Requiem [Unique]

Invité

MessagePosté le: Mar 23 Juil 2013 - 18:05
Le cimetière de St-Roch. Un drôle d'endroit pour passer le temps direz-vous, mais pour Constantine, la compagnie des pierres tombales, des cadavres, qu'il soit mort ou vivant d'ailleurs, était une habitude. Les rangées de tombes s'étendaient à perte de vue, à vrai dire, ce cimetière avait quelque chose en plus. Ses arbres difformes, ainsi que le brouillard lui donnait un aspect plus fantastique, surnaturel. On aurait même cru voir des lueurs fantômatiques dans la pénombre. En soi, cette ville était une sorte de trésor pour les enquêteurs occultes comme John. Mais n'oublions pas qui est John : un homme cynique, pessimiste, et dépendant de nombreuses saloperies. Il s'arrêta devant une tombe, attiré par l'épitaphe qui était inscrite sur le granit :


Toi le Cultivé
Toi le Littéraire
Toi l' Ami
Toi l'  Unique
Toi le Discret
Toi l'  Epicurien
Nous te rendons hommage,
                 Tes Amis.


Face à ceci, John resta de marbre, et se contenta de sortir une cigarette de son paquet, avant de l'allumer avec son zippo. Il lâcha alors quelques mots :

- Tas de conneries.

Il reprit sa route, l'obligeant à s'enfoncer de plus en plus dans le cimetière, les mains dans les poches, et la clope au bec. Il était sorti équipé bien sûr, car étant avant tout enquêteur, il se devait d'avoir des armes disons "conventionnelles" afin de ne pas constamment utiliser ses pouvoirs magiques. Il était certes un excellent magicien, mais il restait avant tout le parfait escroc. Un Colt 1911 dans son holster, il savait qu'il pourrait répondre à une simple agression si cela se produisait. Au pire, son arsenal de pouvoirs magique ferait le reste. Un simple claquement de doigt, et un lancer de briquet, et le mec en face était un vulgaire tas de cendres. Brutal, mais efficace. Continuant à avancer, il se disait qu'il pourrait faire demi-tour, que traîner dans cet endroit glauque, et vide de vie, ne le menerait à rien. Mais son entêtement avait pris le dessus, et ce curieux rendez-vous avait attiré sa curiosité.

Après cinq minutes d'errance, il arriva face à une pierre tombale sans nom, sur le côté on trouvait une pelle, et de la terre fraîchement retournée. Une énigme sans aucun doute. Il commençait à pleuvoir sur la lande désolée, mais ceci ne cacha pas le cliquetis d'une arme qu'on chargeait. John s'adressa alors à son agresseur, sans se retourner :


- Alors, tout ce foutoir pour ceci ?

L'individu répondit :

- C'est une histoire qui vous dépasse, mais à vrai dire, une tombe anonyme pour un enfoiré comme vous, rien de mieux pour terminer votre épopée. Pour mon enfant.

- A vrai dire, si je ne puis connaître l'identité de celui qui veut m'ôter la vie, à quoi bon serez-vous vengé ?

- Cela n'as plus d'importance.


Un coup de feu, une douille, de la fumée. La balle fila droit, et traversa le corps de John sans mal, pour aller se perdre plus loin dans la brume. L'image de John se troubla, avant de disparaître dans un nuage de fumée. L'homme sentit alors la pression d'un canon sur la tempe, et la voix de notre enquêteur :

- A vrai dire, ne pas répondre à ma question serais peu judiciable.

- Faites votre besogne, lâche.

- Si tel est votre souhait.


Il pressa la détente, et la balle partit, transperçant le crâne de l'individu comme une meringue. Elle ressortir par son globe occulaire, avant d'aller se planter dans le marbre de la pierre tombale. Le corps s'affaissa, avant de tomber au sol. Constantine, l'arme au poing, regarda le corps quelque instant, avant de se pencher pour fouiller les poches de cet mystérieux agent. Une carte d'identité, au nom de McCready. Il se souvint alors de cette jeune fille, il y a donc 20 ans de cela, qu'il avait dragué, et en avait fait sa régulière.
Mais on le sait, avec Constantine, tout prends un destin funeste. La jeune femme mourut quelque temps plus tard, par les mains des serviteurs de Satan. Un père avide de revanche, voilà ce qu'il était. Mais dans ce monde sombre, on ne pouvait que fonctionner ainsi, vivre et tuer, ou laisser les autres nous bouffer. Il tira aussi du portefeuille une carte plutôt étrange. On pouvait voir un dessin de flûte dessus. Que cela pouvait-t-il bien être ? Une autre invitation macabre ?

Quelques temps plus tard, John rejoignit son taxi, avec Chas' au volant. Il ouvrit la portière arrière pour s'engouffrer à l'intérieur, tout en lançant :


- Je pense qu'on a un semblant de piste, Chas' .

Il ralluma une cigarette tandis que la voiture partit en trombe, s'éloignant du cimetière, endroit mystique de St-Roch.
Revenir en haut Aller en bas
 

Requiem [Unique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Fivet, Luc] Requiem
» AVP-REQUIEM - "WOLF" PREDATOR (Toutes Versions)
» [TOPIC UNIQUE] Rapport de test - déclaration de BUG #Android
» Projet UNIQUE !
» [Topic Unique] PALAIS DES SPORTS 16 decembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: St-Roch :: St. Roch Cemetery-