Le Deal du moment : -15%
HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
Voir le deal
849 €

 

 In the darkest night, the fear shines. ~ Ft Timothy Drake

Scarecrow
Scarecrow
Modérateurs
Inscription : 05/05/2019
Messages : 163
Situation : Le Maître de la Peur a parlé à Gotham. Non. Il a parlé au monde. Et il a dévoilé la véritable apparence de sa folie.
Localisations : Gotham City.

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 26 Déc 2019 - 15:10

Le temps n'est plus à l'espoir depuis un mois, en Gotham. Le temps n'est plus à voir, dans le ciel, le guide obscure qui aurait la possibilité de percer ces ombres pour en libérer la faible qui réchaufferait des cœurs optimistes. Non, le temps n'est plus à l'espoir... Mais l'a t-il déjà été, réellement ? Qu'est-ce que cette ville ? Sur quoi est-elle bâtie ? Sur quoi tient t-elle ? L'injustice de la corruption. La terreur des ruelles. L'angoisse de l'ombre d'Arkham.

Gotham est toxique. Pour les sensibles. Pour les optimistes. Elle brise leur sentiment de sécurité. Elle étouffe leur Lumière. Elle transforme un avenir meilleur en une peur viscérale, quotidienne, tant au moment de dormir qu'au réveil.
Gotham est toxique. Pour les pervers. Pour les obsessionnels. Elle accentue leurs déviances. Elle laisse leurs Ténèbres respirer. Elle leur donne une place, pour s'exprimer, pour s'embourber dans des paysages aussi écœurants qu’inacceptables.
Gotham est un monstre. Une gueule béante, qui dévore le Bon, le Mauvais, le Juste, le Pervers. Un léviathan urbain à la faim insatiable.

Mais, depuis un mois... ce léviathan est devenu gourmand. Depuis un mois, les angoisses se font plus grandes. Elles viennent dans chaque appartement, dans chaque maison, grattant à la porte de chaque pièces. Les voix, les gestes, se font autant tremblants qu'hésitants lorsque la nécessite de sortir dans la rue, alors que le soleil commence à peine à briller, ou que sa course crépusculaire est à peine entamer. Les discussions gravitent toutes autour du Maire. De la Police. De ce qu'il se passe. Des horreurs. Des horreurs qu'Il semble avoir fait. Où est le vrai ? Où est le faux ? Que va faire Cobblepot ? Que vont-ils tous faire, face à ça... Face à cette faim, devenue autant violente qu'horrible.
Tout a commencé à l'Université de Gotham. Lorsque les rayons du soleil ont accompagné les premiers étudiants dans un amphithéâtre. Leurs regards se sont alors posés sur l'un des leurs, installé à sa place, habituelle. Ses mains contre sa gorge, ses doigts refermés sur le fil d'acier d'un étrange garrot. Qui se referme. Continuellement. Qui a été bloqué. Mais pour combien de temps. Peu. Car quand son ami s'est approché, quand il a voulu l'aider... La victime n'a rien dit. Les muscles du visage paralysés. Elle savait qu'il ne fallait pas bouger. Elle le savait. Mais elle n'avait rien pu dire.

La peur de voir sa mort arriver. De la savoir imminente. De connaître les moyens de la prévenir. De l'empêcher. Mais ne rien pouvoir faire. Ne rien pouvoir accomplir.
Et la terreur. L'angoisse. L’écœurement. Pour les témoins. Pour l'ami qui a tout fait bouger. Qui a réactivé le système au premier mouvement. Ce bruit de fil de pêche qui se rembobine, alors que le fil finit par marquer plus profondément la peau...

C'est ce jour que tout a commencé. Qu'un acte isolé s'est transformé en une clé, ouvrant la porte d'un charnier prohibé. Les victimes, tant physiques que psychologiques, se sont alors accumulées. Combien ? Suffisamment pour que la police en appelle au calme. Trop pour les familles. Trop pour la population, victimes par procuration de ces meurtres. Des meurtres qui ne touchaient pas seulement des habitants de Gotham. Non... Quelques familles de villages ont parfois perdu un père. Un enfant. Une épouse. Et quels meurtres. Tous différents les uns des autres. Le profil d'une personne qui n'avait aucune limite. Des actes violents, terribles, qui rappelaient parfois des situations particulières, les métiers des cibles. Comme cet agent d'une entreprise de pompe funèbre, dont le corps semble avoir été partiellement brûlé en pleine crise de folie. Ou cette maîtresse, retrouvée dans un jardin d'enfants, le sucre sur son corps ayant attiré nombres insectes. Et cette enfant, disparue ? Et cet adolescent trouvé mort ? Partout. La police doit être partout. Mais les meurtres s'empilent plus vite qu'elle n'avance...

Et pire... Les meurtres ont tous un point en commun. Une unique signature. Une chauve-souris, gravée dans le front de chacune de ces victimes. Une scarification fait de leur vivant. Pense t-on au Batman ? Inconsciemment. Mais avant, tous les autres noms sont cités. Ce fou de Joker. Ce malsain Chapelier Fou. Le disparu Jonathan Crane. Le nom de Hugo Strange est aussi murmuré. N'est-ce pas lui, qui avait tout fait pour être Batman ? Qui voulait le devenir ? Plus ils se posaient de question, plus le temps leur manquait. Des meurtres plus rapides, moins espacés... Et cette chauve-souris sanglante, toujours présente. Et les questions continuent de se bousculer. Les gens se méfient. De Lui, Batman. D'eux, les Monstres. Et bien entendu, aussi de lui, ou d'elle, cette personne qui dort dans l'appartement, ou dans la maison voisine. De ce clochard, qu'ils croisent parfois le soir. De ce policier qui patrouille. De cette employée des postes qui vient déposer le colis, commandé il y a trois jours.

Le temps n'a jamais été à l'espoir, en Gotham. Mais depuis un mois, le temps résonne avec l'ultimatum de Lex Luthor : le temps de l'obscurité, du choix de l'existence vers laquelle l'humanité doit aller. Avec ses propres monstres. Ses propres peurs.

Puis... le temps est venu à l'incompréhension, pour ceux qui connaissent, pour ceux qui savent. Le Bat-Signal s'est levé, mais loin de son habituel nid. Puis un autre. Puis un troisième. Et enfin, un quatrième. Et nulle doute qu'Il saura trouver le bon. Celui qui aura une signification particulière. Quant il y sera, nulle doute qu'il aura trouvé un moyen d'empêcher la police de venir trop vite. Trop risqué. Trop dangereux.

Il verra alors, sur le toit d'un building, au pied du bat-signal, plusieurs épouvantails. Plus d'une dizaine. Un costume unique, reproduit, sans défaut. À la perfection, même. Les communications piratées de la police laisseront entendre que le même décor est visible sur chacun d'entre eux.
Mais l'horreur en ces lieux, est bien différente. Dans certains de ces poupées de pailles et de tissu. Des corps, victimes de l'une des plus vieilles tortures du monde. L'écorchement... Regardez les, Ô justiciers. Posez-vos yeux sur cette réalité. Le pire est encore à venir.

Le silence... Le cœur lent... Aucun frisson. Une folie silencieuse, qui attend, tranquillement, entre ces corps.
Le noir. Le bat-signal s'éteint, d'un coup. Cette nuit, c'est la Nouvelle Lune... Rien ne vient guider les justiciers de l'ombre.

Les chauves-souris n'ont pas peur du noir, n'est-ce pas ?

-----

HRP : Vu avec le staff pour cette intégration conséquente de la ville de Gotham dans le RP.

Ce RP est le deuxième élément du scénario introduit par Anton dans son RP à post unique Vermis Fructus In

Résumé HRP :
- Durant un mois, de nombreuses victimes se sont accumulées, toutes ayant le symbole du Batman gravé sur leur front. Si l'enquête a été faite avec intensité, le meurtrier n'a jamais été trouvé (les victimes sont nombreuses, d'âges diverses et de sexes différents).
- Trois bat-signaux sont activés, pour la première fois, à divers endroit de la ville.
- Sur le toit de chacun, des épouvantails. Sur celui où vous vous trouvez, des corps se trouvent à l'intérieur. Combien ? Difficile à dire. Mais dès que le premier est visible, la cause de la mort est trouvée : écorchement.


In the darkest night, the fear shines. ~ Ft Timothy Drake  Scarec15
Signature réalisée par Conner et Avatar par Sinestro. Merci à eux.

Fiche RP | Fiche de Liens
Revenir en haut Aller en bas
Timothy Drake / Batman
Timothy Drake / Batman
Super-Héros
Inscription : 22/03/2017
Messages : 1297
DC : Slade Wilson / Joey Wilson
Situation : Prépare ses fiançailles en costume de chauve-souris
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
Batfamily
JLD
Young Justice

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 1 Jan 2020 - 20:04

« In the darkest night, the fear shines. »
ft. Scarecrow / Robin
_____La Batmobile filait à vive allure. A la base, il avait simplement prévu une patrouille pour initier Riko aux rituels des chauve-souris : patrouiller la ville et veiller à son bon fonctionnement. Même lorsque les justiciers de Gotham sont maintenant rangés dans le même panier que les criminels. Ce n’était pas l’atmosphère idéale pour entrainer une apprentie mais le jeune Chevalier Noir n’avait pas tellement le choix. Elle avait enfilé le costume de Robin, elle était désormais en danger et il devait la confronter rapidement à ce danger-là. Il veillerait sur elle, à n’importe quel moment.
Mais ce soir, tout était différent. En cours de patrouille, Tim avait reçu un appel du commissaire Gordon, inquiet. L’enquête n’avançait pas et il savait qu’il pouvait compter sur l’intuition et les compétences du détective. Il avait jeté quelques coups d’œil en direction de sa Robin, hésitant. Il avait déjà quelques hypothèses dans la tête, tout comme le commissaire. Était-ce vraiment le bon moment pour elle. Toute ces questions qui jonglaient silencieusement sa tête jusqu’à ce que des bat symbole au-dessus du ciel n’attirent son attention Il lui demanda de grimper dans la Batmobile et en cours de route, finit par lui donner des instructions.

« Ecoute… Je n’aime pas ça. J’aimerais… j’aimerais que tu rentres chez toi mais tu vas n’en faire qu’à ta tête, je suppose ? » Il laissa échapper un sourire amusé, il se reconnaissait en elle, quand il avait son âge, ça parait lointain mais c’était il y a quelques années. « Je veux que tu m’obéisses au doigt et à l’œil. Si je te demande de retourner dans la Batmobile et d’activer le pilote automatique, peu importe la situation, je veux que tu le fasses sans te poser de question. C’est bien compris ? »

Le Batman avait perdu son sourire pour laisser place à un visage sérieux, la dissuadant de faire la moindre bêtise une fois rendu sur les lieux. Le justicier fut le premier à descendre du véhicule et activa son grappin pour se rendre sur le toit de l’immeuble avant d’être témoin d’un spectacle horrifiant.
Il leva son bras pour garder son apprentie juste derrière lui. Des épouvantails, une dizaine au costume reproduit parfaitement. Tim se retourna quelques secondes en direction de sa partenaire, vérifiant que cette dernière n’avait pas recracher son repas par terre. Il se souvenait de sa première enquête, un véritable massacre. Bruce avait essayé de le protéger de cette vision d’horreur mais il était déjà trop tard. Sa première sera toujours imprimée dans une partie de sa mémoire et ne pourra plus jamais se dissiper.

« Je… Si tu veux rentrer dans la Batmobile, je comprendrais. La patrouille est terminée pour la soirée. Tu devrais rentrer et… te reposer. Je m’occupe de cette histoire. »

Il sortit sa lampe torche et se rapprocha de chaque épouvantail. Il éclaira leurs visages pour tenter d’identifier les victimes. Il prenait le temps de s’occuper de chacun d’entre eux en espérant que Robin prendrait la bonne décision. Mais elle n’en fera qu’à sa tête ? Comme un véritable Robin.

In the darkest night, the fear shines. ~ Ft Timothy Drake  Logo-tim1-56dbb97



In the darkest night, the fear shines. ~ Ft Timothy Drake  Signabatman-56d2762
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Invité

MessagePosté le: Lun 6 Jan 2020 - 11:29


IN THE DARKEST NIGHT, THE FEAR SHINES
Première enquête de l'horreur pour Batman et Robin.Riko Sheridan & Timothy Drake feat ScarecrowEnfin, c'était le grand soir ! Riko avait longuement hésité. Quel costume allait-elle mettre ? Quelle arme allait-elle emporté ? Comment allait-elle se coiffer ? Dans le Bat-bunker, elle avait fait les cents pas toute la journée. Elle n'avait plus autant le loisir de fabriquer son propre costume, Batman lui avait interdit les tissus du marché qui ne résistait même pas aux couteaux de cuisine, couteaux de salle à manger. Mais malgré tout, elle avait elle-même personalisé la fabrication de son costume, dans les matières ultra hightech de Batman, et elle continuait sans cesse de rajouter des petites choses, ici et là. Dans son sac en bandoulière, dont elle se servait toujours pour entreposer ses gadgets, elle avait emporté un bout de cape, confié récemment par Batgirl en personne. Un fétiche porte-bonheur.

Car aujourd'hui, c'était le jour où Batman l'emmener patrouiller dans les rues de Gotham. Fini le Bunker, fini les entraînement. Enfin, le terrain ! Bien sûr, elle avait déjà été sur le terrain, avec son groupe We Are Robin, mais ce n'était pas tout à fait pareil. Cette fois, c'était en tant que couple... enfin, duo, le Dynamic Duo, Batman & Robin. Cela faisait rêver n'importe qui. C'était aussi, quelque part, une marque de confiance de Batman lui-même. Tim avait mis du temps avant de se convaincre que Riko ferait une bonne Robin, même si elle ne l'avait pas forcer à la choisir en tant que sidekick.

Quelques minutes plus tard, elle se retrouvait donc dans la Batmobile, avec Tim. Elle était stressée, et excitée en même temps. Où allait-il patrouiller ? Est-ce qu'il se passerait quelque chose ? Oui, il se passait toujours quelques chose à Gotham City. D'ailleurs, la vie à San Francisco était beaucoup plus tranquille... Un peu trop, pour la jeune Robin. Mais régulièrement, Tim et elle rentrait à Gotham, grâce à Sideways ou aux boomtubes, pour s'entraîner de façon plus classique, entre eux. Elle commençait à améliorer son niveau en combat. Même si à la tour, ils avaient tous des super-pouvoirs qui leur donnait un avantage, elle était meilleurs que Bart ou Derek lorsqu'ils s'en passaient.

La soirée ne tourna cependant pas exactement comme prévu. Des Bat-signaux étaient allumés un peu partout en ville, et Tim discuta avec un détective apparemment sur une affaire assez lugubre. Tim se renfrogna, et semblait hésiter à débarquer directement Robin au milieu de la rue et continuer sa route seul. Finalement, peut-être parce que lui-même avait été Robin autrefois, il la laissa venir. Mais clairement, quelques choses dans cette affaire le préoccupé. Il n'était pas satisfait, et inquiet sur la suite des événements. Mais Robin acquiesça cependant lorsqu'il lui demanda de lui obéir. Ce n'était pas le rôle de Robin d'obéir à Batman ? Il paraissait encore plus sérieux que d'habitude.

Ils arrivèrent donc sur place, à l'un des endroits ou un Bat-signal avait été allumé. Elle utilisa son grappin en imitant les gestes de son mentor, et resta un peu en arrière, sur la scène de crime. C'était une véritable horreur. Au début, seul l'odeur était vraiment dérangeante. Puis, elle remarqua peu à peu qu'à l'intérieur des épouvantail, il y avait... des cadavres. Écorché. Digne des pires scènes de Ramsey Bolton dans GoT... Jamais Riko n'avait vu ni senti une chose pareille. Elle eut plusieurs haut le cœur, mais resta digne. Elle était Robin, ne voulait pas décevoir Batman. Elle voulait se montrer forte. Même si c'était très difficile.

« Ça va... Enfin, pas vraiment, mais je dois tenir le coup. Qui a pu imaginé une chose pareil... et le faire sans que personne ne s'en rende compte ?

Gotham était la ville des supplices, des tortures, du mal à l'état pur. Riko l'avait déjà compris, il y a longtemps maintenant. Mais aujourd'hui, c'était au delà de sa compréhension. C'était juste... là, présent. Comme une simple décoration, qui avait été posé là comme on pose un sapin de Noël. Un esprit malade, tout simplement. Et c'était le rôle de Batman et de Robin de défaire toute cette folie. Riko en avait conscience, ce n'était que le début de soirée d'horreur.

Revenir en haut Aller en bas
Scarecrow
Scarecrow
Modérateurs
Inscription : 05/05/2019
Messages : 163
Situation : Le Maître de la Peur a parlé à Gotham. Non. Il a parlé au monde. Et il a dévoilé la véritable apparence de sa folie.
Localisations : Gotham City.

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 6 Jan 2020 - 17:39
L'air vicié accompagne l'ambiance sordide de cette œuvre. Car pour lui, ce n'est que cela. Une œuvre, qui restera dans les souvenirs de quelqu'un. Peut-être de ce Batman... Ou peut-être de ce Rouge-Gorge. Qui sera donc porteur de cet héritage ? Qui sera digne de se souvenir, jours après jours, de chaque détails ? Qui voudra ressentir le frisson venir toucher sa nuque, ce souvenir persistant qu'il, ou elle, espérera oublier après chaque cauchemar ? Oh, ils semblent tous deux vouloir être volontaire, à ainsi explorer les différents mannequins. Si certains d'entre eux semblent particulièrement réalistes, ils n'en restent pas moins des faux... malgré qu'ils aient été trempés dans la même odeur que les autres. Ces visages écorchés, ces corps démunis de ce qu'ils sont, de ce qu'ils étaient, parasités par la paille et les coups de lames, chaotiques et violents.
L'un comme l'autre observe. Et ils parlent. Ils n'hésitent pas à échanger. D'une voix basse, mais sans pour autant être inaudible, ils donnent plus d'informations qu'ils ne le voudraient... Tout en se posant les bonnes questions, du moins pour la demoiselle. Une chose qui prouve sûrement son inexpérience... Sa faiblesse...

Et potentiellement sa force. Celle de ne pas savoir. Alors que lui, Batman, Ce Batman, comme l'autre, sait sûrement. Et il sait, aussi, qu'aujourd'hui, une certaine forme d'innocence disparaîtra du regard de cette demoiselle... Du moins, s'il réussi. À l'arrêter. À la protéger. À se protéger.

Qui a pu faire ça ? Comme pour répondre à cette question, un grésillement commence à résonner dans les pantins. Le bruit d'une cassette qui est activée, qui tourne. Une vieille cassette... Et la voix profonde se fait entendre, avec les premiers couplets d'une berceuse capable de repousser Hypnos lui-même...


Tili tili bom,
Close your eyes now.
Someone's walking outside the house
And knocks on the door.


« Il sait... » Aux côtés des premières notes, des premières paroles, la voix froide vient se faire entendre, faible. La même voix, finalement, mais dans une situation différente. Une berceuse. Un dialogue. La même voix.
Un clic vient accompagner les nouvelles paroles, un sifflement résonnant au niveau des écorchés. Un sifflement d'air. Le petit éclat d'une capsule de verre qui se brise, activée par un système ingénieux. Lentement, un gaz s'élève. Naturellement sans couleur... celui-ci semble avoir été transformé, pour laisser planer une ambiance pâle, qui vient caresser leurs visages, leurs corps... Une brume toxique, qui ne semble pas se dissiper facilement. Plus lourde que les précédentes.

Naturellement sans odeur... là encore, une transformation a été accomplie. La mort ne caresse finalement pas seulement la chair mise à nue. Mais bien chaque particule de cette toxine.

L'environnement est maintenant le sien.
Et les paroles résonnent, dans chaque direction.

Tili tili bom,
The nightbirds are chirping.
He is inside the house
To visit those who can't sleep.

He walks...
He is coming...
Closer.


« Il sait... Il connaît mon nom... Il a su où tu allais. Avec lui. » Un rire. Où est-il ? Il serait normalement simple de le retrouver... Mais la brume commence à faire son effet... Et les notes claires de la boîte à musique continuent de vibrer, dans chaque direction.
Et cette odeur... Qui monte dans leurs narines. Que le froid hivernal semble incapable de déranger. « Tu le sais... Celui qui n'est pas Batman... Tu le sais. Alors... » Un nouveau clic se fait entendre. Les mannequins sans corps émettent alors plusieurs faisceaux lumineux, tous avec comme origine leurs yeux. De simples ampoules, qui s'allument. Qui viennent luire dans la brume pâle et la nuit sans lune.

Un arrangement presque chaotique... qui pourtant semble couvrir toutes les possibilités d'actions.
Les mouvements sont connus. Étudiés.

Un arrangement presque chaotique... qui vient baigner leurs silhouettes de cette lueur, qui vient peut-être déranger leurs yeux.
Et qui vient accompagner les nouvelles paroles...

Tili tili bom,
Can you hear him closing in?
Lurking around the corner
Staring right at you.

Tili tili bom,
The silent night hides everything.
He sneaks up behind you
And he's going to get you.


« Ne laissez pas la peur vous freiner... Ne laissez pas la peur vous freiner... Batman. Quelque soit le visage derrière ce nom. » La brume semble devenir plus présente, le nuage toxique venant autant déranger le sens olfactif que le reste. Au fil des paroles actuelles, la voix semble devenir, à même la cassette, modifiée, altérée. Parfois plus lente. Plus rapide. Parfois brisée... « Dites-le... Avec moi... » Une forme s'avance dans l'ombre de la demoiselle. Et alors qu'elle se détache, elle peut l'entendre, réellement. Distinctement. Même à travers la folie.

He walks...
He is coming...
Closer.


Les mains, auparavant tendues sur les côtés, comme les autres pantins, sont maintenant relevées. La faux, qu'il tenait à sa gauche, comme d'autres, est relevée. Le tueur est bien présent. Avec ses victimes. Portant la même odeur. Les mêmes vêtements. Et La mélodie s'est arrêtée. Laissant entendre un seul son.

Celui de la lame qui fend l'air. Un son funeste, qui attire son regard. La surprise est violente. Brutale. Autant que le coup porté. Qui vient déchiré les vêtements. La peau. Une entaille profonde, alors que la jeune héroïne se retournait. Une entaille profonde. La douleur est là. Mais la violence et la surprise choquent la demoiselle. Le silence domine.
Puis elle hurle. De douleur. Et de peur. Alors que la toxine qui imbibait la lame vient déjà corrompre sa psyché.

L'ombre frappe de son pied. Poussant la demoiselle gravement blessée en direction de Batman.

« Scarecrow... »
La Peur finit toujours par revenir.

Spoiler:
 


In the darkest night, the fear shines. ~ Ft Timothy Drake  Scarec15
Signature réalisée par Conner et Avatar par Sinestro. Merci à eux.

Fiche RP | Fiche de Liens
Revenir en haut Aller en bas
Timothy Drake / Batman
Timothy Drake / Batman
Super-Héros
Inscription : 22/03/2017
Messages : 1297
DC : Slade Wilson / Joey Wilson
Situation : Prépare ses fiançailles en costume de chauve-souris
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
Batfamily
JLD
Young Justice

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 25 Mar 2020 - 15:06

« In the darkest night, the fear shines. »
ft. Scarecrow
_____Face à une tel horreur, la chauve-souris restait sur ces gardes. Sa nuque pivotait en observant chaque pantin qui l’encerclait à moitié. Il restait concentré, sentant le piège à plein nez. Il passa devant pour protéger son acolyte. Même s’il n’aimait pas reproduire la même erreur qu’avait pu commettre son mentor, il se doutait bien que la situation était trop dangereuse pour une adolescente qui avait encore besoin d’entrainement. Il lui laissa le choix mais était-ce vraiment une si bonne idée ?
Plus le temps filait et plus le nouveau Batman sentait le gros piège. Inutile d’avoir fait de longues études pour comprendre que l’Epouvantail préparait un mauvais coup. Il posa sa main juste devant son acolyte pour la forcer à s’arrêter tandis qu’un nuage de toxine commençait à les aveugler tous les deux. Il se tourna vers Robin et d’un simple signe de tête, lui ordonna de se précipiter sur son masque pour protéger ces voies respiratoires. Il attendit qu’elle l’active en premier pour activer le sien à son tour et continuer sa route.

« Je n’ai pas peur de toi, Crane. Ton gaz toxique n’a plus d’effet sur qui que ce soit ici. Abandonne et je t’épargnerais peut-être la raclée que tu mériterais… » grogna Batman.

La brume commençait à aveugler la chauve-souris, avalant les nombreux pantins qui l’encerclaient. Il sentit soudainement un mouvement au-dessus de sa tête. Serrant son poing, il agrippa son arme et déplia son bõ pour le placer au-dessus de sa tête. Ce dernier arriva à bloquer deux faux qui étaient sous le point de s’abattre juste au-dessus de sa tête, un genou à terre. Il repoussa les deux faux en redressant son arme et se releva sur ces deux jambes.
Sous le point de contre-attaquer, sa tête pivota lorsqu’il entendit un cri. Il comprit rapidement ce qu’il s’était passé. Il n’avait pas eu le temps de la prévenir, une faux l’avait attaqué et blessée. Le criminel jeta la pauvre acolyte sur la chauve-souris pour ralentir ce dernier qui la rattrapa en la prenant dans ces bras.

« Non ! » hurla-t-il en battant en retraite sans avoir besoin d’utiliser une bombe fumigène, le nuage toxique faisait bien son affaire.

Il savait qu’il n’avait pas beaucoup de temps avant que l’Epouvantail ne lance une seconde attaque sur la chauve-souris. C’était une erreur, il aurait dû l’éloigner à la seconde même où il avait compris à qui il avait à faire. Elle survivra, elle doit survivre, il fera tout pour. Il injecta de quoi stopper l’hémorragie avant d’activer sa batmobile. Il la déposa à proximité pour que le véhicule puisse la récupérer. Il n’avait plus qu’à la protéger et stopper Crane une bonne fois pour toute.
Il se détourna de Robin pour retourner auprès des pantins et surtout de celui responsable de cette horrible mise en scène. Il agrippa son bõ avec ses deux mains et surgit de la brume. Son regard bleu perçant à travers le masque fusillait le criminel du regard.

« Tu vas payer… » dit-il en attaquant directement l’empaillé dans un cri de rage.

In the darkest night, the fear shines. ~ Ft Timothy Drake  Logo-tim1-56dbb97



In the darkest night, the fear shines. ~ Ft Timothy Drake  Signabatman-56d2762
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

In the darkest night, the fear shines. ~ Ft Timothy Drake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City :: East End-