-42%
Le deal à ne pas rater :
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
319.99 € 549.99 €
Voir le deal

Partagez

Faith in the Will. Or in the Fate... [Doc Fate]

Invité
Invité
avatar
Faith in the Will. Or in the Fate... [Doc Fate] Dim 16 Aoû 2020 - 21:30


Peu de temps s’est écoulé après l’intervention des Justiciers à St-Roch. Un conflit qui a failli très mal tourner, en défaveur de ces défenseurs de la Liberté. Comme on peut s’y attendre lorsque l’on fait face à Per Degaton, un de ces vestiges du passé qu’il aurait mieux fallu qu’il reste dans les années 40…
L'homme assis en lévitation dans une pièce de la plus haute tour repense à tout ceci, à tout ce qui s’est passé là-bas. Mais aussi à tout ce qu’il se passe à travers le monde, depuis un certain temps. Alan Scott médite sur bien des choses et s’attarde sur ces quelques pensées, du passé et de l'avenir. Il reste tant à faire…
Peut-il vraiment agir sur tous les fronts ? Doit-il le faire ? Il se pose ce genre de questions, parmi de nombreuses autres …

L’année a été rude, rebondissante sur des catastrophes, des carnages, des situations qui ont mis à mal beaucoup de membres dans la communauté héroïque, provoquées par des monstres tous aussi terribles que Degaton. La mort de Batman, la perte de la Forteresse de Superman, de nombreuses personnes sont décédées tandis que d'autres sont revenus à la vie. Mais si en apparence, Per Degaton n'est pas un amas de chair prompt à tout détruire sur son passage, il n'en reste pas moins un porteur d'injustice et de désolation. Tout comme Lex Luthor. Cependant, est-ce que ce dernier peut-il encore être qualifié d'être un humain après tout ce qu'il a fait ?
Son Défi a été lancé quelques jours après le retour de la Sentinel… parmi les vivants. Et plus le temps passe, plus le détenteur du Starheart a redoublé d’efforts pour soutenir le monde héroïque. Ses convictions n’ont jamais bougé et il ne doute pas un seul instant qu’ils réussiront à repousser la folie de Luthor, ainsi que celle de Per Degaton.
Mais jusqu’où iront-ils ? Combien de victimes seront encore faites avant qu’ils ne s’arrêtent ?
Le doute n’est pas permis…
Douter, c’est perdre confiance.
Et perdre confiance, c’est… dangereux.

Trop de questions. Alan se pose d'innombrables questions, qui le pèsent. Et une présence peut le sentir, deviner ce léger égarement. Le joyau qui surplombe toute la Cité d’Emeraude dégage une énergie peu rassurante, qui perturbe les habitants magiques. Quelque chose se produit, une voix commence à murmurer et petit à petit, alors qu’il peut presque la distinguer, il se rappelle ce qui s’est passé la dernière fois qu’il s’est égaré.
Ce qu’il a fait à ses proches, les membres de la JSA, ce qu’il a failli faire au monde qu’il veut tant protéger.
Ses poings se serrent.
Alan cesse de s'embourber dans ses réflexions, mettent un terme aux perturbations magiques.
Le calme revient dans la Cité.
Et le joyau est de nouveau lumineux et serein.
« ... »

Va-t-il finir par perdre pied ?
Ceci dit, quelqu’un a su lui redonner une foi, grâce à laquelle il a pu se rappeler que tout n’est pas perdu. La JSA a reçu une aide de la part d’un étranger… sur tous les tableaux.
Doc Fate.
Pas le leur… Un Fate qui vient d’une autre Terre, qui a été détruite par le mégalomane et fou Lex Luthor.
Il est venu les soutenir, leur apporter l’aide dont ils avaient terriblement besoin. Un support magique non négligeable. Un porteur du Heaume pareil à celui du Dr Fate, Kent Nelson, un ami défunt hélas. Mais est-il totalement identique et lié à l’Ordre, tout comme Nelson ?
Probablement que oui.
Alan n’est pas tout à fait à l’aise dans tous les domaines magiques, à dire vrai il est un Agent solitaire à part, un peu à l’écart de ce qui existe sur Terre et dans l’Univers. A la fois Green Lantern qui n’est pas rattaché au Green Lantern Corps et aux Gardiens d’Oa, à la fois un être magique qui n’est pas lié à la même magie que les autres… Être un justicier est la seule chose qui le mette vraiment à l’aise. Une pratique qu'il exerce avec la JSA depuis longtemps.

En parlant du Doc Fate, ce dernier a répondu favorable à son message. Bien. Ils vont pouvoir discuter plus au calme, dans un lieu loin de toutes perturbations. Rien de tel que le satellite naturel de la Terre pour cette réunion.

Faith in the Will. Or in the Fate... [Doc Fate] City_l11

Ici même où le Starheart a décidé de son propre chef d'installer la très grande et remarquable Cité d’Emeraude, sur la face cachée de la Lune.

Alan descend, retenant sa cape de trop s'envoler. La Lune ne possède ni atmosphère, ni vie, ni d'air donc. Pourtant le joyau de la Cité a conçu un dôme magique invisible à l’oeil nu de façon très naturelle pour permettre à tous ceux qui sont venus ici de respirer. Une vie grouillante dans les rues, des habitants magiques logeant dans des maisons. Plus ils se font nombreux, plus le Starheart adapte la ville. Elle grandit, les routes se forment, la barrière est repoussée de plus en plus loin. Et la magie se fait plus intense…
Sentinel est devenu le gardien de cet endroit, un peu par obligation, mais aussi et surtout par choix. Il tient à en savoir davantage sur elle et à comprendre les créatures qui viennent y vivre. Notamment tous les élémentaires ou encore des entités mineurs possédant des langages bien très particuliers. Alan a étudié le latin et de nombreuses œuvres littéraires dans certains autres langues, mais il doit avouer que comprendre et parler en haïku est assez tordu.

Green Lantern atterrit sur un balcon, où de nombreux petits habitants volants s'échappent pour lui laisser l'espace. Il s'avance vers le rebord et l'attend.
Il n'est pas totalement familiarisé avec la magie des autres… mais celle de Fate ne lui est pas du tout étrangère. Alors il ne se doute pas qu'il va sentir son énergie lorsqu'il va arriver dans la Cité… et si ce n'est pas lui, le Starheart y sera sensible.
Invité
Invité
avatar
Re: Faith in the Will. Or in the Fate... [Doc Fate] Lun 17 Aoû 2020 - 15:39

La Cité d'Emeraude.

Faith in the Will. Or in the Fate... [Doc Fate] Cade

Ce joyau, invisible aux yeux des hommes, brille de mille feux sur la face cachée de la Lune. Ses mille-et-une facettes recèlent de nombreux mystères, connus seulement du Starheart, la source architecte de ce microcosme unique. Fées, dragons, lutins, géants, elfes, dieux, guerriers, mages, bêtes humaines, humains bestiaux, avec ou sans ailes, avec ou sans crocs, grands et petits, silencieux et exubérants, tout y vit dans un équilibre relatif, dans un ordre certain, instauré par Alan Scott, le dépositaire du pouvoir supérieur de la Flamme Verte. Mais aujourd'hui, ce n'est pas lui qui vient représenter l'Ordre. Aujourd'hui, quelqu'un d'autre, à la puissance équivalente si ce n'est supérieure se présente humblement devant le maître de ces lieux. Aujourd'hui, le Heaume de Fate pénètre en ces lieux, d'abord par l'intermédiaire de son étrange magie, bien différente de celle que le Kent Nelson originel utilisait.

Faith in the Will. Or in the Fate... [Doc Fate] 795j

Un portail doré s'ouvre grand sur la terrasse qu'a réquisitionné le premier Green Lantern de la Terre. Le jaune vibrant se stabilise, au point de se marier agréablement avec le vert puissant qui l'entoure, et en émerge paisiblement, les mains croisées dans le dos, la silhouette d'un homme vêtu de bleu, de brun et d'or. Ses épaules sont larges et solides. Sa démarche est droite, presque noble, et très souple, comme celle d'un félin prêt à bondir.
Son Heaume ne fait aucun doute sur son identité, tout comme l'amulette qui pend à son cou.

Faith in the Will. Or in the Fate... [Doc Fate] Cvoi

Sans la moindre émotion, la voix métallique de Doc Fate résonne alors dans le vide spatial.

- Alan Scott. Green Lantern. Mes salutations.

Le Sorcier s'avance jusqu'au Gardien, et lui tend une main gantée à la poigne d'acier, fruit d'années et d'années d'un entraînement constant. Puis, se plaçant aux côtés du héros d'émeraude, il observe la cité dans son entièreté. Sa magie s'étend, scanne, analyse, découvre, touche et tâtonne avec une curiosité absolue, à la recherche de savoirs pouvant le sustenter.
Mais il n'en oublie pas pour autant la raison de sa venue.
Discuter, sur ce monde, sur sa place ici. Ce qui le rend... circonspect.

- Vous vouliez me voir. Me voilà. Parlons.

