Voir le deal
270 €

 

 The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke]

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Slade Wilson
Slade Wilson
Super-Vilains
Inscription : 24/04/2018
Messages : 233
DC : Tim Drake - Joey Wilson
Situation : En état d'arrestation
Localisations : Canada
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 14 Nov 2019 - 22:17

«The Terminator & The Tiny Titan »
ft. Ray Palmer
_____Slade venait en aide à son partenaire d’un soir. Il n’allait pas aimer, il le savait mais ils n’avaient pas le choix. S’il ne mettait pas sa fierté de côté pour venir en aide à un justicier qu’il avait toujours détester, il allait se faire tuer. Soyons honnête, il n’y a rien de plus débile que de mourir ensevelis sous des décombres. Ce n’est pas la mort honorable que le mercenaire cherchait.
Il aidait Ray à marcher pendant plusieurs mètres. Au bout de quelques minutes, l’égo et la fierté du mini justicier revient au galop. Le mercenaire aurait probablement mis moins de temps avant de se manifester. Il le lâcha sans broncher et continuait son chemin. Slade continuait de boiter mais il accéléra la cadence. Il jeta un rapide coup d’œil en direction de Palmer pour être sûr qu’il ne soit pas à la ramasse ou qu’il ne s’écroule pas.

« Ne t’emballe pas trop. Je fais juste ça pour qu’on ne me mette pas ta mort, en plus, sur mon dos Ça serait contre-productif vu la liste que je me promène déjà. »

C’est une excuse, sa voix tremblait légèrement. Tout comme Ray, sa fierté prenait le dessus sur les réelles raisons de sa bienveillance. Il détourna son œil en continuant sa marche pour ne pas croiser le regard de son partenaire. Ce dernier finit par lui parler de sa relation conflictuel avec le Reverse-Flash. Evidemment, Eobard ne se fait pas que des amis et le mercenaire aurait clairement pu suggérer à Ray de frapper plus fort la prochaine fois car il n’est pas certain que le message soit réellement passé. Mais il ne dit rien, il n’a pas vraiment envie de donner de mauvais conseil à un justicier qui essayait déjà de payer ses dettes.

A force de marcher, il finissait par ne plus sentir la douleur. Le mercenaire continuait sa marche tout en oubliant pas de garder un œil à Ray qui se collait contre le mur le plus proche. Slade quant à lui jouait le fier et arrogant mercenaire indestructible en posant tout le poids de son corps sur sa jambe à peine guérit. La conversation qu’il entretenait avec son partenaire l’aidait à oublier la douleur et la menace qui planait juste derrière eux.

« Tu déconnes j’espère ? Un lit de camp ? Et puis quoi encore ? » rétorqua Deathstroke en levant l’œil au ciel. « J’ai un minimum d’exigences tout de même. N’oublie pas que je suis ton ancien Président » Il reprenait sa marche en laissant échapper quelques secondes de silence. « J’ai passé les quatre derniers mois dans une cabane en bois en plein milieu d’une forêt canadienne. Le paradis. »

Pendant ces quatre mois, le mercenaire n’avait pas réellement fait parler de lui. Au contraire, il avait fait profil. Il sortait de temps en temps de sa grotte pour remplir un contrat une fois par mois, juste de quoi subvenir à ses besoins et reverser le reste de l’argent au centre hospitalier qui s’occupait de son fils. Même si Slade aurait très bien pu rester au chevet de ce dernier, il avait gardé ses distances, ne souhaitant pas être sur le dos de ce gamin pendant tout son rétablissement. Il avait surement d’autres raisons, mais elles ne sortiront jamais de vive voix.

« Aucun ennemi n’a réussi à me trouver là-bas, ses incapables. Il a fallu que je sorte de ma cachette. Il ne manquait plus que j’agite un drapeau blanc avec une pancarte : " Venez me chercher " »

Slade était moqueur mais il n’était pas si loin de la vérité. La conversation coupa court lorsqu’un individu barra la route du duo improbable. Le mercenaire s’arrêta par reflex et serra les poings. Son œil dévisageait froidement l’étranger qui se tenait juste devant lui. Il l’avait vaguement reconnu mais le vieil homme n’était pas du genre à se fier aux étrangers. Si Ray n’avait pas été dans les environs, le poing de Slade aurait probablement ripper jusqu’au visage du Mirror Master.

« Qu’est ce que tu fous là ? » rétorqua froidement Slade avant de faire le premier pas vers lui. Il n’était plus qu’à quelques centimètres de son potentiel ennemi. « Fais vite ou tu vas finir comme tes deux petits camarades dans la cuisine. » Un ange passa « Tu veux rendre service ? » Il se tourna quelques secondes vers Ray. « Emmène-le loin de ce merdier. »

The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 Logo-55de7af

Revenir en haut Aller en bas
Ray Palmer
Ray Palmer
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1541
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Fate ; Tempest ; Kalel.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 15 Nov 2019 - 11:32
Les échanges se multiplient ; ils deviennent fluides.
Presque sympathiques.

Ray Palmer en est le premier surpris – et le premier dérangé, aussi. Il sent bien que Slade Wilson baisse l’armure, au propre comme au figuré ; il laisse tomber l’allure habituelle et dure-à-cuire de Deathstroke, et parle par lui-même. Plus humainement, on va dire.
Et c’est bien ça le problème.

Atom déteste Deathstroke ; et il a des raisons pour ça.
Il a tué Ryan Choi. De sang-froid. Sans hésiter.
Il s’en est pris à la mère de Batgirl, et a participé à un plan immonde contre elle.
Sans compter ses autres crimes ; ses autres abus.
Il le déteste – et il veut sa mort. Sous les critères légaux, et selon la procédure du système ; mais il veut quand même la mort de Deathstroke.

Sauf que…
Sauf que Ray Palmer est en train de se rendre compte qu’il n’est pas vraiment avec Deathstroke. Mais avec Slade Wilson.
L’humain ; pas le super-tueur invincible.
Le type derrière le masque… qui reste un beau connard, mais qui n’est pas un monstre. Ou pas le monstre absolu que le scientifique aurait voulu trouver.

Et ça le gêne. Et ça le ronge.
Car ça fige sa haine ; car ça coupe sa rage vengeresse.
Car ça rend son souhait de le voir mourir… bien plus difficile à tenir. Bien plus difficile à accepter.

Heureusement, les événements se succèdent et coupent ces élans sympathiques.
Pour le moment.
Même si Atom sent bien que ce qui a commencé ne va pas s’arrêter là. Hélas.


« Dans tes rêves. »

La réplique de Ray est sèche et brutale ; peut-être un peu trop.
Mais il est piqué au vif.


« Je reste là. »

Même si Slade Wilson vient de demander à Mirror Master de l’emmener ailleurs ; ce qui le surprend. Ce qui le choque. Ce qui le trouble.
… car c’est gentil.
Car c’est un geste extrêmement surprenant – mais gentil. Et Palmer n’accepte pas ça.
Déjà, parce qu’il ne veut pas s’enfuir, mais purger sa peine.
Ensuite, parce qu’il ne veut rien devoir à Slade ; surtout pas ça. Surtout pas comme ça.

« J’comptais pas l’emmener, de toute façon. »

Mirror Master réplique également, avec un ton sec et son fameux accent écossais.

« Evan McCulloch va pas s’amuser à exfiltrer du Héros. J’ai ma dignité, et les Rogues m’le pardonneraient pas. »

Un petit sourire amusé glisse sur son visage, alors qu’il se concentre uniquement sur le mercenaire.

« J’te propose un voyage, Slade. J’te propose de t’sortir d’là… et p’têt même lui ; mais pas sans toi.
Et pas gratos. »


Il ricane, et continue.

« T’as été Président… tu sais où sont cachés les codes et la thune ; j’veux savoir. J’veux pouvoir filer dans les caisses de la réserve fédérale d’or – parce que ces p’tits salauds bloquent mon accès. Et ça m’fatigue.
Donc j’veux ces codes… et j’les veux avant d’vous emmener. »


Un mur explose soudain, un peu plus loin.
Un peu plus loin, mais quand même très près ; trop près, surtout, vu l’identité de la responsable.

The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 250px-Magenta_%28Frances_Kane_-_circa_2018%29
Frances Kane.
Toujours aussi enragée ; toujours aussi folle.
Toujours autant hors de contrôle.

« Et… j’pense qu’va falloir s’décider vite, mec ! »

Ray Palmer grimace, et se tourne vers Slade.
Il prend une grande inspiration – et se lance. En détestant déjà les mots qu’il prononce.


« Tu… tu devrais y aller. Slade.
Tu… tu devrais en profiter. Tu… si t’es plus là, ça pourra se calmer. C’est… l’objectif. »


Il soupire ; grimace.

