Le Deal du moment :
Nike FR : 25 % sur tous les articles
Voir le deal

 

 Order & Chaos <> Chaos & Order [Klarion]

Dr Fate
Dr Fate
Super-Héros
Inscription : 09/11/2017
Messages : 626
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Atom ; Superman.
Situation : Jeune Héros en formation. Vient d'accepter d'assumer le titre de "Docteur" Fate.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
JSA
Shadowpact
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 11 Mar 2020 - 14:45
New York ; en début d’après-midi.
Il pleut.

Khalid Nassour marche dans la rue. Dans les grandes avenues de la Grosse Pomme.
Seul.
Les mains dans son sweat à capuche. Les épaules voutées.
Le visage un peu baissé ; le regard un peu froid.

Ça ne va pas. Enfin.
Ça ne va pas trop.
L’humeur est plutôt triste, peut-on dire. Le jeune homme erre dans la métropole, seul ; sous la pluie. Sans vraiment savoir quoi – sans savoir où aller.

Il est venu partager un déjeuner avec ses parents ; c’est fait. C’était bien.
Mais c’est fini.
Et il ne sait plus quoi faire, maintenant. Sa mère est retournée au musée, qui l’emploie. Son père est retourné à son taxi. Et lui… lui ne sait pas quoi faire ; où aller.

L’Université de Médecine l’a expulsé.
Une décision logique, après ses trop nombreuses absences ; il n’y a plus sa place. Mais il ne sait pas quoi faire, là.

Il pourrait retourner à Gotham City – à la Tour de l’Horloge, où il s’est installé avec Barbara Gordon. Sa petite-amie. La formidable Batgirl.
Il va y aller ; mais pas tout de suite.
Il attend. Il se prépare.

Parce que Barbara ne va pas bien. Parce que la mort de Batman, alias Bruce Wayne, alias le Président, la touche ; la trouble, évidemment.
Khalid veut être là pour elle. Khalid est là pour elle.
Mais. Bon.
Ce n’est pas facile. Il ne sait pas quoi faire… alors il erre.

Seul. Sous la pluie.
Dans New York.

Même s’il n’est plus seul, soudain.
Même si son instinct l’alerte, avant même que sa main le sente ; le touche.

Order & Chaos <> Chaos & Order [Klarion] 3-26
Le casque.
Le Heaume de Toth – son artefact, qui lui donne accès à des pouvoirs extraordinaires. Sa malédiction.
Qui en fait le nouveau Docteur Fate. Qu’il soit préparé ou non.

Khalid le sent, le voit ; il sait, alors.
Il prend une grande inspiration.
Et disparaît.

Il s’évapore.
Emporté par la Magie. Enlevé par l’énergie du Heaume, confié par Bastet.
Il part. Il quitte New York.

Il va… ailleurs.
Dans un endroit connu ; enfin. Près d’un endroit connu. Un endroit qu’il appelle son foyer, maintenant. Même si ça restera toujours plus celui de Kent, pour lui.


Order & Chaos <> Chaos & Order [Klarion] Latest?cb=20100211191342

La Tour du Destin.
Formidable bâtisse mystique, établie dans une dimension annexe ; où seuls quelques élus ont le droit d’aller.
Comme lui.

Même s’il n’en a pas eu envie, là. Même s’il est venu sans le vouloir.
Même s’il est… à l’extérieur, en fait.


« P’tain. »

Le Magicien jure, en portant le Heaume ; il grimace.
Il est dehors.
Il est en dehors de la Tour… dans ces étranges bouts de terre, qui flottent dans cette dimension inconnue. C’est la première fois.
Et ça n’a pas de sens.


« M… mais… j… »

En costume, le Docteur Fate tourne sur lui-même – cherche quelque chose ; une explication. Des indices. Une raison.
Un sens.

Et il en trouve.
Même s’il aurait, au fond, préféré rester dans l’ignorance.


« Ho. Bordel. »

Khalid voit, oui ; il voit quelque chose.
Dans les airs. Dans les cieux. Dans les hauteurs de cette dimension mystique.


Order & Chaos <> Chaos & Order [Klarion] 0_409d

Des formes opposées ; des forces contraires. Mais intrinsèquement liées.
Il les reconnaît, via l’instinct magique du casque.

L’Ordre.
Et le Chaos.

Les entités qui donnent leurs énergies aux Seigneurs de l’Ordre, qu’il sert, et aux Seigneurs du Chaos, qu’il devrait combattre.
Les entités, oui. Les essences mêmes de ces puissances – de ces principes de l’Univers.


« P’tain. »

Khalid grimace ; ça ne sent pas bon.
Il ne sait pas ce qu’ils font là, ce qu’il fait là, mais… il le sait. Il le sent.
Ça ne sent pas bon.
Et ça veut dire qu’il va au-devant de grands ennuis – comme un peu trop souvent, hélas !

Revenir en haut Aller en bas
Klarion Bleak
Klarion Bleak
Super-Vilains
Inscription : 03/02/2020
Messages : 27
Localisations : Avec un chat.
Young Justice
MessagePosté le: Ven 13 Mar 2020 - 23:30

De sombres nuages tapissent lentement le ciel de New-York. Et il lève un instant les yeux sur ce phénomène climatique simple. « Tiens, ça se gâte. » Lentement, le jeune homme aux cheveux corbeaux baisse ses yeux sur la silhouette ayant prononcé ces quelques mots. Il hausse un sourcil. Il est humain de dire quelques évidences. Peut-être pour expliquer une chose qu'un imbécile n'aurait pas compris ? Mais dans ce petit parc, tous les deux semble former un duo solitaire. Serait-ce donc lui l'imbécile ?
Ses yeux se plissent légèrement. L'a-t-il réellement traité d'imbécile par cette seule évidence ? Que faire, que faire ? Tester la prise de risque de ce joueur d'échec – ah, oui, l'un comme l'autre entravent une table en pierre de leurs silhouettes – et voir jusqu'où il peut aller ? Ça changerait les modalités de la partie. Et administrativement, modifié les règles d'une partie déjà lancé, c'est aussi difficile … que … au hasard … annuler des élections en France !

Alors, le jeune homme hausse simplement les épaules. « Mui. Enfin, ça se pressentait. » Il plonge la main dans le paquet de bonbons qui traîne de son côté de la table, sortant quelques réglisses qu'il avale sans problème. Le mouvement est suivi des yeux de l'autre joueur, plus âgé. Qui attend que son partenaire joue.

Et il tarde.
Il croyait les jeunes plus énergiques.
Mais depuis le début ce gosse, qui semble en fin d'adolescence – tout dépend comment vous définissez l'adolescence –, n'est pas très rapide. Il préfère passer du temps à passer ses doigts dans la fourrure du chat qui dort tranquillement sur son banc, à côté de lui, ou au contraire les glisser dans son paquet de bonbons.

D'ailleurs, il était pas vide il y a quelques minutes ? Enfin, il aurait dû l'être. Il aurait dû.

Mais lorsqu'on fait face à Klarion Bleak, il faut apprendre à différencier le vrai du faux. Par exemple, l'échiquier. Est-il en train de gagner ? Non, et il le sait. C'est pour ça qu'il est pressé que le Lutin – qu'il appelle « Sale Gosse », dans sa tête – se dépêche. Est-il vraiment en train de jouer aux échecs ? Eh bien, là encore, oui. Et c'est mieux. Car franchement, il est encore plus nul à la belote qu'à ce jeu. Puis, ils ne sont pas quatre. Donc pas de belotes.
… Où en étions nous … ?

Ah. Donc oui, il perd.
Oui, il joue aux échecs.
Par contre, non, il ne voit pas les marques qui parcours son corps, dès un pion ou une figure tombée. Non, il ne sent pas sa peau devenir moins souple. Ses doigts difficiles à plier ? Mais non, c'est juste ses vieux rhumatismes qui refont parler d'eux ! D'ailleurs … « Vrai. Mes rhumatismes s'étaient réveillés hier. » Bon, c'est faux, mais il voulait éviter que le gamin lui lance un vieux proverbe – qu'il connaît par cœur – concernant le petit vent froid de Mars qui vient de l'Est où ces autres petites traditions de campagne. Fallait quand même pas qu'il pense pouvoir le battre dans les proverbes ou les petits signes de mauvais temps à la con !

Et, là encore, où en étions nous ?
Ah oui, à sa mort prochaine !

Comment ça, spoilers ?! Genre, il allait l'inviter à faire du patinage artistique alors qu'il est en train de le transformer en pièce d'échec à taille humaine à travers un rituel complexe ?
… Oui. Bon. C'était la finalité.

Qui n'arrive pas. Non pas à cause de la narration – enfin, si … mais non –, mais bien à cause d'un événement. Tout commence par le chat roux – Teekl – qui se redresse sur ses quatre pattes et pousse un doux miaulement intrigué. Au même moment, une vibration. Que Klarion ressent, bien entendu. Il cligne donc des yeux. Il tourne la tête. Et il voit l'invisible.

« Oh. » Et une lueur violacée l'attrape, l'attire. L'extirpe. Alors que son Roi tombe.
« Non ! J'AI PERDU ! » Les derniers mots. Ou les premiers. Alors qu'il apparaît là où il ne s'attendait pas à être.

Klarion bleak est un homme – qui ne fait pas son âge – avec un sens très particulier des priorités. Et tenir son Roi, pour le faire bouger. Pour créer un piège – un énième piège, bien plus violent que les précédents. Pour en finir avec cette partie … Bref, donc, tenir ce Roi justement quand une vibration magique traverse l'Espace et l'extrait de cette réalité pour l'accompagner dans une nouvelle – aux côtés de son familier -, voilà qui n'est guère bon pour la partie.
Car la pièce ne l'accompagne pas.

Et tombe dans l'herbe. Alors que la pluie commence à tomber. Face à un homme qui regarde le siège vide, sans savoir qu'il vient d'échapper à être un homme-pièce d'échec.
Il était rapide pour partir ce sacripant.

Sacripant qui laisse Teekl grimper sur son épaule, alors qu'ils commencent à tomber dans cet étrange décor. Un peu trop vite. « Mraouw ! » Les griffes s'enfoncent. Un peu. Le Witch-Boy réfléchi alors vite. Vite. « Ah ! Nounou ! » Ainsi apparaît un parapluie, qu'il ouvre. Ralentissant sa chute. Et la contrôlant. Alors qu'il observe une silhouette, en contrebas. Et qu'il observe dans la même direction. « Oh. »

Un air de déjà vu ? Mais non.
Vous vous faites des idées.

La dernière fois, il a dit « Oh » suite à une vibration magique. Là, il fait « Oh » face aux deux entités qui composent la dualité qui donne naissance à quasiment tous les concepts de cet univers !
Oui. C'est différent.

Et en contrebas … Il fronce un instant les sourcils. Il approche. Lentement. Doucement … « Nabu ! Attend un peu que je descende ! » Oui, ce n'est pas vraiment Nabu. Docteur Fate, tout ça. Mais tout ceci n'est qu'un détail. Qui n'intéresse guère le jeune homme – dont les vêtements se composent d'une tenue habillée, aux couleurs clairs. La réalité des choses est … qu'il commence à y avoir un peu trop de « Docteur Machin ». Nabu, c'est plus simple, plus direct. Tout ça. Puis ça a un côté ancien, genre, je connais des gens hauts placés, tout ça …

Et dire « j'ai flanqué une déculottée à Nabu » c'est mieux que « j'ai flanqué une déculottée à un vieillard qui s'appelait Docteur Fate ». Non ?

Arrivant au sol que Klarion Bleak remet correctement sa cravate. Alors que Teekl miaule en direction de Nabu. Enfin. De Docteur Fate.
Bref. Du gars qui porte cet horrible heaume jaune.
« Fais moi confiance au moins pour ça, le style Heaume Chatoyant, c'est pas vraiment XXIème siècle... » Il garde le parapluie dans sa main – gauche, car il est … bah gaucher hein –, couvrant d'ailleurs l'autre personnage.
Ah. Oui.

Ordre. Docteur Fate.
Chaos. The Witch-Boy.

Mais bon, autant couvrir tout le monde de la pluie – apocalyptique – qui semble vouloir venir en ces lieux.

« Bon. Se passe quoi ici ? Une nouvelle prophétie Maya ? » On s'attend très peu à voir les essences primaires du Chaos et de l'Ordre apparaître au même endroit. Surtout face à des Agents de l'un et de l'autre.
Au mieux, les Seigneurs, parfois … Et encore.

« Miaaouw ? »
« C'est vrai ça, tu veux pas nous ouvrir plutôt ? »
Bah quoi. Il lui prête déjà une partie de son parapluie !
Revenir en haut Aller en bas
Dr Fate
Dr Fate
Super-Héros
Inscription : 09/11/2017
Messages : 626
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Atom ; Superman.
Situation : Jeune Héros en formation. Vient d'accepter d'assumer le titre de "Docteur" Fate.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
JSA
Shadowpact
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 16 Mar 2020 - 11:49
Khalid Nassour grimace, sous le Heaume de Toth.
Il grimace vraiment.


« P’tain. »

Il n’aime pas ça ; il n’aime vraiment pas ça.
Il ne comprend pas, en fait. Et il ne supporte pas de ne pas comprendre.
Surtout maintenant. Surtout ici.


« Bordel. »

Le jeune homme tourne sur lui-même, essaye de comprendre quelque chose ; de savoir ce qu’il fait ici, ce qu’il se passe.
En vain.
Il ne voit rien. Il ne comprend rien. Il ne sait pas ce qu’il se passe, et…


« Ho. »

Non.
En fait, non.


« Ha. »

Le Magicien voit quelque chose ; il voit quelqu’un, là.
Un gamin.
Un gamin en habits étranges. Un gamin avec un chat. Un gamin avec une coupe bizarre.
Un gamin… à la peau bleue.


« P’tain. »

Il jure, grogne. Et fixe le jeune homme.

« T’es… bordel, t’es qui toi ? C’quoi c’truc ? Pourquoi t’es là ? »

Il grimace encore, sous le casque.

« Y a… y a qu’les Docteurs Fate qui peuvent v’nir ici. Ou… ou ceux qu’on invite.
Je… j’me souviens pas t’avoir invité, et… »


Sa gorge se serre. Ses poings se crispent. Sa respiration s’accélère.

« Et y a plus d’aut’ Docteur Fate. »

Hélas.
Kent Nelson est mort ; son prédécesseur. Son grand-oncle.
Son mentor.
Il est mort. Et le jeune homme essaye de s’en remettre.
Il en est encore loin.
Même s’il fait bien semblant.


« Alors… avant même d’envisager qu’j’ouvre, tu vas m’dire c’qui t… »

« Il ne le peut pas. »


Une voix lourde et terrible interrompt Khalid ; une forme apparaît, à ses côtés.
Elle est saisissante. Elle est intense. Elle est terrible.

Order & Chaos <> Chaos & Order [Klarion] Phantomstrangerid
Elle est connue des deux jeunes personnes – même s’ils l’ont souvent surtout croisée ; et ça leur allait très bien, jusque-là.
Le Phantom Stranger.
Le Phantom Stranger apparaît à leurs côtés, et parle. Et leur parle.

« La Tour du Destin est fermée au Docteur Fate, et Klarion ne peut fuir ; vos dons sont bloqués.
L’Ordre et le Chaos vous ont fait venir, car vous les représentez – vous êtes leurs Agents.
Vos Seigneurs vous demandent. Vos Seigneurs exigent vos présences ici.
Vos Seigneurs identifient une menace qui les relie… et vos Seigneurs demandent votre action conjointe. »


« Mais… mais. P’tain, on… on doit faire quoi ? On doit faire quoi ?! »

« Ha. »


Un étrange sourire glisse sur le visage fermé du Phantom Stranger.

« Si c’était facile… ce ne serait pas de la Magie, Docteur Fate. »

Khalid se sent bête, soudain ; bête et humilié.
Il n’aime pas cela.
Comme l’idée qu’un Agent du Chaos soit si près de la Tour du Destin – de la Tour des Docteurs Fate. De la Tour de Kent.
Il n’aime pas cela – et ça commence franchement à l’énerver !

Revenir en haut Aller en bas
Klarion Bleak
Klarion Bleak
Super-Vilains
Inscription : 03/02/2020
Messages : 27
Localisations : Avec un chat.
Young Justice
MessagePosté le: Ven 20 Mar 2020 - 23:41

Il fronce les sourcils. Il regarde un peu sa main. Bleue. Il n'aime pas ça. Depuis quand sa magie n'obéit que partiellement à ses ordres. Un grognement. Balance le problème d'un revers de la main, avant d'observer celui qui, finalement, ne semble pas plus vieux que lui – un fait difficile à réaliser. Et Klarion Bleak l'écoute. À la première question, le sorcier penche la tête sur le côté. « Newbie, donc. On m'appelle Klarion, le Witch-Boy. »
Il observe un instant la tenue portée par le jeune homme. Différente. Moins … m'as-tu vu. Plus jeune. Encore que, cette réalité semble bien différente du point de vue de l'histoire. S'il était arrivé à l'époque de la colonisation de ces terres, sûrement que certains de ses vêtements auraient été considérés comme contemporains et au goût du jour !

Encore que, ceux là, actuellement.
Bah ! Sommes-nous vraiment là pour parler tissu, chiffons et maquillages ?
Quoique, ce vernis noirs est quand même agréable à l’œil.

Qu'importe. Quand à la question suivante ? « Ça ? » Il hausse alors un sourcil … Le jeune homme le fixe. Avant que, lentement, une expression d'inquiétude – fausse ? Difficile à savoir – se pose sur son visage, demandant … « C'est si difficile de porter le Heaume … ? Oh mon pauvre … Je ne savais pas … Bon. Je vais essayer de t'expliquer avec des mots simples. » Le lancer ? Il ne fallait pas. Mais bon, l'être humain aime faire des erreur. Pas toujours les bonnes, certes.

Mais c'est ainsi qu'il apprend.
Mais il y a tant de choses à dire sur cela. Les raisons de son apparition. Sa principale caractéristique. De nombreux éléments gravitent autour de ceci. Alors, en une seconde, il refait toute son histoire, alors que ses yeux se posent un instant sur le phénomène magique. Non, c'est bon, ils ne sont toujours pas viser par une pluie de destruction aveugle.
Il réfléchi donc, alors que ses doigts libres viennent se perdre dans la fourrure de son adorable familier. Avant de se décider à faire, réellement, simple. Après tout, le pauvre semble perdu. Et jeune. « Bon alors … Ceci … Est ce qu'on l'on appelle … » Il pointe son parapluie en direction de l'Ordre et du Chaos, comme pour les montrer – bien qu'il ne fait guère que brouiller leur vision. « Un parapluie. C'est très utile pour se protéger de la pluie. Et pour voler aussi. » Il le redresse, couvrant ainsi de nouveau leurs silhouettes fragiles.

Oh, il pourrait en dire plus. Raison d'existence, passé, tout ça tout ça. Mais il semble déjà avoir oublié le sujet, son regard se tournant – à nouveau – vers les entités primordiales. Malgré une envie d'être éloigné de ce joyeux spectacle – cinq galaxies minimum –, le jeune sorcier ne peut s'empêcher d'être fasciné. Par les mouvements d'énergies. Par les sensations magique. «Eh bien … » Il hausse les épaules. Pourquoi il est là ? « Sûrement pour ça. » Et il montre le phénomène d'un mouvement de tête.

Puis il l'écoute, simplement. Il tourne les yeux. Il regarde les poings qui se serrent. Klarion hausse un sourcil, à nouveau. Est-ce la colère qui parle ? Ou le désespoir ? Car à ce moment, des petits détails accompagnent ses mots. Mais que peut-il répondre ? Il pourrait lui dire que s'il veut se plaindre à quelqu'un, c'est à celui qui a donné ce Heaume a ses prédécesseurs. Que ça lui arrivera. Un jour. Et qu'il laissera cet héritage pourri à un autre.

Mais, eh. Chacun sa croix.
La sienne ? Secret.

Quant à l'autre question … « Eh b... » Eh bien non. Juste, non. Alors qu'il s'apprêtait à répondre. À dire qu'il n'en savait fichtrement rien et qu'ils pouvaient tout simplement s'asseoir au sol et regarder l'Apocalypse arriver, voilà qu'une silhouette intervient. Et parle. Pour lui. Et pour ceux qui peuvent tout briser. Ou créer. Ou dominer. Oui. Le deutéragoniste que tout le monde attend. « Ah … Il a fallu que ce soit vous. » Il baisse la tête. Déjà fatigué. Teekl elle-même préfère rester silencieuse. Elle aurait pu feuler. Mais, la survie est plus agréable.
Mais il l'écoute quand même. Car derrière cette attitude, finalement assez désinvolte, se cache un intérêt grandissant. Une curiosité étrange. Ses yeux se lèvent. Il écoute, oui.

Il lève légèrement ses doigts. Il claque ceux-ci.
Non. Et il n'est pas surpris. Pourquoi mentirait-il ?

Ses doigts viennent alors masser sa tempe. Récapituler tout ceci en vient à résumer les choses par un mot …
Problématique.

« Donc si je comprends bien. Une menace en vient à déranger suffisamment nos essences respectives pour que cet Agent de l'Ordre et moi-même devons nous allier, c'est bien ça ? Kid Eternity n'était pas disponible ? » Il cligne un peu des yeux. « Il est toujours en activité … ? » Peut-être pas … « Qu'importe. Doit-on jouer aux devinettes ou avons nous au moins le droit de connaître les éléments identifiés ? »
Il ferme un instant les yeux, il inspire, doucement.

Puis il ferme son parapluie. Alors que Teekl laisse entendre un miaulement.
« Leur demander directement ? Oui, bien entendu. Attend. Tu as une idée sur comment faire ? Ô grandes puissances cosmiques antédiluviennes, offrez-nous vos connaissances et guidez-nous sur les raisons qui vous ont poussé à nous convoquer en ces lieux. » Petit silence.

« Mraouw. »
« Si tu le dis. »

Désinvolte. Et pourtant il regarde de nouveau l'homme qui leur a donné les informations. Ce Phantom Stranger. « La magie demande à connaître. Il y a un déroulé. On ne fait pas sans savoir. C'est le meilleur moyen … » Un sourire. Plutôt froid. Qui efface finalement ces quelques secondes de comédie étrange. « De disparaître. Alors je poserai cette question : qu'est-ce qui lie le Chaos et l'Ordre dans autre chose qu'une opposition primordiale et oblige … une … utilisation de force conjointe ? »

Il glisse sa main dans sa poche. Ses yeux brillent, par la curiosité. Mais aussi par le sérieux de l'Agent du Chaos.
Qui n'aime pas être au pied du mur de cette façon …
Revenir en haut Aller en bas
Dr Fate
Dr Fate
Super-Héros
Inscription : 09/11/2017
Messages : 626
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Atom ; Superman.
Situation : Jeune Héros en formation. Vient d'accepter d'assumer le titre de "Docteur" Fate.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
JSA
Shadowpact
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 23 Mar 2020 - 10:38
Khalid Nassour reste de marbre, face à Klarion.
Face au discours de Klarion. Face à la faconde de Klafion. Face à l’attitude de Klarion.
Face à ce p’tit con, en fait.
Le jeune homme n’a pas d’autre mot, d’autre terme pour désigner son interlocuteur ; ce Witch-Boy. Un intitulé surprenant, qui fait réagir le Heaume de Toth. Mais son porteur ne s’y intéresse pas, là.

Il prend sur lui.
Il se contrôle. Il reste de marbre.
Enfin.
Il essaye, plutôt.


« Hrm. »

Parce qu’il ne peut retenir un grognement. Parce que c’est difficile.
De lutter.
Contre ses envies. Contre ses pulsions. Contre ses désirs.
Contre son instinct.
Qui lui dictent d’agir. Qui le poussent à aller plus loin. Qui le titillent.
Qui veulent qu’il gère ce problème… avec ses poings. Sa Magie, au pire. En tout cas, quoi que ce soit qui puisse fermer la bouche de ce p’tit con.


« Humf. »

Il souffle. Il se détend.
Il essaye, toujours.
Mais ses poings sont serrés. Mais son corps est crispé. Mais son esprit s’enflamme.
Mais il veut taper, en fait.
Il veut taper ce p’tit con. Il veut le virer d’ici. Il veut le virer à coup de pieds dans le postérieur, et l’empêcher de souiller l’endroit par sa présence ; souiller la Tour du Destin.
La Tour de Kent.


« Hem. »

Le jeune Docteur Fate prend une grande inspiration, alors que le Phantom Stranger vient fournir une distraction bienvenue. Il se reprend ; vraiment.
Il y arrive.
En pensant à Kent, oui. En pensant à son grand-oncle. Son mentor. Son prédécesseur.
Qu’il veut rendre fier. Qu’il va rendre fier.
En étant un bon Magicien.
Et en ne se laissant pas aller à ses émotions.
Même quand elles sont légitimes, à cause de ce p’tit con.


« Heu. »

Khalid finit par réagir, quand les deux autres entités cessent de discuter.
Quand le p’tit con arrête de parler, surtout.
Enfin.


« Je… ouais. »

Il grimace, sous le casque ; il n’assure pas.
Il n’assure pas, clairement.
Il reste trop silencieux. Il reste trop réservé. Il hésite trop.
Il n’a pas le droit.
Pas ici.
Pas devant la Tour de Kent.
Pas devant le p’tit con, aussi. Surtout.


« Je… j’veux bien qu’les Seigneurs d’Ordre et du Chaos, hein, décident d’s’allier. J’pense… clairement qu’ça veut dire qu’il y a un gros truc, ouais. Mais. »

Il prend une grande inspiration, et fait un pas en avant.

« J’veux savoir. »

Le jeune homme hoche gravement la tête.

« Ce… c’type, là. Cet agent du Chaos. Il devrait pas être là ; j’devrais l’virer. J’veux l’virer, même.
Et… pas uniquement parc’que j’le supporte pas. »


[i">Il grimace encore, mais continue son effort ; sa pensée. Sa réflexion.
Sur lui-même.
Qu’il entame à brûle-pourpoint, mais qui lui semble fort légitime.

« J’pense… j’pense qu’les éléments fondamentaux d’nos personnalités rentrent en conflit, là. Parc’qu’on… parc’qu’on est proches, là. Alors qu’on l’devrait pas. »

Il jette un coup d’œil rapide à Klarion.

« Il m’parle et s’perd dans des paroles chaotiques… moi, j’le supporte pas et j’veux qu’tout rentre dans l’ordre.
Encore plus que d’habitude. »


Le Phantom Stranger reste silencieux, un instant ; un instant lourd de sens.
Avant de lentement reprendre la parole.

« En effet. »

Il hoche doucement sa tête mystérieuse.

« Vos essences sont contradictoires, et entraînent le conflit ; un conflit voulu par vos Seigneurs.
Le Chaos s’en nourrit. L’Ordre espère en profiter pour imposer une organisation définitive.
Vos demandes sont cependant légitimes.
Je ne peux vous envoyer en mission… sans que vous connaissiez son objet. »


Le Phantom Stranger recule, et lève sa main ; une image se forme, alors.
Une image… terrible. Et terrifiante.


Order & Chaos <> Chaos & Order [Klarion] Latest?cb=20190515031110

Une image révulsante, qui provoque l’émoi de Khalid Nassour.

« P’tain ! Mais qu’est-ce qu… »

« L’Horreur Incarnée.
Il s’agit de l’Horreur Incarnée. Une force magique fondamentalement mauvaise, issue des replies de l’Univers.
La bataille récente de l’Univers contre Darkseid a provoqué des désordres cosmiques, qui permettent à l’Horreur Incarnée de venir dans ce pan de Réalité. Pour anéantir toute Magie, s’en nourrir, et ronger tout ce qui vit.
Vous devez l’empêcher.
En commençant par stopper son éclaireur… l’Homme-Inversé. »


L’image change, et révèle celui visé par le Phantom Stranger dans son discours.


Order & Chaos <> Chaos & Order [Klarion] Hqdefault

L’Homme Inversé, oui.
Celui qui fait reculer le jeune Magicien, par réflexe ; par peur. Par expérience.
Il l’a déjà vu. Il l’a déjà croisé, avec la Justice League Dark.
C’était donc ça. C’était donc lui.
L’Horreur Incarnée, et son éclaireur. Et voilà qu’il va devoir gérer ça ! Lui !
Et avec le p’tit con, en plus !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Order & Chaos <> Chaos & Order [Klarion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-