est déstabilisant. Enfin pour moi parce que lui, il a l'air d'apprécier cet avantage qu'il a sur moi.

Il me rassure, me sourit et me fait comprendre que si lui peut tout me dire, je peux, moi aussi, tout lui dire. La vieille dame revient à cet instant pour déposer nos assiettes. Quelques secondes de salut, juste ce qu'il faut pour me permettre de savoir comment je vais pouvoir lui balancer tout ce que je sais. C'est seulement lorsqu'elle disparaît de nouveau que je me lance, comme je peux.

"Justement, c'est parce que je ne veux pas gâcher ce moment avec toi que je n'ai pas voulu t'en parler..."

Je sais très bien que tout ce que je vais lui dire, ça va gâcher notre soirée, notre moment à nous et ça me met en colère. Ça me met en colère parce que ce sont des moments rares et qu'à chaque fois, il y a toujours quelque chose qui vient tout mettre en l'air... Je lâche un soupir et je vide mon verre de vin, cul sec, avant de plonger mon regard dans celui du milliardaire.

"Il y a quelques jours... je me suis pointée à une réunion "spéciale". Comme à chaque fois qu'il y en a une, je n'ai pas été invité. Sauf que cette fois j'ai décidé de m'incruster."

Je marque une pause et exerce une légère pression sur les doigts de Bruce.

"D'habitude, je ne prête pas attention à tout ça mais avec ce qu'il s'est passé à tes... tes fiançailles, j'ai préféré aller y faire un tour."

En poursuivant, je sais très bien ce que j'encours, ce qu'il risque de probablement se passer mais maintenant il es trop tard pour s'arrêter.

"Il a décidé de monter une milice contre toi Bruce, contre ton autre toi. Ils étaient tous là et son seul et unique but c'est de te faire passer pour le monstre que tu n'es pas..."

Ouais ils étaient tous là. Du hareng saure, au frigidaire humain, en passant par l'accro aux devinettes... et le tout saupoudré d'une touche de folie avec Lui.

"Cette fois, tu ne vas pas pouvoir y arriver tout seul Bruce..."

Je laisse échapper un nouveau soupir.

"Et moi, je vais devoir sécurisé mon appartement et ne plus dormir si je ne veux pas mourir..."

Je sursaute lorsque la porte s'ouvre mais après un rapide coup d'oeil, je me détend. Rien de dangereux...

"Ça me rend folle, je deviens parano et franchement la prochaine fois que l'envie me prend d'aller à une de leur réunion, je me gifle..."

Cette fois, c'est moi qui me penche vers Bruce. Je pose une main sur sa joue et l'oblige en quelque sorte à me regarder.

"Je t'aime Bruce et si jamais il t'arrive quelque chose je... je ne me le pardonnerai pas..."

Bon là c'est sûr, ce moment vient d'être gâché et je m'en veux...

© nightgaunt


La nuit nous appartient [Selina] Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1484
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 27 Mai 2019 - 8:47
Bruce reste silencieux.
Durant toutes les réponses – tout le discours de Selina ; il reste silencieux.
Et il détourne, légèrement, le regard quand elle évoque la réunion.

Il écoute. Il analyse. Il encaisse, surtout.
Une réunion ; organisée par le Joker… contre lui.
Une réunion. Contre lui.
Et Selina… Selina y a été ; Selina y a participé.


« Humf. »

Il prend une grande inspiration ; il encaisse, encore.
Puis tourne son regard vers elle, quand elle touche sa joue… et lui déclare son amour, après ses craintes pour elle-même ; mais également sa déception, que ses yeux sublimes n’aient pas plus joué leur rôle.
Il s’en rappelle ; il en sourit.


« J’ai… bien essayé de leur échapper. Mais… tes yeux me troublent toujours autant, Cat. »

Petit clin d’œil. Petit sourire, qu’il maintient.
Avant d’enchaîner ; étonnamment doucement, calmement.


« Je… te remercie. »

Sa voix a l’accent de la sincérité.

« Je… pressentais quelque chose ; je te remercie de m’avoir confirmé cela. »

Il soupire, lourdement ; cela fait mal.
Mais il s’y attendait.
Et il peut maintenant… contre-attaquer.


« Vraiment. Je… je ne t’en veux pas. »

Sa main rejoint celle de Selina sur sa joue ; il sourit, encore.

« Je… je t’aime aussi, Cat. Et… et je refuse qu’il t’arrive quelque chose ; qu’il nous arrive quelque chose. »

Sa voix baisse, devient quasiment un murmure.

« Mais… non, je ne peux pas y refuser seul ; pas cette fois. Et… et il est évident que tu es en danger, chez toi. Comme je peux l’être, à chaque déplacement. »

Il prend une grande inspiration ; n’hésite pas, mais cherche ses mots.
Les trouve. Et ose les dire.


« Viens. »

Son regard se plonge directement dans les yeux de Selina ; il s’y perd, encore.
Il ne peut nier aimer ça.


« Viens… au Manoir. »

Son sourire se fait timide, presque intimidé.

« Viens t’y installer. »

Il se rapproche, légèrement.

« Pour… te protéger ; nous protéger. Ensemble. »

La vieille femme arrive, alors ; ils l’entrevoient du coin de l’œil.
Instinctivement, Bruce se recule – à regret. Et laisse la vieille dame déposer les plats, dans un silence étrange ; où il attend son retour, sa réaction.
Sa réponse, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 321
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 28 Mai 2019 - 22:38
La nuit nous appartient
feat. Bruce Wayne

Les secondes s'égrainent et plus je le regarde, plus je me dis que je n'aurai peut-être pas dû lui dire que je me suis rendue à cette réunion... En y réfléchissant bien, je me rend compte que je viens tout simplement de me tirer une balle dans le pied. Je grimace, il a l'air contrarié et ça se comprend. Seulement voilà, si j'y suis allée c'est dans le seul et unique but de trouver des informations utiles... et franchement, en m'y rendant j'étais loin de m'imaginer que j'allais entendre tout ce que j'ai entendu. Ma main posée sur sa joue, je le fixe pour qu'il comprenne que cette réunion, je n'y suis pas allée contre lui... mais au contraire, si j'y suis allée, c'est seulement pour lui...