Il pivote de trois quarts, pour avoir le Green Lantern en vue, et attend.
Invité
Invité
avatar
Re: Faith in the Will. Or in the Fate... [Doc Fate] Dim 23 Aoû 2020 - 23:23

Il s’en est douté…
Cette présence. Cette magie.
Juste avant l’apparition du cercle dorée qui sert de portail, quelque chose s’est produit au sein de la Cité d’Emeraude. Un silence. A peine quelques secondes… Comme si, tous autant qu’ils sont, de la plus petite créature volante au plus grand humanoïde marchant dans la rue ont senti cette toute nouvelle magie qui approche. Green Lantern l’a perçu et s’est déjà tourné vers la première étincelle qui précède toutes les autres. Elles forment ces cercles si particulier, avant d’être traversé par le Doc Fate.
La vie dans la Cité a repris son cours alors que les bottes du magicien de l’Ordre se posent sur le balcon. La Sentinel observe le Heaume Doré, où il est impossible de voir un regard, ni une quelconque expression. Tout comme le Dr Fate qu’il a connu, celui-ci porte l’amulette ronde, symbole de son appartenance à l’Ordre. Son style vestimentaire est bien différent mais sa stature droite lui renvoie des souvenirs de Kent Nelson… Hector Hall… Ou plus récemment le jeune Khalid Nassour. La même noblesse, la même magie si distinctive.
« Doc Fate. Toutes mes salutations. »

Alan sert la main du Doc, avec une poigne identique, tout aussi ferme. Il n’est pas Kent Nelson... Mais cet homme de Terre-20 porte-t-il le même nom ? La question sur ses pouvoirs ne se pose plus, puisqu’il a démontré sa puissance, le soir de l’attaque de Belle-Reve. Per Degaton a déclenché les hostilités pour provoquer le pays… Pour le faire entrer en guerre. Sans le support magique du Doc Fate et la technologie temporelle de Hourman donnée par Sandman, ils auraient eu bien du mal à empêcher la destruction totale de la prison.
Doc Fate est arrivé sur leur Terre en catastrophe, dans ce contexte… Après la destruction de son propre monde, une terrible perte. Il n’est pas le seul à avoir trouvé un refuge, d’autres héros sont venus, victimes de la folie de Lex Luthor.
Tout est aller très vite.
A tel point que le premier Green Lantern terrien n’a pas pu le rencontrer avant aujourd’hui.
« Je vous remercie d’être venu, Doc Fate. »

La voix de la Sentinel est calme, tout à fait humaine… Elle diffère de celle très particulière du porteur de Heaume. Pour avoir déjà échangé plusieurs fois avec Kent, il n’en est pas surpris. Alan est curieux de savoir quel homme il devient, s’il retire le savoir et la magie qui orne sa tête. Mais présentement, il est intrigué par ce qu’il ressent… L’homme qui lui fait face dégage une magie qui circule… quelque part. Il ne sait trop vers où elle chemine, bien qu’il devine l’intention.
Le Heaume de Fate analyse ses alentours. C’est peut-être l’aspect surnaturel du Starheart qui le pressent. Kent Nelson de sa Terre avait eu le même réflexe. Ce besoin de savoir et de connaissance magique. Le porteur de Flammes sourit très légèrement.
« Je vous ai fait venir jusqu’ici pour que vous puissiez découvrir cet endroit… Tout comme votre prédécesseur l’a fait avant vous. Cette Cité est une création du Starheart qui regorge de secrets… J’en découvre encore, pour tout vous avouer. »

Le Green Lantern jette un coup d’oeil vers le joyau, une manifestation physique qui s’est créée en même temps que le reste. C’est une partie de son pouvoir… suffisante pour maintenir ces lieux en place. Il évolue, possède une conscience propre, s’adapte aux besoins de chacun, surveille… et a aidé la Sentinel lorsqu’il s’est retrouvé dans les pires situations, notamment en le ramenant parmi les vivants.
« Il s’appelait Kent Nelson. Khalid Nassour avait pris sa place… mais il a disparu dans d’étranges conditions. Les Fate de mon monde avait une place parmi les membres de la JSA. La Justice Society of America. La première équipe de justiciers de cette Terre… Mais j’ai cru comprendre que vous aviez déjà visité notre musée.
J’ai fait parti des fondateurs, le premier à porter le nom de Green Lantern. Cela fait longtemps que j’ai laissé d’autres héros diriger l’équipe. Mais je voulais vous inviter à l’intégrer. Comme vous avez pu le constater, nous manquons de support magique… »


Alan passe ses mains dans son dos sous sa longue cape. Il garde une pose droite et digne, mais l’expression sur son visage est devenue un peu plus sombre.
« Vous n’êtes pas de ce monde, mais vous nous avez aidé, comme l’aurait fait Kent ou le jeune Nassour. Je vous remercie pour votre intervention, à Belle-Reve, mais aussi à Washington, là où nous n’avons pas pu intervenir mais où la JLA a tenu bon. Vous avez toute votre place parmi nous. Cela ne peut vous rendre ce que vous avez perdu… hélas. Mais si vous le désirez, vous pourrez faire votre place dans ce monde, parmi nous. »
La Sentinel n’accorde pas rapidement sa confiance. Mais les actes ont parlé à la place du porteur de Heaume, prouvant sa valeur. Alors, sans doute a-t-il envie de croire que cet homme d’un tout autre monde puisse être parfaitement à sa place dans celui-ci.
« Le choix vous appartient, Doc Fate. »

Green Lantern attend de voir les réactions du héros, alors que tout autour d’eux certaines créatures mineurs commencent à être curieux par la présence d’un nouvel être magique.
Invité
Invité
avatar
Re: Faith in the Will. Or in the Fate... [Doc Fate] Dim 30 Aoû 2020 - 1:17

- La Terre-20 est morte. C'est un fait. Rien ne le changera.

Les mots sont durs. Lourds.
Ils renferment une terrible vérité, que nul ne saurait réfuter. Dans son sillage, Lex Luthor a pris des vies, d'innombrables vies, toutes insignifiantes aux yeux de sa folie furieuse. Les vies de gens, de héros, de vilains, de bonnes personnes, de moins bonnes. Les vies de pays, qui ne se relèveront jamais. Les vies de planètes, qui disparaîtront dans l'oubli. Les vies de dimensions, qui fument encore du massacre perpétré.
Et malgré la colère qui normalement étreint le coeur de Kent Nelson, les mots de Doc Fate sont neutres, métalliques et sans appel. Ils ne s'attardent pas sur le passé, passent dessus sans considération, et passent directement à autre chose. De plus pressant, de plus urgent, sans laisser aux émotions de l'homme sous le casque le temps de se manifester.

- Et votre monde ne peut se passer d'un maître du destin. Il ne peut se passer d'un Fate. Pas indéfiniment.

Une autre vérité absolue.
Les porteurs du Heaume de Nabu et de l'Amulette d'Anubis sont certes des héros, mais surtout des garants magiques de leur dimension. Des protecteurs officieux de tout ce qui naît, rampe, marche et meurt sous leur regard.
Un monde sans Fate appelle au Chaos de forces qui dépassent l'entendement.
Cela ne saurait être permis.

- Alors oui. Je vais rester. Pour vous protéger.

Mais le Doc sait pertinemment qu'il n'est pas en son domaine, ici.
Et il n'est pas question de la merveilleuse Cité d'Emeraude qui l'entoure, non. La Terre-0 dans son entièreté n'est pas sienne. Et ne le sera jamais, pense-t-il. Ce qui lui rappelle bien cruellement son échec, à chaque seconde qui passe. Alors il doit agir.
Durablement.

- Au moins le temps de retrouver votre Kent Nelson. Mon homologue.

Et là, seulement là, il porte ses mains au Heaume, et le retire avec une emphase proprement fatienne.

Faith in the Will. Or in the Fate... [Doc Fate] Nhp8

Beau, à la mâchoire solide, aux pommettes hautes, aux sourcils bien dessinés.
Un visage se dévoile.
Noir. Une tare sur Terre-20.
Aux yeux sombres, comme deux intenses tâches d'encre, brillant d'une lueur de curiosité et d'intelligence vive.
Noirs. Une tare pour beaucoup de gens de Terre-0.
A la chevelure épaisse, touffue mais entretenue à l'aide d'une coupe courte qui met particulièrement en valeur la silhouette de sa tête.
Noire. Simplement noire.

- Kent Nelson. Enchanté.

Son regard se perd presque immédiatement dans la contemplation admirative des hautes tours vertes, du sommet de leur toit pointu au long de leurs coursives, jusqu'à leurs bases, quand il peut les apercevoir. Le Casque se met à léviter, seul, à côté de lui.

- Si vous me permettez, Alan, j'aimerais en savoir plus. Sur votre Cité. Sur le Starheart. Sur... tout ça ! Ce sont des choses... définitivement nouvelles.

Sa voix est chaude, et douce, et définitivement marquée par une curiosité vibrante !
Invité
Invité
avatar
Re: Faith in the Will. Or in the Fate... [Doc Fate] Mer 2 Sep 2020 - 23:13

Terre-20 n’est plus… C’est un fait. Une nouvelle ignominie qui s’ajoute sur la longue liste des pires actes de Lex Luthor. Une nouvelle chose que les justiciers n’ont pas pu empêcher…
Alan Scott garde le silence, longtemps… Il écoute ce que Docteur Fate a à dire. Il entend les mots que seul un porteur de Heaume est capable de prononcer avec si peu d’état d’âme. La parole de l’Ordre, telle qu’elle est censée être… Le Porteur de Flamme note encore une fois la grande différence entre les Fate et leur mission avec le Starheart et lui. Cela va bien plus loin qu’un devoir, c’est un destin. Il ne peut pas y avoir de mondes sans l’Ordre et le Chaos. Alors que des lieux de ténèbres sans aucune lumière existent bel et bien. Et qu’il faut une foi inébranlable pour réussir à la faire faillir…
Quelque part, il est rassurant de savoir Fate présent. D’autant plus s’il accepte de rester. En l’absence de Kent et de Khalid Nassour, les héros de Terre-0 ne peuvent pas se permettre de rester sans un porteur du Heaume et se priver du savoir de Nabu.
Les derniers mots de Fate surprennent quelque peu Green Lantern. Retrouver leur Kent… Parlent-ils de la personne qui a trouvé la mort ? D’autres ont hérité du Heaume et le dernier en date est ce jeune Khalid, dont la disparition est bien mystérieuse… Celle de Kent a été bien plus brutale. En y repensant, le visage d’Alan s'assombrit.

Mais il relève des yeux intrigués, alors que Fate retire le Heaume… laissant ainsi ses traits à découvert. L’homme dégage quelque chose de bien différent, un caractère bien plus ouvert et curieux. Chaleureux même. Alan l’observe sans jugement, découvrant ce nouvel allié, jusqu’à son ethnie. Il lui trouve même beaucoup de charme à… Kent Nelson. Tiens donc...
Sentinel lui répond avec un léger sourire et un hochement de tête. Il a bien dû mal à savoir si Kent, sous le heaume, se rend bien compte de tout ce qu’il se passe, lorsqu’il est soumis à la voix de l’Ordre. Alors, il lui laisse tout le temps qu’il lui faut pour admirer tout ce qui les entoure. C’est là que la curiosité prend le pas sur tout le reste et que Kent exprime son désir d’en savoir plus sur… tout. Tout ça. La Cité et le Starheart.
« Et bien... »

Le Green Lantern esquisse un sourire.
« Par quoi commencer... »

Alan se met à léviter non loin de son camarade, lui montrant un geste certains lieux.
« La ville ? La tour centrale ? Il y a beaucoup à voir et à dire ! Mais je peux déjà commencer… par le début ! »

Il lui fait signe de le suivre, se dirigeant vers la tour. La plus haute d'entre elles s’élève au milieu centre. Elle entourent une sorte de palais d'émeraude. Tout en haut est logé ce fameux joyau, qui dégage une énergie à la fois rassurante et… pesante, comme s’il vous donne cette impression de constamment vous observer. Alan entre dans la salle, toute éclairé du vert de cette création magique particulièrement grande. Il est possible de l’admirer en levant les yeux… à moins qu’il faille la craindre. La Sentinel se tourne vers Kent Nelson, l’invitant à entrer, assurant d’un regard entendu qu’il ne craint rien entre ces murs.
« Les origines du Starheart sont assez obscures. Nous savons que ses créateurs sont les Gardiens de l’Univers, bien avant qu’ils décident de créer le Corps des Green Lantern. Ils ont créé un cœur de cristal en y insufflant la lumière de la Volonté et de la magie. Un morceau de ce cristal se serait décroché et aurait traversé l’Univers pendant des millénaires, pour finir sa course sur la Terre.
Le Starheart est entré en contact avec de deux personnes pour les aider, pour leur offrir à chacune une seule chose, avant de se présenter à moi… »


Un voile furtif passe dans le regard d’Alan alors qu’il évoque ces souvenirs… Mais il continue, s’entourant de flammes vertes, pour lui montrer. Pour qu'il puisse voir à quoi le pouvoir du cœur ressemble.
« Il m’est apparu sous la forme d’une lanterne pour m’offrir le pouvoir de manier la Volonté… son énergie… Et sa magie. Plus le temps passe, plus cette magie me change. Et tout ce qui nous entoure a été créé par sa volonté propre, par le Starheart lui-même. »

Green Lantern fait une très légère grimace.
« Je ne me souviens pas très bien pour quelles raisons il a fait … tout ça. Mais… Il a montré une certaine malveillance envers mes camarades de la JSA, envers la Terre… Il désirait acquérir ce qu'il désirait, conquérir aussi. C’est assez flou. Sa magie avait réussi à me contrôler, mais les efforts des héros ont permis de me libérer, heureusement. »

Alan fait un signe de la tête, lui montrant une ouverture vers l’extérieur du palais.
« Depuis qu’elle existe, la Cité attire les créatures magiques et élémentaires. Il en vient toujours plus, chaque jour je vois un nouvel être venir s’abriter ici. La plupart viennent de la Terre, d’autres arrivent par des portails depuis l’Espace. Je découvre des formes de vie tout à fait fascinantes ! Ils sont attirés par cet endroit et le Starheart. »

La Sentinel pointe un endroit au loin.
« Hier, cette maison n’était même pas présente. Le joyau de la Cité est conscient. Il créait tout ce qu’il faut pour accueillir toujours plus de monde. Je m’interroge beaucoup sur pourquoi il fait tout ceci… Et à quel point il compte s'étendre ? »

Il se permet un souffle, quelque peu amusé.
« La Lune risque d’être trop petite... »

Imaginer le satellite naturel de la Terre briller d’un éclat vert est un beau tableau… Mais les terriens seraient sans doute partagés entre la curiosité et la peur, devant ce changement troublant.
« Que pensez-vous de tout ceci, Kent ? »

… devant tant de … puissance, qui arrive même à rendre perplexe celui qui porte ce pouvoir. Du moins une partie, depuis que la Cité d’Émeraude existe.
Invité
Invité
avatar
Re: Faith in the Will. Or in the Fate... [Doc Fate] Mar 15 Sep 2020 - 23:27

- Hum.

Kent Nelson a écouté.
Attentivement.
Les origines lointaines du joyau vert qui produit et entretient cette forteresse d'émeraude. Le développement de la dite forteresse. Les dangers extrêmes de ce pouvoir quasi-sans limites.
Il a également suivi Alan Scott.
Avec une nonchalance toute particulière: celle de l'homme qui ne l'est pas réellement.
Jusqu'au coeur de la tour qui abrite la source d'énergie.

Et maintenant, c'est à son tour de parler.
Lui, l'exilé dimensionnel, lui, qui n'a connu que les miracles des Green Lanterns spatiaux, lui, qui se confronte sans cesse à l'inconnu et aux mystères qui peuplent l'obscurité. Il doit dire quelque chose, en son âme et conscience, sans son Heaume, sans l'excuse de la neutralité totale et imposée.

- Ce que j'en pense ?

Beaucoup de choses.
Un nombre incalculable de choses, et ce même sans les infinies possibilités du Destin.
Dont un certain nombre a déjà dû être imaginé par ceux qui se sont frottés à cette épineuse question. Mais peu importe. Il répondra. Avec gravité.
Car Kent Nelson est ainsi.

- Le Starheart est inquiétant. Extrêmement inquiétant. Une force consciente, dominatrice, totale... hrm. Ce ne serait pas aussi excitant sinon.

Gravité, oui.
Mais pas sans un petit sourire final.
Tout Sorcier Suprême de Terre-20 qu'il est, son âme reste celle d'un chercheur de l'inconnu, d'un explorateur de l'étrange, d'un découvreur total. Ce qui semble merveilleusement correspondre au Starheart.

- Cependant, je ne peux que vous enjoindre à la prudence. Vous êtes ancien, expérimenté; vous côtoyez toutes ces merveilles depuis bien plus longtemps que beaucoup d'entre nous, moi y compris. Raison de plus pour faire attention. Raison de plus pour ne pas hésiter à contacter quelqu'un au moindre doute, à la moindre hésitation. Le Heaume n'en aura aucun, si vous devenez une menace. Et cela me peinerait de devoir vous affronter.

Doc Fate a vu des êtres infiniment plus grands et plus sages qu'Alan Scott succomber au pouvoir, succomber à la corruption lente et insidieuse, au delà de toute rédemption possible. Et s'il prend des pincettes pour s'exprimer, par respect d'habitants d'un monde qu'il découvre à peine, la mise en garde est bien là, dénuée de peur, dénuée d'inquiétude.
Kent Nelson était le plus grand héros de son monde.
Son plus grand mage.
Ibn al'Ghul ne lui a pas résisté.
Vandal Savage ne lui a pas résisté.
Doc Faust, sa Némésis, ne lui a pas résisté.

Son regard perçant ne lâche pas une seule seconde la Sentinelle, comme s'il cherchait à scruter jusqu'aux profondeurs de l'âme à la recherche du mal qu'il combat sans merci. Mais après quelques secondes de ce petit jeu, un sourire naît de nouveau sur ses lèvres, alors que l'environnement immédiat regagne son intérêt.

- Cela dit, montrez moi donc le plus étrange que vous ayez eu à contempler depuis la création de cette cité.
Invité
Invité
avatar
Re: Faith in the Will. Or in the Fate... [Doc Fate] Dim 11 Oct 2020 - 16:43

Il est bien plus intéressant de pouvoir discuter avec un interlocuteur à visage découvert. C’est d’autant plus intéressant lorsqu’il s’agit de Fate… Le Heaume est une charge imposante, un devoir lourd et qui possède une influence très forte sur son porteur. Depuis que Kent Nelson l’a retiré, son comportement est bien différent. Sa stature est toujours la même et sa façon de parler qui lui est propre est noble, mais elle est ponctuée par des émotions. En parlant d’elles, justement, son visage en exprime des nouvelles. Alan peut entendre l’intonation dans cette question et la réflexion se faire dans le regard de cet exilé dimensionnel. Toutefois, ce dernier reprend une attitude très proche de celle imposé par le Heaume de Fate. Par réflexe ? Ou tout simplement parce qu’il comprend que la question du vieux Green Lantern est lourde de sens.

Alan Scott sourit légèrement en entendant les réponses très réfléchies du nouveau Fate de Terre-0.
Le Starheart est en effet inquiétant. Sa présence elle-même est particulière. A la fois rassurante et si effrayante. Elle lui offre une multitude de possibilités sans que le prix à payer ne survienne immédiatement. Les contre coups sont plutôt lents, ils s'échelonnent sur une durée indéterminée. Il trouve déjà que sa vie a été particulièrement longue pour un être humain… Et il a conscience qu’il va survivre à bien des personnes.
Le Starheart est en effet conscient et il a prouvé qu’il peut être malveillant, capable de dominer son porteur dès qu’il perd pied. C’est une force naturelle suffisamment puissante pour qu’une surveillance sans relâche soit faite. Le dernier mot de Kent fait lever les sourcils d’étonnements chez la Sentinelle. Voilà qui est bien curieux… Mais guère étonnant. Alan finit par sourire légèrement. Lui-même trouve tout ce qu’ils ont autour d’eux assez excitant et incroyable ! Fascinant, même !

Fascinant certes… Mais dangereux. Alan perd petit à petit son sourire alors que Kent reprend la parole. Il est un magicien puissant, sans doute le meilleur sur son ancien monde, dont la puissance est capable d’être bien supérieur à la sienne. Ses mots sont censés, mûrement réfléchis. Il n’a pas un âge très avancé mais il est déjà doté d’une grande sagesse. Ce sont les années d’expériences dans le domaine de la magie qui lui permettent d’avoir ce recul et cette analyse. Si le tout premier Green Lantern est en effet un ancien, ayant vécu bien des événements dans sa vie, il est bien moins à l’aise lorsqu’il s’agit d’être confronté à la magie, purement et simplement. Dans sa forme brute, étrange et réellement pesante… Il sait que sa Volonté maintient en place la pérennité de ce pouvoir, l’harmonie de deux êtres en un seul et permet à cette Cité d’Émeraude d’exister. Mais ces derniers temps, de nombreux changements fragilisent ce tout. Il en a conscience… bien qu’il ne sache pas très bien pourquoi cela se produit. Est-ce que cela vient de lui ? Du Cœur ? D’autre chose… ?
Est-ce le fait de l’avoir sauvé qui a diminué ce pouvoir ?

Alan Scott fait face au héros qui vient de dire ces mots avec bravoure, sans la moindre peur. Son regard s’est fait plus déterminé, sa voix n’a aucunement tremblé. La Sentinelle soutient le regard du Doc Fate. Ils se jaugent, pendant de longues secondes, en silence… Comme tout porteur du Heaume de l’Ordre, ses intentions ne seront jamais malveillantes, mais il n’aura aucune hésitation. Comme il l’appuie si bien. Cet avertissement … fait à nouveau sourire le vieux justicier. Quoi qu'un peu plus dur.
« Si ce jour arrive… Il est rassurant de voir que la JSA peut compter sur un allié tel que vous, Kent. »

Alan a prononcé quasiment ces même mots à ses amis, aux membres de cette grande famille qu’est la Society, la plus ancienne des équipes de héros : Rester prudent vis à vis du Starheart, le surveiller, veiller sur le moindre détail, agir en conséquence s’il vient à reproduire ce qu’il a fait la première fois et à redevenir une menace pour la Terre et ses habitants. Ce dernier point n’a pas bien plu à certains de ses proches… Mais ils devront le faire. Pas parce qu’il leurs a demandé, parce qu’ils le doivent. Parce qu’il sera nécessaire de l’arrêter…

Green Lantern revient sur Terre (du moins sur la Lune dans ce cas précis) alors que le comportement du Doc Fate change, laissant à son tour la place à un nouveau sourire intrigué. Sa demande est née d’une trop forte curiosité qui laisse Alan pendant un instant perplexe.
« Hmm... »
Il prend le temps de réfléchir alors qu’il regarde autour d’eux. Que peut-il lui montrer qui soit “le plus étrange” dans cette Cité ?
« Pour être honnête avec vous, je trouve tous les êtres ici particulièrement étranges. Ils sont tous uniques. Mais le plus étrange reste probablement… Le centre de cette tour. »

Alan pointe du doigt vers les hauteurs. Difficile de louper ce qui brille si intensément depuis qu’il existe… Le joyau de la Cité d’Émeraude, le Cœur qui lui permet d’être ici, une partie de la puissance du Starheart qui s’est manifestée et matérialisée dans cette forme, disons, primaire. Il n’en reste pas moins impressionnant !
« J’ai omis de vous parler d’un détail le concernant, Lui, tout particulièrement… »

Green Lantern se déplace pour se rapprocher du pied de la structure qui porte l’édifice, dont l’architecture est d’une précision et d’une beauté remarquable.
« Il s’est passé deux événements qui m’ont … détruit, avant mon retour tout récent parmi les miens.
Quelques années en arrière, un terroriste du nom de Scythe a menacé une ville du nom de Monument Point. La JSA est intervenu pour l’empêcher de nuire. Il m’a brisé. Je suis devenu tétraplégique et même les meilleurs médecins ne pouvaient rien faire pour y remédier. Je ne pouvais pas prendre le risque de me soigner moi-même, par crainte que le Starheart n’en profite pour reprendre le dessus. Mais il a agi de lui-même… Il m’a fait venir ici et il m’a permis de me remettre en confectionnant une armure, plutôt un exosquelette temporaire, pour m’aider à me déplacer. »


Alan marque une légère pause… Si ce phénomène fut déjà très surprenant, la suite est tout autant… difficile à concevoir.
« Peu de temps après la chute de Scythe, un dieu déchu du nom d’Arken est apparu et a menacé bien plus qu’une seule ville…
Il n’était pas possible de l’arrêter, même avec toute la force des héros, même avec leurs nombreuses magies, rien ne semblait l’égratigner...
J’ai laissé le Starheart volontairement prendre le dessus pour le confronter. Les membres de la JSA présents ce jour là m’ont dit avoir vue un puissant flash lumineux, avant de voir un immense trou dans le sol. Arken avait disparu… et moi avec. »


Jay lui a dit qu’ils ont enterré un cercueil vide et que malgré cette évidente fatalité, il n’a pas pu s’empêcher d’imaginer un possible retour. Aussi étrange que cela puisse paraître, ce jour est finalement arrivé. Alan Scott est bien revenu… d’entre les morts ? Il n’en est pas certain lui-même.
« Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais je suppose que le Starheart est de nouveau intervenu… pour sa propre survie. Si je disparais, il s’efface avec moi et l’inverse est tout aussi vrai... »

Le sourire qui suit ces mots est un peu douloureux. Malgré toute sa volonté de vouloir rester le plus humain possible, il est clair qu’il est devenu autre chose. Que le lien qui s’est créé en 1940 entre lui et la Lanterne Verte, au milieu des ruines et des cadavres de l’accident de train, s’est considérablement renforcé pour devenir quelque chose de bien plus grand. Mais qui les ont rendu dépendant l’un de l’autre…
« A part tout ceci, qui dépassent de loin toutes mes expériences étranges que j’ai eu avec ce pouvoir, je pense que vous serez très intrigué par les quelques entités et les peuples qui sont venues s’installer sur la Lune. »

Le Gardien de cet endroit finit un peu distraitement. Porteur d'un immense pouvoir, surveillant bien malgré lui ces lieux ô combien extraordinaires. Parce que ce fût la volonté du Starheart... Quelles étaient ses raisons, hormis celle de la conquête... ? Quels sont les desseins de cette énergie consciente et qui ne semble pas connaître de limite ? Ou du moins de fin...
Contenu sponsorisé
Re: Faith in the Will. Or in the Fate... [Doc Fate]

Faith in the Will. Or in the Fate... [Doc Fate]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Les autres planètes :: La Lune-
Sauter vers: