-57%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse à air chaud (sans huile)
64.99 € 149.99 €
Voir le deal
anipassion.com
 

 Back in Gotham (Victor Fries / Derek James)

Hal Jordan /Green Lantern
Hal Jordan /Green Lantern
Super-Héros
Inscription : 16/01/2018
Messages : 1078
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Situation : Bien décidé a retrouver le Lantern Stewart
Localisations : Hall Of Justice
JLA
Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 1 Oct 2019 - 22:39
La porte de "Johanna Smith" s’ouvre, maintenue par Nora Fries. Elle regarde l’homme se tenant dans l’obscurité de l'autre coté, deux lueurs rouges dans la nuit.

“C’est toi qui a coupé le courant de la rue?”

Victor ne répond pas. Il avait tant de fois réfléchi à ce qu’il lui dirait quand il la reverrait. Tourné les phrases et les mots dans sa tête pour que tout l’amour qu’il avait pour elle puisse s’exprimer. Pour que toutes ses erreurs soient pardonnées. Mais rien ne sort à cet instant, car il ne s’attendait pas à ce qu'elle dise cela ainsi. Oui il avait coupé le courant pour quelques minutes, il n’avait pas vu d’autre moyen de venir ici sans être remarqué sous la lueur des réverbères de ce quartier pavillonnaire de la banlieue de Gotham.

Quoi qu’il en soit elle ne souriait pas, et si elle avait acceptée le rendez vous du premier coup Victor avait des raisons légitimes de doute que sa femme qui vivait ici sous un faux nom soit si heureuse de le voir.


“Entre.”

Il avance chez elle dans son armure noire la moins encombrante, l’une de ses premières. Il y a devant lui dans le petit salon une table avec deux chaises et aucune décoration sur celle ci. Quelque chose de froid. Elle pose sa main sur ses yeux et regarde le sol puis se décide à croiser son regard, ou plutôt ces lunettes qu’il a par dessus les yeux.

“Assieds toi.”

Alors Freeze s’assoit à table, et elle en face de lui. Il regarde les quelques bibelots et photographies posées sur les meubles autour d’eux. Il n’est sur aucune.

“J’ai appris que tu avais quelqu’un.”


Dit il de sa voix froide et déshumanisée, et elle répond du tac au tac.

“Plus maintenant.”


Victor est soulagé, immensément soulagé. Depuis ce jour ou Wintergreen lui avait appris qu’elle avait un autre homme dans sa vie c’était comme si le respirateur de sa combinaison dysfonctionnait.

“Je ne lui aurait pas fait de mal si tu étais toujours avec, je veux que tu le sache.”


Elle essaie d’être aussi froide que lui mais n’y arrive pas totalement, il le sent bien. Mais elle garde une réserve vis a vis de lui. Victor sort une photographie usagée de sa poche et la pose sur la table, devant elle.


Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) F_110

C’est aujourd’hui l’anniversaire de leur mariage. La première fois depuis qu’elle est guérie qu’ils pourraient le faire ensemble. Le jour où il s’est décidé a reprendre contact. Les deux sont émus mais demeurent froids pour des raisons différentes. Lui sait qu’elle a vu le monstre qu’il est devenu. Elle a soufferte et souffre encore de se dire que tant de gens sont morts. Elle se sent responsable du mal qu’il a fait, et de ce qu’il est devenu. Alors elle cède, se laisse aller et verse quelques larmes. Se décidant a prendre la photo dans une de ses mains. Puis elle lui parle avec difficulté, ayant du mal a articuler.

“Je...je suis...désolé je...c’est trop dur…”

Il ne bouge pas d’un cil mais souffre aussi intérieurement car il la voit malheureuse, et que rien ne l'atteindra jamais autant que cela si ce n’est sa mort. Et surtout parce que c'est par sa faute.

“Tu m’aimes encore?”


Cette question il aurait voulu ne pas la poser. Car rien au monde ne lui faisait plus peur que la réponse. Rien. Nora pose sa main devant sa bouche les yeux en larmes, le regardant. Elle essaie de parler, de sortir un mot. C’est laborieux, c’est douloureux. Comme une trop grande partie de leur existence l’avait été depuis qu’elle avait eue ce cancer.

“Tu...tu me fais peur Victor.”

Elle se laisse alors aller complètement a pleurer, croisant ses bras sur la table pour y cacher sa tête. Ses cheveux blonds masquants tout le chagrin qui s’exprimait sur son visage. Victor n’exprime rien extérieurement, mais c'était comme s'il était en train de mourir. Il se lève et des vertiges le saisissent. Il marche dans le salon, cherchant la porte. Il ne saurait dire combien de temps il met à atteindre cette foutue porte, il a l’impression de traverser mille kilomètres d’un putain de désert jusqu’à celle ci et pourtant il s'arrête devant. Sans trouver la force de poser sa main sur la poignée.

Tout cela était prévisible. Ça ne pouvait que finir comme çà. C’est dans les contes de fée que çà se termine bien, que la belle transforme la bête par la force de son amour.

Sur les fréquences de l’Argus des agents s'animent. Peu de monde sait que Joanna Smith n’est autre que Nora Fries et sa maison est surveillée par l’agence gouvernementale. Tout cela est top secret pour protéger Nora de la Secret Society comme de ses adversaires et plus généralement de toute personne voulant atteindre Mister Freeze. Mais aussi cette petite maison de banlieue est surveillée pour une raison élémentaire, logique. Pour capturer le professeur s’il venait à s’y rendre. Les senseurs posés par l’équipe de surveillance l’avaient vu malgré l’obscurité, et l’ARGUS s’était mis en route en direction de la maison dès qu’il était entré chez elle.

HJ:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh En ligne
Derek James
Derek James
Modérateurs
Inscription : 24/08/2019
Messages : 882
DC : Aquaman & Resurrection Man
Situation : C'est en forgeant qu'on devient forgeron. Alors Derek pratique l'héroïsme !
Localisations : Gotham City, ou ailleurs selon ses envies.
Young Justice

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 4 Oct 2019 - 16:32
Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) Vamc

- Brrrr... fait frisquet à cette heure là.

On descend les petites marches en frissonnant, dans l'air de ce début de soirée gothamite. L'été meurt lentement pour laisser place à l'automne. Exit les shorts, bonjour les feuilles mortes ! J'ai jamais trop aimé les grandes vacances. La chaleur, déjà, c'est pas mon truc. Elle s'infiltre partout, elle te fait suer comme un cochon dans un sauna, mais en plus, tout est prétexte pour montrer ses biscottos. Alors quand t'es aussi fin qu'une feuille de papier, bah tu restes chez toi, et tu pompes en énergie électrique pour le ventilo l'équivalent du budget militaire annuel des USA.
Et quand il commence à faire froid, tu regrettes la chaleur en plus de te plaindre...
Ouais, ça, du coup, c'est moi. Une contradiction ambulante. Un chieur sur pattes.
Bon, au moins, l'automne fait de jolies couleurs dans les arbres et sur les trottoirs.

- Heureusement que tu as convaincu ton grand-père de ne pas nous raccompagner.

Ah oui, peut-être préciser la raison de ma présence ici: papi Amos. Enfin... le père de mon père. Adoptif. Bref, c'est mon papi.
Et là, c'est notre visite bi-mensuelle, prévue, calculée, minutée par ce vieux fou de la ponctualité. Il est rigolo, papi Amos. Du côté paternel, c'est le premier à avoir complètement lâché les traditions juives de la famille. Parce que oui, du côté de mon père, David, suffit de pas remonter très loin pour retrouver des origines. Les Flynn venaient d'Europe, à la base, mais flairant la guerre, ils se sont exilés aux Etats-Unis, pour finalement s'y installer. Et puis papi Amos a foutu le boxon, et ni lui, ni son fils ne sont des pratiquants. Encore moins des croyants.

- Hé, c'est ton père avant tout !

Petit rire partagé.
C'est rare ces derniers temps. C'est précieux.
Je savoure.

- J'ai jamais su lui parler. Alors maintenant qu'il est à moitié sourd.

Oh bah papa !
Ca tire à balles réelles à ce que je vois !
Aucune pitié pour les vieux, c'est ça ? C'est parce qu'il veut pas clamser et te laisser toucher l'héritage hein, avoue !

- Hé, mais c'était gratuit ça !

Il me lâche un très léger sourire en coin, qui me rappelle les belles années.
Quand tout allait bien.
Quand... maman était encore là.
Ah, la petite larme ! Non, non, ne coule pas !
Ca a toujours été un discret, un tranquille mon papa. Le volcan de la famille, c'était maman. Du coup, chaque petite réaction, chaque sourire, clin d'oeil, rire est à saisir.
Donc ce petit coin de lèvre redressé, moi, je prends.

- Peut-être...

Puis, d'un coup, dans la rue, c'est le blackout. Toutes les lumières s'éteignent d'un coup; éclairages publics, demeures privées, panneaux d'information... il fait sombre. Et c'est sacrément surprenant. Seuls les phares des voitures au loin permettent de se repérer un tant soit peu, tant la transition vers l'obscurité a été soudaine.

Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) Lics

- Oh.

Mon père et l'expressivité.
Une histoire d'amour en -2 tomes.

- C'était brutal.

Il hausse les épaules, finalement peu impressionné.
Ah, c'est le moment où il va me sortir une explication logique et sensée, invérifiable mais s'avérant généralement bonne. Il est doué là-dedans. Il aurait dû faire mentaliste, on serait devenu ultra-riche, j'en suis sûr !

- Un transformateur qui a grillé, sûrement.

Voiiiiiilà. Qu'est-ce que je disais ?

- Ouais ouais...

M'enfin, il a sûrement raison, hein.
Les coupures de courant, ça arrive plus souvent que ce qu'on croit. Devoir gérer un réseau si titanesque amène à des petits couacs, et c'est pas si grave tant que c'est traité avec sérieux et professionnalisme, hein.
Sauf qu'évidemment, c'est pas ça.
Et mes tripes se tordent. Et ma gorge se noue. Et malgré tous ces tortillons viscéraux, une boule glaciale parvient à me tomber dans l'estomac. Oh non. Pas lui.
Utilisant ma puissance, je force mon père à se pencher. Surpris par ma poigne, il ne résiste pas.

- Papa. Tu vas bien m'écouter. Tu reste planqué, et tu remontes discrètement jusqu'à chez papi. Et surtout, vous vous approchez pas des fenêtres. Compris ?

- Qu-quoi ?

Je soupire.
Évidemment. Je lui ai jamais parlé comme ça.
Mais c'est pas le moment. Hors de question qu'il lui arrive quoi que ce soit. Je m'en fais le serment.

- Chut. Fais ce que je te dis. Fais moi confiance.

Je vois une lueur d'hésitation dans son regard.
Mais elle disparaît très vite.
J'espère que c'est grâce à la détermination qu'il voit dans mes yeux, et pas parce qu'il a vu que je commençais à sortir mon masque de ma poche intérieure de manteau. Quel nul je suis...

- ... D-d'accord fils.

Je le suis du regard tout du long et, une fois qu'il s'est glissé dans la maison de son père, j'enfile mon masque. Pour le moment, y a pas eu de cri de terreur, Freeze a pas fait de mal. Ou alors il l'a fait discrètement.

