-38%
Le deal à ne pas rater :
Promo rare sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
235 € 379 €
Voir le deal

 

 L'heure des retrouvailles [Post unique]

Invité

MessagePosté le: Sam 8 Fév 2020 - 23:35
L'heure des retrouvailles



Amérique du Nord – Etats Unis d'Amérique
Gotham City
22:45 heure locale

Skillet - Back from the Dead


Gotham City... La ville où il était né et avait grandi. La ville où il avait tué pour la première fois. La ville où il avait tenté de se racheter une conduite. Il y avait combattu le crime, pensant pouvoir supplanter le Batman. Grossière erreur qui lui avait valu un aller simple pour le pénitencier de Belle Rêve. Il avait défié une fois le Chevalier Noir et il avait échoué. Mais bien des années s'étaient écoulées. De nombreuses années. Et sa haine à l'encontre du justicier de Gotham était toujours intacte. Et il savait désormais qu'il n'était pas le seul à vouloir la chute du Bat. La liste de ses adversaires était nombreuse. Et le hasard avait voulu qu'au sein du Suicide Squad, son chemin croise celui de certains de ses fameux adversaires. L'un d'entre eux en particulier était la raison de son passage dans la ville de tous les vices. Ne dit-on pas que l'ennemi de son ennemi est son ami ? Ca serait pour lui l'occasion de vérifier ce dicton.

Perché au sommet d'un building, le meilleur tireur au monde profitait pour l'instant de la vue imprenable qu'il avait sur la ville pour se perdre dans ses pensées. Gotham était comme dans ses souvenirs. Rien ne semblait avoir changé. Rien ne changeait jamais vraiment. La ville était toujours gangrenée par le crime malgré les efforts du Bat et de ses alliés. Le crime était comparable à une hydre. Coupez-lui une tête et il en repoussera deux. Et puis si le Batman parvenait à éradiquer le crime, quel sens aurait ensuite sa vie ? Tout n'était que question de dualité en ce bas monde. La lumière ne pouvait exister sans obscurité. Sans le mal, le bien n'aurait aucun sens. Les héros avaient la folie de croire qu'ils pouvaient changer le monde et le rendre meilleur. Et qu'ils en avaient la capacité. Mais ils trouveraient toujours quelqu'un sur leur chemin pour leur rappeler que les Héros ont besoin de leur pendant obscur. Mais l'inverse était-il vrai ? La réponse au prochain épisode. Pour le moment, Deadshot avait à faire.

Il quitta son perchoir et entreprit de rallier rapidement les égouts. Il portait son armure par-dessus laquelle il avait revêtu un manteau trois-quart et une capuche dissimulée son visage recouvert de son masque. Son fusil d'assaut était dans son dos, retenu par une sangle et il suffisait simplement d'une fraction de secondes pour qu'il en prenne possession en cas de besoin. Progressant rapidement dans les artères de Gotham, il rallia le port de la ville et s'engagea rapidement vers l'accès aux égouts qui s'y trouvait. C'était plutôt le déversoir des égouts qu'une véritable entrée. Mais c'était l'endroit où il espérait bien croiser la raison de sa présence en ces lieux ce soir. Depuis que Luthor avait enjoint la population à se retourner contre les Super-Héros et les gouvernements, un embryon de plan avait germé dans l'esprit du tueur. Ce que Luthor proposait été du pain béni pour tous les Super-Vilains du monde. L'occasion leur été donné de pouvoir se retourner contre leurs ennemis de toujours et pour une fois, le peuple n'aurait d'autre choix que de les suivre. Sinon et bien, Luthor ferait les choses à sa façon une fois le délai écoulé. Non vraiment, il ne fallait pas rater le coche.

Patientant près du déversoir, Deadshot se perdit de nouveau dans ses pensées, le regard fixé sur les flots. Faisait-il le bon choix ? Machinalement, sa main droite se glissa dans l'une de ses poches d'où il sortit une photo de Zoé. Son regard passa de l'eau à la photo et sous le masque se dessina un sourire. Puis la joie laissa place à la tristesse. Cela faisait quelques semaines qu'il n'avait pas fait un crochet à Star City, qu'il n'avait pas pris le temps d'aller voir sa fille pour la serrer contre lui et passer du temps en sa compagnie. Encore une fois, il avait passer son travail avant elle mais cela ne l'avait nullement empêché de lui avoir, une fois de plus, envoyé une importance somme d'argent en liquide. Il rangea la photo en se faisant la promesse d'aller lui rendre visite dès qu'il aurait accompli ce qu'il avait prévu de faire. Après Gotham, il lui faudrait simplement rallier Central City, en espérant y trouver celui qu'il avait également cotoyé au sein du Suicide Squad. Et ensuite, il pourrait envisager de faire un détour à Star City. Il avait commencé à instruire la petite dans l'art du tir. Il fallait qu'il continue de lui prodiguer son enseignement. Il fut sortit de ses pensées par une voix rauque et gutturale qui résonna derrière lui tel un grondement.


Donne-moi une seule raison de pas t'assommer et de t'emmener dans mon antre pour te dévorer.

Avec rapidité, Deadshot se retourna, faisant par la même occasion basculer son fusil devant lui. Il retira sa capuche et fit face à celui qui avait toujours plus tenu de l'alligator que de l'humain. Un sourire apparut de nouveau sur ses lèvres bien que son interlocuteur ne puisse le voir. Il enleva sa capuche et en voyant qui lui faisait face, Killer-Croc sembla soudainement se détendre.

Mourir dévorer n'est pas ce que je pourrai qualifier de mort spectaculaire ! Moi aussi ça me fait plaisir de te voir.

Qu'est-ce-que tu es venu faire à Gotham ? Si tu viens me dire que Waller a encore besoin de nous, tu lui diras de bien aller se faire voir. Et je reste poli !

Waller ? Ca fait un bail que j'ai pas eu de contacts avec elle et je vais pas m'en plaindre. Non, je suis venu de mon propre chef.

Tu as entendu la déclaration de Luthor ?


Celle où il demande au peuple de renverser les gouvernements et les Super-Héros ? Ouais j'en ai eu quelques échos. Mais tu sais, c'est pas dans les égouts que je me tiens spécialement informé de ce qui se passe en ce moment. Pourquoi tu me parles de Luthor ?

Parce que sa déclaration, c'est du pain béni pour nous autres. On a enfin une chance, une véritable chance de pouvoir défier nos ennemis sans craindre quoi que ce soit. Le peuple a bien trop peur de ce que Luthor pourrait faire si rien n'est fait une fois le délai écoulé pour s'opposer à nous. Ne rêves-tu pas toi aussi de pouvoir briser le Batman et ses alliés ? Regarde où tu dois vivre pour être tranquille ? As-tu envie de vivre dans pareil endroit toute ta vie ? Ne penses-tu pas qu'il est temps de saisir notre chance et de faire chuter de leur piédestal tous ces Super-Héros prêchant la paix alors qu'ils sont les premiers à prendre les armes, causant bien plus de victimes que nous par la même occasion à chaque fois qu'ils se battent ? Te joindras-tu à moi ?

Killer Croc fixa intensément Deadshot de ses yeux sans paupières et sembla réfléchir aux propos de son collègue du Suicide Squad. Avant de se décider à répondre.

J'en suis. Il y a qui d'autres ?

Nous deux pour le moment. Je vais me rendre à Central City, j'ai bon espoir d'y trouver Captain Boomerang et de le convaincre de se rallier à nous.

Et moi, je fais quoi ?

Pour le moment, amuse-toi comme tu l'entends. Je reviendrai rapidement pour nuire au justicier qui prétend vouloir protéger Gotham. Et on transformera cette ville en champ de bataille.
Revenir en haut Aller en bas
 

L'heure des retrouvailles [Post unique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-