Je reste ainsi à le fixer, à attendre quelque chose de sa part. Mais là où je m'attendais à ce qu'il soit en colère, il me fait savoir, avec le sourire, qu'il n'a jamais su résister à mes yeux. Je souris à mon tour, un léger poids en moins dans la poitrine. Et comme pour lui faire comprendre que j'ai bien noté l'information, mes yeux restent fixés aux siens. De nouveau, le silence se fait à la table, mais pas pour longtemps. Bruce reprend la parole et je reste suspendue à ses lèvres, ne pouvant pas m'empêcher de pousser un soupir de soulagement lorsqu'il me dit qu'il ne m'en veux pas. Et comme pour sceller ses mots, sa main vient se poser sur la mienne qui est encore sur sa joue. De nouveau il sourit et à sont tour, il me fait, en quelque sorte une déclaration. Les battements de mon coeur s’accélèrent et mon souffle se fait court alors qu'il m'avoue refuser qu'il nous arrive quoi que ce soit.

Et il a raison. Il nous est arrivé tellement de choses qu'à présent, j'estime qu'on a le droit à un peu de paix et surtout un peu de bonheur. Je me pince les lèvres et baisse les yeux. Nous sommes tout les deux en danger et les jours à venir risque d'être plutôt agités si vous voulez mon avis. Ses yeux se perdent de nouveau dans les miens et c'est comme si tout s'était arrêté. Une bulle autour de nous... rien que nous dans ce restaurant... nous et cet amour que nous avons pour l'autre.

J'écarquille les yeux lorsque d'une voix douce il me demande de venir. Doucement, ma main glisse sur sa joue pour aller se poser sur la table. Je le regarde incrédule, ne sachant pas trop ce qu'il veut dire par "viens". Je n'arrive pas à me détacher de lui alors qu'il me propose, naturellement, de venir m'installer au manoir, avec lui. Il se rapproche, mon souffle se coupe. "Nous protéger. Ensemble". Ses mots raisonnent dans ma tête comme une évidence. On a toujours été plus fort à deux. Ca a toujours été comme ça et ça le sera toujours. Ensemble. Il s'approche de moi mais nous sommes interrompus par la vieille femme qui vient d'arriver avec nos assiettes. A contre coeur, on recule tout les deux pour lui laisser la place de poser les plats. Tout est à nouveau silencieux à table mais cette fois, il est différent... Bruce attend... Il veut une réponse.

Lorsque la patronne du restaurant disparaît de nouveau, je pose ma main sur celle du milliardaire et je plonge une nouvelle fois mon regard dans le sien.

"Tu es sûr que c'est ce que tu veux ?"

Je déglutis et je suis sûre que de là où il est, il peut entendre les battements de mon coeur tellement ils sont rapides et forts.

"Wow... je crois que niveau surprise, tu dépasse tout..."

Indirectement, cette proposition rendait les choses un peu plus concrètes entre nous et même si l'idée me plaisait, ça avait un petit côté effrayant que je ne pouvais pas nier. Mes doigts s'entrelacent aux siens et j'affiche un léger sourire. Après quelques secondes, je lui dis.

"A ton avis. Tu crois qu'il va faire quelle tête Alfred quand il va me voir arriver avec mes affaires ?"

En quelques minutes, notre vie, notre relation, tout vient de prendre une tournure inattendue et je crois que ni lui ni moi ne nous attendions à ce genre de dénouement. Cette fois, c'est moi qui m'approche de lui. Ma main vient se poser sur sa jambe et je dépose un baiser au coin de ses lèvres.

"Si c'est ce que tu veux, rien ne me fera plus plaisir que de venir au Manoir..."

Je dépose un nouveau baiser, cette fois un peu plus appuyé et je lâche dans un murmure.

"A deux, on sera plus fort j'en suis sûre..."

© nightgaunt


La nuit nous appartient [Selina] Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1484
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 29 Mai 2019 - 11:11
Bruce recule et se ferme légèrement, en attendant sa réponse.
De peur. D’appréhension.

Le temps pris par la vieille femme pour déposer les assiettes semble infini, et ses yeux ne cessent de suivre les réactions physiques de Selina ; en quête d’un indice, d’un élément… de quelque chose.
Pour prévoir sa réponse. Pour obtenir un retour.
Pour savoir ce qu’elle pense, tout simplement.

Selina finit par réagir, cependant.
Instinctivement. Naturellement.
Comme il l’espérait… comme il l’aurait voulu, surtout.


« Selina. »

Sa voix n’est encore qu’un souffle, qu’un murmure.
Ils sont proches, encore ; ils sont proches, à nouveau, et il adore cela. Ils se touchent, se frôlent ; elle l’a embrassé, il a vibré.
Et il ne peut ni ne veut réprimer un sourire immense et ému.


« C’est… ce que je veux. »

Et il est sincère.
Même s’il était loin de penser que leur soirée mènerait à cela… mènerait à une telle proposition, à une telle acceptation.
Il en est surpris – mais soulagé, étonnamment. Comme s’il l’avait souhaité, sans jamais se l’assumer jusque-là.


« Et… et je pense qu’Alfred esquissera un petit sourire british, avant de s’organiser pour t’accueillir ; avec plaisir. »

Il vibre, encore, lors des baisers ; puis recule légèrement sur sa chaise.
Un soupir de soulagement s’échappe de ses lèvres.
Et si ses doigts demeurent accrochés à ceux de Selina, son odorat lui rappelle la présence du repas – et il détourne à regret son regard, pour le poser sur son assiette.


