-19%
Le deal à ne pas rater :
Ecran Gamer Aoc 24G2U5/BK (Vente flash)
129.99 € 159.99 €
Voir le deal

 

 [JSA] Les épreuves

Wesley Dodds / Sandman
Wesley Dodds / Sandman
Super-Héros
Inscription : 04/03/2018
Messages : 591
DC : Hal Jordan; Silver Banshee ; Lady Blackhawk ; Polaris
Localisations : QG de la JSA, New York
JSA
Legends of Tomorrow

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 21 Mar 2020 - 14:44
[JSA] Les épreuves  Rco00612

“Avons nous un accord Mr Torrio?”

Entouré de gangsters Wesley et Dian présentent la valise de cash à l’individu qu’ils venaient rencontrer. Deux groupe d’homme de mains équipés de revolvers, fusil à pompe et Tommy gun se font face. Deux mafia rivales qui luttent pour le contrôle de l’illégal de la grosse pomme.

“On vous dit coriace en affaires Dodds, mais vous devrez mettre bien plus sur la table pour que je vous livre cette information.”

Torrio est un homme disgracieux et sa morphologie frêle ne donne pas l’impression qu’il est menaçant. Mais c’est sa capacité à organiser sa mafia et survivre dans un monde hostile qui en font un adversaire à ne pas prendre à la légère.

“Ne méprisez pas mon mari, vous savez ce qu’il fait à ceux qui ne lui donnent pas ce qu'il demande.”

Torrio se recule sur son siège et pose ses coudes sur son bureau. Les gangsters autour de lui posent alors leurs mains sur leurs mitraillettes, n’attendant qu’un signal pour les braquer mais leur boss lève la main en les regardant pour leur faire signe de ne pas bouger. Il lance un regard sombre à Wesley Dodds.

“Je sais oui. On dit que c’est le Sandman. Celui qui vous plonge dans un sommeil dont on ne se réveille jamais.”

“Un coma, monsieur Torrio. Alors dites moi. Qui a ouvert le passage de l’Olympe à Lex Luthor.”

“Je veux quelque chose qui n’a pas de prix pour vous en échange. Je veux vos souvenirs d’elle, que vous l’oubliez définitivement.”

Torrio désigne Dian du menton et Wesley fronce les sourcils en scrutant le mafieux dans les yeux. Il parvient a percer les anomalies dans le rêve, a comprendre que s’en est un. Car le fait qu’ils soient dans les années 30 à nouveau et que le Sandman y soit un mafieux aurait du suffire à l’alerter sur ce qu’il se passe. En ce moment il roupille dans sa chambre au QG de la JSA , il le comprend désormais. Car Torrio lui demande quelque chose de trop inhabituel pour un gangster.

“Circé.”


Murmure t’il dans son lit, imité par son autre lui dans le rêve. Torrio n’est plus cet homme chétif car il est devenu en un clignement de paupières...la sorcière à la longue chevelure et aux reflets changeants. Qui porte une robe violette. Celle ci éclate d'un rire inquiétant mais qui ne dure pas.

”Oui.

“Où est Cassandra?”

Le Justicier espère qu’elle était toujours quelque part. Qu’elle referait surface comme lorsqu’il l’avait croisée dans le Rêve. Il lui avait fait confiance, avait pensé qu’elle ne serait plus une menace. Assise au bureau du mafieux Circé a un léger sourire.

“Pourquoi vouloir retrouver celui ou celle qui a ouverte le passage à Luthor? Les dieux sont terrassé ou ont fuit, cela ne les ramènera pas.

“Je veux savoir à qui profite le crime. A toi peut être?”

Répond Wesley parmi les mafieux alors que Dian lui attrape le bras, transit de peur en regardant les yeux de la sorcière.

”A qui profite le crime? Ce n’est pas des mortels qui ont été assassiné mais des dieux, qui crois tu découvrir au terme de ton enquête petit être? Qui es tu réellement prêt à déranger? ”

Elle fait un nonchalant signe de la main et des éclairs de magie violacés partent de ses doigts pour toucher les gangsters qui accompagnaient Wesley, ceux ci se métamorphosant instantanément en porcs. Les autres qui étaient dans le camp de Circé braquent leurs armes vers lui. Wesley sursaute en cherchant à protéger Dian ce qui est bien inutile il le sait. Elle n’est aujourd'hui plus présente que dans ses souvenirs et ses rêves mais il ne pourrait pas faire autrement que de la défendre comme si elle était réelle.

“Pourquoi m’empêcher de découvrir la vérité à travers le rêve?”

La pièce s'obscurci soudain, tout disparaît autour de lui. Dian, gangsters...il n'y a plus rien, pas même les murs, le plafond et le sol. Seul la sorcière mythologique dont les yeux flamboient reste. Elle hausse le ton.

"Je te protège, sot. Je me demande bien pourquoi. Mais soit, si tu veux réellement le découvrir tu devras passer par des épreuves. Ah et...tu ne seras pas seul, tu auras ta petite équipe de la Justice Society Of America avec toi. Si vous mourez dans le rêve vous ne vous réveillerez jamais, ce sera le coma qui vous attends dans la réalité. Réussis ces épreuves avec eux car si tu échoues ils périront avec toi à cause de ton excès de confiance, mortel. ”

Tout ce qui l’entourait disparut alors, plongé dans l'obscurité totale il réapparu ailleurs...Dans le rêve de Khalid Nassour, qui dormait lui aussi à cette heure. Il ne serait pas le seul à s’y trouver, car il pourrait y reconnaître aussi Carter et Karen qui seraient tirés de leurs rêves pour se retrouver dans celui du jeune homme.




HJ:

Spoiler:
 


[JSA] Les épreuves  Elx35c10
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Dr Fate
Dr Fate
Super-Héros
Inscription : 09/11/2017
Messages : 633
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Atom ; Superman ; Adam Strange.
Situation : Jeune Héros en formation. Vient d'accepter d'assumer le titre de "Docteur" Fate.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
JSA
Shadowpact
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 21 Mar 2020 - 21:21
Khalid Nassour dort.
Chez lui.
Enfin ; ce n'est pas officiellement chez lui, mais tout comme.

Il est à Gotham City.
Dans la Tour de l'Horloge. Dans le foyer de Barbara Gordon ; sa petite-amie.
Celle qu'il aime.
Aux côtés de qui il dort, là.

Hélas, son sommeil n'est pas tranquille.
Il est troublé.

Plein de gênes. Plein d'événements. Plein de rage. Plein de colère.
Plein de fureur.
Plein... de cendres, aussi. De flammes.
D'horreurs.
Et de drames.


[JSA] Les épreuves  Zombie-looking-back-with-burning-city-tithi-luadthong

Khalid Nassour se redresse, et repousse les gravats.
Les pans de mur, les bouts de bois. Les éléments calcinés.
Les objets détruits. Plein d'objets détruits.
Dans une ville détruite.
Et encore rongée par un incendie... et des destructions par centaines. Par milliers.

