Le Breakfast des Titans

Harley Quinn
Harley Quinn
Super-Vilains
Inscription : 24/05/2019
Messages : 29
DC : Jade, Lightning Lass et Tara Markov
Localisations : Gotham City

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 30 Aoû 2019 - 12:33
Le castor n'était pas d'accord. Il considérait même qu'il s'agissait de la pire - et de loin - des idées de Harley dans la très longue et palpitante (et déprimante) histoire des pires idées de Harley, histoire qui comprenait - bien entendu - "la fois où Harley avait échangé de costumes avec Wonder Woman (contre le gré de cette dernière" et - même si le castor ne revenait que rarement là dessus - la fois où Harley avait foutu aux orties son diplôme de psychiatre pour devenir la maîtresse d'un clown psychopathe et - finalement - pas drôle.

Bref. Une idée réellement naze, absurde et qui ne la mènera à rien.

Un jour dans la vie de Harley, en somme.

Faisant fi des récriminations que le castor empaillé faisait dans sa tête à elle (car le castor ne parlait qu'à elle ce qui aurait du, normalement, lui mettre la puce à l'oreille), Harley se fit belle pour le rendez-vous qu'elle avait fixé elle-même sans prendre la peine de prévenir qui que ce soit.

Elle tenta de dompter sa tignasse rebelle et multicolorée. Elle se fit un beau maquillage spécial Batcave, histoire d'égaliser sa belle peau de nacre. Elle enfila des vêtements à peu près propres (ou du moins dont la saleté pouvait encore être dissimulée avec une tonne de parfum) : un débardeur à peu près décent et dont l'inscription au niveau de la poitrine disait...

... "Titans rassemblement !", un mini-short vraiment mini, des collants résille un peu troué et une paire de chaussures militaires qui auraient eu besoin d'un peu de cirage.

Elle s'admira dans la glace. Les nichons. Les fesses. La moue boudeuse et angélique. Elle se trouvait belle.

Puis elle fit un bisou au castor, enfila un manteau long, prit ses clés, dissimula sa plus belle batte de base-ball sous le vêtement et sortit.

Elle avait pas mal d'auto-stop à faire avant d'arriver à destination.

*
**

Quelques jours plus tard, c'est une Harley toute trempée qui émergea sur l'île des Titans. Elle avait traversé le petit bras d'eau qui séparait l'île du reste de St-Roch à la nage, à la manière d'un commando de mer.

Elle aurait pu faire autrement mais là, tout de suite, ça lui avait paru valable comme idée : une façon comme une autre de démontrer sa valeur à ceux qu'elle cherchait à impressionner.

Elle ébroua sa crinière puis s'avança d'un pas décidé vers la Tour. Elle avait bazardé le manteau et tenait sa batte de base-ball non hostile, sur l'épaule, comme elle aurait fait avec une canne à pêche.

Car Harley avait une méchante affaire à régler !

Il faisait beau, c'était le matin et elle se faisait l'effet d'être l'amie du petit-déjeuner...
Revenir en haut Aller en bas
Fate
Fate
Super-Héros
Inscription : 09/11/2017
Messages : 442
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Ray Palmer ; Tempest ; Kalel.
Situation : Jeune Héros en formation.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
JSA
Shadowpact
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 30 Aoû 2019 - 14:20
La Tour des Titans domine St-Roch.
Tout simplement.

La structure a été construite il y a des années par les Héros de la Justice League, qui ont voulu offrir à leurs jeunes partenaires un endroit pour se rassembler ; se réunir.
Passer du temps ensemble. Rire. Partager.
Grandir. Ensemble.

Et ça a fonctionné.
La Tour a tenu son rôle ; celui de foyer pour les jeunes Héros.
Pour toutes les générations de jeunes Héros, en fait.
Car, du haut de sa taille immense et de sa stature massive, le bâtiment a vu passé bien des Héros et Héroïnes. Tous ont été marqués par elle ; tous l’ont marqué, aussi.


Le Breakfast des Titans Titans_Tower.jpg?zoom=2

La Tour des Titans tient, malgré les crises ; malgré les drames.
Malgré les pertes, et malgré les attaques.
Bien des Vilains ont voulu s’en prendre à elle – mais le bâtiment est toujours. La Tour tient. La Tour ne cède pas.

Même si l’arrivée d’Harley Quinn, avec sa folie et son imprévisibilité, est un défi puissant pour elle.
Bien que, heureusement, la Tour n’est pas sans défenseur.
Car, alors que l’ancienne psychiatre s’échappe des flots, alors qu’elle ébroue ses cheveux pour en chasser l’eau, alors qu’elle s’avance avec sa batte de baseball et son allure si surprenante et si grisante… quelque chose intervient.


SSSSCHLOUMB

Un bruit se fait entendre ; un bruit inhumain.
Et une forme apparaît. Dans les cieux.

Le Breakfast des Titans 892d1ec209170c4f6ed594a707f324804ebbc1be
Un portail. Un portail de téléportation.
Qui s’ouvre à proximité de la Tour des Titans – et en face d’Harley Quinn.
Quelque chose en sort.


« Hughn ! »

Un grognement intervient.

« Ha ! »

Et la fameuse forme se dessine ; elle apparaît.
Elle s’échappe du portail.


« Enfin ! »

Et apparaît sur l’île, alors que le portail s’évapore ; la forme est là.
C’est une silhouette. C’est un homme.

Le Breakfast des Titans Avatar-fate-1-56347c8
C’est Fate.
Magicien en formation. Futur Protecteur Mystique. Membre des Titans.
Récemment atteint par la mort d’un proche.


« Je… suis de retour. »

Il flotte dans les airs ; puis atterrit.
Un peu sèchement.
Il tente de se relever, mais ses jambes tanguent. Il tombe, se retient sur un genou ; grimace, mais ça ne se voit pas sous le Heaume de Toth.


« P’tain. »

Il jure, puis prend une grande inspiration ; ça va. Ça va aller.
Il est revenu.
Khalid Nassour est revenu. C’est… tout ce qui compte.


« C’est… hey. »

Même si, en relevant la tête, il la voit ; elle.
Harley Quinn.
Qu’il reconnaît, même si sa connaissance des Héros et Vilains n’est pas encyclopédique.


« C’est… ça va ? »

Fate sait que c’est une criminelle ; sait qu’elle est dangereuse.
Mais il est fatigué. Mais il revient d’un long voyage.


« T’as… besoin d’aide ? De quelque chose ? »

Et préfère proposer une manière douce, avant autre chose ; en espérant pour que ça fonctionne.
Il n’a pas l’âme à un combat, pour l’instant !

Revenir en haut Aller en bas
Harley Quinn
Harley Quinn
Super-Vilains
Inscription : 24/05/2019
Messages : 29
DC : Jade, Lightning Lass et Tara Markov
Localisations : Gotham City

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 11 Oct 2019 - 8:53
L'homme en jaune avait surgi de nulle part, trompant la vigilance de siouxesse (siouxe ? siouxie & the silver banshee ?) de Harley. La jeune psychotique sursauta légèrement puis sa vision très particulière du monde l'entourant fit son effet : après tout si elle pensait que le castor parlait, pourquoi des travestis en jaune ne pouvait-il apparaître du néant ?

Elle accepta l'arrivée de Fate comme elle aurait accepté que le soleil ne se lève pas demain matin ou que les fraises tagadas se mettent en ordre de bataille pour conquérir le monde : comme un fait comme un autre.

Harley vivait dans un relativisme absolu et le principe de réalité ne l'avait jamais dérangée : elle l'acceptait même comme une survivance résiduelle de la raison, raison qu'elle saupoudrait à gros flocons de principe de plaisir, transformant ce qui l'entourait en un magma informe, en un kaléidoscope d'impressions fugitives et d'émotions fugaces.

Rien n'était réel disait Lennon. Elle était assez d'accord. Elle espérait juste que la balle qui la ferait redescendre un jour sur Terre n'avait pas encore été manufacturée...

... mais bref ! Elle en était tout de même tombée à la renverse. Les fesses au sol, elle regarda avec un regard interrogatif Fate qui semblait sincèrement se préoccuper de son sort.

Elle en tira la conclusion la plus débile qu'il soit possible de tirer de cette situation : Fate était apparu grâce à sa volonté à elle et était là, en quelque sorte, pour servir sa volonté, un peu à la manière du castor - animé par la seule folie de Harley - qui lui servait (de manière bien peu efficace) de conscience.

Harley lança :

"Salut, création de mon esprit, tu es le nouveau castor ? En tout cas tu as l'air tout neuf et moins moisi "

Puis, à la réflexion, car même pour elle ça semblait un peu ubuesque / farfelu / débile, elle ajouta :

"A moins que tu ne sois là pour satisfaire à toutes mes envies et que tu es mon toy-boy ?"

Là encore, ça semblait hasardeux. Elle retenta le coup :

"Ou bien tu es un démon métamorphe qui a pris l'apparence du Dr. Fate parce que tu pensais que j'avais un gros fantasme sur lui alors qu'en fait c'est un peu une erreur de ta part parce qu'en fait mon gros fantasme à moi c'est Batman et non Fate ?"

Cela avait été dit à toute vitesse. Elle marqua une pause. Soupira. Et ajouta :

"Ce qui ferait de toi un démon maladroit et la maladresse c'est un truc que je comprends"

Elle était dyspraxique de l'existence en quelque sorte. Et même elle s'en rendait compte.

Harley se redressa d'un bloc et attrapa à nouveau sa batte de base-ball. Avant de conclure :

"Moi, en tout cas, je suis là pour devenir une super-héroïne et la cheffe des Titans. Comme ça, Batman un jour me promouvra au rang de Robin et - un jour - dans les vestiaires il se rendra compte que je suis l'amour de sa vie et m'épousera et je serai heureuse pour l'éternité et..."

Clairement, si Fate la laissait continuer, il en aurait pour la journée...
Revenir en haut Aller en bas
Fate
Fate
Super-Héros
Inscription : 09/11/2017
Messages : 442
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Ray Palmer ; Tempest ; Kalel.
Situation : Jeune Héros en formation.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
JSA
Shadowpact
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 14 Oct 2019 - 9:15
« Wow. »

Harley Quinn parle.
Beaucoup.
Beaucoup trop, au goût de Fate.


« Wow, wow, wow. »

Celui-ci vient de revenir d’un voyage éreintant, et il espérait juste retrouver la Tour des Titans ; son confort, les copains. La bouffe. Le lit. Le repos.
La paix, en fait.
La paix après des heures bien difficiles, et des épreuves aussi lourdes que douloureuses.


« Hey. »

Le destin semble cependant avoir un projet contraire à ses aspirations.
Une fois de plus.


« HEY ! »

Harley Quinn parle encore ; et Khalid Nassour n’en peut plus.
C’est une jeune homme bon et patient, qui aurait sûrement laissé la Vilaine continuer longtemps avant de l’interrompre… mais pas aujourd’hui.
Pas maintenant. Pas après tout ça.
Pas alors qu’il ne rêve que d’une douche, et d’un hot-dog.


« J’suis… calme-toi. Calme-toi. Laisse… laisse-moi en placer une. Ha. »

Il profite d’une des rares respirations de la jeune femme pour se glisser dans la conversation, et imposer ses propres mots.

« J’suis… pas un castor. Ni un toy-boy. »

Khalid rougit, intimidé par l’idée ; le principe ne plaît guère, mais… l’adolescent d’à peine vingt ans a des yeux, et des yeux pour voir.
Harley Quinn est quand même super sexy.
Absolument dangereuse et folle, mais super sexy.
Heureusement, le Heaume de Toth lui permet de rougir à souhait, sans être vu.


« J’suis… Fate. Vraiment, Fate.
Pas… une création d’ton esprit, ou un truc autre. J’suis une vraie personne. En vrai. »


Le Magicien sent que Harley sera difficile à convaincre.
Il tente alors un acte dangereux. Fou, même.


« L… là. »

Il pose sa main, un peu tremblante, sur l’avant-bras d’Harley.

« Voilà. »

En priant, surtout, pour qu’elle n’explose pas ; pour qu’elle ne s’en prenne pas à lui.
Il enchaîne, alors.


« Et… bon. Okay. T’es… t’es v’nue pour devenir une Héroïne, et une Titan. Okay. »

Khalid passe sous silence l’idée de devenir cheffe, mais aussi de séduire Batman.
Volontairement.


« Bon, ben… pourquoi pas ?
Mais… du coup, tu… tu voudrais quoi, en fait ? Faire amende honorable ? Une rédemption ? Tu… tu veux te rendre… ? »


Par instinct, Fate prépare un bouclier protecteur ; au cas où.
Harley Quinn ne semble ni méchante, ni agressive – mais il connaît sa réputation, surtout d’imprévisibilité. Il préfère faire attention.
Il ne se pardonnerait pas d’avoir fait entrer la louve dans la bergerie !
Revenir en haut Aller en bas
Harley Quinn
Harley Quinn
Super-Vilains
Inscription : 24/05/2019
Messages : 29
DC : Jade, Lightning Lass et Tara Markov
Localisations : Gotham City

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 14 Oct 2019 - 10:48
Quand le castor Fate vint à protester et à proclamer son existence, Harley perdit son air de ravie de la crèche et ses yeux devinrent quelque peu perdus, comme si un gros vague-à-l'âme venait de la faire tomber de sa planche de surf qu'était à ses yeux... sa folie.

Harley était une fille qui se noyait dans une flaque d'eau et que le monde, impuissant, ne pouvait sauver. Sa seule chance : la folie ou l'intoxication, deux moyens de - grosso modo - fuir comme une dératée les coups sourds de la réalité.

Fate avait réussi à lui couper le sifflet ce qui confortait son statut : ni castor (ce dernier devant subir sans moufter les monologues de Harley, ne se permettant que de temps à autre une objection rapidement anéantie par la logique implacable de Harley le fait qu'il n'était qu'une création de son esprit), ni joujou dédié aux pires coquineries que la démente aurait pu imaginer mais juste...

"Fate"

Elle joua avec ce nom. Qui voulait dire "Destin", "Fatalité", bref, le truc qu'avait cette fichue maîtresse d'école qu'était l'existence pour vous rappeler le caractère implacable, inéluctable et impitoyable de... la réalité.

Fate c'était un gros bol de réalité d'un coup. Comme une grosse tartine de merde posée à côté de son nez, quand on se réveille dans une poubelle un lendemain de libations.

La réalité. Le destin. Elle en aurait pleuré.

Quand il la toucha, il la toucha réellement. Pas juste la main. Mais aussi le cœur. Ce type, c'était une sorte de chevalier en jaune. Et elle... (même si elle recommençait déjà, à nouveau, à divaguer) elle était une princesse ou un petit agneau perdu dans la forêt...

"Fate" reprit-elle prête à pleurer, non plus de désarroi mais de joie !

"Je suis un petit agneau perdu dans la forêt / Je sais que je pourrais toujours être bonne pour..." se mit-elle à chanter à tue-tête, levant les bras au ciel.

Car oui, c'était ça le signe. Du destin. Le signe de Fate. Qui voulait dire : tu es complètement barjotte ma pauvre fille mais je suis le destin et je t'aime. Ni castor, ni toy-boy mais...

"... quelqu'un qui veillera sur moi !" finit-elle, ne se souvenant pas si la chanson de Gershwin avait une suite ou d'autres paroles (elle avait tendance à ne retenir que ce qui l'intéressait elle, au mépris de tout le reste).

Elle sourit béatement à Fate et lui dit :

"Je veux faire le bien. Et il faut que tu m'apprennes. Car..."

Elle plissa les yeux, comme si elle se concentrait de manière intense.

"J'ignore comment on réalise une bonne action. Je n'en ai jamais faite une seule de toute ma vie !"

On aurait dit une gamine qui aurait sniffé de la colle et qui trouverait ça, quand même, vachement chouette.

"Oh, toi Maître de mon Destin, apprends-moi à faire le bien, ce sera ça l'amende honorable que je vais faire tout de suite ! Je vais aller vite régler mon addition auprès de la grande Trésorerie de la vie pour après guider les Titans dans la vérité, la vie et l'amour !"
Revenir en haut Aller en bas
Fate
Fate
Super-Héros
Inscription : 09/11/2017
Messages : 442
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Ray Palmer ; Tempest ; Kalel.
Situation : Jeune Héros en formation.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
JSA
Shadowpact
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 14 Oct 2019 - 13:55
Fate craignait que Harley Quinn explose de rage, après ses réponses.
Qu’elle s’en prenne à lui.
Qu’elle libère son mauvais côté, et l’agresse.
Ce n’est pas ce qui arrive.


« Euh. »

Mais, au plus profond de lui-même, le jeune homme se demande s’il n’aurait pas préféré, en fait.

« Et ben… euh… »

Harley Quinn a mis quelques instants à réagir – à encaisser ses paroles, à valider leur portée.
Elle est restée figée, en fait.
Puis… elle a réagi.
Puis, elle a explosé. Puis, elle s’est lancée.
Et il n’a aucune idée de comment l’arrêter, maintenant.


« Mais… euh… »

Elle chante ; Harley Quinn chante.
Des paroles qui n’ont pas beaucoup de sens – mais il préfère ça, encore, à la suite.
A ses autres mots.
A ce qu’elle dit ensuite. A ce qu’elle dit, et ce qui le terrifie au plus profond de son être.


« Mais… »

Elle veut faire le bien ; Harley Quinn veut faire le bien.
Et Fate… Fate doit lui apprendre.
Le Maître de son Destin. Son mentor, maintenant. Son professeur ès bonnes actions.
Lui.
C’est lui qui doit faire ça. C’est lui qui… doit faire ça.


« Euh… attends. »

Khalid Nassour ne sait pas si elle est sérieuse ou non – si c’est un piège, ou non.
Il y a quand même la possibilité qu’elle dise vraie.
Il y a quand même la possibilité que… elle soit sincère. Qu’elle veuille vraiment s’avancer sur le chemin du Bien.

Ce serait hautement improbable.
Mais tout autant que d’être choisi par Bastet, lors d’une tornade à New York, afin de devenir le premier bénéficiaire du Heaume de Toth, et donc devenir un Docteur Fate en formation.
Non ?


« C’est… super. »

Ses bras tremblent un peu.
Surtout après avoir touché Harley Quinn, au contact si… étrange.
Pas désagréable. Mais étrange.
Il avale difficilement une glaire, et enchaîne ; il ne doit pas se louper, clairement.


« C’est super… que tu veuilles aider. Que tu veuilles faire le bien. »

Khalid hoche la tête, et approche lentement ses mains.
Pour les poser sur les épaules de Harley.


« Mais. »

Sa voix est théâtrale, sous le Heaume de Toth ; c’est bien.
Ça cache le tremblement de la sienne.


« Je… j’veux bien t’aider. J’vais t’aider. J’vais te montrer.
Comment bien faire.
Comment… faire de bonnes actions. Etre une Héroïne. »


Alors même qu’il débute.
C’est le monde à l’envers ; c’est Harley Quinn.


« Mais. »

Il prend une grande inspiration, et rassemble son courage.

« Tu… tu dois te rendre. Avant.
Tu dois te rendre.
Et… et être jugée. Pour tes crimes.
Et après… on pourra voir. On pourra t’apprendre. Après. Après… ça. »


Fate mobilise encore un sort de protection ; au cas où.
Il a rendu sa pensée plus claire.
Il suit la folie d’Harley Quinn… mais pose des conditions. Il l’espère sincère dans sa démarche – mais elle demeure une Vilaine. Une criminelle.
Elle doit payer.
Pour, après, bénéficier d’une rédemption.

Revenir en haut Aller en bas
Harley Quinn
Harley Quinn
Super-Vilains
Inscription : 24/05/2019
Messages : 29
DC : Jade, Lightning Lass et Tara Markov
Localisations : Gotham City

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 17 Oct 2019 - 15:03
Elle buvait les paroles de celui qui tenait les fils de son destin... les paroles de celui qui avait un casque d'or sur les épaules et qui parlait sagement ! Il lui aurait dit d'aller se jeter dans le fleuve, elle l'aurait fait ! Il lui aurait dit d'enlever ses vêt... Bref, on a compris l'idée.

Et il lui disait : "je veux te guider dans la lumière, la vérité et l'amour. En vérité je le dis"

Et il lui disait aussi : "Je t'apprendrai le bien et le mal et comment éviter l'un et faire l'autre sans se tromper ni échouer pour les siècles des siècles"

Et Harley vit que les paroles de Fate étaient bonnes et douces et elle comprit que ce fut bien.

Et Fate réalisant que Harley comprenait et buvait ses paroles ailées comprit qu'il pouvait lui en dire plus et lui révéler le secret des belles et bonnes choses.

Et il lui révéla la vérité suivante : "Va en prison pour que tes crimes soient effacés et seulement là tu pourras devenir une héroïne, après avoir purgé une longue, pénible et humiliante peine..."

Harley demeura interdite un instant. Payer ses crimes ? Être jugée pour ? La prison, la misère... l'injection létale ?

Même une loufdingue comme elle réalisa qu'il y avait peut-être un rat... D'une voix timide et malhabile, elle demanda :

"Mais, dit moi, Maître de mon destin, quand tu dis... me rendre... Dois-je le prendre de manière allégorique comme dans "Tu dois te rendre à ma merci et remettre ton destin entre mes mains ainsi que tous tes vêtements et ton portefeuille" ?"

Elle marqua une pause avant de préciser le sens de son inquiétude :

"Je... Je veux devenir bonne mais si je purge une peine de plusieurs décennies de prison je serai trop vieille pour faire de bonnes actions ! Aide-moi, Maître de mon destin ! Je veux bien me confesser mais je ne veux pas être punie en perdant ma liberté... Je..."

Harley tremblait. Harley avait peur. Elle tombait plus bas que terre. Elle se jeta au sol, à genoux, serrant Fate de ses bras blancs.

"Je... Je ne veux pas aller en prison pour des crimes dont je ne me souviens même plus..."

Parce qu'il y avait ça aussi : se confesser, oui, mais de quoi ? De ses crimes réels ou de ses crimes imaginaires ? Elle était incapable de se rappeler de ce qu'elle avait mangé ce matin ou si - oui ou non - elle avait eu une conversation très intéressante avec le castor empaillé...

... et on lui demandait d'avouer des crimes ?

... et de retourner en Prison et / ou à Arkham ?

Elle en pleurerait, elle en tremblerait.

Et elle en pleurait et en tremblait.

Elle ajouta, d'une voix de petite fille :

"C'est pas possible de faire ça genre en travail d'intérêt général ? Genre, je m'excuse, j'avoue et je t'accompagne en patrouille ?"
Revenir en haut Aller en bas
Fate
Fate
Super-Héros
Inscription : 09/11/2017
Messages : 442
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Ray Palmer ; Tempest ; Kalel.
Situation : Jeune Héros en formation.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
JSA
Shadowpact
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 17 Oct 2019 - 16:11
C’était une bonne idée.
Khalid Nassour en était persuadé ; il pouvait s’en tirer. Il pouvait s’extirper de cette étrange rencontre avec Harley Quinn… en la livrant aux autorités. En réalisant ce que même les membres les plus éminents de la Batfamily n’avaient pas réussi.

La faire arrêter ; la mettre en prison.
Et faire en sorte qu’elle ne s’échappe pas, surtout. Qu’elle reste derrière les barreaux de manière volontaire… jusqu’à ce qu’elle purge la peine.
Ouais, pense-t-il ; c’est un bon plan. C’était un bon plan, en fait.
Parce que ça ne fonctionne pas du tout comme il l’espérait.


« Heu. »

Harley Quinn a bu ses paroles – littéralement.
Mais elle n’a pas réagi comme prévu.
Pas. Du. Tout.


« Mais. »

Une grimace gênée glisse sur son visage, sous le Heaume de Toth.

« Je. Heu. »

Sa peau pâlit, même, quand Harley Quinn lie le geste à la parole.
Elle buvait ses paroles et semblait en adoration devant lui.
Elle se jette maintenant à ses pieds, en serrant ses jambes comme… une enfant demandant à éviter une punition.


« C’est. Enfin. »

Ou une petite fille qui ne veut pas aller se coucher, en fait.
Se coucher en prison, en l’espèce ; pour des dizaines d’années, clairement.


« A… arrête. »

Sa voix est faible, presque brisée.

« Steu… steuplaît. Arrête. »

Il se penche ; s’accroupit.
Arrache ses jambes de l’étreinte d’Harley Quinn, et s’accroupit devant elle.
Il sourit un peu bêtement – sous le Heaume de Toth.
Dommage que ça ne se voit pas.


« Je… attends. Respire. Respire… doucement. »

Sa voix, aussi, est plus douce.
Dommage, également, que ça ne s’entende pas, sous le casque.


« Je… écoute, j’sais pas. Je… j’vais pas t’mentir. Je… j’te connais pas trop.
Pas… encore. »


Il hausse légèrement les épaules, un peu gêné.

« Mais. Bon.
Si… si tu veux vraiment aider… si tu veux t’amender. Ben, euh… bon, clairement, faudra voir tes crimes. C’que t’as fait. Ce… c’qui peut t’être reproché. »


Harley Quinn a été la compagne et l’assistante du Joker ; le monstre.
Qui a pu abuser d’elle. Qui a pu la torturer.
Qui a pu la forcer à faire… ce qu’elle a fait. Même s’il ignore, clairement, l’ampleur des crimes commis par Harley ; encore une fois, Khalid paye son manque de connaissances.
Dommage.


« Mais. »

Fate prend une grande inspiration, et pose une main un peu tremblante sur la joue d’Harley.

« On… on peut voir, ouais. On peut voir.
Pour… t’amender. Pour gérer, ensemble. Ou… ouais. Ensemble. On peut voir.
On peut voir… si tu peux bien agir pour… te racheter. »


En le disant, Khalid sent combien c’est une mauvaise idée ; mais il l’a dit.
Et cochon qui s’en dédie, comme on dit.
Ce qui est d’autant plus cocasse vu le rapport de Khalid avec ledit cochon, évidemment !
Revenir en haut Aller en bas
Harley Quinn
Harley Quinn
Super-Vilains
Inscription : 24/05/2019
Messages : 29
DC : Jade, Lightning Lass et Tara Markov
Localisations : Gotham City

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 18 Oct 2019 - 17:54
Le Destin lui souriait derrière son casque doré ! Le Destin la relevait et lui disait de prendre en main sa misérable et mal-fichue existence et de tenter de voler !

Des larmes de joie coulaient sur ses joues, balayant celle de chagrin qui avaient coulé l'instant d'avant... Fréquenter Harley, c'était comme valser avec la folie, le sol avait tendance à se dérober sous vos pieds et toute raison, toute logique disparaissaient dans un vertigineux kaléidoscope d'émotions contradictoires.

Du rire aux larmes et vice-versa. La vie comme sur un Grand 8. En avant pour le flipper de l'existence !

Car cela fit tilt dans sa tête et Harley lança, redressée sur ses deux pieds, galvanisé par le contact de la main de Fate :

"Super ! Il faut que je m'allonge sur un divan pour ça ou on peut le faire dehors ? J'veux dire... avant, j'étais psy alors parler pour se libérer la conscience je connais !"

Avant, ça signifiait avant le Joker, avant la déraison, avant Arkham et la Prison, avant... Harley.

Elle prit une grande inspiration et fixa Fate. Dans un accès de raison (peut-être son taux de sucre avait finir par choir et elle était moins surexcitée qu'à son habitude), elle demande d'une petite voix posée :

"Tu as un visage dessous... ça ?"

Elle pointait le casque doré.

"J'aimerai le voir. Et, euh..."

Elle gonfla sa poitrine puis soupira :

"Je suis vraiment très contente de pas aller en prison. Je promets de ne plus commettre tous les crimes dont je pourrais me rappeler ni ceux que je suis quasi-sure d'avoir imaginé et même... ceux que j'ai oublié"

Harley sourit. Prit à nouveau une grande inspiration et ajouta :

"On commence quand ? Je patrouille avec toi ? Ou bien, j'ai une initiation pour devenir Titans ? Un cri de guerre ? Une chorégraphie ?"

Elle se passa la main dans les cheveux et termina :

"Toi, comment t'as réussi à entrer dans l'équipe ? T'es pas censé être trop vieux pour traîner avec les gamins ? J'veux dire... un pépé comme toi qui a combattu les nazis traîner avec des ados c'est pas un peu chelou ?"

Harley était très curieuse, en fait. Il y avait un truc dans ce Fate qui cadrait pas avec l'image du vieillard se battant à une époque lointaine où il devait encore aller sur terre des dinosaures...
Revenir en haut Aller en bas
Fate
Fate
Super-Héros
Inscription : 09/11/2017
Messages : 442
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Ray Palmer ; Tempest ; Kalel.
Situation : Jeune Héros en formation.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
JSA
Shadowpact
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 21 Oct 2019 - 13:17
Khalid Nassour ne sait pas quoi faire.
Il ne sait pas comment gérer Harley Quinn – il essaye. Il tâtonne. Il navigue à vue.
Il tente.
Il tente de faire au mieux ; en espérant pour que ça suffise… pour qu’elle se taise, et qu’il trouve une solution à tout ça.

Il essaye, alors. Il se lance.
Mais.


« Heu. »

Mais il ne réussit qu’à formuler la même réaction de surprise qu’avant.
Parce qu’il s’est, une nouvelle fois, mis dans l’embarras.


« Et… et bien… »

Harley Quinn a réagi à ses propositions, son argumentaire ; plutôt deux fois qu’une.
Elle a bondi, sur ses jambes.
Elle s’est redressée, s’est relevée – et elle est repartie dans ses discours, sans que le jeune Magicien ne puisse réellement la suivre. Enfin… pas complètement, du moins.


« C’est… hum… »

Harley Quinn ne pleure plus à ses pieds – et c’est une bonne chose.
Khalid se redresse aussi, et soupire.

Le reste l’arrange moins, clairement. Harley Quinn évoque son ancienne carrière de psychiatre, en l’interrogeant sur la manière d’aller de l’avant et de compenser ses crimes. Elle lui demande ensuite s’il a un visage sous le Heaume de Toth, et Khalid rougit en dessous.
Mais la Vilaine enchaîne en évoquant ensuite les patrouilles – sa volonté de s’amender, tout en le questionnant encore sur lui-même ; son âge, son lien avec les Titans.


« Je… wow. »

Ca fait beaucoup ; c’est beaucoup.
Fate ne sait pas quoi dire.
Il connaît mal les Héros et les Vilains, mais il sait que Harley Quinn est dangereuse – enfin, elle l’est avec le Joker. Seule, c’est… souvent différent, apparemment. Bizarre, mais différent.


« Ecoute, je… »

Khalid peut comprendre, en fait ; pourquoi les autres voient Harley différemment, quand le Joker n’est pas avec elle.
Là… ça va.
Oh, elle est folle, hein ; complètement folle. Mais… ça va. Ça peut aller. Ça peut se gérer.
Ça peut le faire.
S’il trouve comment gérer ça. S’il ne commet pas une bourde.


« Bon. Okay. »

Fate pose les mains sur le Heaume de Toth ; il tremble.
Il fait une bêtise, il le sait. Il le sent.
Mais.
Mais il n’a pas le choix. Mais Harley Quinn lui fait confiance – Harley Quinn fait des pas vers lui ; elle ose, il le sent.

Et là, d’où il vient, on ne voit pas une main tendue sans rien faire.
On la prend.
Et on gère les conséquences après.


« Je… t’as pas tort, en fait. Le… l’Docteur Fate qu’on connaît est avec la J.S.A., et n’a plus l’âge pour les Titans.
Mais… »


Ses mains se lèvent ; en tenant le casque.
Un flash lumineux intervient.


« … tu vas voir que c’Docteur Fate-là, ben… »

La luminosité revient, et Harley Quinn peut revoir ; peut le voir.
Lui.
Sans le Heaume de Toth, qu’il tient maintenant contre son torse.


« … c’est pas moi. »

Khalid Nassour esquisse un sourire niais, gêné ; il n’est pas à l’aise.
Son costume demeure sur lui, car il maîtrise mieux la Magie – mais il se sent nu, sans le casque ; il sait pourtant qu’il fallait prouver à Harley qu’il peut aller dans son sens, aussi.


« On… va voir. Pour les patrouilles. On va voir.
Mais… toi ? Tu… tu vis où, en fait ? »


Il est plus jeune qu’elle, clairement ; plus inexpérimenté. Plus naïf.
Mais.
Mais il veut l’aider. Mais il veut prendre cette main tendue, en espérant pouvoir la tirer – et l’amener du bon côté.
C’est d’ailleurs pour cela que le Magicien recule, et laisse les systèmes de la Tour le scanner ; pour autoriser l’accès. Leur autoriser à tous les deux.
Même si, ça aussi, il sent que ça peut être une bourde…

Revenir en haut Aller en bas
Harley Quinn
Harley Quinn
Super-Vilains
Inscription : 24/05/2019
Messages : 29
DC : Jade, Lightning Lass et Tara Markov
Localisations : Gotham City

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 10 Nov 2019 - 10:47
"En fait tu ressembles pas du tout sans ton masque à l'autre Fate !" commenta Harley en pointant un doigt commentateur dans la direction de Khalid. Avant d'ajouter :

"... en même temps j'ai jamais vu le Dr. Fate sans son masque. Ça se trouve c'est toi qui a un trip malsain sur les vieillards et t'essaye de leur faire croire qu'ils se sont battus avec toi pendant la Seconde Guerre Mondiale contre les nazis et avant ça contre les Dinosaures pour obtenir des faveurs intimes de leur part... Et euh..."

Elle se gratta la tête. Elle était en pleine ébullition. Ça n'allait pas très fort, en fait.

"... ça voudrait dire que les vieux de la JSA ont tous Alzheimer ? Et qu'il faudrait retirer sa lanterne à Green Lantern et le mettre sous tutelle ?"

Elle marqua une pause. Même elle, trouvait ça idiot. En fait, il était plus simple de croire le jeune homme. Fate le vieux, c'était pas lui. C'était un peu comme Pline le Jeune et Pline le Vieux. Caton l'Ancien et Caton le Nouveau. Un truc de vieux gréco-romains...

Harley fit la moue. Elle espérait juste que Fate le Vieux n'avait pas fait de trucs dégoûtants à Fate le Jeune avant de lui remettre son casque. Mais elle s'abstint de poser la question. C'était comme si elle avait - pour le coup - un castor intégré dans le crâne et qui lui servait d'embryon de raison.

"Salut Khalid" reprit-elle. "Moi c'est Harleen, en vrai".

Elle regarda ses pieds puis Khalid puis ses pieds encore puis Khalid à nouveau. Elle devait se concentrer, se focaliser pour demeurer intelligible plus de 20 secondes. C'était un peu comme de la natation quand on ne savait pas nager. C'était comme...

"Je ne sais pas très bien nager" lança-t-elle, exprimant à la fois une pensée profonde mais aussi une pensée inintelligible (pour qui ne lisait pas dans ses pensées).

Elle était trempée d'ailleurs. Elle se rappelait qu'elle était venue à la nage. Son maquillage avait un peu salement coulé. Elle avait l'air d'une clocharde un soir de pluie.

"J'ai une piaule à Gotham. Où il y a mes affaires et le castor et mon costume de Wonder Woman. J'ai un peu d'argent de côté. Et puis ma famille m'aide un peu, par moments. Mais..."

Son regard s'embuait. Elle allait pleurer. Et quand une fille comme elle pleurait, il lui fallait des bras. Des bras solides. Elle tendit les bras pour que Khalid vienne lui faire un câlin. Et lui prête son épaule pour chouiner.

Était-ce cela que l'on appelait... provoquer le Destin ?
Revenir en haut Aller en bas
Fate
Fate
Super-Héros
Inscription : 09/11/2017
Messages : 442
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Ray Palmer ; Tempest ; Kalel.
Situation : Jeune Héros en formation.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
JSA
Shadowpact
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 11 Nov 2019 - 20:38
Khalid Nassour ne porte le Heaume de Toth.
Il ne peut donc plus cacher ses émotions ; enfin. Plus autant qu'avant.


 « Euh... »

Il hésite, donc. Ça s'entend.
Et ça se voit, un peu.
Ses paupières s'ouvrent en grand. Sa bouche s'entrouvre ; ses sourcils se crispent, légèrement.


 « Et bien... euh... »

Il hésite, oui ; il ne sait pas quoi dire, face à une réplique de Harley Quinn.
Une fois de plus.
Depuis le début de leur entrevue, depuis qu'il a intercepté la jeune femme dans son avancée vers la Tour des Titans, il n'y a eu que des moments ainsi ; des instants d'incompréhension, et d'improvisation pour essayer de se rattraper, derrière.


 « … nan ? »

Comme maintenant.
Même s'il faut bien avouer que le Magicien a déjà été plus inspiré.


 « Enfin, j'veux dire... c'est compliqué. »

Il monte sa main, et gratte légèrement ses cheveux ; il grimace, un peu.
Mais enchaîne.


 « La J.S.A., ils... ils sont vieux, ouais. »

Un petit sourire amusé glisse sur son visage ; ça le fait presque rire. Parce que c'est bien vrai, même s'il ne leur répéterait pas, clairement.

 « Mais... y a eu des trucs ; y a eu des événements. Qui font que... ils paraissent plus jeunes qu'ils ne l'sont ; ou qu'ils sont mieux... conservés, ouais.
Maintenant... j'pense qu'ils assurent quand même. C'est... c'est quand même pas mal d'avoir... des mecs comme ça, encore en activité. C'est... ça rassure, quoi. »


Et c'est vrai ; même si la J.S.A. commence à être ancienne... elle reste incontournable.
Surtout vu la chute de la Justice League, récemment.


 « Eeeet... »

Il sourit, cependant ; sincèrement.
Et hoche la tête.


 « Salut. Salut... Harleen. »

Parce que ça avance. Parce que ça va mieux. Parce qu'ils font des avancées.
Parce qu'elle commence à... lui faire confiance.
Elle en lui donne l'impression, en fait ; il espère que c'est sincère – parce qu'il y croit. Et se laisse complètement aller à oser y croire, oui.

Oser croire qu'il puisse aider Harley Quinn.
Réellement.


 « Et... je... »

Elle enchaîne, alors ; elle avoue ne pas savoir nager.
Elle se confie, ensuite ; sur son lieu de vie. Sur ses affaires. Son castor. Son costume de Wonder Woman, sur lequel Fate se refuse tout commentaire – et toute image en pensées, aussi.
Et... la suite, aussi.


 « Ho. »

Elle ne va pas bien ; elle craque.
Ça se voit. Ça se sent.
Khalid Nassour ignore complètement ce qu'elle ressent – si elle est sincère, ou non ; si elle se joue de lui, ou non.
Mais.
Mais là... il s'en fiche.

Harley Quinn va mal ; Harleen, en fait, va mal.
Une fille, qui a l'air complètement paumée... et en besoin d'aide ; et d'affection.


 « Hey. »

Fate n'est pas à l'aise ; il ne sait pas quoi faire.
Il ne sait pas s'il fait bien.
Mais... il s'en fiche.


 « C'est... ça va aller. »

Il s'avance ; il s'approche.
Il ouvre les bras.
… et propose un câlin. Une étreinte. Un moment de douceur, de compassion.
De gentillesse.

Tout simplement ; pas plus, pas moins.
Khalid le propose, en souriant.
Il souhaite aussi l'amener ailleurs, après ; après le câlin. Après leur moment doux, si tout se passe bien – si elle ne le piège pas, bien sûr.
Les douches.
Les douches collectives et le vestiaire ; voilà ce qu'il veut montrer à Harley Quin... dans la Tour des Titans.

Si elle ne le piège pas.
Si elle ne lui fait pas prendre conscience que tout ça est une terrible erreur !
Revenir en haut Aller en bas
Harley Quinn
Harley Quinn
Super-Vilains
Inscription : 24/05/2019
Messages : 29
DC : Jade, Lightning Lass et Tara Markov
Localisations : Gotham City

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 18 Nov 2019 - 22:30
Harley a pu renifler sur l'épaule de Fate et un peu lui baver dessus. Comme la jeune femme pas très distinguée qu'elle était. Il fallait préciser qu'à Arkham, elle n'avait pas de mouchoir pour s'essuyer les yeux ou vider son nez...

Elle demeura plus que de raison entre les bras de sa jeune et innocente victime. Parce qu'on y était bien. Et que Khalid avait le charme simple de l'équilibre mental.

Harley n'aurait jamais voulu être sobre psychologiquement plus de quelques minutes (car cela faisait mal de regarder la vérité en face et de se dire que pour les beaux yeux d'un monstre pervers on s'était physiquement mutilée et qu'on avait jeté aux orties tout ce pourquoi on avait un jour travaillé). Mais il était intéressant d'avoir un point d'ancrage, un truc auquel s'amarrer quand on commençait à virevolter dans les sphères éthérées de la déraison.

Elle s'écarta finalement de Fate et lui dit en reniflant :

"Tu es une ancre. J'aime bien. Ou un truc qui peut servir à m'attacher. Tu aimerais ?"

Le castor, aurait-il existé et aurait-il été présent à ses côtés, se serait écrié qu'il fallait, de toute urgence et définitivement, se la boucler. Mais voilà, le castor n'était qu'un vieux castor mort et empaillé ! Harley n'avait pas besoin de lui quand elle ne délirait pas trop.

Elle prit Fate par la main et se laissa guider dans les dédales de la Tour, toute guillerette d'avoir été acceptée en tant que Titan !

"Tu m'emmènes où ?" lança-t-elle en minaudant.

Puis, comme les questions idiotes se bousculaient dans sa tête, elle ajouta - toujours heureuse d'être là, en vie :

"Tu me fais essayer ton casque ? Tu utilises ton casque pour voir si au temps des dinosaures il y avait déjà la JSA ? Tu..."

Elle fit tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant... de perdre le compte et de dire son idiotie :

"Tu as déjà utilisé tes pouvoirs à des fins personnelles ? Hum ?"

Parce que bon faire le bien, oui ! Mais faire le bien en se faisant du bien, encore mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Fate
Fate
Super-Héros
Inscription : 09/11/2017
Messages : 442
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Ray Palmer ; Tempest ; Kalel.
Situation : Jeune Héros en formation.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
JSA
Shadowpact
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 19 Nov 2019 - 11:17
Ils pénètrent au cœur de la Tour des Titans.
Fate ignore toujours si c’est une bonne idée – mais il la suit, maintenant. Il va à fond, quoi qu’il arrive.
En espérant qu’il ne s’en morde pas les doigts, plus tard.


« Une… ancre ? »

Il fronce les sourcils, alors que Harley Quinn lui propose une définition ; un rôle.

« Heu… »

A nouveau, il se gratte la tête en grimaçant.

« Et bien… euh… »

Il se tourne vers la jeune femme ; Khalid Nassour tente de comprendre un éventuel sous-entendu, de suivre la pensée de Harley Quinn. De rentrer dans la psyché de la Vilaine, pour essayer d’identifier les raisons d’une telle proposition.
… il s’arrête très vite.
Autant par incapacité totale à saisir ce qu’elle pense – que par peur de devenir comme elle, tout simplement.


« … pourquoi pas ? »

Le jeune Magicien grimace un petit sourire.

« Je… ouais. On va faire ça.
Je… j’vais être ton ancre. Un… une base, pour que tu saches où aller et quoi faire ; pour bien faire. Pour faire le Bien. »


Il hoche la tête, et maintient son sourire ; ça semble être une bonne idée.
Sauf si Harley Quinn décide de squatter constamment sa vie.
Il ne sait pas, au fond, s’il vient d’avoir une idée brillante – ou de condamner entièrement son existence à un fléau blond et blême.


« Et… j’t’emmène vers les salles d’bains. »

C’est cette fois-ci lui qui s’empare de la main de la jeune femme, après qu’elle l’ait fait pour pénétrer dans la Tour. Il sourit, plus clairement, alors qu’ils passent dans l’entrée, et s’avancent rapidement vers d’autres couloirs.

« J’veux… j’veux pas que tu tombes malade, après ta plongée. Et tout. »

La Tour des Titans dispose également de scanners, qui vont analyser l’état biologique de la personne qui prend sa douche ; la vie privée n’aime pas ça, mais ça peut avoir son intérêt – surtout pour que Fate en sache plus sur la situation générale de son invitée.

« Ha. Voilà. »

Ils arrivent à destination ; Khalid ouvre la porte, et la laisse passer.
La laisse découvrir les lieux.

Le Breakfast des Titans Images?q=tbn%3AANd9GcRN7onlP-F44O5Qpsgtc5HsQaizGUVna3Dk_6_wogO0XdC1IW_j
Et donc l’une des fameuses salles de bains collective de la Tour.

« Et… nan, j’peux pas t’laisser le casque. »

Qui flotte aux côtés de Khalid Nassour ; toujours.

« C’est… on l’appelle le Heaume de Toth, en fait. Il… c’est la déesse Bastet qui m’l’a confié. Ça… ça s’rait pas poli d’le faire tourner, hein ? »

Fate essaye ; il essaye de se faire comprendre par Harley Quinn – et donc d’échanger avec elle, selon le même mode.
Bien qu’il croise les bras, en signe de défense. Par réflexe.


« Et… nan. Nan, j’les ai… enfin, j’dis pas. J’ai d’jà utilisé une téléportation pour arriver à l’heure, mais… pas d’abus. J’ai… jamais abusé d’mes pouvoirs, pour moi. »

Il hoche la tête, et adopte un air plus sérieux.

« C’est… pas bien.
Alors… j’le fais pas. Voilà. C’est… c’est comme ça que j’le vois. »


Khalid détourne les yeux, et se rappelle où ils sont ; ce qu’il demande à Harleen Quinzel de faire.
Il rougit, alors. Et sa timidité revient.


« Heu… je… j’vais t’laisser, hein. »

Un peu troublé, un peu bégayant, Fate se détourne et ferme la porte derrière lui.
En soufflant, lourdement.
Parce qu’il est gêné. Parce qu’il est intimidé. Parce qu’il commence à apprécier Harley – mais s’interroge toujours s’il fait le bon choix ; s’il ne fait pas rentrer le loup dans la bergerie.
Même si les analyses de la Tour risquent de lui donner enfin quelques indications à ce sujet…

Revenir en haut Aller en bas
Harley Quinn
Harley Quinn
Super-Vilains
Inscription : 24/05/2019
Messages : 29
DC : Jade, Lightning Lass et Tara Markov
Localisations : Gotham City

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 23 Nov 2019 - 9:41
Harley tapait des mains et était euphorique. Toute joyeuse. Limite hystérique.

"C'est exactement ça dont j'ai besoin ! C'est ça une ancre ! Un truc pour éviter de couler à l'envers et euh..."

Elle sauta au cou de Fate et l'enlaça sans grand ménagement.

"... tu vas être mon coach de vie, oui ! Avec toi, quand je me poserai une question sur ce qui est bien et ce qui est pas bien et ce qui est moins bien et ce qui est... ben, je te la poserai ! Il faut trop qu'on ait une chambre avec des lits superposés ! Ou des lits jumeaux, ouais..."

Fate pouvait se réjouir du monstre qu'il venait de révéler : Harley Quinn, après les horreurs du crime, voici venir les horreurs de la bienfaisance !

Elle s'arrêta de papillonner et de doucement délirer quand elle eut un instant de doute :

"Tu lis pas dans les pensées quand même ?"

Car elle était si compliquée, parfois, à suivre, que seul le castor (qui n'existait pas vraiment) pouvait savoir ce qu'elle avait dans la caboche. Même son psy avait fini par jeter l'éponge.

Elle plissa les yeux et tenta une expérience. Elle visualisa dans son esprit : une plage, une belle plage. Elle, blafarde, dans son maillot de bain deux pièces. En train de se servir du casque de Toth pour faire des pâtés de sable. Fate, en maillot de bain, avec un petit ventre à bière, un magasine à la main. Leurs 7 enfants jouant bruyamment autour d'eux...

... s'il savait lire les pensées, il verrait dans son esprit à elle son futur (leur futur) à lui (à eux) !

Harley fit légèrement la moue quand Khalid rendit son jugement : utiliser ses pouvoirs à des fins personnelles ce n'était pas bien.

Elle fut déçue. Elle pensait que les super-héros avaient une espèce de forfait : pour chaque bonne action réalisée, Superman avait le droit d'utiliser sa vision à rayon X pour voir les femmes sans leurs vêtements (ou les hommes) ; à chaque vie sauvée, Wonder Woman pourrait utiliser son lasso de vérité pour découvrir si elle a des chances avec telle ou telle personne (Harley se serait volontiers laissée attacher par Wonder Woman et... si Wonder Woman lisait dans ses pensées, cette dernière avait clairement ses chances avec Harley !) ; ...

... mais en fait ça c'était plutôt les super-vilains. Heureusement que Fate était là pour lui indiquer le droit chemin.

Qui s'avéra être celui des douches.

Comme à Arkham, des douches collectives. Mais en propre. Et sans la camisole de force et / ou chimique.

Harley se déshabilla rapidement tout en fredonnant le générique de la famille Addams. Fate allait la laver ! Pour une fois que quelqu'un de sympa allait tenir la lance à incendie ! Pas comme à Arkham où c'étaient de grosses surveillantes pénitentiaires !

Nue comme au premier jour, elle se positionna dans la cabine de douche, les bras en croix et se retourna pour faire face à l'endroit où se tenait Fate auparavant.

"Allez, tire, cow-boy !" lança-t-elle, joyeuse...

... mais il n'y avait pas de lance à eau ni de Fate. Il était même parti avec son casque. Harley fit la moue : c'était des douches classiques, en fait. Et Fate n'était pas un petit coquin comme elle pouvait l'imaginer.

Il n'en était - à la réflexion - que plus séduisant.

Pendant qu'Harley se lavait (en chantant à tue-tête à nouveau), les capteurs purent déceler en elle : qu'elle ne mangeait pas assez, qu'elle ne s'occupait pas assez d'elle, qu'elle avait pas mal de cicatrices et de brûlures (merci la vie, merci le Joker) et... que toutes ses constantes vitales (la respiration, la tension, le pouls) plaidaient en faveur de cette triste vérité...

... elle n'avait ni inquiétude, ni nervosité.

A priori, elle était sincère dans sa démarche.

Mais c'était souvent dur à déterminer avec une psychopathe.

Quand elle eut terminé, elle sortit de la douche, s'ébroua à la manière d'un chien mouillé et farfouilla dans un des casiers pour en sortir un peignoir...

... où il y avait une petite broderie marquée "Robin".

Harley le renifla. Il sentait bon. Elle enfila ça sur le dos pour se rendre décente (et se sécher) plutôt que de remettre ses frusques dégoûtantes.

Elle allait se plaire ici. Clairement.
Revenir en haut Aller en bas
Fate
Fate
Super-Héros
Inscription : 09/11/2017
Messages : 442
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Ray Palmer ; Tempest ; Kalel.
Situation : Jeune Héros en formation.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
JSA
Shadowpact
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 24 Nov 2019 - 18:55
Quelques minutes passent, après la fin de la douche d'Harley Quinn.
Longues. Lentes. Silencieuses.
Surprenantes, aussi. Car il est clair que la jeune femme n'a pas l'habitude d'être laissée ainsi toute seule – surtout dans un endroit inconnu, avec quasiment un inconnu, aussi.

Heureusement, son attente s'achève.


 « Hey. »

Car Khalid Nassour finit par la rejoindre, en rouvrant la porte menant aux douches collectives.

 « Salut. »

Il sourit ; sincèrement, aussi.
Le jeune homme ne peut cacher une nervosité latente – constante, finalement.
Il continue de se demander s'il ne commet pas une erreur, en amenant l'ancienne psychiatre ici ; mais tout en lui indique que non... et même les capteurs de la Tour des Titans lui confirment son impression. Autant continuer, alors.


 « C'est... ça va ? »

Même si les réactions d'Harley Quinn à la douche, et sa fameuse posture pour attendre un jet qui ne vient pas, l'ont troublé, bien sûr.
Les systèmes de la Tour des Titans l'ont informé d'un tel mouvement – et Fate a cru d'abord à une crise ; à une attaque, contre ou de la part d'Harley Quinn. Il a alors accédé aux caméras et... a immédiatement regretté son geste.

D'une part, parce que la jeune femme ne faisait rien de mal.
De l'autre, parce que cela acte encore la souffrance qui a été la sienne, et ça le peine.
Enfin, parce que... ça le gêne abominablement ; il en a rougi énormément, et a immédiatement détourné les yeux. En essayant de repousser des images qui resteront à jamais gravées dans son esprit.


 « Je... ça t'va bien. »

Il désigne du menton le peignoir de Robin que la Vilaine a emprunté.
Et qui rend mieux sur elle, indubitablement.


 « Tu... t'as faim ? »

Le Heaume de Toth continue de flotter à ses côtés ; son crâne est encore nu, mais son corps est toujours recouvert par son costume.
Il esquisse un sourire un peu gêné, notamment parce que les images entrevues ne veulent pas partir ; mais il se force, hoche la tête, et enchaîne.


 « Tu... veux p'têt te détendre, aussi. Sûrement. Ouais. »

Khalid essaye de chasser le rouge qui colore ses joues, et sourit.

« Viens. »

Il lui fait signe, et l'invite à le suivre.
Déjà, en dehors de la douche collective ; ensuite, dans le couloir.
Un couloir métallique. Un couloir sobre.
Un couloir qui les mène à une autre porte... qui les fait déboucher ailleurs.


 « Voilà. »

Fate s'arrête, et sourit ; en la laissant entrer, et découvrir.
Leur destination.

Le Breakfast des Titans 3c1e17151dfa4a8d83260983af0b037f
Un salon.
Bien décoré, et assez agréable.


 « Je... j'peux te commander à manger, aussi ; l'ordi' peut faire c'que tu veux. Je... tu veux quoi, alors ? »

Khalid passe les mains dans ses poches, un peu gauche.

 « Tu... on va voir c'qu'on va faire, en fait. Je... euh. J'suis pas sûr-sûr que... tu puisses rester, sans l'accord des autres Titans. »

Il détourne les yeux, grimace légèrement.
Non, clairement, ils n'accepteront pas ; mais il ne peut pas la laisser tomber.
Pas maintenant. Pas comme ça.


 « Mais... j'vais m'débrouiller. Pour que... tu puisses rester ; et après entamer ta... rédemption. »

Il se tourne vers Harley, et sourit ; sincèrement.

 « Je... vais pas t'laisser tomber. Promis. »

Et il le croit ; et il le fera.
Même si ça va sûrement lui amener bien des soucis ici !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Le Breakfast des Titans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» breakfast a Stalingrade
» Chocolates for Breakfast de Pamela Moore - un best seller dans les années cinquante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: St-Roch :: Titans Tower-