L'arrivée


Inscription : 10/12/2012
Messages : 405
MessagePosté le: Sam 26 Oct - 19:15
Coast City écoutait les ressacs de la mer dans le silence de la nuit tombante quand une lueure jaunâtre et fantomatique illumina ses quartiers, tes les rayons d'un soleil tueur, décidé à consummer cet endroit.

Thaal Sinestro fit son apparition. Désormais véritablement terrifiant, le Seigneur de la Peur n'avait plus besoin de son anneau pour soumettre ces infames êtres primitifs.
Grâce aux pouvoirs de la peur et du désespoir combinés, ce monde ne serait plus que cendres et squelettes.


Plus fort, plus rapide, et armé de nouveaux pouvoirs, il commença l'attaque de Coast City.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 27 Oct - 15:58
Comme déplacé à la vitesse de la lumière, personne n'aurait pu prévoir l'arrivée du Thaal Sinestro nouveau et amélioré. Une figure rugueuse de fer-blanc invulnérable et exsudant un halo jaune de peur éblouissant. Ses yeux rouges illuminaient également son visage et semblaient brûler l'air en avant de lui, tel un rayon thermique. Deux figures fantômatiques orbitaient autour de lui, serpentant le long de son corps comme des conseillers ophidiens prêts à le pousser à la destruction.

Le spectre qui revêtait la forme de son défunt meilleur ami, l'honorable lantern Abin Sur, avait un ton amer et dur. Il aboyait à l'oreille de Sinestro des pensées de cadavre aigri.

Thaal, ils ne nous ont jamais respectés... J'ai donné ma vie sur Terre pour rien. Détruis-les. Ils sont indignes de la terreur que tu as à donner. Et de notre volonté. Seule compte, leur mort.

L'autre fantôme Préta, Arin Sur-Sinestro, feue l'épouse de Thaal, se lamentait sur la valeur d'une humanité déchue et indigne de protection ou de retenue dans la destruction. Tout en parlant, elle enlassait son amour et lui susurrait ses doléances à l'oreille.

Renvoie-les à la nature qui les a vomis. Ces êtres sont répugnants, mon amour. Change-les en terreau et nourriture pour charognards.

Les bras croisés sur sa poitrine métallique, ce colossal Sinestro qui flottait dans les airs au-dessus de la ville supposée sans-peur, envoya des rafales d'énergie jaune de chacune de ses deux mains, comme si elles n'étaient que de vulgaires boules de neige. Chacune vint frapper et exploser un immeuble à proximité, dont le 22 Sea View, l'ancienne résidence de Hal Jordan. Suite aux explosions, Sinestro descendit au sol pour s'en prendre directement à la population.

"Vous avez raison, ma famille. Mes proches. Mes très chers. Ces humains ne méritent pas de courir en terreur. Il leur faut la mort."

Thaal se saisit d'un humain, le regarda suffoquer avec les deux mains colossales autour du cou. L'homme perdit la vie d'un seul coup, puis son âme sembla s'élever hors de son corps et partir pour hanter le restant de la ville.

"Reste, spectre humain. Reste pour l'armageddon à venir."

Et il s'avança sur la petite-amie de l'homme qui se lamentait du meurtre. Il l'écrasa sous son talon, cage thoracique explosée. Puis il s'éleva en chandelle à la recherche d'armes humaines qui les tueraient plus rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 28 Oct - 15:37
L’état d’alerte avait été lancé. Je devais me rendre le plus rapidement possible à la tour de guet pour faire face à cette menace inconnue. J’enfile donc mon anneau et me positionne en avant de ma lanterne pour prononcer le désormais célèbre serment des Green Lantern :

«Dans le plus clair des jours ou dans la plus noire des nuits, aucun mal n’échappe à mon regard. Suppôt du mal prenez gare à la puissance de ma lanterne verte!»

Le flash vert qui suivit ainsi que le costume de GL maintenant sur moi m’affirme que mon anneau est maintenant chargé à bloc et que je suis prêt à faire face à n’importe quoi. Je pris mon envol et commençai mon ascension vers la tour de guet, poste de commandement de la Justice League. Cependant, pendant mon ascension, je vis du coin de l’œil un faisceau jaune ultra rapide se diriger vers le centre-ville et complètement détruire le 22 Sea View mon ancien lieu de résidence. C’est une chance que Carol a accepté de m’accueillir chez elle depuis mon expulsion de mon ancien logis, car j’aurais tout perdu encore une fois. La Tour de Guet allait devoir attendre, car lorsqu’on parle de lueurs jaunes, on parle nécessairement de Sinestro et il est hors de question que je laisse ce malade tout détruire dans Coast City.

«Hal Jordan à la Tour de Guet. Vous allez devoir vous débrouiller sans moi pour un certain temps. Sinestro vient de débarquer à Coast City et tente de tout détruire. Je dois m’en occuper. Terminé.»

Je remarquais que cette lumière jaune semblait se déplacer un peu plus rapidement que la normale. En temps normal, Sinestro et moi sommes sensibles de même force. S’il est augmenté par quelque sorte de magie, artefact ou sortilège, le combat risque d’être plutôt difficile. Cependant, depuis le départ de Kyle et John vers Oa ainsi que Guy et Simon qui sont plus qu’inexistants depuis un certain temps. Je suis le seul héros à Coast City en mesure d’arrêter ce tyran une bonne fois pour toutes. Alors plus puissant que moi ou non, il va recevoir toute la puissance de frappe qu’il mérite en pleine gueule.