Par millions.
Hélas.

Il ne comprend pas, cependant.
Le Magicien ne comprend pas ce qu'il se passe – enfin, plutôt. Il ne veut pas comprendre.
Car il sait, au fond.
Il sait ce qu'il se passe. Il sait ce qui arrive. Il sait où il est.

Dans un rêve, oui.

Un rêve qu'il a déjà fait. Un rêve qui le hante. Un rêve qui le ramène en arrière.
Lors d'une des plus terribles journées de sa vie.

Quand New York a été attaquée.
Quand le Docteur Polaris, KGBeast et un Djinn se sont acharnés ici.
Quand le jeune homme a essayé de bien faire – mais s'est perdu.
Et a perdu, au fond.

Parce que le Djinn s'en est pris à quelqu'un... quelqu'un de proche ; quelqu'un qu'il a aimée.
Qu'il aime encore, au moins un peu.
Elle.


[JSA] Les épreuves  4561251-screen%20shot%202015-05-13%20at%206.39.17%20pm

Shaya Halim.
Son ancienne petite-amie. Celle qu'il a connue toute sa vie ; tout le temps, toujours.
Celle qui est morte... parce qu'elle a été impliquée dans son existence.

Il la voit, alors. Khalid la voit.
Shaya.
Devant lui. Au cœur des ruines. Au milieu des gravats. Entre les décombres.
Shaya.
Elle lui fait signe. Elle lui demande de venir. Elle l'invite à le rejoindre, au cœur de ce rêve.
Shaya.
Qu'il peut sauver, ici. Qu'il peut protéger, ici. Qu'il peut laisser loin de cette folie, s'il poursuit ce rêve.

Mais.

Non.

Khalid Nassour soupire, et secoue la tête ; triste.
Il sait.
Il sait que ce n'est qu'un rêve. Il sait que ce n'est qu'un espoir, né d'une certitude.
Cela ne se fera pas. Cela ne se fera plus.
Jamais.

Il souffle, lourdement.
Et hausse les épaules ; triste. Rongé par les tristesses. Hanté par les regrets.
Mais décidé.

Le Magicien se détourne de Shaya ; de l'ombre de Shaya.
Il se détourne d'elle. Et il les voit.
Sandman. Hawkman. Et Power Girl.
Les membres de la Justice Society of America.


 « Hey. »

Il hausse les épaules, et s'avance vers eux. Au milieu des décombres.
Les mains dans les poches.
A l'intérieur de l'incendie et de la folie de ce rêve.


 « Quoi d'neuf ? »
Revenir en haut Aller en bas
Carter Hall/Hawkman
Carter Hall/Hawkman
Super-Héros
Inscription : 07/05/2018
Messages : 709
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Stephanie Brown, Tula Marius, Carol Ferris
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
JSA
JLA
[JSA] Les épreuves  386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 21 Mar 2020 - 22:36

De quoi rêve un guerrier qui a vécu plus de 6 millénaires et en a gardé tous ses souvenirs, et qui en plus se découvre des incarnations parfois bien plus anciennes mais toujours ayant existé ailleurs ? C'était une bonne question que l'on pourrait se poser à propos de Carter. Le guerrier ailé a l'habitude de se retrouver dans des endroits depuis longtemps transformés ou oubliés. Il revivait des scènes, des moments marquant de sa vie... Qui parfois se jumelaient avec le flot incessant de l'Histoire. Oh jamais suffisamment pour l'avoir marqué, mais il se souvenait... Et alors qu'il déambulait dans les rues d'une cité grecque disparue de nos jours, tout changea autour de lui. La cité blanche disparue de sa vue, et il se retrouva dans un tout autre endroit.

[JSA] Les épreuves  Maxresdefault

Cet endroit, il faisait partie de ses souvenirs oui... Il avait dû le voir, mais l'avait oublié. Comme il avait dû en oublier beaucoup d'autres aussi. Des paysages de désolation, de dévastation, après un raid de l'armée des Deathbringers. Et ils ne détruisaient pas encore des mondes à cette époque. S'ils capturaient et tuaient ceux qui leur résistaient trop, leur chef insistait pour qu'ils en laissent quelques uns vivre. Pour qu'ils puissent se reproduire, agrandir leur population et ainsi à nouveau servir de sacrifice à leur maître. Comment Ktar avait-il pu faire ça ? Quelle vie avait-il vécu pour en arriver là ? Carter ne le savait pas, il avait si peu de souvenirs de sa toute première incarnation.
A part des souvenirs des massacres orchestrés par sa race.

-Tu souffres guerrier ?


La voix féminine résonna comme surgit de nul part. Carter la reconnu, même si aucun visage n'apparaissait dans son esprit... Si tant est qu'on pouvait se souvenir de quelque chose dans un rêve lié à ses propres souvenirs. Il regarda autour de lui, mais ne vit rien. Mais ressentait clairement les émotions de Ktar à ce moment-là... Ce qui était assez étrange comme impression. Ktar souffrait... Doutait de ses actes en voyant la douleur des peuples qu'il décimait, se questionnait... Mais voulait rester loyal à ce qu'il avait toujours connu. Et quelque chose, quelqu'un était intervenu et l'avait poussé à s'enfoncer davantage dans le doute. Lentement. Par petites touche. Et les barrières avaient cédées, finalement. Ktar s'était rebellé... Et il en était mort.

Le décor avait changé, et des millions des cadavres gisaient sur le sol, leurs membres entremêlés. Créant comme un parterre infini de corps inanimés et immobiles. Mais soudain le paysage changea une nouvelle fois et il se retrouva dans une ville en flammes. Une ville qu'il fini par reconnaître comme étant New-York ! Comment étais-ce possible ? Il n'en savait strictement rien et comprenait encore moins ce qu'il se passait, ce qui n'empêcha pas ses instincts de guerrier de reprendre le dessus.

-Par Horus !

Ses ailes étaient à présent déployées et sa masse était entre ses mains sans qu'il ne se souvienne de l'avoir prise. Mais il s'en fichait. Si l'ennemi était dans les parages, il était prêt à l'accueillir. Mais à défaut d'ennemis, il fini par apercevoir Wesley, Khalid et Karen à se côtés.

-Vous êtes là aussi ? Qu'est-ce qui se passe ? Qui c'est qui attaque ?

Hawkman était encore chamboulé par le cheminement subit dans son précédent rêve... Et il s'était retrouvé ici sans aucune forme de procès. Alors il se raccrochait aux événements qu'il voyait pour essayer de comprendre quelque chose... Et pas sûr que l'apparente désinvolture de Khalid aide à ce qu'il garde son calme.


***

Spoiler:
 

Merci Tim pour la signa ^^

"Un guerrier ne meurt pas facilement. La mort, pour le trouver, doit livrer bataille avec le guerrier. Et le guerrier ne cède pas souvent à la mort."

La Roue du Temps, Carlos Castenada
Revenir en haut Aller en bas
Karen Starr/Power Girl
Karen Starr/Power Girl
Inscription : 02/03/2020
Messages : 54
DC : Anton Arcane - Per Degaton
Localisations : New York
JSA
MessagePosté le: Lun 23 Mar 2020 - 15:35
"C'est un soir calme et libre et, d'infinie beauté,
L'heure sacrée est muette comme une nonne
Eperdue d'adoration ; l'astre rayonne,
Epanoui, sombrant dans la tranquilité."

Rien ne vaut Wordsworth lorsque tout va mal...

Le rêve est un luxe. Il s'acquiert difficilement, au prix d'un sommeil durement arraché et d'un état d'esprit assez détendu pour en profiter ; autrement la nuit n'est que cauchemars, successions d'élucubrations qui torturent sans violence mais flagelle sans coup férir. Et la vie de justicier n'offre hélas ni l'un, ni l'autre des remèdes.

La cape de Power Girl est devenue noire, se teintant au gré de campagnes toujours plus violentes du sang d'ennemis inconnus et de victimes innombrables. Le fermoir normalement doré a été remplacé par une pièce de métal aux couleurs du jais, un symbole omega frappé en son centre. Il n'y a plus de blanc sur sa tenue, tout y est plus sombre, sinistre, comme le reflet d'une infection sans pareille qui coulait jadis dans ses veines.

"Notre destin, coeur et foyer de notre être,
Est avec l'infini et là seulement "...

Une silhouette frêle glisse hors de ses gants jadis aussi azurs que le ciel de la Terre, astre si lointain désormais. Coule abondamment à ses pieds comme des racines grumeleuses le résultat de ses derniers affrontements. Mélange de sucs et de chair qui serpente au sol en quête d'un repos éternel.

"Il est avec l'espoir, qui jamais ne s'éteint,
Avec l'effort, l'attente et le désir"...

Ses yeux sont mi-clos par un ennui rébarbatif qui assène en elle les coups furieux de l'envie. L'envie d'autre chose, l'envie d'avancer. Cette envie de ne point s'attarder alors qu'autour d'elle s'épanche la violence de la deuxième ligne. Les paradémons prennent place après la percée. Les civils fuient, les derniers combattants cherchent à mourir dans une gloriole insignifiante. Pas de gloire sans mémoire, pas de mémoire après Darkseid.

Pourtant elle jette par un réflexe que seuls les rêves autorisent un regard sur sa dernière victime. Un militaire improvisé par le désespoir. Un enfant à peine conscient de ses erreurs. Le visage gravé par le trépas. Gravé à l'eau forte en sa meurtrière.

Mais pas une larme...

"Et quelque chose toujours sur le point d'advenir."

Tout se trouble. Tout change. Tout se modifie autour d'elle. Kara fronce les sourcils. Elle reconnaît New York même si le tableau Turnien qu'elle forme actuellement ne lui dit rien. Souvenir ? Rêverie ? Cauchemar ? Verrait-elle bientôt surgir du néant quelque adversaire que la destinée lui donnait en pâture ?

Mais sa tenue était encore la même, comme piégée dans la culpabilité... Le rêve s'infléchissait-il dans ses tournoiements habituels. Or, elle ne devrait en garer nul souvenir, tout ceci devrait lui être naturel. Avait-elle glissé hors de son propre sommeil ?

La silhouette de Sandman lui apparut d'abord. Mauvais signe.

Elle s'avance vers lui, ses bottes encore ensanglantée. Son regard est celui de celle qu'elle fut jadis, souligné des ténèbres de sa propre conscience. Le rêve semble ne pas vouloir la laver entièrement. Son esprit revient à lui, peu à peu. Les réminiscences encrassent encore sa perception, mais les choses s'éclairent lentement.

- Rêve ou réalité ? demanda-t-elle durement au leader de la J.S.A.

Elle n'a pas encore pleinement le contrôle de sa voix. Elle aurait préféré être plus douce, elle repasserait. Mieux valait se fixer dès à présent. Le rêve était un champ de bataille comme les autres dans leurs vies. Même la nuit, même le repos n'était que crocs et prédation. Comment dormir en étant héros ? Comment se reposer ? Comment, enfin, fermer ses yeux si ce n'était dans l'étreinte de la mort ? Le secret était sans doute là.

Arriva ensuite le jeune Khalid Nassour qu'elle n'avait pas encore rencontré officiellement. Il était d'une grande décontraction ici, comme en Terre conquise, en Terre connue. Et la voix tonitruante et guerrière, qui portait en elle tant d'années et tant d'histoires qu'on s'étonnait de ne point voir s'échapper de cette bouche des panaches de vénérable poussière séculaire brisa la monotonie. Tous la même question. Tous les mêmes interrogations, ce qui signifiait que les choses allaient vraiment mal.

- Pas grand chose de neuf hélas. Je dirais bien que "Dans sa marche à travers le monde, le Destin compose avec les bruits de chute et d'agonie une mélancolique et subtile harmonie qui vibre jusqu'à nous comme un concert lointain" pour essayer de mettre quelque chose sur ce qui se passe mais..., cita-t-elle, la voix encore un peu vague. Puis, d'un soupir sépulcral, elle reprit pour les deux arrivants. ... mais franchement j'aurais préféré un lieu de réunion moins... plus... conventionnel, surtout si c'est pour faire un bridge.

Revenir en haut Aller en bas
Wesley Dodds / Sandman
Wesley Dodds / Sandman
Super-Héros
Inscription : 04/03/2018
Messages : 591
DC : Hal Jordan; Silver Banshee ; Lady Blackhawk ; Polaris
Localisations : QG de la JSA, New York
JSA
Legends of Tomorrow

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 24 Mar 2020 - 18:15
Ils sont tous là réunis dans leurs rêves. La plupart du temps on a pas conscience qu’on est en train de rêver tant qu’un déclencheur ne viens pas nous alerter. Vous pourriez vivre les choses les plus incroyables dans cet espace onirique que votre inconscient viendrait toujours vous dire que tout est normal.

Khalid semble dans ce cas là. Parce qu’il ne dort pas avec le heaume sur la tête, déjà. Carter laisse penser à Wesley que lui aussi prends tout cela pour la réalité sans contester la logique de tout ceci, de leurs brusques changement de décors...mais ce n’est pas le cas. Hawkman le sent, quelque chose ne va pas dans le rêve. Peut être la présence de Sandman est elle un signal? Karen quand a elle a tout compris et le montre. Qu’elle est dans un rêve mais qu’ils sont cependant interconnecté pendant leur sommeil.

Wesley entraperçoit dans les décombres d’une New York en ruines la furtive ombre de cette jeune fille qu’il avait vu à l’enterrement de Kent Nelson. Il répond à Carter pensant à une attaque.


“Je ne sais pas qui attaque ici Carter, je crois que nous sommes dans le rêve de Khalid.”

Ou le cauchemar plutôt. Et encore, s'il avait vu d'où viennent les autres il comprendrait que les membres de la JSA ont le sommeil difficile en ce moment. Il détourne le regard vers le jeune homme. Oui c’était son rêve, car cette fille y était. Aucund’entre eux n’aurait de raison de rêver d’elle. Il avait aussi répondu à l’interrogation de Power Girl.

“Nous sommes en train de rêver oui, nos rêves se sont interconnecté par la magie de Circé.”

Le nom était lâché, la terrifiante quasi-déesse était derrière toute cela. Même s’ils ne savaient pas encore ce qui les attendait la suite serait à l’avenant.

“Je cherchais dans mes songes des réponses sur l’identité de celui ou celle qui a aidé Luthor a atteindre les dieux de l’Olympe et je suis tombé sur elle. “

Wesley regarde ses mains et voit qu’il porte des gants, son costume, sa cravate. Sa cape. Seul son masque manque mais il le trouve accroché à sa ceinture. Ses armes sont dans son costume. Ils auraient avec eux ce qu’il fallait pour se battre, peut être était ce ce qu’attendait Circé d’eux en parlant d’épreuve.

“Je suis désolé de vous avoir mis dans cette situation. La sorcière peut nous apporter des réponses mais pour cela nous devons passer des épreuves. Et elle...elle m’a dit que ceux qui mourront dans leur rêve ne se réveilleront pas.”

Menacé de devenir la Belle Au Bois Dormant, rien que cela. Une mort déguisée, et c’était à cause de lui.

“Je suis navré de vous avoir mis dans cette situation, je n’avais vraiment aucun moyen de savoir que d’autres que moi seraient impliqués.”


Il prend son masque à gaz entre ses mains et se tourne vers Khalid. Ils étaient dans ses rêves, la première épreuve serait liée à lui.



HJ:

Spoiler:
 


[JSA] Les épreuves  Elx35c10
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Dr Fate
Dr Fate
Super-Héros
Inscription : 09/11/2017
Messages : 633
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Atom ; Superman ; Adam Strange.
Situation : Jeune Héros en formation. Vient d'accepter d'assumer le titre de "Docteur" Fate.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
JSA
Shadowpact
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 25 Mar 2020 - 8:12
Khalid Nassour les écoute.
En silence.
Calmement. Posément. Prudemment.

Il les écoute ; tous.
Hawkman. Power Girl. Sandman.
Membres de la JSA.
Une des équipes auxquelles il participe. Celle avec laquelle il a prévu d’enquêter sur la disparition des dieux olympiens, anéantis par Lex Luthor. Wesley Dodds en parle, alors ; et le jeune homme comprend.


« Mmh. »

Un léger souffle s’échappe de ses lèvres, alors qu’il hoche doucement la tête.

« C’est… c’pas grave, M’sieur Sandman. »

Sa voix est lente, posée.

« C’est… comme ça. »

Presque détachée.

« Je… j’sais pas pour les autres, mais j’savais qu’ça risquait de s’passer comme ça. J’suis… j’suis encore très jeune dans l’métier, mais j’sentais bien qu’on allait finir dans un truc chelou, à essayer d’comprendre c’qu’il s’passe et comment s’en tirer vivants. »

Son regard se détourne du trio, et glisse autour de lui ; sur les décombres.
Sur New York. En ruines.
Comme ce jour funeste. Comme ce moment terrible.
Comme sa plus abominable défaite.


« Et… ouais. Comme M’dame Power Girl, j’aurais… j’aurais préféré un autre endroit, ouais.
C’est… c’est bien mon rêve. »


Son regard se teinte de tristesse, d’ombres.

« Un… souvenir, en fait. Un souvenir… fantasmé, j’dirais. Une… »

Il souffle, lourdement.

« Une vieille blessure, si j’peux dire. »

Le Magicien laisse ses yeux se perdre dans le vague pendant un moment.
Il inspire, ensuite. Profondément.
Et hoche doucement la tête, en direction de ses camarades.


« Circé, okay. Je… j’avoue que j’la connais pas bien. Enfin, un peu. J’l’ai croisée, jadis, avec M’dame Zatanna. C’était… intense.
P’têt que si j’peux la voir… ça peut aider. P’têt. J’sais pas.
On… on devrait faire attention, en tout cas. Si… si l’rêve suit c’qu’il s’est passé, il est probable qu’il y ait encore un Djinn et Polaris. Voire KGBeast. Si j’trouve mon Heaume, j’pourrais sûrement… »


« Echouer ? Encore ? »

Une voix se fait entendre, et interrompt soudain Khalid.
Une voix connue. Une voix familière.
Une voix qui glace le sang du jeune homme, alors qu’une forme émerge des gravats.


[JSA] Les épreuves  450?cb=20120117182747

Kent Nelson.
Le précédent Docteur Fate. Son professeur. Son mentor.
Son grand-oncle.
Tué par les Trois Démons dans la Tour du Destin ; sans que Khalid puisse le défendre.
Là aussi, une vieille blessure.


« K… Kent ? C’est… toi ? Mais… c’est… imposs… »

« C’est là ton défaut, Khalid ; ton incapacité à croire. Bastet a commis une erreur en te choisissant comme hôte du Heaume de Toth. Il est temps de rectifier cela. »

« M… mais… »

« Tu n’as pas su me protéger. Tu n’as même pas essayé.
Tu ne mérites pas ce Heaume.
Ni ce titre. Ni même de vivre, si je suis mort ! »


Les mots sont durs. Les mots touchent au cœur.
Khalid Nassour a les jambes qui tremblent.
Ça fait mal. Ça touche. Ça anéantit, au plus profond de son être.

Le jeune homme ne sait pas comment réagir.
Mais l’autre, lui, agit.
En se transformant, soudain. En étant entouré d’une terrible énergie… qui le transforme.


[JSA] Les épreuves  1932952-stoner_17

En… une sorte de Docteur Fate ; mais différent.
Abominablement différent.
Comme les membres de la JSA le découvrent, hélas.
Alors que l’autre, ce Kent Nelson étrange, se tourne vers eux – et leur adresse son meilleur sourire.


[JSA] Les épreuves  1932944-stoner_9

Une expression d’horreur absolue, alors qu’ils font l’objet d’une attaque brutale… de rayons psychiques, qui viennent s’en prendre à leurs esprits pour déclencher leurs plus grandes peurs !

