-54%
Le deal à ne pas rater :
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
59.99 € 129.99 €
Voir le deal

 

 « Darkness Comes » ft. Thaal Sinestro

Joey Wilson
Joey Wilson
Super-Héros
Inscription : 22/11/2019
Messages : 178
DC : Tim Drake - Slade Wilson
Situation : Tente de se reconstruire une santé mentale digne de ce nom sous la tutelle de Batwoman
Localisations : San Francisco
MessagePosté le: Jeu 19 Déc 2019 - 16:13

« Darkness Comes »
ft. Thaal Sinestro
_____Tout était plus calme depuis qu’il avait déménagé en urgence après son combat contre Sinestro. Il avait réussi à lui tenir tête l’espace de quelques instants mais contre une menace galactique, il ne pouvait pas vaincre. Par chance, un Green Lantern était venu le secourir. Son pouvoir de régénération était moins puissant que celle de son paternel mais en l’espace de quelques jours, ces plaies avaient entièrement cicatrisé et ses os s’étaient complètement ressouder.
Rester cloitrer, séquestrer dans un immeuble était beaucoup plus facile à supporter pour Joey. Il était entouré des membres de la Young Justice qui résidait dans la tour. Il apprenait à les connaître et il faut avouer qu’ils étaient de meilleur compagnie que Floki qui passait parfois toute sa journée à dormir.

Mais les crises sont toujours là. Les habitants de la tour doivent souvent subir les ondes psychiques que l’adolescent libéraient sans avoir aucun contrôle sur ces dernières. Il s’est excusé, plus d’une fois pour cela. Les crises étaient surtout nocturnes, Joey accumulait les cauchemars sans comprendre réellement ce qu’il pouvait voir. Tout ce dont il se souvenait, c’était cette créature jaune luisant, un souvenir de Sinestro lui-même implanté dans son esprit et qui refusait de le quitter. Le blondinet ne se fermait, il essayait d’en parler à ses camarades, peut-être que l’un d’entre eux pourrait comprendre et l’aider. Il communiquait énormément sur ses troubles psychiques et ses problèmes, il savait que se renfermer dans ce genre de situation était la pire des solutions.
Un soir, le jeune homme se retrouva atteint de somnambulisme. Floki avait réveillé toute la tour. Ces pouvoirs télékinésiques se manifestaient et les objets les plus légers qui se trouvait dans son champ lévitèrent quelques centimètres au-dessus du sol avant de chuter brutalement dès qu’ils se trouvaient hors de porter. Joey marchait dans le salon, droit, les yeux complètement ouvert et le blanc de l’œil complètement noircit. Plus de peur que de mal, il avait fini par se réveiller au bout de quelques minutes sans parvenir à comprendre pourquoi il se comportait ainsi.

Cette autre partie de lui se manifestait de plus en plus souvent mais ne parvenait pas à prendre le dessus. Joey finissait toujours par revenir d’une manière ou d’une autre. Un beau jour, elle était parvenue par rentrer en contact avec l’une des rares personnes qui était parvenu à rentrer dans son esprit. Si cette partie néfaste de Joey voulait prendre le dessus, il allait avoir besoin des pouvoirs de Sinestro. Difficile pour l’alien de retourner sur Terre apparemment. Était-ce réellement un problème pour une personne avec des capacités de contrôle mentale ? Certainement pas.

Joey ou plutôt ce qu’il en restait, chercha la seule personne capable de téléporter quelqu’un dans la Tour sans se faire remarquer. De nombreuses fois, il avait vu les pouvoirs de Derek James à l’œuvre, fasciné par ce qu’il était capable de faire. A défaut de s’entrainer, il allait se montrer utile. Lorsqu’il pénétra dans son champ de vision, il n’eut même pas le droit à un bonjour ou n’importe quelle formule de politesse de la part de Joseph. Il posséda immédiatement le jeune homme sans lui laisser le temps de comprendre. Une voix dans sa tête lui murmurait quelques conseils

« Tu vas ouvrir un portail à partir de cette localisation. Une fois que tu auras accompli ta mission, tu retourneras à tes occupations. Tu ne te poseras aucune question quant à l’identité de la personne, tu n’en informeras pas tes amis et tu oublieras rapidement ce que tu as fait. » lui lança cette petite voix dans sa tête.

Une fois avoir laver le cerveau de son ami, l’âme de Joey retourna immédiatement dans son corps et Derek s’exécuta dans les quelques secondes qui suivirent. A l’arrivée de l’individu, Floki aboya immédiatement sur ce dernier qu’il considérait comme un intrus. Malheureusement, il ne pouvait pas faire grand-chose contre l’alien.
Joey pencha sa tête vers l’arrière. Quelque chose semblait le perturber. Sa cornée se noircissait et blanchissait à chaque battement de paupière. Difficile pour les deux personnalités de partager le même corps. Quelques secondes de bataille psychique avant que la version néfaste de Joey ne remporte temporairement ce round.

« Je t’avais dit que ça serait chose facile. »


« Qu’est ce que tu as fait ?! » lança l’émetteur bluetooth de Joey qui semblait avoir reprit ses esprits


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Thaal Sinestro
Thaal Sinestro
Modérateurs
Inscription : 28/11/2019
Messages : 193
DC : Ralph Dibny & Ted Kord
Situation : Est en possession de WarWorld, détenant les Lanterns Saint Walker, Guy Gardner et John Stewart
Localisations : Dans l'Espace
Groupes : Sinestro Corps
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 21 Déc 2019 - 16:32
L’Espace est vaste. Mais partout où vous irez, il est souvent hostile, froid… Et surtout silencieux. Il regorge de mondes, chacun empêtré dans leur système, chacun fourmillant dans leur galaxie… Et l’Univers est découpé en 3600 secteurs, surveillé et protégé par le Corps des Green Lanterns, une police intergalactique. Si l’Espace est vaste, le nombre de monde a protéger l’est davantage… Et jusqu’à tout récemment, les Green Lanterns ont plutôt bien accompli leurs tâches.
Sinestro est immobile, dans cette immensité. Il observe la planète bleue, la Terre, qu’il a quitté quelques jours en arrière à peine. Il attend.
Il est venu la première fois en ayant senti une potentielle recrue, une personne qui est capable d’inspirer la peur. Joseph Wilson a démontré qu’il possède certaines capacités très intéressantes, mais il n’est pas prêt à porter un anneau. Sinestro a dû se retirer suite au combat acharné avec le jeune homme, qui lui a résisté, mais également à cause de l’intervention de Hal Jordan.

Cependant, cette histoire ne s’est pas arrêté en si bon chemin… Joseph a réussi à recontacter le chef des Yellow Lanterns. D’après ce qu’il a pu apprendre, cet exploit est effectué par télépathie. Un lien entre Sinestro et Joseph s’est créé depuis qu’ils ont partagé certains souvenirs, alors que le méta-humain a possédé son adversaire. Sans qu’il puisse empêcher quoi que ce soit, Sinestro a montré une partie de sa vie et Joey en a fait de même… Il entend encore ses peurs, ce qui le terrifie, ses doutes et ce qu’il ne veut surtout pas faire : devenir comme son père. Sinestro a compris qu’il y a un conflit dans l’esprit de Joseph, qu’une partie de lui veut ressortir. Et c’est cette partie là qui s’avère être la plus intéressante… Bien que l’ensemble de la personne possède un panel de capacités impressionnantes. Sinestro a pu en avoir un avant goût, lors du duel et les personnes qui les ont chassé ont également compris que le garçon peut devenir relativement dangereux.
Ce qui est curieux dans toute cette histoire, c’est de savoir que c’est la partie mauvaise de Joey qui a contacté le Lantern. Au milieu des provocations, il se pense capable de “s’éveiller”, de prendre le dessus sur Joseph Wilson, notamment grâce au souvenir de Parallax qu’il a découvert dans l’esprit de Sinestro. Si c’est bien le cas, il peut devenir très puissant, libéré des chaînes imposées par la réelle personnalité qui se tapis dans l’ombre de l'inconscient lorsque cette partie sombre se révèle. Quoi de mieux que l’entité de la Peur elle-même pour briser une personne ? L’idée est tentante, intéressante et peut-être carrément possible.
Sinestro y a réfléchi… Mais il se méfie. Retourner sur Terre maintenant est très dangereux et peut l’empêcher de mener à bien ses projets. Et il n’accorde pas sa confiance à cette étrange personnage, qui est capable de contrôler les esprits et de faire du corps une vraie marionnette. Il a vu les risques énormes dans ce duel et il ne va pas commettre les mêmes erreurs…

Il a accepté de venir le voir et donc de remettre les pieds sur Terre. Si le jeune homme possède réellement un moyen pour passer la frontière, qu’il en soit ainsi. Sinestro patiente, en silence, aussi froid que l’immensité autour de lui. Et tout d’un coup, quelque chose bouge. Au départ un trait lumineux, puis ça grandit, formant une espèce de portail. Le chef des Yellow arbore un fin sourire.
« Intéressant... »

Il fait analyser la situation par son anneau, qui lui révèle que ce portail mène directement sur la Terre, dans un endroit bien précis. Méfiant, il utilise l’énergie de son anneau pour former une construction dure à son image. Un second Sinestro, une illusion parfaite pour un néophyte comme pour un autre Lantern qui ne fait pas attention. Son double passe le premier ce portail suivit de près par l’original, qui se rend invisible.
Lorsqu’ils ont passé le portail et que Sinestro se rend compte qu’ils sont arrivés à destination, il s’écarte pour laisser s’avancer le double. Il prend beaucoup de précautions, mais c’est nécessaire. Un seul contact visuel et il se peut qu’il ne reparte jamais d’ici.
Etant encore sous l’effet de l'invisibilité, il prend le temps d’observer. Il se trouve à l’intérieur d’un endroit habitées… par plusieurs personnes. Il n’en est pas certain, mais il sent des présences… Joseph Wilson se tient en face de son double. Il l’a attendu et il semble désormais livrer une bataille mentale. C’est un phénomène qu’il a déjà pu observer pendant leur combat… Le bon côté de Joey essaye de reprendre le dessus. Le double de Sinestro réagit exactement comme il le ferait, lorsque le chien s’est mis à aboyer il l’a regardé en silence, d’une façon si froide qu’on peut croire qu’il s’apprête à l’assassiner. Mais il ne fait rien, restant parfaitement calme. Bientôt, il regarde Joey, levant le menton d’un air hautain, les bras croisés.
« Impressionnant. Tu sais improviser des solutions. »

Le vrai Sinestro un peu plus loin derrière a remarqué la présence d’un autre humain, qui s’est éloigné d’eux comme si de rien n’était. Ce doit être le faiseur de portail… Il a dû se faire posséder. Décidément, il tombe sur bien des personnes qui possèdent des capacités hors du commun et il est persuadé que cet endroit regorge de jeunes héros. Il doit rester prudent, concentré sur Joseph. Le jeune Wilson est extrêmement dangereux, surtout dans cet état psychique. Il a bien compris que c’est la partie mauvaise qui s’adresse à son double en passant par son anneau, tandis que le pauvre Joey essaye de communiquer via un petit appareil. Les choses vont devenir vraiment attrayantes.
Le double, parfait imitateur, reprend la parole :
« Maintenant que je suis devant toi, parles, qu’est-ce que tu veux ? »

Un sourire narquois se dessine sous sa moustache, alors que son regard glisse vers l’émetteur bluetooth. La question ne lui est sans doute pas destiné, de prime abord, mais il ne peut s’empêcher de rebondir sur cette fameuse question, qui lui a été posé quelques jours plus tôt pendant leurs échanges télépathiques.
« Tu te poses souvent cette question… Et je te le répète : Ce que j’ai fait, c’est te montrer la vérité, la seule force dans l’Univers capable de lutter contre tous. »

La Peur. Pour Sinestro la peur est la véritable force. La seule qui protégera tous les secteurs…
« Et tu as commencé à t’en rendre compte, n’est-ce pas ? Sinon tu n’aurais pas pris autant de risque pour me faire venir jusqu’ici. Alors encore une fois, Joseph Wilson : Que veux-tu vraiment ? »

Sinestro est sûr de lui. Il a l’avantage, en sécurité, son vrai lui invisible aux yeux des autres restant bien à l’écart. Il observe, il écoute… Et il aime savoir qu’aujourd’hui va se décider de l’avenir d’une personne, qui a des capacités qui dépassent l’entendement. Il se peut qu’il n’en a vu qu’une infime partie et il attend de voir ce qu’il a à lui montrer qui mérite qu’il s’attarde sur cette planète. Qui mérite toute son attention, à lui, le plus grand des Lanterns.
Revenir en haut Aller en bas
Joey Wilson
Joey Wilson
Super-Héros
Inscription : 22/11/2019
Messages : 178
DC : Tim Drake - Slade Wilson
Situation : Tente de se reconstruire une santé mentale digne de ce nom sous la tutelle de Batwoman
Localisations : San Francisco
MessagePosté le: Sam 28 Déc 2019 - 21:35

« Darkness Comes »
ft. Thaal Sinestro
_____Joey était revenue, l’espace de quelques instants. Il essayait de lutter contre cette personnalités toxiques qui prenait de l’ampleur et qui était en train de ramener un ennemi galactiquement reconnu dans la tour de la Young Justice. Le chien de la maison continuait à lui aboyer dessus en sentant très bien qu’il n’avait rien à faire là. Joey ignorait comment il avait atterri ici, même s’il avait une petite idée. Il serra les poings, son téléphone n’était pas loin. Il avait simplement à faire quelques pas pour l’attraper et contacter Hal Jordan. Il avait gardé son numéro pas loin en sachant très bien que Sinestro reviendrait. Mais il ne le laissera pas se rapprocher de son téléphone, Joey n’est pas stupide.

« Tu n’as rien à faire ici. Je ne veux pas de ton aide. » grogna-t-il, des tentatives de dissuasion inutiles mais Joey ne pouvait rien faire face à cet ennemi. « Ils savent que tu es là. Tu vas le regretter. »

Une forte migraine le réveilla. Il secoua la tête pour tenter de la chasser. Il le sentait, cette autre partie de sa psychologie qui tentait de reprendre le dessus. Elle était plus forte qu’elle. Quand elle avait décidé de revenir, il lui était impossible de lui résister longtemps. Joey pencha sa nuque en arrière, le visage fixant le plafond. Il ferma les paupières quelques secondes. Le blanc de son œil se noircit à nouveau.
Jericho observa le Yellow Lantern. Il sentait que quelque chose était différent que lors de leur première rencontre. Il tenta une première fois de lire dans les pensées de son invité. Malheureusement, cette personne en face de lui ne semblait pas avoir de conscience propre. Quelque chose clochait. Sinestro ne se trouvait pas en face de lui. Jericho pivota son regard émeraude en direction du chien qui avait abandonné le faux Sinestro, attirer par une autre odeur. Il aboya dans le vide. Le blond finit par comprendre le subterfuge de son potentiel allié.

« J’aurais préféré m’adressez à toi directement plutôt qu’à une pale imitation. Tu es prudent, je comprends. Je ne suis pas là pour te tendre un piège, ni pour un deuxième round. Je ne sais pas ce que tu as fais ni comment tu l’as fait mais tes pouvoirs ont un effet sur les miens. Ils ont grandi depuis que je l’ai vu. »


Jericho, la mauvaise version de Joey avait grandi. Il arrivait plus facilement à prendre le contrôle de ce corps mais il se faisait toujours aussi discret, entouré par les héros. Ces pouvoirs avaient pris de l’ampleur et son combat face à Sinestro n’était qu’un échantillon comparé à l’étendu de ces derniers. Il pivota sa tête en direction de Floki toujours intrigué par une force invisible. D’un simple mouvement de la tête, il fit tomber à distance un livre qui s’écroula à quelques centimètres derrière l’animal. Il sursauta et, effrayé par les pouvoirs de Jericho, finit par détaler loin de la pièce. Une fois loin de tout ça, il redressa son regard vers Sinestro.

« Comme tu le sais, nous partageons ce corps. Nous ne pouvons pas communiquer mais je sais qu’il lutte pour retrouver ses esprits à chaque fois que je me manifeste. Je sais que vous en êtes capable. Tu es l’un des rares à pouvoir entrer dans ce monde. Pour que je puisse profiter pleinement de cette puissance, j’ai besoin que tu l’anéantisses, je veux qu’il disparaisse de ce monde. Tu as tout à y gagner au change. »



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Thaal Sinestro
Thaal Sinestro
Modérateurs
Inscription : 28/11/2019
Messages : 193
DC : Ralph Dibny & Ted Kord
Situation : Est en possession de WarWorld, détenant les Lanterns Saint Walker, Guy Gardner et John Stewart
Localisations : Dans l'Espace
Groupes : Sinestro Corps
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 2 Jan 2020 - 9:30
Sinestro observe à nouveau cette lutte incessante entre les deux facettes de Joseph Wilson. Le Lantern est attentif, à chaque gestes, chaque souffles, mais il tourne le regarde à peine quelques instants vers le chien. Cette… maudite petite chose… va finir par alerté toute la tour de la Young Justice. Mais ils semblent être seuls, si on oublie le garçon qui vient d’être manipuler, l’auteur des portails. Sinestro va devoir s’intéresser d’un peu plus près à ce jeune homme là aussi, un peu plus tard. Ce genre de pouvoir peut s’avérer être utile.

