-17%
Le deal à ne pas rater :
TOSHIBA 43UA3A63DG TV 4K UHD – 43″
305.99 € 369.99 €
Voir le deal

 

 Grab an end, pull hard and make a wish ; Atom

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Atom
Atom
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1661
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Dr Fate ; Superman ; Adam Strange.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
Legends of Tomorrow

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 17 Juin 2019 - 13:35
Atom ne dit rien, alors qu’il s’installe au poste de commandes de l’Atomobile émeraude ; il reste silencieux, malgré les événements qui se déroulent autour de lui – et malgré les demandes de Simon Baz, qui goûte fort peu ces rebondissements.
Il le comprend… mais ça ne change rien.


« Il faut partir. »

Il appuie sur plusieurs boutons, et le véhicule s’élève dans les airs.
Emmenant Simon, Liseth et lui au-dessus du garage où Scrabbs tente de leur faire gagner du temps ; en se sacrifiant.
Ce qui est noble et digne… mais n’emporte que très peu d’émotion de la part du scientifique.


« Comment la retrouver, une fois que le feu se sera calmé ? »

Ray active une autre commande, et l’Atomobile émeraude rapetisse.
Au point de devenir quasiment invisible pour quiconque ne dispose pas d’éléments de vision puissants et appliqués.


« Je refuse de laisser une piste se refroidir comme ça. »

Bien que son ton et ses mots soient déjà très froids.
Ce qui peut surprendre quelqu’un qui connaîtrait à peine Atom, qui est généralement quelqu’un de sympathique, de gentil et de généreux ; mais quelques proches le connaissent mieux.
Quelques personnes l’ont déjà vu, ainsi ; froid et dur. Au point de sembler insensible, au-delà de toute émotion et de tout sentiment. Ce n’est pas entièrement le cas – mais il en est proche.

Ray Palmer est un homme bon et gentil.
Sauf quand on touche à ses proches.
Sauf quand quelqu’un va trop loin en s’en prenant à lui, en lui faisant trop mal ; il change, alors. La bonté, la gentillesse s’évaporent – il se replie sur lui-même.
Il se crispe. Il se referme.
Et il devient un homme capable de tout pour défendre ses proches… et obtenir réparation. Quel qu’en soit le prix.


« Hrm. »

Atom grogne, cependant – non pas parce que personne lui répond, mais surtout parce qu’il entend l’échange entre Liseth et Simon.
Il entend ce qu’elle dit, surtout.
D’autres cherchent la White Lantern. D’autres interrogent Scrapps, qui l’a surpris par son prix et dont il se méfie encore. D’autres les pistent… et ces autres sont identifiés, hélas.
Des Black Lanterns. Des morts qui marchent.
Ce cauchemar ne cessera donc jamais de s’intensifier, de se développer dans l’horreur.


« Autant éviter qu’ils la touchent, alors. »

Ray se tourne finalement vers eux, et affiche un visage fermé et froid.
Qui cependant se module, quand il voit le garage exploser… et des choses s’en échapper, entre les flammes et la fumée.


« N… non… »

Palmer blêmit, et il a peur ; il a raison.
Car des choses s’échappent de l’incendie… et filent vers eux. Ces choses filent vers l’Atomobile émeraude, alors même qu’elle est minuscule.
Des choses qu’il connaît. Des choses qu’il craint.
Des choses qui sont dans un tel état par sa faute, il en est intimement convaincu.

Grab an end, pull hard and make a wish ; Atom - Page 2 Latest?cb=20090716043537Grab an end, pull hard and make a wish ; Atom - Page 2 Latest?cb=20090716044652
Des Black Lanterns.
Les versions Black Lanterns de Ralph et Sue Dibny ; des amis, chers et proches. Elle est morte à cause de Jean Loring, l’ex-épouse de Ray qui l’a tué pour que Palmer revienne vers elle ; il est mort en tentant de la ramener.
Et ils filent vers eux, maintenant. Ils filent vers lui !


« ACCROCHEZ-VOUS ! »

Atom se retourne sur les commandes, et accélère ; aussi vite, aussi fort que possible.
Pour mettre de la distance. Pour leur échapper.
Pour s’échapper, surtout !

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Jessica Cruz / GL
Jessica Cruz / GL
Super-Héros
Inscription : 20/11/2017
Messages : 303
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire ; Poison Ivy
Situation : Ramenée à la vie récemment
Localisations : Secteur 2814
Team Atom
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 18 Juin 2019 - 19:07
Grab an end, pull hard and make a wish ; Atom - Page 2 Simon11



Grab an end, pull hard and make a wish

Simon regarda le garage exploser, bouche bée. Non pas qu’il se sentait particulièrement proche de Scrapps, mais ça ne voulait pas dire que sa probable mort le laissait de marbre. Il la connaissait cependant bien assez pour savoir qu’il ne fallait pas l’enterrer de sitôt : elle n’était probablement pas innocente dans l’explosion de son ancien lieu de travail, et après tout… le nuage de fumée et l’agitation qui s’ensuivit leur offrait une excellente diversion. C’était assez fou et efficace pour qu’il la pense derrière tout ça, mais que ce soit vrai ou pas, ça ne changeait rien au fait qu’elle était prête à faire tout ça pour… Pour quoi ? Jessica ? Non, bien sûr. Elle se moquait de Jess. Mais … Mais si Liseth disait vrai, si les Black Lanterns marchaient vraiment dans l’univers… ça faisait un sacré objectif commun.

Il se tourna vers la jeune alien à ses côtés, et ses yeux se posèrent sur Ray. Son ton froid, son désintérêt… Simon mourrait d’envie de le secouer comme un vieux pommier, mais il avait passé chaque instant depuis leur arrivée sur Hellhole à entrer en conflits avec lui – et si l’idée d’enclencher une bagarre et de sortir tout ce qu’il avait sur son cœur avait son attrait, ça n’aurait pas été productif. Pas alors qu’ils étaient en mission. La plus importante des missions avec cela. Sans oublier que Ray ne semblait même pas réagir aux engueulades de Simon, et il n’avait pas le luxe de pouvoir gâcher tant d’énergie dans un conflit à sens unique.

C’était juste…
Il était…
Pfff.
Bref.

« Elle nous retrouvera, » intervint Liseth. Le regard qu’elle jeta aux ruines fumantes du garage était bien plus assuré que celui de Simon. « Je sais où je dois vous amener, et Scrapps y sera. »

Elle s’avança d’ailleurs vers Ray et sortit un petit appareil dont la technologie les dépassait visiblement. Elle le lui présenta.

« Les coordonnées sont dedans. Il suffit de le mettre sur le tableau de bord, et … »

Elle ne put finir sa phrase, car au moment même où Simon semblait reconnaître une silhouette au sol - Hey mais c’est Jediah C… ! - une autre explosion finit de mettre à terre les restes du garage de Scrapps. Ce qui en sortit n’avait rien à voir avec ce qu’il avait cru voir ou ce à quoi il aurait pu s’attendre de la part de Hellhole. Non. Non, c’était bien pire.

Liseth laissa échappa un jappement de pure terreur avant de se laisser tomber sur le côté et de se couvrir la tête avec les bras.

« Ils sont là ! C’est eux ! Les morts, les morts ! »

Ray mit un sacré coup d’accélération qui fit méchamment vibrer les murs de l’Atomobile, mais pour une fois, Simon n’avait rien à lui reprocher. Il s’avança vers l’avant du véhicule et s’agrippa d’une main au fauteuil de Ray. A ce même moment, deux nouveaux moteurs vinrent se coller à l’arrière du véhicule.

« Il faut partir, » souffla-t-il. Il avait été tellement sûr de lui tout au long de cette mission. Elle devait se terminer avec le retour de Jessica et rien d’autre n’était envisageable. Mais à cet instant, poursuivi par les pires horreurs que l’univers avait à offrir, il eut peur pour la première fois. Vraiment peur. « J’ai… J’ai pas la puissance de feu, Ray. Il faut pas qu’ils nous rattrapent. »

Sinon il ne pourrait rien faire. Contre deux Black Lanterns ? Il ne serait jamais à la hauteur, et ça ne pouvait pas se terminer comme ça.

Il serra un peu plus le poing et deux autres moteurs se rajoutèrent à l’Atomobile. Mais peu importe à quelle vitesse ils allaient, il avait l’impression que ça ne serait jamais assez vite. L’ombre des Black Lanterns ne cessait de se rapprocher. L’Atomobile était poussée à bloc et la vitesse faisait trembler la carlingue tout autour d’eux. Un nouveau choc lui fit perdre l’équilibre et il se heurta au siège du co-pilote. Sa main se cogna contre le dossier du fauteuil de Ray et il oublia les Black Lanterns un bref instant.

Parce que l’anneau de Jessica glissa de son doigt. Il n’aurait pas dû. Ca … Un anneau ne se fait pas la malle comme ça… Pourtant, il le vit, comme au ralenti, glisser de son doigt, rouler sur le tableau de bord et s’arrêter juste devant Ray, face à lui.

Un éclat vert empli l’habitacle et l’Atomobile gagna encore en vitesse alors qu’une bête ailée tout droit sorti des plus grands récits de fantasy refermait ses serres autour du vaisseau pour la propulser encore plus rapidement hors de l’atmosphère de Hellhole.

Encore ébloui, Simon n’arrivait à rien discerner. A ses pieds, Liseth put se retourner contre sa peur et s’en libérer, juste assez pour lever la tête et admirer les ailes de part et d’autre du pare-brise.

Mais Ray… Ray eut toutes les sensations. La vue, tout. La bête, l’anneau, tout était là, et tout était clair pour lui.
Aussi claire que la sensation d’une main qui venait se lover dans le creux de son épaule et d’un murmure, dans son oreille.

« Accroche-toi. »




:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Atom
Atom
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1661
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Dr Fate ; Superman ; Adam Strange.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
Legends of Tomorrow

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 19 Juin 2019 - 14:32
Atom serre les dents et les poings.
Ça ne va pas le faire.

Dès qu’il a vu les silhouettes des Black Lanterns de Sue & Ralph Dibny, il a compris que la catastrophe est totale ; et qu’il faut fuir.
L’Atomobile émeraude a alors accéléré, il s’est précipité sur les commandes, et a même bénéficié de l’appui de l’énergie de Simon Baz pour aller encore plus vite ; ça fonctionne, un peu. Mais trop peu, hélas, pour distancer les monstres.


« Bordel. »

Les morts-vivants se rapprochent, et l’Atomobile émeraude ne les distancera pas.
Ça ne va pas le faire.
Ça ne va vraiment pas le faire.


« Simon, lâche tout. »

La phrase est prononcée sèchement, brutalement.
Ray lance un dernier regard sur le tableau de bord, laisse son esprit réfléchir à une solution – et n’en trouve pas ; il n’en trouve vraiment pas.
Sa décision est prise, alors.


« Ouvre une porte. C’est moi qu’ils veulent. C’est moi qu… »

Palmer ne peut cependant aller au bout de sa phrase ; il est interrompu.
Par quelque chose.
Par un phénomène extraordinaire ; par un rebondissement qu’il n’a pas vu venir… que personne ne pouvait voir venir.

Un anneau vient se placer devant lui.
Un anneau vient créer une forme émeraude, qui entoure et protège l’Atomobile.
Un anneau le fixe, et semble lui parler – même s’il sait que non. Même si le scientifique sait, sent, a conscience de ce qu’il se passe ; de ce qu’on lui dit.
De qui lui parle.


« J… »

C’est elle.
C’est elle qui lui parle – c’est elle qui les sauve.
C’est elle qui lui parle.
Et c’est elle qui le touche, aussi.


« Jess’. »

C’est elle.
Et Atom ne peut réprimer des larmes de couler silencieusement le long de ses joues.
C’est bien elle.


« L… luciole. »

Jessica ; c’est Jessica.
Qui les sauve. Qui le touche.
Qui lui parle.
Enfin.


« J… je… »

Ray pleure, toujours ; d’émotion. De joie, de soulagement.
De tous les sentiments ressentis pour elle.
Il pleure… et il sent que son vaisseau va vite. Que la créature émeraude les aide, les sauve – et met de la distance entre eux et les morts-vivants.
Mais… ça ne sera pas suffisant.
Les Black Lanterns les suivent, les pistent ; les retrouveront. Les frapperont. Les détruiront.
Sauf si on les empêche.
Sauf si… sauf s’il les en empêche.


« Je… je sais que tu détesteras ça ; mais j’vais le faire quand même. »

Sa main tremble, alors qu’il la lève ; vers l’anneau.

« P’têt… p’têt que je le fais pour te forcer à revenir, et m’empêcher de faire ça. »

Un sourire taquin glisse sur son visage – mais disparaît, quand il pose ses doigts sur l’anneau.
Tout change, alors. Il change.
Car Ray Palmer active les ruines de pouvoirs obtenus lors de l’explosion de la bombe à Ivy Town… et reprend cette allure de pure énergie, de pure lumière solide ; il redevient le Ray.
Mais il touche aussi l’anneau de Jessica – et y insuffle sa puissance, en plus d’en tirer.

Il redevient le Ray, oui… mais autre chose aussi.
Autre chose qui s’échappe de l’Atomobile émeraude. Autre chose qui quitte le giron du vaisseau et de la créature verte pour sortir ; pour se confronter aux Black Lanterns.
Qui le découvrent. Qui marquent un temps d’arrêt.

Ce n’est plus vraiment Atom. Ce n’est pas vraiment le Ray.
Ce n’est pas vraiment un Green Lantern.

Grab an end, pull hard and make a wish ; Atom - Page 2 Qvh5
C’est tout cela en même temps ; tout cela, et plus encore.
C’est Ray Palmer.
Armé de l’anneau de Jessica Cruz, dont il a tiré un peu d’énergie en donnant la sienne. Cela ne durera pas, mais… pour l’instant, c’est ainsi.

C’est Ray Palmer.
Et il entend s’en prendre aux Black Lanterns de ses amis, dont la mort pèse sur sa conscience ; il est temps que cela cesse.
Il est temps que cette culpabilité cesse !

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Jessica Cruz / GL
Jessica Cruz / GL
Super-Héros
Inscription : 20/11/2017
Messages : 303
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire ; Poison Ivy
Situation : Ramenée à la vie récemment
Localisations : Secteur 2814
Team Atom
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 19 Juin 2019 - 16:12
Grab an end, pull hard and make a wish ; Atom - Page 2 Simon11



Grab an end, pull hard and make a wish

Aveuglé par l’éclat émeraude qui s’empara de l’Atomobile, Simon ne vit rien de ce qu’il se passait autour de Ray. Mais il pressentait malgré tout qu’il avait été mis à l’écart volontairement, et plus encore, il entendait les battements d’ailes immenses de l’autre côté des parois du vaisseau. La conclusion n’était pas difficile à tirer, pas alors qu’il avait été témoin des constructions fantaisistes de Jessica plus d’une fois. Elle était là. Elle était là, avec eux, et s’il devait vraiment être superstitieux, il dirait même qu’elle était la raison pour laquelle l’anneau lui glissé entre les doigts – littéralement.

Elle était là.

Simon se redressa, Liseth toujours étalée à ses pieds, et tenta de braver le vert éclatant dans lequel Ray disparaissait avec dans l’espoir de la voir. Il savait que cette apparition n’était pas faite pour lui, il le savait pertinemment. Mais il était à l’autre bout de l’univers, poursuivi par les pires créatures qui soient et lancé dans une mission qu’on pouvait qualifier de suicidaire, et tout ça pour elle. Alors on pouvait difficilement dire de lui qu’il était raisonnable quand il s’agissait de Jessica Cruz.

Sauf qu’il ne la voyait pas, car elle n’était pas là pour lui. Ce n’était pas pour lui. C’était pour Ray, et Ray seulement. Lui, il avait autre chose à faire.

Il se tourna vers les Black Lanterns qui avaient perdu du terrain grâce à l’intervention de Jessica, mais qui ne semblaient pas vouloir abandonner pour autant. Ils n’abandonneraient jamais, d’ailleurs. Dépourvus de volonté, ils n’avaient ni pensées propres ni intellect. Ils étaient là pour une raison très précise, et ils ne lâcheraient pas le morceau. Ca avait été une mission risquée, c’était maintenant une course poursuite suicidaire.

« Liseth, accroche-toi, » lança-t-il vers la jeune femme avant de lever la main.

L’arrière de l’Atomobile s’allongea, se modifia, pour insérer dans ce nouveau design des canons maintenant braqués sur leurs ennemis. Ils tirèrent de concert, mais les Black Lanterns évitèrent les tirs sans grande difficulté.

« Il va peut-être nous falloir plus qu’un dragon ! » cria-t-il vers l’arrière, sans pour autant détourner son regard de ses cibles.

Parce qu’elle était là. Avec eux. Elle l’entendait. Elle l’avait sauvé une fois, non ? Peut-être… peut-être pouvait-elle le faire, encore.
Mais au lieu de ça, il entendit un cri étouffé, lointain et quelque part entre l’humain et … autre chose.

« Non ! »

Il se retourna et se retrouva projeté sur le côté tandis qu’un éclair de lumière passait devant lui et traversait l’arrière de l’Atomobile pour plonger directement dans l’espace et vers les Black Lanterns. Bouche bée, Simon cligna des yeux à plusieurs reprises.

« Il … Il a pris son anneau ! C’est lui ! Et… putain ! »

Il fit un pas en avant sans vraiment réfléchir, prêt à rejoindre le combat, mais la main de Liseth se referma sur sa cheville. Agenouillée devant lui, elle le regardait avec de grands yeux à la fois effrayés et graves.

« Il n’y a pas de temps à perdre ! Tu ne peux pas y aller. Il faut que nous partions, il faut que… »

Simon lui désigna Ray – enfin… le Ray – d’un air abasourdi.

« Tu plaisantes ou quoi ? J’vais pas le laisser tout seul dehors ! »

« Si ! Justement ! » Liseth claqua la langue, les yeux écarquillés. « Il le faut ! Nous devons arriver avant eux. La… La Vie a besoin de nous ! Elle vous appelle et je dois vous guider ! »

Il y avait tout un tas de révélations sacrément déstabilisantes dans ces quelques mots, mais en toute honnêteté, ce n’était pas plus renversant que sa propre épiphanie personnelle. Il avait perdu Jessica alors qu’il s’était tenu à côté d’elle. La seule partenaire qu’il avait eu, et elle était morte à quelques mètres de lui. Et Ray n’était peut-être pas le mec qu’il préférait dans ce bien bel univers, mais il était son partenaire aussi. Par le besoin, certes, mais ça n’y changeait pas grand-chose, dans le fond.

Il lâcha un juron en arabe qui lui aurait valu la semelle de la chaussure de sa mère en travers de la face en temps normal.

« J’vais pas le laisser mourir, » rétorqua-t-il. Il stocka néanmoins les révélations de Liseth dans un coin de son esprit… Ils y reviendraient. Mais pour le moment, il avait plus important à faire. « C’est mon partenaire, et je vais pas le laisser faire face tout seul ! »

Aussitôt dit, aussitôt fait. Il plongea à travers sa propre énergie. L’Atomobile se figea dans l’espace, le dragon se dissipa, et lui plongea sans hésiter pour se tenir aux côtés de Ray…

… qui n’était plus vraiment seul.
Parce qu’elle était là.

Différente, bien sûr. Immatérielle, d’une certaine façon. Mais c’était elle. Elle ressemblait à une grande flamme sortie tout droit de l’anneau à la main de Ray, et sa silhouette semblait tracée dans sa propre énergie. Elle était une version négative de la femme qu’elle avait été, vert mousse sur vert émeraude. C’était comme si elle ne pouvait être vue que si on était éblouie par l’énergie de l’anneau d’abord.

Simon savait qu’il se demanderait longtemps si c’était vraiment elle. Si ce n’était pas juste un reste de son pouvoir ou un souvenir de sa conscience. Et si c’était le cas, l’illusion était parfaite, car la façon dont elle prit place aux côtés de Ray, poings serrés et regard couleur feuillage rivé sur ses ennemis était plus qu’équivoque. Il ignorait ce que Ray lui avait dit ou fait, mais elle était là pour les aider à se battre. Elle était là pour les défendre.

« Une idée ? » demanda-t-il en prenant place à côté de Ray.

Entre lui et Jessica, il ne savait plus trop ou regarder, tant il y avait de choses à voir. C’était drôle, pendant les longs mois que Jess avait passé à fuir dans l’espace, elle n’avait eu de cesse de lui parler de la puissance de Ray tandis qu’eux sauvaient des planètes entières. Il avait pris ça pour le manque d’objectivité biaisée d’une personne amoureuse, mais il commençait à croire qu’elle ne lui avait pas dit toute la vérité en fait.

L’étrange silhouette qu’était Jessica lâcha une énorme jet d’énergie directement droit sur les Black Lanterns.

Un plan comme les autres, en bref.

« Utilisez vos émotions, » fit la voix lointaine et distante qu’il avait entendu plus tôt dans l’Atomobile. Le visage de Jessica ni ses lèvres ne bougèrent pourtant, mais c’était elle qui avait parlé, il en était sûre. « Ils y sont vulnérables. »




:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Atom
Atom
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1661
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Dr Fate ; Superman ; Adam Strange.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
Legends of Tomorrow

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 20 Juin 2019 - 10:39
Ray Palmer flotte dans les airs, auréolé de puissance émeraude – et de quelques flammes d’énergie ; c’est fou.
Il n’est plus vraiment Atom. Il n’est plus vraiment le Ray. Il n’est vraiment pas un Green Lantern.
Il est autre chose.
Qui ne durera pas. Qui le fatigue. Qui pompe son énergie. Qui le ronge.
Mais qui peut être bien utile face aux Black Lanterns ; et qui lui permet, surtout, d’entendre Jess’ – de la voir, au creux de sa vision. Elle. Jess’. Jessica Cruz.
Luciole.

Les Black Lanterns arrivent, mais son regard se détourne d’eux ; il s’en fiche. Il ne se concentre pas sur eux.
Il se concentre sur elle.
Sur la faible silhouette, à peine entrevue dans son regard. Sur la forme à ses côtés. Sur elle.
Qui est là. Qui vit, encore. Qui les aide.
Et qui valide pleinement leur plan, leurs démarches ; leur détermination.

Jessica Cruz n’est pas morte ; pas entièrement. Elle vit encore.
Simon Baz et lui vont le sauver.
Quel qu’en soit le prix.
Quoi qu’ils doivent sacrifier pour cela.

Ray Palmer le sait, en est persuadé ; est prêt à cela… même s’il n’y pense pas, là. Même s’il se perd dans la silhouette à ses côtés. Même s’il s’abandonne à un léger sourire, un peu niais ; car il la voit. Car elle vit encore.
Car il va pouvoir la ramener.
Car cette seule vision, si faible, ravive son cœur et son âme ; le remotive. Et lui permet de retrouver un peu de joie, après des jours de noirceur absolue.

Mais cela ne dure pas, hélas. Mais Ray Palmer est sorti de cette contemplation symbiotique… parce que la situation l’exige.
Et, aussi, parce que Simon Baz le sort de sa rêverie.

Lentement, le scientifique se tourne vers son camarade, qui l’a rejoint ; a quitté l’Atomobile émeraude, relookée, et vient se placer à ses côtés. Pour combattre les Black Lanterns.
Pour l’aider – ce qui est touchant. Mais ce qui a brisé son moment de communion avec l’esprit de Jessica.
Ce qui le gêne, et l’énerve un peu ; mais il prend sur lui.

Notamment parce que l’esprit de Jessica utilise le peu d’énergie de l’anneau, qu’il a légèrement reboosté, pour tirer sur les Black Lanterns ; direct et courageux.
Comme elle.
Mais aussi dangereux et presque suicidaire.
Comme elle, aussi.
Définitivement adorable, donc ; mais il faut quand même éviter le pire.
Comme souvent avec eux deux… eux trois, même.


« J’ai beaucoup d’idées. »

Ray se surprend lui-même, en entendant sa voix modifiée par cette puissance hybride.
Mais il enchaîne, car les Black Lanterns arrivent et n’ont été que vaguement bloqués par la puissance sacrifiée de Jessica.


« Mais la première est d’éviter qu’elle… bon sang, on est d’accords qu’elle est là, hein ? Et même si je sais qu’elle veut se battre, elle va vider l’anneau ; je l’ai rechargé un peu, mais c’est très faible et mon énergie n’est pas celle d’une Batterie. Si elle recommence, elle… »

Palmer ne finit pas – mais Simon va comprendre.
Ils risquent de la perdre, si elle recommence ; de la perdre définitivement.
Et c’est hors de question.


« Récupère son essence, Simon. »

Il lève sa main, qui tient l’anneau ; il ne le porte pas.
Il n’en est pas digne.
Et n’oserait pas, surtout – c’est celui de Jess’. Pas le sien.


« Je te renvoie l’anneau quand j’ai terminé, mais… récupère son essence ; et pars. »

Ray laisse son regard enflammé glisser vers lui, et sourit ; lentement.
Tristement.


« حمايتها ولا تنظر خلفك.. »

Simon Baz est certainement surprise que le scientifique lui parle en arabe – mais Ray est définitivement plein de surprise ; et de détermination.
Notamment parce qu’il abandonne soudain le Green Lantern… pour se précipiter en avant. Pour aller au-devant des Black Lanterns, sur lesquels il tire brutalement – des rafales d’énergie lumineuse teintée de puissance d’Oa.
Une attaque hybride, entre-deux ; comme lui.


« Je sais que vous êtes encore un peu là, Sue et Ralph. »

Le Black Lantern Elongated Man protège son épouse, et glousse en se tournant vers leur ennemi ; leur cible.
Leur victime.

« Oui, bien sûr… je suppose que tu vas vouloir en appeler à notre amitié ? A nos sentiments ? Nous demander d’arrêter, parce qu’on était proches ?
Est-ce que je dois te rappeler ce qu’on a subi par ta f… »


« Non. »

Ray soupire, et serre les poings.

« Je sais que vous m’en voulez… et vous n’avez pas tort. »

Malgré les flammes émeraudes, une tristesse intense se lit dans ses yeux.

« Vous êtes morts à cause de Jean ; et Jean a fait ça pour me récupérer… parce que je n’ai pas remarqué sa folie, sa détresse. J’aurais dû, ça… ça aurait évité des drames.
Vous avez raison de m’en vouloir, mais… je ne suis pas responsable de vos morts. »


« Menteur ! Comment oses-tu… »

« Ce n’est pas moi qui vous ai tués, et… et si je regrette ça, je ne dois pas supporter une culpabilité injuste.
Ce n’est pas moi qui vous ai tués, et j’ai traîné ça trop longtemps. »


Palmer ne saura jamais si cela vient directement de lui, ou si cette pulsion est liée à l’influence de Jessica – il l’ignore ; et il s’en fiche.
Il sait qu’il a raison.
Et il sait qu’il n’est que temps de s’en rendre compte.


« Il est temps d’y mettre fin. »

Les Black Lanterns grognent, hurlent ; enragent.
Se projettent sur lui.
Mais… il est trop tard. Mais ils sont directement pris par l’autre acte de Ray – son attaque ; son choix.
Sa décision.


Grab an end, pull hard and make a wish ; Atom - Page 2 Giphy

Son explosion.
De sincérité, d’humilité – et de puissance ; il lâche tout. Il libère tout.
Et projette tout contre les Black Lanterns… sans rien garder. Sans rien garder pour lui.
Sans même penser à lui !

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Jessica Cruz / GL
Jessica Cruz / GL
Super-Héros
Inscription : 20/11/2017
Messages : 303
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire ; Poison Ivy
Situation : Ramenée à la vie récemment
Localisations : Secteur 2814
Team Atom
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 21 Juin 2019 - 22:22
Grab an end, pull hard and make a wish ; Atom - Page 2 Simon11



Grab an end, pull hard and make a wish

Déjà, elle commençait à changer. Simon comprit ce que Ray allait lui dire quelques instants avant qu’il ne le formule, mais les mots du scientifique l’aidèrent à en mesurer les conséquences. C’était Jessica, mais ce n’était pas elle – les deux en même temps. Elle s’était extraite de son anneau, un anneau vierge avant qu’il ne finisse à ses doigts, et y puisait toute la puissance qu’il y restait pour se matérialiser à leurs côtés. Elle prouvait, une nouvelle fois, et ce même dans la mort, que la théorie de Simon était correcte : Jessica voulait vivre, le tout avec une force brute et impressionnante. Elle continuait de le leur montrer, même dans la mort. Même alors que… ce n’était pas elle. Pas vraiment. C’était son empreinte et les marques qu’elle avait laissées dans l’anneau qui se manifestaient, mais elles ne pourraient pas le faire indéfiniment. Si elle avait eu l’air de parler un peu plus tôt, les mots qu’elle disait désormais ne semblaient plus sortir de son visage figé. Quand Ray se tourna vers lui, avec cet éclat de détermination triste dans le regard, Jessica resta de marbre à côté de lui. Elle s’effaçait. Il avait raison. Elle poussait trop loin et … Ray avait besoin de cette énergie plus qu’elle à cet instant.

Simon tendit la main pour récupérer l’anneau, et Jessica le suivit du regard, ses yeux sculptés dans l’émeraude vide. Ca ne l’empêcha pas d’imaginer sa colère et ses protestations, mais elle n’était même pas vraiment là… Et Ray avait raison. Encore et toujours.

L’arabe le prit par surprise. On ne rencontrait pas grand monde aux Etats-Unis qui n’avait aucune origine et qui le parlait aussi bien que Ray. Les doigts de Simon se refermèrent sur l’anneau tandis qu’il dévisageait l’étrange créature hybride qu’était devenu Atom. Ce dernier s’écarta finalement pour se retourner vers les Black Lanterns sans même avoir l’air de frémir.

« لا تموت يا صديقي » souffla Simon en ravalant la boule dans sa gorge.

Il baissa les yeux vers son anneau et se détourna lui aussi, vers l’Atomobile qu’il avait laissée un peu plus loin. Il s’envola vers elle sur quelques mètres avant de se stopper et de se retourner vers Ray qui semblait parler avec les Black Lanterns. La silhouette maintenant presque invisible de Jessica était toujours près de lui, dans son dos. Il n’y avait presque plus de flammes vertes désormais, juste une ondulation sans l’espace là où son corps aurait dû se trouver. Son visage, par contre… Simon pouvait le voir clairement, car quand il tourna l’anneau dans sa main et s’apprêta à le glisser à son doigt, Jessica braqua son regard sur lui. Il comptait sur sa propre volonté et sa domination de l’anneau pour reprendre le contrôle du peu d’énergie qu’il y avait, et donc, d’elle.

Mais elle le regarda. Et il vit clairement son visage. Si clairement qu’il lui donna l’impression de brûler ses rétines.
Elle pleurait. Des larmes qu’il ne voyait pas mais qui étaient là, pesantes sur son expression. Un de ses bras était tendu vers Ray, et elle pleurait. Etait-elle consciente que son corps était… se rappelait-elle de ce qui lui était arrivé ? Est-ce qu’elle comprenait ce qu’ils faisaient, et pourquoi elle n’était pas vraiment là … ?

Simon se détourna rapidement tandis que son cœur bondissait dans le fond de sa gorge. Il glissa l’anneau à son doigt et se précipita vers l’Atomobile sans oser vérifier si Jessica avait bien disparu. Il ne pouvait pas faire face à ses yeux, pas tout de suite. Peut-être même jamais. Ray était le seul qui semblait être capable de faire quelque chose contre les Black Lanterns et le temps pressait. Il ne pouvait pas… Ce n’était pas comme si, à lui tout seul, il pouvait empêcher ce combat… n’est-ce pas ?

« Que se passe-t-il ? » demanda Liseth en se précipitant vers lui quand il entra dans le vaisseau.

« On y va, » répliqua Simon sans lui adressa un regard. Il s’avança vers le boîtier que la jeune alien avait sorti plus tôt et l’attrapa. « Anneau. Trouve les coordonnées et trouve un moyen de les transmettre à Ray. »

« Tout de suite. »

L’anneau se mit à la tâche et scanna rapidement la technologie de Liseth. Simon s’installa aux commandes.

« Oh… attent -- ! »

Une puissante déflagration vint secouer l’Atomobile l’espace autour d’eux se colora de vert intense. Penchée sur le tableau de bord, Simon releva la tête avec un hoquet de surprise. Lancée par son lien avec l’anneau, l’Atomobile était déjà en route, mais … mais…

Ne te retourne pas, avait dit Ray, en arabe. Simon l’avait pris comme un serment, peut-être parce que cela avait été dit dans sa langue maternelle. Parce qu’il avait fait l’effort, pour lui, de parler en arabe. Parce que ça avait été cérémoniel.
Ne te retourne pas.

« Ah, fais chier ! » grogna-t-il.

Il fit volte-face.

« Liseth ! » Elle se tourna vers lui, livide et visiblement secouée. Il tendit le bras, attrapa le sien et l’attira vers le poste de commandes. « Avance. Tu pilotes. Ne va pas trop vite, okay ? Je vais le récupérer, et après, tu appuies sur le champignon. »

Elle le regarda avec de grands yeux écarquillés, mais elle hocha la tête, esquissa une moue déterminée et prit place sur le fauteuil. Le temps qu’elle avait passé avec Scrapps avait de toute évidence fait son effet. Tant mieux.

Simon s’extirpa vers l’arrière de l’Atomobile, utilisa son anneau pour passer au travers de cette dernière et fila tout droit vers l’origine de l’explosion. Vers Ray.
Il avait promis, d’une certaine façon. Ne te retourne pas. Il avait eu toutes les intentions du monde d’obéir. Mais, hanté par les yeux de Jessica… que pouvait-il faire d’autre, vraiment ? Il n’allait pas la ramener dans un monde où Ray Palmer était mort. Il ne pouvait pas le perdre lui aussi.

Alors il fila à toute vitesse, déterminé à le récupérer et le ramener dans l’Atomobile par la peau du cul s’il le devait. Ensuite, ils se tireraient.

Son regard se posa sur la silhouette de Ray qui partait à la dérive à quelques mètres. Où étaient les Black Lanterns ? Rien à foutre. Putain, ne sois pas mort, espèce de taré. Par pitié. Par pitié.

« Anneau, trouve-moi le trou noir le plus proche, » demanda-t-il en accélérant.

Ils allaient prendre la navette express pour se sortir de là.


:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Atom
Atom
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1661
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Dr Fate ; Superman ; Adam Strange.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
Legends of Tomorrow

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 22 Juin 2019 - 17:44
L'explosion d'énergie est terrible.
Et surtout efficace.

Les Black Lanterns sont anéantis ; littéralement.
Les corps morts-vivants de Ralph et Sue Dibny sont supprimés par la puissance libérée par Ray Palmer, qui sacrifie ainsi ses pouvoirs de lumière mais aussi la force émeraude prise dans l'anneau de Jessica ; il lâche tout. Il donne tout.

Il est même prêt à donner sa vie, une fois de plus.
Mais, une fois de plus, le destin lui refuse ce sacrifice – et s'organise pour qu'il survive.

Simon Baz, ainsi, refuse que son allié improvisé disparaisse ; autant parce qu'il ne le supporterait pas, que parce qu'il refuse de l'annoncer à Jessica Cruz, s'il arrive à la ramener.
Des motivations nécessaires pour réaliser l'impossible ; pour récupérer le corps inconscient et brisé de Ray Palmer, désormais sous forme humaine mais incapable de bouger, de se reprendre. Sur le point de périr, d'une chute et de fatigue.
Mais le Green Lantern le sauve. Et se projette ensuite ailleurs, pour échapper à l'explosion d'énergie émeraude.

Vers un espoir.
Vers une sortie.
Vers un trou noir.


Grab an end, pull hard and make a wish ; Atom - Page 2 Black-Hole-Image

Même si celui-ci est différent des autres. Même si celui-ci s'est nourri de l'énergie relâchée par Ray Palmer.
Même si celui-ci est bien plus dangereux que les autres.
Mais... Simon Baz n'a pas le choix ; la puissance est lâchée, et va les toucher. Les tuer.
Il n'a pas le choix – et prend ce trou noir.
Bien qu'il n'ait aucune idée de la destination qui l'attend.


**
*
**

Plus tard ; ailleurs.
Evidemment ailleurs – et évidemment plus tard, comme Simon Baz commence à s'en rendre compte ; car il a mal. Car il a certes pu passer dans le trou noir avec Ray Palmer... mais le choc a été tel qu'il est tombé dans l'inconscience, sous l'impact et la douleur.

Les souffrances demeurent – mais il est réveillé.
Et se rend compte que le trou noir l'a amené bien loin de Hellhole.


Grab an end, pull hard and make a wish ; Atom - Page 2 Alien_hospital_by_alexruizart_d53ud6m-fullview.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7ImhlaWdodCI6Ijw9NTU3IiwicGF0aCI6IlwvZlwvOGVjY2MwNjctNDY4YS00NGRiLTg1YjYtZDkwYmQ5NDg2YWE2XC9kNTN1ZDZtLTdlNGZhNzNkLTY1MmMtNDQ5NC1iN2E3LWRlMTA5ZTk0Yzk1OS5qcGciLCJ3aWR0aCI6Ijw9MTAyNCJ9XV0sImF1ZCI6WyJ1cm46c2VydmljZTppbWFnZS5vcGVyYXRpb25zIl19

Bien loin de tout ce qu'il a pu connaître jusque-là, aussi.
Même si le Green Lantern est sûrement loin de cette pensée – car il découvre qu'il se réveille dans l'un de ces étonnants tubes, sur lesquels des machines agissent ; et il voit Ray Palmer, à ses côtés. Dans un tube, aussi.
Mais un tube fermé – avec une machine qui agit sur lui, sans qu'il sache pourquoi !

** Ne t'agite pas, Green Lantern. **

Quelques mots résonnent ; dans sa tête.
Communication télépathique.

** Ton allié est gravement blessé. Nos soins le maintiennent en vie, mais il lui faudra des jours de repos ; nous pouvons les offrir. Si tu acceptes de collaborer avec nous. **

Une porte s'ouvre, soudain, et une forme apparaît ; approche.
Se plante devant Simon.

Grab an end, pull hard and make a wish ; Atom - Page 2 Latest?cb=20180117165758
Un extraterreste, donc.
A l'allure pacifique – mais le Héros sait que les apparences sont trompeuses.

** Nous sollicitons ton aide, Green Lantern. Notre monde se meurt, car le noyau de la planète se désagrège ; il faut implanter un dispositif de notre invention pour le solidifier, mais la chaleur et les dangers sont trop grands.
Nous sommes dans une zone des galaxies où les communications universelles sont faiblesses – ton Corps n'entend pas nos appels à l'aide. Nous allons périr, si personne ne nous aide. **


Simon a encore mal, et doit être perturbé ; mais il sait que les trous noirs créent des passages entre deux points de l'Univers, et celui qu'ils ont pris les ont menés là.
Dans un coin paumé ; où des gus bizarres ont besoin d'aide... alors qu'il a clairement autre chose à faire. Comme sauver Jessica, rejoindre Liseth, et empêcher les Black Lanterns de récupérer la White Lantern.
Mais... des gens sont en danger ; et Ray Palmer a besoin de soins.

Simon n'a donc pas le choix – mais ça ne doit pas lui plaire.
Nul doute que Ray, quand il se réveillera, en entendra longuement parler !
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Grab an end, pull hard and make a wish ; Atom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ivy Town :: Atom Building-