-42%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur robot iRobot Roomba 981
579 € 999 €
Voir le deal

 

 L'interview [Vicki Vale]

Bruce Wayne
Bruce Wayne
Super-Héros
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1786
DC : Mister Miracle ; Atom ; Dr Fate ; Superman ; Adam Strange.
Situation : Batman a été vaincu et brisé par la Legion of Doom de Lex Luthor. Bruce Wayne a été nommé Président des Etats-Unis d'Amérique à titre temporaire. Mais Lex Luthor l'a attaqué - et l'a tué. Batman est tombé. Bruce Wayne est mort. Mais son corps a été ressuscité. La suite se dessine dans les ténèbres.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
L'interview [Vicki Vale] 386562Rien
L'interview [Vicki Vale] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 21 Nov 2019 - 14:03
Le Manoir Wayne est une superbe structure.
Qui impressionne. Qui intrigue. Qui exacerbe les imaginations. Qui excite les esprits.
Qui, toujours, donne envie aux habitants de le visiter – alors qu’ils n’en ont jamais l’occasion ; ou trop peu.


L'interview [Vicki Vale] Comic-book-wayne-manor

Bien rares sont en effet les opportunités de découvrir cette bâtisse centenaire, désormais occupée par l’homme le plus en vue de Gotham City.
Bien que ce fameux propriétaire soit de moins en moins vu, en fait ; et c’est bien là le problème.

Bruce Wayne est le fils préféré de la ville.
Enfant des formidables Martha et Thomas Wayne, grandes personnalités locales ; chouchou des médias après leur mort, et notamment quand il est revenu après un long voyage européen.
Véritable star de la jetset depuis, avec un nombre étonnant de conquêtes et une foule de cœurs brisés.

Mais les choses changent.

En premier, Bruce Wayne pleure encore sa fiancée, Julie Madison.
Le milliardaire a annoncé leur future union au sein de la Tour Wayne – mais le Joker a empoisonné les mets présentés. Plusieurs invités ont été infectés par sa toxine, dont Julie Madison. Une allergie rare a déclenché une réaction terrible.
Julie Madison est morte ; mais pas physiquement. Elle est en état de mort cérébrale, sa famille refuse tout débranchement. Et Bruce Wayne est, paraît-il, inconsolable depuis.

Cela l’a sûrement poussé à dépasser ses limites ; à aller trop loin.
Récemment, Bruce Wayne a skié en Europe… et a commis une erreur. Il est tombé. Il a chuté.
Très gravement.
Personne ne connaît l’ampleur des blessures du milliardaire – mais elles sont, paraît-il, terribles. Le quadragénaire semble avoir subi un retour de flammes violent, avec des conséquences graves sur son corps.

Bruce Wayne vit reclus, depuis.
Il refuse tout contact. Toute interview. Tout contact.
Toute lumière extérieure.
… jusqu’à aujourd’hui.

Jusqu’à cette journée ; jusqu’à cette interview, finalement accordée.
A Vicki Vale.
Une vieille connaissance ; une vieille amie. Qui a été plus. Qui aurait pu être plus.
Et qui arrive au Manoir Wayne, dont la porte s’ouvre alors.

« Bien le bonjour, Mademoiselle Vale. »

Une voix douce et distinguée l’accueille.
Un accent britannique délicieux accompagne un chaleureux sourire.

L'interview [Vicki Vale] 4356464-alfred
Alfred Pennyworth reçoit et fait rentrer Vicki.
Avec sa politesse habituelle.

« J’espère que vous avez fait bon voyage.
Monsieur Bruce vous attend dans le petit salon. Que puis-je vous servir comme rafraîchissement ? »


Le majordome accompagne Vicki Vale à destination, et lui sourit encore.
Il la mène, donc ; dans le petit salon.

L'interview [Vicki Vale] Home-design
Qui n’a de petit que le nom, bien sûr ; mais Vicki devait s’en douter.
Elle demeure chez les Wayne, après tout.


« Bonjour. »

Une voix rauque et fatiguée se fait entendre, cependant ; elle peut surprendre la jeune femme.
Car si elle a les accents des intonations de Bruce Wayne, elle demeure… sèche ; cassée, oui. Un peu comme du verre sous des chaussures.


« J’espère… que vous allez bien. Mademoiselle Vale. »

Une forme émerge des ombres ; une forme ramassée. Qui marche difficilement. Qui semble souffrir à chaque mouvement.
Qui s’arrête, pour être vue. Pour que Vicki voit, oui.

L'interview [Vicki Vale] Latest?cb=20140531000804
Pour qu’elle découvre le corps désormais brisé qu’habite le jadis fringuant Bruce Wayne !
Revenir en haut Aller en bas
Vicky Vale
Vicky Vale
Civils
Inscription : 09/11/2019
Messages : 11
Localisations : //
MessagePosté le: Sam 28 Déc 2019 - 0:03
Depuis son retour, Vicky n'avait pas vu grand chose de différent à Gotham City, peut-être quelques boutiques disparues, des travaux terminés qui donnaient de splendides nouveaux lieux. Le crime lui non plus n'avait pas changé, les super héros n'allaient pas prendre leur retraite de sitôt. Cependant il y en avait un qui était bien obligé de céder à son âge grandissant alors que pourtant c'était le symbole-même de cette grande cité. Sans même l'avoir revu depuis son départ en Europe, Vicky pouvait aisément deviner que le détective milliardaire n'était plus au top de sa forme. D'habitude il y avait au moins une page du journal qui parlait de lui ou de son influence directe, mais plus rien du tout. Même Bruce Wayne semblait avoir disparu des radars, sans doute était-il vraiment vieillissant à ce point qu'il ne pratiquait même plus ses activités de milliardaire, quoi qu'elles puissent être.

C'est ce qui poussa la journaliste renommée à rendre une petite visite à son ancien amant redevenu un simple sujet constant de reportages divers. Malheureusement elle ne s'attendait plus à grand chose de sa part, si il n'était même plus là pour faire régner la justice comme au bon vieux temps. Cependant elle ne voulait pas seulement le remettre sur le devant de la scène avec une interview comme avant, elle voulait surtout prendre de ses nouvelles. De son côté elle n'avait pu s'empêcher de penser à lui durant son voyage, et elle avait hâte d'entendre ce qu'il lui était arrivé pendant plus d'une décennie. Comme elle était revenue au GC News comme à la bonne époque elle pouvait enfin se vanter d'être redevenue la journaliste d'avant, ce qui n'avait pas été rapide ni sans efforts de sa part. Elle se retrouva alors au manoir Wayne, un endroit qu'elle n'avait pas besoin d'entrer dans le GPS tellement elle y était venue pour harceler Bruce de questions, ou pour faire autre chose.

En ouvrant la porte, elle fut bien surprise de ne rien entendre d'amer ou de cynique de la part d'Alfred, lui aussi avait mûri. Elle entra alors sans trop savoir quoi répondre à la demande de majordome, elle qui était autrefois si mal accueillie partout où elle allait, on l'accusait de vautour ou on le sous-entendait. Maintenant c'était comme si les choses s'étaient tassées mais pas seulement pour elle, pour toute la ville, une sorte de récompense pour sa détermination et ses efforts d'investigation. Bien sûr elle n'allait pas s'en plaindre non plus, elle avait juste moins de répartie à cause de l'absence de message de bienvenue peu accueillant, rien de spécialement dérangeant en réalité. Son but en tant que journaliste était depuis toujours de mettre en confiance les citoyens et les professionnels comme les policiers afin de faciliter leurs témoignages. Elle refusa alors de prendre à boire pour éviter d'abuser de son hospitalité, bien qu'il semblait réellement content de la voir. Sans plus attendre il la conduisit vers un salon pour qu'elle puisse y attendre le milliardaire probablement déjà au courant de sa visite avec le bruit de la sonnette.

C'est alors qu'il arriva sous la forme d'une voix dans son dos qui lui parut seulement à moitié familière, comme si le père de Bruce était revenu d'entre les morts sous l'âge qu'il était censé avoir. Mais il s'agissait bien de celui qui a été son amant tout un temps, celui dont elle avait bien découvert l'identité secrète il y a longtemps. Elle s'attendait à quelques rides et une forme déclinante, mais en réalité c'était bien pire que ça, il tenait à peine debout et si il n'y avait pas un second siège où s'asseoir elle lui aurait laissé le sien. Il était rare que la demoiselle se prenne de pitié pour quelqu'un, mais ce n'était pas quelqu'un, c'était quelque chose, un symbole, un justicier masqué qui faisait régner la paix à coups de poings et de gadgets. Mais il n'était plus rien de tout cela, il ressemblait plutôt à un vieillard qui faisait presque rajeunir Alfred à côté. Si elle avait voulu prétexter une interview pour que le majordome ne réagisse pas de façon aussi amère que d'habitude, elle n'avait désormais plus besoin d'user de ce stratagème pour approcher le richard. Et il se serait vite rendu compte qu'il n'y avait plus qu'elle qui ne connaissait pas la vérité sur ce qu'il lui était arrivé, les journaux avaient dû en parler longtemps quand ça lui est arrivé, probablement il y a des années de cela. Elle était plutôt venue pour partager de nouveau ce qu'ils avaient vécu chacun de leur côté, leurs aventures comme leurs mésaventures.