RFFFFFFFFFFFFT

Petite faille, direction sous la fenêtre de la maison dans laquelle il est entré. J'essaie de me faire tout petit, tout silencieux. Non, toujours pas de bruits suspects à l'intérieur. Manquerait plus qu'en fait, ce soit juste un jeu sexuel dérangeant... Croisons les doigts pour que non, parce que je vais zyeuter ! Sur la pointe des pieds, je m'agrippe au rebord de la fenêtre et y jette un œil que j'espère discret. Parce que sinon, qu'est-ce que je vais prendre dans la gueule !

Spoiler:
 


Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) Mx1y
Présentation - Fiche RP - Demandes RP - Liens - PNJs
"My life is like a comic book !"
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6619-le-rift-memoriel-sideways http://dc-earth.fra.co/t6615-derek-james-sideways
Hal Jordan /Green Lantern
Hal Jordan /Green Lantern
Super-Héros
Inscription : 16/01/2018
Messages : 1078
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Situation : Bien décidé a retrouver le Lantern Stewart
Localisations : Hall Of Justice
JLA
Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 6 Oct 2019 - 11:57
Spoiler:
 

Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) Freeze10


Victor et Nora sont désormais observés par Derek. Le scientifique est encore sous le choc car il a du mal a réaliser. Malgré toutes ces années, toutes ces épreuves il a du mal. Bien des fois il pu redouter ce genre de dénouement et là encore il ne voulait pas y croire. L’accepter. Mais il pose sa main sur la poignée et ouvre la porte menant sur l’entrée de la maison de Nora.

Il n’arrivait pas à l’accepter facilement non, pas plus qu’il n’avait accepté ce que lui dirent les médecins. Qu’elle allait mourir, quoi qu’il fasse. Que tout ce qu’ils pouvaient faire c’était attendre. Quand il la cryogénisa il avait promis à sa femme de rester à ses cotés jusqu’à ce qu’elle soit soignée. Qu’il serait là à son retour, et que tout serait comme avant. Mais ce soir il partait, pour elle. Car il comprenait pourquoi elle avait peur de lui. Que celui qu’il était devenu entre temps était trop différent de celui qui l’avait posée dans ce cylindre en l’embrassant. Il revoit son regard à cet instant, elle avait confiance en lui.

Nora se retourne de sa table pour le voir sortir dehors. Elle avait eue un regard confiant avant qu’il ne la cryogénise oui. Elle croyait en lui mais pas pour la sauver. Pour qu’il rester le même. Elle pensait qu’il échouerait à la soigner, mais que Victor devrait continuer de vivre sans elle. La mort elle l’avait acceptée, elle partirait paisiblement en sachant que derrière il referait sa vie. Qu’il s’en remettrait, qu’il en rencontrerait une autre. Qu’ils s’aimeraient comme ils se sont aimés, chaque secondes. Elle avait acceptée que jamais elle ne ressorte de ce cylindre de verre, que ce soit son cercueil gelé.

Elle se lève subitement puis court vers un meuble dans lequel elle insère une clé qu’elle avait autour de son cou. Prend ce qui s’y trouve puis arrive derrière Victor qui n’a fait qu’un pas dehors mais semble figé. Il est perdu, il ne sait pas ce que sera sa vie sans elle. Il n’avait jamais accepté de le concevoir, il aimait tant Nora qu’elle était une déesse pour lui. Il ne croyait pas en dieu ni en rien mais en elle...en elle il croyait. C’était son soleil, et maintenant il avait presque...froid. Un sentiment qu’il avait oublié. Elle arrive derrière lui.

“Attends…”

Il se retourne. Elle lui tend sa boule a neige contenant la statuette de danseuse. Qu’il avait gardé avec lui toutes ces années et qu’il lui avait rendu quand il la dé-cryogénisa.

“C’est...à toi. Tu l’aimais cette statue.”


Nora essuie les larmes sur ses joues, le visage plein de douleur. Certains de ses cheveux sont trempés par ses pleurs elle relève la tête vers lui.


“C’est un souvenir il faut accepter que notre vie d’avant...c’est des souvenirs. Tu ne peux pas congeler l’amour pour qu’il reste le même Victor. Il change, comme nous. Il faut se contenter de ce qu’on a eu, et ne garder que le meilleur en souvenir. “

Il fait un pas en avant et pose ses mains autour de la cloche de verre, baissant la tête. C’est un cauchemar, il n’arrive pas bien a réaliser ce qu’il ce passe. Ce qu’elle lui dit. Mais n’arrive pas à lui répondre.


“Prends soin de toi.”

Le visage n’exprimant toujours rien mais la gorge serrée il prend la cloche et recule d’un pas puis se retourne, laissant Nora dans l’encadrement de la porte qu’il referme lui même. Encore au porche il regarde la vingtaine de mètres l’espaçant du trottoir de la rue.

“Attendez que je ne sois plus chez elle. S’il vous plait.”

Dit il d’une voix presque robotique avant de commencer a marcher. Le chemin lui semble long jusqu’ au petit portillon devant chez elle. Il est maintenant à la moitié du jardin. Son cœur de glace saigne, il pleure mais ce ne sont que des cristaux de glace qui se forment sous ses lunettes rouges. Il ne reste que trois mètres avant qu’il ne sorte de sa propriété.

A cet instant des projectiles viennent percuter son armure. Partis de différents bosquets et broussaille du jardin ceux ci sont reliés par des câbles aux armes des agents de l’ARGUS qui les portent, et envoient de violentes décharges à électriques à Mister Freeze.

“Arghhhhhh...”

Celui ci tombe à genoux puis s’effondre en lâchant sa boule à neige qui roule sur la pelouse. Derrière sa fenêtre Nora pousse un cris d’effroi.

“Victor!”

“Go go go!!!”

Quatre agents de l’ARGUS sortent simultanément de leurs abris avec des outils de capture et foncent sur Freeze qui se tord sur le sol.

HJ:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh En ligne
Derek James
Derek James
Modérateurs
Inscription : 24/08/2019
Messages : 882
DC : Aquaman & Resurrection Man
Situation : C'est en forgeant qu'on devient forgeron. Alors Derek pratique l'héroïsme !
Localisations : Gotham City, ou ailleurs selon ses envies.
Young Justice

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 7 Oct 2019 - 13:47
Oh.
Oh !
Je m'attendais à tout, vraiment. Du trafic d'organes humains, de la planification de braquage de banque, du transit d'ours polaires, des arts occultes inuits, de la peinture à la française avec Freeze tout nu sur un divan... oui, je m'attendais à tout. Sauf à ça; je suis un voyeur. Ah, c'est ultra désagréable comme sensation. Je fais que mon boulot de super-héros, je surveille, j'essaie de protéger, mais pourtant... ouais non, c'est pas bien. L'autre iceberg a beau être un vilain recherché par les polices du monde entier, c'est pas une raison pour s'incruster dans sa petite vie et tout zyeuter comme un fou de sitcom. "Et c'est là que Victor, l'air bouleversé, déclama à Nora tout son amour, mais Nora en aimait-elle un autre ? Vous découvrirez ça dans le prochain épisode d'Amour, Gotham & Déprime !" Même les pires enflures ont le droit à un tant soit peu d'intimité. Du coup, méfiant mais très gêné, je cesse tout zyeutage intempestif, sans pouvoir m'empêcher d'écouter quand même. Sait-on jamais, un coup de sang, ou une attaque vengeresse sans coup de semonce...

Mais tout se passe bien.
Enfin... non, pas pour Freeze. Faudrait avoir un cœur de glace pour pas se sentir triste. Pour lui. Pour eux. Après... est-ce qu'il l'a pas mérité, quelque part ? C'est un criminel. Il a brisé des vies. Des hommes et des femmes pleurent encore leurs conjoints, leurs enfants, leurs parents, à cause de lui. Retour de karma, peut-être ? Ou alors, tout simplement, conséquence de ses actes ?
Quand il sort, je me planque direct dans un fourré, aussi agile que la belette aux premières lueurs de la lune. Et... d'abord, je flippe. Il me cause, ou bien ? Si il m'a repéré, pourquoi il se débarrasse pas de moi pour fuir dans la nuit ? Je demande pas à ce que ça arrive, hein, j'ai déjà assez à faire comme ça, m'enfin... ça devrait pas lui être si difficile, si ?
Mais il continue sa route. Et je pige, après quelques mètres parcourus. Les plantes vertes d'intervention passent à l'assaut. Et je bondis hors de ma cachette !

- Non, pas la boule !

Ouvrant immédiatement un rift, j'attrape sans tarder la boule à neige, ce petit objet anodin en apparence, mais qui m'a paru si intime, si important, en les écoutant. C'est un trésor de souvenirs, un cristal de mémoire, un condensé de passé gelé.
Manquait plus que quelqu'un lui marche dessus...
Mais mon petit tour a attiré l'attention, et des canons de fusil se tournent vers moi. Je lève les mains en l'air, en signe de paix.

- Doucement messieurs, je suis pas avec lui ! Vous alliez juste casser...

Aaaaaaah ! Je tombe à genoux, agité de spasmes, secoué par... quatre aiguillons plantés à travers le tissu de mon t-shirt, pleine poitrine !

- Arghhh !

Je sens mes bras durcir, toujours levés vers le ciel, et mes doigts, rigides, appuyer de plus en plus sur la surface fragile de la boule à neige. Je vais la briser ! Mobilisant toute ma volonté, toute ma résistance, j'essaie de la lâcher, mais rien n'y fait, le courant est trop fort...

- No-non...

Je sais pas si vous avez déjà été soumis à ça, mais lorsque vous faites partie du circuit électrique, ça fait pas du bien. J'ose pas imaginer ce que ça peut faire à un simple humain... déjà que moi je douille comme pas permis ! On est plus maître de son corps. Vos membres se bloquent, vous arrivez plus à réfléchir, et la seule chose qui compte, c'est cette tension qui vous obnubile, qui vous fait souffrir. Qui vous empêche de penser. Qui vous fait souhaiter que tout s'arrête.
Je tombe à genoux.
Je lâche la boule, qui rebondit dans le gazon à côté de moi, sans dommage apparent.

- DEREK !

Et j'entends le cri de mon père.
Qui a tout vu.
Oh merde.


Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) Mx1y
Présentation - Fiche RP - Demandes RP - Liens - PNJs
"My life is like a comic book !"
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6619-le-rift-memoriel-sideways http://dc-earth.fra.co/t6615-derek-james-sideways
Hal Jordan /Green Lantern
Hal Jordan /Green Lantern
Super-Héros
Inscription : 16/01/2018
Messages : 1078
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Situation : Bien décidé a retrouver le Lantern Stewart
Localisations : Hall Of Justice
JLA
Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 10 Oct 2019 - 8:10
Victor Fries avait espéré que ceux qui assuraient la sécurité de Nora attendent qu’il soit sortir de chez elle pour l’attaquer. Qu’il soit hors de sa maison, de son jardin. Hors de sa vue. Car il lui en avait déjà montré beaucoup trop à son sujet et ne voulait pas que la violence dont il pouvait faire preuve s’impose à ses yeux à nouveau.

Mais évidement l’ARGUS ne voulait faire aucune concession au criminel. Ne manquer aucune occasion de le capturer, après tout Mr Frezze n’avait qu’a y réfléchir avant d’être un dangereux psychopathe non? La SSE avait des appareillages de téléportation, laisser du répit a son membre c’était risquer de se retrouver le bec dans l’eau avec un échec des plus pathétique.

Ils furent quatre à lui tomber dessus munis d’armements électriques qui neutralisaient Victor. Mais alors qu’ils allaient lui fixer aux bras et jambes des pinces sa statuette de danseuse sous verre roula sur la pelouse. Derek sentant qu’il ne fallait pas qu’il arrive quelque chose à l’objet dans la manœuvre utilisa son pouvoir pour la rattraper. Mais son intervention ne fit que surprendre les quatre agents de l’ARGUS qui tournèrent leurs armes vers lui.


“Métha attention!”

Avant de tirer malgré ses explications. En quelques instants le super héro du quartier était à genoux et les assaillants de Freeze étaient contraints de diviser leur groupe en deux en laissant tomber pour le moment la pose des entraves sur le scientifique. L’un d’eux parlait à ses supérieurs dans son système de communication.


“Il semble qu’il y ai deux membres de la Société, Freeze n’était pas seul.”


Un homme crie un prénom en leur direction, Victor ne le voit pas d’où il est mais tourne la tête pour les regarder, puis vers la fenêtre de la maison. Il voit Nora derrière celle ci, figée. Comme il l’avait vu si longtemps. Il devrait se laisser prendre, peut être était ce qu’elle attendait de lui. Mais non, il ne voulait pas retourner en prison. Il se retient de sortir son Freezegun et attrape la cheville de l’un des agents qui maintiens Derek pour la tirer violemment, faisant tomber l’homme à terre. Il lui donne ensuite un coup de pied et bascule sur le coté pour enlever les fils reliés a son armure. Ça va déjà mieux. L’un des hommes arrive sur lui avec une pince et il la bloque du bras gauche, puis la fait quitter les bras de l’ l'agent d’un plat de la main droite. Il se relève alors pour utiliser la pince comme une masse et frapper au ventre d’un des hommes, l’envoyant heurter le portail dans boucan qui fait aboyer les chiens de la rue.

Il regarde Nora, puis Derek toujours aux prises avec un homme qui cherche à le capturer. Il bouscule alors violemment ce dernier en espérant filer un coup de main à son sauveur puis ramasse la boule à neige et part en courant, ce qui chez Freeze est assez inhabituel. Lui est plutôt du genre à prendre son temps, et a laisser des statues gelées derrière lui. Pas à courir en laissant derrière lui des types a peine déstabilisés.
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh En ligne
Derek James
Derek James
Modérateurs
Inscription : 24/08/2019
Messages : 882
DC : Aquaman & Resurrection Man
Situation : C'est en forgeant qu'on devient forgeron. Alors Derek pratique l'héroïsme !
Localisations : Gotham City, ou ailleurs selon ses envies.
Young Justice

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 15 Oct 2019 - 0:12
On dirait que je suis pas au bout de mes surprises, moi.
D'abord, le Freeze, il discute tranquillou avec quelqu'un dans une petite maison de banlieue gothamite, comme ça. La pluie, le beau temps et que je sais-je encore ? Puis, alors que je lutte vaillamment contre les forces de l'ordre qui m'assaillent par milliers (une force supérieure en nombre de deux, un gros et un petit avec un taser blanc chacun... je vous laisse imaginer ma tête toute crispée par le courant, sous mon masque...), le voilà qui envoie valser comme à Vienne un des deux gus, et qui repousse l'autre ! Sans même les geler ! Alors que c'est son concept à lui, quoi. A croire... qu'il a voulu m'aider ?
Hum... nul doute que je si je m'en sors -oui, d'abord, faut survivre aux agents d'élite, puis après pas se faire trucider par mon père- ça va encore me trotter dans la tête cette histoire.
Mais là où mon "sauveur" prend la fuite, je préfère rester sur place.
J'ai pas le luxe de me mettre à dos une organisation gouvernementale, qu'elle soit archi-secrète ou pas. Hors de question de finir clandestin, comme Wonder Woman. Si elle se pointait dans ma chambre pour me demander de l'aide, je dis pas... mais Papa quoi. On commence à peine à se rabibocher. Du coup, dans mon cas, malgré les derniers tremblements causés par les tasers (ça secoue à donf, ces trucs là !), je garde les mains en l'air. La Grande Évasion, très peu pour moi. Laissons l'esprit de Steve McQueen accompagner notre glaciale rencontre du jour.

- Nous avons appréhendé une cible, sergent Gunn !

Un des gus en tenue techno-futuriste de la morkitu s'avance, foulant la pelouse d'une démarche militaire et assurée. Il a l'air gradé. On s'adresse à lui avec respect, en tous cas. MONSIEUR SERGENT !
Ouais, vous m'avez chopé, bien joué les mecs.
Par contre, si vous pouviez arrêter de me tirer dessus avec vos méga-tasers de l'espace, ça m'éviterait de claquer entre vos pattes. Pas sûr que mon cœur tienne à une deuxième décharge. Merci.

- Un autre méta Sociétaire.

Attendez... qui ça, bibi ?
Méta, on entend que ça sur toutes les télés, depuis que Darkseid est passé nous faire coucou. Je suis un des petits nouveaux nés durant cette vague. Enfin, plus précisément, je suis un des précurseurs, à cheval sur Arès et l'autre tyran taré.
Sociétaire, en revanche, aucune fichue idée. Donc, par principe, supposons que le gars dis une grosse connerie. A laquelle je m'apprête à réagir. Sauf que:

- Allons bon. T'es juste le petit gars aux pics énergétiques.

Le sergent Gunn retire son masque, pour dévoiler un homme robuste, solide, qui a l'air d'en avoir vu, des choses. Propre sur lui, il a une bonne tête.

Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) P2a1

Et il semble me connaître.
Enfin, je fais pas de pics, moi, je fais des portails. Il est drôlement mal renseigné ce monsieur, nan mais !
Ou alors, vous allez me hurler dessus, et à raison.
Parce qu'il sous-entend juste que mon... don, on va dire, apparaît sur tous leurs relevés quand je les utilise. Et que je raconte des conneries pour vous amuser. Ah, impossible, mais probable ! Attendez... c'est pas dans l'autre sens ?

- Euuuuh... j'ai le droit à un avocat, sergent ?

Un petit éclair passe dans ses yeux.
Croisons les doigts pour que ce soit pas de la colère, j'en ai marre de me prendre des gnons, moi... mais non, c'est juste les prémisses d'un petit rire grinçant.

- Ah. Ah. Non, pas avec nous.

Arf. Il a fallu que je tombe sur ce genre de groupuscule gouvernemental.
Alors que j'allais juste rendre visite à Papi Amos.
C'est grandiose.
Faudra que j'écrive un bouquin, un jour. Genre, "La Théorie de Murphy et Moi" en vingt-cinq tomes. Nan parce qu'hypothétiquement, il existe bien une Terre où un Derek a fait TOUS les pires choix possibles et imaginables. C'est peut-être la mienne.

- Par contre, je peux te proposer un deal. Tu nous files un coup de main avec l'autre frigide, et on te laisse tranquille, comme si on t'avait jamais vu. Ton père et toi, libres comme l'air.

Ah.
Un marché avec le Diab... Who ho ho Derek, doucement ! Si tu dis ça, y aura des gens qui vont s'offusquer parce que tu fais d'une offre gouvernementale un contrat méphistophélique ! Comme quoi le gouvernement a toujours raison, surtout dans cette ère de théories du complot, de manipulation des masses, et tutti quanti !
En vrai...
Est-ce que c'est une si mauvaise idée ?
J'aide à arrêter un vilain reconnu, recherché, coupable, et on me lâche les basques. C'est pas mal. Mais j'ai toujours un vilain petit goût dans la bouche, genre amer, comme à Bazilia. La fausse victoire, la semi-défaite. Devenir la marionnette, c'est pas super valorisant, surtout à un âge comme le mien, où je suis en train de construire l'adulte que je serai demain ! VOUS VOULEZ D'UN DÉSÉQUILIBRÉ DANS LES RUES, C'EST CA ?! Hé hé hé, nan, je rigole ! Ou pas.

- ...

Impossible de sortir le moindre mot.
Le regard pénétrant du Sergent Gunn s'intensifie.

- Marché conclu ?

Et je soupire.

______________________________________________________

Quelques minutes plus tard, on est toujours sur la pelouse de la dame... quelqu'un est allé s'occuper d'elle. Ils l'ont emmenée avec mon père, comme témoins de l'assaut.
J'ai aucune d'où Freeze a pu fuir.
Si ça se trouve, il est dans les égouts (oh nan, pas encore...) ou planqué dans une ruelle, à l'abri de son ombre. Mais où qu'il soit, il ne va pas pouvoir m'échapper.

- Messieurs, je vous conseiller de rester un peu en arrière, je pars en éclaireur.

Ou comment donner l'impression de maîtriser la situation, alors qu'en fait, t'es juste sur le point de défaillir.
En vrai, on me fout un coup de pression, juste là, je pense que je tombe dans les pommes. Ou en tous cas sur le cul, et c'est déjà assez douloureux comme ça. Bon, concentre toi sur ta cible, Derek. Inspire, expire, inspire, et fait ! D'une main tremblante, trahissant mon état, j'ouvre une faille.

RFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFT

Et je passe à travers, retrouvant ce bon vieux docteur givré.

Spoiler:
 


Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) Mx1y
Présentation - Fiche RP - Demandes RP - Liens - PNJs
"My life is like a comic book !"
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6619-le-rift-memoriel-sideways http://dc-earth.fra.co/t6615-derek-james-sideways
Hal Jordan /Green Lantern
Hal Jordan /Green Lantern
Super-Héros
Inscription : 16/01/2018
Messages : 1078
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Situation : Bien décidé a retrouver le Lantern Stewart
Localisations : Hall Of Justice
JLA
Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 19 Oct 2019 - 20:11
Le quartier résidentiel était un lieu vivant et bien entretenu. Celui ci n’était pas si loin d’un quartier industriel toujours en activité faisant lui même tampon avec les docks de la ville. Le taux de criminalité comme les planques disponibles pour la cible d’une chasses à l’homme augmentant au fur et a mesure qu’on s’éloignait des petits pavillons.

C’était alors qu’il courait à travers les paisibles et obscurs jardins de Gothamites endormis que Derek surgissait d’une faille pile en face de Mister Freeze qui s’apprêtait à percuter de plein fouet une mince palissade de bois pour la coucher devant lui et passer au jardin suivant.

Au lieu de jouer au taureau en pleine charge celui ci s’arrêtait brusquement, de la pelouse s’arrachant sous ses bottes. Tenant sa boule à neige dans sa main gauche il dégainait de la droite un de ses pistolets pour le braquer en direction du jeune justicier à peine cinq ou six mètres devant lui.


“C’est Savage qui t’envoie?”


Qu’il sache, avant de tirer. L’homme préhistorique voulait il le rappeler à l’ordre, qu’il retourne au Kahndaq travailler sagement dans son laboratoire? Il n’en savait rien, il allait trop mal pour écouter quiconque cherchant à lui dire quoi faire. Mais il ne voulait pas être pris, pas plus qu’il ne voulait mourir si insupportables étaient ses perspectives d’un avenir sans elle. Parce que quiconque s’est fait larguer après avoir vécu ce qu’il croyait alors un Grand Amour le sait. Quand il ou elle nous dit que c’est finit après toutes ces années, qu’on semble le prendre bien ou pas: On espère qu’il ou elle changera d’avis. L’espoir est un poison parfois.


Hj:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh En ligne
Derek James
Derek James
Modérateurs
Inscription : 24/08/2019
Messages : 882
DC : Aquaman & Resurrection Man
Situation : C'est en forgeant qu'on devient forgeron. Alors Derek pratique l'héroïsme !
Localisations : Gotham City, ou ailleurs selon ses envies.
Young Justice

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 21 Oct 2019 - 22:31
Autant beaucoup de choses de ma vie échappent à mon contrôle, autant là, en arrivant si près si vite du grand glacial, je me doutais bien finir braqué. Globalement, c'est le premier truc que les dessins animés apprennent aux petits enfants: quand on surprend un vilain, il sort une arme. A vrai dire, ça m'étonne même un peu qu'il ait pas encore gelé mes petons pour déguerpir à toute allure. Mais on se plaint pas, Derek, manquerait plus que ça lui donne des idées.
Hum...
Bon, on va la jouer tranquille, Mr. Freeze a pas l'air d'être absolument agressif. Peut-être qu'il voudra bien me laisser dire un mot ou deux avant de me geler les quenottes. En tous cas, le "respect de l'être vivant", c'est toujours une valeur sûre lorsqu'il s'agit de traiter quelqu'un qui a échangé son humanité pour... autre chose.

- Euuuuh... je propose qu'on commence par les convenances !

J'allais faire un pas en avant, main tendue... puis je me rends compte de l'idiotie inhérente à cette idée. D'abord, il a pas de troisième main, la boule à neige et le pisto-gel occupant déjà ses jolies mimines. Et surtout je risque de finir en esquimau. Et si en été, les sorbets ça rafraîchit, oui, là, c'est plus trop la saison quoi.
Alors je garde ma main pour moi, et je lui lance:

- Moi c'est Sideways, salut.

Lui répondre, c'est également pas con.
Manquerait plus qu'il s'impatiente. Et un bonhomme de neige qui bout, j'ai jamais vu, mais ça me donne clairement pas envie, m'voyez.
Et comme j'ai pas la moindre idée de qui il cause, j'y vais franco:

- Je vois paaaas du tout qui peut être ce Savage, alors je suppose que non. Ou alors c'est un génie, ce mec, pour m'envoyer sans que je m'en rende compte, hé !

Hé hé, belle tentative d'humour Derek, mais te bile pas, s'il reste de glace, c'est thématique. Il est dans son personnage, et c'est un super vilain ! Le top du top, le haut de gamme. Donc la seule chose que tu dois faire, c'est être prêt à réagir au quart de tour, voir avec lui s'il veut pas se rendre sans violences, et surtout, surtout pas montrer que tu es sur le point de faire dans ton pantalon, ok ?

- Je suis désolé de t'avoir espionné, j'avais juste peur que tu fasses du mal à la dame. Mais j'ai pu sauver la boule, grâce à ça !

Bon, par contre, j'ai un peu ça sur le cœur.
Alors je lui lance, en espérant qu'il m'en veuille pas trop, je pouvais pas savoir que tout allait bien se passer, moi. Je vois Mr. Freeze entrer dans une maison, Double-Face dans un bistro ou Harley Quinn dans un musée d'art moderne, je vais forcément aller voir s'il se passe pas trop de bêtises.
Esseulé comme il est, j'espère juste qu'il me croira et me prendra pas pour un vil (sûrement) séide de l'infâme (potentiellement) Savage dont il a parlé plus tôt.


Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) Mx1y
Présentation - Fiche RP - Demandes RP - Liens - PNJs
"My life is like a comic book !"
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6619-le-rift-memoriel-sideways http://dc-earth.fra.co/t6615-derek-james-sideways
Hal Jordan /Green Lantern
Hal Jordan /Green Lantern
Super-Héros
Inscription : 16/01/2018
Messages : 1078
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Situation : Bien décidé a retrouver le Lantern Stewart
Localisations : Hall Of Justice
JLA
Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 23 Oct 2019 - 23:17
Il n’a pas l’air vieux. Mais çà veux rien dire, dans cette ville les gamins sont des vrai teignes pour peux que l’autre Batman de malheur les prenne sous son aile. Mais il n’a pas de symbole de chauve souris. Bon point Sideways, rien que pour ce motif tu peux joueurs les prolongations et continuer à parler.

Freeze l’écoute parler en restant immobile, ce à quoi la plupart des gens s’attendent de sa part et Siedeways n’y faisait pas exception. Il reste de glace oui, l’ambiance se refroidit, l’accueil et glacial et ...on ne fera pas tout ce qui est dans le thème mais oui. Victor Fries est un cliché ambulant, quelqu’un qui s auto-parodie chaque jour sans même le savoir.


“‘ Bonsoir. “

Lui répondit il quand il donna son alias, écoutant le reste de ce qu’il a a dire. Il n’avait pas l’air envoyé par Savage non, mais pas forcément parce qu’il lui disait ne pas le connaitre. Plutôt parce que si c’était un nouvel agent de la SSE il était soit un splendide acteur d'incarner aussi bien le petit metha téléporteur inexpérimenté soit bien trop...gentil? Pour être recruté par quelque chose qui avait “Evil” sans son nom d’organisation.

Il avait sauvé la boule oui, mais Victor avait hésité une seconde à envoyer celle ci exploser contre le mur de la maison et hurler de rage. Mais il n’en avait pas eu la force à vrai dire, n’avait pas eu le courage de se mettre en colère. Nora l’avait mis KO, tellement sonné en quelques mots que haïr même devenait difficile. Que se battre, devenait difficile tant se lasser périr pouvait paraître tentant en un tel moment. Un tel cataclysme innommable pour quelqu’un comme Mister Freeze. Nora ne l'aime plus. Mais pas si cataclysmique dans la réaction du savant gelé.

Car il l’a vu venir, petit a petit. L'a craint. Nora soignée, le lieu où elle vivait connue. Il a eu des mois pour s’attendre à des retrouvailles. Avait attendu le jour de leur anniversaire de mariage, esperant que çà les rapprocherait. Il savait que çà serait difficile. Cela aurait pu être pire. Mais mieux aussi. Il aurait tant aimé être aimé par elle.


“Tu m’as espionné oui, peu importe. La Secret Society sait qu’elle est là, L’ARGUS sait qu’elle est là. Il y a plus de micros et cameras braqués sur cette maison que sur le pupitre du porte parole de la maison blanche.”


Il tourne la tête autour de lui pour voir si des hommes ne l’entoureraient pas pendant que “Sideways” lui parle.

“Je veux pas de mal à la dame non, et tu me retardes là. Et j’ai le sentiment que tu le fais exprès.”

Il grimace en prenant un air mauvais, posant le doigt sur la gâchette de son Freeze gun sans appuyer. Pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh En ligne
Derek James
Derek James
Modérateurs
Inscription : 24/08/2019
Messages : 882
DC : Aquaman & Resurrection Man
Situation : C'est en forgeant qu'on devient forgeron. Alors Derek pratique l'héroïsme !
Localisations : Gotham City, ou ailleurs selon ses envies.
Young Justice

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 24 Oct 2019 - 0:58
Alors comme ça, la maison en face de chez Papi Amos elle est H24 mise sous caméras par toutes les agences gouvernementales et par tous les super-vilains des États-Unis d'Amérique ? Bon, même si je connais pas trop la vénérable demeure d'Amos Flynn (il voulait qu'on appelle sa petite baraque comme ça, cherchez pas), ça reste de l'ordre de l'environnement familier. Et découvrir que de la surveillance intensive, ça arrive aussi près de chez soi, ça picote le sentiment de sécurité procuré par l'intimité, si vous voyez ce que je veux dire...

Après tout, je devrais pas être si surpris. La NSA faisait tout pareil, sans même chercher à savoir si la personne ciblée est un méchant pas beau ou pas. Comment avoir confiance en un gouvernement qui cherche constamment à vous épier pour dénicher et broyer les graines de la rébellion ? M'enfin, on a les dirigeants qu'on mérite, je suppose.
Alors, moi, je fais avec, et j'essaie de pas trop y penser, histoire de pas passer pour le révolté de service; j'ai déjà assez de mal à me faire accepter comme ça.
Mais du coup, imaginer que Papi Amos ait pu être mis en danger comme ça, ça me met ronchon direct, genre vénère, genre pas content. Et faut que ça sorte !
Avec un peu de surprise, aussi.
Et de méfiance. Je reste sur le qui vive, histoire de pas me retrouver congelé dans le jardinet d'un camarade gothamite.

- Oh. Évidemment, chuis le seul à pas être au courant... génial.

Pis Maître Glaçon immobile dans son jardin me tient à peu près ce langage: "Hé mec, tu blablates comme un petit ouistiti, mais c'est pas au vieux singe qu'on apprend à faire la grimace ! Qu'est-ce qu'tu fous ?" (licence poétique et traduction par Sideways)
Alors, un peu gêné parce qu'au final, j'avais même pas pensé que lui taper la causette allait aider mes "potes surarmés" à nous retrouver, je me gratouille l'arrière de la nuque. Parce qu'en effet, c'est pas idiot du tout. Genre pas du tout du tout. Faudrait que je travaille la réflexion à court et moyen terme, l'improvisation pure, c'est sympa mais ça a ses limites, hein.

- Euuuuh... pour tout t'avouer, les agents qui t'ont attaqué veulent un coup de main pour t'attraper. Ils marchandent mon aide contre leur silence sur ma présence.

Zut, impossible de capter la moindre émotion derrière cette figure immuable, presque une statue de glace...
Il est fort, il très très fort.
Faudra que j'apprenne la poker face, moi aussi. Froncer les sourcils, pincer les lèvres, fixer son regard et serrer poings et mâchoire semblent être la clef. Si je suis pas en taule ce soir, pour non-permis de port de masque, je tente ça à la maison...
Et seulement si Papa me laisse rentrer, d'ailleurs.
Stop Derek, tu y penseras le moment venu, quand tu seras pas devant un sociopathe amateur de sorbets. Alors continue, et rattrape toi, pour éviter d'en devenir un toi aussi. Un sorbet, hein, pas un amateur de... vous m'avez compris !

- Mais à moins qu'ils sachent se téléporter, ils sont pas encore ici.

Cela dit, j'ai rarement eu l'occasion de croiser des super-vilains d'assez près pour les examiner comme il faut, et là, avec seulement quelques mètres de distance, je me dis que c'est l'occasion d'en profiter ! Bon, vu comment je tombe sur des criminels au pif dans la rue, c'est pas un truc que je pourrais encore dire longtemps.
Alors, je suis pas un adepte de la physiognomonie, c'est sûr, mais ça se voit sur son visage que Freeze c'est pas un boute-en-train. Je me demande ce qui peut bien se passer derrière ses grosses lunettes rouges. Et dans sa tête. Est-il inquiet ? En colère ? Imperméable aux émotions ?
Quoi qu'il en soit, et sans même y réfléchir, je rouvre ma grande bouche... comme si j'en avais pas assez fait.
Tu te fatigues, Derek.

- C'est franchement pas cool ce qu'ils t'ont fait, dans le jardin. M'enfin, t'es pas quelqu'un de très recommandable non plus, avec toutes les histoires qui courent sur toi.

_________________________________________________

Ce que je savais pas, en revanche, c'est que ce filou de Sergent Gunn m'avait collé un micro-GPS-gadgetdelamort-quesaisjeencore derrière l'épaule, et que du coup, là, ils peuvent entendre tout. Et savoir où je suis. Et venir nous cueillir tous les deux. Freeze pour être Freeze, très honnêtement, je pense que ça suffit.
Et moi, parce que j'ai essayé de les berner juste un tout petit peu pour voir si notre bon ami surgelé avait droit ou non à une fuite dans les règles de l'art.


Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) Mx1y
Présentation - Fiche RP - Demandes RP - Liens - PNJs
"My life is like a comic book !"
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6619-le-rift-memoriel-sideways http://dc-earth.fra.co/t6615-derek-james-sideways
Hal Jordan /Green Lantern
Hal Jordan /Green Lantern
Super-Héros
Inscription : 16/01/2018
Messages : 1078
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Situation : Bien décidé a retrouver le Lantern Stewart
Localisations : Hall Of Justice
JLA
Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 28 Oct 2019 - 18:54
Derek vient a peine de finir sa phrase que Victor enchaîne derrière, sa voix d’ordinaire monotone prenant un ton particulièrement énervé.

“Pas cool non, ils auraient du attendre que je sois hors de chez elle! Ne pas la laisser voir çà, c’est eux…”

Il remue son pistolet en pointant toujours Sideways.

“...C’est a cause d’eux qu’elle a peur de moi t’entends?!? Tout ce que j’ai fait c’était pour elle, mais ils lui bourre le crâne en disant que je suis un danger, j’espère bien que je suis un danger! Mais pour tous ceux qui veulent nous empêcher de nous réunir! Je le serais jamais pour elle, si elle a peur de moi c’est à cause d’eux !”

Oui, çà arrive de penser çà aussi quand elle vous quitte. Qu’au fond celle que vous aimez est quelqu’un de tellement parfait et vous êtes tellement irréprochable que c’est forcément l’oeuvre de serpents dans son entourage qui lui ont monté le bourrichon contre vous. Une manière d’être dans le déni, et il y était clairement. Nora Fries n’avait besoin de personne pour avoir peur de lui aujourd’hui. Elle l’avait vue de ses propres yeux tuer des gens peu après son réveil, et elle n’avait pu que découvrir effarée la longue liste des crimes et des vies qu'il avait brisées durant toutes ces années.

Il est en colère et il gueule sur Sideways comme s’il pouvait quelque chose à la situation. Après tout n’a t’il pas dit que les autres marchandaient avec lui pour le prendre? Il a envie de tirer. Mais ce foutu espoir de la récupérer l’en empêche encore.


“Dégage maintenant et je ne te gèle pas. Vas-y, utilise ton tour de passe-passe. Mais vas-t'en. Je ne veux pas qu’elle apprenne demain dans le journal que je t’ai tué. Si tu me forces à lui infliger çà je congèle toute ta famille !”

Un non sens total. Car pour le coup elle découvrirait encore plus de morts dans le journal. Mais la logique n’est pas notre meilleure alliée dans ce genre de situation, docteur en physique ou pas. Il était donc bien vulnérable.
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh En ligne
Derek James
Derek James
Modérateurs
Inscription : 24/08/2019
Messages : 882
DC : Aquaman & Resurrection Man
Situation : C'est en forgeant qu'on devient forgeron. Alors Derek pratique l'héroïsme !
Localisations : Gotham City, ou ailleurs selon ses envies.
Young Justice

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 1 Nov 2019 - 1:52
Hum, comme prévu, pas bon Derek. Toi et ta grande bouche, hein, tu sais ce que j'en pense.
Ca l'énerve, mais genre grave. Genre ton pote bourré qui s'est fait larguer le soir du bal de promo parce qu'il a tabassé un petit du collège, imposant ainsi sa force de mâle viril boosté à la testostérone. Le combo gagnant: mégalomanie + chagrin d'amour + surpuissance. L'équation du méga-bully. Le parfait enfoiré, qui délire, qui part dans des délires plus profonds les uns que les autres.
Et quand c'est juste Bilal qui rumine dans son coin avec un coup dans le nez, ça va pas plus loin que quelques blagues de copains sur un possible attentat passionnel contre l'école. Parce que rire du terrorisme, c'est possible en 2019, apparemment. Bah, vaut mieux plaisanter dessus que se terrer dans son trou, effrayé.
Sauf que là, on a un super-vilain endurci, avec un pistofroid à la main, des paroles irrationnelles, et la sérieuse envie de se carapater avant que les autorités rappliquent. Or, quel est le seul petit con à se mettre en travers de son chemin ? Bingo, c'est moi ! Alors j'essaie de faire ce que j'ai jamais fait (pour ça, faudrait avoir eu des amis): rassurer un pote tellement au fond du trou qu'il creuse pour pas avoir l'impression d'être en bas.

- Du calme, mec, tu sais, peut-être que si ils veulent vous empêcher d'être ensemble, c'est parce que tu as fais des trucs pas très joj...

Sauf qu'il m'écoute pas.
Et qu'il continue à parler. Des menaces. Soit, je commence à avoir l'habitude. Je vais mourir de quoi, là ? D'ère glaciaire, hein ? Ses derniers mots ne sont cependant pas... anodins.
Oh mon gars, je suis pas un violent, j'ai rien de méchant, je suis même plutôt timide. Mais t'aurais mieux fait de la fermer, là.

- Pardon ?

Mes mains s'illuminent rageusement.
T'aurais dû t'en tenir aux "je vais te congeler", je peux prendre sur moi les menaces perso. Si je me retrouve au congélo, c'est que je l'aurais cherché. Mais là... mais làààà ! Tu vois ce qu'on appelle le concept du bouton berserk, Freeze ? Ce gros truc rouge sur lequel on appuie pour rendre complètement barjo quelqu'un ? On a dû appuyer sur le tien aussi, d'ailleurs.
Bah là, tu viens de défoncer le mien à gros coups de poings glaciaux.

- Tu ferais... quoi ?

Mes yeux se plissent, sous mon masque.
Mes poings, brillant d'une énergie terrible, se serrent.
La tension monte d'un cran.
Tu sais quoi, monsieur Glaçon ?
J'ai sauvé ta putain de boule de neige. J'ai essayé de discuter avec toi pour voir si t'étais pas un foutu psychopathe comme la moitié des gens de cette saloperie de ville trop polluée. J'ai tenté de jouer le héros gentil, à défaut d'être expéditif, brutal, fini. Quelque part, j'ai voulu me laisser surprendre, parce que mes parents m'ont toujours appris à ne pas juger avant de connaître, de comprendre.
J'en ai plus rien à foutre.
Tu vas juste payer. Pour tes mots. Pour tes actes. Pour tout ce que tu as pu faire, et pour tout ce qu'on m'a fait depuis toujours. Pour la mort de ma mère, Helen.
Toi Freeze, TU VAS PAYER POUR TOUT, ET JE PEUX TE DIRE QUE JE RENDS PAS LA MONNAIE !

- PAS TOUCHE A MA...

D'un mouvement rapide, j'ouvre un rift, droit dans le dos de ma cible du jour. Je suis rapide. Assez, je l'espère.
Le froid se fait sentir, rampant, inéluctable.
L'air vibre.
L'herbe siffle.
Les planches tremblent.
Les radios dysfonctionnent.
Les oiseaux ont arrêté de chanter.

RFFFFFFFFFFFFT

Sans sourciller, pas cette fois, je passe à travers mon portail, et, à peine en position, déchaîne tout ce que je peux ! Une attaque, une seule. Après, si je me foire, il me gèle, et il retourne s'occuper de mon père. Je refuse. JE REFUSE.
Alors cmme disent les jeunes de nos jours, NIQUE TOI BIEN, ENFOIRÉ !

Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) Sc0o


Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) Mx1y
Présentation - Fiche RP - Demandes RP - Liens - PNJs
"My life is like a comic book !"
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6619-le-rift-memoriel-sideways http://dc-earth.fra.co/t6615-derek-james-sideways
Hal Jordan /Green Lantern
Hal Jordan /Green Lantern
Super-Héros
Inscription : 16/01/2018
Messages : 1078
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Situation : Bien décidé a retrouver le Lantern Stewart
Localisations : Hall Of Justice
JLA
Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 1 Nov 2019 - 11:00
Spoiler:
 

Vicor Fries avait poussé Sideways à bout en menaçant sa famille, Victor avait le sentiment qu’on l’obligeait à se montrer violent devant Nora alors qu’il avait tout fait pour tenter de fuir l’ARGUS. Les deux étaient désormais suffisamment en colère pour que les choses se passent très mal dans ce jardin d'une paisible banlieue de Gotham.

Sideways travers son rift et arrive dans le dos de Victor pour le frapper. Le coup est brutal, sa super force est à l’oeuvre. Le savant fou n’a pas eu le temps de se retourner et il n’avait de toute manière pas anticipé une telle attaque. Il ne connait pas assez Sideways pour savoir à quoi s’attendre de lui, pour se préparer a être attaqué à 360 degrés.

Alors il est éjecté en avant et percute la palissade en bois qui s’effondre avec vacarme, réveillant le chien qui dormait dans la niche juste à coté d’eux. La boule à neige que Victor lâche vient rebondir sur la pelouse sans se briser. Le scottish terrier sort alors de sa maison de bois pour aboyer sur Freeze qui se retourne et tire dessus. Il l'a manqué, l’animal cesse de japper pour aller se cacher derrière Sideways tandis que Victor fait partir un rayon glaciaire sur le justicier au niveau des jambes, cherchant à les relier au sol dans une structure solide.


Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) Mrfree10

“Pas touche à ma famille? C’est çà que tu allais dire Derek?!?”


Il avait entendu quelqu’un crier son nom oui, sans pour autant savoir que c’était son père. Mais il le retrouverait bien, il ne devait pas habiter bien loin. Totalement enragé le cryosavant cesse de tirer sur Sideways puis lui fonce dessus pour donner un coup de poing visant détruire la couche de glace et celui qui se trouve derrière, pour le briser en morceau. Laisser sa rage s’exprimer et faire ses nerfs sur quelqu’un, celui qui se trouvait sur sa route, à tout hasard.

“Ma seule famille me tourne le dos sale gamin tu crois que j’ai encore quelque chose à perdre???”


Alors il essaiera de geler Derek quand il cherchera a s’évader de sa prison de glace, à le frapper de sa super force assistée. Détruire ce jeune gars comme il voudrait détruire tous ceux qui avaient gâchés sa vie et l’amour qui l'avait éclairé quand tout était sombre autour. Elle fut ce seul moment dans son existence triste, même avant qu’il ne devienne Mister Freeze. La seule pour laquelle il avait vu un intérêt d’exister chaque jour, depuis qu’il en était tombé amoureux. Ce Sideways allait payer pour tous les autres.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh En ligne
Derek James
Derek James
Modérateurs
Inscription : 24/08/2019
Messages : 882
DC : Aquaman & Resurrection Man
Situation : C'est en forgeant qu'on devient forgeron. Alors Derek pratique l'héroïsme !
Localisations : Gotham City, ou ailleurs selon ses envies.
Young Justice

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 2 Nov 2019 - 15:03
Palissade brisée, choc violent, peut-être casque fissuré, ce gros glaçon n'a que ce qu'il mérite.
Et ce n'est que le début. Le tout début.
D'où qu'il menace ma famille ?!

- Oh je vais te défoncer.

Et on oublie toutes les règles. Tout ce qui fait de nous des gens biens, des exemples à suivre pour atteindre un monde meilleur, tout ça, j'en fait une grosse boule que je jette le plus loin possible. J'ai aucune envie de mettre des gants pour un type comme Freeze. Même pas des moufles.
La morale ? Elle a rejoint la tête du petit Mark qui se fait toujours martyriser par les brutes du lycée: au fond des toilettes, chasse tirée.
La bonté ? Elle a entamé une longue odyssée pour retourner chez elle, mais ça fait bien dix ans qu'on l'a pas vu pointer le bout de son nez.
La justice ? Hum...
Rectification: on essaie d'oublier toutes les règles. Parce que quelque chose vient troubler ma colère. Un truc auquel j'ai JAMAIS pu résister, jamais au grand jamais. Un machin qui mesure pas plus de 30 cm au garrot, avec des grosses moustaches adorables et des petites oreilles toutes pointues. Un toutou ! Un Scottish Terrier en plus ! Ma kryptonite à moi, quoi. Et cette boule de poils jappant avec enthousiasme vient se réfugier derrière moi, comme si j'étais le seul rempart entre le vilain pas beau adepte des bains réfrigérants et lui.

- T'en es même au point de tirer sur un pauvre chien. T'étonnes pas si personne t'aime.

Hum.
Plutôt que d'utiliser tes maigres ressources cérébrales pour lancer des évidences, Derek, tu aurais pu te concentrer sur la suite des événements. Ca t'aurait permis d'éviter le gel de tes petits petons. Bien joué mon pote. Et en plus, c'est froid sa m... sa r... bref !
Oh.
Il s'avance.
Freeze s'avance. Et je suis presque sûr que c'est pas pour me faire un câlin bien mérité pourtant. Alors je m'active, comme un frénétique, pour me libérer de la gangue (il est stylé ce mot, en vrai) de glace. Étant déjà pas grand, je préfère éviter de me ratiboiser davantage, alors point d'énergie riftique, que du muscle, du vrai, du truc de bonhomme comme disent mes homologues jeunes !
Le gel se fissure très vite, heureusement.
Mais pas assez, malheureusement.
Je lève les yeux, et...

BLAM

Ouch ! Elles font mal, ses mandales, au Freeze ! Il est fait en quoi ?!
Ca m'étonnerait pas qu'il m'ait cassé la pommette ! Sale con.
La colère bout dans mes tripes, et je redouble d'effort pour me libérer, avant de m'en reprendre une. Enfin, la glace se brise, et je tombe sur le cul, évitant d'un cheveu le nouveau cryorayon. Avec Scottie dans mon dos(oui, ce sera son nom, désormais. Scottie le Scottish Terrier... ou Angus, tiens. J'aime bien Angus. Bon, restons sur Scottie, c'est plus rigolo à dire.), je frappe du pied de toute ma super-force dans les jambes gainées de métal, et me recule le plus vite possible en arrière, histoire de mettre une distance de sécurité minimale entre nous.
Hors de question d'être aussi proche physiquement le premier rendez-vous, voyons ! Surtout qu'il m'a pas encore payé un verre, le saligaud !
En plus, pour bien lui faire comprendre à quel point c'est pas bien d'être pas bien comme il est, j'en rajoute une petite couche:

- Et si ta famille veut plus de toi, c'est parce que tu t'échines à briser celle des autres, vieux barjo !


Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) Mx1y
Présentation - Fiche RP - Demandes RP - Liens - PNJs
"My life is like a comic book !"
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6619-le-rift-memoriel-sideways http://dc-earth.fra.co/t6615-derek-james-sideways
Hal Jordan /Green Lantern
Hal Jordan /Green Lantern
Super-Héros
Inscription : 16/01/2018
Messages : 1078
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Situation : Bien décidé a retrouver le Lantern Stewart
Localisations : Hall Of Justice
JLA
Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 6 Nov 2019 - 12:58
Il est bien loin le Victor Fries qui pointait timidement son nez de temps en temps depuis deux ans. Biens loin l’envie de contrôler ses pulsions meurtrières pour être un gros nounours polaire un peu bougon mais dans le fond pas si méchant. Qui a fait ce qu’il fallait pour que sa femme survive, la grande quête de son existence de super vilain. Qui cherchait à quitter la sinistre organisation tentaculaire de Vandal Savage. Qui voulait sortir Atom de prison, aider le Riddler à soigner son cancer. Juste parce que c’était...ce qu’il avait interprété comme les choses à faire.

Mais il gardait la haine de ce monde. De ces mega-coprorations qui l’avaient rendues comme çà. Des super héros sur sa route, Batman en tout premier. Mais il n’était pas là Batman, là c’était un jeune méthahumain inexpérimenté qui lui faisait face. Il était Mister Freeze maintenant. Et Mister Freeze était un assassin.

Derek se dégage de la glace, esquive son nouveau tir de rayon gelé. Parviens à repousser Victor d’un violent coup de pied qui cabosse l’armure et fait horriblement mal à Victor: Car il n’a pas une force ordinaire ce petit. Il cogne encore plus fort que Batman même, c’est dire. Le vilain grimace de douleur et serre les dents pendant que Derek le provoque. Oui il cogne plus fort que Batman mais c’est un gamin Bordel! Il n’y connait rien à la vie, à ce qu’un homme peux endurer par amour. Aux combats qu’on peux mener, aux adversaire auxquels on peu faire face. Ce n’est pas Batman non, et il va en crever!

“Tu es trop jeune pour mourir. Mais çà ne m'empêchera pas de te tuer.”


De sa main libre Freeze sort d’un emplacement de son armure une cryogrenade puis active le détonateur sur”détection thermique”. Puis de la main tenant le pistolet Victor tire, s’attendant à ce que Sideways esquive le rayon, à l’ancienne ou avec ses portails. Il lancerait la grenade en tentant d’anticiper la trajectoire du jeune super héro, son point d'arrivée après la manœuvre de dégagement. Espérant ainsi rabattre le gosse dans un piège qui l’enfermerait dans un énorme bloc de glace. Le chien allait il vouloir attraper la baballe et déclencher par la même occasion la grenade à sa place? Qui sait. Freeze ne pense pas à çà, juste à congeler ce gosse. Et déposer le glacier le contenant dans le milieu de la rue, tel un épouvantail pour effrayer tous ces vautours qui en avaient après lui.


Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) Cwvn1r10
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh En ligne
Derek James
Derek James
Modérateurs
Inscription : 24/08/2019
Messages : 882
DC : Aquaman & Resurrection Man
Situation : C'est en forgeant qu'on devient forgeron. Alors Derek pratique l'héroïsme !
Localisations : Gotham City, ou ailleurs selon ses envies.
Young Justice

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 6 Nov 2019 - 14:47
Il est bien loin le Derek James qui passait ses journées les mains dans les poches, les écouteurs vissés aux oreilles, ne levant le nez que parce qu'Ernie, Maman ou Papa lui parlait. Bien loin l'envie qu'on l'ignore, pour cacher derrière le style du solitaire la tristesse et la colère d'être abandonné. Ce Derek là, je l'ai mangé. Promis, c'est presque véridique ! Avec l'arrivée de mes pouvoirs, de la connaissance du Multivers, de Tempus et de tous ces nouveaux alliés, je me suis découvert une nouvelle vocation. C'est juste dommage qu'au lycée, y ait pas de clubs de super-héroïsme, je vous jure que là, je me serais fait un sacré paquet de potes ! Et non, ne me parlez pas de ces fanas de cosplays de la Team Manganimé, comme ils se sont appelés. Eux, leur truc, c'est le nippon. Moi, en bon petit américaine d'origine porto-ricaine occidento-centré, c'est moyen mon truc. Bon, y a quand même des œuvres cultes, comme DBZ et tout, mais ça, c'est de la culture générale, aujourd'hui. Culture G qui ne m'est d'ailleurs d'aucune utilité ici et maintenant.
Parce qu'à moins d'essayer de me transformer en super saiyan et de craquer mon jean, je risque de pas avoir beaucoup de résultats, hein. Et encore, face au gel, pas sûr que ça suffise.

Je bondis sur mes pieds, et comme animé par mes propres mouvements, le Scottish Terrier bondit puis recule. Bon chien, faudrait pas que je te marche dessus non plus.
En attendant, concentrons nous sur l'autre congelé du bulbe qui semble... déterminé à me tuer. Ah, joie !

- Y a pas à dire, Freeze, t'es givré !

Hum... quelque part, peut-être venues d'un autre monde intangible et spectral, j'ai l'impression de me prendre des claques derrière la tête pour cette vanne. Oh elle est pas ouf, mais quand même, non ? Déconcentré par mes propres bêtises d'ado attardé, je ne remarque qu'au dernier moment le tir de cryogun.

- AH C'EST FROID !

En retour, je lui balance une planche de clôture ramassée au pif, histoire de gagner un peu de temps.
Résultat des courses: avant-bras et bras droit pris dans une belle coque de glace. Si c'était pas moi qu'on transformait en esquimau, j'aurais franchement trouvé ça joli. Avec des petits reflets lumineux, une légère brume qui s'en élève, et tout ! C'est beau, quoi.
Mais c'est putain de froid ! Ca brûle, à travers ma veste ! Encore, le spandex aurait peut-être atténué l'effet, mais là, de plein fouet, boum ! J'ose pas imaginer ce que ça fait aux gens normaux... raison de plus pour stopper ce fou furieux avant qu'il ne fasse plus de victimes.
Surtout que sa petite boule, là, ça ressemble à une grenade thermique de Star Wars.

RFFFFFFFFFFT

De ma main la plus agile car la plus libre, j'ouvre un rift, mais pas pour fuir, ça non.

- Ce qui t'attend, Freeze, c'est pas le pied !

Et sur ces mots finement choisis, j'agrippe quelque chose à travers ma faille. Quelque chose que je tire, de toutes mes forces !
Un pied. Mais pas n'importe quel pied: un pied en armure. Mais pas n'importe quelle armure. Une armure isolante. Mais pas n'importe quelle isolat... oui bon, d'accord, vous avez compris, j'arrête !
C'est le pied de ce bon vieux cryobarjo que je m'escrime à tirer. Comme un dingue, je vous jure. Et ça a plutôt l'air de marcher ! Avec un peu de chance, sa grenade va lui tomber dessus, et pouf, un Mister Freeze, littéralement !


Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) Mx1y
Présentation - Fiche RP - Demandes RP - Liens - PNJs
"My life is like a comic book !"
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6619-le-rift-memoriel-sideways http://dc-earth.fra.co/t6615-derek-james-sideways
Hal Jordan /Green Lantern
Hal Jordan /Green Lantern
Super-Héros
Inscription : 16/01/2018
Messages : 1078
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Situation : Bien décidé a retrouver le Lantern Stewart
Localisations : Hall Of Justice
JLA
Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 9 Nov 2019 - 11:50
Spoiler:
 

Le tir du freezegun toucha Sideways au niveau du bras droit et le héro riposta avec une planche de clôture qui se brise lors de l’impact contre l'armure de Victor.

“Humph.”

Il recule de quelques pas, ralenti dans sa manœuvre par Derek. Le jeune gars était plus rapide que lui et cela n’avait rien d'étonnant, car la vitesse n’avait jamais été la marque de fabrique du savant gelé. Mais il était aussi plus fort que lui, et les deux couplés en faisait un adversaire redoutable.

Ils étaient seuls ou presque dans cet affrontement, car on pouvait considérer sans trop s’avancer que Scottie ne parvenait pas à faire pencher la balance dans le camp des gentils. Mais le micro GPS que Gunn avait collé sur l’épaule de Derek eu ses conséquences.

En regardant derrière Derek Victor voir les traces de températures dans l’obscurité des jardins. C’est eux, ceux qui l’avaient attendus comme des foutus rapaces. L’ARGUS. Tout était à cause d’eux ce soir. Le visage de Victor ne laisse apparaître aucun changement pour ne pas signaler à son adversaire qu’ils arrivent derrière lui.

Quand il a une idée derrière la tête Victor est un bulldozer difficile à arrêter. Il veux la lancer sur lui cette foutue cryogrenade, alors il la jette en pensant bien anticiper la trajectoire de Derek mais fait erreur. Celui ci l’a vue, a flairé l'embrouille. Maître de réflexes qui auraient pu être incontrôlés étant donné son apparente inexpérience il fait au lieu de cela apparaître l’un de ses portails, pour tirer Victor à l’intérieur.

Incapable de résister face à une poigne surhumaine telle que celle du jeune super héro Freeze est entièrement tiré dans le portail et tombe quelques mètres plus loin juste à coté de la sphère...qui n’explose pas. Freeze se redresse à genoux pour voir les agents de l’ARGUS qui arrivent, levant leurs armes pour le viser. Il parle alors de sa voix froide et déshumanisée.


“Capteur thermique.”

Il pose sa main froide sur la cryogrenade. Le gamin s’était peut être attendu à ce qu'elle se déclenche avec un minuteur ou un capteur de mouvement? Il a un flash.

Il se revoit quand il était jeune enseignant, devant son tableau noir. Derrière leurs paillasses d'apprentis chimistes les élèves font leurs expériences, certains ayant plus de facilités que d’autres. L’un des élèves reste bloqué devant ses tubes à essai car l’expérimentation n’aboutis pas au résultat espéré. Il n’arrive pas utiliser correctement le matériel qui lui a été confié. Le jeune et passionné professeur Fries dont la femme est en parfaite santé, et qui n’a aucune intention de travailler pour Gothcorp un jour s’approche du jeune en blouse blanche en lui demandant de lui laisser sa place. Il s’assoit avec un sourire derrière ses petites lunettes rondes, et trouve la solution au problème en un regard. Où est l’erreur. Il a un grand sourire que lui rend son élève. C’est un bon prof oui, le prof rêvé. Celui qui vous fait aimer une matière qui jusque là ne vous avait jamais intéressée. Crée des vocations. Il ouvre la bouche pour parler.


Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) Wb-88310

“Tu veux voir comment cela fonctionne?”

Souffle Freeze à Sideways avant de lancer la grenade de toute sa force surhumaine en direction du groupe de l’ARGUS.

“A couv...”

Mais il est interrompu en pleine action car le capteur enregistre les présences de température nécessaire pour la déclencher, et il y a un flash bleu. La grenade Freezetech explose en plein vol au milieu des hommes en arme dans une immense gerbe de glace. Ils meurent tous instantanément, sauf le sergent Gunn. Qui a tenté de sauter au dernier moment pour éviter çà, mais s’est fait bloquer un bras dans la grande rose de glace en plein milieu du jardin. Le membre bloqués est gelé comme tout le réseau nerveux reliant les informations au cerveau de Gunn. Il lâche son pistolet par terre pour essayer de se tirer de là en forcant.

“Bordel! Je...je sens plus mon bras!”

Il regarde ses hommes morts piégés dans la glace puis Derek. Et sent une main sur son épaule. Celle de Nora Fries, qui les a suivi. Elle lance à Gunn un regard vitreux puis ramasse le pistolet sur le sol en approchant de Derek et Victor parmi les glaces, les marques du combat que s’étaient livrés Sideways et Mister Freeze. Victor la voit approcher, son visage se décompose. Il hoche la tête par la négative, car Nora pose le canon du pistolet sur sa propre tempe.

“Non...tu...tu ne peux pas me faire çà…”

Des larmes coulent sur ses joues, elle explose alors d’un mélange de chagrin et de rage.

“Et toi Victor, tu pouvais me faire çà ? T’avais le droit de faire tout çà en disant que c’était pour moi? Dis moi quand tu as pensé au jour où je me réveillerais. Comment as tu pu croire que j'arriverais encore à t'aimer après çà?"

Les larmes coulent abondamment alors que ses jambes fébrile la maintiennent a peine debout.

Je t'aimais plus que tout Victor tu étais tout pour moi. T'u n'avais pas le droit de devenir cet homme. Tu aurais du me laisser mourir plutôt que de m'infliger de le connaitre. “

Sa main tremble, elle pose le doigt sur la gâchette du pistolet. Victor lâche le sien sur la pelouse gelée.

Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) Sad10

“Attends...non...je...je me rends.”


Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh En ligne
Derek James
Derek James
Modérateurs
Inscription : 24/08/2019
Messages : 882
DC : Aquaman & Resurrection Man
Situation : C'est en forgeant qu'on devient forgeron. Alors Derek pratique l'héroïsme !
Localisations : Gotham City, ou ailleurs selon ses envies.
Young Justice

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 11 Nov 2019 - 22:24
La lutte continue.
Elle ne s'achèvera que lorsque Freeze sera mis hors-combat. Ou que je serais mort, vu l'état de colère du schtroumpf belliqueux à qui je me suis attaqué. Mon bras congelé me fait un mal de chien, comme si un milliard de petites aiguilles très très pointues étaient plantées jusque dans mes os ! Je peux vous dire qu'il y a de meilleures sensations. J'ai peut-être vu un peu trop gros, moi. Et c'est là que les renforts sont arrivés. Le sergent Gunn et ses hommes d'élite, soldats surentraînés capables de toutes les prouesses martiales. J'aime pas particulièrement les forces de l'ordre, faut le dire. Mais quelque part, c'est dur de ne pas avoir un minimum de respect pour ces personnes qui consacrent leur vie à un idéal. Et surtout, surtout, leur mort.
La grenade reste d'abord inerte, à côté du scientifique fou. Je me dis qu'il n'a peut-être pas eu le temps de l'activer. Ce qui m'arrange, quelque part, ce bon petit Scottish Terrier n'aura pas à intégrer le rayon surgelé du supermarché le plus proche. Et alors, Freeze me sort un truc, que j'arrive pas à comprendre, au premier abord. Capteur thermique ? Du jargon scientifique, mais...
Puis tout devient terriblement clair, quand il lance la petite sphère chromée droit vers le groupe d'intervention en mouvement.
Un flash aveuglant.
Une vague de froid à me rougir les pommettes sous le masque.
Et la compréhension finale de ce qui se passe.
La gangue gelée qui entoure mon bras me semble bien légère, comparée au poids qui tombe dans mes tripes. Hagard, je fais quelques pas vers le mausolée de glace. Ca me semble absurde. Surréaliste. Tous ces soldats, entraînés... fauchés et immobilisés en même pas une poignée de secondes. Comme ça, d'un claquement de doigt, ils sont... morts.

- NON.

Impossible de parler, ma gorge est trop serrée.
Des larmes commencent à couler le long de mes joues.
Mon souffle se change en buée.
Même le chien se tait, sûrement terré quelque part où il se sent plus à l'abri. Il a bien raison. J'aimerais faire pareil. Mais après ce que j'ai vu, je ne peux pas. Alors je me retourne, en inspirant profondément de cet air froid qui maintenant me dégoûte.

- ESPÈCE DE... FILS DE PUTE !

Encore, la colère gonfle.
Elle emplit mes poumons, me gêne pour respirer.
Elle gagne également ma tête, dans laquelle elle s'insinue. La violence devient la seule solution.
Et je m'apprête à aller le dérouiller de mon seul bras libre, au risque de me faire encore plus cryopéter les dents, quand je vois dans le reflet du casque un mouvement, derrière moi. Par (mauvais) réflexe, mon regard file observer la nouvelle venue: la dame de la maison. La très jolie dame, d'ailleurs. Mais ravagée par... du chagrin ?
Ma colère s'évanouit encore.
Bordel... foutues montagnes russes émotionnelles...
J'en viendrais presque à plaindre ce couple maudit, si je n'avais pas vu la folie de Freeze. Dur dur d'avoir de la pitié, avec ces corps encore figés à quelques mètres de là, et les halètements de douleur du sergent Gunn...
Alors si je laisse la femme finir, c'est bien pour elle.
Mais ce qui se passe me touche quand même, à travers l'épaisseur glaciale des dernières horreurs. Lentement, mes jambes se mettent en marche. Les larmes continuent de couleur, et je ne fais rien pour les arrêter.

- Madame, ne faites pas ça ! Ne devenez pas une autre de ses victimes ! Il y a eu assez de morts comme ça.

J'avance, lentement.
Il ne faudrait pas qu'elle panique. Qu'elle fasse une erreur. Le blanc a déjà assez été teinté de rouge pour aujourd'hui.

- Et... ne le mettez pas plus en colère...

Faisant fi des risques et des conséquences, ma main agrippe mon masque, seul rempart à mon anonymat. Et elle tire dessus. Mon visage tuméfié par les coups de Freeze ne dissimule en rien les sillons laissés par les larmes sur mes joues. Les bleus, qui ne dureront qu'une grosse journée, n'occultent en rien ma jeunesse.
A quelques mètres d'elle, l'adrénaline retombe alors.
Un poids pèse tout de suite sur tout mon corps. La fatigue. La douleur. Mon bras emprisonné dans le froid. Les émotions étouffantes. C'en est trop, vraiment trop. Je chute, pour atterrir sur les genoux, dans l'herbe blanchie par le gel. Quelques flocons tourbillonnent autour de nous, portés par le vent et bien vite réduits à néant. La lumière d'automne, douce, chaude, perlerait presque d'entre les feuilles. Ce serait vraiment magnifique, si nous n'étions pas sur un champ de bataille. Un immonde charnier.
En m'essuyant les joues avec un petit reniflement, je termine ma phrase:

- Pour mon père... s'il vous plaît...


Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) Mx1y
Présentation - Fiche RP - Demandes RP - Liens - PNJs
"My life is like a comic book !"
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6619-le-rift-memoriel-sideways http://dc-earth.fra.co/t6615-derek-james-sideways
Hal Jordan /Green Lantern
Hal Jordan /Green Lantern
Super-Héros
Inscription : 16/01/2018
Messages : 1078
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Situation : Bien décidé a retrouver le Lantern Stewart
Localisations : Hall Of Justice
JLA
Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 14 Nov 2019 - 19:44
La main de Nora tremble en tenant l’arme contre sa tempe. Tant a cause du froid qu’elle aurait aimée ne jamais retrouver que de la situation. Elle a vraiment envie d’en finir. Pas qu'avec Mister Freeze, avec elle. Ce serait le seul moyen pour que tout s’arrête.

Mais elle regarde ce jeune homme qui s’est effondré. Il est blessé à cause de Victor, qu’il a combattu. C’était parce qu’il était là que Freeze n’avait pas fui ce soir. Il n’était pas un membre de l’ARGUS ou même de la police pourtant. Il était un “ super héro”. Quelqu’un qui portait un masque pour aider les gens. Et il était si jeune, s’en était poignant qu'il prenne de tels risques.

Il eu des mots qui touchèrent Nora Fries. Qu’elle ne devait pas être une victime de plus. Qu’il serait encore pire après. Il parla aussi de son père mais elle ne compris pas ce qu’il voulait dire à ce sujet, était-ce l’homme qui était intervenu dehors devant chez elle? Dans sa niche un petit chien tremble de froid sans oser sortir. Il y eu un silence, le bruit du vent dans les feuilles. Nora lâche elle aussi le pistolet sur le sol et le sergent Gunn ferme les yeux, soulagé.

Il venait de perdre ses hommes et son bras aussi probablement. Mais il aurait eu du mal à se pardonner que Nora Fries se donne la mort à cause de ce que son organisation avait faite: La surveiller pour attraper Mister Freeze. Le bruit de sirènes de police commença se faire entendre dans la nuit de Gotham. La population de la banlieue avait comprise qu’il se passait des choses anormales ce soir là sans pour autant tout comprendre. Nora regarde Victor.

“C’est la meilleure chose que tu puisses faire. La seule pour que plus personne ne meurt.”

Il sort de son silence.

“Nora je...sais. Je t’aime.“


Il essaie de sourire mais n’y arrive pas. La lueur des gyrophares viennent se refléter sur le verre de son scaphandre. Il se tourne doucement vers Derek et hésite à lui dire quelque chose. Mais rien ne sort pour l'instant. Puis plusieurs policiers approchent d’eux, sortant timidement leurs armes. C’était Mister Freeze, il avait été attrapé et pourtant Batman n’y semblait pour rien à cette histoire. Ils virent qu’il y avait trois personnes gelées et passèrent des appels. Mais c’était trop tard pour eux. Dans sa folie Mister Freeze les avait emporté, comme tant d’autres avant.

L’un des agents viens essayer de dégager Gunn de là pendant que l’autre s’approche de Derek en lui disant que tout va bien aller. Qu’il n’a rien a craindre de lui malgré les directives qu’ils ont: Celles d’arrêter les justiciers en costume. Sideways a de la chance d’être tombé sur ces policiers là tous n’étaient pas prêts a défier les consignes. Mais tout ne pourrait être aussi noir après tout, n’est ce pas? Ils l’aideraient a enlever cette glace sur son bras et le laisserait filer.

L’un d’entre eux viens mettre des menottes à Victor pendant que Nora s’éloigner avec un autre agent. Puis le policier demande au savant gelé d’avancer avec lui vers sa voiture, ce qu’il ne fait pas tout de suite. Il s’adressa à Sideways.

“Si tu tiens tant a ce qu’il y ai une justice dans ce monde pourri, veille sur elle.”


Il n’ajoutât rien car il n’avait rien a lui dire de plus. Il lui en voulait beaucoup car c’était à cause de lui qu’il avait été attrapé. Mais Ray n’était pas là, il était en prison lui aussi. Atom aurait été là çà aurait été à lui qu’il aurait demandé cela. Il l’aurait même demandé à Batman . Même à son pire ennemi il demanderait de veiller sur celle qu’il aimait. Pour elle il aurait accepté n’importe quoi. Tant qu'elle vit.
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh En ligne
Derek James
Derek James
Modérateurs
Inscription : 24/08/2019
Messages : 882
DC : Aquaman & Resurrection Man
Situation : C'est en forgeant qu'on devient forgeron. Alors Derek pratique l'héroïsme !
Localisations : Gotham City, ou ailleurs selon ses envies.
Young Justice

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 19 Nov 2019 - 2:40
Le vent souffle, voyageur bien solitaire, soulevant de petits tourbillons de flocons autour de nous.
L'élégante dame blonde, canon sur la temps, nous regarde tous.
Un silence, écrasant, pèse de tout son poids sur nos épaules, déjà lourdes de bien des erreurs. Je devrais être transi de froid. Ma peau devrait se craqueler sous la glace et la neige de cette espèce de No Man's Land créé par la bataille avec Freeze. Mes muscles devraient congeler, et refuser de fonctionner. Mais je ne suis pas un humain normal. Pas comme le sergent Gunn. Pas comme Nora Fries non plus. Je ne suis pas même inhumain comme peut l'être mon adversaire gelé du jour. Je ne sais pas ce que je suis, c'est ma seule certitude. En tous cas, je remercierai tous les dieux du Multivers de me garder en vie pour protéger des vies.
Je pense pas être un super-héros. J'en ai ni l'arrogance, ni l'envergure. Je dis pas que j'ai pas été tenté de capitaliser sur mes pouvoirs, hein, c'était même ma première idée il y a quelques mois. Lorsque j'ai obtenu ces dons. Mettons nous d'accord tout de suite. Mais très vite, j'ai découvert que ces capacités signifiaient bien plus que quelques vues sur ViewTube. J'ai le pouvoir d'aider des gens. Et, éploré, les genoux dans la neige, c'est exactement ce que j'ai tenté de faire.
Sauver la dame, pour sauver Freeze, pour sauver mon père. Et moi, accessoirement. Mais disons que quand il s'agit d'êtres chers, on est moins regardant quand au morceau du corps qu'on perd. Vu à quel point je douille, je me donne une chance sur deux de garder mon bras. Bon, c'est assez dramatique, je vous l'accorde: si j'ai mal, ça veut dire que mes terminaisons nerveuses sont encore en état. Ce qui était pas gagné. Dans le silence de l'attente, cela dit, ça n'avait qu'entre peu et pas d'importance.
Enfin, après de longues secondes, l'arme à feu chute dans la neige.
Je soupire.

- Je... merci madame. Merci beaucoup.

Une victime de moins. Une amère victoire, quand on considère les vaillants hommes prisonniers des explosions de glace. J'ai l'impression qu'à Gotham, c'est le mieux qu'on puisse espérer. L'amertume et le regret. Maintenant que tout va mieux, et que le plus grand drame s'éloigne à pas de géant, je peux pas m'empêcher de refaire le film dans ma tête. Cette foutue grenade... Je retire ce que j'ai dit. Ce n'est pas une amère victoire, c'est une défaite adoucie. Freeze n'a rien compris. Des gens sont morts. Mais des gens ont été sauvés et les sirènes qui se rapprochent de plus en plus actent le retour en prison du sociopathe cryogénique.
Oh, je retire tout ce que j'ai dit ! Le chien est en vie, c'est une glorieuse victoire !
Mouais... convaincs toi, idiot.

Je m'apprête à m'enfuir, mais épuisé, endolori, clairement pas en état, je m'affale contre un tronc, en espérant que sans mon masque, les forces de l'ordre oublieront que je suis un héros. Ledit bout de spandex pendouille mollement dans ma main libre, mais à part ça, non, ils vont pas DU TOUT faire le lien, mon bon Derek. Apparemment, le froid excite tellement ton cerveau que tu as perdu 25 points de QI. Génie !
Cependant... à l'instar de Miss Blake, les agents qui viennent embarquer le criminel se montrent... bon, pas forcément doux, mais au moins amicaux. Compatissants. Ils m'aident même à briser la gangue de glace qui engourdit de plus en plus mon bras. A coups de crosse de flingue, certes. On a connu plus efficace, mais l'intention y est.
La libération est... ouais, jouissive. Comme un plâtre qu'on retire après des semaines d'immobilisation. Sauf que celui là, il a l'option clim et un bug qui la fait tourner en permanence. J'ai le chic pour trouver de ces comparaisons, moi.

Le sergent Gunn se fait libérer de sa prison gelée. Lorsque nos regards se croisent, je comprends qu'il tiendra parole. La dame blonde part, accompagnée par un agent de police. Lorsque nos regards se croisent, elle semble m'adresser de la sympathie et des excuses. Et Freeze, lui, se fait passer les menottes.
Puis, alors que je m'apprête à réellement prendre mon envol, je croise son regard froid. Et il m'adresse un mot. Comme s'il souhaitait me faire promettre quelque chose. Protéger la dame. Nora. Pour qui il semble prêt à tout. C'est lourd comme demande, surtout en prenant en compte que je ne peux pas juste rester planté à côté de chez elle sans bouger, quoi. Ce serait trop flippant.
Mais... je peux essayer. Après tout, j'ai qu'à me dire que c'est pour surveiller papi Amos. Comme ça, d'une pierre deux coups. J'ai beau haïr ce type, désormais, voir la désolation dans le regard de Freeze me touche. Impossible de refuser pleinement.
Alors, avec un espoir futile mais pleinement humain dans la voix, je lui lance:

- Arrête de tuer des gens, ça fera un pourri de moins déjà.

Et là j'ouvre pleinement mon portail, pour aller retrouver mon papounet d'amour qui va me faire une de ces crises de nerf d'enfer lorsque je vais devoir lui expliquer pourquoi j'ai un masque de super-héros constamment dans mon sac. Et pourquoi j'ai l'équivalent d'une brûlure au troisième degré sur TOUUUUT le bras.
Joie.

RFFFFFFFFFFT

[Merci pour ce très chouette RP !
C'est un plaisir et un honneur de t'avoir aidé à clôturer Fries. Smile]


Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) Mx1y
Présentation - Fiche RP - Demandes RP - Liens - PNJs
"My life is like a comic book !"
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6619-le-rift-memoriel-sideways http://dc-earth.fra.co/t6615-derek-james-sideways
Hal Jordan /Green Lantern
Hal Jordan /Green Lantern
Super-Héros
Inscription : 16/01/2018
Messages : 1078
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Situation : Bien décidé a retrouver le Lantern Stewart
Localisations : Hall Of Justice
JLA
Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 21 Nov 2019 - 0:48
Derek s’en va, retourne a sa vie. A son père, aux explications qu'il devra fournir. Ses difficultés à jongler entre la vie de super-héro et de jeune garçon sans histoires, ou presque. Il n’a pas dit non à Victor. Mais il n’a pas répondu oui non plus. Il lui a juste rappelé qu’il était tout aussi mauvais que ceux à qui il en voulait d’avoir détruit sa vie. Mais le savant ne saurait pas si il protégerait Nora, il le laisserait avec çà a se demander. Il aura le temps derrière les barreaux.

Ce n’est pas sa première arrestation et probablement pas la dernière. Mais sans doute l’une des plus pénible. Car à l’enfermement s’ajouterait cette douleur plus grande encore. La culpabilité d’avoir vu Nora pas loin de commettre l’irréparable à cause de lui.

Peut être avec le temps accepterait il qu’elle ne l’aime plus. Saura t’il se satisfaire de savoir qu’elle va bien, quelque part. Qu’elle est heureuse sans lui. Malgré lui on pourrait dire.


On lui posa des questions sur la Secret Society de Vandal Savage, évidement. Mais il restât une tombe. Il ne voulait pas que la SSE s’en prenne à Nora en représailles, et espérait que l'ARGUS la change de place. Qu’on lui fasse quitter cette ville qui n’apportait que malheur, avant que Poison Ivy ou un autre vilain ne cherche à la détruire. Et qu'on la compte parmi les victimes.

Le lendemain dans les journaux on parla de ce jeune Sideways qui avait permis d’arrêter Mister Freeze. C'était un gros revers pour la politique du pingouin, car la plupart des personnes interrogées disaient que sans le super-héro le vilain n’aurait jamais été attrapé. Trois agents de l’ARGUS étaient morts, montrant la faiblesse des agences gouvernementales face aux menaces metha humaines. La police quand a elle n'avait faite que ramasser Freeze qui s'était déjà rendu, sans être capable d'attraper le justicier.

C’était dur pour Victor car il avait pu voir l'amour de Nora s'éteindre devant ses yeux. Tout ce qu’on pouvait espérer pour lui maintenant c’était qu’il aille de l’avant, enfin. Et cesse de ressasser le passé.


Back in Gotham (Victor Fries / Derek James) AltruisticUncommonAmericanratsnake-max-1mb

HJ:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh En ligne
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Back in Gotham (Victor Fries / Derek James)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [MEGAUPLOAD][DVDRiP]Never Back Down - Ne Jamais Reculer
» Never Back down 2 dvdrip
» cp-9 roi du hentaï xd
» [MU] Ong-Bak 3 [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-