Disparitions scientifiques : Opal City

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 21 Oct 2013 - 23:49
Suite de : http://dc-earth.fra.co/t736p10-disparitions-scientifiques

Une fois arrivé à Opal City, Barry ne put que regarder le ciel. Ils étaient en pleine journée et la noirceur ambiante obligeait la ville à laisser les lampadaires ouverts. C'était toujours comme ça à Opal City. Depuis un culte nazi qui cherchait à reproduire les circonstances dans lequel Shade (résident D'Opal City) avait obtenu ses pouvoirs avait complètement dérapé. Depuis le ciel était toujours obscur à Opal City, même par canicule.

Wonder Woman a écrit:
«Comment trouver Starman maintenant?»
Starman n'a pas d'identité secrète ici, la famille Knight vaut la famille royale. Jack possède une boutique style bazar aux portes de la vieille ville. Il vend des vieilles breloques. Allons-voir à son magasin, en plein jour comme ça, il devrait être là.

Barry connaissait l'endroit. Il était venu une fois avec Jay Garrick pour une histoire avec Shade. Pas contre Shade, mais avec lui. Ici Shade était un genre de héron, pas vraiment adulé, mais les gens ne le craignait pas, il protégeait la ville depuis bien avant Starman. Il la protégeait dans l'ombre bien évidemment.

Marchand dans les rues les passants les regardaient prenait des photos. Barry demanda son chemin à quelques passants pour être certains d’où il allait. Il fini par trouver le bâtiment. La vitrine augurait un vrai dépotoir de truc étrange. Quand ils entrèrent, une dame vint vers eux.

Bonjour, comment euh...

Bonjour Madame, pourriez-vous nous dire ou est Jack.

Euh.. Jack il est partit, Les O'dares... euh la police d'Opal a appelé. Il devrait être de retour bientot.

La jeune dame regardait Flash, mais ses yeux se sont surtout portés sur Wonder Woman. Il faut dire que Wonder Woman était un peu le modèle de plusieurs femmes et celle qui ne l'adulait pas, l'enviait légèrement.

Merci madame euh...

Falks, Sadie Falks. Je suis la compagne de Jack.

Sadie Falks? Vous n’êtes pas la soeur de Payton?

Oui ! Absoluement Very Happy vous connaissez mon frère?

J'était là quand, Éclipso l'a combattu et vaincu. Nous l'avions tous cru mort, mais heureusement nous nous trompions. Il va bien?

Bha vous savez on a peu de contact. Seules quelques nouvelles quand Adam Strange nous rend visite. Apparemment, il est un souverain adulé, et son empire n'est plus qu'une planète, Throne World.

Bien bien...

La conversation devenait un peu gênante, car Flash ne désirait pas vraiment en dire plus sur Payton et encore moins sur pourquoi ils venaient rendre visite à Jack. Un petit sourire en coin, Sadie se rendit compte du malaise et réagit.

Vous voulez du café, du thé en attendant Jack?

Oui, ça serait avec grand plaisir.

Vous n'avez qu'à vous asseoir sur l'ensemble de cuisine juste là je vais vous chercher ça.

Merci.

Flash alla s'asseoir pendant que Sadie alla dans l'arrière-boutique. Il invita les autres à venir le rejoindre.

On est mieux de l'attendre, de toute façon, le trouver ici prendra beaucoup de temps, la ville est très et les recoins nombreux. Le plus sage serait de...

La cloche du magasin sonna quelqu'un venait d'entrer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 24 Oct 2013 - 2:01
Aussi rapidement que j’ai quitté la tour de guet que j’étais déjà à Opal City. La technologie de téléportation mise au point pour la Justice League est de plus en plus précise. Cela fait un bon moment que nous ne sommes pas atterris en plein champ de bataille sur Apokolips. Mais aujourd’hui, pas de para-démons ni de nouveau dieux pour nous accueillir. Je me trouve plutôt dans la bonne vieille, mais sombre Opal City. Il y fait toujours noir, il s’agirait d’un sortilège ou de quelque chose du style lancé par un culte nazi qui ferait en sorte que tout est toujours sombre dans cette ville. Malgré cela, il semble que la ville soit un endroit où il fait bon de vivre.

Je pris rapidement mon envol afin de faire un peu de repérage avant que les autres n’arrivent. J’espérais un peu apercevoir Starman afin que nous n’ayons pas à le chercher, mais en vain. Je me retournai et je vis que Barry et Diana venaient tout juste d’arriver. Je me dirigeai immédiatement vers eux afin que nous puissions trouver le héros local et sauter plus rapidement au vif du sujet.

«J’ai fais un peu de repérage dans les alentours le temps que vous arriviez. Rien d’important à déclarer hormis quelques jolies filles. Pas de Starman en vue également.»

Barry proposa d’aller à la boutique de Jack Knight afin d’y trouver notre héros. Il s’agissait, selon lui du meilleur moyen pour le trouver en plein jour et j’étais plutôt d’accord avec lui. Il savait où s’en aller, alors je le suivai en direction de la boutique des Knights. Pendant notre marche, je remarquai, comme Diana et Barry, que beaucoup de citoyens nous regardaient passer avec beaucoup d’attention. Pour ma part je répondais par des sourires et des clins d’œil en tentant de rester dans des réponses courtes afin de ne pas perdre trop de temps.

Nous sommes finalement arrivés à la boutique sans attirer trop de foule, et nous y pénétrâmes afin de commencer notre enquête au plus vite. Jack Knights n’était pas présent, mais nous avions sa femme qui semblait très admiratif de Diana. Je laissai Barry faire son bla bla pendant que j’écoutais le tout d’une oreille attentive. À un certain moment la clochette de la porte retentie pour nous avertir que quelqu’un venait tout juste de pénétrer dans le magasin. Ce n’était pas Jack Knight, mais bien deux policiers en uniforme. Un homme et une femme. Les deux étaient roux et avec des airs de famille. Ils étaient certainement de la même famille. Je ne portais pas trop d’attention à l’homme, car la jeune femme avait attiré mon regard. Je m’inclinai vers Barry et lui dit dans l’oreille :

«Voilà qui me donne le goût de me faire arrêter et de faire un tour de voiture. Haha!»
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 27 Oct 2013 - 21:47
Comme à son habitude, Green Lantern était parti faire de la reconnaissance avant que les autres n'arrivent. Son côté de jeune homme en chaleur ressortit de ses paroles. Il était parti zyeuté les jeunes filles en jupes au lieu de faire sa véritable mission. Il n'était surement pas allé loin avec le peu de temps qu'ils avaient prit pour quitter la Tour de guet. Une première mauvaise nouvelle, Starman n'était pas en vue. De toute façon, il faisait jour. On aurait rarement vu un justicier de jour comme ça sans raison. Malgré le fait qu'ils n'étaient pas tous comme Batman, les criminels adoraient quand même la noirceur de la nuit pour appliquer leurs plans. Il se posa sur le sol en écoutant Flash. Ce dernier avait l'idée de se rendre directement à la base de Starman. C'était peut-être la meilleure idée depuis leur départ.

Wonder Woman suivit Flash dans le dédale des contours de la ville. Il semblait mieux que quiconque où se trouvait le réserviste de la Ligue, c'était assez pour qu'elle le suive sans poser de question. Ils finirent par déboucher devant une vieille boutique peut admirable. Flash se mit immédiatement aux nouvelles en rencontrant une femme dans la boutique. La justicière restait un peu en retrait pour éviter d'empiété sur la recherche de renseignement. Elle suivit Flash à l'intérieur suite à l'invitation. Elle trouvait que c'était absolument une perte de temps. Ils avaient autre chose à faire que prendre le thé à cet endroit précis. Wonder Woman était plus impulsive qu'intellectuelle. Les pertes de temps avec des pourparlers l'ennuyaient et la faisaient devenir impatiente.

Elle tourna la tête en entendant la clochette de l'entrée tout comme Green Lantern. Elle ne fit pas cas de leur uniforme et les observa sans retenu. Elle se leva de sa chaise, dans sa pleine grandeur.

«Je croyais que Starman serait là. Excusez-nous de vous avoir dérangé.»

«Il n'y a pas de problème. Entrez et dites-nous ce qui ne va pas.» répondit rapidement Wonder Woman qui attendait les nouvelles.

Même confiants, ils avaient l'air soucieux de quelque chose. Ils semblaient aussi surprit par la présence de plusieurs membres meneurs du groupe de justiciers le plus connu de tout les temps. Une chance qu'ils avaient laissé Superman en arrière, ce dernier aurait fini de les surprendre. Elle les invita à se joindre à eux. Si un problème était survenu, ils pouvaient être dans la confidence pour pallier à la disparition récente de Starman.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 28 Oct 2013 - 22:52
Barry salua les policiers d'un signe de tête. L'un d'eux avait l'uniforme distinct des patrouilleurs. Le bleu de sa chemise contrasta avec le noir de son gilet pare-balles, il avait sa petite radio à l'épaule et bien que son costume avait l'air on ne peu plus moderne, il portait une casquette de policier qui datait clairement d'une autre époque. Sur son costume il put lire : Mason O'Dare.

L'autre officière était une jeune femme. Comme Hal l'avait mentionné un peu avant, elle était d'une grande beauté. Elle avait cependant quelques choses de très fortes et de très dures dans le regard. Elle portait un chandail vert et des pantalons noirs. Seuls son pistolet à son épaule et son badge à sa ceinture permettaient de voir en elle un policier. Sur sa plaque Barry pue lire: Hope O'Dare. Ce qui confirmait que les deux étaient de la même famille.

Mason ne prit pas la parole, c'est Hope qui interagit avec les différentes personnes présentes. Mason se contentant de scruter du regard les différents intervenants de la salle. C'était étrange, car malgré qu'il ne parlait pas, on sentait quand même tout ce qu'il voulait dire au travers de son regard. Il avait les yeux perçants et très parlants, contrairement à sa bouche.

Hope parla avec Wonder Woman et Sadie. Les trois hommes gardant le silence pour le moment.

Humm, en fait Clarence à appeler Starman vous le savez, mais humm... il n'est jamais arrivé jusqu'à nous. On se demandait s'il n’était pas resté ici.

Non, il est bien partit. Que se passe t'il.

Humm, nous étions en train d'enquêter sur les nombreuses disparitions, quand nous avons reçu un appel. La femme d'une des victimes a été assassiné. Nous avons cru évidemment à un lien et en arrivant sur place, un homme s’est sauvé par la fenêtre. Masson la rattrapée et lui a logé deux balles en pleine poitrine.

Masson hocha de la tête pour confirmer les dires de sa soeur.

Il s’est avéré que l'homme en question était un robot. Je sais ça peu paraître étrange, mais c'était bel et bien un automate. Il était fait à partir de vieux ordures et autres détritus mécanique. On espérait qu'un ... disons passionné de vieilles "junks" comme Jack aurait pu.

Se sont des objets de collection pas de la "junk".

Désolé. Enfin, le fait qu'il ne soit pas venu nous voir au bureau du légiste nous porte à croire qu'il y a un problème.

Que voulez-vous dire?

Sadie... Jack à disparu.

Sadie se mit à trembler et porta sa main à sa bouche laissant tomber les tasses de café qu'elle avait amenées pour les héros. Une larme coula, puis son regard se tourna vers Wonder Woman, puis les autres. Hope avait un visage conciliant tandis que Mason bien que perturber par tout ça affichait un air professionnel.

Vous devez aider Jack, si ces robots en ont après lui, vous devez le retrouver. C'est un héros, il est comme vous. Vous devez l'aider je vous en pris.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 2 Nov 2013 - 0:53
Je vis assez rapidement que le moment n’était pas au flirt, car la jeune femme avait un air plutôt sérieux et c’est dirigé directement vers la femme de Starman. Même moi je pouvais le voir. J’ai préféré ne rien faire afin de ne pas causer de malaise. À la place, j’écoutai la conversation qu’il y avait entre elle, Wonder Woman et madame Knight. De toute façon, l’autre policier ne lâchait pas Barry et moi des yeux comme si nous étions des prédateurs près à bondir. Il s’agissait vraisemblablement du frère de la demoiselle, ils se ressemblaient trop pour qu’il en soit autrement.

Ce ne fut pas très long que les femmes entrèrent dans le vif du sujet et nous avons appris que Jack Knight avait disparu depuis la mystérieuse apparition de ces robots. Il est évident qu’il était sur une bonne piste et cette affaire est certainement beaucoup plus sérieuse qu’il n’y parait. Je décidai donc de brisai le silence masculin qui prônait dans la pièce depuis un certain moment déjà :

«Pardonnez-moi mes toutes jolies, mais vous avez parlé d’un robot qui aurait tué la femme d’un des scientifiques disparus. Avez-vous toujours ce robot en votre possession? Nous serions peut-être en mesure de localiser l’endroit où ils sont construits et donc retrouver Jack et les scientifique plus rapidement.»

Elles me regardèrent avec un regard plein de surprise comme si c’était si surprenant que je pouvais moi aussi avoir de bonnes idées des fois. Elles répliquèrent que nous n’avions pas vraiment de temps à perdre à ramener la carcasse à la Tour de Guet pour nos tests et que pendant ce temps d’autres personnes pourraient se faire tuer ou enlever. Je me permis de couper la parole à la jolie rousse avec un sourire confiant et en montrant ma main droit ayant mon anneau :

« Vous oubliez que je détiens ce petit outil bénin qui me permet de faire quasiment tout ce que je désire. Donc, scanner un robot pour que mon anneau nous donne les emplacements les plus près où ces pièces on pu être prise est une formalité pour moi. De plus nous avons ici l’homme le plus rapide du monde qui peut aller faire un tour de reconnaissance à l’endroit en question et revenir avant même que j’aille terminer ma phrase.»

Je me tue quelques instants pour permettre aux autres de parler sachant très bien qu’à moins de détenir une piste plus rapide pour nous, nous n’avons pas vraiment d’autres options.

«Tout cela à moins que vous ayez d’autres pistes pour nous qui pourrais accélérer notre travail.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 4 Nov 2013 - 23:05
L'entreprise de Green Lantern était encore très élaboré, peut-être trop. Ils n'avaient pas tout ce temps à consacrer sur les disparus. Plus le temps passait, moins ils pouvaient sauver des vies.

«Laissons les robots de côté.»

Ça ne servait à rien de se questionner sur des robots si la fabrications de membres artificiels les menait directement vers le bon endroit. Ils avaient déjà plusieurs indices, ce pourquoi ils étaient présentement dans cette maison à discuter pour rien. Si les scientifiques disparus étaient spécialistes dans les membres cybernétiques, ils pouvaient surement bâtir des robots de cet amalgame.

«Je crois que si nous nous dirigeons directement vers l'usine en question, nous aurons des réponses avant la fin de cette journée.»

Elle n'était pas du genre à écouter éternellement les avis de tous et chacun, bien qu'elle avait engagé la conversation. Maintenant, le point principal de leur mission était de sauver tous les scientifiques et de retrouver Starman dans sa propre ville. Comment un justicier de son niveau pouvait-il tout simplement s'effacer?

Son impulsivité était connue. On ne pouvait lui en vouloir de brûler des étapes afin de tomber dans l'action. Elle s'impatientait déjà de ne pouvoir voler entre les rues et tomber devant cette usine de membres artificiels. Ils allaient devoir donner des explications sur leurs agissements. Ils n'avaient pas encore d'idées de qui pouvait exécuter une si grande entreprise et passer inaperçu aussi longtemps. Était-ce un piège? Peut-être pour le justicier dont on avait perdu les traces. Il était surement là-bas et il avait besoin de leur aide le plus tôt possible.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 7 Nov 2013 - 22:36
Je suit de l'avis de Green Lantern.

C'était évident. Pas parce que Hal était son ami, mais parce qu'il est un policier scientifique. Barry connaît l'importance des preuves, des indices et surtout comment les révéler. Examiner ce robot pouvait être d'une importance capitale sur le reste de l'enquête. C'était un peu bête de foncer dans l'endroit qui pourrait être leur seule piste et de bousiller leurs couvertures et de provoquer la disparition d'élément de preuve par la même occasion. Par contre, il connaissait bien Diana et quand elle avait une idée derrière la tête elle était difficile à retenir.

Tu peux aller au laboratoire si tu veux. Dit-il en regardant Diana.

Ensuite il se tourna vers les agents de police: Nous pourrions vous aider. Croyez-vous que nous pourrions voir le robot en question. Je suis presque certain de pouvoir en apprendre plus sur ce qui s’est passé en le voyant. Après tout, un robot sur une scène de crime relié à un enlèvement, ce n’est pas banal, il y a évidemment un lien à faire et j'aimerais vous aider à le faire. Si vous êtes d'accord bien entendu.

euh... oui bien sûr.

Hope flatta l'épaule de Sadie qui semblait légèrement soulager de voir que la Justice League était sur l'affaire bien qu'elle s'inquiétait toujours pour son conjoint. Mason la salua d'un mouvement de tête qui était aussi réconfortant pour elle, que la touche de Hope. Ensuite les deux policiers ouvrir la marche pour sortir du bâtiment. Barry les suivit, ils le conduiraient sans problème au robot, ou il espérait trouver plus de réponses et ne pas avoir encore plus de questions.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 14 Nov 2013 - 1:48
Je savais que Barry serait de mon avis cette fois. Il ne pouvait tout simplement pas résister à l’envie d’examiner un indice de plus près. C’est son côté policier qui a pris le dessus cette fois. Diana quant à elle, n’irait pas dans ce laboratoire seule. Elle n’est pas idiote, elle sait qu’elle n’a aucune idée de ce qui se trouve dans ce laboratoire.

«Bon je crois qu’il est temps de bouger si nous voulons retrouver le marie de Sadie au plus vite.»

Je fis un petit hochement de tête à la femme de Jack et sortis à la suite de Barry. Diana fermant la marche. En voyant les deux policiers se diriger vers leur voiture, j’eus une idée afin de ne pas trop attirer l’attention sur nous.

«Hé les amis, pensez-vous que nous pourrions monter avec eux. Question de rester el plus discret possible. Je sais que ce n’est pas un problème pour toi Barry, mais une amazone volante et une luciole verte traversant les airs dans la ville, cela attire les regards. Alors je propose que nos deux camarades de la police nous fassent profiter de leur voiture. S’ils le veulent bien du moins.»

Je n’attendis pas d’entendre la réponse de mes collègues justiciers et me dirigeai directement vers la jolie rousse et son collègue qui étaient surement son frère. Je leur expliquai rapidement la situation et ils acceptèrent de nous transporter jusqu’au poste pour voir le robot en question. Ah! Le célèbre charme des Jordan n’a pas failli, en fait il marche toujours ou presque. J’ouvris la porte de la voiture et fis signe à Diana et Barry de venir nous rejoindre.

«Allez vous attendez quoi? Jack ne se sauvera pas seul vous savez.»

Puis je pris place sur la banquette arrière de la voiture en compagnie de Hope et Mason qui avait pris place en avant. Je regardai vers l’arrière et tout en levant le pouce dans les airs fit un sourire à Diana et Barry pour leur dire que les sièges étaient très confortables.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 2 Déc 2013 - 16:44
Les deux avaient fait la majorité. Elle devait se plier à leur plan même si les indices qu'ils trouveraient seraient sans doute éphémères. Elle les laissa sortir en regardant en arrière. La jeune femme inquiète allait resté seule, mais il n'y avait pas de crainte. Elle attendrait de leur nouvelle. C'était dur de ne pas faire confiance à une telle assemblée. Elle referma la porte suite à son passage et suivi la petite cohorte dehors. Green Lanterne proposa de monter à l'intérieur de la voiture de police. C'était un plan comme un autre de sa part. On pouvait au moins dire qu'il était original dans ses manières de faire. Il parti demander à ces derniers si ça leur ne dérangeait pas. Ils acceptèrent à la surprise de l'Amazone. Elle n'avait pas vraiment eut l'intention de monter dans cette voiture avant qu'ils n'acceptent.

Wonder Woman embarqua dans la voiture, se sentant soudainement prise. Sa grandeur n'aidait pas dans cette situation. Barry embarqua à sa suite, les laissant se coincer comme ils le pouvaient dans la voiture. Elle omis délibérément d'attacher sa ceinture. C'était déjà compliquer de resté dans une position confortable sans essayer de se mouvoir en plus. Elle trouva le trajet fort long même si il ne fut pas. Chaque bosse la faisait heurter le plafond. Elle ne se plaignit pas pour autant, mais son visage commençait à avoir un rictus de colère.

Ils arrivèrent enfin au poste où la carcasse de l'assassin avait été déplacée. Les employés leur cédèrent le passage. L'équipe était quand même surprenante. Ils se déplacèrent vers les laboratoires. Le robot n'avait pas encore été analyser au complet, il était donc dans un forme encore reconnaissable. Elle laissa les deux autres enquêter sur ce squelette encore en état. Elle prit place sur l'unique chaise de la salle et attendit patiemment le scan et l'analyse. Elle se demandait bien ce qu'ils pourraient trouver d'anormal dans un robot. Ils savaient déjà qu'une usine qui en construisait existait. Jack était surement détenu là-bas et que si ils n'agissaient pas au plus vite, ils pourraient perdre l'unique héro de la ville. Elle prit donc son mal en patience et laissa les hommes s'occuper de leur petit butin.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 4 Déc 2013 - 0:12
Prendre une voiture pour Barry était presque un supplice. C'était tellement lent que chaque seconde dans cet engin pollueur était tout simplement une torture. Il avait cependant ses raisons. Tout le long du trajet, il posa des questions bien précise au policier d'Opal. Des questions juridiques mais surtout des questions de flics. Hope répondit à toutes les questions alors que Masson se contentait de conduire sans parler.

Vous savez vous parlez comme un flic dit-elle.

Et vous comme héros. lui répondit Barry.

Aucun autre mot à propos de leur possible vie privée ne fut échangé. Tout le reste fut sur l'affaire. Barry récolta énormément d'information se qui fait qu'au final il avait déjà une bonne idée de ou il devrait continuer leur recherche. Il alla tout de même voir le corps du robot. Il salua tout le monde puis se mit au travail. C'était la première fois qu'il allait utiliser ses pouvoirs pour faire des recherches comme dans son travail. Oui ça semble paradoxal, mais généralement Barry prenait tout le temps nécessaire à ses examens sachant bien que la vitesse pourrait détruire des échantillons ou autre preuve organique. On l'appelait même la tortue au département. Rapidement il démonta et remonta le robot puis il recula.

Bha de toute évidence le travail est beaucoup trop bien fait pour que ce soit n'importe qui. C'est un professionnel c'est certain. Le problème c'est que ça ne concorde pas avec le matériel. De vieux morceau de sèche-linge, des puces d'ordinateurs avec des embouts inutilisables, son programme semble même venu d'une disquette. Ça ne concorde vraiment pas. En même temps déjà, avec la disparition des scientifiques, si du matériel de haute technologie avait disparu les pistes se seraient recoupées.

Il réfléchit en regardant Hal faire également ses analyses. La réponse était évidente pour lui, mais au vu du travail effectué, il avait de la difficulté à l'accepter. C'était étrange mais pas improbable, de toute façon ils allaient devoir vérifier.

Faudrait aller vérifier à la décharge municipale selon moi. C'est le meilleur endroit pour se procurer ce genre de matériel gratuitement et sans attirer l'attention. Lantern autre chose à ajouter?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 18 Déc 2013 - 18:48
J’avais oublié à quel point un trajet en voiture avec Barry peut être long. Il n’arrête pas de parler et ne me laisse pas placer un mot dans la conversation. À ce rythme-là, je n’aurai pas le temps d’avoir le numéro de la jolie demoiselle, mais bon nous sommes en missions après tout, les femmes ça peut attendre quelques instants. Par contre, je dois avouer que les questions posées par Barry sont très pertinente et au moins nous avançons dans notre enquête.

Une fois arrivé au poste, nous nous dirigeâmes vers la salle des pièces à conviction où Barry et moi allons pouvoir analyser le robot afin de finalement aller taper sur des méchants. Parlant de taper sur des méchants, je vois bien que Diana aimerait bien y être en ce moment, mais elle respecte le choix de la majorité, même si cela l’agace fortement.

«Relax Diana, ce ne sera pas long. Une petite analyse et on va cogner sur des gueules d’accord.»

Je rentrai dans la pièce où Barry avait déjà commencé son analyse. Je devais faire la mienne aussi et j’ai justement l’outil parfait pour cela. Je demandai donc à mon anneau d’analyser la carcasse et de me donner toutes les informations utiles à notre enquête.

«Anneau, analyse le robot et donne-moi toutes les informations pertinente à notre enquête s’il-te-plait.»


Pendant que l’anneau faisait son travail, j’écoutais ce que Barry avait à dire sur le robot. Il faut dire qu’il a l’œil exercé, car il sort beaucoup d’information que seul un inspecteur expérimenté pourrait ressortir. Cela doit être normal, car il est un inspecteur expérimenté. Quelques secondes plus tard, mon anneau avait terminé son analyse et en fit part à tout le monde dans la pièce :

«Analyse terminée : La presque totalité des pièces viennent d’appareil différent qui n’avaient pas cette fonction à la base. Toutes les pièces sont désuètes et ne devrait pas servir à la création de robots s’ils veulent avoir un résultat efficace. Provenance des pièces : Décharge municipale d’Opal City.»

Voilà, nous avons un endroit pour continuer notre enquête, mais mon anneau fit un bruit bizarre et je fus très intéressé par ce qu’il m’a montré. À ce moment, Barry me demande si j’avais de quoi a rajouté. Je lui répondu avec un sourire satisfait sur le visage, car ce que j’allais leur montrer allait nous montrer qui nous affrontons.

«En fait, oui j’ai quelque chose à ajouter. Mon anneau a réussi à récupérer quelques images dans le disque dur du robot. Elles n’ont certainement pas été toutes supprimées à cause de la piètre qualité des pièces. Mais ce sont ces images qui ont capté mon attention. Elles ne sont pas d’une définition excellente, mais elles nous permettent de bien identifier certaine chose importante comme l’aspect de l’emplacement où les chercheurs sont retenues et, plus important encore, qui est le responsable de ces enlèvements.»

Je retournai l’écran que mon anneau avait créé vers mes amis et j’attendis leurs réactions :

«Matez-moi ça!»
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 25 Déc 2013 - 17:37
La jeune femme attendit patiemment le déroulement de l'enquête exécuté par ses deux coéquipier qui semblait prendre plaisir à remonter et analyser ce robot en pièce. Ils avaient tous leur capacité spécial et elle se méritait de ne pas à avoir à toucher à ce truc. Elle resta quand même sage pendant l'analyse. Elle ne fit aucun effort pour les aider, mais ne les découragea pas non plus par son manque d'intention. Aucun signe d'attente trop longue ni soupir de découragement. Elle les regarda faire dans son coin, observant les autres détails du labo. En retrait, elle pouvait observer ce qu'elle voulait.

Quoi qu'il en soit, les deux enquêteurs trouvaient de nombreux détails concernant la construction des robots. La prochaine destination des héros semblait le dépotoir à déchets de la ville; glorieux comme prochaine quête. La jeune femme se mit côte à côte de ses collègues pour l'affichage des images en question. Elle regarda l'écran formée attentivement. Des détails pourraient être important pour le reste de cette mission qui se compliquait à chaque découverte. un visage apparu. C'était plutôt animal comme apparition.

«Monsieur Mallah.»

Elle l'avait déjà rencontré dans le passé et elle connaissait un peu les précédents de cet être ressemblant à un gorille, mais intelligent comme un humain. Il avait fait parti de plusieurs organisation pour dominer le monde. Ce n'est pas très surprenant vu ses antécédents. Il faisait maintenant dans les robots et dans l'ingénierie. Il manquait seulement une information, pourquoi il faisait autant de mystères?

«et où est-ce qu'il opère?»

Il n'était surement pas dans la décharge. Une telle entreprise n'aurait pas lieu à découvert, sauf si il avait une base secrète en dessous d'une pile de déchets quelconque. Ce ne serait pas très incroyable de la part d'un de leur ennemi. Ils avaient parfois d'étranges idées.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 26 Déc 2013 - 16:27
Barry regarda le vidéo et devait  admettre que Diana avait raison. Le visage du gorille à béret était connu de la justice ligue. N'ayant pas vue Brain dans la vidéo Barry ne doutait pas de sa présence . La relation entre les deux vilains étaient des plus ambigüe et se que leste savaient c'était surtout que l'un n'allait pas sans l'autre. Barry regardait le robot, il était certains de son analyse.

C'est pièces viennent du dépotoir j'en suis convaincu. Mais les pièces électronique ne sont pas trop en mauvais état pas de rouille ou de trace de souillure.

C'est parce qu'ils ne sont pas on conservé avec les autres détritus et ne sont pas a aire ouverte.

Hope O'dare venait de revenir dans la conversation.

Pardon?

Il y a un bâtiment de récupération de pièce électroniques. Il appartient à une compagnie de Métropolis spécialisée dans le traitement des déchets électroniques. Ils viennent les chercher ici et récupère le maximum des pièce en bonne état. Leur entrepôts est assez grand et leur camion sont les seuls a l'exception de ceux de la ville a avoir le droit de se promener sur site.

Barry sourit

Voilà on a notre endroit. On va chercher Mallah là.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 8 Jan 2014 - 5:39
L'analyse est terminée, nous avons le responsable des enlèvements et nous avons même l'endroit où il se cache. La seule chose qu'ils nous restent à faire est d'aller le chercher par la peau des fesses et de sauver les scientifiques disparus.

«On est rendu à ton moment préféré Diana. La chasse et le tabassage de méchants.»

Il est clair qu'elle attendait ce moment avec impatience. Depuis le moment où elle a vu le visage de Mallah sur l'écran elle n'attend juste que ça. Cependant, une entreprise de cette envergure comme celle de Mallah a besoin de beaucoup de sécurité pour pouvoir continuer à opérer sans trop de dérangement. Il est probable que la base soit très bien protégé ou très difficile à trouver malgré le fait que nous connaissons son emplacement approximatif. Une approche furtive et non remarqué serait certainement la meilleure option d'approche des lieux.

«Je propose que nous ne foncions pas sans plan là-bas. Une approche furtive sera beaucoup plus efficace et l'effet de surprise qu'elle produira nous laissera de bien meilleures chances de sauver tout le monde. Nous pouvons attendre la nuit tombée, ce qui ne devrait pas être bien long vu l'heure actuelle.»

Je les vois tout de suite rétorquer avec le fait que je ne suis pas le plus subtile des héros avec mon aura verte qui me suit partout, mais je suis capable de très grandes discrétions quand le moment le nécessite. Je n'ai qu'à absorber mon aura verte afin que mon costume apparaisse noir. De cette manière je pourrais me promener dans les airs ni vu ni connu si nous optons pour l'infiltration de nuit. J'eus immédiatement une seconde idée afin d'infiltrer l'installation.

«Il y aurait aussi, comme la mentionné mademoiselle O'Dare ici présente, la possibilité que nous prenions la place des conducteurs des camions qui se rendent à cette entrepôt. Nous pourrions y entrer sans problème avec les accès des chauffeurs.»

Cette solution requiert que nous soyons vêtu en civil pour un instant, mais l’enjeu en vaux bien la chandelle je crois et mes amis le savent bien.

«Alors, on optent pour quoi? Le plus rapidement nous agissons le mieux ce sera. Mon anneau est à 98% je n'attends que vous pour partir.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 10 Jan 2014 - 20:53
Elle leva la tête à la mention de son nom. Ils avaient trouvé la cache de Monsieur Mallah. Il s'y trouvait surement en attendant que son robot parfait soit fabriqué. Les scientifiques avaient sans doute beaucoup de boulot. Elle se demandait cependant si il les faisait travailler de nuit, donc en ce moment même. Surement puisqu'il n'avait pas d'humanité assez forte pour avoir de la pitié. En outre, Green Lantern avait un début de plan pour entrer. Pour être capable de garder autant de disparus sans qu'il n'y est de fuite, il devait surement avoir de l'aide et enfermer chacune des victimes.

«J'opte pour l'approche furtive. Nous avons les moyens de nous infiltrer dans le bâtiment. Je ne nous vois pas capturer un camion et les forcer à nous conduire à l'intérieur, si seulement ils savent ce qu'ils font.»

Parfois, les gens qui travaillent dans une compagnie ne savent même pas ce qui s'y passe. Ils ne font que leur boulot et s'y arrête. Malgré tout, comme elle l'avait mentionné, ils avaient les forces nécessaire pour briser n'importe quelle porte et entrer.

«Ne perdons donc pas de temps à attendre qu'un camion passe et nous glisse entre les doigts. Nous sommes mieux de se diriger immédiatement vers cet entrepôt et neutraliser Monsieur Mallah. Nous nous occuperons des scientifiques après si il n'y a pas de menace envers eux. Sinon, je propose que Flash délivre ces derniers si jamais il y a des armes de pointés vers eux. Je n'aime pas me faire avoir car nous avons été trop indulgents.»

Ça arrivait quelque fois que les méchants, si on peut les nommer ainsi, prennent des gens qui vous sont chers afin de faire baisser votre garde l'espace d'un court moment. Ils devaient alors abandonner et se laisser capturer. Elle détestait se faire manipuler ainsi à cause de leurs règles et leur bonne foi.

«Tu en penses quoi Flash?»

Comme l'avait dit Green Lantern, ils devaient agir vite pour mettre fin aux enlèvements et au projet maléfique de ce grand gorille. La vie de plusieurs personne était en jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 13 Jan 2014 - 1:50
Je suis de l'avis de Diana. Le temps presse, je ne suis même pas certain que l'approche furtive soit la meilleure, mais je me range de votre avis. Pour ce qui est des camions, on n’en a pas besoin, je passe au travers des murs avec vous et on en parle plus.

Barry commençait à penser à tout le monde, qui était probablement pris en otage par le fou de Mallah. Sa pire crainte serait d'arriver là-bas et voir des gens scalper sans cervelle. Mallah était un fou dangereux et il ne reculerait ne devant rien pour trouver un nouveau corps à son amoureux, Brain. Il espérait que les hommes enlevés n'étaient pas des cobayes pour lui, mais qu'ils faisaient partis d'un truc plus "soft" que des décervelages.

Son regard se porta vers les O'dare. Lui rappelant ironiquement que le héros de la ville avait disparu. Toujours pas de trace de Jack Knight et c'était très inquiétant. Loin d'être un scientifique, s'il s’était fait enlever ce n'était clairement pas une partie du plan de Mallah. Ses chances de survies semblaient moindres comparé à un hypothétique plan de se génie malade. Barry fit un sourire puis un regard se voulant rassurant.

Donnez nous 30 minutes puis venez.

En finissant de dire ça, il s'empara d'un bras de Wonder Woman et d'un bras de Green Lantern et partit. Une seconde plus tard, Barry avait trouvé la décharge. Il s'y était engouffré, avait trouvé le bâtiment puis avait amené le trio de fortune derrière ledit bâtiment, dans un angle mort des caméras. Car oui, il y avait des caméras.

5 caméras tout le tour du bâtiment, nous sommes dans un angle mort. Je suis convaincu que nous sommes à la bonne place. Sinon pourquoi autant de surveillance dans un dépotoir? Vous n’inquiétez pas on est allez assez vite, les caméras ne garderont aucun signe si ce n'est qu'une variation.

Il vibra au travers du mur. L'entrepôt était une grande pièce avec un toit. De grands monticules de pièces électroniques jonchaient le sol qui était directement sur la terre battue. Il n'y avait pas vraiment de signe de vie dans l'entrepôt. C'était plutôt désert, ce qui était étrange. Il s'attendait à y trouver quelques choses. En tout cas la voix était libre.

Green Lantern. Dit Flash à travers la paroi. Perce un trou venez me rejoindre, essaie de le faire sans trop de bruit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 21 Jan 2014 - 20:22
Je n'ai même pas eu le temps de dire au revoir à la demoiselle O'Dare que Barry m’agrippa par le bras et nous avaient transportés jusqu'au dépotoir afin d'y poursuivre l'enquête. Pas plus de deux secondes plus tard il avait trouvé l’entrepôt en question. Il avait eu tout le temps de vérifier l'emplacement exact de toutes les caméras de l’entrepôt afin de nous déposer dans l'un des angles morts.

«Vive la speedforce!» dis-je à voix basse.

Par la suite, il passa au travers du mur en me disant de découper un passage pour Diana et moi, mais en le faisant discrètement.

«N'oublie pas que discrétion est mon second surnom Barry «Slowpoke» Allen.»

Je me mis immédiatement au travail afin de ne pas faire attendre Diana qui commençait à s'impatienter avant de pouvoir en découdre. Je découpai une ouverture d'environ un mètre par un mètre grâce à un laser de précision créé par mon anneau. Le tout ne me pris qu'une ou deux minutes, car je faisais attention de ne pas faire trop de bruit. Une fois le découpage terminé, je déplaçai minutieusement la plaque que j'avais détaché et me retournai vers Diana.

«Les dames d'abord.» lui dis-je en lui montrant l'ouverture avec ma main.

Une fois à l'intérieur c'était comme je l'avais imaginé, des piles de détritus bien classés attendant d'être recyclé. Mais toujours aucun méchant en vue. Ils avaient certainement déjà récolté ce qu'ils avaient besoin ou se préparais à en récolter davantage dans un futur proche. Nous ne pouvions pas attendre qu'ils se pointent pour récupérer les pièces, nous devions trouver par où ils passaient pour venir chercher les pièces.

«Anneau recherche une porte dissimulé ou d'un chemin secret dans cette entrepôt.»

«Balayage en cours.»

S'ils venaient par un chemin caché, ce qui était la déduction la plus probable selon moi, il y aurait quelque chose d'anormal dans le bâtiment et mon anneau allait le trouver. Il est fortement improbable que quelqu'un se soit soucié de brouiller les transmissions d'anneau de Green Lantern à Opal City, car moi -même je n'y suis venu que très peu. De plus un dispositif de ce style serait très couteux. Un petit «BIP» sortant de mon anneau me dit qu'il avait terminé son balayage.

«Porte blindé dissimulé au plancher à l'extrémité Sud-Est du bâtiment.»

«Bien joué anneau. Voilà nous avons une voie direct vers la base des méchants. Ils ne nous restent qu'à déplacer la pile de détritus qui est là et c’est directement scientifique enlevé.»

Je me mis à déplacer les débris en faisant attention de ne pas faire trop de bruit en espérant qu'il n'y avait pas un labyrinthe sous nos pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 18 Fév 2014 - 22:45
((Comme wonder Woman n'est plus je suggère de la jouer en PNJ))

Barry se mit à la tâche et en moins de 2 minutes toute la trappe fut dégagée. Il était étrange que dans toute cette agitation personne ne soit encore agi. La trappe était là sous leurs yeux. Wonder Woman s'avança et d'une main elle frappa le bord de la trappe qui se souleva. Elle arracha alors le panneau qui les empêchait d'avoir accès à l'échelle qui descendait. Barry la regardait d'un air étrange.

Quoi?

Pour une fille qui se baladait en jet invisible, tu ne fais pas dans la subtilité. Surtout que je me rappelle très bien t'avoir entendu dire : J'opte pour une approche furtive.

Tu croit qu'ils ne savent pas déjà qu'on est là? S'il ne le savent pas, c'est qu'il sont vraiment idiots. Moi je serai beaucoup plus inquiet des pièges qu'on trouvera en dessous. Sinon ça fait longtemps qu'on nous aurait abordé.

Wonder Woman n'avait vraiment pas tort. Barry espérait simplement que les dit pièges n'avaient pas pensé à la possibilité que la Justice League s'en mêle. Après tout on était à Opal et pas à Métropolis. Pas qu'ils se fichaient des plus petites villes, mais les héros en résidence ici n'était pas du calibre de la justice league. Barry se surpris à un tel penser et l'efface immédiatement de sa tête. C'était tellement méprisant que c'était indigne d'un Flash.

Après vous ma chère dame.

Wonder Woman fit un regard étrange à Barry puis sauta dans le trou. Barry retourna un regard d’interrogation à Hal et haussa les épaules.

Quoi je voulais juste être gentil...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 20 Fév 2014 - 13:24
Je vis la porte cachée se faire torde et arraché en un tour de main par Diana. La demoiselle n'était vraiment pas d'humeur à rire et désirait plus que tout en finir avec ces enlèvements. Barry lui fit une petite réplique sur son manque de subtilité alors qu'elle avait opté tout ce temps pour une approche furtive. Cependant, elle souleva un point important, ils savaient probablement déjà qu'il y avait des héros dans la place et nous attendait certainement au détour. Mieux vaux être prudent pour ne pas finir en milkshake.

«Bah je ne crois pas qu'ils s'attendent vraiment à voir débarquer la Justice League dans leurs locaux. Nous sommes à Opal City, pas Coast City ou Metropolis. Mais bon mieux vaut être plus prudent j'imagine.» dis-je pour répondre à Diana.

La porte arrachée montra un tunnel avec aucune lumière apparente. C'était l'endroit idéal pour piéger des héros. C'était le noir total. Cependant, juste avant que je descende pour éclairer le tunnel pour mes amis, Barry fit signe à Diana de descendre en premier.

«Après vous ma chère dame. »

Diana répliqua avec un regard qui voulait dire «ne me chercher pas d'embrouille». Face à l'incompréhension de Barry, je ne pus résister à l’envie de rajouter ceci :

«Ouais je sais que tu voulais être gentils, mais demander à une dame, aussi forte et résistante que Wonder Woman peut l'être, de descendre dans un trou où il n'y a pas la moindre lumière n'est pas vraiment gentleman si tu vois ce que je veux dire. Je te donnerai un cours un de ces jours.»

Je fus interrompu par Diana qui m'adressa la parole sur un ton sec et direct.

«Il fait tout noir ici, je ne vois rien. Green Lantern tu peux éclairer tout ça?»


Je jetai un petit regard à Barry et me mis à léviter pour descendre dans le trou. La lumière que j’émanais nous permettait de bien voir devant nous, mais nous avions besoin de plus pour bien s'assurer qu'il n'y a pas de légion d'ennemis dans le noir.

«Humm, comme a dit le grand sage Gandalf le Gris : «Risquons-nous à faire un peu de lumière».» dis-je en augmentant ma luminosité.


Rien, pas même la trace de ce qui pourrait ressembler de prêt ou de loin à un piège. Peut-être sont-ils vraiment idiot dans le fond ou bien ils nous attendent avec un rayon anti-jla à l'autre bout. Nous avons marché pendant une ou deux minutes afin d'arriver à l'autre extrémité où il y avait une autre porte blindé. Je me retournai vers mes deux collègues et leur dis sur un ton moqueur :

«Vous voyez, pas de quoi s'en faire, les méchants nous attendent surement de l'autre côté avec tout un arsenal pour se défendre. Quelqu'un a une idée pour la suite? On défonce et on attaque, on explose la porte et on attaque ou bien on vibre au travers et on attaque?»
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 20 Fév 2014 - 20:13
Barry réfléchissait en marchant à côté de ses alliés dans le couloir. Puis il devait admettre que c'était peut-être plus vu comme "va à abattoir plus que je veux être gentil", même s'il savait que Wonder Woman pouvait très bien se défendre elle-même. Barry réfléchis alors à ce que Hal venait de dire, Gandalf?

Tu te fois de moi la? Tu as le temps d'écouter des films toi? Beaucoup trop long, je préfère lire les livres. Pour le seigneur des anneaux ça m'a pris au moins 15 secondes, mais c'est parce que je les ai relue plusieurs fois de file, car c'était trop bon, sérieux le passage ou...

Ils finirent par arriver à la porte et Barry se tue. Il voyait bien que Wonder Woman semblait agacé par cette porte et non par ce qu'il venait de dire. Qui serait agacé par le seigneur des anneaux? Enfin, elle regardait la porte et Barry eut une réflexion.

Ceux qui sont ici, on vraiment mit beaucoup d'effort à ce qu'on ne découvre pas se qu'il y a derrière cette porte.

Hal proposa quelques scénarios d'ouverture de porte. Évidemment ils étaient tous à envisager, mais quelques choses embêtaient vraiment Barry. Tout cet effort afin de camoufler quelques choses et aucune protection physique c'était vraiment très étrange. Barry n'arrivait pas à se dire qu'au final c'était simplement parce qu'"ils" ne les attendaient pas.

Soudainement comme pour répondre à son inquiétude la porte s'enclencha et commença à s'ouvrir. La terre tremblait légèrement sous la grosseur de la porte. Laissant alors voir du noir absolu à l'intérieur. Aucun signe de vie, aucune chaleur seulement du noir. Barry regardait ses compères. Diana durcit le visage puis mit un pied en avant comme pour pénétrer. Puis soudainement plein de petite lumière rouge s'allumerez. Puis on entendit comme du métal grincer. Puis sous la lumière de Hal, on finit par voir ce qui venait de se réveiller.


Une armée de Robot dormait sous la décharge d'Opal City et ils venaient de la réveiller. Elle se mit à bouger et à foncer vers eux. La bataille allait commencer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 25 Fév 2014 - 14:07
Je n'avais même pas terminé de proposer mes idées que la grande porte s'ouvrit juste devant nous. Cependant, il y faisait tout noir. Après quelques secondes, quelques petites lumières rouge s'ouvrirent dans la pièce. Plus ça allait, plus il y en avait. En avançant un peu et grâce à la lumière que je produisais nous pouvions enfin voir ce que nous avions devant nous. Je fus stupéfait de voir une armée de robot actif qui n'attendait que le moment ou le signal pour nous attaquer.

«Bon bien, je crois que Diana va l'avoir sa baston finalement.»

Visiblement, nous étions à la bonne place, car les robots ressemblaient beaucoup à celui que nous avions analysé au commissariat. Les mêmes matériaux et les mêmes formes. Le créateur de ces robots devait se douter qu'ils ne feraient pas le poids face à la Justice League, alors nous devions nous assurer de libérer Starman et les scientifique le plus rapidement possible avant qu'il ne soit trop tard. Le seul qui pouvais y arriver à temps malgré les centaines de robots était Barry.

«Barry, trouve les scientifiques et Starman. Tu es le seul d'entre nous à pouvoir les retrouver à temps et les libérer. Diana et moi on s'occupe des robots et on va vous créez une sortie. Je compte sur toi mon ami.»

Je fis apparaître un minigun dans mes mains ainsi que deux tourelles automatiques du même type afin de nous aider dans le combat. Diana c'était déjà lancé dans la mêlée et il ne manquait plus que moi. J'appuyai sur la gâchette et une pluie de projectiles se mire à sortir de mon arme ainsi que des deux tourelles. Les premiers robots visés furent pulvérisé par le feu concentré. Puis, les trois armes commencèrent à trouver des cibles différentes. Je me concentrais afin que Diana ne se retrouve pas dans la trajectoire de mes munitions, mais en la regardant elle ne semblait pas vraiment inquiète de cela, car elle décapita trois robots d'un coup de glaive. Il y avait énormément de robot et nous devions toujours créer une voie de sortie pour Barry et les prisonniers une fois qu'ils seront libérés. Vu que Barry n'est pas du style à faire les choses lentement, malgré ce qu'il dit, nous n'avions que quelques secondes voir quelques minutes avant qu'il ne soit là avec  les personnes. Nous devions enfoncer leur ligne maintenant et créer la sortie qu'ils auront besoin. Heureusement, Diana était sur la même longueur d'onde que moi et pris les devant sur moi.

«Green Lantern, nous devons enfoncer leur ligne maintenant. Les civils auront besoin du plus d'espace possible pour passer.»

Elle lisait dans mes pensées. Je ne pouvais pas demander mieux. Sa grande expérience dans les batailles lui permettais de bien analyser ce qui se passait. Elle était dans son élément après tout.

«Tu lis dans mes pensés? J'allais justement te le proposer chérie.»

Je fis apparaître un Bulldozer et le fis charger la ligne en direction du passage qui allait nous enfoncer dans la base afin d'aller rejoindre Barry où qu'il soit. Il n'avait qu'à nous contacter pour nous dire où aller, car ces robots n'étaient pas vraiment créés avec les capacités de nous résister, mais plutôt nous ralentir dans le meilleur des cas.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 4 Mar 2014 - 14:38
Barry profita de la ligne que Wonder Woman et Hal lui créaient. Il se faufila alors dans l'embrasure de la porte de robot. Il savait bien comment fonctionnait se genre de gadget. Il poussa donc la vitesse à fond il était temps de retrouver tout ce monde. Il traversa donc ce mur d'automate des plus dangereux à une vitesse folle. Tout semblant au ralenti et leur laser et leurs yeux fournissait une lumière rougeâtre des plus malsaine. Sur le fond sur une espèce de promontoires. Il trouva Mallah avec une télécommande géante.

Mr Mallah.... sérieusement?

Mr. Mallah était un gorille géant affublé d'un béret qui n'avait qu'un seul but. Créé un corps pour son créateur qui vivant artificiellement sous la forme d'un cerveau "Brain". Mr. Mallah était une caricature d'expérience étrange et sa relation avec son créateur était encore plus étrange. Il se dépêcha donc d'agir et vola la télécommande de Mallah. Il fit vibrer le mécanisme qui lui explosa dans les mains.

Tu sais Grodd offre plus de résistance dans le domaine du Gorillesque.

Le gorille en colère fut rapidement ficelé par le lasso of Truth. Quand Barry fit exploser la télécommande, tous les robots s'arrêtèrent sur le coup, le lien les unissant à leur contrôle ayant disparu. L'interrogatoire allait commencer. Ou était-Starman, pourquoi tous ces enlèvements? Où étaient tout les gens? Etc. Avec Wonder Woman présente, il ne pourrait mentir et une fois de plus la situation serait réglée.

((Désolée suite à mes vacances impromptues, je ne veux pas laisser de sujet en plan donc je fais une conclusion hâtive. Je te laisse faire un dernier post éclaircissant tout les questions posées durant ce RP, le lasso of Truth permettra de tout faire ça rapidement. Merci et bonne chance))



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Disparitions scientifiques : Opal City

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Disparitions scientifiques : Opal City
» Apprentit Barman au New York city bar =)
» Metropolis City
» Téléréseau City TV - nouvelles chaînes TNT
» Impact City

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-