Le Deal du moment : -31%
Casque sans fil à réduction de bruit ...
Voir le deal
274.01 €

 

 Hasard et destin

Jessica Cruz / GL
Jessica Cruz / GL
Super-Héros
Inscription : 20/11/2017
Messages : 300
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire ; Poison Ivy
Situation : Ramenée à la vie récemment
Localisations : Secteur 2814
Team Atom
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2020 - 17:23


Hasard et destin

Heureusement pour elle, l’ennui qu’elle ressentait se traduisait sur son visage par un air peu commode. Heureusement, parce qu’elle n’y faisait plus attention du tout – et honnêtement, elle n’avait pas fait attention depuis un bon moment.

Jessica Cruz était en mission spéciale. On le lui avait annoncé il y avait des semaines de cela avec un air très important, et un regard intense. Evidemment, elle s’était imaginé un combat à la mort à l’autre bout de l’univers, elle s’était imaginée faire face aux pires des monstres intergalactiques, mais au lieu de ça ? Au lieu de ça, elle se retrouvait à errer dans un bar spatial, camouflée sous l’apparence alien que son anneau lui donnait. Et franchement, ça n’était même pas le meilleur bar d’aliens qu’elle avait eu l’occasion de visiter pendant sa carrière de Green Lantern. Il n’y avait pas trop de bagarres au moins, c’était déjà ça, mais l’excitation des premiers jours passés à se faire passer pour une pirate s’était vite envolée.

D’autres Lanterns ont été placé à d’autres endroits tout aussi stratégiques lui avait-on dit. Nous ne pouvons prendre le risque que les armes volées dans le secteur 3102 soient revendues à ,’importe qui. L’équilibre est trop fragile.

Bla, bla, bla.
En attendant, Simon enchaînait les missions, les combats et l’action elle ne savait trop où, et elle, elle surveillait un bar de revendeurs. Les armes n’ayant toujours pas été retrouvées, elle restait fidèle à son poste parce que c’était ce qu’on attendait d’elle. Mais bon sang que c’était long. Bon sang, ce qu’elle aurait donné pour rentrer sur Terre. Juste une fois de temps en temps. Un week-end par-ci, une soirée par-là. Au lieu de ça, elle devait se contenter des mises à jour et des messages qu’elle recevait sur son anneau une fois par jour.

Honnêtement, elle ne tiendrait pas éternellement ici. Pas alors que tant de choses l’attendaient sur Terre.
Nope.

« Hey, Sica. Nouveau client. Il a l’air un peu louche, franchement. »

Elle releva la tête, et il lui fallut quelques secondes pour se remettre en phase avec ce qu’il se passait autour d’elle. Ca faisait tellement longtemps qu’elle était ici qu’elle avait sympathisé avec le barman (un charmant extraterrestre à tentacules qui n’avait rien à envier à l’escargot niveau hydratation de la peau). Ce dernier la prévenait des nouveaux venus qu’elle pouvait manquer pendant qu’elle dormait, et en retour, elle lui avait promis de lui laisser un joli pourcentage sur la vente qu’elle espérait conclure dans son modeste établissement.

Quant au petit sobriquet, au Sica,, ça sonnait assez pirate alien rebelle tout en ressemblant suffisamment à son prénom pour qu’elle s’y reconnaisse quand on l’appelait. Elle avait pensé à tout. C’était une mission spéciale, après tout. Enfin, ça l’avait été les premiers jours.

« Où ça ? J’vois rien, » dit-elle en se redressant sur son tabouret.

Elle n’était que Jessica, mais le barman voyait, grâce aux artifices mis en place par son anneau, une jeune femme à la peau épaisse et orangée, sans cheveux mais affublée de longs appendices en chair qui tombaient dans son dos. Elle portait une tenue faite pour le climat aride et désertique de la planète, ses pistolets laser étaient évidents sur ses cuisses, et quelques cicatrices judicieusement positionnées venaient compléter sa panoplie de warrior de l’espace effrayante.

« Là-bas, » répliqua le barman en désignant un coin sombre de son bar d’un signe de sa tête gélatineuse.

