Un peu d'Ordre dans la Lumière ?

Invité

MessagePosté le: Ven 19 Juil 2013 - 22:28
(HJ/ Comme convenu, j'ouvre le sujet, qui se passe après mon histoire actuelle avec Kyle Rayner à Coast City. J'ai choisi d'aller directement dans l'Espace, j'espère que ça ne te gêne pas ; n'hésite pas à me dire si tu veux que je modifie quelque chose, au fait. Smile /HJ)

L'Espace... l'Espace, ce sont des maladies, des dangers, emmitouflés de ténèbres et de silences.
L'Espace n'a jamais attiré Kent V. Nelson.

Alors que la majorité des petits garçons de son âge rêvait de rejoindre les astronautes au milieu des étoiles, lui a toujours été terre à terre, passionné et absorbé par l'analyse du monde qui l'entourait, et notamment de ses semblables. Sa vocation de psychiatre, ou plutôt d'ancien psychiatre, est venue tôt, même si elle est désormais bien loin derrière lui.

Au fond, il n'a jamais eu d'intérêt non plus pour la magie, un domaine qu'il a toujours considéré comme faux et trompeur. Maintenant qu'il se trouve vêtu d'un costume de super-héros, avec un heaume mystique, les choses ont changé - mais son aversion pour l'Espace n'a pas changé. Il n'est pas sûr que son programme du jour puisse modifier son avis.

Quelques jours auparavant, le Docteur Fate a été poursuivi sur plusieurs plans dimensionnels par différents ennemis, et pas forcément ceux qu'il a l'habitude de combattre. Sans aucune nouvelle de Nabu, le Seigneur de l'Ordre duquel il a hérité ses terribles pouvoirs, totalement abandonné par cette figure de premier plan des arcanes de la magie, il se sent abominablement seul... et terrifié.

C'est pour cela qu'il a décidé de prendre contact avec Hal Jordan, au rôle prépondérant au sein du Corps des Green Lanterns, pour pouvoir rencontrer les Gardiens de l'Univers.
Malgré une relative ignorance sur l'Espace et son fonctionnement, Kent sait très bien que le peuple à l'origine du premier groupe de supers-policiers de l'Univers a comme unique objectif l'Ordre. D'où la lutte contre les monstres, les criminels, les fous - et le Chaos. Exactement comme Nabu, exactement comme lui.

Téléporté à quelques milliers de kilomètres d'Oa, une planète exceptionnelle qui le surprend depuis plusieurs minutes déjà, Nelson essaye de se dire que tout ça est une bonne idée. Si le Seigneur de l'Ordre l'a abandonné, ce n'est pas pour cela qu'il doit rester seul dans son coin : il est clair que ses récents déboires ne sont pas des coïncidences, et les multiples attaques dont il a fait l'objet sont des menaces à peine voilées.

Quelqu'un, ou quelque chose, s'en prend à lui - et il a besoin de conseils pour lutter au nom de l'Ordre dans l'Univers. Qui de mieux que les Gardiens pour l'aider, voire l'informer sur leurs liens avec Nabu ?

Le Docteur Fate a donc envoyé un message à Jordan pour le retrouver ici, et être présenté aux petits hommes bleus dans les meilleures conditions. Enveloppé dans sa cape, calme, immobile même, il attend désormais l'arrivée de son collègue et interlocuteur, en espérant que l'attente ne sera pas trop longue... en espérant que tout se passera bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 21 Juil 2013 - 22:48
Pour une fois que j’avais une journée de repos. Aucun super-méchant en vue, ni aucun petit criminel de bas étage non plus. Carol étant occupée avec un cas urgent à Ferris Aircraft, je me retrouvai pour la première fois depuis plusieurs mois tranquille à ne rien faire chez moi. Cette tranquillité ne dura pas très longtemps, car c’était sans tenir compte des utilisateurs de la magie qui vivent dans notre plan d’existence. À peine ai-je eu le temps de poser mes fesses sur mon canapé qu’une image de Dr Fate m’apparut en plein visage. Il s’agissait d’un message préprogrammé par la magie, car il m’était impossible d’interagir avec l’image du magicien. Bien que le message contenait bien une demande de type «Aidez-moi Green Lantern Hal Jordan, vous êtes mon dernier espoir.» Ce n’est pas cela qui capta mon attention en premier. Dans son message, Fate désirait rencontrer les Gardiens d’Oa pour leur demander conseil. Jusque-là tout était de la routine pour moi. Cependant, lorsqu’il me donna les coordonnées de notre rencontre je me changeai en un éclat de lumière et me dirigeai vers le lieu de rencontre avant qu’il ne soit trop tard.

« Il faut que j’arrive avant qu’il ne soit trop tard. Depuis un certain temps, les Gardiens protègent les frontières de leur territoire avec beaucoup d’agressivité.» me dis-je à voix basse.

Fate n’était qu’à quelques milliers d’années-lumière d’Oa. Parfaitement à portée des détecteurs à longue portée de la planète mère des Green Lantern. Fate est peut-être très puissant, mais face à un escadron de Green Lantern entrainé ou pire face au gardien eux-mêmes, il finirait par se faire vaincre. À peine j’avais terminé de penser à tout cela que j’étais déjà en hyperespace en allant aussi rapidement que mon anneau me le permettait. Très rapidement, j’atteignis le lieu de rencontre et j’aperçu Fate qui était toujours là à m’attendre. Aucune trace de combat, ce qui voulait dire que le groupe d’interception n’était pas encore arrivé, mais il allait arriver si je ne faisais pas quelque chose.

«Ici Hal Jordan, Green Lantern 2814.1 de la Terre. Je suis arrivée dans le secteur 3. Aucune menace pour Oa ici. Il ne s’agit que d’une connaissance qui a perdu son chemin. Inutile d’envoyer un escadron. Terminé.»

Après avoir reçu la confirmation de Salaak qu’il rappelait l’escadron qui venait de partir, je me retournai vers Fate en lâchant un soupir de soulagement. Je ne pouvais pas lui en vouloir, le pauvre était une vraie encyclopédie de la magie, mais pour ce qui est de l’espace et du fonctionnement des corps de lumière il n’est pas un expert. C’est une chance que j’ai eu le temps d’arriver avant les autres lanternes, car depuis la guerre de la lumière, les Gardiens n’autorisent que des Green Lantern sur Oa à moins d’y avoir été invité par ces derniers. De plus, il défende très agressivement le secteur 0 et les autres secteurs limitrophes de ce dernier afin de minimiser les risques d’attaque. Un être aussi puissant que Fate attire facilement l’attention des petits hommes bleus et il est certain qu’ils n’auraient pas hésité à l’éliminer par pure précaution.

«Salut Fate, tu es chanceux que j’arrive à temps. Les Gardiens de l’Univers étaient sur le point d’envoyer des troupes ici pour t’arrêter. Je ne t’en veux pas, mais la prochaine fois, choisi un lieu de rencontre un peu plus loin de leur zone de contrôle d’accord. D’ailleurs, pourquoi veux-tu les rencontrer? Tu l’as peut-être dit dans ton message, mais je suis parti tellement rapidement que je ne l’ai pas bien écouté.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 27 Juil 2013 - 17:38
"Je n'ai rien révélé du but de ma présence ici dans mon message, Green Lantern."

La voix du Docteur Fate est lourde mais posée. S'il a découvert l'arrivée de l'escadron de Green Lanterns, il n'a réalisé aucun geste de défense ou d'attaque avant que les troupes ne soient renvoyées sur Oa suite au message du plus fameux des leurs. Il n'a guère goûté l'excès de zèle des Gardiens de l'Univers, mais il a tenu à laisser une chance à son contact d'arranger les choses - il est satisfait de découvrir que patience fut ici mère de sûreté.

"Je ne tenais pas à révéler certains éléments dans une communication qui pouvait être captée par d'autres - ou qui pouvait t'être délivrée incomplète, comme ce fut apparemment le cas."

Kent V. Nelson savait, par les quelques observations qu'il a faites du monde des super-héros et des super-vilains, que les différents terriens porteurs d'un anneau ont des caractères différents. Celui qu'il a déjà rencontré, Kyle Rayner, est considéré comme le plus doux et le plus ouvert, quand Guy Gardner est vu comme un arrogant égocentrique et John Stewart a la réputation d'une extrême rigueur.
Hal Jordan, quant à lui, bénéficie d'un bilan contrasté : à la fois un exceptionnel combattant, un héros sans peur et véritable, mais aussi un séducteur insupportable, bouffi de confiance en soi et persuadé de toujours s'en sortir, quoi qu'il advienne.

Son interlocuteur espère simplement pouvoir contacter les Gardiens, qu'importe comment son guide s'y prendra. Il espère aussi avoir un peu plus son attention à l'avenir.

"Nabu, le magicien qui a donné des pouvoirs à ce heaume et à d'autres objets, m'a longuement conseillé lors de mes débuts comme Docteur Fate. Il est un Seigneur de l'Ordre, dévoué à jamais à la lutte contre le Chaos sur Terre et dans l'Univers. Or, après quelques frictions entre nous, Nabu ne me contacte plus et je suis harcelé d'adversaires, qui cherchent à m'user et semblent contrôlés par des forces obscures. Je veux discuter avec les Gardiens, pour connaître leurs liens avec les Seigneurs de l'Ordre et savoir s'ils peuvent me permettre de communiquer avec Nabu."

L'ancien psychiatre s'avance, visiblement peu à l'aise dans la lévitation spatiale. Quelques sorts lui permettent de respirer et de parler dans l'espace, mais il ne goûte toujours que très peu cette sortie loin de son champ de compétence.

"Les Gardiens ont fondé votre Corps pour imposer et maintenir l'Ordre dans l'Univers, et ils sont certainement aussi vieux que les Seigneurs de l'Ordre... la coïncidence me trouble. Peux-tu m'arranger une entrevue ?"

Il a eu cette idée en revoyant Kyle Rayner récemment, à Coast City. S'il n'apprécie pas beaucoup Nabu, il sait combien ses conseils sont précieux ; face aux menaces des Forces du Chaos, qui se précisent, il n'a pas le choix et a besoin d'aide. Il espère simplement que cette nouvelle piste sera un peu plus intéressante que les précédentes, toutes inutiles pour retrouver le Seigneur de l'Ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 2 Aoû 2013 - 1:17
Je n’aime pas trop cette situation. Pas que Fate me demande une entrevue avec les Gardiens, mais ce sont les gardiens qui sont les plus inquiétant dans tous cela. Si je réussi à faire entrer Fate dans leur citadelle, rien ne me garantis quel sera leur réaction une fois une fois les discutions débutés. D’un autre côté, je dois bien cela à Fate pour le nombre de fois qu’il nous a sorti du pétrin avec la ligue. Après qu’il m’aille expliquer la raison de sa présence aussi près d’Oa je décidai d’acquiescer à sa demande et d’aller demander aux Gardiens une entrevu avec Fate.

«Très bien, je vais aller leur demander une entrevue pour toi. Mais je tiens à te prévenir que ça peut être long avant que je ne revienne. Reste ici et il n’arrivera rien de fâcheux. Je reviens aussi rapidement que possible.»

Je me remis en route vers Oa sachant très bien qu’il ne bougerait pas tant et aussi longtemps que je ne serai pas de retour à moins d’y être forcé par quelque menace qui soit. En route pour à mi-chemin, je me remis à penser au pourquoi ses seigneurs de l’ordre semble l’avoir abandonné. Aucune raison ne me viens en tête ce qui donne du poids à ses raisons et son désir de rencontrer les gardiens, car malgré leur récent zèle ils désirent que la galaxie soit un endroit sécuritaire où y vivre.

Une fois arrivé sur Oa je me dirigeai immédiatement vers la citadelle des Gardiens où j’y rencontrai Salaak qui vaquait à ses occupations traditionnelles de gestions du corps. Il me salua et je m’empressai de faire ma demande, car je savais que cela pourrait prendre beaucoup de temps.

… (Plusieurs heures plus tard.)…

Les Gardiens de l’univers avaient finalement accepté de rencontrer mon collègue Héros, mais sous certaine condition. La première, je devrai être présent lors de cette entrevue et la seconde, Fate devra être escorté à son arrivée, à son départ et pendant l’entrevu par une escorte de lanterne. Je m’empressai donc d’aller livrer la nouvelle à Fate qui, heureusement était toujours à l’endroit où je l’avais laissé.

«Bonne nouvelle mon ami. Les Gardiens de l’univers ont acceptés de te rencontrer. Cependant, tu devras être sous escorte de plusieurs Green Lanterns à ton arrivée sur Oa et cela jusqu’à ton départ. Ils désirent également que je sois présent lors de l’entrevue afin de facilité les communications entre les deux partis. Si tu es d’accord nous pouvons nous y rendre, car ils nous attendent, mais il faut faire vite, car ils risquent de changer d’idée si nous n’y allons pas rapidement.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 15 Aoû 2013 - 21:45
Kent V. Nelson comprend le besoin de Green Lantern de demander l'autorisation de ses "employeurs" pour une telle rencontre. Il avait espéré que cela soit fait avant, mais il saisit bien maintenant l'extrême prudence du Corps, après avoir été à quelques secondes d'être agressé par une horde de propriétaires d'anneaux prêts à s'acharner sur lui.

Après avoir acquiescé aux paroles sensées de Hal Jordan, il le regarde se diriger vers la grande planète à quelques minutes en vol. La structure même d'Oa est impressionnante, et ne le met pas à l'aise : lui qui a déjà du mal dans l'espace se sent minuscule face à cette boule de pouvoir et d'énergie.
Il connaît l'historique de l'organisation des Gardiens de l'Univers, il sait quelles questions sont posées actuellement sur leur fonctionnement et leurs méthodes. S'ils ont été longtemps admirés pour leurs actions en faveur de l'ordre et de la paix, l'extrémisme de leurs mouvements actuels n'est plus accepté par l'ensemble des galaxies et l'apparition de nouveaux adversaires empire les choses.

Sinestro, les Zamarons et quelques autres apparaissent comme des contre-points aux Green Lantern, mais le Docteur Fate sait que cela ne va pas s'arranger. Une crise couve dans l'espace, et c'est bien pour cela qu'il tient à en être éloigné le plus possible.

Pendant les heures d'absence de son allié, il se plonge dans un état mi-méditatif, mi-endormi, essayant de rassembler son aura et ses pouvoirs, mais surtout de se reposer. Les multiples combats entamés récemment l'ont usé, et il sent qu'il aura besoin de nouvelles forces pour les affrontements à venir.

Quand Hal Jordan revient, les capacités psychiques du heaume ont déjà réveillé l'ancien psychiatre, qui fait un signe de tête au pilote dès son retour.

"Je comprends le besoin de sécurité des Gardiens. Je ne suis pas gêné que tu m'accompagnes, ou que tes collègues fassent de même... du moment qu'ils ne me menacent pas ou qu'ils ne me voient pas comme un danger pour vos maîtres."

Une référence à la presqu'attaque dès son arrivée ne peut faire de mal, selon lui.

"Je suis prêt, Hal Jordan."

Le Seigneur de l'Ordre entame alors son vol à la suite du Green Lantern, se rapprochant de la planète Oa et de son objectif. Tout autour de lui, il découvre les différentes structures métalliques, mais surtout d'émeraude, qui constituent l'ensemble des bâtiments et des salles de la planète. S'il est impressionné véritablement, il n'en montre rien pour ne pas paraître "touriste". Il se contente de suivre son guide, espérant trouver ici enfin les réponses qui lui manquent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 18 Aoû 2013 - 18:59
Fate n’hésita pas longtemps avant d’acquiescer aux demandes des Gardiens. Il le fit en me disant sur un ton parfaitement calme qu’il était prêt à partir.

«Très bien! Alors suis-moi Gandalf.»

Nous prirent la route d’Oa immédiatement et en quelques minutes nous étions en descente dans l’atmosphère de la planète mère des Green Lanterns. À notre entré dans l’atmosphère, un escadron de Lanternes est venu nous rejoindre pour nous escorter jusqu’à la citadelle des Gardiens. Fate ne leur porta pas beaucoup d’attention, car il semblait être beaucoup plus intéressé par le paysage de la planète que par son escorte. Le reste de la route vers la citadelle se déroula dans la même atmosphère. Lorsque nous sommes arrivés au hall d’entrer Fate et moi avons atterris paisiblement au sol ce que fit également notre escorte. Une fois à l’intérieur, il y avait Salaak qui, fidèle à ses habitudes, gérait les activités sur Oa en regardant sur un grand nombre d’écran. Il me fit un hochement de tête que je lui remis instantanément.

«Bon allons-y, ils nous attendent alors rien ne sert de les faire attendre non?»

Les portes  du sanctuaire des gardiens s’ouvrirent et nous y pénétrâmes sans attendre plus longtemps, toujours suivis de l’escorte de lanternes. Comme à son habitude, l’intérieur de la citadelle ressemblait à l’espace, avec une multitude de galaxie ici et là. Les gardiens eux flottaient en cercle un peu plus haut et ils nous fixaient avec attention. Puis Ganthet prit la parole :

«Lanterne 2814.1 Hal Jordan de la Terre, vous pouvez approcher et nous présenter votre ami»

Je fis un petit signe de la tête à Fate et nous nous envolâmes vers le centre du cercle afin de parler au petit homme bleu. Je vis également que l’escorte était restée près du seuil de la porte et ne nous suivait pas.

«Très chère Gardiens de l’univers, je vous présente Dr Fate. Ami héros sur terre et allié dans de multitude de conflit. Il est à la recherche d’une réponse que vous seriez parmi les rares à avoir.»

Maintenant que les présentations son faite, il ne reste qu’à espérer que tout se déroule pour le mieux. Je me mis un peu en retrait et laissa Fate et les gardiens faire la causette. C’est Ganthet qui reprit la parole en premier et sauta directement sur le vif du sujet.

« Alors monsieur Fate, pourquoi venez-vous chercher des réponses dans le savoir infini des Gardiens de l’Univers. N’avez-vous pas votre propre maitre en Nabu?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 24 Aoû 2013 - 14:48
"Gardiens."

Le Docteur Fate est surpris par tout ce qu'il découvre en arrivant près des maîtres du Corps : les structures, les bâtiments, mais aussi l'intense atmosphère de discipline et de concentration qui règne sur toute la planète. Les rares Lanterns croisés, outre l'équipe chargée de les accompagner, ne cherchent guère à s'amuser ou à se détendre : tout, en eux, fait penser aux armées prêtes à se lancer dans la bataille.

En un sens, c'est rassurant pour lui de découvrir ça chez ceux et celles chargés de protéger l'Univers, mais il sait par expérience que chaque "soldat" a besoin de se poser, de ne pas être tout le temps sur la brèche ; si même sur Oa, les Lanterns en sont incapables, cela illustre bien les inquiétudes de la galaxie sur l'évolution de ce groupe de héros.

"Je vous remercie de permettre cette entrevue, connaissant vos charges lourdes."

L'ancien psychiatre s'avance, s'approche un peu plus des petits êtres bleus qui sont si importants dans le destin de l'Univers et les fixe derrière son heaume. Il dresse ses défenses télépathiques, juste au cas où.

"Nabu n'est pas mon maître : il m'a confié son heaume pour devenir le nouveau Docteur Fate, mais je ne suis pas sous sa coupe. Nabu est un Seigneur de l'Ordre, je suis un humain cherchant à veiller sur la Terre et sur un certain équilibre. Cet équilibre semble se rompre, car beaucoup d'agents du Chaos s'en prennent à moi de manière régulière : ce n'est pas normal."

Les souvenirs de ses récents combats remontent, et ne sont pas agréables. Il n'apprécie pas de venir ici, quémander une entrevue puis des informations aux Gardiens, même si Hal Jordan l'a assuré de sa protection et de sa sympathie.

"Je n'arrive plus à contacter Nabu, qui semble parti en retraite au sein des Royaumes de l'Ordre. Si ma relation avec lui n'est pas la plus simple, j'ai besoin d'évoquer avec lui ces attaques et de trouver une solution. Je soupçonne que le Chaos cherche à rompre l'équilibre et à précipiter la Terre, puis l'Univers, dans des âges que je ne veux pas connaître."

Accepter tout cela, reconnaître tout cela, est difficile pour lui. Admettre ses fautes et ses torts n'a jamais été aisé pour lui, ce qui lui a coûté son emploi, sa réputation, sa famille. Essayer de changer est ardu, mais ça fonctionne pour le moment.

"Les Gardiens veillent à maintenir l'Ordre dans l'Univers : c'est votre but, votre objectif. Du fait de votre présence depuis des temps immémoriaux, comme Nabu, je voudrais savoir si vous êtes liés à lui, ou aux Seigneurs de l'Ordre, et si vous savez comment le contacter."

Kent se tait alors, laissant à ses interlocuteurs le soin de lui répondre. Il a essayé de faire au mieux pour présenter sa requête, il espère que cela a véritablement fonctionné.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 10 Sep 2013 - 17:57
Les questions de Fate étaient pour le moins direct et clair. Il faut dire qu’il n’est pas réputé pour tourner autour du pot ce qui n’est pas pour déplaire aux Gardiens. Cependant, ces derniers ne risquent pas d’être impressionnés par une telle approche, car ils ont bien de l’expérience avec des membres de leur propre corps de lanterne qui ne tourne pas autour du pot comme Guy ou moi. La discussion qui va suivre va être, pour le moins que l’on puisse dire, très direct et les échanges très franc. Ganthet poursuivis immédiatement sur un ton froid et sans laisser à Fate le temps de dire quoi que ce soit.

«Chère docteur Fate, nous sommes désolés de vous annoncer que nous n’avons aucun contact avec  Nabu. Nous n’en avons pas besoin, car le savoir des Gardiens de l’univers est infini. Cependant, le fait que les agents du Chaos semblent de plus en plus puissant est plutôt troublant même pour nous.»


C’était un classique des Gardiens. Il n’aime pas trop aider ceux qui sont à l’extérieur du corps des Green Lantern, mais ne tolère pas que l’ordre de l’univers ne soit perturbé par une force quelconque. Je ne serai pas surpris qu’ils lancent une investigation à ce sujet et cela même si Fate ne veut pas avoir des lanternes jouer dans ses plats de bandes. Connaissant les gardiens comme je les connais, ils vont lui poser plusieurs questions sur les diverses menaces qu’il a dû affronter, car ils vont désirer remettre de l’ordre dans tout cela.

«Par contre, pouvez-vous nous décrire les agents du chaos qui vous ont attaqué, car nous pouvons peut-être vous aider à neutraliser cette menace.»


Comme une horloge suisse! Les gardiens deviennent de plus en plus prévisibles avec le temps. Du moins pour les membres du corps des Green Lantern. Ils sont toujours aussi axé sur la tâche qu’il en devienne trop prévisible. C’est une chance qu’ils soient si fort et qu’ils ne soient pas directement sur le terrain, car sinon la situation pourrait être bien différente. Quoi qu’il en soit, je peux déjà sentir une certaine déception chez Fate, car il ne pourra pas retrouver Nabu immédiatement. Cependant, les Gardiens ont tout de même été clément et lui offre leur aide dans cette lutte. C’est plus que ce qu’ils en font pour quelqu’un à l’extérieur du corps normalement.

«Alors mon ami qu’en dis-tu?»
lui demandais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 15 Sep 2013 - 21:29
Kent V. Nelson est déçu, autant par le fond que par la forme de la réponse.

S'il se doutait bien que les Gardiens de l'Univers essayeraient de gagner plus qu'ils ne donneraient aujourd'hui, il a sincèrement espéré que les maîtres du Corps en sachent plus que lui sur le destin de Nabu. Ce dernier semble s'être définitivement éclipsé de toutes les dimensions, de tous les pans de la Réalité, et ça ne plaît guère à celui qu'il a hérité de son heaume.

Il devra trouver une nouvelle piste, d'autres opportunités pour reprendre contact avec le Seigneur de l'Ordre et combattre, plus efficacement encore, les Forces du Chaos. En attendant, il doit donner un os à ronger aux Gardiens et se sortir d'ici, sans se fâcher avec eux. Ses talents de diplomate vont être mis à rude épreuve.

"Je vois. Je ne peux vous cacher ma déception d'en apprendre si peu sur Nabu ici, mais j'apprécie votre franchise et votre honnêteté."

Le Docteur Fate se met lentement à marcher sur le côté. Enroulé dans sa cape d'or, le visage et le casque orientés vers le bas, il réfléchit pendant de longues secondes avant de reprendre lentement la parole, d'une voix lourde et cérémonieuse.

"Les Forces du Chaos utilisent des agents inconnus, anonymes et diversifiés. En remontant dans les souvenirs de mes prédécesseurs, j'ai vu que leurs méthodes sont duales : soit elles détruisent tout sur leur passage, planètes ou êtres vivants, soit elles contrôlent des agents, en général sans aucun lien avec elles. Actuellement, c'est à la deuxième menace que je dois faire face."

Il s'arrête, et se tourne vers les Gardiens, qui le mettent définitivement mal à l'aise. S'il a confiance en Hal Jordan, et plus généralement en les Green Lanterns terriens, il ne peut pas en dire autant de leurs maîtres, dont les exactions deviennent de plus en plus sujet à questions.

"J'ai été attaqué par des super-vilains classiques de la Terre... des voleurs, des assassins, des monstres un peu plus puissants, des psychopathes ou des paumés. Je n'ai pas une grande connaissance de cet univers, mais je sais qu'ils n'ont pas de lien entre eux et qu'ils n'ont pas d'intérêt à m'attaquer. Par ailleurs, aucun n'a la puissance pour se rapprocher de la Tour du Destin, qui existe entre les dimensions."

L'ancien psychiatre ouvre les bras et s'avance vers les Gardiens, sentant le regard de son allié dans son dos, ainsi que la tension qui pourrait s'envenimer s'il choisissait mal les mots.

"Je vous remercie de votre offre d'aide, mais je ne vois pas comment les Gardiens et le Corps des Green Lanterns pourraient m'aider. Les "possédés" des Forces du Chaos n'ont aucun souvenir après m'avoir attaqué, et ils agissent sans lien avec leur vraie personnalité quand ils sont manipulés. Comment voulez-vous attaquer l'invisible ?"

La question n'est pas piège, elle est réelle. Il sait qu'il doit s'en prendre directement aux responsables, mais il n'et pas encore assez fort pour ça. Quand il aura retrouvé Nabu, il pourra passer à la prochaine étape - il pourra donner aux Forces du Chaos des raisons de lui en vouloir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 22 Sep 2013 - 17:20
Les esprits risquent de commencer à s’échauffer. Les Gardiens offrent leur aide, mais Fate précise qu’il ne voit pas comment ils pourraient faire quoique ce soi alors que l’ennemi est invisible. Les Gardiens ne vont certainement pas laisser montrer qu’ils ont une faiblesse peu importe la nature.

«Les Gardiens de l’univers ont bien des moyens de combattre le mal monsieur Fate. Qu’il soit matériel, immatériel, de ce monde ou d’un autre et bien sûr visible ou invisible. Ne l’oubliai pas monsieur Fate.»

Je crois qu’il est temps de mettre fin à cet entretien, car sinon cela risque de devenir violent et je n’ai aucune envi d’affronter Dr. Fate et les gardiens au même moment. Du moins pas aujourd’hui. Il ne reste qu’à espérer que l’un des deux camps reste poli et mettre fin à cet entretien avant que cela ne devienne impossible de les calmer. Je vais devoir m’en mêler si je veux être certain que tout le monde sorte d’ici avec tous ses morceaux. Je m’approchai donc de Fate et lui parlai à voix basse juste à côté de son casque

«Je crois que nous devrions partir mon ami. Tu ne retiras plus rien de bon des Gardiens aujourd’hui. Tu peux te fier à mon expérience. Mais si tu veux un conseil, accepte leur offre même si ce n’est que pour la forme. Mieux vaut les avoirs de ton côté quand les forces du côté obscure en on après toi. C’est surprenant à quel point ils peuvent être d’une grande utilité des fois.»

J’eu juste le temps de terminer ma phrase que Ganthet repris la parole pour s’adresser de nouveau à Fate.

«Monsieur Fate! Soyez certain que nous allons porter une attention particulière à ces manifestations des forces du Chao. Un groupe de Green Lantern sera également affecté à la surveillance de ces dites manifestation afin que vous en soyez mis au courent le plus rapidement possible. Ce dit groupe sera aussi à votre disposition pour les combattre le moment venu.»

Il y eu une courte pause pour regarder ses autres compères et il reprit :

«Cet entretien est terminé. Encore une fois, soyez assuré que nous porterons une attention particulière à cela. En guise de bonne foi, vous êtes dispensé d’escorte pour quitter Oa , tant que vous ne tardez pas trop dans l’enceinte sacré de la planète. Lanterne 2814.1, vous pouvez disposer vous et votre ami.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 29 Sep 2013 - 19:20
Le Docteur Fate comprend bien que la situation ne lui appartient plus.

Si ses bons discours lui permettent de tenir un peu, il sent que les Gardiens de l'Univers ne goûtent guère son refus de céder à leurs demandes et de plier le genou devant eux. S'il apprécie leurs offres, il sait très bien que toute ingérence de leur part ne serait pas une bonne chose pour ses propres combats.
Heureusement, Hal Jordan saisit également l'ambiance de l'entretien, et adresse quelques mots à l'ancien psychiatre, qui le confortent dans la voie qu'il est en train de suivre. Surtout, il comprend encore mieux le fonctionnement du Corps des Green Lantern, et se fait la promesse personnelle de toujours éviter à se faire des ennemis parmi les Gardiens de l'Univers.

"Je vous... remercie, Gardiens."

Les mots ont du mal à s'échapper de sa bouche et de son heaume. Derrière ce dernier, Kent V. Nelson fixe les petits êtres bleutés, ivres de puissance et de contrôle. Il a un sale goût dans la bouche, et se demande si Hal Jordan a la même impression devant une telle arrogance chez ses employeurs.

"Je suis heureux de voir que vous prenez ce problème au sérieux, et je pense que l'escadron de Green Lantern que vous enverrez pour découvrir les origines de ce mystère réussira, avec leur nombre et leur expérience, là où j'ai échoué jusqu'à présent."

Être humble n'est pas toujours simple pour l'ancien psychiatre, qui a pêché par excès de suffisance et qui a jadis pensé être invincible. Les révélations sur ses coucheries avec des étudiantes, sa faute professionnelle qui a coûté la vie à des innocents et la destruction de son mariage lui ont prouvé son erreur, mais il espère que les Gardiens n'auront pas à subir de telles déconvenues pour parvenir aux mêmes conclusions ; l'Univers ne s'en relèverait pas.

"Je vous remercie pour cette audience et votre intérêt."

Après un signe de tête respectueux, Kent se retire et offre son dos aux Gardiens, suivant son collègue justicier et terrien.
Leurs pas claquent sur le sol nu pendant de longues secondes, avant que les deux hommes se retrouvent seuls, à plusieurs mètres des maîtres du Corps et de leurs oreilles intéressées. A voix basse, Nelson reprend alors la parole pour se confier à son allié.

"Je ne sais pas comment tu fais... mais tu devrais faire attention. Quelque chose ne me plaît pas ici, et je ne saurais pas dire quoi. Prends garde, Hal Jordan : les meilleures intentions peuvent masquer les pires sacrifices."

Après quelques secondes de marche, les deux terriens parviennent à une sortie. Au-dessus d'eux, l'espace infini est quasiment bouché par les dizaines de Green Lantern, expérimentés ou en formation, qui gravitent autour d'Oa.

"Merci pour tout, Hal Jordan. J'espère avoir l'opportunité de te revoir lors de moments plus agréables, et moins tendus. Bon courage, et bonne chance."

(HJ/ Merci pour ce sujet, je considère qu'il est désormais terminé. A bientôt en RP. Smile/HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Un peu d'Ordre dans la Lumière ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Reflets dans l'ombre et la lumière
» la loi et l ordre dans l ouest
» Danseuse dans la lumière
» Les escargots dans la lumière et les ombres
» de la lumière à l'ombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Espace-