-29%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur PC Ultra-Portable HP 14
199.99 € 279.99 €
Voir le deal

 

 Meet me Halfway

Invité

MessagePosté le: Mer 8 Jan 2020 - 19:45
Meet me
Halfway
Son père l’aimait. Et quand Damian utilisait ces mots, avait cette pensée ce n’était pas en parlant de lui. Quand il pensait cela, il pensait à elle, Selina Kyle, Catwoman. Et le combat récent qui avait tant affaiblit son père avait fait prendre conscience à Damian qu’il était temps. Il était temps de changer. Au moins un peu. Il voulait rendre son père fier, il voulait faire des efforts pour y parvenir. Pour qu’il soit rassuré et ne pas rajouter à cette douleur qui pouvait être la sienne. Il voulait être digne, il voulait que Bruce soit fier de lui. Cela ne pouvais s’expliquer par d’autres mots. Ni plus, ni moins.

C’est dans cette démarche qu’avec la nouvelle année il faisait un pas vers chacun des membres de son entourage. Difficilement avec Jason et Tim. La compétition, toujours elle, était rude, surtout depuis qu’ils étaient les “Batman„, avec d’autres c’était plus simple comme Barbara. Et puis il y avait Selina. Il savait que, bientôt, elle ferait partie de sa vie à lui aussi, de son quotidien. Alors il avait fait un pas considérable, pour lui en tout cas. Il avait envoyé un message pour proposer son aide. Cette démarche avait porté ses fruits. Elle avait accepté et finalement lui avait proposé de passer un peu de temps avec lui. Si en d’autres temps Damian aurait refusé, cette fois il accepta. Et un rendez vous fut convenu. Après ses cours. Ça aussi demandait un effort, mais pour d’autres raisons.

C’est donc après un message à son père :

«Mes cours sont finis, j’attends Mademoiselle Kyle, je te préviens dès que je suis sur le chemin du retour»

que Damian s’exécuta et attendit Selena Kyle, s’attirant quelques remarques des élèves de son établissement

« Bah alors Wayne ? Ton chauffeur t’a oublié ? »

« Mais non c’est carrément son papa qui l’a laissé tombé... »


Mains dans les poches de son manteau, il serra les poings. Il s’était promis de ne plus dire attentions à ce genre de remarques et préféra les ignorer. Même si cela lui demandait un certain contrôle. Et puis finalement il remarqua son arrivée. Il replaça sa besace sur son épaule, et repris une attitude presque similaire à celle de son père, droit, digne. Par politesse il sortit ses mains de ses poches. Il s’approcha d’elle et lui tendit la main

« Bonjour Mad… Selina »

Derrière lui le silence de ses “camarades” s’imposa. Et un léger rictus se dessina au coin de ses lèvres. Et d’un geste de la main il lui indiqua le chemin à prendre pour quitter les lieux.

« Il y a un parc agréable non loin et le café qui s’y trouve est plutôt agréable. »

Il attendit sa réponse, et se mis donc en marche. Silencieux il tenait la lanière de sa besace d’une main et fixait le chemin. Droit, sombre, la ressemblance avec son père était alors flagrante. Visible est un faible mot tant elle sûre aux yeux. Un “Bruce Wayne au même âge„ selon les termes d’Alfred lui même. Un blanc plana pendant quelques instants avant que Damian n’ose reprendre la parole. De cette voix un peu trop dure, un peu trop froide pour son âge, un peu trop mature probablement.

« Merci… pour le temps que vous m’accordez. Vous deviez avoir d’autres choses à faire probablement. »

En général c’est bien ce que les gens avaient à faire… d’autres choses plutôt que de se promener avec lui.

« Je sais que c’est important pour Père. »

Les autres plutôt que lui...

Meet me half way, right at the borderline
That's where I'm gonna wait, for you
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Selina Kyle/Catwoman
Selina Kyle/Catwoman
Super-Vilains
Inscription : 21/09/2017
Messages : 456
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 8 Jan 2020 - 22:48
Meet Me Halfway
feat. Damian Wayne

Beaucoup de choses ont changé ces derniers temps. Bruce m'a demandé en mariage, j'ai accepté et même si l'idée m'a fait peur au début, je suis convaincue qu'on va y arriver et qu'on va réussir à construire quelque chose de solide. Il a été élu Président temporaire des Etats-Unis et malgré la fierté que j'éprouve pour lui, je ne peux pas m'empêcher de me faire du soucis pour la suite. Ce pays regorge de pourritures et si Bruce ne s'entoure pas des bonnes personnes, ça risque de vite déborder. Il trouve toujours du temps pour qu'on se voit, tous les deux et ce sont des moments précieux qu'on échangerait pour rien au monde. Beaucoup de choses ont changé oui et la veille j'ai eu un exemple de tous ces changements qui se mettent en place.

Damian, le fils de Bruce, m'a contactée pour savoir si j'avais besoin d'aide pour les préparatifs et me faire savoir qu'au besoin, il se proposait d'aider. Malgré tout ce que j'ai pu entendre sur lui, je n'ai pas pu m'empêcher de penser que l'intention était louable et bonne. C'est donc tout naturellement que je lui ai proposé de passer plus de temps avec lui pour qu'on apprenne à se connaître tous les deux. Je ne m'attendais pas à ce qu'il accepte et franchement, je suis agréablement surprise qu'il ait répondu positivement à ma proposition. Le rendez-vous est donné et je dois le rejoindre à la sortie des cours pour qu'on aille boire petit truc, ensemble, et discuter. Bien entendu, Bruce est au courant de cette rencontre et même si il n'a rien dit, j'ai bien vu la petite inquiétude dans ses yeux.

Moi, en tout cas, je suis ravie de cette petite sortie et je suis sûre que si on y met du nôtre, tous les deux, tout peut se passer correctement. C'est donc à pieds que je me rend à l'école où étudie Damian. D'un pas pressé, je me dépêche pour ne pas être en retard tout en essayant de me convaincre que le choix de ne pas prendre la voiture a été la meilleure option. Heureusement, je ne tarde pas trop à arriver et je ne met pas trop longtemps, non plus, avant de trouver le garçon. De là où je suis, je peux clairement voir qu'il se fait chahuter par les autres enfants. Je grimace, me mord la lèvre et avance dans sa direction, d'un pas rapide et déterminé. Il ne tarde pas à me remarquer lui aussi et je vois, immédiatement, son comportement changer. Il se redresse, bombe même le torse et je ne peux pas m'empêcher de penser à Bruce lorsque je le vois faire. Il sort ses mains des poches et me tend l'un d'elle pour que je vienne la serrer. Je fronce les sourcils en jetant un regard noir aux gamins qui se trouvent derrière et reporte mon attention sur Damian. Doucement je prend sa main dans la mienne et la presse délicatement.

"Bonjour Damian. Désolée, je suis un peu en retard..."

La ponctualité n'a jamais été mon fort et le seul jour où j'aurai certainement du arriver à l'heure, j'ai quand même trouvé le moyen d'être en retard... Je laisse échapper un léger soupir avant de prendre une profonde inspiration. Je baisse les yeux vers lui alors qu'il me propose de nous rendre dans un parc pas loin, près duquel se trouve un café.

"Allons-y, je te suis."

Au moment de partir, je tourne la tête une dernière fois vers les monstres et avec mes deux doigts, je leur fais clairement comprendre que je les ai à l'oeil. Damian se met en route, je le suis sans rien dire. Le silence s'installe entre nous et du coin de l'oeil, je l'observe alors qu'il ouvre la marche, tenant fermement la lanière de son sac dans la main. Les secondes passent sans que ni lui ni moi ne prenions la parole. Je commence à me dire que ça risque d'être long si on ne se parle pas mais heureusement, Damian décide de rompre le silence avec ce ton et cette voix qui le caractérisent et qui, à mon avis, ne sont pas ceux que doit employer un garçon de son âge. Je hausse un sourcil alors qu'il me remercie de lui accorder du temps et je ne peux pas m'empêcher d'esquisser un petit sourire.

"Ne me remercie pas. C'est un honneur de faire enfin la connaissance de Damian Wayne."

Je hausse les épaules alors qu'il me dit que je dois sûrement avoir mieux à faire.

"Bah, ça me fait du bien de prendre l'air, ne t'en fais pas pour ça."

Important pour Père... pourquoi quand j'entend ces mots, je ne peux pas m'empêcher de frissonner. Je me racle la gorge avant de rajouter, d'un ton plus doux que celui qu'il emploie.

"Merci de faire cet effort en tout cas Damian. J'apprécie."

Le silence plane quelques secondes encore entre nous sauf que cette fois, c'est moi qui le rompt en osant poser une question.

"Dis moi... Ils sont du genre lourds ceux qui étaient avec toi devant l'école non ?"

Les mains dans les poches de ma veste, je grimace. Soit ça passe, soit ça casse. Après tout, il ne doit certainement pas avoir envie de parler de ça et encore moins avec moi... mais qui ne tente rien à rien comme on dit et puis on est là pour apprendre à se connaître non ?

© nightgaunt


Meet me Halfway  Selina-kyle-catwoman-tome-1-avis-critique-review-joelle-jones-en-manque-d-inspiration-extrait1-mariage-annule-bague
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 9 Jan 2020 - 22:54
Meet me
Halfway
C’est un simple geste de la tête que Damian balaya la question du retard de Selina, après tout lui venait tout juste de sortir de ses cours. Quelques minutes à peine avant elle pour être honnête. C’est avec une certaine douceur, probablement étonnante quand on sait combien Damian peut être dur, difficile même selon ses proches.

« Ce n’est pas grave vraiment… »

Après tout elle faisait “l’effort„ de passer du temps avec lui. Sans être en présence de son père et parce qu’elle le voulait, pas parce qu’on l’y avait obligé. Peut être se sentait elle obligée de rester un peu avec lui, parce qu’elle. Disant oui à son père, elle le prenait dans ce package qui était celui de la famille Wayne et qui comportait outre Bruce lui-même Alfred et bien entendu Damian. Un effort pour s’assurer que l’adolescent ne ferait pas de difficulté ? Probablement. Sûrement même. En tout cas il ne peut y avoir d’autres options pour Damian.

Mais à son tour il veut faire des efforts, à son tour il veut montrer qu’il n’a rien contre eux, contre les siens, contre elle. Et naturellement il lui indique le meilleur endroit qu’il connaît pour pouvoir avoir une discussion tranquille et “adulte„. Un lieu que Damian apprécie lorsqu’il doit travailler ses cours mais ne veut pas rentrer. Bien sûr qu’il voit le geste de Selina, il a appris à regarder avec ce coin de l’œil, celui dont personne ne se sert jamais. Une certaine surprise traverse son regard. Elle prenait… sa défense ? Intrigué il ne dit rien.

Alors il la remercie de passer du temps avec lui, sous-entendant qu’il se doutait qu’il savait ce qu’elle faisait, pourquoi elle le faisait. Pour Bruce,pour son père. Comment pouvait il en être autrement ? Et naturellement ses doigts se referment la lanière lorsqu’elle elle le remercie de mon effort. Son regard se posa devant lui avant qu’il ne souffle comme dans un aveu

[color:2418=79411b]« C’est plutôt rare qu’on veuille se promener avec moi… qu’être puis… Il est temps que l’on apprenne à se connaître, Surtout que vous allez venir vivre au Manoir. Et puis… »

Et puis il y avait sa promesse faite à son père, ces mots fixés dans un SMS… “C’est important pour moi„
Le silence plane de nouveau, entre eux, pendant quelques minutes même. Et cette fois c’est elle qui le rompt, qui s’inquiète pour lui. Au début Damian resta silencieux, se demandant ce qu’elle ferait de cet aveu de faiblesse. Il lui fallut quelques instants pour finalement souffler

« Ils sont toujours comme ça… Je n’en ai jamais parlé à Père, je suis sûr qu’on trouverait à m’accuser. Mais… c’est en partie pour ça que je ne veux pas rester dans ce collège. D’abord parce que m’ennuie en cours et ensuite parce que je suis cerné par des idiots jaloux et lourds… mais, ça ne finira probablement par passer. Et comme le dit mon prof principal j’induis peut-être ça avec avec mon comportement. La preuve même au sein de ma propre famille... »

Un demi aveu, un secret dont il ne parle à personne, qu’il garde pour lui, pour ne pas en rajouter, parce que de toute façon il n’a pas le droit de se plaindre, parce qu’il n’a pas le droit d’être faible. Mais encore une fois…

« Mais je ne veux pas vous déranger avec ça... Et puis ce n’est pas si intéressant... »

Du moins pas si important, enfin c’est ce qu’il se dit à cet instant...

Meet me half way, right at the borderline
That's where I'm gonna wait, for you
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Selina Kyle/Catwoman
Selina Kyle/Catwoman
Super-Vilains
Inscription : 21/09/2017
Messages : 456
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 10 Jan 2020 - 11:05
Meet Me Halfway
feat. Damian Wayne

Les relations humaines n'ont jamais été mon fort... Il n'y a qu'à voir comment je m'y suis prise avec Bruce... J'ai beau avoir été une cambrioleuse, une voleuse hors pair, si il y a bien un domaine dans lequel je n'excelle pas du tout, c'est bien celui des relations humaines. Même si j'ai envie de ce rendez-vous, d'apprendre à connaître Damian, je suis mal à l'aise... Alors, à ma façon, j'essaye de lui faire comprendre que je suis dans son camp et certainement pas pour lui causer des soucis. Quand il m'avoue que les gens qui veulent passer du temps se font rares, je grimace. Je sais qu'il n'a pas un caractère facile, loin de là, mais faut bien avouer que son enfance n'a pas été simple non plus... sans parler de sa mère qui est une vraie dégénérée, nymphomane et j'en passe. Je hausse les épaules et j'esquisse un léger sourire avant de lui répondre.

"Sache que si je ne veux pas voir quelqu'un, je ne me force pas... Alors le fait que je sois ici, avec toi, ça te prouve bien que j'ai envie de passer un peu de temps avec toi."

Je ne sais pas faire semblant et si je n'ai pas envie de voir quelqu'un, alors je ne le vois pas. J'ai toujours été comme ça... J'ai des défauts, je ne dis pas le contraire mais malgré tout, je suis quelqu'un de franc, d'entier aussi... Si je n'aime pas une personne, je ne vais pas faire l'effort d'aller vers elle pour faire plaisir. Alors ouais, si je suis là, avec Damian, c'est parce que j'en ai envie et puis me faire une opinion sur quelqu'un en écoutant ce que disent les autres, ça ne me ressemble pas non plus. Je sais que de son côté, Damian a fait une promesse à son père... Bruce m'en a parlé. Mais je ne le dirais pas...

On continue d'avancer en direction du café et le silence s'installe quelques secondes jusqu'à ce que je le rompt en lui demandant si les gamins sont toujours comme ça avec lui... Forcément, Damian choisit le silence pour commencer et je me dis que je n'aurais peut-être pas du poser cette question. Je me mord les lèvres et lâche un soupir. Finalement, Damian prend la parole et se lance dans des explications. Je baisse la tête vers lui et j'écoute avec attention ce qu'il me dit. Je ne peux pas m'empêcher de froncer les sourcils quand il me fait savoir que c'est tout le temps comme ça... Je ne sais pas ce qui me fait le plus mal au coeur dans tout ce qu'il me dit... Savoir que c'est tout le temps comme ça ou qu'il ne veut pas en parler parce qu'il est convaincu qu'on trouverait le moyen de dire que c'est de sa faute. Je laisse échapper un soupir et lève les yeux au ciel avant de poser ma main sur son épaule pour qu'il me regarde.

"Tu sais quoi... ça sera notre petit secret et si jamais tu as envie... besoin d'en parler, viens me voir."

Je lui adresse un clin d'oeil comme pour signer ce "pacte"

"T'en penses quoi ?"

Sa propre famille... même ceux avec qui il est censé partager des choses, ça ne se passe pas très bien... J'évite de faire une remarque là dessus mais quand Damian me sort que ce n'est pas intéressant, je ne peux pas m'empêcher de lui répondre.

"Ne dis pas de bêtise. Si ça me dérangeait, je ne t'aurai même pas posé la question."

Nouveau clin d'oeil. La discussion prend fin au moment même où on arrive en vue du café. Il fait beau, pas trop froid, alors avec un peu de chance, on va peut-être pouvoir s'installer en terrasse.

"C'est moi qui t'invite. J'y tiens."

Hors de question que je laisse un gamin de 13 ans me payer quoi que ce soit. On s'installe à une table, en terrasse et un serveur ne tarde pas à venir nous voir pour prendre notre commande. Je laisse Damian commander en premier et je demande un thé et une pointe de lait. Une fois le serveur disparu, je jette un coup d'oeil autour de nous. C'est calme... et en voyant la bijouterie, que je connais très bien, un peu plus loin, je ne peux pas m'empêcher de sourire en pensant aux diamants que j'ai volés il y a quelques temps...

© nightgaunt


Meet me Halfway  Selina-kyle-catwoman-tome-1-avis-critique-review-joelle-jones-en-manque-d-inspiration-extrait1-mariage-annule-bague
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 12 Jan 2020 - 21:51
Meet me
Halfway
Il ne cesse d’être surpris, par elle, par ses mots. Par sa détermination, sa volonté de lui faire comprendre qu’elle est là avec lui parce qu’elle en a tout simplement envie.Une notion surprenante et étrange pour Damian. Qui hormis son propre père voudrait cela ? Surtout maintenant ? Surtout quand on sait quel peut être sa “réputation”. A son insistance il ne peut que sourire et souffler un

« D’accord… Merci. Selina. »

Cette façon si particulière de détacher les mots, hérité de son père, ce regard perçant qui ne trahit la présence de sa mère que par leur couleur. Damian Wayne devient peu à peu davantage le fils de son père, laissant derrière lui l’héritage maternel. Une adaptation qui se déploie lentement en direction de son entourage. Selina étant la première à s’inquiéter des relations que pouvait entretenir Damian avec ses pairs. Une relation loin d’être simple pour cet enfant surdoué, capable à treize ans de parler les langues les plus complexes, et de décrypter des codes loin de son âge. Fils d’un milliardaire à la réputation qui elle aussi le précède, cette école si bien côté n’échappe pourtant pas aux bon vieux clichés et Damian en fait les frais. Bien sûr au début il s’était battu, défendu serait le mot exacte, mais quand on est un Maître Assassin depuis ses dix ans, la notion de défense devient erronée pour laisser place à celle d’attaque. Et si Damian avoue à demi mot qu’il est celui qui porte le chapeau, ce n’est pas un fantasme ou une crainte mais bel et bien une réalité qu’il confie à Selina à cette seconde.

C’est un léger frémissement, entre sursaut et mouvement de recule que Damian parvient à comprendre le geste de celle qu’il connaît sous le nom de “Catwoman”. C’est dans un geste de sympathie qu’elle a posé sa main sur son épaule. Naturellement il relève la tête et avec le même naturel plonge son regard vert dans celui de la jeune femme. Elle propose un simple pacte, scellé par un clin d’oeil. Une proposition. Venir la trouver elle, si jamais cela devient trop lourd, si il a besoin d’en parler à quelqu’un. Quelqu’un qui ne serait pas son père, quelqu’un d’autre, capable de comprendre. Il lui faut un court instant avant de finalement souffler

« D’accord oui. Merci »

Même si il s’acharne à répéter que ce n’est pas grave, pas important, Catwoman elle le replace au centre de ce processus, de cette promesse nouvelle pour le dernier Robin. C’est important pour elle, intéressant, pour elle et elle s’intéresse à lui, elle ne se force pas, inlassablement elle lui répète, avec une patience dont il ne se doutait pas. De nouveau Damian Wayne esquisse un signe de tête, un oui, qu’il tente d’appuyer par un clin d’oeil maladroit; lui qui n’est pas habitué à ce niveau de complicité, lui qui n’est pas habitué à partager autre chose que de la provocation ou de la colère. Voilà tout ce qu’il sait faire, un clin d’oeil à peine ébauché, maladroit et pourtant touchant par sa sincérité.

Rapidement ils arrivent au petit café qui conclut le parc avant de ramener les promeneurs vers le coeur de Gotham. Une dernière parenthèse avant la ville sombre et folle. Une parenthèse que s’accordent deux êtres qui se découvrent. Qui s’installent à cette table, en terrasse, parce qu’il fait beau, que la lumière du soleil accompagne la chaleur des lampes chauffantes placés tout autour d’eux. Damian pose son sac près de sa chaise, et naturellement se place derrière Selina pour l’aider à s’installer. Un gentleman en devenir. Sa mère pouvait être ce qu’elle était, elle lui avait au moins offert cela : une éducation irréprochable. Désuette pour ceux de son âge, appréciable quand on se nomme Wayne. Une éducation qu’Alfred voulait entretenir dans l’espoir que “le jeune maître Wayne” fasse honneur à son père, même dans ses jours les plus sombres. Une fois Selina installée, Damian se replaça face à elle et commanda un chocolat viennois sans même avoir lu la carte.

« Encore merci pour cette invitation alors. »

Une fois la commande prise le serveur partit laissant seuls deux êtres qui ne se connaissent pas, qui se découvrent dans un silence étrange. Jusqu’à ce que Damian voit le regard de Selina, voit son sourire et finalement la boutique qu’elle observe.

« Il y a eu un cambriolage là-bas il y a quelques semaines, les diamants qui ont été volés n’ont pas été retrouvés… Quel dommage. »

Son sourire en coin veut tout dire, cette suspicion, ce “je sais. Ca ne peut être que vous” Et ce léger rictus qui vaut, lui aussi, tous les clin d’oeil du monde.


Meet me half way, right at the borderline
That's where I'm gonna wait, for you
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Selina Kyle/Catwoman
Selina Kyle/Catwoman
Super-Vilains
Inscription : 21/09/2017
Messages : 456
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 13 Jan 2020 - 15:16
Meet Me Halfway
feat. Damian Wayne

Damian a l'air de plutôt bien réagir à ma proposition et c'est une bonne chose. Je n'avais pas du tout envie qu'il se braque et qu'on passe le reste de l'après midi à se faire la tête... En tout cas, ce n'est pas mon but et encore moins quelque chose dont j'ai envie. C'est donc soulagée qu'on s'installe au café. Alors que je m'assois, je ne peux pas m'empêcher de sourire lorsque Damian se glisse derrière moi pour se comporter comme un gentleman... Certes son éducation est certainement irréprochable, mais quand on a son âge, on a certainement mieux à faire qu'à tirer les chaises pour que des femmes s'installent dessus.

La commande passé, le serveur parti, je jette un coup d'oeil à la bijouterie qui se trouve un peu plus loin, de l'autre côté du trottoir. Un sourire se dessine sur mon visage alors que je me souviens parfaitement de quelle façon je m'y suis prise pour entrer là-dedans. C'était un véritable château fort, extrêmement bien surveillé... mais, j'ai bien entendu réussi à percer ses défenses et à entrer sans passer par la case porte d'entrée. Je m'enfonce dans ma chaise et je croise les bras sous ma poitrine, un petit sourire au coin des lèvres. Lorsque je reporte mon attention sur Damian, je vois clairement dans ses yeux qu'il sait tout... absolument tout. Je fronce les sourcils quelques secondes alors qu'il me parle du braquage qui a eu lieu ici il y a quelques temps. Mais rapidement, un sourire vient se dessiner sur mon visage.

Oh oui, il sait très bien qui a fait ça et vu l'expression sur son visage, je suis prête à parier qu'il s'en amuse. Le serveur revient avec nos commandes et les dépose sur la table. Je lui tend un billet et lui fait savoir qu'il peut garder la monnaie pour son pourboire. Une fois qu'il a disparu et qu'on se retrouve de nouveau tous les deux, je m'adresse à Damian, un sourire aux lèvres.

"Les diamants sont les meilleurs amis de la femme..."

Je verse doucement le lait dans ma tasse de thé.

"C'était mon dernier coup avant que je laisse tomber le côté voleuse... avant la promesse faite à ton père..."

Nouveau sourire, je porte la tasse à ma bouche pour souffler à la surface.

"J'en suis plutôt fière de celui-là d'ailleurs.."

J'avale une gorgée de thé brûlant, avant de reposer les yeux sur Damian.

"Ne t'en fais pas pour les diamants, ils sont en sécurité."

Cette fois, je lui adresse un clin d'oeil. Encore un petit secret qu'on partage tous les deux... Décidément. Les minutes passent alors qu'on est là, sous le soleil, en terrasse, malgré le froid, à profiter de ce petit moment. Damian commence à se confier un peu plus sans pour autant baisser sa garder et j'aime ça... Alors qu'on est plongé dans nos discussions, une alarme se fait entende à l'autre bout de la rue et je ne met pas bien longtemps avant de comprendre que la fameuse bijouterie est en train de se faire cambrioler. Je me tourne alors vers Damian et lève les deux mains en l'air.

"Cette fois, ce n'est pas moi !"

© nightgaunt


Meet me Halfway  Selina-kyle-catwoman-tome-1-avis-critique-review-joelle-jones-en-manque-d-inspiration-extrait1-mariage-annule-bague
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2020 - 19:03
Meet me
Halfway
Il ne s’était pas trompé, bien au contraire, il avait visé juste. Il le savait, il n’en avait jamais douté. Même si le passif de Catwoman n’était pas le sujet de discussion principal de Bruce et de son fils, ce dernier était suffisamment intelligent pour reconnaître le modus operandi de la jeune femme, pour savoir que c’était elle et personne d’autre qui était intervenue dans cette bijouterie. Et cette simple référence, ces simples mots lui confirme cette déduction. Tranquillement Damian porte son chocolat à ses lèvres et en déguste une gorgée, avec toujours le même rictus.

« Père a ce talent là. Nous faire tenir des promesses que nous n’envisagions même pas. »

Elle en était fière ? Elle le pouvait, ce casse était une merveille d’intelligence et d’agilité. Je l’observe bouger, et porter ce thé à ses lèvres. Rien qu’en la regardant il comprenait ce qui pouvait tant plaire à son père. Rien qu’en la regardant Damian pouvait voir toute la beauté de cette femme, toute sa dangerosité aussi. Inhérente et belle. Elle était un peu l’Ombre qui les entourait eux, cette famille de chauve-souris comme elle s’amusait à les appeler. A son tour il bu une gorgée de ce chocolat amer qui était le sien et que l’adolescent adorait tant.

« Je n’en doute pas, vous n’êtes pas du genre à perdre ce que vous avez gagné »

Il n’a pas l’intention de lui reprendre, il n’a pas l’intention de la dénoncer, lui aussi à son passé, lui aussi a commis des erreurs, personne ne l’a dénoncé, personne ne s’en est pris à lui. Alors pourquoi se retourner contre elle, pourquoi tout détruire ? Alors il y a ce clin d’oeil, tenté et mal réalisé mais sincère. Partager des secrets “sans conséquences” avec quelqu’un est une nouvelle expérience pour Damian, et cette dernière est… Plutôt agréable. Créer quelque chose d’unique, même si pour l’heure il ne sait pas si il reproduirait l’expérience avec quelqu’un d’autre. Comme si seule Selina pouvait, au fond, comprendre ce qu’il traversait, être le “criminel” entouré de gens biens, entouré de héros. Avoir l’impression de ne pas mériter cette place, cette chance, c’est peut être pour cela que c’est si facile avec elle.

Tranquillement il repose son attention sur sa tasse, sur son contenu, fait tourner le liquide sombre, et finalement en boit une gorgée. Et puis lentement il se prête à ces confidences. Son ennuis à l’école, parce qu’il sait tout ça, sa mère s’est acharné à ce qu’il ait la meilleure des éducations possible, il se confie un peu plus sur les moqueries endurées parce qu’il est le fils “chanceux” de Bruce Wayne, les choses ne se sont pas améliorée avec l’élection de son père comme Président. Il voudrait quitter cette école, avoir un précepteur peut être, mais ne plus avoir à se mêler à ces enfants qui ne le comprendront jamais, qui usent sa patience, alors qu’il en a déjà si peu. Oui il ose parce que ce simple clin d’oeil, ce secret instauré par Selina l’a mis suffisamment en confiance, et si elle en parle ? Il pourra nier, dire que ce n’est pas vrai, que ce n’est pas ce qu’il a dit, du moins pas comme ça. Il y a toujours une porte de sortie pour Damian Wayne. Toujours.

Et alors qu’il lui parle du dîner qu’il aimerait organiser pour son père, du rôle qu’elle pourrait y à jouer, une sonnerie retentit, une alarme plus précisément, il faut du temps à “Robin” pour comprendre d’où elle vient, ce que cela signifie, et c’est la réaction de Selina qui lui indique la raison de cette alerte : la bijouterie, dont ils se sont amusée, vient, à nouveau, de se faire cambrioler.

« J’en suis clairement le témoin, à moins que tu n’aies profité de ma présence pour prévenir un allié, mais je n’y crois pas… Je crois que nous devons intervenir… Ironique, défendre la boutique dans laquelle vous avez créé une brèche. C’est amusant. »

Si la situation l’amuse, la réalité le rattrape, ils sont en pleine journée, il n’a pas son costume, simplement son masque qu’il aurait aimé bricoler un peu pendant ses heures perdues, mais c’est son rôle à présent, de défendre les personnes attaquées, il est “un héros” lui aussi, du moins c’est sur ce chemin que voulait et veut encore l’emmener son père.

« Vous voulez m’attendre là ? »

Après tout si elle avait promis de ne pas attaquer, rien ne l’obligeait à intervenir dans l’autre sens non plus.



Meet me half way, right at the borderline
That's where I'm gonna wait, for you
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Selina Kyle/Catwoman
Selina Kyle/Catwoman
Super-Vilains
Inscription : 21/09/2017
Messages : 456
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl & Barbara Gordon/Oracle
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 16 Jan 2020 - 10:47
Meet Me Halfway
feat. Damian Wayne

L'alarme qui résonne me rappelle quelques souvenirs. Je revois parfaitement la scène... c'était il y a quelques mois, dans cette même bijouterie. Il y avait une collection fabuleuse de diamants et forcément, quand il y a des diamants, je ne peux jamais résister bien longtemps. C'était la nuit, bien entendu. J'avais étudié l'endroit quelques jours plus tôt et j'avais réussi à rendre le système de surveillance complètement fou. Ce coup là n'est pas mon plus important mais étant donné que c'est le dernier que j'ai fais, il a une certaine place dans mon coeur. Comme à chaque fois, j'avais pris la fuite par les conduits d'aération et par les toits... ma signature en quelque sorte. Assis à la terrasse du café, Damian et moi on assiste un peu surpris à la scène qui se déroule sous nos yeux. Autour de nous, les gens appellent la police, prennent des photos mais personne ne tente quoi que ce soit.

Au fond de moi ça bouillonne, j'ai envie d'aller voir et d'empêcher à ce que les voyous réussissent leur coup mais d'un autre côté, je ne sais pas si c'est une bonne idée puisque Damian est aussi là et que ni lui, ni moi on a nos costumes... en tout cas, je doute fortement que le garçon soit du genre à avoir son costume sous ses vêtements. Je grimace, me pince les lèvres et tourne mon visage vers Damian qui répond à ce que je lui ai dis un peu plus tôt. Je ne peux pas m'empêcher de sourire lorsqu'il me dit que j'ai peut-être fais appel à un complice pour réaliser le cambriolage. Je souris, éclate de rire et je lui répond.

"Pourtant, tu devrais savoir que je travaille rarement en équipe... surtout si il faut payer après..."

Je me penche légèrement au dessus de la table et chuchote la suite, un sourire amusé sur le visage.

"Et je n'aime pas partager les diamants..."

Je lui adresse un clin d'oeil avant de reposer mon regard sur la bijouterie dont l'alarme ne cesse de sonner.

"Oui... quelle ironie..."

Je regarde rapidement autour de moi, toujours pas de GCPD et les gens sont toujours avec leurs téléphones, à prendre des photos et des vidéos de ce qu'il se passe de l'autre côté du trottoir. Pour le moment, pas de signe des cambrioleurs mais je suis prête à parier que ce n'est qu'une question de temps avant qu'ils ne sortent puisqu'un peu plus loin, dans la rue, je viens de voir une camionnette noire, garée mais moteur allumé... Sûrement pour récupérer les copains à la sortie.

Je lâche un nouveau soupir, je ne sais pas du tout quoi faire. Je souffle une mèche de cheveux et c'est la voix de Damian qui me sort de mes pensées. Je tourne le visage vers lui, les yeux écarquillés, la bouche entre-ouverte. Il est sérieux là ? Je fronce les sourcils quelques secondes et pose les mains sur la table.

"Et tu comptes faire comment champion ? Sans ton costume et tout ton équipement ? Hum ?"

Moi aussi j'aimerai bien y aller, mais en plein jour, sans costume, sans masque, on risque de se faire voir et franchement, avec toutes les personnes qui sont en train de filmer, je n'ai pas envie d'apparaître aux infos. Je laisse échapper un juron et analyse rapidement la situation...

"Viens..."

Sans attendre, j'attrape la main de Damian et le tire derrière moi. On va trouver un endroit plus adéquat pour analyser et peut-être qu'en prenant un peu de hauteur, on trouvera une solution qui convient à tout le monde et surtout qui m'évitera de me faire taper sur les doigts si Bruce vient à apprendre ce qu'on va faire...

© nightgaunt


Meet me Halfway  Selina-kyle-catwoman-tome-1-avis-critique-review-joelle-jones-en-manque-d-inspiration-extrait1-mariage-annule-bague
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 20 Jan 2020 - 18:38
Meet me
Halfway
Bien sûr qu’il sait, qu’il n’a pas oublié. Selina travaille seule, ne partage pas ses trésors si durement gagnés. Selina travaille en solo pour ne pas laisser de traces. Son passage est discret, silencieux, félin. Et comme eux être seule lui va mieux. Il sait. Comme lui cette famille que s’est composé Bruce avec le temps est une épreuve. Une de plus. Pour la mettre à l’épreuve des valeurs du clan Wayne, d’une loyauté et d’un Code de conduite qui n’était pas le leur. Ils doivent s’adapter et évoluer. Encore un peu plus, encore une fois. Et c’est là qu’ils se trouvent, se rencontrent, sur ce fil tendu par le clan des chauves souris comme beaucoup les appellent. Elle le chat, lui l’oiseau. Voilà où il se rencontre. Dans ce clin d’œil félin, dans ce murmure presque suave. Dans ce rictus bien trop adulte, dans ce clin d’œil presque enfantin.

Et derrière la confidence, dans ce murmure résonne l’alarme de la bijouterie, toujours elle, qui ne se stoppe pas, qui appelle à l’aide. Qui active les nouveaux instincts de ce Robin tout aussi nouveau. Il se découvre “justicier„. Il est trop bien “conditionné„ pourrait on penser. Mais Damian aime le danger, au delà de la bonne action. Il se sait là sans costume, avec juste son masque et quelques bricolages en court qu’il espérait finir pour ensuite les montrer à son père. Faire sa fierté, devenir inventif, encore une fois, insister dans ces ténèbres où il se découvre, aller vers cette lumière qu’il ne connaît pas. Pour toujours prouver qu’il est le meilleur, même dans ce genre de situation. Même quand il n’est pas Robin mais seulement Damian Wayne.

Alors oui il veut agir, parce que c’est ainsi qu’il est éduqué. Il doit agir même si c’est de jour, même si ce ne sera pas le nom de Robin qui résonnera mais un autre. Il doit faire ce qui est bien, parce que c’est ce que se frères ont fait avant lui, ses frères. Cette idée parvient à s’implanter dans son esprit. Oh il voit bien la réaction de Selina et un sourire se dessine au coin de ses lèvres, fier de lui, fier de ce qu’il prépare…

« Robin n’est pas là c’est certain mais… a croire que je commence à avoir quelques automatismes… ou que j’attire les ennuis au choix. »

Du coin de l’œil lui désigne le sol, plus précisément sa besace, entrouverte, dans une des poches, le coin du masque est à peine visible mais reconnaissable pour ceux qui l’ont déjà vu de près. Quand à son équipement, il est sûr de pouvoir trouver des parades.

A son signal Damian se relève et la suit donc. Il ne se fait pas prier, jamais quand il s’agit d’agir. Il se surprend à fixer cette main qui tient la sienne, mais cette fois pas de grimaces, pas de recule, cette sensation lui plaît presque. Alors il se laisse faire. Il la suit dans la ruelle, prend de la hauteur sur un escalier de secours puis sort son smartphone. Ses doigts sont rapides et agiles. Il sait ce qu’il cherche, il trouve, vite. Il a été éduqué pour ça aussi. Talia Al Ghul ne laisse rien passer, n’oublie rien. Et rapidement il revient vers Selina lui tendant les images filmées par toutes ces personnes. Puis il balaye l’écran et ce sont les images de la bijouterie qui apparaissent

« A sept ans je piratais déjà les plus gros serveurs alors une bijouterie... »

Il aurait pu faire un partenaire de crime idéal, l’idée que Bruce est apparu au bon moment dans la vie de cet enfant ne doit jamais être bien loin des esprits. Comme si Talia n’avait pas un instant songé que cette image forte et de droiture pouvait influencer son fils, le faire dévier du chemin qu’elle avait tracé pour lui. Et pourtant le voilà, vêtu de noir, dans une ruelle, avec une femme qui elle aussi n’avait probablement jamais imaginé changer de voie un jour, et tous deux veulent agir, agir pour l’ordre, pour la loi, pour le “bon côté de la barrière„. Pour cette lumière qu’ils ont si longtemps évité qu’ils ont si longtemps fuit.

« Il y a deux hommes armés dans la boutique, plus la camionnette en stationnement le long du trottoir. Ils sont là depuis un moment. Je l’ai vu en arrivant ce matin, elle s’est déplacée entre 12h et 13h45, pour revenir à son point de départ quand nous nous sommes installés pour profiter de nos boissons. »

Rien ne lui échappait, le moindre détail qui sortait de l’ordinaire, comme si au final tout son esprit ne pouvait se concentrer que sur cette seule et unique tâche “être Robin„ être un combattant et ainsi analyser, en permanence, son environnement. Son regard quitte le coin de la ruelle où ils se sont cachés pour finalement souffler

« Alors qu’est-ce qu’on fait ?

Après tout il n’est “que„ Robin non ?

Meet me half way, right at the borderline
That's where I'm gonna wait, for you
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Meet me Halfway

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-