Le temps du changement.

Captain Cold
Captain Cold
Super-Vilains
Inscription : 11/08/2018
Messages : 94
Situation : Entrain de prévoir.
Localisations : Central City
Groupes : Super-vilains
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 16 Juil 2019 - 19:48
Cela faisait à présent un certain temps que le chef des Rogue mettait son plan petit à petit en route. Le plus ambitieux jusque-là et même si les Rogues n'étaient pas du genre à convoiter le pouvoir, quand il était question de Central City, certaines choses changent. Et en parlant de certaines choses, il y en avait qui attiraient l'attention de Cold, à savoir un endroit dont il avait eu le signalement et la localisation. Faire en sorte d'avoir toute la criminalité de Central City sous son contrôle en la forçant à se plier à sa volonté ou de simplement les dégager de la ville fut la première partie de son plan.

Rien ne devait faire échouer ce dernier, pas même ses sauts d'humeur ou bien son bon goût pour l'alcool même si en soi il n'avait pas hésité à boire avant de partir en ordonnant à sa "famille" de se mettre en route. Le fait qu'avec ce qui s'était passé au Musée Flash, les Rogues grandissaient en nombre, les jeunes membres apportaient son côté rafraichissant mais aussi imprudent, ce que Cold gérait en étant strict et ferme mais toujours en expliquant pourquoi il agissait comme cela.

En tout cas il avait attendu que la nuit vienne pour venir là où il allait encore une fois prouver que Central City était sa ville et à personne d'autre dans le milieu criminel. Surtout que maintenant, Léonard prévoyait quelque chose de gros, de suffisamment gros pour que rien ne devait être mis à l'écart. L'impatience et le désir de tout faire au plus vite ne devaient pas prendre le pas.

De plus, qui irait se plaindre publiquement qu'une planque de mauvaises personnes était purgé ? Il fallait voir ça comme une action où tout le monde y gagnerait ou presque dans cette ville. En tout cas une fois arrivé non loin de l'endroit, à savoir le sous-sol d'un vieil immeuble abandonné, il donna ses ordres : lui seul entrerait à l'intérieur, le reste de la bande irait encercler l'endroit et empêcher toute fuite, rien ne devait leur échapper.

Se mettant à avancer vers l'entrée du sous-sol où une porte en fer munie d'une petite ouverture fermée à hauteur de tête, Cold cogna trois fois. La petite fente s'ouvrit pour montrer une paire d'yeux.


-Mot de passe ?

-Je suis Captain Cold !

Un flash lumineux se vit ainsi qu'un bruit métalique peu après résonna clairement. Une porte gelée et éffondré ainsi que celui qui se trouvait derrière. Le Rogue souriait alors qu'il pointait l'une de ses armes vers l'intérieur.

-Ouais je sais, ça jette un froid à chaque fois.


"Pour avoir blessé ma famille dont ma soeur Lisa... Je jure de te le faire payer Barry... T'étais un pote."

Le temps du changement. 2661
Revenir en haut Aller en bas
Per Degaton
Per Degaton
Super-Vilains
Inscription : 03/07/2019
Messages : 195
DC : Anton Arcane
Localisations : Le Temps.

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 17 Juil 2019 - 8:18
- GLOIRE A DEGATON ! articulèrent en coeur une horde de jeunes gens vêtus de combinaisons noires et rouge, une lettre "D" en brassard.

Tous face à un portrait sévère du voyageur temporel accroché sur un mur, deux larges drapeaux noirs avec une lettre de sang brodée en leur centre qui l'encadraient, ils étaient debout, parfaitement alignés telles les anciennes cohortes romaines. Un homme leur faisait face. Sa tenue calquée sur le modèle militaire, une arme à feu au côté ne laissait pas de doute sur sa fonction d'encadrement.

Les jeunes gens étaient en tous points identiques. Jadis malheureux, en perte de repères, orphelins des assauts Darkseid ou orphelins d'un capitalisme débridé, anciens alcooliques, manquant d'être sans abri, recrutés à la sortie d'institution de charité ou publique, certains même avaient été récupérés à la sortie d'asile psychiatrique. On leur avait donné du pain, un toit, un cadre, des camarades et des règles simples. Nul besoin de réfléchir, nul besoin de s'angoisser avec l'avenir. Des semaines durant ils avaient été entre le marteau et l'enclume.

Tout y était : séances d'entrainement physique, séances de lecture de "grands penseurs" qui luttaient contre quelque Léviathan complotistes, apprentissage des rudiments du tir, de l'entretien d'une arme. On inculquait l'obéissance et surtout l'on ne vivait sans voir à chaque instant le Portrait du Guide de cette cohorte malsaine, nul pièce sans la lettre "D" frappée quelque part.

Ces jeunes hommes n'avaient pas besoin de saisir la complexité du monde, ils n'avaient pas besoin de saisir l'immensité des opportunités qui se fermaient à eux, il leur fallait des pensées simples mais souvent répétées, des dogmes dont les raisons étaient camouflées par des arguments simplistes mais complexes à réfuter. Puis l'effet de groupe, la masse ainsi formée s'autorégulait. On prenait quelques uns parmi les moins éveillés et on en faisait des garants de l'autorité ainsi la police de la pensée s'infiltrait d'elle-même dans la collectivité. Récompenser l'obédience, punir les écarts les plus minimes et le tour était joué. Le cadre posé, les bornes fixées, les insectes grouillaient dans un mouvement brownien contrôlé et parfaitement circonscrit.

La nuit venu, dans les dortoirs de leurs sous-sols, des enregistrements des règlements passaient en boucle pour mieux se graver en eux ; des psychiatres et des psychologues jaugeaient ces jeunes gens fréquemment, les hypnotisaient parfois au besoin.

Le responsable de cette section, Gregory Diost, avait été parmi les premiers, mais surtout, il était un "élu", l'un de ceux avec qui le "Maitre", le "Guide", le "Voyageur" Degaton avait traversé les âges. Entrainé en 1909 dans un lieu dont il ne devait pas révéler l'existence, il s'était élevé et disposait d'une casquette militaire ornée d'un sablier, une distinction pour bien marquer son statu et son autorité de fait. On lui avait annoncé que Central City, à cette époque précise, vivrait des évènements "hors du commun" et, parfaitement ignorant que c'était la raison générique de déploiement de troupes par leur Guide tant aimé, il prenait sa mission très au sérieux.

Ses missions étaient simples :

  • Recruter de nouveaux Enfants pour leur organisation ;
  • Piller l'époque pour mieux enrichir leur cause ;
  • Éliminer les menaces éventuelles.


Pour cela, ils recevaient de temps à autre des "Arpenteurs" chargés de récupérés leurs rapines humaines ou matérielles et de dispenser des récompenses en fonction.

Ainsi étaient les balbutiants Enfants de Degaton.

Gregory s'apprêtait à ouvrir une séance fébrile. Central City avait été désigné par leur Maître tant aimé pour une opération unique. Ils allaient enfin sortir de l'ombre pour agir ! Après des semaines de clandestinité si l'on exceptait quelques altercations avec des brigands de seconde zone, ordre avait été donné de déclencher une véritable guerre de gang dans cette époque. Assassinats, actes terroristes, tout devait être fait pour déstabiliser la ville et son écosystème criminel.

Un "Arpenteur" devait justement venir leur fournir de plus amples détails dans la journée et récupérer deux pauvres âmes kidnappées plus tôt. Une jeune femme en sanglot et un jeune camé qui observait la scène comme en plein "bad-trip".

- Camarades, lança Gregory d'une voix fière et forte. Le Voyageur a parlé ! Nous avons été désigné pour...

Bientôt cependant, on frappa à la porte. L'encadrant soupira d'agacement et envoya l'un des siens ouvrir la porte. Celui qui était coupable de ce retard serait puni pour l'exemple. La ponctualité faisait partie des règles de base de leur organisation, d'autant lors d'une annonce de cette importance.

Mais de ce que prévoyait de faire Gregory, rien ne fut possible car il y eut une étrange lumière bleutée accompagnée d'un cri étouffé.

Le milicien se tourna vers le bruit, comme l'assistance d'une quinzaine de personnes qui lui faisait face.

Capitaine Cold ! jura intérieurement l'encadrant. Ne manquait plus que lui.

Le chef tenta de faire bonne figure, même s'il ne se sentait pas d'affronter un type aussi chevronné - et visiblement très sûr de lui.

- Ta... ta blague sent le réchauffé, répliqua-t-il pour éviter de perdre la face.

Puis il hurla.

- Attrapez-le ! Sonnez l'alarme !

Agissant par pur réflexe, une partie de l'assistance se rua sur capitaine Cold en tirant des lames de combat de leur ceinture tandis que deux autres se précipitaient vers des sorties pour, précisément, sonner l'alarme.
Revenir en haut Aller en bas
Silver Banshee
Silver Banshee
Super-Vilains
Inscription : 06/05/2018
Messages : 564
DC : Hal Jordan; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Metropolis

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 17 Juil 2019 - 13:42




Parmi les hommes et femmes de l’assistance il était une jeune femme nommée April. April était comme bien d'autres enfants de Degaton une pauvre hère récupérée dans un quartier défavorisé. Orpheline trimbalée de foyer en foyer déscolarisée et traînant dans la rue avec d’autres paumés elle était tombée dans la toxicomanie. Mais L’organisation du Maître l’en avait sortie. Gloire à Degaton, gloire au voyageur qui avait éclairé sa vie. Elle avait aujourd’hui un but, une communauté. Des hommes et femmes qui n’abusaient pas de sa personne fébrile, et qui malgré sa santé fragile lui faisaient confiance pour s’améliorer. Avec l’idéal de se dépasser, d’être les “ hommes nouveaux” qui demain feront le monde, dans la terreur de leurs adversaires. Elle s’entraînait dur et son physique s’affûtait, demain elle serait un soldat de Degaton. Les cheveux coupés très court elle ne dénotait pas avec les autres, à cela près qu'une ancienne teinture bleue laisser toujours ses marques sur ses cheveux. Témoignage d'un passé révolu où elle se cherchait une identité.

Droite comme un I dans le rang elle avait écoutée le discours de Gregory les yeux grand ouverts. Elle n’avait pas beaucoup de vocabulaire, n’était pas bavarde. Mais bon après tout, on ne lui demandait pas de l’ouvrir n’est ce pas? On lui demandait de vénérer le maître, marcher au pas, et faire ce qu’on lui dis. Et a çà elle était comme les autres une bonne élève.

Soudain la porte fut forcée par...Captain Cold! Un homme qui pour certains d’entre eux fut peut être une inspiration par le passé. Un voleur avec un code d’honneur faisant trembler de froid les flash, n’avait il pas tout ce qu’il fallait pour se faire le champion des laissés pour compte et petites frappes de cette ville? Sauf que non, le Maître était trop grand pour eux. Leur esprit était trop lavé par une intense propagande pour se rallier à lui. Aussi derrière Gregory tout le monde se préparait au combat, sans qu’April y fasse exception.



Le temps du changement. Sumbol15

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Captain Cold
Captain Cold
Super-Vilains
Inscription : 11/08/2018
Messages : 94
Situation : Entrain de prévoir.
Localisations : Central City
Groupes : Super-vilains
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 17 Juil 2019 - 18:25
Une entrée plutôt remarquée et tant mieux, la discrétion n'était pas dans les prévisions, rien ne valait le fait d'être au centre de l'attention pour être sûr que personne ne l'oublie et encore moins ici. Qu'ils y viennent tous ! Cold n'attendait que ça alors qu'il commençait à faire les premiers pas à l'intérieur de l'endroit. Rien de tel qu'une bonne baston pensait Cold mis à part que là et bien... Il comptait en finir au plus vite et de manière radicale. Le message à transmettre devait être fort : personne à part les Rogues dominent Central City. Et se montrer brutal allait en sa faveur pour être sûr que personne n'oublie qui est le vrai patron dans cette ville.

Presque méthodiquement, le Rogue prit le temps de bien tout regarder en commençant à faire quelques réglages sur l'une de ses armes. Rien que de savoir plusieurs personnes arrivaient vers lui comme cela sans être prudent le faisait sourire mais un sourire loin d'être innocent.


-Il est temps de briser la glace entre nous je pense.

Attendant de les voir assez proche de lui, il pressa la gâchette de son Cold Gun pour projeter un champ de zéro absolu autour de lui. Ayant comme résultat de provoquer aussitôt de recouvrir le sol et les murs d'une plaque de glace, Cold lâchait un bref rire en se contentant de marcher alors que pour ceux ayant voulu s'approcher... Et bien disons qu'ils devront attendre de fondre pour enfin bouger.

Presque avec tranquillité dans sa démarche, Captain Cold sifflota l'air de rien jusqu'à finalement pointer son second Cold Gun derrière lui pour tirer et ainsi bloquer ce passage. Pas question d'en laisser s'échapper et ce, même si le reste des Rogues attendaient dehors pour empêcher toute fuite.

Continuant ainsi à avancer pendant qu'il laissait derrière lui une longue plaque de glace, l'homme se stoppa alors.


-Bien ! Je vous laisse le choix entre décider de suivre les Rogues ou bien de vous tirer de cette ville en faisant passer le message : Les Rogues ne laisseront personne s'installer à Central City pour y foutre le bordel !

Puis comme pour renforcer ses paroles, le Rogue tira un rayon en direction du plafond pour ne laisser que du froid qui se faisait petit à petit sentir.

-Alors ? Des idiots veulent tenter leur chance face à moi comme les précédents ? Je vous attends !

A nouveau il enclencha une zone de zero absolu autour de lui, son sourire carnassier ne faisant que renforcer l'image d'un homme qui n'a peur de rien et est prêt à ne rien lâcher.


"Pour avoir blessé ma famille dont ma soeur Lisa... Je jure de te le faire payer Barry... T'étais un pote."

Le temps du changement. 2661
Revenir en haut Aller en bas
Per Degaton
Per Degaton
Super-Vilains
Inscription : 03/07/2019
Messages : 195
DC : Anton Arcane
Localisations : Le Temps.

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 18 Juil 2019 - 9:37
Degaton, sur un large disque lévitant observait un nouveau groupe d'Enfants qui rejoignait sa milice personnelle, une milice qui allait se forger au travers du temps. De sa position prééminente, il pouvait admirer toutes les gorges tendues pour mieux le voir et les yeux éblouis par sa prestation. Autour de lui, une vaste plaine sauvage montrait l'étendue déserte d'une époque précambrienne, sur une Terre vierge de tout humain à l'exception de ses enfants extatiques qui venaient pour la première fois de traverser le temps. Ceux-ci étaient voués à devenir l'élite qui encadrerait son mouvement.

" Nous établirons un règne millénaire sur cette Terre rongée par la folie ! " tonna-t-il.

Les premières troupes s'étaient élancées dans les sous-sols d'un immeuble, un jour d'été de l'année 2019 face à un Capitaine Cold belliqueux. Gregory avait sorti son arme de poing et attendait de voir comment ses recrues allaient se tirer face à un Rogue aussi aguerri. Sa venue n'était pas une heureuse nouvelle pour la cellule de Central City, mais au moins n'était-ce pas un Flash.

" Nulle frontière ne saurait arrêter notre marche triomphante ! Nulle époque ne saurait nous résister !"

Avant même qu'une lame ait pu effleurer le bandit au grand cœur, les assaillants furent piégés dans la glace. Leurs corps si jeunes furent piégés, bleuissant sous les coups de givre infligés par l'armement du Capitaine. La température et l'humidité de la pièce changea radicalement, le gel provoquant par effet une sorte de bulle de silence dans les lieux. Les premiers mouvements étaient à l'avantage du Capitaine.

Gregory déglutit tandis que d'autres Enfants se regroupaient derrière lui.

" Tous ceux qui se lèveront face à nous finiront poussière tandis que nous enjamberons le corps de leurs parents, de leurs enfants et de leurs arrière-petit-enfants ! "

Dans les couloirs attenants, des miliciens se ruèrent sur l'alarme temporelle. Une magnifique invention qui fonctionnait avec des particules de Tachyon dont les propriétés quantiques remarquables en faisait un excellent liant entre Degaton et plusieurs époques. Elles vibraient au travers des époques et de la trame même de l'Histoire et pouvait, par intrication s'agiter en plusieurs endroits.

Dans la salle principale, Capitaine Cold achevait son ultimatum. L'air devenait frigorifique et les Enfants de Degaton pouvaient admirer les panaches de fumée que leur respiration générait. Leur adrénaline avait redirigé le sang dans leurs organes vitaux et leurs premières sueurs froides furent remplacées par la piqûre atroce de la glaciation. Affronter cet homme c'était mourir, aller droit au suicide, c'était la fin, le gel éternel ou le baiser glacial de la mort, subir une puissante hypothermie, fermer les yeux et probablement ne jamais les rouvrir.

Mais il y avait pire.

Fuir ou échouer en tentant d'affronter cet homme revenait au plus abominable outrage. C'était décevoir, c'était ne plus être digne du Maître Degaton dont le portrait trônait toujours sur un mur et observait de son air sévère l'assistance. Il les défiait d'être à la hauteur.

" Tandis qu'ils ramperont à la surface du monde en espérant des lendemains heureux, nous arpenterons le Temps pour y apporter l'ORDRE ! La DISCIPLINE ! La JUSTICE ! "

Gregory laissa les quelques instants de flottements passer dans cette pièce où des flocons de glace continuaient de voleter doucement. Le pouce de sa main caressait la crosse de l'arme dont il palpait la réalité pour mieux jauger sa capacité à mener ses hommes au combat face à cet homme.

Soudainement, un bruit étrange baigna l'atmosphère. Le bruit d'une charge de tachyon que l'on libérait dans la trame du temps et qui dessina sur le visage de l'encadrant un sourire presquez soulagé. Il lui revenait une forme de courage, comme s'il sentait sur son épaule la main pusisante de son Maître.

" Ce Monde vierge sera bientôt souillé par des civilisations dégénérées qui réduiront l'Humanité ! Les Empires ne seront que cendres ! Et bientôt tous ils se mêleront et donneront naissance à l'abomination d'une Terre Unifiée dans la médiocrité ! "

***

1909.

Il faut aller plus loin ! ordonna Degaton au directeur de l'asile psychiatrique qui lui faisait face.Vos expérimentations doivent me donner plus de résultats !

Mais, Maitre, il faut de la patience pour ce procédé, répondit piteusement le docteur avec un fort accent italien.Il y a toujours un risque, surtout avec une alimentation électrique aussi capricieuse que la nôtre et...

Vous aurez vos générateurs docteur Antonini, mais je VEUX que vous me récuriez ces cerveaux !

Une étrange montre que portait au bras le Tyran temporel émit un sifflement. D'un rapide coup d'oeil, il soupira. Une alarme en 2019. Central City. Bon sang, ne manquerait plus qu'un Flash derrière tout ceci. Heureusement, il avait tout le temps qu'il lui fallait pour y aller. Aussi termina-t-il son entretien avant de se retirer.

***

Gregory, le visage plutôt blême malgré la bonne nouvelle tremblait face au froid qui commençait à se répandre dans tout leur sous-sol. Il sentait derrière lui les autres Enfants de Degaton qui l'observaient et attendaient son exemple. Il ne pouvait pas reculer, il ne le devait pas. C'était le moment où il devait prouver sa valeur, tous les mérites qu'il avait à être à sa place ! Il était l'extension d'une volonté supérieure à la sienne.

- T... tu as m...mal choi...choisi t-t-t-ta cicible ! lança-t-il du mieux qu'il le put, heureusement l'image de Degaton l'aidait.Icicici seul rè-règne l-l-l-le MAÎTRE !

Puis il tendit son bras et tira avec son arme à feu, certain qu'il serait récompensé pour sa bravoure, même à titre posthume.

"Nous n'attendrons pas l'avenir ! NOUS serons l'AVENIR ! NOUS SOMMES DEMAIN ! "

- NOUS SOMMES DEMAIN ! résonna alors dans l'air préhistorique de notre Terre, comme si ces paroles devaient pouvoir accompagner la chaîne de l'évolution jusqu'au jour béni où Degaton règnerait.

Un étrange portail s'ouvrit immédiatement après le coup de feu de Gregory. Le mur où trônait le portrait de Degaton sembla balayé par une vague temporelle aussi soudaine qu'inhumaine. Sortirent alors de cette matière mi-liquide mi-solide deux solides silhouettes lourdement arnachées, armées de fusils d'assaut modernes accompagnés d'un homme dont l'apparition généra une série de vivats et de "GLOIRE!".

Le Maître était arrivé.

Per Degaton lança un regard noir à l'adresse du Rogue qui se tenait tel un conquérant triomphant au cœur de la pièce. Les sourcils du voyageur des lieux se froncèrent comme jamais. Il pouvait d'un rapide coup d'oeil voir l'étendu des dégâts. Ainsi on osait le défier.

- Toi... siffla-t-il Tu as choisi le mauvais moment pour me contrarier ! Abattez-moi ça...

Les deux hommes qui l'accompagnaient se déployèrent alors chacun d'un côté de la pièce avec la précision de leur entraînement militaire.

- Nous allons pouvoir jauger de ton sang froid...

Les premiers coups de feu résonnèrent alors. Même la glace ne put totalement absorber la puissance de leur écho.

[HRP]Je me permets de faire monter un peu la pression (je ne vais pas t'offrir Central City sur un plateau non plus Razz) Les deux PNJs qui viennent d'arriver sont tout à fait "perdables" dans vos différentes réponses, faites-vous plaisir ^^[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Silver Banshee
Silver Banshee
Super-Vilains
Inscription : 06/05/2018
Messages : 564
DC : Hal Jordan; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Metropolis

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 18 Juil 2019 - 13:51




Captain Cold avait refroidit les lieux et même gelé quelques membres de la cellule de Central City. Le combat s’annonçait alors déséquilibré et si l’alarme n’avait pu être donnée il est probable que le combat serait déjà fini. Mais le Maître était arrivé.

“GLOIRE!!! GLOIRE!!!”

Entonnèrent ils en cœur, la jeune April prêtant sa voix à l’acclamation des enfants de Degaton en danger! Les yeux grand ouverts elle resta à le fixer avec un air ahuri tant et si bien que l’un des membres de l’escouade la prenait par le bras.

“Réveille toi!!! Tu as entendu les ordres du Voyageur non?”

Alors que les deux soldats se déployaient dans la pièce en tirant sur Cold la jeune femme portait sa main à l'étuis de cuir fixé à sa ceinture pour en sortir un poignard.

“Gloire! Gloire! ”

Continuait elle à clamer comme un disque rayé, s’élançant en courant à travers la pièce pour bondir derrière l’une des grosse pile de neige formée par le Cold gun. Tremblante de froid et secouée de spasmes anormaux la jeune femme se cachait derrière le monticule de glace en attendant son heure, le poignard à la main. Son regard devenait de plus en plus fou, comme hypnotisé par une force qui la dépassait dans des proportions telles que toute résistance était impossible. Alors qu’elle subissait les morsures du froid et que les tirs fusaient juste au dessus de sa tête elle restait prostrée dans son uniforme noir au brassard frappé d’un D rouge. Pour le reste de son escouade elle se dissimulait pour mieux bondir par surprise dans le dos de Captain Cold lors de son passage. Un acte courageux que celui de faire le sacrifice de sa vie, et un véritable accomplissement que de le faire pour le grand Degaton!


Le temps du changement. Sumbol15

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Captain Cold
Captain Cold
Super-Vilains
Inscription : 11/08/2018
Messages : 94
Situation : Entrain de prévoir.
Localisations : Central City
Groupes : Super-vilains
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 19 Juil 2019 - 4:24
Léonard poussa un soupir rien qu'en entendant les paroles de l'homme qui refusait d'abandonner face à l'évident avantage que Cold possédait grace à son équipement. Ce fut encore plus flagrant quand les premières balles vinrent simplement s'arrêter devant lui, prisent dans son champ de zéro absolu. Presque avec amusement, Cold s'avança légèrement pour en saisir une et finalement la jeter presque négligemment.

Le temps du changement. 1563503028-eyes

-Mauvais choix de réponse, surtout quand on ne connaît pas ce que le mec d'en face sait faire. Les balles s'arrêtent quand elles touchent la zone autour de moi, tout se stoppe net face à une température aussi basse et... Oh peu importe, balancez tout si ça vous fait plaisir, approchez aussi si ça vous fait plaisir, ça m'arrange, vous finirez tous dans le même état.

Il continua à faire feu ou du moins à tirer des rayons de glace ici et là histoire d'être sûr de bien faire passer le message à ceux qui ont encore du mal à saisir ce qui se passe. Et en parlant de ce qu'il se passe, un autre évènement lui arracha un sourire satisfait : le gros lot venait d'être décroché à cet instant. Voir enfin qu'on se déplaçait pour lui le satisfaisait amplement, de surcroit si ça lui permettait de mettre un terme à un groupe qui n'était pas sous son contrôle, coupez la tête et le corps tombe.

Néanmoins ça ne voulait pas dire que tout allait finir rapidement, deux types armés et un autre qui avait l'air d'être le chef. Presque d'un air provocateur, Cold attendait sa réaction histoire de juger dans un premier temps, seul un idiot agirait sans savoir ce que son adversaire pouvait faire... Ou alors avoir des serviteurs pour servir de test.

Cold se tint prêt à réagir mais en voyant les deux hommes commencer à lui tirer dessus, le chef des Rogue ne put s'empêcher d'avoir un rire moqueur... Ou juste parce que ça l'amusait à chaque fois qu'on tentait de lui tirer dessus avant de voir les projectiles venir se figer devant lui.


-Comme toujours ça ne comprend pas la leçon... Ces armes peuvent stopper Flash... Et ce n'est pas avec vos armes que vous pouvez passer ce champ de zero absolu. Par contre moi... Je peux tirer à travers...

Joignant la parole à l'acte, il fit usage de sa seconde arme encore libre pour commencer à ouvrir le feu ici et là sur le sol pour faire surgir plusieurs pointes de glace afin de rendre la navigation plus compliquée. De surcroit il en profita pour ainsi répandre une brume composée de cristaux de glace rendant la vision bien plus complexe.

-Honnêtement je me fiche royalement de ce que vous avez l'intention de faire, du moins tant que ça ne touche pas ma ville. Donc soit vous vous barrez de ma ville et vous retournez faire vos trucs ailleurs, soit je vous montre ce qu'un Rogue fait quand il a une raison de vous en vouloir.


"Pour avoir blessé ma famille dont ma soeur Lisa... Je jure de te le faire payer Barry... T'étais un pote."

Le temps du changement. 2661
Revenir en haut Aller en bas
Per Degaton
Per Degaton
Super-Vilains
Inscription : 03/07/2019
Messages : 195
DC : Anton Arcane
Localisations : Le Temps.

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 22 Juil 2019 - 22:39
Triste calvaire que de devoir endurer le jeu qu'imposait ce navrant paltoquet aux allures de criminel de bande dessiné. Hélas, les armes de ses "Enfants" étaient impuissantes à traverser son bouclier glacial. Cela énervait le futur maître de cette planète. Être mis en échec malgré les trésors d'ingéniosité qu'il usait par ailleurs par un simple esquimaux sans ambition n'était pas sans provoquer une intense frustration et une réévaluation des moyens mis en place.

La manière forte ne donnait rien, restait deux autres options : la fuite ou la ruse. La fuite n'était pas admissible face à ses fidèles qui ne pourraient comprendre. La ruse, elle, offrait l'avantage d'ouvrir une porte vers une future vengeance. Capitain Cold désirait cette ville ? Ma foi, pourquoi pas. Il n'aurait jamais l'audace ou les moyens de conquérir le monde, chose que Degaton jugeait dans ses propres moyens. Au pire il ne serait qu'un obstacle de courte durée dans son chemin vers la puissance.

Mais il ne devait pas lui laisser croire que tout ceci s'obtiendrait aussi simplement. Il avait montré sa capacité à tenir tête à une poignée d'hommes et de femmes, cela ne faisait pas de lui quelqu'un d'assez puissant pour négocier avec tant d'aisance face à Per.

- Cessez, ordonna-t-il simplement en levant la main, sa voix impérieuse générant un implacable souffle dans l'air refroidi.

Aussitôt ses hommes qui s'étaient mis à slalomer entre les stalagmite artificiels se calmèrent et convergèrent vers leur Maître, non sans risquer quelques malheureuses glissades. Ainsi ce freluquet se moquait bien des intentions de chacun ? Le pauvre naïf. Sans doute se croirait-il à l'abri avec ses jouets et sa bande de guignols pas même capable d'arrêter un Flash en pleine course. Comme il devait être réconfortant de s'arrêter à si peu.

- "TA" ville ? Belle plaisanterie lorsque l'on voit les justiciers qui y pullulent sans vergogne. lança-t-il à l'adresse de Cold. Ils n'ont même plus peur de révéler leur vraie identité à la face du monde. Tu les mates à ta manière ? Ou tu préfères continuer à faire des spectacles sons et lumières pour éblouir la galerie ?

Ce n'était guère honnête, il fallait le reconnaître, de se moquer ainsi de lui qui montrait sa "puissance" en générant une brume glacée dans les lieux. Ce n'était pas brillant de diplomatie non plus, mais Degaton avait besoin de soulager son acrimonie par ces gentilles agapes.

- Tous à moi mes Enfants, ordonna-t-il au reste de sa troupe pour qu'ils se rassemblent près de lui. Je ne laisserai pas d'éventuels gêneurs tels que les speedsters de cette ville me mettre des bâtons dans les roues tout ça parce qu'un brigand me l'ordonne... même avec un tel aplomb. Aussi te le dis-je "Rogue", si tu te moques de mes intentions, les tiennes m'intriguent. Es-tu prêt à te mettre le temps lui-même à dos ? Ou te sens-tu prêt à négocier mon départ ?

Oui, il pourrait revenir en arrière et le tuer, encore et encore, chaque fois en remontant un peu plus le temps. Il pourrait tester tous les raffinements possibles pour l'assassiner. Empoisonnement, arme blanche, fusil, noyade, chute, torture. Il pouvait même faire en sorte que ce Capitain Cold n'ait jamais existé. Sa mère enceinte, ou même avant et hop, plus de terreur glaciale, plus de Rogue. Ce serait si exaltant d'effacer littéralement cet homme de l'univers, mais Léonard Snart avait une idée. Impossible pour lui de simplement faire le ménage de cette ville. Impossible pour lui de se transformer en justicier bis, surtout pas avec de telles méthodes. Il y avait quelque chose derrière le plaisantin au grand coeur. Il y avait plus sombre, plus sournois et cela poussait le Voyageur à s'interroger plus vivement.

Fort de ces cruelles réflexions, Degaton ajouta à ses précédentes interrogations.

- Et choisis bien tes mots "Rogue", ma patience a ses limites...

Il croisa alors les mains dans son dos et fit quelques mouvements à l'adresse de Gregory qui comprit qu'une évacuation d'urgence dans le portail qui était derrière leur chef restait une option tout à fait valable. Quitte à revenir plus tôt dans Central City et massacrer ce misérable gêneur dans le cas où il se montrerait plus belliqueux encore que Degaton.
Revenir en haut Aller en bas
Silver Banshee
Silver Banshee
Super-Vilains
Inscription : 06/05/2018
Messages : 564
DC : Hal Jordan; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Metropolis

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 23 Juil 2019 - 18:55




“April” n’avait aucune intention de repartir avec “ Le Maître” et avait écoutée Captain Cold et Per Degaton se menacer mutuellement. Cold s’amusait presque que les armes du groupe paramilitaire soient inoffensives quand le leader au “D” rouge moquait l’incapacité du Rogue a faire que cette ville soit réellement sienne, les Flash y faisant toujours régner leur justice. Alors que Degaton avait fini de parler la jeune femme tremblante de froid parlait haut et fort en sortant son nez du tas de glace où elle s’était abritée durant les tirs.

“Tu vois cela? ”

En claquant des dents elle montrait à Cold le “D” rouge sur son brassard noir.

“C’est le “D’ de Degaton, le maître du temps. Un "D" porté comme étendard par quelqu’un de fier de ses origines, et qui contrairement à toi ne se dissimule pas dans l’anonymat. Es tu un couard? ”

Le regard ahuri et la voix chevrotante tout son corps tremblait, ses doigts de pied ayant déjà au minimum des grosses engelures, au pire la nécessité prochaine de subir une amputation à cause d’un froid rappelant celui du sommet de l’Everest. Elle ne poursuivait pas le même but qu’eux deux, et pas même le sien mais celui d’une autre. Ses mots et ses gestes April ne les choisissait pas car elle était sous le contrôle d’un sortilège de Silver Banshee qui occupait son corps pour étudier la curieuse organisation du voyageur temporel. Maintenant elle provoquait Cold, ce qui énerverait peut être aussi Degaton qui ne formait certainement pas ses sbires à l’ouvrir sans permission même pour des louanges.

Le temps du changement. Sumbol15

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Captain Cold
Captain Cold
Super-Vilains
Inscription : 11/08/2018
Messages : 94
Situation : Entrain de prévoir.
Localisations : Central City
Groupes : Super-vilains
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 24 Juil 2019 - 4:50
Dans tout ce froid, Cold avait l'avantage d'avoir une tenue qui le gardait bien chaudement même si ça ne restait que des vêtements et non un pouvoir qui protégeait pleinement. Et le Rogue souriait, mais le sourire d'un homme qui profite juste de la situation dangereuse et qui aimait ce que ça le faisait ressentir. Le goût du danger et de sentir les risques être tout proches, ça n'avait pas de prix. Mais au-delà de la sensation que l'adrénaline lui procurait, l'homme qu'il avait en face de lui ne mâchait clairement pas ses mots.

S'il ne se montrait plus menaçant visuellement, Léonard restait sur ses gardes, on ne la lui fait pas à lui, un vieux bandit à l'ancienne. Il n'est pas comme ces petites frappes qui n'ont pas le moindre sens de règle ou de code de conduite et qui se font avoir parce qu'ils pensent avoir la situation sous contrôle.

En entendant Degaton lui parler, il eut un plissement de lèvre à la mention du mot speedsters. Oh en temps normal il aurait été de mauvais poil et irait montrer son arme en pleine face en guise de réaction mais il se contenta de les serrer légèrement. Il ne devait pas s'énerver et encore moins réagir impulsivement, pas maintenant, pas avant que ce qu'il avait prévu se fasse. Un plan qu'il a imaginé comme celui-là est bien trop important à ses yeux. Certes il n'était pas un génie comme Luthor mais il avait au moins eu les indices face à lui pour savoir quoi fait sans tout gâcher.

Il était parti pour réagir à la question quand une femme osa l'interpeller pour commencer à le provoquer, s'il n'était pas autant concentré à ne pas céder à l'envie de geler la tête de Degaton, il montrerait de la surprise. Mais au moins son intervention le détourna de ses pensées et il jeta un long regard envers sa direction avant de ranger l'un de ses Cold Gun pour pointer son doigt vers elle avec le même sourire amusé qu'il avait au début.

Puis il porta sa main à son étuit comme si de rien n'était pour soupirer faiblement, créant un nuage qui se dispersa petit à petit.


-Rien que ça, maitre du temps... Et moi je suis un couard ? Je suis Captain Cold chérie ! Et mon vrai nom n'a rien d'un secret, tu veux le savoir ? Léonard Snart ! Il est même marqué au Flash Museum si t'as envie de vérifier ça. Et je suis fier d'où je viens : la rue, c'est là que j'ai tout appris. Le premier à me dire que j'ai eu de la chance mérite que je lui brise les jambes et que je le jette à la mer. Je construis mon propre chemin chérie !

Puis il se focalisa sur Degaton ensuite, bien remonté et ne montrant clairement qu'il ne fallait pas qu'on se contente juste de lui sortir des menaces ou des titres pour l'impressionner, mais peu importe. Il n'était pas vraiment question d'impressionner ou quoi que ce soit présentement.

-Tu veux que Flash et toute sa petite famille ne te gênent pas ? Alors c'est très simple, je veux briser Flash et sa famille... Je veux briser le rôle qu'ils ont ici, je veux les voir dans l'impuissance et leur faire mal. Qu'ils sachent que c'est moi au dernier moment où ils ne peuvent plus rien faire du tout et je serais là à leur sourire. Devine un peu ; une ville calme, où il n'y a plus de vrais dangers à un point où même des simples flics suffisent, des gens qui détestent Flash... Je te laisse deviner la suite tout seul. Mais si tu as vraiment envie de savoir, pourquoi n'irais-tu pas voir dans le futur ce qu'il en est de Central City ? Crois-moi, je n'ai jamais eu envie de faire aussi mal à Flash et à sa famille que quand j'ai vu ma propre soeur dans un lit à moitié morte à cause de lui... Alors je t'assure que s'il y a bien un truc que je veux maintenant, c'est un Flash brisé et qui sait qu'il ne faut pas déconner avec Captain Cold et les Rogues...

Le ton de sa voix reflétait une profonde rage qu'il gardait sous un voile d'impassibilité et de détermination absolue qui est apparue au moment où il prononça le mot Flash. Un mot qui à ses yeux représentait autrefois quelqu'un d'important à ses yeux mais qui maintenant ne représente plus qu'un homme qui brisa la confiance de Léonard.

-Alors ? En tant que maitre du temps, tu souhaites toi aussi voir l'impuissance des speedsters et qui sont détestés d'une ville n'est-ce pas ?


"Pour avoir blessé ma famille dont ma soeur Lisa... Je jure de te le faire payer Barry... T'étais un pote."

Le temps du changement. 2661
Revenir en haut Aller en bas
Per Degaton
Per Degaton
Super-Vilains
Inscription : 03/07/2019
Messages : 195
DC : Anton Arcane
Localisations : Le Temps.

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 26 Juil 2019 - 22:44
La température devenait insupportable. Les lèvres même de Degaton bleuissaient sous les assauts furieux de la chute du thermomètre. Il devenait difficile de parler clairement dans de telles conditions et la voix de Cold paraissait lointaine. Le Rogue semblait de surcroît moins vaniteux dans sa colère refoulée. L'on pouvait sentir l'orgueil blessé derrière son rideau de banalité lorsque...

L'une des Enfants parla. Des ambitieux, Degaton en voyait dans les hordes qu'il recrutait au travers du temps, souvent ils faisaient tout pour être vus, aimés, adorés, comme autant d'insectes rampants. Manque d'affection, besoin maladif et compulsif ? Per n'aurait pu en être certain. Il était cependant surpris d'en découvrir une dans une cellule aussi jeune et dont les "traitements" n'avaient probablement pas encore commencé.

Elle lança quelques flatteries sur son Maitre qui l'observait non sans une once de colère. L'on n'intervenait pas dans ses affaires. Celle-ci aurait la correction à la hauteur de son manquement. Mais la division n'était pas une carte à jouer tout de suite. Les châtiments se réglaient en "famille", dans l'intimité du groupe et le plus souvent, infligé par le groupe lui-même. Une cohésion par l'auto-régulation. Un règne de Terreur entretenu par les victimes elles-mêmes.

- Toi, reviens ici, ordonna-t-il à la jeune femme téméraire qui probablement n'en aurait que très difficilement les moyens.

Leonard, lui, se félicitait d'être un enfant des rues. Il pouvait bien se rattacher à une fierté mal placée, elle ne changeait guère l'image que le tyran pouvait avoir de lui. Non seulement c'était un moins que rien mais il l'affichait comme un étendard. C'était une âme fragile et prise dans la tourmente des tares propres à son extraction. Comment pouvait-il seulement se croire à même de défier Per Degaton ?

Toutefois, l'individu paraissait avoir tourné sa colère atavique vers les Flash. Une convergence apparaissait-elle ? Cold restait un bandit au grand coeur qui voulait "briser" et "réduire à l'impuissance" les justiciers coureurs, Per les voulait mort, épinglés, empaillés s'il le fallait. Les savoirs déprimés ou en pleine crise métaphysique ne l'intéressait pas outre mesure. Il convenait toutefois de ne pas négliger une alliance de ce type, il était toujours utile d'avoir un pantin pour vous faciliter le travail.

Un coin terrible du cerveau de Degaton enregistra cependant que Leonard Snart avait une soeur. Pas sur de quoi encore faire de cette information, mais elle lui servirait sans doute pour dominer les ardeurs du glacial chevalier.

Snart se révélait dans sa force et sa fragilité. Il maîtrisait la glace mais son cœur battait encore ; il se montrait inébranlable, mais tremblait malgré tout de fierté. Il montrait les crocs à sa manière. Un chien domestiqué qui s'improvisait sauvage. La rue n'est pas une école, elle est une forge, elle n'enseigne pas, elle modèle, elle s'imprègne. Capitain Cold était un outil que les coups de la vie avaient tordu jusqu'à lui donner un aspect convenable. Et la puissance que la rue lui donnait commençait à intéresser l'esprit calculateur de Degaton, tout comme ses faiblesses séduisait l'affreux manipulateur qui voyait là de quoi faire une laisse convenable.

- Ainsi tu oses me défier encore, reprit Degaton aux piques de l'esquimaud. Ton avenir et celui de cette ville se jouent en partie ici et maintenant. Si mon bon plaisir était de te tuer, alors tu serais déjà mort, toi, tes parents, tes proches... Tout dépend maintenant des garanties que tu peux m'apporter.

" Mes projets ne souffrent aucune concurrence, Cold. Aussi, serais-tu prêt à me prêter allégeance ? Serais-tu capable, Snart, d'accepter une vassalité en échange de la pleine et entière jouissance de cette ville et ses alentours immédiats ? Car ne nous berçons pas d'illusion tes Flash sont loin d'être isolés et il te faudra bien plus puissant que toi pour défier Superman, Batman et d'autres justiciers.

" Quelles chances as-tu contre les Green Lantern ? Tes armes sont impressionnantes et tu as l'air motivé, mais combien de temps tiendrais-tu face à Wonder Woman ? Saurais-tu supporter les assauts de la Justice Society of America ?


Degaton écarta alors les bras.

- Moi je t'offre l'opportunité d'appartenir à un Empire ! Mon Empire qui s'étendra bien avant et bien après ton présent. Rejoins-moi Cold et je t'assure une Central City à ton entier contrôle, sans que j'y intervienne. Tu as prouvé ta valeur et ta témérité Snart, mais même avec tous tes Rogues, tu seras seul si les "Justiciers" veulent te régler ton compte.

Une nouvelle offre était lancée.
Revenir en haut Aller en bas
Silver Banshee
Silver Banshee
Super-Vilains
Inscription : 06/05/2018
Messages : 564
DC : Hal Jordan; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Metropolis

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 27 Juil 2019 - 22:29




Le temps du changement. Sketch26

April fut prises de convulsions et des flashs d’une lumière blanche illuminèrent la pièce en se réfléchissant sur la glace. Dans un festival de projections magiques une femme fantomatique en surgissait en se matérialisant au dessus de la jeune fille qui s'effondrait sur la neige inconsciente. Silver Banshee restait suspendue dans l’air et ses yeux blancs regardèrent à la fois Cold et Degaton face à elle.

“Je crois qu’elle aurait besoin de quelques bras forts pour la ramener de votre coté Degaton, quand à vous Snart faire votre connaissance fut un réel plaisir...”

Un sourire malfaisant apparaissait sur son visage, elle aurait pu connaitre son nom oui, si elle avait faite des recherches à son sujet par le passé. Mais son erreur fut de ne pas le prendre au sérieux, lui comme tous les rogues d’ailleurs. C’était différent maintenant car elle se rendait compte qu’il n’avait peur de rien et que son histoire d’homme sortit de la rue pourrait toucher des âmes perdues et susciter de sinistres vocations tout autant que ces êtres endoctrinés par le tyran temporel. Bref tout ce qu'elle aime.


“Cependant messieurs...j’en sais déjà assez sur vous deux pour ne pas m’éterniser ici. Si vraiment vous en veniez à ce que l’un de vous deux tue l’autre alors...ce serait un beau gâchis. Sélection naturelle ou pas. Degaton vous voyagez dans le temps comme les flash, Snart vous pouvez les affronter en combat singulier...a vous deux vous l'auriez cette ville, si vous acceptiez de ne pas vous exclure mutuellement de l'équation. Alors...faites des concessions...çà n'en vaudrait pas la peine?”

Elle fit un clin d’œil aux deux hommes et devint translucide, disparaissant de la pièce pour laisser le corps inanimé de son hôtesse involontaire dans la neige.

HJ:
Spoiler:
 

Le temps du changement. Sumbol15

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Captain Cold
Captain Cold
Super-Vilains
Inscription : 11/08/2018
Messages : 94
Situation : Entrain de prévoir.
Localisations : Central City
Groupes : Super-vilains
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 29 Juil 2019 - 7:54
On pouvait dire que le chef des Rogues était dans une situation quelque peu... Inattendue, et encore plus avec ce que Degaton lui disait. Une proposition hein ? Il n'était pas le premier et certainement pas le dernier qui lui en ferait. Que ça soit de l'argent, du pouvoir, ou bien même juste ce qu'il voulait, on lui présentait tout cela sur un plateau d'argent en échange de ses services. Et en soi il est vrai qu'il s'y prêtait bien, non sans quelques conditions en échange bien entendu, mais par les temps qui cours, des choses changent tout comme les raisons qui pousseraient Cold à accepter l'offre... Encore fallait-il qu'il l'accepte.

La plupart de ses employeurs furent des hommes de pouvoir, et bien des fois, cela ne se finissait pas de manière positive, Cold avait retenu la leçon. Et sa réponse ne se faisait pas attendre, surtout qu'il prévoyait d'être plutôt simple et direct comme à son habitude.

Mais en ouvrant la bouche, quelque chose le fit aussitôt tourner la tête pour voir... Quelqu'un... Quelque chose... Sortir du corps de la femme ? Une sorte de... Oui non il pouvait juste pas vraiment comprendre au-delà de ce qu'il y avait devant ses yeux. Pouvoir croire au fait qu'il y a des gens avec des pouvoirs oui, mais des esprits ou des dieux, ça n'était pas son point fort.

Il restait sans voix pendant tout le long jusqu'à être dans la perplexité la plus totale à la fin où il jeta un bref regard vers Degaton pour être sûr qu'il n'était pas le seul à être surpris. Certes il n'avait pas vraiment bougé mais Cold avait hésité sur comment se tenir face à cette femme qui au final lui tira un sourire... Un peu hésitant avant que cette dernière ne disparaisse après s'être expliqué.


-Je ne me ferais jamais à ce genre de chose...

Lâchant ça comme un bref murmure avant de se reprendre pour se tourner vers Degaton.

-Bon... Je reconnais qu'elle n'avait pas tord sur le fait que je puisse m'occuper des speedsters et... Qu'il serait possible que je puisse fermer les yeux sur tout ça le temps que je mette en place ce que j'ai à faire et qu'on règle cette histoire de baisse de criminalité. La suite n'en sera que plus facile et amusante...

-Sinon pour la proposition et bien... Il se trouve que j'ai déjà un employeur avec qui j'ai accepté de travailler pour en échange de... Certaines choses. Donc Degaton, si je venais à accepter ton offre, ça serait trahir mon premier employeur et tu aurais quelqu'un qui a déjà trahi une fois. À ta place je serais du genre à éviter d'accepter les services d'un type qui peut trahir... C'est mauvais pour les affaires. De plus si je viens à faire ce que je souhaite, les Flash ne pourront plus être là, les autres capes peuvent venir que je les attends sagement. Les gens voudront d'une cape comme tant d'autres, ou bien quelqu'un de chez eux qui a rendu la ville plus vivable ? Surtout si les gens d'ici veulent que je sois celui qui peut encore offrir un semblant de sécurité à ma façon, manquerait plus que je me fasse nommer Commander Cold tiens... Ou Je sais pas moi... Citizen Cold ? La bonne blague...


Baissant son arme encore dans sa main, il rangea cette dernière et se tourna vaguement vers la sortie.

-Bien... On a donc un accord ? Je ferme les yeux jusqu'à la réussite de mon projet et en échange tu peux continuer tes trucs en évitant de te faire remarquer. On est ok ?


"Pour avoir blessé ma famille dont ma soeur Lisa... Je jure de te le faire payer Barry... T'étais un pote."

Le temps du changement. 2661
Revenir en haut Aller en bas
Per Degaton
Per Degaton
Super-Vilains
Inscription : 03/07/2019
Messages : 195
DC : Anton Arcane
Localisations : Le Temps.

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 5 Aoû 2019 - 8:37

Le paranormal était détestable. Les esprits, les magiciens, les démons, les absurdités ésotériques étaient pures folies. Hélas, tout ceci existait bel et bien. Des Shazam, des Rochers gigantesques, des esprits hurleurs, des "rayons magiques", tout ceci s'était déjà vu et se verrait encore longtemps tant que la Science ne s'attaquerait pas sérieusement à ce problème.

Aussi quelle ne fut pas la désagréable surprise pour Per Degaton que de voir l'un de ses "enfants" convulser et bientôt faire apparaître une créature fantomatique qui se mit à flotter devant Cold et lui-même. Les lèvres pincées par un juron qui rêvait de sortir, les deux yeux noirs du voyageur temporel fixaient la blanche et spectrale Banshee. Sa voix avait le poids des âges et rappelait à Degaton les voyages réalisés en des temps reculés, comme si ses paroles n'étaient que des rouleaux de parchemins qui se déroulaient pour caresser ses oreilles.

Les yeux de Per eurent un léger tressaillement de colère. Il n'aimait pas perdre le contrôle et tant avec Snart qu'avec... elle, lui ? Cela avait-il un sens de lui donner un sexe ? Enfin, bref, tant avec Snart qu'avec elle, Degaton nageait en plein chaos. Cette chose l'avait visiblement espionné via cette frêle créature et l'heure de la révélation avait sonné. Il se serait attendu à une entrave, une menace, une nouvelle opposition, mais non. Elle leur parla simplement, comme une simple joueuse d'échec, qui à un moment donné, se met à parler aux pièces qu'elle a patiemment regardé bouger.

Degaton n'aimait pas cela et cela ne s'améliora pas lorsqu'elle disparut. Etait-elle réellement partie ? Ou s'était-elle simplement rendue invisible ? Et tandis que Snart se fendait d'un murmure de commentaire, le tyran restait de marbre. Dans sa position, le doute se devait d'être silencieux et caché derrière un air sévère, on faisait ainsi croire que l'on conservait le contrôle.

Puis le Rogue parla. Pour refuser l'offre de Degaton, regrettable, mais une concession, encourageant. Ainsi Snart avait déjà un employeur. Ce mot sonnait comme le mot "concurrent". Mais l'homme de glace était obsédé par Central City, quel que puisse être son nouveau patron. Il avait cependant raison sur un point : mieux valait faire confiance à sa fidélité et s'attaquer plutôt à celui envers qui il avait un serment en cours. Cela permettrait éventuellement une future alliance voire, une future obédience.

Une profonde inspiration glacée accompagna ces quelques pensées.

- Bien. La parole fut nette dans cette atmosphère frigorifique. Tu as l'air sûr de toi et de ton projet, je ne parierais personnellement pas sur la logique et la cohérence de la population de Central City, mais ce n'est pas mon affaire. Ni moi ni mes troupes ne te mettront donc de bâtons dans les roues Snart, ou dans celles de tes Rogues, en échange, nous serons discrets, je ne ferai que des recrutements dans les rues de cette ville et je m'implanterai ailleurs. Mais si le moindre Speedster vient me causer du tort, je viendrai te voir pour régler cette épineuse question.

Il fit un geste pour que certains de ses hommes aillent chercher le corps de leur ex-possédée - pour une analyse future - tandis que le reste de la troupe passait son portail. Il ne comptait pas laisser se reproduire une telle infiltration dans ses rangs. Cette chose s'était montrée amicale cette fois-ci, mais qui pouvait confirmer ses réelles intentions ?

- Oh, une dernière chose avant que je parte : si ton "employeur" vient à faillir, n'hésites pas à me contacter, fit-il. Il te suffira de prendre contact avec l'un de mes agents. On t'a sans doute offert bien des choses, mais certainement pas de changer l'Histoire pour faire de toi le héros de cette ville avant même l'arrivée des Flash...

Et sur cette dernière proposition, Degaton passa le portail avec ses dernières troupes. Les Enfants de Degaton s'étaient repliés de Central City dans l'espoir que leur nouvelle "connaissance" soit capable de la tenir et de leur permettre de faire leur première opération contre la JSA. Le temps du changement soufflait sur les villes jumelles, restait à savoir s'il était à l'avantage du Tyran...

[HRP]Avec toutes mes excuses pour ce retard, voilà qui conclut la présence de Degaton. Merci à vous pour le sujet ![/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Le temps du changement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City-