Rogue N'roll Train (A/T)

Barry Allen/The Flash
Barry Allen/The Flash
Co-fondateurs
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4203
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 11 Oct 2013 - 19:37
Barry était chez lui. Il faut avouer que les événements du dernier l'avaient fortement affecté. Il avait, en accord avec son directeur, prit quelques jours de congé. Il avait besoin de se reposer. Certes sont travail de Flash restait prioritaire, mais le travail de police devrait attendre, il avait réellement besoin de respirer à ce niveau-là. Quand il était Flash, c'était complètement autre chose, de toute façon, bien que son idéal se transposait également dans sa vie civile, les héros ne peuvent pas prendre de vacance. C'est la différence entre un travail et une vocation.

Il était chez lui, donc, avec Iris qui avait également accepté de rester à la maison avec lui pour l'aider dans ses problèmes. Il faut dire cependant que son temps passé avec Jay l'avait un peu remis sur pied et il n'appréhendait plus autant sa vie.

Je t'aime Barry Allen, est-ce que tu le sais ça?

Moi aussi Mme Allen, je vous aime.

Madame Allen, c'est que c'est très sérieux.

Ils s'embrassèrent. Malheureusement les moments, comme ceux-là sont trop souvent interrompus par des appels de la justice. Car cette grande dame est une maîtresse jalouse qui ne tolère que très peu les relations autres. C'était son cellulaire Flash. Un cellulaire qu'il avait remis au CCPD en cas d'urgence. Batman avait brouillé le signal et c'était un satellite Wayne Tech, ultra sécurisé qui reliait le cellulaire. Il était donc impossible de le retracer.

Flash?

Oui?

On a un problème sur la voie ferrée. On attend un train de la réserve fédérale. Il y a un iceberg sur la voix ferré.

J'arrive.


Rogue N'roll Train (A/T) 1499726395-flash-sign-01
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 18 Oct 2013 - 21:34
Le nouveau système de sécurité de la Central City Bank venait d'être mis au point, et pour faire une sorte de démonstration de celui-ci, les dirigeants de la banque vont recevoir beaucoup d'argent en provenance de la banque fédérale américaine. Normalement, ce genre de chose était censé être secrète, mais Cold avait réussi à acheter ces informations à un jeune racketteur dans le bar des Rogues, ce dernier ayant réussi à subtiliser un iPhone à un des membres du comité directionnel de la banque. A partir de celui-ci, rien de plus facile que de hacker les messages et mails et d'en tirer des informations précieuses comme celui-ci.

Lenny Snart n'allait pas tenter de forcer ces nouvelles sécurités, surtout tant qu'il n'en connaissait pas les subtilités. En revanches, il serait beaucoup plus facile d'attraper l'argent en déplacement. D'après ce qu'il avait compris, il se déplacerait en train. Sans doute un de ces trains complètement blindés, protégés par des dizaines de fédéraux. Rien qui ne pouvait réellement arrêté le Captain Cold, en théorie. Mais comme il savait qu'un plan ne fonctionnait jamais comme prévu, il allait surtout s'en tenir à sa théorie initiale. Le plus important, c'est le butin.

Il tenta de joindre d'autre Rogue mais aucun d'eux ne semblaient réellement disponible. Ce qui était au final assez embêtant, car le Captain Cold espérait faire quelques choses de plus grands envergure qu'un casse solo. Après tout, il ne faisait pas tout ça pour lui, mais pour les Rogues. Si personne ne pouvait profiter de l'expérience, cela n'en valait presque pas le coup. Presque, car tout de même, il s'agissait d'un bon paquet de pognon.

Il était désormais accroché à l'aide d'accroche de glace au dessus de la sortie tunnel ou devait passer le train, un peu à l'extérieur de Central City, même si la ville était visible au loin. Il allait sauter pile au moment où le train arriverait et rentrer dans un wagon. Il ne savait pas réellement combien était ceux qui protégeait l'argent ni où le pognon ce trouvait, mais quelques choses lui disait qu'il n'allait pas tarder à le découvrir.

Le train sortait du tunnel. Cold sauta et se réceptionna sur la toiture de ce dernier. Il refroidit considérablement ce dernier pour qu'il puisse aisément détruire la toiture et rentrer dans le wagon. Les fédéraux lui tirèrent sans sommation dessus. Cold gela immédiatement les balles qui, une fois leur énergie cinétique totalement vidé, tombèrent par terre. Une fois leurs armes inutilisable, Cold n’eut pas trop de mal à les assommés, surtout à l'aide du froid et de ses pouvoirs. Le premier wagon était sécurisé, il fallait désormais remonté jusqu'à l'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 19 Oct 2013 - 17:55
En ce jour à Central City, les criminels étaient de sortie. Du moins, George était sorti lui, pour aller braquer une banque. Mais bien entendu, pas n'importe laquelle, la banque central de la ville du Flash. Mais très vite, grâce à ses informations récoltées par Calculator, il a très vite compris que l'argent est le plus vulnérable lorsqu'il se déplace, et non lorsqu'il est fixe.

Mais pourquoi avoir besoin d'argent ? Pourquoi ne pas commettre quelques meurtres, ou effectuer quelques contrats histoire de se renflouer ? Digger avait besoin de beaucoup d'argent, voir même énormément d'argent pour pouvoir faire ce qu'il souhaitait. Il en a jamais parlé aux autres Rogues, mais il souhaite avant tout retrouver ses pouvoirs de Black Lantern. Il s'improviserait scientifique s'il le pouvait, mais il finirait par retrouver cette énergie noire, et dont le respect qu'il avait eu lorsqu'il fit évadé Eboard Thrawne. Il prouverait à ce stupide speedster qu'il marquerait l'histoire, d'une manière ou d'une autre.

Les rues de Central City paraissaient passer vite lorsque Digger était au volant. Il conduisait donc vite, avec un sac de sport sur la banquette arrière. Si ces calculs étaient exacts, le train sortirait bientôt du tunnel, et pour ça, il devait mettre le pied au plancher pour pouvoir atterrir dessus au bon moment. Ce qui le faisait sourire intérieurement, c'est que Captain Cold avait demander de l'aide il y a peu de temps, pour un casse, qui plus est. Digger se disait que cela serait sûrement ailleurs et pas ce train. Quoi que Calculator était du genre à balancer sa propre mère si on lui donnait du pognon. Digger fonçait vers la sortie de la ville, et voulait se rapprocher au plus vite de la voie ferrée. Il jeta un coup d'oeil au poste de radio, plus que 5 minutes avant que ce foutu train sorte du tunnel.

Il arriva donc au niveau d'un petit chemin, où il croisa alors le train, qui sortait du tunnel pile à cet instant : il fallait faire vite. Il ne se retrouverait que quelques minutes sur le côté du train, et devait rentrer dedans à tout prix. Il bloqua le volant avec une clée anglaise, et bascula sur le siège passager, avec son sac de sport en bandoulière. Il prit alors un de ses boomerang, et le lança sur la cloison. Un boomerang grappin, comme il aimait le dire, ce boomerang était relié à un filin aussi solide que le Bat-grappin, pour pas dire qu'ils avaient peut-être les mêmes fournisseurs. Il activa le grappin, et rejoignit donc le wagon, où il s'accrocha avec un deuxième boomerang. A la manière d'un alpiniste chevronné, il grimpa sur le toit du train.

Il vit alors Cold, à sa grande surprise, quelques wagons plus loin, refroidir le toit du wagon avant de se jeter dans le trou qu'il avait formé. Comment était-il au courant ? Mais l'heure n'était pas aux questions, et il fallait faire vite de toute manière. Grâce à des sortes de crampons dans ses rangers, Digger parvenait à se déplacer librement sur le toit. Il en profita donc pour jeter un boomerang chargé d'acide, tout en calculant la force du vent et la vitesse du train. Il atteignit alors le wagon derrière lui, dont le toit fondit instantanément. Il envoya un boomerang fumigène dans le wagon, et y pénétra, avec un Razor Boomerang à la main.

Il trouva plusieurs types, en train de s'asphyxier dans la pièce. Revêtu de lunettes infrarouges et d'un masque à gaz, Digger rentra aisément à l'intérieur, et frappa les deux individus à coups de boomerangs, les laissant derrière lui agoniser dans leur propre sang. Il fallait qu'il avance, car bientôt, l'alerte serait donnée.

Il continua donc à avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Barry Allen/The Flash
Barry Allen/The Flash
Co-fondateurs
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4203
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 19 Oct 2013 - 19:34
Flash avait poussé les moteurs. Rattraper un train en marche n'était pas très difficile, le plus difficile c'était d'éviter de tomber. Un seul faux pas et on se retrouvait sous le train et les roues ne pardonnaient pas. Tous les ans, on entendait l'histoire d'un pauvre gamin qui avait essayé de monter à bord d'un train en marche et qui avait glissé sous le train. Les petites roues de fers étaient d'une précision chirurgicale et en moins de deux, le pauvre se retrouvait cul-de-jatte.