Arrivé sur les lieux, j’eus juste le temps de voir Sinestro défoncer la cage thoracique d’une femme à coup de pied. Il ne portait pas son costume jaune habituel, il était plutôt recouvert d’un gris métallique sur tout le corps et ses yeux étaient d’un rouge qui n’annonçait rien de bon. De plus, il émanait une aura inquiétante qu’il n’avait pas au paravent. Ce type de couleur et de matériaux me disait vaguement quelque chose, mais pour l’instant je devais éloigner Sinestro de la ville avant qu’il ne cause d’autres dégâts. Une chance pour moi il ne m’avait pas encore vu ce qui me laissait une fenêtre d’action pour l’effet de surprise. Pendant qu’il s’éleva tranquillement pour trouver une autre cible, je m’approchai à très grande vitesse en faisant apparaitre un «driver» de golf géant. Une fois à porter je pris mon élan et le frappai de toutes mes forces avant qu’il ne puisse réagir, tel un vrai joueur de la PGA. Je le vis faire un vol plané jusqu’aux limites de la ville et en le suivant je vis qu’il s’écrasa dans le désert non loin de la ville.

Par contre, hors de question dans rester là. Je connais trop bien Sinestro pour savoir qu’il n’arrêtera pas son attaque aussi facilement. De plus, il était déjà en train de se relever. Je fonçai encore une fois sur lui afin de la garder au sol. Je créai une énorme masse et avec toute ma force je m’élançai verticalement jusqu’à ce que la masse écrase mon adversaire au sol avec un énorme «Boum». En faisant disparaitre ma masse et en voyant de nouveau le corps de Sinestro au sol je fis la connexion entre le costume bizarre de Sinestro et ses nouvelles habiletés comme son aura particulière.

«Graves!»

Graves était un pauvre être qui ayant tout perdu en rejeta la faute sur la Justice League et tenta de se venger en s’alliant à des entités démoniaques nommées Préta. Il avait presque réussi à tous nous vaincre la dernière fois et s’il avait fait une alliance avec d’autres supervilains comme Sinestro et qu’en plus il leur avait donné des pouvoirs semblables aux siens, toutes les villes et tous les héros de la Terre sont en danger présentement. Je devais alerter la Tour de Guet et les autres héros disponibles avant qu’il ne soit trop tard. En espérant qu’il ne soit pas déjà trop tard.

«Hal Jordan à la Tour de Guet et à tous les autres héros disponible sur Terre. J’espère que vous allez entendre ce message rapidement. C’est Graves! Il s’est allié avec d’autres supervilains et leur a donné des pouvoirs semblables au sien. Du moins, c’est ce que je pense. La plus grande prudence est de mise.»

C’est une chance que je sois l’un des rares à avoir combattu Graves dans le passé. Ceci me permet de savoir un peu plus à quoi m’attendre, mais Sinestro lui a bien d’autres compétences en plus de celle fournie par Graves. Cela peut poser problème. En parlant de Sinestro, il n’était plus dans le cratère formé par ma masse, il a dû profiter du moment pendant que je contactais la Tour de Guet pour s’envoler à nouveau. Mais où était-il à présent?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 29 Oct - 22:13

La soirée s'annonçait des plus paisibles et comme bien souvent au cours des derniers mois, Bart filait comme un éclair inépuisable sur les routes s'offrant à lui. Ce soir là, il fonçait droit vers l'horizon avec pour seul objectif de s'aérer l'esprit et de trouver une plage suffisamment tranquille pour passer un moment en solitaire. La nuit tombante fut un facteur temporel parfait pour éloigner les derniers promeneurs et c'est ainsi que le jeune Allen fit escale à Coast City. Sa visite devait être ponctuelle, morose, détachée, mais les faits qui allaient suivre ne manqueraient pas d'ajouter du piment au programme bien trop serein prévu par l'adolescent.

Alors qu'il se noyait dans un ciel parsemé d'étoiles et que seuls les vagues perturbaient le silence de la côte, le regard de Bart fut attiré par une lueur anormalement grande, rapide et jaunâtre. Le jeune bolide de Central City se redressa en partie et observa avec plus d'insistance en direction de l'étrange phénomène. La luminosité ne décroissait point et des premiers cris se firent entendre. Le garçon attrapa son sac et se changea à nouveau, laissant place - une fois de plus - à un Kid Flash toujours prêt à mettre son nez dans les affaires les plus insensées. Le speedster fonça vers la source du problème et il fut bien vite le témoin lointain du premier meurtre de ces lieux. Il s'interrompit devant l'acte perpétré et son auteur, restant néanmoins en retrait. Il se demandait bien ce qu'avait pu faire le malheureux pour mettre l'imposante silhouette en colère mais la suite le perturba tout autant si ce n'est plus. Lorsque le pied massif du mal intentionné se leva, Bart comprit que la suite serait douloureuse. Il s'élança vivement mais malgré sa vitesse de pointe, le pied avait déjà rejoint le sol, écrasant une jeune femme sans la moindre forme de pitié. De par la répugnance de l'acte, une grimace justifiée s'était installée sur le visage de l'adolescent tandis que ses yeux ne purent s'empêcher d'observer le corps massacré et quelque peu étalé sur le sol de la ville. Il s'en détacha volontairement pour lever les yeux vers celui qui osait tuer des personnes sans défense. Que faire face à cette apparition machiavélique qui ne semblait pas décidée à stopper ses mortelles intentions ?

Les yeux rouges de l'infâme personnage ne lui disaient rien qui vaille mais Bart réfléchissait tout de même à un moyen adéquat de se rendre utile et d'agir contre cette menace dont il ne savait rien. Il se gratta les cheveux, fit une moue ennuyée, puis il changea d'angle de vue en se déplaçant sur le côté gauche de l'ennemi avant de remarquer l’œil perçant de l'âme démoniaque qui le surplombait. Un frisson lui parcouru le dos et il s'écarta aussitôt en prévenant plusieurs habitants qu'ils devaient se mettre à l'abri. Au même instant, une "machin" vert percutait l'odieux personnage pour l'envoyer valser beaucoup plus loin. Kid Flash dévia à peine le regard et il reconnu un Green Lantern qui, contrairement à lui, n'avait pas tergiverser trois heures avant agir. Devant le spectacle, un léger sourire prit place sur le visage admiratif du gamin. -"Trop cool !" Enfin... presque, il y avait eu deux morts et un malade rôdait dans les parages, ce n'était donc pas le moment de penser à l'autographe ou à la photo souvenir. Comme le héros verdâtre, il prit furtivement le chemin de la zone désertique et conserva pour l'instant son rôle de jeune spectateur. L'affrontement avait débuté et il n'en ratait pas une miette. Il s'en suivit le message du Green Lantern ayant pour but d'alerter la communauté des super-héros et d'obtenir des renforts. Ce fut l'instant choisi par le très jeune Flash pour s'approcher. Il se posta aux côtés du véritable Héros de Coast City, vif, déterminé, un peu gêné toutefois. "Salut ! ... Kid Flash... présent". Lui aussi observait alors le cratère vide, cherchant du regard une trace du terrible vilain en fuite. "Je vais ratisser la zone !" Lança t-il sans prévenir et en disparaissant instantanément, le genre de chose qui pouvait s'avérer agaçante après plusieurs situations du même type. Mais Bart n'avait qu'une seule idée en tête, repérer le trouble-fête et ne pas passer pour un incapable aux yeux du Green Lantern.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 29 Oct - 23:43
A vrai dire, cela semblait être une soirée comme les autres. Avec son lot de crimes, et les mêmes héros qui arrêteraient les malfrats. A Keytsone du moins, depuis l'altercation avec Time Commander, il fallait dire que les mafioso se pavanaient un peu moins dans les rues : ils avaient donc bien vu que Flash était de retour, un Flash plus jeune, plus vif, plus fort que fut Jay Garrick à son apogée.
Mais la nuit, aussi sombre et aussi froide, cachaient en son sein les plus grands prédateurs, qui attendaient toujours le coucher du soleil pour sortir de leurs tanières. Cela a toujours été le cas depuis la nuit des temps en tout cas. Les plus dangereux chassent la nuit, et dorment le jour. Mais que foutez Jay à cette heure vous allez me dire ? Il était avec Joan son épouse, qui avait tout comme lui, et grâce à un Time Commander qui avait un peu trop joué avec ses gadgets, retrouvé une seconde jeunesse. Le jeune couple vivait heureux, et se baladait tranquillement le long de la baie, pas très loin du pont qui joignait Keystone et Central City.


- Belle nuit tu ne trouves pas ?

Elle était belle, ses cheveux châtains, ses yeux verts, bref, elle avait tout pour plaire à n'importe quel homme, et l'homme qu'elle avait choisi, c'était lui, Jay Garrick. Il s'était toujours dit qu'il avait eu une chance inouïe, de l'avoir rencontrée. Et à présent qu'elle avait senti son homme revenir des hommes, avec sa nouvelle vie, leur amour était plus fort. Il s'avançait tout les deux, bras dessus bras dessous. Jay finit par la regarder, plongeant son regard dans le sien :

- Oui, une très belle nuit, mais c'est sans doute toi qui est le plus beau élément de cet journée.

Elle rougit, et plaça une main devant sa joue, pour cacher cette rougeur, ce qui fit sourire Jay, qui l'embrassa.
Cette nuit aurait été sûrement la plus belle, si ce satané bipeur n'avait pas retenti, coupant court à la soirée. Jay attrapa le bipeur, et regarda. Une alerte de la Tour de Guet, apparemment, une grande menace s'était déclarée sur Coast City, la ville sans peur. Il releva ses yeux et croisa le regard de Joan. Elle ne montra aucune déception, et l'embrassa sur la joue, tout en lui chuchotant :


- Vas-y. Bats toi pour rendre le monde meilleur chéri.

Jay l'attrapa, et la porta, pour la ramener au moins chez eux, il valait mieux être prudent de nos jours. Après avoir déposé son épouse, Jay revêtit son costume, et fonça vers sa destination. Il y fut assez rapidement, avantage bien entendu grâce à sa super-vitesse. Effectivement, le temps sur Coast City n'était pas au beau fixe : de grands nuages étaient apparus, assombrissant une nuit déjà bien entamée. Lorsqu'il arriva, il croisa alors Green Lantern, qui envoya balader un individu à l'autre bout de la ville. Hal semblait donc toujours prêt à défendre sa cité, surtout après qu'elle fut détruite par le Cyborg Superman. Le monstre s'en alla s'écraser plus loin, et Jay rejoignit alors le champ de bataille, et fit signe à Hal, qui de toute manière, ne pourrait pas le reconnaître. Un autre héros fit son apparition, le petit Bart Allen, alias Kid Flash, qui avait une grande place dans le coeur de Jay. Mais pour l'instant, l'heure n'était pas aux explications. Et Jay s'adressa aux deux héros :

- Qu'est-ce que cette chose Green Lantern et Kid Flash ? Je n'ai rien vu de pareil auparavant.

Malgré qu'ils connaissaient l'identité des deux héros costumés, Jay ne préféra pas trop s'avancer, et se concentra sur le futur combat à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 4 Nov - 16:09
Thaal n'eut pas le temps d'apercevoir la silhouette verte lumineuse du Lantern 2814.1, que celui-ci l'envoya valser dans le désert avec une de ses constructions de lumière volontaire. Manifestement, la puissance prêtée par Graves demandait un peu de temps pour s'habituer à la toute-puissance.

Cependant il se releva dans un cratère, temporairement privé des figures et des voix de deux prétas, Abin et Arin, qui l'avaient entouré l'instant d'avant. Dans un grand boom sonique, Hal Jordan vint le frapper à nouveau de toute sa charge spectaculaire. Les fragments métalliques des Asuras que Jordan venait d'écorcher à la surface de la peau de Sinestro allaient s'insinuer à travers son aura pour rendre le pilote de plus en plus sujet aux suggestions mentales des Prétas.



Ce fut Abin Sur, le prédécesseur Green Lantern 2814 de Hal Jordan, qui vint à s'approcher de ce dernier.

Jordan, ne fuis pas ta destinée. Tu es sensé être le dernier des Green Lantern. Ce soir, Sinestro venge ma mort. Demain, la tienne sera de nouveau affichée au grand jour - s'il reste des organes médiatiques pour la diffuser. Ton retour parmi les vivants a été ta plus grande monstruosité. Ton plus grand exploit, ta destruction d'un Corps vert par trop incompétent et indigne. Rends-toi à l'évidence. La Terre est condamnée à cause de ta faute de retour à la vie contre-nature. Rejoins-nous dans la lumière.

Quant à Sinestro lui-même, après cet assaut, il avait profité que la poussière stagne un temps dans les airs pour se frayer un chemin vers les hauteurs. Se tenant au sommet opposé d'un canyon, il regarda arriver les deux Flash. Il reconnut l'un d'entre eux, l'autre semblait nouveau et pourtant familier de la pratique héroïque.

Mon époux, je sens que celui-ci a de nombreux êtres chers, malgré sa jeunesse apparente. Nous n'aurons aucun mal à le tourmenter.

Le Préta à l'effigie de sa bien-aimée Arin, qui venait de le rejoindre, se déhanchait autour de lui avec une tendresse presque dérangeante. Mais Thaal était bien loin des instincts reproducteurs d'un jeune Korugarien. Il était plutôt dans des penchants destructeurs inspirés par les effets des pouvoirs de Graves.

"Ma bien-aimée Arin, comme j'ai changé. Toi, tu es toujours la même. En ton honneur, je laisserai le Flash au casque passer un dernier instant avec sa soi-disant âme sœur, si les Prétas le permettent."

Il clot les paupières un instant, puis fondit sur les deux bolides. Un regard assassin, stupéfiant, fut ce qui les frappa en premier. Puis la chaleur exhibée par ce regard de braise se dissipa, eclipsée par un intense sentiment de froid glaciaire. Une forme de lumière aveuglante apparut aux yeux de Bart, qui reconnut une image de lui-même nimbé de speed-force, d'une blancheur immaculée.

"Je suis toi... Ce que tu aurais dû devenir et demeurer. L'ultime étincelle de la speed-force qui alimente les générations de speedsters. L'espoir de l'héroïsme des villes joyaux ; et non pas comme tu l'es manifestement, une vulgaire resucée des héros avec qui tu uses l'énergie cinétique mondiale. Rejoins la speed-force, sois le moteur que nous devrions être. Sauve ton grand-père, sauve le monde. Embrasse la lumière et meurs un peu."

Dans le même temps, Sinestro se saisit de celui dont Arin sentait de grandes connexions spirituelles et affectives - Jay Garrick - il tenta de l’attraper par le col puis envoya un réseau de givre pénétrer ses genoux, afin d'enrayer les articulations et l'empêcher de courir pour accéder à la force véloce. Puis, apparut Joan, telle qu'il la connaissait le mieux, sous sa forme âgée et vieillissante.

[HJ: je laisse Jay faire la totalité des dialogues avec son Préta / Joan Garrick ; quant à Bart et Hal vous pouvez faire parler un peu vos apparitions fantomatiques]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 9 Nov - 0:50
«Où est-il?»

C’est la question que je posai en voyant que Sinestro version 2.0 n’était plus dans le cratère à peine quelques secondes après un impact fracassant qui aurait dû le laisser au sol suffisamment longtemps pour que je puisse le cueillir. Cependant, ce n’est pas Sinestro que je vis en tournant la tête vers la droite, mais bien mon prédécesseur. Le défunt Abin Sur était présent devant moi dans une forme plus fantomatique que physique.

«Jordan, ne fuis pas ta destinée. Tu es sensé être le dernier des Green Lantern. Ce soir, Sinestro venge ma mort. Demain, la tienne sera de nouveau affichée au grand jour - s'il reste des organes médiatiques pour la diffuser. Ton retour parmi les vivants a été ta plus grande monstruosité. Ton plus grand exploit, ta destruction d'un Corps vert par trop incompétent et indigne. Rends-toi à l'évidence. La Terre est condamnée à cause de ta faute de retour à la vie contre-nature. Rejoins-nous dans la lumière.»

Mais pourquoi l’esprit d’Abin Sur était si direct avec moi. Pourquoi me disait-il le contraire de se qu’il m’avait dit quand je suis revenu à la vie. Quelque chose ne marche pas. Mais pourrait-il avoir changé d’avis? Pourquoi aurait-il changé d’avis?

«Qu’est-ce que tu dis? Tu m’as même encouragé à retourner parmi les vivants. Tu as été un Green Lantern jusqu’à la fin. Comment peux-tu dires cela? Tu sais comme moi que je fais toujours de mon mieux pour faire ce qui est juste. L’époque de Parallax a été un moment bien sombre en effet et un moment de faiblesse de ma part, mais j’ai prouvé à plusieurs reprises que ceci ne se reproduira jamais.»

Je ne comprends toujours pas comment il peut dire des choses comme cela. Le pire c’est que beaucoup de ses paroles sont fausses. Pourquoi aurait-il demandé à Sinestro de venger sa mort en détruisant la Terre alors qu’il sait très bien qui est son véritable meurtrier. Il n’y avait qu’une seule solution possible.

Je me mis à rire un peu. Un peu pour frustrer mon interlocuteur, mais aussi parce que ses informations son pour le moins inexactes.

«Hmph! Tu devrais revoir tes informations mon ami, si tu l’es vraiment. Premièrement, si tu étais le véritable Abin Sur tu aurais envoyé Sinestro te venger sur Ysmault afin d’y combattre Atrocitus, le véritable meurtrier, et non lui demander d’attaquer la Terre qui n’a absolument rien à voir avec ta mort. Puis deuxièmement, le vrai Abin Sur ne m’aurait jamais demandé d’abandonner le combat, car vois-tu que je ne sais pas comment abandonner.  Alors je vais te dire ceci saleté de Préta de mes deux. Vous allez avoir besoin de plus que quelques mensonges et d’une apparence familière pour venir à bout de moi. Si mon aventure avec Parallax ma bien apprise quelques choses, c’est qu’une volonté de fer n’est pas si facile à briser que cela et que je préfère cesser d’exister que de voir cette planète être détruite.»

En terminant ma phrase, une énorme explosion de lumière sorti de moi afin d’expulser toute trace d’infection des Prétas en moi. Quand tout revins à la normal j’avais les idées claires, plus que clair je dirais. En fait, je n’avais qu’une idée en tête en ce moment : renvoyez Sinestro en orbite à grand coup de construction verte.

« À nous deux mon ami! Cependant, maintenant plus de petits tours de poule mouillée. Pouvoir augmenté ou non, je ne te lâche plus d’une semelle.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 15 Nov - 21:54

Bart avait remarqué l'arrivée du nouveau bolide avant de disparaitre à son tour la seconde suivante. Ratisser la zone, voilà ce qu'il souhaitait entreprendre - dans un premier temps - pour montrer sa détermination et son utilité. Son impulsivité avait même laissé en retrait sa curiosité, et il ne reconnu même pas Jay. Ceci dit, ce n'était pas aussi simple de reconnaître un vieux Flash dans le corps d'un beaucoup plus jeune, même s'il existait un lien important si ce n'était nécessaire entre Bart et son mentor. Quoiqu'il en soit, l'adolescent avait quitté ses deux compères, arpentant ainsi le désert à grande vitesse. C'était une belle occasion de mettre ses pouvoirs au service de la justice et de montrer que malgré son jeune âge, il pouvait se rendre utile. Encore fallait-il y parvenir. D'ailleurs, après avoir filé comme l'éclair en long, en large et en travers, il revint dans le même périmètre que Jay, l'observant discrètement du coin de l’œil. Tous les deux n'auraient pas besoin de chercher l'ennemi bien longtemps puisque ce dernier vint à eux, ou plutôt ce que l'on pouvait considérer comme des armes psychiques mises à sa disposition.

Tout se déroula alors bien vite. Le regard assassin de l'ennemi en approche, une chaleur malsaine puis un froid inquiétant vinrent les envahir en même temps. Kid Flash conservait le silence. Il voulait rester concentré et pensait pouvoir s'éloigner d'un simple élan pour éviter tout contact qui ne lui apporterait rien de bon. Mais les choses se dérouleraient autrement. Une lumière aussi intense qu'aveuglante l'obligea à fermer les yeux avant de placer son avant-bras devant son visage. Le regard diminué, il tenterait d'entrevoir cette lumière pour en déceler un premier mystère... cette forme de lui-même... mais ce fut une voix qui l'interpellerai ensuite pour le critiquer, l’enrôler, le déstabiliser.

-"Je suis toi... Ce que tu aurais dû devenir et demeurer. L'ultime étincelle de la speed-force qui alimente les générations de speedsters. L'espoir de l'héroïsme des villes joyaux ; et non pas comme tu l'es manifestement, une vulgaire resucée des héros avec qui tu uses l'énergie cinétique mondiale. Rejoins la speed-force, sois le moteur que nous devrions être. Sauve ton grand-père, sauve le monde. Embrasse la lumière et meurs un peu." Furent les propos du double lumineux à l'attention du garçon. -"Non... Jamais !" Lança t-il aussitôt, conscient à cet instant que l'ennemi s'amusait de lui, mais surtout inquiet de ne pas pouvoir s'en débarrasser ou de devoir subir chaque parole au point d'en croire le contenu et d'y trouver un sens. En effet, et au-delà de son humeur joyeuse et décalée, Bart était loin de se considérer comme un véritable héros. Son jeune âge et la comparaison avec les autres grands de ce monde et d'ailleurs, suffisaient bien souvent à faire pencher la balance du côté négatif, celui du doute qui persistait jour après jour. "Tu n'es pas réel !" Pourtant, Kid Flash avait absorbé les propos de l'apparition. Si en devenant ce qu'affirmait la voix sournoise il pouvait être plus fort et sauver son grand-père et d'autres personnes... comme les deux jeunes gens de ce soir-là, cette simple idée le ferait réfléchir. La lumière devint soudain attirante, tout autant que le désir de céder pour accéder à un avenir meilleur, planifié et sans obstacles insurmontables. Il ne devait pas, il le savait, mais à son âge, comment ne pas songer à une telle proposition. -"La mort n'attendra pas longtemps avant d'avaler ceux qui ne pourront se fier à toi. Sacrifie la raison et deviens ce héros respecté et animé par la speed-force". -"Tu n'es pas réel..." Bredouilla t-il avant d'exécuter un pas discret vers l'avant, puis deux, tel un félin curieux attiré par un bol de lait empoisonné, ... comme hypnotisé par cette vision lumineuse de l'avenir qu'on lui offrait sur un plateau scintillant. Le double attendait sa venue comme pour lui céder sa place imaginaire ou la transformer en tombeau. Malgré la tentation, Bart résistait, certes péniblement, mais tant qu'il n'avait pas totalement cédé à ses propres tiraillements, rien n'était perdu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 18 Nov - 23:57
Comme rappelé auparavant, Hal avait bel et bien envoyé Sinestro dans les choux, comme dirait de vieux retraités en regardant la scène. Tous arrivés, un par un, les héros formaient à présent nue sorte de force d'intervention improvisée, et chacun, allait devoir faire confiance à l'autre s'ils espéraient vaincre ce Sinestro méconnaissable. Le temps à peine d'arriver, la fumée du cratère avait dissipé la présence de leur adversaire, qui s'était sans doute retiré un temps pour mieux frapper derrière. Jay restait ses gardes, prêt à agir au moindre mouvement qu'il lui paraîtrait suspect.

Quelques minutes passèrent, sans que les héros ne puissent détacher leurs yeux du dit cratère. Ce qui en sorti, fut pour le moins innatendu. Diverses formes se dessinèrent dans le paysage, avant de traverser l'épais brouillard, et s'approcher de chacun des héros.

Le premier fut Abin Sur, prédécesseur de Hal Jordan, mort en cherchant la réponse de l'énigme de la Blackest Night, chose que les héros ont découvert à leurs dépends quelques temps auparavant. Celui-ci s'approcha, et s'adressa à Hal :


Jordan, ne fuis pas ta destinée. Tu es sensé être le dernier des Green Lantern. Ce soir, Sinestro venge ma mort. Demain, la tienne sera de nouveau affichée au grand jour - s'il reste des organes médiatiques pour la diffuser. Ton retour parmi les vivants a été ta plus grande monstruosité. Ton plus grand exploit, ta destruction d'un Corps vert par trop incompétent et indigne. Rends-toi à l'évidence. La Terre est condamnée à cause de ta faute de retour à la vie contre-nature. Rejoins-nous dans la lumière.

Une tentative d'atteindre la volonté de Hal, tactique audacieuse, qui pourrait porter ces fruits, mais Hal rétorqua vite les propos de cette apparition. Bart quand à lui vit arriver un double, chargé de lumière blanche. Mais Jay ne s'attarda pas sur son apparition, car Sinestro fit son apparition et l'attrapa par le col, et se tourna vers la forme qui avançait vers lui.

C'était Joan, le visage frippé, elle tendait sa main droite vers Jay, comme si elle voulait la prendre. Elle lui lançait un regard amoureux, et s'adressa au speedster :


- Mon amour, tu es enfin de retour ... Je n'ai jamais cessé de t'attendre .

Jay fut alors troublé par cette apparition, alors que Joan approchait près de lui. Il pensa alors :

* Ce n'est pas réel. Joan est à la maison, elle n'a plus l'âge, elle est comme toi désormais*

Et comme un prêtre récitant des psaumes, il ferma les yeux, alors que son épouse s'approchait de lui :

- Pourquoi m'ignores-tu ?

* Elle n'est pas réelle. Elle n'est pas réelle. Elle n'est pas réelle *

- Est-ce là un rejet ? Moi, ton épouse, qui t'a attendu pendant tout ce temps ?

*Elle n'est pas réelle ... Elle n'est pas ... *

- Serre moi dans tes bras mon coeur ..


Alors que Jay se laissait aller dans cette accolade affectueuse, il poussa alors un cri :

- TU N'EST PAS REELLE !

Il releva alors brusquement la tête, et lança un coup de boule à Sinestro, qu'il le tenait, et de sa main libre, il repoussa Joan.

- CA SUFFIT !

- Comment oses-tu ?!


Joan se releva alors, et fit face au speedster. Telle une lionne en furie, elle s'apprêta à fondre sur sa proie. Notre héros, coincé dans cette espèce de glace fixée par Sinestro, commença à faire vibrer son corps, espérant ainsi se déloger avant la prochaine attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 25 Nov - 2:43
Déçu, Thaal vit que les trois antagonistes résistaient aux constructions spirituelles des Asuras. Cependant il était parvenu à ses fins en un sens. Non seulement, les trois jeunes héros étaient fortement ébranlés, mais ils secouaient leurs forces en envoyant valser avec violence les trois Prétas modelés pour leur parler. Ce faisant, les créatures les avaient approchés les uns des autres. Tandis qu'ils étaient en conversations avec les formes spectrales, ils ne réalisèrent pas que ceux-ci les avaient conduits proches les uns des autres. Grâce à cette duperie, leurs efforts pour combattre l'influence en passant par la force et la violence se solderaient par deux choses. 1) ils frappèrent à travers les Prétas ce qui draina de l'énergie spirituelle de leur part et vers Sinestro. 2) leurs coups se portèrent les uns vers les autres pour se bousculer entre héros déjà à vif nerveusement.

Arin sourit simplement à Sinestro. L'étape des mots était terminée. C'étaient désormais : les actes. Malgré leur force de volonté et leur désir de résister à la manipulation, les trois héros avaient foncé droit dedans. Sinestro, nourri de leur énergie mentale, de leur difficulté à canaliser leur volonté, s'éleva au-devant d'eux, plus haut déjà de deux pieds par rapport à l'instant où Hal l'avait projeté.

Il leur envoya un regard apparemment brûlant, mais la brûlure était celle du froid. La glaciation des âmes prêtée par Graves et les Asuras donnait de la puissance au maître de la terreur qu'était Thaal Sinestro. Il pouvait désormais faire des constructions de lumière qui durent. Elles avaient désormais des reflets nacrés sous le jaune, presque bleutés. Mais elles ne disparaîtraient plus, à l'instar des Star Saphirs.

Il créa donc de gigantesques stalactites, qu'il fit tomber du ciel et qui churent sur la zone occupée par les héros. Et dans un blizzard improbable, il partit puis revint immédiatement à la vitesse lumière des Lantern, chargé des douzaines d'âmes qu'il avait fauchées sur la route nationale. Celles-ci désormais sous son contrôle se jetèrent dans des hurlements stridents vers le trio de chandelles chancelantes qu'étaient les justiciers sous l'éboulement de pointes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 28 Nov - 0:49
Maintenant que mes idées sont plus claires et que les Prêtas n’ont plus aucune influence sur moi je me rends compte que j’étais tout juste à côté de Jay et Bart. Les deux Flashs ont dû entendre l’appel d’aide et se sont dirigés rapidement sur place. Ils ont certainement dû tomber dans le même panneau que moi, mais, comme moi, ils en sont sortis indemne. Les réjouissances furent de courte durée, car Sinestro fit à nouveau son entré et se dirigeais vers nous en déployant tous ses pouvoirs qui en plus était augmenté par ceux de Graves. Il faut dire que le désespoir et la peur sont intimement liée et peuvent faire une combinaison redoutable. Cependant, avant que nous puissions faire quoique se soit, Sinestro fit apparaitre plusieurs stalagmites au-dessus de nous et les fit tomber sur nos têtes.  Si je n’avais pas été vigilant, nous serions probablement morts les trois au moment où les premiers heurtèrent de plein fouet le champ de force que j’ai érigé pour nous protéger. Cependant, ma faiblesse au jaune doublé de la puissance supplémentaire que les pouvoirs de Graves offre à Sinestro ont fait craquer le bouclier au premier impact. Je criai immédiatement à mes compères de déguerpir de la zone :

«Vite sortez de la zone d’impact, les pouvoirs augmentés de Sinestro font que mon bouclier ne résistera pas très longtemps.»

Aussitôt dit aussitôt fait, le deux Flashs n’étaient déjà plus  sous mon bouclier quand j’eu terminé ma phrase. Je pus me concentrer à la seconde phase de mon plan, mais je devais faire vite, car si mon bouclier s’effondrait avant que j’aie terminé, je mourrai sur-le-champ. Je fis apparaitre une foreuse derrière moi et elle commença à creuser immédiatement. Les éclats de vert et de jaune couvrirait la vu et personne ne verrais la foreuse de l’endroit où ils sont. Encore moins Sinestro. Cela jouera à mon avantage pour causer un effet de surprise.

Lorsqu’elle eue terminée de creuser le trou suffisamment profond pour m’y engouffrai, j’y plongeai sans attendre alors que mon champ de force s’écroulait totalement au-dessus de moi. Le synchronisme était parfait, tout le monde me croira mort pendant suffisamment longtemps pour que je puisse ressortir de l’autre côté et prendre Sinestro à revers. Je faisais présentement un arc sous terre et je me débrouillais pour que ma foreuse ressorte à l’arrière de Thaal. Même sous terre je pouvais entendre les bruits de combat qui continuait. Tant qu’ils ne cesseront pas, je sais que mes amis sont encore en train de se battre. Le moment était venu pour moi de refaire surface et d’en mettre plein la gueule à Sinestro. Je commandai à ma foreuse de refaire surface et lorsqu’elle sortie de terre en un son assourdissant, je la projetai de toutes mes force vers mon Némésis qui ne s’attendait certainement pas à cela.

«TIENS PREND SA ESPÈCE DE SALE RAT DE L’ESPACE.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 8 Déc - 22:17
HRP : Etant sans nouvelles de Bart, j'ai décidé de prendre les devants et relancer le Rp =)

RP : Alors même que Jay pensait voir le spectre de Joan passer à l'action, il se rendit compte qu'il avait été volontairement rapproché de ses comparses, Bart et Hal, qui avait tout comme lui, subi une attaque d'ordre psychologique, suite à leur contact avec les Pretas. Jay se sentit donc prêt à recevoir une attaque groupée, et ainsi que nos trois héros allaient devoir unir leurs forces afin de pouvoir contre-attaquer de manière efficace, afin d'atteindre Sinestro, qui se pavanait dans son armure et son aspect sombre, le faisant ressembler à une sorte de chevalier noir intergalactique, et bien entendu, un air effrayant. Jay leva les poings, prêt à agir à toute éventuelle réaction

Mais il vit alors les divers Preta s'éloigner et Sinestro apparaître, comme une sorte de Messie, avec le bras en l'air. Divers stalactites firent leur apparition, glaçant d'effroi Jay, qui se dirigea de suite vers Bart pour le protéger, en l'attrapant, tout en lui lançant :


- Attention !

Mais ce fut alors qu'une barrière verte se plaça alors entre les héros et les blocs de glace, qui était alors prêt à réduite en charpie nos bon vieux protagonistes. Hal était alors là, tenant son poing lever, avec son anneau brillant. Jay lui lança un regard, tout en déclarant qu'il ne pourrait pas tenir longtemps, car effectivement, durant l'avalanche de glace qui se déversait sur le bloc de protection, Jay put observer que cette dernière se fissurait, laissant apparaître diverses failles exploitables. Jay lâcha donc Bart et lui lança :

- Il faut courir à présent mon garçon, et vite !

Jay s'écarta alors brusquement, pour éviter un mini stalactite qui avait pu passer la barrière, et qui s'écrasa au sol, retournant la terre au passage. Jay se mit alors à courir, alors que Hal creusait avec une sorte de foreuse, sûrement une partie de son plan qu'il n'avait pas eu le temps de dévoiler à nos autres héros. Jay continuait à courir, esquivant les divers blocs que Sinestro lui envoyait, comme un certain Empereur Palpatine qui envoyait des sièges du Sénat sur un petit bonhomme vert appelé Yoda, dans un film qu'il avait vu il y a quelques années. Alors qu'il continuait à courrir, Hal fit émergence de l'autre côté, juste en dessous de Sinestro, et lança son attaque sur le Korugarien. Une énorme foreuse percuta le Korugarien, qui disparut dans un immense tas de poussière, brouillant le champ de bataille pendant quelques instants. Jay prit alors un peu d'élan, concentrant la Force véloce dans ses pieds et ses poings, et relâcha : il décolla, et commença à traverser la fumée, le poing gauche armé, prêt à frapper avec force l'extraterrestre. Il le vit alors et asséna son direct, en espérant que celle-ci allait avoir quelques effets escomptés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 11 Déc - 22:11

Bien qu'il était obnubilé par la lumière convaincante qui se jouait de lui, Bart remarqua soudain un changement dans la suite plus ou moins logique des choses qu'il s'était imaginé. Le Green Lantern était à proximité, ainsi que l'autre speedster dont l'allure lui paraissait - le temps d'une seconde - plus familière. Le rapprochement n'avait pas encore eu lieu car l'urgence de la situation requérait toute son attention. En effet, les trois héros semblaient beaucoup plus proches tandis que l'ennemi se voulait aux yeux du garçon toujours aussi grand et impressionnant. L'observation fut toutefois de courte durée puisque des pics de glace tombèrent du ciel pour s'orienter dans leur direction. L'alerte lancée par le Flash à son encontre lui fit réaliser le danger en présence et par chance, un ange gardien veillait sur lui, si ce n'était deux. La lueur verte qui s'était installée au-dessus de leur tête empêchait les stalactites de les réduire à l'état de cadavres déchiquetés. Malheureusement, le Green Lantern les prévenait peu de temps après que son bouclier éphémère ne pourrait pas contenir cette attaque. Les fissures devenaient de plus en plus visibles et l'autre personnage lâcha une phrase qui mit enfin la puce à l'oreille au jeune garçon. L'intonation de la voix, le fait qu'il soit un Flash autant qu'un héros, ou encore cette façon de le protéger ou de s'adresser à lui. Bart ne pu s'empêcher de poser la question.

-"Jay ?"

Mais une fois de plus, l'heure n'était pas aux explications, à croire que leur destin était rempli de combats et d’énigmes. Puis il fallait courir, toujours courir. Ne cherchant pas à agir autrement, Kid Flash se fit obéissant et s'élança dans une course pour sa survie. Il fallait éviter les assauts ennemis et rester en vie le temps que le plan du Green Lantern ne prenne effet. C'est ainsi que Bart, bien que maladroit au quotidien, évita plusieurs pics de glace sans grande difficulté. Cela prit fin dans la foulée puisque les attaques cessèrent. Une foreuse avait percuté l'ennemi de plein fouet tandis que Jay... enfin si c'était bien lui... fonçait à son tour sur le vilain du soir. L'adolescent prit la même direction que son aîné, se faufilant jusqu'à la scène de combat pour prêter main forte aux deux héros... Il n'était pas question de perdre la bataille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

L'arrivée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LES TV 3D sont arrivées
» [JEU] SHEEPRUN BETA : Faire passer les moutons avant l'arrivée du loup. [Gratuit]
» L'arrivée du Carpathia à New-York
» C'est arrivé aujourd'hui
» problème d'arrivée de mazout sur MF 135

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Coast City-