« Je… je reste. Je gère.
Mais toi… pars. Okay ? Pour… que ça se calme. Pour que ça retombe, un peu. »


Ray soupire encore ; ses poings et muscles se crispent.
Il déteste ça.
Il déteste cette idée – et son sentiment ; son envie. D’aider Slade. De le laisser échapper au pire… autant pour apaiser le pénitencier, que parce qu’il a vraiment envie de l’aider ; il commence à faiblir, et à le voir comme un humain.
Et il n’aime pas ça. Et il ne supporte pas ça.
Même s’il ne voit pas, hélas, comment changer ça…

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Slade Wilson
Slade Wilson
Super-Vilains
Inscription : 24/04/2018
Messages : 233
DC : Tim Drake - Joey Wilson
Situation : En état d'arrestation
Localisations : Canada
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 17 Nov 2019 - 22:20

« The Terminator & The Tiny Titan »
ft. Ray Palmer
_____Slade avait un mauvais presentiment lorsqu’il croisa l’individu. Il n’était pas au bout de ces peines. Le mercenaire était plutôt froid avec le Mirror Master. Il savait que celui-là avait une idée derrière la tête. Il ne lui laissa pas l’occasion de lui en parler et le coupa. Il lui demandait en premier lieu d’envoyer l’ancien héros loin d’Iron Heights. Ce n’était pas un geste digne de la réputation de Deathstroke. Ray ne méritait pas tout ce qui lui tombait dessus. D’abord, il était contraint de veiller sur l’homme qui avait tué un de ses partenaires, il avait rencontré un vieil ennemi qui l’avait blessé et les deux hommes n’étaient toujours pas au point de rendez-vous. En emmenant Slade au point de rencontre, le mini-héros pouvait songer à une réduction de peine.

Mais ça n’allait pas être aussi simple. Même si Ray est touché par les agissements de Slade qui semblaient lassé de mettre ces alliés d’un jour en danger. Il était conscient d’être toxique. Il était devenu une malédiction à la seconde même où il est devenu cet homme, Deathstroke. Il avait déjà pourri la vie de ses enfants, son ex-femme lui pourrissait la vie également. Il ne fallait pas que Ray soit infecté par cette malédiction car, même si le mercenaire ne le portait pas dans son cœur, il ne méritait pas ça.
Tout comme bon justicier, Ray Palmer était une tête de mule. Slade laissa échapper un soupir. Si ça ne tenait qu’à lui, il l’aurait déjà trainé par la peau du cou jusqu’au miroir le plus proche pour l’emmener loin d’ici. Malheureusement, le créateur des miroirs n’avait pas envie d’aider le héros. C’était prévisible aussi prévisible que la raison de sa venue.

Il était venu pour affaire. Il voulait commettre le braquage du siècle et pour cela il avait besoin de renseignements, des renseignements qu’un ancien Président pouvait avoir. Slade le dévisagea et il n’avait malheureusement pas le temps de trouver une autre solution. Magenta n’était pas très loin et Ray refusait de bouger avant de suggérer au mercenaire de partir avec lui.

« Je ne te demande pas ton avis sur ce coup-là. » grogna Slade en s’adressant directement à Ray Palmer. « Tu ne comprends pas ? Il n’y a rien dans ce monde qui peut excuser tout le mal que j’ai fait. Je ne suis pas ici dans le seul but d’y provoquer le chaos et d’en sortir indemne. Je suis ici pour assumer mes actes. Si je dois sortir un jour de ce merdier et si j’ai la moindre chance de m’en tirer, j’en sortirai en homme nouveau, pas en tant que Deathstroke. » Il laissa échapper un soupir. « Tu vas te foutre dans la merde pour rien, Palmer. Ne fais l’idiot pour une fois. Tu n’as rien à prouver à qui que ce soit. »

Le mercenaire voulait que Ray parte. Il devait partir. Il aurait pu finir sous les décombres, ça lui aurait fait un ennemi en moins qui voulait sa peau. Il ne fallait pas oublier que c’était un justicier, donc une tête de mule. Le temps lui manquait en plus de ça. De plus, même si Slade acceptait de suivre le criminel, il ne pensait pas que cela ralentirait réellement Magenta. Le mal était déjà fait. Il devait être beaucoup plus convaincant.

« T’as commis des erreurs comme beaucoup de héros avant toi. Tu n’as rien à me prouver et je suis peut-être en train de me foutre de ta gueule en ce moment même en jouant les gentils. Pense ce que tu veux, ça ne changera rien. T’as mieux à apporter à ce monde qu’à protéger une prison qui tombent en ruine et à un mercenaire qui est déjà condamné à mort. Alors sors-toi les doigts du cul et deviens un vrai Homme putain ! »

Il était beaucoup plus agressif avec Ray pour le pousser à le détester, pour le pousser à l’oublier et à le trahir pour faire autre chose de sa vie. Car le mercenaire en était certain, Ray Palmer se gâchait la vie à ruminer ses erreurs. Il devait aller de l’avant, profiter de sa seconde chance pour faire le bien. Car il valait mieux que lui, c’était évident. Slade ne manquerait à personne, encore moins à ses enfants. Mais il fallait encore convaincre le Mirror Master.
Slade l’attrapa par la peau du cou et l’entraina avec lui en sureté après avoir hurler à Ray de se mettre à couvert. Magenta n’était plus très loin, Slade manquait de temps. Heureusement, ils s’étaient tout les deux réfugiés dans un bureau, du moins ce qu’il en restait. Le soldat attrapa un post-it et un crayon et nota quelque chose dessus avant de le coller sur l’épaule de l’intrus.

« Tu veux les codes ? Tiens, prends les. Je ne viendrais pas avec toi, j’ai mieux à faire. A la place, je veux que tu me rendes un service. Tu vois ce crétin là-bas ? Je veux que tu l’emmènes loin d’ici. Ramène le chez lui à Ivy Town. Je m’en moque qu’il soit consentant ou pas. Double-moi et je ferais en sorte de faire de ta vie un enfer, même dans l’au-delà. Crois moi, j’ai le bras assez long pour faire ça. » Slade leva les yeux pour essayer de retrouver son allié. « PALMER. BOUGE TOI. »

The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 Logo-55de7af

Revenir en haut Aller en bas
Ray Palmer
Ray Palmer
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1541
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Fate ; Tempest ; Kalel.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 18 Nov 2019 - 10:58
Un silence terrible répond aux hurlements de Slade Wilson.
Rien ; rien ne vient.
Rien ne se fait entendre. Rien ne bouge.

Magenta est passée… et partie.
La démente contrôlant le magnétisme s’est acharnée sur leur zone, et est repartie pour errer ailleurs ; pour causer des dégâts ailleurs.
L’étonnant trio s’en est bien tiré… en apparence.

Deathstroke s’est emparé d’un Mirror Master content d’échapper au pire, et Atom a filé de l’autre côté ; avec quelques secondes de retard.
Parce que les mots du mercenaire l’ont marqué.
Parce que les paroles de Slade Wilson le troublent – l’atteignent directement au cœur ; et ça l’énerve. Ça le rend fou de rage.

Même s’il ne répond plus, là. Même s’il ne fait rien.
Même si la peur qu’il ait été atteint par une des attaques peut monter chez le mercenaire… bien que cela ne dure pas.


« FERME-LA ! »

La voix lourde et en colère de Ray Palmer revient à leurs oreilles, soudain.

« TU FERMES TA GUEULE, SLADE ! »

La silhouette du scientifique se redresse, et s’échappe du coin où il s’était caché ; son visage est rouge de fureur.

« TU… TU PEUX CONTINUER TES BEAUX DISCOURS, TES PUTAINS DE MOTS QUI TE FONT PASSER POUR UN SAINT… MAIS TU ARRÊTES DE LUI DIRE QUOI FAIRE ! »

Ses poings sont serrés, et il s’approche avec un air très déterminé.

« Tu… tu comprends rien, putain ! »

Atom se fige devant le duo de criminels, et grimace.

« Tu… tu crois que j’suis bien, ici ? Que j’suis content ?!
Non !
Bien… bien sûr que j’veux me barrer ! Bien sûr que j’veux m’échapper ! Mais… mais j’peux pas ! Putain, j’peux pas ! »


Il claque des mains, agressivement.

« J’suis un Héros ! Je… j’y crois pas, mais… mais c’est comme ça qu’on me voit. Je… j’suis pas un Héros, au fond, mais… mais j’suis connu comme tel ! J’SUIS CONNU COMME UN HEROS !
Tu… tu crois quoi ? Tu crois que ça ferait quoi, que je m’enfuis ?
Alors que le Président a interdit la Justice League ! Alors que Lex Luthor nous défie tous ! Alors que les Héros semblent foutus ! Tu crois que ça ferait quoi, si je m’enfuis ?! »


Ray se détourne, et souffle lourdement.

« Je… j’peux pas partir.
Déà, j’veux pas. Je… je veux payer pour mes crimes ; ils existent. Ils existent vraiment. Je… dois payer. C’est le système.
Et… et même si j’partais, si je cédais ; j’peux pas. Pour les autres. Pour les Héros. Ça… ça serait la goutte d’eau, pour l’opinion publique. »


Il baisse les yeux, et croise les bras ; l’air sombre.

« Je… peux pas. Leur faire ça. »

Un lourd silence s’impose, alors ; il l’a fait.
Il s’est livré.
Ray Palmer s’est complètement livré à Slade Wilson – et il le déteste, pour ça.
Pour ça, et toutes les autres preuves de son humanité… qu’il ne veut pas connaître ; mais qu’il ne cesse de répertorier. A son corps défendant.

« Bordel. »

Mirror Master, cependant, vient interrompre cette tension.

« Prenez une chambre, les mecs. »

L’Ecossais hausse les épaules, mais sourit.
Discrètement, il s’est décalé durant toute l’explosion d’Atom – et a maintenant le pied dans une flaque ; une flaque d’eau réfléchissante.

« Et… j’ai aucune envie d’me mettre entre vous, hein ; j’suis pour l’amour libre, hein !
Mais… j’vais m’arrêter là. Merci pour les codes, hein.
Bonne chance, hein ! »


« Bordel, Slade, arrête-le ! »

Mais c’est trop tard ; Mirror Master a déjà disparu.
Sans emmener personne.
Mais en prenant les fameux codes, si demandés ; et peu chers payés, clairement !


« Bordel. De. Merde. »

Ray s’est tourné pour arrêter le Vilain ; en vain.
Il tourne lentement son regard sur le mercenaire. Un regard lourd et plein de sous-entendus.
Il ne dit rien, cependant.
Il soupire juste ; très lourdement.


« Suis-moi. Ce foutu toit ne doit plus être très loin… »

Ils reprennent un escalier, et montent ; avec un Atom bougon et crispé.
Cela ne va pas s’arranger.
Car, dans l’ombre, une forme minuscule approche… se rapproche. Les suit, avec de sales idées en tête.

The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 2939984-screen_shot_2013_03_20_at_6.31.33_am
Atomica est là ; elle observe encore, pour l’instant. Elle ne frappe pas pour le moment.
Mais ça ne va pas tarder.
Et elle a surtout hâte de voir la tête du Micro-Héros quand il la verra – alors qu’elle est censée être morte, ce dont il est aussi accusé !

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Slade Wilson
Slade Wilson
Super-Vilains
Inscription : 24/04/2018
Messages : 233
DC : Tim Drake - Joey Wilson
Situation : En état d'arrestation
Localisations : Canada
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 19 Nov 2019 - 11:03

« The Terminator & The Tiny Titan »
ft. Ray Palmer
_____Le mercenaire avait joué gros en offrant directement les codes à l’ennemi. Il ne faisait pas confiance au Mirror Master mais il avait besoin de son aide pour envoyer Ray Palmer loin d’ici. Il ne portait pas ce justicier dans son cœur, loin de là. Slade respectait les choix de vie de son allié d’un soir. Il savait qu’il gâchait sa vie à se morfondre au fond d’une cellule. Il pouvait se relever et faire mieux que ça. Malheureusement, ce n’était pas ce qu’il avait décidé et c’était frustrant pour Slade.
Il grognait, il se détourna de son ticket de retour pour se concentrer sur Atom qui était en train d’exploser de colère et de prendre le mercenaire pour un saint. En regardant de plus près, Slade leva les yeux au ciel en laissant échapper un nouveau grognement. Ray avait fini par se confier au vieil homme. Il ignorait si les mots étaient sortis volontairement ou par colère. Le mercenaire misait plutôt sur la rage du petit héros.

« Calme toi. » grogna Slade en levant son œil au ciel. « Ne me prends pas pour la Vierge. J’ai toujours envie de t’en coller une pour que tu arrêtes de jouer les crétins deux minutes. Bouhouhou j’ai fait des bêtises Maman mais au lieu de rattraper mes conneries, je préfère me morfondre au fond d’une cellule en priant pour qu’on me pardonne en m’oubliant. Franchement, tu es pathétique. »

Mirror Master était face à une véritable scène. Un criminel qui était capable de sauver la peau d’un justicier condamné plutôt que de s’occuper de son cas beaucoup plus désespéré. Slade n’avait pas besoin de se justifier et il ne le fera probablement jamais. La colère du mercenaire parlait à sa place et rapidement, il se détourna de l’homme à qui il avait confié des codes importants. Il recula d’un pas pour se rapprocher d’Atom, le poing serré. Il mourrait d’envie de le frapper pour qu’il la ferme, qu’il arrête de se morfondre et qu’il obéisse bien gentiment. C’était probablement la seule façon pour le mercenaire d’obtenir ce qu’il voulait.
Pourtant, son poing resta immobile. Il planta ses ongles dans sa paume, mais ses jointures n’auront pas l’occasion de s’écraser sur la face d’Atom. Mirror Master avait profité de cette petite diversion pour s’improviser une porte de sortie en laissant le vieux couple se chamailler tout seul. Il emporta avec lui les codes de la trésoreries.

Slade entendait parfaitement les mises en garde d’Atom. Même avec sa puissance et sa rapidité, le soldat resta immobile. Il ne réagissait pas, son visage était vide d’émotion. Au fond de lui, c’était comme s’il s’attendait à cette scène. Mieux que ça, il espérait que cette scène se produise et le voilà satisfait. Le mercenaire essayait de faire le bien mais il ne pouvait s’empêcher d’être toxique pour lui et pour ses proches. C’est sûrement ce que pensait Atom en remarquant que Slade s’en moquait presque de savoir que son ancienne trésorerie n’allait pas tarder à être piller. Après tout, qu’est ce que ça pouvait lui faire ? Il ne reverra probablement jamais la lueur du jour. Il lui restait bien une semaine à vivre, quelques tortures à supporter. Le monde extérieur lui était bien égale.

Il était resté muet, laissant échapper qu’un bref grognement. Atom lança la marche, Slade suivait pas loin. Il était agacé et c’était compréhensif. Le mercenaire accéléra le pas pour se retrouver juste à côté de l’ancien héros en laissant échapper un léger rictus sur ses lèvres, un sourire moqueur.

« Ne soit pas stupide Palmer. Tu penses vraiment que je suis assez bête pour donner des codes présidentielle au premier crétin qui me les demande, surtout pour sauver ta petite personne ? » Slade laissa échapper un léger rire. « Que tu peux être naïf parfois, tu le sais ça ? Vous êtes un peu tous pareil, les justiciers. Vous pensez que tout ce que vous voyez est réel. » Un ange passa, un nouveau rire. « Tous ce que ce crétin a reçu, c’est le code wifi de la baraque de mon ex-femme. »

Celui-là aura l’air malin devant le coffre avec un code qui ne fait aucun sens. Dans tout les cas, le mercenaire n’aurait jamais confié ses codes à qui que ce soit. Slade n’aidait personne sauf par intérêt il ne fallait jamais oublier ça. Même si aujourd’hui, il essayait de faire le bien, le naturel revient rapidement au galop.

« Mais je suis sincère dans ce que je te dis, mec. Tu perds ton temps à te morfondre au fond de ta cellule. Moi je suis déjà mort, pas toi. » Il enjamba les quelques marches supplémentaires pour atteindre l’étage supérieure. « Ça ne t’apportera rien si ce n’est des remords. Crois-en la personne qui a passé une partie de sa vie à se battre contre des adolescents pour… rien. Parce que rien de tout ça n’aurait ramené mon fils et ta pénitence n’effacera pas tes erreurs. Tu ne feras que culpabiliser encore et encore en espérant que le saint esprit te pardonne. Et j'ai un scoop pour toi, le saint esprit s'en torche de ton cas. »

The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 Logo-55de7af

Revenir en haut Aller en bas
Ray Palmer
Ray Palmer
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1541
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Fate ; Tempest ; Kalel.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 19 Nov 2019 - 12:11
Ray Palmer continue à monter les marches.
Une à une. Une après l’autre.
Sans se presser. Sans ralentir. Sans attendre.

Il se concentre. Il mentalise chaque mouvement. Il intériorise chaque élément.
Il se contrôle.
… pour éviter de se retourner, pour en mettre une à Slade Wilson.

Ce dernier n’a cessé de le surprendre depuis le début de cette folie au pénitencier d’Iron Heights – et pas dans le bon sens ; enfin, oui et non.
Le mercenaire a montré beaucoup d’éléments humains, avec des réflexions même sympathiques à son égard. Ça a troublé beaucoup le Micro-Héros, qui jusque-là ne voyait que Deathstroke ; le masque noir et orange, derrière lequel devait se trouver un monstre capable de tuer Ryan Choi et de s’acharner sur Batgirl. Ça, et tous ses autres crimes.
Mais… si cela a surpris positivement Ray, ce dernier n’apprécie guère cela ; il ne le supporte pas, il ne l’accepte pas.

Il refuse l’idée d’humaniser Slade Wilson.
Il refuse le principe que ce dernier soit plus profond qu’il ne le pensait – car ça ruine tout. Car ça change tout.
Car ça l’empêche de nourrir aisément sa haine, et sa volonté de le voir mourir.


« Humf. »

Le scientifique soupire, et pousse finalement une porte ; il se tourne vers Slade, et grimace.

« Voilà. »

Sa voix est lente, fatiguée.
Il n’a rien dit, durant tout le discours et toutes les réponses du mercenaire ; il n’a rien dit. Il a pris sur lui.
Et dieu que ce fut dur.


« On y est. »

Ray passe avant Slade, pour verifier que la zone est sûre ; elle l’est, heureusement.
Ça va. Ça va, ici.

The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 Industrial-924944_960_720
Ça va sur le toit d’un des bâtiments du pénitencier Iron Heights.
Pour l’instant.


« Ton transport ne devrait pas t… ha. »

Palmer tourne sur lui-même, puis plisse les yeux ; il le voit, alors.

« Il est là. »

Il désigne de l’index une zone dans la nuit – et un appareil silencieux, de nouvelle génération, se laisse voir ; il approche.
The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 D790_7_505_0004_600
Un hélicoptère.
Le ticket de sortie de Slade Wilson – et, normalement, le début de la fin de la folie, ici.


« Tu… tu vas pouvoir te barrer. »

Atom soupire, puis se tourne vers le mercenaire.

« Seul. »

Un masque sérieux glisse sur son visage.

« Je… tu comprends rien.
J’ai… j’ai écouté ce que t’as dit ; tu comprends rien. C’est… c’est pas une question de conscience, ou d’autres choses. C’est… c’est pas rien. T’as tort.
Il y a… un système. Imparfait. Déséquilibré ; mais il peut fonctionner. Il doit fonctionner.
Ça… ça s’appelle la civilisation. C’est ce qui nous différencie des autres espèces ; ce qui nous rend meilleur. On… doit encore travailler pour y arriver ; mais on doit y arriver.
Et… c’est pour ça que j’fais ça. Pour ma conscience, ouais. Mais… pour le système, aussi. »


Atom soupire encore ; détourne les yeux.
Hésite. Réfléchit. Parlemente avec lui-même. Et cède, finalement.


« Bon. »

Il prend une grande inspiration, et regarde Slade ; il grimace un sourire, et lève une main tremblante.

« J’vais quand même te souhaiter bon… »

Mais Atom ne peut finir sa phrase ; car une explosion intervient.
Car…

The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 5485692-6324577-Leicester_owner_Vichai_Srivaddhanaprabha_s_helicopter_crashed_ou-a-1_1540686721681
… l’hélicoptère explose, et se crashe.

Ray Palmer n’a cependant guère le temps d’agir – car il est violemment projeté en arrière, propulsé contre un mur !
Par quelque chose ; par une forme minuscule, qui va et vient.
Par quelqu’un qui a les mêmes pouvoirs que lui… et entend s’en prendre directement à Slade Wilson !

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Slade Wilson
Slade Wilson
Super-Vilains
Inscription : 24/04/2018
Messages : 233
DC : Tim Drake - Joey Wilson
Situation : En état d'arrestation
Localisations : Canada
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 19 Nov 2019 - 23:25

« The Terminator & The Tiny Titan »
ft. Ray Palmer
_____Le mercenaire avait supporté le silence de son allié d’un soir. Ils étaient sur la fin de leur croisade et l’ancien héros allait pouvoir souffler un peu. Le pauvre homme avait été plongé dans le bain, mêlé à cette histoire alors qu’il souhaitait simplement purger sa peine. Slade en était persuadé, il perdait son temps au fond de sa cellule. C’était impossible de lui prouver qu’il avait raison. Ray était borné et il avait sa propre vision des choses qui dérivait de celle du mercenaire. D’un côté, sa vision n’était pas dénuée de sens mais il secoua la tête.
Ce n’était pas complètement stupide mais Slade en était persuadé. Le système est mauvais, on ne devrait pas s’y fier. Pourtant, il est là, habillé d’une tenue ridiculement orange, se pliant à cette même justice qu’il détestait. C’était par remords qu’il avait décidé de courber l’échine. Et pourtant, le mercenaire continuait d’avoir le cul entre deux chaises. Il pourrait s’enfuir, il en avait l’occasion. Il avait tout ce qu’il fallait pour se faire oublier pendant plusieurs années. Ces enfants n’avaient pas besoin de son aide désormais. Grant était probablement retourné aux côtés d’Adeline, Joseph était épaulé par Batgirl en échange de l’arrestation du mercenaire, Rose se rapprochait des justiciers. Aucun de ses descendants ne finira comme lui, c’est bien.

Une dernière porte franchit et les voilà sur le lieu du rendez-vous. Ray pouvait désormais souffler, Slade était hors de danger et il aura le droit à sa réduction de peine pour l’avoir emmené en un morceau ou presque. Il boitait encore un peu et sa blessure par balle commençait tout juste à cicatriser, affaiblissant davantage le mercenaire dont l’organisme était trop occupé à panser les plaies. Les traits de son visage cachaient difficilement sa fatigue. Au moins, il n’était pas mort sous les décombres et il n’avait pas causé accidentellement la mort de son garde du corps personnel.
Le soldat se retourna vers Atom. L’hélicoptère n’était qu’à quelques mètres au-dessus d’eux. Il ignorait ce qu’il allait advenir de lui et du petit héros. Slade croisa les bras, le visage toujours aussi fermé. Aucune émotion, aucun sentiment, rien à laisser paraître.

« Je comprends parfaitement pourquoi tu te laisses crever entre quatre murs et je persiste à dire que c’est débile de ta part. » confirma le mercenaire avant d’hausser les épaules et de secouer légèrement sa tête. « Je pourrais te chopper par la peau du cou et te balancer à l’autre bout de ce trou à rats pour que tu te sortes les doigts du cul mais j’en ai assez fait pour aujourd’hui. » Il laissa échapper un rictus sur ses lèvres, un sourire moqueur. « Mais tu te serais probablement fracturé quelques os et tu serais en fauteuil roulant pour les six prochains mois. Je ne retiens pas ma force. »

Il taquinait le garde du corps alors que Slade était le plus amoché des deux et celui qui essayait déjà de se remettre de cette petite fracture à la rotule. Il ne pensait pas que Palmer soit aussi faible. Il avait déjà résisté plusieurs fois au combat et il n’y avait jamais eu de réel vainqueur pendant leur duel. Atom se rapprocha et était sous le point de tendre sa main. Slade hésita quelques secondes avant de rapprocher sa main également. Il n’avait jamais réellement porter Ray dans son cœur. A première vue, Slade le jugeait comme étant l’incarnation du stéréotype du parfait héros, rien à se reprocher, le parfait garçon modèle. Il s’était trompé sur son cas tout comme ce dernier s’était trompé sur le mercenaire.

« Mais qu’est-ce que… » lança-t-il

Mais il n’aura pas le temps pour le moindre geste amicale car le moyen de transport de Wilson explosa juste au-dessus d’eux. Le mercenaire plia sa colonne vertébrale pour se protéger des débris et se mettre immédiatement à l’abris. Il leva son œil en direction de Ray qui avait complètement disparu de son champ visuel. Il s’était retrouvé projeté contre le mur par une force invisible. Le mercenaire resta sur ses gardes et serra les points.
Il finit par comprendre ce qui arrivait au moment où il fut attaqué par une force microscopique à son tour. Un poing d’une force équivalente à la sienne s’écrasa au niveau de son estomac. Slade laissa échapper un grognement de douleur. Un autre coup directement dans sa blessure à l’épaule pour l’envoyer un genou à terre. Un filet de sang s’échappait de l’épais bandage. L’ancien mercenaire avait compris ce qu’il se passait, un des petits élèves de l’académie d’Atom qui pensait son maître en danger.

Slade laissa échapper un grognement et se précipita pour se tenir en équilibre sur ses deux jambes. Il serra les poings, il se concentra pour sentir l’air se fendre à proximité. Ses sens étaient en éveillent et il plia ces bras pour les positionner juste devant son visage et le haut de son torse, prêt à se défendre. Cette fois-ci, il ne laissera pas le petit héros le toucher une autre fois. Il esquivait chacune des nouvelles attaques sans réellement chercher à riposter même s’il pouvait sentir ces déplacements.

« Eh ! STOP ! T’as fini oui ? » le mercenaire est agacé mais il essayait d’éviter le combat, il l’avait promis. « C’est toi qui as fait ça ? T’es complètement malade. » Elle avait probablement détruit la seule manière aux yeux de Slade de rattraper ses erreurs. « Maintenant tu vas t'arrêter de voler dans tout les sens deux minutes, je veux pas te tuer et là, tu es en train de m’agacer réellement ! »

The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 Logo-55de7af

Revenir en haut Aller en bas
Ray Palmer
Ray Palmer
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1541
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Fate ; Tempest ; Kalel.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 20 Nov 2019 - 10:29
Ray Palmer se relève difficilement ; il a mal.
Sa poitrine brûle suite aux coups violemment portés par une micro-silhouette – qu’il n’arrive pas à identifier. Mais il comprend l’ampleur du danger, et assiste à un véritable passage à tabac de Slade Wilson par l’ennemi.


« Hughn. »

Il grogne, et se crispe.
Mais il se redresse, et essaye de s’avancer – car même s’il est plaisant de voir Deathstroke être frappé, ça ne peut quand même pas durer.


« A… arrête… »

Il lève une main tremblante vers le mercenaire.

« F… fais attention… c’est… dang… ACK ! »

A nouveau, Atom ne peut finir sa phrase.
Il est interrompu – par un coup violent et terrible, qui le touche en plein visage.

Le scientifique est repoussé en arrière, et effectue un salto contre sa volonté ; le choc est terrible et brutal. Son nez explose sous l’impact, et son esprit se coupe.
Il plonge dans l’inconscience, tant le coup est rude.
Cela ne durera pas, mais… Ray Palmer est absent ; vaincu et brisé, au sol.

Slade Wilson est seul.
Face à l’agresseur – qui cède finalement aux demandes, et cesse d’attaquer ; avant d’activer encore ses pouvoirs, pour grandir.

« Je t’agace ? Oh, c’est mignon. »

Avant de reprendre taille humaine, pour qu’il la voit clairement.

The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 4711003-image
Elle redresse la tête, et esquisse un sourire mauvais ; sadique.

« Salut. Je suis Atomica.
Ray Palmer est en prison en partie parce qu’il m’aurait tué – tu vois que c’est pas vraiment le cas, mais… »


Elle hausse les épaules, et glousse.

« … j’aime pas la concurrence. Et je l’aime pas. »

Elle se redresse, et croise les mains derrière sa nuque.
Avec un air bien trop relâché.

« Je veux le tuer ; je vais le tuer.
Mais… j’ai aussi entendu l’annonce de ton pote, là. Qui veut ta mort.
Et j’avoue… »


Atomica ricane, encore ; agressivement.

« … c’est plutôt alléchant.
J’essaye de me placer, tu vois. J’essaye d’exister sur cette Terre depuis que Johnny… bref. »


Une ombre passe dans ses yeux ; elle les détourne.
Puis enchaîne.

« Je vais faire simple.
Soit je le tue, soit je te tue… puis je le tue. »


Elle se retourne vers Slade Wilson, et sourit.

« Je t’ai entendu – t’as voulu l’aider ; t’as un p’tit faible pour lui, hein ? Je comprends. Ray Palmer a un air de chien battu difficile à supporter, mais… faut voir maintenant ce que t’es vraiment prêt à faire, Slade. »

Elle libère ses mains, et serre les poings.

« Je vais le tuer.
Si tu fais quelque chose… je te tue. Et il est probable que je te tue, si t’es encore là quand j’ai fini.
T’as une chance de fuir, mec. T’as une opportunité de t’échapper. »


Atomica se tourne vers Ray Palmer, et esquisse une grimace sadique.

« Vas-y, mec… montre de quoi t’es fait, au fond !
Moi je vais déjà aller voir le fond de Ray Palmer, héhéhé… »


Elle ricane ; et disparaît.
Atomica rapetisse, et se projette vers Ray Palmer – pour rentrer dans son corps. Pour y causer des dommages. Pour le détruire de l’intérieur.
Pour le tuer… en laissant l’opportunité à Slade Wilson de s’enfuir. De quitter la folie du pénitencier Iron Heights.
Ici, et maintenant !

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Slade Wilson
Slade Wilson
Super-Vilains
Inscription : 24/04/2018
Messages : 233
DC : Tim Drake - Joey Wilson
Situation : En état d'arrestation
Localisations : Canada
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 20 Nov 2019 - 13:35

« The Terminator & The Tiny Titan »
ft. Ray Palmer
_____Slade avait déjà une petite idée de l’identité de son adversaire. Il savait au moins que cette personne possédait les mêmes pouvoirs que son allié d’un soir et qu’il pouvait être associé à ce dernier. Ce qu’il était loin de savoir, c’est que cette femme était loin de vouloir aider Ray Palmer à se sortir de se pétrin. Au début, le mercenaire pensait qu’il était attaqué uniquement parce qu’elle pensait qu’il était toxique. Peu importe les pseudos bonnes intentions que pouvait dégager Slade, il aurait tué Palmer à la seconde même où ce dernier aurait baissé sa garde.
C’est mal connaître l’ancien criminel qui, à aucun moment, n’avait levé la main sur son ami. Ce n’est pas sa colère et sa haine envers le micro-héros qui l’en empêchait mais bel et bien une volonté de mieux faire et de faire ce qui est juste. Il est encore loin de la réalité. Slade se retourna vivement après avoir entendu un lourd fracas. Son allié est à terre, le nez explosé sur le sol en béton. Il serra les dents, ce n’était pas réellement prévu dans le programme exfiltration.

« Bordel, mais t’es qui toi ? » rétorqua Slade, les sourcils froncés et les dents serrés. Ce n’était clairement pas une alliée.

Elle se présenta, elle était loin d’une femme douce et attentionnée. Elle fixait le mercenaire comme une proie. Elle était prête à lui bondir dessus pendant qu’il était en train de la dévisager en se demandant bien ce qui avait pu se passer pour qu’elle en vienne à passer par de tel extrémité. Elle veut la mort de Ray Palmer. En tant normal, Deathstroke aurait tourné le dos au justicier et il en avait encore en vie. Ce ne sont pas ses affaires, il avait bien mieux à faire. Il devait payer pour son casier judiciaire, pour toute les familles qu’il avait brisé à cause d’un contrat. La liste est longue, il n’en verra jamais le bout. Et Slade n’est pas assez sentimental pour aller frapper à toute les portes des familles brisées pour leur demander pardon.

Slade croisa les bras. Il se retrouvait dans une situation délicate et il avait bien envie de tourner les talons. Son regard dérivait de temps en temps en direction de Palmer. L’idéal serait que l’ancien professeur se réveille et décide de s’éclipser pendant que l’ancien mercenaire fait diversion. Malheureusement, son corps est inerte et il ne réagissait pas.
Atomica lui suggérait de profiter de ce moment pour s’éclipser. Il n’y aurait aucune conséquence hormis la mort d’Atom. Slade laissa échapper un soupir au moment où elle manqua de lui raconter sa vie. Il leva l’œil au ciel.

« Je rêve ou tu es en train de me raconter ta vie ? » rétorqua Slade en laissant échapper un grognement.

Slade jeta encore un dernier coup d’œil en direction d’Atom. Il haussa simplement les épaules en faisant croire à la jeune femme qu’il avait prit sa décision. Il était sous le point de tourner les talons, Atomica se retourna vers Ray, elle rapetissa pour se préparer à le détruire de l’intérieur, tout comme son allié du soir avait essayé de le tuer. Il pourrait très bien l’ignorer, ça serait à charge de revanche. Mais ce n’était pas bon, ce n’était pas éthique et il ne méritait pas ça. Il secoua la tête avant de se retourner vivement.

« Bordel, tu fais chier. » grogna-t-il en s’adressant avant de se jeter sur Atomica. « Crois-moi, tu m’en devras une, Palmer. »

Pendant que la micro-femme avait réduit sa taille, le mercenaire l’enferma à l’intérieur de son poing droit, l’empêchant d’accéder et d’entrer dans l’organisme de Ray Palmer. Il n’allait pas tarder à regretter son acte mais il luttait de toute ses forces son adversaire qui luttait avec une force disproportionné à sa taille. Il attrapa son poignet avec sa dernière main libre pour retenir la bestiole et plus de résistance mais il ne tiendra pas longtemps.
Car elle augmenta sa taille et fit exploser les doigts de Slade qui la maintenait captif. Ces doigts étaient en charpie, le mercenaire hurla de douleur, les yeux écarquillés en voyant ses doigts éclatés avec quelques morceaux par terre. Une flaque de sang était en train de se former sous les pieds de Slade qui, pendant quelques secondes, fut tétanisé par la douleur.

« AH PUTAIN ! » hurla-t-il avant de se tourner vers Atomica, le visage rongé par la rage et la colère. « Tu vas me le payer ! C’est toi qui devrais t’inquiéter pour ta survie maintenant. »

Elle n’a pas encore repris sa forme normale mais le mercenaire chargea. La colère le dominait et la rage lui permettait d’oublier la douleur et d’utiliser les dernières forces qu’il lui restait. Il enfonça sa jambe abîmée directement dans l’estomac de la jeune femme avant de la rouer de coup. Il visait principalement le visage pour essayer de l’assommer directement et lui défigurer son petit minois qui faisait tant craquer les hommes. Il frappait avec son poing blessé, il lui manquait probablement deux doigts et la moitié de l’index. Il ignorait si la régénération allait se faire mais pour l’instant, il s’en moquait bien, seul la rage lui parlait.

The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 Logo-55de7af

Revenir en haut Aller en bas
Ray Palmer
Ray Palmer
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1541
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Fate ; Tempest ; Kalel.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 20 Nov 2019 - 14:10
Slade Wilson l’a fait ; il a choisi.
Entre laisser mourir Ray Palmer et s’enfuir, d’un côté. Et intervenir pour stopper Atomica, de l’autre.
Il a choisi. Il a pris sa décision. Il a agi.

Même s’il est certain qu’une partie de lui doit le regretter, maintenant.
Car la douleur provoquée par les premiers coups échangés entre lui et Atomica enclenchent une douleur littéralement abominable.

« Héhéhé. »

Un ricanement mauvais et aigu accompagne les coups portés par Deathstroke – qui touchent souvent leur cible, évidemment ; mais Atomica est tenace.
Elle tient le coup.
Elle demeure à petite taille, et enchaîne les attaques contre le mercenaire. Qui n’a plus qu’une main, et peut donc tenir difficilement… alors qu’elle semble encore endurante, hélas.

« C’est donc ça, le grand Deathstroke ? »

Elle rit.
Elle se moque ; de lui.

« On m’a vendu ta réputation, quand je suis arrivée ici… un vrai croquemitaine ! Qui terrifie tout le monde. Je me suis même dis que tu pouvais être un esprit frère… quelqu’un qu’on aimerait apprécier, à la maison ! »

Atomica effectue un salto pour éviter un coup de Slade.
Elle profite de l’élan de son adversaire pour pousser sur le bras du mercenaire – et intensifie sa masse ; c’est comme si une plaque de béton s’écroulait sur le membre du Vilain.
Et ça fait mal.

« Mais nan ! Je me rends compte que c’est pas du tout ça. Bon sang, même ce taré de Mazahs est plus dangereux que toi ! Peuh ! »

Atomica crache ; vers lui.
Mais, dans sa fougue, elle libère des informations étonnantes et intéressantes. Elle évoque notamment Mazahs – le monstre intervenu il y a quelques mois à Fawcett City.
Et venu… d’un autre monde. D’une Terre parallèle ; la Terre-3.
Où les bons sont mauvais, et les mauvais sont bons. Où la Justice League est le Crime Syndicate of America…

« Pas grave ! J’aurais ta peau, ton scalp, et ça me fera des sous ! »

Atomica dévie son vol, et se projette vers Slade ; vers la tête de Slade.
Pour taper. Pour l’écraser.
Pour le tuer… d’un seul et unique coup.

« Allez ! Adieu, beau g… »


BANG

Atomica est interrompue, cependant ; et stoppée.
Par un bruit. Par un tir.

Qui ne vient pas de Ray Palmer, toujours inconscient.
Qui vient d’un autre côté du toit – et d’une silhouette, qui apparaît lentement.

« Elle parle trop. »

Une petite fumée s’échappe de l’arme, et une paire terrible d’yeux se pose sur Slade Wilson ; qui, malgré la douleur, peut comprendre que la situation vient peut-être de devenir encore plus dangereuse.
Car il reconnaît. Car il la reconnaît.

The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 6061590-suicide%20squad%20008
Amanda Waller.
Ancienne directrice de la Task Force X. Ancienne Vice-présidente du Président Wilson. Ancienne Présidente des Etats-Unis d’Amérique – la première femme, la plus détestée de l’Histoire.

« Bonsoir, Slade. »

En principe emprisonnée depuis des mois pour ses crimes.
Evidemment libre.
Toujours en eaux troubles, bien sûr.

« Tu t’es fourré dans un beau merdier. Dis-moi pourquoi et comment je voudrais t’en sortir. »

Elle sait, bien sûr ; elle sait comment faire pour lui permettre de s’en tirer – sûrement avec les honneurs. Et elle sait sûrement qui est derrière tout ça.
Mais c’est Amanda Waller ; toute information se paye.
Très cher, hélas…

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Slade Wilson
Slade Wilson
Super-Vilains
Inscription : 24/04/2018
Messages : 233
DC : Tim Drake - Joey Wilson
Situation : En état d'arrestation
Localisations : Canada
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 21 Nov 2019 - 0:14

« The Terminator & The Tiny Titan »
ft. Ray Palmer
_____La douleur revenait très vite au galop. Le mercenaire était déjà occupé avec Atomica qui ne lui laissait pas une seconde de répit. Elle voulait le tuer, c’était une certitude. Il était une cible, un obstacle qui l’empêchait d’atteindre son réel objectif. Elle se moquait de lui, elle le provoquait mais l’ancien criminel commençait tout juste à canaliser sa colère.
Elle réduit de nouveau sa taille et chaîna les attaques. Le mercenaire qui ne possédait désormais que d’une seule main valide et d’un bras douloureux était contraint de rester sur la défensive. Il essayait de se protéger des coups au maximum en attendant une ouverture pour contre-attaquer. Malheureusement, il n’arrivait pas à en trouver une seule. Il reculait de plus en plus en essayant de ne pas se prendre ces coups. Au fur et à mesure, il se rapprochait dangereusement du bord du précipice. Il ne restait plus qu’un petit mètre avant qu’il ne plonge dans une chute de plusieurs mètres. Il aurait beaucoup de mal à s’en remettre.

La jeune femme semblait s’amuser de la situation, profitant que l’ancien mercenaire soit affaibli et blessé pour frapper. Malgré cela, elle avait encore beaucoup de mal à lui donner des coups. Il faisait encore preuve d’excellents réflexes et d’une grande souplesse malgré son âge. Elle frappa à nouveau sur le bras blessé du mercenaire, un craquement d’os se fait entendre. La douleur est trop importante. A ce stade, beaucoup de gens auraient déjà perdu connaissance mais Slade est loin d’avoir déclaré forfait.
Elle parlait beaucoup trop, elle profita de son petit avantage vis-à-vis de Slade pour lui cracher limite au visage. Malgré les tympans qui sifflaient et la douleur, Slade parvenait à rassembler quelques informations importantes dans le monologue d’Atomica. Elle ne semblait pas venir de cette Terre. Ce n’était ni une alliée ni une disciple de Palmer. Maintenant, l’ancien criminel n’aurait plus aucun remord à défigurer cette petite beauté

Mais il n’en aura pas l’occasion. Alors qu’il attendait une ultime attaque de la part de son adversaire. Un coup de feu retentit et son adversaire se retrouva à terre, blessée, peut-être même morte. Ce n’est pas réellement ce que souhaitait le mercenaire d’autant plus qu’on ne tardera pas à mettre ce coup là sur son dos, encore. Il laissa échapper un grognement. Rapidement, l’adrénaline redescendait pour faire place à une douleur atroce. A ce moment-là, Slade en arrivait presque à regretter le sédatif qui s’évaporait de son organisme. Le traitement ne fera bientôt plus effet et il retrouvera pleinement ses capacités s’il n’avait pas été blessé pendant le combat.
Il redressa la tête en entendant cette voix désagréablement familière qui lui adressait la parole. Amanda Waller, il ne semblait pas aussi heureux d’être tirer d’affaire. Avec elle, il allait probablement avoir d’autres problèmes. Il en profita pour se redresser et jeter un coup d’œil en direction de sa main complètement ensanglantée. Il instaura un moment de silence en examinant plus en détail cette blessure. Il lui manquait au moins deux doigts, un morceau de peau retenait désespérément le petit doigt. Celui-là était peut-être sauvable si les soins étaient effectués à temps. Slade était déjà plutôt défaitiste au vu de l’état de sa main. Il aura deux mots à dire à Palmer quand il aura fini de faire la sieste.

« Waller. » rétorqua froidement Slade avec un léger soupçon d’agacement dans le timbre de sa voix « Je vous pensais à croupir au fond d’une cellule. » Slade leva les yeux au ciel avant de daigner la regarder droit dans les yeux. « Si vous attendez des remerciements de ma part, vous risquez d’attendre un moment. Je suppose que vous n’êtes pas venu là pour jouer les infirmières. »

Elle posa une seule question. Le mercenaire observa quelques secondes son allié d’un soir, toujours inconscient. Il lui donna quelques petits coups de pieds indolores mais gênant au niveau du front pour essayer de le réveiller. Il n’avait pas l’air de réagir, tant pis pour lui. Ce n’était pas la première personne a essayé de le sortir de cette prison. Malheureusement, le mercenaire s’était mis volontairement dans cette délicate situation et ne comptait pas en sortir. Si le mercenaire sortait de cette prison indemne, les gens ne verraient qu’une seule chose, l’évasion de Deathstroke, le dangereux mercenaire que tout le monde craint.

« Je ne cherche pas à quitter cet endroit. Sinon, ce crétin ne serait pas dans mes pattes et je n’aurais pas cherché à lui sauver la peau. Certaines choses ne se payent pas avec un gros chèque et la rédemption en fait partie. » Il redressa sa colonne vertébrale en ignorant sa blessure. « Qu’est ce que vous voulez réellement ? »

The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 Logo-55de7af

Revenir en haut Aller en bas
Ray Palmer
Ray Palmer
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1541
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Fate ; Tempest ; Kalel.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 21 Nov 2019 - 9:38
Un silence désagréable répond aux répliques de Slade Wilson.
Amanda Waller ne dit rien ; et le fixe.
Longtemps. Désagréablement. Avec ce regard sec et agressif, qui fait passer la majorité des yeux qui osent le croiser.

La femme de pouvoir sait cependant qu’elle doit céder.
D’une part, parce que la situation demeure terrible et la zone où ils se trouvent n’est pas sûre.
De l’autre, parce qu’elle… le doit à Deathstroke, aussi. Il l’a nommée jadis comme Vice-présidente ; son absence lui a permis d’occuper le Bureau Ovale, même temporairement.

Elle lui doit bien une réponse.

« Une arme. »

Amanda soupire, en prononçant ces mots.
Elle enchaîne.

« Tu as entendu les nouvelles. Lex Luthor fait son cirque… il se prend pour un messie cosmique. »

Ses lèvres se plissent, son regard s’assombrit.
Mieux vaut pour le milliardaire génial qu’il ne croise pas la route d’Amanda Waller, dans les prochains temps.

« Le Président Suarez a sur-réagi, en rendant la Justice League illégale… mais ce n’est pas une solution. Il s’en rendra rapidement compte. »

Elle hoche lentement la tête ; c’est l’évidence, pour elle.
Amanda Waller fait ainsi comprendre qu’elle se considère supérieure au Président actuel. Ce qui demeure terrifiant, car elle n’a pas forcément tort, hélas.

« Quelques personnes encore intelligentes ont conscience de la crise, et m’ont fait libérer ; mais je dois rester sous les radars. Je ne peux pas agir librement. »

Elle soupire, lourdement.

« Pas de structure. Pas d’agent. Pas de groupe ; pas de Task Force X, non.
Les autorités s’attendent que je règle tout – sans aucun moyen pour cela.
Typique de Washington. »


Une nouvelle ombre glisse dans son regard sombre ; ça aussi, ça se payera.
Si elle parvient à retrouver sa gloire d’antan.

« J’ai donc besoin d’une arme pour agir… et voilà que je te découvre ici. »

Un sourire glisse sur son visage.
Un sourire carnassier.

« Je note ta volonté de rédemption ; elle me surprend, mais… me convient.
Sois mon arme, Slade.
Sois mon agent – non pas pour détruire ou contrôler, mais sauver ce qui peut encore l’être. Suarez va bientôt se rendre compte que les Héros vont continuer, avec ou sans son aval ; il va se créer sa propre Justice League, pour compenser. Mais je doute qu’ils puissent tenir leurs défis, avec ce Gouvernement sur le dos. »


Amanda Waller ne fait pas confiance aux Héros ; elle s’en méfie.
Elle demeure cependant consciente de leur intérêt, quand de telles crises se déploient. Ils vont avoir besoin d’eux pour survivre – et elle est persuadée que le Président voudra contrôler ses Héros ; ce qui ne mènera à rien de bon.

« Travaille pour moi.
Aide-moi à retrouver Lex Luthor, à le pister ; à bloquer. Les activités seront… habituelles. Tu devras te salir les mains.
Mais tu le feras pour… une bonne cause, Slade.
Tu sauveras des vies. Tu sauveras le pays – ce pays que tu as juré de servir, jadis. »


Ses paupières se plissent ; elle sait que le terrain est miné.
Car ils ont tous deux formé ce serment.
… et ça ne s’est pas bien terminé. Ni pour l’un, ni pour l’autre.

« Sois mon agent ; sois mon arme.
Et j’utiliserais mon influence pour… apaiser la situation, ici. »


Une explosion secoue alors le pénitencier ; l’émeute s’aggrave, encore.


« Hughn. »

Et Ray Palmer grogne ; il se réveille.
Il posera des questions, alors. Il s’interrogera sur ce qu’il s’est passé – et Slade devra y répondre.
Même si, avant, il doit surtout gérer Amanda Waller… et sa proposition !

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Slade Wilson
Slade Wilson
Super-Vilains
Inscription : 24/04/2018
Messages : 233
DC : Tim Drake - Joey Wilson
Situation : En état d'arrestation
Localisations : Canada
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 28 Nov 2019 - 20:55

« The Terminator & The Tiny Titan »
ft. Ray Palmer
_____Amanda Waller avait toujours une idée derrière la tête. Le mercenaire n’est pas stupide. Il se promenait pour essayer de digérer ce qu’il venait de se passer. L’adrénaline était retombée pour laisser place à la douleur. Son visage commençait à se défigurer avec la douleur. Difficile d’oublier cette souffrance qui lui rappelait qu’il venait de perdre une partie de sa main. Elle avait besoin d’une arme et pour l’instant, Slade n’était pas dans les meilleurs conditions pour répondre au critère d’Amanda.
Il se craqua la nuque tout en se baladant. Il essayait de former un garrot autour de son poignet pour arrêter l’hémorragie. Il faisait les cent pas, non par parce qu’il avait le feu au cul mais surtout pour rester conscient. Les heures étaient passés, le sédatif n’était plus aussi efficace que durant la première heure de chasse. Pourtant, Slade en sentait encore les effets et la perte de sang n’arrangeait pas les choses. Sa blessure à l’épaule était sous le point de cicatrisé, il n’avait désormais plus besoin de bandage et pouvait laisser la plaie à l’air libre.

Son interlocutrice lui parle de Lex Luthor et de sa folie. Durant ces dernières semaines, Slade avait cherché à s’isoler de la société. Comme il l’avait avoué à Ray, il s’était réfugié dans une forêt canadienne quand il n’était pas au chevet de son fils. Joey est indépendant, même amnésique, il peut survivre sans son père mais ce dernier lui rendait visite de temps en temps pour vérifier que tout allait bien et surtout pour le protéger d’éventuel menace. Parce qu’il est toxique et qu’il était dans un moment de faiblesse. Ça n’a pas raté quand le Joker a débarqué dans la chambre de son fils. Quand il ne lui rendait pas visite, il passait son temps à chasser ou exécuter des petits contrats.
Mais il avait vaguement entendu parler de cette histoire autour de son ancien employeur. Deathstroke n’était pas surpris de savoir qu’il n’avait pas été informé personnellement de cette histoire. Il faut dire que Slade a perdu la confiance de Lex Luthor au moment même où il s’était introduit dans une de ses nombreuses villa pour lui voler quelques fichiers pour le compte de la SSE. Il ne le regrettait pas, Deathstroke ne regrettait aucun de ses actes si ce n’est la perte de ses enfants.

« J’ai entendu parler de ces conneries. Ce n’est pas dans mes ambitions. »
Il haussa simplement les épaules. « Si ces hommes qui vous ont libéré sont aussi intelligent que le crétin qui a mis ma tête à prix et qui est en train d’agoniser un étage plus bas, on est pas dans la merde. »

Dans un premier temps, le mercenaire se montrait fermé à la proposition de Waller. Il ne savait pas s’il devait lui faire confiance ou non. Si aujourd’hui, Deathstroke ne voulait plus être le plus grand assassin du monde, il est difficile pour lui de s’imaginer faire le bien. Il avait déjà sauvé des vies, sans se vanter. A votre avis, comment Batgirl aurait-elle pu survivre à ses blessures si elle n’avait pas reçu les soins immédiats ? Le mercenaire était plus ou moins responsable de la mort de sa mère et entièrement responsable de toute les blessures de la jeune femme. Il avait attendu quelques minutes avant d’appeler anonymement les urgences. Il ne l’avait jamais dit et il n’allait jamais le dire parce qu’il n’y avait pas de quoi en être fier. C’était sa faute si cette fille s’était retrouvée dans cet état.

« Je veux être blanchi aux yeux de la loi, pas uniquement à vos yeux, Amanda. Je veux récupérer mes affaires et sachez que, même si mes services permettront de protéger la population, ce n’est pas la gratitude qui va remplir mon frigo. Vous savez ce qu’il vous reste à faire désormais. »

C’était sa manière à lui de dire à Amanda qu’il acceptait les termes du contrat. Au moment où Slade accepta la proposition de Waller, il entendit un gémissement et pivota légèrement la tête vers Atom. Il l’avait presque oublié celui-là. Il se rapprocha machinalement vers lui, plia ses genoux avec que quelques gouttes de sang continuait à s’échapper de ses blessures. Il donna un petit coup de pied au niveau de son épaule pour essayer de le réveiller.

« Franchement Palmer, tu choisis vraiment les pires moments pour faire ta sieste. Je suis persuadé que tu le fais exprès. »
Il regarda un moment sa main. « La prochaine fois, préviens moi quand un de tes copains d’une Terre alternatif débarque pour te tuer. » Il regarda le corps d’Atomica. « Je ne lui ai pas tiré dessus. »

The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 Logo-55de7af

Revenir en haut Aller en bas
Ray Palmer
Ray Palmer
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1541
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Fate ; Tempest ; Kalel.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 29 Nov 2019 - 11:23
Un sourire pincé glisse sur les lèvres d’Amanda Waller.

« Je ne suis pas intéressée par l’intelligence des hommes, Slade. »

Une ombre glisse dans ses yeux.

« Je suis intéressée par ce qu’ils peuvent faire pour moi.
Ce qu’ils vont faire pour moi. »


Elle laisse le mercenaire répondre ; consciente que Deathstroke a besoin de faire un peu le show, avant d’accepter.
Elle le connaît. Elle connaît les hommes, aussi.
Toujours si forts en bouche.
Et toujours si soumis, aussi, quand on sait les mener.

« Tu seras gracié à l’issue de ton service auprès de moi.
Chaque mission annulera un crime. »


Un petit gloussement accompagne ses mots.

« Cela va mettre un peu de temps, mais… tu y arriveras. »

Elle redevient soudain sérieuse.

« Je prends acte de ton choix ; un bon choix.
Nous reparlerons bientôt. »


Slade Wilson se détourne d’elle, et va s’occuper de Ray Palmer. Qui revient du royaume des songes, et tente de se remettre.
C’est difficile ; le scientifique a mal, mais serre les dents.


« C’est… bordel. »

Atom se redresse difficilement, et pose le regard sur le corps d’Atomica ; il grimace.
Et se tourne vers Slade.


« Je… »

Il le regarde ; il le fixe.
Il soupire.


« Je… j’te crois. »

Bien que ça ne lui plaise pas ; bien qu’il n’aime pas l’idée de dire et penser cela.
Mais c’est vrai.
Ray sent que Slade est sincère – et il n’a pas d’argument pour le contredire.
Même s’ils se retrouvent seuls, soudain.


« Mais alors… qui… »

Il se relève, et s’interroge sur l’identité du tueur ; car Amanda Waller est partie.
… mais quelqu’un d’autre arrive.


BOOM

Un choc sonique intervient ; tout l’immeuble tremble.
Iron Heights tremble.
… parce que quelqu’un vient d’arriver – et intervient.

« Ray. Je reprends le contrôle du pénitencier.
Quelle est ta situation ? »


Une forme émerge en effet dans la cour intérieure ; détruit des murs, soumet les prisonniers, bloque les alarmes, limite les dégâts.
La cavalerie.

The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 CyborgComic
La cavalerie est arrivée – et elle s’appelle Cyborg !
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Slade Wilson
Slade Wilson
Super-Vilains
Inscription : 24/04/2018
Messages : 233
DC : Tim Drake - Joey Wilson
Situation : En état d'arrestation
Localisations : Canada
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 2 Déc 2019 - 23:22

« The Terminator & The Tiny Titan »
ft. Ray Palmer
_____Ray Palmer avait reprit ses esprits. Le mercenaire s’était rapproché de lui en espérant que ce dernier n’était pas en train de se vider de son sang, lui-aussi. Pendant ce temps, Amanda Waller revoyait les exigences de l’ancien militaire pour le ramener à la dure réalité. Il ne répond pas, il ne protestait pas, c’était sa version de la justice. Peut-être que ça prouvera aux plus septique qu’il ne joue pas un double jeu. Slade est un excellent manipulateur, difficile de savoir ce qu’il avait réellement dans la tête. Il fallait comprendre son code, son langage. Une phrase de sa part pouvait avoir une autre signification quand on le connaissait suffisamment. Wintergreen avait comprit comment fonctionnait Slade et sa manière maladroite de gérer ses émotions.

« J’espère que vous savez ce que vous faites, cette fois. » grogna Slade le temps que Ray retrouve ses esprits.

Il était encore dans les vappes. Slade l’observa sans lui venir en aide. Il n’en avait pas besoin et il n’avait pas vraiment envie de faire sa nounou juste après que ce dernier l’est laissé affronter Atomica. Il était encore rancunier sur ce coup-là, même si ce n’était pas la faute d’Atom. Il fallait bien qu’il blâme quelqu’un pour sa main et son adversaire. Ray faisait comprendre à Slade qu’il le croyait quand il lui disait qu’il n’avait pas tiré sur elle. Pourtant, il avait toute ses raisons de le faire, notamment sa main qui le faisait souffrir mine de rien. Mais le professeur avait besoin de plus, il avait besoin d’une explication à tout ça. Slade se redressa à son tour.

« Si tu avais un verre de whisky sous la main, je t’expliquerais bien ce que tu as loupé pendant que tu faisais ta sieste. » rétorqua le mercenaire.

Le whisky aurait très bien pu faire disparaître la douleur qui était en train de lui prendre toute la main et bientôt tout le bras. S’il y avait une bouteille non loin de là, il l’aurait déjà vidé de son contenu en espérant que ça cesse. Au moins, le saignement commençait à se calmer. Au moment où Slade fit signe à son partenaire qu’il était temps de trouver un autre endroit plus sûr et moins à découvert. Un simple sniper pouvait avoir le champ libre pour canarder le mercenaire. Une balle dans la tête bien placé et le contrat est rempli même si celui qui a mis la tête de Slade à prix ne pourra pas vraiment en profiter. Un choc, Slade plia un genou pour éviter de perdre l’équilibre. Il jeta un rapide coup d’œil en direction de Ray. Celui-là avait déjà du mal à tenir sur ses deux jambes, ils ne seraient pas loin de tomber dans les pommes à nouveau. Slade aperçu la silhouette robotique de cyborg s’adressant à Ray mais il aperçut Slade en premier.

« Ton ami est blessé. » rétorqua-t-il froidement alors que quelques gouttes de sang continuaient à glisser lentement le long de ses doigts inexistant pour s’écraser sur le sol. « Il a besoin de soin. » il se retourna pour observer le désastre qu’il avait causé, même si le mercenaire semblait avoir des difficultés à se sentir coupable. « Quelqu’un a mis une prime sur ma tête, il y a eu quelques émeutes. Il y aura probablement besoin de rafistoler quelques murs. Et je vais avoir besoin d'un autre hélico. »

The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 Logo-55de7af

Revenir en haut Aller en bas
Ray Palmer
Ray Palmer
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1541
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Fate ; Tempest ; Kalel.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 3 Déc 2019 - 8:59
Victor Stone fixe Slade Wilson sans rien dire.
Longtemps.

« Mmh. »

Un léger souffle s’échappe de ses lèvres.
Une réaction physique dont il n’a plus besoin – mais qu’il maintient, volontairement. Pour garder un peu d’humanité dans ses gestes.

« La situation est à nouveau sous contrôle. »

Cyborg lève un bras ; un écran y apparaît.
Plusieurs images y passent.
Notamment des soldats en plein action, qui règlent les problèmes du pénitencier.

The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 1383239699_cvr
Menés par Steve Trevor, très enthousiaste.

« J’ai pris sur moi de téléporter l’ARGUS, cantonnée en Australie pour gérer la ville de Mosaic. Steve Trevor et ses hommes sont parvenus à mater la rébellion, mais… tout est réglé, oui. »

L’écran disparaît du bras ; qui continue de se transformer.
Pour devenir un canon.
Pointé sur Deathstroke, directement.

« Je pense que tu vas avoir besoin de plus qu’un hélicoptère, Slade.
Je pense que tu es responsable de tout cela. Je pense que tu as organisé cette révolte. Je pense que tu as voulu t’enfuir, et que tu veux causer du tort aux autres. Je pense que tu dois payer pour ç… »


« Nan. »

Ray Palmer intervient ; sèchement.
Ce qui surprend Victor – autant sur la forme que le fond.

« M… mais… Ray… »


« Il… n’est pas responsable. »

Atom parle lentement, difficilement ; mais il continue.
Et se redresse. Notamment en s’aidant de… Slade Wilson.


« Il a été… piégé ; il dit vrai. La révolte a été lancée pour le tuer – et il a tout fait pour éviter les débordements. Il… a veillé à ne pas tuer. Il a essayé de limiter les dégâts.
Il… ne t’a pas menti. Il… a bien agi, ici. »


Ray soupire, et secoue la tête ; dire cela lui fait mal, le crispe.
Mais c’est la vérité.
Et… il n’en peut plus, de mentir ; de manipuler. Il n’en peut plus.
Même si ça le force à défendre Slade Wilson.


« Et… »

Il soupire ; tourne la tête, et fige son regard sur Slade lui-même.
Il grimace.
Mais enchaîne, lentement.


« Tu m’as sauvé la vie. »

Un aveu terrible et douloureux ; mais vrai.
Donc… à dire.
Qu’importe le prix.


« Et… je t’en remercie. »

Il soupire, encore, et secoue la tête.

« Alors… dégage. »

Ray détourne les yeux.

« T’as réussi ; t’as bien fait.
T’as ta victoire.
Profites-en – mais dégage. »


Il se détourne tout court, alors.
Il tourne les talons, et s’avance vers la porte ; qui mène au cœur du pénitencier.
Vers sa cellule. Qu’il veut rejoindre.

Victor Stone lève un bras, pour le retenir ; mais il s’arrête.
Puis hoche la tête, gravement.
Avant de se tourner vers Slade Wilson. Cyborg reste encore silencieux longtemps – puis lui tend son bras ; sans canon, cette fois.

« Viens. Je t’emmène… en sécurité. »

Même si ça lui coûte, aussi ; même si ça le gêne.
Mais c’est ce qu’il faut faire.
Et… Slade a aussi fait ce qu’il fallait faire, ce soir. Ce n’est que justice de bien le traiter, alors.
Ce n’est que justice… de reconnaître que, ce soir, il n’a pas été un monstre !

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Slade Wilson
Slade Wilson
Super-Vilains
Inscription : 24/04/2018
Messages : 233
DC : Tim Drake - Joey Wilson
Situation : En état d'arrestation
Localisations : Canada
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 3 Déc 2019 - 15:53

« The Terminator & The Tiny Titan »
ft. Ray Palmer
_____Le professeur s’aidait du corps de Slade Wilson pour se redresser. Ce dernier demeurait immobile. Il pourrait très bien faire un coup de pute, reculer légèrement l’épaule lorsque Ray avait le plus besoin de soutien pour se tenir debout. Mais il ne bougeait pas, comme si ça ne le dérangeait pas, comme si ça ne le gênait pas de servir de poteau à un ancien justicier. Cyborg observait la scène, pensif. Difficile à croire que Deathstroke est innocent dans cette histoire. La situation à Iron Heights s’est dégradé une heure à peine après l’arrivée de Slade.
Pourquoi croire un criminel qui n’avait rien à perdre en racontant des mensonges ? Ce dernier avait pourtant la réputation d’affirmer qu’il n’était pas un menteur, qu’il arrivait simplement à te faire croire ce qu’il voulait que tu croies. C’est une question de manipulation. Pourtant, à de multiples reprises, Slade avait l’occasion de quitter les lieux, de laisser son allié se débrouiller tout seul. Contrairement à lui, il était contraint d’aider le criminel à s’en sortir vivant à croire que sa vie avait plus d’importance que le reste du pénitencier. Pourtant, il cumulait à lui tout seul bien plus de morts que la majorité des détenus réunis.

Cyborg n’y croyait rien. Peu importe ce qu’il s’était réellement passé, Slade est coupable. Il leva son bras mécanique, un canon au bout du bras. Il est prêt à exploser la cervelle de l’ancien mercenaire, même si Palmer se trouvait juste à côté de lui. La colère l’envahit et l’agacement de Deathstroke aussi qui serra les dents avant d’avancer d’un pas en direction du canon.

« T’es sourd ou quoi ? Je t’ai dit que je suis pas responsable de tout ce merdier. Si j’avais voulu m’échapper de cet endroit, tu penses pas que je suis suffisamment intelligent pour disparaître d’une autre manière que foutre en l’air le pénitencier et les forçant à m’attaquer ou à s’entre-tuer ? Tu n’as toujours pas compris que je ne fais pas parti de ces crétins qui veulent juste voir le monde brûlé. Si tu as envie de me buter, bute-moi mais ne me fous pas cette histoire sur le dos. »

Ray intervient pour prendre la défense de Slade. Ce dernier détourna légèrement la tête vers lui. C’était surprenant mais prévisible. Les héros sont prévisibles. Même si ça le démangeait de l’avouer, l’ancien mercenaire lui avait sauvé la vie. Au moins une fois dans sa vie, le professeur devait se sentir redevable envers son ennemi pour cela et c’était aujourd’hui. Secrètement, Slade Wilson savourait ce moment qu’il gardera en mémoire en guise de trophée de guerre. Mais malgré les bons conseils de Slade, Atom refusait de quitter le pénitencier. Il tourna les talons. Deathstroke et Cyborg se retrouvèrent seul. Le héros avait fini par écouter son ami et avouer l’impensable, Deathstroke n’était pas un monstre et venait de sauver la vie d’Atom.

« Ray Palmer m’est redevable. » marmonna Slade avec un rictus, un micro sourire se dessinant sur son visage. « J’aurais vraiment dû amener une caméra pour filmer ça. » Il leva les yeux vers Cyborg avant de regarder sa main ensanglantée. « Je suis pas prêt de l’oublier cette soirée. »

The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke] - Page 2 Logo-55de7af

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

The Terminator & The Tiny Titan [Deathstroke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» univers terminator 4
» Recherche titan imperator
» Spacewolf Terminator par Laurent Exposito
» [AIDE] - Connexion HTC TITAN avec PC
» Titan Garde Imperiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City-