[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !" [Libre]

Silver Banshee
Silver Banshee
Super-Vilains
Inscription : 06/05/2018
Messages : 564
DC : Hal Jordan; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Metropolis

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 18 Oct 2019 - 20:29
[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !"  [Libre]  2hallo10



La Société Des Monstres n’avait pas survécu à son attaque du rocher d’éternité. Toute l’organisation menée par le Docteur Sivana fut envoyée en prison mais depuis peu Thadeus était parvenu à s’évader. Désormais capable de voir et pister la magie il s’était mis en quête de retrouver les morceaux encore manquants du rocher d’éternité. Il avait quasiment récupéré toutes les pierres qui étaient dérobées par les vilains qui ne faisaient pas partie de a Société des Monstres mais il lui en manquait encore. En effet il suspectait qu’il lui manquait encore celle en la possession de The Ravager, Anton Arcane et Silver Banshee qui étaient présents lors de l’affrontement.

L’Irlandaise avait acceptée un rendez vous dans le ciel de Fawcett City, au dessus d’un paisible quartier résidentiel. Le hasard ( ou le destin) avait voulu que ce soit la nuit d’Halloween que la rencontre avait lieu entre les deux, au dessus des nuages.

Siobhan Mcdougal savait pourquoi Sivana voulait la rencontrer. Elle avait déjà reçue la visite de ce démon qui voulait les morceaux du rocher qu’elle avait prise, celui ci semblant ignorer qu’elle les avait données à Atom qui avait du réagir comme tout bon super-héro le doit en les rendant ensuite à Shazam. Mais bon c’était un taulard maintenant , peut être n’était il pas si honnête que çà. Si çà se trouve il les avait caché quelque part. Mais Siobhan venait quand même car elle avec une idée en tête.


“Alors dis moi créature, quel est ton prix pour tes deux pierres? ”

Suspendue dans le ciel avec la lune pour seul source de lumière elle le regarde. Sivana a autour du cou un collier rassemblant les différentes pierres.

“Cent millions de dollars devraient suffire.”

Sivana éclate de rire.

“Cent millions vraiment? Ça fait cher du caillou!”

Il penche la tête sur le coté.

“Montres-les moi.”


"Non. D’abord l’argent. Et puis cent millions c’est pas cher payé pour être aussi puissant que Captain Marvel. J'ai un château à rénover moi."

Sivana croise les bras avec un sourire plein de malice.

“ Tu mens. Tu n’as aucune intention de me donner les pierres, et à mon avis tu ne les a jamais gardées après notre petite mésaventure dans cette ville. Tu veux savoir comment je le sais? Parce que je peux voir la magie maintenant. Je vois la tienne mais je ne perçoit aucune influence du rocher sur toi, même pas résiduelle. Alors pourquoi est tu venue?”

Il prend un air menaçant, des arcs électriques crépitent au bout de ses doigts. Se sentant démasquée dans ses intentions Siobhan disparaît brusquement pour reparaître juste à coté de Thadeus , la main posée sur son collier. Le vilain à le réflexe de la frapper avec la vitesse de Mercure et la force d’Hercule, envoyant valdinguer le spectre. Mais celle ci maintiens son emprise sur le collier et celui ci se brise lorsqu'elle est expulsée en arrière. En un instant toutes les pierres sont dispersées dans le ciel pour en tomber, tout comme Sivana que les pouvoirs quittent en un instant.


“Nooooonnnn!!!!”


Il cria alors en tombant à travers les nuages, plus parce-que la magie lui échappait à nouveau que par peur de s’écraser au sol.


_______________________________

C’est la nuit d’Halloween. En bas dans le quartier pavillonnaire des milliers d’enfants de Fawcett City se déguisent pour faire peur, demandant des bonbons ou promettant des farces. Et ils sont six à divers endroits à trouver des petites pierres lumineuses sur le sol des routes et jardins.

En quelques minutes les réseaux sociaux ne parlèrent plus que de cela. Des enfants du quartier partageaient au monde entier leurs nouveaux pouvoirs, s’empressant d’épater la galerie et leurs copains costumés en fantômes, vampires, zombies et autres joyeusetés.

De quoi alerter les amis de la Shazam family qui verraient dans les pouvoirs décrits ceux de leurs camarades. Mais aussi de quoi attirer toute la convoitise de vilains qui pourraient s’en prendre à ces enfants et leur ravir leurs précieuses pierres ! La nuit d'Halloween de Fawcett city ne faisait que commencer, mais elle promettait déjà d’être bien mouvementée.

[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !"  [Libre]  Sumbol15



HJ- Important:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Derek James
Derek James
Modérateurs
Inscription : 24/08/2019
Messages : 747
DC : Aquaman & Resurrection Man
Situation : C'est en forgeant qu'on devient forgeron. Alors Derek pratique l'héroïsme !
Localisations : Gotham City, ou ailleurs selon ses envies.
Young Justice

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 19 Oct 2019 - 0:23
Spoiler:
 

- Comment ça je te dois une semaine d'adoration servile ?! C'est ta sœur qui t'a filé l'info, et au pif, je te rappelle !

Hors de question que je m'abaisse (encore) à effectuer ses tâches ménagères, à faire ses devoirs, à me laisser appeler Nestor et à la vouvoyer en lui donnant du Madame la Duchesse ! Les cinq dernières fois, c'était déjà trop, mais alors là, ce serait la goutte d'eau qui pousserait mémé dans les orties !

- Et c'est qui qui te file l'info à toi, hein gros malin ?

Mouais...
On va dire que ça équilibre.
M'enfin, tu fais juste pour me faire apparaître dans le journal avec un titre fallacieux et menaçant, du genre "Sideways: Héros ou Menace ?". Je le sais, Ernie, ne me mens pas.

- Grmblmmrlmrlbllmrl...

- Allô oui, je t'entends mal, tu passes sous un tunnel riftique ?

Ouh la vilaine ! Ouh la la la laaaa ! Toi, tu paies rien pour attendre. Les crises cardiaques déclenchées par apparition spontanée du Derek, tu vas en avoir dix par jour, et c'est une promesse, ma vieille ! Personne ne se fout de moi comme ça, tu entends ? Personne, ah ah !

- Ouais c'est ça, moque toi. Et ce sera deux jours, pas plus.

J'ai cédéééé ! Oh non, quel faible !
Bon, elle l'a mérité. Elle me rencarde toujours sur les bons coups, c'est une valeur sûre ma Ernie. La meilleure meilleure amie du monde !

- Vendu, ô mon héros ! Prépare la cire, mes bottes ont besoin d'être lustrées.
Je peux pas m'empêcher de sourire.

- P'tite conne.

- C'est ça, à plus p'tit con !

Et elle me raccroche au nez.
Elle m'en aura fait voir de toutes les couleurs. Et c'est bien la seule à qui je permets ça.
Brrrr... elle me manque déjà. En même temps, faut dire que la vue devant moi est pas des plus glamours. C'est propret, hein, mais entre les tas de feuilles, l'obscurité, la lumière orangée et l'impression constante que Michael Meyers va me tomber dessus et ma mission, bah je frissonne comme un idiot.

[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !"  [Libre]  Ajxp

Qu'est-ce que je fais dans un quartier résidentiel de Fawcett City en soirée ? Oh bah rien de moins que mon boulot de héros. Grâce à Emeline, la soeur jumelle d'Ernie en manque constant d'attention sur les réseaux sociaux, j'ai été informé que des troubles commençaient à apparaître dans les alentours de la ville aux Marvels. Des enfants se voyaient subitement dotés de super-pouvoirs, et ça, ça pose question. Alors je viens enquêter. Parce que j'ai pas d'amis, et que j'ai rien d'autre à faire le soir d'Halloween, pardi !
Mon portable vibre, je dégaine tel un Clint Eastwood en manque de westerns.
Yes, Ernie a trouvé !
Alors, voyons voir...


Ernie

T'as l'adresse ?

Première trouvée:
Fawcett City
Quartier Eisenhower
Sundance Sparkle
282 Evergreen Str
C'est le super fort.
Prépare le cirage !
Cool

Codage par Libella sur Graphiorum


Rah la bougresse...
Bon.
Je zyeute le panneau, je zyeute mon portable. Portable, panneau. Panneau portable. Portable portable panneau portable. C'est bon, les vérifications d'usage ont été effectuées, et sous mon masque, je souris.

- Bon, ça a l'air d'être dans la rue.

Et je rengaine, comme après avoir fini de trouer un pied tendre. Peuh, vil coyote à foie jaune ! Enfin j'essaie, parce que j'ai pas de poches, avec mon costume. Ah la la, il me faudra une Side-Ceinture un jour, avec petits compartiments et tout. Ca me facilitera la vie...
Là, je me contorsionne comme un manchot qui a le dos qui gratte, pour récupérer mon sac à dos. Je vais faire peur à tous les gosses du coin, moi.

- Il est moche ton costume.

A peine finis-je de récupérer mon auguste sac de cours que j'entends un bien méchant mot lancé à mon égard ! Outré, je me retourne d'un bond, prêt à houspiller le vandale, et... je tombe sur un gamin. Genre, petit, sur un tricycle. Un peu surpris, je regarde autour de moi. Personne. Alors je lui fais coucou.

[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !"  [Libre]  Ywwn

Il a décidément besoin de bonnes manières !

- Déjà, non. Ensuite, non. Et enfin, non. Et pis si mon costume était moche, est-ce que je pourrais faire... ÇA ?

Et là, je craque mon slip.
J'aurais pas dû je sais, mais il m'a agacé ! Vous... sincèrement, vous pensez que ça passe comme argument devant un juge ? Non parce que là, si je lui file pas un trauma à vie...
Parce que j'ouvre une énorme faille donnant droit vers le Branefold Interior, avec ses multiples couleurs, son vide infinitésimal, la majesté de l'éternité eeeeeeeet... et... oh mince, Tempus qui nous regarde, surpris.

- Jeune Derek, qu'est-ce que...

Panique, panique ! Vite vite vite Derek, referme moi ça !

- Oh rien Tempus, fausse manip' ! On se voit plus tard !

Et je clos mon rift illico, gêné comme pas permis.
Il va se foutre de moi quand je vais lui expliquer que je voulais impressionner un gamin de huit ans pour pas me sentir humilié...
Oh putain. Je suis con. Je mérite d'appeler Ernie Madame la Duchesse pendant deux jours.
Et ledit gamin, lui, il trouve rien d'autre à faire que s'exclamer:

- ALORS CA C’ÉTAIT UN TRUC DE DINGUE !

[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !"  [Libre]  3ggc

Puis il repart en tricycle à toutes berzingues, et moi je suis soufflé.
Mais ils sont faits avec quoi les enfants, de nos jours ? Du béton armé ?
Avec mon gros flash lumineux, je risque d'avoir alerté tout le monde dans les environs ! Va pas falloir traîner.
Enfin bon, je reprends mes esprits deux secondes, et sac à dos sur l'épaule, je file en direction du numéro 282, en espérant que ce gamin ait pas encore posé trop de soucis. Pitié, faites qu'il soit moins fort que moi, j'ai pas envie de me faire démonter !


[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !"  [Libre]  Mx1y
Présentation - Fiche RP - Demandes RP - Liens - PNJs
"My life is like a comic book !"
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6619-le-rift-memoriel-sideways http://dc-earth.fra.co/t6615-derek-james-sideways
Livewire
Livewire
Super-Vilains
Inscription : 12/10/2019
Messages : 17
Localisations : ça ne regarde que moi et moi dude
MessagePosté le: Dim 20 Oct 2019 - 15:03
Spoiler:
 
Fawcett City.. Mais quelle idée d’aller dans cette ville ? Quelle idée de passer sa soirée d’Halloween dans une ville aussi.. Simple, presque ennuyeuse ?

Tout bonnement parce qu’un concert en plein air de Darkstep/Deathstep dans une ville aussi simple que Fawcett City faisait penser à une remasterisation d’Halloween. Dans une autre dimension hypothétique, si Livewire avait été la réalisatrice de cette Saga, elle aurait très certainement changé toutes les BO des films dans ce style musical.

Mais le plus important dans ce concert à Fawcett City le soir d’Halloween, était que le public était déguisé. Ce qui arrangeait bien Livewire qui au final n’avait même pas besoin de voler un costume ou de s’emmerder à trouver quelque chose pour se cacher.

Dansant dans la fosse telle une épileptique, Livewire était transportée ; c’était dans ces rares moments que Livewire restait avec la foule, avec “le reste”. Surtout que Livewire n’était pas vraiment d’humeur à foutre le bordel, elle voulait se libérer de toute la frustration qui accaparait ses pensées. Elle voulait avoir ce dont elle n’avait pas assez; la puissance.

Si le concert avait eu lieu en plein centre ville et non dans un champ éloigné de la ville, Livewire aurait parié que l’armée place la ville en zone de quarantaine pour attaque Zombies, car oui entre autre de ressembler à des épileptiques, des animaux, tout ressemblaient à des Zombies presque shooté à la taurine: un Paradoxe complet n’est-ce pas ?

Un beau Paradoxe décrivant bien la situation actuelle et celle qu’elle deviendrait jusqu’au petit matin.

Et dans ce Paradoxe, quelque chose agaçait Livewire. Pourquoi certains Zombies étaient obnubilés par leurs téléphones ? Pourquoi se détachaient-ils aussi facilement de l’instant présent pour regardait quelque chose qui allait être aussi stupide qu’inutile ? Cela l’énervait, allez savoir pourquoi Livewire n’aimait pas qu’on relègue le concert au second plan, surtout des Zombies aussi commun. Alors elle s’approcha du premier téléphone venu : des gamins le soir d’halloween Sérieusement ? Ils délaissaient le concert pour des mioches qui ne pensaient qu’à faire une overdose de sucre et d’édulcorant corrosifs ? Elle allait faire une remarque à ce zombie lui montrant les vidéos tout joyeux quand ses yeux s’écarquillèrent. Des pouvoirs ? Quoi ? Ces mioches avaient des..Pouvoirs… Tous en mêmes temps, semblait-il.

Ce n’était pas une coïncidence.

Ou alors une coïncidence rare, une chance sur plusieurs milliards ! Livewire devait bien avouer, elle comprenait pourquoi certains se désintéressaient du concert, mais bon ce n’était pas une raison pour le faire sans aucune discrétion !

Un baiser de loin au concert et Livewire se dirigeait vers ce petit pavillon de Fawcett City qui était le témoin d’actes plus qu’étrange.
Seul hic, il fallait qu’elle se cache, un minimum. Qu’elle se déguise pour passer aussi inaperçu qu’une adulte accompagnant son chiard crier “des bonbons ou un sort” dans un costume miteux.

Arrivée dans ce quartier résidentiel, Livewire marcha discrètement vers une maison à la recherche de quelque chose de féminin, un peu creepy et pouvant être un peu sexy. Une veste sans manche troué et sale servant à habiller une pirate... Zombie ? Livewire était dépitée face à la stupidité des familles, mais elle l’a prit quand même, cela ferait bien l’affaire.


“Des bonbons ou un sort” cria une petite voix innocente derrière elle

“Eh merde” pensa Livewire en se tournant vers la petite voix déguisée en princesse Elsa.


Toute contente, la petite fille tendait son petit panier en forme de citrouille au nez de la Vilaine, pensant qu’elle vivait dans la maison derrière elle. Livewire se pencha pour que la petite ait une vision claire de son visage.


-Tu ne devrais pas parler de donner un sort à une sorcière, petite chose.


En un sourire machiavélique, Livewire illumina ses yeux, de légères arches électriques entourèrent le corps de la Bleutée. La petite Elsa écarquilla les yeux et le coin de ses lèvres, faisant apparaître ses dents en colimaçon.


“C’EST TROP COOL ! Toi aussi, t’as des supers-pouvoirs ?!”


-.... Exact... Petite chose, tu ne saurais pas où je peux trouver les autres ? Demanda-t-elle presque gentiment.


"Humm ça dépends...J’ai quoi en échange ? Demanda la petite en croisant ses petits bras


Livewire se redressa et croisa elle aussi les bras. Petite maline. Elle avait déjà un très bon potentiel pour réussir dans la vie celle-là. Mais si elle était maline, cette gamine allait être un petit problème si elle commençait à parler. Alors en regardant autour d’elle, son regard s’arrêta sur la maison derrière elle. Dans un sourire malicieux, Livewire se tourna vers la gamine.


-Je suppose que tu veux des bonbons, commença-t-elle, mais tu voudrais autre chose pas vrai ? Des poupées, des vêtements, plein d’autre chose hein ? Je te propose cette maison, il y a plein de trucs que tu aimerais, je le sais. Je pourrais leur jeter un sort pour qu’ils dorment et toi, tu prendrais tout ce que tu veux.


“Mais c’est pas bien de faire ça !”


-Mais tu aimes les bonbons pas vrai ? Et tu es une princesse… Et une princesse à ce qu’elle veut, quand elle veut, de n’importe lequel de ses sujets.


La petite fille réfléchit quelques instants tandis que Livewire en avait déjà marre de cette gamine. Qui ne voulait pas avoir tout pour soi ? Surtout pour les enfants ! Au bout d’une minute, la petite Elsa regarda Livewire de haut, faisant l’espace d’un instant imaginer la petite électrocuter sur place.


“D’accord ! Mais les bonbons d’abord ! ”


-Ok, mais à deux conditions, répliqua Livewire en levant deux de ses doigts face à la petite, la première que tu ne parles à personne que je suis là, qu’importe ce qu’on te propose ! Et la deuxième.. Que tu me passes ton panier.

La petite n’attendit même pas que Livewire lui demande si elle avait bien compris qu’elle hochait la tête rapidement pour dire oui. Elle tendit sa main à la petite Elsa, main que la gamine sera pour signer ce contrat.


“De toute façon, j'aime pas la fille qui habite ici” dit la petite Elsa en bombant le torse “elle se croit la plus belle dans la cours de récré”


Livewire sonna alors à la porte de la dîtes maison, il ne lui fallut pas plus de cinq minutes pour trouver, assommer, attacher et placer le couple d’adultes sur le canapé. Au grand bonheur de la petite fille qui s’approcha prestement du bol de friandise sur la tablette de l’entrée.


“Tu verras y a plein de gens autour d’eux, surtout qu’en plus ils arrêtent pas de se filmer, surtout le garçon qui lance des éclairs”


-Des éclairs hein… Merci petite chose ! Profite bien de ta soirée et n'oublie pas, tu ne m’as jamais vue.


Livewire trouva sur le buffet un vieux chapeau de sorcière qu’elle mit sur sa tête. Panier dans une main et portable volé à l’un des deux adultes dans l’autre, la Vilaine était prête pour chercher ce gosse.
Revenir en haut Aller en bas
Anton Arcane
Anton Arcane
Super-Vilains
Inscription : 13/04/2019
Messages : 209
DC : Per Degaton
Situation : En enfer
Localisations : Louisiane

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 21 Oct 2019 - 8:40
- Des bonbons ou des farces ! fit une charmante petite tête blonde qui avait eu l'intelligence de passer par la porte arrière d'une maison qu'elle connaissait bien et dont les habitants étaient les parents de sa meilleure amie.

Une main affreuse l'attrapa et avant que son cri ne perce la nuit, la porte claqua.

DC-EARTH HALLOWEEN 2019.


Anton Arcane était un adepte des nouvelles technologies pour ce qu'elles étaient : des objets désuets dans deux mois et Halloween avait une puissance trop particulière pour que cette festivité soit gâché sur un écran portatif abrutissant. Chaque soir de cette fête étrange, Anton scrutait à l'aide de ses arts occultes les émanations ésotériques qu'il pouvait sentir. Puits de magie corrompu, antre infernal ouverte, cercle incantatoire d'un novice qu'il pouvait utiliser pour le corrompre, tout ce qui lui permettait finalement d'étendre un peu sa malveillance à partir du plus parfait carburant de la vie humaine : sa stupidité et son inconscience.

Il avait longuement scruté les entrailles d'un facteur pour finalement déceler aux travers de sa nécromancie doublée à l'art de la radiesthésie noire que Fawcett City était l'objet d'une recrudescence d'énergie liée... à son propre fragment de pierre ! Charmé par ces étranges capacités, Anton ne pouvait se permettre de laisser passer un occasion d'accumuler plus de puissance.

Il avait donc projeté un portail dans cette ville, plutôt aléatoirement, visant une maison proche du centre-ville, comme lors de sa première incursion. On ne lui demandait pas d'être original, seulement efficace et il se déplaça cette fois-ci avec quelques uns de ses Un-Men, quatre pour être précis. Quatre monstruosités qui alignaient les malformations comme autant de signatures.

Une famille et ses bonbons devant la télévision avait pu agoniser en entendant un présentateur répéter ses questions idiotes à des concurrents sans la moindre culture générale. Le sang avait d'ailleurs merveilleusement ponctué l'image de cet être gominé grimé en vampire de super-marché.

Le père était déguisé en Frankenstein, la mère en sorcière, la petite fille de la maison en princesse polynésienne à succès et le chien avait même eu sa cape de Superman.

Un morceau de Superman tournoyait désormais sur le ventilateur qu'un bras de la sorcière avait allumé en volant à travers la pièce. Frankenstein crépitait en partie dans la cheminée allumée et la petite polynésienne retrouvait les plaisirs auqatiques de l'aquarium, sa tête tout du moins. Un Un-men tendit à son chef le déguisement arraché de la mère.

- Nous avons teeeerminé... Ô mon Maaaître.

La prochaine fois, il ajouterait "intact" à l'ordre de capture.

- Attrapez-moi, INTACTE la prochaine créature qui vient dans cette maison seule.

Ce fut la charmante Giselda James qui frappa la première à la porte arrière.

Et qui quitta la maison, un sourire affreux à son visage de poupon, le regard emprunt d'une malveillance abominable, suivie de quatre camarades imposants grimés à l'aide de rideaux, de reste de déguisement arrachés et même pour l'un d'eux, d'une patte de chien qui sortait de la bouche. Un groupe qui ferait sensation ce soir.

Leurs sacs remplis de bonbons donnaient un étrange change surtout imbibés de sang, mais c'était l'époque après tout. Il fallait cependant espérer que personne ne découvre le couteau de cuisine qu'Anton avait caché sous ses réglisses en forme de citrouille.

- Alors ma chérie, tu en as mis du temps, il va falloir que l'on parte car..., commença un type en costume de batman, pianotant sur son téléphone portable, le père sans doute, ou le grand-frère.

Il n'eut pas le temps de terminer sa réplique. La rue était presque vide, la population préférant visiblement les illuminations du centre-ville et surtout l'animation qui semblait y régner.

- Je vais requérir votre smartphone, lança la voix de la petite fille si enrobée d'horreur que son interlocuteur releva la tête.

Juste à temps pour voir deux Un-men le saisir. L'un lui arracha son portable avec la main qui allait avec et l'autre lui brisa le cou comme s'il ouvrait un distributeur de bonbon pez.

Du sang gicla sur le visage de la jeune enfant qui se saisit du portable.

- Mettez-le avec les autres, ordonna Giselda Arcane.

Puis elle observa les vidéos virales qui commençaient à envahir le net. Pas de doute, les affaires reprenaient et l'enfant qui avait montré sa capacité à foudroyer "pour la blague" avait attiré son intérêt...

A ce moment, un bus s'arrêta à proximité. Giselda sourit, Anton exultait.

- Joyeux Haloween, ricanèrent-ils. HA HA HA HA !

[HRP]
- Anton est dans la peau de Giselda James et piste les pierres (la petite fille est relativement inquiétante) ;
- Il est accompagné de 4 Un-men.
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 21 Oct 2019 - 15:05
De son vivant, c'est-à-dire lorsqu'il fut un être de chair, Basil Karlo ne s'était jamais vraiment préoccupé des actualités et des ragots. Seul son travail d'acteur l'importait. S'il devait interpréter un rôle inhabituel, il se mettait alors à se documenter sur ses particularités. Il lui arrivait parfois de passer des journées entières à observer une personne avec le métier correspondant à ses attentes. Cette acharnement fit de lui un très grand acteur de cinéma, mais un citoyen très mal informé.

Mais ça, c'était avant. Depuis l'appel à l'insurrection de Luthor, Clayface se mit à la page. Vieux de la vieille, il éprouva toutes les difficultés du monde à s'adapter aux technologies modernes de communication. Smartphone, internet, buzz, memes, etc... L’octogénaire apprit le b.a.-ba de toutes ces nouveautés. Si Luthor venait à frapper, Clayface se devait d'en être informé. Pour optimiser ses chances, il se rendit dans les cyber cafés de Gotham et, à son grand dam, s'inscrit également sur des réseaux sociaux. Ses efforts payèrent enfin lorsque des vidéos d'enfants de Fawcett City dotés de pouvoirs surhumains firent le buzz. Des pouvoirs étrangement proches de ceux du héros local Shazam. Héros et vilains s'y intéressaient forcément. Sans plus attendre, Clayface embarqua dans le premier jet privé vers son nouvel objectif.

Fawcett City

Son arrivée dans cette ville qui lui était inconnu coïncidait avec la fête de Halloween. Ce fait le mit immédiatement de bonne humeur. Cette période de l'année lui rappela la belle époque, SA belle époque. Celle durant laquelle les producteurs s'arrangeaient pour sortir leur dernier film d'horreur fin octobre et durant laquelle l'acteur Basil Karlo assistait à la diffusion en avant-première de son dernier rôle d'antagoniste. Ayant voyagé en tant que riche homme d'affaires dans son jet, cette célébration profitable aux déguisements l'invita à se grimer lui aussi.

Bien que capable de se transformer en absolument toutes les créatures d'horreur possibles avec un réalisme à couper le souffle, Basil opta pour une apparence plus discrète mais capable de satisfaire son égo. Il devint alors la copie parfaite du Comte Dracula dépeint par l'acteur Christopher Lee soixante ans plus tôt. L'acteur de cinéma d'horreur ne pouvait ne pas être fasciné par ce rôle de vampire imaginé par Bram Stocker et inspiré de l'acteur shakespearien Sir Henry Irving. Ce monstre de la littérature et du cinéma pouvant se métamorphoser et hypnotiser ses victimes. Pour Clayface, c'était le rôle ultime bien qu'il n'eut malheureusement jamais pu l'occasion de l'interpréter.

