Le Cauchemar d'Amnesty Bay [Constantine]

Inscription : 22/08/2017
Messages : 308
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Fate ; Kalel.
Localisations : Atlantis, mais pas uniquement.
Le Cauchemar d'Amnesty Bay [Constantine] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 13 Sep 2019 - 9:28
Amensty Bay est une petite ville côtière située dans le Maine.
Il y fait bon vivre.
Il y fait beau et bon vivre.


Le Cauchemar d'Amnesty Bay [Constantine] Latest?cb=20111231170217

Les gens sont simples. Les gens sont bons. Les gens sont accueillants et ouverts.
Ils ont toléré et même accepté l’étrangeté du fils de Tom Curry, le gardien de phare. Ils ont même caché la vérité sur le jeune garçon blond, quand quelques agents gouvernementaux sont venus enquêter après des mouvements suspects de créatures sous-marines.

Il fait bon vivre à Amnesty Bay.
Même après que la ville ait été reconnue comme le foyer et la ville d’origine du Héros connu comme Aquaman. Longtemps moqué, longtemps décrié – mais finalement respecté, et même craint, quand ses liens avec le Royaume d’Atlantis ont été révélés.

Arthur Curry a disparu, cependant ; dans le désastre de Poséidonis, la capitale atlante qui a été anéantie par Darkseid dans son plan de conquête universelle.
Le Royaume atlante a été longtemps en chaos – mais la Reine Mera a repris le pouvoir, et améliore les choses ; ça va mieux. Ça se passe mieux.

Même si Aquaman demeure absent.
Même si Amnesty Bay pleure son fils, son Héros.
Même si, aussi, les eaux et les côtes ont perdu leur protecteur… et certaines forces entendent en profiter.

Il fait beau et bon vivre à Amnesty Bay, oui.
La journée commence.
L’aube est belle ; le Soleil est là – mais cela ne dure pas.

Le ciel se couvre. Les nuages apparaissent. Une pluie fine tombe soudain sur Amnesty Bay.
Le vent se lève. Le froid grandit.
Une impression étrange glisse au cœur de la ville ; les habitants le sentent. Les marins le sentent.

Quelque chose.
Quelque chose approche ; quelque chose arrive.
Quelque chose de… mauvais.

Quelque chose qui menace les embarcations déjà dehors – déjà en mer ; les gens le sentent.
Les femmes ont peur. Les vieux se crispent.
Quelque chose arrive. Quelque chose approche.
Quelque chose d’ancien.
Quelque chose… de terrible. Et qui a faim.


Le Cauchemar d'Amnesty Bay [Constantine] Fantasy-art-sea-split-view-cthulhu-wallpaper-preview

Les Enfers sont en plein chaos ; une rébellion terrible s’y joue. La dimension infernale est en pleine guerre civile, et la Terre est régulièrement une zone de combats.
Certains empêchent la venue d’horreurs maléfiques sur ce monde – mais certaines créatures infernales sont plus malines ; plus puissantes, aussi. Bien, bien plus puissantes.

Comme lui.
Comme ce monstre. Qui est là. Qui vient d’arriver.
Qui attaque.
Et qui entend faire de ce monde son nouveau terrain de jeu !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/08/2019
Messages : 47
DC : RAS
Situation : ... Probablement ivre.
Localisations : L'Oblivion Bar - La Maison du Mystère
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 13 Sep 2019 - 21:37


La porte se referma sans un bruit. Les deux hommes se glissèrent dans l’air marin qui soufflait tranquillement sur la digue, laissant le soleil les réchauffer tranquillement. Les rayons solaires n’étaient pas prévus pour durer, mais comme souvent en bord de mer. Des lourds bans de nuages, poussés par le vent de l’océan, promettaient à l’occasion de venir occulter l’astre lumineux. Le dernier homme à sortir était grand et chauve. Ses yeux étaient verts, grossis par une paire de lunette ovale à monture métallique. Il portait un sac sur une épaule, du genre des vieux sac-à-dos usés jusqu’à la corde mais qui semblaient pouvoir survivre encore une poignée de décennies ; et surtout, il portait une soutane. Il rattrapa son compagnon en quelques enjambés, après avoir murmurer quelques mots rapides à la personne derrière la porte.

Ledit compagnon, appuyé sur un lampadaire éteint, était consciencieusement occupé à allumer sa cigarette sans laisser le vent l’étendre. Ses cheveux étaient ébouriffés, sa barbe mal rasée, et son trench-coat un peu usé. Il marmonna un ou deux jurons avant de réussir à tirer une bouffée de sa clope.

-Merci pour le coup de main, murmura le prêtre en arrivant à son niveau.

-Pas d’quoi. J’ai juste allumé les bougies. Et glorieusement récité une ou deux déclinaisons bien placées.

-Tout de même. Je suis à peu près certains que le démon a prit peur quand il t’as vu dans la pièce.

-Sûrement ma gueule d’ange.

Le prêtre laissa échapper un petit rire un peu rauque. Constantine lui lança un regard en coin, un petit sourire aux lèvres. Il tira une autre bouffée de cigarette, avant de reporter son regard vers l’horizon. Il y avait quelque chose de relativement reposant dans le spectacle du reflet des nuages à la surface de l’eau. Quelques secondes passèrent.

-Je te paye un verre ?

John ne vit pas le visage de son ami. Il entendit juste le vent lui répondre. Le temps qu’il tourne les yeux vers lui, le prêtre s’était ressaisi et lui adressait un petit sourire. Partiellement gêné. Si il avait réagit plus vite, il aurait peut-être pu attraper l’esprit mi-paniquée mi-surprise de son compagnon.

- Tu sais, j’ai des journées chargées à l’Église. ...Les gens se sont récemment trouvé une nouvelle foi. Pour compenser. Après la perte d’Aquaman. Et pour d’autres choses. Je suppose.

Constantine le dévisagea un instant. Son visage était inexpressif. Il finit par hocher la tête, d’un air vaguement compréhensif.

-Après, alors ?

Le prêtre laissa échapper un rire un peu nerveux.

-Pas de repos pour les héros, hein ?

Le magicien planta son regard dans celui du prêtre. Il était difficile d’y lire quoi que ce soit. L’anglais essayait de comprendre. Il essayait de faire un effort. Et il essayait surtout très fort de ne pas regarder la réalité en face.
Il finit par lâcher un bout de phrase laconique d’une voix un peu plus rauque.

-Je vois. A la prochaine, alors ?

Alan, sous l’intensité du regard de Constantine, était visiblement mal à l’aise. Il faisait de son mieux pour continuer à sourire le plus gentiment possible, mais il aurait préféré tourner les talons et faire comme si il n’avait pas vu John.
Ces derniers temps, les possessions et les activités démoniaques s’étaient faites de plus en plus nombreuses dans les environs. Pour n’importe qui sachant prêter une oreille attentive aux bons murmures dans le vent, elles étaient partout. Amnesty Bay avait été à peu près épargnée, jusqu’ici. Le premier cas de possession s’était déclarée il y a deux jours à peine. Une jeune fille, dans une maison non loin du port. Le domicile qu’il venait, à l’instant, de quitter. C’était déjà mauvais signe en soit, sur l’échelle de la situation de merde. Mais Alan avait bien vite dû admettre que ça pouvait devenir pire.
Le magicien s’était pointé sur le pas de sa porte au moment où il sortait, clamant vouloir rattraper un peu de temps perdu. Alan avait vaguement essayer de prétexter qu’il était occupé par une possession, pour voir Constantine s’incruster avec brio dans la séance. Il n’était pas tout à fait sûr que le magicien ait réellement aidé, mais il lui fallait bien admettre que dans ce genre de situation, sa présence était rassurante (c’était bien la seule fois, du reste). Si il avait merdé, d’une façon ou d’une autre, Constantine aurait été là pour corrigé le tir. Alan admirait le britannique, quelque part.
Mais il était bien trop malin pour passer plus de temps que nécessaire avec l’homme au trench-coat. Il parut sur le point de céder, mais se ravisa.

-A la prochaine, John. Prend soin de toi.

Constantine ne dit rien. Détourna ensuite son regard vers la mer à nouveau. Le prêtre tourna les talons au moment où il portait sa cigarette à ses lèvres. Avant de le perdre d’ouïe, il capta les injures du magicien – sûrement à cause de sa cigarette éteinte par le vent. Alan se força à garder une allure tranquille dans sa démarche, mais à l’instant où il fut hors du champs de vision du thaumaturge son pas augmenta presque par réflexe. Il avait honte, quelque part, de lui tourner le dos comme ça. Mais le britannique était parfaitement capable de veiller sur sa pomme : c’était celle des autres qu’il avait du mal à protéger.

John porta son zippo à ses lèvres à nouveau, essayant d’en embraser le bout. Une fois. Deux fois. Trois fois. Sans succès. Le magicien se retint de jeter son briquet sur le trottoir, et le ferma d’un mouvement de poignet brutal. Il continua à grommeler une flopée d’injures, qui avaient au moins l’avantage d’être imaginatives. A la place, mâchoire serrée, il prit sa cigarette à peine entamée entre deux doigts et lui jeta un regard quasi meurtrier.
La première goutte tomba sur son pouce. La seconde sur le papier blanc de la cigarette. Le magicien releva la tête vers les lourds nuages gris, apparemment sortis de nulle part. Foutu temps de mer de mes deux. De la pluie ?

-Sans déconner ?

Un vent froid, venu du large, vint faire claquer les pans de son trench-coat en réponse. Constantine marmonna une ou deux injures, et jeta sa cigarette au sol. Il y avait à peine touché, mais son humeur était plutôt massacrante. Ses poumons n’auraient pas tolérés qu’il la crame en une seule inspiration rageuse. Le magicien remonta son col et enfonça ses mains dans ses poches. Il ne lui restait plus qu’à marcher, jusqu’à l’hôtel le plus près. Il aurait aussi pu invoquer la Maison des Mystères, mais marcher sous la pluie lui faisait du bien.
L’eau l’empêchait de fumer par les oreilles.

Constantine déambula lentement sur la digue, tout à ses pensées moroses. Ses chaussures claquaient sur le bitume dans un bruit mouillé, répétitif, presque hypnotisant. La mer s’écrasait sur la plage à sa droite, grondant un peu plus à chaque rouleau. Le fracas des vagues se faisaient plus bruyant à chaque instant, grossissant avec la tempête venu de l’horizon. Tu parles d’une ville sympathique. Un trou à rat plein de flotte oui.
Le vent trimballait son odeur de varech un peu partout – sur et sous les vêtements. Le magicien était prêt à faire des commentaires sur les avantages de la vie citadine, à râler sur les inconvénients du large et de la nature en général. D’ici quelques instants, il se serait sûrement mis à hurler en direction de l’océan. John Constantine était frustré, et il était heureux pour le reste du monde que personne ne croise son chemin à l’instant. Il avait besoin de boire, et il n’avait pas la moindre idée de où trouver un bar décent dans ce trou paumé.

Le magicien se réfugia dans le premier établissement venu sur la digue. Dégoulinant d’eau de pluie, râleur, il se laissa tomber dans un coin en aboyant un truc à boire – n’importe quoi, tant que ça n’était pas de la pisse de sardine. Confortablement calé sur la banquette, il tira une nouvelle cigarette et son zippo, à la recherche de la magie primale de l’homo sapiens – le feu. Dehors, le vent souffla une odeur différente. Une odeur de poisson, mais plus rance, plus agressive. Plus vieille, aussi. La mer gronda. Mais au bruit des vagues succéda rapidement un cri étouffé, lointain. Rien d’humain. Quelque chose hurlait, dehors, sous les vagues et le cri de la tempête.

Constantine releva la tête vers la mer. Peut-être avait-il entendu quelque chose. Peut-être pas. Il n’en n’était pas sûr. Il n’avait sûrement rien entendu. Il aurait peut-être dû sortir pour vérifier. C'était peut-être un monstre horrible, venu tout droit des enfers. C'était peut-être son esprit. C'était peut-être autre chose. Quelqu'un déposa un verre de bière avec un claquement sec sous son nez, suivi de près par l'addition.

-Va chier, marmonna Constantine alors que son briquet crachait enfin sa flamme orangée, sans trop savoir à qui il s'adressait.


The Fool - 22th Major Arcana of the Tarot Deck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t6609-do-you-like-my-spider-s-web-john-co http://dc-earth.fra.co/t6606-john-constantine-laughing-magician
 

Le Cauchemar d'Amnesty Bay [Constantine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cauchemar en pleine mer
» Discipline cauchemar
» Question sur TP Vue de Constantine
» Vampire sur Cauchemar (destrier de Nurgle)
» [V6]Un Dragon de Sang sur cauchemar ailé...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-