[SVM] By Night I'm More Sportmanlike, I Found.

Invité

MessagePosté le: Mar 10 Sep - 13:50
 


L'occasion parfaite. Cette remarque avait été la première à franchir ses lèvres alors qu'il était seul devant son carnet, il avait d'ailleurs conclu par ces mêmes mots : l'occasion parfaite. Il rangea sa plume, lui, adepte des bonnes vieilles manières qui préférait tremper une pointe dans un encrier deux fois par mot plutôt que d'écrire un livre entier avec un stylo moderne. Non, la plume n'avait rien de comparable, elle lui donnait cette écriture, ce style, il en était même venu à croire qu'elle lui donnait les raisons même d'écrire. Richard se leva, l'heure était venue de dormir, Hope, elle s'était assoupie depuis longtemps. Il regarda par la fenêtre, ne vit ni étoile, ni lune. L'occasion parfaite, se répétait-il.

Les Super-Vilains sévissaient dans le monde entier depuis maintenant plusieurs semaine. Chacun s'occupait de mettre des bâtons dans les roues de ses némésis réciproques. The Shade n'avait pour ainsi dire pas d'intérêts à prendre part à cette guerre. Pourtant il était clair qu'il serait dans le camp des gagnants puisqu'il était hors de question qu'il mît Opal City en danger. Les Vilains avaient l'avantage, il serait donc de leur côté, tout en n'empêchant pas les Héros de faire leur travail. Non, le sabotage ne serait pas dans sa ligne de mire, pas maintenant. Si Opal City pouvait prétendre être libre lorsque les Héros avaient l'ascendant sur les Vilains, l'inverse était moins sûr... Aussi fallait-il qu'il montrât sa dévotion au crime ― pouvait-il appeler ses actions futures comme tel, il n'en savait rien ― par le biais d'un méfait assez notable pour que tout à chacun le jugeât "mauvais" et non plus neutre. Ainsi Opal City serait hors de danger, et plus ou moins tout ce qui lui était cher.
Serait-ce par philosophie de vie ou par simple lubies, The Shade avait un plan à la fois sommaire et complexe. Il lui avait fallu trouver une action assez malfaisante pour prétendre appartenir à un camp mais assez inoffensive pour attirer l'attention d'un nombre trop important Héros. Même si tous étaient plus ou moins occupés, ils n'en restaient pas à l'affût du moindre geste des Super-Vilains et répondaient toujours en conséquence... The Shade savait dès lors que son action ne passerait pas inaperçue, et elle avait justement pour but de ne pas l'être : "Dosis sola facit venenum" ajouta-t-il en guise de parafe à son carnet alors qu'il s'y penchait une dernière fois ; Seule la dose fait le poison.

Richard revêtit l'uniforme de Shade. Son costume moderne, son chapeau haut-de-forme, ses lunettes légèrement teintée de noire semblable à des lunettes de soleil... Il laissa sa canne et sa cape au placard, conscient que tout ça était de l'ordre du folklore, or il n'aurait nul besoin d'entrer en représentation puisque si tout se passait selon ses plans alors il n'y aurait pas la ville entière à ses trousses ― prédiction aisée lorsque l'on décide de commettre un crime en pleine nuit dans une bâtisse privée. Car telle était sa cible : un bâtiment, plus précisément un bâtiment de Star City où se trouvait un objet qu'il convoitait depuis un moment déjà mais qu'il n'avait jamais eu l'occasion d'approcher sans rompre ses propres décisions de paix. Aujourd'hui le temps était venu de mettre la main sur le totem de la lignée des Arrows.

The Shade reposa sa plume sur le côté de son bureau, alors que sa main effleurait dans une dernière retraite le contact de la plume, celle-ci disparut dans les ombres et rejoignit en même temps que le reste du corps de Richard les Shadow Lands. De là il parcourut dans l'obscurité la plus totale une certaine distance puis s'arrêta brusquement et réapparu au beau milieu d'un jardin. Il regarda avec intérêt l'immense musée... Il hésitait, le totem serait-il ici, là où aucun Vilain autre que lui n'irait fouillé, ou était-il caché beaucoup plus proche des Arrows ?... Sa main caressa son menton où une barbe imperceptible avait déjà poussé, il disparut à nouveau et réapparut dans une salle où il désactiva avec une facilité déconcertante le système de sécurité du musée avant de mettre hors d'état le gardien. De là il commença à errer dans les couloirs immensément vides, l'odeur qui se dégageait de ces lieux était, à son sens, divine et lui rappelait avec nostalgie ses premiers vols d'œuvres d'art. Conscient d'être seul ― ou se croyant l'être ― il sifflotait gaiement en regardant les objets à travers les vitrines, espérant trouver celui qu'il convoitait. Richard était calme, habitué et émanait de lui une étrange aura de supériorité. Ce musée était à lui à présent et ce qui était à l'intérieur aussi, après tout c'était donc une bonne justice : il venait reprendre ce qui lui appartenait de droit. Ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 10 Sep - 16:36
Tout était plus simple quand seul l'ignorance l'avait gagné et pourtant il aimait la situation actuelle, il aimait les défis, les montaient d'adrénaline, c'est en partit grâce à ça qu'il est motivé à traquer les vilains. C'est fou quand on sait que la plupart des héros aimeraient avoir une vie normale, Roy lui, avait fini par quitter cette directive, il était fait pour jouer les héros et il en avait pris conscience depuis la mort de sa fille, Lian. Cette dernière est morte sur le coup, mais la souffrance se faisait ressentir à l'intérieur de Roy, à chaque fois qu'il pensait à elle, la blessure s'élargissait de plus en plus. Il avait fait son deuil certes, mais ça faisait toujours mal intérieurement. Enfin, là n'était plus la question, ça faisait quelques années qu'elle reposait en paix, il était temps de passer à autre chose. C'est pour quoi, Roy était en train de s'entrainer dans la planque de Starling City, là ou son mentor s'entrainait autrefois, il y avait tout, écrans reliés à des caméras de sécurité de tous les bâtiments à valeurs, différentes armes, un arsenal complet pour le jeune archer.

En plein entrainement, Roy ne faisait plus attention à ce qui l'entourait, seul sa forme physique était de mise...en sachant qu'il était quelqu'un d'assez narcissique par moment, valait mieux qu'il s'entretienne en dehors de ses actions héroïques. Le bruit des coups contre un mannequin en bois se faisait entendre dans la planque, le souffle de ce dernier se faisant de plus en plus présent, les efforts étaient de mise et il ne baissait pas le rythme, la souffrance fait partie de l'entrainement. C'est après quelques minutes d'entrainement qu'il se stoppa, soufflant un coup tout en regardant l'heure. Lui qui croyait qu'il n'était pas aussi tard que ça, à croire que le temps passe super vite quand il se défoule. Il se dirigea donc vers les écrans de surveillance, un petit coup d'oeil ne fait jamais de mal surtout que ça faisait partie de son job désormais. Il les scrutaient un par un et ne voyait rien d’intéressant, cette soirée allait être assez...morte.

- Comme par hasard quand il n'y a rien à faire, les méchants ne se montrent pas.

Il soupira un coup, mettant ça sur la faute du destin, il allait donc devoir trouver autre chose à faire ce soir. Il se mit donc à réfléchir tout en gardant son regard absent sur les écrans. Aller en boite ? Draguer des femmes ? Passer du temps avec...ah non, il n'avait plus de famille. Donc il reste les boites et les femmes. Au bout de quelques secondes seulement, il décida les boites, ou il y aura des femmes bien entendu, deux en un. Satisfait, il s'écarta de la grande table avant que son attention soit interpellée par une caméra qui venait d’être mis H.S.

- J'ai parlé trop vite, dans ce cas que la fête commence.

Il fixa bien le numéro de l'écran pour voir que ça venait du musée. A cette heure-ci ? Oue, ça peut être cohérent. Tel "Flah Jr", chose qu'il n'était pas du tout, il mit son costume rouge, prit son arc et différents types de flèches qu'il mit dans son carquois, flechettes et gadget à ses cuisses pour ensuite sortir de la planque. Il faisait nuit, donc ça aller encore. Rapidement il grimpa sur les toits et les traversaient un par un grâce à son grappin avant d’atterrir sur le toit du musée. Quand on a besoin de l'archer Vert, il n'est pas là, c'est vraiment le monde à l'envers. Enfin, il ne s'en plaignait pas, son "véritable" entrainement allait commencer en espérant bien entendu que ça ne soit pas trop rapide. Dans le silence le plus complet, il déverrouilla une des vitres du toit, celle menant à la réserve pour se faufiler à l'intérieur. Les lumières étaient éteintes, mais normalement il y avait trois gardes au moins vu la grandeur du bâtiment et les choses de valeurs qui s'y trouvaient. Une fois dans la réserve, il ouvrit la porte discrètement et sortit dans le grand couloir pour y voir un homme au sol. Il fronça les sourcils dans la plus grande des perplexité et murmura.

- Faut songer à renforcer la sécurité.

Ayant la capacité d’être ultra discret, Roy longea le mur du long couloir jusqu'au corps ou il déposa sa main sur le cou pour voir s'il respirait encore. Heureusement, il respirait, ça faisait une chose de moins à s'occuper. Mais le silence de mort qui régnait dans le musée lui fit entendre des sifflements assez lointain, mais dans les couloirs complètement vides, le son résonnait bien meme s'il du doubler de discrétion. Enfin, il avait bien compris qu'il y avait quelqu'un dans le musée, mais de là à tenter de siffler alors qu'il ne pouvait pas y avoir qu'un seul garde, c'était un peu idiot. Peut-être qu'il était aveugle ou sourd ? Il y a tellement de possibilité qu'il préférait ne pas les énumérer. Continuant donc dans sa lancé en direction de la source du bruit, il entendit une voix assez grave, un des agents de sécurité interpellant le voleur ou enfin celui qui ne devrait pas être ici. Il profita de cette occasion pour se diriger vers l'immense Hall ou était mis différents objets de valeurs, d'ailleurs en y pensant, heureusement que le fameux Totem des "Arrows" se trouvait dans un coffre fort en acier dans le musée, personne ne pouvait y entrer, ni ressortir par "malheur". Une fois aux abords du Hall, Roy pu voir un homme avec un chapeau et une coutume qui lui faisait penser à une personnage célèbre..euh...Charlie Chaplin, voilà. Mais ce n'était pas lui, ça c'était une certitude. Il prit son grappin et tira sur le balcon du second étage. De là, il se mit dans l'ombre à observer dans un coin ce qui se passait en bas, personne ne pouvait le voir de là ou il était, mais lui par contre, il voyait tout...surtout le garde en train de braquer son arme et sa lampe torche sur l'individu. Ça ne servait à rien d'intervenir si l'agent arrivait à s'occuper de l'homme, mais bon, vaut mieux prendre ces précautions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 11 Sep - 13:45

L'inconvénient premier des objets précieux et/ou rares ― car la rareté ne fait pas toujours la valeur ― c'était la sécurité. Qui ne protègerait pas ses biens avec tous les moyens à sa disposition ? Quel patrimoine ! Quel collection ! Il s'arrêta devant une vitrine, en contempla les objets bleuis par l'obscurité. Il eût un sourire satisfait, au moins le musée possédait quelques belles pièces. Alors qu'il visitait gaiement à grand pas de chaussure de ville tel un aristocrate dans un quartier luxueux londonien, un homme le pointa d'une lampe torche et de ce qui semblait être une arme de poing. Depuis quand on donnait ce genre de défense ? Bon sang, sacré siècle que ce XIVème... L'agent parut au premier abord tout aussi surpris que The Shade. Ce dernier leva les yeux aux ciels dans un soupir qui laissait deviner son impression d'avoir omis un détail : "Navré mon brave, il abaissa légèrement ses lunettes, mais je n'ai pas le temps. Vous avez des totems ici ? Qu'importe le modèle bien sûr, je ne suis pas très regardant." ; S'attendait-il à une réponse franche de la part du protecteur des lieux ? Pas vraiment, d'ailleurs il bredouilla quelques mots avant de réitérer sa première phrase de mise en garde. C'était que ça ressemblait presque à des sommations quand même... Il était à quoi, deux ? Shade eût l'air soudain très préoccupé, était-ce à la troisième sommation ou à la quatrième qu'on était en droit de tirer ? Est-ce qu'on disait la troisième sommation, puis on attendait et sans dire la quatrième on devait tirer ou était-ce justement à la deuxième ? Lui posé la question aurait été déplacée, après tout le pauvre homme ne faisait que son travail.

En parlant de ça, un deuxième gardien, alerté par la voix montante de son collègue était arrivé depuis une autre branche du musée. Ils discutèrent brièvement se mettant mutuellement au courant de la situation en à peine quelques secondes. Cette histoire de sommation commençait à tarauder Richard, au point où finalement il n'attendit pas d'avoir la réponse... Les lampes volèrent dans les airs avant de retomber sur le sol et de s'éteindre, les deux hommes avaient disparus du hall. The Shade redressa ses lunettes sur son nez et recommença sa petite visite. A l'évidence il n'avait pas détecté la présence de Red Arrow à quelques mètres au-dessus de lui, il pensait avoir agi dans le plus grand secret, certes il s'était trompé sur le nombre de gardiens, avait pris des risques en sifflotant mais il n'était pas infaillible et, quelque part, se créer des failles l'amusait plus que ça ne le mettait en danger.
The Shade commençait à croire que le totem se trouvait bel et bien dans le QG des Arrows ― en avaient-ils un ? Sûrement ― et qu'il perdait son temps dans ces locaux. Pire, il avait envoyé deux hommes dans les Shadow Lands et maintenant il devrait aller les chercher tout ça pour quoi ? Bah rien, absolument rien. Red Arrow le surveillait de loin, lui ne se doutait toujours de rien. Il se pencha sur un totem à travers sa prison de verre... Non, trop banal, trop classique d'une des nombreuses périodes humaines, pour rompre le silence qui s'était installé il se mit à chantonner quelques comptines pour enfants en modifiant les paroles de sorte à ce qu'elles s'adaptent à la situation. The Shade était lui même surpris de ses prédispositions musicales.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 11 Sep - 14:13
Voir des voleurs dans ce musée n'était pas une chose qui surprenait Roy. En effet, beaucoup d'objet de valeurs sont entreposés ici et ça attire l'attention de beaucoup de receleur voir trafiquant, combien ont été arrêté pour tentative de vol ? Un bon nombre, Green Arrow en avait été le défenseur pendant un long moment, d'ailleurs la liste de ses victimes était assez bien élargie. Et maintenant c'était à Roy de faire le boulot, de prendre la relève tandis que son mentor était avec son équipe de héros un peu partout dans le monde. La était l'avantage d’être seul, au moins il n'avait pas besoin de se préoccuper d'autre chose pour le moment. En parlant d'objet, le fameux totem de la famille Arrow avait été placé dans ce musée, pourquoi ? Pourquoi dans un lieu que les voleurs convoitent tant ? Tout simplement parce que le garder dans la planque n'était pas une bonne chose, tout attaque pourrait conduire au vol de ce totem qui d’après la légende peut donner l'immortalité, Roy n'a jamais vraiment cru à ça, mais était prêt à le protéger pour la famille. Il en faisait partie après tout, non ? Bien sur tout avait été mis en place par le grand Oliver Queen qui avait demandé à la mettre dans un coffre forte impénétrable et muni d'un dispositif à empreinte digital, seul les membres de la famille Arrow peuvent entrer à l'intérieur grâce à leur empreinte. Au moins avec ça, personne ne peux plus rien voler.

Enfin, c'était une simple anecdote, Roy se concentra par la suite à ce qui se passait au rez-de-chaussé, là ou se trouvait un des gardes et l'homme au chapeau et à l'allure bizarre. L'agent plaça les quelques menaces habituels que Roy avait déjà entendu lorsqu'il était dans a période de "drogué", mais la riposte de l'homme attira l'attention de l'archer. Des totems ? Il cherchait des totems ? N'en croyant pas ses oreilles, il comprit qu'il allait devoir doubler de vigilance, il n'avait cependant pas à s'inquiéter pour celui de la famille Arrow, mais qui sait, vaut mieux être sur ses gardes. Toujours sur la rambarde de l'étage tapis dans l'ombre, Roy vit le dernier agent arrivait sur les lieux, mais sans qu'il ne comprenne ce qui se passe, les lampes des agents s'éteignaient et les deux disparu dans l'obscurité. Choqué, Roy écarquilla bien grand les yeux tout en commençant à prendre son arc en main, heureusement que la pleine lune donnait quelques zones éclaircies dans le musée pour qu'il puisse voir ça de ses propres yeux. L'homme au chapeau continua par la suite comme si de rien n'était son inspection des lieux en chantonnant des comptines d'enfant, il suffisait d'écouter l'air pour le comprendre. Perplexe, Roy ferma les yeux avant de les ré-ouvrir, adoptant ainsi une mine presque amusé, mais sur la réserve à la fois...étrange, c'est pas une crèche ici pourtant. Prenant son arc et une flèche de type "Normal", Roy le leva et le pointa en direction de l'homme au chapeau. Il attendit quelques secondes et pendant qu'il était encore en train de regarder un totem, il tira sa flèche qui se planta directement dans le chapeau qui vola à quelques mètres...cible touché, ça vaut un 100 point. Il se déplaça rapidement par la suite avant de prendre la parole.

- On t'a jamais dit qu'il y a des horaires de fermetures dans un musée ?

Il préférait changer de place pour éviter de se faire prendre trop rapidement tout en restant dans l'ombre. Et tout en le regardant de loin, il reprit une flèche, mais cette fois s'en était une paralysante, pas le choix, quand faut y aller, faut y aller. Il se mit donc à courir et sauta par dessus la rambarde tout en tirant la flèche en direction de l'homme. Il retomba sur ses pied dans une des zones éclairés du musée avant de se relever dans une souplesse extrême.

- La prison ou la fuite ?

Deux solutions assez facile d'acces, Roy était assez gentil et de bonne humeur pour une soirée calme, donc autant coopérer, non ? Dans les deux cas, cet homme se verra soit en prison...soit mort, donc...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 11 Sep - 21:25

Le vent cria de douleur tant la vitesse de la flèche qui le transperça fut élevée. Le chapeau haut-de-forme suivi la trajectoire du projectile mais pour lui la course s'acheva à quelques mètres tandis que la flèche résonna dans un coin du musée. Le premier réflexe fut de toucher le haut de sa tête, tout s'était passé si vite qu'il n'avait pas tout de suite compris qu'on venait de lui tirer dessus. Richard se pencha, ramassa son couvre-chef et passa le doigt dans un des trous, dépité. Merde il l'avait pas vue venir celle là. Une voix vint ponctuer l'action, des horaires ? S'il s'en tenait aux horaires alors cette flèche perdue aurait bien pu tuer un civil, quel manque de savoir vivre ! Les horaires c'étaient pour les petites gens, ou les gentleman qui n'avaient pas pour but de dévaliser. Par exclusion The Shade répondait donc plus que bien aux critères de sélection.

Une deuxième flèche, inesquivable, elle le toucha à la jambe. En même temps que son corps recevait la décharge il tomba à genoux, sa constitution ne lui permettait pas de rester insensible, seul son âge, son expérience et ses pouvoirs décuplés par la nuit lui offrait la possibilité de rester un minimum digne après une flèche taser : "La prison ou la fuite ?" ; The Shade releva le regard alors que la décharge électrique se diffusait peu à peu dans son corps de tel façon que ses muscles se décontractèrent lentement. Quelle question ! La fuite bien sûr ! Après ou avant la prison, ça ne changeait pas grand-chose. Ce que Richard voyait le laissait assez déçu, il aurait pensé que Green Arrow ce serait déplacé et qu'il n'aurait pas envoyé son sous-fifre de Red Arrow ― à quand la prochaine couleur. Green Arrow exerçait toujours pourtant, quoi qu'il devait bien être occupé avec toutes ces histoires de Vilains... C'était un mal pour un bien car qui mieux qu'un Arrow aurait pu le renseigner sur le totem ? Personne. Sous le choc électrique, The Shade bafouilla des commencements de phrases qu'il ne parvenait pas à finir avant de se reprendre et de se relever péniblement : "Prison, fit-il pensif, fuite... il réfléchissait faussement. Pour être entré par effraction dans un musée j'en aurais pour... Soyons fou, veux-tu ? Disons qu'avec un bon avocat, j'obtiens un accord à l'amiable et j'en aurai pour... allez, pour une poignée de dollars d'amende. Maximum ! précisa-t-il. Si je fuis, oh la, SI JE FUIS ! Il fit de grand geste avec les bras. Il est question de beaucoup plus, peut-être même que j'irais en prison. Sur ces derniers mot son visage s'illumina d'un sourire mauvais. A moins que tu n'aies d'autres accusations ?" ; Il abaissa légèrement ses lunettes comme pour regarder les yeux dans les yeux son interlocuteur. Il était roux, habillé de rouge, autant dire que Red Arrow n'aurait su s'appeler autrement que Red Arrow. D'un coup il se pencha et arracha la flèche à pointe plate qui était accrochée au niveau de sa cuisse avant de la jeter par terre. Le bruit métallique de la fibre de verre contre le carrelage donnait l'impression que le hall était un désert où chaque son se perdait comme autant de voyageurs.

"Je veux seulement le Totem, Red." ; De cette remarque il se remémora le sort des deux hommes présents dans les Shadow Lands, il comptait les libérer une fois son méfait commis mais l'arrivée de Roy Harper avait quelque peu bousculé ses plans, aussi n'hésiterait-il pas à utiliser la situation de deux innocents à son avantage. Red Arrow savait-il seulement à qui il s'adressait ? A première vue, non. Pourtant il était clair que The Shade n'était pas de ces petits-vilains, certes il disparaissait pendant des années avant de réapparaître et pouvait se faire oublier assez facilement, mais de là à ne jamais avoir entendu parler de lui il fallait vivre dans une grotte. Et encore ! Une grotte c'était peu dire, autant parler de trou plutôt que de grotte : "Un petit Totem de rien du tout contre deux âmes innocentes et en pleine perdition dans le monde des Ombres." ; Il avait dit ça à la façon d'un acteur récitant son texte sur le devant d'une pièce de théâtre. Richard leva les deux bras vers Red Arrow et dans un tourbillon obscur il disparut pour réapparaître ailleurs. Sa voix se mit soudain à porter comme s'il venait de plusieurs endroits en même temps un écho rendait confuse sa localisation déjà changeante : "Discutons, Red, discutons" (discutons), répéta le musée du fond de ses entrailles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 11 Sep - 22:07
Il est vrai que ça paraissait un peu trop facile, l'entrée que Roy avait fait s'était passé sans bousculade, sans rien alors que la flèche paralysante toucha sa cible au genoux. Si c'était le seul moyen pour calmer le monsieur à l'allure des années 80, autant en profiter. D'ailleurs Roy se releva dans une zone assez éclairée tout en posant deux questions ou plutôt deux solutions pour l'homme, la fuite ou la prison. Après il ne le voyait pas très bien à cause de l'obscurité, peut-etre qu'en voyant son visage il pourrai lui mettre un nom, mais en attendant il n'était rien d'autre qu'un vulgaire voleur. Gardant son arc bien tendu, il attendait la possible riposte de l'homme, voir meme un agissement qui l'obligerait à tirer une autre flèche. C'est d'ailleurs aux bouts de quelques secondes que l'homme se mit à parler pour répondre à la question. Et quand il se mit à parler d'avocat et tout le baratin d'un homme riche, Roy reste perplexe alors qu'il oubliait un détail.

- D'autres accusations ? Pour le moment, non, mais je pense que ça va pas tarder. Mais malheureusement ce n'est pas ta ville ici et je doute qu'un avocat fasse l'affaire.

C'était la ville d'Oliver Queen est par conséquent celui de l'archer Vert, le héros le plus respecté de la ville et il serait tellement facile de payer plusieurs millions voir milliard pour voir cet homme sous les barreaux au cas ou. Enfin, là n'était pas une chose à prendre en compte parce que Roy sentait que cet homme était "Spécial", "bizarre". Entendant le bruit de la flèche tombant sur le carrelage du musée, Roy se mit à faire quelque pas de coté quand l'homme se mit à parler du Totem. Il eut un léger sourire en sachant que c'était perdu d'avance, il ne comptait pas lui dire ou il était et ni lui donné, c'était bien trop précieux pour ça. Mais voilà que l'homme avait plus d'un tour dans son sac en voulant marchander l’âme des deux gardes contre le totem, là le dilemme était de taille. La mâchoire de Roy se crispa alors que son cerveau se mettait en marche rapide voulant trouver un moyen de libérer finalement les deux gardes. Il ne pouvait pas risquer la vie des deux agents, ni de lui passer le totem. Toujours en réfléchissant, Roy vit l'homme lever les bras avant de disparaitre dans l'obscurité. Ça lui disait quelque chose et lorsque la voix de l'homme se mit à retentir dans tout le musée comme si ça venait de chaque coin. Roy lui était au centre en train de déposer son regard de gauche à droite rapidement, essayant de voir d’où provenait la source, la vraie, mais pas moyen, il faisait trop sombre et c'est pas avec quelque zone de lumière qu'il allait pouvoir aller loin. Voulant rester détendu au vu de la situation qui ne lui inspirait pas confiance, il prit la parole en parlant à voix haute.

- Tu ne serais pas celui qu'on nomme "The Shade" ?

Il était persuadé d'avoir entendu parler d'un homme s'amusant avec les ombres et l'obscurité et autant tenter le coup en demandant si s'était bien lui, si tel était le cas, alors Roy allait devoir improviser car ça n'allait pas être facile.

- Discuter de quoi ? Tu pense vraiment que je vais te dire ou est le totem ? Désolé, mais je crois que tu perd ton temps.

Roy se mit à marcher doucement en allant de zone éclairée en zone éclairée, tentant de faire le tour du grand Hall le plus rapidement possible espérant repéré The Shade par la meme occasion. Mais pour l'instant il n'avait rien. Il prit donc une flèche incapacitante qui lui permettrait de mieux voir dans l'obscurité et le mit à son arc.

- Pourquoi vouloir un totem qui ne t'appartient pas ?

Il y avait bien d'autre objet de valeur, pourquoi CE totem ? Il n'avait pas précisé lequel, mais il était tellement facile de savoir de quoi il parlait. Sans attendre une minute de plus, il tira la la flèche incapacitante en direction opposé. Roy ferma les yeux au moment de l'impact pour ne pas être aveuglé et au moment de les ouvrir, il cru voir une ombre et prit une de ses fléchette à sa cuisse pour le tirer en direction opposé avec force. Mais il n'entendit rien, l'avait-il touché ? Il ne pensait pas.

- Je suis pas un grand fan de cache-cache, donc montre-toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 12 Sep - 12:14

Pas sa ville ? Un rire ricocha entre les murs du musée alors qu'il laissait Red Arrow sur sa fin. Il était vrai que si un Héros jugeait un être malfaisant alors tout le monde n'avait d'yeux que pour ce seul jugement. La parole de Red Arrow vaudrait-elle autant que celle de Green ? Donneraient-ils le même jugement ? Sans aucun doute, les Arrows avaient beau être séparés ils ne restaient pas moins semblable à l'arc et sa corde : jamais l'un sans l'autre et jamais l'autre sans l'un. Après sa disparition le rouquin eut un éclair de géni et Richard ne pu que placer davantage d'estime dans la flèche rouge, surtout quand celui-ci ponctua sa phrase en bandant son arc d'une flèche flashbang. D'instinct Shade se fit plus... discret, il restait sur la défensive, tentant de rester dans l'alignement de la flèche pour la voir partir et donc l'esquiver. Pas de chance, Red Arrow n'était pas si bête, il se retourna brusquement et tira la flèche dans le fond du musée, Shade eut à peine le temps de se retourner, même les yeux fermés l'impact lui avait fait voir des étoiles. L'éclat retombé, conscient qu'il était en position de faiblesse il s'entoura d'un dôme spongieux semblable à un cocon. Un bruit sourd fit trembler son abri créé à la va vite. Là-bas, dans le fond du musée se trouver un amas d'Ombre mouvantes, une flèche plantée à l'intérieur. Les ombres se dissipèrent aussi vite qu'elles étaient arrivées, The Shade ramassa la flèche, regarda Red Arrow : "Tu es d'une agressivité... Débordante !" ; Sur-ce il disparut dans les Shadow Lands laissant planer un silence de mort dans le musée. Il revint à peine trois secondes plus tard, ou plutôt un des agents de sécurité revint, et se retrouva aux pieds de Red Arrow à travers une sorte de portail d'Ombre : "Les dangers de la précipitation, je suis certain que les citoyens comprendront. Green Arrow prendra ta défense c'est certain, mais l'opinion collectif à quelque chose de magique... The Shade apparut juste derrière Red Arrow et continua par dessus son épaule : Tu ne trouves pas ?" ; Devant Red Arrow gisait le corps inerte d'un des membres du personnel de l'établissement, la flèche précédemment ramassée lui avait été plantée en plein cœur.

Tuer n'était pas la priorité de Richard, la plupart du temps il évitait même d'en venir là ― sauf dans ses mauvais jours où en général il suffisait de peu, mais ceux-là restaient tout de même rares. Non vraiment le meurtre d'innocents ce n'était pas sa tasse de thé... Pourtant il fallait bien avoir des moyens de pressions et DIABLE qu'y avait-il de plus précieux pour un Héros que les citoyens de sa petite ville ? Richard lui-même défendrait avec bec et ongles sa tendre Opal City et sa douce Hope, jamais ô grand jamais il n'aurait laissé faire ça. C'était si injuste que ce pauvre homme ait payé l'agressivité de son Héros, peut-être même Héros favori. Quelle déception, les Héros se référait à un code d'honneur qui ne leur permettait pas d'utiliser tous les moyens à leur disposition pour protéger les autres. Red Arrow esquissa un mouvement, The Shade disparut à nouveau sentant la prochaine flèche partir. Faut dire que le Rouge avait la gâchette facile, facile et précise, si on devait aller dans le détail. Sa voix se mit à résonner comme au début de leur conversation : "Reparlons de notre petit marché, Sir Arrow." ; Il apparut devant lui à quelques mètres et le salua d'une révérence parfaite, on devinait dans le chapeau qu'il tenait à la main le trou de la flèche qui avait initié le combat : "Le Maître des Ombres en personne, The Shadowy Shadow Shade. il se redressa et remit son chapeau sur le haut de son crâne. Enchanté."
Il y avait très certainement de meilleurs usages pour se présenter, à commencer par ne pas tuer des gens "en face" des autres. Bon, c'était un détail et puis rien ne prouvait que Shade en avait été le commanditaire. Red Arrow le savait ça suffirait à faire en sorte qu'on le croit mais le doute subsisterait toujours, c'était ça l'important : "Range-donc cet arc, veux-tu ? il leva les mains en l'air comme pour lui dire qu'il était désarmé, dans un sens c'était vrai, dans l'autre c'était faux. Sinon on peut toujours poursuivre notre partie de cache-cache meurtrier dans tout Star City, après tout c'est comme tu veux, ce n'est pas ma ville." ; D'ailleurs à part Hal Jordan, Jay Garrick, Barry Allen et quelques autres privilégiés personne ne savait que The Shade vivait un amour passionnel avec Opal City : "Négocions ! Il commença à s'asseoir dans le vide et en un claquement de doigt des Ombres vinrent former un siège luxueux dans lequel il s'assit. Deux semaines. il mit sa main devant lui comme pour dire que les arguments arrivaient. Deux semaines et je te le rends, je veux juste vérifier des petites théories sur ses prétendus pouvoirs, rien de bien sorcier." ; Il croisa une jambe sur l'autre et joignit ses deux mains devant sa bouche. Il omit bien évidement le fait que ça lui permettrait aussi de faire valoir sa place de Vilain actuelle et de justifier ses choix ― chose qu'il devait faire plus ou moins à chaque fois qu'il changeait de camp, c'est à dire assez fréquemment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 12 Sep - 13:22
Comment se battre et se défendre face à un homme qui se cache dans l'ombre et qui les manie à sa guise ? Là était la question, sur le moment il n'avait aucune chance, il n'y avait que très peu de lumière et ça n'allait pas l'aider à venir à bout de ce fameux Shade. Perplexe face à ce qui va se passer, Roy tira malgré tout une flèche incapacitante afin de pourquoi pas révéler la position de l'homme, mais rien à faire, il n'y voyait rien. Et lorsqu'il prit à nouveau la parole pour faire part de son ressenti face aux agissements de Roy, ce dernier fit apparaitre un sorte de portail ou se trouvait un des agents de sécurité avec une flèche plantée au niveau du cœur. Non c'était pas possible, cet enflure avait osé tuer l'agent de sécurité en utilisant une flèche pour faire passer Roy pour le méchant de l'histoire et quand il le menaça presque ouvertement avec ça, Roy serra les dents tout en reprenant d'un ton sec.

- Tout ça pour un Totem...Pourquoi t'en prendre à des innocents ? Lache l'autre agent tout de suite.

En colère ? Légèrement, pourquoi s'en prendre à des personnes inoffensifs juste pour un Totem ? C'est complètement idiot. Roy voyait en Shade un lâche pour cet acte, s'attaquer à une personne sans défense, meme pas le plus abruti des hommes feraient ce genre de chose. Sa phrase sonnait cependant comme un ordre, bien sur que Shade n'allait pas écouter ce qu'il disait et qu'il n'allait pas lâcher prise comme ça, mais Roy n'était pas du genre à marchander et encore moins avec un méchant. Il ne réagissait pas, mais sentait la présence de Shade derrière lui, dans un mouvement brusque, Roy prit une de ses fléchette et pivota sur le coté pour le planter directement sur le corps de l'homme au chapeau. Cependant, rapidement, il se retrouva de l'autre coté, en face de lui en se présentant comme étant bel et bien l'homme en question, le maitre des ombres avec ses manies de bourge ingrat. Il voulait continuer à négocier et il prit son aise après avoir fait des menaces concernant la partie de cache-cache dans tout Starling City, ce qui évoquait également des morts meme s'il ne l'avait pas dit ouvertement. Roy n'était pas dupe. Il ne répondit pas tout de suite à cette provocation, mais il baissa son arme, ne voulant pas que l'autre agent ne meurt également. Quand Shade se mit assis sur ce qui semblait être un siège formé par des ombres, Roy recula légèrement pour ne pas trop être près de lui, ça pouvait mal finir sinon. Et voilà que ce dernier se mit à parler du Totem et du pouvoir qu'il renferme d’après la légende et en plus de ça il le voulait pour seulement deux semaines. Roy le fixait dans les yeux, soutenant son regard, certes il appréhendait un peu ce qui allait se passer, mais il ne le montrait pas, il était digne et il le resterait.

- Il n'a aucun pouvoir, donc oublie ça Shade. Je ne sais pas qui t'a raconté ces conneries, mais en tout cas tu es plus idiot qu'eux si tu as cru à ça.

Roy n'avait pas pour habitude d'avoir sa langue dans sa poche et n'hésitez pas à dire ce qu'il pensait ce qui lui avait valu quelques mésaventures certes, mais qui était une qualité apprécié par beaucoup malgré tout, au moins il n'était pas un hypocrite et il était courageux, il faisait honneur à la famille Arrow. Mais cette fois il reprit, un peu plus "durement".

- Dit moi Shade...

Il commença à faire quelque pas tout en le regardant, en le scrutant, en le détaillant de bas en haut.

- Que ferait-tu à ma place ? Si on venait s'attaquer à ta ville pour seulement un Totem sans valeur ?

Il était impatient de voir ce qu'il allait répondre, c'est toujours amusant de voir ce que la personne en face ferait dans le sens inverse. Le Totem avait de la valeur, Roy n'a jamais cru en la légende de l'immortalité et l'illumination, mais d’après les dires et l'importance que la famille portait à cet objet, il s'était juré d'en faire autant pour les honorer. Toute façon il ne pourra pas ouvrir le coffre sans l'empreinte de Roy. Mais en attendant la réponse, Roy se prépara à une attaque surprise, une attaque qu'il ne verrait pas venir...du moins il l’espérait. Mais avant de tenter quoi que ce soit qui entamerait un vrai combat et non des paroles, il voulait d'abord savoir ce qu'il ferait et surtout s'il allait renoncé à cette quête perdue d'avance concernant la légende.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 13 Sep - 11:59

Aucun pouvoir ? La belle affaire ! Il leva les bras en l'air d'un faux désespoir. Une légende c'était souvent assez bidon comme histoire, The Shade devait bien l'admettre, mais s'il était vraiment inutile pourquoi était-il caché et protégé avec tant d'intérêt ? Par folklore ? Impossible, les Arrow protégeaient leur Totem à la façon d'un religieux qui protégeait son église. Red Arrow s'approcha lentement de lui, son siège noir ébène vibrait comme s'il était prêt à exploser et lorsque le Maître des Ombres se leva pour être au même niveau que son adversaire son trône disparut en fondant littéralement, formait une couche au sol semblable à du goudron avant de disparaître entièrement comme absorbé par le sol : "Ce que je ferais ? reprit-il sur le même ton avant de paraître d'un seul coup beaucoup plus amusé. Je me donnerais le Totem, ça me semble évident." ; Il eût un immense sourire autosuffisant. Après tout ç'aurait été le plus simple, même si ce n'était pas vraiment dans les capacités de Roy et ça Richard le savait très bien. Par convention, par honneur, il ne pouvait pas lui remettre le Totem sans se battre, ou tout du moins sans le défendre un minimum.
Quelque part cette situation était stupide. Shade se savait immortel et, à l'évidence, Red Arrow n'était pas au courant sinon il n'aurait pas essayé de le tuer avec une simple flèche. Les actions de The Shade étaient souvent vues à la façon d'un mercenaire qui venait chercher ce qu'il voulait avant de partir. Beaucoup de Héros avaient compris ce principe sans vraiment l'assimiler, il était habitué à ce qu'on le laissât faire à sa guise, ne serait-ce que par résignation : à part repousser les attaques de Richard on ne pouvait pas grand-chose contre lui... Immortel, oui, mais pas invincible, il avait été battu plus d'une fois, l'inconvénient c'était qu'il finissait toujours par revenir et sa volonté était telle qu'il parvenait souvent à ses fins de manières sournoises si la manière classique ne marchait pas.

"Bon. dit-il en guise de conclusion. Commençons notre ballade, Red Arrow." ; Plusieurs Ombres se concentrèrent en différents endroit dans le hall du musée, un souffle de vent, un sifflement semblait leur donner forme jusqu'à ce qu'on entendit comme des chiens grognés. Ils étaient une dizaine, à peu près cinquante centimètres au garrot, leurs yeux était d'un blanc lumineux tandis que leur corps était visible d'un noir plus noir que la nuit. Ils avaient l'air consistant et pour cause ils  l'étaient. Les flèches se planteraient comme dans un véritable corps, sauf qu'ils ne mourraient pas, non, les Ombres ne meurent pas, les Ombres ne vivent pas. Pourtant même si la mort leur était inconnue, une flèche les ferait disparaître car telle était la volonté de The Shade. Un jeu, tout ça n'était qu'un jeu. En un éclair ils se ruèrent sur Red Arrow, vague de noirceur en forme de canidé, ça avait de quoi surprendre. Richard aimait surprendre, mais encore plus il aimait qu'on le surprenne. Surprends-moi Rouge, s'était-il murmuré à lui-même alors qu'il restait au milieu du hall à regarder le fruit de sa création. Là, planté au milieu de la salle il faisait une cible si facile... Etait-ce un piège ou simplement de l'inconscience ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 13 Sep - 21:23
Roy préférait jouer la carte de l'intelligence et commencer par les paroles puis ensuite les actes. Le fait qu'il ai tiré une flèche en premier n'était rien d'autre que pour l'entrée en scène, c'est un peu sa marque de fabrique, donc autant rester dedans. D'ailleurs, il attendait avec impatience à ce que Shade réponde au fait de ce qu'il ferait si  les rôles étaient inversé. Quand ce dernier se leva pour se planter devant lui, Roy le fixait dans les yeux d'un air neutre tandis que l'autre avait l'air amusé par la situation. Bon ok, Roy avait un certains sens de l'humour, mais là ça devenait de plus en plus bizarre, de plus en plus glauque et il aimait pas ça, surtout quand on s'en prend à la ville ou il a grandit et à l'objet des Arrow. Il avait un grand sens de l'honneur malgré ses quelques débordements autrefois, mais ça c'était avant, il avait compris et changé. La réponse de Shade ne faisait ni chaud, ni froid à Roy qui se demandait vraiment si c'est ce qu'il ferait ? Parce que là, la seule explication était qu'il se foutait de sa gueule et Roy n'aimait pas ça. Il décida donc de ne pas répondre, préférant rester dans le silence jusqu'à ce que ce dernier propre une ballade. Ce ne lui inspirait pas confiance quand un méchant lui disait ça, en général ça finissait toujours mal. Étant rapidement sur la défensive, Roy laissait place à l'attention qu'il portait à l'environnement, Shade contrôlait les ombres et la pièce était rempli d'ombre, donc le regard ne servait à rien, mais l’ouïe oui.

Au bout d'un petit moment, des grognements se firent entendre. Roy continuait de fixer Shade en se jurant qu'il ne verrait plus les chiens de la meme manière. Peut-être qu'il commencerait à les éviter après ça.

- Des chiens....quelle imagination.

Roy se préparait à prendre son grappin, mais pas tout de suite. Il attendait quelque seconde. Une fois qu'il entendit les grognements de plus en plus près, il prit le grappin pour aller s'accrocher à une plate-forme en hauteur qui n'était pas bien haute non plus, quelques mètres tout au plus. Une fois à hauteur de la plateforme, il prit son arc tout en lâchant le grappin, mis deux flèche incapacitante à son arc et tira d'un coup en plein milieu des chiens ce qui allait normalement les faire disparaitre. La lumière et l'ombre ça fait deux, impossible qu'il soit encore là, à part si le calcul fut mauvais. Mais alors qu'il redescendait en plein vol, il prit une fléchette posé sur sa cuisse qu'il lança en plein sur l'épaule de Shade. Une fois que ses pieds touchèrent le sol, Roy attrapa son grappin puis commença à se mettre à courir...il fallait absolument qu'il allume toute les lumières, ça lui donnerait l'avantage pour un moment. Il se mit donc à courir dans l'ombre, le plus rapidement possible pour éviter de se faire prendre. Toute façon, Shade se verrait ralentir, la fléchette était une fléchette explosive qui explosait au bout de cinq seconde. Roy savait pertinemment qu'il ne pourrait pas gagner ce combat, mais au moins il ferait tout pour le retenir et pourquoi pas appeler d'autres héros, son but n'était pas de tuer Shade, mais de protéger le Totem et il ferait tout pour.

- Allez Roy....dépêche toi.

Continuant donc sa course, il vit une ombre se dirigeait vers lui...ça s'était pas prévu. Il esquiva l'ombre dont il ne savait meme pas ce que s'était exactement en faisant une acrobatie sur le mur lançant ainsi une fléchette aveuglante dessus en espérant qu'il l'ai touché. Il faisait trop sombre, c'était pas bon et il n'avait pas compté combien il lui restait de flèche, il allait devoir faire des économies, à l'allure là, il allait tous les utiliser. Voyant une petite diode montrant que la salle du générateur était là, Roy doublait le rythme de sa course, mais alors qu'il était à quelque mètres de celle-ci, il fut stoppé dans son élan....
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 14 Sep - 12:40
Les chiens s'approchèrent, Red Arrow s'envola sur une plateforme. Les ombres agissaient comme de véritables animaux, elles sautaient, griffaient et tentaient d'attraper de leurs dents sombres tout ce qui pouvait l'être. Shade n'eût le temps que de voir de la lumière du bout de l'arc qu'il se retourna immédiatement pour ne pas subir le même sort que ses créatures. Dans deux flash bang presque simultanés on entendit couiné les canidés qui laissèrent de leur existence qu'un des traces de griffes sur le mur et quelques objets mâchouillés. Une fois la lumière retombée, il se retourna, constatant avec un large sourire que Red Arrow n'était pas un bête Super-Héros usant et abusant des moyens à sa disposition. Ni une, ni deux, le Héros attrapa un projectile à sa jambe et le lança si droit et si net que Shade n'eût même pas le temps d'esquisser une esquive. Shade pencha la tête, intrigué, avant de voir la petite diode rouge lumineuse : son première réflexe fut de penser à un traceur, son deuxième fut de se dire qu'un traceur était inutile et le troisième lui fit réaliser qu'il s'agissait d'un explosif. Trop tard.

Le bruit de l'explosion retentit dans le musée, diffusant ses ondes avec fracas. Aucun cri, aucun autre son, le silence régnait et seuls les pas précipités de Red Arrow résonnaient dans les couloirs. Dans le hall, l'explosion avait diffusé un nuage d'ombre qui s'agglutinait de nouveau pour reformer le corps de The Shade. Cette fois il n'était pas passé loin de la case départ, heureusement que sa forme d'Ombre avait l'avantage de ne pas pouvoir subir de blessure. Mine de rien Richard était en colère. En colère de ne pas avoir le Totem, en colère de s'être fait piégé par une simple fléchette explosive, en colère que ce Red Arrow courût comme pour lui échapper. On n'échappe pas à Shade ! Un souffle du profond du néant parcouru le musée alors que le Maître des Ombres se faufilait dans la nuit à une vitesse fulgurante, tantôt se mêlant aux ombres déjà existantes, tantôt en glissant à travers les vagues de lumière. Il donnait l'impression de glisser sur le sol tant ses jambes ne semblaient pas bouger... Il se téléportait d'ombre en ombre, les mais croisées au niveau de sa taille. Il faillit rattraper Red mais ce dernier riposta de part sa simple présence. Un tour dans les Shadow Lands lui fit esquiver la flèche aveuglante, bon sang combien en avait-il ? Ca devenait ridicule !
The Shade apparut juste devant la porte du générateur. Red Arrow était à une trentaine de mètre, sa forme d'Ombre n'était plus là, seul son manteau portait les traces de la précédente explosion. Il aurait pu lui faire une blague sur le prix des vêtements de ce genre mais le fait que l'Archer lui courrait droit dessus l'empêchait de pouvoir lui parler. Qu'à cela ne tienne, il serait stoppé net. Sans qu'il n'esquissât un mouvement les Ombres du couloir se mirent à agir comme des lianes. Ces dernières tentèrent de happer avec férocité les jambes de Red Arrow, tentèrent... jusqu'à ce qu'elle y parvinrent. Il avait beau sauter, rouler, cabrioler, rien n'y aurait fait, des murs, du plafond, du sol, des lianes, des tonnes de lianes, formaient des cordes aux allures de fouets qui s'accrochaient à lui jusqu'à se rompre lorsqu'il se débattait. Malheureusement pour une qui cassait deux autres se créaient... Ces plantes des ténèbres étaient trop vivaces de nuit, beaucoup trop dans leur élément. Car si Shade pouvait utiliser ses Ombres à une puissance convenable le jour, rien n'était comparable à sa puissance de nuit, si la lumière ne l'affectait pas tant que ça, ses créations elles étaient moins véloces à la lumière.

"Jour ! il ouvrit la porte et enclencha le générateur. Les plantes se mirent à casser plus facilement, non seulement à cause de la lumière mais également grâce à la volonté de The Shade qui faisait en sorte qu'elles furent moins puissantes. Nuit ! les lianes redoublèrent de violence. Jour ! nouvelle faiblesse. Nuit !... Jour !... Nuit !... J--" ; Profiterait-il de cette nouvelle fausse faiblesse de son pouvoir pour tenter d'arrêter ce jeu ridicule ou est-ce que la fatigue l'emporterait ? The Shade n'est pas un mauvais bougre, Roy, il est juste joueur et, tu l'as peut-être remarqué, il déteste perdre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 15 Sep - 9:28
Shade était peut-etre quelqu'un de redoutable, mais Roy avait plus d'une corde à son arc et ça ce n'était pas à négliger. En envoyant les chiens de l'ombre directement d’où ils vienne c'est-à-dire dans le néant avec pas une, mais deux flèches incapacitante, Roy s'était débarrassé de Shade avec une fléchette explosive. Rien de mieux pour prendre un peu d'avance, non ? Il savait pertinemment que ça ne lui ferait rien, mais ça le ralentirait à coup sur et avec ça il aurait le temps de rejoindre la salle des générateurs pour mettre le courant et ainsi mettre Shade en position de faiblesse, mais avant ça il avait une épreuve à passer, celle de traverser les couloirs assombri du musée. Il allait surement rencontrer des obstacles, il allait donc devoir doubler de vigilance et de concentration et c'est ce qu'il fit une fois à l'intérieur des grands couloirs. Heureusement qu'il connaissait le musée par cœur pour avoir déjà tenté d'y pénétrer par effraction lors de sa majorité pour impressionner la bande avec qui il trainait. Qui aurait cru qu'un jour il serait revenu ici pour combattre un vilain et défendre Starling City ? Personne et pourtant c'est bien vrai, comme quoi l'avenir réserve de nombreux souvenirs. Continuant de dévaler dans les couloirs, il pu voir au bout d'un moment une ombre mouvante se diriger vers lui en courant, qu'est-ce que c'était ? Ça il ne le savait pas, mais le premier réflexe qu'il eut est de l'esquiver en faisant une acrobatie murale avant de lancer une fléchette en direction de l'ombre pour la faire disparaitre et continuer sa course. Mais au bout d'un moment, comme par hasard quand il arrivait de plus en plus près de la salle, il fut stoppé par quelque chose qu'il ne voyait pas directement, mais il se doutait que ça devait être une œuvre de Shade.

Quand il sentit quelque chose lui agrippait les pieds, Roy comprit que cette fois ça allait être plus compliqué que prévu surtout quand il entendit la voix de Shade qui voulait visiblement s'amuser. La fléchette explosive n'avait pas fait son effet escompté. Roy commença donc à se débattre pour essayer de sortir de cette étreinte, mais rien à faire, la puissance des lianes ou des plantes étaient un peu trop élevée. Quant à Shade, il s'amusait à éteindre et rallumer la lumière grâce aux générateurs pour torturer les jambes de Roy qui se prenaient une pression supplémentaire à chaque allumage des ampoules. Entre deux forçage, Roy prit la parole.

- Espèce de....

Il ne pu terminer sa phrase au vue de la pression des plantes qui lui agrippaient les pieds. Roy n'était pas du genre à se plaindre ou à quoi que ce soit du genre, il préférait mille fois tout garder pour lui et faire comme si de rien n'était, c'est d'ailleurs pour ça qu'à ce moment il serrait les dents alors que ses membres commençaient à fatiguer à bouger dans tout les sens pour vouloir se libérer. D'ailleurs, des gouttes de sueur se voyaient sur le front de Roy qui eut une idée au bout de quelques longues secondes, très longues à son gout. Shade jouait avec la lumière, faisait-il exprès ou non ? Si c'était le cas, alors ce n'était pas très astucieux quand on sait que Roy est quelqu'un d'observateur et d'intelligent malgré ses quelques dérapages antérieur. La lumière affaiblissait l'ombres, donc les plantes aussi. Il continuait de gesticuler jusqu'à ce que Shade ouvre la lumière, à cet instant, Roy prit son couteau à sa ceinture et coupa la plante d'ombre qui le laissait suspendre tenu par une autre plante. Roy se retrouvait la tête à l'envers, mais au moins c'était toujours ça de gagner. Il prit donc son arc et tira une flèche glacial sur Shade qui allait surement commencer à devenir un vrai petit glaçon bien dur. Une fois chose faite, il se libéra de son autre plante en enlevant sa botte avant de se relever d'un coup sec grâce à une légère acrobatie et de se mettre à courir en direction du corps de Shade de toute ses forces, comme s'il voulait défoncer une porte ou un mur. Il prit le corps de Shade en plaine course qui se colla contre son épaule avant de foncer directement sur le générateur "électrique" du mur qui libéra une petite explosion suivi d'étincelles. Roy tomba en arrière de justesse, mais avait malheureusement reçu un coup de jus sur le bras, rien de bien méchant, il serait juste enflée le lendemain. Reprenant son arc et cette fois la flèche ultime, il prit une flèche noir, une flèche qui allait libérer un filet qui allait le prendre au piège, il tira sans réfléchir en direction de Shade, il entendit le bruit du filet se déplier, il en profitait donc pour remettre sa botte tout en gardant un œil dans l'ombre, ou du moins dans les quelques étincelles qui continuait d'apparaitre sur le panneau électrique, là ou se trouvait Shade. Essoufflé il reprit la parole.

- Je dois avouer que ton pouvoir est intéressant Shade, tu devrais l'utiliser pour la bonne cause, je suis sur que ça pourrait servir.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 16 Sep - 11:29

"Jour !" ; A ce moment Red Arrow coupa une plante, lui tira dessus, se libéra et fonça contre lui à la façon de joueur de rugby. Pourquoi ses pieds ne bougeaient pas ?... Shade regarda son corps qui pour le coup ressemblait davantage à un jardin couvert d'un givre matinal d'hiver qu'à un gentleman en costume. Sa première pensée fut toute simple : Roy voulait l'exploser en million de cristaux de glace, mais non, ce dernier préféra rompre le gèle pour l'emmener dans une nouvelle danse frénétique qui impliquait un générateur électrique en bonus. Le dos de Richard percuta de plein fouet le générateur, il sentit en lui comme une vague marine cinglante, si froide qu'elle le fit trembler mais si chaud qu'elle brûla l'arrière de ses vêtements. Ses bras, ses jambes, son corps entier convulsait contre le générateur alors que des étincelles illuminaient la pièce dans leur dernier soupir, devenant tantôt brillante comme une lune d'été avant de disparaître en lucioles fatiguées. Sonné Shade ne bougea pas, le temps de recouvrer ses esprits, il ne vit même pas le filet qui se déployait devant lui et qui bientôt se chargea de le recouvrir.
"Pour la bonne cause. répéta-t-il, on devinait le sourire qui déformait ses mots. Le temps ne s'y prête pas." ; Et comment, ô comment pouvait-il servir la "bonne" cause alors qu'Opal City était en danger s'il venait à aider les Héros. Roy ne voyait-il pas qu'en attaquant ce musée il protégeait ce qui lui était le plus cher ? Non, personne ne le voyait, personne car Shade l'avait toujours caché. Bon sang Hope, si tu le voyais faire, tu lui donnerais encore des baffes, toi qui savait tant lui faire fermer son clapet de gentleman par une remarque aigre-douce, oui toi, tu lui mettrais des baffes.

Il avait perdu, ce constat le blasait autant qu'il le rendait rageur. Je ne perds jamais, telle était sa pensée lorsqu'il tenta de se relever dans des mouvements que les poids accrochés au filet rendaient ridicule. Il abandonna l'idée de se relever. Il fallait qu'il se rende à l'évidence, encore une fois il avait joué avec le feu, et encore une fois il s'était brûlé. Le Totem il ne l'aurait pas, l'immortalité lui passait encore entre les doigt... Le plus difficile à avaler dans tout ça c'était l'intelligence ― ou plutôt la réactivité ― de son adversaire, il s'adaptait vite, plus vite que The Shade mais dans un sens ce dernier n'avait pas besoin de s'adapter. Red Arrow pouvait mourir. Pas lui. Non, pas The Shade. Shade ne mourrait pas. Richard existerait pour toujours : il avait été créé pour ça. Tant que la lune prendrait place au soleil, tant qu'il existerait la nuit alors il ne pourrait prendre sa retraite. Il était leur représentant, leur maître et elles se devaient de lui obéir, de le respecter. Pourtant il sentait que les Shadow Lands l'appelaient, il se sentait léger, bientôt il disparaîtrait de ce filet pour rejoindre son monde d'Ombre. Elles le guériraient, comme elles l'avaient toujours guéri... Mais il ne voulait pas perdre, pas tout, ou disons qu'il ne voulait pas repartir bredouille, pire que de ne pas perdre, il ne voulait pas ne rien gagner. Ses dernières forces avant sa disparition il allait les utiliser pour piéger Roy.
Le musée devint soudain entièrement noir, les ombres grossissaient, tant et si bien que bientôt on eut autant l'impression de marcher sur une ombre que d'en faire parti. Plus rien, plus de lumière, même si Roy avait voulu regarder sa propre main en la mettant juste devant son nez il n'aurait pu faire que de la deviner car jamais il ne l'aurait vue. La nuit totale. La moindre source de lumière était enveloppée d'un noir abyssal. En réalité les deux protagonistes n'étaient déjà plus dans le musée mais dans les Shadow Lands. Derrière eux ils laissaient un générateur en miette, un cadavre transpercée d'une flèche, quelques résidus d'ombres, des marques d'explosions, des traces de givre... Mais pas un seul indice sur leur disparition en elle-même. Telle avait été la volonté de The Shade : un kidnapping, tenter de l'emmener avec lui avant de devoir partir pour se régénérer, le trainer de force dans son monde afin de ne pas repartir les mains vides. "Désolé, Red, ce n'était pas prévu." ; Une voix à peine un soupir, on sentait que, dans un sens, il disparaissait. Quelque part il s'en voulait de l'impliquer autant dans ses affaires, Red Arrow aurait dû lui donner le Totem, tout aurait été plus simple... Mais les Héros ont souvent ce sens du devoir mal placé, celui de l'honneur d'un camp qui ne cesse de changer, celui d'une allégeance incompréhensible. Allégeance que The Shade ne parvient jamais à donner bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
 

[SVM] By Night I'm More Sportmanlike, I Found.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 10/08/2009 - Clermont Ferrand - Cosplay à la "TOKYO NIGHT"
» [ANIME] Senkou no Night Raid
» Night of Champs III
» [Touchstone] Fright Night (14 septembre 2011)
» HEROES OF THE DC UNIVERSE: BLACKEST NIGHT: RED LANTERN ATROCITUS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-