Alive [Zatanna]

Bruce Wayne
Bruce Wayne
Super-Héros
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1765
DC : Mister Miracle ; Atom ; Dr Fate ; Superman.
Situation : Batman a été vaincu et brisé par la Legion of Doom de Lex Luthor. Bruce Wayne a été nommé Président des Etats-Unis d'Amérique à titre temporaire. Mais Lex Luthor l'a attaqué - et l'a tué. Batman est tombé. Bruce Wayne est mort. Mais son corps a été ressuscité. La suite se dessine dans les ténèbres.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Alive [Zatanna] 386562Rien
Alive [Zatanna] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 9 Fév 2020 - 19:18
L'Himalaya n'est pas juste un nom.
En népalais, cela désigne littéralement la demeure des neiges ; et pour cause. Cet ensemble de chaînes de montagnes s'étire sur plus de 2.400 kilomètres de long, et large de 250 à 400 kilomètres.
L'Himalaya sépare le sous-continent indien et le plateau tibétain. L'Himalaya abrite 10 des 14 sommets qui dépassent plus de 8.000 mètres d'altitude, dont le Mont Everest ; toujours le plus grand, le plus terrible.


Alive [Zatanna] 852793fa99_50146810_himalaye-mariusz-kluzniak-flickr

L'Himalaya est source de mythes, de légendes.
De secrets.
Plus ou moins anciens. Plus ou moins enfouis.
Plus ou moins dangereux.

Beaucoup de temples ont été forgés, bâtis au cœur de l'Himalaya ; beaucoup sont accessibles des touristes, des grimpeurs ou des personnes pieuses.
Mais pas tous.

Certains temples sont interdits. Certains temples restent secrets.
Certains temples sont dangereux.


Alive [Zatanna] Hm_firstPass

Comme celui-ci.
Comme ce temple ; construit il y a des décennies, des siècles même.
Par quelques hommes acharnés et dévoués.
A une philosophie. A un dogme. A une mystique particulière.
A la Ligue des Ombres.

Mais l'Histoire est joueuse, même avec des organisations aussi puissantes et terribles que la Ligue.
Les victoires sont formidables ; les défaites terribles.
Les abandons lourds.


Alive [Zatanna] Tomb-raider-anniversary-concept-art-13_29218622410_o

Ce temple est abandonné, en effet.
Plus personne n'y vit.
Plus personne n'y réside. Plus personne ne s'y entraîne. Plus personne n'y rôde.
Ou presque.

Quelques bruits se font entendre, en effet.
Quelques bruits hantent ce temple abandonné, oublié. Quelques bruits l'animent.
Quelque chose s'y passe.

Dans les profondeurs.
Dans les souterrains. Dans les arcanes de ce temple, où bien des vies ont été brisées ; où l'enfer s'est ouvert, bien trop souvent.


Alive [Zatanna] 8bcfff7f09388104a198822d61ed204a

Un rite est lancé.
Un rite ancien. Un rite oublié. Un rite dangereux.
Un rite païen.

Un homme s'en occupe ; un homme attend que cela se passe. Un homme patiente pour que l'invocation fonctionne.
Pour que la divinité oubliée qu'il appelle ainsi... lui réponde.

Il attend.
Dans l'ombre.


Alive [Zatanna] The_silence_of_darkness____by_sm00keh%5B1%5D

Calme. Silencieux. Figé.
Crispé, au fond.
Mais immobile. Son esprit en feu ; son corps encore troublant, troublé.
Il ne sait pas ce qu'il se passe. Il ne sait plus ce qu'il est.
Il doit savoir.
Il se lance, alors. Il lance son sortilège ; il lance son invocation, pour faire venir une divinité dangereuse... mais qui connaît les vérités. Il l'appelle, alors.

Il menace l'équilibre du monde pour obtenir la connaissance.
Rien de neuf, donc.
Même si tout semble nouveau, pour lui. Autant cette invocation... que le principe même de vivre, pour celui qui découvre une existence nouvelle – et dans laquelle ni Bruce Wayne, ni Batman ne semblent avoir leurs places !
Revenir en haut Aller en bas
Zatanna Zatara
Zatanna Zatara
Super-Héros
Inscription : 11/01/2020
Messages : 6
Situation : Brisée, Zatanna a perdu la grande majorité de ses pouvoirs et tente de se reconstruire
Localisations : Là où on a besoin d'elle
Groupes : Super-héros
MessagePosté le: Dim 16 Fév 2020 - 20:55

Alive
Bruce & Zatanna
Pourquoi la mort te fait peur ? J'entends les sauts de ton cœur à travers les océans. Tu sais que toi et moi, elle ne nous aura pas. On ira sous l'océan, au creux d'un saule pleureur. On s'est rencontrés bien avant, les nuits d'été, les secrets troublants. Avant ça je te connaissais nos âmes se parlaient à deux mille ans dans une langue que personne ne comprend.

Avant, elle le forçait à jouer avec elle à cache-cache. Avant.

Sa joue heurta durement le sol. Le corps contusionné, fatigué, ankylosé, elle figea sa main sur la dalle froide et elle appuyait. Longtemps, parce qu'elle voulait le réveiller. Le réveiller, ce foutu corps usé et ces foutus pouvoirs qui n'étaient pas censés pouvoir le quitter. Elle appuyait pour sentir le sang circuler, lui rappeler qu'elle n'avait pas le droit d'abandonner tant qu'il continuait de lui répondre. Tant qu'elle continuait d'en sentir l'afflux dans ses veines. Tant qu'elle n'était pas réduite à rien, à rien qu'une enveloppe toute vide vouée à servir de bouffe pour asticots. Le froid la maintenait éveillée, et elle parvint à se relever. Elle ne marchait qu'à la douleur, depuis des jours déjà. Des mois peut-être. Cette douleur qui voulait pas la lâcher, la sensation d'avoir été diminuée, privée d'une partie de son âme.

On lui avait dit, Bruce Wayne est mort. Elle n'avait pas voulu le croire.

Elle pensait fermement, sûrement naïvement, que son âme était liée à la sienne. Que le jour où il s'éteindrait, elle le saurait. Et elle refusait de le croire. Elle refusait de l'accepter. Tant qu'elle n'aurait pas son cadavre sous les yeux, elle refusait de l'accepter. Alors elle a réveillé de vieilles forces, elle a réchauffé une magie peut-être épuisée elle aussi, trop souvent utilisée. Elle a décidé de tirer sur la corde une fois de plus, parce qu'il fallait retrouver Bruce Wayne.

Evuorter Ecurb Enyaw.

Elle l'a dit une bonne vingtaine de fois, a atterri dans des endroits tous plus incongrus les uns que les autres, dans des dimensions dont elle ignorait l’existence, en a retourné chaque recoin, chaque meuble, chaque minuscule caillou. Elle l'a appelé partout, elle a ignoré la douleur qui résonnait dans tout son être, et ça n'a rien donné. Rien.

Il n'était nulle part.

- Bruce ?

Elle s'était relevée, une fois de plus. Le bruit de ses aiguilles se répercutait sur les parois de ce qui semblait être une grotte alors que ses jambes se faisaient flageolantes. Elle les força à avancer, à tenir encore un peu malgré la fatigue. Sa voix aussi était fragile, elle la maudissait. Elle maudissait ce corps faible et incapable de retrouver son ami.

- Bruce ? Où es-tu ?


Parce qu'il était forcément là. S'il n'était pas là, si elle s'était trompée une fois de plus, si sa magie ne le trouvait pas, alors peut-être que jamais elle ne le trouverait. Peut-être qu'il n'y avait rien à trouver.

Non. Elle le refusait. Elle refusait qu'il soit mort sans elle. Elle refusait d'avoir raté ça aussi. Elle niait tout en bloc.

- Bruce...

Et il était là.

- Bruce !


Et la douleur, la fatigue, tout ça s'évanouissait. Il était là, ça ne pouvait être que lui. Elle l'avait trouvé, elle avait réussi, elle le savait. Elle courrait dans cet endroit étrange, qu'elle ne connaissait pas, qui dégageait quelque chose de mystique, la faisait frissonner. Elle n'avait pas le temps d'essayer de comprendre, pas le temps d'analyser quoi que ce soit, de trouver des réponses. Elle s'en moquait, des réponses. Elle manqua de trébucher dans les escaliers, dans la précipitation, et puis finalement elle parvint jusqu'à lui.

Elle avait réussi.

Comme ce jour d'été, au beau milieu d'un énième jeu d'enfants, elle lui avait pris la main.
- Je t'ai trouvé.
Qu'elle lui avait dit.
Je t'ai trouvé, je ne te lâcherai plus.
Tu seras mon ami.
Le seul que j'ai jamais eu, dans cette jolie tour dans laquelle j'ai grandi. Seule.
Tu seras mon ami, tu seras mon frère.
Je ne te lâcherai plus.


Et c'est ce qu'elle fit pourtant, après s'être cramponnée à lui quelques minutes, quelques secondes, ou peut-être une heure. Elle avait perdu la notion du temps depuis un moment. Lui aussi il avait changé. Il dégageait la même chose que cet endroit. Il semblait vide, il semblait froid. Ça ne la dérangeait pas. Elle aussi avait changé, elle savait qu'il pourrait émerger. Elle savait qu'il en avait la force, peu importe le temps que ça prendrait.

Il était vivant.

- Espèce d'imbécile. Foutu Bruce Wayne.

Elle le lâcha, et recula de quelques pas, les yeux un peu mouillés. Elle le contempla un instant, à moitié furieuse, à moitié heureuse.

- On peut savoir qu'est-ce que tu fiches ici ?! Tout le monde pleure là haut. Tout le monde croit que t'es mort. Idiot.

Et puis finalement, elle le prit à nouveau dans ses bras, en serrant fort. Elle ne retrouvait pas son odeur, ce n'était pas grave.

- J'ai cru que t'étais mort.

Et il l'était peut-être, peut-être un peu au fond. Elle ne se faisait pas de souci pourtant.

Elle l'avait trouvé. Comme lors de ce jour d'été.
:copyright: 2981 12289 0


She's mad but she's magic. There's no lie in her fire"I hear the birds on the summer breeze, I drive fast, I am alone at midnight. Been trying hard not to get into trouble but I've got a war in my mind, so I just ride. I just ride. "
Revenir en haut Aller en bas
 

Alive [Zatanna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Asie-