En effet, il y avait bel et bien quelqu’un, de dos, qu’elle ne se rappelait pas avoir vu auparavant. C’était probablement juste un client de passage, comme ça avait été le cas avec les centaines de nouveaux clients qu’elle avait interpellé auparavant, mais aussi blasée qu’elle soit, Jessica continuait à assurer sa mission avec sérieux. Elle se leva avec pour nouvel objectif d’aller parler au nouveau venu que la foule du bar lui camouflait en partie.

Il lui fallut se frayer un chemin entre les diverses espèces rassemblées sur le sol poussiéreux et couvert de sable du bar, mais elle arriva rapidement à destination, tout compte fait. Cela faisait tellement longtemps qu’elle hantait l’endroit que sa réputation s’était faite d’elle-même. Les autres clients s’écartèrent donc pour la laisser passer, et quand il devint clair qu’elle voulait parler au nouveau venu, ils trouvèrent tous de quoi s’occuper le plus loin possible.

« Hey, toi, » commença Jessica en posant sa main sur l’épaule de l’inconnu. Humanoïde, de dos. Mais elle ne se ferait plus berner. Combien de fois elle avait cru se retrouver face à quelqu’un d’humain (ou presque) pour finalement découvrir trois paires d’yeux ou un bec – etc etc ? « Qui es… »

Mais l’inconnu se retourna, et Jessica en perdit les mots. Son cœur bondit dans sa poitrine, et ses doigts se crispèrent sur l’épaule du nouveau venu. Qui ne lui était pas inconnu. Loin de là, très loin de là.

Elle laissa échapper une bouffée d’air, sans même s’en rendre compte.

« Ray, » souffla-t-elle en oubliant le reste. Tout. La mission, l’ennui, même son déguisement ultra avancé. « Je rêve. Je dois rêver, je… »

Elle se mordit les lèvres et se laissa emporter. Elle se jeta en avant et le prit dans ses bras, le cœur battant si fort contre sa poitrine qu’elle n’entendait rien d’autre que son rythme affolé.


:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Atom
Atom
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1656
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Dr Fate ; Superman.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
Legends of Tomorrow

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 27 Mar 2020 - 8:20
Le bar est rempli. La foule est dense.
L’agitation est là, déjà.

Les clients consomment, parlent ; échangent, discutent. Font du troc. Font du commerce.
Se méfient, les uns des autres.
Sont prêts, au cas où. A agir. A se défendre. A attaquer, s’il le faut.
Quand il le faut.

Le bar est animé, même si ce n’est pas encore l’heure la plus forte ; même si le pire est encore à venir.
On peut encore y circuler. On peut encore y avancer. On peut encore s’y installer.
C’est une chance.


Hasard et destin D6xrkbl-ad7f49ca-a8b9-468c-b27b-fd386c304f2f.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7InBhdGgiOiJcL2ZcLzllZWUzOWE2LTcwYWEtNDllNi04ODhlLTk0Y2MyM2M2NjExYlwvZDZ4cmtibC1hZDdmNDljYS1hOGI5LTQ2OGMtYjI3Yi1mZDM4NmMzMDRmMmYuanBnIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmZpbGUuZG93bmxvYWQiXX0

L’endroit n’est sur aucune carte.
Non pas qu’il soit caché – juste que personne n’en voit l’intérêt ; c’est un bar. Un bar commun. Un bar classique. Un bar anonyme.
Un bar spatial.

Où plusieurs espèces se réunissent. Où plusieurs voyages se croisent.
Où plusieurs relations sont faites.
Où plusieurs accords sont formés… et bien plus y sont déformés.

Où Jessica Cruz se dirige vers le nouveau venu, visé par le barman. Où la Green Lantern, déguisée, fend la foule vers sa cible.
Le dos de sa cible, plutôt.


Hasard et destin 300?cb=20150330175335

Qui ne lui dit rien.
Qui ne lui rappelle rien ; qui ne résonne pas, en elle. Et pour cause.
C’est une armure.
Une Armure ATOM. Une nouvelle Armure ATOM, que son propriétaire vient d’utiliser… et avec laquelle il essaye de rentrer chez lui. Difficilement.


« Humf. »

Ray Palmer souffle ; lourdement. Il n’est pas content.
Pas du tout.
Il a utilisé cette nouvelle Armure ATOM pour visiter Ryan Choi, dans le Microvers ; c’était super. Il était ravi de retrouver son ancien élève, son ami désormais l’Atom du Microvers. Tout s’y passe bien. Tout s’y passe encore mieux qu’avant, avant les guerres et les invasions.
Le scientifique en est ravi ; enfin. Il était ravi.
Ce n’est plus le cas maintenant.

Maintenant, il est énervé. Soûlé, diraient certains.
A cause l’Armure ATOM.
A cause de ce fichu engin qui a buggé, et ne l’a pas ramené à Ivy Town – mais l’a propulsé dans l’Espace. Dans ce trou de l’Espace.

La combinaison a encore assez d’énergie et d’oxygène pour rentrer sur Terre… s’il savait où ça se trouve, la Terre.
L’Armure ATOM ne sait pas se diriger, dans l’Espace. Il est perdu.
Et, comme tout voyageur perdu, il trouve un oasis dans un bar… dans ce bar.


« Mmh ? »

Un léger souffle s’échappe de ses lèvres, alors que le Micro-Héros sent quelque chose ; quelqu’un.
Dans son dos.
Alors qu’il rassemblait son courage pour boire le machin qu’on lui a servi, là. Alors qu’il demandait la direction des toilettes. Formidable.
La journée continue de manière formidable.


« Hey, mais… »

Atom se tourne, quand l’autre pose sa main sur son épaule ; il n’aime pas ça. Il n’aime pas le contact. Il n’aime pas les inconnus.
Il n’aime pas le contact avec les inconnus.
Et il n’a pas le moral, aujourd’hui, pour être calme ; parce qu’il en a assez. Parce qu’il est fatigué. Parce qu’il est perdu. Parce qu’il est dans l’Espace.
Parce qu’il déteste l’Espace.
Déjà, parce que c’est trop grand et dangereux. Ensuite, parce que… parce que l’Espace lui a pris Jess’. Parce que l’Espace l’a tuée, une fois, et parce qu’il y a perdu, beaucoup, pour la faire revenir. Parce que Jess’ a dû partir, et qu’elle n’est pas encore revenue ; et elle lui manque. Beaucoup. Trop.


« J’vais être sérieux… fous-moi la paix. »

Il se tourne, oui. Et fait face à… la créature qui le touche ; une sorte de chose. Un machin.
Un machin spatial. Pff.

Hasard et destin Arrow-concept-art-AtomExosuit-Andy-Poon
Qui le découvre, lui. Dans sa nouvelle Armure ATOM ; avec le viseur déjà activé.
Et les répulseurs qui le démangent.


« Laisse-moi tranq… »

Il veut chasser ce truc ; il veut être tranquille, oui.
Mais ça ne se fera pas.
Parce que… le truc lui saute dessus. Parce que le truc souffle, respire difficilement, dit quelques mots difficiles à comprendre – et lui saute dessus.


« Hey ! »

Ray n’est pas assez rapide pour activer ses défenses – et n’en a pas besoin, en fait.
Le truc lui saute dessus, oui.
Mais le truc… ne l’attaque pas. Le truc ne l’agresse pas.

Le truc… le prend dans ses bras.
Si.


« Heu… »

Une seconde passe, alors. Puis deux. Puis trois. Puis vingt-cinq.
Ray Palmer ne bouge pas.
Ray Palmer n’ose pas bouger ; et Ray Palmer… pense, surtout.

Il pense.
A ce qu’il ressent. A ce qu’il sent, là.

A… cette étreinte. A ce moment.
A cette étreinte, oui.
Qui lui dit quelque chose. Qui lui rappelle quelque chose. Qui… est familière ; connue.
Appréciée.

Comme… cette voix.
Comme le son de cette voix. Même sous l’allure du truc ; il la connaît. Il la connaît, cette voix.
Il la reconnaît.


« Ho. »

Il pâlit, sous son casque. Il pâlit, et tremble.
Son formidable esprit se met en marche – et créé des connexions ; tente des liens.
Aboutit à quelque chose.

Cette voix. Cette étreinte. Cette façon de se jeter sur lui. Cette façon de le tenir.
Un truc. Spatial.
Un truc. Qui ne ressemble à rien. Dans l’Espace.
Qui fait ça. Qui lui fait ça.


« Hooooo. »

Il sent, alors. Il sent qu’il sait. Il sent qu’il comprend.