Joey Wilson, redevenu lui-même, comprend que la situation est dramatique. Il jette un coup d’oeil vers son téléphone et le double de Sinestro penche la tête sur le côté, un sourire sur le visage. Oh ? Veux-tu tenter d’appeler un ami ? Un Green Lantern peut-être ? Il a presque envie de le laisser faire, mais il n’a guère de temps à perdre. Quel dommage… Le vrai Sinestro, toujours invisible à l’écart, regarde à nouveau Joey… Ou plutôt Jericho. Il semble lutter pour reprendre le pas sur l’esprit du jeune homme et y arrive sans trop de difficultés.
Le Lantern est de nouveau face à celui qui l’a fait venir jusqu’ici. Jericho fixe son clone, le sonde des yeux… Oui, cela se voit, il doit tenter quelque chose. Mais des pouvoirs mentaux ne peuvent pas fonctionner sur une construction d’énergie, à n’en point douter… C’est bon à savoir. Le garçon ne se laisse pas berner longtemps… Il est notamment rassuré par le comportement du chien, qui vient aboyer sur la bonne personne… Ces bestioles ont un odorat beaucoup plus développé que leurs maîtres. Beaucoup trop pour leurs propres biens… Sinestro fronce les sourcils vers le petit monstre poilu et hésite sur la façon de le faire taire une bonne fois pour…
Tiens tiens… Jericho s’adresse directement à lui…

Ses pouvoirs ont eu un effet sur les siens et ont grandi depuis qu’il l’a vu ? Hmm…
Sinestro scrute Joseph Wilson. Il est prudent, oui. Lorsque vous êtes un tyran galactique et que vous vous amusez à poser le pied sur la planète natale de plusieurs Green Lanterns, dont l’un d’eux est votre ancien disciple et ami, vous évitez de faire trop de bruits. Mais il est prudent aussi avec ce Jericho, avec cette puissance qui s’éveille… Car elle est capable de supplanter sa puissance. Un Lantern ne peut rien faire contre des attaques mentales. Il n’avoue pas qu’il craint le potentiel du “Héros”. Il ne veut pas se faire avoir une seconde fois. Mais il soulève un point intéressant… S’il avait voulu agir dans le but d’attaquer, il s’en serait déjà pris au double… Mais cela ne suffit pas à gagner sa confiance.
Ses pouvoirs changent, ils grandissent. Ce qui peut signifier que la partie mauvaise de la personnalité du pauvre Joey commence à prendre le dessus sur lui. Et il le montre en effrayant le chien, avec une prouesse télékinésique.
Sinestro sourit. Cela devient vraiment intéressant. Et la suite est séduisante… Jericho veut purement et simplement annihiler Joey pour devenir le seul propriétaire de ce corps et de ces pouvoirs. Il pense que Sinestro peut retourner dans ce monde des esprits aux côtés de l’autre pour le chasser… Est-ce là une réelle bonne idée ? Et a-t-il vraiment tout à y gagner dans cette entreprise… ? Hmm…

Jericho peut entendre un claquement de doigt. La manifestation d’énergie dure qui a pris les traits du korugarien s’évapore dans une légère poussière lumineuse. Quelque secondes après, Sinestro apparaît, juste un peu plus loin, adossé contre un mur. Il continue de regarder son interlocuteur comme s’il cherche à savoir s’il peut vraiment faire confiance en une personne d’aussi instable. Ceci dit, il raisonne bien et il sait ce qu’il veut. Il se donne les moyens de parvenir à son objectif, en prenant des risques énormes. Il faut bien le noter que ce petit a du cran. Suffisamment pour éveiller de l’intérêt chez le chef des Yellows.
« Vraiment ? »

Un mot mais peu d’émotion. Une question légitime qui rebondit sur les derniers mots du jeune homme, qui communique grâce à l’anneau, dont l’interface capte ses pensées. Sinestro se redresse, restant à bonne distance. Il n’a pas d’émotions dans la voix, pourtant ses sourcils se sont froncés. Il veut être sûr que son potentiel nouvel allié à quelque chose en contrepartie.
« Tu dis que j’ai à y gagner ? Qu’as-tu que je ne possède pas déjà ? »

Sinestro sourit.
« Es-tu vraiment prêt à prendre le dessus sur le fils d’un tueur ? »

Sinestro ne craint pas Deathstroke. Il n’est qu’un humain parmi tant d’autres, juste avec ses capacités supérieures, ce qui force un certain respect lorsque l’on prend connaissance de la longue liste de victimes. Mais pour inspirer la peur, il ne faut pas craindre les représailles. Est-ce que cette partie là craint les conséquences, qui vont pointer le bout de leur nez dans un futur proche ?
Le sourire du Lantern s’efface alors qu’il entame la partie tordue de ce plan, issu d’un cerveau encore coupé en deux.
« Il est possible que Lui, celui que tu as vu, peut t’aider. Cependant, qu’est-ce qui me garanti qu’une fois dans ta tête, tu me laisses en ressortir ? Et indemne ? »

Il est hors de question qu’il reste bloqué ici, dans cette tête, dans cette tour, sur cette maudite planète. Il n’est pas question non plus de se faire défaire par les jeunes héros qui sont présents… S’ils agissent pour faire en sorte que cette personnalité prenne définitivement le dessus, ils doivent le faire le plus discrètement possible… Qu’il puisse ensuite repartir comme il est venu.
Revenir en haut Aller en bas
Joey Wilson
Joey Wilson
Super-Héros
Inscription : 22/11/2019
Messages : 178
DC : Tim Drake - Slade Wilson
Situation : Tente de se reconstruire une santé mentale digne de ce nom sous la tutelle de Batwoman
Localisations : San Francisco
MessagePosté le: Dim 5 Jan 2020 - 23:03

« Darkness Comes »
ft. Thaal Sinestro
_____Sinestro se montrait très prudent. Il se trouvait en terrain ennemi et même si Joey n’avait pas encore utilisé ses pouvoirs contre lui et lui faisait comprendre par ses paroles qu’il ne cherchait pas à le piéger. Le chien avait déjà compris le subterfuge, le télépathe assez rapidement aussi. Un claquement de doigt, il pivota son crâne en direction de cette illusion qui s’évapora. Le vrai Sinestro finit par pointer le bout de son nez, enfin.
Joey leva les yeux et le laissa s’exprimer. Il n’était pas réellement convaincu par les motivations de cette part sombre qu’il avait combattu quelques semaines auparavant. Le chef des Yellow Lantern restaient toujours intrigué par ce jeune homme, fils du mercenaire mais il avait besoin d’en savoir plus sur lui, de comprendre ses réels motivations. Pendant tout ce temps, il était resté figé, levant légèrement son regard émeraude vers lui.

« Qu’est ce que tu n’as pas déjà ? La télépathie, la possession, tout ce que je suis capable de faire, tout ce que je peux faire… détruire dans l’esprit de mes victimes… tout ce que je peux modeler… à ma guise. »



Pour accomplir la requête de Jericho, Sinestro avait besoin de rejoindre l’esprit de Joey et de se faire posséder. Il l’avait immédiatement compris. Il voulait être convaincu du plan de cet homme qui avait tout à gagner en s’alliant à lui. Il lui posa une autre question, lui demandant s’il était persuadé de vouloir s’en prendre au fils du mercenaire. Il laissa échapper un sourire malsain, amusé, secoua légèrement la tête avant de laisser échapper un rire silencieux. Il ne craint pas Deathstroke. Il ne viendra pas, il ne fera rien. Sa force surhumaine ne peut rien faire face à un pouvoir aussi grand que le sien.

« Je n’ai pas peur de lui. »



Il baissa les yeux en direction de l’anneau. Sinestro voulait des preuves, des arguments pour être certain qu’il le relâcherait une fois qu’il n’y aura qu’une seule et même personnalité dans ce corps. Il laissa échapper un autre sourire amusé avant de pointer du doigt cet anneau qu’il portait toujours sur sa main.

« La puissance de ton anneau. J’ai déjà essayé de te posséder plus d’une fois et ton anneau était parvenu à me chasser à chaque fois. Doutes-tu encore de lui ? Je n’y gagnerai rien en corrompant ton esprit. Tu es la seule personne qui puisse faire appel à cette créature dans cette tour, non ? Je possède de puissant pouvoir mais mon corps reste à découvert, devant toi et tu seras beaucoup plus rapide que moi. Se serait du suicide »



Le jeune homme avait lancé ses arguments. Seul ses paroles pouvaient prouver à l’alien qu’il ne lui ferait rien. Un long silence s’installa, son invité finit par lui donner une réponse positive. Malgré cela, Jericho attendit quelques secondes, histoire de se concentrer. Il ferma les paupières, l’espace d’un instant. Lorsqu’il les rouvra, son âme était déjà sortie de son corps pour posséder le corps de Sinestro.

Un monde de ténèbres qui n’était pas étranger sur Sinestro. Une fine couche d’eau recouvrait le sol et le reflétait. C’était la seule source de lumière dans cet environnement désert et malsain. Une petite silhouette se démarquait dans ce monde. Joseph était toujours piégé dans ce monde, les chevilles noyés par des excroissances du sol qui venaient s’enraciner autour de ses membres. Il leva légèrement les yeux en remarquant la présence d’un étranger et pas n’importe qui. Il semblait ignorer la raison de sa présence ici, mais elle n’avait rien de bon.

« Quitte cette tour immédiatement. Ils vont venir. » menaça-t-il. « Les Green Lantern aussi. Tu ne peux pas gagner. »


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Thaal Sinestro
Thaal Sinestro
Modérateurs
Inscription : 28/11/2019
Messages : 193
DC : Ralph Dibny & Ted Kord
Situation : Est en possession de WarWorld, détenant les Lanterns Saint Walker, Guy Gardner et John Stewart
Localisations : Dans l'Espace
Groupes : Sinestro Corps
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 10 Jan 2020 - 18:45
Spoiler:
 



Il est prudent. Il scrute le jeune garçon. Il soupçonne qu'il essaye de le piéger. Il pense tout haut que cette part d’ombre de Joseph veut le doubler...
Mais Thaal écoute les arguments exposées. Il essaye de déceler un quelconque subterfuge. Il a l’air parfaitement honnête dans ses propos. Dément, oui... Mais il dit vrai. Il vaut mieux pour lui qu’il n’essaye pas de faire quoi que ce soit avec le corps du korugarien. Les conséquences seront terribles.
De plus, si Jericho prend pleine possession du corps de Joey Wilson, il se peut qu’il rejoigne un jour le Corps. Tous les deux ont à y gagner... L'anneau est capable de le protéger de tous les dangers et il a même réussi à le protéger des terribles pouvoirs de possession de ce “justicier”, la première fois. Alors… Que choisir ? Que faire…

Sinestro se rapproche. Depuis le début, il est intrigué par les pouvoirs de ce méta-humain. Leur premier combat a eu des répercussions sur leurs vies respectives… Le jeune garçon subit de lourds changement mentaux, devient instable et lutte sans cesse pour maintenir en place sa pauvre personnalité qui part en lambeau à chaque fois que “Jericho” refait surface. Thaal entend tous ces songes, venus de nulle part, grâce à un lien télépathique qui s’est forgé, depuis qu’il s’est baladé dans cet étrange monde, un lieu dans l'inconscient. Un endroit fait de souvenirs… Jericho n’a jamais cessé de le contacter.
Ils veulent tous les deux la même chose au fond. Le pouvoir, d’une part. Mais le korugarien peut lui donner des objectifs bien plus grands, le faire accéder à de nombreuses possibilités toutes aussi folles qu’ambitieuses pour un humain. Il peut lui apprendre bien des choses et le convaincre de rejoindre son rang.

C’est décidé alors. Sinestro accepte. Il a conscience des risques… Mais l’idée est trop tentante, l’occasion trop belle. Et il ne peut pas passer à côté de cette opportunité.

Jericho attend quelque seconde. Ses paupières se ferment… Le silence qui s’installe entre eux est pesant. Est-ce un heureux hasard que personne ne passe dans le couloir à ce moment précis ? Pas âmes qui vivent, à part un extraterrestre et un humain, qui vont bientôt connaître une expérience fascinante dans un monde normalement inaccessible… Sauf pour eux, qui peuvent interagir. Agir. C'est là tout le plan. Agir dans la tête de Joey Wilson.
Des yeux émeraudes et brillants fixent le korugarien. Il arrive. L'anneau s'active.

Attention, intrusion. Risques élevés



Puis tout est noir.

...
...
...

Tentative d'expulsion... En cours...


...
...
...




Cette sensation de vide est étrange. Revenir dans cette frontière de l’inconscient met mal à l’aise Thaal… Mais il ne se laisse pas envahir par la crainte. Il s’est promis de ne plus jamais avoir peur…
Il ouvre les yeux, découvrant à nouveau cet endroit. C’est si sombre… L’eau stagnante s’étend à ses pieds comme un horizon qui sépare à peine le ciel de la mer… Mais tout est absent. Pas de ciel, ni d’étoiles, pas de mer, ni de vagues… Son aura jaune est la seule source de lumière en ces lieux. C’en est effrayant pour un cœur peu courageux.
...
Sinestro observe son reflet dans l’eau. A chacun de ses pas, il trouble le calme ambiant et des images apparaissent. Des souvenirs…
Thaal les ignore. Il décolle du sol pour planer au dessus de cette source de songes. La plupart des souvenirs qu’il risque de partager avec Joey ne doivent pas être révélés. Il ne veut pas qu’ils soient vu ni entendu… Ils lui appartiennent !
...
Le Lantern s’arrête face au jeune garçon, toujours prisonnier dans ce monde. Il ne peut pas bouger… Il va bientôt connaître l’inévitable sans qu’il puisse faire quoi que ce soit. Mais cette idée n'émeut absolument pas le chef des Yellows.
Joey tente de le menacer. Sans doute pour le dissuader d’exécuter sa mission. Ou pour provoquer la peur chez le maître en la matière ! Ah ! Veine défense, pauvre hère, pauvre fou !
Thaal Sinestro étire un sourire terrible, bien plus large qu’à son habitude.
« Je ne peux pas gagner ? Mais… Tu as déjà perdu, Joey Wilson… Ils ne viendront pas. Personne ne viendra... »

Des vagues glissent sur l’eau, alors que quelque chose se passe… L’aura de Sinestro s’intensifie.
« Les Green Lanterns… »
Un murmure qui se perd. Puis, il se met à rire. Un son sans aucune joie. Des symboles apparaissent et virevoltent autour d'eux..
C’est la lanterne de la Volonté. Le sourire de Sinestro s’élargit alors que de l’énergie jaune va frapper les symboles, qui explosent. Les étincelles se déposent sur l’eau et des flammes commencent à jaillir, encerclant totalement Joey.
« En pleine nuit ou dans la nuit noir... Redoute tes peurs, car je peux les voir… »

Des images défilent. Des souvenirs d’un passé où il a porté le symbole des Green Lanterns, avant d’être banni. Parce qu’il a ramené l’ordre dans son secteur, avec des méthodes qui n’ont pas plu aux Gardiens. L’ancien plus grand des Green Lanterns s’est dressé contre eux et a apporté une toute nouvelle lumière…
« Si à la loi tu tournes le dos... »

Sa loi ! Sa couleur ! Une couleur qui fait faiblir les cœurs braves des verts. Celle qui appartient à l’entité la plus puissante de l’Univers !
« CRAINTS MA LUMIÈRE ! »

Celle de Sinestro !
...
Il est revenu. La créature tant redouté par Joey mais tant attendu par Jericho. Celle qui inspire la terreur.
Parallax.
« Darkness Comes » ft. Thaal Sinestro Parallax-600x338
Faisant entièrement parti des souvenirs du korugarien, il s’insinue partout. Il se déplace rapidement, dans l’eau, dans l’air, à travers les constructions jaunes et même dans les étincelles, vestiges d’un passé lointain de Green Lantern. Car il a affaire à Thaal Sinestro, celui qui se dresse contre le Corps. Celui qui se dresse contre Hal Jordan. Celui qui ne craint rien, ni personne.
...
Sinestro laisse l’entité l’envahir. Son regard s’illumine, son sourire est démentiel. Mais sa volonté est intacte. Ses pensées terribles…
Il pointe du doigt le jeune Wilson. Il le met au défi. Sa voix a changé, comme si quelque chose parle en même temps que lui...

« Qui oserait se mettre en travers de mon chemin ?! TOI ? »

… C’est probablement le cas. Cette chose est présente. Elle donne l’impression d’être bien plus qu’un souvenir. Pourtant, on se trouve dans les deux inconscients. Le possédé et le possesseur… La marionnette et le marionnettiste. Mais Thaal Sinestro n’est la marionnette de personne.
Il a le plein pouvoir.
Même ici.


Il ne craint plus personne.
Revenir en haut Aller en bas
Joey Wilson
Joey Wilson
Super-Héros
Inscription : 22/11/2019
Messages : 178
DC : Tim Drake - Slade Wilson
Situation : Tente de se reconstruire une santé mentale digne de ce nom sous la tutelle de Batwoman
Localisations : San Francisco
MessagePosté le: Lun 13 Jan 2020 - 21:37

« Darkness Comes »
ft. Thaal Sinestro
_____Joseph avait tristement l’habitude de rester coincé dans ce monde. C’était seul qu’il devait affronter ce monde de ténèbre. Curieusement, Sinestro échappait pour la seconde fois à cette règle. Était-ce sa race alien qui possédait les compétences sans réellement le savoir ou était-ce l’anneau qu’il portait au doigt ? Il ne pouvait pas savoir et il ne savait pas non plus comment le chasser de ce monde.
Le jeune homme avait découvert ce monde lorsqu’il avait supplié son père de le tuer. Son âme avait été enfermé dans une disquette pendant plusieurs années, un monde vide. Depuis qu’il était revenu à la vie, il pensait que tout cela serait derrière lui. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Il est là, il est toujours là pour lui rappeler d’où il venait.

Malheureusement, Joey n’avait que les mots, les menaces pour tenter de chasser Sinestro. C’était le seul à pouvoir sortir de ce monde, du moins c’est ce qu’il pensait. Les capacités de Joey était illimité. Il avait juste besoin de le comprendre, de ne plus se laisser dominer par cette mauvaise version de lui-même. Plus facile à dire qu’à faire, évidemment. Les paroles de Joey ne semblaient pas ralentir son ennemi qui semblait presque se moquer de son impuissance.
C’était lui, le maître dans cet univers. Joey, bloqué, ne pouvait que subir le sadisme de cet homme. Il laissa échapper une grimace, peu rassuré. Ses yeux émeraudes sont aveuglés par la lumière vive de Sinestro. Il manqua de se déséquilibrer lorsque son adversaire se rapprocha. Il réessaya, plus d’une fois, de sortir de ce pétrin. Ces chevilles, toujours noyés et solidement retenu par les ténèbres. Après un court discours, il finit par libérer cette créature qui avait décidé de hanter ses rêves la première fois qu’il l’avait aperçu. Elle avait provoqué une réaction vive et douloureuse chez les deux personnalités de Joey. Ces yeux écarquillés, effrayés, ne pouvaient se détacher de cette effrayante créature. Il est pétrifié par la peur. Espérant réussir à reprendre temporairement le dessus, il appela à l’aide.

… Mais personne ne vient.

Il est désespéré. Il secoua son crâne, mécaniquement, les migraines ont repris le dessus sur lui. Son visage était crispé par la douleur. Il poussa un hurlement strident qui manqua de percer les tympans de Sinestro. Joey commençait à comprendre ce qu’il était en train de se passer. Cette fois, il était venu de son plein gré, pour l’achever. Même s’il semblait complètement impuissant, piéger dans son propre psychisme, il n’allait pas se laisser faire, jusqu’à la dernière seconde.
Il poussa un autre cri, un second souffle, rempli de détermination. Sous ses pieds, Sinestro et sa créature sentirent le sol trembler, de légère vague se former sous ce tremblement. Une chose est certaine, ce n’est pas eux, ni Jericho qui sont responsable de cela. Le jeune homme leva la main, paume dressée vers son adversaire. Il ne pouvait pas l'attaquer directement, mais il avait accès à un endroit très particulier, sa mémoire.

« Tant que je serais encore là… Je continuerai à me battre. » affirma Joey.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Thaal Sinestro
Thaal Sinestro
Modérateurs
Inscription : 28/11/2019
Messages : 193
DC : Ralph Dibny & Ted Kord
Situation : Est en possession de WarWorld, détenant les Lanterns Saint Walker, Guy Gardner et John Stewart
Localisations : Dans l'Espace
Groupes : Sinestro Corps
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 14 Jan 2020 - 23:13
Ce monde n’est fait que de ténèbres et de souvenirs.
Qui s’emmêlent… Qui s’affrontent. Une bataille d’images du passé de deux personnes qui se confrontent. Car ils ne peuvent faire que ça. Être présents. Apparaître et être vu. Être Partagés… Malgré la volonté de ne rien dévoiler à l'autre, tout ceci arrive. C’est ainsi.
Mais Thaal Sinestro a su comprendre qu’il a les moyens d’agir et d’utiliser l’un de ses souvenirs les plus terribles, pour arriver à ses fins.

Parallax est à ce moment là un simple souvenir mais si présent dans l’esprit du Lantern, qu’il prend vie. Cette étrange créature dont l’origine remonte à la création de l’Univers est terrifiante. Son regard luisant, le dos serpentant, la gueule béante remplie d’une rangée de dents, son aspect général est insectoïde, mais pas du genre terrestre. Il dégage de l’énergie jaune qui saisit vos coeurs et fait naître dans vos esprits une crainte, souvent très personnelle. Des images des peurs les plus profondes que vous tentez de dissimuler. Mais Il voit tout. Toutes les Peurs de l’Univers.

Il fixe Joey Wilson et semble déjà se délecter de ce qu’il voit. Il ne fait aucun bruit, mais son attitude est celui d’un chasseur qui contemple, qui patiente… Il attend le bon moment pour agir. Il vole autour des deux énergumènes, serpentant entre les souvenirs… Entre les craintes des mortels. Si Joey est tétanisé par la peur que lui inspire cette créature, Thaal Sinestro garde un calme presque anormal. Cette situation ne semble pas le perturber… Il connaît l’entité, il a déjà eu affaire à elle. Ils se comprennent. Et le chef du Yellow Corps, ceux qui maîtrisent la lumière de Parallax, possède une volonté exceptionnelle.

Parallax, ou ce songe très réaliste, patiente et se délecte de cette Peur
Thaal scrute le jeune garçon et affiche un sourire diabolique alors que ce dernier secoue la tête, paralysé par la situation. Son regard commence à briller, presque aussi intensément que ceux de l’entité. Il se repaît de la douleur de sa victime et il inspire profondément lorsqu’il commence à saisir certains souvenirs de Joey… Comme si chaque éléments qui inspirent l’effroi, lui procurent plus de puissance. Et tout ce pouvoir lui donne tant de possibilités. Il n’a pas l’habitude de ressentir quelque chose… Mais s’il doit poser un mot sur cet instant, ce doit être l'enivrement.
Son sourire s’agrandit plus qu’il n’est possible physiquement de le faire… Cet endroit commence à se déformer, sans qu’il puisse l’expliquer. Ou est-ce Parallax impose davantage sa présence parmi eux ?

« Personne ne viendra, Joey… Personne. »

Son murmure provoque des échos sur l’eau, qui est troublée par la nouvelle présence. Mais elle tremble davantage lorsque le jeune justicier se met à hurler. Sinestro passe son bras devant lui pour se protéger et a eu le réflexe de reculer, s’envolant un peu plus. Un second cri vient troubler cet endroit et Parallax semble réagir en poussant lui-même un cri beaucoup plus strident et dérangeant. Il frappe l’eau qui s’agite, perturbée par des lumières et des énergies jaunes, qui jaillissent de partout. Le monde des songes tremblent alors qu’ils n’agissent pas… Il se passe quelque chose et Thaal sent que sa présence ici commence à payer. Il va bientôt atteindre le but final de cette entrevue.
Il jette des yeux hautains vers Joey Wilson qui lève les paumes vers lui. Une tentative de se défendre ? HA !

« Tu veux te battre… Contre nous »

Même si ce n’est qu’un souvenir, Sinestro a l’impression de ne pas être seul, face à Joey. Ce dernier fouille dans sa mémoire pour le perturber…
Il arrive à réveiller un souvenir. Plusieurs en faite…
L’imperturbable Yellow Lantern possède de nombreux souvenirs sur une personne en particulier : Hal Jordan.

« Darkness Comes » ft. Thaal Sinestro Hal-jo10


L’actuel plus grand de tous les Green Lanterns. Ancien disciple et ami. Jordan… La seule personne capable de lui tenir tête.
Lorsque les images défilent, Parallax pousse ce qui ressemble à un grognement intéressé. L’entité et le Lantern Jordan se connaissent très bien. Thaal ne bouge plus, fixant chacun de ses souvenirs… Au bout de plusieurs secondes, il finit par détourner le regard, qu’il durcit. Ses poings sont serrés et une colère vive semble l’étreindre.

« Cesses de faire tout ça ! »

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le flegme légendaire du maître de la Peur s’effrite. L’énergie autour de Sinestro s’intensifie et s'épaissit, faisant réagir l’entité devient plus menaçante, prête à attaquer sur un coup de tête.
« Ne me fais pas perdre mon temps avec ces balivernes ! Avec tous ces souvenirs… Ils ne t’appartiennent pas ! »

La froideur a laissé la place à la haine. Sinestro a totalement perdu patience. Il se rapproche très rapidement et attrape Joey par le cou. De furieuses vagues se déploient tandis que les souvenirs changent. Ce sont ceux de Joseph qui s’expriment...
« Je peux les voir. Toutes tes peurs. Elles sont enfouis dans ton crâne ! »
Sinestro serre sa prise. Bien plus fort que prévu…
« Je vais te détruire, morceaux par morceaux, Wilson ! »

Sur ces mots, l’entité de la Peur étreint à son tour le pauvre garçon, s’acharnant à son tour sur lui…

« Darkness Comes » ft. Thaal Sinestro Main-q10
Revenir en haut Aller en bas
Joey Wilson
Joey Wilson
Super-Héros
Inscription : 22/11/2019
Messages : 178
DC : Tim Drake - Slade Wilson
Situation : Tente de se reconstruire une santé mentale digne de ce nom sous la tutelle de Batwoman
Localisations : San Francisco
MessagePosté le: Lun 27 Jan 2020 - 15:31

« Darkness Comes »
ft. Thaal Sinestro
_____C’était son monde psychique, son territoire, il pouvait en faire ce que bon lui semblait, transformer cette zone en un véritable champ de bataille. Le manque de contrôle de ces pouvoirs, ses troubles le rendaient malheureusement vulnérable dans un monde où il pourrait être le maître. Sa propre conscience l’empêchait d’agir Sinestro le sait et il en profitait bien assez. Alors que tout espoir de tenir tête à son adversaire est perdu, Joey tenta une ultime approche. Il ne pouvait pas s’en prendre à lui physiquement mais il pouvait le ralentir, le déstabiliser d’une autre manière. Lorsque l’alien est entré dans ce monde, il donne au fils du mercenaire l’opportunité d’avoir accès à ses pensées mais aussi à sa mémoire.
Alors, dans un ultime élan de détresse, le jeune homme décida de fouiller une seconde fois dans la tête de son adversaire. Il savait qu’il possédait un tel pouvoir, le reste n’était que de l’improvisation dans un élan de détresse. Il se concentra quelques secondes, se focalisa sur son adversaire et son esprit fit le reste. Perturber son ennemi suffirait à reprendre le dessus sur lui, du moins il l’espérait.

Un simple mouvement de tête lui donnait accès à toute la mémoire de sa victime. Pendant un instant, il semblait presque dépassé par toutes ces informations. En se concentrant davantage et en explorant ce catalogue d’information, il serait capable d’aller plus loin, d’explorer l’inconscience de cet homme. Malheureusement, il n’est pas assez entraîné et le simple fait d’avoir accès à une mémoire inconnue le dépassait complètement. Il essayait tout de même de faire le tri, de trouver les bons éléments, les souvenirs susceptibles de perturber l’intrus.
Il profitait de l’effet de surprise de son adversaire pour analyser les souvenirs. Il les voit tous ou presque sans avoir la moindre difficulté. Il le voit en compagnie d’Hal Jordan portant des couleurs bien différentes de celle qu’il porte maintenant. C’était un autre homme, une bonne personne, un ancien Green Lantern. Avec ces informations, peut-être pouvait-il le raisonner ? Est-ce qu’il y parviendrait ? Cela sonnait comme une mission impossible dans sa tête.

Partager sans consentement des souvenirs aussi lointain n’était pas agréable pour le propriétaire. Pendant que Joseph continuait ses recherches, Sinestro reprenait progressivement ses esprits. Son regard se tourna vers l’origine de ces maux, une colère vive était en train de naître. Il n’y avait rien de bon à réveiller ce genre de souvenir et Joey n’allait pas tarder à en payer les frais.
Il entend une voix hurler dans sa tête avant qu’une puissante poigne ne l’agrippa à sa gorge. Il entrouvrait sa bouche de stupeur en essayant d’avaler une bouffée d’air en vain. Avait-il réellement besoin de respirer dans un monde psychique ? C’était une question qu’il se posait uniquement lorsque ses voies respiratoires se retrouvèrent condamnées par la simple poigne de l’alien.
La surprise déstabilisa immédiatement le jeune homme, incluant le contrôle de ses pouvoirs. Il agrippa le bras qui le piégeait, son visage était défiguré par la douleur. Prisonnier, il se débattait, sans grand succès, plantant ses griffes dans la chair rougeâtre de Sinestro.

La situation se retourna très rapidement contre Joseph. Ce n’était plus la mémoire de son adversaire qui s’exprimait mais la sienne. Des souvenirs peu agréable, d’autres dont il ignorait l’existence même. Ses yeux verts s’écarquillèrent sans quitter le visage de son ennemi.
Ces brides de souvenirs ne lui rappelaient qu’une seule émotion, la peur. La peur de cet homme, le Jackal, qui est entré dans la maison des Wilson pour s’en prendre à Joseph, la peur de mourir, la peur de cette personne qui hante son esprit et qui prend progressivement le dessus, la peur de Sinestro, la peur de son père. La peur prend le dessus par le biais de Parallax mais un seul souvenir était parvenu à prendre le dessus sur les autres.

Peu à peu, le monde des ténèbres se métamorphosait en un lieu symbolique et familier pour Joseph, l’endroit où il avait grandi à quelques détails près. La noirceur de ce monde avait complètement disparu pour laisser place à un salon chaleureux après une soirée beaucoup trop arrosé. Il se souvenait de ce moment précis. Il était seul, Grant avait fugué, il voulait simplement organiser une petite fête dans le dos de ses parents. Tout le monde était parti en laissant la maison de ses parents en bordel. Un homme avait défoncé la porte, ce jour-là, un homme qui pensait avoir trouvé Deathstroke mais qui se retrouva face à un jeune adolescent apeuré.
L’environnement a changé, désormais, les jambes de Joseph n’étaient plus retenu par des excroissances obscures. Sous ses semelles, il pouvait sentir le plancher de son salon. Il ignorait pourquoi l’environnement avait changé mais il savait qu’il était seul responsable de cette métamorphose. Il agrippa ces deux mains sur le bras de Sinestro pour essayer de se libérer. Maintenant que ces chevilles sont libres, il peut prendre appuie sur ces dernières pour tenter de reprendre le dessus. Malheureusement, il semblerait que Parallax parvenaient à reprendre le dessus à chaque tentative de Wilson.

Mais ils sont dans son esprit, dans son monde. Joseph peut tout manier dans cet univers y comprit corrompre l’esprit de Sinestro. Ce dernier sentit une chaleur ardente émaner des paumes de chaque main de Joseph. Une sensation fictive, une douleur fictive également, tout était organisé par la seule force de son esprit malade. Sa détermination semblait temporairement avoir pris le dessus.
Le blondinet parvient à se libérer mais ces jambes se dérobèrent. Il se retrouva rapidement par terre, les deux mains posés sur ses tempes. Même avec toute ses tentatives de contre-attaque, Parallax semblait s’être encré en lui, dans son esprit, impossible pour lui de s’en débarrasser.

« Non… Non… Tu ne peux pas… » lança Joseph, le visage défiguré par la peur. Quelques gouttes de sueur s’écoulèrent sur son front. Il secoua légèrement sa tête en essayant de décoller sa colonne vertébrale du plancher. « Tu ne peux pas me détruire sans en subir les conséquences… » Joey n’était pas le plus serein en prononçant ces mots, mais il devait essayer. Autrefois, cet homme a été bon, le mentor d’Hal Jordan, il le savait, il l’avait vu. « Je sais tout de toi. Tu as été un Green Lantern, tu étais quelqu’un de bien. Qu’est ce qui t’a poussé à changer de camp. »

Des questions dont il n’aura probablement aucune réponse. Joseph en savait déjà beaucoup trop à ces yeux. Juste avant que son adversaire ne lève de nouveau la main sur lui, ce dernier temps sa main, la paume tendu vers lui. Une légère lumière verte s’en émanait et Sinestro se retrouva propulser hors de la maison. Le décor était fictif mais le corps du Yellow Lantern percuta, passa à travers l’un des murs du salon pour le transformer en morceau.

« RECULE. » hurla Joseph après avoir entraîné son adversaire hors de sa maison d’enfance, du moins le souvenir de sa maison d’enfance.

La sensation des os brisés, la douleur, tout cela, comme ce monde, n’avait rien de réel mais il était difficile pour un visiteur de faire la part des choses. Même après avoir forcé son adversaire à garder une distance de sécurité avec lui, Joseph ne parvenait toujours pas à se redresser. Il laissait échapper des gémissements de douleur, une peur incontrôlable martelant son esprit. Le toit de la maison se fissuraient, la douleur psychologique était bien plus forte qu’il ne le pensait. Il ne pourra que le ralentir pour échapper à l’inévitable.
Il mit plus de trente secondes pour se redresser sur ses deux jambes. Il se retourna pour s’aventurer à pas lent en direction de la cuisine. Sa gorge le brûlait, il essayait de se concentrer pour chasser cette douleur avec ses pouvoirs, mais rien ne se produisait. Peu importe, il savait que sa mère planquait un flingue dans cette cuisine. Cela n’a rien de surprenant dans une maison américaine. Joey fouilla les tiroirs pour se préparer au retour de Sinestro. Il arma son revolver et colla le bas de sa colonne vertébrale contre la table de travail de la cuisine, comme s’il avait besoin d’un soutien pour tenir debout

« Je sais qu’ils viendront… J’ai juste besoin de te faire perdre du temps. » Un nouveau tremblement de terre, le plafond au-dessus de leur tête laissa échapper un léger brouillard de poussière. « Va-t’en… c’est ta dernière chance. »


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Thaal Sinestro
Thaal Sinestro
Modérateurs
Inscription : 28/11/2019
Messages : 193
DC : Ralph Dibny & Ted Kord
Situation : Est en possession de WarWorld, détenant les Lanterns Saint Walker, Guy Gardner et John Stewart
Localisations : Dans l'Espace
Groupes : Sinestro Corps
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 5 Fév 2020 - 18:19
Ce qu’il voit lui plait.
L’expression sur le visage de Joseph.
Ce regard qui le fixe, impuissant.
Ces gesticulations vaines.
Cette peur qui s’inscrit sur cet être.
Le korugarien s’en délecte. Ses yeux brillants de l’énergie jaune, son sourire s’élargit encore. Ses sensations sont exacerbées par la présence de l’entité, mais il a conscience de tout ce qu’il ressent. C’est assez paradoxale, lorsqu’on y réfléchit, puisqu’ils se trouvent dans le monde de l'inconscience. Il sait pourtant qu’il va se souvenir de tout ceci. Il en vient même à se demander si ce Parallax n’est pas réel. Il l’est, dans ce monde et dans ses songes. Mais pas dans les faits vraies. L’entité de la Peur se trouve dans un endroit bien précis…


Malgré tout, Sinestro peut se servir de sa présence pour terroriser Wilson. C’est avec force qu’il tente de bloquer sa psyché, pour éviter de partager ses souvenirs. Le jeune homme a déjà suffisamment fouiner. Il serait dérangeant de se faire analyser la mémoire récente en plus de ses souvenirs lointains.
Joey doit se sentir paralysé, incapable de se libérer de l’emprise de son bourreau. Dans son affolement, c’est à son tour de subir les règles de son propre monde psychique. Le revers est rude. Thaal peut tout voir. [Un tyran, un tueur… l’habit ne fait pas le moine, n’est-ce pas ?]
Il aperçoit des souvenirs, craquelées dans cet esprit fiévreux et perdu. Il ne l’a jamais vu, mais il sait qu’il est le Jackal. Un homme dont les idées sont claires comme de l’eau de roche. S’attaquer au garçon. Crainte. Effroi. Angoisse. Tout revient dans la tête de Joseph Wilson. Cette pensée qu’il puisse revenir lui faire du mal. Cette idée terrifiante qu’il a eu, lorsqu’il a été blessé. Il a eu peur de mourir. Il est paniqué en pensant à son père. Il est terrorisé devant la puissance de Sinestro. [La couleur, l’anneau… ne fait pas le Lantern, Thaal. Tu le sais, mon frère…]
Mais doucement, les événements basculent. Le monde de d’eau et de ténèbres change. Sinestro ne se laisse pas impressionner. Mais son regard observe ce qui se produit. Il n’est pas en danger, sinon il l’aurait senti… Non, tout lui semble “normal”, si nous pouvons considérer ces lieux normaux. Un environnement un peu plus chaleureux prend forme. Il dégage quelque chose qui change tout. En particulier la psyché du jeune Wilson. Il semble plus vaillant, prêt à se défendre. Il n’est plus retenu par les eaux étranges. Joseph agrippe le bras de son adversaire et Parallax réagit. Cependant, le changement d’environnement et le réalisme de ce dernier a quelque peu déstabilisé le chef du Yellow Corps. Et l’entité a senti cette différence… [Est-ce que tu penses vraiment que c’est avec tes méthodes que l’Univers connaîtra la paix ?]
Une douleur vive commence à percer. Sinestro serre les dents. Au début, c’est la surprise qui se lit dans son regard. Et au fur et à mesure que la douleur s’intensifie, son visage est déformé par un rictus de souffrance. C’est … C’est réel ?! Il ressent parfaitement ça aussi ! Non, c’est une illusion, renforcé par la nouvelle détermination de Joey. Mais ces images sont si parfaite, qu’il craint les représailles dans le monde non fictif, où se trouve leurs corps…
Il… Craint… Quelque chose ? Lui ? Jamais ! Le doute n’a pas sa place dans ce cœur !
Parallax a agit en essayant de faire ce qu’il sait faire de mieux : Entrer dans la tête de ses victimes. Il a laissé momentanément celui qui est le Maître de la Peur. Celui qui ne reculera devant rien !
[Elle est partie… La douleur a été intense… Pour tout le monde. Même pour toi ? Même pour toi…]
« S-si… Je peux ! »

Joey est quasi tétanisé par l’effroi, tandis que Thaal se met en colère. Deux choses distincts, deux chocs mentaux. Quelque chose le gêne, alors qu’il essaye de faire face à ces attaques. Rien n’est réel, il le sait. Et pourtant, Joey a réussi à lui mettre le doute… Il refuse ! Non ! [On a tous le droit à la rédemption, mon frère…]
Face aux paroles de Joseph Wilson, l’ancien Green Lantern éclate de rire. Un rire effroyable. Douloureux aussi… Mais parce qu’il souffre physiquement. Seulement ? Allez savoir...
« Tu ne sais rien… Wilson. »

Avant qu’il pu en dire plus, Sinestro saisit ce que Joey essaye de faire en tendant sa paume vers lui. Une énergie verte lui arrive dessus et il se protège, bras devant son visage. Tout cela aussi, il le ressent. La chaleur, cette volonté, le craquement de son os alors qu’il percute le mur. Il ouvre la bouche mais aucun son n’en sort. La douleur est si intense que sa gorge s’est serrée. Il se retrouve à son tour acculé… Pas par ses angoisses passées, mais… par quelque chose qui se passe en ce moment même alors qu’ils s’affrontent… [ L’anneau… ]
« … ne fait pas le Lantern… »

Il a murmuré la fin de cette phrase. Mais le début est bien ancré dans son esprit… C’est étrange, parce que ce concept il le connaît bien. Pourtant il ne se souvient pas en avoir discuté récemment avec quelqu’un… Le cri de Parallax le fait revenir à la raison. Il a failli perdre le fil de ses pensées, croire que tout ce qui lui arrive est vrai. Il se concentre, se redresse et titube. La créature est sortie de la tête de Joey pour revenir vers son meilleur hôte. Il ne fait cependant que lui tourner autour, laissant une traîné d’énergie jaune derrière lui… Se tenant l’épaule et laissant son bras déboîté pendre, Sinestro s’avance vers son objectif… Tout ceci doit prendre fin. Maintenant.
« Laisses moi… t’expliquer une chose… » , s’exclame t-il avec peine. « Un élément simple. »

Il se redresse tant bien que mal, passant devant lui son poing valide qui se serre. C’est seulement maintenant qu’il remarque que Joey l’a lacéré aux avants bras… Il n’a pas pu son propre sang depuis longtemps… Et ceci l’énerve davantage.
« La couleur importe peu. Elles ont toutes le même but : celle d’être une arme. Un peu comme celle que tu portes à la main... »
Sinestro esquisse un sourire moqueur à la vue de ce pistolet.
« … Mais elles ont toutes la même faiblesse : son porteur... »
Il penche la tête sur le côté, tandis que ses pupilles noir et jaune redeviennent luisant.
« Et sa volonté de l’utiliser… Laisses moi te poser une question, maintenant. »
Jadis le plus grand des Green Lanterns fait jaillir tout ce qui est possible d’imaginer. Des mains griffus et monstrueuses, des visions de cauchemar, des outils sorties d’un songe horrifique. Et tout cela renforcé par la présence de Parallax…
« ES-TU SEULEMENT CAPABLE DE TUER ?! »
Moi [Toi] oui [oui]. Parce que j’en ai la [Volonté…] force.
Le tremblement de terre fissure le sol et commence à faire tomber le plafond. Mais quoi qui lui en coûte, Sinestro va finir le travail qu’il a commencé ici. Jusqu’au bout.



[Si un jour l’Univers te pardonne, mon frère, si un jour ils te mettent au pied du mur… Je t’attendrais. Nos discussions me manquent. Et nous tâcherons de la retrouver, ensemble, si tu le veux bien…
Adieu mon ami.
AB.S.]


Revenir en haut Aller en bas
Joey Wilson
Joey Wilson
Super-Héros
Inscription : 22/11/2019
Messages : 178
DC : Tim Drake - Slade Wilson
Situation : Tente de se reconstruire une santé mentale digne de ce nom sous la tutelle de Batwoman
Localisations : San Francisco
MessagePosté le: Jeu 19 Mar 2020 - 19:49

« Darkness Comes »
ft. Thaal Sinestro
_____Le couteau qu’il tenait dans sa main était probablement là pour tenter de le rassurer, l’aider à reprendre le contrôle de la situation. Malheureusement, même en étant le maître de ce monde, Joseph n’arrivera pas à reprendre le dessus face à un Sinestro qui a clairement compris où il avait foutu les pieds. Il n’eut le droit qu’à quelques courtes minutes de répit avant de le retrouver juste devant lui, lui bloquant la route. Joey serra les dents ainsi que le poing qui tenait fermement le couteau. Il leva à nouveau ces deux La douleur était réelle, mais les blessures étaient tout autre. Il se tordait de douleur, mais allait probablement rapidement faire abstraction de cette souffrance fictive.

Le blondinet recula davantage jusqu’à coller le bas de la colonne vertébrale sur le rebord de la table de travail de la cuisine. La question de Sinestro est plutôt rhétorique, bien sûr que le jeune héros était incapable de tuer, même un alien plongé dans son subconscient. Le simple fait de plonger son poignard dans sa chair ne suffira pas à le faire sortir de sa tête.
Il resta immobile. Physiquement, il ne faisait pas le poids face à Sinestro, même dans un monde dont il a le contrôle. Même en se persuadant qu’il était supérieur, il n’arrivera pas à le chasser aussi facilement. Il réfléchit, il hésitait beaucoup trop, cette situation était trop inédite. Toutefois, quelque chose semblait l’intrigué. Lorsqu’il se concentrait davantage sur Sinestro, il pouvait entendre autre chose, comme une petite voix. Peut-être était-il le seul à entendre ces murmures qu’il parvenait à peine à comprendre.

« Non. » avoua simplement Joey, sa voix ne tremblait plus mais son regard se détacha machinalement de Sinestro pour se pencher sur la lame. « Je suis incapable de tuer. Je ne suis pas un meurtrier. Te poignarder le torse, te transpercer la gorge ne ramènera pas les âmes que tu as volé. Je pourrais te faire endurer mille souffrances, plus grande encore que celle que pourrais t’infliger une simple lame. Ça serait plus facile, non ? Tout est toujours plus facile quand on laisse parler cette colère. Je ne le sais que trop bien. » Il laissa échapper un murmure. « C’est ce qu’il veut… n’est-ce pas. »

Il serra de nouveau la lame qu’il avait dans les mains. Il redressa soudainement la tête pour constater que le plafond qu’il avait façonné de toute pièce était en train de s’écrouler sous sa tête. Il se crispa après avoir remarqué que la situation n’était plus sous son contrôle. Il devait trouver rapidement une solution. La douleur était fictive pour Sinestro mais était-elle fictive chez lui ? Lui qui partageait son corps avec quelqu’un d’autre, quelqu’un de plus dangereux et qui avait actuellement un œil sur le monde réel.

« Ça suffit ! » hurla-t-il.

En quelques secondes, la maison dans laquelle ils se trouvaient avait disparu. Les débris s’évaporèrent avec tout le reste pour ne laisser place qu’aux ténèbres. La seule illusion qu’il avait gardée était le couteau de cuisine, toujours dans sa main, prêt à l’utiliser. Il leva ses yeux rempli de colère vers Sinestro. Il souffrait, les puissants maux de tête que lui causait Parallax était difficile à supporter mais il tenait bon, le temps d’essayer de convaincre une dernière fois son adversaire. Il resta quelques secondes immobiles avant de faire disparaître cette dernière arme qu’il tenait dans sa main.

« Je ne serais pas ce qu’il attend de moi. »
murmura-t-il avant de lever les yeux. « Tu dis que je ne sais rien, et pourtant je te lis comme dans un livre. » Un ange passa. « J’ai entendu quelque chose d’autre, une autre voix. Tu pensais t’être débarrassé d’elle en t’alliant avec cette… immonde bestiole, mais elle est toujours là. Je ne sais pas si tu peux encore l’entendre mais moi je l’entends. » Il posa sa main devant son crâne pour essayer de soulager ces maux. Les ténèbres sous leurs pieds se mirent à trembler. « Tu as beau… te prétendre… supérieur aux humains… Tu ne sais pas… jusqu’où peut aller… cette chose… »


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Thaal Sinestro
Thaal Sinestro
Modérateurs
Inscription : 28/11/2019
Messages : 193
DC : Ralph Dibny & Ted Kord
Situation : Est en possession de WarWorld, détenant les Lanterns Saint Walker, Guy Gardner et John Stewart
Localisations : Dans l'Espace
Groupes : Sinestro Corps
Secret Society

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 30 Mar 2020 - 0:27
Sinestro n’entend pas. Peut-être fait il abstraction de tout ce qui lui arrive, de tous les songes extérieurs. Ou alors il ne loupe aucun détail de ce qui lui arrive et il fait semblant de ne pas être touché. Une chose est certaine : Il tient une chose, il est concentré sur une idée, un but ultime qu’il veut mener à bien. Il en est certain. Et il veut également s’échapper… de cet endroit. Pour être libre. Après avoir accompli … ce qu’il doit faire. Il se saisit mentalement des souvenirs de sa mission. Encore un peu et il en oublie presque pourquoi il a fait tout ce chemin vers l'inconscient du garçon.
Dans ce monde rempli de ténèbres, il sent qu’il prend le dessus… Il parvient à faire céder progressivement Joey Wilson. La facette la plus mauvaise et meurtrière de Sinestro a le dessus sur tout son être. Son sourire est carnassier.

« Toi, tu n’es pas capable de tuer. »
C’est un fait. Car il est un de ces héros pittoresques qui pullulent sur cette planète. Leur moral et leur code de justiciers leur a bien souvent fait faux bon lorsqu’il a fallu prendre des décisions difficiles. C’est une chose qui n’a jamais arrêté le korugarien… Tuer pour donner l’exemple, pour que tous se souviennent qu’il ne faut jamais le défier. Et sinon, c’est tué ou être tué, non ? Dans ce cas là, le problème est vite réglé, car il ne part jamais en perdant. Jamais !
« Lui le peut. Et c’est là tout l’intérêt de cette intervention. »
Il parle évidemment de l’autre personnalité de Joey. Celle qu’il aide à se manifester, à prendre totalement le pas sur Wilson. Car, c’est ce qu’il pense, lui peut prétendre largement à porter un anneau jaune de la Peur.

Mais le jeune garçon résiste encore. Sa force ne va pas tenir. Tous ses espoirs vont être réduit à néant. Son monde s’écroule tout autour d’eux. Joey profère de vaines menaces, qui font rires l’alien. Son hilarité se répercute en échos contre l’édifice fragile de cette maison. L’on peut presque croire que Parallax lui-même se gausse de cette situation. Il profite du spectacle, de toute cette peur générée. Jamais ils sauront si la présence de l’entité est réelle ou non. Mais sa lumière, elle, n’est pas une illusion. Ils peuvent presque la caresser, alors qu’elle s’engouffre dans chaque recoin sombre et épais de leur subconscient.
Sinestro cesse peu à peu de rire alors que le monde change, que tout redevient noir. Les ruines s’évaporent en s’éloignant d’eux… Ils ne sont bientôt plus que tous les trois. L’entité tourne autour des deux âmes qui errent dans ce monde de cauchemar. Mais l’une d’elle peut se targuer d’être le maître… L’autre voit juste sa volonté s’amenuiser…

« Je suis supérieur. » , Articule Sinestro. « Je te suis supérieur en tout point ! »

Perdant totalement pied, le Lantern laisse parler la violence, se laissant défigurer par la colère et la haine.
« Maintenant. Tout ceci va cesser. Et mon allié qui se trouve dans ta tête va agir ! »

Tout tremble plus intensément. Il utilise tout ce qui lui reste. Le maître de la Peur emploie les grands moyens, quitte à se laisser sans défense après ça.
« TU VAS LUI LAISSER TA PLACE ! »

Le monde ténèbre devient aussi lumineux que l’intérieur d’une lanterne. Jaune. Brillante. Puissante.

Et Terrifiante.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

« Darkness Comes » ft. Thaal Sinestro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-