« Nous… nous devrions dîner. Avant qu’elle ne nous punisse pour avoir gâché le repas. »

Bruce esquisse un petit sourire amusé, après un regard rapide vers la vieille femme ; toujours aussi dure et sèche.
Sa main demeure dans celle de Selina, l’autre s’empare d’une fourchette et plonge dans l’assiette. Tandis que ses yeux ne cessent de retourner vers la jeune femme.


« Je… je ne sais pas quoi dire, là. Ha. »

Il hausse les épaules, un peu gêné.

« Bon… appétit. »

Ce qui semble une bonne réflexion, pour continuer ; mais aussi aller de l’avant.
Il l’a fait. Ils l’ont fait.
Bruce en reste perturbé, mais… ce n’est pas désagréable, au contraire. Et s’il ignore la suite, il ne peut s’empêcher d’en avoir surtout… envie. Envie de découvrir. Envie de vivre, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 321
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 7 Juin 2019 - 23:13
La nuit nous appartient
feat. Bruce Wayne

Ce pas qu'on s'apprête à franchir tout les deux, ce pas qui semblait inaccessible... Ce pas est encore bien plus agréable puisque c'est Bruce qui a décidé de le faire... Il en a pris l'initiative et je dois bien avouer que je suis séduite par le Bruce que j'ai en face de moi, celui qui n'a pas peur, qui n'a pas de regrets. Mon souffle se fait court et je reste là, à attendre qu'il me confirme que c'est bel et bien ce qu'il veut. Et c'est seulement quand je le vois, avec un sourire sur le visage, qui me dit que oui, c'est ce dont il a envie, que je finis par croire que, finalement, on a peut-être la chance de faire les choses autrement. Et même si je crois que tout comme moi, il ne pensait pas que la soirée allait mener à cette nouvelle décision, je suis heureuse de voir qu'il me semble être bien, peut-être même heureux.

Je ne peux pas m'empêcher de sourire lorsque je me met à imaginer Alfred, avec son sourire bien à lui, s'empressant d'aller préparer une chambre pour moi. J'apprécie beaucoup cet homme et même si notre relation a plutôt été compliqué au début, il semble enfin m'apprécier et me concernant il a tout mon respect. En tout cas, je crois qu'on aimerait tous avoir un Alfred dans notre vie... On reste là, à se regarder, se dévisager, se toucher et s'embrasser et pour la première fois depuis longtemps, j'ai l'impression de nous voir agir comme un couple normal. Une notion qui m'est totalement étrangère... c'est à la fois flippant et très agréable, ce qui me perturbe tout autant.

Bruce détourne le regard et je comprend, amusée, qu'il est au bord de la famine alors qu'il lance un regard vers son assiette. J'hausse les sourcils et je plisse les yeux quelques secondes dans l'attente de voir comment il va me faire comprendre qu'il a faim et que pour le coup, mes beaux yeux n'arriveront pas à le détourner de cette voie. Je souris avant de lui répondre.

"Je n'ai pas envie de devoir subir la foudre de la Mama donc je suis d'accord avec toi."

Effectivement, du coin de l'oeil, je remarque que la patronne du restaurant nous jette des coups d'oeil insistants depuis qu'elle a déposé les assiettes sur la table. Je baisse les yeux vers mon assiette et tout comme Bruce, de ma main disponible, j'attrape la fourchette que je vais plonger délicatement dans le risotto. Je sens aussi le regard de Bruce se poser sur moi sans cesse alors je tourne lève les yeux vers lui et presse un peu plus mes doigts dans les siens.

"Bon appétit Bruce..."

Je porte la fourchette à ma bouche et lorsque le goût du plat vient chatouiller mes papilles, je ne peux pas m'empêcher de pousser un gémissement de plaisir.

"Tu as raison, c'est un vrai délice."

Je ferme les yeux quelques secondes, histoire de prolonger un peu plus le plaisir gustatif et sans hésiter, je plonge la fourchette une seconde fois. Tout se passe bien, la soirée est plus qu'agréable, le repas sublime et je suis en très bonne compagnie. Je ne demande rien de plus que tout ce que j'ai à ce moment précis.

Seulement voilà, j'ai baissé ma garde et je crois que les personnes qui viennent d'entrer dans le petit restaurant l'ont senti. Je ne sais pas encore que d'ici quelques secondes, je vais recevoir le genre d'avertissement qu'on oublie pas...

© nightgaunt


La nuit nous appartient [Selina] Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1484
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 10 Juin 2019 - 11:40
Ils sont bien.
Ils sont... juste bien.

Ils mangent, dégustent un plat exceptionnellement bon ; et ils sont ensemble, surtout.
Ils sont ensemble – et ils se retrouvent. Ils osent aller plus loin, ils osent commencer à construire quelque chose ; ensemble. Enfin.
Ils tâtonnent, bien sûr. Ils sont maladroits ; ils ne savent pas comment faire.
Mais ils essayent.
Ils font fi de leurs expériences passées, des désillusions antérieures, de leurs douleurs d'avant ; ils prennent sur eux, ils vont de l'avant. Ils essayent.
Ils osent, surtout.

Mais si Bruce adresse des regards timides vers Selina, s'il se réfugie souvent dans son assiette, le cœur de ses yeux en dit assez ; il l'aime.
Il l'aime, et ose le dire. L'assumer.
Et, donc, proposer plus pour avoir plus ; enfin.

Cela s'annonce bien. Cela annonce une belle soirée... et de beaux moments.
Même si, hélas, la réalité se rappelle à eux.


 « B'soir. »

Une réalité bien dure. Une réalité bien froide. Une réalité bien terrible.
Celle de Gotham City.
Et du refus constant de la ville de permettre à ceux qui y vivent d'être heureux.


 « Salut, Kitty-Kat. »

Un homme s'avance vers eux ; il n'est pas seul.
Ils sont six.
Six hommes crispés et musclés – dont deux en costumes. Bruce les reconnaît de suite, et doit prendre sur lui pour ne pas bondir sur eux.

La nuit nous appartient [Selina] 330?cb=20090527125517
Black Spider, Bronze Tiger et d'autres sales types, dont il connaît l'employeur.
Black Mask.
Black Mask vient d'envoyer sa False Face Society ici, devant eux.


 « C'tait cool, d'nous am'ner ici ; direct'ment chez not'cible. »

L'homme qui parle ne porte pas de costume, mais esquisse un sourire triomphant.
Bruce veut lui faire avaler chacune de ses dents ; lentement.


 « Je... ne crois pas avoir le plaisir de vous connaître, messieurs ; et je doute que mon invitée en sache plus sur vous. Peut-être... peut-être est-ce une erreur ? Il s'agit d'une soirée privée, voyez-vous. »

Une voix lente et sirupeuse s'échappe de ses lèvres ; il joue le rôle de Bruce Wayne, playboy, beau-parleur et homme du monde.
Il prend sur lui, surtout.


 « Vous trouverez sûrement votre plaisir aill... »

 « La ferme, sac-à-billets. »

L'homme de main sort une lame, rapidement, et joue avec entre ses doigts ; ses camarades ne bougent pas, encore moins les Vilains.
Plus loin, la vieille femme italienne a disparu dans la cuisine.


 « Kitty-Kat ici d'vait nous am'ner à toi ; ça a marché. L'boss t'remercie, ma beauté, et tu peux t'barrer, maint'nant. On l'ramène chez m'sieur Sionis, et après... après, t'auras ta thune ; assez pour t'barrer, et oublier tout Gotham derrière toi ! L'prix d'la liberté, bébé ! »

L'homme glousse, et salue Selina de la tête ; avant de s'avancer vers Bruce, avec ses camarades.
Le milliardaire ne bouge pas, ne bouge plus.
Il reste calme, même si son visage exprime une peur qui n'est que feinte ; il maîtrise. Il sait qu'il maîtrise ces hommes, mais... il attend. La réaction de Selina. Ses réponses.
Il sait que l'homme ment, bien sûr ; il en est persuadé. Mais... il attend quand même, au moins inconsciemment. Il attend – et il agira en conséquence.
Même... même s'il sait que l'homme ment ; il ne peut que mentir. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 321
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 11 Juin 2019 - 14:36
La nuit nous appartient
feat. Bruce Wayne

L'ambiance change littéralement dans le petit restaurant dés lors que la porte est poussée par une bande de malfrats, du genre à ne pas faire de cadeau. Je ne sais pas si c'est par instinct ou par pure coïncidence mais mon dos tout entier est parcouru de frissons au moment même où ils entrent dans la salle. Je dis ils parce que lorsque j'entend le bruit de leurs pas, je sais d'avance qu'il s'agit d'hommes. Doucement, je dépose ma fourchette et j'essuie le coin de ma bouche. Je jette un rapide coupe d'oeil à Bruce et lorsqu'une voix grave s'adresse à nous, je ne peux retenir un sursaut. Je ferme les yeux quelques secondes, mon poing libre, posé sur la table se serre. A ce stade là, je ne me dis pas qu'ils vont partir et nous laisser tranquilles. A ce stade là, je sais parfaitement pour quoi et pour qui ils viennent ici.

Lorsqu'on me salue, je tourne la tête et j'essaye de ne pas montrer qu'à cet instant précis, j'ai la trouille de ce qui pourrait bien arriver. 6 hommes, musclés et bien décidés à en découdre avec nous. D'ailleurs, le mec ne manque pas de culot en me remerciant littéralement de les avoir conduit à Bruce. Discrètement, ma main serre celle de Bruce pour lui faire comprendre que je ne suis en rien responsable de tout ça.

"Dire la vérité ça n'a jamais été ton fort toi..."

Que des mecs bons à cogner et à rien d'autre... Bruce alors la parole en se la jouant gentleman mais je sais déjà d'office que ça ne va jamais marcher avec eux. D'ailleurs, ils ne tardent pas à lui faire comprendre que tout ce qu'il dit, ils n'en ont rien à faire. Alors que je les observe, je vois que celui qui est le plus proche de la table sort une lame. Il se met à jouer avec sans nous quitter des yeux. Tout en jouant avec sa lame, il décide d'expliquer le pourquoi de leur présence tout en continuant de dire que c'est moi qui les ai conduit jusqu'ici.

"Arrête..."

En fait, je ne sais même pas pourquoi ils sont ici mais si il y a bien une chose dont je suis sûre, c'est que je n'ai pas envie de les entendre dire d'autres idioties à mon sujet. Okay je n'ai jamais été quelqu'un de très fiable, j'ai toujours fait ce qu'on voulait de moi en échange de gros billets, mais là c'est différent. C'est différent parce que je ne suis pas venue ici dans le but de les attirer. A dire vrai, je ne sais même pas pourquoi ils sont ici en fait... Je relève les yeux vers Bruce et alors que le mec s'avance vers lui, je me lève d'un coup sec, m'interposant entre eux.

"Tu recules... De suite..."

Je serre les poings, je ne flanche pas, je le fixe droit dans les yeux. Jusqu'à maintenant, on passait une bonne soirée et ces 6 demeurés viennent de tout gâcher en quelques secondes. Hors de question que je les laisse continuer de ruiner ce rendez-vous.

"Repars voir ton boss et dis lui que la prochaine fois que ses hommes mentent à mon sujet je me ferai un plaisir de leur couper ce qu'ils ont de plus précieux..."

Qu'il me plante si ça lui fait plaisir mais je ne le laisserai pas faire un pas de plus.

© nightgaunt


La nuit nous appartient [Selina] Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1484
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 11 Juin 2019 - 15:46
Un sourire crispé glisse sur le visage de l’homme à la langue bien pendue.
Il a anticipé une réaction agressive de Catwoman, mais ne pensait pas qu’elle serait aussi forte ; il recule instinctivement, devant sa colère.


