21/12/12 DOOMSDAY [PV INSCRITS]

Inscription : 10/12/2012
Messages : 582

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 19 Déc 2012 - 15:52
** CECI EST UNE MINI ACTIVITÉ **


Doomsday



Identité

Nom & Prénom : DOOMSDAY
Âge : Inconnu
Sexe : Masculin
Nationalité : inconnu
Groupe : Criminel
Alias : Doomsday
Profession : Destructeur

Hors Jeu
Pouvoirs: Facteur de régénération, Résistance adaptative, Contre attaque adaptative, absorption de pouvoir, super force, invulnérabilité, Super saut.
Caractère: Tout détruire... rage...


C’est à minuit tapante, le 21 décembre 2012 que Doomsday atterrit à East Coast City. L'heure de l'apocalypse avait commencé. Pourquoi avoir choisi East Coast? Ils avaient déjà connu l'apocalypse, la destruction, l'ultime poussière. Ils avaient certes reconstruit, mais c'était maintenant écrit dans l'ADN de la ville. Elle savait se détruire, elle savait comment faire et elle serait le phare sombre de la destruction. Les survivalistes seraient heureux, ils avaient raison, l'apocalypse était bien prévue par le calendrier maya, c'était le retour de Doomsday.

Un match de Basketball des Clippers était encore en train d'avoir lieu. Ils avaient été retardés par toute sorte de problèmes étranges et inusités. Signe précurseur, de l'arrivée de la fin du monde. Doomsday traversa le plafond et tomba au centre du terrain. La belle victoire prévue de l'équipe locale venait de prendre des allures de cauchemar. Doomsday cria un cri barbare et un sourire malicieux se plaça sur son visage. Il cogna aux sols arracha une partie du revêtement de bois et le tira dans les gradins.

La cité sans peur démontra par contre un signe évident de terreur. Les gens se mirent à crier et à partir en courant. Dans la cohue des gens furent bousculés et piétinés. On pouvait voir les joueurs des Clippers courir parmi la foule les dépassant de quelques têtes. Doomsday ne s'inquiétait pas plus qu'il fallût, leur tour viendrait maintenant place à la destruction. Il arracha les gradins et les lança dans ceux d'en face. C'était la rage à l'état pur.


-----------------

Hors-Jeu

Bonjour, chers membres, vous avez 24 heures (heures fictives) pour essayer d'arrêter Doomsday et l'empêcher de faire le maximum de ravage. Il ne s'arrêtera pas, sa rage est encore plus dévastatrice que d'habitude des forces mystiques dues à la prophétie Maya le rendent encore plus instable. Il détruira tout sur son passage.

Vilain et Héros devront s'unir face à une menace qui pourrait tous les détruire.

Bon jeu

Ordre de Jeu

Animateur
Green Lantern
Superman
Graves
Flash
Black Adam
Timberwolf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 19 Déc 2012 - 19:31
Ça ne s’était pas déroulé comme prévu contre Gentleman Ghost à Saint-Roch. Je me soulageais de savoir qu’il ne réessayerait pas de sitôt. Cependant, je n’avais pas le temps de fêter très longtemps. Je reçus un appel de Hawkman qui me dit que mon tour de garde à la tour de guet de la ligue des Justiciers allait commencer.

«Bien Hawkman tu peux y aller, je prends le relais»

Je venais à peine de quitter St-Roch que l’ordinateur central de la tour de guet m’envoie un message d’alerte. Doomsday venait d’arriver sur terre et avait atterri à East Coast City. C’était ma ville et je n’étais pas pour laisser mes concitoyens mourir aux mains de Doomsday. Il était également hors de question que je ne laisse ma ville se faire détruire, encore une fois. Mais Doomsday était trop fort pour qu’on s’attaque à lui seul. Même Superman aurait de la difficulté s’il se retrouvait seul face à lui. J’avais besoin de toute la ligue des Justiciers si nous voulions vaincre Doomsday. J’ai demandé à l’ordinateur de la tour de guet de retransmettre le message suivant à tous les membres de la ligue des justiciers ainsi que tous les autres superhéros qui désirent donner un coup de main :

«Attention ici Green Lantern à tous les Héros. Alerte rouge, je répète, alerte rouge. Doomsday attaque la terre. Il est présentement à Coast city. Tous les héros disponibles sont priés de se rendre à Coast city immédiatement. Ceci est un cas de la plus haute importance. Je répète Doomsday nous attaque. Je suis présentement en route pour le ralentir, mais je vais avoir besoin de renfort rapidement.»


Une fois le message retransmis, je jetai un coup d’œil au niveau d’énergie de mon anneau et le chiffre 90% apparu. Alors je mis la pédale au plancher, je crois que je n’ai jamais volé aussi rapidement, mais il était hors de question que je laisse Doomsday détruire ma ville.

Quelques instants plus tard, j’étais devant le stade où Doomsday a lancé son attaque. C’était la cohue et j’étais visiblement le premier sur les lieux et aucun autre superhéros n’était en vue, pour l’instant. Ils allaient venir, j’en étais, certain. Ils ne pouvaient pas laisser Doomsday tout détruire sans rien faire. Cependant, pour l’instant, j’étais la seule chose qui séparait Coast city de la destruction certaine. Je savais que je ne faisais pas le poids seul face à lui, cependant je n’avais pas peur, je ne pouvais pas avoir peur quand toutes les personnes à qui je tiens sont en danger. Doomsday était à moi, personne ne pouvait attaquer ma ville sans me faire face et en subir les conséquences. Par contre, il fallait que je sauve mes concitoyens également.
En entrant dans le stade, je vis que la plupart des civils étaient sortis, alors j’attrapai la plupart des civils restants afin de les conduire à l’extérieur en sécurité. Ensuite, il fallait que je m’occupe de Doomsday avant qu’il ne fasse plus de victime dans les civils qui reste à l’intérieur. En y retournant, il avait le dos tourné tout en continuant à tout détruire. Je n’attendis pas plus longtemps et en créant une masse gigantesque de 6 mètres de long je m’élançai vers lui en criant :

«DOOMSDAY!»

Le coup de masse le frappa directement derrière la tête et se fracassa en mille morceaux. J’avais frappé aussi fort que je pouvais et je n’avais obtenu qu’un petit mouvement vers l’avant qui montrait qu’il avait encaissé le coup. Il se retourna et s’enragea presque immédiatement en me voyant, comme si la vision d’un superhéros n’avait fait qu’empirer les choses. Je me mis donc à éviter les projectiles, en délectant quelques-uns avec mon bouclier. Lorsque j’avais une ouverture, je lui envoyais la plus puissante vague d’énergie que je pouvais dans le temps qu’il me donnait. Je ne pourrai pas faire cela toute la journée j’avais besoin de renfort rapidement, mais au moins l’attention de Doomsday n’était plus sur les civils ni la ville, mais sur moi. Ce n’était pas la meilleure idée de la journée, mais c’était la seule que j’avais. J’avais vraiment besoin du reste de la Ligue des Justiciers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 19 Déc 2012 - 20:40
Il n'y a rien de plus beau que d'être ici. L'espace est si vide, si calme, comparé à toute cette violence quo'n pouvait trouver sur les autres mondes. La Terre n'y faisait pas exception, et pour une fois, il était bon de prendre quelques distances avec. Face au soleil, Superman flottait dans cet espace sans gravité, contemplant cette gigantesque boule de feu, qu'il pourrait toucher s'il s'approchait plus. A la distance où il se trouvait, n'importe quel être humain serait en train de fondre. Mais Clark n'est pas un homme, loin de là. Sentant les rayons le régénérer, Superman gardait son attention, prêt à intervenir au moindre moment, comme il faisait si souvent.

La dernière Crise était mine de rien récente, et toutes les cicatrices ne s'étaient pas refermés. Orion, mort, Bruce, revenu d'un voyage temporel, notre monde remodelé ... Toutes ses choses peuvent ébranler n'importe quel être vivant, y compris notre homme d'acier, qui avait tant bien que mal supporter les disparitions de certains amis. La page devait être tournée désormais, et on devrait regarder vers l'avenir, au lieu de rester accrocher aux choses passés. Darkseid mort, l'univers était à présent beaucoup plus sûr. Mais au fond, l'était-t-il vraiment ? Une question de plus sans réponse.

Reprendre une vie normale après ce genre d'épreuves, sûrement la chose la plus difficile en soi, car au fond, Clark connaît t-il une vie normale ? Les pouvoirs ont toujours leur lot de responsabilités, et on se doit de ne pas faillir. Il a manqué pourtant, il a manqué de céder à ses pulsions barbares, et chuter, comme ses ennemis. Mais il a réussi à se ressaisir, comptant sur ces alliés et la Justice League. Une grande famille, dévouée et prête à mourir pour la Terre.

Mais ce silence astral n'allait pas durer. Un bruit sourd se fit entendre, différent de toutes les conversations. Des cris, hurlements, sa sentait la panique. Un hurlement bestial se fit alors entendre. Un cri qui déchira l'espace. Un seul homme, torturé, qui tentait à présent plus de la bête que quelconque trait d'humanité. Clark ouvrit alors les yeux, et chuchota alors un mot :


- Doomsday

Sans plus, il partit en trombe, grâce à son pouvoir, il y serais en un instant. Mais étais-ce une simple coïncidence que Doomsday débarquait ce jour-ci ? Clark avait bien entendu, toutes ces rumeurs folkloriques, avec la fin du mnde prédite par les Mayas, et autre choses. Lui, n'y croyait absolument pas. Avec le bug de l'an 2000, on était tous censé y passer, et pourtant, sa n'as jamais eu lieu. Mais là, avec Doomsday, sa pouvait prendre une toute autre tournure. Clark s'approchait, et pénétrait alors l'athmopshère terrestre. Il sentait l'air s'enflammer tout autour de lui, mais n'en ressentait pas le moindre effet. Il arriva alors sur une Coast city prise de panique. Une fumée noire et épaisse se faisait voir du stadium, lieu où le monstre avait établi pour en faire son point d'atterrissage. Clark entendit alors un de ses alliées, appelant à l'aide :

«Attention ici Green Lantern à tous les Héros. Alerte rouge, je répète, alerte rouge. Doomsday attaque la terre. Il est présentement à Coast city. Tous les héros disponibles sont priés de se rendre à Coast city immédiatement. Ceci est un cas de la plus haute importance. Je répète Doomsday nous attaque. Je suis présentement en route pour le ralentir, mais je vais avoir besoin de renfort rapidement.»

Superman arriva alors au stade, et ne put arriver assez vite pour empêcher le Lantern de se jeter bestialement dans la bataille. Seul, il n'aurait aucune chance. Doomsday lui-même lui avait appris à ses dépends qu'on ne pouvait le vaincre seul. Vous avez connu l'issue, elle est dans toute les mémoires.

«DOOMSDAY!»

Un marteau géant frappa alors la bête. Mais celui-ci ne fit alors qu'encaisser le coup et se mit dans un état de rage instantanée. Il se mit alors à lancer des rochers sur le Lantern, qu'il tenta d'encaisser avec son bouclier. Clark l'aida indirectement en tirant des rayons sur les rochers. Il finit alors par se poser non loin de la bête, et cria :

- Doomsday ! Si c'est moi que tu veut, viens ici alors ! Es-tu trop lâche pour t'attaquer à moi ? Aurais-tu peur ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 19 Déc 2012 - 22:49
Graves aimait bien Coast City. Dans les ruelles sombres et ignorées, celles qu'on trouve dans toutes les grandes villes, il puisait une misère raffinée, légèrement tintée de métal et de vieux vêtements. Bien sûr, il ne traînait pas là, abrité sous son capuchon, par hasard. Bien avant les autres êtres de cette planète, de la même façon qu'un chien sent un ras de maré et que les oiseaux s’envolent à son approche, il sentait depuis quelques temps déjà la concentration d'énergies sombres à l'approche du 21 Décembre. Mais à l'opposé des animaux, conduits par leur instinct le plus basique, la peur, il ne se mit pas à fuir la catastrophe, mais bien à se diriger vers son épicentre.
Voilà plusieurs jours qu'il attendait aux alentours de l'Angels coliseum.

A minuit moins 5, une puissante décharge d'énergie précéda l'arrivée du cataclysme. Graves, qui s'était tenu immobile contre un mur, tel une gargouille, depuis plus de 7 heures bondit sur ses pieds. En courant, il fendit une foule enthousiaste (Dieu qu'il détestait cette joie niaise) et passa la billetterie tenue par un gros bonhomme gras qui ne le remarqua pas.
En 3 minutes, il fut au sommet des gradins à scruter le centre du toit d'où quelque chose allait jaillir.

A minuit pile, le sommet de stade se brisa pour vomir débris, poussière et la masse colossale d'un monstre à nul autre pareil. Graves le reconnut pour l'avoir déjà entrevu aux infos, du temps où il vivait avec sa famille, et pour avoir écrit un livre sur son combat épique avec Superman... C'était le terrible Doomsday.

Pendant que le monstre balayait ce qu'il restait du stade et des équipes, l'homme de métal blanc se mit à songer. Superman.... il allait venir, aucun doute là dessus. Son nemesis se trouvait là, hurlant comme les destriers du jugement dernier et déchirant l'espace de ses terribles coups.
Il viendrait....
Soudain, un éclair pourfendit la terrible pagaille qui régnait, signalant l'arrivée d'un héros. Graves plissa les yeux. Etait ce Superman? Le cri de rage que poussa l'individu le détrompa rapidement.

«DOOMSDAY!»

Il ne s'agissait là que de Green Lantern. Il était logique qu'il arriva le premier, c'était sa ville après tout...
Après avoir démontré la puissance de ses cordes vocales, le héros vert matérialisa une masse géante et la fracassa sur le crâne de la bête... qui accusa légèrement l'impact... et se retourna, folle de rage pour se ruer vers son agresseur.
Pour l'instant, Graves se contentait d'observer. Il serait intéressant de voir les pouvoir du Green Lantern à l'oeuvre. Le cerner ne pouvait être qu'un atout... s'il survivait au combat. Doomsday semblait trop fort pour lui. Graves sourit en sentant le désespoir des humains l'entourant, qui ne pouvaient que constater, impuissants, la déroute de leur protecteur.
Cette terreur lui donna de la force, une force qui lui donna presque l'envie de se jeter au combat.

L'arrivée d'un nouvel invité remonta le moral général, ce qui coupa Graves dans son élan... et lui fit lever la tête.
Superman. Il était là. Fier, rayonnant. L'image de la beauté et de la force, un Dieu parmi la masse grouillante et insipide qui emplissait le stade. Même Green Lantern semblait s'éteindre devant tant de majesté. Graves trembla de haine. Il était là, à porté de main. Prêt à chuter devant ses admirateurs.

- Doomsday ! Si c'est moi que tu veut, viens ici alors ! Es-tu trop lâche pour t'attaquer à moi ? Aurais-tu peur ?

La bête releva la tête. un silence se fit. Dans ses yeux, on pouvait lire un mélange de peur et de colère, ce genre de regard qui montre que le prédateur se sent menacé et jauge le danger.
Vint ensuite le hurlement de colère et de haine, celui de l'homme qui se souvient avoir été battu et qui veut prendre sa revanche. Ce mélange de misère et de colère, plus puissant que le précédent mouvement de terreur de la foule, donna une force et une énergie nouvelle à Graves.

Il enleva sa capuche et s'avança vers le bord des estrades en ruine. Sa vengeance attendrait. Il voulait montrer au monde le vrai visage de la Justice League. Mais à quoi bon, s'il ne restait personne pour assister à la fin des héros?
Pour poursuivre son propre objectif, il faudrait d'abord stopper la bête du jugement dernier.

Il brandit l'orbe de Râ.

D'abord, ralentir le monstre.

En un instant, le sol sur lequel se tenait Doomsday se liquéfia pour devenir pâteux, une sorte de ciment fait de béton fondu et de débris épars. Sans comprendre, aveuglée par la rage, le géant se débattit. Cela ne le stopperait pas, mais ça laisserait aux renforts le temps d'arriver et aux civils le temps de se mettre à l'abri.

Avant que les héros ne réalisent la présence de l'orbe, il la cacha dans un repli de sa cape. Il ne pourrait pas la réutiliser sans vider ses propres réserves d'énergie. Graves retroussa ses manches, laissant voir ses avant bras écarlates. Puis, dévoilant son énergie spirituelle nouvelle, puisée dans les pulsions négatives du monstre, il poussa un hurlement sauvage et sa puissance irradia les alentours.

"RAAAAAAAAAAAAH"
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4203
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 20 Déc 2012 - 16:21
Flash courrait. Était-ce surprenant? Il courrait dans le désert du Mojave aux côtés de The Flash "Shiny suit", Wally West. Pour une tornade c'était déclaré dans la région et les vents puissants du désert avaient gonflé cette tempête de sable et menaçaient de tomber et détruire un petit village amérindien tout près. Les roulottes et les petites maisons de fortunes ne dureront pas sous le sable lancé à cette vitesse, elles seront littéralement grugées jusqu'à ce que les hommes, femmes et enfants à l'intérieur se fassent à leur tour frappé de plein fouet. Wally et Barry s’étaient mis à tourner autour de la tornade à pleine vitesse du sens contraire du vent. Il fallait générer, une puissance assez forte afin d'égalisé et de surpasser la puissance de la nature. Avec ce vent en contre sens la tempête se diffusera. Le sable retomberait comme une pluie dangereuse, mais Wally et Barry pourrait créer un coussin d'air afin que celle-ci passe au-dessus du village pour retomber dans les contrées désertiques suivant le village.

L'opération se fit. Wally et Barry courants au côte à côte. C'était de la routine, mais récemment plusieurs catastrophes naturelles inhabituelles c'était produit et ils avaient de l’être très réactif. Une tornade qui se forme dans le désert est chose très rare, car normalement elles se forment au large des côtes, mais tout se détraquait ces derniers temps.

Wally vite le coussin la tempête faiblis.


Wally quitta le rond diffuseur et accéléra la vitesse. Disparu à l'horizon et revint par derrière. Il faisait littéralement le tour de la terre. Créant un courant d'air puissant qui approchait la tempête du village. Barry devait faire encore plus vite il accéléra le pas 1 tour 2 tours 3 tours on n'entendait un gros BOOM, il venait de franchir le mur du son. Wally quant à lui l'avait franchi depuis longtemps. La tempête résistait c'était anormal... il y avait quelque chose de pas normal puis... elle céda. Le vent qui menaçait de tomber fut emporté par le courant créé par Wally et disparu à l'horizon dans le courant de vent. Les deux Flash arrêtant devant le village. Les habitants sortirent de leur maisonnée pour voir le ciel plus clément.

Citation :
«Attention ici Green Lantern à tous les Héros. Alerte rouge, je répète, alerte rouge. Doomsday attaque la terre. Il est présentement à Coast city. Tous les héros disponibles sont priés de se rendre à Coast city immédiatement. Ceci est un cas de la plus haute importance. Je répète Doomsday nous attaque. Je suis présentement en route pour le ralentir, mais je vais avoir besoin de renfort rapidement.»

Les deux Flashs étant membre de la justice league reçurent le message. Mais au même moment ils reçurent également un texto sur leurs Cell Flash. C'était Jay Garrick qui leur écrivait:

The Top Breakout - Need Help

Wally: Vas-y, je vais aider Jay, je viens vous rejoindre dès que possible.

Barry fit un signe de tête et partit vers East Coast alors que Wally regagnait Central City pour en découdre avec une des plus puissantes ennemies de The Flash. Barry à pleine vitesse arriva à East Coast en moins de deux se guidant sur le signal envoyé par Lantern, il fonça droit au stade. Vibrant à travers le mur, il se retrouva face à Doomsday. Il ne ralentit pas le pas, mais pris le temps d'analyser dans son cerveau. Surhomme provocant Doomsday, Green Lantern qui tente une attaque sans succès, un espèce d'exosquelette irradiait... et beaucoup trop de civils dans la zone de combat. Doomsday avait une puissance incroyable il fallait libéré au moins une zone de 2 kilomètres pour éviter des dommages collatéraux trop importants. Doomsday avait les deux pieds pris dans le ciment. Barry ne savait pas pourquoi, mais ça ne le ralentirait pas longtemps. Utilisant sa vitesse pour créer l'effet de super force il envoya un coup de poing super sonique au visage de doomsday.

AAAAAAARGHHH

Ça main brisa sous l'impact. Ce n'était pas comme frapper Grodd, qui revenait à défoncer une grosse peluche. Il venait de se fracasser le poing sur une montagne de roche, il ralentit. Afin que les autres puissent le voir. Flash eu la joie par contre de remarquer que mon coup avait fait tomber un peu Doomsday. Comme quoi, il avait eu mal. Mais les réjouissances étaient de courte durée, il s’était prêt a en découdre et frappa par terre brisa son étreinte et lança un morceau vers Superman qui était de toute évidence sa cible favorite.

JE M'OCCUPE DES CIVILS, JE VOUS DONNE 2 KM DE JEUX CONTENEZ LE AU STADE. Oh! et salut le nouveau...

Selon ses calcules le temps de libéré la zone donné, la main de Flash saurait souder. Il fallait juste qu'elles reprennent sa forme normale, sinon elle cicatriserait de la mauvaise façon et il faudrait la briser à nouveau afin de la replacer. La dernière fois contre Grodd ça avait pris, 12 essaie... de la vraie torture. Avant de repartir, il eu une impression bizarre et repenssa à la mort d'Iris... le moment le plus tragique et malheureux de sa vie... Pourquoi? Pas le temps de s'interroger, Flash redécolla... PFFFFFFFFFFFFF


21/12/12 DOOMSDAY [PV INSCRITS] 1499726395-flash-sign-01
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 20 Déc 2012 - 21:53
Black Adam se trouvait toujours à Gateway City, il avait appris qu’ici une jeune chercheuse en laboratoire avait développé des recherches afin de permettre de ramener les morts à la vie sans passer par un quelconque procédé magique comme le puits de Lazare qui avait des conséquences on ne peu plus néfastes sur le cadavre lors des résurrections. Le pouvoir de vaincre la mort par la science, quelque chose qui semble encore très controversé par la population de la ville, tout le monde est au courant, l’information a même fait le tour des villes voisines mais peu parvienne à croire qu’en maniant les molécules et en résolvant des algorithmes on peu trouver un « remède » à la mort. Pourtant Teth y croyait lui, et il désirait surement plus que n’importe qui que cette expérience ne soit pas un vulgaire coup markéting pour relancer l’économie scientifique ou bien insister la population à faire des dons au laboratoire.

Quoi qu’il en soit, sa dernière tentative de ramener Isis avait été un échec mais Adam n’aurait en aucun cas laissé tombé et poursuivait sa quête sans relâche. Pourtant jusqu’ici ses recherches n’avaient mené à rien, cependant, il n’était pas rentré à Kahndaq, il était resté en Amérique, à Gateway City, laissant le temps s’écouler doucement. En ville, certaines familles se pressait pour acheter les derniers cadeaux de noël, la fête des saints serait bientôt là, et avec elle les rue avaient pris de nouvelles couleur, rouge, verte et dorées des néons en forme d’étoile filante et de sapin scintillaient doucement accrochés aux réverbères. L’atmosphère dégageait comme quelque chose de festif et pourtant, une autre facette de la ville c’était également dévoilé, de nombreuses rumeurs circulaient sur une éventuelle fin du monde, prédit par les Maya, alors comme ça à minuit nous serions le 21 Décembre 2012 et la terre ne serrait plus ? C’était définitivement stupide comme histoire pourquoi est ce que soudainement la population écouterait un peuple disparu qui aurait soit disant prévu la fin du monde pour bientôt ? Teth n’y croyait pas en tout cas et il faisait fis de tous ses racontars de trouillard.

Au fur et à mesures, les rues devenait plus sombres, puis finalement s’illuminait nouvellement par les lampadaires et les écran géant disséminé un peu partout dans les rues, présentant tantôt une publicité pour une machine à laver révolutionnaire, tantôt le Thriller d’un film prochainement en salle, de temps en temps les infos y étaient diffusés également. Adam ne regardait pas le temps passer et bientôt, minuit vint, une sorte de grondement sourd se fit entendre, ici, elle passait pour une sorte d’explosion lointaine. Malgré l’heure tardive, les ruelles étaient encore très actives, et une vague d’appréhension figea les mouvements de la foule. Teth aussi avait sentit quelque chose, quelque chose de dangereux, quelque chose de grave était entrain de se produire. Puis d’un seul coup les écrans géant sur les buildings s’illuminèrent tous en même temps sur une vue du stade de basket de Coast City entièrement en ruine. Des cris s’en échappaient ce qui terrorisa toute la ville qui entra dans une panique silencieuse, les yeux rivé de terreur sur les écrans. Une voix de femme morte de peur bégayait des informations difficilement compréhensible, mais ce qu’il fallait savoir c’était que Doomsday c’était abattue sur Coast City, mettant la population en déroute, mais fort heureusement la Justice League se trouvait sur place et que comme d’habitude ses héros parviendrait à faire taire cette nouvelle menace comme ils avaient éradiqué toutes les autres.

Les habitant de Gateway City semblaient rassuré par la nouvelle et puis d’un coup l’image se brouilla… plus rien à part de la neige sur l’écran et un son de grésillement insupportable. La peur gagna alors à nouveau la population, certains hurlait « c’est l’apocalypse, les Maya l’avaient prédit ! » d’autre se contentait de fuir chez eux le plus vite possible enfant sous le bras. Mais Teth lui restait perplexe, ce n’était pas une simple catastrophe c’état bien plus grave que ça… si le peuple disparu avait bel et bien prédit la fin du monde et que Doomsday se trouvait actuellement a Coast City, alors la ville pourrait effectivement devenir l’épicentre du Ragnarök. Black Adam ne perdit pas de temps, il fallait qu’il se rende là bas, seul point négatif, la Justice League se trouvait visiblement déjà là bas. Leur rapport était toujours un peu houleux du fait qu’il les avait longtemps affrontés mais cette fois ce n’était pas pour les combattre qu’il irait les rejoindre. L’apocalypse comprenait l’éradication de Kahndaq et ça, Teth ne pouvait pas le tolérer, son pays avait déjà été mis à feu et à sang une fois, et il ne laisserait personne recommencer. Dans un tonitruant « SHAZAM » des éclairs se mirent à entourer le corps étincelant de Black Adam, il s’envola sur le champs dans la direction du stade et ne mit que très peu de temps à y arriver de par sa vitesse. Il se pointa au dessus de la toiture complètement détruite et pouvait déjà voir Green Lantern, Superman, Flash et un autre qui ne lui disait rien. Les héros étaient peu, c’est le moins qu’on puisse dire, peu face à Doomsday qui semblait en proie à une fureur dévastatrice, les deux pieds encrés dans le sol mais pas pour longtemps, le monstre avait visiblement réussis à se défaire de son entrave et essayait d’attaquer Superman. Par chance, il n’avait pas encore remarqué la présence de Black Adam, comme tous les autres qui semblait bien trop occupé à attirer son attention. Alors, profitant du possible effet de surprise il invoqua la puissance de la foudre pour tenter de frapper Doomsday d’un puissant éclair qui illumina tout le stade. Teth en profita pour entrer dans les ruines pour se faire voir des justiciers afin que ceux ci comprennent qu’il n’était pas venu en ennemi… pour cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 21 Déc 2012 - 21:47
Brin restait immobile, dans la rue principale de Coast City. Il portait son imperméable marron, couvrant plutôt bien son costume, et fixait sa montre -achetée dans l'époque même par sécurité. Il était 23 heures 55, le 20 décembre de l'an 2012. Tout en attendant un signe pour lui indiquer sa route et son travail, le héros se souvint de la discution qu'il avait eu avec son ami Brainiac 5, le jour où il avait décidé de rester au 21ème siècle pour aider façe aux Dominators.

"Tu es en quelle année déjà ?

_2012, pourquoi ?

_J'ai retrouvé une archive de l'année. Il n'y a pas grand chose d'inscrit mais je crains vraiment le pire...

_Expliques.

_21 décembre 2012, catastrophe prédite par l'antique peuple Maya. Tout ce que j'ai trouvé pour l'instant, c'est que cela a commencé à Coast City, et que héros et méchants ont du s'unir. Ça parle aussi d'un certain Doomsday... Mais je n'ai rien sur le bilan des dégâts, ni qui était présent... Je suppose qu'après t'avoir dit ça, rien ne t’empêchera d'y aller, pas même le risque d'un bouleversement temporel.


_L'apparition des Dominators au 21ème siècle est déjà un bouleversent à la base non ? Un de plus ou de moins changera pas grand chose... En tout cas, merci de l'info vieux frère. Allez, à la prochaine.


23 heures 57, 20 décembre. Les rues étaient éclairées, il y avait encore pas mal de monde dehors pour une telle heure. C'était la période de Noël en même temps, personne ne voulais rater une chose aussi belle. Peu de gens semblaient s'inquieter de la prophétie Maya... S'ils savaient. Brin avait une envie folle d'hurler à ces gens de se boucler chez eux, de tout barricader. De fuir la ville, de les prévenir du danger qu'ils couraient tous à rester ici. Mais il n'en avait pas le droit. S'il voulait affronter ce Doomsday, il devait éviter d'attirer l'attention. D'ailleurs il devait éviter ça tant qu'il était dans cette époque reculée. Le temps était une chose incroyablement complexe. Rien que par sa psychologie : Le temps avait beau avoir la même mesure, nous avons toujours cette impression que le temps passe trop vite ou trop lentement, sans jamais comprendre pourquoi. Dans le cas présent, le héros trouvait le temps exagérément long.

Enfin il sonna. Minuit, nous sommes désormais le 21 décembre. Une seconde après, un bruit énorme résonna dans la ville. La catastrophe ne se faisait pas attendre ! Et Brin non plus n'attendait pas. Il courut jusqu'à la source du bruit, ôtant dans la foulée son ébauche de déguisement. Ses pas le menèrent jusqu'à un stade en cours d'évacuation, apparemment par le héros "The Flash". En entrant dans la zone à risques, il trouva également un Green Lantern ainsi que Superman... Était-ce le même qui était venu dans son époque sous le nom d'Ultraboy ? Ou un Superman alternatif ? Il y avait également "L'ami face de tombe", ainsi qu'un dernier homme inconnu qui semblait adorer les éclairs. Et au milieu, le fameux Doomsday, l'être prophétisé par les Mayas. C'était incroyable, même au 31ème siècle personne n'a oublié ces chers Mayas. Le monstre était dans un état de rage pur. Pour une fois, la colère deviendrait un avantage pour Brin, puisque c'était son adversaire qui l'avait. Ignorant tout de cet adversaire il commença par se jeter sur lui, toute griffes dehors... Pas très efficaces à vrai dire. Brin retombe près du monstre. Bien que celui-ci semblait avoir une dent contre Superman, il tenta quand même de cogner Brin, qui put remercier son instinct et ses réflexes. On en fait plus des comme ça, au 31ème siècle. Ca fait du bien un peu de challenge de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 582

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 23 Déc 2012 - 15:16
Doomsday avait réussi à solidifier un peu de ciment. Assez pour en lancer. L'illumination l'aveugla durant quelques secondes, assez longtemps pour être frappé par Flash. L'effet de surprise avait toujours joué en sa défaveur, mais ce qui vint vraiment le frustrer, ce fut l'éclair qui vint le frapper. Ça, il l'avait sentit passer, mais au lieu de le calmer, c'est encore plus de colère qui se réveilla.

RRRRRRRRRAAAAAAAAAAAAAAAWRRRRRRRRRRRRRRR

il poussa un puissant grognement et sauta. Il ne prit appui sur rien du tout, seul son mouvement de bras l'extirpa de la substance molle qui l'entravait. Il sortit du stade par l'endroit ou il était entré, son saut ayant été d'une portée remarquable. Il tenta de frapper Black Adam au passage. Il retomba sur le toit du stade. Enragé, il se mit a frapper le sommet du stade qui se morcela. Il se mit à lancer les morceaux dans tout les sens, principalement vers les héros, mais certains retombèrent autour du bâtiment notamment sur le parking. Il était en train de décapsuler le stade.

Puis ses yeux changèrent de couleur et une partit du parking où se trouvaient des civils se transforma en l'espèce de bouilli informe qui le retenait au sol quelque seconde auparavant, ils mourraient rapidement noyés dans se sable mouvant bitumineux. Doomsday avait absorbé et dupliqué le pouvoir de Graves. Un jeu d'enfant pour lui, c'était sa principale force et comme il avait subi assez longtemps le pouvoir pour le décoder, il pouvait maintenant s'en servir à sa guise.

La partie molle du parking prenait de la grandeur et serait bientôt à la taille du stade et peut-être même plus encore. S'il ne pouvait détruire un par un les morceaux de la ville, il l’engloutirait dans la terre. Normalement ses pouvoirs ne lui permettraient peut-être pas d'absorber aussi rapidement, mais aujourd'hui c'était différent. Une aura de puissance mystique recouvrait Doomsday et lui faisait changer ses yeux de couleurs en utilisant ses pouvoirs. Il devait y avoir un alignement de planètes ou quelque chose, mais Doomsday semblait encore plus sauvage qu'auparavant.

La Ville s'engloutissait, mais lui était prêt à l'affrontement. Il perça un trou assez grand sur le plafond et sauta en direction de Green Lantern qu'il agrippa et lança vers Superman. Puis il bondit au visage de l'homme qui irradiait. Sans le vouloir, Graves s'était mué en cible de choix. Son illumination le transformait en grosse lumière à éteindre. Il le saisit par la gorge et sauta afin de regagner le plafond du stade afin d'aller vers une surface "plus ouverte"!

**Comme il s’agit d’une animation vous pouvez faire bouger un petit peu Doomsday par exemple vous pourriez le faire vous attaquer suite à une attaque, ou le voir se lancer sur un joueur (il a une fureur violente donc c’est des possibilités), vous pouvez aussi le faire ce sauver vers la ville. Mais je ne veux pas trop de gros mouvement. C’est un PNJ d’animation, donc vous pouvez faire disons… 20% de ses actions **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 27 Déc 2012 - 19:12
L’une des pierres lancées par Doomsday m’avait sonné par la puissance de l’impact sur mon bouclier et lorsque je remis mes idées en place il était sur moi. Il m’empoigna et me lança vers Superman qui, malgré sa force tout aussi spectaculaire que celle de Doomsday, fut emporté vers l’arrière pour heurter des débris en essayant de me rattraper. S’il ne m’avait pas attrapé, je serais certainement en piteux état en ce moment.

« Merci Sup, ça l’aurait fait très mal si tu ne m’avais pas attrapé. »

En fait, j’avais très mal, mais je n’avais pas de temps à perdre avec cela. Surtout que Superman ne me laisserait pas retourner au combat si j’étais blessé. Ma ville risquait d’être détruite pour une seconde fois, alors même l’homme d’acier ne m’empêchera pas de la défendre jusqu’au bout. Parlant de ma ville, Doomsday avait réussi à copier le pouvoir de Graves et avait commencé à couler la ville tout en tenant Graves par la tête. En temps normal, et si Coast City n’était pas sur le point de sombrer dans le néant j’aurais laissé les deux malfrats s’affronter jusqu’à la mort ou jusqu’à l’épuisement. Mais dans le cas présent, il s’agissait de Doomsday et Graves était venu nous aider à la sauver. Il était un allié aujourd’hui.

J’étais content de voir accourir Superman et Flash à l’appel de détresse que j’avais . Des alliés de longue date en qui je pouvais avoir confiance sont toujours les bienvenues dans une situation comme celle-ci. Puis Graves et Black Adam se sont pointé le nez. Au début je croyais qu’ils allaient nous attaquer, mais il faut croire que même les pires crapules de ce monde ne veulent pas que ce monde ne se fasse détruire. Ils ont mis leur haine de la Justice League de côté et ont rajouté de la pexpérimentésuissance de frappe afin de mettre fin à la menace de Doomsday. Par contre, le petit jeunot de Timberwolf, qui aurait bien pu se faire arracher la tête aussi rapidement que la Flash est rapide si Doomsday avait eu son attention sur lui. Lui, il aurait dû rester à l’extérieur de ce combat. Ce n’était vraiment pas le temps de jouer les héros. Il devrait laisser ce combat à des hommes plus quelancés lui et qui a fait leurs preuves dans le passé contre Doomsday. Si seulement il était une « power house » ou quelque chose du style. Mais bon pour l’instant, toute l’aide est bonne à prendre et je devais faire de mon mieux pour que chacun de mes alliés d’aujourd’hui reste en vie.
Avec l’alignement que nous avions contre Doomsday, nous devions le contenir à l’intérieur du stade afin de minimiser les dégâts. Superman et Black Adam étaient les gros cogneurs et les deux seuls capables d’encaisser des attaques répétitives de Doomsday. Ils devaient conserver son attention. Flash était déjà attelé à se qu’il faisait de mieux face à Doomsday. Il évacuait la zone de tout les civils aussi rapidement que seul lui pouvait le faire. Il serait également certainement capable de créer un bon périmètre de sécurité très rapidement afin que Doomsday ne se retrouve pas en plein milieu de civils. Finalement, Graves, moi-même et le jeune Timberwolf, s’il réussi à éviter la décapitation, nous avons la lourde tâche de contenir Doomsday dans le stade et en servant de support aux deux gros cogneurs. Pour cela, je devais sauver Graves même si cela ne m’enchantait guère. Juste avant de prendre mon envol je m’adressai à Superman.

« Reste ici, je te le renvoie dans un instant »

Au même moment, je fis apparaitre quatre missiles au-dessus de moi et en volant vers notre adversaire qui tenait toujours Graves par la tête les quatre missiles partirent et explosèrent sur le toit qui était sous les pieds de Doomsday. Le toit céda et Doomsday commença à tomber vers le centre du stade où les bras pleins d’amour de Superman et Black Adam l’attendaient. Pour ma part, j’attrapai Graves dans sa chute et alla le redéposer sur ce qu’il restait du toit.

« Ne me remercie pas, je ne le fais pas par bonté d’âme. »

En repartant dans les airs, je fis apparaitre sur moi une exoarmure qui contenait un lance-missile de type Hydre sur chaque épaule ainsi qu’un canon de type Minigun (Gatling Gun) bien attaché à chaque bras. Chaque lance-missile Hydre pouvait lancer 6 missiles à tête chercheuse à environ tout les 14 ou 15 secondes et les miniguns tiraient à une cadence qui pouvait atteindre 6000 coups par minute. L’exoarmure avait aussi un « jet pack»sur le dos afin de m’aider avec mes déplacements. La cadence de tir que ces armes allaient me demander était énorme et allait drainer l’énergie de mon anneau très rapidement, mais il s’agissait d’un ennemi qui nécessitait une puissance de frappe énorme afin d’être vaincu alors la charge de mon anneau n’était pas vraiment importante pour moi. Lorsque j’arrivai à une altitude et un angle qui me permettait de bien voir Doomsday, il commençait à se relever de sa chute. Alors je lançai sur un ton agressif :

« Prend ça entre les dents saleté d’abomination! »

À ce moment, les deux miniguns commencèrent à poivrer Doomsday de millier de tir et lorsque le viseur de mon exoarmure m’a averti en écrivant « cible verrouillée », une douzaine de missiles partirent et tel un essaim d’abeilles ils allèrent exploser sur Doomsday qui continuait à recevoir les tires ininterrompues des deux miniguns. Je continuai à poivrer Doomsday comme cela sans arrêt. Les seules pauses étaient pour me déplacer afin de me donner un meilleur angle de tir, éviter un objet lancé par Doomsday ou pour laisser un de mes alliés attaquer le monstre. Nous devions à tout pris en finir avec lui et surtout le contenir dans le stade. Pour l’instant, ça semblait fonctionner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 28 Déc 2012 - 1:33
Doomsday devenait hors de contrôle. Flash était arrivé, et avec l'aide de Wally, il évacuait le stade le plus vite possible. Il fallait agir vite. Déjà, il se devait de contenir Doomsday dans le stade. Mais plusieurs autres apparitions se firent, histoire de rajouter un plus de zizanie dans la bataille. Un étrange être encapuchonné se montra, sortant un artefact que Clark aurait pu reconnaître entre milles : l'orbe de Râ. Un objet au pouvoirs illimités pour celui qui sait la manier. Des personnages comme Hath-set connaissait toutes l'étendue de ses pouvoirs. Mais l'homme encapuchonné se contenta de pousser un cri, illuminant le stade. Clark n'avait même pas remarqué l'apparition du jeune Timberwolf, fraîchement débarqué du futur. Black Adam avait aussi répondu à cet appel, et était venu rejoindre toute la petite troupe. Tous unis face à la bête, ils se lancèrent à l'assaut . Après leurs attaques, Doomsday se mit à rugir :

- RRRRRRRRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRR

Le monstre fonça alors sur l'homme encapuchonné, qu'il attrapa à la gorge. Puis il projeta Hal vers Clark. En tentant de le rattraper, Clark absorba la majeure partie du coup, le projetant en arrière. Le coup était puissant, et Clark tenta de ralentir sa projection autant qu'il pouvait. Il finit par ralentir, et relâcha Hal, qui le remercia :

« Merci Sup, ça l’aurait fait très mal si tu ne m’avais pas attrapé. »

- Au plaisir, retournons-y ! nous avons une ville à défendre.

Superman lui lâcha alors un petit sourire, et tapa l'épaule d'Hal, qui le fixa un instant, avant de repartir au combat.

- Reste ici, je te le renvoie dans un instant

Superman finit alors par foncer sur le stade. Hal lui avait dit qu'il lui renverrait le monstre, et c'est ce qu'il fit. Il usa des pouvoirs de son anneau pour tirer des balles et missiles sur le monstre, qui était pas forcément utile. La peau de Doomsday était si solide, que seuls les coups des missiles ont pu avoir un réel effet sur la carapace de Doomsday. Les missiles l'auront au moins sonné, mais ils devaient vite trouver un moyen de traverser cette carapace ou le sonner.Clark prit alors une grande inspiration et fonça sur le monstre, le frappant de toutes ses forces. Le monstre partit alors dans l'autre sens, mais Clark l'attrapa alors au pied pour le renvoyer plus violent au sol. Avec un coup pareil, le monstre aurait un sacré mal de crâne. Il survola le petit cratère, et finit par déclarer :

- Viens à moi ! Je t'attends !

Presque aussitôt, Doomsday se releva, et fonça sur Clark. Les tirs de Hal rendaient la chose encore plus difficile. Il risquerait de blesser quelqu'un avec son attirail, et non pas Doomsday. Il fallait que leurs attaques soient plus coordonnées, sinon, la bête pourrait s'échapper. Doomsday et Clark se foncèrent mutuellement dessus, et entamèrent un échange de frappe. Esquivant tout d'abord, Clark finit par prendre une direct du gauche dans son crâne, le sonnant légèrement. Doomsday attrapa alors Clark, qu'il projeta sur le Green Lantern et son exo-armure. Ralenti par le poids de son équipement, Hal ne pourrait sûrement pas esquiver Clark ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 28 Déc 2012 - 11:49
Pffft. Sauvé par le bouffon en vert qui avait même profité de la situation pour lui lancer une phrase méprisante. L'avait il reconnu? La prise de Doomsday avait laissé un étau sur la gorge de Graves, même si il avait put soutenir la poigne du monstre grâce à l'énergie de sa propre colère.

De nouveau au sol, et prêt à retourner au combat, l'homme de métal blanc prit un peu de temps pour réfléchir. Une chose que Superman n'avait pas fait longtemps, en étant déjà venu aux mains. Son combat avec le géant bestial martelait l'air de la puissance de leurs coups. A côté d'eux, Green Lantern et Timber Wolf faisaient de leur mieux pour suivre la cadence, harcelant la bête qui ne sentait presque rien, concentrée sur le kryptonien.

Rapidement, une nouvelle source d'énergie sembla s'écouler en Graves. Mais cela ne venait pas du monstre. Il tourna la tête assez rapidement pour constater le désastre qu'il avait lui même causé. Non loin de là, dans un ciment étrange fait de béton liquide et de goudron, le parking engloutissait des civils, hurlants à l'aide et tendant les bras pour que des mains divines leurs viennent en aide. Mais une fois de plus, ce ne serait pas le cas. Trop occupé à leur combat avec le géant, aucun des êtres de la Justice League ne viendrait. Flash lui même, ne pourrait tous les sauver sans aide. Graves grogna de colère. Il avait raison, ces hommes et ces femmes subissaient le même terrible sort que lui quelques années plus tôt.
Au fur et à mesure que sa colère montait, le désespoir des humains en pleine agonie ne faisait qu'augmenter.

La culpabilité germait aussi dans son esprit froid. Il avait indirectement participé à la création de cette situation. Doomsday avait absorbé et réutilisé le pouvoir de l'orbe. Intérieurement, il se jura de mieux étudier l'objet et de ne plus l'utiliser sans réfléchir.
Il sauta du toit vers l'extérieur. Son corps de métal atterrit lourdement sur le sol qui se fissura et se fractura à l'impact. Puis, au pas de course, il fonça vers le parking, le visage crispé.

Il fallait aider ces gens. Il refusait de faire la même erreur que ses ennemis. Il sauverait toutes les victimes, quel qu'en fût le prix, pour conserver son honneur et sa légitimité. Au fur et à mesure qu'il s'approchait, les cris se faisaient plus nombreux et plus forts, la zone d'effet du pouvoir de Doomsday s'étendant. Et la puissance de Graves grimpait. Il brandit de nouveau l'orbe, avec une idée nouvelle en tête.

Une nouvelle impulsion le fit atterrir en plein milieu de la zone. Son corps lourd s'enfonçait rapidement et en un instant, la boue étrange le prenait jusqu'à la taille. Sans hésiter, il leva de nouveau l'orbe au dessus de sa tête et la planta dans un geste violent, au sein du magma difforme qui l'engloutissait déjà.

Il n'y eu pas d'explosion. Personne ne vola en morceaux et aucun cri de terreur ne vint briser les quelques instants de silence qui suivirent ses gestes. Lentement, mais sûrement, Graves sentit le sol se solidifier sous ses pieds. Il était soulevé vers le ciel, comme si on le poussait par en dessous. Dix secondes plus tard, toutes les victimes du pouvoir se voyaient de nouveau les pieds sur la terre ferme, surpris d'être encore en vie, soulagé de l'être et exprimant par des hurlements de joie leur reconnaissance envers leur sauveur.

Graves crut un instant sentir la force de leurs émotions le toucher. Mais rien. Le froid, et l'épuisement, il venait de vider ses dernières réserves d'énergie, étaient les seuls compagnons de sa victoire. Bientôt, un groupe l'entourait, emplit de visages amicaux prêts à le remercier. Mais Graves ne leur adressa pas la parole et baissa la tête. Sous son capuchon, des larmes se gelaient sur son visage de métal. Il le savait, il le sentait, se n'était plus son rôle de sauver les innocents.
Non, désormais, son seul but était la vengeance. Et la faute en incombait à une personne.

Brusquement, faisant reculer l’attroupement qui l'entourait, il se redressa. Certains des badauds virent son visage et reculèrent. Plus tard, ils raconteraient que devant eux s'était dressé un avatar de la colère. L'homme de métal blanc avait une tâche à accomplir. D'un pas décidé, il partit à bonne allure, laissant derrière lui les civils un peu perplexes. Le regard fixé sur l'horizon, ignorant les bruits de la bataille encore proche, ses pieds le menèrent vers la seule destination qui comptait désormais.

Au Nord, maintenant..., murmura le vent.....

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4203
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 29 Déc 2012 - 17:09
Flash avait vider le stade et commençait à prendre le dessus sur le périmètre. Le plus difficile était de toujours retourner les curieux qui revenaient sur les lieux. Depuis l'avènement du téléphone caméra, tout le monde avait quelque chose pour faire une vidéo. Tout le monde, jouaient les reporters de guerres et les curieux revenaient sans cesse malgré l'évacuation. Ils espéraient toujours avoir le cliché saisissant qui les rendrait riches et le danger de mort, il n'y pensait même pas. Il revenait toujours avec la pensé magique de, "ça ne m'arrivera pas à moi". C'était énervant pour Barry, mais les choses avaient bien tourné quand même, mais c'était sans compter sur la copie de pouvoir de l'homme gris que Doomsday copia.

Le stationnement où plein de curieux s’étaient entassés était devenu un sable bitumineux mouvant. Flash se précipita au bord, mais ne mis pas les pieds dans le mouvants. C'était un peu comme quand il s'en prenait à Tar Pit. Le problème c'est que Barry arrivait à refroidir les effets de Tar Pit et la mouvance du sol ne devenait plus un problème, car il se solidifiait. Ici, c'était différent c'était magiquement mouvant. Barry essaya de courir autour de la zone histoire de la refroidir. Si la zone ne se refroidissait pas, il eut l'agréable surprise de voir la zone se contenir à son cercle et arrêter son expansion. LA force centrifuge du vortex créé par Barry contenait le bitume fondant à la zone déjà conquis. Ce n’était pas une victoire, mais au moins ça donnerait du temps à quelqu'un d'autre de faire quelque chose.

C'est alors qu'il vit Graves se lancer dans le bitume. Il sortit quelque chose et arrêta la catastrophe. Il sauva tout le monde, mais Barry ne s'en réjouit pas vraiment. C'était l'orbe de Râ. Tous les membres de la ligue des justiciers là connaissaient. L'orbe de Râ c'était une malédiction ou une bénédiction, mais c'était surtout extrêmement puissant et dangereux. Barry allait intervenir quand un énorme sont sourd vin du stade. C'était Green Lantern qui jouait aux missiles avec Doomsday. Barry ne pouvait s'occuper de Graves les civils d'abord, c'était la première règle de l'héroïsme, tout faire pour éviter les pertes civiles. Il se désintéressa donc pour l'instant de Graves en se promettant de revérifier ses sources.

Barry commença à nouveau à sauver des civiles quand un sillon rouge se dessina près de lui. Wally venait d'arriver. Il avait fini d'en découdre avec la toupie et avait répondu à l'appel.

Wally: Je m'occupe des civils va jouer avec Doomsday.

Barry avait la plus grande confiance en sont neveux, il le laissa géré la situation civile et fonça dans le stade. Juste à temps pour voir Superman se faire lancer vers Green Lantern. Barry accéléra à la même vitesse que Superman. Comme son Superman était comme arrêté dans le temps, il put donc le cueillir doucement afin d'éviter le contact entre lantern qui honnêtement... avait l'air mal en point. La collision était évitée et Clark était de nouveau prêt à repartir au combat quand je le déposai. Mais il fallait régler quelque chose

Barry: LANTERN ARRÊTE AVEC TON ANNEAU IL VA COPIER TON POUVOIR.


21/12/12 DOOMSDAY [PV INSCRITS] 1499726395-flash-sign-01
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 6 Jan 2013 - 16:44
La foudre avait frappé le monstre de plein fouet sans que celui-ci n’ai eu le temps de comprendre quoi que soit, en tout cas l’effet de surprise de Black Adam avait été parfaitement réussis et Doomsday se mit à hurler toute la rage et la colère qui pouvait émaner de lui, si tenté qu’il était possible de s’énerver plus qu’il ne l’était déjà. Mais visiblement, rien n’est impossible pour une créature comme Doomsday, et même si l’éclair qu’avait généré Teth était suffisamment puissant pour le faire régir, il sembla que cela alimenta sa rage plus qu’il ne parvint à le sonner. Ivre de colère et dans une impulsion phénoménale, le monstre avait sauté en direction de l’ouverture dans le toit, envoyant son poing en plein sur le jeune prince au passage. Teth parvint à l’esquiver en se déplaçant rapidement sur la gauche et le monstre le frôla pour atteindre la toiture défoncée. Profitant qu’il n’était plus le centre d’attention, Black Adam était descendu au niveau des super héros les yeux levés vers la créature qui démantelait le bâtiment pour en lancer des bout un peu partout qu’il fallait éviter pour ne pas finir en bouillit sous un décombre.

Doomsday, fou de rage, sembla tout d’un coup irradier d’une énergie nouvelle et même de l’intérieur du stade, on commença à entendre de multiple cris de l’autre côté du stade, dehors. Teth pris une nouvelle impulsion vers l’ouverture du toit, pour constater que le bitume du parking c’était transformer en une masse informe, comme du ciment que l’on viendrait de couler mais qui aurait les propriétés des sables mouvants, en fait ça ressemblait un peu à la consistance du sol sous la créature lorsque Teth venait tout juste de débarquer sur les lieux de l’affrontement. Visiblement le monstre avait pris possession des pouvoir de celui qui avait eu l’audace de vouloir l’emprisonner et maintenant cette attaque était utiliser pour s’en prendre aux civils. Black Adam hésita un instant, il aurait largement préféré rester pour affronter le monstre, mais il fallait surement s’occuper aussi des innocents pour éviter les dommages collatéraux. D’autant plus que l’homme encapuchonné avait fini par devenir la cible du monstre il l’avait attrapé à la gorge et il suffisait qu’il continue de le stranguler ainsi pour qu’il finisse par y rester. Mais Green Lantern n’avait pas attendu pour réagir et lui avait prêté main forte. Flash se trouvait déjà à l’extérieur à essayer de ralentir la liquéfaction du sol ce qui semblait marcher relativement bien, et celui dont il ignorait l’identité avait également décidé de se rendre auprès des petites gens pour leur venir en aides une fois libre de l’emprise de la créature. Ils seraient surement bien assez de deux pour contrôler la situation, ici Doomsday continuait de faire de gros dégâts.

Il semblait pourtant que le jeune Hal Jordan était particulièrement en forme, il n’hésitait pas une seconde à marteler l’ennemis de missile grâce à la puissance de sa bague, tout ca dans un vacarme aberrant et une remonté de poussière à en faire pâlir les tornades. Voyant que le combat battait son plein plus bas, il quitta les hauteurs du plafond ou trônait une ouverture béante et se rangea aux côté de Superman, le gratifiant d’un bref regard en coin, mais Clark avait surement d’autres idées en tête que d’attendre sagement qu’on lui envois le monstre aussi avait-il décidé de se jeter sur la bête sans vraiment réfléchir et l’affrontement qui aurait tout d’abord pu aller en faveur du kryptonien ne tarda pas à tourner à l’avantage de Doomsday qui lui assena un coup qui l’envoya droit sur Green Lantern et ses missiles qui faisaient plus de bruit et de fumée que de dégât, ou alors au décor et non au monstre. Black Adam allait se précipiter pour stopper la course du justicier, mais finalement c’est Flash qui l’intercepta, évidement avec sa rapidité légendaire il n’avait eu aucun mal à intervenir pour éviter la collision frontale entre Clark et Hal. Les avertissements de Barry étaient d’ailleurs, fondés… que ce passerait-il si Doomsday se trouvait à copier le pouvoir de création de Green Lantern ? Un désastre surement car tout lui serait possible.

Profitant d’un bref instant de vide, et voyant que le monstre semblait particulièrement déçu d’avoir raté son bowling de justicier Black Adam fonça en plein sur le monstre et pris son envol pour arriver au niveau de sa tête, il fallait trouver une solution pour l’éloigner momentanément de Green Lantern ou en tout cas éviter de lui faire penser à l’idée de chercher comment acquérir son pouvoir. Teth commença alors à tourner autour de la créature, prenant de plus en plus de vitesse, à première vu cela aurait pu sembler particulièrement stupide comme façon de faire mais puisqu’il était trop résistant et alerte pour se faire avoir, même par les coup de Superman, il fallait l’étourdir, occuper son cerveau et en faire de la marmelade de façon à ce que le monstre se retrouve dans le flou et ne vois ses réflexes réduits. La vitesse à laquelle tournait Teth autour de la ligne d’horizon de Doomsday était si conséquente qu’elle créait un courant d’air qui semblait à une pseudo tornade, et l’effet ne tarda pas à s’en faire sentir. Le monstre commença à chanceler à force de suivre la course effréné de Teth autour de lui de quoi lui fiche le tournis assez rapidement, d’autant plus que la force du courant d’air dégagé avait comme l’effet d’un bloqueur qui l’empêcherait de pouvoir se mouvoir facilement. Doomsday agitait les bras pour essayer de parvenir à écraser le jeune prince qui lui tournait inlassablement autour, mais ses mouvements imprécis et perturbés ne parvenait pas à le toucher, jusqu’à ce qu’a force d’énervement et surement plus par pur hasard qu’autre chose, la main de Doomsday vint s’abattre sur Teth comme on essaierait d’éliminer une mouche qui vous tourne autour. Black Adam se retrouva propulser contre le sol qui creusa un cratère et la tornade qui entourait la créature cessa presque instantanément, mais maintenant, Doomsday titubait l’œil lubrique et rageant de ne plus vraiment avoir de repères tant ses sens avaient été chamboulés.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 582

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 14 Jan 2013 - 16:26
Doomsday rageait, il criait et essayait de taper sur Black Adam sans succès. Il essayait tant bien que mal, mais savait qu'éventuellement il finirait par copier les pouvoirs utilisés et pourrait frapper là ou ça fait mal. D'ailleurs il était prêt. Il positionna sa main en avant et créa un mur d'énergie verte. Afin que Black Adam s'écrase dedans. Il avait copié l'énergie de Lanterne. Il créa une grosse main et se saisit de The Flash qui avait bousillé son bowling de super héros. Il le prit et commença à compresser.

Puis... plus rien...

Que se passait-il? Les pieds de Doomsday commençaient à fondre. Il était en train de se dissoudre. La rage se mêlait à la terreur. Il y avait un problème. Il tenta de se soutenir avec des mains géantes en énergie verte, mais il était comme avalé par le sol. Puis il comprit. C'était le pouvoir emmagasiner par l'orbe de Râ. Il avait copié une force magique et il n'arrivait pas à la contrôler. Ayant reconnu en lui, un substitut de minéraux, son pouvoir était en train de le transformer en mouvant lui même.

Arghh....

Ses yeux regardaient les héros à la recherche d'aide, mais Graves n'était plus là. Celui qui possédait le pouvoir n'était plus là. Doomsday ne pouvait donc pas copier l'annulation. Il se sentait littéralement fondre et on pouvait voir les coulisses de sa peau se répandre par terre. Il essayait de rejeter ce pouvoir, d'effacer la copie faite afin de revenir lui même. Mais cette opération demandait du temps, il ne pouvait le faire dans le temps qui lui était imparti. Quand il finit par se dissoudre complètement, il eut au moins la satisfaction que les héros n'avaient pas gagnée. Il s'était lui-même détruit. Mais il les maudit tout de même, car à cause d'eux, il n'avait pu faire que des dommages superficiels. Ils avaient gagné.

Graves avait sauver la situation sans le savoir. Les héros avaient empêché la fin du monde assez rapidement. La surpuissance de Doomsday avait causé sa perte et les héros avaient fait leur travail, ils avaient sauver les Coastiens d'une mort horrible. Ils avaient protégé la terre et avaient sauvé des vies civiles. Certains avait subi des blessures, mais rien de majeur, c'était un premier assemblage de la ligue depuis que Darkside avait tenté une fois de plus de détruire la terre. C'était encore une fois, une réussite. Merci héros de la terre , merci de veiller comme toujours sur nous. Vous nous avez sauvés une fois de plus.

Doomsday reviendrait, il revenait toujours. Il apprendrait à purger son organisme de ce pouvoir et pourrait essayer à nouveau. Mais pour l'instant, c'était parti remise. Les héros avaient gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 16 Jan 2013 - 17:11
Adam tournait rapidement autour de Doomsday, tellement rapidement que j’arrivais à peine à le voir dans le tourbillon. Mais soudainement, il s’arrêta brusquement dans un mur d’énergie verte créé par Doomsday. Il avait copié les capacités de mon anneau, mais comment pouvait-il la manipuler sans anneau? Ensuite il attrapa Flash par la gorge et s’apprêtait à en finir avec lui. C’était en partie de ma faute, alors je devais sauver mon ami. Je commençai à piquer vers mon adversaire, mais je m’arrêtai sec dans ma course.

« Mais que ce passe-t-il?»

Doomsday avait commencé à fondre. Malgré tous ses efforts pour s’en sortir il continuait à fondre. Il avait lâché Flash afin d’essayer de plus belle, mais sans changement. Bientôt il ne serait qu’une grosse marre grise. Lorsque la marre n’affichait plus aucun signe de mouvement je m’en approchai et avec une perche de 10 pieds créé par mon anneau je touchai la marre avec le bout. Aucun signe de vie. La marre était complètement inerte.

« Ce n’est vraiment pas du jeu. Nous allions en finir avec lui et il décide de fondre!»

Je me posai à côté de la marre et lorsque les autres héros et collègues du combat arrivèrent près de moi je dis :

« Bon maintenant on fait quoi de lui. On ne peut pas le laisser là tout près du centre-ville de Coast City. Il va finir par revenir et nous ne serons peut-être pas dans le coin pour intervenir rapidement.»

Tout le monde savait bien que j’avais raison, mais comment le transporter. Nous pouvions créer une zone de quarantaine afin de le surveiller, mais ceci détruirait le paysage de la ville. Le moyen le plus sur était de le transporter hors de la terre, mais comment et surtout où. Nous pouvions l’amener sur une planète inhabité où il y resterait jusqu’à la fin des temps. Nous n’aurions qu’à mettre des avertissements partout prêts de la planète pour que personne n’y aille. Nous pourrions le renvoyer à la fin des temps aussi, comme cela il ne serait plus une menace. Je commençai donc à ramasser la marre Doomsday avec un aspirateur géant qui envoyait toute la substance dans un conteneur afin qu’il soit plus facile à transporter.

« Dites le moi quand vous allez être fixé sur son sort. Moi j’opterais pour un aller simple pour la fin des temps, mais l’exile sur une planète inhabité peut faire l’affaire aussi.»

Je remis toute mon attention à bien ramasser Doomsday afin qu’il n’en reste plus sur le sol. La question n’était pas si Doomsday allait revenir, il revenait toujours, mais quand allait-il revenir. Alors, mieux vaut qu’il soit en isolation totale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 16 Jan 2013 - 23:32
Après que Black Adam ait tenté une approche brutale, en tournoyant très rapidement autour de Doomsday, le monstre le repoussa alors en créant une espèce de barrière verte. Il avait encore copier les pouvoirs de Green Lantern, qui avait usé de toutes sortes d'attaques, et qui permit donc au monstre de pouvoir absorber les pouvoirs de la Lanterne Verte.

Après avoir tenté plusieurs tactiques et autres pour vaincre Doomsday, celui-ci eut un comportement plus qu'étrange. La bête se mit à pousser plusieurs cris, tout aussi remplit de rage. La bête frappa plusieurs fois au sol, avant de se frapper sur le torse, comme les grands primates, et là tout à coup, sans crier gare, la bête se mit alors à se disloquer, et à se transformer en une vulgaire flaque. Que c'était-t-il passé ? Surpris, Superman descendit alors au sol, regardant cette étrange flaque, mais restait tout de même prudent. Green Lantern s'était aussi approché de cette flaque, et lança :


« Mais que ce passe-t-il?»

Il avait l'air tout aussi surpris que Clark, et il continua alors de parler :

« Ce n’est vraiment pas du jeu. Nous allions en finir avec lui et il décide de fondre!»

Clark commença alors à s'avancer vers la flaque, là où les autres héros convergeaient. Tous avait l'air surpris de l'état dans lequel le monstre s'était volatilisé. Hal proposa alors une solution :

« Bon maintenant on fait quoi de lui. On ne peut pas le laisser là tout près du centre-ville de Coast City. Il va finir par revenir et nous ne serons peut-être pas dans le coin pour intervenir rapidement.»

Clark se mit alors à réfléchir. Se résoudre à le tuer ne résoudrais rien, il finirait alors par revenir, comme toujours. Doomsday n'abandonnerait pas. Il fallait plutôt l'enchaîner, et faire en sorte que lorsqu'il se réveilleras, il ne puisse s'échapper.

« Dites le moi quand vous allez être fixé sur son sort. Moi j’opterais pour un aller simple pour la fin des temps, mais l’exile sur une planète inhabité peut faire l’affaire aussi.»

- Laisse moi réfléchir Hal.

Clark repensa quelques instants à ce qu'il avait dit, mais au fond, une seule solution était possible :

- Tuer Doomsday ? Vous savez tous que cela n'apporteras rien. Il reviendra, comme toujours, avec une force encore plus grande, bien que ces pouvoirs sont pour le moins inexplicables. J'ai affronté Doomsday des centaines de fois, mais jamais je ne l'ai vu ainsi. C'était étrange. Le tuer est inutile, et nous nous rabaisserons à son niveau. Il faut que nous l'enfermions, loin d'ici. C'est la seule solution plausible à mon goût.

Il marqua une pause, et attendit les réactions des autres
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

21/12/12 DOOMSDAY [PV INSCRITS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SUPERMAN / DOOMSDAY HUNTER / PREY
» Liste des inscrits
» IRON STUDIOS: SUPERMAN VS DOOMSDAY BATTLE Diorama 1/6
» Se7en : Coffret Collector
» kohan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Coast City :: Angels coliseum-