Barrie poussa donc jusqu'à la locomotive et agrippa à la rampe. Il avait remarqué le wagon refroidi, mais il se d'avertir rapidement le conducteur. Celui qui contrôlait le train était le plus susceptible de tout démolir. C'était donc sa cible prioritaire, ensuite il pénétrerait dans les Wagons. Il monta donc rapidement les escaliers et atteint la cabine du conducteur. Le mécanicien de train ainsi que le chef de train (le conducteur) y était, et visiblement pas au courant de ce qui se passait dans leur train.

Gentleman?

Oh putain ... Flash. Arrive plus jamais comme ça tu ne va me faire faire une crise cardiaque. Dis le mécanicien

Désolé, je vais vous demandez d'arrêter le train, s'il vous plaît.

C'est un braquage? demande abasourdit le chef de train.

Non, en fait oui, mais ... arf... en fait vous vous êtes braqué en ce moment par les rogues. Il faut arrêter le train le temps que je m'occupe de cette affaire. Sinon on risque le déraillement et peut-être même bien pire.

Le mécanicien de train regarda les voyants lumineux, aucun n'indique d'endommagement grave aux wagons. Ça ne voulait pas dire par contre que ça ne se produirait pas, mais quand même. Le Chef de train regardait son mécanicien puis Flash, c'était à lui de prendre la décision, si c'était un traquenard, c'est sur lui que ça retomberait. Mais si ce ne l'était pas, il fallait absolument faire quelques.

Okay. Mais nous ne ferons pas un arrêt d'urgence sinon, il y aura danger d'un déraillement. Je vais ralentir la course jusqu'à l'arrêt complet. J'ai besoin de 3 Kilomètre.

Merci les gars.

Euh, Mr. Flash, je ... enfin juste avant que vous partiez mon fils euh..

Flash parti dans les Wagons. Le mécanicien se retrouva avec un mot écris de Flash sur sa casquette: à mon plus grand Fan, dont le père à agis en héros aujourd'hui. The Flash.

Barry s'engouffra dans le premier Wagon passant rapidement jusqu'à la prochaine porte, puis la prochaine et ainsi de suite jusqu'à se qu'il arriva à une porte étrange. Derrière celle-ci Barry pouvait voir un gaz vert et des hommes inconscients. Il ouvrit donc la porte et retourna dans le précédent Wagon et ferma la porte, afin de laisser le gaz vert sortir.


Rogue N'roll Train (A/T) 1499726395-flash-sign-01
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 4 Nov 2013 - 22:35
Alors que le Captain progressait assez rapidement dans ce train, il sentait que quelques choses n'allait plus. Celui-ci ralentissait, doucement, mais sûrement. Cela n'arrangeait pas forcément le chef des Rogues, qui ne pouvait se trimbaler l'or jusqu'à Central City. En réalité, il avait pensé à utilisé un vieux passages dans un tunnel sous Central, assez discret, et pas très loin du QG des Rogues. Mais ceux qui pensait réellement réussir a avoir le maître du Zero Absolu se trompait lourdement. En effet, le criminel n'en était pas à son premier coup d'essais, il commençait à avoir pas mal d'expérience dans le milieu du vol de grande envergure, et il avait toujours deux-trois coups d'avances.

Cold ouvrit une des portes latérales du train et dirigea ses mains vers le sol. Immédiatement, le froid sortit de ses bras et une couche de gel se forma sur les rails, diminuant adhérences des roues et ainsi anéantissant le ralentissement entrepris par le train. Le métal étant un très bon conducteur thermique, le froid allait rapidement se propager jusqu'à plusieurs kilomètre, juste assez pour arriver jusque la ville. Après, il était trop dangereux de continuer en roue libre ainsi, les risques de déraillement était trop grand et dans une ville comme celle-ci, un accident comme ça pouvait faire beaucoup de victimes parmi les innocents, et ça Cold ne l'accepterait pas.

Dans le wagon suivant, il fit une rencontre à laquelle il ne s'attendait pas du tout. Le Captain Boomerang avançait à contresens, dans sa direction. Il avait du rentrer quelques parts plus lin dans le train et désormais les deux Lascars se rejoignaient. Cold ne savait pas trop quoi dire. Digger avait toujours un bon Rogue, mais il c'était laissé aller à l'alcool, sans doute la drogue aussi, quelques temps avant sa mort. Sa résurrection l'avait peut-être changer, mais le Captain des Rogues ne l'avait pas revu depuis, et ne c'était pas encore fait un avis.

« Digger ! Qu'est ce que tu fous ici ? C'est mon casse. Je pensais que tu avais changer de secteur. Pourquoi es-tu revenu ici sans venir voir les Rogues ? Tu comptes nous faire concurrence ? Où revenir parmi nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 11 Nov 2013 - 23:45
A traverser les différents wagons ainsi, Digger avait fait une erreur : il n'avait pas prévu de tomber directement sur Cpt Cold, qui lui demanderait bien entendu ce qu'il foutait ici. Et ça n'a pas loupé. Il ouvrit une porte en l'enfonçant, et tomba nez à nez avec le super-vilain polaire. Sa réaction ne se fit pas attendre :

« Digger ! Qu'est ce que tu fous ici ? C'est mon casse. Je pensais que tu avais changer de secteur. Pourquoi es-tu revenu ici sans venir voir les Rogues ? Tu comptes nous faire concurrence ? Où revenir parmi nous ?

Situation ma foi cocasse pour notre lanceur de boomerang : dire la vérité ou inventer une disquette histoire de rester tranquille ? Bizarrement, son instinct naturel le poussa à opter vers la deuxième solution : inventer une excuse, n'importe laquelle, car il devait avant tout éviter de divulguer ses projets. Il ôta alors son masque et lui lança :

- Ton casse ? Il est tellement inconnu ton casse que Calculator proposait ce job dans la Tour des Vilains. Alors question discrétion, on reverra ça.

Il s'asseya un instant avant de reprendre :

- Quand à où j'étais, ça c'est une autre histoire, j'ai été retenu ailleurs pour affaires personnelles. Je n'ai pas eu vraiment possibilité de me libérer précédemment. Et bon, j'te rappelle que j'ai été mort pendant 10 ans, c'est pas quelques mois qui allaient changer quelque chose !

Il préféra éviter de citer tout les évènements qui l'avaient ramené à la vie, avec la Blackest Night, ainsi que le Brightest Day, où l'Entité, représentante de la flamme blanche et de la vie, lui avait investi d'une mission afin qu'il retrouve sa pleine vie. On lui avait donné plusieurs pouvoirs, qui l'avaient rendu beaucoup plus puissant, beaucoup plus craint et respecté. Depuis, en quête de source de ce pouvoir, Digger avait surtout besoin d'argent pour pouvoir financer des recherchers, et tenter de déceler le mystère de la matière noire, et les pouvoirs des Blacks Lanterns. Il finirait par retrouver ses pouvoirs, ça c'est certain, mais pour le moment, il devait se concentrer sur le casse du train. Il jeta donc un regard à Cold, et termina son monologue :

- Et bien sûr que je veut revenir chez les Rogues, j'ai dormi suffisamment longtemps pour vouloir dérouiller Flash pendant les 10 prochaines années ! Mais pour le moment, trêve de bavardage, le bolide écarlate devrait pas trop tarder, s'il n'est pas déjà là. Par sécurité, j'vais faire ça.

Digger attrapa plusieurs boomerangs à gaz et les lança dans la pièce où il se trouvait avec Cold, et en lança dans les wagons voisins. Il lança un masque à Cold, pendant qu'il remettait le sien en place. L'avantage de ce gaz, hormis ses effets toxiques, était qu'il était coupé avec du phosphore blanc, permettant ainsi de donner un effet "fumigène" à l'ensemble. Une des dernières trouvailles de Digger, qui s'enmmerdait devant un match des Yankees. Il s'adressa donc à Cold :

- Maintenant, faut rejoindre le coffre, grâce à ce brouillard toxique, on sera temporairement protégé, au cas où Flash débarque. Dans le pire des cas, il restera toujours la manière forte hum ? Sinon une idée pour rejoindre le coffre au plus vite ?
Revenir en haut Aller en bas
Barry Allen/The Flash
Barry Allen/The Flash
Co-fondateurs
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4203
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 12 Nov 2013 - 0:11
Au plus vite? Je vous conseille de courir ça marche bien pour moi ! haha !

Flash avait parcouru le train et était arrivé à l'instant ou Boomerang laissait ses boomerangs de gaz. Premier réflexe ouvrir les fenêtres du wagon et courir. Il entraîna le gaz derrière lui qui trouva rapidement une sortie dans les fenêtres ouvertes du train. Flash vibra au travers des bancs afin de ne pas s'éclater quelques parts et de pouvoir évidemment bien faire circuler l'air dans le wagon.

C'est mignon ces retrouvailles, vous savez? Les deux capitaines dans une accolade virile oublient leurs différents. Vous devriez faire un sitcom, les gars, deux idiots à Iron Height. Moi je regarderais.