« J… e… ss… ? »

Il murmure. Il pose ses mains sur le dos et les excroissances ; doucement. Prudemment.
Mais il le fait quand même.
Parce qu’il croit. Parce qu’il veut y croire. Parce qu’il veut espérer ne pas se tromper.
Parce qu’il veut espérer que l’Univers ne lui jouerait pas ce mauvais tour, quand même… pas cette fois, pas maintenant !

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Jessica Cruz / GL
Jessica Cruz / GL
Super-Héros
Inscription : 20/11/2017
Messages : 300
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire ; Poison Ivy
Situation : Ramenée à la vie récemment
Localisations : Secteur 2814
Team Atom
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 27 Mar 2020 - 12:48

Hasard et destin

Ce n’est que lorsqu’elle sentit la tension dans la posture de Ray que Jessica se rappela qu’elle n’était… et bien, pas vraiment Jessica. Pas au premier abord, tout du moins. Elle ne pouvait se révéler à lui, pas alors que tant de paires d’yeux étaient posées sur eux – certaines sans gêne et d’autres avec plus de discrétion. Mais elle se rendit rapidement compte qu’elle ne pouvait pas non plus s’écarter de lui. Si elle rêvait, si tout ça était un mirage que le trop plein de boissons douteuses servies ici avait provoqué, et bien elle ferait tout pour qu’il dure le plus longtemps possible. Mais au-delà de ça encore, bien au-delà, elle était surtout loin de toutes ces questions et ces soucis. Il était là. Il lui avait tellement manqué. Si cette mission était une torture pour elle, il en était la principale raison. Après tout ce qu’ils avaient traversé ces derniers temps, elle aurait voulu rester auprès de lui et ne plus le lâcher du regard.

Alors tant pis si ça lui coûtait de se prendre un revers devant tout le monde. Ca lui donnerait au moins une excuse pour le traîner hors de l’établissement afin de s’entretenir en privé avec lui. Aux yeux de tous, la redoutable Sica s’apprêterait certainement à lui faire payer son geste, alors que la vérité serait toute autre.

« Attends, att— » se hâta-t-elle de souffler quand elle le sentit bouger une fois la surprise passée.

Elle resserra son étreinte malgré elle, moins pour se protéger d’un éventuel retour de manivelle que pour… et bien, juste le tenir dans ses bras. A sa grande surprise, ceci dit, il ne la repoussa ni ne l’attaqua. Au lieu de ça, il leva les bras et les enroula autour d’elle en retour. Elle releva les yeux au moment même où il bafouillait son prénom. Le sien.

Son cœur bondit dans sa poitrine et elle se mit à sourire malgré elle.

« C’est moi, » confirma-t-elle d’une petite voix. « C’est… C’est moi. »

Elle ferma les yeux et le serra encore plus fort contre elle.

« J’arrive pas à croire que tu sois là… ! »

Elle enfouit un peu plus son visage contre l’armure, prit une profonde inspiration et lutta pour reprendre ses esprits. Il lui en coûta plus qu’elle ne saurait le dire pour relever la tête et s’écarter finalement – assez afin de mener à bien une conversation. Elle refusa très clairement de lâcher Ray par contre, et garda la main de ce dernier, gantée, serrée dans la sienne, toujours déguisée. Mais c’était ses doigts à elle qui le tenaient malgré les apparences, sa peau contre la surface lisse de l’armure. C’était elle… et lui.

« Tu… bon sang. Tu m’as tellement manqué. »

Elle rajouta sa deuxième main à la première et la referma ainsi sur celle de Ray en essayant de retrouver un peu de contenance. Difficile à faire tandis qu’elle le dévisageait de tout son soûl. La visière de sa nouvelle armure lui cachait les yeux, et elle s’en retrouvait terriblement frustrée, pas plus qu’il ne devait l’être de ne pas pouvoir la voir, ceci dit.

« Je… Je loue une chambre à l’étage, si tu veux. On pourra y discuter tranquillement. »


:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Atom
Atom
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1656
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Dr Fate ; Superman.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
Legends of Tomorrow

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 27 Mar 2020 - 14:08
Ray Palmer ne sait pas quoi.
Il est figé. Bloqué.
Les bras sur elle. Enfin ; sur le truc. Sur le truc qui est elle. Sur le truc qui est Jess’.
Enfin. Il croit.
Il espère, plutôt. Parce que s’il se trompe… ça va mal se passer.


« Heu. »

Il est perdu. Il hésite. Il ne sait pas quoi faire.
Il n’ose rien faire.
Jusqu’à… ce qu’elle parle. Jusqu’à ce que le truc parle, et se redresse.
Jusqu’à ce qu’elle parle, en fait. Oui. Elle.

C’est. Elle.
C’est bien elle. C’est bien Jess’.
Sa… Jess’.


« Ho. »

C’est elle.
Elle le dit. Elle le dit, alors qu’elle recule, se redresse ; mais le tient, toujours.
Avec une main. Puis deux.
Elle le dit ; c’est elle.
Et alors que le Micro-Héros se relève aussi, et pose son regard caché par la visière sur le visage du truc… il sait.


« J… Je… »

Il bafouille. Il bégaye. Il hésite.
Pas par doute.
Pas par crainte, par peur, par incompréhension. Son esprit a fait les connexions logiques, et il a compris. Son esprit a compris ce que son instinct a saisi depuis longtemps.
C’est elle. C’est Jess’.
Mais.

Mais elle est cachée. Mais elle est déguisée. Mais elle est incognito.
Il faut faire faire attention. Il doit faire attention.
Il ne doit pas faire de gaffe.
Surtout pas ici. Surtout pas avec elle.
Surtout. Pas. Avec. Elle.


« Ou… ais. »

Atom grimace un sourire, encore tout gêné ; tout troublé.

« Tu… ta… chambre. Ouais. Ouais. »

Il hoche la tête, machinalement.
Alors que, instinctivement, ses doigts serrent ceux de Jess’ ; enfin. Ceux du truc. Qui est Jess’.
Bref.


« Je… »

Il prend une grande inspiration.
Du coin des yeux, il voit que plusieurs clients du bar les regardent ; un peu trop. Un peu trop longtemps.
La chambre, oui. Bonne idée. Meilleure idée.
Pas… uniquement parce que Ray espère que Jess’ y enlèvera son déguisement. Si elle le peut.
Faites qu’elle le peut, pense-t-il.


« Hey. »

Il se reprend, cependant. Le scientifique finit par se reprendre, alors qu’il serre plus fort mais aussi plus doucement les doigts du truc. De Jess’.

« Tu… »

Il prend une grande inspiration, et sourit tendrement. Avant de parler à voix basse, pour qu’elle seule l’entendre.

« Tu m’as beaucoup, beaucoup trop manqué. Luciole. »

Sa visière remonte, alors. Et Jess’ peut voir le clin d’œil tendre qu’il lui adresse.
Avant de bouger.
Avant de se mettre à bouger, pour passer dans le bar. Pour passer à côté des clients. Pour s’extraire de la masse. Pour se diriger vers les escaliers. Pour monter les escaliers.
Pour monter.

Jusqu’à la chambre de Jess’. Jusqu’à cette pièce qu’il espère calme et sûre.
Jusqu’à ce moment… où ils pourront être à deux. Où ils pourront se retrouver.
Enfin.
Enfin !

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Jessica Cruz / GL
Jessica Cruz / GL
Super-Héros
Inscription : 20/11/2017
Messages : 300
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire ; Poison Ivy
Situation : Ramenée à la vie récemment
Localisations : Secteur 2814
Team Atom
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Hier à 17:08

Hasard et destin

Jessica esquissa un mouvement peu contrôlé quand Ray abaissa sa visière, et ce n’est que de justesse qu’elle se rappela de l’endroit où ils se trouvaient ainsi que du déguisement qu’elle portait. Sa main était à mi-chemin vers la joue de Ray, et c’est à contrecœur qu’elle l’abaissa. Elle ne retint pas le grand sourire qui lui étira les lèvres ceci dit ; ce qui fit frémir plusieurs clients un peu trop curieux. Sa version alien avait de très grandes dents après tout, étudiées exprès pour lui donner un air carnassier. Certains se détournèrent de la scène, visiblement soudainement inquiet pour leur sécurité, mais d’autres persistèrent, et c’est ce qui persuada Jessica de retenir tant bien que mal tous les gestes tendres et familiers qu’elle pouvait avoir à l’encontre de Ray.

Pour le moment. Encore quelques minutes.

« Passe devant, » lui souffla-t-elle. « Je… »

Elle s’autorisa un nouveau sourire quand elle entendit son murmure, et son cœur frémit un peu plus dans sa poitrine. Elle avait la sensation que son cerveau bouillonnait de pensées. Comment ? Pourquoi ? Comment, bon sang ? Chacune d’entre elles s’épanchaient un peu plus sur les probabilités que ce qui était en train de se passer soit bel et bien réel, mais Jessica avait jeté toute logique par la fenêtre quand elle avait reconnu le visage si familier sous la visière. Elle se moquait du comment, du pourquoi, et du pourcentage de chances qu’ils se retrouvent tous les deux ici, à l’autre bout de l’univers. Tout ce qui comptait pour elle, c’était qu’il soit là. Et le reste, franchement… le reste ne comptait pas. Ca n’avait jamais compté.

« Garde les yeux ouverts pour moi, Luf, » grogna-t-elle en passant à côté du bar. Son regard eut du mal à se détacher de Ray devant elle, mais quand elle y parvint finalement, elle riva des yeux menaçants sur le barman. « Ne me dérange pas, sauf si c’est réellement urgent, c’est clair ? »

Le barman hocha vivement la tête avant de se jeter au service du client le plus éloigné avec un poil trop de précipitation. D’habitude, Jessica se sentait coupable d’utiliser tous ces artifices pour intimider des gens qui n’avaient rien fait de plus, à sa connaissance, que de traîner dans un bar douteux aux confins de la galaxie. Mais elle n’y pensa même pas, cette fois-ci. Elle avait mieux en tête.

Elle rejoignit Ray dans le couloir à l’arrière du bar et lui attrapa de nouveau la main.

« Par ici. »

Elle l’entraîna derrière elle jusque dans des escaliers tout aussi bancals et poussiéreux que le reste de l’établissement. Leurs semelles grincèrent sur le palier à cause du sable qui trouvait toujours le moyen de se glisser entre les murs et de réapparaître sur le plancher tordu, même après un coup de balai intense. Il n’y avait que trois petites chambres à l’étage, ainsi qu’un autre escalier qui menait aux appartements du dénommé Luf, le cher barman. Les clients allaient et venaient, restaient rarement plus de deux nuits. Comme Jessica les enviait …

Ses doigts toujours fermement serrés autour de la main de Ray, elle l’entraîna vers la porte la plus éloigné, pressa la main de sa main sur le scan à l’entrée puis entra avec son invité à sa suite. Elle leva les yeux en refermant la porte derrière eux, et à peine eut retentit le petit déclic, signe que la sécurité était activée, qu’elle se débarrassa de son déguisement. Une seule pression mentale suffisait, mais Jessica hurla sa pensée avec tant de force que son anneau s’en offusqua.

« Je t’ai entendu, J-bird, » grésilla-t-il.

Mais elle n’écoutait pas. Ses yeux étaient toujours levés vers Ray, et cette fois, c’était elle. C’était elle, et c’était lui, et ils étaient ensemble.

Enfin.
Dios moi, enfin.

« Tu es bien là, n’est-ce pas ? Je ne rêve pas, hein ? »

Toute la tension qu’elle avait accumulé ces dernières semaines s’envola tandis qu’elle laissait échapper un long soupir. Des semaines à faire semblant, à se demander ce qu’il faisait, où il était, si tout allait bien, si elle lui manquait, des semaines à ne penser que mission et affaires de Lantern… Il n’était là que depuis quelques minutes et déjà, elle se sentait bien plus reposée qu’après n’importe quelle nuit de sommeil qu’elle avait passé dans sa petite chambre miteuse.

« C’est une nouvelle armure ? Elle est sympa, ça fait très… » Elle s’arrêta et laissa échapper un nouveau soupir. « C’est une vraie torture d’être ici alors que toi tu es là-bas, » reprit-elle d’un ton bien plus posé mais plus bas également. Presque hésitant. « Je n’ai pas arrêté de … Je déteste ne pas être avec toi. Je déteste cette mission et les Gardiens et cette fichue planète… Je suis désolée, Ray. Je suis tellement, tellement désolée. »

Elle baissa la tête mais se laissa doucement aller en avant, de sorte que son front se retrouva appuyé contre l’armure de Ray. Elle était fraîche malgré la chaleur ambiante, parfaitement lisse. Quelque part, loin sous les couches de composants, il y avait le cœur de Ray.

« Je n’ai jamais voulu t’abandonner. »



:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Hasard et destin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Espace-