-57%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse à air chaud (sans huile)
64.99 € 149.99 €
Voir le deal

 

 [Mission JL] Sauvetage antique

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Conner Kent
Conner Kent
Admin
Inscription : 05/12/2016
Messages : 4606
Situation : Bombe à retardement.
Localisations : Inconnue.
[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 386562Rien
[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 3 Déc 2019 - 22:34
Wonder Woman s'adressa à lui et lui seul, profitant de son ouïe surdéveloppée.

S'il s'était douté que sa présence n'était pas anodine ? Évidemment.

Qu'on l'associe aussi naturellement à Luthor ne lui faisait pas plaisir, mais il devait bien admettre que ça tombait sous le sens. Qui mieux que lui pour déjouer les plans de son créateur ? Il était la créature de Frankenstein, conçue des mains de ce dernier, mais échappant à son contrôle.

Bien malgré lui, il était la personne la plus proche du génie du mal, et, à ce titre, la mieux placée pour contrecarrer ses projets. Il ne l'avait pas attendue pour s'en faire la réflexion - et sentir le poids de cette responsabilité.
Aussi vaniteux qu'il soit, Luthor n'aurait pas opté pour une telle approche s'il n'était pas certain d'avoir les moyens de ses ambitions. En l'espace d'un instant, il s'était mis à dos la Terre entière - ou du moins, tous ceux qui ne souscrivaient pas à ses idées ; il devait avoir l'intime conviction que même seul face au monde, il saurait triompher.

Il y avait des raisons de s'inquiéter.

Alors qu'il ruminait tout cela, les choses s'accélérèrent soudain.
Ils étaient pris d'assaut, par des visages connus : Solomon Grundy et... Cheetah.
Celle qui avait laissé Batman dans un état critique.
Celle qu'il avait été obligé de laisser partir la dernière fois.

Elle avait commis l'erreur de reparaître devant eux, devant lui, et il allait le lui faire regretter tout son être réclamait vengeance. Bien que flottant dans les airs, il parut clair que Conner prenait de l'élan pour fondre sur elle - lui rendre la monnaie de sa pièce, enfin ; mais c'était une occasion qui ne lui serait pas laissée, Hawkman leur intimant, à Fate et à lui, de rester en retrait.

Coupé dans son élan, il gronda de frustration - mais obtempéra néanmoins, se faisant violence pour ne pas laisser ses pulsions prendre le dessus. Autant qu'il puisse le vouloir, même si chaque fibre de son être l'exigeait, abattre la femme-fauve n'était pas le but de leur mission ; il devait garder cela à l'esprit, si difficile que ce soit.
Il ne le faisait pas tant par égard pour le héros ailé que pour l'équipe en elle-même - qui, encore neuve et fragile, se passerait sans doute bien de voir ses débuts de travail d'équipe menacés par des tensions inutiles.

Il n'aurait cependant pas à rester à l'écart bien longtemps, puisqu'une gigantesque main invisible se referma sur lui - et le jeta brutalement au sol. Pris de court, il fut incapable de faire quoi que ce soit pour ralentir sa chute et s'écrasa douloureusement sur le bitume.
Il lui fallut de longues secondes pour reprendre ses esprits, la douleur lui ayant coupé le souffle - ce qui était déjà assez rare pour être mentionné.

Il n'était pas invulnérable - mais ce n'en était pas loin ; toute chose capable de passer outre sa résistance naturelle méritait sans aucun doute une attention toute particulière. Car cela indiquait que son agresseur était doté soit d'une force suffisante pour le malmener malgré tout... Soit de pouvoirs le dispensant d'en tenir compte.
De la magie.
Évidemment.

Rejoignant les autres, Conner embrassa la scène du regard - et constata que rien n'allait.
Cheetah et Grundy avaient été maîtrisés par leurs adversaires respectifs...
Mais la voiture, mystérieusement élevée dans les airs, était à son tour en chute libre ; elle, et le magicien censé la garder. La véritable menace venait de faire son apparition - celle-là même qui avait su l'envoyer dans le décor si facilement.
Félix Faust.
Non content de s'en prendre à eux, voilà que celui-ci les avait piégés sous un dôme de foudre de sa confection - lequel se refermait peu à peu, électrifiant tout sur son passage.

Une décharge passant un peu trop près incita Conner à bondir de côté ; étant donné leur origine, même lui devait prendre garde à n'en recevoir aucune de plein fouet. En tout cas, pas s'il voulait revenir en vie de cette mission.

La situation se compliquait - et dès que l'ennemi donnait dans le mystique, il n'était plus bon à grand chose.
Ce qui ne voulait pas dire qu'il ne pouvait rien faire du tout.

Préparez-vous, ça va secouer. glissa-t-il dans l'oreillette, espérant simplement qu'elle ne soit pas trop abîmée pour porter le message.

Il joignit les mains au-dessus de sa tête - en fit un marteau qu'il abattit avec violence.
Et le sol explosa sous leurs pieds.

Des blocs de béton se mirent à voler en tous sens, plongeant toute la scène dans la confusion. Tout le monde s'en trouverait déstabilisé, le mage y compris - mais lui n'avait bénéficié d'aucun avertissement.
Au milieu de ceux projetés aléatoirement, une masse importante de gravats fusa directement vers lui - s'écrasa contre ses défenses pour les mettre à l'épreuve.
Aussi impressionnant soit-il, son bouclier de foudre n'était certainement pas conçu pour lui éviter de finir broyé sous une pluie de débris - et quand bien même ce serait le cas, il ne le protégerait pas de la perte de visibilité.
En somme, c'était une diversion qu'il ne pouvait pas se permettre d'ignorer - et dont il allait leur falloir profiter.

Ce que Conner fit le premier.

Protégez la voiture ! lança-t-il à l'exact moment où des faisceaux jaillissaient de ses yeux pour filer vers leur cible. Pas filer droit, cependant - puisque leur trajectoire changea sitôt après quitté ses orbites ; se détourna en une succession de virages chaotiques, trop rapides pour que qui que ce soit sinon lui arrive à les suivre du regard.

Sa barrière avait un défaut : elle était faite de plusieurs éclairs.
Autant que ceux-ci puissent serrer les rangs, il y aurait toujours des interstices.
Minimes, mais bien là.
Et pour sa vision microscopique, il aurait aussi bien pu s'agir de gouffres béants.

La télékinésie était un pouvoir délicat, même appliqué à quelque chose de tangible ; s'en servir pour diriger un rayon de lumière était d'autant plus ardu et requérait toute sa concentration - mais impossible n'est pas kryptonien.
Pour en faciliter le manipulation, il n'avait pas pu le tirer à pleine puissance, mais c'était suffisant ; suffisant pour frapper le sorcier à la poitrine et faire flancher sa concentration.
Pour créer une faille.

À eux d'en profiter.

récapitulatif des actions:
 


[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 4c69wZG
« with blood and rage of crimson red, ripped from a corpse so freshly dead
together with our hellish hate, we'll burn you all - that is your fate !
»
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Dr Fate
Dr Fate
Super-Héros
Inscription : 09/11/2017
Messages : 595
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Atom ; Superman.
Situation : Jeune Héros en formation. Vient d'accepter d'assumer le titre de "Docteur" Fate.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
JSA
Shadowpact
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 4 Déc 2019 - 9:39
Khalid Nassour grimace, sous le Heaume de Toth ; il blêmit, aussi.
Parce que ça se passe mal.


« P’tain. »

Parce que ça se passe très mal, en fait.
Très, très mal.


« Bordel de… p’tain ! »

Il semblait avoir solutionné la situation, cependant ; il pensait avoir bien mené sa barque, et proposé des bonnes choses pour régler les problèmes.
Mais non.
Non, non, non ; non.
Ça ne se passe pas comme ça. Ça ne se passe pas aussi bien.
Ça empire – et ça explose.


« FAIS CHIER ! »

Fate hurle et s’emporte ; car il tombe.
Littéralement.
Il n’arrive plus à voler – et la gravité le rappelle à lui ; il tombe.
Comme la voiture.
Comme la voiture et ses occupantes ; Rose et Batgirl. Ce qui est inacceptable. Ce qui ne peut se faire… ce qui ne doit pas arriver.


« ALLEZ ! »

Le Magicien tombe, ainsi ; mais il s’en fiche.
Il s’en fiche complètement.
Car il se concentre sur autre chose. Car il se concentre… sur elles.


« ALLEZ ! P’TAIN ! »

Ses bras sont tendus vers la voiture ; qui tombe aussi.
Mais il le refuse.
Mais il se force ; mais il force sa Magie.
Ce qui lui reste de Magie.

Il utilise tout. Il vide tout. Il plonge au cœur de lui-même… il pousse toutes ses limites ; pour elles.
Pour les sauver. Les filles.
Rose. Batgirl. Les Egyptiennes ; elles.
Il doit les sauver.
Il va les sauver !


« ALLEZ ! »

… et il les sauve.
Fate y arrive. Un éclair d’énergie parvient à s’échapper de lui – et à entourer la voiture volante ; au moins un peu.
Pour l’accompagner au sol.
Pour éviter le pire – pour elles, en tout cas.


« … ha. »

Khalid soupire, en voyant les événements ; de soulagement.
Il les a sauvées.
… mais lui tombe encore. Lui chute. Lui va s’écraser. Lui n’a plus d’énergie pour se sauver.
Lui va…

Etre sauvé par Hawkman.


« Hey ! »

Une expression de surprise s’échappe du casque, alors que le guerrier ailé le rejoint ; vient à lui. Vient le bloquer, et l’amener au sol.

« Mer… merci ! »

Un immense sourire glisse sur le visage de Khalid, dès qu’il pose les pieds à terre.

« C’est… merci. »

Il se penche en avant ; troublé.
Il prend conscience.
Il prend conscience de ce qui est arrivé – de ce qui a failli lui arriver.


« Je… wah. »

Mourir ; il a failli mourir.
Ça le choque. Ça le crispe.
Mais surtout…
Ça l’énerve.


« P’tain. »

Il se redresse, et se tourne vers Hawkman qui lui demande d’arrêter l’attaque ; mais Khalid n’a plus de pouvoir, il n’en sent plus.
Il hoche malgré tout la tête.


« O… okay. »

Il serre les poings ; il sent son cœur accélérer.
Il voit, surtout.
Il voit la barrière qui s’impose autour d’eux. Il voit le dôme qui bloque la fuite de la voiture et des filles. Il voit le danger qui s’annonce. Il voit que Aquaman a pu vaincre Cheetah et que Hawkman a pu défaire Solomon Grundy – mais il voit le vrai problème.
Le responsable.


« P’tain. »

Faust ; Felix Faust.
Celui qui bloque ses pouvoirs. Celui qui s’en est pris à eux ; celui qui les met en danger.
Celui qui a fait tomber la Justice League, aussi.
Ce Sorcier. Ce foutu Sorcier. Cette insulte à l’Humanité et à la Magie.
Felix. Faust.
P’tain de Felix Faust.


« RAH ! »

Fate hurle ; sans prévenir.
Il se concentre.
Il mobilise ses forces – il plonge encore en lui-même. Il cherche son pouvoir. Il repousse ses limites.
Encore.

[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 Tenor
Et ça fonctionne.
Khalid Nassour est au bord de l’épuisement… mais ça fonctionne.
Le verrou instauré par Felix Faust est débloqué.


« ALLEZ ! »

Le pouvoir revient ; la puissance aussi.
Mais la colère demeure.
La colère face aux attaques, aux mises en danger. Aux coups portés. Aux agressions.
Pour ce qu’ils ont fait à Batman, aussi ; à la Justice League. A ce pays. Au monde.
La colère est immense – et Khalid n’a aucune envie de la refouler.


« ALLEZ !!! »

Il hurle encore… et se projette dans les airs ; avant de se lâcher.
Avant de lâcher sa puissance. Contre le dôme.

[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 Tenor
Un terrible et puissant rayon d’énergie mystique s’échappe de lui.
Et vient directement toucher la structure ; qui explose.

Le dôme créé par Felix Faust explose.
Parce que Khalid est là.
Parce qu’il utilise toute sa puissance – et sa colère.


« FAUST ! »

Il se tourne, alors.
Il se tourne vers Felix Faust, qui est déjà la cible de ses alliés – mais ça n’est pas suffisant ; il le sait, il le sent.
Et Khalid en a assez.


« VIENS ME DEFIER, PETIT SORCIER ! »

Fate s’entoure de puissance ; il ne se contrôle plus.
Il ne veut plus.

[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 Giphy
Il brûle d’énergie magique ; et défie directement Felix Faust.
Pour l’anéantir, clairement.
… mais, aussi, pour permettre à l’équipe de s’enfuir !


(HJ/ Résumé rapide :
- Fate chute comme les autres et commence à s’énerver ;
- Fate s’acharne, refuse que les filles meurent, et parvient à les aiguiller vers le sol ;
- Fate tombe, chute, craint le pire, mais Hawkman le sauve ;
- Fate le remercie, prend conscience des événements, découvre Felix Faust ;
- Fate s’énerve ;
- Fate est au bord de l’épuisement mais débloque ses pouvoirs ;
- Fate tire un terrible rayon sur le dôme, qui explose ;
- Fate est fou de colère et d’indignation, et défie Felix. Autant pour l’anéantir que pour permettre aux autres de s’enfuir. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Rose Wilson
Rose Wilson
Super-Vilains
Inscription : 18/10/2017
Messages : 443
Localisations : A préciser
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 4 Déc 2019 - 12:04
« Pas de magie, ok, je ne sais pas si Fate à d’autres armes. »

Je tends un des fourreaux coincé entre le siège et le frein à main, avant de les prédisposer en prévision de ma connerie

« Tu peux lui refiler cette arme et le raisonner ? Par contre j’y tiens comme à la prunelle de mes yeux, alors si c’était possible de ne pas la perdre… Mais dépêche-toi et ferme bien la porte, je me sauve. D’ailleurs je vais devoir jeter une partie de mon arsenal t’as besoin de quelque chose...»

Fate semble complètement péter un câble en faisant l’inverse de ce qui est demandé.

«PAS DE MAGIE LE MONSIEUR A DIT, TIENS JE TE LAISSE MES FLINGUES » Je décroche ma ceinture pour balancer en dehors de la voiture mes armes à feu et mes grenades.
Je m'adresse à Fate mais dans la précipitation je ne suis pas sûre d'être comprise.

D’ ailleurs le lance-grenade se fait bazarder au passage.

Je me tourne vers les passagers :

« Vous avez cinq secondes pour jeter toutes vos armes à feu et grenades hors de ce véhicule, les munitions risquent d’exploser. »

Le véhicule continue de reculer lentement pour s’éloigner de la cage. Et je me tourne vers mes passagères.

« Mesdames, la compagnie vous demande de soulever vos pieds pour ne pas toucher le sol, de vous éloigner des portes et de bien garder la bouche fermée et votre langue à l’abri afin que vous ne vous mordiez pas. »

Je tends une seringue avec une pointe aussi solide qu’un stylet aux filles.

« Tenez c’est de l’adrénaline pure, juste au cas où ….., moi j’ai l’armure pour me protéger mais je dois garder les pieds sur les pédales. »

Je serre les dents, alors que je commence à faire crisser la gomme et rugir le moteur. Pas de voiture volante où de tapis volant, juste l’odeur de la gomme et le bruit d’un moteur qui hurle. Je me sens déjà mieux. Je relâche d’un seul coup le frein et la voiture bondit comme une fusée contre le mur d’éclair.

Je me remémore mes leçons. Les canons à foudre ce n’est pas fréquent mais pour un véhicule militaire, maintenant c’est une chose à prévoir. Et normalement si la structure est intacte, la cage de Faraday doit protéger contre n’importe quelle intensité de courant.
Le blindage doit même permettre de passer sans soucis ….
Nan, sur le papier, c’est bon ..

C’est bon….

C’est bon…

C’est bon..

C’est bon.

Oh putain



HJ

-Je demande à Fate de se calmer
-Je demande à Babs de calmer Fate en lui confiant une arme (ma lame en Inertron, de peur que mon autre arme ne fasse une mauvaise interaction avec le casque de Fate.)
-Je jette mes explosifs et armes à feu
-Je demande aux égyptienne de se tenir éloignés des portières et de lever les pieds.
-Je leur confie une dose d’adrénaline.
-Je fonce dans le mur d’éclair en pariant sur la cage de Faraday que forme la voiture et le blindage du véhicule qui renforce l’isolation moteur/habitacle. Avec les pneus anti-crevaisons, normalement, ça passe … enfin ……



[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 B13004630b70e3c7fcc1531e02e3fe0b
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Curry
Arthur Curry
Super-Héros
Inscription : 04/10/2019
Messages : 197
DC : Sideways & Resurrection Man
Localisations : Amnesty Bay
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 4 Déc 2019 - 15:39
Se remettre une épaule déboitée n'est jamais chose agréable. En temps normal, la luxation suit un lent processus de guérison, qui permet aux os, aux muscles et aux tendons de se remettre en place de la meilleure des manières. Mais ce soir, en sang sur un toit de Gotham, Arthur Curry n'a pas ce temps précieux qui lui manque. Les Egyptiennes ne sont pas encore en sécurité.
Son équipe est encore en danger.
Alors il emploie la manière forte. Sans la moindre hésitation.
Il réemboite son épaule manuellement, comptant sur sa régénération hors du commun pour pallier ses faiblesses éventuelles. Ce n'est pas la première fois. Ce qui l'amène à serrer fort les dents, pour cacher sa douleur à Diana et aux autres, près de lui.

CRAC

- Arrrgh !

Un éclair de douleur parcourt son dos.
Puis, plus rien. Enfin... plus rien de lié à ça. Les multiples marques de griffes et de crocs sur son corps en théorie si résistant ne laissent aucun doute sur son état physique. Cheetah n'y va clairement pas de main morte, et sans Fate et Diana, nul doute que le combat aurait été bien plus sanglant. Dieu bénisse les équipes de héros !
Ca lui avait clairement manqué.
Le frisson du combat. Le travail en groupe. Ses amis. Ces nouvelles personnes à découvrir. Après tout, il s'en est passé des choses, en six mois.

De nouveau opérationnel, bien qu'affaibli, Arthur jette un regard à la Cheetah, inconsciente.
Elle n'est pas vaincue, brisée comme a pu l'être le Batman.
La revanche n'est pas totale. Pas complète.
Le regret est là.
Mais la voir battue reste diablement satisfaisant quand même.
Ce qui arrache un sourire à Arthur, malgré la situation.

- Mieux. Ca va mieux, Diana.

Petit mouvement d'épaule pour être sûr que tout a été correctement remis en place. Pas de craquement douloureux, de nerf coincé ou de blocage. Très bien. L'humidité du toit a dû jouer en la faveur d'un soin rapide et efficace.
Maintenant, il est temps de repartir. Pour trouver la menace qui empêche le jeune Fate d'accomplir sa mission. Un magicien aussi puissant que le Heaume de Toht, voire plus (chose étonnante) doit se trouver dans les parages, à l'abri derrière quelque artifice malveillant.
Trident de nouveau en main, Aquaman hoche la tête et part à la suite de l'Amazone.

- Bien Princesse.

Qui pouvait bien se cacher ici ? Les sorciers sont des êtres orgueilleux, rarement disposés à s'agenouiller pour accomplir les méfaits d'autrui.
Un splendide jet de bouclier vient donner la réponse: Felix Faust. Cette fouine sans foi ni loi, dont le seul but est la puissance ! Puissance qu'il sait d'ailleurs mortellement manier, comme il l'atteste une nouvelle fois en créant d'immenses décharges électriques pour contenir l'entièreté de la Justice League Dark. Trop affaibli pour s'occuper seul de lui, Arthur se contente d'abord de rester en retrait, occupant l'attention de l'arcaniste avec son trident.
Ce qui laisse le champ libre aux autres héros. Carter. Conner. Et puis Fate. Trois poids lourds chacun dans leur domaine, regroupés pour abattre le bouclier d'éclairs et le maléfique ancien qui se cache derrière. La palme revient toutefois à Fate, qui déchaîne sa puissance magique, au grand étonnement de l'Atlante.
Qui ne peut s'empêcher de le faire remarquer dans le comlink.

- Je t'aurais pensé moins colérique que Carter, petit. Comme quoi, les idées qu'on se fait des fois.

Puis, maintenant qu'il n'est plus seul à faire face, Arthur s'avance plus frontalement vers Faust et... ne frappe pas. Il tente autre chose. Quelque chose de plus intelligent. Levant son trident bien haut vers le ciel, il commence à drainer la foudre magique protectrice, de manière à affaiblir la cage électrique et permettre à ses alliés, moins en mauvais état que lui, de pénétrer les défenses du sorcier.
Agressifs, pernicieux, les éclairs faustiens ont la fâcheuse manie de s'enfuir, en passant par Arthur. Qui serre les dents, qui encaisse, et qui accentue encore ce drain, au point de devenir presque aussi brillant que la lumière d'un phare.

(Résumé rapide:
- Arthur se réemboite le bras, manoeuvre temporaire de soin.
- Il se satisfait de voir Cheetah hors d'état de nuire.
- Il accompagne Wonder Woman à la recherche du Sorcier, qui s'avère être Faust.
- Il l'occupe pour détourner son attention.
- Lorsque tout ses alliés arrivent, Arthur commence à drainer la foudre magique avec son trident.)


Présentation - Fiche RP - Demandes RP - PNJs - Contact
[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 2ynk
"I know the oceans better than anyone, but they’re still full of secrets."
"Even to me."
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6707-l-antre-de-mother-shark-arthur-curr http://dc-earth.fra.co/t6706-arthur-curry-the-aquaman
Barbara Gordon/Batgirl
Barbara Gordon/Batgirl
Super-Héros
Inscription : 21/03/2019
Messages : 287
DC : Catwoman / Hawkgirl / Mera
Localisations : tour de l'horloge
Batfamily
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 9 Déc 2019 - 10:55
BARBARA&
JL DARK

SAUVETAGE ANTIQUE
Okay, là on a clairement un problème... Les mains posées sur le tableau de bord de la voiture, mon corps tout entier se crispe alors que la voiture continue de tomber, encore et encore. Les yeux à moitié fermés, j'essaye de ne pas trop regarder le sol qui se rapproche à vive allure mais c'est plus fort que moi. Je serre les dents, je me pince les lèvres... Sérieux, je viens de retrouver mes jambes et là, dans quelques minutes, je vais me retrouver paralysée, encore, voir carrément pire. Ça m'apprendra à ne pas tenir mes promesses tiens. Le karma Barbara, le karma... Mais alors que je pense l'impact imminent, quelque chose vient ralentir la chute de la voiture, jusqu'à la stopper, complètement. J'ouvre un oeil, puis le second et après avoir jeté un rapide coup d'oeil aux autres habitantes de la voiture, je lâche un soupire, soulagée qu'on ait pas fini la tête dans les airbags. Je regard tout autour de nous pour tenter de voir ce qu'il se passe mais de là où je suis, je n'arrive pas à voir correctement. Je lâche un juron et colle, presque, mon visage contre la vitre de la voiture pour tenter de voir ce qu'il se passe. J'aperçois Fate qui semble être complètement épuisé, mais ce n'est pas tout. Un peu plus loin, un mec vient de faire son apparition et il n'a pas l'air super content. Je fronce les sourcils, je plisse les yeux pour tenter de voir de qui il s'agit mais de là où je suis, c'est compliqué. Par contre, la paroi "magique" qui nous empêche de partir et qui se rapproche de nous plutôt vite, je la vois parfaitement bien, elle, et franchement, ça n'annonce rien de bon cette histoire. A l'arrière, les deux déesses commencent à s'exciter et à balancer des mots dans une langue que même moi je ne comprend pas. Je ne comprend pas tout ce qu'il se passe et lorsque Rose se tourne vers moi en me tendant son arme et en me disant qu'il faut que je sorte de là pour aller tenter de raisonner Fate, je la fixe quelques secondes, les yeux grand écarquillés. "Euh..." Mais pas le temps d'hésiter plus longtemps. Dehors, Fate vient littéralement de faire exploser le dôme avec sa magie et d'après ce que je peux voir, il a l'air assez remonter contre l'invité surprise. Rose a raison, il faut que quelqu'un aille le calmer si on veut éviter qu'il ne fasse tout sauter par ici. Alors, sans attendre, la lame dans la main, je quitte la voiture et fonce vers Fate. "Fate !!! Regarde moi !" Une chose est sûre, il n'a pas l'air très content et très enclin à se calmer, alors va vite falloir que je trouve une solution pour que la pression retombe. Je m'arrête à une bonne distance de lui, par simple mesure de sécurité et la lame dans la main, je tente de capter son attention. "Il faut que tu te calmes et que tu restes concentré ! Laisse moi t'aider !"
Pando



H.J:

- Une fois la voiture stoppée dans sa chute et le dôme détruit, Rose demande à Barbara d'aller calmer Fate.
- Après une seconde d'hésitation, Batgirl sort de la voiture, la lame de Rose à la main.
- Elle s'approche de Fate et tente d'attirer son attention quelques secondes, pour le calmer.
- Barbara lui propose son aide pour l'aider à mettre une raclée à Felix.


[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 Tumblr10
Revenir en haut Aller en bas
Diana Prince/Wonder Woman
Diana Prince/Wonder Woman
Super-Héros
Inscription : 25/09/2017
Messages : 540
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz ; Koriand'r ; Poison Ivy
Situation : Actuellement recherchée par le gouvernement américain pour avoir continuer les activités de la JL après que le Président ait dissout cette dernière. Dirige la JL Secrète
Localisations : Ambassade de Themyscira, Gateway.
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 11 Déc 2019 - 17:41
Pas de magie ! Pas de magie !

Les cris de mise en garde continuaient à l’arrière de la voiture brillamment menée par une Rose Wilson toujours aussi dégourdie. Cris malheureusement ignorés par une grande partie de l’équipe, au grand dam de l’égyptienne qui en était à l’origine. Car si elle ne parlait que sa langue morte depuis des siècles, elle n’était pas née de la dernière pluie – loin de là – et elle voyait bien que les accents paniqués de sa voix ne suffisaient pas. Elle voyait la cage d’éclairs de l’autre côté des vitres de la voiture, et elle voyait l’énergie mystique immense lâchée par le jeune Fate. Sa frustration ne s’en trouva qu’augmentée parce qu’elle savait qu’il aurait dû la comprendre. Elle se tourna vers son amie, complètement dépassée et dépitée. Cette dernière s’agrippa aux fauteuils avant pour se redresser à son tour, sauf qu’elle ne se mit pas à hurler de terreur. Non, quand elle ouvrit la bouche ce fut pour laisser sortir quelques mots dans un anglais maladroit et bancal, mais dont l’effet ne fut pas amoindri pour autant.

« Magie….dangereuse… Mort. Mort. Mort. »

Mais il était trop tard.
Trop tard pour eux. Trop tard pour Faust qui, gonflé par cet égo surdimensionné qui le caractérisait toujours, avait figé les débris provoqués par l’attaque brute de Conner dans les airs afin d’éviter qu’ils ne lui bloquent la vue. Trop tard pour Faust qui pensa devoir diriger toute son attention sur Khalid et Arthur et qui ne vit pas, ne sentit pas, que la réelle menace grandissait dans son dos.

Tout se passa vite. Trop vite. Fate étincelait de mysticisme et de puissance, le trident d’Aquaman vibrait sous les charges d’électricité intenses qu’il assimilait mais toujours tenu fermement par la poigne de fer de son propriétaire. Batgirl levait sa lame vers Fate en espérant se faire entendre. Carter était au sol, ses ailes déployées tandis qu’il s’apprêtait à s’élancer. Rose ne sut jamais si son plan aurait marché, parce qu’au moment où elle pressait l’accélérateur, les éclairs de Faust disparaissaient, mis à mal par l’attaque de Fate.

Et par autre chose.

Il était trop tard, oui. Une seconde, ils étaient tous dans la rue, préoccupés par leur mission et leurs objectifs. La seconde d’après, ils étaient plongés dans le noir. Un noir intense et épais… surnaturel. Plus de bâtiments, de véhicules, plus rien. S’il y avait un sol, il était lui aussi avalé par toute cette obscurité. Même le moteur de la voiture de Rose s’était éteint. Ils étaient… nulle part.

La même voix qui avait guidé Diana pour la découverte de Felix Faust s’insinua dans son esprit et y abandonna un murmure qui lui glaça les sangs et qu’elle répéta à voix haute – que tous purent entendre dans leurs oreillettes.

« Il est trop tard… »

Felix Faust et Fate luisaient comme des phares en pleine nuit de tempête. Ce changement de décor abrupt ne venait pas du premier mage, c’était évident, car au lieu de ses airs supérieurs habituels, Felix Faust affichait un air confus et un brin effrayé. Dépourvu d’oreillette, il le sentit lui aussi très clairement. Il était trop tard. Encore plus pour lui que pour les autres.

Quelqu’un – non, quelque chose l’agrippa par derrière. De longs bras blanchâtres aux mains décharnées et aux longs doigts osseux s’enroulèrent autour de son torse. Les ongles d’un blanc laiteux opaques s’enfoncèrent dans sa chair et lui arrachèrent un hurlement de douleur. Hurlement qui fut ponctué d’un léger éclat de rire étrangement déformé, comme si on avait appris à un animal sauvage à rire. Ca n’était pas naturel, et encore moins humain, et c’était bien menaçant que ça n’était amusant. Un éclat de rire qui annonça l’arrivée d’un visage tout aussi terrible qui sembla émerger des ombres, juste derrière Faust. Un visage blanc, couvert d’écailles et de crevasses et traversé par un large sourire monstrueux.

« Mort, » souffla la deuxième égyptienne à l’arrière de la voiture maintenant à l’arrêt. Elle s’empara de la main de son amie et la serra avec force avant de se lancer dans une prière à Horus à voix basse.

« Mort, » répéta son amie.

« J’ai longtemps attendu votre invitation, » ricana le monstre qui ne semblait pas perturbé le moins du monde par les hurlements terribles de Faust.

Son visage se rapprocha de la nuque de ce dernier et il révéla ainsi le reste de son corps. Aussi allongé et déformé que son visage et ses bras, il était de la même couleur blanchâtre et paraissait être nu à l’exception d’un pantalon en haillon aussi noir que l’obscurité autour d’eux. Comme son rire, il semblait grossièrement assemblé, comme si quelqu’un avait essayé de reproduire un être humain dans la hâte sans en avoir jamais vu un. Il n’avait ni yeux ni nez, juste cet immense sourire qui occupait ce qui aurait dû être son front. Pas vraiment d’ongles, ni de cheveux, rien qui aurait pu l’assimiler à l’espèce humaine. Et malgré tout cela, le plus terrifiant chez ce nouveau venu restait le fait qu’il était… à l’envers. Pas de gravité pour lui, non. Il semblait marcher sur un plafond que l’équipe ne pouvait pas voir – juste deviner.

Il aurait pu avoir un air grotesque, marrant même, mais tout en lui provoquait la peur. Une peur ancestrale, terrible et prenante. Une peur comme on ressent peu dans une vie. Une peur mystique.

[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 Tumblr10


« Il est temps de payer votre dû, » rajouta l’homme – la créature.

Son sourire s’élargit comme le fait une bête aux appétits sanglants avant de fondre sur sa proie. Sa prise se resserra autour de Faust et il tourna la tête vers ce dernier avant de le mordre profondément entre le cou et l’épaule. Le sorcier se figea de douleur alors que son sang ruisselait entre les crocs de la créature, le long de ses bras, avant de tomber sur ce sol qu’ils ne voyaient pas dans un clic clac humide. La créature le souleva sans le lâcher, raffermit sa morsure avec un bruit de succion avant de le jeter sur le côté.

Le corps de Faust s'écrasa à plusieurs mètres d’eux (combien exactement ? Il était impossible de le dire dans cet étrange décor), immobile. La lumière qu’il avait semblé dégagé plus tôt avait disparu.

La créature se tourna vers eux avec son grand sourire dégoulinant de sang. Si elle n’avait pas d’yeux, il semblait évident que son attention était rivée sur Fate, qui dégageait une lumière presque aveuglante.

« Votre dû il faut payer, oui, » ricana la créature – chantonna, même. « Payer, payer, oui ! Oui ! A l’homme à l’envers ! »

Il fit un pas vers Fate.

C’est à ce moment-là que Diana parvint à se sortir de la terreur qui semblait l’avoir figée sur place – les avoir tous figés. Elle se braqua et se plaça devant Fate, les poings serrés.

« N’y pense même pas, créature, » grogna-t-elle, les mâchoires crispées.

Elle baissa les yeux pour sortir son épée de son fourreau et c’est à ce moment-là qu’elle se rendit compte que ses bracelets de métal, son Lasso et même son épée brillaient aussi. En relevant les yeux vers le reste de l’équipe, elle vit que Carter dégageait lui aussi une certaine luminosité. Le trident d’Arthur étincelait dans l’ombre également. Rose, Barbara et Conner étaient ceux qui brillaient le moins, mais même chez eux il y avait une sorte de reflet lumineux léger qui n’aurait pas dû être là.

Elle ne comprenait pas ce qu’il se passait, mais elle savait que ce n’était pas le moment de se poser des questions, loin de là. Elle faisait confiance à ses sens, et à la peur glaciale qu’elle avait ressentie surtout. Elle faisait confiance à ce qu’elle avait vu et à l’attaque terrible que Faust venait de subir.

Elle avait promis à Khalid qu’elle le protègerait coûte que coûte. Il était temps de faire honneur à sa promesse.

« Tu seras le dessert, Fille de Zeus, » répliqua la créature en avançant toujours avec détermination. A chaque mot, un peu plus de sang s’écoulait de sa bouche si étrangement placée. « Ton heure n’est pas encore venue. Je viens pour le Heaume et son porteur. »

Diana secoua la tête, toujours debout devant Fate. Son regard passa d’un membre de l’équipe à l’autre avant de se braquer de nouveau sur la créature.

« Vous savez ce qu’il vous reste à faire, » souffla-t-elle en dégainant son épée.

Il était trop tard, lui avait dit la voix.
Pas tant que Diana respirait, non.
Jamais.

Elle avait promis.

[Bonjour à tous ! Il est temps de vous déchaîner !! Wink
Il s'agit de l'avant-dernier tour de la mission. Courage !

Vous avez jusqu'au mercredi 18 décembre pour répondre.

- Les égyptiennes continuent de les mettre en garde. L'une d'entre elle baragouine quelques mots en anglais.
- Les attaques de Conner et Fate sont victorieuses - mais ne mènent à aucune victoire malheureusement car quelque d'étrange se produit soudainement.
- Le décor urbain disparaît pour laisser place à un vide sans fin et sombre qui ne les laisse voir rien d'autre que les autres membres de l'équipe. Le moteur de la voiture se coupe. C'est silencieux.
- Jusqu'à ce que Faust se mette à hurler de douleur, attaqué par derrière par une chose pas vraiment humaine et qui provoque une peur réelle chez l'équipe.
- Elle mord Faust et se débarrasse de lui avant de réclamer un "dû" puis se dirige vers Fate qu'elle semble déterminé à attaquer.
- Diana prend sa défense puis suggère au reste de l'équipe de la rejoindre.]
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Arthur Curry
Arthur Curry
Super-Héros
Inscription : 04/10/2019
Messages : 197
DC : Sideways & Resurrection Man
Localisations : Amnesty Bay
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 12 Déc 2019 - 4:29
Aquaman a mené les armées d'Atlantis à de nombreuses reprises, en première ligne.
Il a combattu des hommes et des dieux, est mort et est revenu par deux fois.
Les sombres abysses composent son terrain de jeu, et les monstres qui y vivent rien de plus que des poussières sur son chemin.
Son leadership et son sang-froid sont autant reconnus par les parangons de justice que par les figures maléfiques, et si on le sous-estime, cela ne dure jamais longtemps. Cheetah pourra en témoigner, lorsqu'elle se réveillera enchaînée, vaincue, humiliée. Une bien dure chute pour celle qui se vantait il y a encore peu de temps de sa victoire contre la chauve-souris.
Et pourtant, malgré les ténèbres auxquelles il pense être habitué, malgré cette vie qui l'a endurci, Arthur Curry n'est pas prêt.
Et il ne le sera jamais.
Une peur intime s'empare de lui.

Presque personne n'avait écouté les mises en garde des deux sages égyptiennes, conscientes de la menace qui se profilait. Et alors que Faust résiste, déterminé, aux multiples agressions et à l'étau héroïque qui se referme sur lui, l'obscurité s'abat. Purement et simplement. Un noir si profond, si primal, si absolu que même les sens pourtant exceptionnels d'Arthur s'y perdent. Pis, leur acuité les amènent même à être bien plus troublés encore, comme si ce vertige quasi-métaphysique s'emparait également d'eux.
Il est trop tard.
Quatre petits mots, assez anodins pris les uns séparés des autres.
Ils se prononcent régulièrement, au cours d'une vie. Lorsque l'on doit finir un travail pour le lendemain, et que les minutes puis les heures s'égrènent inéluctablement. Et pourtant, on continue.
Lorsque qu'on arrive devant un magasin, parce qu'il nous manque de la farine et du lait pour préparer un gâteau, et que les rideaux métalliques en barrent l'accès. Tant pis, dans ces cas, on rentre chez soi et on se débrouille pour cuisiner autre chose.
Ici, le sens est tout autre.
Personne ne peut continuer en faisant fi du moment.
Personne ne peut rentrer chez soi en haussant les épaules.
Tous sont prisonniers, avec une épée de Damoclès au dessus de la tête.
Car des ténèbres primordiales émerge l'Homme à l'Envers, et sa faim dévorante. Une faim que Faust n'a même pas commencé à combler, avant d'être jeté comme une marionnette désarticulée. Une faim qui se tourne désormais vers le jeune Fate. Khalid Nassour. Qui luit comme un phare mystique au milieu de la nuit. Et qui cette fois n'a pas guidé le bon navire.

Gelé d'effroi par la grotesque et pâle vision, Arthur ne peut avoir qu'une seule chose en tête; presque en même temps que Diana, il initie un mouvement, lent mais régulier, pour se poster près d'elle. Devant la cible des appétits affolants de l'Horreur qui leur fait face.

Mort. Mort. Mort.
Arthur est mort.
Mort. Mort. Mort.
Il ne veut pas mourir.
Mort. Mort. Mort.
Mais il accueillera cette vieille amie avec joie s'il est la seule victime.

Alors c'est le moment. Dents serrés, muscles durs comme de l'acier, il assure sa prise sur le trident... avant de le planter au sol derrière lui. Pas de foutue magie pour combattre cette chose. Si elle s'en nourrit, pas question de lui donner plus de forces. Ce combat, ce sera du tout mano-a-mano pour Aquaman.

- Il n'est pas trop tard.

Bien qu'à la limite du grommellement coléreux, le silence environnant rend cette petite phrase d'autant plus audible. Arthur n'avait pas eu aussi peur depuis longtemps. Depuis... oui. Depuis la perte de ses enfants. Junior d'abord, puis Koryak. Et ce simple souvenir charrie tellement de choses au fond de lui qu'il y trouve la force de parler. D'être courageux.

Non.
Il n'est pas trop tard.
Et il ne sera jamais trop tard. Pas tant que s'élèveront des équipes comme la sienne.
Cheetah ne les vaincra pas.
Faust ne les vaincra pas.
Luthor ne les vaincra pas.
Cette face aussi pâle que le ventre d'un poisson mort ?
Non plus.
Cette détermination s'échappe par vagues rapides et successives de son esprit, se répandant autour de lui, motivant, galvanisant ceux qui y sont sensibles.

Arthur serre ensuite les poings, les dents, arrache le peu d'armure qui lui reste, et charge, jetant au visage déformé de l'abomination les lambeaux écailleux. A défaut de l'aveugler, sa perception étant basée sur autre chose que des globes oculaires, au moins cela empêchera une première morsure.
Pas de style élaboré et de belles figures.
Face à la puissance, rétorquer par la puissance, à défaut de mieux. C'est parti la mocheté ! Tu vas déguster sévère.
Alors Aquaman y va brutal, balançant frappe après frappe, lourdes à même de faire se fissurer la rue en contrebas... ou en tous cas, celle qui existait avant l'arrivée des ténèbres.
Si et seulement si il parvient à toucher la créature...

(Résumé rapide:
- Arthur est d'abord paralysé par la peur.
- Il se reprend, dans un mélange de colère et d'héroïsme.
- Il envoie des ondes psychiques déterminées autour de lui.
- Et enfin, il lance l'assaut à mains nues, sans magie, en s'arrangeant pour faire échouer la première morsure de l'Homme à l'Envers.)


Présentation - Fiche RP - Demandes RP - PNJs - Contact
[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 2ynk
"I know the oceans better than anyone, but they’re still full of secrets."
"Even to me."
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6707-l-antre-de-mother-shark-arthur-curr http://dc-earth.fra.co/t6706-arthur-curry-the-aquaman
Dr Fate
Dr Fate
Super-Héros
Inscription : 09/11/2017
Messages : 595
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Atom ; Superman.
Situation : Jeune Héros en formation. Vient d'accepter d'assumer le titre de "Docteur" Fate.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
JSA
Shadowpact
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 12 Déc 2019 - 10:04
Fate est entouré d’une puissante énergie dorée ; qui irradie de force mystique.
Il impressionne.
Il subjugue, même, par sa présence et ses capacités.
Mais…


« J… je… »

Mais il tremble.
Alors qu’il semblait régner sur la situation ; alors qu’il avait l’impression d’être au-dessus de tout. Capable de tout.
Il avait cette impression. Il avait cette sensation – cet espoir.

De tout régler.
De tout solutionner ; de sauver tout le monde. Son équipe, avant tout. Ces formidables Héros et Héroïnes qui l’accompagnent – qui l’aident. Qui l’inspirent.
Wonder Woman, leur meneuse ; leur inspiration. La flamme de la Justice et de la Vérité, pour laquelle elle se bat ardemment.
Aquaman, le roi déchu. Qui refuse tout abandon, qui correspond à la définition même de la détermination et de la combativité.
Superboy, celui qui fait d’une origine en forme d’erreur génétique un don pour le Futur. La confirmation que les lendemains seront meilleurs, car il sera là.
Hawkman, le guerrier éternel. Qui n’accepte ni défaite, ni reculade ; qui est le principe même de la force, et du courage.
Ravager et Batgirl, enfin. Les deux quasiment sans pouvoir – mais qui se battent ; qui s’acharnent. Qui tentent et réussissent l’impossible, car elles refusent le principe d’échouer. Et de laisser les autres dans la difficulté.

Il voulait agir pour eux ; il veut agir pour eux.
Il veut tout régler, tout sauver.
… mais il est figé, là.


« M… mais… »

Khalid Nassour frissonne ; il tremble.
Il… a peur.
Car il voit. Car il a vu, et il voit, surtout.
La chose. La bête.
Le monstre.

Le jeune Magicien s’apprêtait à combattre Félix Faust quand Batgirl est venu l’arrêter – quand la jeune femme a suivi le plan de Ravager, afin de le calmer.
Ça a réussi.
Fate a baissé un peu de ton et de niveau de fureur… et quelques secondes ont pu passer, alors. Quelques secondes nécessaires pour que… le monstre arrive.


« P’tain. »

Cela… n’a pas de nom.
Cela ne peut pas avoir de nom ; cela ne peut exister, non plus.
Mais… mais ça existe.
La bête. La créature. Le monstre.
Le cauchemar.
Qui vient de s’en prendre violemment à Félix Faust… et qui veut s’en prendre à lui, maintenant.

A lui.
Après tout ce qu’il s’est passé ; tout ce qu’il vient de se passer.
La chose veut s’en prendre à lui.
Alors que Khalid voulait tout gérer, tout sauver. Alors qu’il voulait tout gérer ; il devient le problème. Il devient la cible.
Il devient la proie.


« M… mais… non ! »

Le jeune homme sort légèrement de sa léthargie, cependant ; quand il voit.
Quand il le voit agir.
Aquaman.
Qui, malgré les douleurs et les blessures… se lance. Il se lance au combat.
Il bondit. Il attaque.
Il agit – il protège Khalid.
Face au monstre ; face au cauchemar. Il le protège. Au prix de sa vie ; au prix de toutes les raisons du monde.

Aquaman le protège ; comme les autres veulent le faire.
Comme les autres vont le faire.
… parce que c’est ce qu’ils sont ; une équipe.
Leur équipe. Son équipe.


« Attendez ! »

Qui ne l’abandonne pas, même face à un cauchemar.
Et qu’il n’abandonne pas non plus.


« Protégez-vous ! »

Bien qu’il ait peur. Bien qu’il soit rongé par la terreur. Bien qu’il ait juste envie de s’enfuir.
Il n’abandonne pas ; il ne les abandonne pas.
Jamais.


« Tu viens pour le Heaume et l’porteur, face de cul ? Viens y goûter ! »

Khalid Nassour est terrorisé, oui ; mais.
Mais il porte le Heaume de Toth. Mais il est Fate.
Mais il est membre de la Justice League.
Il n’abandonne pas. Il agit.

Le Magicien mobilise son énergie ; et il attaque.
Littéralement.

[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 SelfishMerryFantail-size_restricted
Et l’autre… l’autre s’en prend plein la tête, clairement !

Khalid créé une boule de puissance, qu’il envoie directement sur l’ennemi.
Le cauchemar est surpris par une telle attaque, lui qui pensait pouvoir fondre aisément sur sa proie ; c’est un tort. Fate se défend, et utilise cette attaque d’énergie pour distraire l’ennemi – puis le propulse dans un vortex d’énergie, formé dans sa poitrine.
L’adversaire se retrouve un peu plus loin, entouré d’autres Fates ; des doubles, créés par Magie, qui attaquent de concert – et l’empêchent de savoir vers qui se défendre.
Le monstre est soûlé d’attaques et de coups, puis renvoyé directement dans un autre vortex ; pour le faire s’échouer au sol, après nombre de sorts agressifs.


« RAH ! »

Khalid s’élève alors au-dessus du sol, auréolé d’un Ka de puissance ; fort, très fort.
Et proche, très proche de ce statut de Docteur Fate qu’il espère tant.
Même si, là, il se tourne surtout vers ses alliés pour… demander autre chose.


« FUYEZ ! CASSEZ-VOUS ! »

Le salut est dans la fuite, ici et maintenant.
Clairement !


(HJ/ Résumé rapide :
- Fate est troublé par sa puissance, mais écoute Batgirl ;
- Fate est très troublé par l’arrivée du monstre, et perd ses moyens avant d’être redynamisé par l’attitude de son équipe ;
- Fate déchaîne sa puissance, et maltraite l’ennemi. Avant d’inviter un peu sèchement ses camarades à fuir. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Barbara Gordon/Batgirl
Barbara Gordon/Batgirl
Super-Héros
Inscription : 21/03/2019
Messages : 287
DC : Catwoman / Hawkgirl / Mera
Localisations : tour de l'horloge
Batfamily
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 12 Déc 2019 - 11:49
BARBARA&
JL DARK

SAUVETAGE ANTIQUE
Il faut absolument que Fate se calme et c'est ce que je m'efforce de faire, face à lui en lui hurlant l'ordre de me regarder, de détourner son attention de Faust qui ne cherche qu'à le provoquer. Je me concentre uniquement sur lui et sur rien d'autre même si je sais que plus loin, les autres ont autant de problèmes que lui. Je pourrai être agacée de ne pas pouvoir aider autrement mais ce n'est pas le cas. Même si les autres ont besoin d'aide, Fate est celui qui est directement en danger et il est hors de question qu'on le laisse tout seul. Alors ouais, j'ai peut-être l'air ridicule avec cette épée, mais au moins, je fais tout ce qu'il faut pour tenter de faire redescendre la pression chez le magicien. mais alors qu'on commence tous à penser qu'on a de sérieux ennuis, quelque chose d'autre se produit. L'obscurité... Totale, intense, épaisse... vient de nous tomber dessus et rapidement, trop rapidement, on se retrouve tous plongés dans le noir. Et quelque chose me dit que tout ça n'a rien de quelque chose de naturel. Plus un bruit, plus rien... même la voiture que conduit Rose s'est arrêtée... On ne voit plus rien... "Sérieux..." J'en oublie complètement d'aider Fate, je me retourne et tente de voir quelque chose alors qu'au même moment Diana prononce quelques mots qui résonnent dans mon oreillette... "trop tard"... Je hausse un sourcil, j'ai clairement envie de lui demander pourquoi trop tard mais j'en ai pas le temps. En jetant un coup d'oeil vers Faust, je peux clairement voir à son visage que lui non plus ne comprend pas ce qu'il se passe et qu'il a l'air tout aussi perdu que nous. En plissant les yeux pour essayer d'y voir un peu plus clair dans toute cette obscurité, quelque chose attire mon regard. Derrière Faust, il y a quelqu'un ou plutôt quelque chose qui vient d'arriver et qui agrippe l'adversaire par derrière. Je grimace, frustrée de ne pas pouvoir voir clairement ce qu'il se passe mais je suis loin de me douter que le spectacle qui va bientôt s'offrir à nous est loin d'être le plus ragoûtant. La créature, en plus d'être hideuse et flippante à souhaits, se déplace la tête en bas, les pieds fixés sur une sorte de plafond qu'on ne voit pas... Sa voix résonne et me paralyse... J'essaye de bouger mais rien n'y fait... Je suis tétanisée par la peur, une peur qui me dévore de l'intérieur et qui m'empêche de dire ou de faire quoi que ce soit. Je ne peux que pousser un petit cri lorsque la chose vient mordre ou plutôt dévorer le cou de Faust. Ce dernier pousse un cri à me glacer le sang alors que du sang coule sur sa peau et sur la mâchoire de la chose. Faust se fait soulever et l'emprise des crocs de la créature se resserre sur son cou le temps de quelques secondes avant qu'il ne soit jeter au sol comme un simple fétu de paille. De là où je suis, impossible de voir à quelle distance il l'a envoyé mais quelque chose me dit que ce n'est pas à quelques petits mètres. En tout cas, si il y a bien une chose dont je suis sûre c'est que la lumière que Faust semblait dégager il y a encore quelques secondes, venait de disparaître... ce qui en soit n'annoncer rien de bon pour la suite. Le rire de la créature se met à résonner alors qu'il chante presque qu'on lui doit quelque chose, qu'on doit payer... Payer pour quoi ? je n'en sais rien mais lorsqu'il fait un pas vers Fate, je comprend très bien ce qu'il veut dire. Non loin de moi, Wonder Woman n'a pas l'intention de le laisser faire et lui fait comprendre, en se plaçant devant Fate, qu'il va falloir se battre si il veut absolument l'avoir. Rapidement j'analyse la situation et quelque chose me saute aux yeux... Des lumières... Des sortes de lueurs semblent se dégager des corps de Carter, Arthur, Diana et Khalid... alors que Conner, Rose et moi, brillons mais dans une moindre mesure... et chose encore plus intéressante, nous trois, on ne semble pas du tout intéresser L'Homme à l'envers... L'épée de Rose tenue bien fermement dans mes mains, je comprend assez vite que seule les choses magiques, en l'occurrence Fate et son Heaume, l'intéressent. Alors ouais, Conner, Rose et moi on est peut-être pas magique mais pour le coup, on a clairement un avantage qu'il va falloir mettre à profit rapidement. Je jette un rapide coup d'oeil vers ma ceinture pour vérifier quels gadget j'ai avec moi et je jette un rapide coup d'oeil à Rose tout en essayant de capter son attention. Il faut faire diversion pour pouvoir le frapper et on est, tous les trois, ceux qui ont le plus de chance d'arriver à quelque chose. De son côté, Fate nous crie littéralement de nous enfuir mais ça, il en est hors de question. "Même pas en rêve !" Sans attendre, je fais signe à Rose de sortir un de ces petits tours dont elle a le secret et je prépare l'épée qu'elle m'a confiée un peu plus tôt, prête à cogner pour faire comprendre à cette monstruosité qu'on ne s'attaque pas à un membre de l'équipe sans se battre avec ses coéquipiers. Les poings serrés sur la poignée de l'épée et de la détermination dans le regard, je me préparer à bondir et à frapper de toutes mes forces.
Pando



H.J:

- Barbara continue d'attirer l'attention de Fate pour qu'il se calme.
- Lorsque le noir envahit la zone, Batgirl est comme paralysée par la peur sans comprendre pourquoi.
- Lorsque l'homme à l'envers apparaît et attaque Faust, elle comprend que c'est la magie qui l'intéresse.
- Batgirl comprend que Conner, Rose et elle n'ont rien de "magique" ce qui est pour eux, un avantage considérable.
- Barbara est prête à se battre pour défendre ses coéquipiers et elle fait comprendre à Rose qu'elle va avoir besoin d'aide pour faire diversion.


[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 Tumblr10
Revenir en haut Aller en bas
Carter Hall/Hawkman
Carter Hall/Hawkman
Super-Héros
Inscription : 07/05/2018
Messages : 677
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Stephanie Brown, Tula Marius, Carol Ferris
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
JSA
JLA
[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 13 Déc 2019 - 18:18
... On avait dit pas de magie hein ? Eh bien comme d'habitude, personne n'écoutait les conseils des autres et Khalid le montrait une nouvelle fois en s'en prenant à son tour à Faust, déchaînant ses pouvoirs magiques sur le mage maléfique. Aquaman essayait d'amoindrir la barrière, tandis que la Batgirl rousse tentait de calmer le p'tit Fate. Mais alors que les cris des Égyptiennes continuaient à se répercuter et que chacun tentait d'améliorer la situation, Diana les averti d'une chose. Il était trop tard. Trop tard pour quoi exactement ? La chose qui terrifiait leurs protégées étaient en train d'arriver ? S'il en jugeait par l'obscurité ambiante, il fallait croire que oui...
Ils étaient piégés.

-Grmf...


Hawkman sent tous ses muscles se tendre, alors qu'il comprenait la gravité de la situation. Les choses étaient en train d'empirer. Faust est rapidement éliminé et les héros ne tardent pas à découvrir le véritable responsable de tout ça. Une... Une créature inspirant une terreur certaine. Même Carter qui a pourtant l'habitude ne pas se laisser impressionner par quoique se soit sent un long frisson parcourir son échine. Un détail chez cet être le révulsait, sans qu'il ne sache trop quoi exactement. La couleur ? L'aspect inhumain ? L'aura qui se dégageait de lui ? Ou tout à la fois.

Dans son oreillette il entend les paroles des Égyptiennes, et les prières de l'une d'entre elle. A Horus. La mention de cette divinité qu'il avait coutume d'invoquer le rassura un peu. Bien que la dieu faucon ne soit pas intervenu lors de l'ultime combat contre Hath-Seth, il avait la bizarre impression qu'il avait toujours plus ou moins veillé sur ceux qui en appelait à lui. Parmi les nombreuses raisons qui l'avaient poussé à s'appeler Hawkman, il y avait peut-être bien celle-là.

-Monsieur se prend pour un... Pour un quoi exactement ?


Carter inspire, ses ailes s'agitent dans son dos tandis qu'il resserre sa prise autour de son arme. Il s'extirpe de la gangue de terreur qui avait voulu l'envelopper. Il la ressentait toujours, mais parvenait à lui résister. Surtout qu'il comprenait que ses alliés étaient tous menacés. Surtout Fate dans l'instant puisque sa lueur attirait davantage l'homme à l'envers que celles des autres. Il s'en était pris à lui et à Faust en premier... Quel était le lien entre les deux ? Et qu'est-ce qui pouvait émettre une telle lueur ? Un éclair se fit dans sa tête, mais il mit cette information de côté. Pour l'instant.
Khalid était menacé. Et Carter ne laissait jamais ses alliés dans la détresse. Alors il commence à charger sa Griffe d'Horus alors qu'Arthur charge tout court vers le monstre.

-Il n'est jamais trop tard. Tant qu'il y a de la vie, on peut combattre.

Khalid se rebiffe aussi et utilise sa magie et ses sorts contre le monstre afin de lui causer un maximum de dégâts, avant de demander aux autres de fuir. Mais il comprendra assez vite que c'est bien inutile, du moins en ce qui concerne Carter qui profita de cette accalmie pour bondir vers le ciel (s'il est encore là) et foncer depuis les hauteurs jusqu'au corps blême sur lequel il atterrit brutalement. Puis, il commence à frapper encore et encore la monstruosité sans lui laisser le moindre répit.

[-Hawkman comprend que quelque chose de mauvais arrive lorsque le décor change
-Comme tout le monde, il ressent une peur face à l'étranger mais se reprend surtout en entendant la prière destinée à Horus.
-Il se libère de sa peur en comprenant que ses alliés son en danger, un surtout.
-Il comprend également ce qui relie tous les éléments de la scène, mais met cette information de côté
-Il se lance vers le monstre depuis les airs et le roue de coups]


***

Spoiler:
 

Merci Tim pour la signa ^^

"Un guerrier ne meurt pas facilement. La mort, pour le trouver, doit livrer bataille avec le guerrier. Et le guerrier ne cède pas souvent à la mort."

La Roue du Temps, Carlos Castenada
Revenir en haut Aller en bas
Rose Wilson
Rose Wilson
Super-Vilains
Inscription : 18/10/2017
Messages : 443
Localisations : A préciser
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 17 Déc 2019 - 10:36
Je m’attends à traverser l’enfer, me demandant encore si mon idée tiens du génie où de la folie pure et simple. Et alors que je m’attends à traverser l’enfer en percutant la cage de foudre mon cœur bat à tout rompre et …..

…..rien…

….néant...

Comme si plus rien n’existait, une obscurité oppressante après tant d’animations, un peu comme si le temps était suspendu.

J’ai envie de hurler et d’arracher le volant, mais je comprends immédiatement que j’ai certainement du tomber dans un autre sortilège, de toute façon, je suis en train de les collectionner.

Mon esprit commence à partir en avant et je descends de la voiture pour la pousser. Portière ouverte je la traîne jusqu’au cercle de la justice league non loin de moi. Et alors que j’utilise toutes mes forces pour la pousser rapidement, j’analyse la situation.

Normalement, j’aurais fait exactement ce que la petite chauve-souris s’apprête à faire. Mais aujourd’hui ce n’est pas mon rôle. De plus, elle utilise mon épée pour essayer de le planter.
MA fois c’est un bon choix, même si c’est une épée de meurtrier. Rien à voir avec les baton-taser de Batman. Cette espingle vient de Deathroke.

Fate s’emporte, tel un dragon furieux et courroucé portant l’assaut alors que les autres compagnons d’armes s’apprêtent eux aussi de s’en prendre à la bête. Tous sont plus ou moins colorés dans cette bulle toute particulière.

La magie,

Bon, comme je ne dois pas être discrète, autant y jouer moi aussi. Je saisis donc mon Katana et mon Tanto. Alors que ma main se pose sur ces armes, je sens la force d’Achille venir m’épauler. Les doutes s’envolent devant la certitude d’agir pour cette cause. Mon esprit se ferme aux doutes alors que ce rocher magique fusionne avec mon esprit.

« Dégage tes sales pattes de lui. »

J’observe la bête et le champ de bataille. D’un côté il y a une énorme baleine à dépecer, de l’autre, je me demande si ce n’est pas qu’une diversion le temps qu’un autre ennemi nous fasse un coup de Trafalgar.

« Que du vent et que de la frime. »

Bon, je n’en pense pas une rime, mais il me faut bien attirer l’attention.
Je me mets en gardeet me prépare à deviner ses frappes tout en gardant les yeux ouverts.



HJ
-Rose pousse la voiture pour la rapprocher des copains.
-Elle sort ses lames contenant le rocher d’infinité pour se faire porter par Achille.
-elle attire l’attention du monstre tout en se déplaçant pour surveiller à la fois le monstre et la voiture de peur que cela ne soit qu’une diversion.



[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 B13004630b70e3c7fcc1531e02e3fe0b
Revenir en haut Aller en bas
Diana Prince/Wonder Woman
Diana Prince/Wonder Woman
Super-Héros
Inscription : 25/09/2017
Messages : 540
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz ; Koriand'r ; Poison Ivy
Situation : Actuellement recherchée par le gouvernement américain pour avoir continuer les activités de la JL après que le Président ait dissout cette dernière. Dirige la JL Secrète
Localisations : Ambassade de Themyscira, Gateway.
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 18 Déc 2019 - 23:06
L’obscurité leur collait à la peau comme l’humidité électrique qui annonce une tempête. S’ils avaient commis l’erreur de voir là une ombre comme on en voyait en plein milieu de la nuit, ils réalisèrent rapidement qu’ils se trompaient. Chaque mouvement semblait demander plus d’effort, et le corps de Faust, repoussé à plusieurs mètres de là, restait parfaitement visible alors que la distance aurait dû l’assombrir, l’avaler. Ils se voyaient tous clairement, et semblaient physiquement plus proches les uns des autres à chaque instant. Courir n’était une option envisageable que pour ceux dont l’espoir défiait toute loi, car les ténèbres autour d’eux étaient sans fin et semblait les ramener à leurs points de départ à chaque fois qu’ils se mouvaient. Le tout s’abattait sur eux avec un arrière-goût d’évènement apocalyptique. C’était leurs sens qui étaient attaqué plus que leurs consciences. Il était dur de savoir clairement quelle en était la raison, mais les conséquences étaient bel et bien là. Il régnait tout autour d’eux un relent de peur et de terreur comme jamais aucun d’entre eux n’en avait déjà ressenti.

Pourtant, ils firent face avec courage, et Diana s’accrocha malgré elle à la fierté qui s’empara d’elle. Elle n’était pas de ceux qui se considéraient pessimistes, loin de là, mais quand elle vit Arthur lancer son assaut, elle se sentit convaincue qu’elle ne le verrait plus jamais respirer. Debout devant Fate, certaine sur ses appuis, épée et bouclier bien à leur place, elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’elle entamait sa dernière course également, ses derniers moments, et qu’elle ne verrait plus le jour, qu’elle ne ressentirait plus l’espoir et l’amour. Elle ne trembla pas, ne regretta pas cette fin qui se profilait à l’horizon – elle ne pria même pas. Elle se tint droite, la tête haute, les muscles tendus et prêts à passer à l’action, fière et vibrante d’honneur d’être là, aux côtés d’âmes toutes aussi courageuses, sur le point de donner sa vie pour ceux qui en avait besoin. Pour Fate, mais pour tous les autres aussi. Ses coéquipiers. Ses frères et sœurs d’armes.

Elle fit un premier pas vers la créature qui s’avançait toujours vers Fate. Sa démarche était toute aussi grotesque que le reste de son apparence, toute tordue et peu naturelle. Il marchait comme si ses genoux se pliaient dans l’autre sens. Diana détourna le regard tandis que son pas se changeait en course en direction de l’ennemi, pour un assaut final à la suite d’Arthur. Plus elle regardait l’Homme à l’Envers, puis elle avait l’impression de sentir sa conscience s’écrouler sur elle-même. Plus elle s’entendait hurler mentalement.

Ce n’était pas normal. Ce qu’il se passait n’était pas normal. Cette… cette chose n’était pas normale. Elle n’était pas de leur monde ou de leur plan d’existence… Oh par Héra, qu’elle n’emporte pas ces amis ! Qu’elle ne réduise pas tout en cendres ! Qu’elle ne fasse pas du monde son prochain repas !

Arthur atteignit leur cible en premier. Il leva le bras, prêt à attaquer, à rouer la chose de coups, mais l’Homme à l’Envers se tourna vers lui et Arthur se retrouva figé sur place. Poussant un cri de guerre, Diana bondit, son épée au-dessus de sa tête, mais la créature l’attrapa par le poignet comme si elle n’était qu’une poupée. Son toucher brûla, lui donna l’impression de sentir les os de son bras se fissurer, et elle hurla, sans contrôle sur sa voix ou ses poumons. Elle hurla à s’en brûler la gorge avant que la chose ne la lâche aux pieds d’un Arthur toujours figé.

C’est à ce moment-là qu’elle se mit à prier.

Elle pria pour Fate qui déchaîna sa colère en magie. Qui libéra sur l’Homme à l’Envers un assaut terrible et tellement empreint de magie qu’il se répandit tout autour d’eux en vibrations. Incapable de bouger elle aussi, elle ressentit pourtant la force de Fate jusqu’au plus profond d’elle-même, alors elle pria pour cette lumière. Elle pria pour ceux qui encore pouvaient fuir. Elle pria pour le monde entier.

« Vous n’êtes pas… Vous ne savez rien. Vous ne savez rien, » s’éleva la voix abyssale de l’Homme à l’Envers quand Fate en eut terminé avec son assaut.

La lumière laissée par une telle démonstration de magie s’évapora et révéla la créature à genoux, comme mise à mal par ce que le jeune Khalid venait de libérer sur elle. A genoux sur ce sol/plafond que personne d’autre ne pouvait voir, à genoux jusqu’à ce qu’elle se déplie d’elle-même pour reprendre sa position inversée initiale. Il eut un mouvement de tête incroyablement rapide – comme un claquement plutôt qu’une rotation – alors qu’il rivait son regard invisible sur Fate et sur le Ka au-dessus de ce dernier. Ses lèvres ruisselantes de sang s’entrouvrirent et il sourit. Il sourit de toutes ses dents.

« Tu viens de jeter une allumette au feu, porteur du Heaume. Tu as décidé de combattre un tsunami en essayant de le noyer. »

Sa tête claqua de nouveau sur le côté – pour se tourner vers Carter cette fois-ci tandis que ce dernier fondait vers lui. Ses ailes arrêtèrent de battre et il se retrouva, tout comme Aquaman, incapable d’esquisser le moindre geste. Son attaque d’aigle, qui aurait pu être si puissante, se résuma en une chute terrible pour lui. Il s’écrasa à quelques mètres de Diana et Arthur, son corps crispé et bloqué dans une position défensive.

Comme s’ils pouvaient réellement se défendre.
Comme si.
Comme…. si.

L’Homme Inversé reporta son attention sur Khalid après avoir jeté une espèce de regard circulaire qui n’avait qu’agrandi son sourire bestial. Le Ka de puissance qui auréolait Fate et parvenait presque à repousser l’ombre autour de ce dernier disparut instantanément. La créature ouvrit la bouche dans un craquement sinistre, comme si sa mâchoire si grotesquement montée n’avait pas été munie des bonnes articulations jusque-là ; et au lieu du hurlement qu’ils auraient pu attendre, la lumière du Ka de Khalid s’échappa du trou béant qui lui servait de bouche. Il les frappa tous avec force, leur donna tous l’impression que c’était leurs squelettes qui étaient brûlés, leurs organes qui étaient écrasés. La puissance rassemblée par Khalid avait semblé si lumineuse et optimiste dans les mains de ce dernier, mais absorbée puis renvoyée par l’Homme à l’Envers, elle était tout le contraire. Salie, brisée et empoisonnée, elle se glissa en chacun d’entre eux tandis qu’ils étaient éblouis par l’impact et la puissance qui vibrait autour d’eux. Leurs cœurs se serrèrent, le sang se glaça dans leurs veines et l’espace d’un court instant, l’univers et le monde entier leur parurent… faux. Inversé. Quelque chose n’allait pas. La vie, leur existence… quelque chose n’allait pas.

Mais la lumière finit par se retirer aussi vite qu’elle les avait frappé et, à leur grande surprise, ils rouvrirent les yeux pour retrouver la ruelle et le reste de la banlieue de Gotham autour d’eux.

« Mort… » souffla une des égyptiennes. « Non, » rajouta-t-elle, dans sa langue natale.

Les deux jeunes femmes s’étaient extirpées de la voiture sans qu’on ne les remarque. Elles étaient maintenant assises en tailleur sur le béton, l’une en face de l’autre, et se tenaient les mains. Plusieurs hiéroglyphes étaient dessinés sur le sol, entre elles. Leurs yeux, d’habitude d’un noir de jais, luisait dans un éclat doré et métalliques. Doucement, la lueur s’éteignit et elles s’affaissèrent sur elles-mêmes avant de tourner la tête vers le reste de l’équipe, l’air grave.

« Non, » répéta la deuxième en hochant doucement la tête.

Elle leva la main pour essuyer le sang qui commençait à couler de son nez.

Diana se releva, les jambes tremblantes. A quelques pas d’elle, Arthur et Carter venaient de récupérer l’usage de leurs corps. Elle s’essuya les joues d’un geste simple et neutre, comme si la réalisation qu’elle était en train de pleurer à chaudes larmes ne l’avait pas encore atteinte. Son regard glissa jusqu’à Khalid qui était à genoux par terre, puis vers Barbara et Rose, toutes les deux tellement humaines mais si courageuses – et, par tous les Patrons de l’Olympe, grand merci, toutes les deux encore là, debout et entières. Il ne restait comme trace de leur rencontre avec l’Homme à l’Envers qu’une grande flaque de sang à l’endroit où aurait dû se trouver le corps de Faust.

Une rencontre des plus terribles et qui, Diana le craignait, n’était que la première d’une longue liste de confrontation.

Elle jeta un regard autour d’elle. Grundy n’était plus là, mais un coup d’œil en hauteur lui apprit que Cheetah, apparemment encore inconsciente, gisait toujours au bord du toit.

« Il faut partir, » reprit-elle d’une voix claire qui se voulait rassurée, bien qu’elle ressente encore en son fort intérieure la force si tordue et mauvaise de l’Homme Inversé. Elle s’éclaircit la gorge et reporta son attention sur Fate, puis sur Carter.

« Il faut partir, » répéta-t-elle. Les sirènes hurlaient au loin. Le monde agissait comme si rien ne s’était passé, et elle commençait à se demander si le temps avait continué à avancer pendant leur affrontement. Il était dur de se concentrer et se rappeler ce qu’il s’était passé avant l’arrivée de la créature, mais il fallait agir.

« Hawkman, récupère les deux égyptiennes. Ramène-les à l’Ambassade. » Son regard se fit plus généralisé. « Partez. Partez-tous avant qu’on ne vous voit. »

Elle leva la tête vers le ciel, laissa échapper une grimace et pressa l’écouteur dans son oreille. La JLD devant normalement rester sous le radar, elle devait limiter un maximum ses échanges avec d’autres héros, mais la situation actuelle était régie par l’urgence.

« Cyborg. Localise-moi. Il me faut un Tunnel-Boom de toute urgence. Jusqu’à l’Ambassade de Themyscira. »

Victor ne répondit pas (oh, elle entendrait parler de sa demande) mais l’instant d’après, un Tunnel-Boom apparut à quelques pas de la voiture qui avait été brillamment menée par Rose – mais qui ne roulerait plus jamais et ce peu importe les réparations qui lui seraient faites. Elle avait elle aussi été touchée de plein fouet par l’attaque magique de l’Homme à l’Envers.

« Partez, » intima-t-elle au reste de l’équipe d’une voix douce mais pressante. « Je vous rejoins. Nous devons parler de tout ça, mais plus tard. Pour le moment, allez-vous mettre à l’abri. Mes sœurs vous examineront. » Son regard s’arrêta sur Rose et Barbara. « Prenez Fate avec vous. »

Il s’était passé quelque chose avec sa magie, et elle ne savait pas quoi, mais elle ne le laisserait pas repartir tant qu’elle ne serait pas sûre qu’il allait bien. Qu’ils allaient tous bien. Elle se retourna ensuite vers Arthur et le dévisagea un bref instant. Il était Roi. Roi écrasé par la culpabilité et les regrets, mais Roi des Sept Mers malgré tout – qui l’ait oublié ou pas. Elle ne pouvait lui ordonner de s’en aller, mais pour ce qu’elle avait prévu ensuite, elle aurait préféré être seule.

Ils étaient une équipe, ceci dit. C’était ce qu’elle avait voulu, non ? Alors c’est ce qu’elle montrerait au reste du monde, et ce sans flancher.

Elle prit son envol vers le toit où gisait Cheetah et récupéra cette dernière en attrapant le bout du Lasso qui la tenait toujours ligotée. Profitant d’être seule quelques secondes, elle baissa les yeux vers le bracelet métallique qu’elle portait au poignet droit, celui que l’Homme Inversé avait attrapé, et le glissa vers son coude d’un geste doux et presque hésitant. La peau qui se découvrit semblait toute aussi normale que partout ailleurs sur son corps. Pas de blessures ni de brûlure malgré ce qu’elle avait ressenti. Elle tourna sa paume vers le ciel pour observer l’intérieur de son poignet, et son cœur bondit dans sa poitrine quand ses yeux se posèrent sur la marque noire laissée par une main tordue et inhumaine sur sa peau.

Elle releva la tête et remit son bracelet en place, le regard neutre. Elle s’empara de Cheetah puis bondit du toit pour retourner dans la ruelle en contrebas, parmi les dégâts et les traces de combat. Elle posa Barbara Ann au sol et redressa la tête vers l’entrée de la rue.

Les premières caméras arrivèrent presque en même temps que la police. Un cordon s’organisa rapidement autour d’elle et de Cheetah. Aucun homme ou femme affublé d’un insigne ne s’approcha d’elle pour l’arrêter, elle qui pourtant était recherchée au quatre coin du pays. Etait-ce par que Diana se montrait clairement face à eux après tant de temps à rester cachée qu’ils ne savaient comment réagir ? Etait-ce par peur, simple et dure ? Etait-ce parce que la voir là, devant eux, un pied sur une Cheetah toujours inconsciente et ligotée, les impressionnait ? Diana ne le savait pas, et elle s’en moquait. Elle avait un message à faire passer, et elle le passa finalement quand elle jugea avoir assez d’yeux autour d’elles, assez de téléphones braqués sur elle ou de caméras qui ne la quittaient pas.

« Nous sommes la Justice League Dark, » commença-t-elle en insistant bien sur le pronom. Elle avait demandé l’évacuation de ses amis pour les protéger, mais cela ne changeait en rien leurs liens.

Frères et sœurs d’armes.
Elle respectait leur volonté de rester anonyme s’ils le voulaient, ou de prendre place à ses côtés si se montrer au reste du monde ne leur faisait pas peur.

« Nous nous battons dans l’ombre pour vous offrir un monde meilleur, » reprit-elle avec cérémonie. « Nous continuerons à nous battre et ce peu importe vos lois et vos politiques. »

Elle resserra son emprise sur le Lasso dans sa main et tira un coup sec dessus, ce qui fit grogner Cheetah.

« Je suis Diana de Themyscira, fille d’Hippolyte et Princesse des Amazones, et je vous parle maintenant au nom de la Justice League Dark. Plus de tyrans, plus de machinations dans l’ombre. Nous déclarons la guerre à ceux qui se dressent sur la route de la justice et de la vérité. »

Son regard se braqua sur la caméra la plus proche.

« Lex Luthor, tu es le prochain. »







Quelques heures plus tard.
Ambassade de Themyscira. Gateway City.


« Cheetah a été enfermée à double tour, j’en ai reçu la confirmation il y a peu. Quant à nos deux jeunes amies, elles partiront pour Themyscira dans la nuit, » conclut Diana.

Ils étaient tous réunis dans la même pièce qui avait accueilli leur briefing, plus tôt dans la journée. Cette fois-ci, il n’y avait pas de dossier, pas d’informations à assimiler. Ils étaient tous assis autour de la longue table – même Diana – en tant qu’égaux. En tant qu’équipe. Les guérisseuses les avaient tous passé en revue, mais à part quelques bleus par-ci et quelques égratignures par-là, aucun d’eux ne semblaient avoir été gravement blessé. Diana, changée mais toujours parée de ses deux bracelets métalliques, craignait que la vérité soit toute autre, malheureusement.

« Elles nous assisteront dans notre enquête sur l’Homme Inversé, » reprit-elle, un bras sur la table et l’autre, le droit, caché dessous. « Mais elles seront plus en sécurité sur mon île natale. Mes sœurs leur offriront protection et Lex Luthor ne pourra rien contre elles. »

Elle marqua une pause. Ils n’avaient échangé que sur la mission principale, celle qui les avait mené tous ensemble dans les rues de la banlieue de Gotham, mais il s’était passé bien plus qu’un simple guet-apens de la Legion of Doom, et cette évidence pesait sur la salle de conférence avec lourdeur. Diana laissa échapper un léger petit soupir avant de se rapprocher de la table et de dévisager un à un ses partenaires.

« Nous avons tous failli mourir aujourd’hui, et je crains que l’Homme à l’Envers ne revienne nous visiter tôt ou tard. Il me faut rassembler des informations pour tenter de comprendre notre ennemi. Je… Je vais partir pour Themyscira avec nos protégées pour essayer d’en savoir plus – mais je ne resterai pas absente longtemps. En attendant, je vous somme de rester prudents. Mes sœurs ont pour ordre de toujours vous accueillir à bras ouverts à Gateway City. Si vous avez besoin de me joindre, venez ici. Elles sauront quoi faire. »

Elle hocha doucement la tête.
Elle avait besoin de réponses.
L’Homme Inversé, la marque sur son poignet… elle avait besoin de réponses.

« Si vous sentez le moindre effet secondaire quant à ce qu’il s’est passé aujourd’hui, je veux être au courant. Peu importe ce que c’est. Et je ne saurais que vous conseiller de prendre un peu de repos. » Elle esquissa un léger sourire, comme pour détendre l’atmosphère. « Ce serait même plus un ordre qu’un conseil. »

Quelques secondes de silence firent suite à ses derniers mots. Elle posa ses mains à plat sur la table et se leva de son fauteuil.

« Justice League Dark, » reprit-elle d’une voix plus forte. « Nous restons donc en contact. »

Elle marqua une nouvelle pause et sourit doucement.

« Beau travail avec Cheetah et Grundy, mes amis. Merci. »


[Bonjour à tous !
Voici donc mon post conclusion pour cette mission à vos côtés. Je vous encourage évidemment à conclure de votre côté également. Je ne vous donne pas de délai pour ce faire, mais attends avec impatience de vous lire, comme cela a été le cas tout au long de cette mission !

- L'attaque d'Arthur est stoppée nette. Aquaman ne peut plus bouger.
- Diana se précipite, mais est elle aussi stoppée en plein air. L'Homme à l'Envers l'attrape par le poignet, ce qui la fait hurler.
- Il subit l'attaque terriblement puissante de Fate, mais ne semble pas en avoir grand souffert.
- Il immobilise Carter avant que ce dernier ne puisse le toucher.
- Il semble ensuite retourner la puissance de Fate contre l'équipe toute entière qui se retrouve frappée de plein fouet par cette dite puissance. L'expérience est douloureuse et terriblement marquante.
- A leur grande surprise, l'Homme Inversé n'est plus là quand ils reprennent le plein usage de leurs yeux. Les deux Egyptiennes ont les yeux dorés et semblent avoir fait un rituel pour le faire partir.
- Il faut maintenant revenir à la réalité. Alertés, les secours et policiers sont en route vers eux.
- Diana demande à Victor d'évacuer ceux qui veulent partir et garder leur anonymat via un Tunnel Boum qui les amènera directement dans l'Ambassade à Gateway City.
- Vous pouvez, si vous le décidez, rester aux côtés de Diana pour la suite du sujet et ainsi révéler votre implication au reste du monde au sein de la JLD, ce qui ne manquera pas de lâcher les autorités officielles sur votre dos ! (Merci monsieur le Président et l'ARGUS, hein). Evidemment, cette décision aura un impact sur la situation de votre personnage même en dehors des sujets de la JLD.
- Diana révèle l'existence de la JLD et déclare ouvertement face aux caméras la guerre à ceux qui veulent faire le mal, et nomme très clairement Lex Luthor.

- Quelques heures plus tard, l'équipe débrief ensemble dans l'Ambassade.
- Diana mentionne alors l'Homme Inversé et l'aide que leur fourniront les deux égyptiennes qui semblent être plus au courants qu'eux. Elle les évacue quand même vers Themyscira pour leur sécurité et se décide à les suivre pour enquêter.
- Elle conseille à l'équipe de se reposer et leur affirme qu'ils auront toujours leur place au sein de l'Ambassade et que s'ils veulent la joindre, ils le peuvent via les Amazones restant à Gateway. Elle leur demande aussi de la tenir au courant si certains découvrent souffrir d'effets secondaires des suites de ce qu'il s'est passé.
- Elle les remercie et les félicite pour ce qu'ils ont fait, tous ensemble. Comme la fabuleuse équipe qu'ils sont !]
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Dr Fate
Dr Fate
Super-Héros
Inscription : 09/11/2017
Messages : 595
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Atom ; Superman.
Situation : Jeune Héros en formation. Vient d'accepter d'assumer le titre de "Docteur" Fate.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
JSA
Shadowpact
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 19 Déc 2019 - 10:01
Le silence répond au discours et aux paroles de Diana de Themyscira.
A son épilogue.
La conclusion qu’elle donne à cette première mission – à cette folie pure, qu’ils assument ; qu’ils ont décidé d’assumer.

Même face aux horreurs les plus profondes de la Magie.
Même face aux caméras.
Ils assument.

Wonder Woman le confirme par ses mots, par sa fougue ; par sa passion.
Par sa grâce.
Au point que seul le silence lui répond ; au point que ses troupes, ses amis restent silencieux après elle.

Mais cela ne dure pas.


« Je… »

Une voix faible s’élève, soudain.
Une voix fatiguée. Une voix troublée.
Une voix hésitante.


« Je… j’suis… »

Khalid Nassour se lève de sa chaise ; difficilement.
Il a son bras en écharpe.
Le visage marqué par la fatigue et les coups reçus. Il est pâle, presque blême.
Il souffre.
L’Homme à l’Envers s’en est pris à lui – et même si le jeune homme ne l’a pas senti lors de la bataille, les conséquences sont apparues après ; il a mal. Même si la douleur physique n’est rien comparée aux troubles qui l’animent, là.


« J’voulais vous dire que… j’suis désolé. »

Le Heaume de Toth est à ses côtés.
Sa main libre est posée dessus. Il esquisse un sourire triste, alors qu’il laisse son regard glisser tout autour de lui ; pour embrasser entièrement la salle, et ceux qui la composent.


« Je… j’ai déconné.
J’ai déconné avec… avec cette saloperie, en fait. J’ai… j’ai agi sans réfléchir, et… et j’vous ai mis en danger. »


Le Magicien grimace, et baisse les yeux.

« Vous… vous avez souffert. A cause de moi. »

Il soupire, et secoue la tête.

« Je… j’m’en veux. J’m’en veux beaucoup.
Mais… »


Khalid redresse des yeux rougis par l’émotion.

« Mais j’veux pas en rester là. J’veux pas qu’ça m’bouffe. J’veux pas… en rester là.
On… on est la Justice League. La Justice League Dark.
On… va assurer. »


Il serre le poing, et hoche la tête.
Un air déterminé et puissant passe sur son visage, malgré les marques et fatigues.


« C’est… important ; il le faut. On l’doit.
Alors… on va l’faire.
Je… j’en suis fier. J’suis fier… d’faire ça ; et surtout d’faire ça avec vous. »


Un léger sourire passe sur ses lèvres.

« On… va sauver l’monde ; de Lex Luthor. Et des autres.
On va l’faire.
D’abord… dans l’ombre. Parce que… parce qu’on doit être dans l’ombre ; pour ramener la lumière. Et on va l’faire.
On va chasser les ombres. Et… ça va l’faire. »


Fate hoche la tête, encore ; puis se rassoit.
En grimaçant, de douleur.
En rougissant, d’avoir parlé ainsi – même s’il ne le regrette pas. Même s’il l’assume.

Comme il a assumé, peu avant, de se placer aux côtés de Wonder Woman lors de son discours public.
Pour confirmer sa présence ; son soutien et sa présence.
Il a été avec elle – il ne l’a pas quitté. Et il ne la quittera pas.

Khalid Nassour a foi en elle ; il a foi en eux tous.
Ses alliés. Ses camarades. Ses amis.
Ses frères et sœurs d’armes.

Ils s’enfoncent dans une bataille terrible ; dans les ombres, pleine de difficultés.
Qu’importe.
Ils vont le faire. Ils vont réussir ; ils le doivent. Ils le doivent au monde, et donc vont réussir.
Ils sont la Justice League.
La Justice League qui agit dans les ombres, pour ramener la lumière. La Justice League Dark.

Que le monde le sache ; ils ne failliront pas.
Ils ne reculeront pas. Ils ne cèderont pas.
Ils réussiront ; leurs ennemis tomberont devant eux.
Et leur gloire sera totale.


(HJ/ Merci pour ce formidable sujet, j’ai adoré ! Very Happy Je me suis permis de conclure en allant directement au final, pour éviter un message que je jugeais peut-être « lourd », à décrire chaque réaction. J’ai hâte de vivre la suite, je suis à fond ! Razz /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Barbara Gordon/Batgirl
Barbara Gordon/Batgirl
Super-Héros
Inscription : 21/03/2019
Messages : 287
DC : Catwoman / Hawkgirl / Mera
Localisations : tour de l'horloge
Batfamily
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 19 Déc 2019 - 14:24
BARBARA&
JL DARK

SAUVETAGE ANTIQUE
Tout va vite, beaucoup trop vite et même si avec Rose on essaye de faire ce qu'on peut pour distraire l'Homme à l'Envers, ça ne fonctionne pas du tout mais alors pas du tout. Impossible de le faire se désintéresser de Fate, rien ne fonctionne. Même Arthur, Diana et Carter n'arrivent pas à stopper son avancée vers Fate. On a à peine le temps de comprendre ce qu'il se passe que déjà, l'ennemi est tout proche du magicien. Si les trois "gros" héros du groupe sont stoppés dans leur élan, nous, Conner, Rose et moi, on se retrouve sans avoir la possibilité de faire quelque chose puisque nos coups ne portent pas leur fruit. Le temps semble durer une éternité et alors que l'adversaire se retrouve tout prés de Fate, quelque chose se produit. On est tous comme balayés par une force invisible et on se retrouve tous sonnés par quelque chose qu'on ne voit pas. Je me retrouve au sol, sonnée, presque aveugle tellement je suis éblouie et avec une sorte de boule au ventre comme si je venais de me prendre un coup. J'ai le souffle coupé et il me faut quelques secondes avant de pouvoir respirer de nouveau convenablement... A genoux, au sol, je regarde autour de nous à la recherche du monstre qui vient littéralement de nous mettre une raclée. Ce dernier a disparu et même si je suis soulagée de ne plus le voir dans le coin, j'ai la désagréable sensation que tout ça est loin d'être terminé. Je refoule un frisson alors que je repense à cette créature, effrayante et hideuse. Je ne cherche pas trop, non plus à savoir pourquoi il a disparu mais à en croire la posture des deux Egyptiennes et la lumière dans leurs yeux, je suis prête à parier qu'elles y sont pour quelque chose. Diana ne tarde pas à nous ordonner de quitter les lieux. On sait tous que même si on est censé agir sous couverture, étant donné que j'ai rejoins le combat, je n'ai pas pu continuer de gérer ce petit soucis... et les journalistes et autres rapaces ne devraient pas tarder à arriver sur les lieux. Seulement voilà alors qu'elle nous demande, nous ordonne même de rentrer, je ne le fais pas. Hors de question qu'elle porte encore une fois, seule, le poids de toutes les responsabilités. Alors oui, je compte bien rester à ses côtés pour qu'on puisse faire voir au monde qu'on est plus déterminés que jamais à détruire la vermine. Et j'ai raison, il ne faut pas longtemps pour que les journalistes fassent leur apparition. Diana leur fait face, Fate aussi et je reste moi aussi. C'est tous ensemble ou pas, qu'importe si on se retrouve avec du monde à notre recherche. Je me suis assez cachée, il est temps que ça s'arrête. Alors ouais, je suis Batgirl et si vous voulez me voir, c'est à Gotham City que vous me trouverez, peut-être. C'est le début d'un long combat et Diana a raison de dire à Luthor qu'il est la prochaine cible. Quelques heures plus tard, on se retrouve tous à l'ambassade. Je suis encore courbaturée mais ça va et je pense qu'on s'en est tous bien sorti... même si l'Homme à l'Envers est toujours là, quelque part... Diana nous a convoqué pour un dernier briefing et commence par nous signaler que Cheetah est à présent enfermée et que les deux femmes vont bientôt rejoindre Themyscira. C'est une bonne nouvelle... Diana dit tout haut ce qu'on doit penser tout bas, l'homme inversé ne va pas en rester là et il faut qu'on trouve le plus de choses à son sujet si on veut avoir une chance de le battre. Après quelques mots d'encouragements, de consignes, l'Amazone nous fait savoir qu'elle doit s'absenter quelques temps mais qu'elle sera toujours joignable en cas d'urgence. Après les derniers remerciements, on quitte la zone, se séparant tous pour reprendre notre petit train train de gens normaux même si après tout ça, personnellement, j'ai du mal à redevenir "normale".
Pando



H.J:

Merci pour tout ! c'était top et j'ai hâte de voir la suite ! JUSICE LEAGUE DARK POWER !


