Le Deal du moment : -22%
Nouveaux écouteurs sans-fil Huawei FreeBuds 3 ...
Voir le deal
106.95 €

 

 Ralph Dibny, Elongated Man

Randolph W. Dibny/EM
Randolph W. Dibny/EM
Super-Héros
Inscription : 12/10/2019
Messages : 325
DC : Sinestro & Ted Kord
Situation : Enquête en Europe sur un groupe mystique...
Localisations : Opal City / Hall of Justice
JLA
Team Atom
Ralph Dibny, Elongated Man 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 12 Oct 2019 - 17:00

*
*

”It’s a mystery !”


*
*


Ralph Dibny, Elongated Man Elonga10


Nom et Prénom : Randolph William “Ralph” Dibny

Pseudonyme(s) : Elongated Man /Extensiman

Âge : 37 ans

Sexe : Masculin

Orientation : Hétérosexuel

Nationalité : Américain

Base d'opération : Opal City, Central City

Groupe : Super-Héros

Faction(s) : Anciennement membre de la Justice League d’Amérique, il a fait partie de plusieurs autres League/groupes comme la Justice League Detroit, la Justice League International/Europe et les Supers-Buddies.


Statut : Veuf

Profession : strech Détective privé




Description physique

Au fil du temps, des aventures et des nombreuses interventions aux côtés de la League, il s’est forgé une bonne musculature. Avoisinant le mètre 83 pour 72 kilos, il est plus athlétique que réellement fort, son aspect général est mince… C’est grâce à ses pouvoirs qu’il est finalement capable de faire des prodiges, démontrant que même des personnes comme lui sont capables de faire des prouesses !
Dans sa jeunesse, en star puis en super-héros, Ralph restait toujours fièrement droit, tête haute et large sourire. C’est d’ailleurs un de ses points forts, avoir toujours l’air de bonne humeur ! On lui donnerait presque des traits exagérés. Il va sans dire que ses expressions prennent souvent un aspect comique, n’hésitant pas lui-même à allonger ses traits - Enfin juste son nez, qui est déjà de base aquilin. Son visage est assez long naturellement et son menton carré. Toutes ses mimiques se lisent parfaitement bien. Il est très honnête, tout ce qu’il ressent et pense sont traduits par ses sourcils arqués, qui selon la situation seront tantôt moqueurs, inquiets, mais toujours très amoureux lorsqu’il regarde ou pense à sa belle.
Cependant, il sait aussi être sérieux, et là encore, il ne peut s’empêcher d’avoir les traits qui vont bien. Pour lui, la communication passe avant tout par celui du corps et du visage avant le langage !

La première fois, vous avez dû apercevoir ce drôle de personnage dans un costume violet et blanc, arborant des cheveux mi-long en l’air roux avec un épi central, peau blanche et yeux bleus, plutôt charmant mais un peu trop étrange. Il semblait toujours vouloir attirer l’attention, à cause d’un manque de reconnaissance. Malgré ce dernier point, il a conquis le coeur de sa belle (ou inversement !) et il a connu le vrai bonheur. Il a gagné en assurance, remerciant à chaque instant de sa vie avoir eu la chance d’être aux côtés de Sue. Cette dernière lui offrit un nouveau costume, celui qu’il possède encore aujourd’hui dans les couleurs rouges et noirs, auquel il tient beaucoup.

S’il avait déjà un air comique en temps normal, son corps allongé ajoutait une note encore plus loufoque. Imaginer un homme capable de s’étirer comme il le faisait et qu’il aimait le faire, Ralph prenait toujours un malin plaisir à surprendre et à démontrer de quoi il était capable. C’était revigorant de prouver sa valeur, pas besoin de super-force pour cela !
C’est probablement pour cette raison que le sourire ne le quittait que rarement lorsqu’il était aux côtés de ses amis Supers-héros et de la Justice League.

Mais, de nos jours, après le décès tragique de sa femme, Ralph s’est abandonné, supportant très mal cette perte. Il semble amaigri, ses traits tirés et l’air fatigués, et ses sourires petits, oscillant entre la sympathie et la déprime. La douleur semble encore très forte, et il est clairement incapable d’y faire face… Il lui faut souvent beaucoup d’efforts pour ne pas craquer. Chaques jours qui passent à les vivre sans elle est une torture. Il lutte pour éviter de commettre l’irréparable et il a dû mal à croire que les choses puissent, un jour, s’arranger…

Même s’il aimerait y croire....




Description psychologique


Il a aimé. Il l’a beaucoup aimé.

Avant de connaître Sue, Ralph était fier. Sa vie avait changé avec le Gingold, et il s’était propulsé très haut avec la médiatisation. Le succès l’avait rendu quelque peu arrogant, et il se pensait capable d’attirer les foules. Brillant, observateur et possédant une très bonne déduction, il se rendait là où il flairait une enquête, une énigme à résoudre. Il ignorait encore ce qu’était un véritable héros jusqu’à sa rencontre avec Flash. Il a appris l’humilité et il était prêt à apprendre davantage aux côtés de son ami ! On ne peut pas lui reprocher son manque de détermination, ni son entêtement et de ne jamais abandonner.
Il est tout aussi apte à avoir un ton léger et comique qu’un ton beaucoup plus sérieux lorsque la situation l’exige. Il donne une très grande importance à l’esprit et au travail d’équipe. Ralph peut se montrer pointilleux, accordant de l’importance aux mots, à la façon de s’exprimer. Plutôt cultivé, il enseigne ce qu’il sait, considérant le partage comme nécessaire pour évoluer et avancer, bien qu’il est tendance à se montrer sarcastique lorsqu’il s’adresse à un écervelé.
Dévoué et attentif, il fait attention jusqu’aux moindres détails et fait de son mieux pour apporter son soutien. Il peut se donner à fond pour quelque chose ou quelqu’un, ce qui le rend parfois trop téméraire. Ce léger défaut lui joue bien des tours, mais c’est probablement grâce à cela qu’il a pu connaître Susan. Il n’a jamais autant aimé une personne, le bonheur est devenu bien réel et si précieux. D’autant plus que c’était réciproque !

Parlons-en de la belle ! Sue Dibny n’était pas seulement sa femme. Belle, brillante, ayant révélée des talents artistiques, elle était aussi douée pour l’administration, servant à la League comme un membre à part entière. Elle n’avait jamais eu de pouvoirs, à part celui d’être agréable, d’être une amie à l’écoute. Elle soutenait toujours Ralph et pouvait se montrer tranchante pour le défendre. Elle l’a valorisé, aimé, accompagné dans toutes ses aventures. Sa joie de vivre rendait les journées beaucoup plus belles. Ralph avait besoin d’être valorisé, il en tirait une forme insoupçonné, et la présence de Sue lui était devenu vital, tout naturel même. Ses avis comptaient, même s’ils leur arrivaient très souvent d’avoir des différends, comme dans n’importe quel couple. Il la taquinait, d’ailleurs. Ils étaient tous les deux de fortes têtes, mais ils finissaient toujours par s’entendre. Il se sentait capable de tout faire et était prêt à donner sa vie pour sauver la sienne. Affectueux, il parlait toujours d’elle avec cette franchise et cet amour coloré. Un grand sentimental !
Elle était tout. Sue était son monde.
Elle l’accompagnait, même dans sa vie de héros.

Concernant ceci et son vécu avec ses pouvoirs, il s’est toujours éclaté à être un homme élastique. Il n’est pas donné à tout le monde la possibilité de s’allonger et d’atteindre des hauteurs inaccessibles ou de s’étirer suffisamment pour passer dans des cachettes de gosses ! Ses dons de méta-humain et d’investigateurs ont été utiles à la Justice League, et il a été fier et très honoré d’avoir combattu aux côtés de grands héros. Cependant, lorsqu’il est sur une affaire, il perd tout sourire, restant concentré sur ce qui se passe. Il n’aime pas vraiment être trop proche des criminels, des personnes aux mauvaises intentions ou encore des “supers-vilains” et préfère s’occuper de leurs cas au plus vite. Et avant de tomber sur eux, il est sur l’étude d’une scène de crime, où on ne peut plus le décrocher de son travail, très consciencieux.

Du coup, lorsqu’on lui parle de ses homologues, qui prennent les choses beaucoup plus légèrement, qui déconnent et qui s’allongent tout aussi bien que lui (voir bien mieux), Ralph se renfrogne. Il connaît ses faiblesses et ses limites, qui sont nombreuses. Les plus flagrantes sont celles de l’étirement, limité à un kilomètre, qui est souvent compensé par sa prudence et son entraînement. Lorsque vous lui parlez de la métamorphose, il nie, au début. Mais vous vous rendez compte qu’il est mal à l’aise à l’idée de modifier son visage, préférant largement être lui-même. Il a déjà démontré qu’il en est capable, il a juste dû mal à avouer qu’il n’est clairement pas le meilleur dans ce domaine…

Un esprit assez brillant mais un tantinet moqueur. Finalement, si on devait lui reprocher au moins une chose, c’était son sarcasme, devenu plus acerbe. Penser à Sue devenait… douloureux. Il a des humeurs tristes voir colériques, bien plus sombres, et il est moins enclin à sociabiliser. Sa vie s’est presque arrêté en même temps que celle de son épouse. Sa dépression est égale à l’espace vide qu’elle a laissé. Ses tentatives de se reprendre et d’avoir à nouveau de l’intérêt pour la vie sont pour le moment maladroites, au point qu’il perd confiance en ses capacités. Il doute et craint de ne plus être utile. Il le pense même… et cette idée ne veut pas sortir de sa tête...