-Merci je vais bien, comme vous pouvez le constater je suis toujours dans le métier. D'habitude j'aurais apprécié écrire un article poignant sur une figure déclinante de la société pour me moquer d'elle, mais je n'ai pas le coeur à ça en vous voyant. Je ne m'attendais pas à ce que vous ayez autant changé en plus de dix ans, qu'est-ce qui vous est arrivé tout ce temps qui vous a tant changé ?
Revenir en haut Aller en bas
Bruce Wayne
Bruce Wayne
Super-Héros
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1786
DC : Mister Miracle ; Atom ; Dr Fate ; Superman ; Adam Strange.
Situation : Batman a été vaincu et brisé par la Legion of Doom de Lex Luthor. Bruce Wayne a été nommé Président des Etats-Unis d'Amérique à titre temporaire. Mais Lex Luthor l'a attaqué - et l'a tué. Batman est tombé. Bruce Wayne est mort. Mais son corps a été ressuscité. La suite se dessine dans les ténèbres.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
L'interview [Vicki Vale] 386562Rien
L'interview [Vicki Vale] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 28 Déc 2019 - 16:42
Un silence lourd s'installe après les quelques mots de Vicki Vale.
Lourd... et long.

Bruce Wayne fixe la jeune femme, au cœur du salon particulier du Manoir Wayne ; il tient difficilement sur ses jambes, mais il fait l'effort.
Par ego. Par fierté.
Par dignité.


 « Hrm. »

Un grognement s'échappe de ses lèvres, alors que son regard fatigué se tourne vers deux sièges, à proximité.

 « Assis. »

Il soupire – et s'avance.
Difficilement.
Douloureusement, même. Chaque mouvement est source de souffrance... mais il s'acharne ; mais il s'avance, et finit par s'assoir dans le fauteuil.


 « Humf. »

Un lourd soupir s'échappe de ses lèvres.
Bruce passe lentement une main tremblante dans ses cheveux ; puis se tourne à nouveau vers Vicki. Il esquisse un sourire fatigué.


 « Nous... nous connaissons depuis longtemps. »

Très longtemps, oui.
Ils ont été proches ; amants. Amoureux, même.
Avant.
Tout ça était... avant. Bien des années plus tôt ; presque une vie plus tôt, au regard des dégâts subis par le corps de Bruce Wayne.


 « Je te dois... la vérité. »

Il hoche doucement la tête ; même si cela provoque une douleur réelle.

 « Tu... sais. »

Nouveau soupir.

 « Tu sais... qui je suis. »

Nouveau sourire ; triste.

 « Qui... j'étais. »

Léger frisson.
Il l'admet, il l'accepte ; mais cela fait toujours mal, hélas.


 « J'ai... perdu. J'ai été vaincu.
Dans... mon autre activité. J'ai été vaincu ; je suis... tombé.
Et... je n'arrive pas. A remonter. »


Il soupire, encore.

 « J'ai... menti. Bruce Wayne... n'a pas eu d'accident de ski ; Batman... a été vaincu. Et je crois qu'il s'agit... de la fois de trop. »

Il pose lentement ses mains sur les accoudoirs.

 « Bien entendu... cela reste entre nous.
Mes avocats... contesteront ton article, si tu publies cela. Et tu sais... qu'ils peuvent être efficaces. »


Bruce glousse, légèrement ; même si cela n'a rien de drôle.
Car il est complètement sérieux, là.


 « Et... toi ?
Que deviens-tu... maintenant ? »


Il a changé ; mais elle aussi.
Les retrouvailles sont difficiles – lourdes. Mais elles peuvent bien tourner.
Et il est sincèrement curieux de savoir ce qu'elle devient ; plutôt comment elle en parle, évidemment !
Revenir en haut Aller en bas
Vicky Vale
Vicky Vale
Civils
Inscription : 09/11/2019
Messages : 11
Localisations : //
MessagePosté le: Sam 8 Fév 2020 - 23:02
La réputation du célèbre justicier masqué avait pris un sacré coup, bien plus que sa réputation à elle. Vicky ne cessait de regretter son absence comme si elle avait pu le sauver, mais elle se doutait au fond d'elle que ça n'aurait fait qu'empirer les choses au contraire. Elle ne savait pas se battre, Bruce aurait été obligée de la protéger à chaque fois qu'on voulait s'en prendre à elle. Son métier était tout sauf sans risque, et personne ne le savait mieux qu'elle. C'était ça qui avait causé sa perte et qui l'avait fait fuir en Europe, mais contrairement à Bruce elle avait su renaître et devenir meilleure après ce voyage, elle avait rencontré l'amour sur son chemin et se sentait de nouveau prête à affronter une des villes les plus criminelles du pays. Mais ce n'était tout de même pas facile de voir son ancien aimé dans cet état, comme si il avait pris cinquante ans en l'espace de quelques années seulement.

Alors que la journaliste manquait clairement de professionnalisme en évitant d'allumer son dictaphone comme d'habitude pour une interview, le richard racontait brièvement ce qu'il était advenu de lui. Elle avait vu dans les archives du GC News qu'il avait eu un accident, mais il reconnaissait qu'il s'agissait juste d'un prétexte. Selon lui le chevalier noir était tombé au combat et était mort, il ne restait plus qu'un milliardaire avec tout cet argent à ne pas savoir qu'en faire. Acheter une super tenue bien protégée et plein de gadgets n'avait pu empêcher le temps de maintenir son emprise sur lui, et son corps le vivait bien mal. Il peinait déjà à tenir sur ses jambes alors qu'une personne se tiendrait plus droite et sa marche serait plus assurée même dans le quotidien. Le fait qu'il la tutoyait également rajoutait encore plus d'intimité à sa confession dure, il voulait la concerner elle, pas la journaliste du GC News, son ancienne aimée et rien de plus.


-Ne t'en fais pas, je n'avais pas l'intention de vendre la mèche, la ligue des assassins s'est montré très dissuasive la dernière fois. Je pensais plutôt à écrire des articles moqueurs sur des richards qui ont une vie toujours mieux que la nôtre, mais ce serait oublier qui tu as été pour moi.

Maintenant que le moment dur était passé, il ne restait plus que les histoires heureuses. Bien que Bruce n'ait pas forcément vécu bien ses dernières années avec la mort du justicier masqué, Vicky de son côté c'était tout l'inverse, elle avait découvert un pays où la criminalité était normale, où les Super se faisaient rares. C'était une expérience merveilleuse et elle aurait du mal à tout raconter tellement c'était agréable et revigorant. Elle avait repris du poil de la bête et pouvait de nouveau affronter cette ville froide où les crimes étaient son quotidien.

-De mon côté, quand mon patron m'a virée du GC News pour me protéger, je suis partie m'exiler en Italie, bien loin de cette criminalité incessante. J'ai pu découvrir beaucoup dans la culture européenne et j'ai rencontré Eddy avec qui je me suis mariée, c'est mon ange gardien à présent. Je suis de nouveau comme avant maintenant, plus rien ne pourra m'empêcher de révéler les informations à toute la ville, malgré les menaces et l'intimidation des vilains et des autorités. J'imagine que la famille Wayne ne fait plus la une comme avant, mais du coup qu'est-ce que tu vas faire maintenant que ce sont tes successeurs qui sont dehors ? Tu as passé ta vie à traquer les criminels, je t'imagine mal dans une vie de pacha.
Revenir en haut Aller en bas
Bruce Wayne
Bruce Wayne
Super-Héros
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1786
DC : Mister Miracle ; Atom ; Dr Fate ; Superman ; Adam Strange.
Situation : Batman a été vaincu et brisé par la Legion of Doom de Lex Luthor. Bruce Wayne a été nommé Président des Etats-Unis d'Amérique à titre temporaire. Mais Lex Luthor l'a attaqué - et l'a tué. Batman est tombé. Bruce Wayne est mort. Mais son corps a été ressuscité. La suite se dessine dans les ténèbres.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
L'interview [Vicki Vale] 386562Rien
L'interview [Vicki Vale] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 9 Fév 2020 - 15:45
Bruce Wayne ouvre la bouche.
Pour répondre.
Pour prononcer quelques mots, malgré la douleur et la fatigue. Pour s'ouvrir. Pour se confier.
Pour parler à quelqu'un de proche, tout simplement.

 « Hrm. »

Mais cela ne se fera pas.
Pas comme ça. Pas maintenant, en tout cas.

 « Monsieur Bruce. »

Une silhouette apparaît à proximité. A quelques mètres d'eux deux.

L'interview [Vicki Vale] Char_Thumb_AlfredPennyworth_5c40ddc7b0e397.70092314
Alfred Pennyworth.
Fidèle majordome, et soutien constant du propriétaire des lieux.

 « Une... urgence sollicite votre expertise. »


 « Une... urgence ? »

 « Oui, Monsieur. Dans... l'aile Ouest. »

 « Hrm. »

Un grognement sombre s'échappe de la gorge de Bruce Wayne.
Il comprend.
Il comprend ce que veut dire Alfred – il comprend ce qu'on attend de lui.


 « Vicki. »

Il pose un regard froid dans les yeux de la jeune femme.

 « Je dois... raccourcir cette entrevue. Des... responsabilités demeurent. Même dans ma... situation. »

Bruce se redresse, en grimaçant de douleur.

 « Mais... nous reparlerons. »

Un léger sourire passe sur son visage.

 « Prends... soin de toi. »

Il s'avance lentement vers la porte, avant de s'arrêter ; pour jeter un regard en arrière.

 « Nous... nous reverrons, oui. Plus vite... qu'avant. »

Bruce hoche la tête ; puis disparaît dans les ombres.
Dans les ténèbres du Manoir Wayne.
Abandonnant ainsi Vicki Vale... aux bonnes mains d'un Alfred Pennyworth toujours distingué.

 « Mademoiselle Vale. Je vais vous raccompagner. »

Le vieil homme sourit, et pousse la journaliste vers la sortie ; c'est terminé.
Trop peu. Trop vite, oui. Mais intense.
Comme bien souvent avec Bruce Wayne – qui, même blessé et brisé, demeure rongé par les responsabilités et l'envie d'aider. Même si cela passe maintenant par du conseil à distance avec ses successeurs !
Revenir en haut Aller en bas
Vicky Vale
Vicky Vale
Civils
Inscription : 09/11/2019
Messages : 11
Localisations : //
MessagePosté le: Mer 11 Mar 2020 - 23:24
La discussion suivait son cours alors que Vicki lâchait le morceau pour informer le célibataire des dernières nouvelles. À partir de là elle pouvait considérer sans mal qu'elle avait rempli le gros de ce qu'elle avait prévu de faire en arrivant chez lui. Elle avait juste souhaité qu'il pose cette question et il l'a fait, ce qui lui a permis de savoir un peu plus de la raison de son absence. Une très longue absence qui aurait pu lui faire croire qu'elle était morte, et pourtant elle revenait à Gotham plus en forme que jamais et avec un nouveau garde du corps. Il était charmant, et même si il ne pourrait sans doute pas rivaliser avec des super vilains il était très fort et l'avait déjà protégée plusieurs fois. Clairement Bruce pouvait mourir en paix maintenant qu'il savait que Vicki avait réussi à refaire sa vie et que les fantômes de leur précédente relation ne la hantaient plus. Bien sûr elle ne souhaitait pas qu'il parte tout de suite, mais elle avait conscience que ça ne saurait tarder vu à quel point il était amoché. La force de l'âge c'était avant.

Mais avant qu'ils aient pu poursuivre et terminer la discussion, Alfred intervint. Apparemment une urgence l'attendait autre part dans sa maison, mais ça ne devait sans doute pas être des super vilains venus s'en prendre à un pauvre célibataire détruit par l'âge. Sûrement un problème de plomberie ou devait-il prendre ses médicaments. Dans tous les cas Vicki était un peu déçue de ne pas avoir entendu plus sur Bruce, mais il fallait bien faire avec, le principal était qu'elle ait pu lui dire le gros de sa dernière aventure loin de l'Amérique. Elle se leva alors et se dirigea par là d'où elle venait, vers la porte d'entrée. Cette fausse interview n'aura pas duré, peut-être qu'il était arrivé quelque chose au milliardaire ces dix dernières minutes qui avait changé sa vie au point de ne plus pouvoir assurer une discussion lambda.

Une fois dehors, elle s'empressa de regagner sa voiture pour repartir chez elle dans une ville encore pleine de crimes et de criminels. Elle retrouva alors Eddy et son chef foyer en se concentrant désormais sur son travail pour de vrai, plus de fausse interview ou autre, que du bon. Elle avait pu retrouver ses dossiers sur les Super de la ville donc ça ne la dérangeait pas de se replonger dans des sujets connus et de se remémorer ce qui les rendait si spéciaux. Si avant c'était Batman son principal centre d'intérêt, désormais elle pensait plutôt s'intéresser au reste de la Bat-family, notamment Robin ou encore Batwoman. Tout ce qui faisait partie de la relève des grands noms de l'ancien temps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

L'interview [Vicki Vale]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City :: Manoir Wayne-Batcave-