Le Deal du moment : -25%
Adhérents Fnac : Smartphone Honor 200 Pro ...
Voir le deal
599 €

Partagez

[YoE] Du plomb dans la tête (Libre)

Invité
Invité
avatar
[YoE] Du plomb dans la tête (Libre) Mar 19 Mai 2020 - 23:52

Keystone City, où jouent les Combines.
De véritables stars pour les administrés, des gladiateurs sur glace. Une équipe de hockey récente mais très bien cotée.
Ce qui leur manque en expérience, ils le compensent en envie et en combativité... Et ça marche.

[YoE] Du plomb dans la tête (Libre)  Latest?cb=20130223182048

De Flash à Captain Cold, toute la ville les soutient. Leurs produits dérivés partent à prix d'or.
C'est un rendez-vous à ne pas manquer, pour les familles vivant en logement individuel comme pour les forcenés des quartiers mal famés.

Sauf que la ville connaît de drôles de transitions. Peut-être l'une des villes les plus confiantes dans leurs héros, traditionnellement, du moins. Mais Darkseid a frappé fort, en corrompant Barry Allen. Avant cela, les Omacs ont eu un impact terrible lors d'affrontements dans la ville. Puis la prise de pouvoir de Leonard Snart et de ses Rogues, finalement désavoués au profit de Jay Garrick, le Flash auquel sont attachés les riverains de Keystone, et le retour de Barry - l'homme le plus rapide du monde. Concomitant, malheureusement, avec le défi de Luthor pour une Humanité de prédateurs.
Si la conjoncture prend finalement une tournure rassurante, il y a de quoi être déboussolé.
Il y a de quoi perdre la tête, et ne plus savoir à quel saint se vouer.
Assez pour que beaucoup reconnaissent dans les valeurs de Luthor un certain héroïsme à pouvoir prendre les devants.

Les soirs de match, et tout le long du week-end, la présence policière est importante.
Car on vient de loin pour voir jouer les Combines, ici au coeur de l'Amérique. Et certains viennent pour émuler la violence de leur sport.
Alors ces jours-là, les armes à feu sont plus présentes que les traînées lumineuses des Flash.
Et les habitants d'ici ont une fascination presque religieuse pour ceux qui les protège et tout ce qu'ils peuvent faire.

Ici, comme face à la mort, il n'y a pas de cadres et d'ouvriers et de nababs et de chômeurs. Il y a Keystone, tout simplement.
Comme face à la mort, on y écoute son adrénaline. Sa passion. Son envie. Et sa peur, naturellement.

Alors, ici, dans la ferveur mercantile de la sueur et de la conquête, un commerce très particulier y renaît.
Une chose qu'on avait cru disparue, rendue obsolète dès l'avènement du Flash de l'âge d'or.
Un négoce qui s'était fait rare, souterrain, sous la houlette de Blacksmith et de son Network.
Les affaires reprennent, en effet, plus précisément l'acquisition d'armes. Distribuées ici, à l'Arena. Discrètement.
Caché à la vue de tous, le business marche par le bouche-à-oreille, sous couvert de boutiques souvenirs.

S'il est un homme habitué à tirer pour défendre son territoire, c'est bien Oliver Queen - le Green Arrow.
La nouvelle fascination du citoyen lambda de Keystone pour les armes, il la connaît. Intimement.
Il ne la laissera pas s'établir.
Hypocrite, il l'est sûrement. Mais il sait trop bien ce que donne l'escalade de la violence dans les villes ouvrières.
Il ne le permettra pas.

[YoE] Du plomb dans la tête (Libre)  A28460b45422b36738d7de71608d38d4895d1608r1-512-256v2_hq

La moto du justicier l'amène du jet qu'il partage en leasing avec trois autres milliardaires jusqu'aux quartiers populaires de la ville jumelle.

Le tuyau lui vient de Lodai, un homme qui lui procure à l'occasion armes et équipement. Un gars sûr.
Des armes bien au-delà du simple calibre produit aux USA, du matériel de pointe, instable, quasiment futuriste, se déverse derrière les enseignes de produits dérivés de Combines Arena et sont acquises par des époux, des employés, des pères de famille... Pas sous sa garde.

Il passe la patinoire homologuée.
Ollie a un détour à faire.
Il lève les yeux, à la recherche d'une structure en particulier.

[YoE] Du plomb dans la tête (Libre)  250px-RosedaleArchKCK

Garé devant l'Arche commémorative des vétérans de la Première Guerre Mondiale de la communauté de Rosedale, le justicier de jade se recueille.

Il dépose une gerbe de fleurs en hommage aux anciens combattants, ceux-là même qui ont inspiré la génération de Jay Garrick.
Comme tant de soldats, ils ont ramené un peu de leur guerre à la maison - et beaucoup d'armes.
Une gloire, et des souvenirs terribles. Un enfer sur terre.

Sous sa capuche émeraude, Ollie secoue la tête.
Ils ne se sont pas battus pour que le front continue à la maison, songe-t-il.

Lui ne se bat pas pour que les gens prennent les armes, mais pour qu'ils n'aient pas à le faire.
Pour qu'aucune entreprise ne fasse fortune comme la sienne autrefois sur des piles de cadavres.
Même s'il doit se battre sans relâche. Et bien que plusieurs suivent sa trace pour et malgré son rêve.

Il ne sait pas vraiment prier alors il retourne un peu pataud jusqu'à son deux-roues.
Oliver essuie quelques gouttes de pluie sur ses lentilles, et se prépare pour une drôle de partie aux abords du terrain.

