Per Degaton [Fiche terminée]

Per Degaton
Per Degaton
Super-Vilains
Inscription : 03/07/2019
Messages : 136
DC : Anton Arcane
Localisations : Le Temps.

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 3 Juil 2019 - 8:39
Commentaire : Fiche un peu concept, j'ai retiré l'"immatérialité contrôlée" de Degaton pour éviter un effet grosbill.

Nom et Prénom : Per Degaton.
Pseudonyme(s) : Aucun.
Âge : Né en 1912.
Sexe : Homme masculin.
Orientation : Hétérosexuel.
Nationalité : Américain.

Base d'opération : La Terre et ses époques.
Groupe : Super-vilains.
Faction(s) : Aucune.
Statut : Célibataire.
Profession : Ingénieur, désormais criminel temporel.

Description physique :

Per Degaton est un homme, on plus précisément, une série d'hommes d'une quarantaine d'année, âge à laquelle ses voyages temporels générèrent une foule de duplicatas temporels ayant pris chacun un chemin différent dans le fragile flux de la réalité.

Taillé par un air sérieux quasi-permanent, le visage de Degaton est impérieux. Mâchoire puissante, yeux encadrés par de solides sourcils, nez marqué, profil sévère. Telles sont les rares images de Per Degaton aux travers des âges. Il peut rire et animer son regard froid de lueurs amusés. Ses cheveux roux presque rouge portés court encadrent et mettent en relief l'aspect cruel de son faciès.

Son port révèle l'homme d'action et de commandement. D'une fière droiture en toutes circonstances, Degaton semble être fait d'une inflexibilité lointaine, modelée par le temps et ses voyages étranges. Ses muscles révèlent un entraînement régulier et certaines de ses postures sont celles d'un vétéran de la guerre.

Depuis qu'il arpente le temps, ce dernier porte toujours une tenue similaire : un uniforme noir à veste croisée avec l'initiale de son nom en rouge frappé sur la poitrine, des gants rouge sang, une ceinture de la même teinte et deux bottes noires cirées. Il porte quelquefois un holster dans lequel repose une arme de poing. Par dessus cette tenue, il lui arrive d'ajouter un long manteau qui lui arrive au pied avec un brassard orné d'un "D" sur le bras, ajoutant à ses airs supérieurs une aura de mystère et de totalitarisme passé.

Ainsi fut, est et sera Per Degaton.

Description psychologique :

Per Degaton est frappé d'une folie toute personnelle. Pris dans la trame du temps, déjà décédé et conscient d'être déjà mort, il ne vit plus selon les mêmes critères temporels que le reste de l'Humanité. Ce dernier voyage au travers des époques comme d'autres entre les pays. Incapable de retrouver sa place exacte dans la trame de l'Histoire, ses pas le mènent là où son ambition le conduit. Maître absolu des fluctuations et des courbes du présent, du passé et du futur, il est un arpenteur insatiable, un explorateur sans fatigue. Dormir à Rome ; se réveiller au Kremlin ; marcher sur Pékin en pleine période impériale ; admirer la chute du Bushido ; la conquête de l'Australie ; le premier drapeau planté en Antarctique, autant de banalité pour cet homme qui ne peut comprendre que la notion de "temps" est plus qu'une abstraction, une erreur méthodologique de l'esprit étriqué. Le temps n'est rien et tout à la fois pour lui.

Mais derrière cette perception vit un homme de chair et de sang. Ambitieux mégalomane, Per Degaton n'a d'autre appétit que la victoire. Conquérir le monde est une œuvre éphémère qui l'intéresse, mais seulement en partie, la Terre serait pour lui trop ennuyeuse, il existe tant de possibilités et d'époques pour parvenir à ce résultat. Il aime la rareté, il aime se sentir puissant et surtout il aime le contrôle. Profiter de chaque époque pour asseoir ses rêves de folie dominatrice ne serait pas suffisant pour lui, il veut comprendre, il veut le Savoir, total et absolu, il veut comprendre la marche du monde, il veut en être le centre. Mais qui sait, un jour peut-être, il choisira le chemin de la tyrannie la plus pure et fera ployer le monde sous sa coupe... A moins que ça ne soit déjà fait.

Explorateur du temps, il sait que tout est à sa portée, il sait que les obstacles tombent avec la patience suffisante, que les ambitieux meurent, mais que lui reste là, impassible face à la faucheuse. Ayant atteint une forme d'immortalité qui lui ouvre toutes les portes, Per Degaton sait faire preuve de patience et frappera toujours et en tout temps.

Difficile de saisir en permanence les buts de cet homme. Tantôt prêt à l'instauration d'un Empire Temporel, tantôt intéressé par quelques reliques, parfois simple mercenaire, ses interventions varient au gré de ses réapparition dans les différentes époques, comme si chaque voyage était l'occasion pour lui de se réinventer et que, quelque part, chaque mur temporel traversé pouvait le modifier à son aise.

Version(s) : Version classique des comics post et pre-crisis.

Histoire :

Naître et mourir.

Lever un pied et avancer.

Voir une trotteuse égrainer les secondes.

Les années les plus communes passent. Quitter le ventre sécurisant d'une mère. Apprendre. Marcher. Courir. Se tenir assis. Puis ne plus tenir en place. Être silencieux dans un monde où la parole est omniprésente. Apprendre à articuler. Apprendre à prononcer. Apprendre à crier. Apprendre à se taire. Sentir les émotions en soit comme autant de réflexes. Réfléchir. Penser. Associer. Rationaliser.

Les actions et l'enseignement passent comme autant d'épreuves du temps. Comme si tout n'était qu'une succession de mouvements, de moments. Une longue chaîne inéluctable de causes et de conséquences. L'illusion de l'incrémentation. Le mensonge de la trotteuse sur le grand cadran de la vie.

Et si le temps n'était qu'une superposition ? Un grand océan où se baigner tout entier ?

Les parents, pris dans la tourmente de vouloir faire de leur mieux, éduquaient leurs enfants comme leurs parents avant eux. Reproduction des modèles et des exemples. Peut-on construire demain en calquant le présent sur l'avenir ? Peut-on avoir deux conclusions divergentes avec les mêmes raisonnements ? Le théorème dépend plus des hypothèses que de la méthode, pourquoi l'être humain ferait exception ? L'avenir ne se jouerait ainsi que par l'âme de l'enfant, de son caractère et non point du marteau de l'éducation. L'innée et l'acquis dans une lutte permanente entre les aspirations et les obligations.

Les carcans vont et viennent, les portes s'ouvrent et se ferment.

Huit années. Huit années avant que le cerveau limbique ne se connecte au néo-cortex. Huit années de tempête émotionnelle où la réflexion et les passions se déchaînent sans s'accorder. Puis le monde s'organise, s'ordonne. Les pensés vont dans un sens et se plient à la volonté, l'imagination ploie sous la raison.

Pour Per Degaton, elles furent des années semblables à d'autres. Qui aurait pu dès lors prévoir la chaîne de causalité qui le mènerait jusqu'à ce moment où, une arme fumante à la main, en pleine seconde guerre mondiale, il fait face à sa première victime. A peine enfant, ce meurtre est déjà commis, en même temps se préparent ses conclusions et se déroulent son organisation. Tout est juxtaposition. Sa vie ne fait pas exception.

L'"enchainement" suivait-il une logique ? Y'avait-il une force surnaturelle à l'œuvre ?

Le Soleil brillait sur une Terre pleine de promesse. Theodore Roosvelt n'était pas mort depuis longtemps. Le Mexique posait problème. L'union n'était pas encore celle d'aujourd'hui... Des drapeaux de jadis ne restaient que des poussières sépias. Ces jours pouvaient alors paraitre heureux, mais lorsque son âge lui permit de comprendre, il vit une Terre meurtrie par la folie industrielle d'une époque. Le monde s'apprêtait à basculer.

Et il bascula.

Par une fenêtre ouverte sur un ciel pleurant quatre années de folies guerrière, ses yeux s'ouvrirent soudainement. Un regard accablé sur un ciel triste, au-dessus d'une rue où les affiches de propagande laissaient lentement place aux proclamations de paix. Woodrow Wilson était président. La première fois que l'Amérique traversait l'océan pour s'asseoir avec les anciens maîtres du monde.

Premier soldat offert par un oncle. Souvenir d'un Noël sans tristesse, comme si le monde oubliait. Comme si le monde s'abîmait dans l'illusion. Le Jazz retentissait. Sa mère avait une coiffure d'homme et son père "gueule cassée", pipe à la bouche, crachait sur les bienfaits qu'une "bonne guerre" pouvait avoir sur la "jeunesse insouciante". Le soir, il hurlait cherchant à échapper aux obus.

Une tante, veuve de guerre, passait parfois. Per Degaton gardait le souvenir d'une femme triste mais joyeuse, comme les années folles. Elle lui avait offert un livre qu'il gardait encore précieusement. H.G Wells. Un signe ? Il n'avait que dix ans. Une éternité. L'ingénieur devenu grand n'avait rien oublié de ses rêves de jeunesse. Il se souvenait... Il se souvenait avoir vendu ce livre à sa tante, il se souvenait que ce serait alors important... Il y songeait alors que ses mains d'adulte caressaient la couverture usées de cette édition désormais rarissime. Il se souvenait avoir tué ce libraire pour le remplacer en ce moment si important. Une bouteille à la mer de son existence. Ce livre devait être sien.

Ah. L'école. Rien que des murs et des règlements. Impossible de rêver. On vivait les débuts de ce qui serait le patriotisme par les armes. Per Degaton ne put y échapper. Comme on aimait saluer les drapeaux alors. Et chanter. Oui, il y avait des chants. En langue américaine. Car ils avaient gagné ; cette fois-ci. L'Amérique triomphante...

On lui voyait une belle carrière dans les armes, il se voyait derrière un bureau d'étude. Un ingénieur dans la famille, ce n'était pas possible ! Pas dans une famille émigrée ! Mais la roue tourne. Caprice du destin ? Il parvint à une école où il put atteindre ses aspirations. Les rêves se réaliseraient-ils finalement ? A moins que son dossier n'ait été accepté par un obscure fonctionnaire que par la grâce d'une liasse de billets offerte par une paire de gants rouge venu d'un autre temps...

Était-ce ce moment ? Le moment ? LE moment ?

BANG.

La fumée et la fureur. La jalousie, la colère, l'envie, la frustration... Ce maelström d'énergies contraires. Ce moment où pour la deuxième fois, Degaton tuait...

Non, pas encore. Ou peut-être que si. Mais avant, la planche à dessin. Des heures et des heures courbé sur la surface de bois à réaliser les croquis et les coupes d'une machine formidable.

C'était avec le docteur Zee. Un génie. Avec la Time Trust.

Comme Per aimait le temps. Comme il aimait voir ses effets, sa puissance, ses mystères. Einstein avait révolutionné sa conception, tout n'était que superposition !

1939. Le début d'une épreuve. Zee n'était pas encore entré sans sa vie. Son rêve n'était pas encore à portée de main. Il ne planchait pas encore sur la machine.

.GNAB

.evuerpé enu'd tubéd eL

.niam ed eétrop à erocne sap tiaté'n evêr noS .eiv as snas értne erocne sap tiaté'n eeZ

.9391

1940.

Les guerres vont et viennent, charriant leurs monceaux de cadavres sur les rives de l'Humanité. Les yeux se tournent. Certains collaborent à l'horreur, d'autres l'affrontent, d'autres s'en accommodent. Per n'a pas de patriotisme. Les chants et les saluts l'ennuient. A la place, il travail. Sans se soucier de savoir si ce qu'il fait est juste ou moral. La guerre n'est pas une affaire de gentlemen. L'Europe s'embrase, les règles sautent, les limites débordent. Un temps pour le temps !

1917.

La Russie est renversée. A des kilomètres de distance, Per est à la fois un jeune homme en pleine croissance au fin fond de l'Amérique et un homme adulte qui observe le Kremlin s'embraser. Les flammes montent dans le ciel et semblent vouloir faire fondre les cieux de leur fauve fournaise.

La neige crisse sous les bottes de cet homme qui retourne bientôt là où nul ne peut le suivre. Il est satisfait d'avoir été témoin.

1941.

Incorporé dans l'équipe de la Time Trust chargée de chercher dans les dédales du temps un bouclier capable d'arrêter les missiles du Troisième Reich, Degaton croit enfin son rêve s'accomplir. Lui, l'ingénieur émigré réquisitionné, allait enfin mettre la main sur une machine capable d'explorer le temps !

Mais la vitesse fut à l'avantage de la Justice Society qui parvint le première à voyager 500 ans dans le futur et accomplir la mission de la Time Trust.

Colère et déception. Fureur et écœurement.

Seul le sabotage des plans du bouclier lui permit d'accepter la défaite, mais ce soulagement fut de courte durée. Pourchassé, il fuit. Au revoir Amérique conquérante, au revoir puritanisme et tenues vertes, au revoir parents.

La guerre ne se jouait pas dans le Kansas mais dans les rues d'une Europe de ruines fumantes.

1910.

Dans une barque qui traverse la rue où flottent des centaines de colis et des lettres ficelées, Per observe une femme au teint triste. Une étrangère. Une inconnue. Pour l'instant. Mais cette femme, à ce moment précis, était enceinte. Son enfant serait un homme puisant et impérieux, du genre qui pouvait unir les peuples dans la paix.

La Seine était en crue et envahissait Paris. On ne retrouverait la jeune femme qu'au retrait des eaux...

1943.

La guerre fait rage. Churchill veut mettre le feu à l'Europe, l'Afrique tonne, l'Asie est ensanglantée. Un Degaton travaille, mais pour l'ennemi, au service de la barbarie car elle seule voit en lui le potentiel d'une réussite.

La paix arrive cependant et les rêves de Per ne se sont toujours pas concrétisés. Scientifique, il est rapatrié et gracié par les alliés. Arrangements d'"honnêtes gens" pour ne pas perdre le savoir d'un homme qui avait travaillé sur les V2. En guerre, il vaut mieux être celui qui prépare le pire sans jamais le faire vraiment...

Quelques années plus tard, Zee. Et le rêve.

BANG.

La fumée et la fureur. La jalousie, la colère, l'envie, la frustration... Ce maelström d'énergies contraires. Ce moment où pour la troisième fois, Degaton tuait...

LE moment.

Zee était là, fier d'avoir accompli l'œuvre de sa vie et pourtant.

BANG.

Quatrième fois... quatrième fois... Zee était en sang. La main sur sa veste. Il s'interroge, Per le voit bien. Il n'ose y croire. Et pourtant. Il a été trahi. Son fidèle assistant et ses connaissances l'ont trahi. L'arme fume encore dans ses mains qui ne tremblent pas. Il a déjà tué. Zee est sa première, deuxième, troisième et quatrième victime. Si on ne compte pas celles, innombrables qui ont parcouru sa triste carrière en Allemagne. A chaque fois la même fumée. A chaque fois le même bruit.

BANG.

Degaton sent derrière lui les précédents échecs qui furent les chemins de ses voyages. Ce n'est pas la première fois. Son index est trop sûr, son regard trop blasé. Las d'assassiner cet homme.

Mais encore une fois, l'horreur se produit. Une fois encore le corps du vieux professeur s'effondre sur son invention qui disparait, laissant sur les cadrans de la salle d'expérimentation l'infâme preuve que l'assassin devra attendre 40 ans pour revoir l'objet de ses désirs.

Fureur.

Prison.

Des années...

Jeune et fringuant, loin des cellules à barreau, il flotte sur son étrange disque, observant de haut un champ de bataille. Le pénitencier est derrière lui. Les gaulois sont organisés face à un Jules César qui cherche les victoires de sa destinée. Et Per Degaton réfléchit. La marche du temps est chose étrange. Elle baigne en lui comme il baigne en elle.

Des années... Des années avant de pouvoir même caresser cette machine désormais désuète qui revint avec le cadavre de Zee. Un voyage dans le futur et déjà cette fameuse invention n'est plus qu'une antiquité qu'il peut remplacer par des dispositifs plus sophistiqués. Dès lors le rêve est complet. Le temps comme monde à explorer, loin des soucis de ses semblables de plus en plus dissemblables.

1929.

Grande dépression. Mais pas pour tout le monde, le champagne coule sur les dorures de la société. Dans une tenue noire, presque militaire, deux gants rouges, il serre la gorge d'un homme. Riche. Très riche. Trop. Le genre d'homme qui manqua de doubler l'explorateur temporel dans une recherche d'artefact...

Le temps passe en lui et le déphase. Il sent chaque fois qu'une partie de lui devient autre. Puis soudainement, l'horreur.

Il se croise. Lui-même. Pas de souvenir, juste son visage, plus vieux, qui se dissipe et ses yeux qui disent : "Ainsi le moment est arrivé". Degaton est mort. Mort comme...

Il sent son corps, plus jeune pourtant, devenir froid. Une machine à l'allure d'une femme est à côté de lui.

Mekanique.

Oui, Mekanique. Cette machine qui voyageait comme lui dans l'espace et le temps, cette machine si belle et si lointaine. Il l'a aimé. Jadis. Le sang coule de son corps qui se rigidifie. Elle l'observe de son regard distant d'androïde. Elle soupire. Soulagement ? Que lui a-t-il fait ? Que ne lui a-t-il pas encore fait ?

Il se souvient.

Elle était présente lorsqu'il abattit Zee. La première fois ? Ou était-ce la troisième ? Il était entré dans une rage folle. Il l'avait enterré vivante, en tout cas sa tête. C'est cela ! Il s'en souvenait à présent...

La vengeance était un plat glacial...

Puis le néant.

Jusqu'à ce que cet étrange souvenir ne soit plus que celui d'un autre Degaton qui ouvre les yeux. Surgit des reflux du temps, un autre s'éveille.

Il observe ses mains et songe à peine à une époque pour s'y retrouver. Plus de machine. Il est le temps comme le temps est lui et il n'est plus fait de chair et de sang. Comme une onde prise dans une fréquence qui n'est pas sienne, il peut se déphaser et être intangible dans la réalité de son choix. Son livre, si précieux, glisse entre ses mains qui se dissipent et tombe dans le jardin d'un jeune enfant. Un enfant du nom de Wells...

Avant qu'il ne sente la morsure de la mort, il se souvenait. Les Time Stealer, une organisation ambitieuse. Vaincre la JSA, affronter les plus grands justiciers pour se proclamer les maitres absolus du temps. Un bel objectif. Mais complexe. Les justiciers sont là présents qu'importe l'époque. Leur grandeur est toujours dressée. Aussi, parfois, va-t-il les voir expirer, pour se sentir puissant et toujours plus forts qu'eux. Plaisir égoïste mais revivifiant...

Le temps passe et Degaton demeure. Son regard de folie est toujours rivé sur le Monde dont il entend bien avoir un morceau dans le creux de la main.

Quelque part en 1912, un enfant pleure. Ses cheveux montrent déjà des reflets sanguin et ses parents pleurent de joie tandis qu'une pluie frappe contre les vitres. Le Ciel et le Temps pleurent ensemble de cet évènement dont les répercussions ne se sont toujours pas achevées.

Famille : Aucune.
Alliés : Super-vilains au gré de ses projets.
Ennemis : Justiciers, La JSA en particulier.

Pouvoirs/Capacités/Équipements/Relations :

Pouvoirs et capacités:


  • Capable de voyage au travers du temps par la force de sa concentration ;
  • De ses explorations ce dernier a acquis d'importantes connaissances sur le temps et sa manipulation, il peut créer des machines capable de l'altérer, le manipuler ou d'y voyager avec des accompagnateurs ;
  • Excellent combattant (manipulation d'arme à distance ou au corps-à-corps) ;
  • Effet secondaire de ses multiples voyages dans le mille-feuille du temps, il existe en parallèle à lui-même des doubles temporels (Chronal Duplicate) qui peuvent parfois différer dans leur évolution (autres pouvoirs, autres mentalités).


Equipements:

  • Il possède un disque volant capable de l'accompagner dans ses voyages temporels et de le faire voler dans les airs.


Relations :

  • Per Degaton est proche de la super-criminalité, notamment les membres des Time Stealer (Mister Mind, Ultra-Humanite, Despero) et de l'Injustice Society.


Faiblesses :


  • Per Degaton est un homme de chair et de sang qui en a donc les mêmes vulnérabilités ;
  • Degaton ne peut survivre dans l'espace, il voyage dans le temps sur Terre exclusivement ;
  • Degaton ne peut survivre s'il rencontre l'un de ses doubles ou lui-même, la plus vieille incarnation disparaîtra de l'espace-temps.


Hors Jeu

Disponibilités et rythme de réponse : Au moins une fois par semaine.

Pourquoi avez-vous choisi ce personnage ? Mordu d'histoire, du Docteur Who et des super-criminels. Difficile de résister plus longtemps à un tel personnage et tant de possibilités.

Avez-vous lu le règlement et approuvez-vous tous les points ? Oui.

Comment êtes-vous venu ici ? Double-Compte d'Anton Arcane.
Revenir en haut Aller en bas
Stephanie Brown/Batwoman
Stephanie Brown/Batwoman
Admin
Inscription : 27/03/2018
Messages : 1565
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Carter Hall, Tula
Situation : Aux prises avec des Bat-Vilains
Localisations : Gotham
Groupes : Batfamily
Batfamily

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 3 Juil 2019 - 11:15
Coucou ^^

Jolie fiche claire et simple à lire comme tes posts. Tu sembles avoir bien cerné le personnage (pas étonnant vu comment tu maîtrises Arcane Razz) et tu as bien pris garde à réduire un peu ses pouvoirs histoire qu'il ne soit pas imbattable. Je te donne donc ta première validation criminel temporel ^^


Per Degaton [Fiche terminée] Bargir13
Revenir en haut Aller en bas
Conner Kent
Conner Kent
Admin
Inscription : 05/12/2016
Messages : 4469
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Enragé.
Localisations : Coast City.
JLD
Per Degaton [Fiche terminée] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 3 Juil 2019 - 11:16
Rebienvenue !

Et bien, pour tout dire, je ne connaissais le personnage que de nom ; merci pour la découverte, donc. Ta fiche représentant toutefois plus que bien ce que j'ai pu trouver à son sujet, c'est avec plaisir que je t'accorde ma seconde validation.

Bon jeu avec ce nouveau personnage !


« with blood and rage of crimson red
ripped from a corpse so freshly dead
Per Degaton [Fiche terminée] 1572240047-conner-signature-rl
together with our hellish hate
we'll burn you all - that is your fate !
»
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Per Degaton
Per Degaton
Super-Vilains
Inscription : 03/07/2019
Messages : 136
DC : Anton Arcane
Localisations : Le Temps.

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 3 Juil 2019 - 12:49
Merci à vous ^^

Time to play !
Revenir en haut Aller en bas
Wesley Dodds / Sandman
Wesley Dodds / Sandman
Super-Héros
Inscription : 04/03/2018
Messages : 539
DC : Hal Jordan; Silver Banshee ; Lady Blackhawk ; Polaris
Situation : Tué en 1944 par Per Degaton
Localisations : Pologne
JSA
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 3 Juil 2019 - 15:32
Bon jeu Smile


Per Degaton [Fiche terminée] 60243511
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Mary Batson/Mary Marvel
Mary Batson/Mary Marvel
Super-Héros
Inscription : 16/12/2018
Messages : 475
DC : M'gann M'orzz & Manhunter & Queen Clea
Situation : Mary a perdue ses pouvoirs depuis la destruction du Rocher d'Eternité.
Localisations : Fawcett City
Groupes : Anciennement Shadowpact. Actuelleement Titans et JSA.
New Titans
Shadowpact
JSA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 3 Juil 2019 - 22:46
C'est amusant, quand j'ai vu ce nom de personnage avant de cliquer j'ai directement pensé à un double-compte de toi ou Pied Pipper ^^

Original et superbe choix de personnage ! Le premier Degaton du forum pour ma part.

Tu comptes le jouer dans le cadre de l'arc du Shadowpact en cours ?
Revenir en haut Aller en bas
Per Degaton
Per Degaton
Super-Vilains
Inscription : 03/07/2019
Messages : 136
DC : Anton Arcane
Localisations : Le Temps.

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 4 Juil 2019 - 16:59
Merci à toi Mary.

Pour le Shadow Pact, absolument pas, je trouve au contraire plutôt cool et très dans le personnage d'avoir deux versions de lui qui peuvent mettre les justiciers en danger (d'autant que je prends plaisir à lire les sujets de cette campagne Razz), c'est dans le thème.
Revenir en haut Aller en bas
Mister Miracle
Mister Miracle
Admin
Inscription : 29/06/2014
Messages : 13916
DC : Bruce Wayne ; Ray Palmer ; Dr Fate ; Kalel.
Situation : Exilé. Déshérité. Déshonoré. Divorcé.
Localisations : En pleine évasion.
Per Degaton [Fiche terminée] 386562Rien
Per Degaton [Fiche terminée] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 12 Juil 2019 - 18:14
Très tardivement, bonne vie dans cette nouvelle peau !
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Per Degaton
Per Degaton
Super-Vilains
Inscription : 03/07/2019
Messages : 136
DC : Anton Arcane
Localisations : Le Temps.

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 12 Juil 2019 - 22:51
Le temps est relatif Wink

Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Per Degaton [Fiche terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maquettes terminées de Beute ou Capturé
» Que fiche l'Alien?
» Le sonnet marotique 5 → FICHE
» Ma fiche de présentation.
» Comment retiré du flex ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme joueurs :: Présentations :: Présentations validées-