Justice League Canada

Inscription : 10/12/2012
Messages : 431
MessagePosté le: Jeu 21 Nov 2013 - 15:57
(la tour de la Paix c'est l'énorme tour avec un horloge à l'avant du parlement)

heure: 21.30 h PM
Endroit: Ottawa, Ontario, Canada
Batiment : 3e sous-sol du parlement canadien, sous la tour de la Paix
Sujet: Justice League Canada

Le ministre de la défense national l'honorable Rob Nicholson se tenait sur une chaise autour de la table carrée en bois de chênes cirée. Dans la pièce en majorité faite de métaux, c'était le seul truc fait de bois, comme pour chercher à rappeler l'endroit aux personnes qui venaient d'entrée. Le dernier passait la porte. Tous étaient en civils, ils avaient été obligés de se présenter en civil. Quand il furent tous attablés, Nicholson se leva pour prendre la parole.

Bonjour messieurs,

Vous n'ignorez pas que le gouvernement américain en lien avec le conseil permanent de l'O.N.U. a lancé l'initiative ARGUS afin de mobilisé et d'unifier les héros. En tant que voisin et fidèle allié des Américains nous avons assuré notre collaboration à cette initiative, mais en tant que pays indépendamment nous voyons mal, confié à d'autre le  bien-être de nos citoyens.


Vous avez tous été choisis pour être la réponse des Canadiens à ARGUS. Un conglomérat d'homme d'affaires très fortuné du Canada à choisi de subventionner en grande partit votre création, le gouvernement canadien assumera l'autre partit. Comme vous le savez, notre administration n'est pas très amateur des législations aux privés, nous avons donc décidé de vous donner globalement carte blanche. Tant que vous respectez les lois canadiennes et que vous ne vous en prenez pas au canada nous ne vous poserons aucune limite. Vous serez libre d'opérer comme bon vous le semblera.

Le canada veut seulement que vous collaboriez avec ARGUS au besoin. Évidemment comme la Justice League of America, votre mandat dépassera largement les limites de notre pays, mais n'oubliez jamais lorsque vous êtes chez d'autres nations, que vous êtes des ambassadeurs de notre  beau pays. Nous vous demandons pas de porter l'unifolié, mais seulement de vous rappeler que les différents peuples nous jugeront selon vos actions.


Je croit que vous ne vous connaissez peut-être pas tous, mais je ne suis pas un entremetteur, vous ferez-vous même vos présentations. Sachez que nous avons envoyé l'invitation à d'autres héros afin de rejoindre leurs rangs, nous attendons toujours leurs réponses, mais nous vous aviserons si l'un deux accepte de rejoindre vos rangs.

Donc Adam Strange, Freight Train, Booster Gold et Flying Fox, Welcome in Justice League Canada.


Sur ce le ministre Nicholson serra la main aux 4 héros, puis repris l’ascenseur grommelant quelques choses à propos de l'Afghanistan. Il disparut.

L'endroit central de la pièce est la salle de réunion une grande table ainsi que plusieurs écrans semblent à votre disposition. Entre autres un écran géant accroché au mur du fond qui affiche une carte du monde. Un énorme drapeau trône également au fond de la pièce. Une porte s'ouvrent sur un dortoir ou chacun à un lit et au-dessus de son lit un portrait de la reine d'Angleterre (facétie du gouvernement actuel), une salle de sport ainsi qu'un laboratoire informatique et chimique semblent être à votre disposition. Il y a également un parti ou 3 cellules pour prisonniers équipés de très hautes technologies, est aligné. Bienvenu chez vous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 21 Nov 2013 - 16:48
Un homme blond entre-deux-âges, aux cheveux blonds coupés style aviateur, avait comme identifiant sur son petit badge plastifié, 'Strange, A.' accompagné d'une photo d'identité et de renseignements médicaux et autorisations d'accès. Il portait une chemise brune avec un pantalon de jean's. Ses chaussures étaient des Converse All-Stars noires. Il avait également un veston noir également et portait un lourd sac de sport brun ainsi qu'une valise noire.

Il pouvait être étonnamment peu bavard, pour ceux qui l'avaient connu dans l'espace. Sur Terre, il était comme un autre homme. Ce monde ne lui appartenait pas, tout simplement, bien qu'il éprouve une certaine loyauté quand son pays a fait appel à lui. Il gratta sa barbe de deux jours, mais ne répondit rien face aux affirmations du ministre de la défense nationale.

Il acquiesça aux déclarations, qui somme toute ne disaient pas grand chose sur la véritable vocation du groupe. Davantage une sorte de fierté nationale, qu'une initiative avec un but bien défini ou une chaîne d'objectifs. Donc on leur laissait carte-blanche pour sauver la planète et défendre leur nation. Il serra emphatiquement la main du ministre, puis regarda ce dernier partir.

Alors, toujours sans piper un seul mot, Adam vida son sac de sport de ce qui était un uniforme de l'armée Rannienne. C'était tout ce qu'il portait lors de ses mésaventures métahumaines. C'est ce qui faisait qu'il "était" Adam Strange ; en-dehors de quoi il n'était qu'un simple citoyen sans qualifications particulières. Et le fait qu'il n'ait aucun nom de code super-héroïque n'y changeait rien. Il n'était sans son uniforme, que seulement un homme. Avec celui-ci il sentait investir en lui la légitimité, la bravoure et l'autorité d'un gardien de la paix galactique.

"Bon. Prenez vos quartiers. Mettez-vous à l'aise, découvrez l'endroit, j'ai une première mission pour vous. Pour nous tous."

Revêtu de sa camisole rouge et jaune, de son harnais blanc formant un X sur sa poitrine, de ses gants prêts à atteindre pistolet à laser et sabre style empire et des deux longs tubes formés par le jet-pack dans son dos, Strange n'eut qu'à enfiler le casque frappé des ailettes jaunes et à la crète si particulière, pour être identifiable des plus experts. Et surtout, toute sa superbe se révélait.

Il utilisait la table de bois comme son propre dépotoir, vidant progressivement le contenu de ses bagages. Cartes géologiques, météorologiques et relevés de radiations ; équipement divers incluant des stockages de données ainsi que des matériaux explosifs et d'inventions scientifiques ; des vêtements de rechange ainsi que du matériel d'entretien de son équipement ; enfin, un portrait encadré de sa petite famille dans leur domicile sur New Rann : son beau-père Sardath, son épouse Alanna, sa fille Aleea et lui-même.

Il suivit le chemin jusqu'aux chambrées et, sans malice, remplaça le portrait de la Queen of England par celui de sa famille.

"Désolé majesté, mais ma femme aurait un peu de mal à me voir dormir avec une autre."

Puis lorsqu'il revint à la salle principale, il entreprit de déplacer la majorité de son matériel dans le laboratoire informatique. Il laissa cependant cartes et relevés sur un meuble qui semblait être fait en acier dans la salle de rassemblement.

"J'imagine que vous ne me connaissez pas. Je suis Adam Strange. Disons simplement que la sécurité, c'est mon dada, et je me conforte dans l'idée d'être un assez bon meneur d'hommes."

Sa voix était un peu rauqe, comme il avait peu l'habitude de parler dans sa langue maternelle ou dans l'atmosphère Terrestre. Mais ses mots étaient posés, et il ne semblait pas douter de la droiture de sa mission. Il regarda ses nouveaux coéquipiers comme pour les jauger. C'était quand même un drôle d'attroupement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 16:31
Flying Fox avait assisté au discours du ministre à propos de cette nouvelle équipe dans laquelle il s'était engagé. Il représentait en quelque sorte la partie indigène de la population canadienne dans ce petit groupe qui s'agrandiraient peut-être au fil du temps. Fox avait accepté la proposition du ministre, après une expérience enrichissante avec les Young All-Stars, il s'était dit que renouveler le concept serait une bonne idée, l'aidant un peu plus à s'intégrer à la culture moderne. Il observait ses nouveaux partenaires, il n'en connaissait évidemment aucun, et ils étaient tous bien distincts les uns des autres. Il se demandait vraiment comment ça pourrait se passer pendant une mission avec ces trois héros.

Il se déplaça jusque dans leur chambre, où Fox posa son sac sur un des lits. Il ne comportait presque qu'exclusivement des bibelots servant à la méditation. Fox partit d'ailleurs visiter un peu l'endroit à la recherche de l'endroit idéal pour méditer sans être dérangé. Il se dit que la salle d'entraînement fera l'affaire quand elle sera peu occupée par les autres. Il revint dans la salle principale où tous étaient revenus. Adam Strange se présenta au reste du groupe. Il attendit quelques secondes, voir si quelqu'un réagirait avant lui. N'ayant eu aucune réponse, il se présenta à son tour.

Eh bien, moi, je suis Flying Fox, shaman de la tribu Quontauka et ancien membre des Young All-Stars, enchanté.

Fox attendait maintenant que les autres se présentent ou bien qu'Adam explique enfin la première mission dont il avait parlé plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 19:28
Si on lui avait posé une interrogation portant sur les dires du ministre... Freight Train alias Cecil n'aurait certainement pas eu la moyenne, c'était dans ses moments là qu'il était encore plus heureux de posséder des lunettes de soleil.

La tête dirigeait vers le ministre, les sourcils fronçaient, il avait l'air d'un héros concentré aux dires de l'homme, mais la réalité en était tout autre.

Durant toute la conversation, Cecil n'avait pas arrêté de balader son regard sur les différentes personnes présentes.

"Aucune supernana... Pfeuh t'a vraiment pas de chance."

Le discours fini, l'imposante masse qu'était Freight Train se leva. Il était vêtu comme s'il revenait ou partait faire une séance de sport intensif, jogging noir avec petit trait blanc, un marcel assorti, des tennis avec chaussette qui remonte, bref Cecil avait l'air de tout sauf d'un super-héros.

Lorsque vint le moment de serrer la main du ministre, Freight Train dut se mordre la lèvre pour éviter de sortir un commentaire sur cet homme ô combien important.

L'épreuve du ministre passé, le train de marchandises suivit les autres vers le dortoir.

Il fixa un bon moment le portrait de la reine avant de retourner son attention sur ses nouveaux compagnons.

"Euh... On est obligé de garder le portrait de la vieille bique au-dessus de notre lit ? Nan je dis ça, je n'ai juste pas envie de faire des cauchemars pendant la nuit."

Freight train fit comme toujours son immense sourire de dents blanches laissant presque éclater une étincelle. "Ting !"

Il eut sa réponse en la personne d'Adam Strange, le voyant faire, Cecil ne demanda pas ses restes et enleva aussitôt le portrait de la reine.

Il revint auprès de ses compagnons.

"Puisque l'heure est aux présentations, le train de marchandises rentre en gare, Tchou, moi c'est Freight Train, et gare à ne pas être en retard pour mettre les vilains en cage, livraison sous quelques heures, aucune taxe supplémentaire."

Ceci dit, Cecil fit à nouveau briller la salle de son sourire, avant de saisir de la main droite, le bout de ses lunettes de soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 25 Nov 2013 - 22:41
Un toussotement se fit entendre dans toute la profondeur de ce troisième sous-sol, de cet étrange pays qui était lui-même selon les dires de certains Américains de mauvaise foi, le troisième sous-sol du monde : le Canada. La source de ce toussotement le savait, car elle était canadienne, et on peut même dire sans se tromper - et si vous ne croyez pas votre narrateur préféré, les femmes vous le confirmeront - qu'Il était Canadien. Mais il avait passé une grande partie de sa vie aux Etats-Unis, parmi ses vilains cousins, ou plutôt ce qui maintenant pouvait constituer ses ancêtres - ou ses descendants, il ne savait jamais dans quel sens ça fonctionnait.

"Salut, je suis Booster Gold. Enfin, vous le savez déjà si vous regardez la télévisio, une fois de temps en temps. D'ailleurs, la CW m'a appelé pour faire une série sur moi, je leur ai dit "Doucement les gars, moi je suis Canadien, je regarde Murdoch, pas Desperate Housewives.". Ils ont pas compris."

Le plus important c'est qu'il était Booster Gold, le seul, l'unique et le meilleur. C'est tout ce que ses coéquipiers avaient besoin de savoir et ce qu'il devait avoir en tête pour le moment. Même le discours pompeux du Premier Ministre, le genre de monologue, hypocrite et assez repoussant auquel il était allergique. Ce politicien lui-même faisait partie des gens auxquels il était allergique. Ce n'était pas par gaieté de coeur qu'il avait accepté. Enfin, si. Sinon, il ne serait pas en train de sourire en serrant la main de cet homme en costume, censé être plus ou moins officiellement aux commandes d'un pays. A moins que ce ne soit qu'une façade ?

"En tout cas, sachez que Goldstar, Inc est incroyablement fière de revenir à ses racines. Et j'espère que notre collaboration fera couler énormément de sirop. Racine, érable, vous suivez ?"

Une façade pour masquer quoi ? Telle était la question que Michael se posait en tournant la tête vers ses nouveaux collègues, qui avait l'air pour au moins deux d'entre eux d'avoir également des personnalités fortes. Il esquissa un véritable sourire. C'est vrai qu'au début, il était assez réticent à se joindre à ce projet de Justice League Canada. Pour des raisons qui lui étaient très personnelles, il avait vécu reclus assez reclus, s'éclipsant dans le Temps, vivant l'équivalent de Cinquante ans d'aventures, pour tenter d'oublier, plutôt que de passer sa vie à regretter.

Mais ironiquement c'était exactement ce qui l'avait poussé à accepter de rejoindre ce groupe improbable. Au-delà de son simple retour sur le devant de la scène, d'une nouvelle campagne de communication aussi dangereuse que brillante pour Goldstar Inc, entamant une rivalité amicale avec A.R.G.U.S, c'était un pari de Renaissance : allait-il être capable d'à nouveau travailler en équipe ? De toutes les façons, il ne laisserait plus se produire ce qui s'était passé avec la Justice League International. A la fois pour lui, et pour les autres, ça ne devait plus jamais arrivé.

Adressant un clin d'oeil à Adam Strange, il finit par lâcher :


"Bon, eh bien, il parait que vous comptez sur moi ?"

Plus jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 26 Nov 2013 - 1:23
Chacun semblait avoir disposé de son bazar et était donc de retour dans la salle commune. Ils étaient d'horizons et de caractères différents, quoique seulement des hommes ce qui, pour un meneur d'armée, semblait légèrement plus évident. Adam les regardait déjà comme des professionnels, qui manifestement avaient déjà leur propre pédigrée.

"Ce que j'attends de vous est très simple."

Il inspira un instant, et bien que personne n'avait attendu qu'il ait lui-même envers eux des attentes, il ne se priva pas de les leur donner. Il se pinça un instant la base du nez comme pour rassembler ses pensées, les yeux mi-clos. Puis il fit un large mouvement de la main pour englober tout l'endroit.

"Nous sommes des héros. Ceci est notre quartier général qui se trouve sous la bien-nommée Tour de la Paix et du parlement Canadien. Des gens sont ennemis du gouvernement, et d'autres des super-vilains aux pouvoirs et ambitions rocambolesques. Si les deux se croisent, si quiconque découvre l'emplacement de notre quartier général - et cela arrivera un jour ou l'autre - on est dedans pour un très gros incident."

Il étala ses cartes de relevés, en particulier celles qui comportaient Ottawa parmi les zones géographiques.

"Donc votre mission est de débusquer tous les défauts de sécurité de la base. Aux fins de l'améliorer. Mettez-y toute votre ingéniosité et votre force dans vos domaines. Les super-vilains ne prendront pas de gants métaphoriques."

Lui-même observa l'endroit. Il ne pensait pas comme un criminel. Cela lui était actuellement impossible. Il avait passé trop de temps dans sa tour d'ivoire, accompagné de Sardath dans d'innombrables traités de paix dernièrement - malgré la guerre avec Thanagar orchestrée par de sombres démiurges. La situation nécessitait de la psychologie contraire, ils devraient tous, lui compris, essayer de détruire ce qu'ils étaient en train de créer pour le rendre plus fort. La Justice League Canada ne pouvait être étouffée à l'intérieur de l’œuf, et l'état général du Canada non plus avec eux.

"Détruisez s'il le faut. Je ferai mettre ça sur la note de l'équipe pour la version 2.0 de la base, avec vos posters préférés sur les murs et plafonds. Dispersion des rangs."

D'un geste large du bras, il envoya chacun vaquer à son idée de la chose, ne doutant pas un instant que quelqu'un puisse contrevenir à sa demande. Il se rapprocha néanmoins de Flying Fox, le Shaman, lui le pragmatique mais qui en tant qu'archéologue connaissait beaucoup les cultures animistes. Malgré son doute cartésien, il en savait assez pour laisser aux mystiques l'art de faire dans leur domaine. Cependant c'était surtout au titre de coéquipier et futur ami (peut-être) qu'il opéra ce rapprochement. Sans essayer de lui mettre la pression, il lui fit comprendre son désir de l'accompagner dans des démarches ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 28 Nov 2013 - 2:14
A la fin du premier "briefing" de l'équipe, Fox partit avec Adam Strange, comme il lui avait fait comprendre, pour s'occuper de son initiative d'améliorer la défense de leur nouveau Q.G. En quittant la pièce, il jeta un coup d’œil Il se demandait pourquoi il partait avec lui, lui qui pensait que chacun irait de son côté, les membres n'ayant pas encore de lien entre eux.

Je vais pouvoir identifier les points faibles du bâtiment, j'ai juste besoin d'un peu de temps.

Il se mit par terre, les jambes croisées, et commença à léviter. Il ferma les yeux, comme pour faciliter sa concentration. Il se passa quelques instants, jusqu'à ce que Fox finisse l'inspection d'une des salles.

L'entrée n'est pas encore assez sécurisée pour un endroit aussi évident. Notre collègue Freight Train pourrait facilement créer une brêche, s'il est aussi fort qu'il y paraît.  

Il arrêta de se concentrer sur les failles du bâtiment, une question lui trottait dans la tête, il était difficile de se concentrer avec. Il se fit léviter plus haut, puis atterrit sur ses deux pieds. Il s'étira les bras en arrière et rompit alors le silence qui s'était instauré dans la pièce depuis quelques instants.

Y avait-il un but précis pour m'avoir fait venir avec toi ? Je veux dire..pourquoi venir avec quelqu'un et pourquoi spécialement moi ?

Il se rapprochait de son coéquipier en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 6 Déc 2013 - 19:56
"Détruisez s'il le faut. Je ferai mettre ça sur la note de l'équipe pour la version 2.0 de la base, avec vos posters préférés sur les murs et plafonds. Dispersion des rangs."

Oh ça c'était une bonne nouvelle, Freight n'était pas du genre à savoir précisément comment un ennemis allait pénétré dans la base, les plans machiavélique, ce n'était pas vraiment son truc, lui, il préférait les mettre en déroute.

Il fit quelques pas, avant de gueuler de son coté.

"Sous le parlement canadien, c'est pas juste un peu évident pour un quartier général ? Nan et je dis surtout pas ça car si y'a une attaque contre nous, c'est le parlement qui va ramasser aussi".

Cecil haussa les épaules, ignorant si on l'avait entendu ou non, il continua son chemin dans les couloirs.

Arriver dans la salle de réunion, il leva le nez, vers les conduits d'aérations. Il monta sur la table, faisant tomber au passage quelques livres qui étaient soigneusement ranger dessus.

D'un geste brusque, il retira la plaque fermant le conduit, puis il jeta un œil bref à l'intérieur.

Rien...Enfin, c'est ce qu'il semblait. Dans un mouvement décidé, Freight Train essaya de s'engouffrer à l'intérieur...Sans succès, il est bien trop...Imposant physiquement pour se permettre de se la jouer agent secret.

Regardant son ventre il ne put s'empêcher de lâcher un :

"Bon sang vieux...T'a trop abusé sur la marchandises va falloir décharger tout ça au prochain quai..."

Avec un air dépité, il revient vers ses nouveaux compagnons, avant de faire son grand sourire "Tiiiinnnc" et de saisir ses lunettes de soleil d'une main.

"Bon les amis, je me demandais...On a de la sécurité sur les aération ? Quelqu'un est partant pour s'infiltrer dans les mystérieux et surprenant conduits, pour un voyage inédit au danger inconnues...A supposer qu'il y en ait bein sûr...vers une destination encore plus mystérieuse, quelqu'un de tentait ?"

Et hop, un nouveau sourire éclatant de dents blanches.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 18 Déc 2013 - 23:08
"C'est pas le genre de conduits dans lesquels je m'infiltre, si vous voyez ce que je veux dire."

Booster Gold applaudit lentement, cyniquement ses deux nouveaux collègues. Si aucun des deux ne s'était réellement montré spectaculaire, il remarqua qu'ils étaient au moins téméraires et tenter de se donner l'air impressionnants.
De toute façon, c'était le but inavoué du leader de cette petite équipe : voir ce que trois egos rassemblés dans une même pièce, avec un objectif simple réussiraient à mettre en place, soit en s'unissant, soit en agissant chacun de leur côté, de la façon la plus égocentrique possible.
En tout cas, c'est ce que Michael Jon Carter avait compris. Et si ce n'était pas ça alors tant pis, ce qu'il allait faire était d'une absurdité sans nom, mais l'espace de quelques secondes, il brillerait.


"Mes conduits à moi, sont des conduits..."

D'un pas nonchalant, sans conclure sa phrase, se retenant de lâcher un "Attendez la suite", mais le signifiant d'un geste de la tête, Carter s'avança vers le ministre de la défense avant de l'agripper sans que ce dernier n'ait réellement le temps de comprendre ce qui lui arrivait. Mais c'était un brave homme, ce monsieur du gouvernement, il ne devrait pas trop en vouloir au grand blond. Peut-être même allait-il aimait ce qu'ils allaient faire ensemble.

"...temporels !"

L'instant d'après, les deux hommes avaient disparu, laissant un vide et un silence pesant dans la pièce. Là où le temps avait dû paraitre long à ses coéquipiers, Michael ne l'avait pas vu passé, et il réapparut, tenant toujours le politicien, une minute et cinquante-deux secondes plus tard, regardant les autres, cherchant leur admiration, ou quelque chose comme ça.

"Pas de panique. Commencez pas à appeler la garde. Je l'ai fait voyager. Il a été là où aucun canadien n'a été avant. Le Royaume-Uni du 25ème siècle."

Il le lâcha, constatant une certaine peur dans ses yeux, mêlée à de la colère et une certaine fascination; Ou il s'imaginait la fascination, il ne savait pas vraiment.

"Et encore, je vous ai pas montré la France du 25ème siècle. Le design est sympa, leur Tour Eiffel a un côté steampunk. Mais vous auriez pris votre accent québécois et...vous avez bien des origines québécoises ? Canadien pure souche ? Enfin bref."

Le patron de Goldstar Inc se rapprocha d'Adam Strange et des autres, comme un artiste descendant d'une scène , ou un réalisateur sur le point d'expliquer ce qui l'a gêné.

"La faille de sécurité maximale est l'absence de verrou temporel. Moi chrono-terroriste, je me téléporte derrière toi, je t'emmène dans le futur, je t'y laisse, où tu meurs seul. Si je suis vraiment malin, je m'embête pas à faire ça et j'annule ta naissance, mais si je suis encore plus malin, j'imagine tous les paradoxes temporels que ça peut engendrer. Mais bon, je suis pas chrono-terroriste, alors on s'en fout un peu.

...

J'ai vraiment hâte de voir les posters de moi partout."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 19 Déc 2013 - 14:19
Malgré les réponses amicales mais très sérieuses de ses camarades, Adam sembla rater un battement de cœur. Il se sentit perdre le contrôle de sa personne, pire de son esprit. Mais même embrumé, il réalisa que ce n'était pas tout à fait nouveau. En une impulsion de son esprit, il parvint à faire penser l'entité à voix haute pour qu'elle se trahisse :

"Les brutes épaisses ne manquent pas, mais disons, la dernière création de Sivana : Divine, pour mieux maximiser les chances."

L'être qui possédait le corps d'Adam se frotta les mains d'un air maléfique, apparemment inconscient de se trahir physiquement sur ce qu'il se tramait à l'intérieur de son corps. C'était tout ce que Strange pouvait faire pour le moment, à part craindre pour la sécurité actuelle et future du site... Ou de son propre corps, d'ailleurs.

"Pour se contorsionner dans des zones étroites, voyons... Le Zookeeper."

L'être sembla parler plus lentement, comme réalisant les effets de la résistance du résident Rannien sur ses manipulations mentales. Son rythme de parole se diminua.

"Et pour les failles temporelles, Reverse Flash, et avec sa récente association à l'Ultra-Humanite, devraient pouvoir obtenir de bons résultats."

Maintenant pleinement démasqué, il n'en démordit pas et afficha un curieux sourire malsain sur le visage de notre ami canadien en rouge et blanc. Il regardait les autres comme s'ils n'étaient que de vulgaires insectes.

"La Monster Society of Evil a donc toutes ses chances, avec un peu de recrutement bien orienté."

Puis une étrange créature sembla s'extirper du crâne d'Adam, pour aller vers la personne la plus proche, ramenée dans la pièce par Booster Gold. Le ministre. Celui-ci nouvellement possédé par nul autre que l'horrifique Mister Mind, disposait désormais d'une propension au mal incommensurable. Mister Mind, la chenille verte mentaliste minuscule.

"Désolé les amis, c'est l'inconvénient d'une identité-pas-si-secrète. Il a dû me posséder lorsque j'étais encore en civil. Maintenant, nous avons deux priorités : libérer le ministre de son influence, et empêcher qu'il sorte de cette pièce avec de telles informations sur comment tout détruire."

Il dégaina son sabre impérial, mais se sentait très impuissant car il ne pouvait pas décemment assassiner le ministre pour le libérer de l'intrus parasitique. Au moins, il était un peu soulagé que ça ne soit pas lui le sujet du dilemme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 10 Jan 2014 - 1:35
Fox n'était pas encore très à l'aise avec cette équipe, il avait du mal à cerner pourquoi le gouvernement avait choisi ces personnalités atypiques et inaptes, à première vue, de créer une cohésion entre eux. Par contre, Adam Strange semblait appliqué et avait la connaissance de leurs ennemis qui lui manquait, bien que ses méthodes étaient plutôt radicales. Il était quand même prêt à ravager leur base.

Mais il était encore trop tôt pour les juger, et Fox fut sorti de ses pensées par cette chose, cette sorte d'insecte, sortant du corps d'Adam Strange. Abasourdi, il ne réagit pas et la bestiole se rua sur le ministre. Comment faire pour le déposséder sans le blesser ? Fox eut un mouvement de recul, par peur de devenir la nouvelle cible et réfléchit.
Il faudrait l'endormir d'une manière ou d'un autre, le balèze pourrait bien s'en occuper, mais ça serait risquer de devenir sa prochaine cible et rendre les choses plus difficiles.

Cachez-vous les yeux !

Une seconde après avoir fini sa phrase, Fox projeta un énorme rayon lumineux vers le ministre, tentant d'éblouir l'hôte et ainsi le rendre capable de quoi que ce soit.

Le ministre cria et se mit à genoux, les mains devant les yeux. Fox attendait maintenant de voir si la créature allait encore s'abriter dans un nouveau corps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 10 Jan 2014 - 17:05
Freight Train regarda un à un ses nouveaux compagnons, chacun sa particularités, chacun ses spécialités. C'était une équipe surprenante, composé de personnes différentes à souhaits, si sur les mission, un tel mélange risquait de faire des merveilles, un héros pour toute occasion. Les jours quotidien quand à eux, risquait fort de tourner à une guerre interne. Au moins ce serait amusant, en particulier avec ce Booster gold, un type qui peut voyager dans le temps et l'espace ? Ca c'était super pratique.

"Eh, alors tu peut m'emmener dans le futur ?"

Mille et une idées fusaient dans la tête de l'homme aux lunettes de soleil, mais il valait guère mieux ne pas les découvrir. Quand ce fut au tour d'Adam Strange de parler étrangement, Cecil ne put vraiment plus ce retenir.

"Pas de doute, t'es nés dans la bonne famille, Adam STRANGE, clair que t'es étrange."

Il rit surement tout seul à sa propre blague mais lorsque la créature surgit, il cessa doucement de rire à fur et à mesure que son sourcil droit uniquement fut haussé. Qu'Est-ce que c'était que cette chose ? Il n'en avait pas la moindre idée, mais une chose est certaine, c'est un ennemis, et avec tout ce que venait de dire Adam Strange et les autres sur les faiblesses du camp. Il était absolument hors de question de laisser cette créature, aussi étrange soit-elle, de quitter le lieu.

"...Ah oui, quand même."

Cecil ne réfléchit pas, c'était un danger, le ministre lui même était en danger, il fallait absolument le bloquer, faute de quoi, la créature pourrait obtenir une arme quoiqu'elle soit et causer du chantage avec en otage, le ministre lui même. A peine le coup de fox terminait, Freight Train se précipita vers le ministre, lâchant au passage :

"Plus vite tu frappe, plus vite tu gagne."


A bonne distance, Cecil se jeta sur le ministre et le plaqua au sol, dans un geste très policiers, il saisit ses mains et les bloqua dans son dos. Il n'ira nulle part, pour ce qui est de Cecil, il c'était mit en situation dangereuse.

Mais il était sûr de lui, si la créature venait à ressortir du ministre, il arriverait à la saisir, c'était un espèce d'insecte, pas un fantôme. Seulement, son égo et son excès de confiance en lui ne lui en sera-t-il pas justement fatal ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 16 Jan 2014 - 17:06
Booster Gold ouvrit lentement la bouche, offrant à ses coéquipiers un large sourire, fait de dents blanches qui aurait pu lui donner envie de hurler : "achetez le dentifrice Goldstar Incorporated, le dentifrice qui renvoie les caries à des années lumières de votre bouche.". Mais il se rendit vite compte que d'une part sa société ne fabriquait pas de dentifrice - ou du moins pas encore, c'était clairement une idée à tenter -, que son esprit était beaucoup trop pris par une réflexion sur la "blague" tentée par son nouvel ami. En réalité, il avait sourit par politesse, et parce qu'il fallait reconnaitre que c'était bien trouvé et pleinement dans le rythme. Mais c'était typiquement canadien comme jeu de mot, voire québécois, à la limite. Ou il était simplement déçu de ne pas être le centre d'attention pendant plus d'une dizaine de secondes, ne sachant pas s'il était clairement objectif.

Son sourire disparut et pour autant, il n'était pas redevenu le centre de l'attention. Michael était profondément choqué de voir une bête sortir du crâne de son leader. Comment avait-il pu ne pas la sentir venir ? Enfin, le fait que ce dernier ne commence à évoquer des choses à propos de gens aussi horribles que Reverse-Flash, l'un des pires terroristes que tout l'espace-temps ait connu aurait dû plus ou moins le mettre sur la piste, mais bon. Voir une créature semblant tout droit sorti d'un film ou d'une série de science-fiction - même si en l'occurrence elle était sortie d'un super-héros canadien.


"Et dire qu'on voit des monstres de SF quand on vient du futur, c'est carrément paradoxal. Mince, j'ai encore pensé tout haut. Foutu monologue interne qui devient externe n'importe comment."

Le temps qu'il finisse sa phrase, le voyageur du temps ne put que constater impuissant que l'insecte avait pris possession du premier ministre. Et il ne savait pas quoi faire. Ses coéquipiers semblaient se débrouiller tant bien que mal, lui savait qu'il ne devait blesser l'un des principaux hommes du gouvernement sous aucun prétexte et...A cette pensée, l'idée lui vint d'un des nombreux futurs possibles, dans lequel le Canada serait gouverné par une espèce de mite géante, parce qu'ils avaient échoué à cet instant précis. Bien sûr, il avait vu le futur, mais il était pleinement conscient que le temps était tout sauf fixes et que son présent, l'avenir de la Terre, n'était constitué que de petites catastrophes, alors qu'une d'entre elles viennent s'y ajouter n'aurait sans doute pas de conséquences directes. Mais le mieux avec les catastrophes, c'est quand même de les limiter.

"Allons-y !"

Concrètement, Carter ne savait pas quoi faire et avait poussé ce cri de guerre au hasard, comme pour l'aider à réfléchir plus vite et mieux. Il regardait Adam Strange assez désespéré. Ce n'était pas sa première fois. Des situations de crises qui pourraient engendrer l'Apocalypse, il en avait connu de trop nombreuses fois. C'est pour ça qu'il s'était arrêté. Et aujourd'hui, lancé sans préparation dans les situations qui'l avait tenté de fuir, il avait peur d'échouer.

Le bluff devrait marcher. Rapidement, il pointa du doigt le premier ministre - si la situation n'était pas aussi grave, il jubilerait, il avait toujours rêvé de faire ça.


"Tu as vu ce que j'ai fait au Premier Ministre - je suis capable de le refaire. Je peux aller plus loin. T'emmener à la fin de l'univers. Sors de son corps et on pourra discuter. Sinon, tu sais ce qu'il va se passer..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 27 Jan 2014 - 17:55
hrp:Pardon pour le retard, comme quoi même les chefs sont à l'abri de rien >.<

Bien qu'il n'avait pas le temps de rester abasourdi, Adam Strange avait du mal à admettre qu'il avait été utilisé, lui le professionnel de la sécurité cosmique, pour infiltrer le propre groupe qu'il essayait de mener - mettant ainsi à mal, aussi bien son égo que sa légitimité au sein de la Ligue.

"Quelqu'un sait qui est ce clown ? J'ai beau être responsable de sécurité de Rann, sur ce coup-là j'ai rien vu passer, littéralement à mon corps défendant. Je vais devoir mettre à jour mes données raciales sur l'univers connu."

Les trois autres cependant avaient géré la situation avec audace et rapidité, chacun prenant sa place au sein de l'équipe. C'en aurait été presque beau, si la situation en elle-même n'était pas aussi désespérée. Adam rassembla ses nerfs pour former un sourire optimiste, même un peu arrogant - sans doute par mimétisme de certains membres.

"Bien joué les gars. Booster, tiens-toi prêt à faire ce qu'il faut. Fox, utilise tes poudres de perlimpinpin pour anesthésier le corps du ministre. Freight Train, en attendant de décider si ton diminutif sera Freight ou Train, maintiens-le fermement et ne change rien. Quant à moi, j'ai là deux options pour notre ami. Soit le tranchant de ma lame dès qu'il sort, soit un rayon zéta pour le secteur de Véga, en territoire neutre, s'il laisse le politicard tranquille."

Adam dégaina son sabre impérial, l'agitant dangereusement près du visage et des orifices du représentant du peuple. Il avait donné ses ordres, c'était à son groupe d'obéir. Pour le moment, tout reposait sur la constance des deux beaux gosses et la performance de l'hermite en peaux de ragondin. Il regardait fixement le politicien, ferme et sévère, sachant pertinemment qu'il s'adressait non pas à l'homme mais bien au parasite verdâtre.

"Voir la fin des temps et mourir... Belle perspective pour un ver solitaire de l'espace. J'attends..."

Le bluff reposait en partie sur l'hypothèse qu'un ministre inconscient affamerait la nature parasitaire du passager clandestin de cerveaux. Une transe proche de l'état de mort physique serait l'idéal à son avis, mais la parole était à Flying Fox en la matière. Après tout, les hommes-médecines étaient les premiers à avoir sur purger le corps humain des infections étrangères.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 12 Fév 2014 - 4:05
Aussitôt le ministre maîtrisé et l'ordre donné, Fox s'empressa de trouver une solution pour faire sortir le ver une bonne fois pour toutes. Pour cela, il devait mettre son hôte dans un état proche de la mort et ainsi le rendre inutile pour lui.

Je vais tenter de ralentir son cœur, en espérant que cette chose croit à la mort de son otage..

Fox s'approcha de l'homme emprisonné dans les bras de force brute de sa nouvelle équipe. Il posa ses mains sur le cœur du ministre qui continuait tout de même à se débattre, puis ferma les yeux pour mieux se concentrer. Petit à petit l'homme arrêta de se débattre jusqu'à paraître totalement inanimé. Son cœur battait au strict minimum pour rester en vie, mais il lui était impossible de faire quoi que ce soit à ce moment-là.

Voilà, c'est fait.

On pouvait voir le ver bouger sous la peau du ministre, ce qui ne manquait pas de dégoûter Shawn. La bête finit par sortir par son nez dans un cri aigu et désagréable. C'était maintenant à Adam de réagir et de choisir le sort de cette espèce inconnue.

En attendant, Fox devait se dépêcher. Un humain non entraîné ne peut pas survivre éternellement avec un rythme cardiaque aussi bas. Il recommença la manœuvre précédente pour accélérer son cœur. L'homme était maintenant hors de danger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 15 Fév 2014 - 19:33
Maintenir le ministre, maintenir le ministre. Cecil ne pensais qu'à ça, si le ministre parvenait à se défaire, le vers s'enfuirait, et ne se ferait pas prendre une deuxième fois. Maintenir, juste maintenir.
Flying fox semblait avoir une idée derrière la tête, ou du moins, il l'espérait.

Le chaman s'approcha, le ministre s'agita encore plus. Puis il posa ses mains, et ce fut fini. Toujours en train de maintenir le ministre dans ses bras, Cecil ne vit pas le spectacle peut ragoutant qui se déroulait sous la peau du ministre et la remarquable sortie du vers par le trou de nez.

"C'est bon ? Tu l'a eu ?"


Cecil sentait que quelque chose ne tournait pas rond, il lâcha aussitôt le ministre.

Le train de marchandise se recula le plus possible du ministre, ne voulant surtout pas gêner le travail de Flying fox dans son sauvetage du ministre. Maintenant à bonne distance, il regarda l'homme qui fut autrefois son prisonnier.

"Attendez...Il est passé où le vers de chiotte ?"

Effectivement, dans le mouvement de Cecil, la créature semblait avoir déserter son précédent hôte. Cependant, un œil avertit pourrait remarqué un petit insecte en mouvement grimpant sur le cou de Freight Train, se préparant à entrer à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 24 Fév 2014 - 14:33
Cette équipe démarrait sur les chapeaux de roues. Une simple mission d'entrainement, un Rassemblement, s'était transformé en une invasion secrète qu'il fallait stopper. Carter était ravi d'avoir affaire à des gens au sang-froid qu n'avaient pourtant rien de reptilien et qui savaient se montrer extrêmement professionnel. Au moins il saurait sur qui s'appuyer lors de leur première tâche officielle, mais avant ça il y aurait la conférence de presse permettant d'introduire chaque membre, en partenariat avec Goldstar Inc, et il savait que pour ça, il était sans doute le membre le mieux placer. Même si, encore avant, ils devraient survivre à cette attaque de ver, ce qui ne serait pas forcément la chose la plus aisée de la liste qu'il venait d'élaborer dans sa tête.

Encore plus rassurant à propos de la qualité et du courage de tous les gens qui formaient presque officiellement la Justice League du Canada, c'est que Booster Gold était peut-être celui qui avait le moins bouger, sans compter bien sûr son besoin perpétuelle de joindre le geste à la parole ou son déplacement temporel qui, en terme de distance dépassait largement tout ce qu'avaient fait ses nouveaux amis. Son travail à lui, c'était de terrasser l'ennemi avec des mots. Il ne savait pas vraiment si ça fonctionnait, mais ça avait au moins le mérite de le ralentir, laissant ainsi le temps au cerveau brillant caché sous cette jolie tête blonde le temps de trouver un plan.

Un des autres avantages à rester plus en retrait que ses camarades était pour le voyageur du temps, de pouvoir observer, d'avoir une vue d'ensemble. Même s'il aimait être sous le feu des projecteurs, ses alliés, dans le feu de l'action eux, ne devaient percevoir qu'une partie infime de la situation. Ainsi, il était sans doute le seul à douter de la sincérité et du bien-fondé des propos d'Adam Strange, qui soi-disant n'avait pas fait exprès d'amener dans la même pièce un parasite et le Premier Ministre du plus grand pays de cette planète. Enfin, après les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Chine, le Japon, et quelques autres pays, quoi....

Mais son objectivité était à remettre en cause. Ca n'aurait pas été la première fois que Michael aurait eu des problèmes avec le fondateur d'une équipe dans laquelle il était. Cela étant, sur le moment, l'implication ou non de son "chef" dans le chaos auquel il faisait face était le cadet de ses soucis et il aurait l'occasion de lui tirer les vers du nez à une autre occasion. En attendant c'est un autre ver qui avait tiré du corps de quelqu'un d'autre. Mais ses camarades avaient réussi à le perdre.

Heureusement, son oeil observateur l'avait vu, derrière ses lunettes dorées.


"Freight. Euh Train. Je veux pas que tu dérailles si je te le dis, mais t'as une petite bête qui monte sur ton coup."

'Gold tentait de garder une distance raisonnable de son compagnon tout en étant prêt à se battre. Il pourrait peut-être essayer de tuer le ver, au risque de blesser Freight Train au passage. Il ne pouvait pas prendre ce risque, comme il ne pouvait pas non plus laisser la créature puante se jeter sur lui et par conséquent posséder un être capable de voyager dans le temps. Ce serait hyper-dangereux pour l'univers. Du coup, il ne savait pas comment agir. Attendre les ordres de Strange semblait être la meilleure solution. EN omettant bien sûr le fait qu'il puisse être impliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 24 Fév 2014 - 19:24
Blaster en main, Adam n'eut qu'une chose à faire, malheureusement son allié était dans la ligne de tir. Il régla son arme, sur l'un des nombreux modes possibles de ce fusil à énergie. Cette fois, c'est un rayon de stase qui sortirait du canon. Il enclencha la visée, dans un bruit croissant et aigu. Dans un résonnement de petite explosion, la charge fut envoyée sur le train de marchandise et son prétendant au voyage clandestin. Immédiatement, le champ de suspension eut son effet et les deux furent comme mis sur pause.

"Stop"

(bien que ce que Freight Train put entendre ressemblait plutôt à : "Sttttoooooooooooooooooo")

Parfois, il fallait saluer le courage de ceux qui fonçaient en première ligne, en ne les considérant pas comme s'ils étaient en sucre. Un héros, un soldat, un protecteur veut que son acte d'héroïsme vaille quelque chose. Rien n'est plus insultant que de hausser les épaules face à sa bravoure en voulant le protéger à tout prix. S'il fallait faire un choix, Adam honorerait toujours celui de ses amis, à savoir leur sens du sacrifice pour protéger le monde libre. En l'occurrence, ce n'était qu'un moindre mal.

"Rayon de stase temporelle instantanée. Je n'ai pas l'antidote, mais disons qu'on échappe au drame pour le moment. L'effet s'évanouit au bout de deux heures environ. On va devoir expliquer à F.T. ce que j'ai dû lui faire subir, mais globalement cela me laisse le temps de prendre des renseignements sur l'indésirable."

Ce qui suivit fut très simple pour lui ; il lui suffit de brancher son émetteur de rayons zéta sur son propre costume anti-radiations, pour le libérer de ses propriétés de téléport. Ainsi ancré, il lança l'onde de communication, sans la matière, à travers les années-lumière qui séparent Ottawa de Kranaltine. Il parla immédiatement à son beau-père Sardath, qui sembla sur l'hologramme, légèrement incommodé de l'usage du transcom. (L'image d'un chauve portant de grosses lunettes vertes similaires à celles de B.Gold apparut en 3D devant le poignet d'Adam)

"Bonjour Sardath - ou peut-être bonne nuit. Je n'appellerais pas depuis la Terre si ce n'était urgent ; d'où viendrait un genre de ver parasite à la coloration verdâtre, capable de manipuler les cerveaux ?"

Il attendit la réponse, confiant que ses camarades avaient toute foi en lui pour régler cette dernière partie du problème. Néanmoins, pendant ce temps, bien que ralenties, les pensées ultra-véloces du petit parasite parvenaient à tordre les ondes de pensée des héros. Une vague de paranoïa s'insinua à l'intérieur du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
 

Justice League Canada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JUSTICE LEAGUE : CRISIS ON TWO EARTHS
» Justice league dark de Pete Milligan et Mike Janin (trailer)
» Urban Comics va réediter Justice League: La Tour de Babel
» JUSTICE LEAGUE OF AMERICA LITHOGRAPH BY ED BENES
» Justice League : Crise d'Identité (Identity Crisis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-