Trop d'informations [TEAM FLASH]

Inscription : 07/04/2018
Messages : 120
Localisations : Central City
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 1 Juil 2019 - 20:07
Trop d'informations [TEAM FLASH] PicsArt_07-01-09.43.06

Suite à la corruption de Jared Morillo, Hartley a prêté une attention certaine à la chaîne de contrôle des départements de police de Central et Keystone. Faisant fi de la sacralité des services de police, le Joueur de Flûte s'était lui-même fait un devoir de s'immiscer entre les officiers de l'ordre et leur administration, en toute furtivité. Et il avait trouvé quelque chose. Ou plutôt, il avait repéré l'absence de quelque chose. Parmi les scellés, les restes d'un cas trouble, saisis à un individu opiniâtre : le Docteur Darwin Elias.

Il y a déjà quelques temps, ses recherches sur la super-science appliquées à la vraie vie ont failli changer la donne de l'investissement public. Ce sont ses méthodes, riche, intelligent et obstiné qu'il est, qui ont porté préjudice à son ascension. Flash, le héros de Central City, s'est résigné à mettre fin à une quête d'annexer au nom de la science aussi bien Speedforce que Néga-Speedforce. Le Dr Elias bien que voulant dépasser les lois de la nature par son appropriation de la super-science, est aujourd'hui désavoué par le bolide qui a mérité ses galons de héros du peuple. Et les lois des hommes à leur tour ont fini par le rattraper. En dépit de sa richesse, le CCPD a saisi ses appropriations scientifiques. La pugnacité d'un certain technicien criminalistique du nom de Barry Allen semble s'être canalisée d'une curieuse façon, qui pourrait être vue comme : laisser traîner l'affaire pour ne pas qu'Elias récupère ses technologies propriétaires. Après tout, Barry est toujours en retard, et est connu pour déterrer toutes sortes de dossiers non-classés pendant ce temps. Juste, pas celui-là.

Les inventions d'Elias, donc. Sauf que, si l'alliance d'Amunet Black et de la famille du crime Monteleone perduraient, ils étaient susceptibles de reproduire ce qui avait été fait à l'inspecteur Morillo du département de Keystone. Ils pouvaient vouloir récupérer ce matériel pour contrôler et contrer les Speedsters et éventuels Néga-Speedsters - protégeant leurs trafics des héros et rendant obsolète Captain Cold comme leader naturel des vilains à Central. Compliqué, mais bref. Sans connaître les intentions et le plan de l'alliance des bas-fonds, cela faisait partie des pistes que le Maestro avait suivies.

Et il avait trouvé, non pas du matériel manquant en maîtrise de l'espace-temps ; mais l'absence d'un re-séquenceur génétique inventé par Elias. Conclusion, le département était déjà sali par la corruption.

Le capitaine du Crime Lab, le partenaire à la ville de Rathaway, était un autre suspect potentiel. Et non, ce n'est pas de la paranoïa quand ils sont vraiment là-dehors... David Singh malgré l'amour qu'il partageait avec Hartley, ou plutôt à cause de ses sentiments, avait commencé à se salir les mains. Il paraissait prêt à aller à toutes les extrémités pour protéger son petit musicien, quitte à engager des tueurs professionnels. Le Flûtiste ne se résolvant ni à lui parler, ni à lui pardonner, il s'était fait discret et particulièrement furtif dans ses activités. Chaque fois qu'il entre dans la lumière, le Flûtiste émérite donne des indices à son bien-aimé pour agir en chaperon létal. A chaque intervention publique, David de son côté sombrera de plus en plus dans les ténèbres si rien n'est fait.

Tant pis pour le cercle vicieux, Hartley a besoin d'aide. Contrôler, maîtriser, gérer autant de variables humaines quand on flirte avec le spectre autistique, c'est juste trop compliqué, en tout cas ça s'avère l'être pour Hartley. Son petit monde est simplement trop peuplé. Et si quelqu'un est à l'aise avec la société qui peuple les villes jumelles, c'est Flash.

Hartley a programmé un message généré artificiellement pour que les vibrations sonores en soient ressenties exclusivement par les Speedsters. Barry. Wally. Et Bart.

Trop d'informations [TEAM FLASH] Images?q=tbn:ANd9GcRe_XekW--EUQQ7FRnLtfxTTES-WTtxQURMq_p5M4kClhUTM0uL1g

Assis dans son atelier dédié de STAR Labs, Pied Piper attend. Autour de lui, des tableaux noircis de faits et de conjectures, des photographies, des coupures de presse. Une ancienne base de Kobra brûlée jusqu'au niveau moléculaire, des rumeurs du retour de James Jesse, les agissements de Multiplex et Rainbow Raider, tout y passe. Trop, et tout n'est pas en lien, très clairement. L'heure de la transparence est venue. Le cœur, l'âme et l'avenir des villes jumelles l'aideront à retrouver sa voie : celle de l'homme avec un plan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 22/08/2017
Messages : 274
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Fate ; Peter Cannon/Thunderbolt.
Situation : En reconstruction. L'existence de Wally a été oubliée du monde entier après un sortilège d'Abra Kadabra ; il a ensuite été absorbé par la Speed Force. Wally en est sorti, et a rejoint les Titans. Mais il a dû faire le point sur lui-même, après avoir compris que ses enfants ont disparu, et que sa femme l'a oublié. Wally vient de révéler au monde son existence (seuls les Héros s'en rappelaient) et surtout son identité secrète.
Localisations : Changeante.
Trop d'informations [TEAM FLASH] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 13 Juil 2019 - 13:17
Rien ne vient, cependant.
Malgré le signal, malgré la piste laissée par le Flûtiste, il ne reçoit aucun message en retour ; et encore moins de visite.

Les heures passent, alors. Le moral peut décliner. La peur peut monter.
Le désespoir peut se forger sur le terreau d’une confiance en berne et d’une existence si compliquée, constamment en équilibre entre le Bien et le Mal. Et Hartley a vécu et subi suffisamment d’épreuves pour pouvoir souffrir de tels maux ; ses proches le savent.
L’un de ses meilleurs amis aussi.


ZZBROUUUUM

Un choc. Un éclair. Une tornade.
Rouge. Et noire.
Plus pourpre que rouge, d’ailleurs ; plus foncée. Plus foncée que d’habitude.


« Hey. »

Une voix.
Une voix connue. Une voix familière. Une voix amie.
Une voix oubliée, et désormais de retour.


« Je sais que j’ai changé de numéro, mais un FlashSignal dans les airs aurait été plus efficace, non ? »

Un léger gloussement. Une plaisanterie.
Un sourire, qui se devine dans la voix d’une forme qui apparaît aux côtés d’Hartley ; qui vient de le rejoindre, sans ouvrir la moindre porte.
Les murs ne sont rien à ceux qui maîtrisent la Force Véloce.


« J’ai mis des heures à comprendre le message ; ça me rendait fou, je tournais sur place. »

Les chaînes d’information en continu font état d’étonnantes tempêtes de sable dans le Midwest.

« La prochaine fois, monte le son… ou appelle. »

Un nouveau choc, une nouvelle tornade ; plus courte.
Quelques chiffres sont griffonnés sur un bloc-papier, aux côtés du Flûtiste. Et une forme s’arrête définitivement à ses côtés, en souriant.


Trop d'informations [TEAM FLASH] 1558898983-avatar-wally-alternate-01

Wally West. Flash.
Anciennement Kid Flash. Anciennement Teen Titan. Anciennement Héros de la Justice League.
Anciennement oublié.
Définitivement de retour… et désireux de retrouver sa vie ; et ses proches.


« Salut, Hart’. »

Le Bolide sourit, et pose sa main gantée de noir sur l’épaule du Flûtiste ; il le connaît. Il connaît sa vie, ses choix, ses troubles – ses peurs.
Il l’a aidé, souvent. Ils se sont aidés. Ils s’apprécient.
Comme des amis. Proches.


« Tu… as appelé, donc ? »

Mais ils se sont perdus de vue. Mais ils se sont oubliés.
Mais une vie, quasiment, est passée entre eux.
Il faut reconstruire, alors ; réapprendre à se connaître. Se retrouver. Ça prendra du temps.
Et Wally doute qu’ils en aient, vu l’appel d’Hartley…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/04/2018
Messages : 120
Localisations : Central City
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 15 Juil 2019 - 0:03
Un boom sonique assourdissant. Hartley retient un hurlement de douleur, de par son ouïe artificiellement améliorée. Intérieurement, il hurle. De douleur, mais de joie surtout, comme en témoignent ses yeux devenant une véritable piscine lacrymale. Ses mâchoires sont crispées par les acouphènes, son front rigide. Mais ses lèvres s'étirent en un sourire ému. Lorsqu'il reconnaît la voix, un soupir d'aise s'échappe de sa bouche.

"Hh. Wall-... "

Une salutation, un souffle de vent. Ou plutôt un million de bourrasques trop rapides pour les distinguer.

"Je-tu-Bonj... 'Fin, j'veux d-..."

Une vanne. Wally, indécrottable Wally, insécure Wally, toujours un miroir des tourbillons d'émotions que ressent en lui-même le Maestro de Central City. Une petite pique, un numéro de téléphone griffonné, comme pour relancer l'affaire d'un rendez-vous manqué. Le flûtiste balbutiant finit par aligner un mot après l'autre pour exprimer ce soulagement d'une séparation trop longue, trop pesante, mais au sein d'une relation trop sincère pour que compte autre chose que les retrouvailles.

"Tu es venu, frère !"

Il se précipite là où il pense trouver ses bras, ne l'y voit pas, hésite, pivote, tend à nouveau ses bras, mais quoi qu'il arrive, Wally se trouve au final où que ce soit que le Piper a atterri, dans une étreinte fraternelle.
L'accolade prend fin, mais pas le plaisir des retrouvailles. Teintée bien sûr, par la sensation d'imminence qui prend à la gorge la version du Midwest du Fifre de Hamelin. Il s'empare maladroitement d'un paquet de feuilles griffonnées qui encombrent le dessus d'un siège et le pointe du menton à son cher camarade :

"Installe-toi. Enfin... Si c'est ton truc. Je crois que ton truc, c'était plutôt de ne pas tenir en place, mais... certaines choses changent ?"

Il indique de son regard encore humide la myriade d'informations et de conjectures qu'il a rassemblées en lieu et place de prendre le sommeil nécessaire même aux plus grands musiciens et héros réformés.

"Tu sais, mon truc d'avoir toujours trois coups d'avance ? Ne crois pas que j'aie perdu mon mojo, mais, disons... Quand certaines certitudes volent en éclat, quand tout est en mouvement en permanence, ça... je veux dire que là c'est le cas... c'est plus difficile de voir la situation dans son ensemble."

Un œil neuf comme celui de Wally ne pouvait pas faire de mal.

"Bon, je vais le dire, Wall. Les Rogues sont de retour. Ne panique pas, mais... Je devrais dire : Nous les Rogues sommes de retour. Et bon, déjà ça ça me fait un peu peur. Ça me rassure, mais... pas que. C'est... Je navigue à vue avec ça et tout le reste, et... Non, je veux dire, enfin... Mince Wally, Frankie en est. 'Fin, ceux de Blacksmith. Oui, c'est... J'sais pas, les O.G. Rogues et les... tiens ? 'Fin... Déjà là il y a un truc larvé. S'il y avait que ça... Hh."

Soupir de désarroi.
Mais un premier pas est fait. Dire les choses ne les rend pas moins réelles, ça les fait même paraître un peu plus stupides. Mais Wally parle très bien le stupide. Enfin, c'était le cas, avant.
Quand il y a discussion, il y a solution. Cela pourrait être une maxime des Flash. Et en face de lui, il en avait le digne représentant, dans un costume qui était disons, a minima original.

"Au fait Flash. Je ne veux pas être cet ami-là, mais... toute cette vibe Dark Flash que tu te donnes. Je crains que ça ne soit pas vraiment tes couleurs. Amincir tes petites jambes de poulet chétif p'tit mec ? C'est un grand non-non. Genre, sérieux tu vas continuer de sortir comme ça ? Ne laisse plus Linda choisir tes tenues, ou fais-lui faire j'en sais rien, fais l'inverse de ce que tu as choisi de faire sur ce coup, vieux."

Il n'avait pu s'empêcher à ce moment de toiser son ami et de faire claquer son spandex comme un élastique contre son flanc. Il allait rire, s'esclaffer en fait, mais d'un seul coup s'abstint, comme si le souffle lui avait été coupé.
Il comprit qu'il avait peut-être gaffé en évoquant la jeune femme qui était si on se fiait à ses souvenirs supposée partager la vie de son ami.
Un regard en coin, gêné mais attentif, s'accompagna d'une épaule tendue à son ancien compagnon d'armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 22/08/2017
Messages : 274
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Fate ; Peter Cannon/Thunderbolt.
Situation : En reconstruction. L'existence de Wally a été oubliée du monde entier après un sortilège d'Abra Kadabra ; il a ensuite été absorbé par la Speed Force. Wally en est sorti, et a rejoint les Titans. Mais il a dû faire le point sur lui-même, après avoir compris que ses enfants ont disparu, et que sa femme l'a oublié. Wally vient de révéler au monde son existence (seuls les Héros s'en rappelaient) et surtout son identité secrète.
Localisations : Changeante.
Trop d'informations [TEAM FLASH] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 15 Juil 2019 - 10:54
Wally sourit et glousse au fil des réactions et paroles de Hartley ; plusieurs fois.
Il s’amuse.

Il s’amuse d’abord un peu aux dépends de son camarade, en changeant de place à super-vitesse pour rendre leur étreinte de retrouvailles un peu plus tardive. Rien de méchant, et il ne le fait que deux fois, mais… c’est une plaisanterie ; bon enfant.
Ça fait du bien d’en refaire.

Il s’amuse ensuite à écouter le discours du Flûtiste, qui se perd dans quelques moments de folie ou des mots que peu pourraient comprendre… mais Wally, si ; Wally le connaît. Wally côtoie Hartley depuis des années, et il sait suivre l’évolution de sa psyché.
Même si ce qu’il entend l’inquiète.
Même si, aussi, les derniers mots de son ami le chagrinent, un peu.


« Tu sais que Linda a meilleur goût que ça, voyons. »

Un peu beaucoup.
Au point que le Bolide, qui ne cessait de sourire en se tenant assis en face de son ami, se relève, croise les bras et détourne le regard ; de tristesse.
Ça va mieux, bien sûr. Il a été au Sanctuaire… ça va mieux.
Mais tout n’est pas encore cicatrisé.


« Et… je sais que le design choque. Les couleurs choquent. Les… un Flash doit être rouge ; rouge vif. Eclatant. »

Il soupire, et secoue la tête ; les yeux toujours détournés.

« Mais… même mon costume, mon costume de Flash, était un peu plus sombre. Et celui que j’ai eu au retour de Barry, celui après sa Renaissance était… bordeaux. Plus sombre.
Comme celui-là. Et il y a une raison. »


Les paupières se ferment, un instant. Wally relève légèrement les lèvres, et cherche ses mots ; ils sont importants. Et il ne veut pas se précipiter.
Au moins cette fois.


« Barry est l’incarnation de l’espoir… il irradie d’espoir, il illumine les autres ; depuis toujours. Jay aussi, d’autant plus qu’il a ouvert la voie. Même Bart, il… il éclate la rétine par sa joie de vivre, par son bonheur de courir et d’exister. Ils sont l’espoir, et leurs tenues incarnent ça.
Moi… c’est différent. »


Lentement, le Bolide pose les yeux sur Hartley ; il sourit.
Tristement.


« Je n’incarne pas l’espoir ; j’ai pris le relais. J’ai fait au mieux. J’ai joué le jeu. J’ai fait le job.
Mais… je n’ai jamais eu l’espoir intégré au cœur, comme eux. J’ai… connu le désespoir. J’ai plongé dans le désespoir ; j’y étais.
Quand mes parents ne s’occupaient pas de moi. Quand personne ne s’intéressait à moi. Quand… quand Barry est mort. Quand Linda… a disparu. Quand je me suis perdu dans la Force Véloce, et… et plus récemment encore. »


Wally soupire, puis hausse les épaules.

« Je n’incarne pas l’espoir ; je ne suis pas l’espoir, pas aussi purement qu’eux.
Mon… mon espoir est différent. Moins pur, oui. Moins brillant. Moins lumineux.
Un espoir de résilience ; autant l’assumer, alors. Autant avoir un costume qui me différencie… et me décrit, aussi. »


Un petit clin d’œil – et une tornade, de nouveau ; qui se précipite, s’arrête aux côtés de Hartley. Wally le prend dans ses bras. Encore.
Il en a besoin.
Et… ça fait du bien de le retrouver, aussi.


« Mmh. »

Après plusieurs secondes, le Bolide se décale ; et sourit.
Même si son expression positive s’évapore, quand son esprit revient aux choses sérieuses. Aux impératifs. Aux problèmes.
Aux Rogues.


« Okay, Hart’. Soyons clairs. »

Ses paupières se plissent, et il vibre ; inconsciemment.
Il se concentre. Il s’active.


« Je veux la liste de ces Rogues. Je veux leur localisation. Je veux leur projet.
Je veux savoir aussi comment tu as su ça… et ce qu’il se passe. Et pourquoi, toi, tu l’as appris.
Je veux un café, aussi. »


Un léger sourire glisse sur ses lèvres.

« Mais… je veux que tu te bouches les oreilles, avant. Okay ? »

Nouveau clin d’œil – et la tornade reprend ; le tonnerre aussi.
Deux fois.
Pour aller et venir. Avec deux boissons, bien sûr. Dont la préférée de Hartley, évidemment.


« Okay, on reprend… et vas-y, Hart’. Dis ce que tu penses, comme tu le penses. Tu sais que j’arrive à te suivre. »

Wally sourit, conscient que le Flûtiste a souvent eu des difficultés à échanger avec autrui – et un peu de honte, aussi ; ça n’a jamais été un problème entre eux. Hors de question que ça le devienne maintenant.
Flash est de retour ; et il entend retrouver ses habitudes et ses proches, comme avant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Trop d'informations [TEAM FLASH]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Informations sur flash compatible Canon 40D
» [REQUÊTE] Toujours pas de tweak ou Fix officiel pour le flash trop fort ?
» [INFO] HSPL / RSPL pour HTC WP7 1ère génération (Team DFT)
» Enlever une zone trop éclairé sur un visage
» Trop de photos floues sur mon GF1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City :: Star Labs-