"Bon, maintenant éviter la flicaille."
Invité
Invité
avatar
Re: [YoE] Du plomb dans la tête (Libre) Jeu 21 Mai 2020 - 14:47

Le peuple de Keystone et de Central City, le peuple du Kansas et du Missouri, des États-Unis et d'ailleurs sur Terre ne sont pas les seuls à s'être déplacé et entassés autour de la patinoire pour assister à la grande représentation sportive. Parmi cette foule déjà hétéroclite, de tout âge, de tout genre, toutes couleurs et classes sociales... se trouve également deux êtres particulièrement excentriques qui dénotent encore plus dans le paysage des gradins. Une créature poilue et bavante, particulièrement agitée ; tout l'inverse de son compagnon, stoïque et propre sur lui. A leur image, ils tiennent un contenant à pop-corn, l'un petit et l'autre de super-size.

Bien que le regards de l'ensemble du public devraient être tournés vers les joueurs alors que le match débute, un certain nombre ne peuvent se retenir de jeter de continuel coups d’œil à ces deux étrangers, quelque peu inquiétants après tout ce qu'a vécu l'humanité. Cependant, ils ne sont visiblement pas refoulés par la sécurité... car ils ont, contre toutes attentes, payé leur place et sont entré par la grande porte. Le précédent séjour de Larfleeze sur Terre à Las Vegas lui a en effet appris quelques leçons afin de profiter des nombreuses distractions que propose les États-Unis d'Amérique et la société de consommations de loisirs de masse.

Larfleeze plonge un patte acérée dans son paquet de pop-corn pour engloutir la friandise sans aucun égard aux bonnes manières terrestres.

Tu va voir, Stargrave ! C'est quelque chose d'unique dans tous l'univers. Ces terriens s'affrontent en glissant sur de la glace alors même que ce serait tellement plus simple de se déplacer sur de la terre.
Larfleeze a découvert cette équipe à Las Vegas grâce à une fantastique invention terrienne, les paris !


J'en ai entendu parler...
Mais je m'étonne à vous découvrir prompte à apprécier le jeu et la prise de risque plutôt que l'obsession continuelle à simplement prendre tout ce qui - je vous cite - vous revient naturellement de droit.
Comptez-vous donc vraiment respecter les consignes des Green Lanterns qui nous ont autorisé ce séjour sur la Terre ?


Obéir à des Green Lanterns ? Pour qui me prends-tu, Stargrave ?!
Larfleeze n'en a que faire et a bien sûre habilement menti pour pouvoir passer. Mais, Larfleeze sait que cette boule de glaise renferme beaucoup d'empêcheurs de voler en rond et il ne compte pas les affronter tous directement, en déclarant la planète sienne si tôt. Larfleeze à accumulé un paquet de billets aux casinos, profitons-en, dans un premier temps.

Les joueurs commencent à se rentrer dedans brutalement, au grand plaisir de leur spectateur d'Ogatoo qui appel à plus de violence, à grand renfort de postillons.

De son coté, Stargrave, remet son nez dans une brochure des activités culturelle de la ville de Keystone pris à l'accueil ; le seul objet digne de son attention intellectuelle au milieu de ce brouhaha.


[HRP : Afin d'intégrer Larfleeze au contexte de ton RP, j'ai pensé à cette approche. Continue ton enquête, on trouvera bien un moyen de se retrouver.]
Invité
Invité
avatar
Re: [YoE] Du plomb dans la tête (Libre) Dim 31 Mai 2020 - 0:44

Passant par les quartiers chics pour éviter la police - à peine quelques agents de sécurité privée s'y trouvent, dans leurs uniformes et képis de groom teints en bleu pour singer les dépositaires de l'ordre public, et de rares agents de la circulation bien trop polis - l'archer en vadrouille se rapproche sans encombres, et passera quasiment inaperçu - sans effort. Cette ville est vraiment le rêve du Middlewest américain, à peine rivalisé par Fawcett City. 
En se rapprochant des centres urbains, la proximité d'un parking relais dévoile l'émergence des premiers fauteurs de troubles. Des citoyens de tous milieux s'y rendent pour emprunter les tramways de la ville et certains zouaves en profitent après repérage pour remonter la Grand-Rue et dénicher quelques pavillons dont l'allée n'est pas gardée par les habituels berlines et SUV.

"Je suis à 100% pour mettre la dragée haute aux cochons capitalistes... Mais le jardinier à genoux dans ses massifs et la femme de ménage apeurée à l'étage ont sûrement un autre avis !"

Une flèche-glue traverse le carreau d'une fenêtre, ricoche puis explose en bombe collante sur un trio de pillards agressifs.
L'archer ricane à l'idée que la banlieue chic ne l'a pas ramolli. Une blague pourrie qu'il n'a aucune envie de partager.
Soudain, la gouvernante tremblante sort ses deux mains d'un tiroir, et pointe en direction des malfaiteurs... une arme
Qu'elle brandit, plus avec l'assurance apportée par la puissance de feu qu'une réelle maîtrise de la pétoire.
Qu'elle pointe sur les trois malfaiteurs immobilisés par un Arrow encore à l'extérieur.

"NNooooon!"

Il envoie une flèche bouche-canon, si vite que le jardinier juste à côté ne l'a pas vu encocher.
À temps.
Ou presque. 
La première flèche est éclatée par les projections de l'arme. Une seconde, tirée en conséquence, vient effectivement s'insérer dans le canon.
Les échardes ont dardé la pièce, dont l'employée de maison qui brandissait l'arme de poing.