Il y avait longtemps que Flash n'avait pas eu affaire à Digger et Snart ensemble. Certes il avait côtoyé Owen Mercer un peu, mais il n'avait jamais eu le talent ni l'intérêt de son père. Son sort cependant n'était pas très enviable et il regrettait que tout se fût terminé ainsi. C'était étrange comme sentiment pour Flash. Certes boomerang et Cold sont ses ennemies, mais il aurait bien avoué candidement qu'il était content de les voir ensembles. Oui ils étaient dangereux et pas à prendre à la légère, mais il y avait quand même longtemps qu'il n'avait pas vu Harkness et c'était quand même bien de le savoir en vie. De plus qu'il soit de retour dans le sillon de Cold était rassurant. Il avait entendu des histoires étranges à propose de Cpt. Boomerang et de la suicides squads. La mort du père de Tim Drake n'avait rien de joli non plus, il s'était perdu en chemin, il n'y avait aucun doute. Cold lui ferait du bien, il lui donnerait un code de conduite, un code d'éthique. Moins de gens mourront.

C'était étrange de voir Léonard Snart comme une influence positive. Barry se dit qu'au final entre deux maux il fallait choisir le moindre. Entre un Boomerang en solo qui perce le père de ses alliées, ou un Boomerang qui vole des banques avec les rogues, le choix était facile. De toute façon, c'était le troisième choix qui allait se réaliser, un boomerang derrière les barreaux.

Allez tout, le monde on se met une petite conga et on fait le train jusqu'à Iron Height.


Rogue N'roll Train (A/T) 1499726395-flash-sign-01
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 20 Déc 2013 - 17:08
- C'est mignon ces retrouvailles, vous savez? Les deux capitaines dans une accolade virile oublient leurs différents. Vous devriez faire un sitcom, les gars, deux idiots à Iron Height. Moi je regarderais.

Digger fut surpris d'entendre cette voix, qu'il reconnaîtrait entre mille. Il tourna la tête, et vit alors le Flash, face à lui et Cold. Malgré que Cold l'avait bombardé de questions, toute aussi pertinente les unes que les autres, Digger savait pertinemment que pour l'instant, il fallait régler le compte du bolide écarlate, ou du moins essayer de le distraire suffisamment pour pouvoir ainsi retirer la grosse cagnote du train et filer en douce. Il était devenu quasiment une habitude de voir le Flash apparaître de cette façon, le sourire aux lèvres, et lançant une vanne, comme s'il voulait détendre l'atmosphère. Digger, qui n'a jamais la langue dans sa poche, lâcha de suite :

- Ravi de te voir aussi, bonhomme rouge.

Mais contre toute attente, Cold chargea le speedster, sans doute pour le surprendre. Cold lança alors plusieurs pics de glace sur le héros, afin de pouvoir l'immobiliser, mais le fait de lancer ses glaçons au jugé allait être lourd de conséquence : un des pics de glace se planta alors dans un engrenage, vous allez me dire qu'on part de rien, mais vous connaissez l'effet papillon ? L'engrenage en question se mit alors à s'enrayer avec les morceaux de glace, et quelques petites étincelles en jaillirent. Jusque là tout serait rester normal, mais par hasard, un mec de la compagnie feroviaire avait dû oublier de nettoyer quelques traces de carburant, et tout d'un coup, un feu fit son apparition, le feu grandit brutalement pour aller se diriger vers des tonneaux de propane. Digger, en voyant cela, ne put s'empêcher de dire :

- Bordel de ...

Une énorme explosion se fit dans le compartiment, projetant alors tout les occupants. La force de l'explosion fut telle qu'elle arracha le toit et la carlingue sur les côtés du wagon. Digger fut alors projeté pour atterrir sur une caisse plus loin. Désorienté, il secoua alors plusieurs fois la tête, chassant les bruits stridents qui parcouraient ses oreilles. Lorsqu'il reprit totalement conscience, Cold n'était plus là. Sans aucun doute, il fut projeté hors du train, et devait être sonné. Les flics n'auraient plus qu'à le ramasser sur le bord de la voie ferroviaire si celui-ci ne se réveillait pas à temps. Le flash n'était plus là aussi, sans doute dans un coin du wagon, ou alors à terre à l'extérieur aussi, mais il lui faudrait que quelques secondes pour revenir à bord du train. Profitant de cette occasion, Digger fonça vers le prochain wagon et sauta sur la portière de ce dernier. Un bruit métallique se fit entendre, et le reste du train se trouvant derrière Digger se sépara du reste du train. L'explosion avait dû endommager le dispositif reliant les deux wagons, provoquant leur séparation. Digger se sait alors d'un boomerang et grimpa sur le toit du wagon, où il commença à courrir, afin de trouver une trappe, et ainsi reprendre sa progression. Il finit par trouver une nouvelle trappe, où il rentra furtivement. Il tomba alors nez à nez avec deux mecs de la sécurité, avec qui il entama une lutte. Mais très vite, les deux gardes tombèrent sous les coups de boomerang, et tombèrent, noyé dans leur propre sang. Digger continua alors à avancer, en espérant pas recroiser de suite le Flash, qui le talonnait, sans aucun doute.
Revenir en haut Aller en bas
Barry Allen/The Flash
Barry Allen/The Flash
Co-fondateurs
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4203
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 20 Déc 2013 - 20:58
L'explosion surprise Flash occuper à en découdre avec Cold. Il fut propulsé dans un coin du wagon, il ne put que mettre ses mains devant son visage. Son dos craqua quand la force alla l'écraser dans un coin de la carlingue en fer. On aura tout vu, créé une explosion avec un bout de glace. Il perdu ses esprits quelque temps. Durant ses quelques minutes, la speedforce s'occupa de lui afin de le remettre sur pied et surtout de lui faire retrouver ses esprits.

Il entendit quelques pas à l'extérieur probablement la police qui venait chercher Cpt. Cold. Il ne le savait pas encore, mais l'explosion l'avait projet sur la tête et Cold était tombé inconscient. Sans Speedforce, les autorités l'avaient cueilli comme une fleur au printemps. Flash lui se réveilla, il se frotta la tête et toucha l'ecchymose toujours douloureuse derrière sa tête. Son costume avait déchiré laissait apparaître ses cheveux tachés par du sang séché. Il sortit de son wagon par l'immense trou qu'avait laissé l'explosion. Le vent sur sa peau le rafraîchit. Il voulut mettre le pied par terre, mais il se rendit compte que le sol bougeait en dessous de lui. La déflagration avait propulsé quelques wagons vers l'arrière.

Barry devait arrêter le train qui déraillait en sachant pertinemment que les rogues étaient probablement encore dans la partie avant. Sinon il aurait eu bien plus de problèmes qu'une seule ecchymose, surtout avec Boomerang. C'était le spécialiste de la mise en mouvement, la mise à l'arrêt par contre c'était autre chose. Il eut une idée. Il fonça rapidement à la bibliothèque, lut trois livres sur la conception des chemins de fer. Passa prêt d'un chantier et ramassa tout se qu'il avait besoin. Il rejoint le chemin de fer et les wagons lacher libres et il entreprit de construire, une nouvelle raille. Il fit un cercle avec sa nouvelle construction, il fit ensuite une voie de contournement afin de pousser les wagons dans ce cercle sans fin. Il finirait par s'arrêter de lui-même, lorsque la force diminuera. Une fois tout ça a terminé. Il partit vers l'avant du train toujours immobile plus haut sur les rails.


Rogue N'roll Train (A/T) 1499726395-flash-sign-01
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 24 Déc 2013 - 13:43
Digger était toujours en train de remonter le train, cherchant le coffre, et ainsi le magot, qu'il pourra amplement ramasser afin de pouvoir financer ces futurs projets. Il continuait à avancer, mêlant morts et blessés sur son passage. Il arriva devant une porte qu'il enfonça brutalement, avant de lancer des boomerangs explosifs, qui nettoyèrent la pièce de tout individu qui pourrait se mettre e travers de sa route.

Il n'avait aucune idée de ce que pouvais bien faire Barry pendant ce temps, alors que ce dernier était en train de montrer tout un système pour pouvoir arrêter l'arrière du train, qui était proche de dérailler, et causer donc des dommages collatéraux, et même quelques morts de plus. Mais de temps à autre, Digger jetait un coup d'oeil derrière lui, histoire de voir combien de temps lui resterait-t-il pour finir son casse. Le coffre fort se trouvait dans le wagon de tête, juste avant la locomotive. Beaucoup de gardes armés se trouvait à l'intérieur, c'est pourquoi Digger procéda minutieusement : il se rendit sur le toit du wagon de tête, et lâcha alors quelques boomerangs pleins de gaz dans la pièce. Il plaça ensuite quelques boomerangs explosifs sur la porte, et continua son chemin sur le toit. Il tomba alors nez à nez avec un garde de sécurité armé d'un fusil d'assaut. Mais les armes lourdes ont le défaut d'être plus lourdes à manipuler, et les boomerangs, pour le coup plus rapide. Il ne put entendre que cette phrase avant d'agir instinctivement :


- Halte ! Haut les mains ou je ...

