[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bruce Wayne
Bruce Wayne
Super-Héros
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1555
DC : Mister Miracle ; Ray Palmer ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman brisé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
JSA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 12 Aoû 2019 - 13:47
Arrow Suite de You Can't Save The World Alone

Metropolis est surnommée la Ville de Demain.
Beaucoup considèrent cela exagéré, et pensent que ce n’est qu’un caprice des habitants locaux, de ceux qui se croient supérieurs aux autres. Beaucoup critiquent Metropolis, et voient dans cette ville l’exemple même de la suffisance américaine.
Mais… beaucoup n’ont jamais visité Metropolis.
Car ceux qui y vivent – ceux qui l’ont visité, qui n’ont même que passé une journée à Metropolis savent ; ils savent que ce surnom n’est pas volé.

Metropolis est la Ville de Demain.
Et elle ne cesse d’impressionner par son ampleur, son aura, sa beauté et sa puissance.


[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur MetropolisAnn_blog_5a6ff335a36206.06178981

Tous ceux qui viennent à Metropolis sont impressionnés et stupéfaits par cette cité magnifique ; même de nuit.
Même les ténèbres nocturnes ne peuvent affaiblir la magnificence de la Ville de Demain, et les gens hésitent même à dormir, à se reposer… afin de profiter pleinement de la cité et de ses trésors.

Tout le monde se perd, en découvrant Metropolis.
Tout le monde… sauf ceux qui y viennent avec une certaine raison ; une raison sérieuse.
Une raison impériale, et terrible.

La Justice.
Même si, et ils n’en ont pas honte, certains espèrent aussi la vengeance, dans leurs démarches.


« Nous arrivons. »

Le Batman est resté debout durant tout le trajet ; calme et immobile.
Plongé dans ses pensées.
Perdu dans les différentes stratégies qu’il compte mettre en place, afin de se projeter directement et d’anéantir toute forme d’opposition ; s’il le peut.
S’ils le peuvent. Mais ils feront.
Ils n’ont pas le choix.


« L’énergie de l’anneau Sinestro a été relevée ici. De façon très faible – il fallait chercher, pour trouver.
Je cherchais. J’ai trouvé. »


Il se tourne lentement vers ses camarades, puis croise lentement les bras.

« Lady Blackhawk, active le mode furtif et transporte-nous au plus près de la localization de l’anneau.
Oracle, je te demande de nous préciser l’historique de Scarecrow, pour ceux qui l’ignorent.
Jade, ton énergie peut-elle bloquer celle de Sinestro ? Quels sont vos liens ?
Conner, précise-nous les équilibres de Metropolis, les délais d’intervention de la police.
Zatanna, quelle prison peux-tu proposer à Scarecrow ? Contre laquelle Felix Faust, son allié, ne peut rien ?
Diana, Rose, Hawkman, vous êtes nos guerriers ; nos tacticiens. Deux d’entre vous ont subi son attaque, et Rose non. Trouvez-moi un plan pour l’attaquer. »


Le Chevalier Noir peut surprendre, ainsi ; en distribuant les rôles, en donnant les ordres.
En déléguant.
En laissant les autres s’emparer de ses demandes – en les laissant faire.
Et ça fait bizarre. Et ça surprend. Et ça le touche.
Mais il sait qu’il doit faire ; il sait qu’il doit déléguer. Pour que ce groupe fonctionne. Pour accomplir la mission.
Pour survivre.

Le Batman dirige, oui. Mais le Batman… ne fera pas tout.
Le Batman change.
Il dirige. Plus loin, maintenant.
Plus loin… mais pas plus efficacement, espère-t-il !


(HJ/ Le RP commence vraiment !
Scarecrow va nous rejoindre, et préciser sa localisation. Vous avez tous « quelque chose à faire » en attendant… et oui, vous avez du boulot dans l’équipe. Razz
Vous avez dimanche 25 août 2019 pour répondre, bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Zinda Blake/ Blackhawk
Zinda Blake/ Blackhawk
Super-Héros
Inscription : 17/11/2018
Messages : 265
DC : Mr Freeze/Sandman/Silver Banshee/Polaris
Situation : Agente du GCPD
Localisations : Gotham City
Groupes : Birds Of Prey
[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 13 Aoû 2019 - 13:57
[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur La-15011

Batman faisait monter tout le monde à bord et avait indiqué leur destination à Zinda, une ville qu’elle connaissait bien pour y avoir passée un bout de temps.

“Ok Skipper.”

Elle grimpa l'échelle menant à la cabine de pilotage puis prenait place sur le siège du pilote, installant sous sa casquette le casque audio qui lui permettrait de converser avec le reste de l’équipe. Posant son regard sur les différents cadrants elle se faisait une idée des performances générales de l’appareil. Vitesse, altitude maximale, armements défensifs comme offensifs. Elle comprit rapidement où avait voulu en venir Batman quand il imagina cet appareil, et les performances qu’il en attendait.

[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur Dpk3cp10

A pleine vitesse Il bougerait avec l’aisance d’un C-47 c’est à dire avec une réactivité des plus ordinaire vis à vis de sa masse imposante. Mais a basse vitesse il serait docile et précis comme un MD-500. Elle activait les propulseurs avant de prendre les commandes et faire décoller l’appareil et mettre le caps sur Metropolis. Le visage décidé elle était des plus sérieuse car il y avait un moment pour tout. Un moment pour être l’espiègle et fêtarde Zinda et un autre pour être Lady Blackhawk, la pilote d'appareil de combat sur laquelle on pouvait compter en toute situation.

Au terme du voyage Batman lui indiquait de passer en mode furtif, elle saisissait des données sur l’écran tactile à coté d’elle.

“Cloaking device activé.”


A la furtivité de sa signature radar s’ajoutait progressivement un camouflage optique constitué de pixels le faisant disparaître de la vision humaine. Un regard sur les nombreux écrans d’information concernant ce qui les entourait elle penchait les commandes vers l’avant pour les faire descendre, prête à ouvrir la porte arrière afin de déployer l'escouade illégale à l'endroit indiqué.

HJ:
Spoiler:
 


[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur Tumblr26
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba En ligne
Rose Wilson
Rose Wilson
Super-Vilains
Inscription : 18/10/2017
Messages : 375
Localisations : A préciser
New Titans

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 22 Aoû 2019 - 12:07
Pendant le trajet j’avais sortie de mes caisses mon armure et pris mes armes habituelles laissant certains jouets de cotés. Puis j’ai commencé à soigneusement vérifier l’attirail et les munitions.
J’ai beau avoir l’habitude de croiser de grands tacticiens me retrouver à la même table que Diana et Hawkman avec Batman au-dessus de l’épaule…. Bref, je ne prends pas la parole tout de suite mais certaines informations doivent être mises sur la table alors je finis par prendre la parole.

« Au vu de la menace et du groupe, je pense que rester en sniper pour moi est une mauvaise idée. Je ne vous apporterais qu’un maigre soutien au vu de la menace et comme nous regroupons beaucoup d’adeptes de corps à corps je ne vais pas avoir des masses de lignes de tir. De plus on doit bien pouvoir compter sur des gadgets pour avoir une vue d’ensemble ce qui est son rôle secondaire. »
Je ne sais pas par où commencer alors je débute par me trouver une place.

« Par contre, »
J’ai laissé derrière moi dans mes affaires l’un de mes précieux glaive en Inertron , n’en prenant qu’un avec moi. Mais avec mon nouveau Daisho qui se trouve à mes côtés cela me fait quand même trois lames. Deux lames croisées dans mon dos et un tanto à la ceinture. (sorte de dague japonaise)
Je sors ma lame courte en la présentant lame le long de l’avant-bras pour ne pas déclencher de réaction nerveuse.

«Peur… je suppose que les effets ne sont pas tous imaginaires ?
Je peux revêtir le courage d’Achille, Fate m’a forgé cette paire de lames avec mon morceau de cailllou. J’essaye de limiter les doses pour ne pas finir addict à cette magie mais je pense que pour l’occasion je ne vais pas y couper. Cela me laisse deux possibilités :

-Soit je joue au paratonnerre en lui fonçant dessus pour le pousser à me lancer sur la tête ses cauchemars. Comme je ne suis pas connue pour avoir ce genre de protections et il pourrait y perdre de précieuses secondes.

-Soit je la joue normale et je joue à la jeune femme paralysée de peur en attendant une ouverture. Mais cette possibilité est compliquée car avec Achille dans ma tête j’ai un peu une tendance à la superman-ite .

Une variante serait de lui laisser la main en jouant sur le fait qu’en tirant mes armes, normalement, je m’en tire mais je n’aime pas franchement l’idée de laisser entrer des étrangers chez moi. Il y a déjà pas mal de bordel …

Je n’aime pas l’idée et c’est je pense trop …tricky mais c’est une possibilité. »

Je lance mes idées en même temps qu’elles me viennent.

« Vous ne voulez pas garder le plus longtemps possibles nos collègues plus magiques en soutient discret ? C’est juste qu’ils disposent de tellement d’outils à disposition que de les mettre en avant est un peu du gâchis. Et pour répondre aux surprises, c’est idéal. »





[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur B13004630b70e3c7fcc1531e02e3fe0b
Revenir en haut Aller en bas
Jennie-Lynn Hayden / Jade
Jennie-Lynn Hayden / Jade
Super-Héros
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4718
DC : Tara Markov et Harley Quinn
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 24 Aoû 2019 - 11:20
Jade se massait le poignet, bêtement, là où elle avait mise la bat-clock (ou la bat-watch ?). C'était son seul signe extérieur qui disait : oui, elle en était une, de hors-la-loi. Oui, elle allait risquer la taule ou une fin à la Butch-Cassidy-et-Billy-le-Kid. Oui, mille fois oui.

Le voyage vers Metropolis fut silencieux. Et réflexif. Et contemplatif.

Elle était déjà allée plein de fois dans la ville de Superman. Comme une héroïne un peu de série-B. La nana qu'on n'appelait jamais pour les grosses menaces cosmiques mais seulement pour les tocards façon Mister Bones et le gang des Helix.

Mais elle n'était jamais venue en tant que criminelle. Elle n'avait jamais agi autrement que sous le couvert - au moins implicite - de la loi.

Elle observa Lady Blackhawk toute affairée à son pilotage. Elle dévisagea chacun de ses alliés. Elle...

Batman disait une fois de plus la messe. Et distribuait les devoirs de vacances.

Elle baissa les yeux et eut un frisson de plaisir à l'idée qu'elle allait dérouiller l’Épouvantail. Puis, elle cogita sur le dossier "Sinestro". Avant de lancer :

"Ouais, on est sorti ensemble mais la petite moustache ça le fait vraiment pas..."

Elle marqua une pause puis reprit, plus sérieusement :

"... bon, en fait je l'ai croisé quelques fois, c'est tout. Dans des bastons de Green Lanterns. Je pense qu'il peut être déstabilisé par le fait que je ne suis pas RÉELLEMENT une Lantern. Après, la trouille je connais par cœur alors mon côté "jaune", je le redoute pas plus que ça vu que ce sont des contrées que j'ai déjà pas mal explorées..."

Elle avala sa salive. Elle venait de raconter qu'elle était en fait une grosse trouillarde. Et que c'était ça qui allait - paradoxalement - tous les sauver.

"Franchement, mon Parallax, il est adopté chez moi. J'suis pas Hal Jordan. Alors, ouais, je peux tenter de la bloquer l'aut'e moustache..."

Elle eut un rire sonore.

"Je me rappelle, y a un p'tit moment, on l'avait affronté avec Atom alors qu'il était manipulé par M'sieur Mxyt-bidule. Je ne sais pas s'il s'en souvient mais je suis pas convaincue que si tel est le cas il apprécie trop le souvenir..."

Le rire contre la peur. Quelle meilleure arme ?

[HJ /

- Jade raconte ses relations avec Sinestro
- Jade raconte qu'elle est une grosse trouillarde
- Jade raconte sa dernière rencontre avec Sinestro

/ HJ]


[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur 1499654783-jade-sign-03
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Diana Prince/Wonder Woman
Diana Prince/Wonder Woman
Super-Héros
Inscription : 25/09/2017
Messages : 506
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz ; Koriand'r ; Poison Ivy
Situation : Actuellement recherchée par le gouvernement américain pour avoir continuer les activités de la JL après que le Président ait dissout cette dernière. Dirige la JL Secrète
Localisations : Ambassade de Themyscira, Gateway.
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 24 Aoû 2019 - 13:11
Diana ne mit pas tout de suite la montre à son poignet. Le trajet leur offrit à tous assez de temps pour continuer à prendre pleinement conscience de ce qui leur pendait au nez. S’ils avaient tous œuvré à un moment ou un autre au sein de la Justice League, c’était une ère qui n’avait que peu de rapport avec ce qu’ils étaient sur le point d’entamer. Le choix ne s’était même pas posée, car elle avait bien des idéaux à défendre et trop d’honneur pour s’insurger de ce nouveau statut que leur défaite les obligeait à adopter. Comme eux tous, ici. Mais en tant qu’Amazone et fille des Dieux et Déesses du Panthéon grecs, elle avait toujours porté une importance peut-être trop grande aux symboles, et l’image de cette montre au-dessus de ses bracelets métalliques semblait en être un beaucoup trop évident pour qu’elle ne l’ignore. Bruce le leur avait fait comprendre, plus ou moins clairement, et ce serait une vérité qu’ils auraient tous à vivre à un moment ou un autre : ils ne se lançaient pas dans ce combat comme les héros qu’ils avaient tous été. Ils oeuvraient dans l’ombre et de l’autre côté de la loi, cette fois-ci – et pour elle, cela voulait dire que Wonder Woman y était presque malvenue. On lui avait donné ce nom peu de temps après son arrivée dans le monde des hommes, mais cette fois-ci, son combat ne serait pas publique.

Il serait, cependant, tout aussi important. Si ce n’est même plus.
Elle remonta donc le bracelet métallique pour libérer suffisamment de place à son poignet et pouvoir ainsi y attacher la montre. L’ensemble était étrange et dépareillé, mais il représentait bien finalement ce qui comptait à cet instant. Scarecrow serait le premier à s’en rendre compte.

Ils arrivèrent finalement à Metropolis sans aucune anicroche. Zinda Blake leur avait offert un vol sans turbulences ou dérangements, et déjà elle semblait faire preuve d’une aisance étonnante aux commandes de l’appareil et ce malgré le peu de temps qui s’était écoulé. Ils formaient un groupe certes éclectique mais ils évoluaient déjà à l’unisson, et le fait que tout cela soit encouragé par Bruce lui-même n’échappait pas à Diana. Si bien que même s’il se tourna vers elle, Carter et Rose Wilson pour leur demander un plan et que le sérieux de la situation ne lui échappait toujours pas, elle ne put s’empêcher de lui adresser un sourire sincère et chaleureux.

Elle écouta ensuite les propositions de Rose et détailla d’un regard critique la lame qu’elle montra. Elle n’avait pas tort sur un aspect : rester en arrière ne lui serait pas d’une grande aide. L’agitation serait probablement bien trop importante pour lui offrir une fenêtre d’action suffisante. Fidèle à son historique et ce qui l’avait mené jusqu’ici, ceci dit, elle avait en tête une vision peut-être un peu trop… solitaire de ce qu’ils pouvaient faire. Elle n’était pas seule. Aucun d’eux ne l’était en cet instant.

« Cette lame te préservera des effets des toxines de Scarecrow ? » demanda-t-elle, histoire d’avoir la confirmation claire de ce que Rose avait sous-entendu. « Mais le pouvoir de l’anneau qu’il porte… Ce n’est pas de la magie, et il agira directement sur tes peurs les plus terribles. »

Elle en avait fait l’expérience, et cela lui avait coûté cher. Trop cher. Mais, elle et Carter avaient tous les deux appris de ce combat qu’ils avaient perdu.

« Le Lasso de vérité peut me protéger des illusions crées par son poison également, et je peux protéger Carter à mon tour. Cela fait de nous les plus aptes à prendre position en première ligne. L’expérience de Jade avec le Corps de Sinestro nous sera d’une grande aide. »

Elle se tourna vers cette dernière.

« Hawkman, Ravager et moi pouvons l’attaquer en corps à corps. Ses toxines ont toujours été son arme de base, et ce sera probablement son premier réflexe mais nous pourrons les contrer. Quand il passera à l’anneau ceci dit… ce sera à toi de nous servir de bouclier pour éviter qu’il ne nous repousse. Il est bien trop puissant et plein de ressources pour qu’on lui laisse le moindre répit. L’assaut doit être continu, et nous devons le mener à l’unisson. Tu sais combattre ta peur, tu l’as déjà prouvé. »

Elle tourna la tête vers Batman, Zatanna et le reste de leur joyeux petit groupe. En fond, sur le plus grand écran du Flying Fox, le visage vert et informatique d’Oracle semblait les fixer et prendre part à la conversation.

« Nous serons la première ligne. Nous le déstabiliserons. Ensuite, ce sera à vous de jouer. »


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Scarecrow
Scarecrow
Super-Vilains
Inscription : 05/05/2019
Messages : 57
Localisations : Gotham City.

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 25 Aoû 2019 - 16:16
Il existe des lieux dans le monde totalement silencieux. Des lieux qui ont perdu ce qui fait leur essence. Une musique, un chant, une foule... Un rire, un cri, un sanglot. En somme : des histoires. D'un groupe, d'une communauté, ou même simplement d'une unique personne. Des histoires qui cessent, des pages qui se ferment – peut-être même, totalement, des livres. C'est ainsi que ces lieux sombrent dans le silence.
Et il arrive que ce silence ait tant remplacé la vie, l'essence, la fonction, de ces lieux qu'il en devient impossible à briser. Même par le son le plus bruyant. L'écho existe, il résonne... mais il n'efface aucunement ce silence. Au contraire, il met en avant cette absence de vie, d'existence. Car il n'est pas le son tant attendu. Il n'est pas le tic-tac de l'horloge au coin nord du salon, ni le crépitement de la cheminée... ni les frémissements de l'eau lorsqu'elle commence à bouillir sur la cuisinière.

Et cette détonation, qui vient emplir les couloirs de cette école abandonnée ne peut remplacer les cris, les rires, des enfants. L'éclat de l'arme à feu de la victime qui glisse de ses doigts, s'écrasant au sol, ne peut se transformer en un jeune sanglot. Et le corps du défunt qui vient rejoindre l'outil de cette macabre scène n'est définitivement pas le son de la cloche appelant les élèves à rejoindre les salles de classes.

Il n'y a que le bruit de la chaise, qui glisse légèrement sous le mouvement, qui peut encore rappeler cette ambiance scolaire. Mais le silence avale bien vite ce son, l'écrasant, refusant qu'il n'aille plus loin que cette ancienne pièce, vide d'une grande partie des bureaux qui permettaient à une époque – pas si lointaine -, à apprendre. Les mains dans les poches – il n'est alors vêtu que d'un costume sombre, une cravate sombre serrant sa gorge –, le Docteur Jonathan Crane a laissé ses yeux – recouverts d'une petite paire de lunettes – observer cette scène. Sortant l'une de ses mains – un anneau à la lueur, éteinte, jaune entourant son majeur – il regarde le temps inscris dans le chronomètre.
Il se redresse, approche. Fléchissant ses genoux, il vient glisser son doigt près du pavillon de l'oreille la plus accessible. Lentement, il attrape la petite oreille, l'extirpant du conduit auditif. Puis il vient le glisser à son oreille.

« Fait-le. » La voix est lointaine. « Stupide ! Hihihi ! Il est stupide ! » La voix est plus proche, plus guillerette. « Rien. Tu n'es rien. » Un murmure, sensuel. Un rire. Un sanglot. Un hurlement. Une respiration. Proche. Lointain. Les sons se mélangent, se font, se défont. Ils rampent jusqu'à son tympan. Ils cherchent la voie vers le cerveau. Ils vibrent. De façon harmonieuse. De façon chaotique.

Il retire l'objet de son oreille. Fait de même avec la seconde oreillette de la victime. « Merci à vous pour votre assistance, Mr Rivera. »
Un homme, d'une quarantaine d'année. Propre sur lui. Voilà ce qu'est Mr Rivera. Un homme qui a réussi sa vie, du moins selon les codes de la société. Une personnalité qui n'a rien à faire ici. Qui ne devrait avoir rien à faire ici. Mais qui a fuit, comme beaucoup, la réalité, l'horreur de celle-ci. La panique. L'angoisse. La paranoïa.
Les tristes sœurs de l'ambition.

Ils sont nombreux ainsi. Et Métropolis n'est pas Gotham. Chaque coin de rue n'est pas une porte vers un monde sale, interdit, violent. Non. La Ville de Demain est propre. Elle est éclatante. Crane a toujours pensé que le surnom de cette ville n'a jamais été bien complet.
Métropolis, la Ville d'un Demain Éclatant. Cette phrase aurait été un parfait slogan politique. Mais pour l'aliéniste, elle est vraie : cette ville essaye d'être parfaite. Éclatante. Aucune tâche ne doit apparaître. Gotham est un reflet, obscure. Mais Gotham s'en tire mieux dans sa situation : elle n'a pas une petite poche d'une clarté irréductible qui prend la taille d'un quartier. Alors que sa jumelle éclatante, elle... doit supporter – au grand plaisir de certains – les Suicide Slums. Peut-être en a t-elle besoin. Comme un traitement a besoin d'une maladie pour agir. Peut-être a t-elle besoin d'un tel environnement pour donner le frisson, la peur, l'extase, à ses rues trop propres. Trop ennuyantes. Autant que les discours enregistrés de son Justicier.

Alors pourquoi choisir cette ville ? Pour cet environnement, justement.
Pour les besoins de cette population oubliée.
Les angoissés. Les effrayés.
Les abandonnés.
Les oubliés.
Ceux qui ont besoin d'attention.

Et, depuis une semaine environ, il leur donne une certaine attention – alors qu'il attend l'attention de ceux qui l'ont embarqué dans cette histoire. Quelques connaissances dans un groupe local de trafiquant et autres vermines liées à la synthèse et au commerce de stupéfiant et le tour est joué. Oh, bien entendu, il a bien fallu couvrir les traces. Faire attention à tout. Se cacher dans une ombre plus noire encore que celle du Batman.

Et il s'est installé dans ces lieux. Avec cette équipe incapable de comprendre ses objectifs. Il nous aide pour la synthèse se disent-ils. Il développe nos produits aiment-ils croire. C'est vrai.
Mais les tests qu'il fait ne sont aucunement des échecs, ce que le représentant du chef de gang – un certain Spencer – semble avoir du mal à comprendre, là aussi, surtout au moment où il entre- aux côtés de Scarecrow – dans l'ancien bureau de la direction de l'établissement. Haussant un sourcil devant cette phrase, il fait ensuite de même avec ses épaules, s'installant derrière le bureau. « Au contraire. Nous connaissons les dosages nécessaires. » Il répond simplement, n'entre pas dans les détails chimiques. Car il ne pourrait suivre. Ce que cherche l'homme n'est pas de rendre ces angoissés, ces effrayés, ces oubliés, plus heureux. Il espère, au contraire, intensifier cette chose. Par la chimie. Mais aussi par l'environnement.

Alors il joue avec des connaissances qu'il a déjà. Pour apprendre à utiliser son anneau. A la place de certains sons, il en produit certains par son anneau. Parfois, il connecte ce dernier à la peur, à l'angoisse, de la victime. Il observe. Il puise dans les sons qu'il a crée pour tisser des hallucinations. Mais le tout avec prudence. Avec attention.
Il peut contrôler l’irréel. Mais il a besoin d'une impulsion réelle.

Mélanger le faux et le vrai.

« Je pense qu'il va falloir être plus rapide et plus efficace. Il paraît que vous êtes un génie ? Alors allez plus vite. » Il soupire. Lentement. Il hoche alors la tête. « Bien. » Il s'est écrasé. L'homme est content de cela. Commençant à prendre congé du bureau, il s'arrête lorsqu'il remarque que la porte est verrouillée. De l'autre côté, ils pourraient ouvrir. Ils ne le font pas. Ils s'éloignent même, leurs armes en main, reprenant leurs rondes.
Un deal est un deal.

« C'est quoi ça ? Je suis censé avoir peur, Cra.... ! » Il se retourne durant sa phrase. Il observe alors. La chaise vide. Un tiroir ouvert, simplement. Et il est face à lui. Il ne lui laisse pas le temps : une douleur vient piquer sa gorge. Un mouvement à la fois brûlant et glacial. Toujours aussi sobrement habillé, seule sa main gauche est maintenant recouverte de son gant, de ses griffes, accompagnées de quelques fioles incrustées dans le dispositif. « J'ai juste besoin d'un peu plus de cobaye. »

Spencer tombe alors sur le sol.
Sur le sol de ce bureau qu'il a visité étant gosse.
Un premier frisson traverse alors son corps... puis un second... La voix vient caresser ses tympans.

« Maintenant, oui. Vous êtes censé... avoir... » Quelques rires viennent couvrir un temps la voix, des rires enfantins, des rires lointains. Proches. Un souffle s'écrase contre sa nuque... « Peur... » Et un hurlement traverse les couloirs.

Résumé Rapide:
 


[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur Scarec14
Kit graphique fait par Conner, merci à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Carter Hall/Hawkman
Carter Hall/Hawkman
Super-Héros
Inscription : 07/05/2018
Messages : 575
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Stephanie Brown, Tula Marius
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
JSA
Justice League
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 26 Aoû 2019 - 14:09
Métropolis est une ville splendide qui impressionne, qui a de l'allure. Elle incarnait l'espoir, comme son super-héros local. Un espoir qui semble s'élancer vers le ciel, promettant des jours meilleurs malgré la misère du monde et les défis du siècle. Une belle ville, même si Hawkman savait qu'elle finirait par s'effondrer... Elles s'effondrent toutes ces villes qui, pendant un temps, illuminent le monde. Leur aura fini par se ternir et les cités sombrent... Quand elles ne disparaissent pas purement et simplement. Mais l'heure n'était pas à la philosophie.

Métropolis devait aussi être le lieu où se déroulerait la première mission de la Justice League Secrète. Une mission de justice et de vengeance contre celui qui avait ridiculisé plusieurs héros quelques jours plus tôt. Mais aujourd'hui, ils étaient mieux préparé... Du moins, Carter l'espérait. Quoiqu'il en soit, il comptait bien faire son possible pour mettre à bas les plans de l’Épouvantail. Comme à son habitude, Batman commença par distribuer des tâches... Même si une chose changeait par rapport à d'habitude. Bruce n'entendait pas s'occuper seul de tout. Ce qui était surprenant.
Les choses changeaient dirait-on.

Lady Blackhawk positionna l'appareil comme l'avait demandé Bruce tandis que Rose prenait la parole la première parmi les stratèges du groupe. Elle leur fit part de ses nouvelles capacités et notamment du courage que lui conférait la pierre d’Éternité se trouvant dans son équipement. Et avoir un peu du courage d'Achille en elle la rendait sûre de ses capacités, au point qu'elle proposait d'attirer l'attention de l’Épouvantail sur elle. Hawkman ne niait pas les pouvoirs que pouvaient conférer les morceaux de roche d’Éternité, mais serait-ce réellement suffisant ?
La Peur était une chose qui vous prenait aux tripes et contre laquelle il faut lutter. C'était psychologique et même les êtres les plus courageux peuvent lui céder s'ils ne prenaient pas garde. Si la magie pouvait aider, elle ne faisait pas tout.

-Essaie de ne pas te laisser emporter, on ne sait jamais. Se croire trop capable de faire face à la peur peut amener de mauvaises surprises.


Mais il fallait admettre que les idées étaient bonnes. Foncer vers Scarecrow en espérant que ce dernier utilise d'abord ses toxines, ce qui permettrait à Rose de l'attaquer par surprise si elle le pouvait. Garder Jade en réserve histoire qu'elle rappelle un certain lutin facétieux au bon souvenir de l’Épouvantail. Histoire de le déstabiliser. Diana réuni les différentes idées pour établir un début de plan.

-Ça me semble bon. Même si je me doute bien qu'il s'attendra à une attaque frontale, la p'tite pourrait le surprendre et nous permettre d'agir. En cas de besoin si vous voyez que nous sommes en difficulté intervenez en essayant de rester discret. Les pouvoirs de Jade ou la magie de Zatanna pourraient s'avérer utiles. Et Zee pourraient aussi être un autre élément de surprise.

Il se tourna vers Batman et regarde aussi Oracle.

-Que savez-vous de plus sur notre adversaire ? A-t-il une faiblesse particulière ou une peur spécifique que nous pourrions utiliser contre lui ?


Le maître de la Peur atteint d'une phobie ? Pourquoi pas.

[-Carter est surprit de voir que Batman ne veut pas tout gérer
-Il écoute les discours de chacun
-Il approuve le plan proposé par Diana et ajoute des éléments
-Il demande à Bat' et Oracle s'ils savent ce qui peut effrayer Scarecrow]


***

Spoiler:
 

Merci Tim pour la signa ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 26 Aoû 2019 - 15:34

Terrifier le maître de la peur
Secret Justice League
« Oh, I hope some day I'll make it out of here
Even if it takes all night or a hundred years
Need a place to hide, but I can't find one near
Wanna feel alive, outside I can fight my fear
Isn't it lovely, all alone?
Heart made of glass, my mind of stone
Tear me to pieces, skin to bone
Hello, welcome home »


Bon et bien, c'était reparti.

Et vite en plus de ça, Zatanna avait à peine eu le temps de poser ses fesses quelque part que son ancien ami commençait déjà à vociférer ses ordres. Oui, ancien ami. Il avait brisé tout ce qui les liait en lui offrant une montre affreuse, ignoble parodie d'une montre italienne, qui avait d'ailleurs des airs de camelote qu'on achetait pour quelques euros sur les marchés à touristes. Elle jurait atrocement avec sa classe naturelle et ses vêtements si sobres et si élégants et si...

Oui bon, elle devait reconnaître qu'elle l'avait bien cherché.

Alors elle acceptait, et elle commença à réfléchir à la question qu'on lui avait posé en écoutant ses autres camarades de la Justice League. Elle sourit quelques fois, fronça les sourcils d'autres fois, et ne put s'empêcher de se sentir quelque peu inquiète en imaginant quelles pouvaient être les issues de cet affrontement. Elle ne doutait pas de ses coéquipiers, elle ne doutait pas de leur force et certainement pas du Batman. Mais elle doutait d'elle. Encore. Heureusement, on semblait le comprendre puisqu'elle ne fut chargée que d'une question théorique qui méritait pourtant toute la réflexion dont elle était capable.

- Il faudrait savoir comment le neutraliser avant de songer à l'emprisonner, je n'aime pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

Elle était parfaitement sérieuse mais en vérité, elle avait surtout parlé pour elle-même, et toute seule. Marmonner ces quelques mots dans sa barbe inexistante, à moitié pensive, à moitié grognon ne les aideraient pas mais au moins ça la soulageait un peu.

- Mais si notre mission est un succès, nous pourrions utiliser la zone fantôme pour emprisonner l'Épouvantail. Felix Faust ne pourra rien pour lui là-bas. Peu pourront l'aider, en vérité. Encore moins le voudront.

La magicienne n'aimait pas faire du mal, même aux plus vils personnages. Elle n'aimait pas non plus les solutions radicales, qui pouvaient sembler excessives. Seulement l’Épouvantail lui avait infligé si vive douleur qu'elle n'hésiterait pas à manœuvrer pour qu'on l'enferme à jamais dans ce vide spatial où les corps ne devenaient qu'ombres.

- Ou alors, je peux très bien le transformer en lapin et le cacher sous mon chapeau. Je suis sûre que Faust ne penserait jamais à venir le cherche là-dessous.

Et le pire, c'est qu'elle ne plaisantait qu'à moitié. Bon peut-être un peu plus qu'à moitié, mais ce que Carter annonça par la suite lui fit passer toute envie de rire. Si Zatanna était effectivement terrifiée à l'idée de faire face à Crane une fois de plus, elle ne pouvait pas rester les bras croisés en espérant que ses amis règlent le problème. Elle était une combattante, elle ne pouvait pas l'oublier.

- Hawkman a raison, il n'est pas le seul à savoir faire des tours de passe-passe. Il n'est pas non plus le seul à savoir modifier la réalité pour la rendre plus... effrayante.

Si seulement elle trouvait le courage d'agir et surtout, de quoi lui faire peur. Ce pourquoi elle attendait attentivement la réponse à la question de Carter.

HRP :
- Zatanna bougonne toute seule dans son coin.
- Zatanna propose la zone fantôme pour enfermer notre ami Scarecrow.
- Zatanna dit des conneries.
- Zatanna rappelle qu'elle se débrouille plutôt bien en magie et qu'elle peut utiliser ses talents en la matière pour faire flipper Jonathan si besoin.

:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Barbara Gordon
Barbara Gordon
Super-Héros
Inscription : 21/03/2019
Messages : 91
DC : Catwoman / Hawkgirl / Mera
Localisations : tour de l'horloge
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 27 Aoû 2019 - 15:15
BARBARA&
LA JUSTICE LIGUE SECRETE

TERRIFIER LE MAITRE DE LA PEUR
Je ne suis peut-être pas avec eux dans le jet mais depuis la tour, je suis capable de sentir toutes les vibrations positives et la motivation dont tout ce petit monde fait preuve et bon sang, qu'est-ce que ça fait plaisir ! Ouais j'ai toujours été comme ça, j'adore rendre service et participer à des choses importantes et même en étant coincée dans ce fauteuil roulant, j'ai la sensation de servir à quelque chose même si je ne suis pas avec eux, sur les lieux. Même si je ne suis pas avec eux, je peux déjà voir les différences de caractère, quelques petits groupes se former et je trouve ça plutôt sympa de voir que même avec leur différence de caractère, ils sont prêts à faire des efforts, à s'écouter entre eux pour pouvoir mener à bien la mission. Les yeux rivés sur les différents écrans, je check rapidement le fonctionnement de toutes les montres. Positions GPS, rythmes cardiaques etc, ces petits bijoux de technologie sont capables de nous tenir informés sur pas mal de points, ce qui n'est pas négligeable, surtout quand on sait contre qui ils vont se battre. L'Epouvantail... Je crois que de tous, hormis le Joker, c'est celui qui me fait littéralement le plus peur. Je déteste quand quelqu'un s'immisce dans ma tête donc autant vous dire, que moi qui n'aime pas les psys, je suis loin d'apprécier ce que Crane est capable de faire avec ses drogues... et l'anneau... J'attrape ma tasse de café et je bois une longue gorgée alors que je suis le déplacement de l'appareil dans les airs. Je ne peux pas m'empêcher de sourire en imaginant Zinda aux commandes et je me dis qu'à cet instant précis, elle doit être la plus heureuse. Le petit groupe arriver enfin à Métropolis, destination finale de leur mission. Cette ville a toujours contrasté avec Gotham... Je l'ai toujours trouvé plus lumineuse, plus belle et même si elle est pourrie, elle aussi, de l'intérieur, je la trouve tellement plus agréable... Peut-être qu'un jour, on réussira à faire de Gotham une ville tout aussi lumineuse que la ville de Superman. Alors que le silence s'est installé dans l'appareil depuis quelques minutes, c'est Bat qui le brise en donnant ses dernières indications. Tous ont une mission, un objectif à atteindre et lorsqu'il me demande, à moi, de parler des différents endroits où Crane a été aperçu, je repose la tasse sur mon bureau et je me racle la gorge avant de commencer. De leur côté, sur les écrans, c'est mon logo qui s'adresse à eux alors que différents cartes apparaissent pour montrer les dernières positions connues de l'ennemi. "Dernière fois qu'il a été aperçu, c'était en compagnie de cet homme, Mr Rivera. Ce dernier a disparu il y a quelques jours et personne n'a de nouvelles de lui." Le portrait de Rivera s'affiche alors que je poursuis. "On sait aussi qu'il est accompagné de membres de gang, mais on ne connaît pas le nombre exact pour le moment." Je laisse échapper un soupir avant de rajouter quelques mots. "Les différents points sur les cartes sont les endroits où il a été aperçu. Je sais, c'est peu mais je continue à faire des recherches et je pirate tout ce que je peux pour surveiller les environs..." Je prend ma tasse et je la porte à mes lèvres avant de boire une gorgée. Hawkman me pose une question et je m'empresse de lui répondre. "Il est sûrement encore incapable de contrôler totalement l'anneau et son pouvoir... Jouez la carte de l'abandon, c'est une de ses faiblesses... Il a été abandonné par ses parents..."
Pando



HRP:

- Barbara observe tout les membres de la JL Secrète depuis sa Tour.
- Elle vérifie rapidement l'état de fonctionnement des montres, une fois celles-ci toutes portées.
- Barbara obéit aux ordres de Batman et donne toutes les informations qu'elle a concernant l'Epouvantail.
- Oracle répond à Carter concernant la plus grande faiblesse de Crane.


[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur Babs10
Revenir en haut Aller en bas
Conner Kent
Conner Kent
Admin
Inscription : 05/12/2016
Messages : 4384
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.
Justice League
[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 28 Aoû 2019 - 8:06
S'il aurait pu profiter du trajet pour rétablir le contact, Conner avait préféré garder le silence.
Comme chacun d'eux, il avait beaucoup à penser - et de toute façon, il n'aurait pas vraiment su vers qui se tourner. Certes, il connaissait déjà une partie de ce nouvel effectif, mais il ne s'en sentait pas forcément aussi proche que de celui qui les avait ici rassemblés.
Il s'était battu aux côtés de Jade et Wonder Woman ; Hawkman aussi, même si ça avait été plus bref. Mais tout Superman qu'il ait été, ils restaient ses ainés, des précurseurs. D'ailleurs, n'était-il pas le plus jeune ici, même en se fiant à son âge physique ?

Seule l'inclusion de Ravager lui permettait d'en douter - une recrue étonnante, mais pas absurde au vu de ce qui les attendait, supposait-il.
Il y avait toujours un sens aux décisions du Chevalier Noir, même s'il n'était pas évident de prime abord. Tous n'étaient pas à l'aise avec ça, même parmi ses plus vieux alliés ; sans aller jusqu'à parler de confiance aveugle, Conner, lui, avait appris à s'en accommoder.

Fut un temps, il aurait pu se formaliser de ne pas être en première ligne, protesté n'être pas moins bon combattant que le trio désigné - mais ce n'aurait été qu'ego déplacé. Il avait grandi depuis, mûri depuis ; et, surtout, il n'éprouvait plus ce besoin désespéré de faire ses preuves, de se comparer à l'incomparable.
Non, il y avait sans doute d'excellentes raisons à ce qu'on ne l'ait pas assigné à cette tâche - à commencer par le fait que subir ne serait-ce qu'une bouffée d'angoisse pourrait très vite s'avérer dévastateur dans son cas. Ils n'avaient pas besoin de ça.
Métropolis n'avait pas besoin de ça.

Et Métropolis, parlons-en, puisqu'on le lui demandait.

Il aurait été exagéré de dire qu'il connaissait la Ville de Demain par coeur - mais puisqu'il y vivait désormais, puisqu'il l'avait défendue lorsqu'il portait la cape et qu'il continuait à le faire depuis, il restait sans doute le mieux renseigné à son sujet.
Ainsi se décolla-t-il du mur où il s'était adossé pour s'approcher d'un des plus grands écrans que comptait leur vaisseau ; faisant interfacer sa « bat-montre » avec celui-ci, il déploya une carte de la ville où plusieurs dizaines de points étaient indiqués en surbrillance.

Ce que vous voyez, ce sont les différents postes de police. La ville est gigantesque, mais elle a été bien construite : il ne leur faudra que dix à quinze minutes pour arriver jusqu'au lieu d'un délit au pire des cas.

Il s'abstint de mentionner qu'ils pouvaient être encore plus réactifs, mais se montraient moins organisés car ne sachant pas s'ils pouvaient encore compter sur l'appui de Superman. Inutile de retourner le couteau dans une plaie qui saignait encore.

Sauf... Ici. Il posa le doigt sur une partie de l'écran - lequel agrandit le pan concerné pour en offrir une vue plus détaillée. Southside, plus connue sous le nom de Suicide Slums. Je pense que vous vous doutez rien qu'au nom que ce ne sont pas vraiment les quartiers chics. Le temps de réponse de la police y est au minimum doublé, quand réponse il y a ; la plupart des gens essaient d'oublier son existence, et elle ne fait pas exception. Il fit un pas en arrière, posant les yeux sur son auditoire. Si je voulais disparaître, c'est sûrement là que j'irais.

Contrairement à ce que l'on pouvait penser, Gotham et Métropolis n'étaient pas la parfaite antithèse l'une de l'autre ; la seconde avait elle aussi sa part d'ombre... Et il n'y aurait rien d'étonnant à ce que l'Épouvantail y ait trouvé refuge - après tout, c'était encore là qu'il serait le moins dépaysé.

Hélas pour lui, maintenant, eux aussi marchaient dans l'obscurité.
Et où qu'il se cache dans le noir, ils venaient pour l'y chercher.

récapitulatif des actions:
 


« No cape. No tights. No offense. »
[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur 1562505922-sign-conner-v2
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman En ligne
Bruce Wayne
Bruce Wayne
Super-Héros
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1555
DC : Mister Miracle ; Ray Palmer ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman brisé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
JSA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 28 Aoû 2019 - 9:08
Le Batman attend ; il écoute.
Il écoute ses troupes.
Il les laisse faire. Il les laisse parler. Il les laisse échanger.
Il ne s’immisce pas dans leurs réflexions ; il s’en tient à son plan, et les laisse faire.
Même si c’est dur. Même s’il va contre sa nature.
Mais c’est pour le mieux ; il n’est pas éternel. Il vieillit. Il a commis des erreurs, en plongeant seul dans la mêlée pour tout régler – et il commence à apprendre.
Lentement. Mais sûrement.


« Je… »

Il ouvre la bouche ; parle.
S’arrête.
Prend une grande inspiration. C’est difficile. C’est troublant.
C’est contre sa nature ; mais c’est le plan.
Et il doit le suivre.


« Je vous remercie. »

Bruce hoche lentement la tête ; et enchaîne.
D’une voix lente et puissante.
Enfoncé dans sa cape, au cœur du Flying Fox. Immobile et massif.
Serein. En apparence.


« Conner a raison : les Suicide Slums sont l’endroit idéal pour se cacher au cœur de Metropolis ; et Metropolis est tellement surveillé par l’Homme d’Acier que personne n’oserait y venir. Son plan est bon.
Mais pas assez. Pour nous échapper. »


Il lève son bras, appuie sur un bouton d’un panneau de commandes ; un écran s’anime.
Et révèle une image.

[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur Tumblr_mmdt3iqDEe1s65n7yo1_1280
Celle d’une rue des fameux Suicide Slums.
Il continue.


« Oracle a pointé les liens entre Scarecrow et Rivera. Ces relevés permettent de se projeter sur des théories d’avancée, de mouvements. Et le Flying Fox dispose d’autres atouts que ceux qui font le plaisir de Lady Blackhawk. »

Zinda adore le véhicule, ça se sent ; ça tombe bien.
S’il pouvait parler, l’avion déclarerait sa flamme à la pilote qui l’a parfaitement mené à Metropolis.


« Le Flying Fox dispose de capteurs et de relevés. Scarecrow veille à ne pas trop utiliser son anneau, pour ne pas être repéré ; mais, si proches, nous pouvons booster les analyses… et le trouver. »

Un bip sonore se fait entendre ; ça y est.
Scarecrow est identifié.
Dans la fameuse rue des Suicide Slums.


« Zinda, dirige-nous là-bas, je te prie. »

Il hoche la tête, et continue.

« Vous agirez directement au cœur de la zone ; les relevés indiquent qu’il s’agirait d’une ancienne école. Cela implique des couloirs, des pièces par dizaines ; des pièges constants. Ce n’est pas un hasard.
Scarecrow sait que quelqu’un va venir – mais il n’imagine pas que nous venons. Et ça le perdra. »


Tous ont parlé ; tous se sont exprimés.
A son tour.


« Vous avez déjà établi la stratégie ; résumons.
Wonder Woman et Hawkman passeront en premier. Ils passeront les premiers pièges, via le Lasso de Vérité, et feront une percée. Le Lasso les protègera des gaz de peur ; même si Scarecrow a l’anneau, il restera sur ce qu’il connaît. Mais il utilisera l’arme quand vous serez trop près.
Jade arrive, alors. Elle mobilise son énergie pour bloquer l’anneau et ses créations. Scarecrow pensera qu’il peut vaincre ton énergie avec la Peur – il échouera ; et sera perturbé. Car il fera face à l’Héroïne qui maîtrise la Starheart. Je ne connais personne de plus estimable que toi en ce domaine, Jennifer-Lynn.
A Ravager d’agir, alors. Rose, le Courage d’Achille te permet d’aller plus loin que d’autres, mais cela peut te perdre ; tu seras la carte-surprise. Tu rentres dans l’école discrètement, tu te faufiles, tu attends l’attaque de Wonder Woman et Hawkman – et tu frappes Scarecrow dans le dos.
En principe, cela devrait suffire ; mais nous savons que non. »


Sa voix est lente, calme ; autoritaire.
Déterminée.
Ils ne peuvent pas faillir, ici. Ils ne le feront pas.


« Zinda, tu positionnes le Flying Fox au-dessus du bâtiment ; l’engin a des armes. Utilise-les.
Si quelque chose sort et qui n’est pas nous, tu tires. Tu fais reculer ou tu fais exploser.
Conner, tu restes dans le Flying Fox durant les deux premières étapes. Quand Rose attaque Scarecrow, si ça se passe mal – tu sautes. Tu te projettes du Flying Fox, et tu plonges sur l’école ; tu détruis ce qui se présente, et tu mets l’ennemi inconscient. »


Son regard glisse sur chaque membre du groupe ; à chacun son ordre.
A chacun son coup d’œil inspiré.


« Zee. »

Il se tourne vers elle ; vers son amie d’adolescence.
Il esquisse un léger sourire. La montre jure vraiment avec son allure – il lui en offrira une autre ; si elle trouve le temps d’être à l’heure.


« La Zone Fantôme est… une idée. Elle ne devrait pas me plaire, et elle ne me plait pas, au fond ; mais c’est une solution.
Tu as cependant raison – il faut stopper Scarecrow avant de le stocker. Si toutes les étapes sont remplies, je te demande de créer une prison magique pour l’emprisonner ; et si ça ne fonctionne pas… improvise. C’est ce que tu fais de mieux, toujours. »


Il sait qu’elle l’aurait fait, de toute façon ; il sait qu’elle le sait, aussi.
Mais il faut le dire.
Comme il a fallu dire des mots sympathiques à Jade. Car si tout le groupe est usé par les événements récents, Bruce sent que Zatanna et Jennie le sont plus ; il devra les aider. Il le fera.
S’ils survivent.


« Oracle, je te demande une surveillance constante des événements. Utilise les systèmes du Flying Fox pour scanner la zone et projeter clairement l’avancée de la situation ; checke aussi l’arrivée d’ennemis potentiels.
Criminels ou non. »


La police n’est pas avec eux ; ça va changer des choses.
Beaucoup.


« Oh, et pour te répondre Hawkman, Scarecrow a bien une peur particulière. »

Il se tourne vers le guerrier ailé ; et esquisse un sourire mauvais.

« Moi. »

Puis reste silencieux un instant.
Juste pour le plaisir.


« Il s’attend cependant à ma venue ; je veux le décevoir. Je veux le troubler. Je veux le surprendre.
Je n’interviendrais pas, sauf urgence.
Allez-y, alors. »


Le Flying Fox arrive finalement à destination ; toujours invisible, toujours silencieux.
Bruce se décale, légèrement.
Et ouvre un bras, pour inviter le groupe à se lancer.


« Arrêtez-le. Stoppez-le.
Faites que ça cesse.
Et surtout… »


Le Batman se décale ; ça fait bizarre. Ça le trouble. Ça le gêne.
Mais il faut. Mais il doit déléguer.


« Terrifiez le Maître de la Peur une bonne fois pour toutes. »

Et il se rattrape avec une pointe d’humour un peu lourde ; mais qui lui convient.
Qu’il en soit ainsi, alors.
Que l’arrestation commence !


(HJ/ Résumé rapide :
- Les éléments échangés permettent au Flying Fox de recouper les informations et d’identifier Scarecrow dans une école abandonnée ;
- Batman distribue les rôles : WW + Hawkman en premiers pour passer les premiers pièges / Jade intervient pour bloquer l’anneau de Scarecrow / Ravager intervient pour frapper dans le dos / Zinda surveille et doit tirer sur tout ce qui sort / Conner reste dans l’avion mais doit sauter et tout casser si ça se passe mal / Oracle surveille la zone et toute arrivée / Zatanna doit emprisonner Scarecrow ou improviser ;
- Batman reste en arrière, ça le crispe mais il le veut. Il tente d’être plus sympathique et de plus déléguer ;
- Batman invite l’équipe à se lancer.
Voilà, c’est parti ! Vous avez jusqu’au mercredi 11 septembre 2019 pour répondre ! Scarecrow poste quand il veut ; je déterminerais quelles actions réussissent ou non, quand elles vous confrontent à quelqu’un/quelque chose. Si certains qui n’ont pas de rôle « direct » au début veulent s’abstenir de poster, qu’ils me le disent Smile Bonne journée, bon jeu ! /HJ
Revenir en haut Aller en bas
Zinda Blake/ Blackhawk
Zinda Blake/ Blackhawk
Super-Héros
Inscription : 17/11/2018
Messages : 265
DC : Mr Freeze/Sandman/Silver Banshee/Polaris
Situation : Agente du GCPD
Localisations : Gotham City
Groupes : Birds Of Prey
[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 31 Aoû 2019 - 17:23
Aux commandes de l’appareil et son casque vissé sur la tête Zinda écoutait converser l’équipage. Superboy avait dit que les Suicide Slums feraient la planque idéale pour l’épouvantail, et il ne s’y était pas trompé. En effet les capteurs de l’appareil était désormais suffisamment proche pour repérer l’anneau du Maître de la Peur, et Batman demandait à Zinda de se rendre là bas.

“Bien reçu.”

Elle baissa les commandes en gardant une altitude moyene, car si l’engin était invisible à l’œil nu, peut être émettait il tout de même un très léger bruit. Afin d’éviter que le son ne se propage aux oreilles de l’adversaire elle ne se rendait pas en ligne droite vers le la position indiquée par les capteurs. Après un détour elle approcha vent de face et ainsi elle éviterait aussi que des déplacements d’air de l’engin fassent remuer la moindre plante verte ou tissu laissé à sécher sur un rebord de fenêtre.

Une ancienne école se trouvait en dessous, ralentissant pour passer en mode stationnaire et diminuer son altitude l’appareil se positionnait de manière à les laisser descendre sans toucher le béton en dessous. Concentrée sur la caméra montrant le dessous du Flying Fox et l’altimètre la pilote maintenait alors la passerelle arrière de l’appareil une trentaine de centimètres au dessus de ce qui se trouvait dessous afin de leur permettre une descente; bien que beaucoup d’entre eux volaient. Mais elle avait gardée des réflexes opérationnels de son équipe habituelle, et si les Birds Of Prey étaient des superhéroïne de valeur il fallait bien avouer que question super-pouvoirs là çà envoyait du lourd dans la catégorie au dessus.

Tous descendus elle reprendrait de la hauteur pour avoir une vue dégagée tout autour de l’école et effectuer la surveillance demandée par Batman.


HJ:
Spoiler:
 


[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur Tumblr26
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba En ligne
Diana Prince/Wonder Woman
Diana Prince/Wonder Woman
Super-Héros
Inscription : 25/09/2017
Messages : 506
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz ; Koriand'r ; Poison Ivy
Situation : Actuellement recherchée par le gouvernement américain pour avoir continuer les activités de la JL après que le Président ait dissout cette dernière. Dirige la JL Secrète
Localisations : Ambassade de Themyscira, Gateway.
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 31 Aoû 2019 - 19:23
La cible était à portée de mains, et les combats s’engageraient d’ici quelques instants à peine. Dans son cœur, Diana baignait dans le calme profond et silencieux des minutes précédentes une bataille. Pas d’angoisse, pas de terreurs ou de regrets. Ce n’était pas son combat et ça ne serait pas le dernier dans des circonstances aussi dangereuses. Elle avait foi en leur cause et leur raison d’être ici, dans le ciel de Metropolis, et sa foi suffisait amplement à la détourner de ce que la loi estimait être juste ou pas. Elle était venue dans le monde des Hommes pour servir ses idéaux et combattre injustice, danger et mensonge, et elle n’avait jamais pensé ne serait-ce qu’une seconde qu’elle serait toujours capable de le faire à l’abri des textes de lois de ce monde. Sa détermination ne faillirait pas pour si peu.

Elle releva les yeux vers le reste de l’équipe. Bruce avait choisi ceux qu’il estimait les plus aptes pour ce qui les attendait et le fait qu’ils aient tous répondu présents était déjà un bon indicateur que ses choix étaient fondés. Mais maintenant que leur stratégie et les deux camps étaient en place, il ne s’agissait plus d’agir, mais de choisir. Comme à chaque fois qu’elle baignait dans ce calme et cette certitude si propres à ces terribles moments, Diana choisit consciemment de faire confiance à ses partenaires. Ils étaient frères et sœurs de sang, désormais. Une équipe.

Elle ouvrit le chemin jusqu’à la trappe qui, quand elle s’ouvrirait, révèlerait la passerelle positionnée avec talent par Zinda et qui annoncerait alors officiellement le début de leur assaut.

« Conner, Ravager, » dit-elle, la main juste au-dessus du bouton qui ouvrirait la trappe. « Nous allons avoir besoin de vous dessous, avant que vous meniez vous-même votre assaut. Selon les informations d’Oracle, Crane a tout un gang avec lui. C’est-à-dire autant de paires d’yeux qui pourraient nous voir et de bouches qui ruineraient notre effet de surprise. S’il est certainement préparé à un assaut, il n’est pas préparé à celui que nous sommes sur le point de mener. Empêchez-le de s’armer. » Son regard se posa sur Conner. Il était étrange pour elle d’être ici, dans cette ville, et de ne pas avoir Clark à ses côtés. Nul doute qu’à sa façon, Conner ressentait ce manque aussi. Diana y voyait une raison de plus de croire en lui. « Ravager sera ta main armée au sol en attendant que tu sortes à ton tour du Flying Fox. Guide-la afin qu’elle libère un maximum le périmètre tant que vous le pouvez. » Son regard se posa sur le visage électronique qui symbolisait la présence d’Oracle parmi eux – une présence spirituelle mais qui leur serait pourtant bien utile. « Oracle, ton aide leur sera précieuse. »

Elle se tourna ensuite vers Carter. Il avait été son frère d’armes pour de nombreux combats dont ils étaient sortis victorieux. Puisse ce nouveau défi ne pas déroger à la règle.

« Quant à nous, mon ami… »

Elle détacha son Lasso, attrapa sa Tiare et en coupa un bout d’un mètre environ. Rares étaient ceux qui avaient eu l’honneur et la chance de se voir offrir un cadeau aussi précieux, mais elle savait qu’il en ferait bon usage et qu’il saurait en être à la hauteur. Elle lui enroula ce bout autour du bras, et le Lasso s’illumina en retour. Carter était désormais soumis à la vérité la plus pure qui soit – un avantage certain contre l’ennemi qu’ils étaient sur le point d’affronter. Diana s’empressa de faire de même avec le reste de son Lasso ; elle l’enroula le long d’un de ses bras et le fit ensuite passer dans son dos pour finir par l’enrouler autour de son autre bras.

Elle pressa le bouton pour ouvrir la trappe sans autre forme de cérémonie avant de se tourner vers le reste de l’équipe.

« J’ai foi en chacun d’entre vous, » dit-elle et elle eut instinctivement le même réflexe que Bruce: c'est à dire qu'elle attarda son regard sur Jade et Zatanna, dont les doutes semblaient être les plus terribles et douloureux. « Nous combattons ensemble. »

Son regard se posa finalement sur Bruce, et elle hocha légèrement la tête dans sa direction pour lui faire comprendre à la fois son approbation, son soutien et qu’elle ne comptait pas remonter dans ce vaisseau sans une victoire.

Puis elle se tourna vers la trappe et sauta dans le vide, Hawkman à ses côtés.

« La discrétion s’impose, » lui dit-elle avec un petit sourire. Petit sourire qui s’élargit quand elle rajouta… « Pour le moment. »

Elle lui désigna la porte qui les mènerait dans les entrailles de l’école et le laissa passer devant.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Carter Hall/Hawkman
Carter Hall/Hawkman
Super-Héros
Inscription : 07/05/2018
Messages : 575
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Stephanie Brown, Tula Marius
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
JSA
Justice League
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 1 Sep 2019 - 22:24
Zatanna proposait d'enfermer l’Épouvantail dans la zone Fantôme, solution radicale puisque si on lui retirait son anneau Scarecrow ne comptait plus parmi les ennemis les plus dangereux de la Terre. Pourtant, Hawkman n'avait rien contre cette idée, cela ferait toujours un criminel en moins dans la nature. Barbara donna plusieurs indications sur les derniers mouvements effectués par leur ennemi ainsi que quelques pistes pour le déstabiliser. Pas grand chose, mais ils trouveraient peut-être de quoi en faire... Enfin plutôt les illusionnistes que les bourrins de la bande. Conner leur fournit ensuite quelques détails sur la ville de Métropolis. Et plus précisément que l'un des quartiers de la merveilleuse ville de demain... Eh bien était bien moins flamboyante qu'on ne pourrait le croie dans certains de ses quartiers. Hawkman hocha la tête. Même la ville de Demain avait sa part d'ombre.
Une ombre bien pratique pour le maître de la Peur.

Étonnamment, la chauve-souris n'intervient pas... Du moins pas comme à l'accoutumée. Pas comme un chef comme il avait l'habitude de le faire. Il se contentait d'apporter d'autres pierres à l'édifice. Crane s'était donc réfugié dans une école. Comme il voudrait. Cette école serait donc le lieu du combat. Comme il faisait nuit, il ne devrait pas y avoir de civils à protéger à l'intérieur. Il était prêt à partir et à ouvrir la voie autant qu'il le pouvait avec Wonder Woman. Elle était une guerrière autant que lui, et irait aussi loin qu'elle le pourrait. Jusqu'à Scarecrow.

Les ordres sont néanmoins distribués à chacun et tout le monde se prépare pour l'opération qu'ils allaient menés. Une opération clandestine pour la justice. Une justice moquée par ceux-là même qu'ils allaient chercher à protéger en se chargeant de l’Épouvantail. Zinda positionne l'appareil au-dessus de l'école et Carter a envie de la féliciter un peu.

-Bien joué Rocket.


Il n'était pas inquiet quant à l'idée de violer les lois. Les premiers mystery men l'avaient fait jadis... Et il lui était arrivé au court de ses multiples vies d’œuvrer contre les lois d'un pays ou d'une personne pour une cause qu'il pensait juste. La justice avait bien des visages et il était surtout celui que les gens préféraient voir... Quitte à ce qu'il ne soit qu'un reflet déformé de la véritable Justice. Celle pour laquelle leur groupe s'était réuni. La seule qui valait vraiment la peine que l'on se batte pour elle même contre ceux que l'on voulait protéger.

Il se tourne vers Diana au moment où elle lui remettait un bout de son lasso de vérité. Un présent très précieux au vu de l'importance et de la puissance de l'objet. Carter acceptait et reconnaissait la portée du geste accomplit par la guerrière.

-J'en prendrais soin.


Une fois l'Amazone partie, Hawkman se tourna vers le reste de la troupe. Certains avaient encore des doutes et des peurs en eux.

-N'oubliez pas. L'important ce n'est pas de ne pas avoir peur ou de ne pas douter. C'est de savoir surmonter tout ça pour continuer à aller de l'avant. Allons-y.

La dernière phrase était prononcée à la française, tandis qu'Hawkman déplia ses ailes et sauta à travers la trappe pour rejoindre sa sœur d'arme qui s'apprêtait déjà entrer dans l'école. Discrètement. Carter eut un ricanement.

-Tout le monde sait que je suis la discrétion incarnée Wonder Woman.

Et le duo pénétra donc dans l'école où s'était réfugié le Maître de la Peur de Gotham. Qui les attendaient peut-être. Et qui, quoiqu'il en soit, ne tarderait pas à entrer en action pour les accueillir !

***

Alors que le groupe d'assaut s'est élancé vers l'école où s'était réfugié Scarecrow, Zinda, Bruce et ceux qui étaient peut-être restés à l'intérieur entendent soudain bruit sourd. Deux objets venaient de se plaquer contre le carlingue du Flying Fox. Puis ils peuvent entendre des bruits étranges comme si quelque chose s'enfonçait dans la coque. Le vaisseau fut ensuite violemment secoué dans tous les sens, projetant impitoyablement les occupants de part et d'autre avant

-Vous vous pensiez vraiment capable de rester inaperçu ? Pauvres petites choses. Giganta va s'occuper de vous et vous briser !

Giganta maintenait le Flying Fox entre ses deux énormes mains et secoua l'engin dans tous les sens comme s'il s'agissait d'un vulgaire jouet pour enfant. Puis, d'un mouvement puissant, elle envoya le véhicule et ses habitants se crasher plusieurs mètres plus loin, sur un immeuble de Suicid Slums. La géante marcha ensuite à grandes enjambées vers le Flying Fox afin de poursuivre son oeuvre de destruction. Afin de détruire ceux se trouvant dans l'avion !


[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur Latest?cb=20140416202228

[-Hawkman écoute les paroles d'Oracle et de Conner
-Carter se prépare au combat
-Il essaie d'encourager les troupes
-Au sol, Hawkman passe devant pour entrer dans l'école
-Pendant ce temps Giganta s'empare du Flying Fox
-Elle le secoue, brutalise les occupants du vaisseau avant de balancer le tout au loin

Précision supplémentaire : Ceci peut-être considéré comme une mini-relance, ceux qui ont déjà posté sont autorisés à le refaire si l'envie leur reprend. La grosse relance est toujours prévue pour le 11 septembre et Scarecrow est toujours invité à poster pour essayer de ralentir ceux qui se dirige vers lui. Bonne chance.]


***

Spoiler:
 

Merci Tim pour la signa ^^
Revenir en haut Aller en bas
Bruce Wayne
Bruce Wayne
Super-Héros
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1555
DC : Mister Miracle ; Ray Palmer ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman brisé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
JSA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 2 Sep 2019 - 11:33
Et cela commence.
La Justice League se déploie ; l’équipe se lance.

Le plan est figé, annoncé. Par le général, incarné ici par Batman.
Modifié, affiné ; par les lieutenants, les meneurs. Wonder Woman et Hawkman.
Et ça fonctionne.

Même si Bruce demeure hanté, rongé de ne pas bondir dans l’action. Même s’il sent que son corps se crispe, alors que les premiers événements s’enclenchent. Même s’il sent, aussi, une forme de peur et de rage glisser dans son corps, tandis qu’il entrevoit l’arrivée de Giganta – trop rapide, trop forte, trop puissante pour être stoppée.


« Hrm. »

Le Chevalier Noir grogne, puis s’accroche à l’un des multiples leviers du Flying Fox ; l’appareil est entre les mains de Giganta.
Un piège.


« Zinda. »

C’est évidemment un piège.

« Le Flying Fox a tout ce qu’il faut pour une bataille aérienne. »

La Tactical Batsuit lui offre quasiment les capacités qu’il avait quand il était jeune ; Bruce se reprend, et reste accroupi sur un pan du Flying Fox, toujours maltraité.
Ça va. Ça va aller.


« Give ‘em hell. »

Un léger clin d’oeil accompagne son sourire engageant ; il lance. Il veut la lancer.
Pour qu’elle gère. Pour qu’elle s’occupe de cette menace.
Seule.


« Humf. »

Il soupire, alors que Giganta continue ses basses œuvres ; il n’est pas à l’aise.
Il n’est pas habitué, à gérer ainsi. A laisser faire.
Mais il le doit. Il le faut.
Il l’a promis.
A Selina. Aux autres, aussi ; mais surtout à Selina.

Ses pensées s’évaporent, ainsi. Elles se dispersent.
Pour un instant, le Batman est ailleurs.
Pour un instant, son esprit quitte le combat car il fait confiance à son équipe – et se fige ailleurs ; chez lui. Avec elle. Avec eux.
Il sourit.

« Grrr… »

Mais cela ne dure pas ; car il l’entend.

« Rrrrrrh… »

Derrière lui.

« Grrrhgrrraaah… »

Elle.
Qu’il reconnaît, avant même de se retourner ; elle, oui.

Celle que Giganta a fait venir. Celle qui s’est glissée dans le Flying Fox par surprise. Celle qui fait partie du plan ; du piège.
Elle.

[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur Latest?cb=20171019185051
Cheetah.
Barbara Ann Minerva ; ancienne chercheuse, ancienne amie de Diana.
Damnée, maintenant.

« Grrrr ! »

Bruce la plaint ; Bruce compatit.
Mais Bruce sait.
Elle veut du sang. Elle veut tuer. Elle est venue là pour cela.
Et lui… lui n’a plus sa force d’antan ; mais il a son armure.


« Tu diras à Lex Luthor, quand ton visage cessera d’être boursouflé, quand tes dents auront repoussé… »

Il se tient, encore ; car Giganta continue. Il se tient, et il parle.
En la fixant.
En laissant Zinda faire. En fixant Cheetah.
En se préparant. Au pire.


« Tu lui diras que je viens. Pour lui. »

Il parle haut ; il parle fort.
Il parle trop, peut-être – mais Bruce en a besoin.
Et il se lance.

[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur Maxresdefault
Contre Cheetah.
Avec la Tactical Batsuit ; ça va aller. Ça doit aller.
Il en est persuadé.

Mais.
Mais ce n’est pas ce qu’il se passe.

Les premiers coups sont échangés – et Batman comprend ; Cheetah est forte.
Cheetah a été améliorée.
Cheetah est plus forte. Cheetah est plus rapide. Cheetah est plus rapide.
Et lui…
Lui gère. Lui pare. Lui n’arrive plus à attaquer. Lui veille au plus pressé.
Et lui…


« Ack ! »

Lui est touché.

« Ha ! »

A de nombreuses reprises.

« Hughn ! »

A de multiples endroits.

« Nah ! »

Avec les griffes de Cheetah, améliorées, qui percent l’armure.
Qui percent… la chaleur.


« Rah ! »

Et le pire arrive.
Bruce manque une occasion ; il perd sa concentration.
Il saigne. Il souffre.
Et Cheetah… Cheetah se lance.

Cheetah lance l’attaque préparée avec Lex Luthor ; contre Bruce.
Déjà affaibli. Vulnérable.
Touché.

[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur ImpureElasticErne-size_restricted
Brisé, maintenant.
Massacré.


« … »

Sa bouche s’ouvre ; mais aucun mot ne s’en échappe.
Il ne peut plus.
Il n’y arrive plus.
Il est blessé. Il est brisé. Il est anéanti.

Cheetah l’a vaincue.
Et, avec un sourire horrible, prédateur, elle s’empare de lui – et grogne, en gloussant.

« Je le dirrrrrais à Lex. Que tu viens.
Mais, aussi… que tu as du retarrrrrd. Grrr ! »


Elle le lance ; elle le projette.
Par la vitre latérale du Flying Fox.
Bruce est projeté. Bruce est propulsé en dehors – et s’écrase dans un immeuble à proximité ; brisé. Vaincu. Anéanti.

Cheetah, alors, se tourne vers Zinda ; se lèche les lèvres.
Un de moins.
Place aux autres…


(HJ/ Résumé rapide :
- Batman laisse Wonder Woman et Hawkman gérer ;
- Batman s’accroche quand Giganta attaque, donne une indication à Zinda ;
- Batman voit que Cheetah a été envoyée, et Giganta est une diversion ;
- Le combat est lancé, mais Cheetah a été améliorée – et est trop forte pour un Batman affaibli. Elle le massacre ;
- Batman est vaincu, et expulsé du Flying Fox, pour s’écraser contre un immeuble ;
- Cheetah veut maintenant s’occuper de Zinda. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Barbara Gordon
Barbara Gordon
Super-Héros
Inscription : 21/03/2019
Messages : 91
DC : Catwoman / Hawkgirl / Mera
Localisations : tour de l'horloge
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 2 Sep 2019 - 15:37
BARBARA&
LA JUSTICE LIGUE SECRETE

TERRIFIER LE MAITRE DE LA PEUR
Okay, les hostilités sont lancées et moi, pendant que toute la troupe accorde ses violons avant le grand bal, je surveille les différents points sur la carte qui nous semblent les plus intéressants. J'ai pris soin de mettre les Suicide Slums bien en évidence puisque tout le monde s'accorde à dire que c'est par là qu'il va falloir creuser. Je les écoute avec la plus grande des attentions et lorsque que Bruce me demande d'utiliser les appareils du Flying Fox pour surveiller la zone, je ne me fais pas prier pour lancer les protocoles de surveillance. "Les premiers scans sont en cours boss." Les yeux rivés sur mes écrans, je surveille les environs, prête à noter tout ce qui me semble bizarre. Mais pour le moment, il n'y a rien à signaler, ce qui est déjà une bonne nouvelle... même si, quand on connaît parfaitement ce genre de mission, on sait très bien que le calme ne veut pas forcément dire que tout va bien se passer... Je me mord les lèvres, prête à agir si quelque chose de bizarre apparaît mais non, pour le moment, c'est le calme plat. Dans le jet, tout le monde est en position et c'est Diana et Carter qui sont les premiers a lancer les hostilités. Après quelques mots d'encouragements pour les "jeunes" recrues, les deux héros sautent de l'appareil en vol. Je profite pour leur glisser quelques mots d'encouragement, qu'eux seuls peuvent entendre. "Bon courage à tout les deux !" Mon attention se reporte ensuite sur ceux qui sont encore dans l'avion et là, quelque chose attire mon regard sur l'écran. Un truc, grand, imposant, s'avance vers le jet et ça ne me dit rien qui vaille. Forcément que c'était trop beau ! Ils viennent de se fourrer dans un piège et se sortir de là risque d'être compliqué. "Sortez de là, elle va vouloir vous attraper !" Trop tard... Giganta vient de s'emparer de l'appareil comme si elle s'emparait d'une vulgaire mouche en plein vol. Elle secoue l'engin comme un vulgaire mouchoir de poche, secouant au passage toutes les personnes encore à bord. Je m'adresse alors à Zinda pour lui donner quelques ordres sur la marche à suivre. "Zinda, met le flying à pleine puissance et pousse le ! On va voir si elle aime qu'on lui crame le visage !" Je sais que ce n'est pas grand chose, mais il faut trouver rapidement une solution si on veut éviter que cette mission soit un vrai fiasco dés les premières minutes. Je suis tellement occupée à surveiller les écrans, la progression de Wonder Woman et de Hawkman pour me rendre compte que Bruce, Batman est au prise avec une ennemie qui ne m'avait pas spécialement manquée. Cheetah... Je sais d'avance que le combat va être compliqué pour le justicier. Cheetah est rapide, elle est rusée et Bruce n'est pas en pleine possession de ses capacités pour la vaincre. J'assiste totalement impuissante à un combat dont l'issu ne fait pas de doutes. Les mains plaquées sur le visage, je vois les signaux vitaux de Bruce faiblir petit à petit alors qu'il est littéralement envoyé sur un immeuble, comme un vulgaire bout de bois. Je me met à hurler alors dans la radio pour que les 4 personnes restantes dans le jet, lui apporte de l'aide. "Conner, Zatanna, allez le protéger ! Il ne doit pas rester seul !" Je donne aussi quelques ordres à Diana et Carter. "Diana, Carter, surtout ne vous arrêtez pas, il ne faut pas perdre l'objectif de vue. C'est compris ?"Mon visage se ferme, je serre les dents et j'essaye de ne pas m'imaginer le pire alors que je vois les signaux de Bruce devenir de plus en plus faibles. "Rose et Jade, faites vous plaisir ! Réglez lui son compte à cette sauvage !" Encore une fois, je suis frustrée... Frustrée d'être dans ce fauteuil, ici, alors que mes amis ont besoin de moi... Les choses auraient peut-être pu être différentes si je n'avais pas été dans ce fauteuil, si j'étais encore Batgirl...
Pando



HRP:

- Barbara obéit aux ordres de Batman et lance les appareils du Flying Fox pour surveiller les environs.
- Elle demande à Zinda de pousser le Flying Fox a fond pour brûler Giganta.
- Barbara assiste impuissante à la chute de Bruce provoquée par Cheetah.
- Elle ordonne à Conner et Zatanna de lui apporter un soutien et de le mettre rapidement à l'abri pendant que Rose et Jade doivent se charger la femme félin.
- Diana et Carter, ont quant à eux l'ordre de poursuivre coûte que coûte.


[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur Babs10
Revenir en haut Aller en bas
Jennie-Lynn Hayden / Jade
Jennie-Lynn Hayden / Jade
Super-Héros
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4718
DC : Tara Markov et Harley Quinn
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 2 Sep 2019 - 15:52
Et en quelques instants un plan bien ficelé venait de voler en éclat, alors que Batman était projeté hors de l'appareil, pour aller s'écraser au sol ; alors que le Flying Fox n'était plus qu'un jouet entre les mains de Giganta ; et alors que Cheetah était sur le point d'étriper leur pilote...

Jade se redressa brusquement, mise au sol qu'elle avait été par les chahuts de l'appareil. Elle se redressa brusquement et vint s'interposer entre l'ennemie et Zinda.

Zinda savait piloter. Zinda était la garantie qu'ils seraient sains et saufs et qu'ils pourraient repartir comme ils étaient venus.

Jade ignorait comment faire voler quoique ce soit d'autre qu'elle même.

De même, elle était nulle au corps à corps.

Ainsi qu'en tactique.

Elle n'avait que peu de courage.

Elle avait peur d'avoir mal. Elle avait peur d'être blessée et de mourir.

Elle était grosso modo une fille superficielle et ordinaire.

Normalement, Cheetah ne devrait en faire qu'une bouchée.

Pourtant, il y avait un truc au monde que Jade savait faire et c'était manipuler la Starheart.

Contrairement aux Green Lanterns qui avaient du mériter leur anneau, elle, elle l'avait eu à la naissance. Il coulait dans ses veines.

Et elle n'allait pas crever à. Ni voir le cockpit de l'appareil se teinter de rouge après que Zinda se soit faite éventrer.

"Cheetah..." marmonna méchamment Jade en confrontant la créature mi-femme, mi-félin.

Jade leva le bras et lâcha une rafale de Starheart directement dans le ventre de la créature. Il fallait la tenir à distance.

Puis, elle doubla son geste en tenta de matérialiser quatre poings verdâtres pour enserrer les chevilles et les poignets de la furie.

Et puis, elle commandera, tout simplement, à ses matérialisations de balancer par dessus bord et au loin la vile créature.

Il n'était plus l'heure de mettre des gants.

[HJ /

- Jade a été bousculée par l'intervention de Giganta et choquée par celle de Cheetah
- Jade s'interpose entre Cheetah et Zinda
- Jade tire un faisceau de Starheart en direction du ventre de Cheetah
- Jade tente immédiatement de matérialiser 4 poings verdâtres pour enserrer les chevilles et les poignets de la vilaine et de la balancer loin et hors de l'appareil dans les airs

/ HJ]


[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur 1499654783-jade-sign-03
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Zinda Blake/ Blackhawk
Zinda Blake/ Blackhawk
Super-Héros
Inscription : 17/11/2018
Messages : 265
DC : Mr Freeze/Sandman/Silver Banshee/Polaris
Situation : Agente du GCPD
Localisations : Gotham City
Groupes : Birds Of Prey
[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 3 Sep 2019 - 1:15
Spoiler:
 

Quand Zinda avait débarquée Wonder Woman et Hawkman celui ci la gratifia d’un petit surnom qui lui rappelait des conversations qu’ils avaient pu avoir à Blackhawk Island.

“Easy peasy Drax.”


Un sourire aux lèvres elle faisait remonter l’appareil s’imaginant à tord que personne ne les avait remarqués. Ni Zinda qui surveillait les caméras autour du Flying Fox, ni Barbara qui avait bien plus d’écrans de contrôle encore ne virent la mauvaise surprise arriver. Lorsque les deux mains de Giganta saisirent l’appareil ceci fit aussitôt réagir la Blackhawk.

“Qu’est ce que c’est?!?”


Zinda vit alors sur les cameras extérieures la géante qui s’adressait à eux avant de secouer l’engin et ceux à bord qui n’avait pas attachés leurs ceintures contrairement à elle. La gravité semblait changer à l’intérieur lorsque les objets étaient tantôt projetés d’un coté tantôt de l’autre. La casquette demeurant vissée sur sa tête seul la jupe de la pilote des Birds of Prey trahissait que tout était sans dessus dessous. Serrant les dents elle encaissait les G infligés par la vilaine. Elle avait vu pire.

Derrière elle Batman s’accrochait pour ne pas heurter les parois et lui disait d’engager le combat avec Giganta, finissant la phrase par un léger clin d’œil. Elle songea un instant qu’elle avait du rêver tant il lui semblait d’ordinaire partager plus avec Grumpy Cat qu’un type chaleureux, avant de se rappeler que non en fait: Elle ne connaissait rien de lui.

Elle retourna son regard sur les écrans et sélectionna l’armement, un canon M-61 Vulcain qui surgissait sous l’appareil. Un écran de visée ainsi qu’un manche posé sur un socle noir sortait à coté d’elle et elle posait aussitôt sa main dessus pour faire tourne la mitrailleuse commandée à distance, la pointant sur Giganta.


“Lâche cet avion bitch.”


Un tir continu de la gatling de vingt millimètres tirés à 6000 coups par minute venait toucher la géante alors que Barbara lui disait de faire pousser l’appareil pour la cramer. Sans réfléchir car elle lui faisait confiance Zinda baissa la commande et des flammes sortaient de l’arrière, gênant la vilaine qui finissait par envoyer valser l’appareil vers les immeubles des Suicid Slums. Parce qu’elle entendait des cris de fauve à l’intérieur Zinda se retourna en pleine tourmente pour voir Cheetah et Batman s’affronter. Mais ne s’attarde pas là dessus, son job à elle c’est d’éviter le crash. Pour dissimuler l’implication de cette Justice League, mais aussi et surtout pour protéger les gens qui vivent ici. Après une manœuvre complexe la pilote parvenait à redresser l’appareil qui arracha quelques antennes au sommet d’un immeuble.

Dans son appartement un petit vieux se leve pour frapper sa télé avec son chausson, sa femme demeurant assise sur le fauteuil avec le chien. “Je suis certaine que c’est parce que t’as donné ton wifi au voisin Francis, çà doit être lié!” Derrière la fenêtre une géante passe en courant dans leur rue en faisant trembler le sol. “ Mais non tu vois bien que c’est encore le voisin qui fais son linge!”

Soudain la vitre latérale de l’appareil se brise, Zinda se retourne pour voir que Batman n’est plus là et que Cheetah se tourne vers elle comme une lionne repérant une antilope dans la savane.


“ A moi!!!”

Cria t’elle dans son micro avant que Jade arrive pour la protéger, affrontant Cheetah. La blonde passait maintenant totalement à autre chose, ne se laissait pas accaparer par ce nouveau combat . Un obstacle à la fois, sa concentration pleine et entière sur chaque problème jusqu'à y trouver une solution C'était déjà un gros avantage d'être une femme et pouvoir faire deux choses à la fois restait à ne pas gâcher ce don de la nature en se crashant comme une gourde. Manœuvrant entre deux immeubles pour éviter que Giganta ne les attrape à nouveau elle réussissait à faire remonter l’appareil pour être hors de portée de leur poursuivante quand une voyant rouge d’alerte s’activait pour informer qu’un projectile était lancé. Avec une manœuvre d'évasion elle eu juste le temps d’esquiver une...

[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur Rco00414

"Vraiment ???"


...Ford? Oui c’était bien une Ford que la vilaine avait lancée dans les airs comme s’il eu s’agit d’une balle de tennis, manquant de peu de descendre un appareil dernier cris censé être invisible. Activant les aérofreins gauche elle augmentait la poussée à droite pour faire tourner l’appareil qui sembla drifter dans les airs. Celui ci était désormais tourné vers la géante qui arrivait sur le terrain vague où elle l’avait conduite; Pour ne pas avoir de ligne de mire obstruée, mais surtout pour éviter les pertes civiles. Elle appuya sur un bouton et de chaque coté de l’appareil sortaient des lance roquette multiple. Elle visa en oblique vers le sol et appuya sur la gâchette, faisait partir des dizaines de projectiles explosifs.

“Le voilà l’enfer.”



HJ:
Spoiler:
 


[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur Tumblr26
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba En ligne
Scarecrow
Scarecrow
Super-Vilains
Inscription : 05/05/2019
Messages : 57
Localisations : Gotham City.

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 7 Sep 2019 - 23:55
« Que se passe-t-il … ? » Jonathan lève son regard, intrigué, en direction de l'homme qui semble vouloir jouer le rôle de nouveau chef chez ces soldats de fortune, l'arrachant au passage à sa sordide contemplation de cette silhouette, droguée, apeurée, suppliante. Mais la réponse de cet individu est plus intrigante encore que sa simple arrivée dans cette pièce – une arrivée sans contrôle, animée par le choc, la surprise... l'inquiétude. Il n'avait compris que quelques mots. Par la fenêtre. Tout le reste n'était qu'un baragouinage incompréhensible... Qu'est-ce qui peut le déranger à ce point ? La cavalerie est déjà arrivée … ? Il recule d'un pas, avant d'entamer une petite marche jusqu'à la fenêtre. Il hausse alors un sourcil lorsque, arrivé dans le bon axe et après avoir bien libéré son champ de vision, il remarque que cette cuisse géante. « Ah … Ce n'était pas vraiment prévu au programme. » Quoique, pas de cette façon en tout cas...
Les mouvements de la géante ne sont pas sans raison... et cela, le thérapeute le comprend aisément. Tournant la tête vers l'homme, il hoche alors légèrement la tête. « Lloyd, que les hommes se préparent... L'ordre est plutôt simple, même pour vous... » Il approche alors du corps psychiquement torturé du précédent représentant, attrapant l'arme à feu... avant de l'exécuter.

« Tuez tous ceux qui entrent. » L'homme sort alors du bureau de l'ancienne direction de l'école, tandis que Crane observe le corps de son ancien associé. S'asseyant tranquillement sur le bureau, il ferme alors les yeux, ses mains ne tremblant à peine sur ses cuisses. Il imagine. Il entend même. Ses hommes qui préparent leurs armes. Ses hommes qui tendent à briser, peu à peu, le silence des lieux, tout comme Giganta. Maintenant qu'elle est là, maintenant qu'elle domine – littéralement – la zone, la simple idée que tout est possible s'accentue. Elle passe alors d'hypothèse probable à une réalité parfaitement concrète.

Une réalité à laquelle il s'est préparé. À sa façon. Avec ses armes.
Son esprit. Toujours lui. Qui murmure. Qui accompagne ses pensées.

Posant la main sur sa tempe, il laisse entendre un soupir. « Ô Batman... Es-tu là, toi aussi … ? Vas-tu me chasser pour ça ? » Un rire traverse ses lèvres. Il ouvre les yeux, il fait face à cette réalité, qui prend la forme de ce bureau... « Depuis quand jouons-nous à ce jeu-là... ? Tu sais... Tu sais ce que cette réalité... » Son rire empli lentement la pièce. Il fissure, à sa manière, ce silence. Ses hommes qui enfilent leurs masques à gaz, sans sentir les petites piqûres qui viennent s'enfoncer sans douleur dans la chair qui entoure leurs lèvres. L'excitation. L'adrénaline.

Car ils ont une chasse à effectuer. Tuez ceux qui entrent. Tuez ceux qui n'ont rien à faire là... La voix résonne dans le petit appareil qui leurs servent à communiquer entre eux, dans cette oreillette... Et Crane sombre dans le silence, alors que des hurlements commencent à résonner dans les couloirs. La folie s'empare du lieu, la folie devient la nouvelle règle... Et lorsque, par une simple pression d'un bouton, le système de ventilation s'active, laissant la toxine s'emparer des lieux... Attrapant son propre masque à gaz, son éternel masque à gaz, le Docteur Crane enfile alors ce dernier... Tout comme son gant si spécial... Il n'a pas toutes les réserves. Il n'a pas son trench-coat, ni ses vêtements décrépis. Non. Ce qui l'habille sont des vêtements sobres... des chaussures cirées... une cravate qu'il remet bien droite...
L'Épouvantail a t-il vraiment besoin d'un masque ? D'une tenue ? Non, ce dont-il a besoin... c'est simplement de la folie, de la peur. Décidant d'ajouter une dernière touche, il va devant l'ordinateur, connectant ce dernier au système d'enceinte de l'école. Puis, les voix commencent à résonner. Les insultes. Les sons. Les mots. Les appels. Ils sont si proches. Si lointains. Partout. Et ils attisent la folie. La peur. De ses associés.

Ses bras. Ses jambes.

Il ne peut reproduire Fear-World. Mais il n'a qu'à reproduire ce que son esprit est.
« Bien... Batman... Où qui que ce soit... » Il ne sait pas ce que Batman est devenu. Ce qu'il a préparé, même. Mais il est prêt. Approchant de la porte, il la pousse pour entrer dans le couloir, alors que les sons résonnent, encore et encore, sans origine autre que les enceintes. Les échos rendent ces sons encore plus difficiles à percevoir...

Et il avance. Jonathan Crane avance dans ces couloirs, bougeant lentement ses doigts armés de ces griffes... Il observe autour de lui.. Il passe à travers la folie.
« Quel mauvais enseignant je serai... » La lueur de son anneau pulse un instant, venant toucher l'esprit de certains des hommes plus proches... se nourrissant de leurs peurs... le faisant frémir... autant que cela fait bouillir sa propre toxine. « Si je ne punissais pas moi-même... les mauvais élèves... » La voix semble un instant plus instable, plus profonde.

La chasse est ouverte.

-----

Résumé
- Scarecrow a calculé la présence de Giganta et considère qu'il est possible que de la vermine est entrée sur son territoire.
- Il rend ses hommes complètement fou et dangereux. Un message pré-enregistré est répété, pour leur donner un objectif à travers leur état.
- La toxine est expulsée sous forme gazeuse par le système de circulation d'air.
- Des sons sont activés par le système d'enceinte de l'école. Pour ceux qui voudraient en connaître le type, merci de me MP. Ceci a pour but d'accentuer les effets de la toxine à travers un environnement parfaitement imprévisible.
- Concernant les actions à l'extérieur, il est concentré (et semble même assez absent, étrangement) sur la situation actuelle et ne connaît pas l'évolution à l'extérieur.
- Il décide de chasser les potentielles vermines et nourris son anneau de la peur de quelques uns des hommes rendu fou.


[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur Scarec14
Kit graphique fait par Conner, merci à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Conner Kent
Conner Kent
Admin
Inscription : 05/12/2016
Messages : 4384
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.
Justice League
[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 11 Sep 2019 - 5:58
En silence, Conner acquiesça aux consignes données.

Devoir patienter, rester en arrière, attendre son tour n'était vraiment pas fait pour lui. Oh certes, ce n'était rien comparé à une époque : il avait fait quantité d'efforts en ce sens - et si ce n'était pas encore parfait, il pouvait être fier du travail accompli.

Batman n'ignorait rien de cela - et pour le lui demander malgré tout, il devait de bonnes raisons ; ils s'étaient assez côtoyés pour ne pas en douter. Et puis, s'ils devaient continuer à agir dans l'anonymat pour un certain temps, ce ne serait pas un mauvais exercice.

Bien, répondit-il également à Wonder Woman alors qu'elle s'apprêtait à sortir.

Ce n'était pas elle qui menait les opérations, et il n'avait pas autant de raisons de l'écouter sans ciller que le Chevalier Noir ; mais s'il n'avait de dédain pour personne ici, elle faisait sans aucun doute partie de ceux pour qui il avait la plus haute estime. Assez, en tout cas, pour accorder du crédit à sa proposition.

Oh, il aurait pu descendre malgré tout - tous les mettre à terre avant qu'ils aient eu ne serait-ce que le temps d'ouvrir la bouche ; mais ce n'était pas le plan.
Et puis, force était d'admettre qu'une partie notable de ses pouvoirs n'étant pas faits pour la discrétion, à fortiori en cela qu'il partageait ceux du champion de la Terre, en restreindre l'usage aux moins voyants autant que possible restait préférable.

À nous, donc. fit-il en se tournant vers ladite Ravager, supposant qu'elle aussi serait disposée à faire ce qu'il leur avait été demandé. Déjà, sa vision s'affinait au-delà du possible, vers un niveau sans égal.

Comme il le constaterait bientôt, son « binôme » était une combattante expérimentée ; qu'elle que soit l'opinion qu'on avait d'elle, on ne pouvait pas lui retirer ça.
Et si elle était déjà d'une efficacité redoutable par elle-même, les indications claires et concises qu'il lui glissait dans l'oreillette la rendaient plus dangereuse encore.
Létale, même, aurait-il pu dire, s'ils n'avaient pas eu certains principes...

Maintenant, à vingt mètres sur ta droite...

Il n'eut pas l'occasion de finir cette phrase avant que le Flying Fox soit pris de soubresauts tout à coup - si violents que même lui en fut bousculé. Et pour cause : c'était la colossale Giganta qui jouait avec eux, ainsi que l'information ne tarda pas à se répandre.
Si cela ne lui avait personnellement pas fait grand mal, un instant fut toutefois nécessaire pour reprendre ses esprits - peut-être celui de trop. Car il n'y avait pas d'ennemi qu'à l'extérieur : il y en avait aussi un ici, avec eux - et sa proie était déjà choisie.

Conner se remit d'aplomb et fusa à toute vitesse - mais même ça n'était pas assez. Lorsqu'il arriva sur place, Cheetah avait déjà fait son office. Nul besoin d'avoir assisté à la scène : le sang sur ses griffes, l'absence de Bruce et le verre brisé en disaient assez long.

Les yeux incandescents et la rage au ventre, il se prépara à la faire payer - mais le grondement mourut dans sa gorge avant qu'il ait pu s'élancer. Oracle leur demandait d'aider Bruce, et c'était évidemment la première priorité - mais cela impliquait de ne pouvoir tordre lui-même le cou à la responsable, et la partie la plus vindicative de lui avait du mal à l'accepter.

J'y vais, se força-t-il à dire pour s'y obliger lui-même, un courroux mal réprimé dans la voix.

Et s'il se projeta bel et bien vers le carreau qu'avait traversé la chauve-souris... Il ne résista pas à l'envie de décocher un faisceau optique avant de la franchir.

Jade faisait de son mieux pour maîtriser leur agresseuse, mais tentait semble-t-il de la repousser avant toute chose. Pas lui ; il voulait lui faire mal.
Et c'était précisément le but du rayon écarlate qui traversa la pièce pour l'atteindre à l'épaule - concentré à l'extrême pour être sûr de lui trouer la peau, de la percer de part en part.

Conner n'était cependant déjà plus là pour jauger de sa réussite.
Il était à présent à l'air libre - et ce juste à temps pour voir une voiture voler dans leur direction. Or, si le Flying Fox s'en écarta d'une habile manoeuvre d'évitement, le clone, lui, n'appréciait que peu qu'on lui lance des véhicules au visage.
Plutôt que d'aller s'écraser piteusement au sol après avoir manqué sa cible, la Ford s'arrêta donc quelque part au milieu des airs - avant d'être aussitôt relancée en sens inverse avec une vigueur au moins égale, dans le but manifeste que la géante la reçoive en pleine tête.

Dégage ! aboya-t-il - mais si tentant qu'il aurait été de continuer à lui refaire le portrait à l'aide des automobiles parqués alentours, il avait mieux à faire.

Ayant finalement la voie libre, il se hâta de voler jusqu'à l'immeuble où Batman avait été projeté. Gisant dans son sang, celui-ci s'y trouvait toujours - et Conner ne put s'empêcher de grimacer ; super-vision ou pas, ses blessures n'étaient pas jolies à voir. Si grave que soit son état, le mental d'acier de la chauve-souris permettait cependant de présumer qu'il soit encore conscient.

Ne bouge pas, lui dicta-t-il en s'accroupissant à ses côtés pour l'examiner de plus près, avant qu'il ait pu réagir à sa présence d'une quelconque façon. Elle t'a pratiquement éventré. Si tu t'agites, tu vas répandre tes entrailles sur le sol. Ce n'était peut-être pas dit de la plus délicate des manières, mais Bruce n'aurait pas voulu qu'il prenne de pincettes de toute façon. Il lui adressa un regard soucieux, qui s'embrasa ensuite : Je vais devoir cautériser.

récapitulatif des actions:
 


« No cape. No tights. No offense. »
[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur 1562505922-sign-conner-v2
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman En ligne
Diana Prince/Wonder Woman
Diana Prince/Wonder Woman
Super-Héros
Inscription : 25/09/2017
Messages : 506
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz ; Koriand'r ; Poison Ivy
Situation : Actuellement recherchée par le gouvernement américain pour avoir continuer les activités de la JL après que le Président ait dissout cette dernière. Dirige la JL Secrète
Localisations : Ambassade de Themyscira, Gateway.
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 11 Sep 2019 - 20:42
Même de l’extérieur du Flying Fox, la scène était d’une extrême violence.

Giganta surgit de nulle part – une habitude quelque peu paradoxale quand on réfléchissait à la place qu’elle prenait actuellement – et son intervention fit mouche. Le Flying Fox n’avait plus rien du bijou de technologie entre ses immenses doigts, et elle causait grands dégâts en bien peu de temps. Diana et Carter se figèrent tous les deux sur le toit de l’école, à quelques centimètres à peine de la porte qui annoncerait le début officiel de leur assaut. Piloté par Zinda, le Flying Fox semblait déjà se redresser et reprendre le dessus, salve de tirs après jets de flammes, mais ils avaient vu aussi clairement l’un que l’autre que la menace ne résidait pas juste en la présence de Giganta. Aucun d’eux n’avait loupé l’éclair orangé qui s’était glissé dans le vaisseau en passant par le bras énorme de Doris Zeul.

« Barbara, » souffla Diana, horrifiée.

Barbara Minerva, archéologue et autrefois amie de Diana… désormais rongée par un mal ancestral, changée à jamais pour finalement devenir Cheetah, le terrible mélange entre une humaine, un guépard et une divinité païenne. Si quelqu’un devait l’affronter, c’était à Diana de le faire, et certainement pas à Zinda, Jade, Bruce ou qui que ce soit d’autre qui était resté dans le Fox. Mais si elle y allait, que se passerait-il ici-bas ? Que deviendrait l’affront contre Scarecrow ?

Même d’aussi loin, ils virent clairement Bruce se faire éjecter de l’appareil, et sa chute terrible donna à Diana l’impression que ses rétines brûlaient. Elle retint un hoquet d’horreur et fit un premier pas vers le bord du toit, et donc loin de la porte qui devait les mener jusqu’à Scarecrow. Scarecrow dont la menace n’avait jamais été à prendre à la rigolade, mais qui, maintenant qu’il était armé d’un anneau de Sinestro, était devenu un mal qui pouvait se révéler apocalyptique. Face à Bruce qui venait de tomber, Bruce, si … humain et mortel, face à l’incarnation divine d’un esprit rongé par la colère et la haine, Bruce qui venait de chuter.

Le cœur de Diana se stoppa dans sa poitrine. La décision à prendre était évidente, et le choix était fait pour elle par la nécessité et l’importance de leur mission. Ca n’en rendait pas l’application plus facile, bien au contraire. Quand elle reprit la parole, sa voix résonna alors dans les oreilles de chacun, dure et déterminée, comme devait l’être celle d’une générale de guerre. Car il ne fallait pas s’y méprendre : il s’agissait là de leur champ de bataille, et il fallait vaincre coûte que coûte.

« On continue, » dit-elle. « Ravager, Zatanna et Hawkman, avec moi dans l’école. Zinda, Jade et Conner, vous allez devoir vous occuper de Giganta et Cheetah. Oracle… » Elle jeta un long regard vers l’espace entre les deux bâtiments au loin où elle avait vu Bruce tomber, et son cœur se fendit. « Oracle, il est impératif de limiter les dégâts. La Secret Justice League doit rester dans l’ombre. Il faut que tu prennes le contrôle des services de secours et de la police, continue de dissimuler notre existence comme tu le peux. »

Elle se tourna et échangea un regard avec Carter avant d’hocher la tête pour lui indiquer qu’elle était prête, malgré tout. Elle resserra inconsciemment les bracelets métalliques autour de ses poignets. Ils allaient tous leur faire payer cet affront.

Carter ouvrit la porte et Zatanna se mit en position derrière eux. Rose étant déjà à l’intérieur, ils n’étaient que trois à entrer par là.

« Et surtout, sauvez-le, » rajouta-t-elle dans un murmure. « Sauvez-le, je vous en prie. »

Oracle avait tout un protocole en cas de blessures pour le Batman, Diana n’en doutait pas. Elle saurait quoi faire. Mais plus important encore que la protection de son identité, c’était la protection de sa vie. Quand elle entra dans l’école, ce fut avec lourdeur et chagrin mais elle savait qu’ils faisaient ce qu’il fallait. Ca n’en rendait pas pour autant l’application aisée, loin de là.

Son visage se ferma et elle s’avança dans l’obscurité de l’école, flanquée par Zatanna et Carter.




Quand Zinda reçut l’ordre de Diana, elle venait à peine de récupérer les pleins contrôles du Flying Fox pour engager un terrible face à face façon Western avec son amie. Le choix du terrain était judicieux, car le terrain vague brillait par sa longueur et l’absence de civils – de même, il était encadré par les hangars et entrepôts des Suicide Slums et les habitations les plus proches se trouvaient dans le dos de l’appareil. Un choix donc réellement intelligent, mais qui n’était certainement qu’une solution temporaire car Giganta se tenait devant l’appareil, immense et prête à se ruer en avant, et son pied seul occupait la moitié du terrain. La contenir ne serait pas aisé certes, mais il était impératif qu’elle y parvienne avant que les dégâts ne soient trop nombreux… Giganta semblait avoir réalisé la même chose car elle fut soudainement prise d’une fureur terrible. Pas besoin d’être en pleine possession de son super cerveau pour comprendre qu’elle pouvait mettre des bâtons dans les roues de la Justice League de bien des façons ! Et si le Flying Fox était peut-être un peu trop dangereux (elle n’était pas prête d’oublier les tirs ou les flammes qui lui avaient noirci les cheveux) pour s’en approcher, on ne chasse pas les mouches qu’avec des mains ! Surtout qu’elle avait vu le mini Superman se tirer pour aller récupérer Batman : ce qui voulait dire qu’elle n’aurait plus de voiture à éviter !

Sacré Cheetah. Elle avait réussi.
Maintenant, c’était à elle.

Giganta se pencha donc pour s’empara de tout ce qui pouvait traîner – et dans un terrain vague des quartiers défavorisés d’une ville aussi importante que Metropolis, il y avait beaucoup de choses qui traînaient.

« Attrape ça, stupide mouche ! » hurla-t-elle de sa voix rauque et tonitruante.

Elle lança épaves après épaves. Quand elle fut à court de voitures abandonnées, elle passa à la cabane de tôles construites par les jeunes du quartier en guise de repaire et de lieu de rendez-vous. Vinrent ensuite les briques, les parpaings qu’elle lançait par poignée entière, les bouts de palissades même, et entre chaque tir, elle joignit une ou deux poignées de sable terreux, juste parce qu’elle sentait encore le roussi et que ça l’énervait quand vraiment beaucoup.

Et plus elle lançait, plus ça l’amusait, et plus terribles étaient ses prochaines munitions. C’était bien plus amusant que de se faire tirer dessus. Tellement qu’elle finit par éclater d’un rire déformé par la taille de ses cordes vocales et qui n’en finissait pas. Giganta n’était peut-être pas la scientifique qu’elle pouvait être sous cette forme-là, mais nul doute que le talent pour la voltige de Zinda ne suffirait pas ! Fort heureusement pour elle, le Flying Fox et le compte en banque de Bruce Wayne, elle n’était pas seule à bord de l’engin. Peut-être qu’il y avait bien plus de talent dans l’appareil que Jade ne semblait le penser.

Et pendant ce temps-là, Giganta riait, riait et riait encore, tant sa victoire lui semblait évidente, et tant c’était amusant !


Conner, lui, ne put bénéficier du rire éraillé de la géante que de loin – bien que son ouïe exceptionnelle lui permette malheureusement d’en capter chaque grincement désagréable. Les paroles de Wonder Woman lui arrivèrent à l’oreille alors qu’il était déjà concentré sur la survie de Bruce Wayne. Ce dernier avait en effet résisté au choc – au premier abord seulement – car si sa conscience surentraînée le força à lutter contre l’inconscience et l’obscurité qui, peu à peu, dissolvait les couleurs dans son champ de vision, il y a des limites à ce qu’un homme peut endurer et l’inconscience finalement l’avala entièrement. D’aucuns diraient que cela est certainement pour le mieux, mais inconscient ou pas, les blessures provoquées par Cheetah restaient terrible et le sang, lui, ne s’arrêtaient pas de couler. C’était alors qu’il faisait face à cette vérité que Conner décida de passer lui aussi à l’action.

Son intervention réduisit nettement la perte de sang du blessé, mais la concentration nécessaire l’avait détournée de ce qui l’entourait un brin trop longtemps, et il fut rapidement rappelé à l’ordre par une voix qui s’éleva des débris tout autour d’eux comme un ronronnement en plein cœur du silence.

« Petit garrrrçon… » fit la voix, joueuse et moqueuse. « Tu es bien dépassé, ici. Tu es bien dépassé tout court. »

Quelques graviers roulèrent au sol derrière Conner tandis que la voix laissait échapper un petit éclat de rire amusé. L’identité de sa propriétaire était évidente. Cheetah n’aimait pas qu’on lui donne des ordres, mais elle aimait le chaos créé par la Doom Patrol, et surtout, elle aimait prendre le dessus sur tous ces héros qui n’avaient eu de cesse de la rabaisser ces dernières années. Lex Luthor l’avait choisie elle pour cette mission, et elle en était ravie – elle avait hâte de goûter au sang du minable clône de Superman !

« Lex Luthor m’a parlé de toi, » reprit-elle. Elle apparut finalement au sommet d’une montagne de débris, à quelques mètres seulement de Conner et Bruce – toujours inconscient. « Et notamment de ta vulnérabilité à la magie. » Elle sourit de toutes ses dents ; une version carnassière et terrifiante d’un geste pourtant si humain. « Hors, je suis… et bien… On peut dire que je suis ton pire cauchemar. »

Elle bondit. Si sûre d’elle et de sa vitesse. Elle était Cheetah, par tous les Dieux ! Magie et divinité étaient en elle… sans compter que Lex Luthor lui avait fait quelques cadeaux avant de l’envoyer à dos de Giganta mener cet assaut.

Elle se propulsa dans les airs. Quelque chose de métallique tomba à ses pieds. L’objet, qui s’avéra être une grenade, explosa presque immédiatement pour laisser s’échapper un nuage verdâtre dont Conner reconnaîtrait rapidement les effets néfastes.

Oh, elle était impatiente de voir ce qu’il ferait maintenant, tandis que ses poumons avalaient particules de kryptonite après particules de kryptonite. Elle espérait qu’il se débattrait et qu’il continuerait à vouloir protéger le Chevalier de Gotham. Oh oui, elle l’espérait. Car une chasse n’est réellement amusante que quand la proie se débat …




A l’intérieur de l’école, peur et horreur régnaient. Les sons, les formes même – tout était déformé. Armée du Lasso, Diana était plus ou moins imperméables à l’influence si étendue de l’Epouvantail, mais ça n’en rendait pas moins la vision des longs couloirs plongés dans l’obscurité et comme hanté par le nuage lourd de gaz qui s’y répandait inquiétante. Elle entendait clairement les hurlements de folie, les voix éraillées par la peur pure qui habitait leurs propriétaires. Jonathan Crane savait qu’ils étaient là, la discrétion n’était plus nécessaire.

« Trouvons-le. » Elle posa sa main sur l’oreillette sans lâcher le couloir des yeux. Ils venaient d’entrer et les ennemis n’étaient pas encore là, mais plus ils attendraient et plus ces derniers se disperseraient. Il faudrait avancer, et vite. « Ravager, ta position ? Nous sommes entrés. »

Elle se tourna ensuite vers Zatanna et posa sa main sur son bras. Dans le meilleur des plans, la magicienne ne serait pas entrée en contact avec le gaz toxique. Elle était bien trop puissante pour qu’ils puissent se permettre de la perdre en faveur d’hallucinations qui pourraient se retourner contre eux.

« Tu as dit pouvoir modifier la réalité, n’est-ce pas ? » Elle fit en sorte que le Lasso enroulé autour de ses bras soit en contact avec la peau de Zatanna, pour lui offrir le répit dont elle pourrait avoir besoin pour pleinement se reprendre. « Déchaîne-toi. Il a empoisonné ses hommes et nous pouvons nous en servir à notre avantage. Faisons leur encore plus peur. Faisons leur peur à tous. »

Elle se tourna vers Carter et lui fit signe d’ouvrir le chemin tandis qu’elle continuait de sécuriser Zatanna.

L’assaut venait de commencer, et ils n’avaient pas le luxe d’échouer.
Trop de choses étaient en jeu.




Et au loin, les sirènes de police, déjà, retentissaient. Les Suicide Slums n’avaient jamais été une priorité, mais il ne s’agissait plus juste d’une zone pauvre. Non. On parlait de géant, on parlait d’avion haute-technologie. On parlait de Justice League. Les priorités avaient changés.



[Bonjour à tous ! Voici donc la relance officielle de la mission JL.

- Diana assiste à l'attaque du Flying Fox, impuissante. Elle réalise alors qu'elle est face à une décision de la plus haute importance : continuer ou abandonner et rapatrier Bruce et le reste de l'équipe. Consciente de ce qui est en jeu, elle décide de continuer l'assaut.
- Elle redirige ainsi Zinda et Jade contre Giganta et supplie plus ou moins Conner de sauver Bruce.
- Accompagnée de Zatanna, Ravager et Hawkman, elle pénètre dans l'école.

Pendant ce temps-là, du côté de Jade et Zinda:
- Le Flying Fox se retrouve face à face avec Giganta. La manipulation de Zinda pour l'attirer le plus loin possible des biens publics et des civils a fonctionné. Ceci dit, il devient vite évident qu'elle fera de toute façon beaucoup de dégâts et qu'il sera dur de la contenir.
- Giganta passe à l'attaque et se met à lancer tout ce qui lui tombe sous la main droit sur l'avion. Voitures, débris, matériaux, poignées de sable... tout y passe !

Du côté de Conner :
- Bruce perd connaissance mais il parvint à cautériser un maximum de plaies et à diminuer la perte de sang... pour le moment.
- Car, rapidement, il se rend compte que quelqu'un d'autre se trouve dans les débris avec eux ! Cheetah chasse, en effet. Elle le nargue, furieuse qu'il ait pu la toucher et ravie à l'idée de lui prouver qu'elle est plus puissante que lui.
- Elle bondit finalement sur lui après avoir libéré un gaz à base de kryptonite créé par Lex Luthor.

Du côté de Ravager, Zatanna, Hawkman et Wonder Woman :
- Diana indique à Ravager qu'elle peut venir les rejoindre au point de rendez-vous.
- Le décor donne une assez bonne idée de ce qui les attend.
- Elle protège au mieux Zatanna et demande à cette dernière de retourner les peurs qui hantent l'école contre les hommes de Scarecrow et de, littéralement... terrifier le maître de la peur

Oracle :
- Après les demandes de Diana, Oracle est chargée de faire ce qu'elle peut pour garder sous contrôle ce qui fuitera de cette intervention : médias, services de secours et police, elle doit gérer ce qui se saura de cet incident afin de garder la Secret Justice League... secrète.

Evidemment, notre cher Scarecrow peut poster à tout moment pour vous mettre autant de bâtons dans les roues qu'il ne le souhaite...


Vous avez jusqu'au samedi 21 septembre pour répondre.
Bon jeu, bonne chance à tous. N'oubliez pas que cette mission doit être un succès ! zéro pression ]
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Zinda Blake/ Blackhawk
Zinda Blake/ Blackhawk
Super-Héros
Inscription : 17/11/2018
Messages : 265
DC : Mr Freeze/Sandman/Silver Banshee/Polaris
Situation : Agente du GCPD
Localisations : Gotham City
Groupes : Birds Of Prey
[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 15 Sep 2019 - 16:33
Giganta n’était pas tombée sous la tempête de roquettes que le Flying Fox avait déchaînée sur elle. Au contraire elle riait, lançant tout ce qui lui passait par la main sur l’appareil qui était pour elle aussi visible qu’un avion publicitaire qui traînerait derrière lui la banderole“ Tu veux m’épouser Cindy? Kevin ” au dessus d’une plage de la cote d’azur.

Lady Blackhawk enchaînait les manœuvres pour éviter tout ce qu’elle pouvait lui envoyer mais si l’appareil était maniable il n’en demeurait pas moins volumineux, et peu propice à se prêter au jeu de l’esquive d’objets aussi gros et lancés avec une telle précision surtout. Pas mal d’entre eux eux la touchèrent mais ne suffiraient pas a endommager l’engin mais certains pouvait mettre en danger les habitants des Suicide Slum. Tout en manœuvrant la pilote fit l’inventaire de a situation.

L'appareil est sous un feu nourri d’une DCA très spéciale. Il entre dans la catégorie des porteurs et non des appareils taillés pour le combat mais n’est pas furtif. Il a déployé au sol plus d’effectifs capable de voler ou se téléporter que d’effectifs ayant besoin de lui et ils peuvent donc s’extraire facilement de la zone sans son aide. Ses armements sont inefficaces contre Giganta. L’appareil ne doit surtout pas tomber au sol sans quoi il risquerait de laisser suspecter l’implication de la Justice League pourtant interdite. C’était tout vu, il fallait dégager de là. Zinda tira un missile Air-sol sur Giganta pour la distraire puis gagna de l’altitude en poussant les gaz pour filer hors de portée de ses projectiles.

“Le Flying Fox ne sert à rien ici si ce n’est a servir de cible à la géante, je quitte la zone.”

Parce que la première mission d’un aviateur qui survolait le territoire ennemi c’était de rentrer avec l’appareil et vivant. Qu’elle ne pouvait utiliser le Flying Fox comme arme offensive et qu’il ne servait à rien comme moyen d’extraction, ses alliés disposant déjà de tout les pouvoirs nécessaires à cela. Superboy ramènerait Batman blessé à l’abris bien plus vite que l’engin, Hawkman pourrait transporter Ravager, voir même Zatana téléporterait tout ce beau monde. Elle se tournait vers jade.

“Jade comme l’ennemi semblait nous attendre et peux nous voir il n’est pas impossible qu’il essaie de nous intercepter même en altitude, tu peux couvrir la retraite au cas où on se ramassait des attaques à distance ou des vilains?”


Elle gardait son calme car paniquer ou céder aux provocations de Giganta n’apporterait rien. Elle réagissait en pilote de guerre car c’était pour faire ce job qu'on l'avait recrutée. Des héros elle en avait vu beaucoup trop mourir dans le ciel. Les as eux, ne se reposaient pas que sur leurs compétences de pilote. Ils devaient jauger une situation et l’intérêt d'engager leur coucou dans le combat.


HJ:
Spoiler:
 


[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur Tumblr26
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba En ligne
Barbara Gordon
Barbara Gordon
Super-Héros
Inscription : 21/03/2019
Messages : 91
DC : Catwoman / Hawkgirl / Mera
Localisations : tour de l'horloge
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 16 Sep 2019 - 13:58
BARBARA&
LA JUSTICE LIGUE SECRETE

TERRIFIER LE MAITRE DE LA PEUR
Garder son sang froid et ne pas se laisser emporter par mes émotions et par tout ce qu'il se passe là-bas, sur place. C'est toujours ce que je me suis répété sans cesse, à chaque fois que je partais en mission, sous mon costume de Batgirl. Seulement voilà, à la différence de maintenant, avant, j'avais toutes mes capacités pour pouvoir gérer les situations alors qu maintenant, je suis bloquée dans ce maudit fauteuil sans avoir la possibilité de faire autre chose que de taper sur un clavier pour aider. Je donne quelques ordres, pour gérer au mieux la situation, je n'aime pas ça, je n'ai jamais eu l'âme d'une leadeuse. J'essaye de ne pas succomber à la panique et à la frustration mais à cet instant précis, je m'en veux de ne pas pouvoir quitter ce maudit fauteuil pour de bon ! Je sais que je dois continuer, je sais que je dois enchaîner et faire mon job, mais mes yeux ne peuvent pas s'empêcher de fixer les constantes de Bruce et ce que je vois et entend ne me rassure pas. Je lâche un juron et je sursaute presque alors que la voix de Diana résonne dans mon oreillette. Elle a raison, il faut continuer et moi, il faut que je fasse de mon mieux pour camoufler tout ce remue-ménage. Je ferme les yeux, je prend une profonde inspiration et je fais ce que j'ai à faire... Le spectacle doit continuer. Sans attendre, je balance un virus sur tout les systèmes publics de la ville. Je n'aveugle pas les services de police, de secours etc, non, je me contente seulement de leur mettre de la poudre dans les yeux, de leur faire voir ce que moi j'ai envie qu'ils voient. Au passage, j'en profite aussi pour brouiller toutes les communications et ainsi faire croire à une panne de réseau. A partir de maintenant, ils ont un délai pour agir et éviter que tout ça devienne trop étrange et intrigant pour tout le monde. Tout en faisant ce pour quoi je suis douée, je ne peux pas m'empêcher de m'adresser à ceux qui sont venus près de Bruce. "Comment il va ? Surtout, ne le laissez pas, je me dépêche de trouver une solution pour le sortir de là !" Mon esprit tourne à mille à l'heure. Il faut que je remplisse ma mission et qu'à côté, je m'occupe de gérer l'exfiltration de Bruce... Pour une première mission, on ne peut pas dit que ce soit une franche réussite... Faut toujours que quelque chose se passe mal quand on a décidé de faire quelque chose de bien... En attendant, Bruce est dans les choux et les autres, ben les autres vont devoir se battre comme jamais si on veut que la mission réussisse... et pendant ce temps là, moi je suis là, à Gotham, dans ma Tour, coincée sans savoir quoi faire. C'est la première fois que ça m'arrive et je suis complètement désemparée... Je ferai n'importe quoi pour pouvoir remettre mon costume une nouvelle fois... juste une dernière fois... Rapidement, je trouve ce qui peut être un début de solution et après quelques secondes prises pour étudier les lieux, je m'adresse directement à Zinda qui vient de se voir obliger de se replier avec le jet. "Zinda, est-ce que tu as la possibilité de te poser en sécurité et pas trop loin ? Il faut sortir Bruce de là et l'amener rapidement en lieu sûr..." Je laisse échapper un nouveau soupir et j'appuie sur un bouton, histoire que tous m'entendent... "S'il vous plaît, faites attention à vous..."
Pando



HRP:

- Barbara obéit à Diana et met en place un virus qui permet de faire croire que tout se passe bien.
- Elle brouille les communications de la ville, le temps d'une petite heure.
- Barbara s'assure que les autres seront capables de s'occuper de Bruce le temps qu'elle trouve une solution.
- Elle demande à Zinda si elle peut se poser en lieu sûr avant de prendre une décision


[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur Babs10
Revenir en haut Aller en bas
Rose Wilson
Rose Wilson
Super-Vilains
Inscription : 18/10/2017
Messages : 375
Localisations : A préciser
New Titans

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 20 Sep 2019 - 11:07
Comme d’habitude dans les plans bien ficelés le chaos vient toujours apporter sa petite touche afin de rendre la vie plus passionnante. Un peu comme un chat trouvant instinctivement que cette pelote de laine est trop propre et trop bien serrée pour être naturelle. Un besoin viscéral de répandre du fil dans toute la pièce pour rendre le décor plus agréable à l’œil.

Là c’est un peu pareil, d’un autre coté quitte à sauter dans les emmerdes autant y plonger jusqu’au cou.

Alors qu’un Titan émerge des décombres tel un King-Kong furieux cherchant des avions à écraser.

Alors qu’une fauve se lance sur Batman tel une panthère sur sa proie.

Alors que mes alliés se soudent comme une main pour réagir à la menace…

Moi je glisse dans l’ombre.
Je devine que LE bat est en train de manger chèrement, dans un premier temps cela ne m’inquiète pas.

Quoi ?

C’est Batman mec, un truc capable de gérer superman, alors pourquoi s’inquiéter ? Ce n’est pas comme si les fourberies et les faux-semblants ne faisaient pas parti de son arsenal.
Puis, dans un second temps, je me rends compte à la réaction de mes amis que quelque chose cloche. Ils sont inquiets, ils doutent et ils cherchent à le sauver… Bref, c’est la m****. J’hésite un bref instant que la réaction. Revenir aider discrètement ? Je réfléchis en toute logique, les sentiments comme anesthésiés sous la volonté qui m’enserre la poitrine quand je joue avec les cailloux.

Impossible, ce serait vraiment trop présomptueux de ma part. Je n’ai pas ce talent, ce piège est là pour nous faire cramer nos cartes. Si j’agis je serais remarquée. Je n’ai pas hésité longtemps, à peine une fraction de seconde et je continue à avancer sans bruits dans le champ de bataille. Je fais attention à la direction du vent et je frotte mon armure avec un produit qui dissimule encore un peu plus les odeurs que je laisse derrière moi. Après tout, il y a de gros chats dans ce quartier.
Grappin, et j’entre discrètement par une autre ouverture dans l’école. Profitant de l’entrée de Diana je continue à avancer discrètement. Les sens aux affuts j’écoute les sons autour de moi je guette les pas et les paroles, je bouge dans leurs dos, j’évite les rondes et je profiter de leur réaction instinctive pour arrêter l’amazone pour m’enfoncer dans le bastion ennemi.
Je vois un homme de main revenir dans ma direction, je reste dans l’ombre de la porte et je l’observe reprendre un paquet de cigarette oublié avant qu’il reprend sa route. Sa nuque passe à quelque centimètre de moi, et je sais que dans quelques minutes notre prochaine rencontre sera plus violente…

Néanmoins, l’assommer maintenant pourrait donner l’alarme. Dans mes écouteurs j’entends Diana s’interroger.

Je réponds dans un murmure « Etage nord en progression »
HJ
1-Dsl la rentrée c’est plus violent que prévu
2-Rose avec sans bruits conformément au plan pour rester une carte dans la manche.


[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur B13004630b70e3c7fcc1531e02e3fe0b
Revenir en haut Aller en bas
Carter Hall/Hawkman
Carter Hall/Hawkman
Super-Héros
Inscription : 07/05/2018
Messages : 575
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Stephanie Brown, Tula Marius
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
JSA
Justice League
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 20 Sep 2019 - 13:30
Alors que plusieurs héros viennent de se lancer à l'assaut du refuge du maître de la Peur, Le Flying Fox est malheureusement attaqué. Comme si les deux criminelles avaient attendu que le gros des troupes s'en aille pour lancer l'assaut contre le Flying Fox. Hawkman gronde lorsqu'il entend Oracle demander à Diana, Rose et lui de continuer leur avancée en abandonnant le reste du groupe. Il n'aimait pas ça... Malheureusement, elle avait raison. Ils étaient ici pour arrêter Scarecrow. Il fallait avoir confiance en leurs compagnons pour gérer la situation au mieux... Ils étaient puissants.
Et eux avaient un autre adversaire dangereux à vaincre.

La vision du Batman en train de chuter depuis l'avion aurait pu les faire changer d'avis, mais comme le leur avait rappelé Oracle, la mission avant tout. Vaincre Crane avant tout et faire confiance à ceux encore dehors pour gérer Cheetah et Giganta. Zee ne répondait plus, mais ils avaient un Kryptonien et une fille maniant les pouvoirs de la Starheart là-haut.

-Réglons son compte à Crane au plus vite. Comme ça nous pourrons revenir plus rapidement les aider à protéger Bruce. S'ils n'ont pas réglé leur cas à ces deux folles avant.

Le guerrier éternel était frustré, mais il devait se plier aux nécessités de la mission. Le seul espoir était celui qu'il venait de formuler. En ouvrant le chemin, Hawkman resserra sa prise autour de sa masse lorsqu'il entendit les hurlements qui régnaient dans l'école. L'atmosphère était pesante, oppressante tout comme la fois où la JL s'était retrouvée prisonnière de la Legion of Doom... L'Epouvanteur euh, Épouvantail ne s'était pas renouvelé. Des cris se faisaient entendre ainsi que des pas précipités. Des gens allaient et venaient. Pas forcément des ennemis d’ailleurs.

-Il y en a qui commencent à se rapprocher de nous. Deux. Ça va bientôt être à toi de faire des tours de magie Zatanna.

Les bruits de pas continuent de se rapprocher et les hurlements devenaient de plus en plus forts à mesure que ceux qui les poussaient arrivaient vers eux.

[-Hawkman est frustré de ne pas pouvoir aller combattre Cheetah et Giganta
-Il tente de donner un peu d'espoir et avance dans le domaine de Scarecrow
-Carter entend les cris des victimes de l’Épouvantail
Désolée petit message, j'ai été assez déconnectée ces dernières semaines ^^"]


***

Spoiler:
 

Merci Tim pour la signa ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[JL Secrète] Terrifier le Maître de la Peur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Trois secrétaires
» nomination d'un nouveau Secrétaire Général à la FNAC
» [Historique] Secrétaire d'Etat du Poitou
» LA NOTE SECRÈTE de Marta Morazzoni
» ma muse secrète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis-