Le journaliste

Silver Banshee
Silver Banshee
Super-Vilains
Inscription : 06/05/2018
Messages : 564
DC : Hal Jordan; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Metropolis

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 11 Jan 2020 - 0:02
Spoiler:
 




La nuit de Metropolis est moins obscure que celle des autres mégalopoles américaines oui, et si l’envie vous prenait de la comparer avec Gotham la différence n’en serait que plus flagrante. Tout le monde le sait, tout le monde le dit, jusqu'en Irlande. Cependant aujourd’hui la ville de demain est gravement sinistrée. Car Superboy Prime est passé par là et que le bilan humain comme matériel à été terrible.

Alors que tous les morts n’ont pas encore été déterré de sous les décombres une part de la population du centre ville se faire reloger dans la périphérie de la cité qui a été épargnée. Des quartiers entiers sont vides de leurs occupants et ravagés.

Les réparations commencent çà et là, mais...Metropolis n’est pas la seule ville en Amérique a subir de telles dévastations. Alors il faudra patienter, le temps que ce soit terminé. Que des gens veuillent revenir.

Après son retour sur terre dans un couloir de la mort, Superman l'avait ramenée à son appartement sur les toits des Suicid Slums. Il était intact, le quartier plus épargné que les autres par les dévastations. Elle restât alors chez elle enfermée dans le noir plusieurs jours où son corps se régénéra de ce qu'il avait vécu, et termina d'assimiler ce qu'il restait de celle qui avait été condamnée à mort. Puis quand elle fut certaine d'aller mieux elle recommença à sortir, comme elle le faisant lorsque Kalel était là. Si elle passait le jour chez elle elle sortait la nuit pour survoler la ville et rester cachée dans les zones ou l’éclairage n’était pas encore revenu.

Quelques individus se laissaient aller parfois au pillage, profitant que tant d’appartements soient inoccupés pour y récupérer des biens. Elle les regardait faire silencieusement, ne les arrêtait pas. Qu’ils récupèrent ce qu’ils peuvent pensait elle, de toute façon quand les bulldozer arriveront ils ne laisseront rien.

Parfois elle entendait des cris. Des hommes violent, des disputes. Alors elle arrivait et sa simple présence suffisait à calmer ceux qui étaient prêts à lever la main sur une femme ou un enfant. On pouvait toujours se dire que Superman qui viens chez vous alors que vous martyrisez votre famille çà intimide. Mais si c’est Silver Banshee vous ne fermerez pas l'œil de la nuit, car vous savez ce qu’elle a faite ici. Les gens qu’elle a tuée par le passé, ce qu'il en restait. Mais elle combat les menaces qui s'en prennent à la ville depuis plusieurs mois, çà les gens le savent aussi. Elle sauve même directement des vies parfois.

Comme au Daily Planet où durant la toute fraîche bataille des héros contre Superboy Prime elle a évacuée le personnel pour le mettre en sécurité.

Alors que le soleil se lève Silver Banshee quitte le sommet du gratte ciel d’où elle écoutait les bruissements de la ville blessée et couverte de poussière. Elle vole alors jusqu’au toit d’un lieu qu’elle connait bien, le fameux journal. Au pied du globe terrestre qui était tombé de son socle mais que Superman ne tarderait sans doute pas à remettre en place elle attends alors quelqu’un. Quelqu’un a qui elle avait prise contact par mail pour lui faire des révélations.

Perry White, a qui elle avait révélée dans le mail avoir été cette étudiante de passage quelques temps. Elle espérait qu’il viendrait la rencontrer, même si elle appréhendait beaucoup. Pas seulement parce qu’il était un homme très particulier dans sa manière de “ manager” comme ils disent, dans les “ entreprises”. Dans son clan son père avait déjà tué des gens qui contestaient son autorité, ce ne serait pas sa manière de diriger ces hommes et femmes en état de servitude volontaire qu’on nommait “employés “ qui lui ferait peur.

Non elle appréhendait surtout car...elle avait reprise cette apparence depuis son passage ici. Et elle était toujours officiellement sous le coup de mandats d’arrêt depuis des années. Seulement...a part Superman, qui viendrait l’arrêter? Quel policier de la ville oserait, avec tous ceux qu’elle avait tuée par le passé? Alors...elle était là. Tant que Superman ne l’amènerait pas à Stryker la population de Metropolis ferait avec.

Si elle avait voulue rencontrer Perry White c’était parce qu’elle avait une demande à lui faire. Elle n’était pas en situation d’exiger quoi que ce soit de sa part, aussi devrait elle faire attention à ce qu’elle lui dit. Faire attention à ne pas être trop...froide. Debout au bord du précipice elle regarde en contrebas la rue presque déserte. Un concerto de marteau piqueur est à l’oeuvre tout prêt, des grues de chantier ont poussées tout autour. Ça se reconstruira. Les gens reviendront. Ça va aller. Elle se force à se dire çà, que çà sera mieux demain. Car c'est tellement agréable d'arriver à le croire.


Le journaliste  2019-110

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Superman
Superman
Super-Héros
Inscription : 29/08/2019
Messages : 162
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; The Atom ; Dr Fate.
Situation : Clark Kent revient d'un séjour dans le Multivers. Il a aidé à gérer une crise cosmique, et est revenu pour stopper Superboy-Prime ici. Il doit se réhabituer à un foyer qui a évolué et souffert sans lui.
Localisations : Partout, tout le temps.
MessagePosté le: Dim 12 Jan 2020 - 22:14
Metropolis a été touchement ; lourdement.
Une fois de plus.

Une fois de plus, les cieux se sont ouverts – et des fureurs quasi divines se sont abattues sur la Ville de Demain. Une fois de plus, les habitants ont subi la violence et la folie de créatures qui se considèrent au-dessus des lois.
Une fois de plus, les mortels ont failli périr ; une fois de plus, ils ont survécu.

Parce que certains l'ont voulu ainsi.
Parce que certains se sont battus pour cela ; même si cela a eu un prix.

Même si Metropolis est en pleine reconstruction, maintenant.


Le journaliste  8881wide

L'attaque de Superboy-Prime a suivi celle du Fourth Reich ; déjà dévastratrice.
Comme d'habitude.
Il y a quelques années, ce fut la tentative d'annexion de Brainiac qui a laissé la Ville de Demain en souffrance... mais elle s'en est remise ; comme toujours. Comme d'habitude.

Parce que ses habitants refusent qu'il en soit autrement.
Parce que ses habitants se battent ; pour elle. Pour qu'elle revienne.
Pour les valeurs qu'elle représente.

Les habitants et citoyens qui, pour la plupart, suivent les articles et les postures d'un journal ; d'un symbole parmi les symboles.
Le Daily Planet.
A la sphère tombée, maintenant ; mais ils savent qu'elle sera remise, réinstallée. A nouveau fière dans les cieux, dans une Metropolis reconstruite.

Bien que plusieurs bâtiments soient déjà reconstruits.
Bien que de nombreux buildings soient encore debouts ; et même autour du siège du journal.


Le journaliste  Rooftops

C'est ce que peut voir Silver Banshee, en fait.
Sur le toit du Daily Planet. Là où, tant de fois, Lois Lane a retrouvé Superman – là où, aussi, le même Homme d'Acier s'est rendu.
Pour réfléchir. Pour contempler la ville ; pour la comprendre.

Silver Banshee s'y trouve, oui. Elle attend, elle aussi.
Même si elle n'attend pas celui qu'on pense.
Même si elle attend, cette fois-ci, non pas un Homme d'Acier... mais un Homme de Plume.

 « Je ne devrais pas être là. »

Une voix lourde et sèche se fait entendre, derrière elle.

 « Mes conseillers, mes avocats, mes supérieurs me déconseilleraient d'être là ; s'ils savaient que vous m'aviez demandé de venir. »

Une forme émerge depuis la cage d'escaliers, et passe la porte menant au toit.

 « Mais ils ne savent pas ; parce qu'ils n'ont pas à le savoir. »

Un homme ; un homme arrive, et vient se planter devant Silver Banshee.
Pas n'importe quel homme.
Le journaliste  450?cb=20131212073101
Perry White.
Rédacteur en chef du Daily Planet ; véritable âme du journal. Mentor ; icône. Chevalier de l'encre et du papier.

 « Bon ; je suis venu.
Que voulez-vous ? »


Perry boit lentement son café – il la regarde ; il la sonde.
Il essaye de la comprendre.
Elle. Qui fut Jenny... sans l'avoir jamais été. Qui leur a menti. Qui les a trompés ; qui les a manipulés, pour le piéger. Lui.

Le meilleur d'entre tous.
Qui a fini par la pardonner – par l'aider ; par la considérer comme une amie.
Parce qu'il est le meilleur d'entre tous.
Ce que n'est pas Perry... ce qu'il ne sera jamais.
Même s'il aimerait bien ; même s'il aspire à le devenir, ou à s'en rapprocher.
D'où sa venue ici. D'où sa patience, et son écoute ; d'où la chance accordée à Silver Banshee.

Pour lui.
Et, au fond, pour eux, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Silver Banshee
Silver Banshee
Super-Vilains
Inscription : 06/05/2018
Messages : 564
DC : Hal Jordan; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Metropolis

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 13 Jan 2020 - 13:14




Elle se rappelait très bien de Perry White. Durant la courte période où elle travailla ici sous ses véritables traits elle n’avait pu que découvrir le genre d’homme qu’il était. Fait pour diriger. Mais aussi passionné par son travail de journaliste. A ce moment de sa vie elle n’était venue ici que pour découvrir enfin l’ identité de Superman en fréquentant ceux qui le connaissait bien. Elle avait souvent pensée qu’il était plus qu’un sujet d’article pour eux. Elle savait qu’il se rendait en ces lieux fréquemment.


Le journaliste  Rco01510

Depuis cette époque où elle voulait tuer Superman, où elle utilisait tous ses sens magiques pour détecter sa présence. L’empreinte psychique qu’il avait laissé en ces lieux comme chez Lois Lane. Il avait été rageant de se sentir si près du but, de savoir qu’on l’avait manqué de peu partout où l’on croyait enfin le trouver. Et il avait été effrayant pour le personnel du Daily Planet de la voir débarquer en ce temps là.


Le journaliste  Rco01614

Mais depuis les années avaient passées, elle était déjà revenue ici pour...donner une interview, il y a deux ans. Un premier contact avec ce métier mais de l'autre coté du calepin, un entretien avec Clark Kent. Ce journaliste un peu réservé qu’elle pensait tout aussi bêta jusque là.

Quand elle revint sous les traits de Siobhan McDougal et l'identité de Jenny Douglas la jeune rousse, elle eu le loisir de voir qu’il y avait plus que cela derrière cet homme marié à Lois Lane. En voilà une que Siobhan n’avait jamais vraiment appréciée, sans doute parce que bien qu’elle n’ai aucun super-pouvoir on pouvait lire chez cette femme une détermination et une envie de bouffer le monde. Et qu'elle était très liée à Superman, ce qui la faisait la voir comme une rivale.

Mais si elle était là aujourd’hui ce n’était pas pour se remémorer ces époques avec Perry White. Quand elle venait les attaquer, puis quand elle venait les espionner. Peu flatteur. Si elle venait là c’était parce que lorsqu’elle travailla ici...elle découvrit ce métier. Et qu’elle l'appréciait Elle aimait l’idée de chercher la vérité et la faire découvrir au plus grand nombre.

Perry lui dit qu’il n’a pas prévenu de nombreuses personnes qu’il venait la voir, car il savait qu’on le stopperait. Mais qu’il l’avait fait quand même. Sirotant un café sur le toit il était prêt à l’écouter. Sa patience aurait des limites, a elle d’être claire et concise. C’est ce qu’il attendait de ses collaborateurs qu’ils ne passent pas par quatre chemin, ne lui fassent pas perdre son temps précieux.


“Merci d’être venu.”

Elle tente un sourire mais arrête bien vite, pour ne pas faire peur.

“Je repense à mon passage chez vous.”

Allez tu peux faire mieux, tu peux aller à l’essentiel.

“Je venais pour découvrir qui était Superman, j’ai apprise le journalisme à vos cotés uniquement pour çà. Avec une lettre de recommandation du doyen de l’université de Glasgow obtenue sous la menace. Je n'avais aucune formation, juste lue des livres sur le journalisme.”

Elle le regarde, immobile. Sa chevelure tremble sous le vent mais elle se fige, appréhendant sa réaction.

“Mais...j’ai découverte ce que vous faites ici.”

Elle marque une courte pause. Ça doit sortir, que çà soit fait.

“Vous n’avez pas du travail pour moi?”

Elle ne l’avouera pas mais il l’intimide. Pas par la puissance qu’elle à l’habitude d’affronter bien plus gros comme poisson que Perry White. Mais par sa capacité à lui dire non et à l’assumer pleinement, sans aucune crainte d’elle.

Le journaliste  2019-110

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Superman
Superman
Super-Héros
Inscription : 29/08/2019
Messages : 162
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; The Atom ; Dr Fate.
Situation : Clark Kent revient d'un séjour dans le Multivers. Il a aidé à gérer une crise cosmique, et est revenu pour stopper Superboy-Prime ici. Il doit se réhabituer à un foyer qui a évolué et souffert sans lui.
Localisations : Partout, tout le temps.
MessagePosté le: Lun 13 Jan 2020 - 14:16
Perry White reste silencieux, après les quelques mots bredouillés par Silver Banshee ; par sa demande, qui l’intimide même si elle se lance. Même si elle ose se lancer.
Parce que c’est ce qu’elle fait, maintenant. Elle ose.
Ça passe ou ça casse, comme on dit.

« Humf. »

Le rédacteur en chef finit par réagir, alors ; par un puissant soupir.

« Je vois. »

Son regard n’a pas dévié du visage de Silver Banshee.
De cette Vilaine, qu’il a si souvent crainte – dont il s’est souvent méfié.
Mais tout a changé, maintenant. Il le sait ; tout a changé.

« Votre… historique avec le Daily Planet n’est pas forcément positif. »

Perry lève son bras, et boit un peu de café ; encore.
Il en boit trop, il le sait.
Mais… c’est ça ou le cigare ; et il a arrêté, le tabac. Même si ça le crispe, même si ça le hante ; même si ça le ronge.
Le café va peut-être le tuer – mais toujours moins vite que le cigare. Espère-t-il.

« Mais… »

Lentement, le vieil homme se décale ; délaisse Silver Banshee.
Il s’approche du rebord.
Un acte qu’il ne pensait pas pouvoir réaliser, il y a encore peu – mais il le fait, maintenant. Il tourne quasiment le dos à la Vilaine… et n’en éprouve aucune crainte.
Il en est le premier surpris.

« Nous… aimions beaucoup Jenny. Oui. »

Il souffle lourdement, et grimace en reprenant un peu de café.

« Beaucoup. »

Et la découverte de la vérité a atteint tout le Daily Planet ; dans sa chair, dans son âme.
Perry White a subi le choc, également.
Il ne gérait pas directement Jenny – mais il la suivait, de loin. Il la suivait beaucoup, au point d’être venu discuter avec elle, le soir ; il s’était projeté avec elle.

La déception fut à la hauteur de la trahison.
Mais.
Mais les choses changent. Les gens changent ; il le sait très bien lui-même.

« Après… je lui ai parlé. Enfin. Il nous a parlé. »

Perry hausse les épaules.

« Il nous a expliqué – ce que vous avez fait. Pour la ville, pour nous ; pour lui. Pour nous tous.
Il nous a expliqué… j’ai compris. Je crois que les autres aussi. »


Le vieux journaliste se tourne, lentement, vers Silver Banshee.

« Vous… avez fait beaucoup de mal, ici ; vous nous avez fait du mal. Nous aimions Jenny – et Jenny n’existait pas.
Mais.
Mais… il nous a expliqué ; Jenny est un peu… vous, au fond. Vous avez de Jenny en vous ; et nous l’aimions beaucoup. »


Un léger sourire glisse sur son visage.

« Suffisamment pour… donner une chance à quelqu’un qui a un peu de Jenny en elle.
Surtout si… il vous fait confiance. »


Perry finit sa tasse de café.

« Bon. J’ai toujours un poste de stagiaire.
Mal payé. Avec trop d’heures. Avec peu de débouchés ; mais il est là. Il est vacant.
Ça… vous dit ? »


Perry White se méfie toujours d’elle ; craint toujours le courroux de Silver Banshee.
Mais.
Mais il est prêt à lui faire confiance, à elle. Parce qu’il lui fait confiance, à lui.
Et… parce qu’il aimait beaucoup Jenny.
Suffisamment pour tenter de la retrouver – même en Silver Banshee.

Revenir en haut Aller en bas
Silver Banshee
Silver Banshee
Super-Vilains
Inscription : 06/05/2018
Messages : 564
DC : Hal Jordan; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Metropolis

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 13 Jan 2020 - 22:42




Elle voit Perry s’approcher du rebord, et lui parler en se tournant vers la ville. Il n’est pas face à elle, comme si il pouvait lui tourner le dos. Comme s’il pouvait lui faire confiance. Elle l’entend alors dire qu’ils aimaient bien cette jeune femme créée de toute pièce, son premier réflexe est de ne pas le croire. Parce que ce n’est pas possible pour elle. Qu’on se rappelle d’une fille passée en coup de vent et qui ne parlait pas beaucoup, quand on est rédacteur en chef d’un des plus grand journal de la planète. Pour ne pas dire le plus célèbre de tous.

Elle découvre alors que le mail qu’elle lui avait finalement envoyé pour donner rendez vous sur ce toit ne lui avait rien appris de nouveau. Qu’il savait déjà, qu’ils le savaient tous au Daily Planet. Que Jenny et elle étaient une même personne. Superman leur avait donc dit, peut être en même temps qu’à Clark Kent, qui le savait depuis des mois?

Il lui fait comprendre qu’il a écouté Superman, et qu’il leur a dit que Jenny n’avait jamais vraiment disparue. Qu’elle était toujours là, que c’était elle. Perry lui dit alors que cette fille là si ils avaient su l’apprécier...ils lui donnerait une chance. D’être à nouveau cette personne.

Ce qu’elle sait ne pas pouvoir faire, ne serait-ce qu’a cause du regard des autres. Etre une jeune femme agréable a regarder n’a rien a voir avec être Silver Banshee, avoir cette morphologie, ces tatouages sur le corps. Ce masque vivant qu’on porte sur soit, qui vous empêche d’être vous. Ces pouvoirs qui vous rendent dangereuse, encore plus dangereuse pour ceux que vous connaissez que pour quiconque.

Malgré tout cela il lui dit qu’il a un poste de stagiaire vacant . Mal payé? Pas grave. Avec trop d’heures? Elle ne dormait pas. Peu de débouchés? Comme tous les stages. Elle plisse les yeux un instant en réfléchissant. Un stage, elle? A l’intérieur de l'immeuble. Elle s'était imaginée ramener des images du bout du monde. Ce qu'elle pouvait faire facilement, et sans échanger avec les gens.

Elle n’y arriverait pas ici, elle le pense. Elle sait que les gens ne seront pas eux mêmes avec elle. C’était aussi pour çà qu’elle avait été capable du pire, tant voulu lever cette malédiction. Pour ne pas vivre le regard des gens. Quand vous entendez tout vous les entendez aussi parler de vous, vous juger. Avoir peur, se méfier. Vous traiter de monstre. N’avoir que ces sons qui vous viennent aux oreilles n’est pas souhaitable quand vous pouvez tuer d’un haussement de ton, sur un coup de sang. Car leur haine vous nourrit au point que vous leur rendez bien, et haïssez l'humanité.

“Ne pensez-vous pas que ma présence puisse générer un grand stress pour les gens d’ici ?”

Elle ne sourit pas mais l’expression de son visage est sincèrement amicale.

“Je ne veux pas que ma présence crée çà. Serait il possible que je ne sois pas dans la Fosse? Dans des bureaux à l’écart peut être... Je peux faire du classement, des scans je...je tape plus vite sur un clavier maintenant, même avec...çà.

Elle montre ses mains laides et décharnées, espère qu’il comprendra. Qu’elle est...comme quelqu’un en situation de handicap, comme on les appelle. C’est çà, c’est ce qu’elle est. Son handicap c’était d’être une Banshee.

Le journaliste  2019-110

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Superman
Superman
Super-Héros
Inscription : 29/08/2019
Messages : 162
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; The Atom ; Dr Fate.
Situation : Clark Kent revient d'un séjour dans le Multivers. Il a aidé à gérer une crise cosmique, et est revenu pour stopper Superboy-Prime ici. Il doit se réhabituer à un foyer qui a évolué et souffert sans lui.
Localisations : Partout, tout le temps.
MessagePosté le: Mar 14 Jan 2020 - 10:33
« Non. »

La réplique est claire et directe ; franche.
Elle vient du cœur.
Elle vient de l’âme même de Perry White, qui fixe Silver Banshee avec un œil calme. Une posture apaisée, étrangement.

« Enfin. »

Un léger sourire passe sur ses lèvres.

« Si, bien sûr. Votre… présence va amener du stress, de l’inquiétude ; de l’appréhension. C’est certain. »

Il se gratte l’arrière du crâne, par réflexe.

« Mais… non. Je ne vous veux pas à l’écart. Je ne vous veux pas dans les ombres, dans l’arrière-salle du Daily Planet. »

Le journaliste fige à nouveau ses yeux dans le visage de Silver Banshee.

« Je vous veux dans la Fosse. Je vous veux au milieu ; à la vue de tous. »

Son regard est direct ; déterminé.

« Pas pour vous punir. Pas pour vous humilier. Pas pour vous faire du mal.
Mais… parce qu’il le faut. »


Il souffle, lentement.

« Jenny… Jenny avait le potentiel pour devenir une grande journaliste ; une très grande journaliste.
Il… m’a dit que Jenny est encore en vous ; je le crois. Je le crois toujours. »


Il sourit, doucement.

« Pour cela, je… refuse de me passer de ce potentiel. Je refuse de vous laisser passer à côté de ce potentiel. »

Son sourire s’étend, encore.

« Et… oui. Je ne peux pas le cacher : ça sera difficile.
Les autres… auront du mal. Mais ce sont des gens bien – des journalistes formidables, et des bonnes personnes ; ça leur passera. Ils s’y feront.
Ils s’y feront. Ils se feront à vous. »


Il acquiesce.

« Mais… je sais. J’imagine que ça sera difficile, pour vous ; les regards. L’appréhension. Les reproches, d’abord.
Ça sera difficile, je ne le cache pas.
Mais… toutes les rédemptions le sont, non ? »


Son sourire se fait plus doux ; plus paternel.

« Je ne propose que cela.
Un poste de stagiaire ; dans la Fosse.
Avec, bien sûr, des reportages à l’extérieur – des rencontres. Mais le travail sera là ; aux yeux de tous. Parce que je le veux. Parce qu’il le faut. »


Perry soupire, et s’avance légèrement.

« Montrez au monde qui vous voulez être ; montrez-le en le faisant publiquement, aux yeux de tous.
Vous changez ? Je suis prêt à y croire ; si vous l’assumez. »


Il hausse les épaules.

« Les coups viendront, oui ; vous mettrez un genou à terre.
Mais.
Mais vous découvrirez alors que… vous n’êtes pas seule. On se serre les coudes, au Daily Planet ; personne ne tombe seul.
Parce que personne ne remonte jamais seul. »


Perry White se tait, alors ; il la laisse encaisser tout ça.
Réfléchir. Etudier. Hésiter.
Décider, ensuite. En espérant qu’elle décide bien, surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Silver Banshee
Silver Banshee
Super-Vilains
Inscription : 06/05/2018
Messages : 564
DC : Hal Jordan; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Metropolis

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 15 Jan 2020 - 1:53
Spoiler:
 




Les mots de Perry White sont encourageants. Volontaristes, flatteurs même. Peut être un peu trop d’ailleurs, car elle n’a pas l’habitude des compliments. Elle les cherche pourtant, mais quand ils sont là...elle a du mal a les croire sincères.

Mais pourtant ces phrases elle a du mal a les encaisser. Parce qu’il refuse de la mettre à l’écart. De lui laisser l’obscurité, être derrière. Il la veux avec les autres malgré ce que çà causera comme stress. Car il a confiance en ses journalistes, en le Daily Planet.

Elle reste silencieuse en l’écoutant lâcher le mot, ce fameux mot. “ Rédemption.” Qu’elle ne supporte pas d’entendre. Ce concept chrétien si bien inscrit dans les esprits qu’il est repris en dehors du contexte religieux, en faisant une convention sociale. L’idée que si l’on a péché, il faut se racheter. On ne peux pas juste changer? Ça lui suffirait à elle. Siobhan ne veux pas payer quelque chose, elle a déjà payé. Chèrement.


Perry lui demande d’assumer qu’elle change, mais voilà: Elle n’assume pas. Elle n’est pas prête. Elle est toujours trop...déconnectée. De ce monde. De ces gens. Elle voulait rester dans l’ombre car elle a peur de leur rejet. Malgré la promesse que çà se passera bien. Malgré la main tendu par le grand journaliste, à quelqu’un qui a tenté d’apprendre ce métier en autodidacte, et n’a été au sein du journal que quelques mois. Une débutante, sans études. Avec des mandats d’arrêt sur le dos. Qui est déjà venue ruiner les vitres de tout un étage en hurlant pour trouver Superman. Qui a tuée, jusqu’a récemment encore. Qui peux tuer à nouveau. Elle digère ce qu’il dit le visage impassible, mais finit par sortir de son mutisme.

“Alors c’est non.”

C’est non car la lumière est trop pour elle. Ce n’est pas là qu’est sa place, elle n’est pas prête. Peut être ne le seras t’elle jamais. Mais pourquoi elle s’infligerait çà hein? Pourquoi. Elle doit oublier le journalisme, elle a été bien stupide de croire qu’elle avait quelque chose à y faire. Elle. Œuvrer à mettre des choses en lumière alors qu’elle est faite pour l’obscurité? C’était stupide de sa part.

Pourtant...çà lui coûte de faire une croix dessus, comme çà. Parce qu’elle repense à ces moments passés dans ces bureaux. Le sentiment qu’elle s’était surprise elle même à ressentir. Celui d’avoir un réel intérêt pour l’activité journalistique. Mais...elle n’était plus humaine maintenant. Elle devait l’accepter. Et oublier certaines choses, certains espoirs déraisonnables.


“Merci de m’avoir accordé de votre temps Mr White.”

Ajouta t’elle froidement avant de décoller brusquement de là où elle se trouvait, créant un déplacement d’air qui s’il ne bousculerait pas le rédacteur en chef, le décoifferait quelque peu. Siobhan part dans le ciel de Metropolis car elle ne veux pas qu’il la voit. Son visage qui se raffermi, son regard blanc. Silver Banshee dans tous ses échecs, ce qu’elle n’arrive pas à surmonter. On peu allez combattre Superboy Prime en sachant qu’on va en souffrir, mais ne pas être capable d’affronter le regard des gens, oui. On peu affronter des morts certaines moins effrayantes que çà.

Elle se pose sur le sommet de l’un des building endommagé vidé de ses occupants. Les travaux n’y ont pas encore commencé, çà ne saurait tarder. Là elle s’assoit sur un rebord métallique et laisse pendre ses jambes au dessus du vide. Puis elle les regarde en contrebas, les humains, ces fourmis.

Ces êtres insignifiants qui suivent leur petite vie étriquée, se lèvent chaque matin pour...pour quoi en fait? Rien. Ils participent au grand chantage à la survie. Se lèvent pour faire un travail qu'ils n'aiment pas, espérer qu'on leur balance quelques miettes. Leur vie ne rime à rien. Et elle devrait devenir comme eux? Mais pourquoi elle s’infligerait çà, elle était...au dessus de çà. Elle est la cheffe d’un clan gaélique. Elle a finie par le devenir car tous les héritiers du titre sont morts d’eux même ou ont été assassiné par elle. Personne pour la regarder, personne pour la critiquer. Un château, une île pour elle. Des tombes muettes pour la juger.

Et maintenant elle s’abaisserait à vivre avec ces misérables? Pauvre fille, je suis une pauvre fille, songe t’elle. Sur le coup de la colère. Mais néanmoins elle se calme petit à petit. Repense à ce qu’elle doit faire. Apprendre à aimer ces misérables. Parce qu’elle ne doit pas les regarder comme des insectes, une masse grouillante et débile. Quand bien même c'est tentant.

Elle sait maintenant qu’en apprenant à les connaitre, il y en a des bien. Qu’elle doit continuer dans cette voie, à suivre Superman qui est sans doute le meilleur espoir d'y arriver. A son rythme, sans vouloir griller les étapes. Elle va mieux maintenant, elle trouve des choses qui valent la peine d’avancer. Elle doit rester sur ces choses là. Surplombant la ville de sa haute tour elle s’adosse à une poutre d’acier. Calmée, ayant finie de se traiter elle même d’imbécile. Regrettant la manière dont elle a parlée à Perry White, mais se disant que c'était sans doute ce qu'elle avait de plus diplomate a faire dans ce moment là, étant donné l'état dans lequel elle était.


Le journaliste  2019-110

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Superman
Superman
Super-Héros
Inscription : 29/08/2019
Messages : 162
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; The Atom ; Dr Fate.
Situation : Clark Kent revient d'un séjour dans le Multivers. Il a aidé à gérer une crise cosmique, et est revenu pour stopper Superboy-Prime ici. Il doit se réhabituer à un foyer qui a évolué et souffert sans lui.
Localisations : Partout, tout le temps.
MessagePosté le: Mer 15 Jan 2020 - 10:19
Perry White savait que Silver Banshee aurait des difficultés à accepter son offre.
Mais.
Mais il ignorait que, toute Vilaine qu’elle soit, Siobhan était aussi dure en affaire.

« Hey ! »

Il la voit partir ; il la voit bondir.
Il veut la retenir.

« Att… »

Mais il ne peut pas.
Le journaliste n’est pas assez rapide, pas assez vif pour cela ; Silver Banshee s’échappe, et le laisse là. Sur le toit du Daily Planet.
Seul.
Avec ses regrets – et ses remords.

Siobhan file ailleurs, alors.
Elle s’échappe.
Elle fuit ; la proposition de Perry White. La lumière qu’il a voulu lui imposer. Ses peurs, au fond.
Les terreurs qui l’animent, et la poussent à s’échapper.

A se réfugier sur le toit d’un immeuble en reconstruction. Où elle laisse libre cours à ses pensées, sa colère ; sa douleur. Sa peur.
Seule.


« Bien peu ont réussi à moucher Perry White. »

Ou pas.

« Je suis amusé de pouvoir compter une nouvelle personne dans la liste. »

Une voix se fait entendre à proximité.
Une voix forte. Une voix intense. Une voix douce, et poétique. Une voix charismatique.
Une voix de puissance ; et de gentillesse, intrinsèque.

Une voix, oui. Sa voix.


Le journaliste  VJAD6EiZP_gtdqzLqc5jvfmR0aB9GSrR-8vruqD04wg

La voix de Superman.
Qui flotte à ses côtés, dans les airs ; par un miracle génétique qui lui offre les capacités d’un dieu.
Lui qui a l’âme et le cœur d’un homme.


« Tráthnóna maith, Siobhan. »

Il sourit, en détachant chaque syllabe ; en parlant doucement.
En Gaélique – pour elle.
Pour faire un pas vers elle. Pour montrer qu’elle compte.


« Comment vas-tu ? »

Clark le sait déjà ; le sent déjà.
Il demande quand même.
Par politesse. Par égard. Par gentillesse. Par intérêt.
Pour la laisser lancer.
Et pour embrayer, après ; pour l’aider, évidemment. Comme d’habitude. Comme toujours.

Revenir en haut Aller en bas
Silver Banshee
Silver Banshee
Super-Vilains
Inscription : 06/05/2018
Messages : 564
DC : Hal Jordan; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Metropolis

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 17 Jan 2020 - 0:07





Elle entend battre sa cape, puis sa voix. Le reconnait sans même lever les yeux. Il fait référence à sa discussion avec Perry White et la salue dans sa langue natale. Cela la fait sourire, enfin.

“Bonsoir Superman.”

Elle lève les yeux pour le voir, appréhendant un instant de ne pas découvrir un sourire sur ce visage. Même si sa voix était douce et rassurante, elle gardait en tête qu’il pourrait avoir de quoi redire sur sa conduite. Mais il ne le fait pas, elle lui en est gré. C’est quelque chose qu’elle aime chez lui.

“Ce n’est pas difficile de moucher quelqu’un quand on vole à vitesse supersonique. Je triche.”

Elle se lève de là où elle était assise.

“Car quoi qu’il dise on pourra échapper au son de ses paroles.”

Elle marche sur le rebord du building en travaux pour s’arrêter devant lui qui demeure suspendu dans les airs, sa cape au vent. Pour lui répondre, les yeux dans les yeux.

“Je...vais mieux. Maintenant. ”

Elle baisse les yeux vers la ville grouillante de vie, malgré les dommages qu’elle a subie. Car il y a beaucoup a faire. Beaucoup à réparer.

“Comment fais tu? Pour résister. A la tentation.”

Elle lève les yeux vers lui pour le fixer. Elle demeure figée, immobile. Un regard extérieur pourrait penser que ces deux là vont se battre dans quelques instants mais pourtant il n’en est rien. Ils n’en sont plus là maintenant, ce n’est plus elle.

“Celle de faire plus que montrer l’exemple à suivre. La tentation de leur dire quoi faire chaque jour. La tentation de leur forcer la main.

Elle s’arrête de parler un instant, redoute ce qu’il va penser d’elle mais en même temps il n’est pas dupe. Il la connait depuis longtemps maintenant, il ne sera pas étonné qu’elle lui dise cela. La question pourrait s’arrêter là mais elle va plus loin. Levant les yeux vers l’horizon et sa longue chevelure au vent elle pose une autre question. Qu’elle s’est souvent posée à elle même, sur celui qui serait peut être derrière ce costume. Sur qui il serait si il lui prenait l’envie de ne plus être un dieu.

“Tu...as une vie, a coté? Une vie où tu les écoutes te donner des ordres et t’y plie? ”



Le journaliste  2019-110

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Superman
Superman
Super-Héros
Inscription : 29/08/2019
Messages : 162
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; The Atom ; Dr Fate.
Situation : Clark Kent revient d'un séjour dans le Multivers. Il a aidé à gérer une crise cosmique, et est revenu pour stopper Superboy-Prime ici. Il doit se réhabituer à un foyer qui a évolué et souffert sans lui.
Localisations : Partout, tout le temps.
MessagePosté le: Sam 18 Jan 2020 - 15:56
Un léger sourire glisse sur le visage de Superman, quand il entend la voix de Silver Banshee.
Quand elle commence à lui répondre.


 « Ha. »

Il rit.
Légèrement amusé par son trait d'humour, en effet ; tout arrive.


 « C'est une forme de triche, oui. Mais, pour connaître Perry White, je peux te confirmer que de nombreux employés feraient comme toi... s'ils le pouvaient. »

Son sourire s'étend, doux et rassurant.

 « Mais... il est fort probable qu'ils n'oseraient pas, vois-tu. Car bien rares sont ceux qui parviennent à s'extraire d'une conversation avec Perry White, d'eux-mêmes.
Il faut du courage, pour cela. Tu en as eu.
C'est une réussite. »


Mais Clark sait que ce n'est pas la pensée de Siobhan ; et pas vraiment le cas, au fond.
Elle a fui.
Elle a fui l'opportunité de retravailler au Daily Planet. Elle a fui la possibilité de s'intégrer dans le monde. Elle a fui la main tendue.
Elle a fui la chance d'aller de l'avant ; par peur, évidemment.

Il comprend cela.
Mais... il sait qu'elle a besoin d'aide ; encore plus maintenant.


 « Je suis ravi que tu ailles mieux. »

Il sourit encore, sincèrement ; et la suit du regard.
Alors qu'elle avance sur le rebord du toit.
Alors qu'elle évolue, là, au-dessus du sol. Alors qu'elle parle, surtout, et émet des demandes – des questions importantes, auxquelles il doit répondre.
Maintenant.


 « Hem. »

L'Homme d'Acier prend une grande inspiration, et se pose sur le rebord ; aux côtés de Siobhan, qu'il ne quitte pas des yeux.

 « Je... mentirais en disant ne pas y avoir songé, Siobhan. »

Il hoche lentement la tête.

 « Leur forcer la main, comme tu dis ; agir pour eux. Leur montrer, enfin, qu'ils ont tort et que j'ai raison.
Mener. Prendre l'initiative, au fond. Agir, pour diriger ; pour aider, plus encore.
Diriger... pour régner. Et mener ce monde dans une voie enfin positive – enfin bénéfique. »


Superman ouvre les bras.

 « C'est... alléchant.
Surtout quand je vois les errances de ce monde ; les erreurs de l'Humanité. Les guerres. Les haines. Les crash économiques. Les folies. Les horreurs. L'auto-destruction générale. Les dégâts environnementaux.
C'est alléchant, oui. Car il est possible que je fasse mieux, mais... »


Il hausse lentement les bras.

 « … je ne le fais pas ; je ne le ferais pas.
Parce que je ne dois pas le faire. »


Sa voix se fait encore plus douce, plus tendre.

 « Ce... n'est pas comme ça que cela doit se passer. Ce n'est pas comme ça que je dois... aider.
Je viens des étoiles, tu le sais ; de Krypton. Je n'ai jamais connu mes parents – mais j'ai entendu des messages enregistrés de mon père. Jor-El. »


Un sourire nostalgique glisse sur ses lèvres.

 « Il m'a dit... il m'a parlé de vous ; de l'Humanité.
Il m'a dit quoi faire, avec vous. Pour vous.
Vous guider. Vous accompagner. Vous montrer l'exemple ; vous attendre, quand vous tomberez. Vous relevez.
Vous attendre, pour que vous puissiez me rejoindre. Dans la lumière. Dans... le Soleil. »


Clark rougit légèrement, et détourne les yeux.

 « Mais... je n'ai eu ce message que tardivement, dans ma vie. J'avais... déjà intégré cela. Ha.
Parce que... parce que ce monde m'a offert des parents adoptifs, Siobhan. Qui m'ont également appris de... mettre mes capacités au service des autres ; à votre service.
Pas pour vous diriger. Pas pour décider pour vous.
Mais pour vous montrer... comment faire ; comment bien faire. Car ce n'est pas en décidant pour l'Humanité que l'Humanité grandira pour faire face aux épreuves seule.
Nul n'est éternel, Siobhan. Ni Batman, ni Wonder Woman, ni moi ; nous avons une responsabilité, envers ce monde. Nous devons agir pour le laisser capable de vivre et avancer sans nous – si possible plus loin encore que lorsque nous étions là. »


L'Homme d'Acier se retourne vers elle, et sourit ; doucement encore.

 « Et pour te répondre... oui.
Oui, j'ai une vie extérieure ; privée. Avec un emploi, où l'on ignore mes activités... actuelles. Où je reçois des ordres, et où je m'y plie.
Je suis... Inspecteur des Impôts. Je récupère et recouvre les sommes jamais versées. »


Il pose ses mains sur ses hanches, dans sa fameuse pose iconique ; calme et serein.
Sérieux. En apparence.

Cela ne dure pas, cependant.
Superman finit rapidement par glousser, et rire pendant plusieurs instants.


 « Pardon... c'est une plaisanterie. Je m'essaye à l'humour.
Je ne suis pas Inspecteur des Impôts, non.
Mais j'ai bien un emploi à côté – où j'accepte les ordres et critiques. Comme tout un chacun. »


Clark s'assoit sur le rebord du toit, et invite Siobhan à faire de même par gestes.
Il sourit, encore ; il l'aime bien. Vraiment.
Il espère pouvoir l'aider – pouvoir continuer à l'aider ; même quand elle chute. Pour qu'elle le rejoigne.
Dans le Soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Silver Banshee
Silver Banshee
Super-Vilains
Inscription : 06/05/2018
Messages : 564
DC : Hal Jordan; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Metropolis

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 18 Jan 2020 - 17:25




Superman eu un rire quand elle lui avoua avoir triché pour fuir Perry White en utilisant ses pouvoirs. Elle sourit un instant, et pour cause elle ne s’attendant certainement pas à cela. Elle ne faisait pas rire grand monde d'ordinaire.

Il confirma qu’il connaissait bien Perry White, elle s’en était doutée de par sa présence si récurrente au Daily Planet. Puis il répondit à ses interrogations. Oui il y avait pensé, il est...humain? Se risquerait elle a penser çà aujourd’hui? Les kryptoniens leur ressemblaient beaucoup après tout, çà ne venait pas du fait que lui comme Supergirl vivent parmi les Terriens. Car du peu qu’elle avait pu voir Zod, la manière dont il se comportait avec sa famille, sa manière d’agir...il faisait lui aussi terriblement humain. Il était même...très proche de son père à elle. Même physiquement parlant il y avait un faux air , avait elle pu constater quand il lui explosa la tête à main nue. S'en était déroutant.

Comme si une âme universelle occupait tous ces corps d’un bout à l’autre des étoiles. Et qu’au fond, on retrouverait les mêmes qualités et les mêmes défauts quelle que soit la planète ou vous vivez. Pour Siobhan qui ne connaissait rien de l’espace qui l’effrayait tant, il y avait de quoi avoir le vertige. Mais aussi surtout...se faire plus tolérante. Ce qu’elle devenait avec le temps. Au contact de ces “ alien” capables de tant de sagesse. Parfois.

Superman lui expliqua pourquoi il ne faisait pas çà, dire aux autres quoi faire et les forcer si nécessaire. Pourtant il avait conscience de tout ce qui n’allait pas sur la Terre, il pourrait se convaincre lui même que c’est pour leur bien. Siobhan le pourrait. Mais pas lui.

Après il répondit qu’il était inspecteur des impôt, ce qu’elle prit au premier degrés sans même le contester. Car il ne mentait jamais. Avant qu'il ne laisse échapper un rire franc, un rire radieux qui emporta Siobhan avec lui. C’était contagieux peut être, mais c’était drôle, surtout. Son rire avait été plus discret que celui de Superman cependant, elle ne voulait pas lui casser les oreilles.

Il s’assoit alors sur le rebord du toit et l’invite à faire de même, elle fait quelques pas pour s’asseoir à coté de lui et laisser à nouveau pendre ses jambes au dessus du vide.


“Quand tu parles de ce qui a fait de toi cet homme, tes parents reviennent à chaque fois. Ceux qui t’ont adoptés ici, comme ton père de ton astre natal, qui t’as laissé un message comme héritage.”

Elle tourne la tête vers une autre tour en travaux. Une immense grue de Steelworks déplace des grandes quantités de poutres d’acier tout en laissant apparaître des tuyaux de tout son long. Le béton coule à flot pour colmater les brèches grâce à des technologies avancées, certaines alien. Car John en avait récupéré plusieurs pour les utiliser a reconstruire Metropolis.

Il y a du bon qui vient de là haut, elle le sait désormais. Ces étrangers venus des étoiles peuvent nous aider à devenir meilleurs. Même si elle a tendance a garder un a priori méfiant à leur égard. Au moins elle accepte l’idée qu’il y a du bon a en récupérer, cette évolution de sa pensée elle ne s’y serait jamais attendue.


“Du temps de mon père çà ne pouvait se faire autrement qu’en faisant plier les autres à sa volonté, car discuter c’était faire preuve de faiblesse. Servir de cible aux flèches. Il m'avait désigné pour diriger après sa mort. Mais ma famille n'a pas respectée sa volonté car je suis une femme.

Le journaliste  Rco01115

Elle tourne la tête vers lui puis le regarde dans les yeux.

“C’était quelqu’un d’aimant. Il me donnait confiance en moi. Et il était violent avec ceux qui n'étaient pas de son clan.

Le conditionnement de tes parents tu ne t’en es jamais éloigné. Ce n’est pas tous les jours facile de se libérer de son enfance. De son passé.

Elle lui sourit timidement, puis tourne la tête pour contempler la ville à nouveau.

Le journaliste  2019-110

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Superman
Superman
Super-Héros
Inscription : 29/08/2019
Messages : 162
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; The Atom ; Dr Fate.
Situation : Clark Kent revient d'un séjour dans le Multivers. Il a aidé à gérer une crise cosmique, et est revenu pour stopper Superboy-Prime ici. Il doit se réhabituer à un foyer qui a évolué et souffert sans lui.
Localisations : Partout, tout le temps.
MessagePosté le: Dim 19 Jan 2020 - 20:53
Un sourire sincère glisse sur le visage doux de Superman.

 « Non. »

Il reprend lentement la parole.
D'un ton posé ; d'une voix très tendre, presque poétique.


 « Ce n'est pas facile d'échapper à son passé... son éducation. Son héritage. »

L'Homme d'Acier est assis, sur le rebord de ce toit ; aux côtés de Silver Banshee.
Son regard se détourne légèrement, et coule sur Metropolis en reconstruction.


 « Je... te remercie, de ces quelques mots sur ton père. Il semblait en effet un homme bon et aimant – droit et fier.
Un homme de son temps. »


Un sourire calme glisse sur ses lèvres.

 « Ce temps n'est plus, cependant. Et je prends conscience des... difficultés, pour adapter ton attitude à cette époque si éloignée de celle que tu as connue et aimée.
De celle qui t'a forgée. »


Clark se retourne vers Siobhan, et hoche lentement la tête.

 « Mais s'il est difficile d'aller au-delà de son passé, de son éducation, de son héritage... ce n'est pas impossible.
Juste... difficile. »


Il pose doucement ses mains à côté de ses cuisses.

 « Mes... parents adoptifs m'ont toujours dit que ce qui est difficile est précieux. Parce que ce qui est difficile à obtenir n'est pas à la portée de tous ; parce que ce qui est difficile nous forme, nous forge. En celui ou celle que l'on veut devenir. »

Superman hausse les épaules, et reprend ; lentement.

 « Je l'admets : j'ai eu énormément de chance d'être élevé par... par mes parents adoptifs. Et de bénéficier des leçons de Jor-El.
Mais... j'ai conscience aussi de la difficulté de me libérer d'un héritage contraire. »


Il esquisse une petite moue, et enchaîne.

 « Je... connais des gens, qui ont des passés terribles, dans lesquels ils auraient pu s'enfoncer ; ils ne l'ont pas fait.
Batman, par exemple. Ce n'est pas révéler beaucoup que de confirmer l'évidence – mon ami a subi un traumatisme d'enfance, qui aurait pu le transformer en monstre, qui aurait pu le couper de toute humanité. Alors qu'il est, maintenant et à mes yeux, l'homme le plus bon et surtout le plus humain que je connaisse. »


Clark sourit, doucement.

 « Et... moi-même, j'ai été confronté à cela.
Jor-El m'a guidé, oui ; mais Jor-El n'était pas... le Kryptonien idéal. Krypton était une planète étrange, Siobhan. »


Il détourne légèrement les yeux, les laisse se perdre dans le vague.

 « Je l'ai découverte en archives...
Bokos, l'île-prison, découverte par mon ancêtre Val-El. Les Fire Falls, chutes remplies de magma et de lave. La formidable cité de Kandor. La Plaine de Wanan et ses mystères. La somptueuse Argo City. L'Océan Dandahu.
Tant et tant de merveilles, oui. Mais... au service d'une société usée, rongée par une forme de corruption passive. »


Il souffle, hausse légèrement les épaules.

 « Krypton a... je ne vais pas te mentir, Siobhan. Krypton a longtemps été ce que tu crains chez des extraterrestres – une civilisation arrogante, suffisante, supérieure ; violente par nature, agressive et égocentrique.
Qui a fini par se replier sur elle-même, par repousser toute influence extérieure ; toute idée extérieure au dogme principal.
Cela les a menés à leur perte. »


L'Homme d'Acier secoue la tête, et pose un regard doux sur Siobhan.

 « Loin de moi l'idée de nous comparer ; je n'oserais pas.
J'ai... cependant conscience du poids d'un passé, d'un héritage. J'ai longtemps espéré être digne de mon peuple – être un Kryptonien idéal ; j'y ai renoncé.
Déjà, parce que je ne me suis jamais reconnu dans ce fameux idéal. Ensuite... parce que j'ai été élevé ici ; je suis un Terrien, même si je ne suis pas un Humain. Je suis un Terrien, du XXe et du XXIe siècle.
J'en suis fier. Comme je suis fier de mon héritage ; même si je fais le choix de ne pas tout assumer. »


Il hoche encore la tête ; sourit toujours.
Calme. Posé.
Bien avec elle, là ; ici. Maintenant.
Et c'est agréable – de discuter avec elle. De discuter ensemble.
Entre amis, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Silver Banshee
Silver Banshee
Super-Vilains
Inscription : 06/05/2018
Messages : 564
DC : Hal Jordan; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Metropolis

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 21 Jan 2020 - 13:08




Siobhan écoutât avec intérêt Superman lui parler de Batman et de Krypton. L’échange est détendu, ils n’avaient...jamais vraiment vécu çà tous les deux, imaginait elle. Jamais vraiment pris le temps de se poser pour parler. L’Irlandaise avait bien parlée avec Clark quand elle travaillait au Daily Planet mais elle ne savait pas qu’il était Superman, aussi prenait elle cela pour quelque chose de nouveau. Et les sujets abordés là étaient...personnels, infiniment plus personnels. Krypton ne l’aurait jamais intéressée avant, mais elle l’écoutant quand même lui parler de ces lieux mystérieux. Des vices de cette civilisation éteinte qui avait tant de cotés humains. Quand à Batman...elle avait apprise des bribes d’éléments sur lui par Jason.


“Au plus fort de ma détestation pour toi j’en appréciais toujours Batman tu sais.

Toujours bord du précipice et sentant la brise lui caresser le visage elle lui sourit.

“Je ne savais pourtant rien de lui. Mais il avait tout pour me plaire, en apparence. Ce qu’il symbolisait, ce chevalier noir. Le mystère autour de lui, la nuit où il se cache. Je l’ai vite trouvé formidable.

Elle se recule contre la paroi de pierre et plie une jambe pour remonter le genoux devant elle et poser ses bras autour de celle ci.

“Même si je le voyais comme un ennemi car lié à toi je le respectais. Et je le respecte toujours d’ailleurs, comme sa famille dont j’ai pu croiser quelques membres."

Elle baisse la tête et redevient pensive. Elle songe à tout ce que lui a dit Superman. A ce que lui a dit Perry White. Elle doit faire comme celui qui était son mentor aujourd’hui, elle doit aller contre son éducation . Contre son sentiment de supériorité entretenu par une puissance surhumaine. Et accepter qu’on lui donne des ordres. Au moins une partie de ses journées. "Pourquoi s’infliger cela?" avait elle pensée, quand le rédacteur en chef lui annonça qu’elle devait rester au centre de la fosse, avec les autres journalistes, en pleine lumière.

Elle le savait désormais. Elle ne devait pas voir cela comme une punition. Elle devait voir çà comme une...formation. Un entrainement. A accepter de combattre sa peur, et à suivre ceux qu’elle sait plus faible qu’elle mais qui...au fond savent parfois mieux qu'elle ce qu'il est bon de faire.


“Tu...tu crois que si je vais voir Perry White et lui demande de m’excuser j’ai la moindre chance?”

Pas certain, car si pour elle fuir était facile, revenir l'était beaucoup moins.

Le journaliste  2019-110

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Superman
Superman
Super-Héros
Inscription : 29/08/2019
Messages : 162
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; The Atom ; Dr Fate.
Situation : Clark Kent revient d'un séjour dans le Multivers. Il a aidé à gérer une crise cosmique, et est revenu pour stopper Superboy-Prime ici. Il doit se réhabituer à un foyer qui a évolué et souffert sans lui.
Localisations : Partout, tout le temps.
MessagePosté le: Mar 21 Jan 2020 - 14:04
Un léger sourire glisse sur le visage de Superman.

« Ha ! »

Il glousse quelque peu, en apprenant que Silver Banshee a longtemps préféré Batman à lui.

« Je lui dirais ! Je suis sûr qu’il appréciera de pouvoir te compter parmi ses très nombreux fans. »

Il adresse un clin d’œil complice à la jeune femme.

« Je plaisante.
Je comprends aisément que, dans ta situation, tu trouves plus de… liens avec Batman. »


Son regard se détourne, et se perd dans l’horizon, devant eux.

« Batman est… formidable. Il est… il est véritable exceptionnel, oui.
Tu ne sais évidemment pas tout, mais… je te connais ; je sais que tu as saisi l’essentiel. Le cœur de sa croisade est un traumatisme puissant, qui le ronge encore. Qui aurait anéanti la majorité de ceux qui auraient subi le même drame.
Mais pas lui.
Lui tient. Lui a tenu, et lui tient toujours ; fier et droit. Au cœur des ténèbres. »


Un sourire doux glisse sur son visage, alors que ses yeux demeurent dans le vague.

« Nous… avons eu du mal à nous comprendre ; à nous appréhender, longtemps.
Et pour cause !
Batman est dans les ténèbres. Il accepte, assume et cherche l’obscurité. Longtemps, j’ai cru que c’était par goût – par passion. C’est faux. »


Il souffle, légèrement.

« Batman est l’homme le plus bon qui soit ; l’homme au cœur le plus lumineux que je connaisse. Véritablement.
Il… fait un choix, cependant.
Il fait le choix de plonger dans les ténèbres. De risquer sa vie, son cœur, son âme ; pour plonger dans l’obscurité. Pour y affronter les monstres qui règnent. Pour les en chasser.
Pour imposer la lumière, dans l’ombre. »


L’Homme d’Acier soupire, encore, et repose son regard sur Siobhan ; avec un sourire et des yeux émus.

« Batman est un homme formidable, oui. Tu as eu raison de le considérer comme tel – et tu as raison d’estimer ses proches, qui sont tout autant dignes de lauriers.
Je sais que tu as collaboré avec Batgirl, pour ramener Kara de la Lune. Je n’ai pas encore eu l’occasion de te remercier, pour avoir aidé Kalel. »


Il lève sa main, et la présente à Silver Banshee pour la serrer.

« Je… suis sincèrement touché et ravi, Siobhan ; par tout ça.
Par nos échanges. Par notre… rapprochement.
Je suis heureux de pouvoir te découvrir, apprendre de toi, apprendre avec toi. »


Il acquiesce, sincère.

« Et pour te répondre… »

Un immense sourire passe sur ses lèvres.

« Perry White est un homme fort ; un homme de caractère.
Mais… un homme bon, surtout.
Il a subi bien des esclandres et des éclats – et je peux te confirmer que je sais de source sûre que Lois Lane, par exemple, ne l’a laissé que rarement souffler. Il ne l’a cependant jamais repoussée, quand elle revenait s’excuser.
Même si, évidemment, il risque d’en profiter un peu… mais guère longtemps. Perry White est un homme bon. »


Clark repose lentement le regard sur Metropolis.

« Cette ville est remplie de personnes bonnes et volontaires, Siobhan ; qui travaillent pour la rendre encore meilleure.
Je… serais ravi et heureux de te compter parmi elles. »

Revenir en haut Aller en bas
Silver Banshee
Silver Banshee
Super-Vilains
Inscription : 06/05/2018
Messages : 564
DC : Hal Jordan; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Metropolis

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 22 Jan 2020 - 12:56




Superman ne tarissait pas d’éloges sur Batman. Elle comprit a l’entendre parler qu’ils étaient sans doute des proches, au delà du simple fait qu’ils soient tous deux membres fondateurs de la Ligue des Justiciers. Car il le connaissait intimement, et probablement Batman connaissait il autant l’homme à la cape rouge. Il avait en tout cas l’air réellement ému quand il parlait de lui. Il présentât ensuite sa main face à elle pour le remercier d’avoir été sur la lune avec Batgirl et Kalel pour sauver Supergirl. Elle écarta l’un de ses bras qui tenait ses genoux pour lui serrer la main.

“Elle était là haut par ma faute, je devais réparer cela. Comme toi elle a toujours essayée de m’aider c’était à mon tour.

Elle relâche sa main et baisse les yeux. Ils se rapprochent tous les deux oui, plus qu’elle ne s’y serait attendue. Il lui parle alors de Perry White, lui dit qu’elle peu essayer de s’excuser, qu’il en profitera sans doute un peu mais que çà ne durerait pas. Siobhan se lève alors.

“Je vais aller le voir. Plus j’attends et plus je laisse passer ma chance.”

Superman eu une dernière phrase concernant cette ville et ceux qui travaillent à la rendre meilleure, lui indiquant qu’il serait ravit qu’elle en soit. Elle lui sourit.

“J’essaie. De tout mon cœur j’essaie.”

Elle baisse ensuite doucement la tête pour le saluer.

“Superman...a une prochaine fois.”

Elle décolle alors doucement du sol puis s’éloigne de plus en plus vite en direction du Daily Planet. Il ne faut pas longtemps pour qu’elle arrive derrière la fenêtre du bureau de Perry. Là suspendue dans les airs elle le regarde à son bureau et toque doucement sur la vitre. Une tentative de sourire.

“Je voudrais m’excuser.”

Elle reste derrière, attendant sa réponse avec une pointe d'anxiété.

Le journaliste  2019-110

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Superman
Superman
Super-Héros
Inscription : 29/08/2019
Messages : 162
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; The Atom ; Dr Fate.
Situation : Clark Kent revient d'un séjour dans le Multivers. Il a aidé à gérer une crise cosmique, et est revenu pour stopper Superboy-Prime ici. Il doit se réhabituer à un foyer qui a évolué et souffert sans lui.
Localisations : Partout, tout le temps.
MessagePosté le: Mer 22 Jan 2020 - 14:32
Un sourire sincère glisse sur le visage de Superman, alors qu’il entend les quelques mots prononcés par Siobhan ; il ne dit rien, alors.
Il la laisse faire. Il la laisse partir.

L’Homme d’Acier lui adresse un salut sympathique – et la suit du regard, jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus. Jusqu’à ce qu’elle disparaisse entre les immeubles encore debout.

Elle part, donc ; elle repart.
En arrière.
Vers le Daily Planet. Vers ce formidable building, lui aussi en pleine reconstruction. Vers un bureau en particulier, surtout.
Où elle toque à la vitre, et prononce quelques mots simples mais puissants.

Et Silver Banshee obtient une réponse.

« Ha. »

La réponse d’un homme qui se trouve dans son bureau – chez lui ; dans son foyer.
Dans son havre de paix, où il peut se relaxer.

Le journaliste  Perry_white_new_earth
Où, surtout, Perry White peut fumer son cigare à son aise ; même s’il ne devrait pas.

« Rebonsoir. »

Le rédacteur en chef s’approche de la fenêtre, et l’ouvre ; sans hésitation.
Il recule, et laisse Silver Banshee rentrer.

« Veuillez fermer. Mes vieux os ne supportent pas forcément l’air nocturne. »

Perry White vient poser ses fesses sur l’angle du bureau, et croise les bras ; en laissant la fumée de son cigare envahir la pièce.

« Vous… êtes revenue. »

Il hoche doucement la tête.

« Vous… vouliez me dire quelque chose. »

Perry attend ; marche sur des œufs, un peu.
Il sait, au fond.
Il sait que Silver Banshee veut aller de l’avant, s’amender ; mais demeure une créature capable d’excès. Il préfère demeurer prudent – mais ne veut pas pour autant lui signer un blanc-seing, après ce qu’il s’est passé.

Elle veut s’excuser ? Qu’elle le fasse !
Mais Perry White ne s’empêchera pas d’en profiter, au moins un peu.

Revenir en haut Aller en bas
Silver Banshee
Silver Banshee
Super-Vilains
Inscription : 06/05/2018
Messages : 564
DC : Hal Jordan; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Metropolis

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 22 Jan 2020 - 19:46




Le rédacteur en chef ouvre la fenêtre et la laisse entrer. Elle avance alors à l’intérieur et il lui dit de refermer ce qu’elle fait donc, tandis qu’il s’assoit sur son bureau les bras croisés. Il attend qu’elle parle et bien qu’elle soit plus grande et impressionnante que lui il ne faut pas s’y tromper. Tout sans sa posture comme le ton rappelle qui est le véritable maître des lieux.

“Je vous prie de m’excuser d’avoir refusée votre offre, et d’être partie.”

Il n’y a pas de sourire sur son visage mortifère mais ses traits ne sont pas antipathique non plus. Elle est juste...sérieuse. Très sérieuse.

“J’ai le sentiment que cela fait des siècles que je n’ai pas essuyée un refus d’un humain, je n’y suis plus habituée.”

Un léger sourire apparaît cependant alors qu’elle veux lui montrer qu’elle n’a pas de mauvaises intentions. Qu’elle veux faire amende honorable.

“Si votre offre est toujours valable malgré ma réaction, je...me plierais à vos conditions. J’irais dans la fosse avec les autres. ”

Elle attend sa réaction en pensant à ce que lui a dit Superman. Qu’il arrive à Perry White d’avoir des fortes têtes en face de lui comme Lois Lane. Et que çà passe, même s'il faut accepter qu'il prenne l'ascendant au moins temporairement. Mais elle n’a pas la compétence et la réputation d’une Lois Lane elle, n’a rien pour négocier avec le rédacteur en chef de l’un des plus célèbres journaux du monde un poste même au bas de l’échelle. Rien si ce n’est...qu’elle avait la recommandation de Superman. Et que l’homme face à elle avait toute confiance en lui.
Le journaliste  2019-110

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Superman
Superman
Super-Héros
Inscription : 29/08/2019
Messages : 162
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; The Atom ; Dr Fate.
Situation : Clark Kent revient d'un séjour dans le Multivers. Il a aidé à gérer une crise cosmique, et est revenu pour stopper Superboy-Prime ici. Il doit se réhabituer à un foyer qui a évolué et souffert sans lui.
Localisations : Partout, tout le temps.
MessagePosté le: Jeu 23 Jan 2020 - 9:41
Perry White reste silencieux face à Silver Banshee ; face à ses mots, ses excuses, sa demande.
Il ne dit rien. Longtemps.

« Hrm. »

Jusqu’à un léger grognement, plusieurs secondes après qu’elle ait terminé.

« Humf. »

Jusqu’à ce qu’il souffle, ensuite, en décroisant ses bras et en levant sa main pour s’emparer de son cigare, vissé jusque-là à ses lèvres.

« Je vois. »

Il hoche lentement la tête, et garde son regard fixé, figé sur le visage si étrange de Silver Banshee ; mais bien moins menaçant ou dérangeant que d’habitude.
En tout cas, Perry White se sent bien plus à l’aise avec elle, là, que lors d’autres rencontres.
Et il apprécie cela.

« Je… n’ai pas l’habitude de courir après quelqu’un, pour le recruter. Je l’ai fait, mais c’est rare ; et je considère que le Daily Planet est suffisamment fort, important, imposant pour que les candidats viennent à lui. Pas pour pister quelqu’un, afin de l’engager. »

Il acquiesce, encore.

« Cela étant dit. »

Ses paupières se plissent légèrement.

« Ce… n’est pas une situation habituelle, n’est-ce pas ? »

Un léger sourire naît soudain sur le visage jusque-là figé de Perry White.

« Oui. »

Le rédacteur en chef se redresse, et écrase son cigare dans un cendrier.

« C’est… oui. »

Il quitte son bureau, s’avance ; s’approche de Silver Banshee, et vient se poster devant elle.
Bien plus petit, bien sûr. Mais sans peur et sans gêne.

« L’offre est valable ; l’offre tient. »

Perry White tend alors sa main vers Siobhan.

« Je ne vais pas vous mentir ; vous savez. Vous savez comment je suis. Vous savez comment je travaille. Vous savez ce que j’exige de mes troupes.
Mais… je sais, aussi.
Je sais que vous pouvez réussir ; je sais que vous allez réussir. »


Son sourire s’étend, encore.

« Bienvenue.
Votre bureau est le premier sur la droite ; il vous attend. »


Et cela commence, ainsi ; et cela recommence.
Silver Banshee réintègre le Daily Planet. Cette fois sans plan, sans manipulation, sans arrière-pensée ; définitivement, sincèrement.
Cela recommence !

Revenir en haut Aller en bas
Silver Banshee
Silver Banshee
Super-Vilains
Inscription : 06/05/2018
Messages : 564
DC : Hal Jordan; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk, Polaris
Localisations : Metropolis

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 24 Jan 2020 - 0:23




Oui. Un simple mot qui lui fait du bien. Oui çà allait être dur, oui on pourrait se demander ce qu’elle aurait a gagner, elle. A passer une partie de son temps là, avec eux. Elle s’approche et prend la main qu’il tend sans la serrer. Il l’encourage, lui dit qu’il sait qu’elle réussira. On a beau dire cela motive quand c’est un homme comme lui qui vous dit çà. Il ajoute que son bureau est prêt, qu’il n’attend qu’elle. Ses yeux s’éclairent de surprise. Là? Maintenant? Comme çà?


“Je...veux bien aller dans la fosse au milieu de tous, je l’ai dite. Je fais ce que je dis.”

Elle recule de quelques pas du rédacteur en chef. Il est tard, il n’y a pas grand monde dans les locaux mais il y a toujours de la lumière au Daily Planet, les impératifs d’un quotidien papier qui doit chaque jour publier des articles de qualité. Un travail titanesque qu’on imagine jamais vraiment quand on en achète un au kiosque.

“Laissez moi juste une demie heure pour revenir par la porte. Comme quelqu’un de normal.”

Elle lui fait un petit sourire.

“Autant que faire se peut.”

Car en permanence des flammes blanches courent au niveau de ses cuisses et avant bras, quand sa chevelure immensément longue virevolte autour d’elle. Elle est une apparition, ne peut qu’attirer le regard sous cette forme. Pourtant...c’est le costume qu’elle porte qui est magique. Son corps lui, hormis qu’il soit un peu trop longiligne pour être naturel, pouvait sembler presque humain si ce costume disparaissait pour être remplacé par une tenue adéquat. Un maquillage quand à lui pourrait masquer les aspects les plus déplaisants des traits de son visage, comme cette dentition que des dieux qui s’ennuyaient visiblement beaucoup avaient cru opportun de lui tatouer sur les lèvres et autour de sa bouche.

“Pour le “ contrat”...il peux attendre? Je ne veux pas que vous ayez des ennuis avec la justice monsieur White. Je vais...je vais trouver une solution pour régler mes problèmes avec celle de votre pays.”

Elle réfléchissait déjà a l’une d’elle et savait ce qu’il lui resterait à faire, si elle voulait vraiment pouvoir travailler ici sans mettre dans l'embarras celui qui lui accordait une chance de s’insérer parmi les humains. Certes Superman faisait figure de caution. Mais...on pourrait douter que Superman choisisse de s’opposer à l’ARGUS qui entrerait pour tenter de l’arrêter.

“A tout de suite.”

Elle devient alors translucide et disparaît comme un fantôme. Les minutes passent, bientôt trente. Et c’est bien à l’heure qu’elle passe les portes tournantes dans une autre tenue, sous le regard au départ interrogateur des vigiles. Mais on la laisse passer, car ils ont été prévenus. Vêtue d'une ensemble noir et d'un long manteau gris des gants recouvrent ses mains disgracieuses.

On la laisse marcher jusqu'à son bureau, celui que lui avait indiqué Perry White. Certains s'en rappellent quand elle était venue pour une interview avec Clark Kent. D'autres avaient été sauvé par la banshee lors de l'attaque de Superboy Prime, et lui en sont reconnaissant. Son accoutrement avait changé mais l’effort était le même. Celui de se rendre presque humaine au regard, le plus possible. Pour qu’une fois l’apparence extérieure acceptée on puisse voire ce qu’il y avait à l’intérieur. Ce qu’elle voulait montrer d’elle, sans toujours y arriver. Quelqu’un de pas si méchant que çà, finalement.


Spoiler:
 
Le journaliste  Dp_glo10

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Le journaliste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis :: Daily Planet-