6 résultats trouvés pour 12

AuteurMessage
Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics 785296KO3XK05Sujet: Les comics que vous lisez en ce moment
Mister Miracle

Réponses: 1068
Vues: 14191

Rechercher dans: Comics   Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics 59126164nWrjaSujet: Les comics que vous lisez en ce moment    Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics EmptyJeu 7 Nov 2019 - 13:35
Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics E3a680b000b4d3e333c0df7371f37527a4c7b152

Ca démarre bien. Grant Morrison a apparemment "changé la Réalité" à la fin de Green Lantern #12 ; j'avoue que je n'avais pas forcément tout saisi ainsi, mais ça fonctionne. Hal n'est plus un GL, mais un Blackstar sous le nom de Parallax ; super-agent avec The Countess, son amante mais aussi héritière du Controller Mu, responsable de tout. Ils accumulent les succès, dans les ruines antiques d'Oa, sur les cadavres anciens des Gardiens, avec les survivants d'Ysmault ou face à Mongul.
Le final acte un futur contact "brutal" avec les Terriens, mais tout le numéro tient la route. L'ensemble est très solide, efficace, avec un sentiment d'étrangeté qui me plaît bien. Les rebondissements sont surprenants, je ne sais pas où va l'auteur ; ça me plaît.
Je ne connais pas Xermanico, mais son style rond, efficace et joli fonctionne très bien. Les planches sont jolies, réussies, et illustrent bien cette mini-série de transition entre deux saisons de Green Lantern par Grant Morrison et Liam Sharp. Vivement la suite.
Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics 785296KO3XK05Sujet: DC Comics : Annonces, Informations, News...
Mister Miracle

Réponses: 281
Vues: 9869

Rechercher dans: Comics   Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics 59126164nWrjaSujet: DC Comics : Annonces, Informations, News...    Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics EmptyJeu 16 Aoû 2018 - 20:41
Entre le 31 octobre et le 28 novembre, DC publiera un crossover entre Justice League et Aquaman : Drowned Earth.
Cela débutera dans les pages du numéro spécial Justice League/Aquaman: Drowned Earth avant de se poursuivre dans Justice League #11 (par Snyder et Manapul), Justice League #12 (par Tynion IV et Frazer Irving), Aquaman #42 (par Abnett et Medina) et de se conclure par le one-shot Aquaman/Justice League: Drowned Earth.

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics D46270a72069c4bf4b55d8e8b0bdb10936123485

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics 785296KO3XK05Sujet: Personnages obscurs du mois
Mister Miracle

Réponses: 51
Vues: 6893

Rechercher dans: Les personnages   Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics 59126164nWrjaSujet: Personnages obscurs du mois    Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics EmptyMar 22 Mai 2018 - 20:41
MIKAAL TOMAS – STARMAN IV

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics Starman_Mikaal_Tomas_2

Qui est-ce ?
Apparu dans 1st Issue Special #12 de mars 1976, Mikaal Tomas est un guerrier bleu de la planète Talok III, dont le peuple est essentiellement guerrier et conquérant. Envoyé sur Terre pour l’annexer, Mikaal laissa néanmoins son caractère bon et ouvert prendre le dessus, et refusa les ordres – ce qui mena, hélas, au décès de son amour, Lyysa.
Dégoûté par ce trépas, inspiré par les Humains, Mikaal devint un Héros connu comme Starman… mais non pas en référence à Ted Knight, le Starman de la JSA, mais en hommage à la chanson Starman de David Bowie ! L’artiste anglais, star ultime, fut très en vogue dans cette période, et Mikaal Tomas est clairement un avatar du Starman chanté, un extraterrestre qui atterrit sur Terre et tente de nous comprendre.
Ce personnage n’eut, néanmoins, pas un grand succès et tomba dans l’oubli… avant l’extraordinaire série Starman du scénariste James Robinson, qui donna des fils à Ted Knight mais se lança dans une quête difficile mais réussie d’unir, simplifier et ordonner toute la lignée des Starmen !
L’on apprend ainsi que Mikaal Tomas n’a pu supporter son exil et sa solitude, tombant dans un quotidien de drogues et de sexe, qui lui permettait de compenser le manque d’adrénaline de sa vie de combattant. Il apprit que sa planète fut détruite par des affrontements meurtriers, et fut informé par un camarade, Komak, aussi envoyé sur Terre – mais rendu fou par la planète. Tous deux s’affrontèrent, Mikaal put tuer Komak, mais fut blessé et devint amnésique.
Il erra dans la monde, et s’échoua à Opal City, où il rencontra Ted et son fils Jack Knight, le Starman de James Robinson. Il recouvra ainsi sa mémoire, et commença une nouvelle vie – en découvrant également qu’il était en vérité homosexuel, et entama une relation suivie avec un Humain nommé Tony.
Hélas, Tony fut tué par des Vilains dans un accident, poussant Mikaal dans la fureur et la colère. Il rejoignit la Justice League de Hal Jordan et Green Arrow dans la mini-série Cry for Justice, et fut témoin de la destruction de Star City par Prometheus. Il engagea une amitié sincère avec Congorilla Bill, puis rejoignit la Justice League officielle pendant un temps.
Après ces aventures, Mikaal Tomas est retourné à Opal City, pour aider la ville après la retraite du Starman Jack Knight.

Que peut-il faire ?
A la base, Mikaal Tomas portait un cristal jaune en médaillon, qui finit par être implanté dans sa poitrine. Ce cristal, sonique, lui donne des habilités surhumaines, et notamment la capacité de voler, de projeter de l’énergie, de régénération, de super-force et d’auto-gestion, dans le sens où il n’a plus besoin de boire ou de manger pour vivre.
En outre, Mikaal dispose d’une physiologie spécifique, lui permettant notamment d’évoluer sans oxygène, notamment dans l’espace. Il est aussi un pilote émérite, ainsi qu’un guerrier acharné et extraordinaire.

Pourquoi l’incarner ?
Mikaal Tomas est autant intégré qu’extérieur à plusieurs mythologies de l’univers DC : il est un Starman, mais pas lié à la base à Ted Knight ; sa planète est sœur de celle qui offrira à la Légion des Super-héros l’Héroïne Shadow Lass ; il est un membre de la Justice League mais n’y est guère resté longtemps ; il est un alien, mais il est très ancré sur Terre.
Il permet, ainsi, de toucher un peu à tout, et donc d’être très souple et de pouvoir s’impliquer partout !
Surtout, l’historique à la fois solide (il y a une base forte) mais aussi large (on peut beaucoup inventer, comblé) peut permettre à tout le monde de se glisser dans la peau de Mikaal. Enfin, le fait qu’il s’agisse d’un des rares personnages homosexuels de DC (même s’il a déjà eu des relations avec des femmes, il se présente comme gay et non bisexuel) peut aussi permettre de diversifier les RP.
Mikaal Tomas n’attend que vous pour mener d’autres aventures… sur les rythmes des titres de Bowie ! Very Happy
Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics 785296KO3XK05Sujet: Les comics que vous lisez en ce moment
Mister Miracle

Réponses: 1068
Vues: 14191

Rechercher dans: Comics   Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics 59126164nWrjaSujet: Les comics que vous lisez en ce moment    Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics EmptyLun 8 Jan 2018 - 21:23
Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics 3295475
Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics 3723683
Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics Doctor-fate-tp-vol-03-fateful-threads

Lors de l'événement DC YOU, une période de DC antérieure à REBIRTH, une série Doctor Fate a été lancée par Paul Levitz et Sonny Liew - d'un côté un scénariste vétéran qui a même dirigé un temps DC, de l'autre un dessinateur et auteur malaisien au style surprenant.
Cependant, plutôt que de reprendre encore Kent Nelson, ou son dérivé récent Kent V. Nelson (créé par le regretté Steve Gerber), le titre se concentre sur Khalid Nassour, jeune étudiant en médecine issu d'une famille multiculturelle (papa chauffeur de taxi musulman né en Egypte, maman américaine et archéologue). Et si j'ai eu initialement des doutes sur l'intérêt de cette série, craignant que ce focus multiculturel soit là pour courir derrière le phénomène Miss Marvel de l'éditeur d'en face, je viens de dévorer les 18 numéros de la présente série... et j'ai adoré !

Attention, la lecture de ce Doctor Fate demande quelques avertissements : la série n'a aucun lien avec l'univers DC, ou très peu ; si l'on découvre, au #12, un Kent Nelson qui vient participer à la série pendant quelques épisodes, cela s'arrête là. Il ne faut pas s'attendre à ce que Khalid croise Superman ou d'autre, la série est clairement autocentrée.
De plus, il faut aussi lire le titre à la suite : la lecture mensuelle doit être frustrante, car la première saga avance lentement... très lentement. Pour avoir tout parcouru d'un coup, ça n'est pas gênant, mais le format mensuel doit être gênant.
Au-delà de cela, il faut apprécier aussi les récits d'initiative, de découverte, de jeune Héros perdu entre sa mission, un mentor difficile et des proches en péril... bref, il y a beaucoup de Peter Parker chez Khalid, et ça n'a rien de désagréable !

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics Latest?cb=20160308060711
Khalid par Sonny Liew.

Cela suffit pour se lancer dans ces 18 numéros de Doctor Fate, un voyage passionnant et émouvant... mais qui démarre mal, et ne finit pas au #18, mais au #16. Je m'explique.
Le #1 a le désavantage de suivre directement un DC SNEAK PEEK, qui montre Khalid se perdre dans le musée où travaille sa mère, alors que New York et le monde subissent une tempête de pluie terrible ; le prologue n'a pas dû en dire beaucoup, mais le #1 a le désavantage de ne pas vraiment expliquer, de plonger dans la situation. Dommage. Il faut également s'habituer au style de Sonny Liew, que j'ai appris à aimer mais qui surprend, à la base.
Une fois ces premières difficultés passées, on peut directement plonger dans l'intrigue - celle qui voit donc le jeune Khalid, perdu entre ses études de médecine, sa petite-amie Shaya, sa voisine Akila voilée et qui veut défendre les droits humains "au pays" (l'Egypte), et donc le Heaume de Nabu, qui lui tombe dessus parce qu'il a du sang de Pharaon en lui. Il dispose alors de la puissance de Nabu, héritée de son maître le dieu de la sagesse Thot, grâce à la déesse Bastet qui s'est incarnée dans son chat, et le pousse à affronter Anubis, qui veut rayer la civilisation de la planète pour nettoyer le monde et repartir sur de bonnes bases !

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics JSav1JF-doctorfate72
Combattre Anubis chez lui

Un programme dense, donc, fort et passionnant, qui justifie à mon sens que Levitz et Liew prennent leur temps pour poser leur intrigue, et l'affrontement entre un Khalid débutant et paumé, et un Anubis terrifiant. Il leur faut en effet 7 numéros pour que le Héros puisse vaincre Anubis, avec un processus classique d'échec & de reprise efficace.
Cela leur permet de bien poser les proches et le caractère de Khalid, Peter Parker bis dans un environnement surprenant. C'est d'ailleurs une continuité dans toute la série, ce soin donné aux personnages secondaires, à leurs combats, mais aussi au multiculturalisme apaisé et "normal" des parents de Khalid ; c'est agréable. On a, bien sûr, le moment de racisme ou de rejet, mais cela concerne un moment où toutes les religions tiennent un meeting, et c'est bien. Levitz gère bien cet aspect difficile du titre.

Ibrahim Moustafa prend la suite de Liew au #7, pour un voyage en France afin de sauver le Mont Saint-Michel, et cela permet de montrer que Khalid n'est pas uniquement le héraut de Thot - mais aussi de toutes les grandes religions ; une bonne idée, pour prolonger ce multiculturalisme soft et apaisé. Et le dessinateur remplaçant, s'il a un style plus classique, assure bien, même s'il tranche bien sûr avec l'étrangeté plaisante de Liew.
Ce dernier revient du #8 au 11 pour un story-arc un peu décevant, qui démarre bien en traitant d'une manifestation américaine sur un déplacement de responsables militaires égyptiens, mais qui se perd dans la présence de fantômes romains (!), même si cela permet à Levitz & Liew de parler, de manière simple mais réelle malgré tout, des dérives autoritaires après le Printemps arabe. Ambitieux mais imparfait.
Liew demeure au #12 pour un bel épisode où Khalid doit faire face à son absentéisme, mais parvient à garder sa place en... récupérant l'âme du doyen suite à une crise cardiaque, après un nouvel affrontement avec Anubis ! Fun et efficace, avec notamment ce final qui montre l'arrivée de Kent Nelson, le premier Fate qui se révèle le grand-oncle de Khalid (oncle de sa mère).
Les #13 et 14 voient le retour d'Ibrahim Moustafa pour un diptyque où Kent apprend à Khalid, à la dure, sa nouvelle tâche - et lui inculque le principe de "nettoyer derrière lui", notamment les créatures échappées du Royaume des Morts après ses combats avec Anubis.
Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics D2d0f9f92c64fa5212252437ad817f1d--justice-league-dark-dr-fate
Les Fate par Ibrahim Moustafa
Liew revient pour les #15 et 16, qui sont la véritable conclusion de la série ; Khalid parvient à trouver un équilibre, à gérer ses problèmes, et la planche finale est pleine d'espoir et de symbolisme. Dommage, en un sens, que les #17 et 18, petits bijoux psychédéliques dessinés par Brendan McCarthy, viennent "gâcher" cette conclusion, car ils arrivent comme un cheveu sur la soupe - ils sont biens, ils sont beaux surtout, mais ils n'apportent pas de final, et le rendu définitif de la série qui s'achève ici est un peu gênant.

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics AHR0cDovL3d3dy5uZXdzYXJhbWEuY29tL2ltYWdlcy9pLzAwMC8xODMvODYxL2kwMi9EUkZBVEUxOC1wMTIuanBn
Doctor Fate par Brendan McCarthy

En soi, cette série Doctor Fate ne révolutionne rien, mais offre un personnage intéressant avec Khalid Nassour, sorte de Peter Parker mystique, qui évolue dans un milieu multiculturel et multicultuel qui "n'attire pas l'attention", qui est présenté et vivote comme s'il était "normal" d'avoir un père musulman pratiquant et une mère chrétienne, d'avoir une amie d'enfance voilée et militante pour les droits de l'Homme, et une petite-amie ; et c'est bien.
Avec ces principes forts, mais présentés sans mettre le focus dessus, en bénéficiant du trait si étrange mais si intéressant de Sonny Liew, en prenant son temps pour introduire le Héros et ses bases, en construisant un casting fort, ce titre a réussi à me plaire, à m'intéresser, puis à me passionner.
Dommage, donc, qu'il ne dispose pas d'une conclusion digne de ce nom, et que le diptyque de McCarthy arrive un peu tard. Ce fut en tout cas une belle aventure, et une belle réussite de DC YOU dont j'ai pourtant dit beaucoup de mal !

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics 4552128-screen%252Bshot%252B2015-05-08%252Bat%252B11.41.23%252Bpm
Doctor Fate par Sonny Liew, au trait expressif
Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics 785296KO3XK05Sujet: [Review] Showcase Presents : Batman and The Outsiders (1983-1985)
Jennie-Lynn Hayden / Jade

Réponses: 3
Vues: 1010

Rechercher dans: DC comics   Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics 59126164nWrjaSujet: [Review] Showcase Presents : Batman and The Outsiders (1983-1985)    Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics EmptyDim 10 Avr 2016 - 10:48
Ce sympathique volume de la collection "Showcase Presents" pose le problème récurrent du "qu'est ce que peut foutre dans une équipe un type comme Batman ?". En effet, nous avons plus l'habitude de lire les aventures de Bat's en solo ou en duo avec le Robin du jour, plutôt que de le voir faire équipe avec qui que ce soit. J'sais pas mais, moi, Batman dans la JL, y a un truc qui colle pas...

... et dans les années 80, Mike W. Barr (Camelot 3000, Batman : le Fils du Démon) et Jim Aparo (pas mal de Batman, en fait) vont pousser le bouchon jusqu'à faire de Batman le leader d'une équipe globalement composée de teenagers... les Outsiders !

Mais revenons au début : tout commence par le voyage d'affaires de Lucius Fox, employé de Wayne Enterprises, en Markovie (qui est décrit comme un pays d'Europe de l'Est, situé entre la France, la Belgique et le Luxembourg... SIC ! DC et la géographie ^^. Et moi qui avait toujours pensé que la Markovie se trouvait fictivement non loin de la Hongrie... [on pourrait donc y aller en Thalys, enfin à supposer que le chemin de fer ait été inventé en Markovie, tellement le pays semble... arriéré ?]).

Tout naturellement, Lucius choisit le pire moment pour y aller : une révolution éclate et il se fait enlever par les séparatistes.

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics Whenmet9-9-4a

Du coup, Batman convoque une réunion de la Ligue de Justice pour demander à ses copains héros d'aller lui filer un coup de patte pour régler la situation en Markovie (sacré Batman ^^). Superman, au nom des autres (Aquaman, Wonder Woman, Green Arrow et Black Canary) lui dit que le Département d'Etat américain a interdit à la Ligue d'intervenir en Markovie (sacré Superman ^^ Déjà à la solde du gouvernement et déjà en opposition avec Bat's... Ça préfigure Dark Knight Returns, ça...). Soit. Batman démissionne (non sans avoir grosso modo traité la Ligue de glandeurs) alors de la Ligue et décide de préparer sa propre opération de sauvetage en Markovie.

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics Out1-6-3

Nous retrouvons Batman en Markovie avec un allié : Black Lightning, qui se fait passer pour le frangin de Lucius Fox (ça aurait pu être pire : Batman aurait pu se mettre du cirage sur le visage...).

En parallèle, on se rend compte qu'il y a d'autres héros en Markovie : Katana, une femme déguisée en Samouraï, assassine l'un des officiers généraux séparatistes (pour des raisons qui seront révélées plus loin dans l'album) ; une inconnue avec un pouvoir sur les couleurs est découverte par Batman et se trouve être totalement amnésique (ce sera l'héroïne connue sous le nom de Halo) ; Rex Mason, alias Métamorpho (pour les lecteurs de The Boys, ce héros a été parodié sous le nom de Malchimique [en français] dans des épisodes hilarants... [enfin je trouve ^^]), un métamorphe défiguré qui cherche le Dr. Jace, une chercheuse qui se trouverait quelque part en Markovie et qui aurait un traitement pour lui...

... d'ailleurs, quand on parle du Dr. Jace, on la retrouve en compagnie de la famille royale Markovienne (qui est en train de se faire putscher) et, notamment, le Prince Brion. Jace, à sa demande, tente de lui donner les mêmes pouvoirs qu'elle a pu donner à sa frangine, Tara Markov, alias Terra ^^ Brion, noblesse oblige, pense que les pouvoirs qu'il va obtenir sont le seul moyen de sauver le trône (et les roturiers et paysans fidèles au roi).

Voilà pour Batman & The Outsiders #1 (BATO) !

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics Bandoutkatanapage13_zps22a1f971

Pour le reste :

- BATO #2 : Fin de l'aventure Markovienne ! Le Big Boss des séparatistes, le Baron Bedlam, est en fait le fils d'un collaborateur des nazis qui avait livré la Markovie au 3ème Reich. Ledit collaborateur avait été pendu à la libération et Bedlam avait toujours voulu se venger ! S'ensuit une baston, dans laquelle les futurs membres des Outsiders arrivent à bosser en équipe. Bedlam est vaincu et lynché par la foule. La Markovie est sauve ! Et Batman décide de monter un groupe avec Katana, Halo, Black Lightning, Métamorpho et Geo-Force (Brion Markov)... un groupe qui serait moins timoré que la Ligue de Justice, grosso modo...

- BATO #3 : De retour à Gotham, Batman fait visiter à ses nouveaux potes son Manoir et ses dépendances qui serviront de QG, leur présente Alfred mais entend leur faire croire que Bruce Wayne et Batman sont deux personnes différentes (la confiance règne ^^). Il propose à Katana et à Halo de partager un loft qui appartient à Bruce Wayne (non, non, Bruce n'est pas un dégueulasse... Il leur laisse les clés c'est tout ^^). Parce qu'il pense qu'une dame torturée par son passé comme Katana a besoin "d'une jeune personne à ses côtés" (tout en se remémorant le bon vieux temps quand Robin avait 12 ans... YURK !)... Ils affrontent également dans l'épisode une bande de vétérans traumatisés de la guerre du Viet-Nam sans grand intérêt...

- The Brave & The Bold #200 : Première apparition (en publication) des Outsiders (BATO #1 sera publié le mois d'après), ce supplément à TB&TB #200 nous présente l'équipe lors d'une bataille avec des terroristes dans un hôpital. Pas renversant comme épisode !

- BATO #4 : Alors qu'Halo et Katana font de la décoration d'intérieur dans leur loft, que Geo-Force s'est construit lui-même sa maison (pratique quand on a des pouvoirs comme les siens), que Métamorpho a des peines de cœur et que Black Lighthning vient d'être engagé comme professeur, un prisonnier avec des pouvoirs nucléaires s'évade de la taule où il est enfermé. S'ensuit une baston où l'on comprend que ledit prisonnier a de bonnes raisons d'agir comme il agit et que les méchants ne sont pas, pour une fois, ceux que l'on croit...

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics Out5-9-1

- New Titans #37 (Marv Wolfman / George Perez) : Un épisode en deux parties réunissant les New Titans et les Outsiders ! Tout commence par l'évasion des Fearsome Five de taule (Gizmo, Mammoth, Shimmer, Dr. Light et le terrifiant Psimon). Ils s'intéressent de très près au Dr. Jace dans le but qu'elle leur fabrique des alliés surpuissants. Ils décident dès lors de l'enlever. Chez les Titans (Beast Boy, Cyborg, Kid Flash, Raven, Starfire, Wonder Girl, Dick Grayson et Tara Markov), tout le monde est sur le point de révéler son identité secrète à la jeune Terra / Tara Markov quand une urgence les appelle (et ils font bien, car la petite Terra est en fait une traîtresse bossant et [YURK !] couchant avec ce vieux dégueulasse de Deathstroke), urgence relative au Dr. Jace.

S'ensuit une confusion où Outsiders et New Titans se tapent dessus jusqu'à ce qu'ils comprennent qu'ils sont tous dans le même camp (genre guerre des polices quoi ^^) !

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics Latest?cb=20090105174333

Batman tente de prendre le contrôle des deux équipes au grand désespoir de Robin qui essaye de s'imposer face à son ancien mentor.

Finalement, ils seront tous battus par les Fearsome Five et leurs nouveaux alliés, des hommes de boue créés par le Dr. Jace, prisonnière des méchants.

- BATO #5 : Suite et fin de l'aventure avec les Titans, à l'issue de laquelle les méchants sont bien évidemment battus et Batman reconnaît que Dick Grayson gère mieux son équipe que lui la sienne (que l'élève a appris quelque chose au maître, en somme ^^).

- BATO #6 : Premier jour de classe en tant que prof pour Black Lightning, retour à l'école en tant qu'élève pour Halo ! Quant à Bruce Wayne, il offre la gérance d'une librairie japonaise à Katana (sans commentaire)... En parallèle, nos héros affrontent Cryonic Man, un type qui vole des organes (Si, si, vous avez bien lu !).

- BATO #7 : Suite et fin de l'épisode avec Cryonic Man, dans lequel Katana manque de donner tous ses organes in vivo... Un épisode finalement efficace et très flippant.

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics Originalkatanaswordtalk

- BATO #8 : Un épisode de Noël dans lequel de jeunes enfants vieillissent spontanément pour devenir des vieillards... Heureusement, le Phantom Stranger est là pour aider nos héros ! On en sait également un peu plus sur l'ex de Métamorpho et l'on apprend qu'une vengeance est en train de se tramer contre Black Lightning (qui a tué, il y a longtemps, par accident une jeune femme lors d'une baston avec un méchant).

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics Out14-3-1

- BATO #9 : Les Outsiders affrontent les Maîtres du Désastre, une bande de ringards (les méchants sont souvent ringards dans BATO) qui ont été engagés pour tuer Black Lightning + une aventure en solo de Halo (dessiné par l'excellent Bill Willingham), sans grand intérêt.

- BATO #10 : Suite et fin de l'aventure avec les Maître du Désastre !

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics E274c63f6aaeb7b36a1360116ef4aa32._SX640_QL80_TTD_

- BATO #11 : Katana (qui a un sabre parlant, au fait) offre un chaton à Halo et se fait agresser par un ninja (non, il n'y a pas de lien de cause à effet) qui lui vole son katana. Elle décide, dès lors de partir au Japon pour le récupérer, sans prévenir les autres... Bon, en arrivant au Japon à son hôtel, elle s'aperçoit que l'équipe l'a déjà suivie ! Quelle bande de boulets ^^ En fait - et Katana l'ignore - le katana qu'on lui a volé contient l'âme de tous les gens qui sont morts, tués par ce sabre, dont le défunt mari de Katana !

- BATO #12 : Suite et fin de l'aventure japonaise des Outsiders, où l'on apprend l'origine de Katana, où l'on a une grosse baston et où l'on voit que pour sauver son amie Halo, Katana est vraiment prête à tout !

- BATO #13 : Empoisonné dans l'épisode précédent, Batman est à l'article de la mort. Le Docteur qui le soigne lui dit qu'il a besoin de bouger pour éliminer le poison. Sauf que Batman est délirant... Pour faire en sorte qu'il bouge, les Outsiders qui viennent d'apprendre l'identité secrète de Bat's (quel cafteur cet Alfred !) décident... de lui faire revivre le meurtre de ses parents (je ne suis pas convaincue par l'effet thérapeutique attendu...) en se grimant comme eux (Halo & Geo-Force). Il y aura ensuite une baston avec des bikers méga ringards et finalement Bruce Wayne révélera de lui-même, en témoignage de confiance, qu'il est Batman.

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics 275520-154946-lady-liberty

- BATO Annual #1 : Un numéro sympa de 40 pages où les Outsiders sont la cible d'un fan d'Orwell qui veut créer un ordinateur à la Big Brother pour tout contrôler en Amérique et lutter contre le communisme... Il en veut aux Outsiders car Geo-Force est étranger, Katana & Black Lightning n'ont pas la bonne couleur de peau et Métamorpho est un monstre (il pense qu'Halo, en revanche, est une victime innocente). Du coup, il lance la "Force of July" (^^) à leurs trousses, équipe composée de la Statue de la Liberté, de Silent Majority (Double ^^), de Mayflower (Triple ^^) et de tout un tas de super-méga-ringards paumés de la vie... Mais l'épisode est très plaisant !

- BATO #14 : Un bel épisode (superbement) dessiné par Bill Willingham & Bill Anderson (The Elementals) dans lequel Halo a son premier rendez-vous galant gâché par l'arrivée inopinée de Geo-Force ; où Geo-Force se fait gâcher - à son tour - un rendez-vous amoureux par Halo ; où Halo et Geo-Force finissent par se rouler des pelles... et où le méchant de Bat's, enfermé à Arkham, Maxie Zeus (qui se prend pour le Dieu du même nom) s'échappe pour venir gâcher l'ouverture des JO (et pas un rendez-vous galant).

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics Out14-3-2

- BATO #15 : Suite et fin de l'aventure des JO, dans laquelle les Outsiders vont devoir affronter dans des épreuves sportives les prétendus-olympiens que Monitor a prêté à Zeus pour l'épauler. L'épisode est très sympa, bien que le dessin soit un poil moche (Trevor von Eeden, inconnu au bataillon ?)

- BATO #16 : Batman retrouve les vrais parents d'Halo ! Qui quitte donc le groupe pour retourner vivre avec eux... Pendant ce temps, Métamorpho va voir son ex-fiancée, Miss Sapphire Stagg, et est mortellement blessé par son beau-père... Heureusement, le Dr. Jace prend les choses en mains et amène Miss Stagg et Métamorpho, à l'article de la mort, au QG des Outsiders... Il y a peut-être une chance de le sauver mais pour ce faire il faut aller là où il a été changé en Métamorpho, c'est à dire en Egypte.

- BATO #17 : Les Outsiders (à l'exception de Halo) partent en Egypte et arrive à sauver Métamorpho en l'emmenant au Temple d'Ahk-Ton. Sauf qu'ils se retrouvent tous projetés dans l'Egypte Ancienne, sous Ramses VII... pharaon, que Métamorpho, devenu fou, veut renverser au profit d'Ahk-Ton... Pendant ce temps là, on apprend qu'Halo est en fait... une délinquante juvénile !

- BATO #18 : Suite et fin de l'aventure égyptienne des Outsiders, avec une happy end pour Métamorpho.

- BATO #19 : Quand Geo-Force est parti pour tuer un professeur qui a tenté d'abuser sexuellement une camarade de classe, Superman intervient pour le calmer ! On apprend également que Geo-Force et Halo ne s'aiment pas. S'ils se sont roulés des pelles, c'est qu'Halo rappelle Tara à Geo-Force (sa propre sœur ????) et qu'Halo a toujours rêvé d'avoir un grand frère comme Geo-Force (YURK !)

En résumé, BATO est une série sympathique mais pas fondamentale. C'est aussi la chronique d'un échec : Batman est incapable de diriger une équipe comme peut le faire Dick Grayson avec les Titans. D'ailleurs, par la suite les Outsiders continueront sans Batman.

Les personnages, un peu caricaturaux au début, prennent de la consistance au fur et à mesure : je pense, notamment, à Katana ou à Halo. Mais la même réflexion pourrait s'appliquer à tous. Plus généralement, le fait de voir assez fréquemment les héros dans leur vie quotidienne a tendance à les humaniser, à l'instar des New Titans, ce qui est plutôt un bon point pour une série super-héroïque.

Bref, une bonne lecture... à l'occasion ^^

Sauf erreur de ma part, ces épisodes n'ont jamais été publiés - à l'exception des deux premiers correspondant à l'aventure en Markovie - en français. Le défunt magasine DC Flash, publié par Arédit, a publié - quant à lui - des aventures postérieures des Outsiders (sans Batman).
Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics 785296KO3XK05Sujet: [Review] Batman : The Killing Joke (1988)
Jennie-Lynn Hayden / Jade

Réponses: 7
Vues: 1290

Rechercher dans: DC comics   Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics 59126164nWrjaSujet: [Review] Batman : The Killing Joke (1988)    Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics EmptyLun 4 Avr 2016 - 20:27
Un grand classique du Batverse que ce Killing Joke (d'abord traduit en France chez Comics USA sous le nom "Souriez !", titre que j'aime bien ^^) qui a eu le mérite - à l'époque - de contenir au moins deux événements d'importance : c'est la première fois qu'une origine est donnée au Joker (origine qui préfigurera celle du Joker / Jack Napier dans le premier film Batman de Tim Burton, l'année d'après) et c'est la mésaventure vécue par Batgirl dans cet album qui enverra cette dernière pendant quelques années dans une chaise roulante...

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics Batman_01_3383

Ce qui est amusant c'est que cet album, qui est considéré quasi-unanimement comme un chef d'oeuvre absolu par les lecteurs (dont je fais partie), fait l'objet d'un regard assez critique de son équipe créatrice.

Alan Moore (bon c'est Alan Moore c'est à dire le mec qui a refusé de mettre son nom sur le générique des films Watchmen & V pour Vendetta, mais aussi celui qui refuse d'être crédité - pour le travail qu'il a réellement accompli - dans les rééditions Marvel de ses Miracleman...) pense en effet que cet album ne dit rien de très intéressant, en fait, sur l'être humain en général. En gros, c'est un album qui ne parle pas de vrais êtres humains mais de deux personnages de papier qui sont le Joker et Batman (alors on se demande pourquoi Alan Moore fait-il des comics dans ce cas ? ^^)...

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics Killing-joke-hand-page

... bon OK c'est Alan Moore et, il le dit lui-même en interview, quand il commence à désavouer un travail, il ne le fait pas avec le dos de la cuillère ^^

Le dessinateur, Brian Bolland (Camelot 3000, Judge Dredd, un paquet de couvertures pour les comics Vertigo), quant à lui, trouve que les couleurs sont ratées (pourtant signées par John Higgins, le coloriste de Watchmen)...

En gros à en croire Moore et Bolland, "Souriez !" serait un album médiocre, superflu (Moore reconnait juste que ce n'est pas l'histoire la plus nulle de Batman jamais écrite ^^)...

... alors qu'en fait, en 48 pages, on se retrouve face à une oeuvre dérangeante (même si le propos n'est pas nouveau) et doté de véritables qualités cinématographiques (Tim Burton explique que "Souriez !" est le premier comics qu'il a réellement apprécié... et un an après, il s'en inspirait très librement pour son Batman ^^).

Le Joker est même touchant à un moment (quand son esprit divague dans le vide à la fête foraine et qu'il se rappelle - vrai souvenir ou non ? - de sa femme enceinte et de l'époque où il était sain d'esprit...). Vous imaginez ? Ben non, alors vite fait un résumé !

Alors, sans vouloir spoiler un album que vous vous devez de lire (enfin franchement c'est à lire...), la première scène (et c'est bien dans un sens cinématographique qu'on peut l'employer en l'espèce) s'ouvre sur l'arrivée de la Batmobile devant l'Asile d'Arkham. Batman la gare, en descend. Il retrouve Gordon et d'un pas rapide, les deux hommes se dirigent vers la cellule de l'inconnu qui se fait appeler Joker...

Bat's veut s'expliquer. Il sait qu'il va finir par le tuer. Ou qu'il sera tué par lui. Il a l'air de sincèrement vouloir résoudre son antagonisme avec le Joker. L'autre, quant à lui, ne dit rien et fait une réussite. Et...

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics Main-qimg-c4592370fdc06fb6400b1b7a1edab179?convert_to_webp=true

... ce n'était pas lui mais un sosie ! Le vrai Joker est en fuite et il a une leçon à donner à Batman...

Pour le reste, je n'irai pas plus loin. Il va kidnapper Gordon. Le soumettre à un traitement barbare. Tirer sur Barbara Gordon et la paralyser (décision que regrettera Moore a posteriori).

Tout cela le Joker le fait en pensant à sa vie, sa vie d'avant qu'il ne soit le Joker...

Mythique.

Le scénario est efficace et punchy. Ni temps morts, ni fioritures. Tout est précis et au soutien du propos général : une seule mauvaise journée peut faire basculer n'importe quel type dans la folie.

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics Critique-the-killing-joke-rire-mourir-simplem-L-fKk2y3

Le dessin est extraordinaire, tout comme les couleurs injustement décriées d'Higgins.

Et le découpage... Le découpage est à peu près le même que dans Watchmen. Lisez Watchmen [d'Alan Moore] (c'est à lire aussi !), puis lisez Killing Joke. Ou l'inverse. Et vous verrez :

- dans KJ le début et la fin de l'album se répondent, à la manière du début et de la fin de Watchmen (la première scène de Watchmen #1 s'ouvre sur le badge "smiley" ensanglanté du Comédien, la dernière scène de Watchmen #12 se ferme sur le T-Shirt "smiley" du gros Seymour qui vient d'y foutre une belle trace de ketchup)

- on retrouve une forme de transition similaire dans les flashbacks de KJ et ceux de Watchmen : par exemple le Joker voit une affiche au cirque de la "femme la plus grosse du monde" et la case d'après il est en présence de sa femme enceinte assise dans la même position ; c'est exactement la même structure de flashbacks dans Watchmen, notamment dans Watchmen #2 avec les flashbacks amorcés par les funérailles du Comédien

Vous l'aurez compris : "Batman - The Killing Joke" est une oeuvre majeure que l'on peut apprécier à de nombreux niveaux (le graphisme, le scénario, la mise en scène, le propos). C'est le genre d'album (pourtant il est assez court, 48 pages) où - à chaque lecture - je trouve quelque chose de nouveau.

Tag 12 sur DC Earth - Forum RPG Comics TKJ-laughter

Ça a été, bien évidemment, depuis la première édition française de 1989, réédité un paquet de fois. Je crois même avoir lu qu'il existait une version anniversaire où Bolland s'est occupé de refaire les couleurs d'Higgins comme il le voulait à la base (si c'est pas du perfectionnisme, ça ^^).
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sauter vers: