[Mission JL] Recruter Batman

Invité

MessagePosté le: Mar 28 Mai 2019 - 14:17

[Mission JL] Recruter Batman Recrut12

La nuit était tombé à Gotham. Comme chaque fois que Clark venait ici, dans cette ville gothique et lugubre. C'était l'image que gardait les gens de la cité. Une fois la nuit tombé, elle révélait sa vraie nature. Comme un monstre nocturne, qui n'attendait que le départ du soleil pour se réveiller, et tout dévorer. Pas seulement les gens. Mais aussi les sentiments. Comme le bonheur, l'espoir, l'honnêteté, l'intégrité. La justice. Cette ville répugnait Clark, car chaque fois qu'il venait ici, il avait l'impression de voir une anti-Métropolis. Une cité où le lendemain serait aussi moche que la veille. Où personne ne pouvait ni le voulait progresser dans le bon sens. Mais il y avait une personne au moins à Gotham qui avait son admiration.

Bruce Wayne. Un homme, un simple être humain, qui avait richesse et pouvoirs, mais qui avait décidé, seul contre ce monstre, de mener une lutte, une croisade. Il savait que sa lutte était perdu d'avance, qu'il ne pourrait jamais vaincre une telle créature folle dangereuse. Mais peu lui importait. Il luttait, de toutes ses forces. Il avait amené de nombreuses personnes à partager son combat. Il avait inspiré. Oh bien sûr, Clark n'était pas en accord avec toute les méthodes de son ami. Ils ont des différentes visions du monde, de l'humain, de la justice. Mais il comprenait que ces différences venaient aussi en grande partie de Gotham elle-même. Cette ville avait un pouvoir de corruption assez impressionnant.

Malgré leur désaccord ou leur ressemblance, l'un avait toujours, un jour, besoin de l'autre. Même s'il ne se l'avouait pas toujours. Même s'ils préféraient que ce ne soit pas le cas. C'était des hommes fiers, qui pensaient que la responsabilité du monde était sur leurs larges épaules et que tout pouvaient être régler par eux seuls. Mais la vie n'était pas toujours aussi simple. Aujourd'hui, plus que Clark, c'était toute la Justice League qui avait besoin de Batman. Sinestro avait, semble-t-il, attaquer directement la base des justiciers dans l'espace. Bien sûr, Bruce devait être au courant. Mais il s'était retiré depuis un moment. Il était temps pour lui de revenir, maintenant. Ou d'autres victimes pourraient souffrir des agissement du Yellow Corps, comme en Amérique du Sud.

[Mission JL] Recruter Batman Recrut11

Superman flottait dans le ciel. Illuminé par un puissant projecteur modifié, pour que dans le ciel nocturne et nuageux s'affiche une chauffe-souris. Les sirènes de la police retentait, au loin. Ce bruit strident indiquait qu'un problème était en court. Mais le braquage avait déjà été interrompus et les criminels assommés et attaché avant même que la police n'arrive sur place. Bien sûr, les criminels de la ville n'avait pas l'habitude de se méfier de Superman, mais ils n'avaient pas eu le temps d'être surpris. Habituellement, Clark évitait d'intervenir dans les affaires de Bruce. Une sorte d'accord tacite entre les deux hommes. Comme s'ils avaient une juridiction où l'autre ne pouvait intervenir sans l'accord de l'autre. Mais Superman voulait parler à Batman.

Clark s'envola non loin du lieu de crime. Le Chevalier Noir n'était pas loin. Il était discret, doué, presque invisible pour ceux qui ne savait pas voir. Mais peu de chose arrivait à échapper à la vigilance de Superman. A ses super-sens. Pas même Batman. Mais souvent, la chose était réciproque. Aussi, les deux savaient sans doute qu'ils étaient en présence de l'autre avant même de se voir véritablement.

« Bonsoir Bruce. Ça fait longtemps. Trop longtemps.

Clark se retourna, et observa son ami, tapis dans l'ombre de la nuit de Gotham, se fondant parfaitement avec le décor gothique de la cité noire. Semblable à une statue ou une gargouille, à un pan du toit sur lequel il se tenait. Superman, lui, semblait au contraire détaché, comme un corps étranger, ou une incrustation fait sur un logiciel de retouche de photo. Comme s'il n'était pas à sa place. Et il ne l'était pas. Mais il était là pour la bonne cause, la cause juste. Le monde avait aujourd'hui besoin de Batman. D'un Batman stratège, fin, calculateur. Un Batman qui pouvait comprendre tout ce qui arrivait en ce moment.

« Il faut qu'on discute.

[Mission JL] Recruter Batman Recrut13
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1486
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 28 Mai 2019 - 14:59
Gotham City est une ville troublée et troublante.
Encore plus ces derniers mois.

La défaite de Darkseid face à la Terre et aux civilisations unies a ouvert de nombreux chantiers, mais aussi une période de paix pour la planète. Pendant plusieurs mois, même la ville la plus dangereuse au monde a paru être apaisée ; plus sereine, plus calme. Plus sûre, aussi.
Bruce Wayne a passé des mois dans l’Espace, à organiser le Conseil de l’Univers, et est revenu en sentant que la ville allait mieux ; il a espéré un avenir meilleur, alors. Il s’est ouvert, a révélé son identité à Julie Madison, un amour de jeunesse… et l’a demandée en mariage. Elle a accepté.
Les fiançailles ont été lancées ; une soirée a été organisée. Le bonheur était à portée de main, et la ville allait enfin se projeter de l’avant.
Mais non.

Trop facile. Trop rapide. Trop doux.
Un leurre.
La paix dans la ville était un leurre, organisé par la Ligue des Ombres, qui contrôle la mafia. L’abominable Joker a fait son retour, a attaqué les fiançailles de Bruce Wayne. Des dizaines d’innocents sont infectés, et deviennent fous ; se transforment en Joker.
Pire encore – Julie Madison a été touchée. Et est en état de mort cérébrale. Elle ne s’en remettra pas.

Le Batman a explosé, alors.
Une boule de rage et de fureur s’est libérée sur Gotham City, et a retrouvé le Joker ; le contact a été terrible.
Jim Gordon lui-même a été choqué par les coups portés contre le Clown. Le Chevalier Noir s’est enfui, et n’a plus le soutien du G.C.P.D. ; et le Joker a changé.
Il se fait appeler Jack Napier, et souhaite se présenter à la Mairie de Gotham City.

La fureur du Batman s’est apaisée, après plusieurs rencontres ; il se calme. Il a pris conscience des menaces, et multiple les contacts pour former des alliances… pour Gotham City.
Il coupe court à toutes les tentatives de contact d’autres proches. Il ne répond à aucun appel. Il ne donne aucune nouvelle.
Il se coupe de tout ce qui ne concerne pas Gotham City ; il se referme.
Et il ne goûte guère la venue de l’Homme d’Acier, ce soir.


« Clark. »

Une voix modifiée, lourde et intense, se fait entendre après les quelques mots du Kryptonien.
Au-dessus de lui.
Sur un immeuble plus grand – sur une gargouille, surtout.

[Mission JL] Recruter Batman Tumblr_n5vzgrsv941twhuebo4_500
Le Batman.
Qui arbore un costume simple, sobre ; à l’ancienne, dirait-on.
Et lance un regard sombre vers Superman.


« Tu n’aurais pas dû. »

Il effectue un salto avant, et se reçoit parfaitement sur le toit à proximité de Clark. Il se redresse, et ses prunelles blanches fixent le visiteur.
Si grand. Si fort. Si lumineux. Si parfait.
Si insupportable.


« Ni t’occuper d’eux. »

Les voleurs, vers lesquels Bruce se dirigeait et qu’il a découvert ; vaincus et stoppés.
Avec une méthode douce qui signait l’acte, déjà.


« Ni venir. »

Le Chevalier Noir se détourne de l’Homme d’Acier, et s’accroupit pour regarder la ville ; chercher une crise.
Il prend une grande inspiration, et reprend.


« Pars.
Je n’ai pas de temps à perdre avec toi, ce soir. »


Sa voix est encore plus dure et sèche ; il ne regrette rien.
Peut-être, plus tard – mais pas maintenant. Pas alors que Gotham est en crise, et qu’il se remet à peine d’avoir tué indirectement Julie ; pas alors qu’il tente de juguler également ses sentiments envers elle, alors qu’il a repris sa relation avec Selina.
La culpabilité le ronge, la haine rôde encore. La fureur demeure.
Mieux vaut que Superman parte, en effet. Le Batman n’a guère envie de parler, ce soir !


[Mission JL] Recruter Batman WXCapTL7F2n9yu7eUhcZXpwJ_1280
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 29 Mai 2019 - 10:24
Bruce était froid. Terriblement froid. Oui, Clark avait l'impression d'être au pôle nord, à sa forteresse de solitude, tellement l’accueil était glacial. Fort heureusement pour lui, il s'y attendait. Les derniers mois n'avaient pas été facile pour Bruce, et ce n'était pas pour rien qu'on ne l'avait pas vu dans la Justice League depuis la dernière défaite de Darkseid. La vie avait toujours été particulièrement dure pour lui. Elle le mettait sans arrêt à l'épreuve, comme s'il était un jouet ou un cobaye, présent pour voir jusqu'où un homme pouvait supporter la misère sans tomber dans la folie. La réponse n'était pas encore là.

Le visage de Clark se faisait compatissant à l’égard de son ami. Ses yeux bleus continuèrent à fixer Bruce, qui s'était détourné de lui, cherchant désespéramment un crime en cours qui lui permettrait de fuir cette inévitable conversation avec Superman. Il ne voulait pas se laisser convaincre de revenir à Happy Harbor. Clark vit ainsi dans sa réaction une ouverture, un espoir que, peut-être, c'était une chose envisageable. Après tout, il n'avait aucune raison de fuir cette conversation si son avis ne pouvait pas changer. La tâche serait difficile, certes. Plus difficile que de faire s'infiltrer Jade au cœur du Sinestro Corps, ou de reprendre Ooloong Island.

Clark se posa alors à côté de Bruce, observant la ville lui aussi. Le silence était installé depuis que le Chevalier Noir avait demandé à l'Homme d'Acier de partir. Cela faisait plusieurs minutes. Même la ville de Gotham semblait calme ce soir. Peut-être était-ce parce que Superman avait déjà empêcher plusieurs incendie de se déclarer, ou que sa présence effrayait le moindre voleur de sortir de chez lui. Ou peut-être était-ce parce que les forces cosmiques qui régissaient ce monde avait décidé qu'il en serait ainsi ce soir. Même à Gotham. Le silence n'était pas pesant. En fait, il était plutôt agréable. Malgré l'attitude de Bruce, Clark était content de revoir son ami en aussi bonne forme.

« Tu as raison, tu sais. Je n'aurais pas dû venir ce soir. J'aurais dû le faire bien plus tôt. Je n'ai pas été là pour toi dans les moments les plus difficiles. Je sais que s'il était arrivé quelques choses à Lois ou à Jon, toi tu aurais été là.

La perspective était effrayante. Clark savait qu'il n'avait pas la force psychologique de Bruce, et ne savait pas comment il pourrait réagir si un être tel que le Joker blessait mortellement un membre de sa famille. Et il ne préférait pas imaginer la chose, car il savait qu'en cas de colère incontrôlable, Superman était capable de beaucoup de chose horrible. Était-il capable de tuer ? De devenir un tyran, qui écraserait quiconque se mettait sur son passage ? Il ne valait mieux pas, pour le bien du monde, qu'une telle chose n'arrive. Car peu de personne sur cette planète ou dans l'univers était capable de l'arrêter. Peu de personne, sauf Bruce, peut-être.

« C'est vrai, peut-être que Gotham a plus que jamais besoin de toi. Mais... le monde aussi. Protéger une cité n'a de sens que si la Terre est en sécurité. Ça tu le sais aussi bien que moi. Tu sais ce qui s'est passé en Amérique du Sud. Ça peut se reproduire, n'importe tout. Même ici. Surtout ici.

Malheureusement, le constat était vrai. Si la Justice League n'arrivait pas à arrêter Sinestro et son corps de Yellow Lantern, les choses pouvaient rapidement empirer. Les anneaux jaunes se nourrissait de la peur. Or, Gotham était un des épicentres de la peur de ce monde. Un nexus. Scarecrow lui-même, un vilain local, avait le potentiel de devenir un agent jaune du corps. Il l'avait déjà été, un court instant. Cela pourrait recommencer.

« Peut-être que la Justice League pourrait affronter cet ennemi seul, sans ton aide. Cela serait vraiment super. Mais on a échoué, il n'y a pas si longtemps, à cette tâche. Cela peut également recommencer. Ça a de grande chance de recommencer. Je sais que tu es le genre de personne qui calcul ce genre de risque. Alors calcul ce risque. Et dit moi, sincèrement, que sans toi, ça n'a aucune chance d'arriver. Là, je partirai.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1486
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 29 Mai 2019 - 14:30
Il ne part pas. Superman ne part pas.
Evidemment.

L’Homme d’Acier ne renonce pas aussi facilement, Bruce le sait bien ; mais ça ne change rien.
Alors que son regard glisse sur la ville, qu’il active divers éléments de sa combinaison pour obtenir des informations sur les crimes en cours, sa frustration grandit en se rendant compte que… ça va. Ça va dans Gotham City.
Ça va, parce que Superman s’en est occupé.
Et si Clark est persuadé d’avoir bien agi, d’avoir aidé ainsi, le Chevalier Noir se retient d’écraser son poing sur la parfaite mâchoire de l’Homme d’Acier. Moins parce qu’il s’écraserait les doigts, que parce qu’il ne veut pas empirer encore leur relation.


« Les petits pas. La méthode des petits pas. »

Sa voix modifiée demeure lourde et sèche.
Son regard demeure loin de Superman, encore fixé sur la ville, ses lumières et ses intrigues.


« L’Union Européenne s’est construite ainsi ; petit à petit. Un petit pas après l’autre. Un objectif après l’autre. Une étape après l’autre.
Pour ne pas aller trop vite. Pour ne pas se brûler les ailes. Pour ne pas en faire trop, quand les capacités ne sont pas réunies. »


Il pousse un profond soupir, et tourne un visage sombre vers Clark.

« C’est une méthode que j’aurais dû suivre ; c’est une méthode que je n’ai pas suivie… et j’en paye le prix. »

Le Chevalier Noir se redresse, pour faire définitivement face à Superman.

« J’ai essayé. J’ai participé. J’ai lutté.
J’ai fondé la Justice League, j’y ai été… je l’ai même dirigée. Malgré mon absence de pouvoir. Malgré mes limites. Malgré ma faiblesse.
J’ai côtoyé des dieux, et j’en ai affrontés. J’ai cru être des vôtres, j’ai cru pouvoir tout concilier, et tout réussir. Et pour quoi ? Pour quel résultat ? »


Son bras se lève, et sa main gantée désigne la ville sous eux.

« Il y a plus de trente ans, j’ai vu mes parents mourir devant mes yeux ; mes parents, Kent. »

La réplique est sèche.
Plus qu’il ne le voudrait vraiment.


« L’enfant que j’étais est mort, alors. L’innocent que j’étais est mort, alors.
J’ai juré… j’ai juré de consacrer ma vie à éradiquer le crime dans cette ville. A anéantir ce mal qui ronge Gotham, et contre lequel personne n’agit ; personne.
Je l’ai fait. J’ai lancé ma croisade. Je l’ai menée. Et… j’aurais pu la réussir. J’aurais pu l’emporter.
Si je n’avais pas eu la faiblesse d’intégrer un groupe qui m’est étranger. »


Bruce prend une grande inspiration, et laisse son bras retomber.

« Ma ville est encore rongée par le crime. Mes luttes au sein de votre groupe ont permis à mes ennemis de s’en emparer.
Le temps passé auprès de la Justice League est un temps jamais utilisé pour stopper le crime ici ; j’ai brûlé les étapes. J’ai voulu tout gérer, tout réussir. J’ai échoué.
J’aurais dû suivre la méthode des petits pas. Je ne l’ai pas fait, et… des gens sont morts. Des gens meurent à cause de cela. »


Des innocents ; mais pas uniquement.
Jason Todd. Sarah Essen. Barbara Gordon, handicapée.
Althea… sa fille qui ne naîtra jamais, entrevue lors de voyages temporels, anéantie dans le ventre de sa mère lors de la bataille contre Darkseid.
Cela fait beaucoup. Cela fait trop.


« Je me dois à Gotham City, Clark. La méthode des petits pas… voilà ma voie. Voilà la seule voie, pour ceux qui ne sont pas des dieux parmi les hommes. »

Bruce se détourne, et soupire ; maussade, blasé.
Rongé.


« Bonne chance à vous. Vous en aurez besoin. »

Il récupère son grappin, et l’active ; avant de lancer un dernier regard vers Superman.
Sombre et terrible.


« Et ne reviens jamais. »

Le Batman s’élance dans les airs, et entend disparaître entre les tours ; en espérant que l’Homme d’Acier le laisse en paix.
Mais en doutant d’obtenir ce qu’il souhaite, bien évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 29 Mai 2019 - 20:26
« Je vois. Si tu as échoué, c'est parce que tu as été un membre important de la Justice League. Tu as beaucoup perdu, c'est juste. Tes parents, Thomas et Martha. Tes enfants, Jason et Barbara. Tes amours. Julie. Et bien d'autre.

Le ton de Superman se durcissait également. Il n'aimait pas cette vision autarcique du monde que Bruce était en train de se créer. Il était humain de rejeter la faute de ses erreurs sur le dos des autres, sur le dos d'une faiblesse avouée. Mais peut-être que les erreurs faisaient simplement parti de la vie. Qu'il fallait les accepter, même si cela en coûtait. Et qu'il fallait en tirer des enseignement. De bons enseignements. Clark le savait. Jamais Batman n'admettait qu'une erreur puisse survenir. Il avait toujours tout fait, au cours de son combat, pour en limiter les impacts. Toujours tout mesurer, toujours tout calculer. Mais la vie ne se calcul pas. L'humain ne se mesure pas. Personne ne peut empêcher un destin tragique d'arriver, si l'heure est venue. Pas même Superman.

« J'ai perdu un monde. Que je n'ai jamais vu, ni connu. Pas vraiment, à part dans des archives. Je donnerais tout les pouvoirs dont je dispose pour ne serait-ce qu'un instant, un souvenir, avec mes parents. Mon peuple. Je comprend que tu veuilles protéger le tiens, comme tu as toujours voulu le faire.

Mais ceci – Gotham - n'est pas ton monde, Bruce. Ce n'en est qu'une infime parcelle. Tu le sais. Tu peux choisir de te mettre des œillères. De mettre Gotham dans une cloche en verre. De penser que ce qui se passe à l'extérieur de ta cave ne te concerne pas. Ou plus. Bien sûr, tes ennemis ont peut-être profiter de tes absences pour danser entre eux, qui sait ? Mais est-ce que l'argent sale du Pingouin, les énigmes tordus du Sphinx, les meurtres sanglant du Joker... aurait eu un sens, un intérêt, si il y a quinze ans, Darkseid se serait emparé de la Terre ? Ou Starro ? Ou Mongul ? Ou Brainiac ? Car ce serait arrivé. Ça arrivera. Sans toi. Sans Diana. Et sans les autres.


Superman observa son ami fuir de nouveau ses responsabilités. Commettre une erreur de plus. Peut-être que celle-là ne le rongera pas, après tout. L'Homme d'acier ressenti une certaine pitié à l’égare de son ami, des épreuves qu'il avait dû traverser. Il n'était pas fâché, pas en colère de sa réaction. Même pas déçu, pas vraiment. Il était inquiet. Inquiet pour le monde, et pour Bruce. Car il savait que la voie qu'avait choisit son ami ne pouvait pas être la bonne. On ne pouvait pas vivre sereinement en restant enfermé, en se limitant. En étant narcissique et égocentrique. Le Chevalier Noir préférait délaissé le monde, voir les gens souffrir en Amérique du Sud, en Asie, en Europe, en Afrique... Aux États-unis même, tant que Gotham n'était pas concerné. Comme si Gotham existait sur un plan d’existence à part, ou une invasion de Darkseid ou Sinestro sur la Terre ne pouvait pas atteindre Gotham.

Superman aurait pu abandonné là. Mais, peut-être qu'il voyait les choses sous un mauvais angle. Peut-être, qu'avant de demander à un ami de venir l'aider, il fallait lui apporter son aide. Bruce était trop fier pour demander de l'aide à son meilleur ami qu'il haïssait le plus. Peut-être que Diana ou Barry aurait eu plus de chance dans l'entreprise. Après tout, la relation entre les deux hommes avaient toujours été compliqué, surtout dans les moments tendus. Peut-être que Superman aurait dû s'envoler et suivre Batman jusqu'à tenir ce qu'il souhaite. Mais ce n'était pas la bonne manière d'agir. Bruce lui en voulait, manifestement. Et il avait besoin d'un peu de recul, pour le moment.

Cette fois, c'était Clark Kent qui se retrouvait à Gotham. Du moins, un peu à l'extérieur de la ville, devant le portail d'un immense manoir aux allures gothiques. C'était quelques heures après le départ de Bruce. Il n'était pas rentré. Pas encore. Il n'y avait actuellement qu'une personne dans le manoir de la Maison Wayne. Alfred Pennyworth.

« Bonjour Alfred. C'est toujours un plaisir de vous voir. J'ai besoin de comprendre, et peut-être pouvez-vous m'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1486
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 30 Mai 2019 - 13:09
Le Batman ne répond pas aux arguments de Superman.
Il ne veut pas. Il ne peut pas.

Le Chevalier Noir disparaît dans l'obscurité de Gotham City, abandonnant l'Homme d'Acier et ses demandes derrière lui ; aussi loin que possible.
Mais le Kryptonien n'entend pas rester ainsi.
Alors que la nuit avance et que plusieurs crimes sont stoppés par une ombre puissante et brutale, alors que le crépuscule est loin et que l'aube approche... les systèmes du Batcomputer informent leur maître d'un événement.

Quelqu'un se présente chez lui.
Quelqu'un se présente devant le Manoir Wayne.


[Mission JL] Recruter Batman Latest?cb=20141028050726

Clark Kent.
Formidable et intrépide journaliste... qui n'abandonne jamais ; ni un sujet, ni ses amis.
Même quand ils ne veulent pas de son aide.


BRZZZ

Le portail s'ouvre, après l'annonce de Clark ; ce n'est pas tout.
Les super-sens du Kryptonien détectent d'autres ouvertures – les discrets passages menant directement dans le sous-sol du Manoir Wayne.
Dans le foyer véritable de Bruce.
Dans la Batcave.


 « Monsieur Kent. »

Superman découvre une fois de plus la formidable antre du Chevalier Noir.
Ainsi que son gardien.

[Mission JL] Recruter Batman Latest?cb=20110501223138
Alfred Pennyworth.
Majordome. Cuisinier. Professeur. Médecin. Technicien.
Véritable père de Bruce ; bien qu'aucun ne l'avoue à l'autre.


 « Si Monsieur Bruce ne porte plus d'équipement aussi perfectionné qu'avant, sa tenue demeure liée à nos systèmes ; j'ai eu vent de votre rencontre de cette nuit. Au vu de son évolution, j'ai eu le sentiment que vous viendriez nous visiter... et je me suis permis de préparer votre thé préféré. »

Le vieil homme se tourne vers un plateau, qu'il présente à l'Homme d'Acier.
Sa voix est calme, douce ; avec ce léger accent britannique magnifique.
Mais ses yeux sont légèrement sombres, et se posent longuement sur son invité.


 « Cependant... je ne saurais accéder pleinement à votre requête. Le cœur et l'âme de Bruce Wayne me sont hélas inaccessibles, en ces temps actuels... »

Le majordome soupire ; il imagine déjà la suite.
Bruce sait déjà. Bruce ne va pas apprécier la venue de Clark. Bruce va exploser.
Bruce va faire une bêtise.
Et ce sera encore à Alfred de ramasser les morceaux...


**
*
**

Ailleurs. Au même moment.
Une forme émerge des cieux... auréolée d'une énergie jaune ; jaune et puissante.
Une énergie du Sinestro Corps.


[Mission JL] Recruter Batman 4416363-screen%20shot%202015-02-26%20at%2012.10.32%20am

Que la Néo-Déesse Bekka ne pensait plus ressentir un jour... mais dont elle est de nouveau maîtresse.
Pour le meilleur et pour le pire.


 « Allons. »

Elle grogne, grimace en découvrant la Terre et cette ville ; elle n'aime pas être ici. Elle n'aime pas grand-chose depuis sa résurrection, et ce sentiment de fuite qui l'anime toujours.
Ce sentiment de fuite... et de rejet de la Peur.
Au point de vouloir la maîtriser – et de l'imposer aux autres, en sa présence ; quel qu'en soit le prix.


 « Trouvons cet élu, et quittons ce tas de boue. »

Bekka s'anime, alors, et part en quête de sa cible ; d'un futur membre du Sinestro Corps.
De cet Humain connu sous le nom de Jonathan Crane... qui va découvrir que l'Univers est bien plus vaste qu'il ne le pensait, et qu'il s'intéresse même à lui !


(HJ/ Petite « surprise » pour ce sujet, qui est définitivement un recrutement... sous plusieurs facettes ! Scarecrow nous rejoue, je ne prévois pas de date-limite pour les posts, mais merci de poster régulièrement. Bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 30 Mai 2019 - 19:27
Alfred était toujours prévenant avec ses invités, peu importe qui ils étaient. Qu'il soit riche ou pauvre, puissant ou faible. Qu'il soit un homme, ou un Superman. Clark aimait beaucoup le vieil homme, qui avait pris soin de Bruce durant toute son enfance, et l'avait sans doute permis de ne pas mal tourner. Enfin, pas trop. Clark accepta avec politesse le thé préparé par Alfred, qui le connaissait bien. Il n'avait même pas besoin de lui demander, ou de lui rappeler le thé qu'il préférait. Évidemment, le majordome ne pu répondre favorablement à la requête du kryptonien. Était-il de bonne volonté ou voulait-il protéger les intérêts de son maître ? Sans doute un peu des deux.

Clark ne pu cacher sa déception. Son espoir d'aider Bruce faiblissait, et il serait compliqué d'obtenir sa réintégration dans la Justice League d'ici là. Mais après avoir parler à Bruce, finalement, la JL passait au second plan. Bien sûr, Superman ferait tout pour protéger la Terre, en priorité. En revanche, si un ami avait besoin d'aide, et qu'il était en possibilité de l'aider... il ferait également tout pour le faire. Il savait que Bruce était trop fier pour demander ou même accepter une quelconque intervention extérieure à sa vie. Mais Clark avait la confirmation. Bruce vivait une période difficile, de transition. De culpabilité. Si Alfred était sincère – et Clark voulait croire qu'il l'était – même lui ne savait vraiment où en était son maître.En général, cela arrivait dans les périodes de gros troubles.

Alors que le journaliste continuait de discuter avec le majordome, il se tut soudain, et tourna la tête vers le plafond, tout en baissant ses énormes lunettes. Quelques choses de louche était en train de se passer. Les sens de Superman était en éveil depuis que la Justice League était en alerte, en guerre contre le corps de Sinestro. Ils étaient toujours aux aguets, à la recherche d'une lueur jaune très énergétique. C'était le signal. Il avait déjà imaginé qu'ils envahissent Gotham. La ville était un centre de peur évident. Et il y avait un homme ici expert dans ce domaine, obsédé même.

« Alfred, prévenez Bruce. Ils sont là.

Clark défit sa cravate et ouvrit sa chemise tout en courant vers la sortie du manoir. Il changea de nouveau sa casquette, ou plutôt de costume, une troisième fois dans la même soirée. Cette fois, c'était Superman qui survolait Gotham. En direction de la lumière jaune, à peine détectable à l’œil nu à la distance où il se trouvait. Mais elle se rapprochait à une vitesse vertigineuse. La seule chose que d'éventuel observateur pouvait voir, c'est une traîné flou rouge et bleu. Le jaune s'approchait... Jusqu'à ce qu'elle soit en face de Superman. Ce dernier s'arrêta net, croisa les bras et toisa d'un regard sévère la femme du Sinestro Corps.

[Mission JL] Recruter Batman Recrut14

« Vous n'avez rien à faire ici. Vous et votre corps de Lantern ne sont pas les bienvenus sur Terre. Alors soit vous partez de votre plein grès... soit je vais vous apprendre ce que c'est réellement la peur.

Superman était furieux contre le Corps. Ses yeux était d'un rouge enflammé. Le Soleil vivait dans son regard, implacable. Ils avaient fait de nombreuses victimes, à travers l'Univers, certes, mais récemment sur Terre. Ils avaient détruit le satellite de la Justice League, une déclaration de guerre en somme. Superman n'allait pas les laisser faire une seule victime de plus. Pas tant qu'il serait là. Et il espérait que son ami aurait le même jugement que le sien. Qu'il l'aiderait dans cette tâche, dans cette nouvelle croisade. Ce soir, et d'autre soir.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 05/05/2019
Messages : 54
Localisations : Gotham City.

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 30 Mai 2019 - 21:11

Comme souvent, le noir domine Gotham. Que cela soit à travers ces nuits, qui semblent toujours bien plus sombre que dans les autres pays, dans les autres villes – à l'image d'une règle immuable. Que cela soit à travers ces ruelles, puantes, malfamées. Même l'aspect de leur Justicier et de sa famille – de la vermine, qui se reproduit vite – adopte l'obscurité naturelle de Gotham. Oui, comme souvent, le noir domine Gotham. Mais c'est dans ces océans d'encre que de nombreuses couleurs peuvent naître. Et, en cette soirée, c'est un jaune éclatant, étrange, puissant, qui se manifeste. Il darde le firmament obscure et nuageux, approchant des blafards lampadaires de la ville de Batman, donnant l'impression d'un ver luisant qui rampe à travers les astres et l'infini.
Et lui, Jonathan Crane, observe ça. Pour la première fois depuis fort longtemps, il se sent obligé de retirer son véritable visage, pour laisser voir celui de l'homme, de l'ancien aliéniste. Un geste presque... humain... le genre d'humain qui se demande si son cerveau ne lui joue pas de nombreux tours par cette vision. Oh, certes, tout est possible dans ce monde. Si Darkseid est possible... qu'est-ce qui ne l'est pas ? S'il est possible pour l'Auguste de devenir le Clown Blanc, qu'est-ce qui ne l'est pas ?

Son cœur, pendant un instant, semble battre plus vite. Une excitation grandissante.
Car la lueur approche. Elle vient dans cette direction. Il recule alors, remettant son masque... et glissant la capuche de son trench-coat vétuste sur sa tête, gardant près de lui sa faux, pensant aussi à remplir les seringues de ses griffes... Pour le moment, il restera dans l'ombre de cette ruelle, proche de sa maison. Pour le moment, oui, il respectera la règle des couleurs de Gotham...

Jusqu'à ce que du bleu et du rouge ne viennent interrompre l'avancée du jaune. Voilà qui est problématique. Superman. Le héros de Métropolis. La grande vedette. Le héros grec par excellence. Héritier d'Héraclès dans la puissance, d'Achille dans l'unique faiblesse et de bien d'autres. Que fait-il ici ? Que vient-il chercher ici ? Serait-il devenu la nouvelle sentinelle de Gotham ? Ses habitants n'en voudront pas. Pas assez sombre. Trop propre. Et leurs antagonistes – ces Joker, Pingouin et autres folie du genre, tel que lui, l'Épouvantail – regretteront bien vite la Chauve-Souris.

Et ces couleurs. Non mais ces couleurs. Il ne manquerait plus que blanc pour qu'il devienne un drapeau français. Ils apprécieraient. Pas longtemps. Car Superman est comme Batman : un problème, pour beaucoup. Les gens ont peur des héros, au plus profond d'eux : ils ont peur de l'origine inconnue de leur capacité. Ils ont peur de qui se trouve derrière le masque... Et enfin, certains ont peur de ce qu'ils pourraient faire. Du pouvoir qu'ils pourraient avoir sur les sociétés. Oui, les humains sont effrayés. Car la Peur est normale. La Peur est un sentiment primitif, inscris dans leur mémoire génétique.

Un bruit agaçant résonne après les mots du héros. Le bruit d'un acier qui vient caresser, sans tendresse, la pierre d'une bâtisse. Il a fini son petit discours. Et le héros a dit quelque chose d'insultant. Face à cette femme auréolée de ce jaune puissant, comment ose t-il parler de peur ? Dans cette cité décadente, comment ose t-il prononcer ne serait-ce que ce sentiment ? Aussi proche de Crane, comment ose t-il penser à la peur sans avoir un frisson, une angoisse, dans la voix ? « Tous autant que vous êtes... héros... » Sa voix est altérée, profonde, polie comme à son habitude... mais à la différence des autres jours, des autres nuits, elle semble plus inspirée, moins neutre. « Vous parlez beaucoup de ce que vous ne... comprenez pas... De ce que vous ne voulez pas... comprendre... » Le bruit agaçant approche, de plus en plus. Du côté de cette femme, auréolée de jaune. Du côté de ce primitif appel qui semble résonner dans sa poitrine. « C'est... insultant. »

Des tambours de guerre ? Non, juste un cœur, qui accélère. Encore plus.
Un cœur, une âme – du moins si l'on croit en ces choses-là –, un esprit, qui reconnaît, qui accepte, l'aspect primitif, essentiel, naturel, parfait, de ce sentiment. « Pardonnez le... il n'est pas de chez nous. Mais, j'imagine que quelque soit l'endroit d'où ils viennent, ils sont tous pareils... » Le Docteur sort alors de l'ombre, l'Épouvantail tenant sa faux, sans montrer une seule once d'agression dans sa manière de tenir l'arme. Mais, derrière cette attitude neutre, il reste attentif, prêt à réagir. Qui sait ce qui peut se produire. Qui sait qui peut arriver. Il garde une distance, respectable, des autres acteurs... « À se croire chez eux dès qu'ils trouvent une ville en proie à quelques problèmes. Enfin... Enchanté. Scarecrow. Bienvenue à Gotham. » Il incline alors légèrement, respectueusement, la tête, face à la nouvelle venue.

Il aurait pu tenter une attaque cachée. Mais cela n'aurait servi à rien. Il aurait pu tenter de rester en planque, mais un pressentiment lui murmurait que cela n'aurait – encore une fois – pas été utile.

Alors il est là. Face au Superman, l'un des plus connu des héros.
Et face à l'inconnue extraterrestre - du moins, inconnue sur certains aspects, ayant ainsi appris son origine spatiale, mais aussi sa proximité avec un corps de Lantern, sûrement pas la verte au passage -, auréolée de cette couleur tombée du ciel. Un ciel qui commence, peu à peu, à laisser tomber ses eaux sur la ville et ses habitants.


[Mission JL] Recruter Batman Scarec15
Kit graphique fait par Conner, merci à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1486
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 31 Mai 2019 - 9:17
La tension est terrible.
Bekka s’est plongée au cœur de Gotham City, crispée et grimaçante ; elle la déteste. Elle déteste cette ville, elle déteste ce monde, elle déteste ce qu’elle doit y faire.
Au fond, elle commence même à se détester elle-même… pour être redevenue une membre du Sinestro Corps ; mais elle ne se l’avoue pas. Pas encore.

Elle se concentre sur sa mission, afin de la régler le plus rapidement possible – pour fuir ; pour s’échapper de cette planète… pour s’échapper de cette charge, surtout.
La Néo-Déesse veut faire ça vite et bien.
Mais elle se rend rapidement compte que ni l’un, ni l’autre ne sera possible – et ça la crispe.


« Humf. »

Au point de commencer à l’énerver.

« Kryptonien. »

Son regard se fige sur l’Homme d’Acier ; il n’a rien de sympathique.
Tout comme le ton employé.


« La Terre ne dispose pas d’une organisation unifiée qui peut interdire ou autoriser les venues extérieures. Je suis persuadée que bien des pays accueilleraient à bras ouverts le Sinestro Corps. »

Un sourire cruel glisse sur son visage.

« Tes amis et toi n’avez pas été capables d’organiser ce monde, Kryptonien. Ne viens pas user d’une autorité que tu n’as pas. »

Bekka récupère cependant ses deux longues épées ; qui sont soudain illuminées d’énergie jaune.
Intense et agressive.


« Ne me provoque pas plus.
Je n’aurais pas peur d’agir comme il se doit, afin d’écarter la nuisance que tu incarnes. »


La suffisance des Néo-Dieux est légendaire ; celle du Sinestro Corps également.
Leur fusion est terrible.
Mais Bekka détourne finalement son regard, et se pose sur Scarecrow… qui vient d’arriver. Qui vient de se présenter, et de se lancer dans un doux discours trouble et vicieux ; Sinestro va adorer.
La Néo-Déesse le déteste déjà, elle.


« Novice. Tu es appelé. »

Elle flotte dans les airs, et soupire.
Avant de lâcher une épée, qui flotte via son énergie ; elle plonge sa main dans une poche, et en sort quelque chose.

[Mission JL] Recruter Batman Sinestro-ring-corps
Un anneau.
Elle reprend la parole, le regard figé sur le Vilain.


« Jonathan Crane. Tu sais contrôler et imposer la Peur.
Bienvenue dans le Sinestro Corps. »


L’anneau s’élève – et file alors vers l’ancien professeur.
Bien entendu, Superman va vouloir empêcher l’événement… mais il découvre que l’énergie jaune l’entoure, et le bloque ; essaye de le bloquer, surtout.
Nul doute que l’Homme d’Acier va vouloir se libérer.
Nul doute que Bekka le sait, et va préparer à une réplique – le temps que Scarecrow récupère l’anneau ; et vienne l’aider.

La scène se déroule en quelques instants, mais semble durer une éternité ; la tension est totale.
Le Batman observe, analyse, étudie ; attend.
Caché, dans l’obscurité ; dans les ombres. Prêt à agir. Prêt à bondir.
Quand il le faudra… et pas avant.

[Mission JL] Recruter Batman 9a637854a2516579209eedd4a6a01138d23f12c7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 4 Juin 2019 - 11:28
La Néo-Déesse Bekka de New Genesis était venue pour une raison, qui n'étonnait guère Superman. Recruter Jonathan Crane, alias l’Épouvantail de Gotham City. Le maître psychiatre de la peur. Clark avait pensé à cet éventualité dès son arrivé dans la cité noie. Ses craintes se confirmaient. Le Sinestro Corps n'était pas seulement venu sur Terre pour terrorisé et détruire la population, mais également pour recruter de nouveaux éléments. Fort heureusement pour la Terre, Superman avait anticipé cela. Oui, il était venu à Gotham parce qu'il pensait pouvoir trouver de l'aide d'un vieil ami. Mais également parce qu'il savait que ce genre de chose risquait d'arriver. Que ça arrive au moment où il se trouve sur place était une aubaine.

Cependant, Kal soupira. Chaque fois, c'était pareil. Les ennemis du cosmos tout entier connaissait Superman, sa force. Ils savaient, au fond d'eux, qu'ils n'avaient que très peu de chance de l'emporter face à l'Homme d'acier. Mais chaque fois, lorsqu'il leur proposait de se rendre, ou de battre en retraite, ou d'abandonner leurs projets malfaisant, les vilains répondaient tous la même chose. Par orgueil, par ego. Tous voulaient tenter leur chance. Tous pensaient qu'ils pouvaient être celui, ou celle, qui allait vaincre le kryptonien. Qu'ils pouvaient se moquer de sa naïveté, de sa bonté. Fort heureusement pour la Terre, chaque fois, ils se trompaient. Nul ne pouvait tenir tête à Superman. Pas même la néo-déesse Bekka, armé d'un anneau jaune du Sinestro Corps.

Le soucis, désormais, c'est qu'alors que l'anneau du corps se dirigeait vers Crane, Superman était entouré d'une aura jaune qui l'empêchait de faire un quelconque mouvement. Même s'il était difficile de bloquer Superman, définitivement, le but ici était de gagner du temps pour que Scarecrow reçoive son anneau du Corps. Clark ne pouvait pas laisser Sinestro recruter un homme aussi malfaisant et dérangé que Jonathan Crane. Il faisait parti des pires ennemis de Batman, avait déjà tué ou infecté beaucoup trop d'innocent. Le pouvoir d'un anneau jaune du Sinestro Corps était trop dangereux et ne devait pas tomber dans de telle main. Clark imaginait tout ces pauvres gens, ces futures victimes de l'Épouvantail, tout ça parce qu'il n'avait pas su empêcher l’événement se dérouler sous ses propres yeux. Ce n'était pas acceptable.

Avec un cri rageur, Superman se libéra de son étreinte énergétique, en brisant la lumière solide en milliers de morceaux. Il fonça tête baissé en direction de l'anneau jaune, qui se dirigeait vers Crane, et le frappa si violemment qu'il s'envola très loin en direction du ciel. Nul doute que l'anneau reviendra, mais peut-être avait-il le temps de vaincre Bekka puis de le détruire. La Terre n'avait pas besoin de loi ou d'organisation pour empêcher des nuisances comme le Sinestro Corps de débarquer. Elle avait juste besoin de Superman.

« Vous osez venir ici... massacrer des gens... Vous n'existez que pour terroriser, intimider, tuer.

Superman repensa à toutes ces victimes de Despotellis. A tout ces gens qu'il n'avait pas pu sauver. Que la Ligue n'avait pas pu sauver. Au mieux, ils avaient empêcher que le virus ne s'étende. Mais ce n'était pas suffisant. Ils auraient pu, auraient dû faire plus. Mais les responsables n'allaient pas s'arrêter là. Pourquoi attaquait-il la Terre ? Que voulait-il ? Ces questions sans réponses n'avaient plus d'importance. Ils ne voulaient que le malheur. Que la peur. Ce sentiment détruisait l'espoir dans le cœur des gens. Il les rendaient agressif et égoïste. Alors que l'espoir les rendait meillers.

« Votre règne de terreur prend fin. Et ça commence ce soir.

Superman fonça vers Bekka. Se battre au milieu de Gotham City avec un Yellow Lantern risquait d'être dangereux. Ils risquaient de détruire la ville, blesser ses habitants. La première chose a faire donc, c'était d'éloigner la néo-déesse hors des zones habités. Quitte à laisser Scarecrow, et l'anneau qui lui était destiné, sans surveillance pendant quelques instants. Bekka risquait de ne pas se laisser faire.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 05/05/2019
Messages : 54
Localisations : Gotham City.

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 7 Juin 2019 - 7:50
Spectaculaire Gotham City. Tu auras toujours été l'instrument sur lequel les notes de la peur sont jouées. Que ce soit à travers tes habituels forces du chaos, du mal, comme certains aiment les appeler – à tord, parfois –, mais aussi à travers les événements que tu as subis et continue de subir.
Et pourtant tu es là, toujours debout. Toujours forte.

La pluie frappe de plus en plus violemment sur le sol alors que Jonathan Crane écoute, assimile, l'échange qui survint entre deux des personnages principaux de cette scène. Un soupir intérieur résonne dans son esprit. Pourquoi n'es-tu pas là, Batman ? Il espère, secrètement, qu'il observe, perché dans les ombres de la ville. Aussi puissant qu'il est, aussi impressionnant qu'il est – personne ne pourrait retirer ça à celui qu'on nomme l'Homme de Demain – le Kryptonien n'est pas à sa place ici. Il est une touche de couleur incohérente dans la toile d'un artiste du romantisme. Il est une note fausse, dans la symphonie d'un grand orchestre. Mais, il est là. Et il fait face. Courageusement. Sans montrer ni faiblesses, ni failles. Défenseur des opprimés, il se doit – comme d'autres, comme beaucoup d'autres – de continuer de briller. Oui, Superman est réellement la représentation moderne des semi-dieux mythologiques...

Alors que la Chauve-Souris. Ah la Chauve-Souris. Il ne brille pas. Et certains préféreront même l'oublier. Mais il est une image bien plus effrayante, bien plus angoissante et bien plus réelle... du combat qu'il faut exercer face à ceux qui tentent – selon lui, selon certains – de briser un quelconque équilibre, ou alors en instaurer un nouveau, différent. Et l'Épouvantail le sait bien, lorsqu'il voit l'anneau à la lueur dorée s'avancer vers lui, sa forme, sa couleur, se reflétant dans son regard.

je vais vous apprendre ce que c'est réellement la peur. Les mots d'un homme qui semble croire que la peur ne peut être liée qu'à l'utilisation de la puissance.
Novice. Tu es appelé.. Jonathan Crane, tu sais contrôler et imposer la Peur. Les mots d'une femme qui représente la peur, hors des frontières de ce pays, non... hors des frontières de ce monde.

Ils résonnent dans son esprit, accompagnant ses pensées et ses propres mots. Ceux qu'il a pu dire à Napier, concernant la manière dont eux, les « Vilains », se définissent. La folie des uns, le désespoir, ou l'envie, des autres. Ses propres recherches, ses propres objectifs... cet amalgame de visions, de pensées... ce labyrinthe tentaculaire d'idées, d'envies... Au rythme de cette activité cérébrale, ses doigts commencent à bouger alors qu'il lève légèrement ses mains, s'arrêtant à entourer de celle-ci cet anneau. La lueur se perd dans son regard, envahissant son esprit, éclairant la pénombre de ce dédale de perspectives et de questionnement. Une inspiration qui vient alimenter son imaginaire.

Tout cela semble prendre une éternité et pourtant, tout se déroule en quelques secondes. Son regard en direction de la Néo-Déesse, comme pour observer ce qu'elle transmet à cet instant. Son regard sur l'objet. Son approche dans sa direction... Le mouvement de ses mains. Tout est rapide.

Tout comme l'est l'intervention du héros ! Pourquoi a t-il fallu qu'il intervienne ?! Les réactions du Kryptonien sont, comme on pouvait s'y attendre, surhumaine. Reculant d'un pas alors qu'il arrive à ressentir le souffle de l'assaut de Superman sur sa peau, le Docteur Crane suit des yeux l'anneau voler jusqu'au firmament. Il aurait pu aller bien plus loin s'il ne s'était pas arrêté en plein vol, entouré par cette même lueur jaune qui accompagne les artefacts et les pouvoirs des Yellow Lanterns.
« Hypocrite. » Sa voix siffle légèrement – sa frustration jouant légèrement sur son instabilité naturelle, qui reprend alors doucement le dessus –, accompagnant peu à peu le son des dispositifs, ces dernier venant remplir les différentes seringues. De loin, il préfère largement que ce soit Bekka qui s'occupe de Superman. Mais il ne peut se permettre d'être sans défense. « N'est-ce pas vous, Superman, qui souhaitez « lui apprendre la peur » ? Et encore, pour reprendre le terme cette chère demoiselle... Vous êtes un novice dans ce domaine... » Un frisson parcours son corps à cet instant, alors que l'anneau semble animer de sa propre volonté, descendant vivement en direction de celui qui a pour destiné de le porter. « Elle ne tue pas... mais en matière d'intimidation, de terreur dans le cœur de certaines vermines de Gotham... ma Chauve-Souris adorée est de loin... bien meilleure que vous. » C'est pour ça que je l'aime et la déteste à la fois. Sans comprendre réellement la peur, Batman est parfois plus effrayant que lui, son maître terrestre ! Mais, grâce au Chevalier Noir... Il continue d'avoir peur. Il continue de ressentir le frisson.

Et d'une certaine façon, il peut remercier le sombre Justicier pour ça.
Ainsi que pour cette évolution. Ce nouveau chapitre dans cette histoire...

Et cette fois, rien ne viendra modifier la direction prise par les événements. L'anneau filant droit vers la main de Crane, le psychiatre lève cette dernière. Bientôt, ses doigts se referment sur le métal froid qui compose cet artefact... Sa peau caresse l'énergie qui émane de l'objet. Scarecrow reste... surpris, par tout ceci. Une surprise dissimulée, une surprise qui vient accentuer son excitation. L'aspect de volonté propre du bijou de puissance, son rayonnement, son effet sur sa propre psyché. Il avait entendu parler des puissances extraterrestres, en général. Les capacités de Darkseid tel un virus. Les capacités de certains aliens ayant marqué le monde par des événements intenses. Mais être témoin d'une d'entre elle, être choisi par l'une d'entre elle...

Le monde n'est pas figé. Il évolue, comme ses habitants.
Et cette fois, c'est son tour.

L'aura jaune de l'anneau vient parcourir la main gauche de Jonathan Crane alors que l'artefact se glisse autour de son majeur. Une première pulsation traverse son corps alors que l'énergie grimpe, rampe, contre ses vêtements, contre sa peau. Elle s'insinue lentement dans les trou de son masque, serpentant dans la tuyauterie de ses dispositifs de transmission de sa toxine. Il est aisé d'imaginer, chaque particulière de cette lumière jaune, s'accrocher aux molécules, s'associer à elles, reconnaissant en elles les effets d'effroi, de peur, d'angoisse... De lui-même, le flot de lumière commence à construire, à remplacer, certains éléments de la tenue de Jonathan, la combinaison sombre apparaissant sous le manteau vieilli de l'homme. Le symbole du Corps est la dernière – et à la fois la plus importante – chose à apparaître, liant définitivement le destin de l'Épouvantail à ses choix...

[Mission JL] Recruter Batman 9cdc6469ac8c84320d7596f65e993797efdb65c7r1-572-807v2_00

Bientôt, l'énergie semble légèrement se calmer, bien que restant présente. Elle vient caresser l'acier de sa faux, alors que le Docteur Crane observe sa main libre, fermant et ouvrant sa main. Un rire vient traverser ses lèvres, se perdant dans le firmament. « La peur... ! Elle est là... ! Hahahaha ! Mon amygdale vibre ! Elle hurle ! » L'adrénaline s'écoule dans son corps animé de tremblement déments. Une joie profonde accompagne son rire, ses pensées... Un soulagement, aussi. La colère qu'il contenait après l'action de Superman n'est maintenant plus présente... et seule cette extase sordide résonne dans son âme, alors qu'il découvre, assimile.

Il le ressent... cette énergie qui devient une extension naturelle de son esprit, réagissant à sa peur, faisant naître plusieurs chauves-souris qui, rapidement, tournent autour de l'Épouvantail avant de s'envoler. Son rire devient plus sordide... De quoi est capable ce nouveau chapitre de son histoire ? Jusqu'où peut-il aller ?! Il aurait tant voulu répondre à cette question mais... le temps n'est pas à la contemplation.

Superman avance ! L'énergie de la peur, du moins cette aura crée par la Néo-Déesse, ne l'a pas ralenti plus que ça par le passé... Alors cette fois, il faudra agir. Instinctivement, Scarecrow laisse la lumière dorée l'entourer, les photons vibrant alors que son sourire s'étire, de plus en plus. Imagination. Ce mot frappe dans son crâne, alors qu'il commence à lever sa main gauche. Les chauves-souris se transforment... leurs ailes se brisent, au fur et à mesure que leurs corps s'étirent, se divisent et se reforment en des dards acérés. Puis, il abaisse sa main, l'énergie solide tombant vivement en direction de l'Homme de Demain.

Bienvenue dans le Sinestro Corps.

----

HJ : J'espère que la réponse conviendra. Je ne suis pas encore habitué à certains éléments ou même aux possibilités d'actions, donc n'hésitez pas à me dire, s'il y a une erreur ! Je modifierais si c'est le cas.


[Mission JL] Recruter Batman Scarec15
Kit graphique fait par Conner, merci à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1486
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 7 Juin 2019 - 10:51
« Ah. »

Un sourire mauvais glisse sur le visage crispé de Bekka.

« Intéressant. »

Un gloussement s’échappe de sa gorge ; elle jubile.
D’autant plus qu’elle se considérait en mauvaise posture, quelques instants plus tôt.

Alors qu’elle avait bloqué l’Homme d’Acier avec une énergie jaune, ce dernier s’est libéré – et a frappé violemment l’anneau qu’elle envoyait vers Jonathan Crane ; avant de foncer directement vers elle.
Mais si la Néo-Déesse se préparait à un choc violent… un rebondissement surprenant est intervenu. Et elle l’apprécie beaucoup.

Car l’anneau a été brutalement rejeté par Superman – mais il n’est pas parti ; il est revenu, et il s’est précipité vers Scarecrow. Qui l’a pris. Qui s’en est emparé.
Qui est désormais un membre du Sinestro Corps.


« Grisant, même. »

Bekka sert les poings, alors que Jonathan Crane projette un peu maladroitement son énergie vers Superman ; il échoue, hélas. Seulement un bâtiment est brisé par le tir.
Sa première attaque ne fonctionne pas, et le Dernier Fils de Krypton file vers elle – mais elle est prête à le recevoir.
Car la Néo-Déesse active son propre anneau… et libère une terrible créature, vers son ennemi.


[Mission JL] Recruter Batman 250px-Parallax_%28DC_Comics_character%29

Parallax.
Bekka envoie… Parallax vers Superman.
Même s’il ne s’agit pas vraiment de lui.

Elle n’est, en effet, pas en capacité de libérer la véritable Entité de la Peur – mais son ennemi l’ignore. Elle créée la terrible forme, qu’il ne peut que connaître, pour le surprendre… pour lui faire peur ; et ainsi reprendre l’avantage.
Notamment avec Scarecrow.


« Novice ! Ne cherche pas la réussite absolue ! Libère toute ton énergie ! »

Pour faire office de diversion.
Pour lui permettre, à elle, de vaincre l’invincible. Voilà son plan.
Un bon plan ; un plan fin et pertinent.
Mais qui a cependant oublié un élément important, ici. Dans cette ville.


« Assez. »

Une voix lourde et forte se fait entendre ; rapidement suivie par une micro explosion.
Un fumigène.
Un fumigène est lancée, à proximité de Scarecrow ; assez puissant pour gêner le nouveau membre du Sinestro Corps. Le responsable ne tarde pas à apparaître.


[Mission JL] Recruter Batman Ogt6

Le Batman. Il arrive.
Et il lance un regard sombre vers Bekka, qui réfrène difficilement une grimace émue ; elle le reconnaît. Bien sûr qu’elle le reconnaît.
Et lui aussi.


« Bekka. »

« Adoré. »

Bruce grimace, aussi ; elle utilise ce surnom… le surnom.
Celui qu’elle lui a donné, jadis. Lors d’un voyage sur Apokolips – quand ils se sont rencontrés ; connus. Et quand ils ont subi cette attirance réciproque, terrible et puissante.
Qu’il commence à ressentir, encore ; mais qu’il repousse. Car la situation a changé.
Et sa ville est blessée.


« Superman. »

Le Chevalier Noir soupire, et envoie un Batarang explosif vers Scarecrow, avant de se tourner vers l’Homme d’Acier.

« Rappelons-leur. »

Bekka le fixe, longtemps ; elle se souvient, aussi. Elle sent la tension monter, aussi.
Mais elle se retient, quand elle voit l’attitude agressive du Batman.
La situation a changé ; ils ont changé. Et ça change tout.


« Rappelons-leur pourquoi l’Univers tremble en nous voyant associés. »

Il se lance, alors.
Même s’il est plein de douleur et de fureur. Même s’il rejette encore Clark. Même si voir Bekka lui fait mal, et le crispe. Même si l’idée d’un Scarecrow armé ainsi l’enrage.
Même s’il ne veut pas faire ça – même s’il s’en veut, de céder à sa nature protectrice.
Il se lance ; avec Clark.


[Mission JL] Recruter Batman Superman-batman-mcguinness
World’s Finest !

(HJ/ Résumé rapide :
- L’anneau revient vers Scarecrow, il devient membre du Sinestro Corps ;
- La 1ère attaque de Scarecrow contre Superman échoue, un immeuble est détruit, car il débute avec l’anneau ;
- Bekka créé une structure formée comme Parallax, ce n’est pas le vrai Parallax, mais Superman l’ignore. L’idée est de lui faire peur, pour en profiter ;
- Bekka exige que Scarecrow tire partout, pour faire diversion ;
- Scarecrow est gêné par un fumigène lancé par Batman, qui arrive et reconnaît Bekka. La tension est forte ;
- Batman lance un Batarang explosif vers Scarecrow, puis s’associe à Superman.
Merci de vos réponses. Vu que nous sommes désormais trois, je vous demande d’inclure ce résumé pour faciliter l’animation. Vous avez jusqu’au lundi 17 juin 2019 pour répondre. Bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/05/2019
Messages : 54
Localisations : Gotham City.

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 16 Juin 2019 - 22:06
Le véritable justicier de Gotham est là. Le partenaire obscure de l'Homme de Demain. Le duo est connu et reconnu, en effet.... mais face à eux, le seul qui arrache des tremblements à l'Épouvantail, c'est bien la Chauve-Souris.
Batman est là. Il est là. Et, comme à son habitude, il a agi, avant même de se montrer réellement. Il ne laisse que peu de temps à Scarecrow de réagir face à cette intervention – ou tout simplement aux mots de sa propre partenaire. Le fumigène explose à ses pieds, passant son bras devant ses yeux en réflexe naturel, reculant de quelques pas. Il observe, autour de lui. Il frissonne lorsque les premiers mots de cette conversation entre les adversaires résonnent. Son cœur bat plus fort. Il est vraiment là ! Son rythme cardiaque n'en peut plus, l'adrénaline explose, alors que son amygdale, elle, pourrait hurler tant elle est face, proche, à cette silhouette de crainte, de peur. Mais il est inaccessible ! Il doit le voir ! Il doit mieux le voir ! Il ne doit pas seulement entendre cette vois – cette voix profonde, autoritaire... des mots simples, des ordres courts... des mots qui représentent la réalité, l'unique réalité, qu'impose Batman.

Il a peur. L'anneau s'harmonise avec ce sentiment de crainte, alors que l'énergie répond à ce besoin primitif de faire face à sa peur. Les conseils de la néo-déesse sont mis en pratique : une aura sans forme, instable, s'écarte brutalement du corps de l'Épouvantail, dissipant partiellement la fumée. Un premier soupir traverse ses lèvres alors qu'il pose son regard sur l'homme obscure... Maintenant, il est aux côtés de la déesse, cette femme qui connaît la Chauve-Souris. Comment ? Cette question devrait, un jour, avoir une réponse. Connaître encore plus cet homme sans autre nom que celui de son symbole... c'est essentiel.

« J'espère ne pas déranger quelques retrouvailles des plus importantes... Bien que j'ai moi aussi envie de profiter de ta présence... Batman. » Un frisson parcours son corps. Oui, il est bien là. Il est digne de défendre Gotham. Il ressemble à Gotham. « Mais le plaisir passe après le sens du devoir... » Dommage. Mais qu'importe. La situation n'est pas à la comédie, mais bien à l'attention, à la prudence face à ce duo reconnu...

Un duo qui mérite ses victoires. L'intelligence de la Chauve-Souris, sa ruse... le tout associé à la puissance écrasante d'un Superman animé par cette rage violente qui caractérise ses mots, son regard, depuis son arrivée dans cette scène. Et c'est la Chauve-Souris qui entame les festivités – ou plutôt continue de faire les premiers mouvements – en envoyant une de ses armes explosives.... Réactivité. Le conseil continue d'animer les bras et les réactions de Jonathan Crane. Il tend alors ses mains, son énergie partant brutalement, laissant cette couleur tombée du ciel s'exprimer sans autre forme de procès. L'excellence ? La réussite absolue ? Pas important pour le moment. Oh, il aurait bien voulu, pourtant... il aurait bien voulu modeler... animer son inspiration débordante. Mais les possibilités infimes ne sont pas encore à son niveau. Le dernier échec le prouvait largement. Détruisant par cette énergie primaire l'engin, sa main armée de l'année vient rapidement concentrer une nouvelle fois cette vague dorée. « Je ne crois pas que votre idée fonctionnera face à eux deux... Mentor, il va falloir faire face au meilleur duo... qui peut exister ! » Ses doigts tremblent. Il sent chacun de ses os, de ses nerfs, vibrer en unisson face à la vision de ce justicier sombre.

Le plan de la Néo-Déesse aurait pu fonctionner, face à un seul représentant de ce duo... mais, maintenant, que la légende est de nouveau formée... Laisser Bekka seule serait une stupidité sans nom. Alors, animant son geste des conseils de sa coéquipière – ne pas rechercher cette excellence de forme, mais bien l'efficacité pure – il envoie cette nouvelle décharge colorée. Droit en direction de la Chauve-Souris.
Cette fois, ce n'est pas avec la toxine qu'il se battre – du moins, pas uniquement. Cela signifiera t-il réellement qu'ils pourront vaincre ? Oh, ça c'est une autre histoire... Car il devra compter sur Bekka. Et uniquement sur elle... cette femme qu'il ne connaît pas. Alors que face à eux est présent un duo qui se connaît parfaitement... et qui n'hésitera pas à utiliser cet avantage.
Prudence. Attention... Le plaisir ne doit pas détruire ces essentielles compétences.

----------

HJ : RP posté avec l'autorisation de Batman.

Résumé Rapide (Pour éviter de répéter : les diférentes actions défensives ou offensives de Jonathan sont animées par le conseil/ordre de Bekka : ne pas chercher la réussite absolue, mais libérer son énergie)
- Jonathan dissipe grâce à l'énergie de l'anneau le fumigène.
- Face à Batman, il semble réellement ressentir un réel plaisir au fait qu'il soit là et qu'il ait peur de lui.
- Il se défend en détruisant le batarang explosif et décide de ne pas jouer la carte de la diversion, connaissant les capacités du duo, s'associant ouvertement avec Bekka. Il attaque directement Batman avec une nouvelle vague d'énergie.
- Crane est bien conscient qu'il ne connaît pas Bekka, voyant cela comme un désavantage face à ce duo. Ainsi, il se tient prêt au pire.


[Mission JL] Recruter Batman Scarec15
Kit graphique fait par Conner, merci à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 02/05/2014
Messages : 293
DC : Animateur Justice League géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 17 Juin 2019 - 9:14
La situation est terrible.
Gotham City est attaquée. Des bâtiments sont détruits. Des innocents sont en danger. Un criminel terrible dispose d’une arme absolue. Une Néo-Déesse revancharde et énervée l’accompagne.
Les chances de succès sont minces… mais ils sont là ; mais ils sont ensemble.

Superman & Batman.
Les plus forts. Les plus expérimentés. Les plus grands.

Ils vont réussir. Ils doivent réussir.
Ils le savent ; ils vont le faire.
Comme ils l’ont si souvent fait – comme ils savent si bien le faire ; comme ils vont le faire ici, oui.

S’ils en ont l’occasion… ce qui ne sera pas le cas, hélas.
Car le Chevalier Noir, qui se sait maître des ombres, se rend compte que ce postulat est hélas erroné ; qu’il se trompe, affreusement.
Ce qu’il déteste. Encore plus quand cela le gêne en plein combat. Encore plus devant Clark.
Encore plus quand, soudain, il ne peut plus bouger.

L’obscurité lutte contre lui. Les ombres changent, le bloquent ; le figent.
L’emprisonnent.
Et continuent d’agir… rapides, silencieuses. Efficaces.
Elles grossissent autour de Superman qui, trop occupé par la situation, trop déconnecté d’elles, n’y fait pas attention. Elles grandissent également derrière Scarecrow qui, tout excité par ses nouvelles capacités, n’y fait guère attention.

Les ombres s’emparent d’eux ; les ombres font disparaître le duo.
Et les ombres… s’évaporent.
Abandonnant une Bekka toute surprise et un Batman troublé et crispé par cet événement. Ils se fixent, alors ; se retrouvent seuls. Retrouvent les émotions, pulsions qui les ont animés sur Apokolips… et cela fait mal. Et cela les hante.
Les ronge.

Même si Bruce tente de se reprendre… de se contrôler ; de se concentrer.
Sur un détail – un élément, qu’il a entrevu dans le coin de ses yeux, quand les ombres sont parties. Quand quelque chose lui a fait signe… quand une silhouette lui a fait un salut.

[Mission JL] Recruter Batman 528039-st31
Shadow Thief.
Shadow Thief vient d’enlever Superman et Scarecrow… devant le nez du Batman ; ce qu’il ne supporte pas. Mais il doit gérer Bekka, encore.
Fichue soirée, pense-t-il ; fichue Justice League. Fichue culpabilité face aux troubles de ses amis !


(HJ/ Résumé rapide :
- Les ombres bloquent soudain Batman ;
- Superman et Scarecrow sont enlevés par les ombres, sans qu’ils puissent rien faire ;
- Batman reste avec Bekka, qu’il doit gérer, mais se rappelle avoir entrevu Shadow Thief dans les ombres.
Allez, c’est parti pour la suite de la surprise Razz et ce sujet : http://dc-earth.fra.co/t6526-mission-jl-le-piege-de-la-legion-of-doom#101389 . /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission JL] Recruter Batman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Batman Dark Knight returns
» BATMAN BEGINS ( OXMOX )
» Batman Arkham Asylum
» [JEU]LEGO BATMAN : Gotham city [Payant]
» batman 'harvest breed'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-