[JL Secrète] You Can't Save The World Alone

Bruce Wayne
Bruce Wayne
Super-Héros
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1657
DC : Mister Miracle ; Ray Palmer ; Dr Fate ; Tempest.
Situation : Batman brisé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
JSA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 28 Juil 2019 - 14:24
Il y a une semaine, le monde a changé.
Il s'est assombri.

Il y a une semaine, la Justice League a été humiliée publiquement par la Legion of Doom ; vaincue. Manipulée. Torturée. Ses membres forcés de se combattre. Avant de perdre.
Avant d'être abandonnés devant leur Hall de Justice... comme des chiens battus, laissés là par des maîtres vicieux et cruels. Le scandale a éclaté.
Il s'est poursuivi par la révélation que plusieurs agents de la Justice League, chargés de certains domaines ou certaines régions, avaient commis des crimes ; en étant contrôlés par Gorilla Grodd. Mais la charge médiatique a oublié cet élément, et le groupe ne s'en est pas remis.

Les autorisations légales de la Justice League ont été coupées.
Le Président des Etats-Unis d'Amérique l'a déclarée illégale ; et John Stewart, son leader, échoue à monter une résistance... car quelqu'un s'en occupe déjà. Car quelqu'un s'en charge.
Car quelqu'un rôde – et décide d'agir ; différemment.
Dans l'ombre.

Il y a peu, plusieurs personnes ont réceptionné un étrange colis, chez elles ; avec un dispositif électronique, contenant un message pré-enregistré. Un discours.
Avec une proposition.
Intégrer la nouvelle Justice League ou non ; accepter les nouvelles règles ou non.
Tolérer l'influence du nouveau leader... ou non.

Le temps de la réponse est venu – le temps d'agir est venu.
Ceux qui ont accepté découvrent que le fameux dispositif électronique s'agite encore, et les oriente quelque part ; sur le toit de leurs habitations.
Où, tous, ils découvrent la même chose.

[JL Secrète] You Can't Save The World Alone Batplane
Un Batplane.
Un engin rapide et discret, indétectable ; géré par pilotage automatique.
Qui les emmène.
Qui les prend et les amène ailleurs... dans une direction inconnue.

La durée des trajets dépend des localisations – mais l'ensemble est assez court, avant d'arriver.
De nuit. Dans une zone boisée, avec un lac et une belle maison à proximité.
Mais quelque chose s'anime, alors ; quelque chose dans le lac.
Quelque chose sort du lac.

[JL Secrète] You Can't Save The World Alone Latest?cb=20180124133306
Un engin immense et puissant, reconnu par les capteurs du Batplane.
Le Flying Fox, selon les écrans.
Dont le schéma mais aussi l'intérieur se révèlent alors que le Batplane se pose, et libère son contenu ; son passager.

Et tous se rendent compte qu'ils sont plusieurs.
Plusieurs Batplanes. Plusieurs invités.
Qui se retrouvent sur la plateforme du Flying Fox qui s'ouvre... et les invite à rentrer.


 « Bonsoir. »

Avant qu'une voix intense et lourde ne se fasse entendre.
Et qu'une silhouette émerge des ombres.

[JL Secrète] You Can't Save The World Alone 2ad3a8cd18081266e0e6d10734ec28b7
Le Batman ; dans sa nouvelle armure.
Celui qui les a fait venir. Celui qui les a contactés. Celui qui les a guidés ici.
Celui qui veut les réunir.


 « Vous êtes ici car vous avez conscience que le monde doit être protégé – mais que la Justice League antérieure ne le peut plus. Vous êtes ici car vous acceptez mon projet. Vous êtes ici car vous voulez protéger l'Humanité... en secret.
Je vous en remercie. »


Il hoche la tête, lourdement.

 « Au travail. »

Il se détourne, les invite à l'intérieur, puis active un ordinateur ; l'écran s'allume.
Et une forme apparaît dessus.

[JL Secrète] You Can't Save The World Alone Sticker,375x360
Une forme que certains ici connaissent déjà.

 « Voici Oracle ; son identité demeurera secrète, mais elle sera le lien de cette équipe. Nous ne disposerons pas de quartier-général fixe... hormis le Flying Fox, dans lequel nous nous réunirons. J'ai emprunté la technologie de Cyborg pour créer un téléporteur, mais il devra être utilisé avec parcimonie.
Le cœur de notre action sera discrète – et via le Flying Fox. Qui a besoin d'être piloté. »


Son regard se fige sur Lady Blackhawk ; le message est équivoque.
La proposition aussi.


 « Je... sais que mes méthodes vous crispent. Je sais que vous vous interrogez sur mon absence lors de la dernière mouture du groupe ; je sais que je ne suis pas le meneur rêvé. J'en ai conscience.
Mais les temps sont terribles – et nous devons agir. La Legion of Doom menace, et la Justice League a été brisée, vaincue ; par Scarecrow. Armé d'un anneau de Sinestro. »


Le Batman pousse un profond soupir, et serre les poings.
Ça l'énerve. Beaucoup.


 « Je refuse de laisser cette situation perdurer. »

Une autre image apparaît sur un autre écran.
[JL Secrète] You Can't Save The World Alone 1078363-scarecrow_1
Définitivement terrifiante.

 « La trace de Scarecrow a été trouvée ; je sais où il est. »

Bruce se tourne vers l'équipe, et les fixe tous ; longtemps.
Avant de reprendre lourdement la parole.


 « Nous ne sommes qu'une solution temporaire ; une transition, entre deux périodes glorieuses de la Justice League. Nous sommes secrets. Nous sommes dans l'ombre. Nous sommes obligés d'emprunter l'obscurité, et d'agir avec des méthodes critiquables.
Mais nous sommes indispensables ; car nous devons assurer le futur.
Je sais que vous ne me faites pas confiance complètement – et je ne peux vous le reprocher ; mais j'ai besoin de vous. J'ai besoin de vous pour assurer ce futur... et pour arrêter Scarecrow, trop puissant avec une telle arme.
Êtes-vous avec moi ? »


Le Batman s'avance... et lève sa main.
Pour réunir toutes les autres.
Ce qui est cliché. Ce qui est un peu lourd – et surprenant, venant de lui ; mais les temps sont durs, terribles. Désespérants.
Ce qui rend, définitivement, un tel geste indispensable !


(HJ/ Bonjour à tous.
Nous sommes au lancement de cette nouvelle mouture ! Nous ferons un tour de discussion ici avant d'embrayer rapidement. Vous avez jusqu'au dimanche 11 août 2019 pour répondre... bon jeu ! /HJ
Revenir en haut Aller en bas
Diana Prince/Wonder Woman
Diana Prince/Wonder Woman
Super-Héros
Inscription : 25/09/2017
Messages : 526
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz ; Koriand'r ; Poison Ivy
Situation : Actuellement recherchée par le gouvernement américain pour avoir continuer les activités de la JL après que le Président ait dissout cette dernière. Dirige la JL Secrète
Localisations : Ambassade de Themyscira, Gateway.
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 29 Juil 2019 - 17:26
Elle n’hésita pas un seul instant quand elle découvrit le signal dans le colis. Ca n’avait aucun rapport avec le fait que le message vienne de Bruce, rien à voir avec l’appel de ce dernier – mais ça avait tout à voir avec ce qu’elle était, elle, fondamentalement. Elle avait quitté Themyscira avec un seul but, et ce but-là n’avait pas changé d’un iota, même si les crises s’étaient enchaînées et l’avaient poussés à s’adapter, elle n’avait jamais dévié. Et ce n’était pas maintenant, alors que le monde tentait toujours de se remettre de la fin qu’il avait effleuré, qu’elle allait changer d’avis. Que la Justice League ne soit plus – plus vraiment – ne changeait absolument rien également. Elle, elle restait Diana. Elle restait Wonder Woman. Ils avaient commis des erreurs terribles, mais ils avaient aussi fait le bien, tous ensemble. Sur le champ de bataille, les bienfaits d’une équipe ne sont plus à prouver. Alors non, elle n’hésita pas. Pas une seule seconde. Elle pressa le bouton, et elle se laissa porter par les instructions, plus ou moins claire, du Chevalier Noir de Gotham.

Ces instructions la menèrent dans un Batplane, semblable en tout point à celui qu’elle avait déjà vu Bruce conduire, puis à un autre engin, encore plus imposant, qui s’ouvrit à son approche. Diana ne jeta qu’un bref regard au paysage nocturne qui assurait le secret de leur rencontre. La défaite avait été terrible, et le prix à payer encore plus horrible. Elle n’acceptait pas d’avoir été ainsi manipulée et si elle s’efforçait de garder la tête sur les épaules, elle restait emplie d’une colère froide depuis leur échec. Elle n’avait pas la prétention de tout ramener à son égo et de se proclamer responsable de cette débâcle, pas quand c’était l’équipe toute entière qui s’était ramassée – mais le choc avait quand même été difficile à assimiler. Elle avait commis bien des erreurs qu’elle était déterminée à ne plus jamais faire. Et elle refusait, par-dessus tout, que quiconque paye le prix cher de sa propre stupidité. Le danger était loin d’être tombée, alors elle était là, elle aussi. Elle ne bougeait pas. Elle serait là, coûte que coûte.

Et c’est avec cette détermination presque glaciale qu’elle écouta le discours d’entrée de Bruce. Elle ne fut pas vraiment surprise de découvrir l’identité des autres membres que ce dernier avait appelé, mais elle apprécia grandement qu’ils aient répondu présents. Tout comme elle, tous ici savaient que la dissolution de la Justice League ne voulait pas pour autant dire qu’on n’en aurait plus besoin, mais que les prochains appels ne feraient que résonner dans le vide. Et tous ici avaient décidé qu’il était hors de question qu’une telle chose arrive.

Tant mieux.

Elle assimila l’image de l’Epouvantail avant de reporter son attention sur Bruce et sur le geste surprenant que ce dernier fit ensuite. Le voir ainsi, face à eux et la main tendue vers eux sans honte et hésitation, alors qu’il venait clairement de leur dire qu’il savait où se trouvait l’ennemi – avouant ainsi par omission qu’il avait besoin de leur aide pour parvenir à ses fins – adoucit son cœur. Juste assez pour qu’elle ne se joigne à ce signe de ralliement sans raideur et sans froideur. Juste assez pour qu’elle lève elle aussi la main et la pose sur le gant de Bruce avant de prendre la parole sans colère.

« Il n’y a pas de temps à perdre, » dit-elle, simplement.

Parce que ça suffisait. Pas besoin de grand discours. Si elle avait compris que leur présence à tous ici-même impliquait, ils l’auraient eux aussi réalisé.
La Justice League n’avait jamais vraiment compté – c’était sa raison d’être qui devait perdurer et ce, à jamais.

Ils le savaient tous, ici.
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Carter Hall/Hawkman
Carter Hall/Hawkman
Super-Héros
Inscription : 07/05/2018
Messages : 630
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Stephanie Brown, Tula Marius
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
JSA
JLA
[JL Secrète] You Can't Save The World Alone 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 29 Juil 2019 - 22:56
Ah c'était facile de descendre les autres quand on ne savait pas ce qu'ils avaient traversé... Carter aurait bien voulu voir tous ceux crachant à la figure des héros à leurs places tient. Soumis au contrôle mental de Gorilla Grood et devant en plus lutter contre la toxine de l’Épouvantail à côté. Hawkman avait bien du mal à retenir ses pulsions de colère et de frustration, et c'était les criminels qui payaient le prix fort. Monocle avait essayé de faire des siennes, il en avait payé le prix fort et risquait de ne pas refaire surface avant plusieurs mois. Toujours ça de moins à gérer... Mais ça ne réglait pas tout ce climat de tension alors que des menaces planaient...

Alors qu'il ruminait de voir la Justice League mourir malgré les efforts de Stewart, et qu'il s'inquiétait aussi des menaces que faisaient planer Hath-Seth et les Deathbringers, Hawkman avait reçu le fameux colis. Le fameux message de Batman. Même s'il avait l'habitude de travailler avec Bruce et reconnaissait ses compétences sur divers plans, il n'appréciait pas toujours ses méthodes. Et n'avait pas oublié qu'il avait usé de tromperie la dernière fois qu'il avait dirigé une équipe, provoquant l'agonie de celle-ci... Mais la chauve-souris avait raison sur un point. L'heure était grave.
Alors Carter allait faire un effort et était allé dans le Batplane pour se rendre au rendez-vous.

Le voyage est court, et Hawkman avait fini par arriver sur le point de rendez-vous, et plusieurs autres personnes étaient arrivés aussi. D'autres personnes que Batman avait dû solliciter pour l'aider dans son équipe secrète apparemment. Quelques minutes plus tard, le groupe se retrouva face à Batman qui leur fit un résumé clair de la situation... Avant de dévoiler leur première mission d'entrée de jeu. Au moins il n'avait rien perdu de sa manière expéditive de traiter les événements.

Une équipe de l'ombre, discrète et usant du moins de moyen possible donc. Ca lui allait, tant qu'il pouvait espérer taper sur les membres du Sinestro Corps ou de la Legion of Doom. Alors s'il devait essayer d'accepter les directives de Batman pour ça, il pouvait tenter. Ça lui allait.

-Ça n'aurait pas dû être ma réplique ça ?


L'Amazone avait parlé la première, et l'avait doublé sur la réplique, mais il ne s'en formalisait pas. Même s'il était bien plus intéressé par l'idée d'aller faire payer à l’Épouvantail ce qu'il leur avait fait subir, il s'approcha de Batman et Wonder Woman et apposa à son tour sa main sur celle du chevalier noir. Cliché, et un peu perte de temps aussi, mais le symbole était là. C'était tout ce qui comptait.

-La Legion of Doom va bientôt comprendre qu'elle n'a pas encore gagné la guerre !


***

Spoiler:
 

Merci Tim pour la signa ^^

"Un guerrier ne meurt pas facilement. La mort, pour le trouver, doit livrer bataille avec le guerrier. Et le guerrier ne cède pas souvent à la mort."

La Roue du Temps, Carlos Castenada
Revenir en haut Aller en bas
Zinda Blake/ Blackhawk
Zinda Blake/ Blackhawk
Super-Héros
Inscription : 17/11/2018
Messages : 330
DC : Hal Jordan/Sandman/Silver Banshee/Polaris
Situation : Agente du GCPD
Localisations : Gotham City
Groupes : Birds Of Prey
[JL Secrète] You Can't Save The World Alone 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 30 Juil 2019 - 13:54
Quand elle reçu ce mystérieux colis à son appartement son premier réflexe avait été de penser qu’elle était en danger. Elle qui était revenue s’installer à Gotham en pensant avoir suffisamment brouillée les pistes pour demeurer introuvable du nouveau maire de la ville elle déchanta bien vite. Paquet piégé? Pensa t’elle en premier lieu avant de passer au rayon X celui ci avec du matériel emprunté à la Tour de l’Horloge.

Elle resta sur le cul un petit moment après avoir écouté le message du Batman. La ligue des justiciers était bannie depuis peu de temps et cela n’avait fait qu’inquiéter Zinda. Comment allait on faire sans les plus grands héros de la planète? Alors forcément quand une nouvelle ligue des justiciers se créait et qu’on lui disait de la rejoindre il y avait de quoi perdre les pédales. Elle n’était pas une grande héroïne comme eux, qu’est ce qu’elle leur apporterait? Mais c’était Batman qui demandait de l’aide, et elle ne pouvait pas décemment refusent. De plus n’avait elle pas dite à Barbara il y a peu que si ils avaient besoin d’un chauffeur où quoi que ce soit elle était disponible? Mais sur le moment elle ne s’était pas imaginée faire cela autrement qu’au volant d’une voiture, et dans cette ville. Pas à travers le monde aux commandes d’un avion capable de faire du vol stationnaire et dont la capacité d’emport ferait passer un MI-26 pour un lampion du nouvel an chinois.


Elle se rendit sur le toit et se fit conduire par le fascinant Batplane jusqu’au lieu de rendez vous. Une véritable torture que ce vol, on avait pas idée de lui permettre de voir et toucher un tel appareil sans qu’elle puisse en prendre les commandes. Criminel Batman, c’est criminel. Elle détestait les pilotes automatique si bien développés soient ils ils n’auraient jamais la capacité d’improvisation et le feeling des pilotes émérite.


Batman les accueilli façon beau gosse mystérieux. Il n’était pas le seul beau gosse présent d’ailleurs mais là n’était pas la question elle se sentait un peu comme une étrangère parmi eux qui pour certains faisaient partie de la Justice League quand elle était encore légale. Ils montèrent à bord du “Flying Fox” car c’était comme cela que s’appelait le zinc, et Zinda découvrait avec joie qu’Oracle serait de la partie. Voilà qui l’a rassurait énormément d’avoir quelqu’un qu’elle connaissait vraiment , même si elle avait il y a peu pu découvrir de près que Mr Hawkman n’était pas seulement bien bâti mais aussi plutôt sympa sous son air de barbare ailé. Batman faisait comprendre qu’elle piloterait le Flying Fox, Zinda serrait le poing ganté pour le porter à sa bouche et le mordre, feignant d’être pensive alors qu’elle se retenait juste de crier de joie.

Puis Batman leva sa main pour la tendre devant lui et tous approchèrent pour la poser sur la sienne façon “ Un pour tous tous pour un " des Trois mousquetaires mais sans les épées. Ou “synchronisation des montres” de Parker Lewis, dépendait le degrés de culture de celui qui assistait à la scène. Elle s’approcha de ceux qui avaient déjà posés leur main sur celle des autres.

“C’est quand on leur demande d’accepter la défaite que les Blackhawk prennent les armes”

Référence à l’escadron de chasse de la seconde guerre mondiale dont elle avait faite partie, fondé par un Polonais en exil et dont la plupart des membres venaient de pays vaincus et occupés. Elle posa sa main gantée de noir avec les jointures en coup de poing américain sur celle d’Hawkman.


“Hawka.”

Dit elle alors simplement. La devise, un cris de ralliement des Blackhawk. Un truc qui voulait dire “ On passe à l’attaque et çà va péter”.


[JL Secrète] You Can't Save The World Alone Tumblr26
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Barbara Gordon/Batgirl
Barbara Gordon/Batgirl
Super-Héros
Inscription : 21/03/2019
Messages : 161
DC : Catwoman / Hawkgirl / Mera
Localisations : tour de l'horloge
Batfamily
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 30 Juil 2019 - 20:21
BARBARA&
LA JUSTICE LIGUE SECRETE

YOU CAN'T SAVE THE WORLD ALONE
Quand j'ai trouvé la boîte au pied de la Tour, j'ai d'abord cru à une farce mais je me suis vite ravisée parce que Bruce ou plutôt Batman n'est pas du genre à faire des farces. Même si je n'étais pas là au moment où la Justice Ligue a subi sa défaite monstrueuse, j'avais suivi "l'événement" depuis mes ordinateurs. Je savais aussi que Batman avait mal gérer ce combat perdu et surtout qu'il n'avait pas l'intention de rester sans rien faire. Une chose était sûre, La Legion Of Doom avait gagné un combat mais certainement pas la guerre. Alors quand j'ai vu cette boîte, je me suis demandée pourquoi moi, pourquoi me demander de faire partie de cette chose sûrement beaucoup trop grande pour moi... Je crois que je suis restée quelques heures à la fixer tout en me posant des centaines et des centaines de question. Mais Bat' le sait, je suis curieuse et je ne recule pas devant une boîte toute droit sortie du placard à gadget du justicier. C'est donc bien décidée à savoir ce qu'il attend de moi que j'ai appuyé sur le mécanisme de mise en route. J'aurai pu dire non, refuser d'envoyer une réponse... mais je ne suis pas comme ça. Je ne porte peut-être plus la tenue de Batgirl, il n'empêche que si Batman a besoin de mon aide alors je la lui donne sans même me poser des questions. Il veut reformer quelque chose pour combattre cette force qui l'a mis en déroute la première fois alors soit. Je n'ai pas réfléchi bien longtemps avant d'appuyer sur le signal pour annonçait que j'entrais dans la partie. C'est avec une certaine fierté et une certaine impatience que j'ai attendu qu'il me recontacte, parce que c'est lui qui recontacte toujours... Les jours sont passés et comme prévu j'ai rapidement reçu d'autres nouvelles de la part du justicier de Gotham. L'heure, le lieu, les personnes convoquées. Il avait aussi décidé que pour commencer, je me cacherai, je ne ferai pas voir mon visage. L'idée m'avait paru assez étrange puisque certains me connaissent déjà mais soit. Ils ont tous été convoqué à bord du Flying Fox, moi je suis restée dans ma Tour, mais ça me va. Quelques heures avant que tout le monde n'arrive, j'en ai profité pour tout installer, faire mes programmations et autres petits trucs dont moi seule ai le secret. Puis l'heure du rendez-vous est arrivé et je me suis installée derrière mes écrans. Si moi je les vois, eux ne me voient pas. Avec toutes les caméras de surveillance, je peux les suivre, les observer. Assise dans mon fauteuil, devant les écrans, je pose les mains sur les accoudoirs. Batman prend la parole, il allume un écran et mon "symbole" apparaît sur ce dernier. Il me présente rapidement, moi bêtement j'agite la main derrière mon écran alors qu'ils ne me voient pas. Je souris, contente de voir que Zinda est là et je suis fière de la voir rejoindre cette équipe. Le justicier continue son dialogue pour réunifier les troupes, leur expliquer ce qu'il se passe et lorsqu'il annonce qu'il a trouvé la trace de Scarecrow, je fais quelques manipulations pour que des positions apparaissent sur l'écran ainsi que des photos récentes de la personne recherchée. L’Épouvantail... Brrr ce mec me fait froid dans le dos... De l'autre côté de la ligne, Batman finit son discours et je ne peux pas m'empêcher de sourire alors qu'il lève sa main pour signaler que lui, il prend part à ce nouveau combat. Je ne peux pas m'empêcher de sourire alors qu'un à un, ils répondent qu'eux aussi, ils le suivent. Je me pince les lèvres et hésite quelques secondes avant d'appuyer sur une touche. De l'autre côté de l'écran, mon symbole disparaît pour laisser place à mon visage. A mon tour, je lève moi aussi la main et d'une voix toute timide, je m'adresse à eux."Moi aussi j'en suis..." Je sais que ce n'était pas prévu que je montre mon visage mais avec tout ce qu'il se passe, faire preuve de confiance envers les personnes avec qui on fait équipe, c'est certainement la meilleure façon de commencer...
Pando


[JL Secrète] You Can't Save The World Alone Tumblr10
Revenir en haut Aller en bas
Rose Wilson
Rose Wilson
Super-Vilains
Inscription : 18/10/2017
Messages : 388
Localisations : A préciser
New Titans

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 3 Aoû 2019 - 17:05
“NAn

(...)

P’tain”


-Lève un sourcil vers un réveil qui termine rapidement deux mètres plus loin en rebondissant. (Oui le réveil est une balle de tennis qui donne l’heure car il vole assez souvent quand j’ouvre les yeux.)

“Pourquoi toujours quand je dors ?”

Le remake de la nuit des morts vivant se traîne lentement sur le parquet en direction de la douche pour y finir en pyjama sous l’eau froide. Avec un peu plus de vigueur le pyjama finis au linge sale et tout en me séchant, je me brosse les dents, histoire de faire disparaître mon haleine et avoir la chance de me regarder dans le blanc des yeux pour y lire l’envie de dormir et l’incompréhension totale de mon organisme sur cette volonté incongrue de se faire violence.

Je glisse dans un maillot de bain type sport. (Oui une lubie, avec la transpiration ça colle moins sous l’armure) Et en prenant mes trois grosses valises renforcées, je me dirige vers l'ascenseur.

“Direction le toit, le sommet, le truc tout en haut et pas de commentaire merci.”

Zombie girl se traîne donc sur le toit de la tour des teen titans pour glisser dans un truc ressemblant à un bat-wing.

Une petite voix lui susurre qu’elle n’est pas difficile à enlever
Une autre que c’est super-méga-over-the-top de pouvoir piloter cet engin, il faut absolument le démonter pièce par pièce.
Mais l’OS principale coupe court à cet échange irc enflammé en se coupant brutalement dans son siège pendant que l’oiseau part vers d’autres cieux.

Quelques heures plus tard une jeune femme en maillot de bain portant une lourde valise dans le dos en mode sac à dos et une sous chaque bras avance au radar dans les coursives d’un engin technologique inconnu en lançant une phrase réponse automatique à toute question :

“Elle est où la cafetière ?”

Enfin elle arrive au truc ressemblant à une passerelle qui semble réunir un certains nombre de formes humanoïdes super-sérieux. Du genre à étudier un dossier proposé par un étudiant du MIT devant un rétro-projecteur.

“Bonjour, -soir”
-Baille -
Ses sens lui servent pour l’occasion à trouver le saint breuvage bénit et elle commence à reprendre vie en tenant sa tasse à deux mains. Un peu comme si elle allait casser la tête au premier couillon qui lui vole la tasse. Mais depuis son repos dans l’aéronef elle à au moins repris forme humaine.

HJ
-Rose arrive en dormant ds l’avion pour finir sa nuit.
-MAillot de bain, son armure et ses armes sont dans 3 valises qu’elle porte avec elle.


[JL Secrète] You Can't Save The World Alone B13004630b70e3c7fcc1531e02e3fe0b
Revenir en haut Aller en bas
Jennie-Lynn Hayden / Jade
Jennie-Lynn Hayden / Jade
Super-Héros
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4779
DC : Tara Markov, Lightning Lass et Harley Quinn
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 7 Aoû 2019 - 16:43
Glissant dans la nuit à l'intérieur du Batplane l'emmenant automatiquement vers sa destination finale, Jade laissait ses pensées filer dans les airs...

... après le fiasco de l'affrontement avec Scarecrow, après la mise hors-la-loi de la Justice League, après tous ses événements cruels et mordants, pourquoi vouloir encore combattre ?

N'avait-elle pas déjà suffisamment accompli sa part du travail ? Pourquoi ne pas utiliser - elle le pouvait - son pouvoir pour blanchir sa peau et reprendre une vie normale, loin de cette vie tumultueuse qui n'en était pas une ?

Elle soupira. La réponse, elle la connaissait déjà.

Le colis lui avait posé une question qu'elle savait inévitable. Tout comme sa réponse. Oui. Mille fois oui. Elle ne pouvait pas baisser les bras ou jeter l'éponge. Il le fallait.

D'où sa présence dans le Batplane. D'où sa présence, de nuit, au bord du lac, face à un Batman plus flippant que jamais, avec ses anciens collègues devenus dorénavant des conjurés.

"Peu importe les méthodes..." lança-t-elle entre ses dents.

"Peu importe les méthodes et c'est pas de gaieté de cœur que je le dis, Scarecrow va devoir se séparer de cet anneau. Et tant pis s'il résiste. Et tant pis pour ses alliés. Et..."

Oui. Mille fois oui.

"Et tant pis si on devient des hors-la-loi, ça nous pendait au nez de toutes manières... alors, autant leur donner de quoi parler sur notre compte !"


[JL Secrète] You Can't Save The World Alone 1499654783-jade-sign-03
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Sam 10 Aoû 2019 - 15:06

You can't save the world alone
Secret Justice League
« Oh, I hope some day I'll make it out of here
Even if it takes all night or a hundred years
Need a place to hide, but I can't find one near
Wanna feel alive, outside I can fight my fear
Isn't it lovely, all alone?
Heart made of glass, my mind of stone
Tear me to pieces, skin to bone
Hello, welcome home »


Zatanna non plus, ne pouvait pas abandonner.

Elle en avait pourtant passé, des jours et des nuits à pleurer dans ses draps en se lamentant sur son sort. Elle en avait souffert, de ses actions au sein de la Justice League. Elle avait payé le prix de sa bravoure, de sa volonté d'aider les autres, de son impuissance face aux tours d'un épouvantail. Elle ne s'en était pas remis, elle voyait toujours les ombres que Scarecrow avait dessiné dans son esprit. Elle les verrait encore longtemps. Son visage avait été marqué lui aussi, de deux cernes bleuâtres qui témoignaient de ses nuits passées à se demander si ça recommencerait. S'il ne se trouvait pas derrière sa porte en ce moment même. S'il n'était pas prêt à lui faire revivre les mêmes supplices.

Sa confiance en elle avait été blessée, gravement.

Les jours que Zatanna avait passé depuis l'humiliation publique de la Justice League avaient été des jours sombres et elle était prête à les recouvrir d'un voile lorsqu'elle reçut cet étrange colis. Elle se trouvait devant son miroir, à regarder ce visage marqué par la peur et s'était décidée à le maquiller. À effacer cette peur. Elle ne voulait plus en garder une trace.

Mais voilà, elle n'en avait pas eu tout à fait le temps.

C'est dans cet avion qui la mènerait à cette nouvelle Justice League qu'elle se rappela tout ça, et se fit violence pour ne pas oublier les raisons qui la poussait à recommencer. À se jeter dans la gueule du loup. Elle réalisa aussi au même coup qu'au-delà de vouloir sauver la veuve et l'orphelin, elle voulait neutraliser celui qui l'avait rendu si faible qu'elle n'avait plus été capable d'utiliser sa magie durant des jours. Elle voulait la justice, et peut-être un peu honteusement : la vengeance.

Et c'est une Zatanna exténuée qui entra dans le Flying Fox, en retard. Il ne fallait tout de même pas faillir à sa réputation malgré les circonstances.

Elle entra donc en plein milieu du discours du justicier, de cette légende, de son ami. Ce n'était pas bien grave, elle n'avait pas besoin de l'écouter. Elle aurait suivi Batman jusqu'au bout du monde sans poser de questions et tous ceux qui étaient présents le savaient. Cette Zatanna fatiguée et pas le moins du monde héroïque se laissa choir doucement contre l'un des murs en écoutant la fin du discours et ne put s'empêcher de grimacer en voyant Bruce être aussi... aussi...

Aussi Bruce Wayne, finalement.

- Non, sérieusement ?

C'est qu'elle trouvait encore la force d'ironiser. Elle avisa au même coup les personnes présentes, adressa quelques sourires et regards entendus et fut ravie de constater qu'elle n'était pas la seule zombie-woman à faire partie de cette joyeuse petite sauterie. Avec un soupir qu'elle souhaitait faire entendre, elle retrouva le reste de la bande et joint sa main pour une fois non gantée à celles de ses collègues et amis. Elle aurait ponctué son arrivée d'une inclinaison de son chapeau haut de forme, si seulement elle en avait eu un et la force de faire un tel cinéma.

- J'en suis aussi, évidemment. Même si le cliché de cette situation imposerait qu'on soit tous immédiatement foudroyés pour ça.

Effectivement.
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Conner Kent
Conner Kent
Admin
Inscription : 05/12/2016
Messages : 4473
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Enragé.
Localisations : Coast City.
JLD
[JL Secrète] You Can't Save The World Alone 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 11 Aoû 2019 - 5:32
Le monde avait changé. Et pas en mieux.

La Justice League avait cessé d'exister.
Ceux qui portaient autrefois ses couleurs avaient été déclarés hors-la-loi.

Le monde n'avait plus de héros sur qui compter.
Et sans la lumière qu'ils projetaient pour les repousser, qui sait ce qui se tramait dans l'ombre ?

Qu'ils le veuillent ou non, ils étaient devenus des dieux pour cette ère.
Tels des Prométhée modernes, ils avaient apporté la flamme - le brasier de l'espoir ; mais celui-ci ne brûlait jamais aussi vivement que la foi, que la confiance qu'on plaçait en eux.
Comment l'empêcher de s'éteindre, maintenant qu'il n'y avait plus personne pour croire ?

Par chance, tous les justiciers ne brillaient pas du même éclat ; tous n'étaient pas faits pour évoluer au grand jour. Et qui mieux que celui qui était né de la nuit pour les guider dans le noir ?

Ainsi n'avait-il pas été aussi étonné par l'invitation en elle-même que par le fait qu'il en soit l'un des destinataires - ce qui ne l'avait pas empêché de monter à bord de la navette qui n'attendait que lui.
Il aurait pu faire le trajet par ses propres moyens, mais profiter de la technologie du Batman est un plaisir qui ne se boude pas, pas même en pareilles circonstances.

Sans surprise, il n'avait pas été le seul à répondre à l'appel.
Une partie des visages lui étaient familiers, d'autres beaucoup moins.
Il connaissait personnellement certains d'entre eux, ne serait-ce que via son propre passage au sein de la League ; d'autres, presque exclusivement de réputation.
Il ne se fit remarquer d'aucun d'entre eux, cependant - pas avant que le maître de cérémonie se soit exprimé.

Et effectivement, le Chevalier Noir ne tarda pas à apparaître.
Un titre qui lui avait toujours été à la perfection - mais rarement autant qu'en ce jour ; même Conner ne l'avait que rarement connu aussi sombre.
Si ses ennemis le trouvaient déjà inquiétant en temps normal, qu'ils prient pour ne jamais le voir ainsi préparé.

Et ses ennemis, parlons-en, puisque l'un d'entre eux s'avérait justement être une cible prioritaire dans cette nouvelle croisade.

Conner plissa les yeux en analysant l'image dans ses moindres détails.
Alors qu'il opérait depuis Gotham, se familiarisant avec son - interminable - galerie des horreurs par la même occasion, l'Épouvantail faisait partie des quelques affreux qu'il n'avait pas eu la « chance » de croiser.
À finalement le voir d'aussi près, fut-ce sous la forme d'un hologramme, il était difficile de ne pas en être heureux ; s'il n'était déjà pas bien joli à voir en temps normal, l'anneau jaune de la peur qu'il portait désormais au doigt n'avait rien fait pour arranger les choses.

Enfin, ce fut à leur tour de parler - ce qu'ils firent, chacun leur tour.
Pas de volte-face, pas de désistement, non : ils savaient pourquoi ils étaient là, tous autant qu'ils sont, avant même qu'il ouvre la bouche. Son discours n'avait fait que consolider leur résolution.

Laisse-moi deviner, finit par dire Conner à son tour. Il a refusé de s'habiller en noir, c'est ça ?

Il ; Clark, évidemment.
Superman.
Qu'il avait déjà remplacé un temps - n'était-ce pas sa raison d'être ? - et dont, semble-t-il, on attendait qu'il à nouveau la place.
Bien sûr, malgré cette réflexion, il savait pertinemment pourquoi : bien qu'étant né sur une autre planète, c'était sur celle-ci que Kal-El était devenu un symbole de paix.
Il n'était pas porteur de lumière : il était la lumière elle-même.
Il n'avait pas sa place dans la pénombre.

Conner, lui... C'était différent.
Certes, ils partageaient peut-être la majeure partie leur code génétique - mais, quels que soient ses efforts en ce sens, il ne pourrait jamais oublier de qui provenait le reste.
Et surtout, songea-t-il alors qu'il s'avançait à son tour pour faire face à la chauve-souris, il avait été à bonne école.
Sa main quitta sa poche pour se joindre à la pile.

Je n'ai pas commencé ce combat avec vous, mais je serai là pour le finir.


« with blood and rage of crimson red
ripped from a corpse so freshly dead
[JL Secrète] You Can't Save The World Alone 1572240047-conner-signature-rl
together with our hellish hate
we'll burn you all - that is your fate !
»
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Bruce Wayne
Bruce Wayne
Super-Héros
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1657
DC : Mister Miracle ; Ray Palmer ; Dr Fate ; Tempest.
Situation : Batman brisé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
JSA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 12 Aoû 2019 - 13:47
Un appel discret a été lancé.
Un appel au courage. Un appel à la bravoure. Un appel à la Justice.
Un appel illégal, depuis peu.
Donc dangereux. Donc difficile. Donc plein de doutes.

L’appel a été lancé, alors.
Et ils ont répondu ; ils y ont répondu.

Aucune émotion ne glisse sur le visage du Chevalier Noir, alors qu’il voit tous les membres du groupe se réunir.
Certains plus tardivement que d’autres.
Il ne dit rien, cependant. Il reste froid et calme, figé et même crispé ; il reste dans ce cliché qu’on lui colle, et qu’il doit assumer dans une telle situation.

Il doit être le Batman.
Car il doit guider ces troupes dans les ténèbres si sombres que la Legion of Doom a organisées pour eux.


« Je… vous remercie. »

Sa voix est lente, dure ; il force le trait, un peu.
Car il subit une émotion réelle. La fierté.
La fierté d’avoir réuni cette équipe. La fierté qu’ils acceptent sa proposition, si terrible et si brutale. La fierté qu’ils veuillent bien le suivre.
Surtout dans les ténèbres.


« Je ne peux promettre des moments agréables ; mais nous obtiendrons un future plus éclatant.
Ou nous mourrons pour cela. »


Certains peuvent glousser ou pouffer, après une telle phrase ; pas lui.
Il est sérieux.
Mortellement sérieux.
Même s’il a conscience de la lourdeur de ses mots, et enchaîne.


« Diana a cependant raison : nous n’avons pas de temps à perdre. »

Bruce hoche la tête vers l’Amazone ; il apprécie sa présence, il la valorise.
Wonder Woman n’est guère habituée à agir dans l’ombre – elle le fera ici, cependant. Il a conscience du sacrifice, et la remercie intérieurement pour cela.


« Et… Hawkman a raison, également. La Legion of Doom doit comprendre qu’elle n’a pas la main.
Que la guerre qu’elle a déclarée sera sa perte. »


Il adresse un regard équivoque à Carter Hall ; il compte sur lui.
Il compte sur le Guerrier Eternel pour ce conflit.


« Et… »

Son regard coule sur Zinda, qui tente de minimiser sa joie de piloter le Flying Fox ; elle y arrive, grosso-modo, mais le plaisir ressenti n’échappe pas au Chevalier Noir.
Il est ravi de provoquer un tel enthousiasme.
Tout comme il est sincèrement touché et fier de voir que Barbara ose révéler son visage aux autres ; il n’en demandait pas autant. Et il a conscience que bien peu savent qui elle est, mais… l’effort est important.
Il apprécie.
Comme il apprécie la motivation froide et désabusée de Jade, durement touchée par les événements ; et qui ose même évoquer un changement de statut choquant, pour eux.


« Jade. »

Sa voix est lourde, encore.
A ses côtés, Rose Wilson arrive en tenue évidemment inappropriée, mais cohérente avec sa personnalité. Zatanna Zatara leur fait l’honneur d’une présence, même tardive, et Conner achève le tour général avec une pique et une interrogation envers Superman.
Dont l’influence ne cesse de le hanter, il le sait ; alors que Bruce sait que Conner saura dépasser sa grandeur, pour forger la sienne.
L’heure n’est pas encore venue – et il a trop à faire pour s’en occuper, là. Hélas.


« Nous sommes des hors-la-loi. »

Il se fige devant elle ; entre eux tous.
Il se sait au centre de leurs attentions. Il l’accepte.
Il le veut.


« Nous avons toujours été des hors-la-loi.
C’est ce que nous devons être, pour protéger les civils d’une guerre que la police et la loi n’arrivent pas à mener. Nous évoluons en dehors d’eux ; en parallèle d’eux.
Dans leur intérêt. Pour eux.
Mais, parfois, quand il le faut… contre eux. »


Bruce hoche la tête ; la révélation est difficile, il en a conscience.
Mais il n’a pas le choix.
Ils n’ont plus le choix, surtout.


« Nous partons, donc. »

Il se décale, et ouvre une male ; plusieurs objets s’y trouvent.
Des montres.
Qu’il envoie vers chacun d’entre eux.


« Vous porterez ça tout le temps. Vous serez disponibles avec ça, vous pourrez échanger ensemble sur un canal différent de tous les autres. Vous aurez également accès au Batcomputer, et aux informations d’Oracle. »

Son regard se tourne lentement vers Conner.

« Le signal de la montre de Jimmy Olsen est également répercuté par cet engin. Cela me semblait impliqué… pour notre Superman. »

En espérant que le message soit entendu.
Bien qu’il en ait un autre pour Zatanna, vers qui il fige son attention.


« Et… cela donne l’heure, aussi. Il y a une fonction réveil.
Pour ceux qui en ont besoin. »


Il secoue légèrement la tête ; amusé.
Elle ne changera jamais – et il l’espère sincèrement.
Bien que Bruce ait anticipé le retard si habituel de Zee, et ait prévu une petite surprise pour elle. Car la Magicienne a bien la même montre que les autres – mais elle est forgée depuis un autre modèle.
Un modèle italien, pour elle ; car il sait qu’elle adore ce pays.
Même s’il a volontairement choisi un modèle bas-de-gamme, pour touriste ; pour l’embêter.


« Lady Blackhawk. Les commandes du Flying Fox t’attendent. »

Il se penche vers elle, et murmure légèrement.

« Hawka. »

Bruce se redresse ensuite, et pénètre au coeur de l’engin alors que l’immense porte se ferme ; forçant le groupe à le rejoindre.

« Accrochez-vous. Le voyage sera rapide, mais intense.
Ravager, je te prierais de finaliser ta tenue. La mission en Atlantis n’est que cinquième sur notre liste. »


Il s’avance encore, puis s’arrête ; et tourne légèrement la tête vers eux.
Il les fixe, d’un œil.
Puis soupire. Puis parle.
Lentement.


« J’apprécie… votre présence. Ce sera dur. Ce sera terrible. Ce sera difficile.
Mais… ça le sera moins, avec vous. »


Bruce essaye ; il essaye de s’humaniser. Mais c’est difficile.
Surtout dans de telles circonstances.
Même s’il ne peut rien faire de plus, là. Même s’il se détourne, et plonge au cœur de l’immense appareil.


« Allons-y.
Lady Blackhawk, active le Flying Fox. Direction Metropolis.
Nous devons terroriser un maître de la peur. »


C’en est ainsi, alors ; l’équipe est constituée – et lancée.
Dans le silence. Dans les ombres.
Dans les ténèbres… qui seront les leurs pour les mois à venir !


Arrow Suite dans Terrifier le Maître de la Peur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[JL Secrète] You Can't Save The World Alone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Ever Side's] MEP -Save Me-
» [SOFT] SAVE & PLAY : sauvegarde de médias [Gratuit]
» CHAMAN
» Costume
» The Fray

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-