« Hey ! »

L’homme lève ses mains, mais garde la lame serrée entre ses doigts.
Et ses camarades se rapprochent, font corps autour de lui.


« Pas b’soin d’sortir les griffes, Kitty-Kat ! J’pense que l’boss te donnera un bonus, si tu l’demandes ! »

Son sourire devient plus méchant, sadique.
Vicieux.


« T’sais qu’t’obtiens tout d’lui, si t’es gentille ! Et paraît qu’t’sais bien faire ça, hein, être gentille… »

Il fait claquer sa langue sur ses lèvres, et reprend sa marche en avant.
Il avance.
Et se fait encore plus menaçant.


« Allez… t’sais comment ça va finir. T’sais qu’on peut être doux avec toi, ou bien plus méch… »

BANG

L’homme est interrompu dans son avancée, comme ses camarades ; par un tir.
Par un tir de fusil.
Intervenu juste derrière lui, et directement vers le plafond. Le bruit caractéristique d’un fusil à pompe qui se recharge se fait entendre, alors que quelques mots secs résonnent dans la pièce.

« Esci da casa mia. »

La vieille femme.
La vieille femme menace les hommes – avec un regard d’une froideur abominable.


« Dégagez, tant que vous le pouvez encore. »

La tension est sourde, et monte encore d’un cran ; elle explose, ensuite.
Car tout explose.


« BUTEZ-LA ! »

L’ordre est donné, mais la mêlée est déjà enclenchée.
Les trois hommes de main se jettent sur la vieille femme ; Bronze Tiger bondit vers Catwoman, tandis que le beau-parleur et Black Spider veulent mettre la main sur Bruce Wayne.
Mais il n’est déjà plus là.

Alors que les hurlements s’accumulent, que les chaises sont bougées et que le chaos s’installe, le milliardaire profite de la furie pour disparaître… pour s’éclipser !
Black Spider et son chef se séparent, l’un dans la cuisine, l’autre dans l’arrière-salle ; ils doivent le retrouver. Ils doivent l’emmener.
Ils mourront, sinon.

La recherche de Bruce Wayne commence.
Tandis que la vieille femme est maltraitée par ses trois agresseurs – et qu’un terrible combat s’enclenche, entre Selina et l’un des plus formidables lutteurs de ce monde !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 321
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 17 Juin 2019 - 15:07
La nuit nous appartient
feat. Bruce Wayne

Les poings serrés, la mâchoire crispée, je fixe celui qui semble être le "chef" de cette bande de tordus pour lui faire comprendre qu'il est hors de question qu'ils fassent quelque chose à Bruce tant que je serai ici, dans cette pièce. Forcément, ça ne plaît pas que je ne sois pas coopérative et par un simple sourire, il me fait comprendre que les choses vont bientôt devenir incontrôlables. Je ne sais pas ce qui veulent et encore moins pourquoi ils sont là mais je sais que dans peu de temps, ce restaurant va subir quelques dommages collatéraux. Je fronce les sourcils quand, indirectement, le chef en profite pour me faire comprendre que je suis le genre de fille à qui on ne peut rien refuser. Ce qu'il vient de me dire, je ne le supporte pas et à présent, je n'ai qu'une seule envie, c'est celle de lui coller mon poing dans la figure et de lui arracher les deux yeux au passage.

Je n'ai pas le temps de lui répondre ou de faire un pas vers lui pour lui montrer que je n'ai pas peur de ce qu'il peut dire ou peut faire. Je n'ai pas le temps parce qu'un coup de fusil retentit dans toute la salle du restaurant. Derrière mon assaillant, le plafond s'effrite, quelques morceaux tombent et quand je baisse les yeux, je me rend compte que c'est la propriétaire du restaurant qui vient de tirer avec son fusil. Ses mots résonnent dans la pièce et le temps semble s'arrêter quelques secondes... Quelques secondes, pas une de plus puisque les hommes ne semblent pas craindre les menaces de la vieille dame. Après quelques regards échangés, l'ordre est donné.

La situation dégénère rapidement et sans que j'ai le temps de faire quelque chose, alors que je tente d'aller aider la propriétaire, je suis prise à partir par le plus balèze de la bande, Bronze Tiger. Sans prévenir et sans sommation, il se jette sur moi. J'ai à peine le temps d'esquiver pour le laisser quelques secondes d'avance sur lui. Il fond de toutes ses forces vers la table où je me trouvais il y a encore quelques minutes avec Bruce et en un seul geste, il envoie tout promener dans la salle. J'ai à peine le temps de me rendre compte que Bruce a disparu avant de me prendre un coup en plein visage.

Je tombe au sol et après quelques secondes, je tente tant bien que mal de me relever. Les bras tremblants, je crache du sang et lorsque j'entend la vieille dame crier, c'est ce qui me donne du courage pour me relever. Je titube quelques secondes, il me faut poser la main sur le dossier d'une chaise pour reprendre l'équilibre et j'essuie ma bouche d'un geste rapide de la main. Sans quitter le gros matou des yeux, je retire mes talons tout en prenant bien soin d'en garder un dans la main. Quand on a pas d'armes ou de fouet, les talons sont une bonne solution, croyez moi. Je fronce les sourcils et le souffle court, je m'adresse à la tonne de muscles qui me fait fasse à quelques petits mètres.

"Allez gentil minou, viens voir maman..."