Quelques parents et aficionados du cinéma d'horreurs ravis de rencontrer un sosie d'acteur célèbre lui réclamèrent des selfies. Bien qu'habitué aux séances photos mais pas avec une proximité aussi grande avec ses admirateurs, Basil Karlo accepta l'idée d'avoir son déguisement immortalisé sur les réseaux sociaux. Il s'amusa même à faire semblant de s'apprêter à les mordre les plus enthousiastes d'entre eux. Pour les enfants les accompagnants, il leur donna une poignée de bonbons. Ainsi, petits et grands lui furent reconnaissants.

C'est en se dirigeant en direction d'un quartier abritant un présupposé mini-shazam qu'il repéra un groupe de jeunes déguisés et suffisamment âgés pour sortir sans leurs parents. Les trois plus grands revêtaient des costumes de personnages issus d'univers de films ou de jeux vidéos qu'il fut incapable reconnaître. Par contre, à en juger la qualité des matériaux, il n'eut aucun mal à deviner qu'ils les avaient acheté. Ces trois voyous malmenaient le plus jeune. Deux d'entre eux le bousculaient l'un vers l'autre dans un jeu de passe-passe sadique tandis que le troisième se faisait les dents sur les sucreries de leur victime.

« Ceux qui se déguisent en crotte n'ont pas le droit aux bonbons ! », nargua l'un d'eux. Cette insulte blessa indirectement l'orgueil de Basil Karlo. Le plus jeune s'était déguisé en l'Étrange Créature du lac noir, l'un des monstres sacrés du cinéma d'horreur. Qui plus est, cet enfant avait très clairement confectionné son costume tout seul. Fils unique d'un costumier de cinéma, Basil eut de nombreuses occasions de jouer avec les masques de son père et de créer ses propres masques qui, bien que risibles, firent la fierté de son paternel. Théâtralement, Basil se rapprocha du groupe et, jouant avec la lumière pour accentuer l'effet dramatique, se positionna en bordure du lampadaire extérieur.

« Loué soit Lucifer qui met ces trois âmes égarés sur ma route afin que je puisse satisfaire ma soif de sang ! »

Une cauchemardesque transformation se produisit sous leurs yeux terrifiés. Soulevant sa cape ébène et pourpre, elles fusionnèrent avec ses bras pour se changer en fine membrane charnelle. Des crocs tranchants hérissèrent sa mâchoire, ses oreilles pointues se fit plus grandes et son corps tout entier se couvrit d'une fourrure. Clayface venait de prendre l'apparence de Man-Bat !

[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !"  [Libre]  Manbat10

Satisfait de les voir fuir en hurlant prêts à subir plusieurs années de thérapies, Clayface reprit son apparence de prince des ténèbres.

« Pitié... Me faites pas de mal... », implora le plus jeune lâchement abandonné par ses bourreaux. Le faux-Dracula l'aida à se relever et ramassa les sachets de confiseries.

« Te faire du mal ? Le Comte Dracula aurait-il une raison de blesser l'un de ses plus anciens amis ? Sottise ! Je suis ravi de te voir sortir de ton lac noir pour que nous puissions célébrer à deux cette nuit d'Halloween ! »

« Vr-vraiment ? »

« Bien sûr ! Trop nombreux sont les bonbons qui nous ont défiés ! Nous devons tous les réunir ! M'aideras-tu dans cette tâche, mon jeune ami ? »

Venant de devenir ami avec le plus célèbre des vampires et revigoré par l'idée que ce dernier considère son costume aussi réaliste que l'original, l'enfant oublia les mises en garde les plus élémentaires de ses parents en acceptant les bonbons d'un vieux monsieur et de suivre ce dernier.

« Oui !! »

« Je sais de source sûr que des bonbons se sont cachés chez des enfants qui ont récemment manifesté des pouvoirs hors du commun. Aurais-tu vu ou entendu parler d'enfants capables de voler, qui sont très forts ou qui lancent des éclairs ? »

« Euh... oui ! Par là ! », répondit-il après un bref instant de réflexion puis le prit par la main pour l'emmener.

« Excellent. »
Revenir en haut Aller en bas
Silver Banshee
Silver Banshee
Super-Vilains
Inscription : 06/05/2018
Messages : 564
DC : Hal Jordan; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Metropolis

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 25 Oct 2019 - 0:52




En arrivant sur Evergreen Street Derek ne tomberait pas sur la famille Simpson mais bien une foule de gamins costumés atroupés autour de l’un d’eux qui soulevait un 4x4. Agè d’a peine une dizaine d’années le petit brun à lunettes maquillé en zombie reposait la voiture à coté de lui en montrant ses muscles inexistants à tous les autres qui filmaient avec leurs téléphones.


“Wahhhhh...essaie encore plus gros!!!”

Il se tourna vers une camionnette.

“J’suis sur que je peux soulever çà aussi!”

Seulement si l’enfant avait la force d’hercule il n’avait pas l’endurance d’Atlas. Une fausse manipulation et il pourrait bien finir écrasé sous ce qu’il soulevait!

*
**

Munie de son chapeau de sorcière qui lui allait à ravir et d’un petit panier de friandises la "sorcière" Livewire arrivait au lieu indiqué par la petite fille. Et elle ne serait pas déçue de la vision qui s’offrait a elle. Des poubelles étaient en flammes, ainsi que des boites aux lettres, des arbres...et par ci par là quelques touffes d’herbe noircies. L'enfant qui jetait les éclairs n’était pas dérangé à l’idée de détériorer les bien de son voisinage apparemment.

Juste en face arrivait la petite Giselda James en réalité Anton Arcane et ses quatre Un-men, d’horribles créatures humanoïdes. Mais alors que les deux vilains n’était plus qu’a une trentaine de mètres un jeune garçon d’une douzaine d’années apparu de derrière une voiture qui brûlait. Celui ci était déguisé en vampire, et avait les cheveux dressés sur la tête par tous les courants électriques qu’il avait fait partir de ses mains. Il s’arrête puis regarde tout à tour les vilains qui l’entourait sans savoir si ce n'était pas juste des costumes très réussis. Extrêmement bien réussis, car ils étaient tous flippants.

“Je crois.. que j’en ai fait un peu trop…”

Il ne s’attendait pas à ce que l’énergie qu’il dégageait mette le feu à des choses, et tous ses copains et copines s’étaient enfuis en courant en voyant les événements dégénérer. Ils étaient deux super-villains à vouloir sa pierre, ils allaient devoir improviser !

*
**

Le prince des ténèbres qu n’était autre que Clayface avait quand à lui réussi à faire qu’un petit l’ai à la bonne, aussi il pu compter sur lui qui connaissait très bien le quartier pour le conduire jusqu’à la jeune fille qui lévitait au dessus du sol et tapait des sprints à travers la rue. Ils étaient des dizaines accumulés autour de lui , cessant de visiter les maisons pour voir une telle attraction. La jeune fille était presque une ado et elle riait comme une folle en volant au dessus de la foule. Puis elle atterrit en posant ses mains sur les hanches de son déguisement de Harley Quinn. Oui. Ne me demandez pas pourquoi il y en a qui le font, çà n’a pas grand rapport avec Halloween mais çà se fait. Dont acte.


“Alors qui veux me défier à la course maintenant? Toi compte Dooku? ”

Elle montrait du doigt Clayface avant de rire comme une dératée dans une pale imitation de la vraie.

*
**

Silver Banshee survole le quartier en scrutant en contrebas et finit par apercevoir une petite fille d’a peine huit ans déguisée en fantôme. Celle ci tenait l’une des pierre taillée par Sivana à partir d’un morceau du rocher d’éternité. Le spectre stoppe son trajet dans les airs à une vingtaines de mètre d’elle sans rien dire, ses yeux brillants dans le noir. Voyant Silver Banshee lévitant au dessus du sol tous les enfants décampèrent en criant mais le petit fantôme restait au milieu de la route, n’ayant pas peur d’elle. Siobhan sourit car elle comprend que la petite a certainement la pierre d’Achille.

L’expression du visage de l’Irlandaise trahis soudain la surprise, et elle s’élance à toute vitesse sur la petite en levant la main. Mais la gamine reste immobile, sans peur. Arrivant face au petit fantôme costumé la banshee tend alors sa main pour attraper quelque chose dans le vide, quelqu'un qui était proche de la petite.

[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !"  [Libre]  204e8d10

Apparaît alors Le Gentleman Fantôme, dont elle venait de saisir le bras juste avant qu’il ne dérobe la pierre des mains de l’enfant qui l’avait trouvée.


“James Craddock! Cette pierre est pour moi!”

“Lady McDougal! Comment allez vous depuis notre dernière rencontre, et comment va Sir Constantine?”

Elle grimace et il éclate de rire en éloignant sa main de celle de la petite fille qui reste a les regarder.

“Vous êtes des vrais fantômes !”

“Hahaha! Oui des vrais maudits! Mais attention, nous sommes Britanniques, aussi avons nous un certain raffinement ! Milady, je devine à votre mine que Sir Constantine s’est joué de vous. Ne vous-avais je pas mis en garde au sujet d’une si piètre fréquentation?”


“Si. Tu ne tueras pas l’enfant?”

“Ma parole de Gentleman.”

Elle relâche l’avant bras de James Cradock qu’elle pouvait voir même quand il se rendait invisible pour les mortels, et toucher en toutes situations. Celui ci baisse son chapeau pour les saluer et Siobhan se tourne vers la petite.

“Nous parlerons de cela une autre fois. Oui nous sommes des fantômes petite, j’aurais besoin de cette pierre que tu as pour me libérer d’une malédiction. Tu peux me la donner?

La petite fille couverte d’un drap blanc troué pour lui permettre d’y voir regarde Craddock qui fait tourner sa canne puis Silver banshee. Elle tend alors la pierre à celle ci.

“Voila madame, j’espère que vous irez mieux, c’est triste d’être un fantôme.”

Siobhan prend le précieux objet magique dans sa main avec un grand sourire tandis que le Gentleman fantôme ricane en se retournant comme pour partir.


“Oh...tu es un ange.”

[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !"  [Libre]  Tumblr13

A cet instant James Craddock se retourne en faisant apparaître par magie un pistolet à silex, puis fait feu à bout portant. Une détonation typique des armes à poudre noire raisonne dans le quartier et la petite fille qui n’a plus le courage d’Achille sent soudain la terreur la submerger en voyant du sang apparaître sur la poitrine de Silver Banshee. Le petit fantôme pousse alors un cris strident qui s'il n'était pas celui de la banshee n'en fatigua pas moins Craddock.

“Ah! Tais toi!”


Il donne alors un coup de canne sur le bras de la petite qui s'enfuit en pleurant.

“Arrête de geindre sale mioche, si tu savais combien mon père m’en a mis tu filerais droit sans oser faire un bruit de trop ! Génération d'enfants rois décérébrés par leurs écrans!”

Puis il regarda Siobhan allongée sur le sol et respirant avec peine, le visage marqué par la douleur.

“Vous voyez Milady je n’ai qu’une parole. Je n’ai pas tué cet enfant. Mais il est certain que si je rechigne de longue date à faire souffrir le beau sexe, depuis que je connais Hawkgirl je sais aussi qu’il est parfois nécessaire d'en passer par là si on veux arriver à ses fins.”

Il s’agenouille et force l’Irlandaise à ouvrir sa main pour y prendre la pierre qu’il range dans une poche de son veston.

“C’est douloureux n’est ce pas? C’est du Nth, un métal alien particulièrement efficace sur nous autres êtres de l'au-delà. Et contre lequel on ne peux pas être intangible. Ça vous donne une idée de ce que je ressent quand Hawkman me frappe.”

Il met sa main dans la poche intérieure de sa veste puis en sort une longue pince en fer. D'un geste rapide il pose ensuite son autre main sur la bouche de Silver Banshee pour l’empêcher de crier.

“Lady Waller ne m’a donnée qu’une balle de ce métal d’une extrême rareté. Je ne voudrais pas la perdre !”

Il enfonce alors violemment la pince en fer dans la poitrine de Silver Banshee pour aller y chercher la balle, celle ci remuant désespérément pour s’en sortir.


"Cessez de bouger, çà ne fera que plus mal!"


[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !"  [Libre]  Sumbol15



Hj:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Derek James
Derek James
Modérateurs
Inscription : 24/08/2019
Messages : 747
DC : Aquaman & Resurrection Man
Situation : C'est en forgeant qu'on devient forgeron. Alors Derek pratique l'héroïsme !
Localisations : Gotham City, ou ailleurs selon ses envies.
Young Justice

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 25 Oct 2019 - 13:15
A Halloween, on peut s'attendre à tout.
C'est que ma mère m'a toujours dit. Les gens sont capables des plus grandes folies pour s'amuser le temps d'une nuit, et épater les copains. Je suis on ne peut plus d'accord avec ça. La nuit du 31 octobre réveille la fibre créatrice chez plein de gens, c'est à se demander s'il se passe pas vraiment quelque chose de magique à ce moment là !
M'enfin, tout imaginatif qu'il est, à moins d'avoir un exosquelette de méga-Terminator (brrrr... j'ai pas un bon souvenir avec les robots depuis l'autre soir à Gotham, moi...), ce gamin qui soulève un foutu 4x4 devant le 282 Evergreen Street a un petit truc de spécial, je saurais pas dire quoi... Sundance (quel nom à la con, sans dec !), c'est toiiiiii ?
Et maintenant, il crâne en portant le véhicule à une main ! Nan mais, t'as pas fini ? Tu veux pécho ce soir, c'est ça ? Mais t'as l'air d'avoir moins de 15 ans ! C'est... on a pas de pensées impures avant 15 ans ! Je... je ne parlerai pas de mon propre cas. Pouuuuuur... des raisons évidentes d'intimité.
Quoi qu'il en soit, toute pétées que soient les raisons de cette démonstration de puissance, je peux pas m'empêcher d'être un peu impressionné. J'aurais pas envie de me prendre une droite.

- Oh. Ah ouais, je suis fort, mais là...

Je me planque direct derrière un des gros arbres bordant le chemin, manquant de marcher dans une crotte de tricératops, vu la taille, pour espionner et préparer un plan d'action. Vas-y mon grand, creuse toi les méninges, il est temps d'imaginer un processus simple mais astucieux visant à comprendre puis aider ce petit jeunot avec ses pouvoirs.

- Bon, faut se la jouer cool, ils pourraient être tes frérots Derek. Ou tes sœurettes. Heureusement que maman en a jamais adopté un autre... je l'aurais déchiré.

Bon, ok. Rassure toi en monologuant, c'est pas grave.
Tant que tu fais pas ça devant les gens, ça les met mal à l'aise ? Comment je sais ça ? On évitera d'évoquer l'expérience...
T'as jamais été super doué pour te faire des potes, c'est sûr. Mais là, le petit Sundy, il risque de blesser ses potes en soulevant des trucs qui pourraient lui échapper. Hé ouais, devenir super-fort d'un coup veut pas dire savoir se maîtriser et ce coup là, je veux bien admettre que c'est en connaissance de cause que je parle.
Alors je fais le truc qui me semble le plus logique, ou en tous cas le moins bizarre: je sors de ma cachette pour aller vers le petit groupe. Après tout, t'es un super-héros Derek, y a pas de raisons qu'ils te traitent mal, hein ?

- Yo !

Avec mon salut le plus "d'jeuns" comme disent les jeunes, j'arrive à leur niveau.
C'est fou que d'un coup, mon spandex me paraisse si serré, si désagréable à porter.

- La vache ! Dis donc, t'as une force de fou toi !

Petits murmures inquiets dans le groupe.
En même temps, quand on est aussi subtil qu'une pierre tombale dans la gueule... et qu'on a un costume comme le mien, aussi... alors, parce que la situation l'exige, je retire mon masque, dévoilant ma trogne d'ado.
Continuons.
Tentons de se les mettre dans la poche.

- Vous en avez tous, vous aussi ? Ce serait fun, parce que moi aussi je sais faire quelques trucs !

Petit rift des familles.
La lumière dorée fait toujours son petit effet.
Faut dire que c'est franchement joli.
Et je compte bien en jouer.

RFFFFFFFFFFFFFT

- Sundy il porte des voitures, et toi tu fais de la lumière. C'est un peu la loose, tes pouvoirs.

- Ah oui ? Hum.

Et je me lance dans une démonstration de ce que je sais faire !
Découpe de branches d'arbres, super-force moi aussi, super-résistance, téléportation entre portails... la totale, quoi !
Faut dire qu'ils m'ont vexé, ces gosses. Ouf, ça m'a un peu essoufflé tout ça, mine de rien. Pfiiiou.
Mais là, je pense les avoir un peu ébloui quand même. Mon charisme de héros est tout bonnement exceptionnel, je sais, je sais...
Alors je tente, j'essaie, je filoute un peu, mais gentiment.

- Moi, j'ai obtenu ça y a quelques mois, c'est apparu au pif, pouf, comme ça ! Et toi, ça te vient d'où ces biscottos, mon pote, hein ?


[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !"  [Libre]  Mx1y
Présentation - Fiche RP - Demandes RP - Liens - PNJs
"My life is like a comic book !"
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6619-le-rift-memoriel-sideways http://dc-earth.fra.co/t6615-derek-james-sideways
Livewire
Livewire
Super-Vilains
Inscription : 12/10/2019
Messages : 17
Localisations : ça ne regarde que moi et moi dude
MessagePosté le: Mar 29 Oct 2019 - 18:47
Magnifique, sublime, excitant.

Oui c’était magnifique, magnifique de pouvoir marcher dans la rue sans se faire emmerder. C’était sublime à quel point elle avait réussi à se fondre dans la masse avec une veste miteuse et un chapeau ridicule. C’était excitant de pouvoir avoir d’ici quelques instants la puissance qui lui manquait.
Elle avait trouvé ce petit morveux qui allait bientôt lui donner sa puissance, elle ne savait pas encore comment, mais elle allait trouver un moyen de prendre à ce chiard cette puissance qui, au vu des nombreuses vidéos et de ces exploits , lui revenait de droit. Qui de mieux placer pour contrôler la foudre que quelqu’un s’étant fait frappé par elle ?


Livewire était comme une petite fille découvrant ses cadeaux de Noël en voyant la scène qui s’offrait à elle. Des poubelles, des arbres, tout était en feu. Oh oui le rêve, l’anarchie, ce gamin avait du potentiel pour foutre le bordel. Mais là… Livewire était aux anges. Jusqu’à ce que son regard tombe sur une gamine entouré de ses gorilles, tous l’air plus assommé les uns que les autres.

Elle s’interrogeait sur le sens de ce petit groupe, qu’est-ce qu’une gamine d’à peine quoi… 10 ans ? Et encore Livewire était gentille, foutait avec 4 pédophiles zombies ici, dans ce parc ?

-Petite fille , commença Livewire, tu ne devrais pas rester avec les quatre délinquants sexuels qui t’accompagne, ta maman ne t’as jamais dit de ne pas accepter les bonbons des inconnus ?

Être sympa deux fois dans la même soirée ? Un exploit pour la bleuté. Mais c’était nécessaire si elle voulait parler au môme tranquillement.

-Allez va rejoindre ta maman et vous les quatre branquignoles allez vous astiquer le caramel mou dans votre bagnole tous les quatre et en même temps, ça vous fera du bien et au moins les flics viendront pas vous embêter.

Jamais deux sans trois non ? Encore une fois elle était gentille avec la gamine, elle lui offrait une chance de filer très vite de cet endroit même si elle était un peu flippante. Livewire se dit qu’elle devrait se faire canoniser pour sa gentillesse. Mais son attention se reporta directement à son but principal quand elle vit un petit vampire sortir de sa cachette. Il semblait presque surpris que quelqu’un vienne à lui sans avoir peur. mais bon, c’était un gamin, un gamin stupide qui attirait n’importe qui à lui. Livewire regarda le môme un sourire joueur aux lèvres; il fallait être malin, c’était un môme, certes, mais un môme dangereux.

-Pas mal petit tes éclairs, commença Livewire en s’approchant doucement du gamin, comment t’as fait pour avoir ce pouvoir hein ?

Livewire s’arrêta alors à mi-chemin et passa sa langue sur ses lèvres. Elle sentait déjà cette puissance et s’imaginait déjà être en possession de celle-ci.

-Fait pas attention à derrière, dit-elle en les montrant d’un mouvement de tête, c'est des pervers qui veulent profiter de ton innocence.


Demi-mensonge ? Ou vrai mensonge ? Livewire s’en foutait royalement, tout ce qu’elle voulait, c’était que ce gamin lui dise comment il avait eu son pouvoir et lui prendre si cela était possible. Et pour cela elle allait devoir la jouer fine.

-Moi tu vois, j’ai été frappé par la foudre, dit-elle en levant sa main.

D’un mouvement presque gracieux, Livewire fit apparaître de fin filets électriques qui s'enroulèrent autour de ses doigts.

-Je peux t’aider à le contrôler si tu veux, qu’en dis-tu ? On va bien s’amuser toi et moi.

Le plan ? Avoir sa confiance, et lui voler son pouvoir dès qu’il lui aura tout dit.
Revenir en haut Aller en bas
Anton Arcane
Anton Arcane
Super-Vilains
Inscription : 13/04/2019
Messages : 209
DC : Per Degaton
Situation : En enfer
Localisations : Louisiane

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 30 Oct 2019 - 8:13
Les décorations de la ville continuaient de projeter leurs lumières oranges et vertes sur les pauvres âmes qui vivaient une nuit exceptionnelle, à la fois remarquable et effrayante. Des enfants, totalement dépassés par les évènements et des adultes qui n'en menaient pas plus large courraient, prenaient des photographies, appelaient une police qui regardait, les poings sur les hanches des enfants voler sur les écrans de télévision et se grattaient la tête en essayant d'imaginer comment juguler un tel truc.

Celui qui avait récupéré la puissance de Zeus était pour sa part en mauvaise posture et seul, terriblement seul. Il était visiblement penaud au milieu du déchaînement de son inconséquence et entrevoyait sans doute que la jeune femme bleue électrique et la gamine entourée d'horreurs ne seraient pas de sympathiques camarades de jeu. Anton avait été jeune et conservait quelque part une dizaine d'âmes d'enfants, très pratiques pour les rituels longs et qui demandaient beaucoup d'énergie, la jeunesse "était une chandelle qui illuminait bien des routes obscures" indiquaient l'un des vieux grimoires qu'il avait un jour étudié.

Livewire avait pris l'initiative en insultant copieusement les créations d'Anton et en jouant les adultes condescendants avec la petite Giselda qui ne lui répondit tout d'abord pas. Ce n'était assurément pas une justicière, elle n'aurait pas laissé de présupposés "délinquants sexuels" aux côtés de la gamine, ou alors les "héros" avaient enfin franchi le rubicon.

Bientôt, devant un Anton observateur, elle s'approcha de sa cible et entama des pourparlers amicaux. Cette dernière entrevoyait donc une issue diplomatique pour obtenir son cailloux. Hélas pour elle, c'était également l'objet de convoitise d'Arcane.

- Jeune fille, soyez remerciée de votre prévenance et de vos bons conseils, fit enfin Giselda dans son dos en s'avançant vers eux.Je suis hélas au regret de vous informer que ma mère est tragiquement décédée il y a de cela quelques siècles et que la génitrice de la petite Giselda, tout aussi bien grimée qu'elle l'était en sorcière, n'a pas survécu à cette soirée.

Elle eut une mou d'enfant pas plus attristée que cela. Ces quatre serviteurs suivaient avec attention ses pas, prenant garde à ne point la dépasser. Anton eut à l'égard du gamin un sourire atroce.

- Il ne faut jamais sous-estimer l'effet d'un bon meurtre, compléta-t-elle avant de ricaner et de reprendre avec la puissante voix d'Arcane.A présent jeune homme, je te laisse le choix.

La petite main enfantine qui servait présentement à l'occultiste se tendit vers l'un de ses Un-Men.

- La mère, ordonna-t-il.

L'un de ses sbires souleva un rideau tâché qui lui servait de cape et extirpa la tête encore sanguinolente de la mère de famille. Nul doute que l'enfant s'en souviendrait et en parlerait longtemps à sa future psychanalyste. Le praticien des arts occultes se saisit des cheveux de la mère de Giselda et conserva la tête pendue à son côté. Une tête était une porte vers des rituels rapides et efficaces, surtout encore chaude.

- Je vous conseille vivement, jeune homme, puis tournant la tête vers Livewire, jeune fille de me donner la pierre séance tenante. J'éprouverais naturellement le plus vif plaisir à regarder mes accompagnateurs vous transformer en pièces détachées, mais la ville regorge de merveille ce soir et il me siérait de ne point trop perdre de temps. Aussi vais-je vous proposer quelque chose : j'épargnerai celui ou celle qui m'apportera le fragment.

Elle fit quelques pas en avant main tendue, soigneusement suivie de ses Un-Men.

Soudainement cependant, l'occultiste fut frappé par une détonation qui lui rappelait sa prime jeunesse et tourna la tête vers l'origine du bruit certes, mais aussi de l'étrange émanation ésotérique qui avait éclaté, le genre de phénomène qui valait qu'on s'y intéresse. Giselda se tourna vers deux de ses hommes de mains.

- Vous deux, récupérez-moi la roche de ce gamin et tuez celui qui ose s'opposer à vous, ordonna-t-elle, puis vers ses deux autres.Vous, menez-moi là-bas !

Giselda fut alors installée sur les épaules de l'un de ses monstres qui se mit à courir vers le lieu d'affrontement de Silver Banshee et Gentleman Ghost.

La scène était surprenante et voir une entité fantomatique surnaturelle blessée avait de quoi intriguer, intéresser et rendre prudent.

- Vous voilà bien loin d'Europe, jugea l'enfant toujours perchée. Permettez...

Giselda souleva la tête de feu sa mère et prononça quelques paroles qui écornèrent la peau de son bras droit à la façon d'une feuille de papier jetée dans un âtre brûlant.

- Virka Mel... Zeta Rek... Grezka Prak...

Les yeux de la mère s'ouvrirent et s'illuminèrent, projetant une onde étrange qui devait techniquement repousser l'entité spectrale qui s'en prenait à sa "vieille" connaissance. Oh, il n'avait pas de réelle velléité de la sauver pour la sauver, mais il n'y avait visiblement que deux témoins de ce qui s'était produit plut tôt : elle et son agresseur. Et il savait au moins qu'avec elle, le dialogue était possible.

Les pierres ne seraient peut-être pas son unique but ce soir...

[HRP]
- Anton propose un marché à livewire et l'enfant à la roche de Zeus (faut pas que ce soit trop facile pour toi non plus miss Wink );
- Attiré par le combat Gentleman Ghost/Silver Banshee, il laisse deux Un-Men face à Livewire et rejoint Silver Banshee (on va tout de même pas abandonner l'animateur du sujet Razz) ;
- Il repousse Gentleman Ghost.
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Silver Banshee
Silver Banshee
Super-Vilains
Inscription : 06/05/2018
Messages : 564
DC : Hal Jordan; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Metropolis

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 5 Nov 2019 - 20:18




Liwewire avait jouée la carte de la manipulation sur le petit vampire aux cheveux dressés sur la tête par l’électricité statique. Lui demandant d’où il tirait ses pouvoirs, et lui montrant les siens. Plus grands encore que le jeune garçon, qui n’avait là qu’un pouvoir parcellaire de Zeus. Mais qui donneraient un bon coup de boost à ceux de Livewire si elle mettait la main dessus. Son stratagème fonctionna car le petit vampire ne la perçu pas comme méchante.

Contrairement à la petite fille qu’Anton Arcane occupait, et à ses Un-Men. En quelques instants il cocha toutes les cases pour donner une trouille bleue à l’enfant. Tant par l’historie qu’il racontant, la tête décapitée qu’elle dévoilait, ou même sa voix se transformant par moments. Puis la petite fille ordonna aux deux créatures de les attaquer et le porteur de la pierre de Zeus hurla de peur.

“Hiiiiii!!!”

Des éclairs partirent de ses mains pour jaillir n’importe où autour de lui, mettant le feu à un arbre et touchant une voiture. Mais certainement pas les créatures d’Anton Arcane. Il se jeta alors contre la jambe de Livewire en pleurant, sortant de sa poche une petite pierre taillée brillant d’une mystérieuse lueur.


“Hiiii! J’ai peur faites les partir….je veux plus du cailloux magique…”


Il pleurait à chaudes larmes en se faisant pipi dessus, espérant qu’elle le sauve. Et surtout il tendit sa pierre à Livewire en échange de sa protection.

*
**

Derek avait conquis le coeur des foules déguisées, épatant la galerie plus encore que l’enfant qui avait trouvé la pierre d’Hercule. Un brin jaloux de ne plus être le centre du monde celui ci croisa les bras en répondant à Sideways.

“Heu...c’est cool aussi ouai. Moi c’est...apparu comme çà, ce soir. Un peu comme toi, pif-pouf…”

Il ne mentait pas très bien et Derek n’aurait pas de mal à s’en rendre compte. Cependant a peine avait il fini de parler qu’un vieil homme surgissant de nulle part et s’arrêtait sur le trottoir à une dizaine de mètres pour s'inviter dans la conversation.

[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !"  [Libre]  Doctor10

“Pif-pouf hein?”

Sivana désigna du doigt l’enfant à la super-force.


“Dis moi Solomon Sundy, si tu montrais à tout le monde l’objet que tu as dans la poche gauche de ton pantalon? “


Il eu un sourire inquiétant.

“Si tu me le donnait?”

Il pose sa main sur la poche de sa blouse en regardant Derek. Entrouvrant celle ci il montre la crosse d’un pistolet perfectionné au jeune Super héro, une arme futuriste de sa conception.

“Magie cosmique? La signature est unique. Divinité extra-terrestre? Je n’en ai pas après toi ni après ces enfants. Je veux juste sa pierre. ”


Il ricane doucement en regardant les enfants trembler.


*
**




La petite et démoniaque Gilselda surprit le Gentleman Ghost pendant ses travaux de chirurgie intrusive et utilisa la tête coupée de sa mère comme un repoussoir à fantômes. Cela fit grandement souffrir James qui recula avec sa pince contenant la balle en Nth metal mais aussi Siobhan, dont les parts matérielle comme immatérielle semblaient souffrir de concert dans une manifestation surnaturelle.

“Haaaa…”

Le Gentleman Ghost recula d'une dizaines de mètres, perturbé et souffrant de l’attaque de la gamine juchée sur un monstre.

“Diantre! Si cette petite n’est pas habitée par un démon alors je suis Sarah Bernhardt! “

Mais boosté par la pierre apportant le courage d’Achille qu’il portait sur lui le fantôme au haut de forme claqua des doigts et le pommeau de sa canne changea pour devenir un crâne.

“Storm zelliever souv!”


Une fumée magique de couleur pourpre sortit alors par les orbites et la mâchoire du crâne.

“Combattez ce démon, créatures de l’au delà!!!”

Un courant d’air froid souffla dans la rue et les haies d'arbustes délimitant les pavillons frémirent. Craddock en appelait aux fantômes de ceux qui avaient été assassinés et reposaient là. Une ambiance inquiétante effraierait les enfants de la paisible banlieue car les fantômes se relevaient, et le premier de leurs lugubres cris ne seraient pas long à se faire entendre !...ou pas.

“Waf!”

“Miaou!”

Mais contre toute attente, il n’y eu autour de Craddock, McDougal et Giselda qu’une flopée de chiens et chats fantômes! Ceux écrasés par des voitures, ou tués quand ils n'étaient que chatons et chiots par des maîtres n'en voulant pas et étant trop radins pour stériliser leurs animaux. Les bébêtes avaient été enterrées dans les jardins de leurs propriétaires mais il n'y avait pas un seul humain assassiné dans ce quartier ! Quelle misère rendez vous compte! Le Gentleman Ghost hausse les épaules tout penaud.


“Hem, on ne peux pas tomber sur un ancien cimetière indien à chaque fois hein.”

Il siffla et un cheval fantôme couvert de flammes sortit du sol bitumé.

[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !"  [Libre]  80068610

"Veuillez m'excuser de paraître rustre mesdames je me vois contraint de vous priver de ma si plaisante compagnie. Les autres fragments du rocher de SHAZAM m'attendent ! "


Sans perdre un instant il sautât dessus et partit au galop à travers des maisons, laissant des dizaines de chiens et chat fantôme déchaînés s’attaquer à Giselda.




[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !"  [Libre]  Sumbol15



Hj:
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Derek James
Derek James
Modérateurs
Inscription : 24/08/2019
Messages : 747
DC : Aquaman & Resurrection Man
Situation : C'est en forgeant qu'on devient forgeron. Alors Derek pratique l'héroïsme !
Localisations : Gotham City, ou ailleurs selon ses envies.
Young Justice

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 5 Nov 2019 - 23:48
Ah, un petit malin !
Monsieur est plus le centre de son petit monde, monsieur a des pouvoirs et veut que tout le monde le regarde, que tout le monde l'applaudisse, que tout le monde se prosterne ! Monsieur est... plutôt mignon, à vrai dire. Il a pas l'air d'être un chiard chieur et désagréable, juste en manque d'attention. En même temps, quand on s'appelle Sundance... c'est à se demander ce que font les parents.
Par contre, le seul truc qui me fait grincer des dents, c'est que j'ai beau avoir quoi... cinq ans de plus que lui ? Six ? Sept ? Bah malgré ces années d'écart et de "maturité", bah mon premier réflexe ça a aussi été de vouloir avoir l'air cool avec mes super capacités. Faire des lives, et tout, pour m'exhiber.
C'est un peu vexant de se dire qu'un gamin a eu exactement la même réaction.
Mais bon, peu importe. Maintenant, il s'agit de se montrer plus sage, plus intelligent que lui. Prouver, autant aux autres qu'à soi qu'on est pas resté cet ado bête qui veut faire un max de vues sur ses vidéos.
Alors, avec un petit rire, parce qu'il vaut mieux rigoler de ça qu'en pleurer (y aurait de quoi, surtout en pensant à la situation), je m'accroupis devant Sundy, en retirant mon masque. Les yeux dans les yeux, y a que ça de vrai pour créer un contact, c'est Maman qui me disait toujours ça !
Doucement, je souris.

- Oh, c'est cool ça ! Mais tu devrais faire attention, tu sais ? Comme on dit, un grand pouvoir implique...

Je me coupe direct, éminemment surpris.
"Pif pouf hein" ? Comment ça "Pif pouf hein" ? Qui qu'a dit "Pif pouf hein" ?
C'est moi, et un des premiers signes d'un AVC ? Ce serait franchement pas de bol, d'avoir des pouvoirs, et tout, et de clamser comme ça. Bah, tu resterais bien dans le thème, Derek.
Je laisse passer quelques secondes.
Non ça va, je meurs pas.
Cool.
Enfin non.
Enfin si.
Bref, je suis toujours là.
Peut-être pas pour longtemps, mais on avisera le moment venu.
Du coup, je me retourne lentement, sourcils froncés, masque toujours à la main.

- Mais non, ça implique pas pif pou...

Ah.
On m'a toujours appris à garder pour moi mes premières impressions sur les gens. Mais là, navré de le dire, mais il fait peur le monsieur. Rabougri, maigrichon, en blouse, avec des dents on dirait des continents... pis ce sourire, sinistre. Je vois sa tête au Gotham TV, le soir, sans le son, je me demande si c'est pas un gars arrêté parce qu'il a gardé des petits nenfants dans sa cave ! Alors, comme d'hab, je blague pour cacher mon stress.
Ca marche plus ou moins bien.
Souvent moins.

- Hé, monsieur, c'est pour les enfants, les déguisements, vous savez. Alors la dégaine de savant fou des années 40, vous pouvez la ranger au placard.

Parler, ça occupe toujours l'esprit, même de quelqu'un qui s'en fout.
Ca peut même énerver, et faire sortir de ses gonds le plus calme des hommes.
Surtout quand c'est moi qui cause.
Lentement, pas après pas, je me retrouve entre Sundy et le vieux monsieur tout moche. Si jamais il tire avec ce qui semble être un pistolet du futur, très stylé n'empêche, au moins, ça laissera le temps aux mioches de fuir. J'espère.
Et en plus d'avoir une super arme, en plus, il m'a détecté comme... attends, c'est de la magie que je fais ? Mais c'est trop cool ! Je suis un foutu magicien spatio-temporel ! Ca claq...
Focus Derek, tu t'extasieras sur tes pouvoirs plus tard.
Mais c'est trop cool, faut l'avouer.
En attendant, feindre l'ignorance, ça te servira davantage que jouer au petit caïd.

- Eeeet je vois pas de quoi vous voulez parler. J'suis qu'un petit gars de Gotham, moi. En vacances pour voir de la famille.

Difficilement, je fais glisser ma grosse touffe de cheveux dans mon masque, et ma tête avec.
Puis, à voix basse, j'essaie de me faire entendre des petits déguisés derrière moi.

- Les enfants, mettez vous tous derrière moi. Sundy, c'est plus le moment de jouer. On est en danger, là. Moi, je suis Sideways, un super-héros. Si tu peux me passer un peu de ce caillou qui fait ta force, ça va tous nous aider.

Et je tends la main derrière moi, espérant qu'il fasse pas son jaloux une fois de plus. C'est une question de sécurité, vu la menace qui se profile. Bon, c'est qu'un petit vieux, on est d'accord, mais d'abord, on a aucune idée de ce que peut tirer son pistolet, et ensuite un petit vieux, ça peut donner des coups de canne, et ça fait sacrément mal !
Papi Amos il me dézingue, encore !
Alors s'il te plaît, fais moi confiance Sundance !

(Résumé rapide:
- Derek essaie de se la jouer mentor sage.
- Il parle, il parle, il parle pour distraire au maximum Sivana.
- Tout en faisant ça, il se place devant les enfants, comme bouclier.
- Enfin, il espère que Sundy lui passe la pierre pour les protéger.)


[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !"  [Libre]  Mx1y
Présentation - Fiche RP - Demandes RP - Liens - PNJs
"My life is like a comic book !"
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6619-le-rift-memoriel-sideways http://dc-earth.fra.co/t6615-derek-james-sideways
Livewire
Livewire
Super-Vilains
Inscription : 12/10/2019
Messages : 17
Localisations : ça ne regarde que moi et moi dude
MessagePosté le: Sam 9 Nov 2019 - 9:07
Livewire resta penaude face à la petite fille qui n’en n’était pas une. Ou n’était plus ?

Des Hommes venu d’autres planètes, d’accord. Des magiciens ? D’accord ça passait. Des femmes en armures ? Oui bien sûr ! C’était même super ! Mais ça : La possession existait réellement alors. En entendant la petite parler, Livewire était restée stupéfaite : pas de remarque niaise, pas de grimace pour essayait d’avoir quelque chose, pas de voix irritante. Non, seulement une voix calme, froide, beaucoup trop adulte.

Et quand la petite prit une voix beaucoup plus grave, plus profonde, Livewire pensa que, finalement, le paradis, tout ça, cela devait bien exister. Ou bien cette petite était une psychopathe avec une angine carabiné.

Cela en était presque amusant, mais voir une tête découpé par contre, il y avait des limites et Livewire fit une grimace de dégoût en voyant cette femme sans corps tenu par un des malabars étrange.

-Sérieux ça c’est vraiment dégueulasse , dit-elle pour elle-même.

Et ce gamin qui tremblait de peur, lui qui faisait le malin il n’y a pas plus de cinq minutes, ne pouvait-il pas tout simplement lui donner ce qu’elle voulait ? Et vite surtout ? Il se prenait pour “une grande personne” et comme invincible en démolissant tout autour de lui et là il ne faisait rien. ce qui désespéra la bleutée. Il fallait qu’il se bouge de lui dire comment il avait eu ce pouvoir pour enfin l’avoir et partir: les zombies sous stupéfiants étaient beaucoup plus attrayant.

Mais non, au final la morveuse demanda à deux de ses malabars de reprendre la roche que détenait le petit vampire. Un indice pour Livewire qui la rassura un peu: une pierre donnant du pouvoir, cela devait être facile à subtiliser. Livewire se mit sur ses gardes, laissant échapper de fins filets électriques autour de son corps: bien qu’elle ne voulait pas engager de combat et tenter naïvement de trouver un terrain d’entente, il ne fallait pas baisser sa garde.

-Peut-être que l’on peut trouv…

Elle fut coupé dans sa tentative de pour-parler, et par quoi ? ou plutôt par qui ? Le vampire. Le petit avait paniqué, lançant des éclairs partout sauf sur les deux malabars qui avançaient vers eux. Et Livewire décida de mettre son masque de la gentille à la poubelle, le naturel revenant au triple galop.

-Non mais il est sérieux là ? se demanda-t-elle à haute voix en se tapant le front, Eh t’es sérieux gamin ? Ils sont devant toi là c’est pas compliqué de viser !

Elle força le gamin à reculer, les vrai zombies étaient de plus en plus proches et les pour-parler étaient définitivement abandonné, ou n’avait-il jamais existait mais Livewire voulu se convaincre du contraire. Elle se contenta donc d’attaquer, laissant échapper des filets électrique, espérant les paralysé quelques secondes tout en protégeant le gêneur le temps qu’il lui donne cette pierre.

Et le comble dans tout cela, fut que l’enfant, le véritable enfant dans l’histoire gênait encore une fois et cette fois-ci Livewire fut autant voir encore plus dégouté de subir cette scène que de voir une tête tranché: ce gamin était un boulet. Un vrai boulet.

-Hein ? Mais qu’est-ce que tu fais bordel ? Chui pas ton Doudou lâche-moi ! dit Livewire en sentant l’enfant se coller à sa jambe.


Mais l’enfant ne l’écoutait pas, beaucoup trop terrorisé pour être attentif à autre chose que sa peur. Peur qui lui faisait littéralement se pisser dessus, et qui mouillait en plus de cela les vêtements de Livewire. Il ne pouvait bouger et bloqué Livewire, arrangeant bien les zombies.

-Dîtes moi que c’est une blague… , dit-elle en se regardant sa chaussure puis le gamin, non mais t’as quel âge ?! Depuis quand tu te pisses dessus comme ça toi ?! Sérieux…..

Elle était en enfer, elle en était persuadée. C’était ça d’être gentille avec les enfants ? Se voir trimballer d’un boulet doublé d’un chien ? Définitivement être gentille était trop difficile.
Et alors qu’elle allait une nouvelle fois crier sur le gamin, celui-ci fit un acte qui pour Livewire sonna comme une bénédiction. Le boulet lui tendait la pierre, enfin.

-Bravo le Boulet, dit Livewire en lui prenant la pierre des mains, tu fais enfin preuve d’intelligence. Maintenant lâche moi et barre-toi avant que tu finisses comme la tête de tout à l’heure.

Simple menace, peut-être trop simple pour un enfant terrorisé. Mais Livewire l’avait prévenu, il ne tenait qu’à lui de partir ou bien de se faire tuer, par eux ou par elle peut importait à Livewire qui avait eu ce qu’elle voulait.

-Alors les Zombies, commença-t-elle en leurs adressant un sourire carnassier, prêt pour une démonstration de la vrai puissance ?

Livewire se concentra sur son pouvoir et celui de la pierre, amassant le plus d’énergie possible avant de la lâcher tout autour d’elle dans un rire hystérique. Plus rien ne comptait à présent, et quitte à se faire repérer, Livewire laisserai sa nouvelle puissance se déchaîner contre quiconque se mettant devant elle, à commencer par les Zombies.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anton Arcane
Anton Arcane
Super-Vilains
Inscription : 13/04/2019
Messages : 209
DC : Per Degaton
Situation : En enfer
Localisations : Louisiane

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 9 Nov 2019 - 22:48
La pierre du maître ! grogna un Un-Men en voyant la roche que tendait le chérubin.

Les deux êtres abominables se mirent alors à charger. D'abord lourdement tant les amas de chair et les membres surnuméraires paraissaient encombrant, puis à allure honorable. L'un d'eux ouvrit grand sa gueule où deux rangées de dents limées en pointes menaçaient ses cibles tandis que le second déployait deux paires de bras. La gueule de brochet visait uniquement la main de l'enfant qui avait l'air fort savoureuse et l'autre chargeait Livewire prêt à la briser avec ses multiples bras.

Anton avait été très heureux de concevoir ce modèle, surtout les connexions neuronales chargées d'énergie ésotérique pour générer un système nerveux capable de passer de deux bras préhenseurs à quatre. Le plus compliqué avait été l'éducation à mener pour qu'il soit "optimal", heureusement il y avait eu beaucoup de vaches et de moutons d'abattoir pour l'entraîner ainsi que quelques employés un peu trop curieux...

Mais déjà la centrale électrique qu'était devenue Livewire était passée à l'attaque. Ses premier chocs statiques agirent directement sur les réseaux nerveux des deux créatures qui furent tétanisées malgré elles. Les multiples bras de la fierté d'Anton fouettèrent l'air de cette soirée d'hiver et d'étranges râles sortirent de leurs orifices buccaux.

Heureusement l'enfant fut assez gênant pour leur permettre de reprendre leur assaut, mais en douceur cette fois-ci, prenant soin d'observer presqu'exclusivement la criminelle qui récupérait la pierre. Elle se chargea d'énergie telle une batterie hystérique et projeta ce qui devait être pour elle une démonstration de force. Des coups touchèrent les créatures dont la peau fut violemment marquée. Mais la douleur n'était plus. Les différentes ablations du Docteur Arcane les avait privé de cette gêne. La douleur, cet indicateur des limites à ne jamais dépassé leur était inconnue, un loin sentiment tout au plus. Les Un-men n'étaient pas fait pour vivre vieux, ils étaient faits pour être efficaces et utiles.

A la réplique de la jeune femme, ils ne dirent qu'une seule chose :

- Seul Maître Arcane est puissant !

Puis ils chargèrent pour l'écarteler et la dévorer vivante, tant pis si l'enfant restait entre les trois créatures...

***

De son côté, Anton-Giselda observait avec intérêt les tours de passe-passe de son adversaire et s'il s'était attendu à de la résistance, il n'avait pas imaginé une telle... petitesse ? Des spectres, hargneux de chats et de chiens décédés dans les environs. Les spectres pouvaient être éliminés de plusieurs façon, notamment :

  • Exorcisme lourd et définitif ;
  • Exorcisme léger et temporaire ;
  • Envoi dans un autre plan astral ;
  • Aspiration d'âme ;
  • Résurrection.


Pas question d'appliquer de l'exorcisme sur des animaux de compagnie et leurs âmes ne valaient rien en tout plan (chez les démon comme pour les rituels).

Anton eut alors un sourire mauvais tandis que l'un de ses Un-Men cherchait à les repousser, parvenant uniquement à les toucher au moment où ils cherchaient à mordre ses chairs mortes. Giselda se tenait à présent debout sur l'épaule de sa créature. Des spectres parvenaient à se rapprocher dangereusement de la peau si fragile de la petite fille qui craqua dans son dos. Son précédent sort avait commencé à entamé son costume.

D'un geste de prédateur, Anton fit jaillir l'une de ses mains démoniaques de sous la peau de sa victime qui commençait à ressembler à une bossue tant la colonne vertébrale d'Anton surgissait. De l'un de ses ongles sales, l'occultiste gravait des symboles sur le front de la tête maternelle. D'un seul coup, les crocs d'un spectre vinrent s'agripper au costume d'Halloween de la petite fille et la fit tomber en arrière dans un juron plus mature pour son âge.

D'un coup de griffe Arcane repoussa ce spectre. Un chat vint alors se matérialisé pour l'assiégé, mais le démon le saisit et planta les dents de la gamine dans sa gorge avant de le jeter plus loin. Il fit alors tournoyer le crâne qui éclaboussait encore de sang la scène et hurla :

- VRESKA MER TERGAL HERKO PLEN !

Un rituel de résurrection nécromantique mineur (pas besoin de plus pour ces sous-créatures) qui devait aspirer les spectres pour les renvoyer dans leurs carcasses et permette, logiquement à Anton de prendre le contrôle de leur corps pathétique et retourner l'arme de son ennemi contre lui, voire même lui lancer la chasse.

Puis il planta ses dent dans son avant-bras, arrachant une partie de sa peau cendreuse et entama ses propres chairs momifiés pour que son sang vienne ajouter à son sortilège.

- <Âmes damnées, âmes errantes, âmes oubliées, de vos entrailles je réclame le droit. De vos êtres je prends possession. Des éons et des décennies j'invoque votre retour. Que vos spectres perdus reprennent place et que la volonté vous quitte !>*

La tête s'illumina, son sang généra une fumée noire pleine d'horreur et de cris.

Ses Un-men se démenaient comme de beaux diables pour essayer de protéger le ritualiste et l'un d'eux chercha même à soulever Silver Banshee, ayant comprit dans un coin reculé de son cerveau qu'elle était une "alliée" de son maitre tant aimé.

* Traduit d'une langue oubliée.
[HRP]
- les Un-Men restés avec Livewire et l'enfant charges dans le but de tuer les deux individus ;
- Anton cherche à réintroduire les spectres dans leurs corps pour en faire des zombies à sa solde, espérant pouvoir chasser Gentleman Ghost après cela ;
- Un Un-men essaye de soulever Silver Banshee pour lui éviter d'être blessée d'avantage.
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Silver Banshee
Silver Banshee
Super-Vilains
Inscription : 06/05/2018
Messages : 564
DC : Hal Jordan; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Metropolis

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 13 Nov 2019 - 19:40





Derek avait pris la défense de Sundance face à Sivana qui voulait lui racketter le morceau du rocher d’éternité qu’il avait dans sa poche.

“Savant fou? On qualifie toujours de savant fou ceux trop en avance sur leur temps, probable qu’on traita Galilée ainsi la comparaison est donc flatteuse.”

Le vieil homme n’avait rien de rassurant, et on pouvait distinguer la crosse de son arme aussi l’enfant qui portait le pouvoir réfléchit il à deux fois avant de répondre à Derek. Il hésita bien, mais Sideways avait su le mettre en confiance. Il avait des pouvoirs et avait une tête sympa c’est vrai, ce pouvant bien être un super héro lui. Il fourra la main dans sa poche puis tendis la pierre d’Hercule au dessus de la main de Derek, lâchant celle ci.

“Tu pourras me la rendre?”

Disait il avec des yeux de chat Potté. Il faut dire que ce petit déguisé en zombie était un souffre douleur d’habitude, et n’avait pas grand choses pour lui surtout pas le prénom. Il avait eu sa demie heure de gloire et la sentit s’en aller en lâchant la pierre. Sivana pose sa main sur la crosse de son arme.

“Je n’ai pas toute la nuit d’Halloween pour récupérer mon bien alors je compterais jusqu’a trois après quoi vous perdrez quelques molécules. Un. Deux….”


Il falait faire quelque chose, et vite !

*
**

Livewire était dépitée face au manque de combativité du jeune vampire. S’il n’était pas un enfant en bas âge il s’était pourtant transformé en gosse encore plus jeune et avait fait dans son pantalon, ce qui eu le don d’agacer l’ électrokinésie lui demandant quel âge il pouvait bien avoir. Les Un-Men d’Arcane étaient des créatures puissantes taillées pour causer de grandes dévastation mais ils finirent bien par tomber devant Leslie Willis, complètement calcinés par la température. Leurs bras qui avaient fait la fierté du semi démon tombérent carbonisés sur le sol, et s’ils ne sentaient pas la douleur ils finirent néanmoins par finir démembrés et noircis.

Livewire était plus puissante désormais. L’enfant s’était écarté d’elle lorsqu’elle déchaîna une énergie électrique qui avait faite fondre le goudron de la route.

“C’est...c’est…”

Restant les yeux rivés sur les ignobles créatures il était en état de choc et c'était probable qu’il rendra un psychanalyste riche très bientôt. L’adversaire de Superman avait désormais ce pourquoi elle était venue, l’opération n’avait pas été mauvaise pour elle. Un upgrade de ses pouvoirs déjà grands, qui s’en plaindrait? Superman? Peut être bien.

*
**

L’un des Un-Men avait soulevé Siobhan pour que les chiens et chats fantômes ne l’attaque pas. Celle ci c’était laissée faire et se redressa avec l’aide de la créature quand le rituel nécromantique aspira les fantômes d'animaux vers les cadavres.

Quelques chiens zombie sortirent alors de terre au cœur de la rue, ne sachant au départ où aller et pourquoi. Ce fut une meute d’une dizaine de toutous qui approchèrent de la Giselda décharnée puis s’élancèrent à la poursuite du Gentleman Ghost. Réussiront ils à rattraper le fantôme et sa monture enflammée? Anton le saurait bien assez tôt, car déjà il sentirait une manifestation magique qui sonnerait la fin de cette mésaventure.


[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !"  [Libre]  220px-10

Car non loin de là ils étaient plusieurs mages affiliés au Shadowpact a apparaître à travers des portails qu’ils avaient générés. Silver Banshee se redressa en se tenant la poitrine. Elle ne comptait pas rester là car elle savait qu’ils ne chercheraient pas à connaitre le pourquoi de sa présence et voudraient lui mettre le grappin dessus. Toujours blessée elle parla faiblement au petit monstre.

“Merci...mais ton acte pourrait t’avoir coûté ce que tu convoitait ce soir…”

Que ferait cette nécromancienne ici, si ce n’était pour mettre la main sur les pierres? Elle lui avait dit merci, c'était déjà énorme pour elle. Qu'elle n'en attende pas plus de sa part.

[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !"  [Libre]  Sumbol15


Hj:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Derek James
Derek James
Modérateurs
Inscription : 24/08/2019
Messages : 747
DC : Aquaman & Resurrection Man
Situation : C'est en forgeant qu'on devient forgeron. Alors Derek pratique l'héroïsme !
Localisations : Gotham City, ou ailleurs selon ses envies.
Young Justice

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 15 Nov 2019 - 2:04
Incroyable, les petits caïds, on en trouve à tous les âges !
Et moi qui pensait qu'on en trouvait que dans les dessins animés, ces caricatures de vieux scientifique fou plus vraies que nature... il a un sacré culot ! J'en reviens pas.
Cela dit... si ça se trouve, ce petit papi, c'est juste un gamin atteint d'une très vilaine maladie de peau. Le genre qui provoque rires et mépris, auquel cas il serait également une victime ! Parfait pour faire des économies de déguisement le soir d'Halloween, mine de rien. Même si... ce petit rictus, cette caboche toute ronde, ces lunettes luisantes... il me dit quelque chose. Surtout qu'on est à Fawcett City... y a pas un inventeur fêlé du caisson qui embête les Marvel, dans le coin ? Genre, "la science triomphera de la magie mouhahaha !" ? Bon, peu importe, je vérifierai plus tard. La priorité, c'est de sauver les gosses. Et pas mourir. Parce que j'aurais quand même l'air d'un joli con à clamser là, abattu comme un cow-boy tout pourri sur le trottoir, après avoir vécu tant de choses.

C'est alors qu'une idée me vient, toute simple mais bon, faut pas trop m'en demander non plus. J'ai pas un doctorat en ingénierie riftique. Pas encore. Je dis pas que ce sera pas ultra stylé le jour où je maîtriserai mes pouvoirs, mais on en est pas encore là. Du coup, pas de jugement, sivouplé. J'AI DIT SIVOUPLÉ. Merci. Bien.
Bon, reprenons.
J'ai un plan.
Mais pour que ce plan fonctionne, il me faut le caillou de la super-force. Sans ça, je suis pas sûr de pouvoir développer assez de puissance, ayant aucune idée de quoi est fait le futurogun de ce hurluberlu en blouse blanche. C'est vrai que de loin, on dirait un psy. J'ai horreur des psys. Ils cherchent toujours à rentrer dans ta tête, à te dire que tout va bien alors que tu as perdu ta maman, que le monde ne va pas s'arrêter de tourner, et tout... foutus charlatans. Si la vie continue, elle change avec ce genre de drame. Alors un psy avec un futurogun, je peux vous dire que ça fait partie de mon top 10 des nuits d'Halloween, hein.
Petit sourire sous le masque, pour me donner du courage.
Pour cacher ma flippe aussi.
Si Sundy me file pas le caillou, va falloir que j'improvise, très vite. Et ça... bah c'est que de l'a peu près. Or, avec des enfants sans défense, j'ai pas le droit à si peu de précision.
Je sens un petit poids tomber dans ma main. Eeeeet... rien. Pas de bouffée phénoménale d'énergie, pas de lumière aveuglante m'adoubant en temps que nouveau porteur, pas de chant des anges venu accueillir le merveilleux élu que je su... hum hum, bref, rien quoi. Ce qui me surprend... jusqu'à ce que je sente mon pied s'enfoncer profondément dans la pelouse, juste parce que j'ai eu envie d'appuyer.
Oh.

Ma foi, c'est pas mal !
Sans me retourner, des mots sortent de ma bouche. Des mots qui veulent rassurer le petit zombie et ses camarades. Le jour où je saurais émoustiller les foules est encore bien loin, mais c'est ça ou rien, alors les pas contents, il se barrent. Non je déconne les gosses, vous barrez pas !

- On verra ça, Sundy. Faut pas que tu te blesses avec, hein. En attendant, restez bien derrière moi, hein.

Puis, je fais face au vilain du soir.
Joie.
Après un roi fou du passé, un Batman fou du futur et un Mister Freeze déchaîné, je peux commencer à établir un profil de mon type d'ennemis: soit fou, soit scientifique, soit les deux ! Finalement, je vais peut-être essayer de consulter un psy, juste pour aménager un équilibre mental, sait-on jamais. J'ai entendu dire que Hugo Strange était pas mal dans son genre...
Roh, je plaisante ! Lui aussi il est flippant, avec sa petite barbe, ses cols roulés et ses chemises de bûcheron, brrrr.
L'affreux jojo aux dents victimes de tectonique des plaques déploie toute sa verve, comme dans une joute verbale savamment codifiée. Le méchant menace le gentil. Le gentil menacée lance une bravade. Le méchant rit. Le gentil gagne. C'est vieux jeu. Sympa, retro, mais vieux jeu. Pourquoi pas, après tout ?

- Fou et mégalo, en plus.

Je profite de son blabla pour détendre mes doigts, et...
Là, maintenant, l'occasion se présente !
Mine de rien, j'aime bien les vilains immobiles. C'est beaucoup plus facile pour moi de viser ! Joints, mon index et mon majeur ouvrent le fin voile de cette bonne vieille réalité entre moi et l'arme au style éminemment futuriste.

RFFFFFFFFT

Et sans me faire prier, en évitant les doigts fins et probablement faibles du scientifique, je referme ma main sur le pistolet, . Eh bah croyez-moi croyez-moi pas, j'ai connu des mottes de beurre froides plus difficiles à comprimer !
Dans un grincement désagréable, le métal se tord, se plie, se fait compresser avant même d'avoir pu délivrer son tir mortel. La vibration me remonte tout le long du bras, créant un tsunami de frissons sur son passage ! Ouch, je vais pas l'oublier avant un bout de temps, ce bruit !

SCRUNCH

Je ne peux cependant m'empêcher de rajouter, pour conclure la phrase laissée en suspens:

- Et de trois, c'est ça ?

Je ne supporte pas l'interrompu, le "à moitié fait". Là, ça m'aurait frustré pour toute la soirée, et je dois avouer que... ouais non, j'allais dire que ça risquait de me ruiner mon moment festif. Sauf que j'ai personne avec qui regarder un film d'horreur. Ernie reste avec Emeline, Papa est de sortie, apparemment, et... hé ! Je vais proposer à Tempus, tiens, ça pourrait être rigolo !
Quoi qu'il en soit, je retire tout de suite ma main sans quitter des yeux Mr. Tête de Fouine Chauve. S'il avait un pistolet à la ceinture, qui sait ce qu'il pourrait nous sortir encore ?

(Résumé rapide:
- Derek occupe l'attention de Sivana.
- Il ouvre un rift pour broyer le pistolet, aidé par la Pierre d'Hercules.
- Puis, même s'il lance une pique, il reste méfiant.)


[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !"  [Libre]  Mx1y
Présentation - Fiche RP - Demandes RP - Liens - PNJs
"My life is like a comic book !"
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6619-le-rift-memoriel-sideways http://dc-earth.fra.co/t6615-derek-james-sideways
Livewire
Livewire
Super-Vilains
Inscription : 12/10/2019
Messages : 17
Localisations : ça ne regarde que moi et moi dude
MessagePosté le: Dim 17 Nov 2019 - 13:53


D’un point de vue extérieur, Livewire ressemblait à une droguée en plein trip; le corps tremblant, rythme cardiaque accéléré, les pupilles dilatées, un sourire figé sur son visage, un rire hystérique.

Du point de vue de la Vilaine, elle était ivre; ivre de pouvoir, d’énergie. Elle avait essayé beaucoup de chose dans sa vie pour ressentir ne serait-ce que le quart de ce qu’elle ressentait ce soir.
Mais ce pouvoir, cette sensation qui lui parcourait le corps; était un délice lui broyant généreusement l’âme et le corps. Une euphorie qu’aucune drogue ne lui avait jamais donné jusqu’à présent, qu’aucune énergie dont elle était constituée ne lui avait jamais donné. Elle avait eu ce qu’il lui fallait pour enfin devenir ce qu’elle avait toujours voulu être : puissante, intouchable. Elle était dans une ivresse où l’adrénaline combiné à la pierre ne lui brouillaient plus l’esprit, mais le lui grignotait petit à petit.

Grâce à ça, personne ne pourrait l’arrêter, pas même cette danseuse en culotte qui lui avait tout prit. Oui elle allait pouvoir se venger, sans que quiconque ne puisse l’arrêter cette fois-ci.

-Vous avez vu gros tas de merde ?! cria-t-elle aux monstres calcinés, vous faites moins les malins hein ahahah, bande de cons !

Et ces zombies ? Des êtres faibles. Tous ces enfants ? Des boulets inutiles. En parlant de boulet, celui de la Bleutée ne semblait pas pouvoir bouger du combat. Il avait eu une seconde de lucidité en s’éloignant d’elle, mais pas assez pour lui malheureusement, car Livewire voulait encore tester son pouvoir, sur n’importe quoi, n’importe qui. Lentement elle se tourna vers le gamin, ne se départissant pas de son sourire en reprenant son chapeau de sorcière car après tout, pour les enfants elle était une sorcière.

Il était hypnotisé par les zombies calciné au sol. Avait-il peur ? Contemplait-il la mort ? Le pouvoir ? Livewire ne savait pas, mais l’idée même de pouvoir le pervertir semblait amusant pour la bleutée.

-Je tient à te remercier gamin
, dit-elle en s’approchant de lui et en mettant la pierre dans sa poche

De ses pas félins, Livewire essayait de se calmer, il lui fallait garder un minimum de sang-froid pour voir ce qu’elle pouvait encore faire de sa nouvelle puissance.

-Ne t’en fais pas, ils sont partit maintenant
, commença-t-elle d’une voix mielleuse, je sais que j’ai pas été sympa avec toi tout à l’heure, mais maintenant que tu as vu un avant-goût de ce qu’il se passe dans le monde, tu es devenu un homme maintenant.

N’était-ce pas elle qui voulait ne plus faire semblant ? Qui en avait marre de jouer la comédie ? Oui bien sur, mais dans son nouvel état, Livewire ne réfléchissait plus de manière linéaire. Elle s’était d’abord approchée de lui lentement, voulant encore faire “ami-ami” avec lui, mais le pouvoir la rendait trop impatiente. Grâce à son nouveau pouvoir, Livewire réussit à se propulser rapidement vers le boulet, enserrant l’épaule du petit d’une main tandis que l’autre prenait la mâchoire du petit homme pour le forcer à la regarder.

-Tu m’as été… D’une grande aide tu sais, je ne pourrais jamais assez te remercier pour tout ce que tu as fait pour moi.

Son sourire s’élargit encore plus en voyant le visage du garçon. Sa main se défit de la mâchoire de l’enfant et Livewire lui tendit sa main tremblante d’excitation. Mais attendre que le gamin lui serre la main ? Impossible pour elle, trop de temps perdu, trop de futilité.

Alors Livewire prit les devant, encore une fois et prit la main du petit garçon pour la lui serrer avec verve. En lui serrant la main, Livewire voulait tester son pouvoir : elle l’avait testé une première fois sur une large zone, brûlant tout autour d’elle. Maintenant, il lui fallait le tester sur une zone beaucoup plus précise et surtout vivante.

Qu’importe les cris de l’enfant quand Livewire lui brûlait le bras, qu’importe si ces cris alertaient les autres, qu’importe ses supplications, ses larmes.

-Joyeux Halloween ! Ahahahah cria-t-elle en utilisant son pouvoir contre l’enfant.

Une fois qu’elle eut vu les dégâts causée sur l’enfant, Livewire prit une bouffée d’air frais revigorante. Elle sautillait de partout, dansait sur une musique que seule elle pouvait entendre. Que pouvait-elle faire maintenant pour s’amuser ? En regardant le tas de cadavre calciné derrière elle, Livewire eu une envie folle de retrouver la petit Démone. Non pas pour la combattre, mais pour faire une seule chose (qui était aussi puérile qu’inutile).

Par les câbles téléphoniques restant debout, Livewire se faufila à travers eux et la retrouva, en plein déboire avec plusieurs personnes qu’elle ne prit même pas la peine de regarder. Elle se posa sur un poteau, saluant la petite fille tel un gentleman en enlevant son chapeau.

-Merci beaucoup petite fille, ou petit homme ? Tu m’as rendu un grand service par ta connerie que je ne pourrais jamais oublié, dit-elle en lui souriant, et j’ai un petit cadeau pour toi, le petit vampire est là presque intact si tu veux jouer avec lui pour tes fantasmes.

Livewire vit plusieurs portails s’ouvrirent face à la petite et à ses adversaires, et bien que l’envie de tester encore une fois ces pouvoirs lui titillait les entrailles, elle avait un tout autre but plus important à faire et à finir désormais.

-Bye-bye, dit-elle en partant à travers les lignes électrique en rigolant à gorge déployé.
Revenir en haut Aller en bas
Anton Arcane
Anton Arcane
Super-Vilains
Inscription : 13/04/2019
Messages : 209
DC : Per Degaton
Situation : En enfer
Localisations : Louisiane

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 19 Nov 2019 - 8:10

Cette soirée, espoir de tant d'enfants qui devaient sans aucun doute l'attendre depuis leur rentrée scolaire était un cauchemar. Monstres et pouvoirs se déchaînaient dans un florilège malheureux d'intérêt. Ce devait être joie et allégresse, petites peurs anodines et frousses gentillettes. Mais l'horreur et la violence toujours trouvent la voie dans ces moments. Noël serait encore emprunt des horreurs que les enfants et les habitants purent observer se jour.

Tandis que ses deux Un-Men finissaient tristement carbonisés sous les coups de Livewire qui était, malgré son caractère, parvenue à séduire l'enfant face aux abominations du bon docteur, Anton retournait contre Gentleman Ghost ses propres invocations.

Mais l'occultiste n'était pas au bout de ses désagréables surprises. Si sa meute nouvellement créée vint un temps autour de lui, il l'envoya rapidement traquer son adversaire. Ce fantôme endimanché ne s'en sortirait pas aussi facilement et il aurait sa pierre, ou à défaut cette étrange balle qui l'intéressait tant. Ce fut au moment ou les aboiements lugubres de la meute pourrissante obtenaient des cris comme échos que Livewire fit sans doute une maoeuvre de trop dans sa soirée.

Passant près d'eux, trop heureuse de pouvoir pavaner et s'afficher aussi ostensiblement sur le tableau de chasse du Docteur Anton Arcane, elle joua. Mais Arcane n'était pas n'importe quel petit jouet de salon et l'on put lire un dédain frappé de haine lorsqu'elle montra que la pierre était sienne.

La petite Giselda eut un sourire affreux. Les échecs n'étaient que des victoires différées et le temps jouait sans cesse en faveur du démon. Grâce à cet artefact dont elle montra un peu les capacités, il serait en position de pouvoir la traquer, où qu'elle aille. Et il la retrouverait pour s'en faire une paire de chaussures.

Il eut alors une parole que seule Silver Banshee put entendre de sa position.

- Chante donc beau merle... je t'écorcherai vive.

Puis, plus fort, pour donner le change et paraitre beau joueur, il lui lança.

- Bien joué gamine ! Profites-en bien ! marquant le tout d'un geste du bras pour la saluer.

Le temps que cela dure... songea-t-il avec un doigt d'honneur imaginaire.

Livewire venait ainsi de s'aliéner un ennemi tenace qui ne l'oublierait pas de si tôt. Quant au petit vampire qu'elle lui laissait, il allait payer pour elle, mais ce serait pour plus tard, il n'allait pas déménager le bougre et cette ville...

Mais déjà des portails s'ouvraient. Surgit alors une équipe face à laquelle l'occultiste ne tenait pas encore à se frotter. Cela viendrait, assurément mais pas ici et pas maintenant, pas alors qu'il n'était pas prêt. C'est à ce moment que Silver Banshee choisi le moment d'ajouter une pique à cette soirée qui devenait un parfait désastre. La colère et la frustration montait en lui.

- Et il coûtera encore plus cher à cette ville, menaça-t-il entre ses dents en réponse à la créature. La petite Giselda n'était que la première...

La petite fille déposée par son Un-Men se pencha alors sur le sol et essuya du sang de la Banshee avec un morceau de son déguisement. Une matière première de haute qualité pour des sortilèges, y compris au désavantage de la créature spectrale.

- Un bon praticien sait toujours trouver son intérêt. Il est temps de nous séparer hélas, lança-t-il non sans amusement, trouvant dans cette petite compensation une joie sadique nouvelle, une première pommade sur son coeur famélique.

- Allez ! ordonna-t-il à ses Un-men en remontant sur l'épaule de l'un d'eux. Nous nous reverrons fantôme ! En attendant, j'ai une chasse à cour à achever et j'entends savourer ma curée !

Les lourdes abominations se mirent alors en branle et s'élancèrent dans les rues. S'éloigner du Shadow Pact, certes, mais aussi retrouver Gentleman Ghost, sa pierre et peut-être sa balle. Anton observait de temps à autre le sang frais de la créature qui recouvrait son déguisement et songeait déjà que demain serait une bonne journée...

[HRP]Silver Banshee, n'hésites pas à me le signaler si je vais trop loin.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Silver Banshee
Silver Banshee
Super-Vilains
Inscription : 06/05/2018
Messages : 564
DC : Hal Jordan; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Metropolis

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 22 Nov 2019 - 3:34




Utilisant la pierre d’Hercule et ses pouvoirs riftiques Sideways casse le positroneur désintégrant du docteur Sivana.

“ Mais…”

Il lève son arme pour la regarder de plus près. Elle est bien fichue, et avec elle ses chances de récupérer son bien si durement acquis auprès des vilains ces derniers mois. Tout çà à cause de ce champion de la magie cosmique multiverselle!

“Si j’avais amené mon disrupteur dimensionnel tu imagines ce qu’il se serait passé lorsque tu l’as compressé comme une canette de Dr Pepper?”

Il s’apprête à sortir une télécommande de sa poche. Pour appeler un immense robot capable de mettre la pattée à Goldorak sans doute mais il est interrompu. Car il perçoit dans l’air les retombées d’une manifestation magique voisine de leur position.

“Tu as de la chance. Vous en avez tous ce soir. La fête de Samain a du lui donner des ailes pour qu’elle ai osée me faire un coup pareil…”

Il sort finalement sa télécommande et appuie dessus, puis disparaît aussitôt dans un petit vortex juste a temps avant que Ragman surgisse de l’obscurité pour se matérialiser, le manquant d’un cheveux. Enfin dans le cas de Sivana cheveux c'est vite dit.

“Je l’...l’ai manqué...”

Le docteur s’en était encore sortit mais ces enfants étaient saufs grâce à Derek.


“Bien joué Sideways.”

Bien sûr que l’autre Gothamite avait entendu parler de lui. Derek s’imaginerait peut être qu’il resterait toujours uniquement l’araignée sympa du quartier? Oh wait-

______________________

La meute lancée par Giselda suivait le Gentleman Ghost sur son cheval fantôme et on pouvait l’entendre s’éloigner au loin quand Livewire fit son apparition. Silver Banshee la reconnu sans difficulté car elle avait découverte avec grand intérêt les autres adversaires de Superman du temps où elle chercha un moyen de le vaincre.


Celle ci insultât copieusement la petite démone/nécromancienne qui fit semblant de prendre avec philosophie tout cela mais n’en promis pas moins de l’écorcher vive, plus bas. Les mots qu’avaient eu Banshee à l’attention de la petite et qui se voulaient un “merci” déguisé tombèrent alors bien mal, mais que voulez vous; La discussion entre Livewire et Anton Arcane s’était infiltrée si vite devant sa propre phrase qu’elle passa après eux dans les répliques .

Dommage si elle avait su elle n’aurait pas dit un mot vu l’énervement dans lequel l’avait mis le simple fait qu'elle ouvre la bouche. Mais Siobhan comprit que cette créature quelle qu'en soit le sexe, semblait chercher des raisons de la haïr et en avait trouvé une. Alors celle là où une autre c'était du pareil au même, quand on veux une raison de détester quelqu'un on la trouve toujours. Elle en savait quelque chose.

Banshee se redresse alors bien droite pour la toiser, les flammes de magie courent sur son costume qui se répare et recouvre toute trace de l’impact de balle qu’elle avait prise. Le Shadowpact était arrivé, il fallait partir. Mais elle reste immobile alors que son poumon se répare.

Banshee regarde faire le nécromant. Celui ci se fait déposer sur le sol de la rue par sa créature et se baisse pour ramasser son sang. A elle, Siobhan McDougal. Pour l’utiliser dans des sortilèges. La “petite Giselda” fit alors la maline en la narguant un peu comme Livewire l’avait fait à son sujet quelques instants plus tôt. Siobhan prend une grande inspiration, voit du coin de l’œil quelques magiciens débouler au bout de la rue et foncer dans leur direction. Mais reste toujours là.

Puis alors que Giselda part sur ses monstres le sang de Silver Banshee qu’elle a collectée disparaît dans une fumée blanche. Les yeux de Siobhan s’éclairent alors et elle scrute la fuyarde en lui parlant, la magie portant ses mots jusqu'a ses oreilles pour lui parler comme si elle était dans son dos.


[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !"  [Libre]  Silver16


“Nous nous reverrons un jour oui. Nous aurons plus de temps pour des présentations j'espère.”


La magie déborde alors de ses yeux blancs et elle disparaît quelques secondes avant que Blue Devil n'arrive. Au loin les chiens zombie d'Anton parvenaient a arracher un morceau du veston du gentleman Ghost qui partit sans demande son reste pour échapper au Shadowpact. Dedans se trouvait la pierre d'Achille.

[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !"  [Libre]  Sumbol15


HJ:
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Anton Arcane
Anton Arcane
Super-Vilains
Inscription : 13/04/2019
Messages : 209
DC : Per Degaton
Situation : En enfer
Localisations : Louisiane

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 26 Nov 2019 - 9:26
Les entités spectrales capables de dématérialiser leurs essences après des blessures visiblement aussi douloureuses et obtenues par des biais thaumaturgiques n'étaient pas légion et Anton fut au regret de constater que Silver Banshee faisait partie de celles-ci. Lui qui espérait une matière unique pour ses expériences ne put réprimer un juron, mais la nature de la créature semblait se préciser, lui qui n'avait encore ni son nom, ni son identité exacte, il allait pouvoir enfin conjecturer proprement.

Heureusement, c'était réciproque et la voix spectrale qui vint le menacer ne reçut qu'un silence poli, inutile de trop en rajouter, encore moins de fanfaronner tant tout cette soirée était un fiasco complet.

Jusqu'à ce qu'enfin sa meute étrange parvienne à atteindre sa cible et qu'une roche, pas impressionnante, pas particulièrement puissante vienne rouler au sol. L'occultiste aurait aimé savourer les cris et la souffrance de sa proie, voir ce spectre se démener à échapper aux crocs infâmes de ses anciens serviteurs mais les mains puériles qui craquelaient sous les efforts du corps d'Anton à retrouver l'air libre se contentèrent de récupérer la pierre. Sa cible fuyait, toujours poursuivie. Chaque chose en son temp.

L'effet de l'artefact, même mineur, commença à envahir la peau fatiguée et à nourrir le coeur momifié du démon. Oui, il sentait malgré la répugnance dont semblait animée la pierre à sentir les effluves de l'Eternité l'envahir. Sitôt, une sensation plus impérieuse que les autres sembla le prendre : sa rage, sa détermination cruelle, son immense talent à l'horreur se décuplèrent. Rien ne semblait capable de l'arrêter, de le contraindre, de l'empêcher. Il était au sommet.

Mais ce premier afflux se calma, comme si la pierre se stabilisait sur ses chairs mortes. Les petits doigts caressèrent sa surface. Tout devenait raisonnable mais rien ne paraissait trop grand pour lui. Des morceaux de peau commençaient à se calciner et Giselda laissait derrière elle une trainée de neige cendreuse de putridité humaine.

- Mes créatures, fit-elle pour ses Un-Men survivants. Nous reviendrons. Cette ville n'a pas tenu toutes ses promesses.

Anton leva les yeux au ciel tandis que la nuit reprenait ses droits, que les sirènes de pompiers et de police prenaient le relais.

- Nous reviendrons, continua-t-il rêveur. Et ce jour là Fawcett regrettera longtemps cette calme nuit...

De nouveau sur l'épaule de sa créature, le groupe s'en alla. Et toi, chère créature inconnue, songeait le docteur, je tâcherais de t'envoyer dans ma collection d'âme. Ta force, ta puissance ne resteront pas longtemps aussi libres et dangereuses pour moi... Nous nous retrouverons...

[HRP]Merci pour ce sujet bien sympathique, pas très satisfait de ce que j'ai fait avec Anton (erreurs tactiques impardonnables, à la base je voulais la sagesse de Salomon ><) mais je me suis bien amusé ! [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Rp d'Halloween] "Des pierres d'éternité ou des farces !" [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-