Digger avait déjà lancé un Razor Boomerang et l'individu porta alors les mains sur sa gorge, où l'objet tranchant s'était planté. Il lâcha son fusil et s'écroula, s'étouffant et lâchant quelques gargouillis. Digger prit un boomerang et arriva à la locomotive, où il tomba sur les techniciens, qui se mirent à genoux à son arrivée :

- S'il vous plaît, ne nous tuez pas ! J'ai une femme et une fille !

Ils brandissaient respectivement des photos de famille, et autres portes bonheurs qui pourrait espérer améliorer leurs chances de survie. Digger les attrapa par le col, et les jeta en dehors du train, afin qu'ils retombent sur le sol, trop de gens était déjà passé au trépas, autant en épargner quelques uns. Il planta alors un boomerang dans le système hydraulique de la locomotive, et les freins de l'engin lâchèrent. Ainsi la locomotive à présent allait accélérer, et non plus décélérer.

Il fit ensuite sauter la porte du wagon derrière lui et acheva les derniers rescapés du gaz. Avec un boomerang explosif il fit sauter le coffre et commença à remplir son sac, en espérant pouvoir finir avant que Flash se pointe.
Revenir en haut Aller en bas
Barry Allen/The Flash
Barry Allen/The Flash
Co-fondateurs
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4203
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 26 Déc 2013 - 17:19
Flash entra dans le wagon. Boomerang avait passé par la. Pas cold, il y avait beaucoup trop de mort. Vérifiant chacun des personnes qu'il rencontra malheureusement les jugulaires étaient coupé et les gens étaient mort. La marre de sang le révulsa et il e s'en voulu de n'avoir pas été assez rapide. C'était le travail d'un boucher. Le temps que Boomerang avait passé loin des rogues lui avaient vraiment été négatif. Pourquoi tout ses morts? C'était loin du monde de fonctionnement des rogues, il s'attendait avoir des gens assomé par un boomerang ou électrifier a la manière d'un teaser, la c'était carréement un bain de sang. Décidemment, Barry détestait Cpt. Boomerang quand il était en solo. C'était réellement un salopard de première. Il se demanda même si c'était pas la panique du a l'explosion ou alors s'il ne c'était pas cogné la tête lors de son expulsion car c'était vraiment pas typique de leurs fonctionnement.

Il fini par remonter la trace jusqu'au boucher du Central expresse qui était dans la cabine de pilotage. Il remarqua effectivement une bosse sur le crane calvitié de l'homme aux armes australiennes, mais de la a justifier ses actions, c'était peut-être une excuse facile, qu'il se cherchait pour se déculpabiliser.

T'ES MALADE OU QUOI?

Barry pointa ses bottes pleines de sang. Puis il fonça vers Cpt. Boomerange lui mit deux coup de poing au ventre et un coup de coude au visage avant de le lancer vers le mur du fond.

Ou est Cold? Au moins lui il a un semblant de bon sens. C'est quoi cette boucherie? C'est indigne, même de toi. Je croyais que tu avais eu ta leçon a Gotham. Si tu tue on reviens en force et on te coince.

Barry remarqua que le train était en marche. Il ne l'avait pas vue vraiment car au départ, il allait tellement vite que la lenteur avec le train avait avancer lui avait parus comme de l'immobilisme. Le train avait fini par accelérer alors il sentit la vibration sous ses pieds et devina se qui était entrain de se passer.

Tu va faire dérailler le train en plus ? Tu t'es mis a la cam de Mirror Master ou quoi?

Barry n'entendais plus a rire. Ce casse avait vraiment dégénéré. Les rogues, il ne commettait pas la même erreur que tout le monde de les sous-estimés, mais malgré tout il y avait un certain respect mutuel entre les deux. Par contre, Cpt. Boomerang avait toujours été un peu renégat, comme Top a vrai dire. C'était des électrons semi-libre et la il y avait vraiment un problème avec Boomerang. Il n'y avait plus personne dans le trains. Barry avait évacué ceux qui était encore en vie et les morts, ne bougerait pas. Il devait s'occuper du train.


Rogue N'roll Train (A/T) 1499726395-flash-sign-01
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 2 Jan 2014 - 12:25
L'avantage quand on bosse en solo, c'est que personne n'est là pour épier nos moindres faits et gestes, et sachant que Cold était hors-jeu, Digger s'était quelque peu relâché. Après on peut noter qu'il avait seulement tuer les mecs qui avait braqué une arme sur sa tempe. Réflexe naturel ou question de survie ? La question méritait réflexion. Mais à présent, alors que Digger était en train de refermer le sac plein de billets, le speedster arriva de nouveau, et avait sûrement vue la petite orgie que Boomerang avait commis quelques wagons avant. Il arriva, et pointa du doigt les bottes tachées de sang de Digger, avant de l'enchaîner avec deux coups de poings dans le ventre et un coup dans le coude. Digger vola à l'autre bout de la pièce, et cracha du sang, avant d'entendre une bride du discours de Flash :

Ou est Cold? Au moins lui il a un semblant de bon sens. C'est quoi cette boucherie? C'est indigne, même de toi. Je croyais que tu avais eu ta leçon a Gotham. Si tu tue on reviens en force et on te coince.

Digger se releva, et s'était préparé à cette éventualité. Il esquissa un petit sourire, alors que Flash remarquait que le train commençait à dérailler. Il le regarda droit dans les yeux, et lui lança :

- Ce n'est pas moi qui ai fait ça, ce que tu vois là, c'est ce qu'on vit quotidiennement, la nature humaine est bestiale, mais ça, tu es trop aveugle pour le remarquer. Toi qui te croit si fort, si croyant à la justice, as-tu été là pour sauver chacun de tes amis lors de la Blackest Night ? As-tu été là quand les matons d'Iron Heigts m'ont passé à tabac à plusieurs reprises ? Où était le grand Flash à cet instant ? La cause même que tu défends, la Justice, n'est qu'une parodie, qui s'éteint aussitôt lorsqu'on arrive en prison. Je ne retournerais pas dans ce trou à rat, oh non Flash ...

Il dégaina en un instant, sachant que Flash fut certainement déconcentré face à ce discours, et lançant plusieurs boomerangs électrique, qui allèrent se ficher dans la paroi, bloquant les deux bras de Flash. Ils s'allumèrent et émirent une décharge électrique, entravant le héros. Digger reprit son discours, alors qu'il se rapprochait de la porte de sortie :

- Je pourrais te tuer, mais la leçon ne serait pas complète. Je ne doute pas un instant que tu t'en sortiras, mais moi, j'ai des meilleures choses à faire. Au fait, vu l'allure du train, le prochain virage risque d'entraîner son déraillement. Oh rassures-toi, il n'y a pas d'habitations, juste une gigantesque falaise. A la prochaine Flash !

Digger sauta alors hors du train, alors que celui-ci traversait un pont, et tomba alors dans l'eau froide, qui réveilla quelques douleurs en plus de celles que Flash lui avait donné. Digger se laissa porter par le courant, pour atterrir plus loin vers une station service, et ainsi rentrer à la base.
Revenir en haut Aller en bas
Barry Allen/The Flash
Barry Allen/The Flash
Co-fondateurs
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4203
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 4 Jan 2014 - 14:27
Flash vibra au travers du train. Il se fichait bien de tout ce Cpt. Boomerang pouvait avoir à dire. Il était contre cette violence et il était la preuve vivante que Boomerang avait tord. Surtout que Central City et Keystone avaient été à plusieurs reprises inspirés par Flash et ses actes. Il savait que le monde violent dont il parlait n'était qu'une facette du monde, celle où les criminels se complaisaient, la facette facile et confortable. Le bien demandait plus de force, mais était au combien plus important et puissant que la haine et le désabusement.

Barry se libéra des boomerangs puis fonça vers l'avant du train. Il devait trouver un moyen de l'arrêter. Il accéléra la cadence afin d'immobiliser le train dans son espace-temps. Il allait si vite que le train semblait non seulement au ralenti, mais complètement arrêté. Il risqua alors sa main. Étant donné que Boomerang avait détruit le mécanisme permettant de freiner, il devrait l'activer manuellement. Poussant plusieurs petits coups en speedmode toujours en gardant une vitesse constante afin de ne pas perdre sa main dans le mouvement du train, il poussa les freins. Ils allèrent bloquer les roues ce qui activa les freins et commença la décélération.

Comme le choc de mettre les freins à pleine vitesse allait probablement provoquer un déraillement. Barry fonça à l'arrière du train. Il s'accrocha et commença à courir en sens inverse. Il cherchait à ralentir le train afin que le choc ne soit pas trop soudain. Son stratagème fonctionna et le train finit par s'arrêter sans dommage. Il avait malheureusement perdu Digger dans la nature, mais ce n'était que partit remise


Rogue N'roll Train (A/T) 1499726395-flash-sign-01
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Rogue N'roll Train (A/T)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» village fini mais le train hs.....
» Le train
» le petit train
» Montagnes et "roll-cloud"
» [SOFT] COMPAGNON MOBILE : Faciliter vos voyages en train [Gratuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City :: Central City Rail Station-