Il ne lui en faut pas plus pour démarrer et en quelques secondes, le voilà déjà bien trop proche de moi à mon goût. Par je ne sais quel miracle et sûrement du à ma souplesse légendaire, j'arrive, de justesse, à esquiver un nouveau coup de sa part. Je me jette au milieu des tables et c'est à plat ventre que je tente de lui échapper. Il a beau être lent à cause de sa masse, ses coups ne pardonnent pas. Je joue littéralement à chat avec lui et c'est au premier qui arrive à mettre la main sur l'autre avant l'autre. Une fois que je suis sûre d'avoir mis de la distance entre nous, je me hisse sur un des tables et rapidement, toute légère, je bondis de table en table, juste ce qu'il faut pour me permettre de prendre de l'élan et de la détente et ainsi lui sauter dans le dos. Accrochée à lui, sans intention de le lâcher, j'enroule mes bras autour de son cou et je serre de toutes mes forces. Bien entendu, ça ne marche pas mais ça me permet au moins de gagner du temps... et avant même qu'il ait réussi à se débattre, je lui plante le talon de ma chaussure dans l'épaule. Il pousse un cri dans douleur et de rage, me fait tomber. Je profite qu'il tente de retirer le talon pour me faufiler, en rampant, en direction de la vieille dame.

Cette dernière lutte de toutes ses forces et c'est tout à son honneur. Alors que je suis seulement à quelques centimètres d'elle, prêt à l'aider, quelque chose ou plutôt quelqu'un attrape mon pied et me tire en arrière. Je me débat, je me tourne dans tout les sens et je donne des coups de pieds pour qu'il me lâche, en vain.

"Lâche moi gros tas !"

Je serre les dents alors qu'il me soulève comme de rien au dessus du sol. Sa main libre s'empare de ma gorge et je sens la pression tout autour de mon cou, m'empêchant peu à peu de respirer. Il a toujours le talon planté dans l'épaule mais à l'évidence, ça ne le retient pas beaucoup. Je tape, j'essaye de m'accrocher à tout ce que je peux, je griffe, je veux qu'il me lâche. Je manque d'air et plus je me débat, moins j'arrive à respirer...

© nightgaunt


La nuit nous appartient [Selina] Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1484
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 18 Juin 2019 - 9:52
La lutte est terrible, brutale ; sans temps-mort.
Sans pitié, non plus.

Les trois hommes de main s’en prennent violemment à la vieille femme, qui se défend ; mais qui n’a évidemment ni la force, ni l’expérience pour tenir.
Elle tombe – durement, brutalement. Douloureusement.
La vieille femme grogne, et semble plonger dans une inconscience pleine de souffrance et de dangers. Elle pourrait ne pas se réveiller… mais ça ne serait sûrement qu’un sort moindre que celui qui peut attendre Selina Kyle.

Celle-ci est au sol, aussi.
Et les trois hommes de main rejoignent Bronze Tiger, pour s’en prendre à elle ; pour la châtier, pour la punir. Pour lui faire mal.
Et pour se faire plaisir, aussi abominable que cela soit.

Mais cela n’aura pas lieu, cependant.
Car une paroi entière explose ; un mur cède sous le poids… sous un envoi.
Celui du chef de cette troupe, qui s’écroule devant eux tous.
Vaincu. Brisé. Inconscient.
Et salement amoché, aussi.


« Hughn. »

L’homme grogne, tente de se relever ; s’écroule.
Ses troupes et Bronze Tiger sont surpris – suffisamment pour les bloquer dans leurs gestes, et laisser Selina souffler quelques instants ; voire relever les yeux, pour voir ce qu’il se passe… qui a renvoyé ce chef au sol, brutalement.
Elle le sait déjà, au fond. Elle l’espère. Elle doit guetter, pour le chercher dans les ombres – pour le voir, et se sentir soulagée.


« Soirée privée ce soir, les mecs. »

Mais ce n’est pas la voix du Batman qui s’élève, devant eux.

« Et je suis le service d’ordre. »

Et ce n’est pas sa silhouette, ni celle de Bruce Wayne, qui émerge des ombres.
La nuit nous appartient [Selina] 6078112-dt
C’est celle du Signal.
Duke Thomas ; ex-membre des Robins, ex-élève de Bruce.
Qui bondit directement vers les trois hommes de mains et Bronze Tiger – pour profiter de l’effet de surprise, et les passer à tabac !

Les premiers coups sont violents et directs ; efficaces.
Un homme tombe, vaincu. Un autre recule, lourdement touché. Selina Kyle peut donc souffler et se reprendre… mais une question demeure, et doit la ronger.
Où est Bruce ? Pourquoi ne l’aide-t-il pas ?
Et… où est Black Spider, aussi ? Le Signal aide, mais nul doute que Catwoman préférerait un autre à ses côtés !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 321
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 18 Juin 2019 - 23:19
La nuit nous appartient
feat. Bruce Wayne

Les secondes s'écoulent, bien trop rapidement, et à chacune qui passe, je suis incapable de trouver de l'air... Mes mouvements, mes coups se font beaucoup moins puissants et je sens que je suis en train de perdre pied. Si c'est ça mourir, ça fait peur... je ne ressens que du froid... du vide et du froid tout autour de moi. Doucement, lourdement, mes mains lâchent prise et mes bras tombent le long de mon corps. Mais alors que je sens la nuit m'envelopper, j'ai l'impression de pouvoir enfin reprendre mon souffle, enfin je peux sentir l'air s'engouffrer dans mes poumons et c'est une agréable douleur. La main qui me serre la gorge depuis tellement de temps semble enfin lâcher légèrement prise. Je sais que c'est mon moment, que c'est ma seule et unique chance de pouvoir me sortir de là, de ne pas me laisser attraper par ce froid et ce vide.

Je n'arrive pas à comprendre ce qu'il se passe autour de moi, pourquoi on desserre cette prise sur ma gorge. J'entend juste du bruit, une sorte d'explosion, une voix.... Un sourire en coin s'affiche sur mon visage alors que je réussis à me défaire de l'étreinte de Bronze Tiger. Je tombe sur le sol et alors que je m'empresse, encore sonnée de me déplacer sur le sol, je tente, malgré les fumées, de voir qui vient d'entrer dans le restaurant avec fracas. Je plisse les yeux, j'essaye de trouver une silhouette, de le trouver Lui, mais rien. Mon coeur bat à tout rompre, j'espère qu'il ne lui ait rien arrivé... Je porte une main à ma gorge, elle me fait atrocement mal et il me faut encore m'habituer à sentir de nouveau l'air entrer.

Une voix retentit, une voix que je ne connais pas... Il n'est pas là et je ne sais pas pourquoi... Ce n'est tellement pas dans ses habitudes de prendre la fuite... Mais pour le moment, il ne faut pas que je me focalise sur lui, je dois absolument aller aider la vieille dame qui gît au sol, un peu plus loin, inconsciente. Rapidement, retenant des crises de toux, je me faufile sous les tables. Je profite de la diversion qu'offre l'invité surprise pour me faire la plus discrète possible. Sans chaussures, les bas déchirés, la robe dans un sale état, des ecchymoses sur les bras et une empreinte de main géante sur la gorge, je rampe en direction de la Mama.

Je ne met pas très longtemps avant d'arriver près d'elle. Je pose une main sur la sienne et je lui murmure quelques mots qui se veulent rassurants.

"Hors de question que je vous laisse là."

Je me redresse et je la traîne sur le sol pour l'évacuer le plus loin possible.

"Ne mourrez pas parce qu'il y en a un qui va me tuer sinon."

Je serre les dents, je laisse un grognement s'échapper de ma bouche, je continue de tirer de toutes mes forces tout en regardant ce qu'il se passe. Aucune trace de Bruce, il n'y a que cet individu que je ne connais pas... Arrivée à l'accueil du restaurant, je confie la vieille dame à un des serveurs avant de retourner dans la salle principal, après avoir attrapé un couteau qui traînait. A l'entrée de la pièce, je m'arrête et je m'adresse à mon co-équipier du moment.

"On commence par qui ?"

© nightgaunt


La nuit nous appartient [Selina] Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1484
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 19 Juin 2019 - 15:01
Le Signal a mis deux hommes de main à terre, quand Catwoman s’occupe de lui.
Il esquisse un léger signal, alors que le troisième et dernier ennemi non-costumé se tient le nez, sanguinolent ; il ne tarde pas à tomber, lui non plus.


« Je crois que la cible s’impose d’elle-même, m’dame. »

Duke Thomas se dit un peu tard que Selina ne va pas apprécier ce surnom – mais il n’a pas le temps de craindre plus, car Bronze Tiger s’en prend à lui.
Et ça fait mal.


« HOUF ! »

Ben Turner émerge derrière le Signal, et le frappe violemment ; dans le dos.
Ce qui est lâche, bien sûr – mais efficace.
Car le jeune homme est brutalement touché dans le dos, et a le souffle coupé. Il est projeté sur plusieurs mètres, et roule sur lui-même ; comme une poupée désarticulée.


« Hughn. »

Il a mal ; il a affreusement mal.
Mais Duke refuse d’abandonner. Même dans cet état.

« Laisse tomber, gamin. »

Bronze Tiger serre les poings, et se prépare à finaliser la défaite du jeune Héros ; mais il n’en aura pas l’occasion.
Car le Signal ne veut pas s’en prendre à lui – et ne le vise pas lui, avec un tazer qu’il vient de sortir de sa poche.


« Va… chier. »

Il appuie, et le tazer s’active.
Le troisième homme de main s’écrase violemment, après avoir été touché et électrocuté ; vaincu et blessé.


« Humf. »

Comme Duke, qui s’enfonce dans la douleur et ne peut plus bouger.
Plus que Bronze Tiger et Selina, donc.
Alors que Black Spider et surtout Bruce Wayne continuent d’être aux abonnés absents.

« Foutue soirée. »

Ben Turner se tourne vers Catwoman, et soupire.
Avant de serrer les poings.

« J’sais pas ce qu’il y a entre toi et Black Mask, et je m’en fiche. Je veux racheter ma liberté et me barrer de cette ville. Apparemment, il a menti en disant que t’étais avec lui ? Sacré Roman. »

Il hausse les épaules, et esquisse un sourire mauvais.

« Mais… ça change rien pour moi. J’dois te ramener, que tu le veuilles ou non ! »

Bronze Tiger se lance, alors.
Et l’homme, formé par la Ligue des Ombres et craint par Batman lui-même, entame le combat avec Catwoman. Ça va faire des étincelles !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 321
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 21 Juin 2019 - 15:28
La nuit nous appartient
feat. Bruce Wayne

C'est bon, là ça suffit les conneries. Il est hors de question que je laisse tout ces fumiers gâcher ma soirée, mon rendez-vous sans rien dire. Ils vont rapidement comprendre que le matou, quand on lui cherche des puces, elle se transforme en tigresse et elle distribue des coups de griffes. C'est donc avec la ferme intention de donner une bonne correction à ces fauteurs de trouble que je me tiens droite, malgré la douleur, le couteau à la main. Le premier qui se pointe je jure que je lui signe un autographe sur le visage.

Les poings serrés, je fixe le justicier en jaune et alors que j'ai envie de lui répondre qu'on ne m'appelle pas madame, il se fait rentrer dedans par un Tiger complètement déchaîné. J'ai tout juste le temps de voir qu'un autre des hommes de Black Mask se pointe derrière l'homme pour lui donner un violent coup dans le dos. Je grimace et c'est à partir de ce moment que la situation devient incontrôlable, du moins encore un peu plus. Pas le temps de me poser plus de question, je dois agir. Je me précipite vers le nouvel arrivant qui s'est écroulé au sol à cause de la douleur. J'ai juste un mouvement de recul alors qu'il sort un taser, appuie et vise. Un homme s'effondre, électrocuté et l'inconnu ne tarde pas à tomber dans l'inconscience. Merde, il ne manquait plus que ça...