Version(s) :
Toutes mes humbles excuses pour le méchant double-poste qui va suivre contenant l'histoire... Le forum n'a pas voulu d'un seul poste gnngnnnnhhnn ! Pourtant j'ai pas beaucoup écrit...

Pour la version, je m’inspire essentiellement des Comics, n’ayant pas encore vue les séries (série animée et TV) J’ai pu trouvé beaucoup d’éléments sur les sites que vous conseillez et je suis tombée sur un site d’une fan qui m’en a beaucoup appris sur ses premières apparitions (notamment dans les Detective Comics et bien d’autres avant Identity Crisis).
J’ai pris quelques libertés, un peu partout et notamment dans l’histoire, surtout vers la fin... J'ai fait ceci car en m'intéressant aux fiches de certains joueurs, j'ai pu noter ce qu'ils ont pris en compte ou non (notamment pour Blackest Night). J'ai eu pas mal d'idées et ce que j'ai écrit me tentait plutôt bien ! Cela reste assez vague mais j’espère que la tournure fera effet et qu’elle vous plaira ! Smile




Famille : Susan “Sue” Dibny (épouse, décédée), Ken Dibny (frère aîné), Jake Dibny (oncle), Jim (bel-oncle)

Alliés : Il est plutôt proche de Barry Allen (The Flash II), Ray Palmer (Atom), Oliver Queen (Green Arrow), Dinah Laurel Lance (Black Canary), Zatanna, Wally West (The Flash III), Kyle Ryner (Green Lantern IV) et les membres de la League en général.
Il a côtoyé Ted Kord (Blue Beetle II) et Michael Jon Carter (Booster Gold), Mary Marvel (Mary Batson) et Fire (Beatriz Da Costa) pendant la période Super-Buddies. Il a également travaillé avec Batman, en tant que détective.

Ennemis : Arthur Light (Dr Light), Mist, Mirror Master (au moment où EM travaillait avec Flash), et il s’était fait de nombreux ennemis lorsqu’il exerçait au sein de la JLA.



Pouvoirs/Capacités/Équipements/Relations


Comme précisé dans l’histoire (qui se trouve du coup à la fin... :'D), Ralph est un méta-humain, possédant des méta-gènes qui s’activent grâce à sa consommation de l’élixir du gingold.


Pouvoirs :

  • Élasticité

Vous l’avez deviné, Ralph peut allonger n’importe quelle partie de son corps sur plusieurs mètres (jusqu’à un certain point qui sera précisé dans les faiblesses !)
Il a appris à s’en servir pour faire de nombreuses choses, aussi bien pour le côté pratique que pour le combat :

Pour le côté pratique : Il peut allonger son cou pour la reconnaissance ou pour aller observer des endroits inaccessibles. Ses bras et ses jambes s’allongent tout aussi bien, efficaces pour attraper ce qui est hors de portée d’un être humain normal ou pour faire de trèèèès grands pas. Il est également capable d’allonger ses yeux pour voir avec précision, ainsi que ses oreilles pour mieux entendre. Avec habileté, il peut devenir relativement plat pour passer sous les portes, mais aussi se faufiler à travers des endroits très restreints. S’il peut s’étendre en longueur, il peut le faire aussi en largeur, pouvant devenir un pont, un parachute ou être une fronde ! (Tout ce que l’on peut imaginer, ou presque) Sinon, il peut tenter de déverrouiller les portes avec ses doigts, prenant des formes qui se limitent à des outils sommaires… En résumé, il peut faire pas mal de choses étonnantes !

Pour le côté combat : Lorsqu’il s’agit de mettre une rouste à des méchants, son imagination n’est pas limitée ! Il peut allonger ses bras pour affronter une multitude d’ennemis, formant des arcs, faisant revenir ses poings pour faire des bons revers du droit ! Il tente souvent d’élargir ses poings pour avoir plus d’impact, puisque la force n’est pas son plus gros point fort. Il compte beaucoup sur la vitesse et l’agilité de ses capacités, doué pour immobiliser - Il le fait en s’enroulant complètement autour d’une personne ou en s’utilisant comme l’on utiliserait une corde.


  • Super-force / Super-agilité :

Il ne s’inscrit pas au niveau des personnages les plus forts, mais il a déjà pu soulever ou soutenir des charges supérieurs à ce qu’un humain est capable de porter. Il excelle surtout dans l’utilisation rapide et précise de ses aptitudes, prenant souvent par surprise lorsqu’il combine contorsion et allonge. Il est même capable d’être ambidextre, déambulant dans tous les sens à la fois ses bras et son cou comme si c'était parfaitement naturel !


  • Super-endurance :

Le gingold lui a également donné une bonne endurance et durabilité. Il peut résister à de nombreuses choses qui tueraient n’importe qui telles que la perforation (arme à feu), les commotions, le corrosif, et les armes à énergies. Il peut aussi résister à des vitesses supérieurs.


Capacités :

  • Changement de forme :

Encore une fois, il ne peut pas réellement changer de forme, il s’allonge suffisamment pour faire illusion. Cependant, il sait imiter des objets, grossiers mais utilisables.
Par contre, il est capable de modifier son visage… C’est pénible et très douloureux et il lui faut un certain temps pour y parvenir. Ses métamorphoses ne sont pas parfaites... Il n’est pas capable de changer ses cheveux et encore moins ses vêtements.
Toutefois et très théoriquement, il peut métamorphoser son corps. Cependant, cela comporte certains risques (décrits plus bas).


  • Investigation :

Ralph possède une excellente déduction et un don inné pour se mettre dans des situations étranges… où il sait toujours s’en sortir ! Bien que ses compétences d’analyses ne soient pas aussi élevées que ceux de Batman, ses intuitions tiennent la route et ne le laissent pas tomber lorsqu’il faut résoudre un mystère.


  • Chimiste :

Il a de bonnes connaissances dans la chimie, même si elles ne sont pas aussi grandes que chez un spécialiste dans la matière. Cependant, il a été capable de distiller le fruit du Soda Gingold pour fabriquer son élixir, qui, combiné à ses gènes, lui donne ses pouvoirs.


  • Intellect/Multilingue :

Comme dit plus haut, il a une bonne déduction, tire des conclusion correctes dans ses enquêtes et possède une excellente mémoire (Il peut citer de nombreux auteurs de la littérature, et possède une bonne observation…)
Ralph parle couramment l’anglais et il parle très bien le français (Il le comprend et il est capable de traduire ce qu’on lui dit)


  • Et bien sûr, le plus important : Il peut allonger son nez, signe distinctif qu’il renifle un bon mystère.



Équipement :
Ses élixirs Gingold (que je vous déconseille de goûter…). Il connaît par cœur le procédé pour extraire le gingo et pourrait se refaire une réserve en quelque temps. Il possède le matériel chez lui, et il connaît les moyens de se procurer le fruit du gingo grâce à ses contacts.

Il a toujours son costume fait dans une fibre capable de s’étirer autant que lui.
Lors de ses investigations, il est affublé d'un badge de détective (si si !) ainsi que le costard/cravate qui vont avec. Il a tout l'attirail pour passer au peigne fin une scène de crime (gant, loupe, éprouvette etc...). Jusqu'à très récemment, il se balade avec un pistolet...

Il porte toujours sa bague d’alliance à son annulaire gauche...


Relations :

Révélant son identité secrète à ses débuts, il avait eu du succès médiatique, d'autant plus en tant que super-héros de la League. Il s’est également fait connaître pour ses talents de détective, bien qu’il n’a plus eu besoin de travailler (pas pour de l’argent en tout cas), à cette époque là. De plus, la fortune de Sue leur a épargné de nombreux tracas financier.
Ralph s’est fait quelques contacts en Europe, là où il a le plus souvent voyagé avec sa femme, notamment à Londres et à Paris.

Sa relation avec sa famille reste inchangée, bien qu’il discute encore avec son oncle, mais il n’a plus de contact avec sa belle famille, hormis l’oncle de Sue.

Bien qu’il se soit écarté de la scène des héros depuis quelque temps, il connaît très bien la plupart des membres de la Justice League.

Il a veillé sur Opal City depuis le départ de Starman, Ted Knight, se forgeant une bonne réputation auprès des autorités locales, et également à Central City lorsqu’il aidait Flash. Cependant, que ce soit à Opal ou à Central City, il s’est fait de nombreux ennemis…




Faiblesses


  • Elastic Limitation

Ralph est avant tout un humain. méta-humain, certes, avec des capacités supérieurs à la moyenne, mais un homme.
Lorsqu’il est l’homme élastique, il ne possède pas réellement de faiblesse mais seulement s’il prend son apport quotidien de Gingold. Tout part de cet élixir, ce qui fait de lui le seul méta-humain possédant des méta-gènes dont les pouvoirs ne sont pas permanents. C’est un inconvénient non négligeable qui lui a déjà causé du souci par le passé … Notamment l'empoisonnement ou une modification de l’élixir peut entraîner la perte de ses pouvoirs (voir pire…)

Il possède aussi une limitation d’étirement. Il n’est pas capable d’aller au delà d’un kilomètre (1000m). Son corps ne sera pas capable de supporter le manque d’un bon flux sanguin, entraînant la perte de connaissance.
De plus, si Ralph envisage de se faufiler dans des endroits exigus, il ne peut pas porter d’objets sur lui (bague d’alliance, portefeuilles, clés, badge…).

Il ne peut pas, purement, changer de forme (hormis pour la métamorphose, comme je l’ai dit, qui n’est pas parfaite). Il ne fait qu’allonger son corps et ne peut donc pas devenir une balle, un cube, et ne peut pas devenir totalement liquide. Il ne peut pas avoir leurs propriétés, en sommes, il ne fait qu’imiter... Il se limite à être plat, à s’élargir ou à s’allonger suffisamment pour s’échapper d’un piège (ou pour foncer tête baissé dedans, aussi…)

Il ne peut donc pas, également, faire de trous dans son propre corps (comme le fait Plastic Man). Il peut faire croire que ça arrive, mais c’est impossible. Son corps est plus proche d’un corps d’humain normal avec des capacités hors normes que celui de son homologue, qui est plus proche d’une mastic, plastique, invulnérable et indestructible.

Concernant un autre point faible pour ses métamorphoses, on a déjà pu noter qu’il peut lui arriver d’avoir de légers problèmes, troubles de la personnalité, sous certaines conditions… Il évite depuis de rester trop longtemps sous l’apparence de quelqu’un d’autre pour éviter ce “léger” souci...




Hors-jeu

Présentation personnelle : Bonjour, bonsoir, salutation, rpgistes ! J’ai eu de nombreux pseudo mais vous pouvez m’appeler Mélo !
Je suis une petite chose, vivant en grande ville avec deux chats et un amour d’amour tout plein et barbu. Collectionneurs tous les deux, notre appartement est un antre de… geeks Very Happy
Je pratique plein de passions (pour contrecarrer mon boulot… de HMMM) mais la plus grande reste et restera l’écriture !

Disponibilités et rythme de réponse : J’essayerais d’avoir une présence tous les jours, et de répondre aux rps au mieux (une réponse par semaine ?)

Pourquoi avez-vous choisi ce personnage ? Parce qu’il est roux, bien entendu ! … ... Ou à cause de son nez ? ... Very Happy

...
Plus sérieusement, je me suis attaché à lui en lisant Identity Crisis (et sa fin… je m’en remets pas) … Et même sans ça, je trouve qu’on a pas mal de points communs, ce qui m’a grandement aidé à le choisir.

Avez-vous lu le règlement et approuvez-vous tous les points ?
Rappel : Règlement général et Règlement du nouveau joueur. Oui et oui, approuvée, signée, pas de souci !

Comment êtes-vous venu ici ? “Punaise, ça fait un moment que j’ai pas fait un bon forum rp actif… et j’ai besoin d’écrire à nouveau… Hmmm … Je me demande si ça existe un forum DC comics… ? Mouai… Je suis pas sûre…” *recherche google*
“OH DIS DONC *click sur dc-earth.fra.co* OOOOH ! Pétard !”
On dit merci qui ? Jackie et- GOOGLE bien sûr !

En vrai je suis venue mais j’ai la trouille, j’ai mis un bon moment pour m’inscrire ...
J’étais trop intimidée… Sérieusement, vous avez tous un niveau ouf !
Mais voilà, j’ai fini par y arriver et j’ai posé ma pêche ! (hein ?)

J’espère que vous avez allez passer un bon moment dans la lecture Smile

En désolée pour le souci de longueur de texte...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Randolph W. Dibny/EM
Randolph W. Dibny/EM
Super-Héros
Inscription : 12/10/2019
Messages : 325
DC : Sinestro & Ted Kord
Situation : Enquête en Europe sur un groupe mystique...
Localisations : Opal City / Hall of Justice
JLA
Team Atom
Ralph Dibny, Elongated Man 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 12 Oct 2019 - 17:01
Histoire


Dans un passé lointain…


L’histoire que je vais vous raconter est simple et merveilleuse : j’ai toujours été heureux, aimé de mes proches, satisfait de tout ce que j’ai accompli… Hm-hm ! … Je suis très sérieux, pourquoi est-ce que vous levez ce sourcil-là ? Hm… Hmmmm…
Bon d’accord, pris sur le fait, j’avoue tout… Je me jette dans le bain, du moment que ce n’est pas tout droit dans les enfers, au milieu d’une invasion, une énième, qui menace la Terre…
Je m’égare ? Moi ? Mais non, regardez… Reprenons.

L’histoire que je vais vous raconter est simple. Je suis né dans une toute petite ville au Nebraska au centre des États-Unis. Elle s’appelle Waymore, un quartier résidentiel… Autant vous dire que tout le monde se connaissait. Je suis le fils cadet d’une famille normale, affublé du prodigieux nom Randolph William Dibny ! Mais j’étais loin d’attirer l’attention, malgré tous mes efforts de petit garçon qui rêvait de gloire et de fortune. À cette époque, c’était Ken, mon aîné, qui attirait les foules et tous les honneurs. Avec cinq ans de retard, je partais avec un réel désavantage tactique, et de plus il avait d’autres points forts : la popularité d’un homme athlétique, doué à l’école, apprécié et admiré, et pour couronner le tout il était joueur de football vedette chez les Eagle Scout. En comparaison, j’étais pareil à un moustique au comportement fatalement plus étrange, toujours dans l’ombre de ce frère et d’un besoin cruel d’attention de la part des autres… J’étais le clown qui préférait s’habiller autrement, tentant de faire des blagues, de jouer un rôle que personne n'aimait. Le peu de tentatives de me faire remarquer que j’ai osé m’a conduit face à des échecs, ne trouvant rien dans quoi je sois réellement talentueux.

Un début fabuleux, n’est-ce pas ? Mais… “La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.(Confucius)
Et j’ai toujours su me relever !

Il arriva le jour qui changea mon existence. En visitant un carnaval, j’ai découvert que même des personnes maigres, loin d’être parfaites, pouvaient révéler un talent extraordinaire dans la contorsion. J’étais fasciné par les prestations des “India-Rubber Men”, qui effectuaient des prouesses en agilité hors pair. J’avais enfin trouvé quelque chose qui m’intéressait vraiment, il fallait absolument que je découvre leurs secrets. Personne ne voulait m’en dire plus, les pattes sur leur trésor comme un dragon jaloux. Mais j’étais loin d’être défait. Je n’étais pas au niveau d’un dragon, mais je tenais toujours tête face à l’adversité ! On ne se débarrassait pas de Ralph aussi facilement ! Alors, j’ai mené mon enquête. J’ai mis mon nez là où il fallait, posé les questions aux bonnes personnes, surtout aux contorsionnistes qui voulaient bien parler. J’avais découvert que c’était un soda très particulier qui leur donnait ces dons… Le Gingold Soda. En m’y intéressant de plus près, les ingrédients de cette boisson gazeuse ressemblaient à quelque chose de tout à fait basique… Hormis le dernier ingrédient d’où tout partait : le gingo, un fruit de la péninsule de Yucatan.
Mais je ne me suis pas arrêté en si bon chemin, ma soif de savoir m’a poussé bien au-delà du simple jeune détective.
J’avais découvert l’ingrédient à tester, à découvrir… Vous ai-je dit que j’étais amateur de science ? En particulier la chimie… Je n’avais pas fait grand-chose de bien prodigieux jusque-là, mais je m’étais pas mal penché sur des livres, entre deux ou trois livres de littérature … Pas complètement un cancre ce petit Ralph, hé !
Il était donc aisé de distiller l’essence du gingo.

Et à ce moment-là, on ferme les yeux, car ça sera vraiment… terrifiant. La chose le plus horrible que… Boutade… Désolé !

La seule façon de tester quelque chose, c’est de le boire ! C’est stupide… Cette situation aurait pu vraiment mal tourner. Mais ils devraient mettre plus souvent des étiquettes d’avertissement : avant de boire quelque chose, vérifiez si “ATTENTION, DANGER DE MORT” n’est pas indiqué quelque part. Il n’y avait pas ce genre d’étiquette sur les Gingold Soda… Pourtant, des recherches approfondies, plus tard, m’ont appris que la plupart des gens normaux sont allergiques au gingo. Notez normaux, hein.
Boire l’essence du fruit de façon pure ne m’avait rien fait, à ce moment-là de l’histoire du chimiste fou doublé du grand détective, mais je le voyais bien atterrir dans d’autres cocktails. On fait tous des conneries lorsque l’on a 17 ans, comme boire sans avoir l’âge légal...
Est-ce que j’étais déçu ? Oui et non. Oui, un peu, parce que je m’attendais à quelque chose de formidable, de magique, de miraculeux ! Et non parce que… Finalement, avoir pris ces initiatives, mener une enquête, faire tout ça dans un laboratoire improvisé, c’était presque du génie ! J’étais plutôt fier de ce que j’avais accompli avec de maigres moyens.
J’attendais un miracle de la part de ce fruit. Et il avait fini par me le donner ! En rattrapant le pot de fleurs de mon voisin, qui avait bien failli tuer quelqu’un, mes bras s’étaient allongés. Après un ascenseur émotionnel (C'ÉTAIT GRANDIOSE), j’ai continué mes expériences de chimie et la distillation du fruit. J’avais découvert qu’une prise répétée du gingo me rendait de plus en plus étirable. Pas élastique, plutôt vraiment étirable comme un élasthanne ultra puissant ! J'avais même dépassé les prouesses des India-Rubber Man en contorsion ! J’appris que je possédais des gènes, qui réagissent favorablement au fruit. C’est donc une association très rare, et une autre personne ne pourrait pas réagir de la même façon à ce breuvage…
J’avais donc ce don, depuis le départ !


Et non, ce ne sont pas mes débuts de super-héros qui commencent… Pas encore, soyez patients ! Mais ce sont bien là les débuts d’Elongated Man, l’homme en violet. (Parce que. J’aime le violet… Et je suis sûr de ne pas être le seul ! … Si ?)

Mes débuts de carrière démarrèrent comme acrobate, cascadeur, ou encore trapéziste dans un cirque. J’ai eu d’innombrables rôles, jobs, avec la gloire et la fortune que j’ai toujours voulues. Tout semblait parfait… mais il me manquait quelque chose… Un bon mystère à résoudre, chercher des réponses et la satisfaction de résoudre un problème…
C’était en ces temps de ralentissement de cette carrière que je m’étais rendu à Central-City, voulant toujours plus d’attention, rêvant de devenir le héros de quelqu’un ! Déjouer des crimes, sauver des innocents, voilà quelque chose de beaucoup plus excitant, mais c’était sans compter que j’allais gêner l’actuel héros de Central-City. Le Flash, rien que sa présence, à côté de moi, était un honneur. Mais j’étais trop fier, et fus quelque peu vexé lorsqu’il m'accuse d’un vol que je n’avais pas commis. Cependant, avec le recul, j’avais le profil idéal pour commettre un vol réputé inaccessible.

Je vous passe les détails de notre entrevue décoiffante, je n’aime pas utiliser les poings, sauf si on m’y oblige ! Alors… Autant vous dire que je me suis rendu très rapidement !
Nous avons donc résolu cette enquête, faisant naître une franche amitié avec Flash, dont je découvris plus tard sous l’identité de Barry Allen.

À partir de là, j’étais devenu un super-héros ! Un authentique héros. Et la première chose que j’ai faite, c’est de révéler mon identité, ne voulant pas me cacher. Rien au monde ne pouvait me faire changer d’avis. J’attendais cet instant depuis si longtemps… S'ensuivit la gloire médiatique. Elongated Man, Ralph Dibny. Une seule et même personne. Ou un sacré personnage, si vous voulez mon avis très personnel…





À force de courir derrière des enquêtes et de les résoudre une par une, mes déambulations d’homme qui s’allonge dans tous les sens me conduisirent à la grande ville de New York ! Le seul souvenir que j’en garde est la présence de la plus ravissante, de la plus splendide… Non, de la plus merveilleuse et pleine de vie (aucun mot ne sera parfait …) Susan Dearbon. Sue, une jeune célébrité débutante dans un bal, ici à New York. Elevée en Europe, elle était issue d’une famille riche qu’elle a toujours voulu fuir, car elle trouvait cette vie trop ennuyeuse. Elle voulait voler de ses propres ailes et avait opté pour la célébrité. En commençant par ce bal, donc, un endroit que je venais de fracasser de façon la plus désastreuse possible, enquêtant sur un vol de bijoux. Sue s’était tout de suite intéressée à moi, elle disait être tombée amoureuse, attirée par mon humour. Pourtant, ce jour-là, je me faisais remarquer difficilement… Disons que tout le monde était focalisé sur la présence de Flash, bien plus connu. Nous étions tout jeunes, au début de notre carrière de héros, mais tout le monde aimait déjà Flash.
Mais Sue n’était pas tout le monde…
Elle était pétillante à ce moment-là, son sourire sublime et elle me parlait déjà comme si nous nous connaissions depuis longtemps. Moi, la première et la seule personne dans sa vie qui l’avait fait rire, de façon honnête et naturelle. Elle avait perçu dans le personnage qu’il lui ferait vivre de nombreuses aventures qu’elle ne pourrait jamais vivre d’une autre façon, ou avec quelqu’un d’autre. Tout ce dont elle avait rêvé depuis longtemps ! Nous avions le même objectif, en fin de compte, accomplir nos rêves les plus fous !

Et j’ai réalisé ses souhaits, lui offrant de nombreuses aventures ! Que nous avons vécu ensemble, l’anneau au doigt, devenu très rapidement de jeunes mariés.
Et là, bon, ça sent la jeunesse, la folie, mais toutes bonnes choses ont une fin, non ? Ensuite, on s’installe et on fonde sa famille… Eh bien, Sue et moi, nous n’étions pas du genre à rester en place !

Nous avons parcouru l’Amérique de part en part, élucidé de nombreuses affaires, arrêté bon nombre de criminels ! Nous étions des détectives itinérants, enfin nous allions là où mon nez nous disait d’aller pour résoudre de nombreux mystères, malgré les complaintes de Sue, qui a fini par prendre goût à ce jeu. Au moment venu, j’allais vivre mes plus grandes heures de gloire, en aidant mon ami Barry Allen, en résolvant des enquêtes épineuses, ou encore en soutenant la Justice League d’Amérique, où j’ai rencontré d’autres héros. Atom, Green Arrow, Black Canary… J’ai même connu plus tard la talentueuse Zatanna, que j’ai soutenue pour rechercher son père. Des voyages planétaires, des voyages dans le temps, j’ai vécu des choses folles avec la Justice League. J’ai fini par intégrer la Justice League d’Amérique de façon officielle à cette époque, lorsque la base se trouvait dans un satellite en orbite. Combattre le crime à leurs côtés me semblait être une partie de plaisir, mais c’était bien différent face à des “vilains” plus coriaces... Malheureusement, nous ne pouvions pas tout prévoir… La destruction du satellite après une invasion nous a rappelé que notre place était sur notre planète. Celle-ci ne sera pas conquise si facilement. L'intervention d’Aquaman après la dissolution de la JLA avait démontré à tous l’importance de nos rôles et qu’il fallait une équipe, dont les membres travailleraient à plein temps, pouvant régler les problèmes à tout moment. Je me suis évidemment proposé, avec Sue. D’autres l’ont suivi : Zatanna, Martien Manhunter et plus tard de jeunes recrues, pour former la Justice League Detroit. Ce fût instructif de combattre aux côtés de J’onn, et à mon tour j’ai enseigné ce que je savais aux débutants. Sue avait acquis des talents administratifs, gérant tout le côté logistique. Nous veillons toujours l’un sur l’autre. Même si… J’aurais pu faire mieux… Malgré mes doutes, Sue était toujours là pour me donner l’envie de me dépasser !

La vie n’avait jamais cessé de nous emmener voir du pays, mais du moment qu’elle était près de moi, je me sentais la force de tout faire ! Sue avait ce don de vous donner cette force, même dans les moments de votre vie où vous n’auriez pas hésité à penser que tout était perdu, que plus rien de bon n’arriverait après des événements tragiques. Je parle évidemment du décès de Barry et de Supergirl, lorsqu’ils se sont sacrifiés pour détruire le canon d’anti-matière de l’Anti-Monitor.
La suite était peu réjouissante pour les super-héros… De nombreuses réformes, des attaques politiques, des décrets impensables, tout avait suffi à faire dissoudre les équipes. Avec Sue, j’avais repris les voyages, que l’on pourrait considérer comme des vacances en fin de compte.
Mais toutes ces joyeusetés n’avaient pas empêché certains de reformer des équipes, et même plusieurs ! Divisées pour mieux gérer les conflits dans le monde s’élevaient désormais la Justice League d’Amérique et la Justice League d’Europe. Cela s’était produit lorsque nous étions en affaires en Angleterre pour enquêter et arrêter le descendant du Dr Moriarty au côté de Batman. Nous avons pu rencontrer l’illustre Sherlock Holmes, toujours en vie, qui vivait isolé de tous dans un monastère.
Suite à ça, nous avions décidé de rentrer à Waymore, là où j’ai grandi, pour mon 30e anniversaire, avec en tête toutes ces péripéties inscrites parmi toutes nos aventures.

Autant vous dire que j’ai vraiment cru, même un tout petit peu, que ma famille avait eu vent de mes exploits et de mon statut de héros durement acquis. Hé hé… Même pas. Ils n’avaient pas tellement accordé d’attention à mon parcours, mais toujours à celui de mon aîné, Ken, qui était devenu maire de Waymore.
Je n’ai pas vraiment cherché de mon côté à garder le contact… Et Sue comprenait bien mieux ce que j’avais voulu fuir. Elle-même a fui sa riche famille par amour de l’indépendance, et notre mariage précoce lui a fourni l’évasion idéale. Mais notre amour est devenu véritable, au fil du temps.


Ralph Dibny, Elongated Man By_ada10
Ralph and Sue Dibny by adamwithers


Vous en voulez encore ?! J’aurais dû écrire mes mémoires, je le savais ! Surtout lorsqu’on vit des expériences farfelues, on en oublie des détails, que l’on a souhaité fortement faire disparaître. Du coup, la mémoire peut avoir des trous…
Il est déjà arrivé ce jour où un ami à vous, un peu idiot, a failli vous faire prisonnier dans une dimension parallèle, non ? Pas à vous ? J’en ai de la chance alors… Hé, sarcastique, moi ? Si vous aviez connu Booster Gold comme je l’ai connu, vous feriez moins les fiers !

J’allais vous mettre au parfum dans un instant, rien qu’avec un nom. Un simple nom d’équipe.

LES SUPER-BUDDIES
(Super-Copains en français… ... ouai)
(Passez outre cette expression...)
(On n’a pas fait de vote pour ce nom, c’est scandaleux !)
(Bon après, nous étions payés… Nous étions vraiment payés ?!)

Spoiler:
 


Quelques années après avoir exercé en Europe au sein de la Justice League International, Sue et moi étions en tête de liste dans les choix de Maxwell Lord, qui voulait former une équipe de supers, qui se voulait encore plus disponible, plus proche du commun, plus “réaliste” disons-le. Autant vous le dire, une équipe qui été conçue pour la presse. C’était délirant, mais ça ne pouvait que fonctionner avec des personnages tout aussi délirants. C’était sans doute pour cette raison que Booster Gold avait réussi à se faire embaucher (on peut toujours appeler ça une embauche même si nous n’étions pas payés ?!). Évidemment (et heureusement... enfin je crois), Blue Beetle était de la partie, Fire, Mary Marvel et Captain Atom aussi, au début de l’aventure. Un beau petit monde pour un grand et joyeux bordel, mais rien de catastrophique ne se serait produit si Booster était resté en place !

L’enfer, rien que ça.
Vous m’avez bien lu ! Oui, oui, c’est cliché, je sais.

Mais au moins il nous avait enseigné une chose : Ne touche pas aux affaires du Dr Fate, jamais, never, même pas tu as l’idée de le faire. C’est dangereux…
Alors que les membres de cette “équipe” vivaient en parfaite harmonie, occupés par les missions et le tumulte du quotidien, les deux lurons Blue et Gold s’étaient rendus à la Justice Society pour recruter Power Girl (elle aurait dû raccrocher au nez de Ted…). Allez savoir comment, Booster a fini par se retrouver tout seul. Pourtant, on avait l’habitude de garder un œil sur lui. Il aurait manipulé un objet magique et prononcé une formule improvisée, dans le but de nous envoyer en enfer.
Vous comprenez… C’était le grand super-vilain Booster Gold. Hé.

Et voilà comment on expédiait des super-héros aux tréfonds, au milieu des flammes et des monstres. Mais dès le départ, j’avais senti que quelque chose clochait. Ted et Booster avaient fini par penser comme moi. Et si tout ceci n’était qu’une illusion ? Elle était réussie, certes, mais une échappatoire devait exister. Et nous l’avons trouvée grâce au sauvetage de deux autres personnes, qui ne plaisantaient pas : Power Girl et Guy Gardner (ne posez pas de questions, elle déteste en parler !)
Mais nous n’étions pas encore sortis d’affaire, car nous avons trouvé le moyen de nous perdre et de nous tromper de sortie ! Cette fois-ci, c’était bien un monde parallèle, le genre de monde qui vous fait tiquer tout de suite lorsque vous croisez un G’Nort (le gentil chien Green Lantern, oui …) géant qui détruit tout sur son passage. Je n’avais pas envie de voir mon moi maléfique, j’vous l’dis.
On avait croisé plein de têtes (de lards) que l’on connaissait, mais qui n’étaient que des copies, enfin inversement nous étions leurs copies aussi… J’avoue que ça m’avait fait bizarre de retrouver ma Sue dans une version dépravée et aux mots peu fleuris.

Je vous rassure, tout s’arrange et tout finit bien (bon avec les pots cassés qui vont avec et une crise de nerfs du magicien, mais nous étions entiers !)

Nous avions vaincu l’adversité à nouveau et nous avions répété de nombreux exploits. Mais il était bien clair qu’une équipe pareille n’aurait pas tenu la route bien longtemps. Après sa dissolution, Sue et moi avons opté de nouveau pour une vie nomade, celle qui nous convenait le mieux. Mais la fatigue a eu raison de notre enthousiasme. Nous avons donc fait un arrêt d’une longue durée, à Opal City. C’était après le départ de Starman, Ted Knight, dans l’espace, que nous sommes devenus les gardiens d’Opal City, nous faisant rester plus longtemps. Et puisque nous devions rester, autant s’intéresser aux mystères, hein, et comme par “hasard”, vous en avez un qui se présentait sous mon nez. Pas des moindres cette fois-ci, car nous étions face à Mist, un homme capable de se transformer en brume, ou un gaz vivant, qui brouillait les pistes aussi facilement qu’il créait le chaos en ville. Un homme aussi fort physiquement qu’intellectuellement, qui nous avait donné beaucoup de mal. Il n’y avait pas de fumée sans danger avec Mist, et Opal City avait failli finir en cendre par ses envies suicidaires de tout faire exploser.

Après avoir vaincu pareil ennemi, il était temps d’arrêter… À force de repenser aux amis perdus, Hal Jordan, Barry, Vivien, Constance et tant d’autres… Toutes ces fois où nous étions passés à côté de la mort, Sue s’étant mise plusieurs fois en danger, j’ai décidé de stopper… De laisser ma place dans la League, après 20 ans de services, et de rester réserviste.

L’histoire ne s’arrête pas ici. J’aurais tant voulu vous dire que nous vivions heureux, profitant d’une paix bien méritée. Mais d’expérience, rien ne se passe jamais comme on le prévoit. La vie n’est pas un long fleuve tranquille (ça se saurait et ça serait franchement ennuyeux…). Mais je l’avoue, j’aurais préféré mourir d’ennui que subir tout ce qui est arrivé après ça…
Les choses les plus horribles, celles qui vous heurtent sans crier gare, finissent toujours par arriver. Et lorsqu’elles arrivent, elles vous amputent quelque chose de vital. Vous vous rendez compte à quel point ça l’était au moment où vous le perdez…

Mais… J’ai toujours su que tu étais vitale. Alors, pourquoi n’ai-je pas été là pour toi, cette fois-là ? Pourquoi n’ai-je pas pu te protéger...





“Le souvenir du bonheur n'est plus du bonheur ; le souvenir de la douleur est de la douleur encore.”
- George Gordon Byron


Le temps a cessé d’être important. Et j’en ai passé du temps à pleurer. De longues heures où plus rien ne comptait, partageant mon chagrin avec d’autres, tous déchirés.
L’histoire que je vais raconter ici est loin d’être simple ou merveilleuse. Nos amis les plus proches ont fini par s’éloigner, laissant la place à des ombres silencieuses. Dans une maison où nous vivions heureux, je me suis retrouvé seul. Et je supportais mal mes sanglots. Après avoir tout perdu, j’ai juste voulu qu’on m’oublie, qu’on oublie jusqu’à mon titre de héros…

Comme à chacun de mes anniversaires, Sue était résolue à me faire une surprise, mettant en scène une énigme. Elle savait que je ne résiste pas à un bon mystère à résoudre et elle faisait beaucoup d’efforts pour les réaliser.
Alors, je marchais, je faisais semblant. Pour lui faire plaisir ! Je pensais avant tout à son bonheur à elle. À quoi bon vivre encore un anniversaire si la femme que vous aimez n’est pas heureuse ? Son sourire me réchauffait le cœur, toujours.
Elle avait donc “réussi” à me convaincre d’aller patrouiller avec la JLA, chose que je n’avais plus faite depuis des années. J’ai imaginé qu’elle voulait me préparer une fête, ou une surprise de grande envergure, quelque chose de très important; un cadeau que je n’avais, en effet, pas deviné à cette époque. Elle m’aurait totalement comblé… L’arrivé d’un enfant aurait été fantastique !

Mais ça n’est jamais arrivé.

Susan Dearbon Dibny mourut ce soir-là, dans notre propre maison à Opal City.
Sous… sous notre propre toit…

Des protections sont généralement mises en place pour protéger les proches des héros qui sont connus du public. Nous avions tout ce qui pouvait exister dans ce monde pour protéger notre maison… Et rien n’a été déclenché...
Tout a été mis en œuvre, les membres de la League se sont affairés à l’enquête après les funérailles. À l’écart des autres, j’ai rassemblé notre ancienne équipe : Green Arrow, Black Canary, Hawkman, Atom et Zatanna, puis nous ont rejoint les deux jeunes, mais volontaires Wally et Kyle, les actuels Flash et Green Lantern. J’ai partagé mes soupçons sur le premier suspect, avec eux en particulier, car ils étaient bien au courant des problèmes que nous avions eus avec lui : le Dr Light, un vieil ennemi de la League, à l’époque satellitaire. Il avait pénétré les lieux, y avait trouvé Sue et l’avait agressée. La League a voté pour le neutraliser, jusqu’à aller lui effacer la mémoire… J’ai tout de même voulu le pourchasser, malgré cette découverte. Plusieurs groupes effectuant leur enquête, c’est Superman qui vint vers nous pour révéler que l’assassin n’était pas le Dr Light. Désemparé et au fond du gouffre, j’ai été incapable de continuer plus avant l’enquête, me laissant convaincre de laisser l’autopsie en révéler plus, avant de continuer les recherches.

La perte de Sue avait touché tout le monde, et cette tragédie n’était que le commencement d’une horrible scène d’un dramaturge dérangé. De sombres heures avaient frappé d’autres héros. D’autres décès terribles. Le père du jeune Robin et Firestorm… Si seulement tout n’avait été qu’une mise en scène…
Dans cette horrible réalité, ils s’étaient tous acharnés sur l’enquête. Quelque chose ne collait pas… Il manquait des réponses. Elles ont été apportées par le Dr Mid-night et Mr Terrific, grâce à l’autopsie. Ils avaient trouvé des traces, si petites, à un endroit dans son cerveau, causant le décès. Immédiatement, ils avaient prévenu les autres, ne pouvant accuser qu’une seule personne capable d’être aussi petite.
Le Quiproquo était en marche, mais ne dupait pas tous nos héros. Batman s’était posé la question “à qui profite le crime”, et une seule réponse était évidente. Peu de temps après, on a découvert que Jean Loring était coupable du meurtre de Sue. Elle avait utilisé le costume de son ex-mari, Ray Palmer alias Atom, pour s’attaquer à Sue, dans le simple but d’effrayer tous les héros de la League. Une amie… qui a détruit nos vies.
On m’a dit qu’elle était enfermée à la prison d’Arkham Asylum de Gotham City… mettant un point final à cette ignoble enquête. Ce cauchemar. Pourtant, bien réel… encore… Toujours…
Ces intentions, aussi malveillantes que funestes, avaient été orchestrées pour avoir de l’attention de la personne qui comptait le plus au monde pour la meurtrière. Celle de Ray. Le cœur a ses raisons que la raison ignore, comme dit le proverbe… Les événements avaient eu l’effet voulu, chacun retournait voir ses proches. Pendant qu’ils le pouvaient encore… Certains héros avaient même abandonné le costume pour rentrer chez eux.
Et la crise ne faisait que commencer...
À ce moment-là, le fait de savoir que j’allais devoir vivre sans ma femme, et pire, qu’elle était enceinte au moment de sa mort, m’a anéanti. Je me suis éloigné de la League et des héros en général, abandonnant même mon rôle d’Elongated Man et le gingold, qui me donnait mes pouvoirs. Je n’avais plus la force ni l’envie de continuer…
Quelques semaines passèrent et la crise continuait. D’autres personnes mouraient, Ted Kord, Maxwell Lord… Je n’ai pas suivi de près les affaires de la League, mais les ennuis sont tout de même revenus, à Opal City. J’ai à ce moment-là perdu tout ce qui me restait, une partie de ma maison, de nos souvenirs, de nos biens, d’elle… Je … n’avais… plus rien. Je n’étais plus rien sans elle…


Et vous voulez connaître la fin, je suppose ? …

Je suis mort.

Enfin je l’espère…
Sauf si je me suis loupé...

C’était l’histoire de Ralph Dibny, le détective qui s’allongeait.




Mais ce n’est peut-être pas la vraie fin ? Qui sait…


Ralph Dibny, Elongated Man Identi10




***




Aujourd’hui…


Je me sens si bien ici… Cette sensation si douce d’être couché sur une plage. Le sable est chaud, l’eau est tiède et vient caresser mes pieds au rythme des vagues. Et tu es à mes côtés, toi, ma chérie. Jusque-là le soleil nous réchauffe et je le vois qui fait scintiller tes cheveux d’ébène. C’est hypnotisant ! Je ne me lasse jamais de les regarder ainsi que ton visage si paisible. Tu souris. Mon cœur rate un battement alors que tu ouvres les yeux et que tu les plonges dans les miens. Elles me désarment, comme toujours, ces deux pupilles brunes. Elles ont toujours eu ce pouvoir sur moi : si tu les fronces, je m’inquiète. Si tu sembles ennuyée, je fais tout pour te faire rire. Et si tu joues les cachottières, ô combien tu sais que j’aime les mystères. Je finis toujours par trouver…
Mais aujourd’hui, tu ne fais que me sourire et tu finis par dire quelque chose que…
Que je n’entends pas ?
Soudain, tout bascule, sous mes yeux. Je ne comprends pas ce que… Je lève les yeux vers le ciel, qui s’est mis à s’assombrir. Telles des ombres épaisses qui s’installent sur des kilomètres, plus aucune lumière n'atteint le sol. Mon anxiété s’élève, suivie par la crainte. Quel sentiment atroce que celui de ne pas comprendre ce qui se passe, de ne rien pouvoir expliquer ! Tout ce que j’ai envie de faire, est de m’enfuir loin d’ici. Alors, j’attrape ta … main ? Où… ?
Où es-tu passée, Sue ?!
À peine me suis-je tourné vers le ciel et me suis-je retourné vers toi que tu n’es déjà plus là… Mon cœur bat la chamade et mon estomac se noue. Non, pas encore, pas une deuxième fois ! Je ne peux survivre sans toi ! J’ai l’impression qu’on me prend quelque chose au fur et à mesure que je te cherche. J’ai mal, mais je continue… Au-dessus de moi, quelque chose dévore les cieux, puis les êtres doués de conscience et en dernier, ils enlèvent tous ceux qui sont chers à nos cœurs… Non, non, non… NON ! Pas de nouveau ! Sue ! SUE !

Tombe des cieux, la Nuit Noire.
Pour la lumière, point d’espoir.
Nous dévorerons vos cœurs sans remords.
Par ma Main Noire – debout, les morts !





- SUE !!!

Je me réveille brutalement. Le premier réflexe est, de toute évidence, celui de tomber du lit, emportant un truc avec moi. Je… ne définis rien pour le moment, je suis trop concentré à combattre ce qui vient de m'attaquer ! Haletant et tremblant, j’essaie de me redresser. J’arrive au mieux à me mettre à genoux cherchant désespérant d’une main … Le… le machin là, merde… Voilà ! Mon pistolet. Je me relève et je tiens en joue, vers la fenêtre… Puis vers la porte d’entrée… Rien. Personne. Je regarde un peu hagard la couette sur le sol, puis autour de moi, pour finir sur mon arme…
… Qu’est-ce que je fais avec ce… Fichtre !
Je la remets sur la table basse et je pose mes fesses sur le canapé. Passant mes mains dans les cheveux, j’entame une approche vers la raison et le calme. Ce n’était qu’un cauchemar…
Je lève les yeux. La maison est silencieuse, sauf lorsque le vent se lève… Elle siffle un peu à travers les fissures et certains débris qui se trouvent encore dehors. Elle n’est pas totalement remise de sa destruction, mais elle se porte mieux qu’avant. Le chantier qui remplit la moitié de mon salon ne me fait pas oublier que j’ai encore du travail...
Je jette un coup d’œil par la fenêtre pour constater qu’il fait encore nuit et je fais l’erreur - faut nous pardonner ce réflexe du quotidien - de regarder l’heure. 2 h 36 ...
Je soupire, las. Je me traîne des insomnies depuis plusieurs semaines. Si longtemps ? Bizarre… Pourtant, c’est à peine si je me souviens de ce que j’ai fait hier. Et avant hier ? Et… avant encore plus loin… C’est vraiment bizarre…
Je me redresse et je fronce les sourcils, assailli par cette pensée. Une fois qu’une chose vous trotte dans la tête, elle ne vous quitte plus à moins d’essayer de comprendre pourquoi elle existe. Et la question “qu’ai-je fait ces derniers temps” est devenue insupportable et je peux me mordre à sang si je ne trouve pas la réponse ! Mince, bon sang de bordel de… ?
Je me refuse à croire qu’un esprit comme le mien puisse devenir du jour au lendemain sénile, alors restons polis. Et calme. Oui.

Je me lève - de toute façon j’aurais du mal à dormir après ce cauchemar-là… - et je fais quelque pas pour atteindre la cuisine, passant à côté des escaliers. À l’étage se trouve la partie de la maison qui a été réparée en dernier. Avec un peu d’aide, des amis avec de la super force, vous savez, tout va plus vite… La chambre est là-haut, l’endroit que j’ai déserté. Je n’ose plus… y mettre les pieds, depuis un bon moment.
J’entre dans la cuisine, chassant les mauvaises pensées de mon esprit. Je me sers un verre d’eau, tout en écoutant l’extérieur. Tout est calme, tout va bien, enfin… Façon de parler. Disons qu’aucune catastrophe ne se profile.
Je bouge mon nez, un toc que je n’ai jamais su perdre. Et… Je finis par remarquer quelque chose. Un changement.
Vous allez peut-être me prendre vraiment pour un maniaque, mais je suis minutieux, je connais ma maison par cœur, j’ai une bonne mémoire et je sais où sont rangées mes affaires…
Alors, pourquoi cette bouteille de soda est posée sur le meuble à côté de la plaque de cuisson ? Je m’approche et je l’attrape pour la dévisager d’un air surpris. C’est… du Gingold ?! Mais...
Je… Je ne me souvenais pas qu’il m’en restait. J’ai tout arrêté lorsque Sue… est…
Je prends une grande inspiration, posant tout ce j’ai dans les mains, pour les passer sur mon visage. Du. Calme.
Ce n’est rien… Tout s’explique.
Je commence à m’inquiéter vraiment alors que l’information tourne dans ma tête, celle d’avoir une bouteille de gingold ici, bien entamée. Aurais-je… ? Je regarde ma main, suspicieux. J’ai l’air normal… Je suis normal. Si j’avais été d’humeur, je me serais dit : Hmm… Tout ceci est fort mystérieux. Et carrément flippant !
Deux solutions : je deviens complètement taré et donc potentiellement dangereux, ou je suis encore en train de rêver. Ou - parce qu’il faut toujours prévoir la troisième solution - : je l’ai fait, j’ai bu et j’ai oublié de l’avoir fait, conclusion je devrais aller consulter pour savoir si je ne suis pas malade…
Ou alors je… Je me monte un scénario pour m’occuper… Pour éviter de terminer mes jours au fond de ma baignoire… ? Il faut se donner moins de mal, mon vieux… Les lendemains sont pénibles, de jour en jour, et cette évidence ne changera jamais…
Alors, maintenant, qu’est-ce que je vais faire ?
Est-ce que je vais attendre que le prochain matin arrive ? …

Dieu ! C’était quoi ce bruit ?
J’ai entendu un grand choc sur le sol, dehors, suivi d’une bousculade dans des poubelles. Quelqu’un essaie de crier… C’est une agression ?!

A quoi bon, Ralph, tu crois vraiment pouvoir changer quelque chose dans ton état ?
...
...
Zut !

Je sors de chez moi, attrapant à la volée une batte et une chemise, que j’enfile. Je dévale à toute vitesse le jardin en voyant deux personnes plus loin dans la rue. Je saisis vite fait les détails, un homme très en colère qui l’abat sur une femme déjà blessée. Je ne prends pas vraiment le temps de réfléchir et je le menace avec ma batte, le sommant d’arrêter. Il se tourne vers moi, se dressant de toute sa hauteur. Il fait une tête de plus que moi, deux fois mon poids -façon de parler... - et il a l’air particulièrement en rogne… Allez savoir pourquoi. Visiblement, je ne l’ai pas convaincu… Il faut dire qu’un mec en chemise, en slip et maigre comme un clou n’est pas très impressionnant. Punaise, j’aurais dû attraper mon flingue, mais… C’est bête, je ne suis pas vraiment arme à feu.
Il s’approche, pas commode, il attrape la batte. Ce n’est pas bon du tout, mais il me laisse quelques secondes pour réagir, alors qu’il gonfle son torse pour me dire de dégager en vitesse. Je me suis écarté pour éviter un coup. Je me faufile sur le côté pour éviter un second coup et je commence sérieusement à perdre mon sang froid. Il le remarque et il me laisse cinq secondes pour réfléchir dans lesquels il se délecte d’avoir “pareil insecte” à dégommer. Il ne devrait pas sous-estimer les scarabées, en tout cas.
J’essaie de récupérer ma batte, cette fois il arrive à m’attraper… Et dans un réflexe fulgurant je…

...
Comment décrire ce qui va suivre…

Cela vous est déjà arrivé de vouloir tirer sur un élastique neuf un peu raide que vous venez d’acheter pour pouvoir jouer dans la cour de récréation ?
Et bien ça fait mal ! Pensez-y. A-ffreux. Te-rri-ble-ment douloureux.
J’ai l’impression qu’on essaie de m’arracher le corps en deux parties, mais que la première partie, celle du haut, suit le mouvement du gars, alors que je tiens fermement cette maudite batte de baseball. Je me souviens avoir crié - de façon peu virile, nota bene… - et lui aussi, mais de surprise. Ou d’horreur. J’aurais eu très peur moi aussi à sa place. Mais je sais ce qui était en train de se produire. Dans un réflexe du bon vieux temps, je commence à m’enrouler autour de lui pour le rendre totalement inoffensif. Chaque mouvement et étirement me provoque un mal de chien. J’attends plusieurs minutes et il aura beau se débattre, c’est comme vouloir se défaire d’un chewing-gum. Je soupire de soulagement alors qu’il tombe dans les vapes et je reprends ma forme normale.
J’ai des crampes pour commencer, certes, mais… Je suis surpris. Pourquoi ? Pourquoi avoir repris l’élixir gingold ? - car c’est évident, ce n’était pas le simple soda mais bien ma formule. Et surtout pourquoi je ne me souviens pas l’avoir fait ?!
Je me retourne et j’aperçois la jeune femme. Elle est blessée, mais sa vie est hors de danger. Je me sers de son téléphone pour appeler les secours, alors que mes pensées sont troublées. Je ne comprends ni ce qui se passe, ni ce qui m’arrive, ni les raisons du comment et du pourquoi … Mais rien n’arrive par hasard.

Une fois les secours sur place et après avoir répondu aux questions des autorités, il n’est pas loin des 4 h 30 du matin. Je suis fatigué, mais pas autant que je le devrais. C’est un des effets du soda, je le sais, j’en suis sûr, car je ne le connais que trop bien. Pour en être arrivé à cet état physique et à ce stade d’étirement… J’ai logiquement repris cette consommation depuis deux ou trois jours. Incognito ? Sans m’en rendre compte ? Impossible… Ou alors je ne faisais pas attention et je pensais boire autre chose, ce qui est encore plus invraisemblable. Couché sur mon lit, je regarde le plafond en me creusant la cervelle. Les minutes passent, le soleil commence à se lever et je n’ai toujours pas résolu ce mystère. Et finalement, je suis encore vivant…
J’ai fini par fouiller la maison. Même… en haut… Là-haut où j’ai rassemblé quelques vieilles affaires rescapées que je n’ai pas eu la force de trier. Pas d’indices, pas de réponses. Rien.
Donc, ça y est, on en arrive là ?

- Chérie... Je suis devenu fou…

Ou je l'ai toujours été...
Je passe à nouveau ma main sur mon visage, puis mes yeux tristes se perdent dans mon placard où se trouve une bonne partie de ses affaires. Les siennes. Une boîte est posée sur le côté et je la fixe longuement. Je sais ce qui se trouve à l’intérieur. Mon costume. Le dernier héritage, tout ce qui me reste de mon passé de super-héros. J’ai perdu la plupart des cadres accrochés à mes anciens murs et concernant la presse et le monde en général, j’ai dû être oublié depuis un moment… Sauf en France peut-être ?

Ce n’est qu’un hasard si ce costume a survécu aux flammes et à la destruction de notre maison ? Ce n’est vraiment qu’un hasard que je sois en train de redevenir élastique ?
Je ne crois pas au hasard…
Mais au fond, est-ce que j’ai vraiment envie de répondre à toutes ces questions. Si toute cette situation n’est qu’un délire, elle achèvera ce qui me reste de volonté.

Et si c’est une blague… J’espère juste que la chute sera plus drôle que celle que j’imagine…

Mais si tout est vrai… Alors je vais vivre d’autres levés de soleil pour découvrir ce qu’il m’arrive...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Stephanie Brown/Batwoman
Stephanie Brown/Batwoman
Admin
Inscription : 27/03/2018
Messages : 1733
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Carter Hall, Tula Marius, Carol Ferris
Situation : Triste
Localisations : Gotham
Groupes : Batfamily
Batfamily
Young Justice

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 12 Oct 2019 - 17:22
Moh, un Ralph Dibny. Moi aussi je me suis attachée à lui dans Identity Crisis et j'aimerais le revoir de nouveau avec sa Sue. Et voir ce que ça donnerait de le voir joué sur un fofo ^^ Du coup bienvenue parmi nous Pouce levé

Ta fiche est-elle entièrement terminée ?


Ralph Dibny, Elongated Man Test1-5706496
Revenir en haut Aller en bas
Mister Miracle
Mister Miracle
Admin
Inscription : 29/06/2014
Messages : 14379
DC : Bruce Wayne ; Atom ; Dr Fate ; Superman.
Situation : "New Mister Miracle". Scott Free a renié les New Gods suite à une nouvelle trahison, et se retrouve isolé de son peuple. Il s'est un temps perdu dans la violence naturelle des New Gods, mais se reprend. Il décide de retrouver une vie d'aventurier, de redresseur de torts, mais aussi d'homme du spectacle. Il s'adapte alors au XXIe siècle, délaisse le costume initial ("so 20th Century"), et adopte une allure plus moderne. Avec toujours les couleurs de Thaddeus Brown, chères à son coeur.
Localisations : En pleine évasion.
Ralph Dibny, Elongated Man 386562Rien
Ralph Dibny, Elongated Man 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 12 Oct 2019 - 17:33
Bonjour et bienvenue !
Quel plaisir d'accueillir quelqu'un d'aussi motivé, et qui semble avoir une telle passion pour Ralph ! Very Happy

Bon, mon Atom étant déjà rongé par la culpabilité, les contacts vont être source de drame, mais... c'est trop cool ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Silver Banshee
Silver Banshee
Super-Vilains
Inscription : 06/05/2018
Messages : 637
DC : Hal Jordan; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Metropolis

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 12 Oct 2019 - 17:36
Coucou bienvenue! Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Jennie-Lynn Hayden / Jade
Jennie-Lynn Hayden / Jade
Super-Héros
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4867
DC : Tara Markov, Dolphin et Harley Quinn
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 12 Oct 2019 - 17:46
Super choix ! Bienvenue parmi nous !


Ralph Dibny, Elongated Man 1499654783-jade-sign-03
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Sam 12 Oct 2019 - 18:19
Hello !

Super... BUDDIES ! Very Happy

Tu as lu 52 aussi ?

Un personnage sublimé que tu as pris ; je te souhaite une très bonne et très longue inspiration parmi nous ! Supery
Revenir en haut Aller en bas
Per Degaton
Per Degaton
Super-Vilains
Inscription : 03/07/2019
Messages : 294
DC : Anton Arcane - Power Girl
Localisations : Le Temps.
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 12 Oct 2019 - 19:55
Un personnage adorable sous les super-buddies ! Hâte de le voir évoluer post-crisis. Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Randolph W. Dibny/EM
Randolph W. Dibny/EM
Super-Héros
Inscription : 12/10/2019
Messages : 325
DC : Sinestro & Ted Kord
Situation : Enquête en Europe sur un groupe mystique...
Localisations : Opal City / Hall of Justice
JLA
Team Atom
Ralph Dibny, Elongated Man 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 12 Oct 2019 - 20:02
Batgirl => Moi aussi ! Je peux même orchestrer une résurrection du feu de dieu, avec de la lumière, des larmes, du sang, de la joie, une guerre des couleurs et du son- *sbaf* Very Happy
Merci beaucoup, et ma fiche est normalement terminée, corrigée, corrigée, recorrigée... (j'en pouvais plus :') )

Mister Miracle => Merciiii <3 j'ai pu en effet survoler quelque rp et je suis très triste de ce qui arrive à notre pauvre Ray (qui en a déjà pris plein la tête...) et j'ai hâte de voir ce qui se passerait s'il devait recroiser Ralph (j'aime le drama)

Silver et Jade => Merci !!

Mary => SUPER BU-*sbaf* Mon dieu...
Non je n'ai pas lu 52 (shame... shame !) et pour tout avouer, la vérité et que j'ai démarrer ma collection DC depuis... quelques mois :'D (je n'ai même pas encore fini Infinite Crisis (SHAME) mais je suis à jour sur les Flashs et presque sur les Green Lantern !)
MAIS je me suis bien spoile 52, du coup j'ai pas tout compris mais ça a l'air... chaud !
Merci en tout cas, j'espère parvenir à faire sublimer ce personnage Very Happy

Per Degaton => Un grand merci ! J'ai pu en effet réussir à mettre la main sur les petits comics Justice League Univers hors série (en français nom de nom !) et c'est super drôle. J'étais pliée.
DC devrait ressortir en comics ces personnages Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Derek James
Derek James
Modérateurs
Inscription : 24/08/2019
Messages : 992
DC : Aquaman
Situation : C'est en forgeant qu'on devient forgeron. Alors Derek pratique l'héroïsme !
Localisations : San Francisco, Gotham ou n'importe où dans le monde !
Young Justice

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 12 Oct 2019 - 20:03
Bonsoir et bienvenue !

C'est un excellent personnage que voilà, sublimé par une excellente fiche !
Je te souhaite beaucoup d'inspiration avec ce personnage. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6619-le-rift-memoriel-sideways http://dc-earth.fra.co/t6615-derek-james-sideways
Stephanie Brown/Batwoman
Stephanie Brown/Batwoman
Admin
Inscription : 27/03/2018
Messages : 1733
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Carter Hall, Tula Marius, Carol Ferris
Situation : Triste
Localisations : Gotham
Groupes : Batfamily
Batfamily
Young Justice

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 12 Oct 2019 - 20:40
Et c'est... Une très looooooooooooongue fiche pour un personnage pouvant s'étendre loooooooooooonguement. Une fiche de circonstance on peut dire Laughing Une fiche très détaillée qui dépeint bien ce pauvre Elongated-Man vraiment follement amoureux de sa Sue. Ton personnage est bien défini et l'histoire est cool à suivre. Je t'accord donc ta première et unique validation

Bonne et loooooooooooooongue inspiration à toi Pouce levé

Tu peux donc désormais parcourir le forum à ta guise avec ce nouveau compte. Nous te conseillons de créer une fiche RP afin de ranger toutes tes aventures. Si tu ne trouves pas tout de suite de partenaires avec qui jouer, tu peux faire une demande de RP. Si jamais tu venais à t'absenter, si tu souhaite nous quitter ou simplement changer de personnage signale-le nous dans ce sujet, ce serait sympa de ta part.

Je t'invite chaleureusement à jeter un œil à nos équipes, et si tu le souhaites tu peux venir jouer et partager avec nous dans l'aire de jeux.

Je te souhaite de la part de toute l'équipe de DC Earth d'agréables moments sur le forum avec ce personnage qui, je l'espère, te donnera entière satisfaction.


Ralph Dibny, Elongated Man Test1-5706496
Revenir en haut Aller en bas
Randolph W. Dibny/EM
Randolph W. Dibny/EM
Super-Héros
Inscription : 12/10/2019
Messages : 325
DC : Sinestro & Ted Kord
Situation : Enquête en Europe sur un groupe mystique...
Localisations : Opal City / Hall of Justice
JLA
Team Atom
Ralph Dibny, Elongated Man 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 12 Oct 2019 - 23:40
Merci beaucoup, merci à tous I love you
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité

MessagePosté le: Sam 12 Oct 2019 - 23:50
Et bien je te recommande aussi vivement 52, une fois avoir terminé Infinite Crisis. C'est la suite logique, Ralph fait parti des personnages principaux, et c'est GENIAL ! Pouce levé

Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Curry
Arthur Curry
Super-Héros
Inscription : 04/10/2019
Messages : 206
DC : Sideways & Resurrection Man
Localisations : Amnesty Bay
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 12 Oct 2019 - 23:52
Bien joué pour ta fiche, c'est largement mérité. Wink

52 offre beaucoup de très jolies choses effectivement !
Lecture recommandée, c'est sûr.^^


Présentation - Fiche RP - Demandes RP - PNJs - Contact
Ralph Dibny, Elongated Man 2ynk
"I know the oceans better than anyone, but they’re still full of secrets."
"Even to me."
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6707-l-antre-de-mother-shark-arthur-curr http://dc-earth.fra.co/t6706-arthur-curry-the-aquaman
Bruce Wayne
Bruce Wayne
Super-Héros
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1783
DC : Mister Miracle ; Atom ; Dr Fate ; Superman.
Situation : Batman a été vaincu et brisé par la Legion of Doom de Lex Luthor. Bruce Wayne a été nommé Président des Etats-Unis d'Amérique à titre temporaire. Mais Lex Luthor l'a attaqué - et l'a tué. Batman est tombé. Bruce Wayne est mort. Mais son corps a été ressuscité. La suite se dessine dans les ténèbres.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Ralph Dibny, Elongated Man 386562Rien
Ralph Dibny, Elongated Man 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 13 Oct 2019 - 13:32
Un titre qui a marqué DC, clairement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 13 Oct 2019 - 15:44
Et moi qui pensais conserver le monopole de l'élasticité sur ce forum Sad

Je te souhaite la bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Randolph W. Dibny/EM
Randolph W. Dibny/EM
Super-Héros
Inscription : 12/10/2019
Messages : 325
DC : Sinestro & Ted Kord
Situation : Enquête en Europe sur un groupe mystique...
Localisations : Opal City / Hall of Justice
JLA
Team Atom
Ralph Dibny, Elongated Man 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 13 Oct 2019 - 17:43
Haha merci des conseils, je tâcherais de mettre la main dessus alors !

Basil => Mais tu maîtrises bien mieux le copie/colle visage Sad
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité

MessagePosté le: Dim 13 Oct 2019 - 23:48
Bonsoir, et bienvenue à toi sur le forum !
Très bonne fiche, assez intrigué de voir ce qu'il va lui arriver.

Alors je vais pas faire l'original, mais comme tous le monde je te conseille de lire 52. Un très grand moment pour l'univers DC qui n'a pu être guère reproduit ( Rassembler les 4 auteurs de cet série (Grant Morrison, Greg Rucka, Mark Waid, Geoff Johns) pour refaire une série ensemble c'est quelque chose de tellement improbable maintenant ^^')
Revenir en haut Aller en bas
Randolph W. Dibny/EM
Randolph W. Dibny/EM
Super-Héros
Inscription : 12/10/2019
Messages : 325
DC : Sinestro & Ted Kord
Situation : Enquête en Europe sur un groupe mystique...
Localisations : Opal City / Hall of Justice
JLA
Team Atom
Ralph Dibny, Elongated Man 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 14 Oct 2019 - 10:53
Merci ! Very Happy

Vous m'avez tous convaincu pour 52 (je n'avais pas vu que tous ces auteurs avaient travaillé ensembles dessus ceci dit.... cela m'intrigue encore plus !)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Ralph Dibny, Elongated Man

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme joueurs :: Présentations :: Présentations validées-