[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 Tumblr10
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Curry
Arthur Curry
Super-Héros
Inscription : 04/10/2019
Messages : 197
DC : Sideways & Resurrection Man
Localisations : Amnesty Bay
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 19 Déc 2019 - 18:23
- Hrrmm...

Arthur écoute.
Arthur plisse les yeux.
Mais Arthur garde le silence, pour le moment.
Il est épuisé, endolori, couturé de plaies qui disparaîtront peut-être bientôt, mais qui le lancent toujours autant. Son crâne bourdonne encore de la peur éprouvée dans les ténèbres. De cette sensation si profonde, si primale...
Mais il fait taire ça comme il peut, pour se concentrer sur son équipe.

Les mots de Wonder Woman sont profonds, puissants, sincères. Ce sont ceux d'une personne que l'on voudrait suivre jusqu'en Enfer et au delà, sans la moindre hésitation. Quelque chose que lui n'a jamais réellement réussi à accomplir. Susciter l'adhésion générale, porter aussi gracieusement le poids des gens qui comptent sur lui. Se faire aimer, respecter. Mais il essaie de vivre avec, et tant pis si ça continue.
Aquaman ne peut détacher ses yeux de l'Amazone, troublé.

Les mots de Fate sont maladroits, hésitants. Plein d'espoir aussi, et de détermination. Ce sont des mots jeunes. Et pour Arthur, qui n'a plus Garth auprès de lui, et ce depuis bien longtemps, ressentir de nouveau cette fraîche candeur lui fait plaisir. La royauté d'Atlantis l'avait étouffé, et le voilà qui respire à nouveau. Grâce à des gens comme Fate.
Il lui sourit, amical et encourageant.

Et c'est pareil pour les autres.
Tous les autres, qui font partie de cette équipe avec laquelle il s'est fièrement affiché, devant les caméras et les photographes venus s'abreuver des dernières nouvelles à la source. Lourd est le fardeau de la justice, mais à plusieurs, cela devient tout de suite bien plus vivable. Même si tout n'est pas encore parfait.

- Nous avons surtout manqué de coordination. Il nous faudra donc faire preuve de vigilance et de self-control, à partir de maintenant. Car la prochaine fois que cette créature se présentera à nous, nous devrons être prêts à l'accueillir. Et je suis sûr que nous le serons.

Arthur se lève de son siège pour prendre la parole.
Il essaie d'utiliser des mots simples, impactants, en prenant exemple sur le modèle absolu en la matière: Superman. Sans sacrifier sa touche personnelle, bien évidemment.

- Nous sommes tous fautifs, Fate.

A ses yeux, si un seul membre faute, tous sont à blâmer. Pour ne pas avoir été là. Pour avoir été inattentif. Tout fonctionne lorsque chaque équipier est capable d'en épauler un qui faiblit.
A titre personnel, Arthur s'en veut d'avoir lancé l'assaut, d'abord seul, contre l'Homme à l'Envers. Il aurait dû se placer devant Khalid et faire rempart de tout son corps, plutôt que de foncer tête baissée et dégarnir leur défense.
Il continue, préférant s'attarder sur ce qui ne va pas, avant de clore avec le positif.

- Et surtout, ne sous-estimons pas Luthor et sa clique. S'il existe un seul moyen de s'introduire à Paradise Island, il le trouvera. Ce n'est qu'une question de temps.

Aquaman n'est pas connu pour sa propension à complimenter. Il ne cherche pas à l'être. Il n'a jamais cherché à l'être; les Atlantes ont tendance à considérer ces "manières" de Surfacien comme une marque de faiblesse, une preuve d'impuissance.
Soit c'est bon, soit c'est mal.
Et malgré des années passées à tenter de leur apprendre à adoucir une méfiance bien ancrée dans les moeurs, il en a marre, ça oui.
Alors il se laisse aller, un peu.
En félicitant.

- Mais bien joué quand même. Personne n'a lâché, c'est le bon état d'esprit.

Même s'il ne le dit pas, Arthur ressent une pointe de fierté, pour tout ce que l'équipe, bien qu'assez mal appareillée au premier abord, a pu accomplir lors de sa première mission, et ce malgré l'apparition de l'Homme à l'Envers. Il ne l'avouera jamais, mais à ses yeux, la Justice League Dark est revenue victorieuse.
Hors de question qu'il en soit autrement.
Que ce soit face aux forces pernicieuses de la magie.
Que ce soit face à la folie d'un seul homme.
Que ce soit face aux ténèbres qui les entourent.

(Egalement un gros merci pour ce super sujet.^^
On a tous hâte de voir la suite. Smile )


Présentation - Fiche RP - Demandes RP - PNJs - Contact
[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 2ynk
"I know the oceans better than anyone, but they’re still full of secrets."
"Even to me."
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6707-l-antre-de-mother-shark-arthur-curr http://dc-earth.fra.co/t6706-arthur-curry-the-aquaman
Conner Kent
Conner Kent
Admin
Inscription : 05/12/2016
Messages : 4606
Situation : Bombe à retardement.
Localisations : Inconnue.
[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 386562Rien
[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 23 Déc 2019 - 13:58
La magie et lui, ça faisait deux. Ce n'était pas près de changer.

Mais pour autant qu'il puisse en juger, Félix Faust était un formidable magicien.

Aussi, voir cette... Chose - car quel autre nom lui donner ? - le mettre en pièces aussi facilement n'avait définitivement rien de rassurant.

En quelques années d'héroïsme, Conner avait vu - et vaincu - sa part d'horreurs ; pourtant, peu lui avaient fait aussi froid dans le dos que cette horrible créature. Sa simple existence

Quoi qu'elle soit et d'où qu'elle vienne, il ne lui avait fallu qu'un instant pour prouver à quel point elle était dangereuse - et donc se classer en tant que cible à abattre. Il serait toujours temps de poser les questions une fois qu'elle ne serait plus une menace.

C'était en tout cas la logique que le clone entendait suivre - et il n'était pas le seul, à l'évidence.

Wonder Woman n'avait pas besoin d'en donner l'ordre : tous autant qu'ils sont, ils avaient senti d'instinct qu'ils ne pouvaient laisser ce monstre libre d'agir - libre de vivre.
Et ils allaient s'assurer que ça n'arrive pas.

Ainsi, tour à tour, ils déchaînèrent leurs plus puissantes arcanes - les meilleures dont ils étaient encore capables dans leur état, et c'était déjà bien assez pour mériter leurs places parmi les plus puissants défenseurs de la Terre.

Mais... Cela allait-il vraiment suffire ?

Cette chose n'était pas de ce monde, ni d'aucun autre qu'ils connaissaient.
Elle n'obéissait pas aux mêmes règles.
Et ne se priva pas de le rappeler.

Il ne fallut qu'un instant ; qu'un instant pour que Hawkman et Aquaman se retrouvent incapables d'agir, pour que Wonder Woman hurle sa douleur.
Quelque chose n'allait pas.
Non, rien n'allait - et ça n'allait faire qu'empirer.

Conner avait fait ses preuves : il avait combattu aux côtés des plus grands héros que la Terre ait porté. Il était un justicier accompli.
Mais une petite partie de lui leur portait toujours une forme d'admiration - les considérait comme des légendes vivantes ; comme tous ceux, sans doute, à avoir un jour marché dans leurs traces et qui le feraient encore.
Les voir être défaits si facilement ne pouvait que l'ébranler.
Assez pour le figer en plein élan, comme un cerf pris dans les phares - ceux de cette vague de lumière aveuglante qui n'épargna aucun d'entre eux.

Comme tout kryptonien, il tirait sa puissance du soleil - s'était déjà jeté dans ses flammes pour y reprendre des forces.
Et pourtant il n'avait jamais connu de brûlure comme celle-ci.
Elle l'atteignit si profondément qu'il eut l'impression d'être consumé jusqu'à l'âme ; cette âme si fragile qu'il avait si longtemps douté d'avoir.
Et il hurla - lui et tous les autres ; un hymne d'agonie.

Et puis tout s'arrêta.
Il cligna des yeux, lentement, comme pour se sortir d'un rêve - ou plutôt d'un cauchemar. Tout était revenu à la normale, et l'entité macabre n'était nulle part où il puisse la voir... Ce qui, dans son cas, n'était pas peu dire.
Partie, oui, mais où ?
Et surtout, jusqu'à quand ?

Péniblement, il se remit d'aplomb, examinant son état - mais force était de constater que son ego le lançait plus que ses blessures.
Il n'avait servi à rien.
Le surnaturel n'était peut-être pas son domaine de prédilection, mais ce n'était pas une excuse. On ne choisit pas toujours ses combats.
Il aurait dû être prêt.
Il aurait dû pouvoir faire plus.

Quand en ferait-il assez ?
Quand serait-il suffisant ?

On en revenait toujours au même point.
Il ragea, serrant les poings - mais n'eut guère le loisir de s'y attarder.
Ce n'était ni le moment ni l'endroit.
Alors que tous commençaient à partir, à regagner les ombres depuis lesquels ils opéraient depuis le début, il s'envola à son tour, crevant le ciel obscur. Le vent nocturne lui ferait du bien.

Tous, ils regagnèrent Gateway City par leurs moyens respectifs.
Conner s'était à peine rendu compte qu'il en avait pris la direction, perdu dans ses pensées.

C'est à peine si le reste fut moins brumeux : une fois encore, ils répétèrent la même procédure - se retrouvèrent dans cette salle de réunion, à panser leurs plaies et célébrer un succès qui n'en était pas vraiment un.

Certes, ils avaient rempli leur objectif premier, avaient protégé ce qui devait l'être - mais étaient, à nouveau, passés près de la catastrophe ; n'avaient terrassé leur ennemi que pour en découvrir un pire encore caché dans son ombre.

C'était sans fin.
Et il fatiguait de ces victoires à l'arraché, de cette histoire sans fin répétée.

L'impuissance qu'il avait ressentie contre cette aberration - l'Homme à l'Envers, l'appelaient-ils, mais comment y voir un homme ? - n'était pas pour aider : elle n'avait fait que souligner, une fois de plus, que même avec toute cette force, même en étant l'être le plus puissant du monde, ce n'était pas encore assez. Ça ne l'était jamais.

Las et agacé, surtout par sa propre faiblesse, il se mura dans le silence - et même les mots de la princesse des amazones, pourtant prononcés moins avec les lèvres qu'avec le coeur, ne suffirent pas à le sortir de son marasme.

Par chance, ils étaient trop nombreux - ou trop épuisés - pour que quiconque s'en inquiète ; il n'y avait, après tout, rien d'inhabituel à le voir se renfermer. Ainsi partit-il en même temps que les autres, sans se faire remarquer - coeur lourd et poings serrés.

Ça devait cesser, oui. D'une manière ou d'une autre.

récapitulatif des actions:
 


[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 4c69wZG
« with blood and rage of crimson red, ripped from a corpse so freshly dead
together with our hellish hate, we'll burn you all - that is your fate !
»
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Rose Wilson
Rose Wilson
Super-Vilains
Inscription : 18/10/2017
Messages : 443
Localisations : A préciser
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 6 Jan 2020 - 14:42
Etrange mission où je ne fais que conduire le véhicule.
J’aurais aimé faire plus, une légère impression de ne pas avoir réussi à prendre à contrepied l’ennemi. Il faut dire que d’autres avaient des moyens bien plus vastes à leurs disposition. Je récupère néanmoins mon matériel et après de brèves salutations je m’esquive avant les journalistes.

Les journalistes,

Je ne comprends pas ce besoin de communiquer, dans ma tête cette Dark justice league se devait d’agir en marge pour continuer le travail… Alors pourquoi chercher le feu des projecteurs ? Le mystère aurait été une arme bien plus efficace. Contrairement aux Titans où j’avais ouvertement montré ma participation.
Aussi je m’éclipse rapidement avant la cohue des paparazzis. Une légère impression de voir une paladine en train de faire le boulot de Batman. Mais avec un énorme balais dans le c**.

Du coup, je ne sais pas ce que cela va donner, je suis sceptique. Bon, je vais regarder quoi comme film ce soir ?


[Mission JL] Sauvetage antique  - Page 2 B13004630b70e3c7fcc1531e02e3fe0b
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission JL] Sauvetage antique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Dvdrip l'émission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gateway City-