(HJ/ Résumé rapide :
- Khalid discute avec la JSA et explique un peu son rêve ;
- Khalid est interrompu par un Kent Nelson qui l’agresse verbalement ;
- Ce Kent se transforme en monstre ;
- Khalid est bloqué par les mots violents ;
- Ce Kent envoie des ondes psychiques pour déclencher les plus grandes peurs de la JSA. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Carter Hall/Hawkman
Carter Hall/Hawkman
Super-Héros
Inscription : 07/05/2018
Messages : 709
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Stephanie Brown, Tula Marius, Carol Ferris
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
JSA
JLA
[JSA] Les épreuves  386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 27 Mar 2020 - 17:09
Un rêve oui, à la réflexion faite, ce qu'il se passait ne pouvait être qu'un rêve, puisque Carter était certain de rêver précédemment. Et il ne s'était pas réveillé entre temps, il en était sûr. Et Karen le confirmait avec son costume tâché de sang et sa grandiloquence nouvelle. Wesley aussi, et il semblait être le mieux au courant de ce qu'il se passait. Ils avaient été amenés ici alors que Sandman tentait dans ses rêves de comprendre comment Luthor avait pu accéder au Mont Olympe, et était finalement tombé sur plus fort que lui. La magicienne Circé en personne qui lui avait promit des réponses, s'il parvenait à triompher des épreuves qu'elle lui imposerait.
Evidemment.

-Cette histoire prend des allures épiques. Les héros devant triompher de travaux imposés par des êtres supérieurs pour avoir des réponses.

Et ils s'imposaient en quelque sorte eux-mêmes ces épreuves puisqu'elles étaient directement tirés de leurs rêves, de leurs songes... Il fallait espérer qu'ils ne soient pas tous venus de ce à quoi ils étaient en train de rêver, sinon ils risquaient d'avoir de gros problèmes. Enfin... Ils en avaient déjà avec le rêve de Khalid qui leur faisait vivre un souvenir qui avait l'air douloureux.

-T'inquiète pas Wes', ça se saurait si les héros pouvaient choisir ce qui leur tombe dessus non ? On va faire ce qu'on sait faire de mieux, c'est tout.

C'est à dire ? Combattre, oui sans doute. Foncer dans le tas quand il ne voyait pas ce qu'il fallait faire d'autre certainement. Quoiqu'il en soit ils allaient surtout devoir chercher à survivre et à se sortir de là... En accomplissant les travaux imposés par leurs propres songes. Khalid leur expliqua ce qu'ils pouvaient trouver, mais est interrompu par... Kent ?
Qu'est-ce que le vieux Nelson faisait là ?

Le Fate défunt porta des accusations terribles envers Khalid, il n'était pas digne. Il n'était pas digne du titre de Fate selon l'ancien héros de la JSA. Pris de cours par cette apparition soudaine, le guerrier ailé tenta d'attaquer lorsqu'une chose immonde remplaça Kent Nelson et les attaqua en premier.

-C'est pas ça... Ça va pas... C'est pas Kent ça !


Hawkman est entièrement enveloppé par la magie néfaste du faux Docteur Fate et devant lui le pire était en train de se produire. La Terre... Avait été ravagée par les Deathbringers qui étaient parvenu à la trouver et l'avait assaillie. Les héros avaient échoués à la protéger, et nombreux gisaient, morts, dans les décombres d'une ville complètement anéantie

-Non !


Cette horreur n'était pas encore arrivée, mais avait un arrière-goût cauchemardesque de probabilité. Cette scène... Risquait de se produire. Car les Deathbringers traînaient, quelque part dans l'Univers, à la recherche de leur ancien chef. Anéantissant sans pitié toutes les planètes où il avait vécu. Et justement, au loin, se dessinait la silhouette terrible de l'un d'entre eux. Massive et triomphante.

[JSA] Les épreuves  Https%3A%2F%2Finsidepulse.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2019%2F02%2FHawkman-9-spoilers-3-e1550114273529


-Ça suffit !


Dans le cauchemar et la réalité, Carter leva son bras où se trouvait la Griffe d'Horus et tire plusieurs fois sur le monstre de métal... Enfin, dans le rêve seulement. Il ignore totalement ce qu'il est en train de faire dans la réalité... Enfin la réalité du rêve de Khalid.

[-Carter est un peu calmé grâce aux explications de Karen et Wesley
-Il n'en veut pas à Sandman pour la situation dans laquelle il les mis.
-Pris de cours par l'apparition de Kent, il n'arrive pas à se défendre face à l'attaque mentale
-Hawkman est prisonnier dans une cauchemar prophétique
-Carter se perd dans le rêve et attaque le Deathbringer
-Il ne sait pas ce qu'il a touché dans la réalité]


***

Spoiler:
 

Merci Tim pour la signa ^^

"Un guerrier ne meurt pas facilement. La mort, pour le trouver, doit livrer bataille avec le guerrier. Et le guerrier ne cède pas souvent à la mort."

La Roue du Temps, Carlos Castenada
Revenir en haut Aller en bas
Karen Starr/Power Girl
Karen Starr/Power Girl
Inscription : 02/03/2020
Messages : 54
DC : Anton Arcane - Per Degaton
Localisations : New York
JSA
MessagePosté le: Mar 31 Mar 2020 - 23:49
Circé... magie... rêves interconnectés... Soupirs...

Forcément, il aurait été trop demandé d'avoir un adversaire qui nous dise : "L'info c'est 50.000 dollars.". Non, c'était plus fun d'imposer des épreuves alambiquées avec des règles tordues.

- Désolé de quoi ? D'affronter des timbrées millénaires qui s'ennuient ? Bon, tant que l'un d'entre nous a rêvé d'une croisière de rêve sur le Pacifique, ça me va et pour le reste, on fait ce que l'on sait faire de mieux : improviser et rester en vie.

Et d'un seul coup revint un fantôme surgit des tréfonds de la mort : Kent. Karen fait un pas, comme pour aller le saluer, mais sa voix, sa stature, son discours, rien ne colle avec le docteur Fate conciliant et serein qu'elle a connu. Vieilles blessures, lieux dévastés, angoisses et craintes. La J.S.A. recrutait visiblement avec un critère de charge psychologique à gérer.

Rapidement l'image tordue de Nelson se modifia pour devenir un Dragon tout aussi timbré et entreprit d'imposer à tous et toutes une épreuves. Une épreuve dans une épreuve. Gé-ni-al. Kara en trépignait de plaisir et jeta un regard aux différents membres de leur équipée sauvage dans la contrée onirique. Khalid paraissait tétanisé.

- Bon, Fate, fit-elle en posant une main sur l'épaule du jeune magicien, c'est pas le moment de flancher faut...

Le dragon en question révéla un sourire carnassier qui fit serrer les poings à l'héroïne. Terrasser un dragon ? Avec Fate et Hawkman ça ne devrait... Une onde psychique désagréable vrilla l'esprit de Power Girl qui se tint un moment la tête tant la douleur fut insupportable. Elle tenta quelque chose...

***

- FAAAAATE ! hurlai-je.

Mais lorsque je relève la tête, il n'y a plus de trace de Khalid, Wesley ou Carter. Je les cherche en vain d'un mouvement circulaire. Personne, enfin... presque. New York est en liesse et des banderoles fleuries égayent les rues, projetant parfums enivrants et couleurs chatoyantes sur les buildings d'ordinaire si monotones. De longues écritures illisibles s'alignent sur de larges affiches un peu partout, preuve que je suis toujours dans un rêve, mais je reconnais ma silhouette sur certaines d'entre elles. La population en liesse agite des drapeaux américains et... et je suis seule au milieu d'une vaste avenue, applaudie et félicitée. Des "Ouaaais ! Power Girl !" et autres "Épouses-moi !" volent de temps en autre de cette folie joyeuse parquée derrières de lourdes barrières.

Puis il y a un vaste et puissant silence. Je regarde autour de moi et me vois alors. Blonde comme un Soleil gorgée d'énergie, virant par l'effet du Midi chaleureux à l'ambré, souriante, pétillante d'une joie de vivre qui me paraît si lointaine, débarquant ainsi dans ma tenue blanche de jadis. Ses deux bras puissants contre ses flancs musclées, elle descend lentement jusqu'à moi. Ses deux yeux céruléens étincelants me fixent avec douceur. Ses deux jambes touchent le sol dans un mouvement souple et elle gratifie la foule du clin d'oeil qui faisait, selon un journal de l'époque, "fondre les foules". Un homme s'évanouit non loin.

- Surprise ? me lance-t-elle en regardant ma tenue souillée.

Bon, où était l'embrouille ? Je l'ignorais encore et cela m'énervait tout en m'inquiétant. Au début le décor ne m'avait rien fait, mais maintenant que je me voyais plus jeune et fringante, je ne pouvais m'empêcher de sentir une sourde angoisse monter.

- Silencieuse ? C'est ton nouveau truc ? insista mon reflet du passé.

- Je ne m'attendais pas à ça.

- Va pour "surprise" alors. Tu t'attendais sans doute à Granny Goodness ?

- C'est qui celle-là ?

- Tu auras le temps de le découvrir. Plus tard sans doute. Je suis flattée, je viens quant même avant elle.

- Bon, je me connais et l'aspect mystérieux et moqueur... bon l'aspect mystérieux c'est pas dans mon crédo.

- Il n'y a rien de mystérieux Kara, continua-t-elle en avançant vers moi, tu as lâché tout ça, tout simplement.

Elle écarta les bras et la foule devint muette. Je restai de marbre et continuai de l'observer. Une étreinte lentement grandissait dans mon estomac.

- Les paillettes et la gloire je laisse ça pour d'autres, tentai-je.

C'était étrange de se voir approcher ainsi, comme si j'observai un reflet qui vivait sa propre existence.

- Tu as abandonné New York, la Terre, tes amis et tous ceux qui croyaient en toi. Tu as lâché le symbole que tu étais. Que je suis.

Nouveau pas en avant. Premier pas en arrière. Froncement de sourcils. Je sentais instinctivement que je devais rester loin d'elle. Et pourtant j'avais une furieuse envie de la baffer.

- Tu me fais perdre mon temps, mes amis ont justement besoin de moi et c'est certainement pas pour monologuer alors...

- Tu devrais écouter Kara, affirma-t-elle avec fermeté. A te voir j'ai surtout l'impression que c'est moi qui suis en train d'affronter l'une de mes plus grandes peurs... Tu t'enfermes... Regardes-toi. Ta tenue, ton allure, ton visage. C'est ça Power Girl ? Une chienne de Darkseid ?

Je passai outre sa mention sur l'affrontement avec la peur, ce qui aurait dû me faire tiquer, pour voir immédiatement rouge. Que savait-elle de tout ceci ? Elle était de mon passé, elle était mon passé, une insolente qui n'avait rien vu, rien vécu de ce tout ce que... A peine avais-je serré les poings de rage qu'elle était déjà devant moi. Prise par surprise, je tentai de reculer mais déjà une droite phénoménal m'envoyait dan un immeuble proche. La foule silencieuse observait.

- Eh oui Kara, ici tu viens pour voir si tu peux vaincre ta peur, enfin, l'une des multiples qui te composent, continua-t-elle. Mais maintenant que je te vos, je prends aussi le défi pour moi...

Je sortais des décombres, un peu sonnée.

- Ah oui ? Et si j'échoue ? Qu'est-ce qui se passera ? Tu me tueras ? lui lançai-je avec un sourire mesquin.

Je ne pus me retenir de pouffer.

- Je te connais. Tu n'es pas une meurtrière.

- Non, mais toi oui, me répliqua-t-elle avec une froideur qui me fit l'effet d'une gifle.

Touchée... Je lui réponds par le silence alors que je me mets en position de combattre. S'il faut en arriver là, j'irai sans rechigner.

- Tu crois avoir l'avantage, toi qui passa de longues semaines à t'entraîner, encadrée par une psychopathe en puissance qui t'a apprise à tuer rapidement et efficacement. Mais j'ai quelque chose qui te manque.

Elle fonce sur moi à super-vitesse, j'esquive et lui inflige un coup de pied dans le flanc. Elle se rétablit bien. ce qu'elle dit m'intrigue et me touche, me blesse oui et pas qu'un peu.

- Si tu me sors le "pouvoir de l'amitié", je te briserai la nuque sans hésitation.

Elle revient sur moi, nouvel échange de coup. Je balance un souffle glacial pour l'éloigner, elle réplique en frappant ses deux mains, son onde de choc m'atteint mais je sens qu'elle a perdu en allonge grâce à mon petit coup. Elle se bat comme une tigresse, cela me rappelle mon passé.

- Mon humour est devenue âcre avec le temps dis-moi.

- Tu ne vis pas l'époque dans laquelle je vis, tu ne pourrais pas comprendre.

- Prétentieuse et qui se cherche des excuses, je pensais pas si mal vieillir, me rétorque-t-elle en me balançant un bon uppercut bien douloureux.

Je tiens bon mais elle frappe fort et bien. Ce n'est pas normal. J'ai une meilleure technique, mes coups sont plus précis, mais elle esquive, elle improvise, quelque chose cloche.

- Okay, c'est quoi ton truc en plus ? demandai-je finalement en parant un nouveau coup.

Elle eut un sourire de petite fille méchante qui s'apprête à vous dire que depuis le début de la soirée vous avez un morceau de persil entre les dents. J'ai envie d'arracher ce sourcil qui se lève avec dédain au dessus de mon oeil droit... enfin, le sien.

- L'envie de vivre.

Et elle ponctue le tout avec un coup de pied que je ne pare pas, déjà atteinte par sa réplique. Je traverse un mur. C'est douloureux.

- La magie ne passe pas toujours par le chemin le plus simple Kara. On peut perdre de plus d'une manière et si je ne suis pas une meurtrière, toi tu l'es et ça suffit...

- Arrêtes de dire ça...

- C'est un fait Kara, froide et déterminée Kara, et ça devrait te rassurer, je ne te blesserai pas mortellement. En fait... si tout se passe bien, à la fin, c'est toi qui en finira toute seule... toi, la petite fille forgée par Darkseid...

Elle arme un nouveau coup de poing. C'est à ce moment là, je crois, que j'ai perdu le peu de contenance que j'avais face à... moi...
Revenir en haut Aller en bas
Wesley Dodds / Sandman
Wesley Dodds / Sandman
Super-Héros
Inscription : 04/03/2018
Messages : 591
DC : Hal Jordan; Silver Banshee ; Lady Blackhawk ; Polaris
Localisations : QG de la JSA, New York
JSA
Legends of Tomorrow

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 2 Avr 2020 - 20:48

Wesley se tient debout sur l’un des sommets du Tibet. Il est tel qu’il fut avant son retour à la vie. Un vieil homme qui a besoin d’une canne pour se maintenir debout. L'octogénaire qui fait face à l’immensité blanche peut sentir la morsure du froid lui traversant les os.

“ Tu n’as pas eu peur.”

“Non.”

Il reconnait cette voix et n'a pas à se retourner pour le voir. Mordru. L’effroyable magicien destiné à traverser tous les âges et survivre à cet univers. Lord Of Chaos.

“En rêvant ta mort tu as su que tu pourrais venir jusqu’ici me défier. Tu savais comment cela finirait. Quelle...chance quand on y pense. Pour un mortel.”

Mordru sourit. Ils ne devaient pas être nombreux a avoir pu apercevoir cela un jour et encore moins à lui survivre. Car ce sourire porte quelque chose d’affreusement maléfique. Wesley ne se retourne pas pour le voir car ce sourire peut s’entendre au son de sa voix.

“...mais ce n’est pas censé suffire. Savoir comment on va quitter ce monde n’enlève pas la peur de l’inconnu. Cela n'apprend rien sur ce qu’il y a ou non après. Alors. Pourquoi étais tu si paisible?”

“L'impatience de la retrouver.”

[JSA] Les épreuves  Rco00411

Un silence succède aux paroles de Wesley Dodds. Des mots proférés par une voix usée par le temps et passant par une gorge maltraitée par le vent glacial qui souffle sur le mont Kailash. Le vieux Sandman peut entendre les pas lourd sur la neige de celui qui se r’approche derrière, alors il se retourne et les deux hommes se font désormais face.


[JSA] Les épreuves  Rco00710

“Et alors? Tu l’as revue?”

“Non.”

“Maintenant, que tu sais qu’il n’y a rien après. As-tu peur?”

Le regard de Wesley Dodds fixe celui de Mordru.


"J'ai peut être...oublié l'après."

“Saute, vieil homme. ”

Sous ses lunettes rondes embuées par son souffle les yeux de Dodds tournent pour regarder le précipice. Il repense a ce que lui a dite Circé. Que mourir ici serait ne jamais se réveiller.

“Saute. Saute dans l’inconnu sans rien à espérer.”

La voix de Mordru se fait plus insistante, son regard plus mauvais.



[JSA] Les épreuves  Elx35c10
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Dr Fate
Dr Fate
Super-Héros
Inscription : 09/11/2017
Messages : 633
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Atom ; Superman ; Adam Strange.
Situation : Jeune Héros en formation. Vient d'accepter d'assumer le titre de "Docteur" Fate.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
JSA
Shadowpact
JLD

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 3 Avr 2020 - 8:19
Khalid Nassour est à genoux.
Il ne bouge pas.
Ses yeux sont exorbités. Ses mains tremblent. Sa bouche est entrouverte.
Il ne se contrôle plus. Ou si peu.


« N… non… »

« Si. »

Une voix froide et terrible lui répond.
Devant lui.
Une forme. Une créature. Un être.
Un monstre.

« Tu sais que si. »

Doté du Heaume de Nabu, et qui l’a enfilé ; comme Kent Nelson le faisait.
Comme son mentor le faisait. Comme son professeur le faisait. Comme son grand-oncle le faisait.
Comme… ce véritable père mystique, pour lui, le faisait.

« Le rêve n’est pas un cauchemar. Le rêve est réel. »

Mais l’effet est différent.
Mais la forme adoptée alors par ce Docteur Fate est différente ; terrible.
Abominable. Terrifiante.
Apocalyptique.


« Ce… c’est… pas… »

« Quoi… possible ? Allons, Khalid. Nous prenons acte que tu n’as pas su me protéger, que tu n’as même pas essayé.
Mais… tu n’es quand même pas mauvais à ce point, non ? »


La créature glousse. Horriblement.

« Je suis mort à cause de toi.
Je sais que tout le monde te dit le contraire – mais tu le sais, au fond. Tu l’as toujours su. Tu en as toujours eu peur.
Je suis mort à cause de toi.
Parce que tu n’étais pas assez bon. Parce que tu n’étais pas assez fort. Parce que tu n’étais pas assez impliqué. »


Il hoche lentement la tête.

« Regarde autour de toi : le lieu n’est pas anodin.
Ta première grande défaite. Ton échec.
Shaya.
Tu l’as perdue, ce jour-là. Oh, tu as pu revenir en arrière et tout arranger pour la ville et les victimes – mais pas pour elle. Tu l’as perdue.
Cela aurait dû t’avertir… nous avertir. Tu n’es pas digne, Khalid. Tu n’es pas digne de porter ce Heaume de Toth. »


Le monstre approche, et s’arrête un mètre devant Khalid.
Toujours à genoux.
Le regard figé. Prostré.

« Donne-le-moi.
Libère-toi de cela. Retourne à ta vie. Retourne à tes études. Retourne à ton quotidien.
Abandonne cette existence que tu ne comprends pas, que tu ne maîtrises pas.
Abandonne tout.
Retrouve tes parents. Retrouve la médecine. Retrouve Akila. »


Au loin, Power Girl, Hawkman et Sandman sont figés.
Pris dans des rêves à l’intérieur du rêve.
Khalid Nassour ferait bien une blague sur Inception – mais il n’en a pas l’envie ; ni le cœur.

« Donne-le-moi.
Tu le sais, au fond ; tu n’es pas digne. Tu ne l’as jamais été.
Tu n’es pas à la hauteur. C’est tout. »


Le jeune homme se crispe, alors ; il se tend.
Car il entend.
Il entend ces mots. Il entend ces sons. Il entend ces paroles terribles.
Qui fonctionnent. Qui fonctionnaient.