Oliver fait signe au jardinier qu'il n'a plus à s'agenouiller par peur des agresseurs.
Sans prendre de temps d'arrêt, l'archer se précipite dans la masure.
Le temps de gravir les degrés de l'escalier qui mène à l'étage, il est déjà trop tard.
ZBRAOUUW!
Une vive lumière. Un écho lourd de sens.

Il ne peut que le constater en arrivant sur l'étage, la femme a tiré.
Son arme entravée par le projectile de l'archer s'est enrayée.
Elle a tiré sur les trois intrus, et tous quatre ont perdu la vie dans une terrible explosion.
D'innombrables impacts parsèment les murs et plafond.
Aucune balle.
Aucune douille.

Il admet, alors. Qu'il n'avait pas vu l'étendue de la situation.
L'archer était prêt à venir passer un message aux commerçants d'armes illégales et à leurs acheteurs.
Rien ne l'avait préparé à ce que les armes en questions soient différentes.
Son contact l'a induit en erreur...
Il aura de ses nouvelles, en temps voulu.

L'arme qui a donné lieu à cette boucherie n'est plus guère en état d'être examinée.
Un tiroir ouvert témoigne du lieu d'où l'employée l'a retirée. Dans la commode de la suite parentale.
Green Arrow en récolte quelques morceaux épars tachés de sang.

Le justicier se penche sur la dépouille des hommes qu'il avait ligoté depuis l'extérieur, alors.
Il trouve des armes sur leur personne, en moins mauvais état. Mais résolument différentes.
Un bracelet mitrailleur d'artillerie, d'inspiration Khund d'après ses connaissances.
Un couteau à cran d'arrêt visiblement traversé par la même énergie que la masse d'Hawkman.
Il les ramasse, ainsi qu'un troisième bitoniau dont il ne parvient pas à dégager l'origine ou l'usage.
Non pour s'en servir, mais pour les examiner plus tard - et les éloigner d'un lieu qui a déjà connu un drame.

La colère monte dans le cœur du justicier de jade.
Quiconque inonde le marché noir de ces armes d'inspiration extraterrestres n'y va pas de main-morte dans ce qui est de cibler une large clientèle.

Rejoignant son véhicule à deux-roues puis la route qui mène en ville, l'archer d'émeraude fulmine en silence.
Il tente de joindre son informateur.
Tonalité. Répondeur.

"Lodaï, espèce d'enfant de salaud !!
Même pas tu déclares que les armes sont des saloperies de conception alien ?!
Tu m'envoies dégommer la concurrence, enfoiré !!
Tu m'envoies au casse-pipe !?
Cela va se payer, je te le garantis !!!"


Il fonce à toute blinde vers la zone que Lodaï, son ancien fabricant d'armes, lui avait indiqué.
Combines Arena, donc.
Même si les événements lui passent l'envie de faire confiance à ce malade.
C'est la seule piste qu'il ait, et il ne peut que reconnaître l'urgence de mettre fin à tel trafic.

Maintenant, Green Arrow ne cherche même plus à éviter la police.
Il conduit à vive allure, et sa détermination à endiguer le trafic d'armes n'en est que renouvelée.

[YoE] Du plomb dans la tête (Libre)  0486df46c34ee92254d8fe1337cc2229--arrow-oliver-green-arrow

A l'approche de la patinoire, il effectue un dérapage contrôlé. Bruyant, en rien subtil.
Skreeee!!

"A qui...
... sont...
... ces %#@$ ??"

L'archer vert brandit ce qu'il reste des armes qu'il a perquisitionnés sur les cadavres encore chauds.
Puisqu'il croit savoir que la distribution est faite ici par les trafiquants, il les défie ici-même.
Aux pieds de l'Arena, au milieu des commerces de nourriture et de souvenirs.

Une rumeur gronde, alors.
Plusieurs attitudes coupables, difficiles à distinguer des réactions de panique à cette distance.
Difficiles, mais pas impossibles, pour qui sait regarder.
Oliver s'approche d'un des stands, alors.
Il n'hésite pas à bomber du torse, du corps entier, pour traverser le comptoir comme une balle.

Prêt à saisir celui qu'il avait distingué dans le lot comme clairement concerné, il stoppe net.
Arrêté par un tonnerre de bruits mécaniques, l'archer écarquille les yeux, ébahi par ce qu'il voit.

CLOONK ! CLOONK ! CLOONK !
CLOONK ! CLOONK ! CLOONK !
CLOONK ! CLOONK ! CLOONK !
[YoE] Du plomb dans la tête (Libre)  Pics-Art-05-31-12-20-50

Des véhicules laissés là, a priori hors d'état, reconditionnés en fait en armes d'assaut.
Une goutte de sueur froide lui longe la colonne.
L'oreille à l'affût, il commence à courir avant même que ne résonne les premiers tirs de batterie.

CRACK ACK ACK ACK ACK ACK ACK ACK ACK ACK ACK ACK ACK ACK ACK ACK ACK ACK ACK ACK

[YoE] Du plomb dans la tête (Libre)  Pics-Art-05-31-12-32-18

Dans son élan, Oliver a projeté le type qu'il allait interroger à couvert.
Même rongé par la colère, les remords et une pulsion de vie, il respecte la règle de celui qui fut le justicier local, Wally West : Zéro mort.
Une obligation de moyens, plus que de résultats, comme il a pu le déplorer un peu plus tôt.
Il file comme le vent, alors, tâchant d'éviter autant les tirs que de les conduire à toucher d'autres humains.
Ce qui est un exercice, plus que sportif, titanesque.

Ce faisant, Ollie distingue vaguement le brouhaha des supporters ayant entendu l'artillerie déployée contre lui.
Définitivement, la discrétion n'est plus de mise, s'il parvient à survivre.
Invité
Invité
avatar
Re: [YoE] Du plomb dans la tête (Libre) Sam 13 Juin 2020 - 23:45

Après la mi-temps, les sièges autours de Larfleeze et Stargrave se sont étrangement vidés. Bien que les places coûtent cher et que le stade soit bondé pour une telle représentation sportive, il semblerait que les voisins du bruyant et baveux client de l'espace ait réussi à trouver ou réclamer d'autres sièges après avoir alerté la sécurité. Ces derniers ayant demandé sans succès que la créature se calme. Toujours désireux d'éviter un éventuel conflit avec les justiciers locaux, Larfleeze se montre alors courtois face à l'autorité qu'il répugne intérieurement, mais très vite, l'échauffement de la passion sportive lui fait oublier naturellement toutes ses belles promesses. Et puis, c'est un consommateur comme un autre après tout.

Affublé d'un T-shirt aux couleur de l'équipe, un drapeau d'une patte, une énorme glace comme seul peut faire l'Amérique de l'autre, Larfleeze se remet donc à hurler comme un diable pour les Combines, tout en fustigeant leur adversaire avec autant de tact. Cette fois ci, même pour Stargrave, s'en est trop. Le natif de Colu a maintenant ses longs index plantés profondément dans ses oreilles et regarde l'animation sur la glace avec une moue dépitée. Son ''patron'' lui a promis du ''divertissement'', mais c'est un véritable supplice qu'il espère voir achevé bientôt.

Et, peut être plus tôt que prévu.
Car malgré tout ce bruit au centre de l'arène moderne, le vacarme extérieur n'a pas put passer inaperçu. De puissants coups de feu ont été perçus par certains. L'arbitre arrêtant soudainement le jeu est un signe qui ne trompe pas... Il se passe quelque chose d'anormal et la rumeur et l'angoisse se met à vrombir doucement dans une foule de supporters prises dans un moment de flottement, à l'exception de l'un d'entre eux.

QUOI !
QUE SE PASSE-T-IL ?!
POURQUOI ILS S’ARRÊTENT ?!


Stargrave voyant les compétiteurs se stopper hôte ses doigts, mais comprends lui aussi vite que le jeu n'est effectivement pas sensé se terminer ainsi et pour une raison à identifier.

Monsieur, s'il-vous-plait, calmez-vous.
Il faudrait aller demander...


C'est finalement inutile. Un message est diffusé sur les enceintes du stade. Un ''incident'' se serait déroulé à l'extérieur et l'on donne comme consigne à tous de rester calme et de ne pas bouger de son siège.

Oh non... Qu'elle déception...

Oui, qu'elle déception. répète ironiquement le Majordome avec plus de joie.

Tu as raison Stargave !
Nous devons agir pour que le match reprenne !


Hein ?!
J'ai dis ça ?!
Je ne l'ai même pas sous-entend...


Mais il ne peut terminer sa phrase, se faisant comme d'habitude englobé dans une bulle orange pour être trimballé auprès de son infatigable employeur.

Larfleeze ignore totalement les vigiles positionnés aux entrées et sorties du stade. Malgré leurs gestes et leurs reproches, il traverse couloirs et portes pour retourner au hall d’accueil visiblement fermé. Tant pis, il brise une vitre haute et sort finalement de l'établissement.

Alors c'est quoi l'incident ! crie-t-il à tue tête.

Pour toute réponse, une volée de balles métalliques qui s'écrasent sur un bouclier matérialisé instinctivement par l'Agent Orange.

Qu'est-ce que ces drôles de tourelles ?!
QUI ose attaquer Larfleeze ?!


N'attendant pas d'avantage de réponse qu'à sa précédente question, il se contente de matérialiser d'énorme poings oranges écrasant toutes les voitures trafiquées.



[HRP : Pardonne-moi ce délai de réponse plus long.]
Invité
Invité
avatar
Re: [YoE] Du plomb dans la tête (Libre) Mar 16 Juin 2020 - 10:51

À quoi s'attendait-il, après tout...
Débarquer ainsi tel un redresseur de torts solitaire dignes de n'importe quel western était arrogant.
Il espérait rafler la paix dans le saloon avec une attitude et une voix qui porte.
Tout ce qu'il a trouvé, c'était des coupables au milieu des innocents.
Et une embuscade.
Même si elle ne lui était pas destinée, spécifiquement.
Il a évité, non pas le piège, mais les balles, projetées dans un tonnerre mécanique.
Il n'y a aucun travail d'enquête effectué, et il le paie en courant pour survivre.

Alors qu'il voltige pour sa vie, avec adresse, une pensée lui vient en tête :
Ça n'a pas été pensé pour lui.
Ce piège à base de mitrailleuses automatiques et de carrosserie rouillée ne tiendrait tête qu'à bien peu de justiciers masqués compétents.
Cet attirail dissimulé n'aurait pas fait long-feu face au Flash.
Ce que confirmait, si besoin est, qu'au moins une partie des responsables n'était pas du coin.

L'archer d'émeraude put souffler, lorsqu'il crut constater que certaines des auto-mitrailleuses semblaient arriver à court de munitions.
Il quitta d'un oeil les cibles collatérales et le terrain d'évolution.

L'Agent Orange en chair et en os flottait là, hors de l'arena.
Green Arrow n'a aucune idée de qui il est.
Il écarquille les yeux, alors.
Il est surpris.
Il n'est pas préparé à ça, pas mieux qu'à tout le foutoir dont il est venu se mêler.
Le bruit de tôle écrasée résonne sur le parvis, et Ollie sent ses bottes flageoller un tant soit peu.

"Hé ! T'es quoi, toi ?!"

Le justicier effectue une pirouette en direction d'un reflet chromé, pour s'emparer d'une douille usagée.

"Si ça continue, je vais vite me retrouver à court de scellés..."

Doux euphémisme, vu que sa ceinture utilitaire commence déjà à déborder des saisies du jour.
Par moments, il commençait à comprendre l'aversion de Luthor envers les aliens.
Comme si cette bonne vieille Terre n'était pas assez compliquée comme ça.

"Hey, euh... Tinky Winky ! ... ET Dipsy, génial, on va pouvoir apprendre les couleurs... D'ailleurs justement, vos fripes ne crient pas véritablement 'TEAM FLASH' donc... C'est vous, qu'ils ont essayé d'avoir ??"

Dans le même temps qu'il s'adresse au duo d'extraterrestres, Arrow tente de retrouver le type qu'il allait initialement commencer d'interroger.
Le gars est évidemment repéré du coin de l'oeil - car c'est toujours tentant de rester voir.
Parmi tous les marchands d'armes qui distribuent au gars moyen de Keystone City, Tête de Flèche avait au moins pu en attraper un qui soit prévisible.

Sans attendre la réponse de Larfleeze et Stargrave, le justicier au capuchon se lance à la poursuite de son éventuel informateur.
Le marchand a pris la fuite dès qu'il s'est senti repéré à nouveau.
Green Arrow court, car nulle flèche courbe ou ricochet ne serait efficace dans cette foire aux produits dérivés où errent les supporters. Peu sont encore préoccupés par le résultat du match ou l'achat de merch, mais la curiosité, l'anxiété et l'hostilité font un mélange assez inconfortable pour un héros controversé.
Invité
Invité
avatar
Re: [YoE] Du plomb dans la tête (Libre) Sam 4 Juil 2020 - 19:24

Larfleeze tourna la tête en direction de l'homme habillé de vert - une couleur de très mauvais goût - qui l'interpella avec bien peu de manières. Rien d'étonnant en considération de son style vestimentaire.

Larfleeze ne répondit pas et attendit, jusqu'à ce qu'il se rend compte que rien ne se passait comme il fallait. Il donna donc un coup de coude à son majordome.

Hein ?! Qu'est-je f... ?
Ah oui...


Vous avez l'immense honneur de faire la connaissance ici bas de Larfleeze, le Dieu de l'Avarice, terrien !

Mais l'individu n'en avait cure, ramassa plutôt un objet au premier abord sans importance et leur donna plutôt d'autres noms.

Qu'est-ce que c'est ?...

Larfleeze n'aimait guère les mots qu'il ne connaissait pas. Déjà qu'il s'était fait traiter de phacochère par une terrienne lors de la bataille sur Warworld, il y a fort à parier que ces animaux inconnus évoqués là ne soient pas plus honorifiques.

Je n'en ai pas la moindre idées...

Hum...
Cette technologie obsolète n'a pas la moindre chance contre Larfleeze, ce serait une injure de lui tendre un piège grossier. Il est év...


Mais encore une fois, si l'homme leur posait des questions, il n'attendait pas de réponses ; courant à vive allure loin de deux laissés pour compte...

Quel personnage grossier.

Il me semble qu'il doit s'agir d'un justicier de cette planète.

C'est bien ce que je viens de dire !

Green Arrow était donc parti à la poursuite d'un marchand qui avait de fortes chances de lui fournir d'importantes informations.
Cependant, voilà qu'il se retrouve saisi par le col et perd pieds sur terre. Un énorme crochet le soulève ainsi et il se retrouve face à un Agent Orange avec qui le courant passe déjà mal.

Dis donc terrien !
Quand Larfleeze parle, le reste de l'univers l'écoute humblement.
Tu va lui dire ce qu'est un Tinky Winky, un Dipsy et un Team Flash... et surtout ce qu'il se passe ici, pourquoi tu cours dans tous les sens et enfin... heu... non Larfleeze n'a pas d'autre questions.
Mais lui a la politesse d'attendre tes réponses.
Invité
Invité
avatar
Re: [YoE] Du plomb dans la tête (Libre) Mar 11 Aoû 2020 - 11:17

[HJ Désolé pour le retard de réponse, j'avais un peu perdu la voix de mes personnages]

Alors que l'instant d'avant il était parvenu à échapper à la zone de tir des mitrailleuses automatiques afin de poursuivre son suspect, Ollie se trouva tiré vers l'arrière par l'effet d'un rayon tracteur de couleur orange et sommé de satisfaire la curiosité pressante de l'extraterrestre flanqué de son assistant coluan.
Le Green Arrow haussa des épaules non sans agacement, à deux doigts de pointer son index sur le visage de la créature malodorante.

"Larfleeze, hein ? Écoute, mon vieux, je ne sais pas pour qui tu te prends, mais j'ai un traficant à interroger !"

L'archer d'émeraude dut rapidement se rallier à la raison et admettre que l'autre ne le relâcherait pas si facilement.
Il soupira, devinant du coin de l'oeil son bonhomme qui finirait par s'en tirer à bon compte.

"Bon, je... Ouille ! il encaissa une attaque des tourelles automatiques grâce à l'énergie orange dont le Lantern l'avait entouré, les environs sont piégés, quelqu'un fait revendre des armes de pointe ici à tout le monde et n'importe qui... aux citoyens ordinaires. Ces armes paraissent au-delà de la technologie qu'on peut avoir ici... mais certaines s'enraient, en plus d'être fournies à des gens désespérés qui ne savent pas s'en servir, ça les met en danger."

Il a un public.
L'homme à la grande gueule devient alors, d'autant plus, bavard.
Une sagesse cachée le calme dans sa virulence, sinon dans sa motivation.

"Si je n'interviens pas rapidement pour mettre un terme à ça, les pères et mères de famille bienveillants vont continuer à vouloir se changer en Père Fouettard et rendre justice eux-mêmes... Montant le danger d'un cran y compris dans leur maison."

Voyant l'attention de l'autre vaciller, Green Arrow se pince l'arête du nez.
Il inspire, soupire.
Il se donne comme priorité immédiate de satisfaire le questionnement insistant de Larfleeze quant aux références faites par le fier à bras.

"Les noms que je t'ai donné sont simplement des surnoms d'une émission de télé. Inutile de chercher à comprendre, ils enseignent les couleurs et la politesse, ça semblait presque à propos. Peu importe... Quant à la Team Flash, ce sont les protecteurs habituels de ce coin du monde, mais... Disons qu'on a une longueur d'avance pour une fois vu que tout ça se passait sous leur radar."

Si la colère de l'engagement de Green Arrow ne retombe pas, l'adrénaline finit par descendre significativement, et avec ce déclin hormonal, son corps commence à lui rappeler que l'humain n'est pas fait pour bondir en tous sens comme un animal palombien.
Une crampe dûe à l'inaction subie le fait grincer des dents, et arborer un air vainement implorant envers son interlocuteur.
Invité
Invité
avatar
Re: [YoE] Du plomb dans la tête (Libre) Sam 15 Aoû 2020 - 1:52

Il suffit, les interruptions !

Larfleeze écrabouilla par l'intermédiaire d'un gros poing orange la tourelle véhémente qui venait de tirer sur son interrogé.
Il écoute, mais son visage est sans équivoque ; les explications de l'archer vert ne l'émoi guère. Il a affaire à un justicier qui tente désespérément de sauver son espèce de son instinct d'auto-destruction.

Le Père fouettard... Larfleeze n'avait encore jamais entendu parlé de ce justicier terrien. Note le, Pulsar.

Évidemment, le justicier s'inquiète pour les nouveaux aspirants, si des intentions simplement concurrentielles ne sont pas dissimulées derrière cette belle intention que de retenir d'autres terriens d'embrasser sa cause.
Larfleeze apprécie peu l'idée. Il y a déjà assez d'enquiquineurs avec les employés officiels comme les Green Lanterns, pas besoin que chacun s'improvisent redresseurs de tords avec un colt à la main comme dans ce secteur de dégénérés du Tenebrian Dominion.

Hum... les couleurs et la politesse...
Vous n'avez visiblement pas assez suivi leur éducation, Homme vert.


Il repose le Green Arrow au sol, bien conscient que l'objet de sa poursuite à maintenant filé, mais faisant comme si de rien n'était.

Larfleeze et son Majordome, Pulsar Stargrave...

... éminence Coluan, mais sous contrat forç... tente rapidement son compagnon de voyage.

Suffit !
Cela n'intéresse guère ce coureur de trafiquants.


Et pour appuyer ses propos et faire acte de démonstration, Larfleeze fit apparaitre une muselière orange sur le visage de Stargrave.

Larfleeze disait : Lui et son odieux scribe allons prêter main forte à vos actions, Homme vert.
Et cela, sans compensations.


Pulsar qui se débattait contre cette humiliation se stoppa net, les yeux ronds, stupéfait par cette parole qui aurait put s'accompagner d'un crissement de disque rayé.

Larfleeze n'aime pas les justiciers. Cette planète en possède déjà bien trop. Il est hors de question qu'ils se mettent à pulluler.
Bien que ces armes soient primitives et ne le mette pas en danger, son séjour ''pacifiste'' en subit déjà les conséquences...


Il regarde d'un air attristé le stade plus loin mis à l'arrêt par le foutoir à l’extérieur, maintenant envahis par les policiers locaux.


Dernière édition par Larfleeze le Mer 11 Nov 2020 - 20:32, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar
Re: [YoE] Du plomb dans la tête (Libre) Ven 30 Oct 2020 - 15:07

[HJ: Encore du retard... Je suis une catastrophe :/ Allons-y Alonzo, si tu veux toujours en être!]

Oliver se retrouve à devoir expliquer à un (ou deux ?) être extraterrestres des fondamentaux de la culture commune (difficile de dire à quel point Pulsar est impliqué au sein de ces échanges).
Mais typique du mauvais apprenant (et du bon aussi) Larfleeze retourne l'enseignement contre lui.
Il lui signifie qu'il le trouve mal élevé, et d'une couleur sans doute pas à son goût.
Est-ce que Oliver a mal reçu la formation basique donnée par les Teletubbies ?
Il se permet d'en répondre devant l'alien.

"Disons que... J'suis trop vieux pour ces conneries."

Dans chaque film d'action avec un type qui espère enfin s'arrêter et est rappelé par ses responsabilités, ça finit par sortir. Ollie aura lui aussi fini par le sortir aujourd'hui, quoique clairement à mauvais escient.

Et, justement les flics aguerris qui auraient eu droit à cette réplique débarquent.
Ils envahissent le stade, le parvis, les lieux de commerce.
Après tout, une sévère fusillade vient d'avoir lieu.

Désormais défait de son emprise par l'Agent Orange (aux dépends désormais de Pulsar), Ollie lui indique la voie.
Larfleeze a rendu claires ses intentions de l'aider, fût-ce avec sa maladresse spectaculaire.

Arrow décoche alors une flèche-écran de fumée.
Cela couvrira sinon leur point de départ, du moins leurs postérieurs, d'éventuels tirs des municipaux.

"Allez, venez, il est parti par là !"

Bien que la manière dont Larfleeze traitait son personnel aurait dû lui faire grincer des dents, Oliver ne témoigna pas de patience pour leur petit Muppet Show et décida d'ignorer la question pour le moment, afin de se focaliser sur l'itinéraire possible du type qu'il avait dû arrêter de poursuivre.

Green Arrow empenne alors une flèche-grappin afin de regagner de l'avance sur celui qui avait largement le temps de les distancer.

Bientôt, le trio vert et orange se retrouve confronté à une barricade improvisée.
Derrière celle-ci, des hommes et femmes de Central City.
Des citoyens, des pères et même des mères de famille.
Armés de flingues à énergie dont on pourrait légitimement douter qu'ils fussent Made in USA.
Et... qui tirent.
Qui tirent, sur Pulsar, Larfleeze et Green Arrow.
Invité
Invité
avatar
Re: [YoE] Du plomb dans la tête (Libre) Mer 11 Nov 2020 - 20:31

[HRP : Pas de soucis.
Tant que le RP continue, je tiens la durée Wink]



Larfleeze tique quelque peu sur le mot ''vieux''. Mais cette discussion quelque peu absurde n'allait pas se poursuivre, car les autorités qualifiées de la cité arrivaient enfin sur les lieux du carnage.
Évidemment, un étranger comme lui allait être une cible numéro un. Cela allait nuire à son image publique...

Larfleeze connait ces terriens qui voyagent dans ces vaisseaux lumineux obsolètes.
Il faut que vous leur dite qu'il est innocent dans cette affaire, sinon il ne pourra plus entrer dans les espaces consacrés aux loisirs futiles...


Le Green Arrow a un autre plan : pas de temps à perdre.
Faisant apparaitre de la fumée, il invite à le suivre à la poursuite du marchand qui a depuis bénéficié d'une certaine longueur d'avance.
Pour se déplacer plus vite, il tire à nouveau avec son arme préhistorique pour se projeter dans les airs.

Larfleeze, dans sa bulle orange avec Pulsar à ses cotés le regarde avec d'avantage de consternation que de mépris.

Pour une fois que Larfleeze collabore avec un ''justicier'' de la Terre. Il faut que ce soit avec le plus primitif de tous...

Le prestige n'est pas la distinction de la puissance... Enfin, ce concept vous dépasse évidemment.

Rapidement la bulle est prise pour cible par des armes lasers qui dénotent des standards de la planète.

Qui ose encore s'en prendre à Larfleeze ?!

Et d'un revers de la main, littéralement, puisqu'il s'agit d'une main géante constituée d'énergie orange solide, Larfleeze frappe et repousse la barricade et les tireurs en première ligne.
Invité
Invité
avatar
Re: [YoE] Du plomb dans la tête (Libre) Jeu 19 Nov 2020 - 11:44

La police arrive et Larfleeze exprime le souhait d'une médiation.
D'un coup, l'Archer d'Émeraude croit comprendre l'intérêt du Lantern pour un Coluan à la C3-PO. Un nerd de protocole en somme.
Sauf que comme souvent pour les combattants hauts et en couleur, la situation ne parle pas en leur faveur, ici.
Tout en s'avançant à travers le rideau de fumée, la Flèche explique son geste par une pensée.

"Ça... Les poulets sont trop souvent méfiants des gens de couleur, encore... Alors Orange et armé ?"

Il ricane sans joie.

"Pourquoi crois-tu qu'un type comme toi est si souvent visé par les sbires de l'ordre et la justice, hein ?"

Et puis, la sentence populaire arrive, interdisant à Queen toute possibilité de réponse quant à ses méthodes supposées primitives.

Des hommes, des femmes, de simples citoyens en quête d'un peu de contrôle sur leur propre sécurité, tirent sur Arrow.

Larfleeze et son majordome sont également visés.
Soyons directs : Ollie ne s'en fait pas pour leur cas. Ce sont des vilains, mais surtout, ils ont des champs de force.
Bien qu'il ignore quel type d'énergie tirent les armes de poing, il ne doute pas que l'Agent Orange trouve moyen de s'en protéger.

Oliver Queen quant à lui, malgré tout un carquois de flèches-gadget hallucinantes, n'a aucune contre-mesure ici.
L'archer masqué n'a ni super-sens pour détecter la nature de ces rayons, ni super-vitesse ou gadget omnipratique.

Mais il a ses sens.
Il a son agilité.
Il a... oui, il a quelques gadgets, toujours.

Son regard aguerri aux trajectoires de toute chose en mouvement repère la ligne droite de chaque tir d'énergie.
Ses oreilles de traqueur sentent le subtil vrombissement des rafales.
Son corps entier en ressent la chaleur canalisée ; le danger immanent.

Green Arrow se propulse, juste à temps, grâce à des réflexes ancrés dans sa chair.
Ses mollets, son dos, la plante de ses pieds, chaque fibre musculaire de ses bras, s'étirent et se courbent.
Il évite les tirs. Chaque rayon.
Et se réceptionne.

Face à lui, les tireurs sont des personnes ordinaires.
Ils sont maladroits, vulnérables, peu familiers de la manipulation d'une arme, pis encore d'armes non conventionnelles.
En effet, ils ont des armes atypiques. Dévastatrices.
Il sera temps ensuite de faire le point sur les dégâts humains et matériels encaissés par les flics et le quartier, derrière lui.
Là, c'est le temps pour Ollie de profiter d'une fraction de seconde.
Les tireurs sont secoués physiquement par l'utilisation d'armes si puissantes.
Ils seront surpris d'avoir raté Green Arrow et peut-être le duo cosmique qui l'accompagne.

L'archer vert anticipe ce moment.
Green Arrow cueille ce tout petit instant pour neutraliser les opposants, des gens effrayés et en colère.
En envoyant une volée de flèches-mousse expansive pour bloquer sans blesser.

[YoE] Du plomb dans la tête (Libre)  Greenarrow-powers-ga_14_09_450_cmyk-v1

Mais toute rapide que soit une flèche - toute préparée que soit son action - ses traits sont balayés à la vitesse de la lumière orange.

Larfleeze détruit la barricade d'un revers d'une main de lumière solide.

Les gens tombent en arrière, lâchant leurs armes dans la secousse.

Ce qui fait réagir Oliver Queen, vivement.

"Hé, t'es pas bien ?! Ces gens ont une vie à eux, des familles... Ils sont perdus pas pendables !"

C'est un fait, Oliver Queen fonctionne très mal avec les autres.
Il a son tempérament, prompt à critiquer.
Il a son système, pour garder la tête haute. Un système de contrôle de la situation.
Or, Larfleeze comme beaucoup d'autres partenaires avant lui se prend une volée de bois vert.
De toutes façons, tous les partenariats finissent comme ça avec Ollie.

Tandis que Green Arrow oublie tout le reste pour tambouriner de ses poings le champ de force de l'Agent Orange, derrière les civils blessés et les barricades brisées, un humanoïde enclenche un appareil d'une simple pression sur un bouton.
Dans un clic lointain, la machine déclenche ses effets.
Impassible, l'individu observe sans trahir d'émotion la suite.

[YoE] Du plomb dans la tête (Libre)  Combine1

Alors, une aspiration se déclenche.
La machine attire à elle tout élément métallique présent dans la zone.

D'abord, les armes les plus proches.

Puis, des boucles de ceinture, des panneaux de signalisation, des rétroviseurs.

Bientôt, un raclement au sol annonce l'approche imminente des véhicules de police, aspirés par l'attraction magnétique.

La structure du stade elle-même se met à résonner, ainsi que les canalisations du sous-sol.

"Oh, boy..."

Interjection qui pourrait se traduire par : dans quel bousin on est encore...
Invité
Invité
avatar
Re: [YoE] Du plomb dans la tête (Libre) Mar 12 Jan 2021 - 21:36

Larfleeze ouvrit de larges yeux quand il vit son soit-disant allié se retourner contre lui en cognant de ses poings insignifiants la sphère de lumière solide dans laquelle il s'était réfugié des tirs du bas peuple.

Ce terrien est un être instable... sa couleur aurait dû me prévenir pourtant...

Je pense juste qu'il n'approuve pas vos méthodes.

Larfleeze n'en voit pas d'autre sur cette planète primitive... Te souviens-tu de cette émission télévisée sur ces manifestants aux cheveux longs et la charge des hommes de loi ? Instructive...

Hum... hum... Primitive en effet.

Larfleeze se contenta d'un nouveau geste de la main derrière son ''pare-brise'' qui s'accompagna d'une main se matérialisant à même la sphère pour repousser l'archer vert avec indifférence.

Des dizaines de bras sortirent à leur tour pour se saisir des armes près des habitants mis à terre violemment. Voilà un travail vite et bien fait, si ce n'est qu'une nouvelle source d'ennuis d'origine lointaine apparait alors. Un étranger au visage bien pourpre qui enclenche une machine rajoutant du chaos dans la Cité de l'éclair qui en avait pourtant déjà eu une certaine dose.
La force fut-elle que les mains oranges de Larfleeze se virent arracher de leurs trophées.

Un champ magnétique puissant commençait à dangereusement détruire toute la ville dans un périmètre encore indéterminé. De nombreuses vies étaient en danger, mais cela importait peu à Larfleeze.

IL VOLE TOUT !

Affolé, l'alien s'empressa de s'approcher de son comparse. Peut-être le vendeur d'arme et la clé du mystère de toute la folie qui s'était emparée de Central City.
Vendeur... ou plutôt voleur !

CES OBJETS SONT A MOI !
STOP TA MACHINE !
Contenu sponsorisé
Re: [YoE] Du plomb dans la tête (Libre)

[YoE] Du plomb dans la tête (Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City :: Combines Arena-
Sauter vers: