Bus marin occupé


Inscription : 29/11/2012
Messages : 3927
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 28 Juin - 14:41
Barry avait été appelé sur place en sa qualité de membre de la police scientifique de Central City. Le commissariat de Keystone était une extension des services de police centralien. Diminution de budget oblige, le laboratoire de Central était donc le seul disponible pour les deux villes. Ce qui était en soi une aberration, car les crimes des deux villes cumulés ralentissaient incroyablement le travail. Une chance que "Flash" venait aider de temps à autre sinon Barry serait submergé. De la même façon Keystone avait son bureau de profileur, mais pas Central se qui obligeait quelques fois à allez au commissariat voisin pour obtenir des services. Bref un système un peu boiteux, mais qui explique pourquoi Barry est au froid dans cette journée pluvieuse de l'autre côté de la rive à regarder une grue policière s'activer.

En effet, il y a peu de temps The Trickster avait pris un bus comme terrain de jeu. Détective Chimp était également à l'intérieur et c'est probablement ce qui explique qu'au bout du compte il n'y avait pas eu plus de victimes dans cette histoire. Même si le chauffeur de bus encore sous le choc prétendait que Chimp était en partit responsable des affres qui ont eu lieu Barry en doutait. Il allait devoir néanmoins bien étudier la carcasse de bus qui avait enfin été retrouvé dans le fond de la rivière.

Normalement la police aurait arrêter de chercher cet autobus afin de prendre un autre dossier, mais la pression du syndicat de 242 dirigé par Keith Kenyon alias Goldface avait fait pression, car certain travailleur de la voirie avait été tué lors de l'incident. Donc sous la pression la ville avait exigé que l'on continue l'enquête, ce qui plaisait à Barry. Il détestait l'idée du directeur Singh plus on en faisait mieux c'était, peu importe la qualité du résultat.

Le bus avait été retrouvé plus en amont de la rivière et la grue était maintenant bien prise dans le bâtiment. La corde métallique remontait tranquillement soudainement elle donna un grand coup. C'était plus qu'inhabituel et où les autres on pensé que l'autobus venait de frapper un petit récif non répertorier Barry venait de tomber en monde défensif.

Le Bus sortit complètement de l'eau et pendait au bout de la corde. La grue l'avançait vers le bord quand Barry remarqua un déplacement dans l'autobus. Il y avait quelques choses dedans et il semblait le seul à l'avoir remarqué. Le truc sortit et sauta vers la berge.


Tout se passa très vite Barry se changea en Flash trop rapidement pour que personne ne s'en rendre compte. La bête avait atteint la cote et tenait dans ses mains un autre policier qui était sur place, il lui arracha littéralement la tête. Flash disparu au zoo de Keystone et revint avec un fusil a fléchette tranquillisante. Deux dans le cou de la bête et elle s'endormit. Puis il se rechangea en Barry, un des policiers. Gueula et la procédure se mit en marche. Maintenant le bus n'avait plus d'importance on s'occupa du corps du monstre. Il serait transporté à la prison du comté. Il y avait quelques choses d'incompréhensible qui était ce monstre marin?

Barry activa son commutateur de la Justice League.

Flash pour Aquaman, rejoint moi a Iron Height à Keystone City, on a un problème.

Barry prétexta un malaise et disparu pour faire place à Flash et escorta la bête jusqu'a Iron Height ou il allait attendre son spécialiste marin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 29 Juin - 0:50
Encore une journée tranquille à Amnesty Bay. Aquaman avait passé sa journée à s'occuper de délits mineurs qui n'importait que lui, tel que jeter une pièce dans une fontaine ou jeter une bouteille à la mer. Ces superstitions l'insupportaient, il ne comprenait pas pourquoi l'homme avait besoin de croire en des mensonges aussi grossiers pour vivre, ça revient à vivre dans l'ignorance, et l'ignorance engendre des guerres et des monstres. Voilà pourquoi un geste aussi annodin pouvait le pousser à bout. C'est dans ces conditions, entrain de sauver le monde en empechant quiconque de jeter une bouteille à la mer, qu'il fut interrompu.

-Flash pour Aquaman, rejoint moi a Iron Height à Keystone City, on a un problème.

Flash n'était pas du genre à appeler pour rien, à vrai dire personne n'appele Aquaman sans une bonne raison et/ou une bonne bouteille. Ca couplé au fait que Flash l'avait sauvé deux fois face à Steppenwolf, il devait répondre présent. Lachant un homme qu'il tenait par le col, il s'élança, plongea et nagea vers Keystone City. L'eau était bonne, agréable pour une baignade, dommage qu'Aquaman n'en profita pas plus. Il arriva bien rapidement à destination remarquant une agitation et une foule rassemblée à son lieu d'arrivé, pensant qu'elle l'attendait, alors qu'il venait simplement de débarquer au lieu où se trouvait le bus auparavant. Attrapant un journaliste de la foule, il lui demanda de le conduire à Iron Height, lieu de rendez-vous. Une fois arrivé un homme l'escorta jusqu'à Flash. Une fois sur place il observa l'homme tout vêtu de rouge et une table sur laquelle gisait un corps. Tout en s'approchant il lacha à Flash, d'un ton de voix de plus en plus inquiet au fur et à mesure qu'il s'approchait et voyait le corps.

-Alors Flash ? Qu'est-ce-qui...m'amène ?
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3927
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Sam 29 Juin - 14:32
Bonjour Arthur, merci d'être venu aussi rapidement.


Il s'avança pour lui serrer la main. Le corps devant Barry était a moitié immergé dans l'eau, il était enchaîné au fond de la civière. Il était vivant bien que pour l'instant inconscient. On pouvait le voir respirer le thorax montait et descendait dans un rythme irrégulier probablement accéléré par la panique malgré les tranquillisants. Barry avait eu le temps de regarder certaines petites choses. Il en était venu à la conclusion de cette chose était apparenté à certain poisson du fond de l'océan, mais sa stature bipède en faisait plus un "humain que d'autre chose".

Nous avons un problème, nous avons retrouvé ça dans la rivière de Cental/Keystone. Il a foncé sur nous et a tué un agent de police sans aucune difficulté. Tout à l'heure il s’est réveillé et j'ai tenté de communiquer, mais il crie sans cesse et ne forme aucun mot. Pour l'instant, il est sous sédatif, je ne sais pas si tu pourrais peut-être lui parler toi. En fait je veux dire, dans ta tête. Que faisait-il dans notre rivière? Selon sa consistance son corps semble plus adapté à la pression de l'océan, celle d'une rivière semble extrêmement inhabituelle pour lui. Je ne sais pas si tu en as déjà croisé sous l'eau ou je ne sais pas... Bref je suis un peu dans le néant et j'ai besoin de tes lumières.

Barry ne savait pas trop quoi dire. Il n'avait pas d'information réelle tout dépendait d'Aquaman en ce moment. Flash connaissait bien Arthur et il l'aimait bien. Il comprenait la plupart du temps son attitude bien qu'il ne la supportait pas toujours. Tout ce côté, trop fier pour demander de l'aide dans le besoin, l'énervait un peu. Demander de l'aide n'est pas faible, il faut bien souvent être assez fort pour le faire, car il s'agit de regarder les intérêts des autres avant les siennes. Barry lui n'hésitait pas, mais autant lui était protecteur envers les villes jumelles, le sentiment de protection envers Atlantis qu'Arthur Curry laissait transparaître était sans égal.

Tu peut m'aider? Je peux le réveiller si tu veux, juste a lui injecté cette dose d'adrénaline et il se réveillera.

Il tendit une seringue à Arthur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 7 Juil - 23:32
« Il était seul ? Ils sont plus du genre à chasser en groupe, vous avez eut d'la chance, enfin je crois... »

Arthur prit la seringue que lui tendait Flash et s'approcha de la bête. Il n'était pas très confiant, il avait toujours du mal à faire confiance dans les méthodes humaines. Inquiet, il enfonça l'aiguille au niveau du ventre de la bête, endroit qu'il jugea le moins dangereux dans le cas où la bête se reveillerait subitement. La créature ne tarda pas à s'éveiller, elle avait l'air dans son état normal, criant comme à son habitude. Aquaman, qui n'était toujours pas entré en communication avec la bête, sembla déceler de la satisfaction dans l'expression de la bête. On a beau être un monstre des fonds marins ou un humain, les sentiments s'expriment souvent de la même façons pour les deux, une sorte de language universel. Il n'en est malheureusement pas de même pour les paroles, c'est alors qu'on  fait appelle à Aquaman. Les cris continuèrent. Aquaman se concentra. Les cris devenaient des mots, les mots devenaient une menace.

« Aquaman, ici ? Ça fait des semaines que nous observons la terre sans l'aperçevoir. La reine sera contente, nous savons où commencer pour ramener à manger »

Arthur coupa le contact avec la bête, il ne l'entendait plus, il en avait assez entendu.

« J'ai étais quelque peu occupé ces derniers temps, n'allez pas croire que j'me cacher »

A ces mots, dont il doutait de la porté sur une telle créature, il fit signe à Flash qu'il en avait fini. Il lui rapporta ensuite la traduction des cris :

« Je n'saurais te dire ce qu'il te criait à toi. Il était heureux de me voir en tout cas, visiblement ça fait déjà un bon bout de temps qu'ils me cherchent, moi ou autre chose, j'en sais trop rien. Mais s'ils me cherchent en vain depuis si longtemps nul doute qu'il n'est pas le seul sur l'affaire, tu ferais mieux de prévénir les autres villes. S'il est en arrivé jusqu'ici seul c'est qu'ils préparent quelque chose, et c'est souvent la même chose : ''ramener à manger ''. Il a aussi parler d'une reine, je n'vois pas qui ça peut être mais c'est pas bon signe, tant pour toi que pour moi. »

Pour la première fois depuis longtemps, Aquaman dressait une mine sérieuse. Ce genre de méthode ne ressemblait en rien à la méthode adoptée par cette race habituellement, ça n'est pas leur genre de faire du repérage avant de chasser, c'est beaucoup trop suptile pour des êtres si primitifs. Il devait y avoir quelqu'un derrière eux, il fallait découvrir qui était leur reine.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3927
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 8 Juil - 13:56
La reine? Manger?

Barry était un peu perdu. Il fallait dire que contrairement à Aquaman la majorité des ennemies de Flash sont des humains ou sinon des gorilles dotés de super intelligence. Il n'a que très très rarement à faire à d'autre genre de criminel. Ici on ne peut même pas parler de criminel, c'est littéralement une rencontre du 4e type avec des intraterrestres. Les règles sociales et les règles de la jungle "marine" étaient différentes, mais une chose était sûre, la loi du plus fort restait et selon la mine affichée par Arthur, il y avait de quoi s'énerver.

Il représente une sérieuse menace? Je veux dire il n'y en a qu'un. Ils sont combien en dessous de l'eau? Pourquoi il décide de sortir maintenant? Tu les as déjà rencontrés?

Toutes ses questions qui lui venaient en tête étaient de la déformation professionnelle. Avant d'être un justicier Barry était un policier. Certes une police scientifique (Lab Rat comme disait les "Vrais enquêteurs"), mais quand même. Il y avait tellement d'inconnu dans cette histoire, il devait vraiment se fier sur Arthur parce que c'était lui le spécialiste et si ses monstres marins s'attaquaient à la surface dieu seul sait se qui pouvait se passer. L'inconnu était une donné a laquelle on ne pouvait se fier. Toutes les questions étaient pertinentes, mais la plus importante était.

Alors Arthur, qu'est-ce qu’on fait?

Barry s'en remettait totalement au roi d'Atlantis. Ce n'était pas son domaine et pour dire vrai ça l'inquiétait. La créature était enchaînée dans une cuve à moitié remplie d'eau, mais elle avait toujours un air de défi et de confiance. Comme si tout ceci avait été planifié, comme si tout avait été décidé. Il faisait ce qu'il avait à faire. À choisir, il préférait encore Grodd à ses choses. Au moins Grodd, il le comprenait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 8 Juil - 21:45
« Tout ce qui provient de l'océan est une menace en soit, c'est imprévisible, ça ne réfléchit pas comme un homme. Un homme peut devenir une menace au cours de sa vie pour diverse raison, dans les profondeurs on naît entant que menace et on en devient une plus grande avec le temps. Il pourrait à lui faire beaucoup de victime, mais je t'avoue que j'ai plus peur de ce qui sont encore sous l'eau. Ça fait longtemps que j'en ai pas vu, ce qui leur laisse le temps de faire une petite armée, le genre d'armée qui pourrait bouffer la moitié de la ville pour le diner je pense. Mais bon, ça encore c'est pas le plus effrayant selon moi. Comme dit, il a parlé d'une reine, et il me semble avoir éliminer leur dernière reine, au vu de leur intelligence ils ont put prendre n'importe qui pour reine. C'est ça le plus effrayant. Tant qu'on ne saura pas qui est cette reine toute tes questions seront sans réponses »

Flash semblait bien plus inquiet qu'Aquaman, il venait d'enchainer les questions comme si Arthur avait été témoin d'un meurtre. Alors que pour Flash cette bête était sa préoccupation du moment, ne voyant pas tout ce qui pouvait se cacher derrière, Aquaman lui songeait déjà à cela. Impatient et inquiet à la fois, il se demandait bien qui pouvait être cette fameuse reine. La réponse se trouvait au fond de l'océan, là où les ténèbres reignent en maitre, c'est dans ce genre d'endroit que se cache ces bêtes, mais des profondeurs, il n'y a que ça dans l'océan...

« Bon, on a pas trop de choix possibles. Soit on reste sur terre et on en cherche d'autres, parce que ça m'étonnerait qu'il soit le seul, soit on le relâche et on le suit sous l'eau pour voir où il nous amène. J'ai un petit faible pour la deuxième, surtout qu'une fois qu'il n'est plus drogué il ne devrait avoir aucun mal à s'enfuir d'ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 8 Juil - 23:00
(HJ/ Bonsoir messieurs. Je me permets de répondre à l'invitation qui m'a été faite, mais n'hésitez pas à me dire si je dois modifier mon post : j'ai peur d'en faire trop, ou de nous conduire dans une voie qui n'est pas celle que vous désiriez. Allez, en piste ! /HJ)

A plusieurs kilomètres de là, la rivière séparant les deux villes jumelles est calme. Après avoir retiré le bus de ses eaux troubles, les policiers et pompiers ont évacué les lieux, autant pour se protéger d'un crachin humide que par une certaine appréhension après la découverte de la créature à l'intérieur du véhicule. Si les sauveteurs et protecteurs de Keystone et Central City en ont vu de dures, de tels monstres ne sont pas courants chez eux.

Sur la rive de Keystone City, à quelques mètres des zones industrielles et des routes, plusieurs silhouettes sombres s'échappent de l'étendue aquatique. Des formes vaguement humanoïdes, terriblement inhumaines, apparaissent lentement. Leurs yeux vides et cruels sont fixés devant eux, cherchant un but, un objectif - une proie. Ils ne tarderont pas à trouver ce qu'ils cherchent.
Soudain, comme animés d'une furie terrible, la quinzaine de monstres se précipite en avant, hurlant des mots incompréhensibles dans un langage à jamais inconnu de la race humaine.


Courant, sautant, ils foncent vers les bâtiments, cherchant toute trace de vie, toute trace de victime dans les environs. Ils savent que l'un des leurs a été pris par le protecteur de la ville, mais ils savent qu'ils ont un peu de temps avant d'être attaqués - le conseiller de la Reine a tout prévu pour qu'ils puissent se sustenter et ramener des vivres pour leur peuple.

Les créatures se rapprochent des zones habitées, et fondent déjà sur les premiers employés, ouvriers et pauvres innocents qui se trouvent sous leurs griffes.
Les premiers hurlements sont poussés, les premières bouchées sont prises et les premières chairs sont dévorées.

Ce n'est que le début, et l'homme présent dans un sous-marin sous les eaux de la rivière le sait bien. Calme, immobile, il fixe sur un écran d'ordinateur l'avancée des troupes de monstres. Chacun a été opéré pour qu'un traceur et une petite boule métallique soient implantés dans leurs corps, avant d'être lancés sur le monde de la surface.

Derrière son casque et sa double-visière écarlate, l'homme attend encore quelques secondes, veillant à ne pas agir trop rapidement. Le Trench abandonné dans le bus a bien été amené à l'endroit qu'il espérait, et il est persuadé que son vieil ennemi est déjà sur place - le protecteur des villes jumelles est bien trop intelligent pour ne pas demander de l'aide au "spécialiste" des profondeurs.

Lentement, l'homme déplie son bras et pose un doigt ganté de noir sur un gros bouton... rouge, évidemment. Il ne peut empêcher l'esquisse d'un sourire quand il sent ses machines envoyer un signal silencieux vers le monstre reposant devant Flash et Aquaman - signal qui déclenche la petite boule métallique implantée quelques jours auparavant.
Une explosion brutale emporte la créature et la pièce dans laquelle elle se trouve. Même si l'homme sait que Flash sera assez rapide pour se protéger et veiller sur son allié, quelques innocents périront avec un peu de chance et seront encore sur la conscience de sa Némésis.

Cela fait bien trop longtemps qu'il l'a laissé en paix - cela fait bien trop longtemps qu'il lui a laissé croire en l'espoir d'un futur joyeux.
Il est temps de lui rappeler que cela ne peut pas arriver... il est temps qu'Aquaman subisse à nouveau son juste courroux.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3927
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 8 Juil - 23:18
Barry hésitait. Il fallait avouer par contre qu'un monstre de ce genre n'aurait pas passé inaperçu et qu'il aurait probablement entendu parler. Surtout que ce genre de bête n'avait pas l'air d'une lumière et ne semblait pas avoir de plan précis autre que... MANGER et faire se que dit la reine. Il regardait la bête devant lui qui commençait à se débattre.

Bien, j'en suis! Humm, j'imagine que ce genre de créature ne vie pas à la surface donc à moins que tu règles mon petit problème je vais devoir ressortir mon vieux tuba. Je crois bien avoir ça quelques parts dans mon vieux coffre à jouet.

Il se doutait bien qu'Arthur aurait de quoi le faire respirer sous l'eau. Les atlantes avaient une technologie au-delà de l'imagination des terriens. C'était selon plusieurs la civilisation la plus avancée de toute la planète, bien que certains puristes humains continuaient à dire le contraire. Mais il suffisait de voir pour comprendre à quel point la science humaine était en retard sur celle Atlante. Dommage qu'il soit si avare de partage et si protectionniste, car leur savoir pourrait aider à résoudre plusieurs problèmes sur terre.

Barry sortit une seringue et repiqua le Trench afin de le droguer. Une petite dose rien de bien fort juste de quoi facilité le transport. Puis il dit à voix haute pour les caméras d'Iron Height.

Je réquisitionne ce prévenu au nom de la Justice League.

Puis il prit le Trench sur son épaule il devait faire vite, car Wolf avait sûrement déjà envoyé une escouade les arrêter. Après tout, le Trench avait tué un policier se qui n'était pas rien, mais rendre justice à cette victime était de ne pas rendre sa mort inutile et de préservé le reste de la planète de ce genre de créature.

Allez je te paie le transport jusqu'à la rivière.

Donc le Trench sur l'épaule il se saisit d'Aquaman sur par la hanche et décolla. À peine sortit de la prison il sentit que quelques choses clochaient, en se rapprochant il sentit une chaleur sur son épaule. Toujours en mode Speedforce Barry sentait la chaleur de l'explosion qui avait commencé directement sur son corps. Elle était malheureusement trop lente pour ne pas qu’il réagit. Il lança le Trench puis courut rapidement avec Aquaman et s'éloigna ayant évalué la puissance de l'explosion via la chaleur créée à la seconde. Il alla donc vers la zone résidentielle de Keystone qui était séparé par la plaine qui subit l'explosion. Puis il arrêta.

Wow on la échappé belle c'est normal que ces bêtes explosent?

AAAAAAAAA

Dans la zone résidentiel derrière lui on entendait des cris de paniques et un porté par le vent vint aux oreilles de Flash qui disparu dans la seconde. Se doutant bien que son compère viendrait le rejoindre. L’apparition et l’explosion de cette créature n’était, selon Flash, plus aucune chance d’être une coïncidence.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 11 Juil - 21:56
« Wow on la échappé belle c'est normal que ces bêtes explosent? »

La bête venait tout juste d'exploser alors que Flash et Aquaman se dirigeait vers la rivière. Heureusement Flash était plus rapide que l'explosion et avait relacher la bête durant sa course, ainsi, aucun de nos deux héros ne fut blessé, seul la bête fut consummé par sa propre explosion. Cet événement n'eut pour effet que la confirmation qu'il y avait bien quelqu'un derrière tout cela, malheureusement l'explosion avait aussi emporté leur seul chance de trouver cette personne.

« Non, enfin je crois pas... Je sais pas, il y a un intérêt à exploser sous l'eau ? »

« AAAAAAAAA »

Des cris vinrent empêcher tout débat. Ils provenaient de la zone résidentiel dont ils étaient proches, Flash se trouvait d'ailleurs déjà sur place. Aquaman ne tarda pas à le rejoindre après quelques sauts. Une fois sur place il constata les faits : une quinzaine de Trenchs attaquaient une centaine d'habitants. Ceux-ci couraient, tentant de fuir les monstres qui les pourchassaient, certains étaient déjà à terre, mordus par les monstres, d'autres venaient tout juste d'être attrapés et n'attendaient plus que la mort pour se sauver.

Aquaman aperçut un enfant, lui aussi fuyant une de ces créatures. Il bondit et coupa net la course de celle-ci. La créature ne tarda cependant pas à réagit sautant sur Arthur pour le croquer à pleine dent, ce qu'il empêcha d'un simple coup de trident. Une lutte s'engagea. Il n'est pas chose aisée que de se débarasser de Trenchs quand ils sont si nombreux, ils sont imprévisibles et très obstinés. Il faut s'occuper d'eux et de la population environnante, qui, pour ceux qui parvenaient à s'échapper, rester cependant non loin de la zone afin de filmé la scène.

« Ils sont cons ou quoi ? Pourquoi ils se cassent pas ? Ils veulent crever ?! »

Ce qui mettaient Aquaman dans cet état était surtout le fait qu'il ne savait rien de ses adversaires, l'explosion l'avait plongeait dans le doute le plus total concernant ces créatures. Jamais auparavent elle n'avait explosé ou utilisé des éclaireurs. Ils savaient tout sur eux et pourtant il en avait encore beaucoup à apprendre sur ses adversaires. Il lui fallait cependant agir, prendre une décision et la bonne, celle qui sauvera des vies et la sienne avec si possible.

« Flash, faut faire quelque chose. Je sais pas trop mais, imagine si eux aussi pouvaient exploser... Tu pourraient évacuer la zone, mais ça ne résoudrait pas le problème. Je pense qu'on doit les ramèner à l'eau, pas trop le choix... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 18 Juil - 22:28
(HJ/ Je m'excuse du retard, j'ai été très pris récemment et je reprends peu à peu pied sur Internet. N'hésitez pas à me dire si j'en fais trop. /HJ)

"Tu as toujours le choix."

Une voix à l'accent métallique s'élève derrière les deux héros. Alors que les Trenchs continuent leur avancée inexorable au sein de la ville, s'acharnant contre les habitations à défaut de pouvoir dévorer les humains qui ont déjà fui, une longue silhouette sombre se place à quelques mètres d'Aquaman et de Flash.

Vêtu d'une armure impressionnante, qui recouvre tout son corps, un homme leur fait face. Son casque étrange, dérangeant, les fixe avec son immense visière rouge, prête à cracher le feu de l'enfer sur son ennemi éternel à la moindre provocation. Serrant ses deux mains gantées autour d'un trident métallique, Black Manta observe les deux membres de la Justice League en profitant de l'instant et du plaisir du chaos et de la destruction.

"Tu peux toujours te suicider devant moi et mettre un terme à toutes ces souffrances."

Fondamentalement, il ne veut pas d'une telle fin, d'une telle conclusion à leur haine si farouche et personnelle. Cependant, il tient autant à voir mourir Aquaman qu'à le faire souffrir, à détruire son monde, son univers et sa réputation. Le mettre directement en cause, l'accabler et jeter sur lui la responsabilité de ces atrocités est un certain délice, qui ne sera complet que lorsque les médias en auront connaissance.

"Mais j'imagine que tu n'es pas de ceux à se sacrifier pour les autres - tu n'es pas ce genre de héros. Ton fils en sait quelque chose."

Lentement, Black Manta soulève son trident, le fait rouler entre ses mains et le pointe directement vers les deux héros.

"Bon... commençons, voulez-vous ?"

Alors que les Trenchs s'enfoncent un peu plus dans la ville, une commande silencieuse est activée dans son vaisseau mystérieux. Deux missiles sont propulsés vers Keystone City, s'élevant des eaux, filant dans les airs avant de viser le commissariat principal et une des nombreuses écoles locales. Il s'agit évidemment de distraire le bolide pour permettre à David de s'en prendre directement à Aquaman sans intervention extérieure - classique, mais efficace, espère-t-il.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3927
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Dim 21 Juil - 14:31
Barry ne parla pas un mot. La situation exigeait de la rapidité et de l'intelligence. Il fila à la bibliothèque de Central City laissant ainsi Aquaman et Black Manta seul. Barry détestait laisser des adversaires comme ça, mais il y avait priorité. Il chercha dans tous les rayons de la bibliothèque et trouve un livre sur la fabrication du matériel de pêche dont il avait besoin. Il le lit de fond en comble en moins d'un quart de seconde, puis il répéta la même chose avec tous les ouvrages sur le sujet ainsi que certains sur la ferronnerie et le tissage, puis partit rapidement vers la ferronnerie la plus proche.

Les speedsters avaient une faculté impressionnante que les spécialistes comme Barry avaient appelée Speed Memory. En Speedmode il pouvait lire une bibliothèque en entier en moins d'une seconde et toute cette connaissance bourrée dans son cerveau était limpide comme s'ils étaient des experts dans le domaine. Malheureusement pour tous les flash à l'exception de Bart Allen, cette capacité était très limitée dans le temps, ils oubliaient très rapidement tout ce qu'ils avaient appris. L'information se stockait dans la mémoire à court terme et court pour un speedster c'était très cours.

Quoi qu'il en soit Barry arriva dans la ferronnerie et mit ses nouvelles connaissances en action et avec du fil de fer renforcé plusieurs fois il créa un immense filet à pêche. Il retourna ensuite en le tenant ouvert dans la scène d'Action. Tout s’était passé extrêmement rapidement et les missiles n'avaient pas encore atteint Keystone. Il ouvrit le filet et attrapa au vol les deux missiles. Évidemment au contact du filet de pêche ils allaient exploser, mais tout se passait si rapidement que l'explosion n'aurait pas lieu tout de suite, Barry chevauchant l'impact de sa vitesse.

Il alla ensuite vers les Trenchs et les enfila un par un dans le filet. À cette vitesse, ils avaient l'air immobiles dans leurs mouvements et Barry devait l'avouer il n'avait rien d'humain et encore moins rien de compréhensible. C'était comme exploser les jouets de Toyman ou les doubles de Mirror Master. Barry se demandait même s'ils pouvaient être considérés comme espèce pensante, puis il se dit que non. Tous dans le filet la chaleur de l'explosion commençait à se faire sentir. Il courut avec le filet surchargé de Trench et de deux missiles jusqu'à la rivière et immergea son paquet dans l'eau.

Espérant que l'eau amenuiserait la chaleur de l'explosion des missiles, qui n'était pas des torpilles. Puis avec les carapaces des Trenchs et l'explosion qui s’était légèrement essoufflée dans le voyage (se qui avait causé de petits incendies dont Flash devrait s'occuper) Les Trenchs survivraient à l'impact, mais ne seraient pas assez puissants pour revenir à l'assaut. Parlant d'Assault Barry se demandait si Black Manta et Aquaman avait commencé leur combat. Quoi qu'il en soit, il n'avait pas le temps, il devait éteindre les incendies qu'il avait provoqués en ne détruisant pas les missiles immédiatement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 31 Juil - 19:21
« La mort d'un homme n'a jamais empêché celle des autres, pourquoi la mienne serait différente ? »

Flash venait de quitter la place, Aquaman et Black Manta était désormais face à face. Ils s'observaient. Chez Arthur montait un sentiment de dégoût, chez Black Manta devait monter l'excitation. N'importe quel autre vilain aurait pu être derrière tout ça, Aquaman aurait été rassuré, le seul qu'il redoutait venait d'apparaître sous ses yeux. Il ne sentait pas près, il était encore dans le deuil, sans la pleine possession de ses moyens. La plupart de ses décisions étaient guidées par l'alcool, puisque même sobre il n'avait pu sauvé son fils l'alcool semblait être de bons conseils. Avant il était source de moquerie, il n'imposait guère le respect, désormais il était repoussant, seulement bon à susciter la pitié. Cette image d'Aquaman était celle que Black Manta lui avait collé par le passé, celle d'un incapable. Arthur espérait se ressaisir à temps et reprendre ses responsabilités avant d'affronter l'assassin de son fils, il voulait se battre entant que père et non entant que pochetron.

« Toujours aussi lâche à ce que je vois... La mort ne me fait pas peur si elle t'emporte avec moi. Tu tiens tant à me voir mourir, mais tu ne fais qu'attaquer mes proches, et voilà qu'aujourd'hui tu viens m'attaquer avec une armée de Trench ? Tu me fais la morale parce que je ne me suis pas sacrifié, tu ne dois pas saisir toute la portée que ce mot peut avoir. J'aurais préféré mourir, j'ai perdu bien plus ce jour-là, mais ça, tu ne peux pas le comprendre, ça se saurait si tu étais sensible à tous ça... »

Aquaman se mit en posture de combat, pointant son trident en direction de son adversaire, une jambe en avant, l'autre en arrière, le regard fixait sur l'homme en armure. Il ne comptait pas l'attaquer, pas en premier du moins, il fallait juste se montrer près à riposter. Il doutait du fait que Black Manta veuille se battre ici même, il n'est pas un idiot, il sait que Flash sera de retour avant la fin d'un éventuel combat. D'un autre côté il avait sans doute calculé ça pour préparer une riposte. Tout ce qu'Aquaman savait, c'est qu'il n'avait aucune envie de se battre entourés de monstres marins dirigés par un psychopathe humain. Lui tout ce qu'il voulait c'était enlever les images de son fils qu'il avait en tête, celle de sa femme, tout ceux qu'il a vu souffrir et mourir, dix petites minutes lui suffirait pour être opérationnel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 1 Aoû - 16:21
"J'ai été sensible, jadis."

David joue lentement avec son trident, le faisant glisser entre ses mains, entre ses doigts. Son casque métallique continue de fixer son adversaire éternel, sa respiration est régulière, très lente.

"J'ai été sensible quand j'ai été enlevé et maltraité par des marins ivres et impatients de revenir à terre."

Il fait un pas en avant. Tout en lui est calme et posé : s'il est intérieurement excité et agressif, il refuse de le montrer à Aquaman. Tout plutôt que de lui faire ce plaisir.

"J'ai été sensible jusqu'à ce qu'un homme qui se disait héroïque m'a abandonné à des monstres qui m'ont volé mon innocence et ma vie."

D'un geste soudain, Black Manta baisse son trident pour que les trois cornes visent directement son ennemi. D'un mouvement discret, il appuie sur un bouton secret de son arme, et trois gerbes d'énergie électrique sont propulsées vers le Seigneur d'Atlantis, pour le frapper en pleine poitrine et le mettre hors d'état de nuire.
Il sait très bien que ça ne fonctionnera pas, mais ce n'est qu'une nouvelle étape de son plus grand plan pour l'appréhender et l'anéantir définitivement.

"Tu n'es pas un héros - tu n'es pas un Roi. Tu es une menace, tu créés un faux sentiment de confiance et tu délaisses ceux qui ont besoin de toi. J'ai été bon avec ton fils, je lui ai épargné des années de souffrance et de déception en ta compagnie."

Alors que son trident cesse son attaque, l'action de Flash parvient enfin aux deux combattants. David s'était douté que le bolide parviendrait à stopper l'attaque de ses deux missiles, mais il n'a pas imaginé une telle solution - les alliés d'Aquaman le surprendront toujours, mais ça ne veut pas dire que tout est perdu.

Il recule de quelques pas et fixe l'explosion. Il plante son trident dans le sol, et appuie sur deux boutons de son avant-bras droit ; son costume intègre directement son ordre, et son appareil sous-marin envoie un nouveau et dernier missile vers les fonds marins des deux villes jumelles. L'arme pénètre directement dans la roche, et l'explosion silencieuse qui suit créée immédiatement un mini-tremblement de terre.
Black Manta n'est pas sûr que l'événement causera de véritables troubles aux villes, mais il espère que cela occupera encore un peu Flash, pour qu'il puisse encore s'en prendre à son vieil adversaire.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3927
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 1 Aoû - 18:24
Flash avait rejoint la ville. L'explosion qu'il avait traînée sur plusieurs mètres avait laissé quelques petites traces ici et là. Rien de bien important en quelques secondes il aurait tôt fait d'éteindre les débuts d'incendie. Très confiant Flash avait même un peu ralenti son rythme. Avec l'histoire des sumaroids et de ses jambes brisés. Il faisait un peu plus attention à lui-même, sans toute fois négliger son travail de héros. Il avait évalué qu'il avait le temps de tout régler les incendies. C'était sans compter par contre sur la deuxième attaque de Black Manta.

Flash qui courait se rendait au premier incendie. Il commençait à courir autour du feu afin de le priver d'oxygène et que celui-ci s'éteigne de lui-même. La secousse se fit sentir et bien que ça pouvait sembler simplet Flash ne l'avait pas vue venir. Le terrain devint alors dangereusement moins stable. Flash trébucha et fut emporté vers le mur de la maison. Concrètement tout ceci n'était qu'un contretemps mineur. Si ce n'était que lorsque Flash tomba, le vortex qu'il avait créé le suivit. Le vent alla donc directement dans la traîné de feu laissé par le missile et au lieu de le l'éteindre comme des bougies d'anniversaire. L'effet fut celui d'un soufflet sur la braise chaude, le feu fut attisé et s'emballa. Probablement dû à toute la chaleur dégagée par la friction qui est repoussée par le costume de Flash.

Flash se releva.

Heatwave serait fier de moi ...

Il se remit alors au travail doublant de vitesse afin de couper toute trace d'oxygène au feu qui ravageait des habitations non loin. L'aide d'Arthur aurait été plus que bienvenu sur ce coup, mais il se doutait bien qu'avec Black Manta il devait en avoir plein les bras. Pourvu qu'il s'en sorte bien.

Au secours !!!

Oh non une famille dans le feu. Le devoir d'un héros n'est jamais fini.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 8 Aoû - 23:19
« Je ne prétends pas être un héros et encore moins pouvoir sauver tous le monde. J'aurais préféré te sauver ce jour-là, ne serait-ce que pour éviter que tu deviennes le monstre que tu es aujourd'hui, malheureusement ça n'a pas été le cas et tu dois vivre avec aujourd'hui, mais ne t'en fait pas, je suis près à te montrer combien je peux être héroïque et juste et te tuer est la meilleur des façons. »

Black Manta lança une nouvelle attaque, Barry ayant déjà arrêté la première. Il tenait à le maintenir éloigné d'eux, et pourtant il ne faisait que parler, se lamenter sur son sort. Il se décida pourtant à attaquer, sans grand succès, le peu d'énergie éléctrique envoyait n'avait que peu fait souffrir Aquaman qui était resté stoique face à cette ridicule attaque. Il lui attendait toujours que son adversaire agisse pour de vrai. Arthur n'attaquerait pas en premier, il ne lui ferait pas ce plaisir. Il était bien près à rester là, écoutant les paroles de ce fou éprouvé par la vie, il y trouvait presque une certaine joie de savoir que lui aussi avait souffert.

« Tu sembles apeuré par Flash, tu le gardes éloigné. Si une telle rencontre te faisait si peur tu savais où me trouver... Tu es plus fou et illogique qu'avant, ta santé mental se dégrade de jour en jour, il est bien temps de la stabiliser, tu ne penses pas ?

Aquaman voulait maintenant gagner du temps. Il espérait que cette attaque ait été la dernière de Manta, il comptait en effet sur un retour triomphant de flash afin de faire battre en retraite l'ennemi. Ils auraient alors tout le temps de comprendre et de se préparer. Arthur désirait en savoir plus sur les Trenchs pour comprendre comment un tel homme a put prendre le pouvoir sur eux, les promesses qu'il a put faire et la technologie qu'il a put leur fournir. Aquaman était toujours en posture défensive, narguant son adversaire qui ne bronchait pas. Ça faisait bien lontemps qu'il ne c'était pas battu aussi bien avec ses poings...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû - 23:06
"Tu ne peux rien stabiliser, car tu as en fait en sorte pour qu'il n'y ait plus rien en moi."

Le plan fonctionne pour le moment.

David a prévu plusieurs étapes dans son attaque contre Aquaman, et il est satisfait de voir que ses préparations parviennent à maintenir Flash à l'écart. S'il est acharné à détruire son adversaire, il ne manque pas de logique ou d'intelligence et sait très bien que ses capacités compteraient peu face au bolide et à son ennemi ; il a froidement analysé la situation et sait par où passer pour réussir.

"Le seul lâche ici est le père qui n'attaque même pas l'homme qui a assassiné son fils. Tu ne mérites pas de vivre."

En réalité, il ne s'attendait pas à une telle réaction : alors que Flash est occupé ailleurs, il avait espéré que Arthur s'en prenne directement à lui. Plusieurs réactions, plusieurs parades ont ainsi été prévues dans son esprit pour parvenir à l'emporter, mais l'immobilisme d'Orin le trouble - et l'énerve.

Il a passé des heures, des jours à prévoir cette attaque, et tout se passe bien... sauf l'acteur principal. Il n'est pas à la hauteur, comme d'habitude. Et lui ne peut plus supporter de perdre du temps, d'être déçu - encore.
Les souvenirs de sa première et terrible déception vis-à-vis d'Aquaman remontent soudainement ; ses mains se crispent sur son trident alors que les terribles sensations de douleur et de désespoir subies sur ce fameux bateau agressent son esprit déjà fragilisé et malade.

La Haine le reprend, et il ne se sent pas la force de se refuser à elle.

"RAAAAAAAAAAH !"

Son hurlement précède sa course. Sa lourde armure est entraînée vers l'avant, tandis que ses deux poings rageurs projettent son trident vers Aquaman ; deux lames sont soudainement extraites de ses avants-bras, pour lui permettre d'essayer de frapper violemment le torse et la tête de son adversaire.
Sous son casque, son visage exprime sa colère et sa fureur. Le plan, les étapes ont disparu : les simples souvenirs de son expérience ont suffi à lui faire perdre sa contenance, et seul le besoin de voir le sang d'Arthur couler compte maintenant. Il est temps que cela finisse.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3927
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Sam 17 Aoû - 1:40
La famille fut sauvée, les feux furent étouffés et la zone fut sécurisée. Flash avait profité d'une surface stable et d'une bonne prise d'air pour améliorer la tendance. Il fallait dire que la bourde lui avait coûté plusieurs minutes et dans le cas d'un feu, on ne sait jamais les possibles répercussions. Quoi qu'il en soit Flash avait réussi à limiter les dommages aux minimums et à rendre la zone sans danger. Il ne restait plus qu'à retourné vers Black Manta.

Il arriva juste au moment ou celui-ci fonça sur Arthur. Connaissant Arthur et sa fierté Barry hésita à se mêler du combat. Il fallait dire qu'insulter un Atlante était chose assez facile, de su-croit quand c'était une fierté royale. Il réfléchit donc aux possibilités qui s'offraient à lui. En temps normal, la question ne se posait pas, car, fierté royale oblige, Barry ne se serait jamais interposé dans un combat Black Manta et Aquaman à l'exception faite d'un danger de mort ou de la demande d'Arthur. Mais ses derniers temps Aquaman n'étaient plus l'ombre de lui même et on se demandait vraiment s'il allait réussir à remonter la pente. Il s'était isolé encore plus que d'habitude et ses problèmes d'alcool n'étaient même plus cachés. Barry s'opposa donc deux choix. Celui d'aider Aquaman au risque de lui causer une blessure d'ego, mais en étant certains de l'issue de la chose. Ou bien encore, ne rien faire et faire confiance à Arthur.

Il choisit la deuxième option. De plus, une bonne victoire ferait du bien à Arthur. Il n'avait pas besoin d'une autre blessure à son ego. Il avait besoin de savoir que ses amis étaient derrière lui, qu'il croyait encore en lui et que c'était toujours le héros respecté de ses collègues. Il choisit donc de ne pas s'interposer et d'avoir confiance en le roi d'Atlantis. Il alla cependant derrière le combat afin de bloquer une tentative d'évasion.

Je couvre tes arrières Arthur.

Il était là , mais n'était plus le maître du jeu. C'était à Arthur de mener le duel. Flash devenait secondaire et laissait toute la place au roi des mers. Il éviterait tout dommage collatéral, mais black Manta et Aquaman c'était comme se mettre le pied dans un piège à ours. S'il s'ouvrait, c'était seulement pour vous mordre


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 26 Aoû - 19:34
Manta se laissa emporter par sa haine, il chargeait désormais en direction d'Aquaman. Il le savait instable dans sa tête mais sa folie le surprenait toujours. Au même moment Flash refit surface. Arthur pensait qu'il serait venu l'aider mais celui-là se contenta de se placer derrière Aquaman tout en lui disant :

« Je couvre tes arrières Arthur. »

Arthur avait bien compris qu'il le laissait se battre seul, Black Manta n'aurait laissé personne d'autre s'en prendre à son rival, inutile d'avoir une couverture. Aquaman porta à nouveau toute son attention à son adversaire. Celui-ci chargeait toujours droit devant lui avec le même cri de rage. Tout à coup, deux lames sortirent de ses avants-bras métalliques. Arthur n'eut aucun mal à esquiver les deux projectiles, évitant ainsi d'avoir la tête et le torse transpercé. Il ne put cependant pas éviter le coup de Manta qui était arrivé à sa hauteur au moment où il esquivait.

Le combat était engagé. Les tridents s'entrechoquaient, résonnant dans la place. Les deux rivaux se fixait droit dans les yeux, ou ce qui semblait l'être. Ils ne s'étaient rarement trouver aussi proche l'un de l'autre, chaque coup les rapprochaient l'un de l'autre, plus ils étaient proches plus la rage montait pour l'un et le dégout pour l'autre. Plus ses sentiments grandissait pour les coups étaient violent. Arthur n'avait aucun idée si les quelques coups qu'il parvennait à lui infliger lui faisait réellement quelque chose sous son armure. Pour sa part, il sentait chaque coups passer, la douleur était plus importante à chaque fois mais il tenait bon. Il ne devait ni faiblir ni montrer d'émotions face à cet adversaire.

Aquaman faisait le vide dans tête, il n'avait plus qu'une image en tête, celle de Black Manta tuant son fils. Il y trouvait un moyen de supporter la douleur et de garder la même force. Il voulait effacer cette image de sa tête, il avait longtemps chercher comment faire, tenter beaucoup de chose, mais aujourd'hui il sait comment faire. Il lui faut une image qui le marque plus, quelque chose qui puisse couvrir son chagrin. Il ne voulait plus qu'une image dans sa tête, celle d'Aquaman tuant Black Manta.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 1 Sep - 23:15
(HJ/ Désolé du retard. A mon sens, aucun problème pour me faire bouger durant le combat, du moment que l'action est logique et cohérente par rapport à ce que je fais jusque-là. Smile/HJ)

Le combat est total.

Plus de plan, plus de stratégie... plus de pensée. Seule la Haine le guide - il est désormais, et totalement, la Haine qu'il ressent depuis des années, depuis la Trahison et la fin de tous ses espoirs. David est rongé par une blessure qui ne se refermera jamais, et il sait fondamentalement que même la mort d'Aquaman n'apaisera pas ses cauchemars, ne soignera pas les écorchures psychiques et physiques.
Cependant, même si assassiner sa Némésis ne suffira pas, le simple fait que Arthur soit vivant est une injure qu'il ne peut plus supporter. Le faire disparaître n'arrangera pas tout, mais ce sera déjà ça.

Il a lâché son trident quelques instants auparavant, laissant à ses seules lames le soin de frapper son ennemi. Il s'est entraîné pendant des mois, des années, dans l'espoir d'être à la hauteur face à un formidable adversaire. Même s'il ne l'avouera jamais véritablement, il craint les capacités physiques et la puissance d'Aquaman, et c'est pour cela qu'il a créé tant de plans, tant de tactiques pour l'affaiblir et pouvoir l'emporter en combat singulier.

Aujourd'hui ne change rien : il a essayé de diminuer ses forces, de l'occuper.
Ca n'a pas fonctionné, à cause de l'allié de son ennemi, qui lui fait l'injure de ne même pas se mêler au combat. Comme si Arthur n'avait pas besoin d'aide - comme si David n'était pas un ennemi suffisamment important pour justifier deux héros.

La colère de Black Manta est décuplée par cette pensée. Un cri de colère et de dégoût s'échappe de ses lèvres scellées jusque-là, et il fait tomber sur le trident d'Orin un déluge de coups de lames. Il est plus vif, plus direct, plus précis : ses frappes veulent blesser, veulent faire mal... veulent tuer.
Et alors que l'arme d'Aquaman encaisse les coups, David recule et active, par des clignements de paupière préprogrammées, le Feu Purificateur. Les systèmes de son armure enregistrent l'ordre, et quelques secondes plus tard, un cliquetis automatique se fait entendre en provenance de son casque.

Un puissant rayon laser est alors expulsé de son crâne, directement vers le torse et le cou d'Aquaman.
A nouveau, David tire pour tuer - et il espère enfin réussir.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3927
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 4 Sep - 0:47
Le combat était sauvage. Le style de combat atlantéens se rapprochait de très près à celui des amazones, mais en un peu plus sauvage. Dans le sens que la ou les amazones semblait littéralement faire des chaises d'une barbarie inouïe avec tant de grâce, derrière chaque coup d'un atlante on sentait comme une vague violente de rage pure venir se fracasser, car l'adversaire. C'était comme regarder un requin dévoré sa proie c'était effrayant et beau à la foi.

Quoiqu'il en fût, le son typique du réchauffement du casque de Manta se faisait entendre. Ce n’était pas grand-chose dans un combat on ne pouvait ne pas les entendrais, mais quand on était spectateur c'était le genre de chose qu'on remarquait. D'autant plus quand on était un speedster et qu'on pouvait analyser un bon nombre d'informations à la fois à la vitesse de la lumière.

Manta allait faire feu. Il devait absolument agir, car Arthur semblait certes en train de mener le combat, mais les rayons de Black Manta étaient connus pour ne pas pardonner. Alors que la visière se déclencha, Barry couru. Le geste était tout simple. Déplacé légèrement Arthur vers le côté afin d'éviter le laser. De plus ça donnerait un angle d'attaque parfait pour une seconde attaque. L'avantage de la visière de Manta quand il l'utilisait c’est que durant l'utilisation, il se trouvait complètement aveugle. C'était un laps de temps presque négligeable, mais pour un Speedster aucun laps de temps n'était négligeable.

Il mit donc son mouvement à exécution tassant Arthur légèrement vers le côté ne l'arrêtant même pas dans son élan.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 5 Oct - 15:15
(HJ/ En accord avec Barry, je stoppe le sujet vu l'absence d'Aquaman. Merci pour ces bons moments de jeu. /HJ)

"NON !"

Le cri vient du coeur, des tripes.

Alors que Flash emporte Aquaman à quelques mètres de là, la terre sur laquelle le Roi d'Atlantis quelques secondes plus tôt est anéantie par le rayon du Feu Purificateur. Le coup qui devait blesser, ou au mieux mortellement blesser, sa Némésis a été empêché par le Bolide Ecarlate, qui n'avait pas à se mêler à leur affrontement homérique.

Ce n'est pas noble. Ce n'est pas juste.

Lentement, Black Manta tourne son masque vers les deux héros. Ses mains tremblent de rage et d'une forme de désespoir, née de son incapacité à véritablement frapper au coeur son plus grand adversaire. Il le déteste tellement... il a l'impression qu'il n'arrivera jamais à l'anéantir, à lui arracher autant que ce qu'il lui a pris sur ce terrible bateau. Et il ne le supporte pas.

"TU N'AS PAS LE DROIT ! TU N'AS PAS LE DROIT DE ME L'ENLEVER ! IL EST A MOI, ET A PERSONNE D'AUTRE !"

D'un geste de colère, il envoie ses deux lames vers les deux membres de la Ligue, avant d'expulser brutalement tout l'air de ses poumons. Il régule sa respiration, avant d'adopter un ton beaucoup plus contrôlé.

"Comme toujours, tu agis comme un lâche. Tu te caches derrière tes alliés, comme le petit enfant que tu es encore au fond de toi. C'est bien pour cela que tu n'as pas pu protéger le tien... tu n'as rien d'un adulte, encore moins d'un Roi ou d'un héros."

David recule de quelques pas, et presse quelques boutons sur le clavier de son avant-bras droit.

"Cet entretien est loin d'être terminé, Aquaman. Tu payeras bientôt."

Il appuie sur une dernière commande, avant de disparaître dans un halo lumineux. Le téléporteur de son vaisseau n'est pas puissant, mais lui permet de s'échapper ici et d'ourdir un nouveau plan pour son prochain combat avec Aquaman - seul à seul. Le temps du combat final approche, et chaque seconde qui passe ne fait que renforcer sa colère, sa détermination et sa certitude de l'emporter le moment venu. Le bonheur est proche... il est, heureusement, à portée de mains.
Revenir en haut Aller en bas
 

Bus marin occupé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Ramos, Mario] Le roi est occupé
» Port USB déjà occupé !
» SOUS MARIN (saucisse cuite dans une vaute) salée rigolo !
» [Belles Montres 2010] Peter Speake Marin
» Un auteur comique majeur un peu oublié : Claude MARIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City :: Keystone City-