Jusque-là.

Jusqu’à ce que ce Docteur Fate maléfique dise cela.
Jusqu’à ce qu’il dise qu’il n’est pas à la hauteur.

D’autres mots, d’autres paroles reviennent, alors ; immédiatement. Brutalement.
Définitivement.

Ce n’est pas une question de hauteur, lui a-t-on dit un jour. Ce n’est pas une question de mérite.
Personne ne naît digne de porter le Heaume. Tout le monde peut le porter.
Il faut apprendre à tenir ; à le supporter. A encaisser. Pour le garder.
Ce n’est pas une question de hauteur ; c’est une question de résistance. De résilience. De détermination. D’envie de bien faire.
De besoin… de donner de l’Ordre. Au Chaos.

Lui a-t-on dit un jour, oui.
Kent. Nelson.
Lui a dit cela. Un jour.


« Tu… n’es pas réel. »

Et cette créature, ce monstre – ce n’est pas Kent Nelson.

« Tu… es ma peur. Ma plus grande peur. »

« Quoi… ? Mais… »

« Tu n’es pas réel ! »

Le Magicien serre les poings, et lève un regard terrible vers le monstre.

« TU N’ES PAS REEL ! »

Le monstre qui recule alors que, instinctivement, Khalid reprend les paroles de Kent – et acquiesce ; ce n’est pas une question de hauteur.
Mais de résistance.
Et il peut tenir. Il peut encaisser. Il peut assumer. Il peut serrer les dents.
Pour faire ce qui doit être fait.


« TU N’ES PAS REEL ! »

Le Heaume de Toth apparaît autour de son visage, et lui offre son pouvoir.

« RIEN DE TOUT CECI N’EST REEL !!! »

Il hurle ; magiquement.
Le Docteur Fate hurle magiquement – au point d’anéantir le monstre, devant lui.
Et de transmettre un message, à ceux proches de lui.
Rien de tout ceci n’est réel.
Rien de tout ceci n’est réel !


(HJ/ Résumé rapide :
- Vous vivez vos peurs dans vos esprits, des cauchemars dans le rêve ;
- Dr Fate est figé et prostré face à l’ennemi ;
- L’ennemi tente de récupérer le Heaume, mais commet une erreur de mots qui réveille Dr Fate ;
- Dr Fate se reprend, récupère le Heaume, hurle et anéantit l’ennemi, en passant un message aux autres. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Carter Hall/Hawkman
Carter Hall/Hawkman
Super-Héros
Inscription : 07/05/2018
Messages : 709
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Stephanie Brown, Tula Marius, Carol Ferris
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
JSA
JLA
[JSA] Les épreuves  386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Hier à 22:35
Ce n'est pas le véritable Kent, c'est ce que Carter avait dit... Avant de se retrouver entièrement plongé dans un de ses propres cauchemars qui l'avait fait sombrer. Pourtant, il l'avait sût que ce n'était pas réel. Mais son esprit s'est perdu dans les brouillards de ce rêve dans le rêve, et Hawkman avait perdu toute conscience de ce qui était ou n'était pas. Il ne voyait que les Deathbringers qui anéantissaient la Terre, alors qu'il s'était juré qu'aucune planète ne tomberait tant qu'il serait là pour s'opposer à eux. Et surtout pas la Terre où il était basé. Alors il s'était élancé vers eux, vers le Deathbringer de fer et de métal, pour le vaincre. Pour le détruire, et ainsi venger la planète bleue.
Quitte à mourir.

Le combat avait été terrible et brutal, plusieurs tirs avaient manqués de le toucher. Carter avait tiré à l'aide de sa Griffe d'Horus, et avait endommagé les protections déjà bien affaiblie de la statue de métal. Mais ce n'était pas assez, il était encore debout. Et il répliqua en tirant plusieurs fois vers Hawkman dû esquiver les tirs. L'une de ses ailes fut frôlée et une odeur de plume brûlée s'en échappa. Le faucon millénaire grogna, en battant des ailes pour se maintenir en l'air.

-Il va falloir plus que ça pour me vaincre !

Hawkman était plein de colère et déterminer à porter des coups puissants à la chose, à l'anéantir pour venger une planète qu'il n'avait pas sût protéger. Mais alors qu'il laissait libre cours à ses instincts de violence, une voix attira son attention. Elle disait que ce n'était pas réel. Que rien n'était réel. Pourtant, tout lui semblait tellement... Présent. La ville en ruine... La fumée qui s'échappait encore des bâtiments brisés... Les corps enchevêtrés au sol...

-Ce n'est pas... Réel... ?


Puis soudain, il se rappela... Kent. Le vieux Fate qui n'était qu'un cauchemar du jeune et avait enfermé tous les membres de la JSA dans des cauchemars... Il secoua la tête.

-Non, je ne te combattrais pas. Tu m'entends tas de ferrailles ? Je ne te combattrais pas ! Parce que tu n'es pas réellement là. Parce que rien de tout ça n'est arrivé. Et parce que ça n'arrivera jamais !


L'ennemi de métal avait tendu son canon énorme vers le faucon bien frêle par rapport au gigantisme de son arme. Mais Hawkman n'a pas peur, et se tient face à son adversaire. Comme le fou qu'il était. Celui qui a toujours fait face aux dangers, même aux plus terribles, la tête haute et les armes à la main.

-Dégage ! Va-t-en ! Ouste ! Tu n'as rien à faire là tu m'entends ? TU N'ES PAS RÉEL PAR HORUS !!


Comme pour renforcer ses paroles, Carter tendit sa Griffe d'Horus brillante de puissance vers le Deathbringer et tira un bon coup dessus. Des fêlures apparurent sur le décor comme un miroir qui se brise, et Carter revint dans la New-York en flammes. Un peu secoué, et des ailes plumes de ses ailes noircies... Mais vivant. Toujours. Et revenu dans le monde réel... Enfin autant qu'un rêve pouvait l'être bien entendu.

-J'crois qu'il était temps que tu m'réveilles Khalid. Wes ! Karen ! Ça va ?

[-Carter est prisonnier de l'illusion, il s'est perdu
-Il enclenche le combat avec le Deathbringer géant
-Le cri de Khalid le tire de sa torpeur
-Hawkwman invective la statue de métal et lui dis de disparaître.
-Il achève son ordre par un tir de Griffe d'Horus]


***

Spoiler:
 

Merci Tim pour la signa ^^

"Un guerrier ne meurt pas facilement. La mort, pour le trouver, doit livrer bataille avec le guerrier. Et le guerrier ne cède pas souvent à la mort."

La Roue du Temps, Carlos Castenada
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[JSA] Les épreuves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-