Je me redresse et c'est sans surprise que je me retrouve face à l'armoire à glace qui a enfin retiré ma chaussure à talon de son épaule. Je jette un rapide coup d'oeil autour de moi... Bruce est toujours absent et aucunes nouvelles de Batman. J'espère pour lui qu'il a une bonne excuse, sinon il va vite comprendre son erreur. Je lève les yeux vers Bronze Tiger qui me fixe. Pas besoin d'être devin pour comprendre qu'il a l'intention de me faire passer un sale quart d'heure. Seulement voilà, moi je ne compte pas le laisser faire et j'ai bien l'intention de me battre jusqu'au bout même si l'issue du combat semble déjà être toute tracée. Je ne le quitte pas des yeux, prête à bondir au moindre de ses mouvements.

"Vas y, viens gros tas. Viens me chercher au lieu de parler."

Et l'engin ne se fait pas prier. J'ai à peine le temps de finir ma phrase que déjà, il bondit vers moi. Heureusement, j'apprend vite et même si ce mec est balèze, il est plus lent que moi ce qui me permet de l'éviter au dernier moment. Au passage, je ne manque pas de lui laisser une belle coupure sur le bras. Je me réceptionne sur les pieds et je fais demi tour pour lui faire face. Trop tard, il me colle un coup de poing dans les côtes et m'envoie valser au milieu des table. Alors que je tombe lourdement au sol, je serre les dents et me mord les lèvres pour étouffer la douleur qui vient de parcourir tout mon corps. Je souffle, inspirer me fait trop mal alors je me contente de souffler. Je tourne le visage vers lui et je lui demande, la mâchoire serrée.

"Il me veut quoi ton taré de boss ?"

Au moins, qu'il me donne la raison du pourquoi de toute cette histoire avant de m'en coller une autre. Que je sois au courant de ce qu'il se passe dans mon dos avant de m'écrouler parce que je sais très bien que d'ici quelques minutes, je vais m'en prendre une autre qui va littéralement me clouer au sol et à choisir, je préfère que ça me tue plutôt que de me réveiller au repaire de Roman.

© nightgaunt


La nuit nous appartient [Selina] Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1484
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 21 Juin 2019 - 15:56
Le combat entre Catwoman et Bronze Tiger est terrible.
Mais l’homme a un avantage : il a pu se reposer, il a pu se maintenir alors qu’elle affrontait d’autres adversaires – se fatiguait. Se blessait, aussi.

Selina est évidemment une combattante formidable… mais Ben Turner aussi.
Et il a un avantage, là.
Dont il entend bien profiter, comme son sourire victorieux et son attitude suffisante le laissent comprendre.

« Hé. »

Il glousse et hausse les épaules, en roulant des muscles ; il s’amuse.
Il sent que ça va encore continuer.

« J’aurais bien dit qu’il veut ton cul, ma belle, mais j’pense que Roman ne s’y intéresse pas. Il veut ta peau, en fait… il veut te faire mal, pour faire mal à la chauve-souris.
Comme si l’autre en avait quelque chose à foutre de toi, mmh ? »


Un sourire mauvais glisse sur son visage.

« Allez, perdons pas d’t… AAAAH ! »

Bronze Tiger est sur le point de bondir – quand il hurle ; quand il souffre.
Quand il sent un terrible poids sur son dos, qui le pousse au sol.
Quand un corps vaincu, brisé et lourd s’écroule sur lui, et le bloque face contre terre.

« Hughn. »

Black Spider ; c’est Black Spider, qui le bloque et le fige au sol.
Et une silhouette apparaît derrière eux. Dans les ombres. Dans les fumées.
Dans les ténèbres.

La nuit nous appartient [Selina] Ogt6
Le Batman.
Le Batman arrive, et se tient au-dessus de Black Spider et Bronze Tiger ; il écrase sa botte sur le visage de Ben Turner, qui s’enfonce dans l’inconscience. En perdant quelques dents.

« Hey, boss… »

Le Signal tente de se relever, mais il est mal en point ; son mentor le voit, et grimace.
Avant de reporter son attention sur Selina.


« Il a besoin de soins. »

« Hey, mais non, j… »

« Suffit. »

Sa voix est sèche et dure.
Même quand il parle à Selina elle-même.


« Emmène-le à la Batcave d’urgence qu’il te signalera. Penny-One viendra s’occuper de lui. »

Il prend une grande inspiration, et commence à se tourner lentement.

« Je vais m’occuper de Black Mask. »

Il s’arrête et, de profil, glisse son regard vers Selina.

« Seul. »

Son ton est légèrement moins dur – mais est loin d’être doux ; il est crispé.
Par la situation. Par la soirée. Par ce qu’il s’y est passé.
Par les pensées que cela fait naître en lui.


« J’ai besoin que tu le protèges et l’aides. S’il-te-plaît. »

Il sait qu’elle ne voudra pas ; mais il sait qu’elle aura du mal à dire non.
Il compte dessus… car il veut gérer ça seul, comme il part seul en plongeant dans les ombres nocturnes, dans les ténèbres de la ville.
Car il ne veut pas la mettre en danger. Car il a pris conscience que Black Mask a envoyé des hommes pour s’en prendre à elle – afin de s’en prendre à lui. Car il sait qu’elle est menacée, donc, parce qu’ils sont proches.

Selina risque beaucoup, donc, parce qu’ils ont cette relation particulière ; elle peut être attaquée.
Comme Julie.
Et il pourrait alors la perdre.
Comme Julie.

Insupportable. Inacceptable.
Cela n’arrivera pas.
Quoi qu’il doive faire, pour cela. Quoi qu’il doive dire, ou décider ; ou sacrifier.
Elle ne mourra pas – il n’arrivera rien à Selina par sa faute ; jamais.
Même s’il doit la perdre pour cela.


(HJ/ Etant bientôt absent, on peut soit poursuivre mais avec donc un futur délai important, soit s’arrêter là… et laisser mâturer la réaction de Selina pour un autre sujet. Razz /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

La nuit nous appartient [Selina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La nuit tout est permis
» [Collection] Nous deux
» Prendre des photo de nuit avec Nikon D80
» Photos de nuit
» Paroles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-