Papy Barry, Part. 2

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 2 Juil - 22:48
Barry avait passé une grande partie de la nuit avec Jesse Quick. Celle-ci avait amené le mécanisme et Flash lui-même à Quickstart Enterprise. Quickstart se voulait à la base la compagnie de Johnny Quick le père de Jesse. C'était à l'époque qu'une grosse boîte de média et un câblodistributeur. Avec Jesse l'entreprise ses diversifiés et une des grandes partit de sa branche de recherche et développement avait un rapport avec la speedforce. Scientifiquement, Jesse était la plus importante spécialiste de la speedforce, même Barry n'en connaissait pas autant sur les théories de la speedforce. Lui il faisait que tout mettre en pratique naturellement, mais pour Jesse tout était mécanique et méthodique. C'est d'ailleurs pour cela qu'il l'avait appelé. Ils devaient étudier le mécanisme trouvé par Bart sur les lieux de l'attaque des samouroids.

Très tard dans la nuit Jesse finit par tout comprendre. Elle sortit un plan de la machinerie et elle expliqua à Barry.

Il s'agit d'un emmagasiner à Speedforce. Il s'agit ni plus ni moins d'une batterie qui se recharge à même la speedforce. C'est prodigieux. Imagine si on pouvait emmagasiner la speedforce comme ça pour la dispenser sur d'autres objets, on pourrait littéralement se téléporter d'un endroit à l'autre. Dommage il semble très instable, mais avec une bonne utilisation et des matériaux de meilleure qualité je suis sur qu'on pourrait...

Je t'arrête Jesse, tu ne peux pas faire ça et tu le sais très bien.

Le monde est prêt Barry.

Non il ne l'est pas et tu le sais. Savitar, Demonspeed, Eboard, Zoom tu veux que je continue?

Jesse prononça sa fameuse formule et se dessina un plan de la mécanique en moins de deux secondes.

Je garde un plan au cas ou, mais tant que tu ne donneras pas ton accord je ne lancerai pas le projet.

Bien je te remercie.

Elle et Barry échangèrent encore quelques idées sur la provenance de cet objet et surtout sur qui avait les capacités physiques, mécanique et intellectuel pour créer un objet de la sorte. Il fallait dire que les scientifiques de la speedforce n'étaient pas nombreux. La plupart voyaient en cette force une sorte d'énergie mystique, les différents cultes de la speedforce existent, mais la science, c'était plus restreint et excepté Eboard c'était on ne peu plus limité. Eboard était évidemment exclu, car jamais il ne partagerait sa vitesse avec quiconque, ils étaient donc à la case départ.

Une fois de retour chez lui Barry alla se coucher. Puis au réveil il appela chez les Garrick.

Jay c'est Barry tu pourrais venir ici avec Bart. J'ai des informations sur ce qui s’est passé hier.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 4 Juil - 17:54

Bart dormait à poings fermés lorsque le téléphone sonna. Il entendit la voix lointaine de Jay qui répondait tandis que lui-même se tournait sur son oreiller pour faire face à la fenêtre. Le store était baissé et la lumière du jour entrait à peine via les petites fentes de la partie supérieure. L'adolescent cala la couette sur son visage et ronchonna de ne pas pouvoir dormir tranquillement. Puis le second occupant des lieux grimpait les escaliers et bien qu'il était dans un état avancé de somnolence, le jeune garçon entendait déjà la porte s'ouvrir.
-"Bart, lève-toi, Barry nous attend".
-"C'est trop tôt..."
-"Je t'attends en bas".
-"Mais j... som...meil". Il ronchonna une grosse minute, luttant pour ne pas s'endormir à nouveau, puis il décida de se lever. Il fila dans la salle de bain en baillant à s'en décrocher la mâchoire puis il se faufila sous la douche pour ensuite en sortir et s'habiller... le tout à la vitesse d'une limace. Il ne prit pas le temps de se coiffer, ses cheveux étaient donc encore plus en bataille que d'habitude tandis qu'il descendait l'escalier pour engloutir une bonne partie des provisions. Ceci dit, son mal de crâne actuel le dégoûtait de toute nourriture, comme s'il avait attrapé un virus sournois qui l'empêchait de se faire des tartines beurrées recouvertes de confiture.
-"Bart, tu as mis ton t-shirt à l'envers"
Le concerné baissa la tête. -"Ah ... oui". Il se tortilla un peu, l'enleva et le remit à l'endroit. Jay secoua la tête ; Quand ce gamin n'avait pas un caractère de chien, il était complètement à l'Ouest.
-"Pourquoi on se lève si tôt ?"
-"Je te l'ai dit. Barry nous attend".
-"Pour faire quoi ?
-"Tu le sauras bien assez tôt. Dépêche toi un peu".
Bart n'insista pas davantage et lorsqu'ils furent tous les deux prêts, ils partirent en direction de la demeure du Papy Flash... en voiture. Il ne fallait pas très longtemps pour se rendre sur place et Jay tentait d'inculquer à Bart que la vie ne se résumait pas à sa super-vitesse. Mais il n'y avait rien de tel pour endormir un peu plus l'adolescent qui ne manqua pas de faire une mini sieste sur le trajet. Il sentit une petite tape sur l'épaule infligée par Jay qui faisait office de signal pour lui confirmer qu'ils étaient arrivés à destination.
-"J'aime pas la voiture, ça me donne envie de vomir".
-"T'es toujours en train de râler".

Ces deux là faisaient une sacrée paire et ce n'était pas prêt de changer. Le plus adulte frappa à la porte tandis que le plus jeune était dans la lune. C'est alors que Barry ouvrit et apparu devant eux dans son fauteuil roulant de la veille.
-"Salut ... Barry". Le temps d'un quart de seconde, il avait hésité à dire Grand-père. Ce n'était pas évident de l'appeler ainsi étant donné qu'ils ne se connaissaient pas beaucoup, et peut-être que le grand Flash de Central City ne souhaitait pas qu'on le vieillisse de la sorte. Jay le salua également, l'air un peu soucieux vis à vis de ces samuroïds autonomes qui avaient mis Barry dans cet état, mais il était tout autant déterminé à connaître le fin mot de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Sam 6 Juil - 22:13
Jay et Bart finir par arrivé. Il fut surpris d'ailleurs de les voir débarquer en voiture. Il faut dire que pour les Speedster ce n'était pas du tout un moyen de transport privilégié. C'était lent, ennuyeux, chaud et polluant. Cependant, Barry ne questionna absolument pas les motivations de Jay ou encore de Bart sûrement tout cela avait place dans l'éducation de Bart ou dans le style de vie de Jay quoi qu'il en soit il fut heureux de voir qu'ils arrivent enfin.

Dans le salon de Barry, il y avait Iris, Barry dans son fauteuil roulant, et Jesse Chambers dans son costume de Jesse Quick. Au centre trônait le mécanisme que Bart avait déniché lors de l'attaque des sumaroids. Jesse l'avait dans ses mains et était en train de parler lorsque les deux autres entrèrent. Elle interrompit donc son discours afin de saluer convenablement les deux venues, puis c'est Barry qui prit la parole. Bien qu'il ne soit pas le plus âgé, le plus savant ou le premier à être un speedster il était le patriarche de cette Flash Family. Il était celui qui poussait la Speedforce le plus loin et il était Flash, les gens l'écoutaient.

Salut Jay, Bart. Je n’en tournerai pas autour du pot. Jay j’imagine que Bart t'as mis au courant des événements d'hier et Bart était là donc tout le monde est au courant. Moi et Jesse avons passé la nuit à travailler sur le mécanisme et nous en sommes venus à la même conclusion que Bart et moi je crois. Il s'agit d'une batterie qui se nourrit de la speedforce. Elle a été créée dans le seul but de détruire les speedsters et les Sumaroids sont simplement l'outil choisi. Mais au bout du compte n'importe quel objet pourrait être équipé d'un objet de ce genre tellement la fabrication est simple et bon marché.

Jesse prit le moteur et le mit dans les mains de Jay.

Selon Jesse Quick et selon les notes de son père, tu connais la manufacture de ce moteur, il s'apparente à un casque que tu connais bien.

Jay pris le temps de bien examiner le moteur.

Clifford Devoe? Oui ça ressemble à son travail. Mais pas à celui de maintenant, aujourd'hui il n’est pas ce truc semi-informatique semi-humain? Se travail se rapproche plus de son casque d'il y a plusieurs années que de se qu'il est capable de faire maintenant.

Jesse prit la parole: la construction des sumaroids est certes ingénieuse, mais leur conception date d'il y a un certain temps. Une technologie trop nouvelle aurait pu entré en conflit avec leur fonctionnement. J'ai la certitude que ce matériel a été adapté à son hôte.

Donc The Tinker?

J'en aie bien peur. Le problème avec Tinker C'est qu'il est maintenant comme vous le savez... insaisissable. Il circule littéralement dans l'informatique de ce monde et ne prend que très rarement forme humaine. Donc je ne sais pas où le chercher, mais s'il s'attaque à moi et Bart c'est qu'il a une raison.

Le téléphone d’Iris sonna au même moment. Elle le prit ses yeux s'ouvrir très grand puis elle raccrocha. C'était Le Central Citizen le journal pour lequel Iris travaillait. Elle avança et ouvrit la télévision. On y voyait une vingtaine de sumaroids qui terrorisait les rues de Keystone City et au centre ... The Tinker. La caméra s'embrouilla puis on ne vit plus que Thinker avec des images qu'ils avaient choisies lui-même.

Cette ville appartient au Tinker... Je t'attends Flash.


Puis le téléviseur se ferma de lui-même.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 29 Juil - 10:19

Bien qu'il possédait de nombreux défauts, Bart restait un garçon poli, tout du moins avec les personnes qu'il appréciait. Il avait donc salué Barry et avait fait de même avec Iris et Jesse, dont le costume lui allait à ravir. Son regard dévia cependant sur les mains de la jeune femme, lesquelles tenaient le mécanisme trouvé au musée. Il s'agissait bien là du sujet de la réunion organisée par l'aîné des Flash, et il était fort probable que Jay et lui-même ne soient pas venus pour le café. En effet, Barry leur confirma que l'objet était une batterie qui se nourrissait de la speedforce. Perplexe et curieux, Jay portait une véritable attention aux propos de son ami tandis que Bart tentait non sans mal de rester attentif et silencieux. La suite ne plaisait à personne, surtout si ce genre de mécanisme était à la portée du premier venu. Les conséquences pouvaient s'avérer désastreuses, il suffisait de voir le comportement des Samuroïds fous pour s'en rendre compte.

Alors que Bart suivait l'objet qui passait des mains de Jesse Chambers à celles de Jay, Barry poursuivait avec ses explications. Il évoqua un casque. L'adolescent observait la réaction de son tuteur pour y déceler l'étincelle du souvenir qui pourrait peut-être engendrer un début de solution à leur problème. Il parla soudainement et instantanément d'un certain Clifford Devoe, de ses travaux, de son casque, avant que la conversation n'enchaine avec The Tinker. Bart écoutait calmement, bien qu'il avait de plus en plus de mal à les suivre sur le terrain des justiciers expérimentés qui avaient déjà côtoyé les trois quarts des grands criminels de la planète. C'était loin d'être son cas, novice flash qu'il était. Ce matin là, il n'était pas totalement réveillé et pas doté de sa forme olympique habituelle. Et que diable, qui étaient ces individus dont ils parlaient ?  

-"J'en aie bien peur. Le problème avec Tinker C'est qu'il est maintenant comme vous le savez... insaisissable. Il circule littéralement dans l'informatique de ce monde et ne prend que très rarement forme humaine. Donc je ne sais pas où le chercher, mais s'il s'attaque à moi et Bart c'est qu'il a une raison".

-"On lui a rien fait à ce type". Bart se tourna automatiquement vers Jay avec ce besoin constant mais nécessaire de confirmer son innocence. "J'ai rien fait, je te jure. Je le connais même pas ce Tinker".

-"Du calme Bart" Reprit Jay, tout à fait certain que le jeune Flash n'était pas directement impliqué.

Et la sonnerie du portable de Jesse retentit. Elle raccrocha et alluma le poste de télévision où de nouveaux éléments les attendaient. En effet, une horde de Samuroïds causaient une terreur alarmante en plein Keystone City. C'est à ce même moment qu'un homme étrange déguisé en code binaire sur un costume vert apparut, déclarant alors que la ville appartenait au Tinker. Bart en avait déduit qu'il était celui dont Flash et Jay parlaient depuis un petit moment. L'aspect de l'individu ne plaisait guère au jeune garçon, tout autant que les menaces proférées à l'encontre de Papy Flash. Le gamin avait comprit qu'ils devraient se rendre sur place pour mettre fin à cette agitation mécanique mais il espérait que son grand-père se montrerait raisonnable. Il n'était pas en état de combattre suite aux évènements de la veille et d'après ce que Bart avait pu vivre aux côtés des quelques Samuroïds rencontrés au Musée, il redoutait un peu de s'opposer à la vingtaine de robots qui circulaient en ville.

-"Qu'est-ce qu'on va faire ?" Demanda t-il aux autres avant de tenter une approche réfléchie. "Il faudrait peut-être trouver le moyen de tous les désactiver... et attaquer l'autre malade par surprise... " Puis, se tournant vers Barry qui était assis dans son fauteuil roulant : "Tu vas tout de même pas y aller ?"
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 29 Juil - 14:06
Barry regardait la télévision extrêmement soucieuse. C'est Bart qui le sortit de son état de réflexion. Il émettait des inquiétudes face à l'attitude de Barry. Après tout, il avait raison. Flash n'était pas en état d'aller combattre le Tinker. Mais le statut de héros était beaucoup plus que d'être un métahumain. Il impliquait des responsabilités et si le Tinker l'attendait, il n'arrêterait pas sans qu'il vienne à sa rencontre. Barry se retourna vers Bart puis son costume sortit de sa bague.

Je n'ai pas le choix. Si je n'y vais pas, il va détruire la ville.

Barry entreprit de mettre son costume. C'était étrange de devoir s'habiller à cette vitesse. Mettre son costume qui sortait de son anneau était devenue un vrai réflexe. En speedmode c'était aussi simple que de cligner des yeux, mais de manière "normale" c'était laborieux. Tout le costume semblait lui coller à la peau il n'avait ne jamais remarquer à quel point il était serré sur son corps. Évidemment le but était d'éliminer le plus de friction, mais quand même, pour se le mettre sur le dos ce n’était vraiment pas ce qu'il y avait de plus adéquat.

Jay et Jesse vous allez devoir évacuer toute la zone de combat. Bart tu sera mes jambes nous devons y aller nous n'avons pas le choix. Mais ne fonçons pas directement vers lui allons-y tranquillement. Je sais que ça peu sembler le comble, mais nous ne pourrons pas frapper Tinker directement nous devrons trouvez un autre moyen de lui nuire. Il n'est pas tangible réellement. Nous allons essayer de lui parler.

Selon l'image de télévision il serait non loin de la 4e rue.

Jay et Jesse partirent promptement. Barry se retourna vers Bart.

Cette-fois, il faudra faire équipe comme jamais fiston. Une parfaite symbiose ou presque sera nécessaire. Parce qu’un faux pas de ma part comme de la tienne et les sumaroids ne nous manquerons pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 8 Aoû - 15:16

Bart s'en doutait bien un peu, son grand-père n'était pas le genre d'homme, ou plutôt de super-héros, à rester assis dans son salon pendant qu'un troupeau de samuroïds fous terrorisaient la ville. Celui-ci avait donc enfilé son costume, certes avec un peu de mal, mais fin prêt à en découdre avec son ennemi. Jay et Jesse s'occuperaient de l'évacuation de la zone tandis que l'adolescent accompagnerait Barry au point de rendez-vous. The Tinker attendait le Flash de pied ferme et en menaçant des civils, il était certain d'obtenir ce qu'il demandait. Néanmoins, le plus expérimenté des Flash ne souhaitait pas un affrontement direct, ou du moins, il expliqua au jeune garçon que cela était délicat puisque la cible était physiquement insaisissable. Bart fit un signe positif de la tête à l'attention de son grand-père, un geste qui signifiait qu'il avait comprit les indications fournies et qu'il suivrait les consignes à la lettre. Il espérait ne pas commettre le faux pas évoqué par Barry. Non, cela ne se produirait pas.

Bart enfila à son tour son costume de Kid Flash. Il vit Jay et Jesse partir dans une direction pour accomplir leur mission tandis que lui-même conduirait son grand-père au coeur de la ville. Le trajet se fit avec le fauteuil roulant avant que Bart ne cesse leur course folle dans une ruelle désertée. Il pensait qu'il était plus raisonnable que personne ne voit le véritable Flash dans un état affaibli, tout comme Barry ne souhaiterait pas qu'on le voit ainsi. Le jeune bolide observait chaque extrémité de la ruelle, laissant ainsi le temps à Flash de quitter son fauteuil et de préparer son plan.

-"Que fait-on à présent ? Tu sais quelle direction prendre ?" Au même moment, un mini-bus faisait des tonneaux dans la rue voisine et ils purent apercevoir le roulé-boulé de l'engin à la sortie de leur propre ruelle. "Je crois que c'est par là que ça se passe". Reprit Bart, à la fois excité par l'action qui l'attendait et anxieux par rapport à ses performances sur le terrain. Comme l'avait dit son grand-père, une erreur, même infime, pourrait anéantir bien des espoirs et le jeune garçon était un peu tracassé par l'idée de causer leur perte. Puis il se mit à bailler. Affronter les méchants si tôt dans la journée n'était pas de tout repos, et Bart n'était pas vraiment du matin.

"Pourquoi ce Tinker veut te voir ? Il s'est passé quoi entre vous ? Tu lui avais donné une bonne leçon, pas vrai ?" Kid Flash ignorait beaucoup de choses au sujet de son grand-père, et il ne s'arrêtait jamais de vouloir en savoir plus et de poser maintes et maintes questions.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 9 Aoû - 14:47
Barry dans sa ruelle et réfléchis à un plan. Habitué à réfléchir speedmode chaque pensé mettait un temps fou à se concrétisé dans sa tête il avait oublié comment il était difficile de focalisé sur différentes idées avec une vitesse mentale normale. Puis Bart lui posa une question sur qui était Tinker ou se qu'il faisait. C'était inhabituel, car Impulse aurait foncé tête baisser vers le projet. Il était content que Bart est compris que l'information était le pouvoir, dans un combat. Il entreprit donc de compter l'histoire de Clifford Devoe à son jeune protégé.

Tu n'est pas sans savoir que Keystone City n'a pas toujours été ... disons présente. The Thinker est un des ennemies les plus anciennes de l'héritage Flash. C'est Jay qui l'a affronté pour la toute première fois en 1940. The Thinker était alors un humain avec un génie exceptionnel. Il avait créé un casque avec une passoire domestique lui permettant de créer des impulsions psychiques, des illusions et surtout d'augmenter ses capacités cérébrales. Avec l'aide du Fiddler et de Shade il construit une machine qui fit disparaître Keystone City, la coinçant dans une dimension temporelle propre. C'est pour ça que le pont de Central fut condamné pendant si longtemps. Il devait mener à Keystone qui n'existait plus.

Moi, avec l'aide de Jay Garrick avons réussi a détruire la machine et à ramener Keystone, se qui explique son look plutôt année 1940 et ses installations en grande partit désuète, comparé à Central City. Quoi qu'il en soit The Thinker entre temps avait rejoint la Suicide Squads et s'était amendé. Jay et lui devinrent même très bons amis. Le Devoe original mourra d'un cancer du cerveau dû à l'utilisation trop fréquente de son casque d'augmentation mental. Jay fut très attristé, car ils étaient devenus très proches. Un peu comme Wally et Pied Piper. Tu sais que les Flashs croient fermement en la réformation des rogues et à la rédemption.

Bref, lorsqu'il mourra Mister Terrific créa une intelligence artificielle basée sur le casque de la technologie DeVoe, dans le but de l'aider dans ses différentes recherches. L'essence de DeVoe résidait dans ce casque et lorsque l'intelligence artificielle en eu la chance il se forma un corps, celui que l'on connaît aujourd'hui, et reprit la ou DeVoe avait laissé son casque. Soit dans une carrière criminelle. Je n'ai jamais eu affaire à lui, c'est Wally qui la vainquit lors de son retour, le forçant à une retraite dans le cyber-espace.

Je crois que maintenant que je suis revenu, il veut se mesurer à moi. Il a eu Jay et Wally, il lui manque moi et toi. Il a toujours eu un besoin de prouver son intelligence et de démontrer qu'il était le meilleur des meilleurs. Même dans sa mort, il l'est.

Je propose donc que nous le confrontions directement. En lui parlant, si Jay avait réussi à le raisonner peut-être pourrions-nous également. Après tout, il reste Cliffor DeVoe, même sous cette forme.

Par contre je suis ouvert à entendre tes suggestions suite aux nouvelles informations que je t'ai fournis.


Un lampadaire fut arraché du sol et lancer par la sortit de la ruelle. Les Flash le virent passé au-dessus de leur tête. Le Sumaroids les regarda, mais ne les attaqua pas. Selon Barry il devait être programmé pour ne pas les attaquer. DeVoe voulait les voir ne pas les tuer, du moins pas pour l'instant. Le Sumaroids repartit continuer son carnage.

Maintenant, il sait que nous sommes là.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 14 Aoû - 18:31

En posant la question, Bart n'aurait pas imaginé que son Grand-père lui aurait relaté un récit à la fois si long et si complexe. Il bailla une nouvelle fois et tenta de comprendre l'essentiel. Néanmoins, avec les impacts sonores des alentours et son impulsivité habituelle qui l'attirait déjà vers l'extrémité de la ruelle, le gamin avait involontairement mangé quelques épisodes. Étrangement, ou peut-être parce que cela l'intéressait du fait de sa relation avec Jay, il conserva en mémoire le lien entre le Devoe "original" et ce dernier. Son mentor ne lui avait jamais raconté cette histoire quelque peu riche en rebondissements, mais sans doute que Bart ne s'était pas révélé prêt à l'entendre ou que Jay ne désirait pas faire ressurgir certains mauvais souvenirs le concernant. Kid Flash avait également retenu que The Thinker était l'un des grands ennemis de la lignée des Flash, et de surcroit, qu'il était très intelligent. En revanche, l'histoire du casque et de la passoire s'était égarée entre Barry et son protégé, avant que Bart ne retienne la disparition de Keystone City dans une autre dimension temporelle. Diable que cette histoire était compliquée ! Et le jeune garçon ci-présent n'aimait pas beaucoup les cours d'Histoire. Bref, ce n'était que le début. L'adolescent écouta un peu la suite du récit sur l'implication de son grand-père aux côtés de Jay et la mort du fameux Devoe. Arriva ensuite un autre protagoniste et le retour du casque - désormais hanté - avant que Wally ne prenne à son tour le dessus sur l'aspect criminel et malsain du personnage. Enfin, Barry pensait que leur ennemi du jour voulait à présent se confronter aux Flash qu'il n'avait pas eu la chance voire la malchance de rencontrer jusque là. L'adolescent soupira légèrement mais suffisamment pour dévoiler sa perplexité devant les propos de son grand-père.

-"C'est une histoire sacrément tordue". Lâcha t-il d'un coup. "J'ai pas tout compris, enfin je suis pas très sûr". Ajouta t-il tandis qu'un samuroïd faisait acte de présence non loin de leur position. "Ben si tu penses qu'on peut discuter avec lui... on peut tenter, mais en attendant, il ravage la ville avec ses robots". Bart espérait tout de même un peu d'action, même s'il ne mettrait pas le résultat final de leur mission en péril. D'ailleurs, il n'oubliait pas les évènements de la veille et l'état très moyen dans lequel se trouvait le grand Flash. Si Barry avait raison en pensant que The Thinker prendrait la peine de les écouter, ce serait une opportunité de mettre fin aux agissements des samuroids. Par contre, si tel n'était pas le cas, ils ne chaumeraient pas. Des suggestions ? Bart n'en avait pas beaucoup, et même si ce n'était sans doute pas raisonnable, il avait hâte de rencontrer le perturbateur du quartier."Non... Puis tu le connais mieux que moi. Mais peut-être que ça aurait mieux fonctionné si Jay avait pu lui parler". Bart ne remettait pas en cause les talents de son grand-père, il soulevait simplement le lien autrefois existant entre Garrick et Devoe. A présent, ils avaient suffisamment attendu et l'heure était venue d'agir, d'une manière ou d'une autre. En tant que jeune héros encore novice dans le monde trépident du combat contre le crime, Kid Flash suivrait une fois de plus les conseils et les instructions du plus expérimenté.

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 15 Aoû - 22:17
Toujours dans sa chaise roulante il avança. Très rapidement les Sumaroids arrêtèrent leur carnage pour former une haie d'honneur vers le point culminant. Ce point étant Thinker debout sur un taxi qui emboutissait lui-même une autre voiture de couleur rouge. On aurait dit que c'était presque fait exprès, le jaune du taxi et le rouge de l'autre voiture avaient été emboîtés très étrangement. Avançant tranquillement poussant sa chaise lui même dans l'aller, il remarqua les yeux de Devoe qui ne le lâchaient pas du tout.

Étrange, un flash qui ne peut courir.

Barry regardait autour de lui. Les sumaroids qui ne bougeaient pas semblaient étrangement inertes. On aurait vraiment pu dire qu'il s'agissait d'armure vide. Barry les avaient vues bouger légèrement tout à l'heure. Il n'avait pas la vitesse de ceux aux musées. Probablement que Devoe avait manqué de temps pour les équiper tous d'un moteur de récupération de vitesse performant. Ou alors ils n'avaient pas assez de speedforce à emmagasiner aux alentours, du fait qu'il ne courait pas.

J'avoue être très déçu, moi qui espérais un affrontement mythique, je me retrouve devant un Flash plus que démunie. Je remarque étrangement la présence de l'enfant. Quelle imprudence, on n'amène pas un enfant en zone de guerre, ton prédécesseur n'aurait jamais permis se genre de chose.

Qu'est-ce que tu veux Devoe?

Qu'est-ce que tu crois? Je veux l'affrontement que je mérite.

Comme tu vois je suis pas trop en état alors tu repassera.

Barry n'était absolument pas d'humeur. Surtout dans son était, mais il n'arrivait pas à comprendre tout se qui pouvait se passer et il fallait avouer que les sumaroids au nombre de 10, 5 de chaque coté le rendaient un peu nerveux.

Je ne croirait pas, non.

Il leva la main et des électrodes surgies de sous la voiture. Barry savait qu'il y avait quelques choses de louche sous ce monticule. Les électrodes foncèrent vers Flash qui amputé de sa supervitesse ne pus les éviter. Les Sumaroids avaient bouger et s'était avancé pour empêcher Kid Flash de faire quoi que ce soit. Une fois les électrodes sur la tête un puissant choque électrique fut envoyé.

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

Barry se crispa et se leva sur ses pieds. Puis il tomba inerte. Ses yeux étaient ouverts et on pouvait y voir dans le reflet de la lumière du langage binaire 10001101011010 défilés sans cesse. La bouche ouverte il bavait un peu. Seul le mouvement de sa respiration pouvait attester du fait qu'il était toujours en vie.

Tuez l'enfant.

Devo disparut. Une lueur verte parcourut les files connectées à Flash et disparue vers sa tête. Le duel allait commencer. Les terrains de jeux avaient été décidé. Barry Allen et Devoe dans le cerveau de Barry et Kid Flash et les sumaroids dans la zone semi en ruine de Central City. Seuls les plus forts survivront.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 12 Sep - 12:41

L'heure d'affronter leur ennemi était arrivée. Barry restait calé dans son fauteuil tandis que Bart marchait tranquillement à ses côtés. C'était assez étrange puisque les samuroïds formaient une haie d'honneur qui était le chemin à emprunter jusqu'à leur dirigeant, voire créateur. Le Thinker regardait dans leur direction et plus précisément celui envers lequel il semblait éprouver une certaine rancœur. Bart baissa momentanément les yeux vers son grand-père, un peu soucieux de le voir ainsi, comme incapable de se défendre en cas de problèmes. C'est alors qu'un échange intervint. L'ennemi du jour évoqua l'état du Flash puis la présence du garçon, et jusque là, rien ne présageait la suite quelque peu critique des évènements. Barry l'interrogea donc sur ses intentions certainement malfaisantes et la réponse fut automatique. L'homme vêtu de vert souhaitait une bataille digne de ce nom et il régnait dans sa voix et le ton employé une forme de vengeance non dissimulée. Bart se disait que le Thinker devrait attendre car son grand-père n'était pas en mesure de lui fournir satisfaction. Toutefois, l'autre se contenterait de ses invités actuels et de leur état de faiblesse respectif, qu'il s'agisse des blessures récentes de Barry ou de la jeunesse de Kid Flash.

Sans rien ajouter, il déploya son armée de samuroïds pour occuper le jeune Bart tandis que des électrodes fonçaient sur Flash pour finalement se greffer sur sa tête et lui envoyer une ou plusieurs décharges électriques. Les cris de ce dernier avaient bien sûr alertés l'adolescent qui esquivait les assauts des samuroïds à son encontre. -"Qu'est-ce qui se passe ?" Cria t-il à l'attention de Barry en espérant recevoir des consignes qui l'aideraient à agir. Mais lorsque Bart eut le temps d'observer dans la direction du blessé, celui-ci était inerte sur le sol. *Nonnnn* Ce n'était pas possible, ça ne pouvait pas se produire ainsi. Un samuroïd profita de son manque de vigilance pour le frapper sur le côté et Kid Flash tomba au sol. Il regarda son grand-père et se faufila rapidement jusqu'à lui. -"Grand Père Barry ? Tu m'entends ? C'est Bart". Celui qu'il appréciait tant semblait inconscient, dans un état second et aucune réponse rassurante ne fut formulée. Ils n'auraient pas du venir, c'était trop imprudent d'affronter un ennemi après les péripéties de la veille et dans son état actuel. "S'il te plaît, me laisse pas tout seul". Ajouta t-il en observant son regard affecté par le Thinker, sans récolter la moindre réaction. L'adolescent échappa une petite larme qu'il écarta d'un revers de manche. Le voir ainsi n'était pas un spectacle appréciable et quelque part, le garçon savait que l'issue pourrait être fatale, pour l'un comme pour l'autre. Il avait pourtant plein de choses à apprendre et à vivre aux côtés de son grand père. Bart comprit qu'il ne pouvait pas l'aider, et qu'il devait se concentrer sur son propre combat. Ainsi, il se redressa et se tourna vers les robots désormais positionnés tout autour de lui, visiblement impatients d'en découdre avec leur petite cible. Les choses ne se passeraient pas comme ça ! Les flash ne faibliraient pas devant ce type en vert qui envoyaient des robots se battre à sa place. Déterminé à leur faire payer ce qu'ils venaient de faire subir à son grand-père, Bart observa les guerriers animés avec rage. Qu'il s'agisse de ces stupides statues animées ou de leur maître, il les mettait dans le même panier. Plus vite il agirait de son côté, plus vite il aurait la possibilité d'aider le grand Flash, même s'il n'en connaissait pas encore le moyen. Il se mit en position et tourna aussi vite que possible autour d'un samuroïd jusqu'à ce que celui-ci ne tombe en morceaux. Aussitôt fait, il réitéra son action avec un second, créant cette fois-ci une mini tornade qui envoya valser le mécanisme contre un mur, le désintégrant à moitié. Bart fixait déjà le prochain. Il ne se laisserait pas faire.

Autour d'eux, la zone semblait dévastée. La route avait été partiellement détruite et les arbres déracinés. Central City connaissait une nouvelle fois la terreur et les Flash répondaient à nouveau présents. Restait ensuite à sortir de ce mauvais pas pour éviter que les dégâts ne soient plus importants, pour les deux héros comme pour la ville et ses habitants.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 12 Sep - 22:06
Ou sommes nous?

Flash se tenait debout dans son costume. Une grande route devant lui semblait continuer tout droit jusqu'à l'infini. Autour de la route, l'herbe fraîchement tondue faisait une plaine qui semblait également ne jamais finir. Le ciel ne contenait aucun nuage. Seul un ciel bleu azur était présent. Aucun soleil dans ce ciel bien que la lumière baignait l'endroit ne laissant aucun recoin d'ombre. À quelques dizaines mètre de lui le Penseur était debout.

Dans ta tête.

Thinker leva les bras et Wally habillés dans sa première version de Kid Flash (un costume identique a Flash sur un enfant) passa courant après une balle de Baseball à toute vitesse, puis il disparut comme il était venu, tout ça sans avoir que Flash n'est pas bougé.

Intéressant ce souvenir.

Arrête!

Barry voulut pousser les moteurs à fond pour aller se confronter à Thinker mais il éprouva d'énormes difficultés à lever les pieds. Baissant les yeux il vit alors que ses deux jambes étaient dans deux énormes blocs de béton. Il était incapable d'avancer, il tanguait idiotement sur ses deux blocs. Thinker apparut derrière lui comme pour lui chuchoter à l'oreille.

Tu es dans mon monde, celui de la pensée. Ici je suis tout puissant.

Flash saisissant l'occasion voulue frapper Thinker. Malheureusement son bras passa au travers du corps de Thinker. Celui-ci disparu et réapparu face à lui, les yeux flamboyant de défie.

Tu ose me tenir tête dans un monde comme celui-ci. Ne saisis-tu pas que tout ici est n'est que pensé et que j'en suis le maître?

Thinker grandi devenant aussi gros qu'un immeuble. Il écrasa sa main sur Flash d'une violente claque. Flash sentit la douleur il s'écrasa par terre. Les blocs de béton avaient été fracasser sous le choc de l'impact. Thinker releva sa main afin de voir Flash encastré dans le bitume de la route.

Une mouche. Voilà ce que tu es dans ta tête, dans le monde de la pensée. Tu es un grain dans ton cerveau.

À l'extérieur alors que Kid Flash combattait vaillamment afin de protéger le corps de son mentor. Barry ne bougeait pas. Toujours les yeux remplacer par des 0101010111000 vert il n'émit aucun son ou aucun mouvement. Seul du sang coula par son nez lorsque le coup de Thinker frappa, se que malheureusement Kid Flash ne pouvait savoir. Le combat faisait maintenant rage à l'extérieur comme à l'intérieur. Devoe contre Barry et Kid Flash contre les sumaroids, s'ils s'en sortaient, ils auraient une sacrée histoire à raconter.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 17 Sep - 18:51

Kid Flash poursuivait son combat contre les samuroïds. Il ne savait pas s'ils étaient moins performants qu'au musée ou bien si c'était lui qui se surpassait, mais au vu des évènements, il tenait le coup et ne s'en sortait pas trop mal, du moins pour l'instant. Et à dire vrai, il n'avait pas tellement le choix car personne ne semblait en mesure de lui venir en aide. Bart venait d'éliminer trois robots de l'équation mais les autres n'en restaient pas moins omniprésents et tenaces. De plus, il savait qu'ils avaient pour ordre de le tuer, ce qui rendait le garçon davantage vigilant, sans compter qu'il devait faire son possible pour que ces tas de ferrailles ambulants ne s'approchent pas de Barry. Son état physique d'avant l'affrontement et son état léthargique actuel terrassait le moral de l'adolescent. Mais le deuxième effet dans ce jeune esprit était la colère, ainsi que la détermination à survivre et à faire de son mieux pour sauver ce proche parent qu'il ne tenait pas à perdre. Dire que quelques instants plus tôt il était presque excité à l'idée de titiller l'action et de mener un petit combat. Il n'était pas préparé à cela et n'aurait jamais imaginé que les choses s'enchaineraient aussi vite pour son grand-père comme pour lui-même.

Dès qu'il avait une demi seconde, il regardait dans la direction du Flash pour espérer entrevoir un changement, ne serait-ce qu'un mouvement. Et c'était généralement dans ces moments d'égarement que les samuroïds prenaient un malin plaisir à s'occuper de son cas. L'un d'eux venait de lui attraper la cheville et avait fait un tour sur lui-même avant d'envoyer le garçon contre un mur. Kid Flash parvint à courir au dernier moment, ce qui lui évita un choc probable. Il se tourna aussitôt vers ses adversaires et fit le choix d'attaquer celui qui était le plus proche de Barry. Il pensait à quelque chose qui pourrait lui faire gagner du temps, mais un test s'imposait. Bart fonça à toute vitesse vers l'engin de mort et exécuta une vibration moléculaire pour atterrir dans la boîte de conserve animée. Il arracha au passage plusieurs pièces qui lui semblaient importantes et détruisit en ressortant une partie de la carcasse. Une fois à l'extérieur il se retourna pour observer le résultat assez positif de son œuvre. Il aurait préféré se servir de l'un d'eux pour affronter les autres mais ce serait un plus grand danger pour lui car sa vitesse restait un atout à ne pas recaler en second plan, de même qu'il n'était pas bon de rester coincé là-dedans.

Le regard du jeune bolide se posa rapidement sur le prochain samuroïd. Ce dernier arrivait sur lui à vive allure et Bart l'esquiva sans trop de difficulté. Il en profita pour réitérer la vibration moléculaire et ainsi déjouer de l'intérieur les plans du guerrier programmé pour tuer. L'adolescent sortit aussitôt du réceptacle et faillit - durant la seconde qui suivit - se faire décapiter sur place par un autre pantin. Il eu tout juste le temps de se baisser et d'attraper la lame du dernier samuroïd affronté pour se défendre comme il pouvait. Il aurait bien voulu lui couper la tête mais il était trop petit et comme il n'était pas costaud de nature, la tentative aurait été bien vaine. Bref, Kid Flash s'était contenté de fendre le pied posté devant lui et il comprit alors que les lames utilisées étaient très efficaces. L'autre tomba au sol au prochain pas, essayant néanmoins de se relever... Pendant ce temps, le jeune héros esquivait un autre assaut. Ils s'enchainaient et ne lui laissaient aucun répit. Ne parvenant plus à agir correctement, Bart décida de s'éloigner de plusieurs mètres pour souffler quelques secondes. Malheureusement, chacune d'elles s'avérait précieuse. Il regarda les quatre samuroids restants, dont celui qui gigotait sur le bitume, son pied à proximité. Un coup d’œil rapide sur son grand-père lui fit constater qu'il n'y avait toujours aucun changement. Ce Thinker paierait pour ses actes, même si dans un premier temps, il fallait venir à bout de ses marionnettes. L'adolescent s'élança à toute vitesse vers deux guerriers et créa à nouveau une mini tornade qui finit par les déchiqueter. Mais à force de courir dans tous les sens, le garçon commençait à peiner. A l'inverse, ses ennemis ne ressentait ni fatigue, ni la moindre émotion. -"Bon sang... " marmonnait le jeune Allen, désireux d'en finir. Il jeta ses forces contre l'un des deux guerriers restants en l'obligeant à tomber sur le boiteux. Il voulu alors s'écarter mais à cause du manque de discernement et de réaction immédiate, le dernier guerrier le heurta de plein fouet. Kid Flash tomba à terre, ressentant la violente douleur provoquée par l'impact. Il gémit un peu et vit du sang perler de son nez. Sa respiration était saccadée à cause de l'effort fourni tandis que ses yeux visait le ciel. Au dessus de lui, la tête du guerrier l'observait tandis que sa lame était fin prête à fondre sur lui...
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 18 Sep - 14:01
Je suis dans ma tête?

Le corps qui se répondait sur la route soudainement retrouvait sa force. La main de Thinker qui s'écrasait sur Barry se souleva légèrement de terre. Les yeux surpris de Clifford ne purent cacher une certaine forme de peur. Son réflexe fut d'appuyer à deux mains sur Flash mais sa main ne parvint pas à toucher terre toujours soutenu par Flash. En dessous Flash sur ses deux jambes poussait dans l'autre sens. Une fois complètement debout tenant les mains de Devoe au bout de ses bras, il se subtilisa à cette pression en super vitesse. Puis regardait Thinker avec un air de défi, des éclairs se mirent a jaillir autour de lui signe que la speedforce s'amassait.

Tu aurait dû choisir un autre champ de bataille Thinker.

Barry grandi vint rejoindre le penseur au rang de géant. La route disparaissait sous leur pied immense. Barry fonça et se mit à Frapper Devoe qui semblait surpris du résultat. Une salve de coups de poing speedforce trouvèrent impact, sous sur le nez, dans le ventre, et l'autre en plein entre les yeux. Ensuite une clé de bras de la part de Barry puis un craquement lorsque Barry frappa du revers de la main dans se qui se devait d'être l'Articulation de l'intelligence artificielle. Thinker tomba par terre et cracha du sang.

Mais... mais c'est impossible. Je ne suis pas de chair, d'os et de sang. Tu ne devrais même pas pouvoir me toucher.

Peut-être dans le monde réel. Mais c'est toi qui as choisi le terrain. Ici tu es dans ma tête, et je fais ce que je veux dans ma tête. Je contrôle mes pensées et ici tu n'es rien. Qu'une mauvaise pensée qu'il faut évacuer.

Pied Piper apparu au côté de Devoe qui avait rapetissé au dommage causé. Dans un nuage de fumé vert foncé il fit une apparition lança une corde grappin autour de Thinker puis disparu, laissant la corde gardez captif son ennemie. Max Mercury apparu dans un nuage blanc et vint donner un coup de poing dans la tête de Thinker et disparu, se fut successivement le tour de Jessy dans un nuage rouge et de Jay dans un nuage gris et Kid Flash dans un nuage jaune. Barry regardait Thinker chancelant saignant de la mâchoire.

Get out of MY MIND !

Barry fonça et Wally apparu a ses cotés dans un nuage de fumée rouge. Leurs deux pieds trouvèrent impact dans les fesses de Thinker qui fut propulsé vers l'horizon.

À l'extérieur les ventouses collées au cerveau de Flash se décollèrent celui-ci retrouva ses yeux bleus et se releva sur ses jambes speedmode. Regardant autour de lui voyant Kid Flash à la merci d'un ennemi, il fonça dans un réflexe, vibrant sa main au travers du sumaroid pour en retirer le moteur, celui-ci s'effondra. Sous le regard hagard de Kid Flash.

Barry se retourna, mais ne pus voir que Thinker avec un téléphone intelligent à la main entrait dans l'appareil pour se sauver une fois de plus dans le cyber espace. Sachant que c'était encore une fois malheureusement perdu pour aujourd'hui, mais qu'au moins ils avaient évitez le pire. Il tendit sa main à Kid Flash, afin de l'aider à se relever.
Je t'ai manqué?

Au même moment il sentit les autres dans la speedforce arrivé. Probablement que sans Devoe pour les contrôler les sumaroids restant avait rendu l'âme, après tout ce n'était que des machines. Max Mercury, Jessy Quick et Jay Garrick vinrent les rejoindre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 3 Oct - 15:42

Concentré sur les mains du samuroïd et sur son épée massacrante, Bart fut aux premières loges lorsque le robot devint inanimé. Ce dernier se figea puis pencha soudainement vers l'arrière avant de tomber à la renverse. Sa cible en était ravie, rassurée, et intriguée. L'adolescent tourna aussitôt les yeux vers son grand-père. Un sourire apparut sur son visage. Barry était debout, visiblement débarrassé de l'ennemi, et il venait de retirer le semblant d'étincelle que détenait le dernier tas de ferraille à éliminer. Il aida son petit-fils à se remettre lui aussi sur ses pieds et Bart n'était pas mécontent de la nouvelle situation. Il enlaça rapidement son grand-père et lui répondit sans tarder. -"J'ai bien cru que c'était la fin... pour tous les deux". Mais le Grand Flash de Central City avait fait le nécessaire et le Thinker avait semble t-il disparu, une fois de plus, dans les méandres du cyberespace. Bart s'approcha tranquillement du samuroïd et donna un bon coup de pied dans sa carcasse pour s'assurer qu'il soit complètement hors d'état de nuire. "C'est pas facile d'appartenir à la famille des Flash... les ennemis ne manquent pas". Il avait jeté un regard à son grand-père, le silence de ce dernier confirmant très certainement cette pensée partagée. Nul doute que l'avenir serait semé d'embûches pour le jeune garçon et les adversaires se multiplieraient au fil des années. Appartenir à la lignée des Flash représentait une grande fierté pour lui et tantôt il appréciait l'excitation des évènements, tantôt il regrettait son manque d'expérience. Mais tout apprentissage était long, voire jamais terminé, et chaque combat était une nouvelle pierre portée à l'édifice.

Kid Flash observait les alentours et plus précisément les dégâts causés à ce quartier de Central City. Voitures retournées ou en feu, vitrines cassées, poubelles et troncs d'arbres arrachés, samuroids gisant ici et là sur le bitume... de quoi fournir un peu d'occupation le temps que les choses ne rentrent totalement dans l'ordre et que toute cette histoire ne soit plus qu'un mauvais souvenir. Et Bart portait plusieurs regards attentionnés sur Barry, comme pour le surveiller après son état de la veille et l'épreuve d'aujourd'hui. Mais le plus dur était passé et quelques jours de repos leur feraient à tous les deux le plus grand bien. Alors que l'adolescent imaginait déjà deux chaises longues sous un arbre au bord d'un lac paisible, leurs acolytes firent à leur tour leur apparition. Content de la conclusion, Bart affichait un sourire certain. Une fois de plus, les super-héros de Central City avaient mené à bien leur mission, et ils seraient toujours là pour veiller au grain et contrecarrer les plans de leurs ennemis.

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
 

Papy Barry, Part. 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kolwezi, la part de la légion
» Papiers pour faire-part.
» kit ou template pour faire part mariage
» Bon vieu papy Nurgle
» Pourquoi Aizen veut les pouvoirs d'inoue(a part pour soigné)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City-