Poursuivre la machine à tuer [Bat, Sup, Metallo]


Inscription : 27/07/2015
Messages : 226
DC : Mister Miracle - The Atom - The Bat
Localisations : Dans les airs.
Legion of Doom

MessagePosté le: Sam 17 Déc - 22:31
Situé au Nord des Etats-Unis d'Amérique, le Wyoming fait partie des Grandes Plaines, même s'il est quasiment entièrement constitué de chaînes montagneuses. Surtout, il est l'Etat le moins peuplé de la Nation, et est de ce fait un endroit idéal pour se cacher, ou pour expérimenter en calme et en pleine solitude.
En ce sens, les nombreuses et impressionnantes montagnes sont une cible de choix pour ceux qui veulent se faire oublier à leur guise.


A proximité de l'une de ces importants phénomènes naturels, une silhouette sombre et taciturne fend les cieux, pour se rapprocher rapidement du sol. Battant les ailes en rythme, le nouveau venu procède à un atterrissage brutal, arrachant de nombreuses bottes de terre et d'herbes alors.

"Humf."

Ch'al Andar grogne, en repliant ses ailes de Nth Metal.
Vêtu du costume de Carter Hall récupéré dans sa tombe, il manipule sa lourde masse d'armes, en tenant de cacher sa nervosité.
Il n'est pas à l'aise, ici - mais sa présence est indispensable. La vengeance n'attend pas.

Quelques temps plus tôt, celui qui se fait passer pour Hawkman a été attaqué à St-Roch, sa ville. Le cyborg Metallo était venu pour récupérer du Nth Metal... et il y est parvenu, après un combat terrible et hallucinant, où au moins un cinquième de la cité a été brisé.
Des dizaines de vies ont été prises - et Ch'al a perdu, il doit bien l'avouer. Pire encore, sa véritable identité a été révélée à son ennemi, et ce dernier menace d'utiliser cette information pour ruiner le plan du jeune homme contre la Justice League et la Justice Society of America.

Pendant plusieurs heures, Ch'al a hésité... devait-il le laisser aller comme Metallo le souhaitait, en conservant ce statut de victime qu'il ne supporte guère ? Ou tenter quelque chose, malgré le danger de tout perdre ?
Maintenant, il se trouve ici - car il a décidé.
Il a décidé que la vengeance valait tous les sacrifices... et que le plaisir d'anéantir Metallo supplanterait la perte de ses plans.

Ainsi, "Hawkman" a pris contact directement avec la Justice League, après la débâcle de St-Roch, pour solliciter de l'aide afin de retrouver leur adversaire. S'il n'a pas encore révélé l'identité de son ennemi, les éléments transmis ont lancé l'équipe sur la trace d'un cyborg tueur - et cela a bien sûr grandement intéressé Victor Stone.

Un bruit de fin du monde s'élève derrière le guerrier ailé...
... et un Tunnel-Boum apparaît soudain.

"Bonjour, Carter."

La silhouette de Cyborg glisse dans l'Etat du Wyoming, tandis que le vortex de téléportation disparaît. Le jeune homme a maintenant un look plus massif, faisant suite à son échec durant l'intervention à Gorilla City, qui a laissé des marques dans sa psyché.

"Les autres ne devraient pas tarder. Es-tu sûr qu'il se trouve par ici ?"

"Les indices ne mentent pas."

Sa voix est lourde, autoritaire ; même s'il s'agit de son plan, il n'apprécie guère d'être appelé "Carter" - c'est le nom d'un être honorable, mort et en paix, du moins il l'espère.
Ch'al grogne une nouvelle fois, en poussant un profond soupir. En contactant la Justice League, il a mutualisé une partie de ses informations et des étranges phénomènes récents.
Il a ainsi relevé des disparitions mystérieuses de fermiers au centre du pays, remontant jusqu'au Wyoming ; des tremblements de terre suspicieux dans cette chaîne de montagne ; des mouvements surprenants de populations, expulsées de cette zone ; des sortes de drones, qui évoluent dans ce territoire sans raison ; et quelques autres mouvements secrets, qui les ont attirés ici.

"Hawkman" attend que les autres volontaires les rejoignent.
Pour se lancer dans l'action.
Pour exercer, enfin, sa juste et terrible vengeance.

(HJ/ J'incarnerai également Cyborg dans le cadre de ce compte. Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4149-le-retour-de-golden-eagle
Invité

MessagePosté le: Dim 18 Déc - 1:44
Batman se trouvait dans la Cave, les dernier évènements ayant eu lieu à St-Roche avait piqué sa curiosité. Puis surtout le rapport que Jason lui avait envoyé l'intrigua particulièrement, à tel point qu'il utilisa les images filmés par Victor lors de Gorilla City. Sur les images on voyait un Hawkman relativement violent et sans pitié, bien que Batman sois lui aussi violent il n'avait jamais vu autant de haine dans les mouvements d'un héro.


Le justicier avait tabasser le gorille Aquaman le mettant en sang, puis son comportement contre Jason. Ce dernier devant s'expliquer pour ses actions à St-Roche confia à Batman que le héros n'avait pas hésiter à jetter son arme lourde au beau milieu d'une route balayant une voiture civile.
Mais pourquoi remettre son status en compte ? Jusqu'à présent Hawkman avait toujours aisé les héros qu'à d ils en avaient besoin.

Et si Jason disait sa pour que Batman se méfie de son partenaire ? Après tout il n'a plus toute sa tête depuis les évènements avec le Joker. Il est possible que son but est de se venger indirectement en passant par Batman. Dans tout les cas le chevalier noir ne changera pas ses habitudes se méfié de tout le monde est la règle d'or. Alors qu'il réfléchissait un signal fut envoyer, Hawkman avait trouver la trace du Cyborg dopé aux cailloux extraterrestre.

Batman pour réaction se contenta d'un plissement des yeux, puis empreinta le Tunnel-boom afin de rejoindre ses camarades. Alfred était prévenu que sa prendrais sûrement du temps donc il ne fallait pas l'attendre.


Après son voyage dans le Tunnel-boom, Batman arriva dans un endroit relativement jolie en pleine nature, un lac et des plaines autour d'eux. Cet endroit était bizarre que ferait Metallo ici ? Surtout après avoir mis la main sur le promethium et le Nth. Sur place il remarqua Victor et Hawkman.

Pour les salué Batman fit simplement un geste de la tête.

Victor. Carter. Donc d'après votre convocation Metallo serait dans les parages ? Bien dans ce cas restons sur nos gardes.

Qui d'autre est convoqué ?


Le chevalier noir restait debout face à ses deux camarades de la justice league.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 20 Déc - 17:05
Tel une sentinelle vigilante, j'observais la Terre depuis la stratosphère, immobile dans l'atmosphère. Je ne cherchais personne, je l'avais déjà trouvée et la surveillais durant son parcours de vol vers le Wyoming. Carter Hall n'était pas le justicier dont j'étais le plus proche de la Justice League, mais depuis mon retour, il me paraissait... étranger. Je n'avais rien pour étayer mes impressions, à part d'autres impressions plus fortes. C'était pour cette raison que je profitais de cette occasion pour l'observer, j'aimerais voir si son comportement clocherait à un moment donné. Le Thanagarien avait demandé l'aide de l'équipe pour arrêter Metallo, j'avais naturellement répondu à l'appel. J'aurais du m'occuper de lui depuis longtemps déjà, il était devenu totalement incontrôlable. Sa soif de puissance l'amenait à de plus en plus de destruction, St Roch et Gotham n'étaient que des prémices à mon avis. Si le super criminel en était arrivé à prendre autant de risque pour se renforcer, c'était pour une bonne raison et quelque chose me disait que je ne voulais pas la connaître.

J'attendis quelques secondes après l'atterrissage de Hawkman pour piquer vers lui à vitesse modérée, me contentant de me laisser tomber et de ralentir si l'accélération dépasse un certain seuil. Durant ma descente, je gardais mon ouïe fixée sur les membres du petit groupe qui se réunissaient rapidement. J'arrivai au- dessus de leurs têtes juste au moment où Batman posa sa question, très bon timing.

"Moi."

Répondis- je simplement au chevalier de Gotham, toujours en l'air, le corps légèrement penché en avant vers eux.

"Bonjour, ravi de vous revoir. Nous sommes au complet je suppose?"

Je posai mes pieds au sol juste à côté de Bruce, faisant face aux deux autres interlocuteurs. Cyborg avait fait quelques changements dans sa physionomie, j'espérais que ce n'était pas mauvais signe, mais qui étais- je pour le juger? Il avait le droit de faire ce qui était en son pouvoir pour retrouver la confiance qu'il avait perdu, je ne savais que trop bien ce qu'il ressentait après ce qui lui était arrivé à Gorilla City.

"Si j'ai tout suivi, des indices prouvent que Metallo est dans les parages, soit. Comment le retrouvons- nous?"
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 19/05/2016
Messages : 216
DC : Jinx - Faora
Situation : Fou furieux et perdu
Localisations : Espace
MessagePosté le: Mar 20 Déc - 19:25

MACHINE A TUER.
Hawkman, Cyborg, Batman, Superman
Quelque part, dans le monde...

Les laboratoires secrets de l'unité 7734 étaient partout dans le globe, la faute au général Lane, qui souhaitait "protéger les intérêts de l'Humanité, dans le monde entier". Il y'avait quelques labos dans les USA, oui, mais aussi en Amérique du Sud, en Europe, en Asie, en Afrique, dans les océans... pleins d'endroits discrets, oubliés par quasiment tous, tellement ils étaient secrets.

Même le président ne connaissait pas l'existence de ces endroits, qui servaient de bases supplémentaires. De parfaits endroits pour débuter son plan final : après tout, les armes qui résidaient dans ces installations, et la taille des bases, étaient idéales pour préparer son offensive tout en échappant au regard du monde, qui se faisait de plus en plus suspicieux des étranges activités de John Corben.

Ce dernier était présent, d'ailleurs, d'une l'une des bases en question. Quelques corps métalliques, similaire au sien, traînaient autour sa figure, cachée dans les ombres. Aucune partie du corps du cyborg ne sortait vraiment des ténèbres, mis à part ses yeux verts : éternellement ouverts, ils fixaient des écrans alors que l'on complétait son corps. Il avait les yeux rivés sur la conférence du président (un minable du Vietnam), mais aussi sur les diverses nouvelles de la planète. La JLA à Gorilla City, par exemple.

Maitre.

Un corps robotique, composé de Nth Metal et de Metal 0, s'avance près de Corben. Détail choquant : en dépit de la grande taille (dans les deux mètres) du corps robotique, il y'a une manifeste différence de taille entre le drone de Nth Metal, et son seigneur, qui reste cloîtré dans les ombres.

Nous détectons des formes de vie près de la base des Etats-Unis.

Une main immense sort des ombres, quasiment aussi grande que le drone lui-même, et effectue un vague mouvement de la main. Elle est également composée de Nth Metal... mais le reflet du Promethium y est également bien présent !

Tuez les tous, et ramenez leurs corps pour...

Il s'agit de la Justice League, maître. L'homme sous le masque d'Hawkman, Superman, Batman et Cyborg.

Silence de la part du corps principal.

Il est revenu ? Alors que je lui ait infligé une défaite cuisante à St Roch ? Et il amène des amis en plus ! Cet idiot pense vraiment avec ses mucles ! 

L'arrivée de la Justice League pourrait interrompre notre test. Devons nous masquer notre présence ?

Activez le drone de cette base, et téléchargez ma conscience là bas. Ils ne peuvent rien contre l'arme qui se terre dans cette base de toute façon. Le test procédera de façon normale, ne changez rien.

Corben lève la tête, et un mauvais sourire y apparaît, illuminé par ses yeux.

Ces imbéciles... J'ai crée l'arme la plus puissante du monde ! La mort de la Justice League accompagnera l'ascension de l'arme la plus puissante du monde !
____________________________________________________

Les super-héros, perdus comme ils sont, peuvent sans doute se payer le luxe d'un petit résumé :

Tremblement de terres, enlèvement de fermiers, drones étranges dans la région, d'énormes mouvements de foules... quelque chose clochait. Et si ça pouvait être vraiment n'importe quel autre super-vilain, les évènements correspondaient avec la disparition récente de Metallo, qui s'était complètement effacé des radars après ses assauts brutaux sur les cités de St.Roch, Gotham et Metropolis.

En attendant, une lumière immense, quasiment aveuglante, luit soudainement au pied d'une des montagnes. Les héros n'ont pas besoin de super-sens pour la repérer... ou pour repérer l'immense vaisseau sombre qui s'échappe d'une des montagnes, parcourant le ciel à une vitesse bien supérieure à celle de tout appareil moderne.

Superman pourrait suivre l'appareil, sans aucun doute, mais ce dernier disparaît déjà dans l'horizon, alors que la lumière de la montagne, diminuée, continue de luire dans l'horizon avant de disparaître. Le chemin vers la montagne est extrêmement court (en vue des prouesses aériennes de Superman et Hawkman) mais un dilemme apparaît.

Suivre l'avion, et son étrange technologie ? Ou voler jusque à la montagne pour connaître le fin mot de l'histoire ? A voir...

Si les héros s'engagent à suivre le chemin de la montagne, en revanche, ils ne verront... qu'un simple mur, tout à fait normal. La technologie de Cyborg ou la vision de Superman révèle qu'il ne s'agit rien d'autre que d'un hologramme : un grand trou est présent sur ce pan là de la montagne, révélant un tunnel sombre.

Quelques pas dans le tunnel, et le sol de la montagne fait place à un métal froid, révélant un chemin qui mène directement vers une immense porte verte. Faite entièrement en acier, l'on y trouve également du plomb, afin de perturber la vision de Superman. Quelques lumières vertes illuminent la grotte d'une couleur glauque, révélant également l'identité de la porte.


L'UNITE 7734 : COMBATTRE POUR ASSURER UN AVENIR SAUF.

Tous, toutefois, peuvent entendre un petit bruit derrière l'immense obstacle : comme si quelqu'un était en train de taper dessus.

A l'aide ! Tonne une voix faible. A l'aide !

Une console se trouve près de la porte. Avancée, mais elle ploiera aisément devant la technologie de Batman ou Cyborg. Ils peuvent également entrer en force, grâce à la force de Superman ou Hawkman, mais ils pourraient attirer la furie du propriétaire de l'endroit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 27/07/2015
Messages : 226
DC : Mister Miracle - The Atom - The Bat
Localisations : Dans les airs.
Legion of Doom

MessagePosté le: Ven 23 Déc - 18:43
Ch'al Andar attend, patiemment et silencieusement, que les autres Héros sollicités arrivent - et il n'est pas déçu.
Rapidement, Batman puis Superman arrivent dans le Wyoming, et se mettent à la disposition de "Hawkman" pour la chasse qui s'annonce. Il acquiesce lentement, et prend la parole d'une voix lourde et puissante, en manipulant sa lourde masse de Nth Metal entre ses mains.

"En effet : après ses ravages à St-Roch, j'ai sollicité Cyborg pour retrouver la trace du monstre Metallo. D'étranges phénomènes ont eu lieu ici, et ces indices nous ont fait comprendre que quelque chose d'étrange se déroule ici : tremblements de terre, enlèvement de fermiers, drones étranges, mouvements de foules... tout cela apparaît lié aux allées-et-venues de Metallo, et la zone paraît idéale pour se cacher."

Il pousse un profond soupir, avant de donner quelques ordres mentaux pour que ses ailes battent en rythme derrière lui.

"Le plan est simple : nous enquêtons sur place, nous remontons la piste de Metallo - et nous le châtions, avec toute la fureur et la cruauté que ses actions justifient."

"Euh... oui, oui..."

A ses côtés, Victor Stone tousse légèrement, et reprend la parole en s'avançant.

"Nous l'appréhenderons, donc, et il sera jugé pour ses crimes. N'est-ce pas ?"

Ch'al Andar plonge un regard profond et déterminé vers Cyborg - hors de question d'agir ainsi, hors de question de laisser l'ennemi survivre et révéler ses secrets. Mais il ne peut pas aller directement contre le leader de facto de la Justice League... pas encore.

"... bien sûr."

"Parfait. J'ai préparé une straté..."

Le jeune homme ne peut aller au bout de sa phrase : un gigantesque éclair lumineux agresse leurs sens, et les aveugle en quelques instants à peine.
Grognant, Cyborg et "Hawkman" reprennent peu à peu le contrôle - et assistent, surpris, à l'apparition d'un étonnant avion mystérieux, qui file directement vers une direction opposée, depuis une des montagnes à proximité.

"Mais... qu'est-ce que..."

"Il faut le rattraper."

Victor Stone se tourne vers ses camarades, et fait apparaître soudain des sortes d'ailes de papillon métalliques dans son dos, avec un gigantesque moteur.

"Je m'occupe de l'avion."

"Et je m'occupe de la base."

Sans prévenir, "Hawkman" bondit dans les airs et file, aussi rapidement que le Nth Metal le permet, vers la montagne. De son côté, Cyborg s'élève également au-dessus du sol, et se propulse à la poursuite de l'avion mystérieux.
Le guerrier ailé ne s'en préoccupe guère. Animé par sa haine, sa fureur envers Metallo, il entend retrouver rapidement sa trace - et l'anéantir, tout simplement. Hors de question de laisser un tel monstre dans la nature, après ce qu'il lui a fait.

Ch'al parvient à ce qui apparaît comme une voie-sans-issue, un défi que la technologie de son casque en Nth Metal relève rapidement : un hologramme, bien sûr.
Pénétrant à l'intérieur d'un couloir sombre, le bâtard Thanagarien s'avance en repliant ses ailes, et en tenant fortement sa masse d'armes. Sa mâchoire est crispée, son coeur bat plus vite, et il n'a qu'une hâte - retrouver Metallo, et le briser jusqu'à ce que plus rien de lui n'existe.
Il arrive finalement devant une porte, à l'inscription claire... mais étrange.

"Hum... "L'UNITE 7734 : COMBATTRE POUR ASSURER UN AVENIR SAUF."... ça ne me dit rien, mais ça semble militaire..."

Le véritable Carter Hall dispose d'une mémoire exceptionnelle, et d'une connaissance encyclopédique sur le monde et son Histoire. Il s'agit là clairement d'une des faiblesses du plan de Ch'al, mais il entend faire avec... pour l'emporter sur la fin, quand ses ennemis seront enfin tous à ses pieds.

"Mmh..."

Il grogne et fronce les sourcils quand il entend quelques paroles, des appels à l'aide.
Il n'est pas ici pour sauver des prisonniers, ou aider autrui - il est ici pour se venger ; mais, même enragé, Hawkman n'abandonnerait pas des innocents en danger.
De mauvais coeur, Ch'al pousse un profond soupir... et abat brutalement sa masse sur la porte, avant que quiconque n'ait pu intervenir ou l'arrêter. Qu'importe si le maître des lieux l'entend ou s'en émeut : il n'est pas ici pour être apprécié... il est ici pour se venger, alors que cela vienne au plus vite !

(HJ/ Je vous présente mes excuses pour ce retard, je n'avais pas vu la notification de réponse, étrangement... /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4149-le-retour-de-golden-eagle
Invité

MessagePosté le: Ven 23 Déc - 21:31
Alors que le chevalier noir écoutait ses camarades un éclair aveuglant se fit remarquer non loin en direction de la montagne. Au même moment un avion décolla et disparut à l'horizon ne laissant le temps à personne de le prendre en chasse. Cependant avant qu'il ne puisse penser quoi que ce soit Hawkman partit en direction de la base d'où venait la lumière.

Batman plissa les yeux, sans dire un mot il fit rentré sa cape dans son costume, puis d'un compartiment placé dans son dos des ailes d'acier avec un réacteur. Il est pleinement conscient qu'il ne serait qu'un obstacle pour les autre en allant affronter Corben. C'est pourquoi il allait rejoindre Hall dans la base ennemi.

Victor je vais rejoindre Carter dans la base je te ferait un topo quand j'aurais analysé tout. Je te tiens au courant.


Sans rajouter quoi que ce sois il décolla assez rapidement direction la base militaire, il ne mit que quelques minutes pour la rejoindre. Arrivé sur place les ailes en acier retournaient dans leur compartiment et sa cape revint à sa place, Batman appuya sur son masque au niveau des tempes pour activer sa vision détective.

Il entendait du bruit visiblement Carter était arrivé, et enfin il pourra l'observer afin de déterminer son comportement suspect. Et constater par lui même ce qu'il a entendu comme rumeures. Mais il décida de ne pas révélé sa présence à son camarade attendant de l'observer un peux, il se contentait de se déplacer sans faire le moindre bruit.

Quand Hawkman passait une porte Batman analysait la zone, et ainsi de suite. Mais il fit son entrée quand il suivi Hawkman jusqu'à la source des cris qu'il entendait depuis tout à l'heure. De là il sortit de l'ombre après avoir photographié la porte condamné. Quelque chose d'important se trouve ou se trouvait derrière bien Bat-ordinateur à toi de jouer.


Le détective posa contre le système de la porte un objet en forme de Chauve-souris qui émettait un petit bip. En appuyant sur son gant un écran holographique s'afficha, et voilà le piratage lancé d'ici trente secondes le Bat-ordinateur aura trouver le moyen de neutraliser la sécurité. En ouvrant la porte il trouva une grande salle plongée dans le noir et qui semblait avoir été occupée. Dans cette salle au fond se trouvait un ordinateur assez puissant matériel militaire.

Mais quand il l'alluma et qu'il fit le tour des dossiers plus rien, le système était vide totalement aucune trace de fichier récent ou ancien. Étrange un ordinateur à toujours une mémoire sur les fichier même ceux effacer, un système de sécurité élévé les cacherait ? Ou simplement un réinitialisation totale par quelqu'un sachant s'en servir ? On vas découvrir sa tout de suite.


Batman posa une puce sur ce qui servait de tour pour l'ordinateur, sur son gadget on voyait un écran s'afficher avec des pourcentages qui défilaient. Une fois fini il allait savoir si quelque chose a bien été effacé, le résultat ne garderais pas à tombé.

Batman savait que Hawkman l'avait entendu il allait arriver d'un moment à un autre, mais pas le temps de se déconcentré un piratage important l'attendais. Et il trouva, en partit, ce qui l'intéressait une trace restait présente elle était en cours de suppression heureusement qu'il eu le temps de la trouvée.

Malheureusement les seules donnée présentes sur cette partie de fichier sauvegarder était un plan de montage. Visiblement un Android avait été monté dans cette pièce, la question était de savoir si c'est Corben qui c'est auto-amélioré ou si il a conçu un drone afin de l'aider dans sa tâche de destruction. Pour le moment le détective se contenta d'envoyer un signal cripté à Cyborg, au cas où quelqu'un de l'extérieur voudrait écouter.


Ce message disait " J'ai trouver la trace d'un fichier contenant des informations corrompues d'assemblage de machine. Corben à sois fabriquer un allié sois il c'est amélioré. Faites gaffes en le prenant en chasse, je me charge d'envoyer découvrir plus."


Batman, terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 28 Déc - 16:18
J'aime les plans, les personnes qui en ont encore plus. La partie sur le châtiment me parut exagéré, mais je pensais que c'était seulement la manière agressive de parler de Carter. Je ne blâmais pas non plus Cyborg de revenir sur ça, bien que ce qu'il proposait a toujours été notre mode opératoire, depuis le début de notre aventure. Nous étions et avions toujours été la Ligue des Justiciers, pas des vengeurs. Pour revenir à Metallo, j'étais étonné qu'après avoir fait autant de grabuge dans nos villes respectives, qu'il se cache tout d'un coup. En opérant au grand jour, il avait montré qu'il ne craignait personne, alors pourquoi commencer à se faire discret? C'était évident: il préparait quelque chose. Il ne se cachait pas de nous, il nous attirait dans un piège. Malheureusement, nous devions jouer le jeu pour pouvoir l'arrêter. Ce n'était pas la première que nous devions nous jeter dans la gueule du loup pour l'arrêter, nous avions cependant parfois perdu de précieux camarades entre ses dents acérés.

"Restez prudents, ne faîtes rien d'inconsidéré. N'oubliez pas qu'il est avantagé."

Cyborg était sur le point de nous proposer une stratégie, mais une explosion de lumière au loin, au pied d'une montagne, l'interrompit. Nous ne pouvions pas la rater sur ce terrain plat à des kilomètres à la ronde, c'était la spécificité des plaines de cette région. Un avion apparut au même endroit, avant de s'en aller à une vitesse super sonique. Si ce n'était pas un travail pour Superman, il n'y en n'aurait jamais. Quand Cyborg fit apparaître ses ailes en déclarant vouloir rattraper l'avion, je rajoutai pour information et non pour demander l'autorisation:

"Je t'accompagne Cyborg, cet appareil ne me dit rien qui vaille."

Metallo cherchait sûrement à nous rendre vulnérable en nous séparant, mais nous étions obligés de céder pour trouver le fin mot de l'histoire. Je m'envolai en direction de l'avion, suivi par Cyborg qui était plus lent. Je dépassais le mur du son en une fraction de seconde, me rapprochant de plus en plus de l'appareil. Je pourrais l'arrêter maintenant, mais j'étais curieux de savoir où il nous mènerait. J'espérais que mon compagnon tiendrait la route, je ne l'avais jamais vu voler auparavant.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 19/05/2016
Messages : 216
DC : Jinx - Faora
Situation : Fou furieux et perdu
Localisations : Espace
MessagePosté le: Ven 30 Déc - 0:35

MACHINE A TUER.
Hawkman, Cyborg, Batman, Superman
Metallo n'osait pas prétendre qu'il était un fin individu. La destruction, il savait faire ça. Les quelques tactiques à sa disposition, il était capable de les appliquer avec une efficacité notable. Mais manipuler et influencer, ce n'était pas vraiment son style. Il obtenait ce qu'il voulait en se servant de son immense force, les petits plans et coups dans le dos, il était bien trop puissant pour en avoir besoin.
 
Aussi, il ne pensait pas que son petit stratagème marcherait aussi bien ! Au mieux, un seul risquait d'aller suivre l'avion, et les trois qui restent pénétrerons dans la base, et directement dans la geule de métal du cyborg. Et pourtant, il semblerait bien que les héros étaient plus curieux qu'il ne l'imaginait : Cyborg et Superman franchissent la vitesse du son pour aller rejoindre l'appareil mystérieux. Dommage, il aurait aimé avoir une discussion avec le jeune homme de métal.
 
Les deux qui s'avancent sont quand même des cibles de choix : Hawkman, vengeur éternel, désireux de réparer sa petite fierté brisée avec sa ville, et Batman, qu'il avait également affronté pour récupérer un métal précieux. Les deux sont craint des super-vilains, pour leur brutalité et leur volonté incassable, et il avait pourtant réussi à accomplir ses objectifs, alors même qu'ils se dressaient devant lui.
 
Quelque part dans la base où trône sa vraie forme, Metallo, qui observe de près la situation via des écrans, observe son bras de Promethium, et ricane.
 
Le Super-héros au Nth Metal déchire très facilement la porte qui se dresse devant lui, et l'anéantit totalement : une grande démonstration de force de la part d'Hawkman, qui se dresse devant un vieil homme terrorisé, soufflé par l'onde de choc provoquée par l'entrée spectaculaire du cyborg. Son apparence est extraordinairement simple : Vieux, avec quelques cheveux blancs encore intact. Il possède une chemise bleue moche, un pantalon blanc qui commence à accuser l'age, et quelques sandales.


Clairement pas un ennemi, en somme. Un large sourire se dessine, même, sur son visage : la joie ! Lui qui était enfermé dans cette forteresse, voilà qu'un superhéros se pointe devant lui !


Ho, merci mon dieu ! Un super-héros ! Je suis tellement ravi !


Il joint les mains et lève la tête pour observer le plafond de métal. Son sourire tombe légèrement, alors qu'il observe Hawkman. L'allure de l'héros semble le confondre un peu.


S'il vous plait, vous devez nous aidez ! Les fermiers, mes... quelques potes... ils les massacrent dans cette base de merde ! Aidez-nous !


Il s'accroche désespérément au héros. Il parle d'une façon étrange, comme si jamais il voulait accumuler de l'émotion, sans réussir à le faire.


Des choses affreuses ! Il faut que vous descendiez pour nous libérez !


Si Hawkman lève la tête, il verra un long couloir blanc impeccable, avec quelques lumières. Le couloir est extraordinairement long, et mène à une large porte en acier. Personne ne vient le tuer, et le fermier continue de gigoter dans son coin, paniqué.

Il peut avancer, mais qu'est-ce qui lui dit que ce n'est pas un piège ? En attendant.


--


Batman est donc situé dans une salle, hors de la vue d'Hawkman. L'ordinateur ne lui révèle rien de bien alléchant, sinon que Corben s'est récemment attelé à la construction d'androïdes. La plupart étaient en un métal commun. Très résistants, mais aisément endommagés par des armes ou de la bonne vieille super-force. Quelques modèles utilisent du Nth Metal ou du Promethium, beaucoup moins nombreux, mais un seul peut déjà affronter Superman et menacer la planète.


Une dernière donnée est complètement corrompue. Impossible d'y avancer.


En attendant, l'ordinateur vire promptement au rouge, alors que la donnée est finalement anéantie. Batman pourra cependant garder son bat-jammer, même s'il va avoir envie de l'extraire très rapidement : après tout, le matériel militaire devant lui affiche des images étranges.


Quelques images de cités en ruines, de nombreuses images d'explosions (avec un son insupportable pour ces visions), des forêts entières détruites par des immenses boules de feu. Des explosions nucléaires... les images choquantes s'enchaînent. Un homme normal souffrirait de ces images, mais Batman peut très facilement les encaisser. Il doit cependant s'inquiéter : ce glitch n'est pas normal. Metallo sait qu'il est présent, et il se permet de le provoquer !


Finalement, l'ordinateur vire au noir, et quelques lettres blanches s'y affichent seulement.

LE PLUS FAIBLE DU GROUPE SE SEPARE DU RESTE POUR ALLER FAIRE SES INVESTIGATIONS PAR LUI-MEME ?! EXCELLENT !


Une forme se manifeste derrière le chevalier noir, et essaye d'agripper l'arrière de la tête de Bruce, pour essayer de l'enfoncer contre l'écran de l'appareil avant de le jeter dans un coin de la salle : si le chevalier noir esquive, il frappe seulement l'écran Dans les deux cas, il va falloir agir vite. Car l'attaquant, toujours caché dans les ombres, essaye de le frapper avec la jambe.


Cours ! Cours ! rit le cyborg. Cours !


--


Cyborg et Superman volent à travers le ciel sombre des Etats-Unis, l'avion garde le rythme : il ne va pas à une vitesse absurde, mais il est bien trop rapide pour appartenir à l'armée. Cyborg ne détectera également aucune communication de la part de l'appareil, qui semble avoir un intérieur tout en plomb pour contrer la vision X du Kryptonien.


L'appareil survole une ville, et enclenche rapidement une fonction invisible, avant de plonger directement vers l'état illuminé. En dépit de la taille étonnante de l'engin, il semble penser que les héros n'oseront pas le suivre.


L'avion plonge entre les immeubles, et démontre un pilotage simplement surhumain : aucune erreur dans son pilotage, aucun choc accidentel avec un immeuble... la grâce de l'étrange machine est sidérante, alors que la populace semble remarquer les ondes de choc de l'engin, et ses poursuivants, également !


Après quelques minutes, l'avion accélère et quitte la ville pour se diriger vers les plaines. Ce détour semblait n'avoir aucun but, à part perdre les super-héros, pour accomplir son objectif... aussi mystérieux soit-t'il !



Une trappe s'ouvre, et l'appareil tire une étrange (et énorme) capsule sombre, qui tombe vers les plaines sauvages de l'Amérique. L'engin reprend ensuite sa course, et accélère encore !



Superman et Cyborg ont donc deux choix : Aller vérifier la capsule, et perdre l'engin ? Ou l'ignorer et pourchasser l'avion ? Se séparer est possible mais... est-ce là le plan du vil cyborg ?




 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 27/07/2015
Messages : 226
DC : Mister Miracle - The Atom - The Bat
Localisations : Dans les airs.
Legion of Doom

MessagePosté le: Sam 31 Déc - 19:08
"Hawkman" n'entend pas Batman.
A vrai dire, il ne se préoccupe guère de ses alliés. Depuis l'étonnant flash lumineux puis le départ du mystérieux avion, son esprit est uniquement concentré sur la recherche, l'investigation et l'entrée dans le surprenant complexe militaire ; il veut retrouver Metallo, et rien d'autre ne l'intéresse véritablement. Sa vengeance l'accapare, pleine et entière.

"Hum."

Serrant fortement le manche de sa masse avec ses deux mains gantées, recouvertes de Nth Metal, il pose son regard à l'intérieur de la salle secrète, protégée par une porte qu'il vient d'anéantir - il n'aime pas ce qu'il y découvre.
Un vieil homme, prisonnier et inutile, qui est d'abord surpris par son arrivée, et s'emporte très vite...

"Ah... oui..."

L'inconnu se jette sur lui, le remercie, s'accroche telle une sangsue et évoque... des amis, des proches, des fermiers qui seraient retenus ici, plus bas, et qui auraient besoin d'aide. De sauvetage. D'un "super-héros", comme il le dit si bien.

"C'est bon, c'est bon..."

Le guerrier ailé ne goûte guère cette démonstration de joie.
Déjà, il ne se sent pas à l'aise devant tant d'émotions, et il a du mal à se considérer comme un Héros après l'échec de St-Roch ; si son projet de vaincre la Justice League et la Justice Society of America demeure, il souhaitait aussi protéger sa ville, et force est de constater qu'il a monstrueusement échoué. Une cicatrice encore vive dans son esprit et son coeur.
Mais, surtout, il sent que quelque chose n'est pas normal. Ch'al a suffisamment rôdé dans tous les recoins de l'Humanité, que ça soit l'orphelinat, les réseaux criminels, la jet-set, les Héros, les Vilains, les regroupements de surhumains... il en sait beaucoup sur les réactions de tout un chacun, et il sent que quelque chose ne tourne pas rond, là...

"Je vais y aller."

... mais il s'en fiche.
Metallo lui tend un piège, mais il ne craint pas d'y foncer. Il a échoué à St-Roch, et Metallo doit payer pour ça ; alors, si le cyborg pense pouvoir se jouer de lui - qu'il essaye ! Ch'al s'est préparé pour aujourd'hui, et a prévu une jolie surprise pour lui...

D'un geste vif et brutal, "Hawkman" détache le vieil homme de lui, et l'envoie brutalement sur le côté. Il s'avance alors, d'un pas lourd et déterminé, vers le couloir descendant, pour filer vers les profondeurs.
Tandis que Batman est agressé à quelques mètres, son "allié" ne peut l'entendre - et ne s'en serait guère soucié. Seule demeure sa vengeance, et il est temps de s'en occuper sérieusement...

**
*
**

Plus loin, Cyborg file dans les airs avec Superman.
Depuis que Ray Palmer a disparu, le jeune homme a décidé de rendre hommage à Atom en occupant plus de responsabilités dans la Justice League. En ce sens, il a également développé son corps, déjà pour ne plus subir de faiblesse comme lors de leur voyage à Gorilla City, mais aussi pour bénéficier de plus d'avantages en situation.
C'est pour cela que Victor a désormais des ailes et un réacteur dorsal, qui lui permettent de voler en compagnie de l'Homme d'Acier, afin de pister et rejoindre l'avion mystérieux - enfin, s'ils y arrivent.


"Clark..."

Stone pousse au maximum ses systèmes, mais il ne parvient pas à rejoindre l'appareil surprenant, qui commence sérieusement à l'inquiéter.

"J'ai un mauvais pressentiment... je n'aime pas être manipulé, et je sais que nous le sommes, là. Mais, surtout... surtout, je sais que Metallo n'est pas habitué à agir ainsi. Donc, soit il n'est pas seul contre nous - soit il est suffisamment en confiance pour changer ses méthodes, et pense alors pouvoir nous vaincre sans recourir à son système habituel."

Il serre les dents, et tente de garder l'allure alors que l'avion s'approche d'une ville.

"Je n'aime aucune de ces options..."

Cyborg se tait ensuite, l'aspect humain de son corps battant plus vite alors que l'appareil volant devient invisible et pénètre dans la cité. Il tente de le suivre, mais il n'est guère habitué à utiliser ses nouvelles fonctionnalités, et n'a pas la manœuvrabilité de l'ennemi ; il perd de précieuses secondes à de nombreuses reprises, et ne parvient à reprendre le rythme qu'au moment où l'engin s'échappe de la cité.
Le jeune homme jette un regard en arrière, autant pour vérifier que la ville n'a rien que pour voir son allié.


"Je reçois quelque chose de Bruce, je crois..."

Sa phrase s'arrête, tout comme la lecture du message de Batman, quand l'avion laisse étonnamment tomber une capsule sombre et importante au sol.
Victor hésite quelques instants, puis oriente sa course vers l'étonnant chargement.


"Je ne pourrais pas accélérer... je vérifie ce que c'est, suis ce truc et arrête-le si tu peux !"

Stone parvient rapidement au sol, et atterrit en douceur en rétractant ses ailes et son réacteur. Le jeune homme laisse ses systèmes prendre le relais, pour scanner toute la structure de l'élément inconnu. Il prépare aussi ses défenses, voire même ses armes, au cas où...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4149-le-retour-de-golden-eagle
Invité

MessagePosté le: Mar 10 Jan - 9:18
( Hrp/ Désolé pour la réponse très en retard /Hrp )

Batman était toujours entrain d'étudier la pièce et les plans qu'il venait de trouver dans la salle mystérieuse. Alors qu'il étudiais des dossiers une série d'images s'enchaînait devant ses yeux, ce qu'il voyait ne lui plaisait pas du tout. C'était une vision de chaos pur et simple, des cités en ruines, des forêt en flammes et des gens qui meurt. Le tout accompagné d'un son aussi malsain que dérangeant, n'importe quel humain normalement constitué aurais recraché son petit déjeuné mais pas Batman.


Cependant au moment où il regardait ce jolie petit court métrage, il entendit un bruit derrière lui. En évitant l'attaque Batman remarqua un cyborg, ayant à peine le temps de comprendre le chevalier noir leva la jambe pour contré une attaque ennemie.

Mais son adversaire continuais les assauts ne laissant qu'un très faible ouverture que Batman ne pouvait pas encore exploiter, donc il faudrait en crée une. En plein enchaînement le justicier réussi à frappé le cyborg au niveau de la tête lui posant un petit émeteur. Ce dernier clignotait d'une couleur bleu, Batman appuya sur son gant déclenchant ainsi une explosion IEM.

Vous voulez vous débarrassez de robot gênant ? Rien de mieux qu'une impulsion électro-magnétique. Le détective avait enregistré la séquence qu'il venait de voir à l'aide de son masque, en tapotant sur son avant-bras il envoya les donnée à Victor ainsi qu'à la tour de guet. En effet même si cette mission n'était pas officielle il fallait prévenir le reste des héros, sachant qu'on ne connais pas encore l'utilité des travaux mécaniques exercés par Corben.

Victor ? C'est encore Batman je t'envoie une série d'images qui viennent d'apparaître sur l'écran devant moi. Et elles sont fortement inquiètantes.

Ah et prépare-toi mentalement le son et certaines images son dur.

Je vais continué mes recherches avant de vous rejoindre quand j'aurais tout ce qu'il me faux Et je vais gardé un oeil sur Hawkman il ne m'inspire pas confiance.

Batman, terminé.



Le chevalier noir resta dans l'ombre suivant la progression de Carter, ce dernier continuait dans un tunnel qui semblait assez profond avec une once de détermination. Cela ne lui disait rien qui vaille il fallait que quelqu'un surveille cet homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 14 Jan - 14:45
L'appareil se dirige vers une ville et y pénètre en devenant invisible. Ce n'est cependant pas de la magie, donc quand j'enclenche ma vision la plus élargit du spectre lumineux, je peux voir un énorme trou noir se déplaçant à toute vitesse, correspondant au drone. Comme je le pensais, Corben n'a utilisé qu'un simple système de déviation des ondes lumineuses. J'espérais qu'il ne comptait rien faire de dangereux dans cette ville, ou je serais obligé de le détruire avant de connaître sa destination. Heureusement, j'avais pris le bon pari en intervenant pas, mais l'appareil ne fit que revenir au point de départ.

"J'ai aussi ce sentiment, Cyborg. Mais ce n'est pas la première fois qu'un ennemi pense nous mener par le bout du nez, nous trouverons un moyen de reprendre l'avantage. Pour le moment, nous ne devons pas nous précipiter, nous devons continuer d'observer jusqu'à ce qu'une occasion se présente. C'est la confiance excessive de Corben qui le trahira forcément à un moment donné, tu peux me faire confiance là- dessus."

Répondis- je aux inquiétudes de mon compagnon. Je ne doutais pas que nous faisions exactement ce que voulais Metallo, mais c'était ce que je voulais qu'il croit. Tant qu'il se sentira dans cette fausse sécurité, il continuera à agir de cette manière, et ainsi, nous éviterions les combats destructeurs habituels et pourrions l'arrêter avec le minimum de perte. C'était ce que j'espérais tout du moins.

De l'appareil se détache une capsule qui s'écrase lourdement au sol, Cyborg n'avait pas besoin de me le dire que j'étais déjà en train de suivre le drone.

"Je m'en occupe!"

Acquiesçai- je à son aveu d'impuissance et sa suggestion. J'envoyai vers les propulseurs de l'appareil deux rayons de chaleur très intenses pour les détruire, avant de passer au-dessus de lui en accélérant d'un coup, puis de me retrouver juste devant son nez. Je le saisis à deux mains et l'envoyai vers le sol où il devrait s'écraser. Je me dirigeai enfin vers lui les poings tendus, me préparant à le détruire définitivement avec deux nouveaux lasers. Mes yeux rougissaient à mesure que je me rapprocher de l'engin.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 19/05/2016
Messages : 216
DC : Jinx - Faora
Situation : Fou furieux et perdu
Localisations : Espace
MessagePosté le: Dim 15 Jan - 22:25

MACHINE A TUER.
Hawkman, Cyborg, Batman, Superman
Hawkman s'enfonce donc dans les profondeurs de la base. Il s'expose à son ennemi juré, il le sait, mais il semblerait bien que seul le chemin enflammé de la vengeance ne compte pour lui. L'on admire bien la détermination du guerrier, mais l'on se demande si ce dernier ne va pas causer la perte de son équipe...

La porte s'ouvre devant Hawkman, dévoilant un petit couloir blanc, bien éclairé. Une autre porte se dresse devant lui. A sa gauche, il peut repérer une vitre rectangulaire. S'il désire s'en approcher, il remarquera la feinte lumière d'un écran, et la présence de quelqu'un derrière l'ordinateur, immobile. La porte qui mène à cette pièce se trouve juste à coté.


Une brève entrée dans la pièce (la porte n'est même pas verrouillée), et ils tombent sur un simple garde, assis sur un tabouret roulant peu confortable. Plusieurs écrans sont présents dans la pièce, tous, pour la plupart, sont inactifs.


Un bref coup d'oeil, et ils peuvent remarquer quelques affaires, rien de bien intéressant. D'après ces dernières, le garde s'appelait "John Doe". Son état d'origine est masqué, tout comme son état civil, et seul sa date de naissance est bien claire : Le sept Juillet 1986.

Le soldat se retourne alors. Ses yeux sont complètement blancs, et sa peau semble quelque peu étirée, étant trouée à quelques endroits. Son visage comporte des lacérations visibles (et douloureuses) qui ne semblent pas lui porter d'inconvénient, tant le sourire qui s'affiche sur son visage est grand.

Le visage de la sentinelle explose avec son corps, éclaboussant la salle de sang. Plusieurs piques de métal sortent de son corps et essayent d'empaler le malheureux qui est tombé dessus. Ces piques tentent de déchirer complètement le héros, en allant lacérer la chair comme le vêtement. L'intelligence artificielle derrière l'objet est agressive, mais pas bien intelligente : si le héros s'en débarrasse, elle plantera promptement ses griffes dans le sol et essayera de le déchirer, pensant sans doute qu'elle attaque un être de chair.

La chose est monstrueuse mais fragile : un coup devrait la détruire, surtout si le coup en question vient du faucon au Nth Metal !

La chose pousse un râle mécanique (et étonnamment humain) et succombe. Le vieux fermier, qui semblait avoir suivi Ch'al, lève le pouce, nullement effrayé par l'attaque, pour une raison étrange.

Ho la la, monsieur Hawkman ! Vous êtes si fort !

Il observe le vilain d'un air ébahi, puis se tourne vers la première porte. Pendant que Hawkman ne regarde pas, il se tourne vers Batman, caché, et sourit silencieusement, avant de se retourner.


Quand Ch'al ouvre la porte, il découvre un immense couloir. Bien assez grand pour qu'il puisse y voler sans aucune encombre, et bien assez long pour que l'option soit nécessaire, vu le temps qu'une marche tranquille prendrait. Le couloir est gris et tout aussi éclairé que le reste.

Le sol de ce dernier se distord pendant un moment, sous la pression d'une force externe, et révèle un véhicule, assez large pour que trois personnes puissent y entrer. Le fermier sourit, amusé, et se pose sur un siège, invitant Hawkman à le rejoindre, un long sourire niais étiré sur son visage rond.

Et pas que Hawkman : le bonhomme se retourne, en effet, et pointe le doigt à l'endroit où se tient le justicier sombre.

Vous allez pas pouvoir nous suivre si on prend ce véhicule ! Allez, venez !

Il observe Ch'al, fait discrètement un mouvement d'épaules, et attend la confirmation du chevalier noir.

Que ce dernier vienne ou non (même si le véhicule ne part pas de suite dans ce cas), l'engin s'active et se met à sillonner le couloir, à une vitesse raisonnable mais toutefois suffisamment preste pour franchir la distance en une poignée de secondes. Une énorme porte blanche laisse passer le véhicule, et se referme promptement.

L'engin improvisé passe dans un grand tube, avec des vitres, et ralentit, permettant aux trois passagers d'admirer les scènes qui se passent.

Les deux protagonistes ne sont pas seuls, après tout. Plusieurs centaines de fermiers se trouvent dans cette salle, en lignes, fermement tenus en lignes par des androïdes similaires aux corps habituels de Corben. Les humains semblent être escortés vers d'immenses tapis roulants, qui mènent à des machines également gargantuesque, au design grotesque, qui semblent mener à d'autres salles. Enfants, femmes, vieillards... tous passent aux machines, et tous sont froidement exécutés si jamais ils essayent de suivre. Quelques corps gisent en effet au sol, à la grande détresse du reste des survivants, et des mares de sang sont disséminées dans la salle.

Nos amis passent ensuite à la seconde salle, entièrement sombre : si jamais Batman active sa vision du détective, il pourra bien voir mais... les images qui s'afficheront devant lui sont bien trop grotesques pour le commun des mortels. D'immenses membres de métal secouent les humains comme des poupées, prennent des membres ou sectionnent les peaux. D'immenses cris de douleurs résonnent dans la salle, alors que le procédé infernal se déroule sous les yeux des héros.

Ho la la, c'est un peu tordu tout ça !

Le métal fusionne à la chair, alors que les pauvres habitants des lieux semblent subir des transformations sordides. Des exo-squelettes leurs sont implantés de façon douloureuse. C'est ignoble, et complètement repoussant, et... ça semble être la réponse au problème de disparitions des fermiers.

Une autre salle, entièrement sombre aussi. Batman verra bien que les peaux semblent être conservées par les machines infernales. Plusieurs corps cybernétiques sont placés sur le tapis roulant, alors que les bras mécaniques s'affairent à replacer la peau sur eux, utilisant une étrange technologie pour se faire.

Batman, Hawkman.

La voix de Metallo résonne dans les airs. Elle est... étrange, bien plus grave qu'avant, au point d'en faire mal aux oreilles. La voix ressemble plus à un démon qu'a un cyborg, et ça ne présume rien de bon.

Vous appréciez mon accueil ? J'ai délibérément repoussé Cyborg et Superman pour vous avoir... rien que vous deux...

Je vous aime bien. Après tout, j'ai du me frottez à vous pour acquérir le Nth Metal et le Promethium. Deux métaux merveilleux. Rien sur cette planète ne peut me blesser, désormais. Que ce soit la magie... ou une force qui serait capable d'anéantir ce monde, d'ailleurs.

Je dois vous remercier pour vos échecs. Vous avez tout fait pour me stopper, et vous n'avez rien pu faire. J'ai tué des centaines d'innocents, j'ai anéanti des quartiers entiers, et, dans le sang, le feu et les débris, je me suis élevé pour atteindre un niveau de puissance inouï.

Je suis la forme de vie la plus pure qui soit. Je vois le monde tel qu'il est, et grâce à mon nouveau pouvoir, je vais le rebâtir dans le sang de l'Humanité.

Autre salle : Les fermiers sont de retour, accompagnés de quelques soldats. Tous ont des yeux entièrement blancs, tous ont des sourires inquiétants, tous observent le tunnel. 

Admirez mon oeuvre, héros, car... non... je me trompe. L'un de vous n'est t-il pas une sombre copie ? Un petit moineau enragé, qui se contente de courir après l'ombre d'un grand guerrier ? Une brute sans cervelle qui essaye de faire un gros coup, et qui pleure, qui rage, qui hurle quand il est battu ? Un minable qui apporte sa clique pour essayer de me battre, alors que je suis au sommet de ma puissance ?

Un rire retentit, non... plusieurs rires. La salle entière explose de rire, "fermiers", comme "soldats", alors que l'odieuse vérité est dévoilée. Le fermier observe Hawkman avec un air choqué. Le rire continue alors qu'ils pénètrent dans une autre salle. Plusieurs avions, similaires à celui poursuivi par Cyborg et Superman, quittent la base. D'autres sont encore posés dans la salle, les cyborgs déguisés y pénètrent.

Pourquoi ? A voir...

Ho, Batman ! Le plus grand détective du monde ne repère même pas un traître ! Un peu ridicule, non ? Peu importe. Informe ta précieuse ligue si tu veux, elle est complètement impuissante contre moi.

D'ici peu, je vais dévoiler une arme immense, mon chef d'oeuvre. Son activation marquera la fin de l'espèce dégoûtante que tu essayes de protéger ! Elle est un monument à la décadence ! Ma marque sur le monde ! Le début de la fin des temps !

Le tunnel descend vers une pièce sombre, et s'arrête : il va falloir sortir.

Je suis présent dans une pièce plus loin. Les deux autres ne sont pas là : ils doivent aussi assister à mon triomphe.

Plusieurs yeux verts s'allument, et de grotesques formes apparaissent devant les deux héros et le civil : Des aliens, tous différents. Certains semblent avoir été kidnappés, d'autres sont des rescapés de l'invasion échouée. Des morceaux de métal leurs ont été greffées, pour leur donner des griffes. Le procédé semble douloureux : les cyborgs incomplets semblent être en agonie.

Ils sont déjà morts, donc déchaîne-toi Batou ! Haha ! Battez vous pour mon plaisir !

--

Cyborg se tient donc devant l'étrange capsule. Même sans sa technologie dernier cri, il peut bien reconnaitre l'espèce d'aura intimidante dégagée par l'objet. C'est une sorte de peur... naturellement humaine. Celle que l'on à d'instinct. 

Et pourtant, la capsule ne bouge pas pendant de longues minutes... avant de, finalement, s'ouvrir pour dévoiler plusieurs... fermiers ?

Ces derniers, munis de pupilles, sortent de l'engin de façon pressée et paniquée. Ils embrassent le sol, ils respirent bien l'air, ils pleurent dans leurs mains... quelques uns, plus braves, se dirigent vers Cyborg.


Merci de nous avoir libérés de cet engin infernal ! Nous étions coincés et vous... ha, je suis si content !


Une fermière l'agrippe dans un câlin : un autre, plus en retrait, sourit et révèle des yeux entièrement blancs pour un instant, avant de reprendre des pupilles.


Monsieur cyborg, aidez nous à contacter l'état pour rentrez chez nous !


--


L'avion ploie très facilement à la puissance de Superman, et ce dernier s'approche donc de l'appareil, prêt à en finir... 


Il n'a pas besoin de déchaîner ses rayons optiques, ceci dit, car l'appareil explose de lui même ! L'explosion est incapable de blesser l'homme d'acier, naturellement, mais elle peut brièvement masquer son champ de vision, suffisamment pour qu'une sensation bizarre ne l'agrippe.


Une lumière verte transperce la fumée, révélant une boîte remplie de Kryptonite verte ! Faite de plomb, elle semble protégée des flammes par un bouclier, qui se dissipe peu à peu, étrangement. De plus, l'effet n'est pas assez fort pour blesser le héros de Métropolis, même s'il risque d'être sonné et très affaibli par l'effet.


Ha, Superman ! Mon ennemi de toujours ! Je regrette vraiment d'être occupé : j'aurais aimé te confronter en personne, et tester la puissance de mon corps sur le super héros le plus fort de la terre... et mon némésis principal, évidemment !


Sympa la Kryptonite, non ? Ne t'inquiète pas, elle va bientôt être détruite par les flammes. Tout comme l'appareil dont je me sers pour communiquer avec toi. 


J'ai de la chance, non ? Séparé de Cyborg, séparé de Batman, séparé d'Hawk... ho, pardon. Séparé d'un imposteur qui porte le masque de ton ancien partenaire en collant. J'imagine, toutefois, que Cyborg va bientôt venir pour te secourir, même s'il est perdu. Du coup, je vais me faire bref.


Tu dois te poser des questions, là, non ? Comment ait-je pu me trouvé autant de kryptonite ? D'où vient cet avion ? Pour faire cours, après mon assaut sur Gotham, j'ai battu en retraite, dans cette vieille base de mon ancienne unité. Elles sont top secrètes, Waller, Slade et tout le reste du gratin politique ? Ils ignorent tout de cet endroit.


Il était conçu comme une base avancée, où l'unité 7734 pourrait kidnapper des aliens et les torturer pour des informations. Tester de nouvelles armes, aussi, contre toi ou les martiens.


Mes corps, et les unités Réactron, sont scellées dans cet endroit. Je me suis emparé de mes corps et j'ai massacré tout le monde dans l'endroit avant de le changer : figure toi que Lane avait une arme "dernier recours". Un truc volé à des vaisseaux aliens. Une arme, bien plus puissante que l'arsenal nucléaire mondiale entier, qui pourrait détoner des forces d'invasions aliens entières avec force.

Une arme qui pourrait même te tuer... mais, ils ne savaient pas comment l'alimenter. Ou, du moins, ils ne voulaient pas. Même Lane s'est rendu compte qu'un truc comme ça causerait bien plus de problèmes que prévu. L'arme fut abandonnée ici... mais elle fut récupérée, par moi. Et je sais comment l'alimenter, ou m'en servir.

Le bouclier se met à fondre, la kryptonite crépite alors que les flammes s'en emparent, le micro grésille.

Rends-toi à la base, minable. Je veux que tu assistes à mon triomphe, je veux que tu sois le témoin impuissant de la perte de ce monde que tu essayes tant de protéger, je veux te TUER, DE MES PROPRES MAINS.

DEPÊCHE TOI, SUPERMAN. ASSISTE A MON ASCENSION. ASSISTE A LA FIN DU MONDE !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 27/07/2015
Messages : 226
DC : Mister Miracle - The Atom - The Bat
Localisations : Dans les airs.
Legion of Doom

MessagePosté le: Lun 16 Jan - 22:15
Ch'al Andar n'est pas à l'aise.
Depuis qu'il a échoué face à Metallo à St-Roch, il ne vit que pour sa vengeance - mais il s'interroge, maintenant. Etait-ce réellement une bonne idée ? Intégrer la Justice League à sa quête était-elle vraiment la meilleure solution pour l'emporter ?
Il en doute - mais il n'a hélas plus le choix.

La porte s'ouvre devant lui, et il s'avance rapidement à l'intérieur. Ayant replié ses ailes en Nth Metal, il conserve sa masse avec lui, la serrant fort pour être prêt à frapper si besoin... mais aussi pour se rassurer. Il en a bien besoin.
Il passe devant une vitre, qui donne sur une étrange vision : un homme, immobile, devant un écran. Définitivement immobile, comme un mannequin.

"Humf."

Le guerrier ailé grogne, mais continue.
Finalement, il parvient dans une autre pièce - avec un garde, assis. Au visage, à la silhouette surprenantes, dont les informations autour de lui semblent elles aussi mystérieuses.
S'il n'est guère un grand orateur, "Hawkman" est sur le point de dire quelque chose... mais il n'en aura pas l'occasion. Le soldat "explose", libérant une créature repoussante, terrible et dégoûtante ; alors que des bouts de chair et du sang s'écrasent tout autour, son attention seule est concentrée sur la chose - et sur sa destruction !

"Bordel... BORDEL !"

La bête se précipite sur lui, mais les ailes en Nth Metal l'empêchent de s'en prendre à sa cible ; et la masse, dans le même matériau, s'abat brutalement sur elle, l'anéantissant définitivement.
Il a vaincu, donc ; mais il n'est pas à l'aise.
Ch'al tremble... il a peur. Il a compris qu'il a commis une erreur. Il a compris qu'il risque sa vie, ici.

Alors que le type surprenant et nuisible qui l'accompagne depuis quelques minutes rouvre sa sale bouche, le semi-Thanagarien ouvre une nouvelle porte, pour s'avancer encore un peu.
Il doit continuer. Il doit prendre sur lui.
Il doit continuer.

"Ah..."

Il parvient devant une sorte de conduit, de tunnel, avec étonnamment un véhicule. Le fermier se tourne vers les ténèbres, et force ainsi une silhouette à apparaître - celle de Batman.
Bien sûr.

"Tu aurais pu te signaler."

Ses phalanges blanchissent sous la pression qu'il instaure autour du manche de sa masse. Sa mâchoire se crispe, et sa pulsation cardiaque s'accélère ; il a peur.
Il a peur que ça tourne mal - parce qu'il sait que ça va mal tourner. Il sait que le processus est inéluctable.
Il sait que ça a déjà mal tourné.

"Allons-y."

Sans rien dire de plus, plus que tendu, Ch'al s'installe dans l'appareil - et sent soudain la pression, l'attraction.
Le cauchemar commence alors.
Il découvre... l'indicible. Les tapis roulants, les prisonniers menés vers des machines d'horreur, les membres de métal affairés à un ballet mortel et terrifiant, les fusions chair & métal... l'enfer.

"Oh..."

"Hawkman" tremble. Il a peur.
Il a compris son erreur.
Il est terrorisé, et il sait maintenant que Metallo est allé loin - trop loin. Trop loin pour pouvoir l'arrêter.

"Non... non... je..."

Les peaux sont récupérées, les vaisseaux sanguins sont... il doit s'en échapper.
Il doit se couper de cette vision. Il doit se concentrer sur... la voix. Sa voix.
Celle de Metallo - celle du monstre.

"Je..."

Ch'al ne sait pas quoi dire.
Metallo parle, alors que le vaisseau les amène dans les profondeurs maléfiques de la montagne. Metallo parle, et pointe directement les failles dans le plan de "Hawkman" - et il sait que c'est terminé.
Il ne peut rien dire... il sent que c'est foutu. Il sent que tout est fichu.

C'est Batman, à ses côtés. Le plus grand détective du monde, qui doit sûrement avoir déjà des doutes depuis l'événement avec son Robin...
Oui. Il sait déjà. Tout est foutu.

"Batman, je..."

Ch'al se tourne vers le Chevalier Noir - mais le vaisseau s'arrête.
Metallo se tait.
Les portes se rouvrent - et les "offrent" directement en pâture à des extraterrestres modifiés, massacrés, recomposés par le monstre qui domine tout, ici.

"On en discutera plus tard."

Tout est fichu, oui. Mais ils géreront ça plus tard.
Les cyborgs sont monstrueux, John Corben manipule dans l'ombre, ils ont pénétré l'enfer véritable, son plan est quasiment terminé et le pire est à venir - mais ils ne sont pas encore morts.
Ils ont encore un combat à mener. Ils ont encore leurs vies à sauver.

"D'abord, on s'occupe d'eux."

"Hawkman" se précipite hors de l'appareil, ouvre en grand ses ailes de Nth Metal - et fond directement sur les cyborgs. Il fait jouer sa masse, écrase des crânes, arrache des membres.
Il s'acharne.
Il veut causer un massacre, une destruction fondamentale et terrible. Il veut détruire, oui.
Détruire pour survivre.

**
*
**

Cyborg atterrit devant la capsule "lâchée" par l'étonnant, mais s'arrête en recevant le message de Batman. Il acquiesce, en posant sa main sur son oreille, par réflexe.

"D'accord, Bruce. Sois prudent."

Lui non plus n'est pas à l'aise.
Malgré toute sa technologie, sa puissance, un sentiment étrange s'empare de lui. Il grimace, se force pour s'approcher, mais active la majorité de ses défenses et de ses armes - au cas où.


"Hum..."

Victor grimace, encore plus quand la capsule s'ouvre. Des fermiers s'échappent de l'étonnante structure, et se précipitent vers lui, apparemment traumatisés mais rassurés.

"Je... euh..."

Il ne sait pas comment faire - mais il refuse de laisser des gens dans l'embarras.
Il les prend dans ses bras, les rassure. S'offre à eux, pour les aider.
En commettant sûrement sa plus grande erreur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4149-le-retour-de-golden-eagle
Invité

MessagePosté le: Mar 17 Jan - 10:17
Le chevalier noir avait eu l'occasion de se montré au yeux de son "équipier " à présent les voilà devant une scène qui en ferais trembler de peur. Des tapis avec des hommes et des aliens certains semblaient morts mais d'autre étaient à l'agonie, quel monstre pourrait faire ça. Le détective qui habituellement arrive à maîtrisé ses émotions cette fois, ressent une colère profonde montée en lui. Et il n'était pas au bout de ses surprises quand il appris qu'ils allaient devoir affronté tout ces gens.


Bien évidemment la révélation de Metallo ne lui fit pas plus d'effet que ça, il le savait déjà depuis son affrontement contre Jason. Et le rapport à la Ligue qu'à fait Damian ne faisait que confirmé ce que Batman pensait depuis le début, et après on dit qu'il est paranoïaque ? Les autres devraient l'être un peux plus.

J'était au courant depuis ton affrontement à St-Roche contre Red Hood. Ce qu'il c'est passé avec Robin à Gotham n'a fait que confirmé ce que je pensais.

Ce n'est pas une grande surprise pour moi, mais comme tu le dit nous devrions parler de ça plus tard. Cette discussion n'est pas le plus important, sortons d'ici et rejoignons les autres pour arrêter ce psychopathe.



Batman n'avait pas le choix il fallait qu'il compte sur "Hawkman" pour l'aider à sortir de cet endroit. Il jouera le porte parole auprès des autres si il le faux. Vrai ou faux nous aurons besoin de son aide pour la fin de cette mission riche en découverte. Après ces quelques mots échanger les deux héros arrivent devant une horde d'Alien modifié et visiblement ils étaient leur cadeaux de chair.

Le guerrier ailé partit devant pour commencer le combat, Batman ne perdit pas de temps. Arriver devant un alien grand d'une tête de plus que lui, il évita habilement un coup de masse en sautant faisant une roulade sur le côté. Puis en se relevant il frappa l'alien de façon à le faire tituber. Ceci fait il lui explosa une bombe cryogènisante sur le torax ce qui fit de lui un être de glace.


Si jamais quelqu'un venais à toucher cette belle statue d'art moderne elle viendrais à explosé la victime plus celui qui l'a brisée. Ch'al était tellement préoccupé par ce qu'il faisait devant lui, que Batman dût intervenir et frapper avec des gants éléctrifié l'homme armé de scie qui tentait de le prendre par derrière. Puis le chevalier envoya des batarang explosifs sur quatres autres cibles.

Mais batman reçu un coup de metal coupant au niveau du torse déchirant ainsi son costume et fit coulé du sang. Le chevalier noir tituba quelques micro-secondes mais se repris, puis continua de montré sa maîtrise des arts martiaux du monde entier pour éclater tout ce qui arrivait devant lui. Dans ses combats il alternait techniques de combat physique avec combo de gadgets ce qui le sauvait pas mal de cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 24 Jan - 19:54
Une fois que mes rayons lasers eurent ouvert la coque de l'appareil, je ralentis dans l'intention d'atterrir et de le détruire définitivement, afin d'en découvrir les mystères. Mais avant même que je n'arrête de faire chauffer le métal, le drone explosa brusquement sous mon nez, chose qui me fit à peine ciller. Est- ce là la surprise que m'a réservé mon vieil ennemi? Une simple explosion? A moins qu'il ne s'attendait à ce qu'un membre plus vulnérable de la Justice League ne s'engage dans la course poursuite aérienne, comme Batman qui n'en serait pas sorti indemne. Je finis par comprendre la raison même de cet acte quand la fumée se dissipa enfin, bien que pas totalement, révélant un amas de cailloux verte reconnaissable. Ma vision au rayon X ne m'en avait rien révélé lors de mon examen visuel tout à l'heure, car la boîte qui les contenaient semblait faite en plomb. Je ployai légèrement sous le coup d'une douleur et d'une faiblesse soudaine qui me fit au passage serrer les dents, mais je réussis bien malgré tout à m'éloigner de l'appareil en titubant et reculant.

Une voix reconnaissable parmi toutes s'éleva des débris, il restait donc un compartiment encore en état de marche. L'avait- il prévu? En tout cas, Metallo prenait un malin plaisir à étaler son auto- satisfaction. En effet, il semblerait que son plan, loin d'être aussi ingénieux qu'il le pensait, était en plein aboutissement. Qu'un site militaire secret comme celui- ci existe était déjà très grave, mais s'il possédait une arme aussi mortelle que le cyborg l'entendait, les choses prenaient une tournure des plus dangereuses pour ce monde. Dans l'état où était Corben, il était bien capable de raser des payes entiers de la carte pour de simples démonstrations, son humanité était déjà bien loin. Son ancienne personnalité était remplacée par un monstre froid et calculateur, qui avait soif de puissance et de destruction. C'était un être qui ne devrait pas exister, pour le bien de la vie... Qui étais- je en même temps pour en décider? Je devais trouver un moyen de neutraliser le super- criminel, sans le tuer. Il le fallait. Mais s'il venait à ne pas me laisser le choix, que ferais- je vraiment? Cette simple pensée m'effrayait bien plus que la perspective de devoir affronter mille ennemis.

"ça suffit."

C'est la fin du règne de Metallo, je vais y mettre un terme, immédiatement. Je pris mon envol quand mes forces me revinrent à la destruction de la kryptonite, montant de plus en plus haut, à une vitesse fulgurante. Comme si un éclair bleu et rouge rejoignait les nuages où était sa place. Je dépassai plusieurs couches de l’atmosphère, avant de m'arrêter brusquement. Des images défilaient devant mes yeux, ceux de tous les innocents morts par la faute d'un monstre inconscient, toutes les souffrances dont il était responsable, les vies brisées sans aucune raison valable. J'étais en colère, une colère silencieuse qui voulait non pas s'exprimer par des mots, mais des actes. Je plongeai vers le sol, vers cette base dans laquelle on m'invitait. Ma vitesse était démentielle, il n'y aurait rien au monde qui pourrait me stopper en ce moment, pas dans ces conditions. Pas quand l'attraction terrestre et ma propre propulsion m'offraient une telle énergie cinétique. Je ne jouais plus, on avait bien assez longtemps suivi les petits jeux malsains de ce fou furieux. En quelques secondes, je passai à travers la roche de la base, sans ralentir une seule seconde. Je m'enfonçai profondément dans la montagne, jusqu'à atteindre un lieu de cauchemar où l'homme n'était que du bétail pour des androïdes.

"METALLO! JE VIENS POUR TOI!"

J'utilisai ma vision rayon X pour scanner la zone interne et trouver la salle où il pouvait bien se trouver, tout en détruisant les équipements autour de moi dans le déchaînement de rage qui était mien. Je n'aurais jamais cru voir une telle chose de la part d'un humain... S'il restait quoi que ce soit que l'on puisse appeler ainsi dans Corben. J'en profitais aussi pour réduire les androïdes en morceaux, frappant autant de fois qu'il le fallait pour n'en laisser rien d'exploitable. Les corps d'hommes inertes... Le sang... Les tortures... S'en était trop, j'avais l'impression d'arriver à ma limite. Ma tête semblait vouloir exploser, je devais faire quelque chose: faire payer le responsable. La douleur interne était telle que mes yeux rougirent d'eux- même, ce qui ne m'était plus arrivé depuis des années, me contrôlant de mieux en mieux. D'énormes rayons de feu quittèrent mes yeux pour détruire les membres géants de métal d'une salle proche, les uns après les autres, sans que mes poings ne cessent de frapper la moindre machine qui osât m'approcher ou tenter d'arrêter une personne profitant de mon entrée pour fuir. Les avions sans pilote n'y échappaient pas.

Je finis par repérer mon ennemi juré - ou la colère avait cessé de masquer ma vue- et rejoignis sa salle en brisant des murs et des planchers. J'atterris violemment en sol, poing et genou écrasant le plancher qui se fissura tout autour de moi. Mes yeux étaient toujours illuminés, mais l'énergie brûlant était pour l'instant contenue, alors que je posais mon regard vers Metallo.

"Tu es fini Corben, rends- toi immédiatement!"

J'étais à deux doigts de relâcher toute ma puissance d'un coup, peu importe les conséquences pour le cyborg. Il serait pris dans une vague de chaleur dévastatrice qu'aucun ennemi auparavant n'avait goûté, mais au fond de moi, je n'osais tout simplement pas le faire... J'avais peur d'aller trop loin, de commettre un acte qui me ferait traverser une limite de laquelle je ne pourrais pas revenir. Puis, les images des atrocités commises me revinrent brutalement à l'esprit, me donnant le courage de maintenir une expression d'intense fureur prête à exploser en cas de non- reddition. Mes yeux illuminés tels des lampes torches restaient braqués sur Metallo en attendant une réponse.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 19/05/2016
Messages : 216
DC : Jinx - Faora
Situation : Fou furieux et perdu
Localisations : Espace
MessagePosté le: Mer 25 Jan - 15:01

MACHINE A TUER.
Hawkman, Cyborg, Batman, Superman
Batman et Ch'al progressent tout les deux dans les couloirs décrépits de la base secrète du cyborg monstrueux. Leur alliance, déjà fragile, vient d'être réduite en lambeaux par la révélation de Corben. Et pourtant, les deux continuent de se battre ensemble. Le mensonge de "Hawkman" est grave, oui, mais les plans du grand méchant sont encore pires. Si jamais les héros vacillent, des millions périront. 

Pour l'instant, il faut sauver des vies. Ensuite, la League réunie décidera du sort du Thanagarien traître. 

Les cyborgs-aliens sont puissants mais lents. Chaque mouvement de leur part semble être extrêmement douloureux, il semblerait que Metallo ait volontairement raté la mécanisation de ces derniers. Leur seule but dans la vie, désormais, semble-être de stopper les héros, ou de fournir un mur de chair et d'acier frustrant. Et pourtant, l'ingéniosité et les gadgets de Bruce Wayne, et la furie d'un Ch'al qui n'a plus rien à perdre, viennent rapidement à bout des ennemis.

Ils gisent, en pièces détachées, tous ont été tués... sauf un, qui s'accroche à la jambe d'Hawkman. Il reconnaîtra un autre Thanagarien, en dépit des nombreux bataragangs logés sur son visage. Il murmure un mot et s'éteint, un sourire aux lèvres.

M.... Merci...

Ils ont bien trop soufferts. A ce point là, ces aliens sont tous dans un endroit meilleur... Mais des centaines partageront le sort des extra-terrestres si rien n'est fait, dépêchons !

Le trio se dirige donc vers la salle du trône de Metallo. Le fermier, étonnamment silencieux, suit le groupe sans faire de bruit. Les couloirs poisseux et sombres s'élèvent vers une partie plus propre de la base, éclairée et bien propre. Le contraste entre la propreté de l'endroit et la brutalité pure qui s'y trouve est quasiment amusante.

Devant les héros, une immense porte rouge se dresse. Le dernier combat. Les super-héros de la league, partis en un petit groupe, vont devoir sauver le monde. Eux qui pensaient n'aborder qu'une simple interpellation de super-vilain... 

La porte est complètement fermée, mais pas pour longtemps : l'entrée en scène spectaculaire du Kryptonien est rapidement remarquée, après tout. Il détruit les vils machines du cyborg, éradique les gardes sinistres, bat les cyborgs déguisés avant qu'ils ne puissent faire quoi que ce soit et anéantit les avions. Il ne sait pas que quelques étrangers se sont faufilés avant son arrivé (et qu'ils sont justement avec Cyborg), mais avec les informations qu'il possède, informer Cyborg devrait être possible.

Superman bondit en avant et transperce la porte, le menant directement (avec les héros) vers une immense salle blanche. Plusieurs tubes sont présents sur tout les murs. Le sol est extrêmement large et rond, comme une sorte d'arène. Il est surmonté par un mur blanc (accessible grâce à des escaliers), un trône gigantesque gît au centre du mur. Un androïde, immobile, y est assis.

Il reste stoïque, en dépit des cris de Superman, et ne semble nullement réagir à ses menaces. La réponse au comportement étonnamment calme du cyborg se manifeste rapidement, alors que la voix distinctive de Corben se manifeste derrière les héros.

On me cherche ?


Le corps du fermier explose, renversant sang et métal sur les trois. Metallo bondit de la carcasse dans un mouvement triomphant, et entreprend de frapper les trois héros. Si les résultats sont variables sur Superman et Ch'Al, Batman est touché et est propulsé vers un mur, s'écroulant en une masse inconsciente. Corben rit et bondit sur le trône, explosant complètement le robot qui y était assis.

Son corps luit de Nth Metal, et il ricane encore.

Ne t'énerve pas comme ça, Superman ! C'est que quelques clodos, tout le monde va les oublier d'ici quelques jours !

Toi et Hawkman, que des brutes, hein ? Tu te souviens quand je t'ai sauvé la vie dans l'espace ? Tu ne m'as même pas dit merci ! Mais je te comprends. Je t'ai gardé en vie pour pouvoir te tuer ici.


Je vais t'affronter, Supes, t'inquiète. Mais déjà, je vais faire quelque chose de sublime : des millions vont perdre leurs vies d'ici moins d'une minute !

Metallo manipule le métal dans la salle, et des puissants liens surgissent pour capturer les héros. Les liens sont forgés en Metal-0, semble t-il. Les briser sera dur, même pour ces deux guerriers !

Je vais commencer par nettoyer la zone pour révéler mon arme, attends...




Metallo tend la main, et la Terre gronde. Quelques pierres s'élèvent, déjà, avant d'être accompagnée par quelque chose de bien plus gros : la surface même de la montagne !

Les plusieurs tonnes de pierres sont élevées dans le ciel, et tout l'environnement autour de la chaîne de montagne se met à pâtir aussi. Cyborg est épargné, mais il ne peut que constater l'ampleur de la destruction : D'immenses tremblements de terre secouent la région, alors que le lac au pied de la base est complètement englouti dans une énorme faille. Des pans de forêts entiers sont catapultés dans les airs ou projetés des kilomètres plus loins.

De gigantesques canyons se forment aux alentours de la région, alors que le contour d'une immense arme se fait visible. La révélation est fulgurante : l'arme est à peu près aussi large et énorme qu'une montagne ! Les plus grands grattes-ciels ne sont que des buildings normaux comparés à l'immense monstruosité qui s'élève devant les héros !

Les autres montagnes tremblent, et révèlent d'immenses antennes, plus petites que l'arme, mais toujours colossales. Les antennes s'éclairent promptement, propulsant d'immenses rayons lumineux jaunes dans le ciel, qui se rassemblent pour filer vers le canon.

Des colonnes de lumières percent l'environnement, les "fermiers" prêts de Cyborg hurlent et fuient vers les collines. Une sorte de clé USB tombe de la poche de l'un d'entre eux, à ramasser...

Pendant ce temps, l'arme s'active dans un immense grognement, et éclaire la vallée dévastée de par sa lumière. Superman reconnaît, à ses torts, l'énergie déployée : de la Kryptonite dorée. Elle n'affecte pas ses pouvoirs, mais s'approcher d'une telle masse est la mort assurée, même pour lui !

Accrochée à l'arme, ils peuvent remarquer Réactron. Ce dernier est squelettique, mais sourit toujours.

Voilà ma source d'énergie. Je l'ai vidé entièrement, lui et quelques collègues, pour pouvoir tirer avec cette arme. N'essaye même pas d'intercepter le tir, Superman. Elle peut te tuer... c'est pour ça qu'elle ait nommée : "God Breaker" ! Ha !

Metallo sourit, et se sert encore une fois des pouvoirs du Nth Metal pour manipuler le canon vers un endroit précis. Il sourit.

FEU !

La vallée gronde avec l'arme, qui luit de plus fort en émettant un bruit d'apocalypse. Une sorte de tornade se forme autour d'elle, plusieurs éclairs frappent les environs alors qu'un énorme laser jaune sort du canon de l'arme, se dirigeant vers l'horizon.

Tout s'arrête : Que ce soit Metallo, ou tout individu dans le monde. Tous, s'ils lèvent la tête, peuvent apercevoir un immense sillon jaune parcourir le ciel de la planète. Quelques personnes consultent la télé pour savoir si c'est une comète, d'autres enfilent leurs costumes en prévoyant une catastrophe, aucun n'a le temps.

Le rayon descend lentement et s'écrase sur Oolong Island. Le choc est terrible. 

Une immense explosion jaune en forme de pique se manifeste droit vers l'horizon. Gigantesque, elle est bien plus grande que des montagnes, et peut-être aveuglante même alors qu'ils sont à des centaines de kilomètres de la zone. Oolong Island est pulvérisé, mais les îles voisines et même des pans de l'Asie sont complètement pulvérisés par l'attaque. Seul des cratères fumants en restent, l'océan s'y engouffrant déjà.

L'explosion reste là pendant quelques minutes, Metallo est silencieux mais... il rit. Il rit.

Pas un rire humain, non. Un rire complètement démoniaque, le genre que pousserait Darkseid (s'il n'était pas si sérieux) ou autre entité complètement alien. Il n'y avait que du mal dans ce rire, cet énorme éclat de joie qui dure pendant de longues minutes. Corben se tient devant l'explosion, et lève les bras, continuant son rire.


J'AI REUSSI ! DES MILLIONS DE MORT ! L'APOCALYPSE ! HAHAHAHAHAHAHAHA !


Et ça ne s'arrête pas. 


ADMIREZ ! CONTEMPLEZ ! CRAIGNEZ ! C'EST MA MARQUE SUR LE MONDE ! MON OEUVRE ULTIME ! OOLONG ISLAND EST PULVERISEE ! ANEANTIE ! BRISEE ! PLUS PERSONNE NE POURRA INSTALLER CETTE HORREUR QU'EST LA VIE LA DESSUS !


Les liens commençent à faiblir, ils vont bientôt pouvoir se libérer.


Ha... que ca fait du bien... Un tas de vermines pulvérisées. Ils n'ont même pas souffert, vous savez ? L'explosion à entièrement anéantie l'île en un instant. C'est vachement plus puissant que l'arsenal nucléaire du monde entier. Et vous savez quoi ? C'est loin d'être sa pleine puissance.


Le robot se calme, et reste inerte pendant un instant... avant de bondir en avant ! Des piques apparaissent sur tout son corps, couvrant ses yeux verts. Ses dents sont remplacées par des piques désagréables, des cornes lui poussent, ses doigts deviennent des griffes.


C'EST PAS ENCORE SUFFISANT ! JE VEUX TUER TOUT LE MONDE !


Il fracasse quasiment un bouton, sans doute pour faire feu. L'arme se remet en route, mais un terrible tremblement de terre l'accompagne. C'est encore plus puissant qu'avant. 


Corben bondit en avant pour essayer de fracasser Superman avec un coup de poing, propulsant le dernier fils de Krypton à travers la montagne et vers les cieux. Il se tourne vers Ch'al, ressemblant plus à un démon mécanique qu'au vague humain sur lequel il basait son corps artificiel.


Attends ton tour. Je vais te tuer toi aussi.

Le fou-furieux s'élance de nouveau et lance un puissant rayon de Kryptonite sur ce dernier. Si ce dernier peut esquiver l'attaque (ou même s'il l'encaisse), il devra se défendre contre un coup d'épaule brutal, suivi par plusieurs coups de poings dévastateur. Le God Breaker est une menace immense, mais Metallo lui-même est capable de faire d'immenses dommages à la planète si ses coups touchent cette dernière.


Il va falloir quelques minutes pour que l'arme tire ce rayon plus puissant... mais crois moi, j'ai même pas besoin d'une minute pour te tuer !


Corben essaye de choper la tête de Superman, et tente de l'écraser au sol. Un immense sourire est présent sur son visage démoniaque.

--

Hawkman ne peut sans doute pas affronter Metallo directement, mais ce dernier à laissé le bouton capable d'activer l'arme près du Thanagarien revanchard... et même si ce dernier peut l'atteindre, est-ce que ça désactivera l'arme ?

Bien sûr, il peut utiliser son avion pour essayer d'anéantir l'arme mais combien de minutes prendra l'engin avant d'arriver ? Hawkman va devoir faire un choix. L'un lui permettra de prendre une douce revanche sur son némésis et de sauver le monde, l'autre le mènera directement à la mort, avec l'Humanité.

Que choisir ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 27/07/2015
Messages : 226
DC : Mister Miracle - The Atom - The Bat
Localisations : Dans les airs.
Legion of Doom

MessagePosté le: Mer 25 Jan - 22:06
C'est un carnage.
Après être sorti de l'étrange vaisseau mis en place par Metallo pour transporter ses "invités", et futures victimes, Ch'al Andar s'est précipité sur chacun des extraterrestres torturés, détournés, modifiés par son adversaire ; et il n'a fait preuve d'aucune pitié.
A de nombreuses reprises, il reconnaît des races, des civilisations croisées dans l'Espace ; et, surtout, il avise, du coin de l'oeil, des Thanagariens. Ils sont peu nombreux, car son peuple demeure combatif et très peu auraient accepté d'être ainsi appréhendés par l'ennemi - mais il y en a.
Il tente de ne pas y penser. Il tente de continuer. Il tente de contrôler sa fureur absolue, et sa douleur terrible d'être responsable de tout ça.

"Je..."

Son regard glisse sur le Thanagarien décédé, et baisse lentement ses yeux.
Il pousse un profond soupir, sent ses mains trembler et son coeur battre plus fort ; il est sur le point de craquer.
Mais il se reprend, fait un signe de tête à Batman, puis un geste de la main au fermier. Ils reprennent la marche, le jeune guerrier secouant juste sa masse pour expulser le sang, les chairs et les bouts de cervelles.

Leur marche les amène vers une nouvelle zone de la base. L'allure sombre et glauque laisse peu à la place à la propreté, à du blanc stérile presque étouffant.
Ils parviennent finalement devant une gigantesque porte rouge. "Hawkman" soupèse sa masse, réfléchit à ses possibilités - même pour lui, ça va être difficile. Il faudrait trouver une faiblesse, il faudrait réussir à...
En vérité, il n'ira jamais au bout de ses pensées : Superman vient d'arriver.

"Euh..."

Le spectacle est indescriptible.
L'Homme d'Acier arrive dans la base, et réalise un ballet de violence et de fureur terrible. Par réflexe, Ch'al recule devant une telle démonstration de puissance : la porte est brisée, les gardes sont anéantis, la zone entière est vidée - c'est impressionnant.
C'est terrifiant.

"... wow."

Ce n'est qu'un mot, qu'un souffle, mais "Hawkman" se souviendra longtemps de ce moment.
Du moment où il a rencontré Dieu, même s'il ne l'avouera jamais.
Cependant, le guerrier ailé se reprend très vite, et suit rapidement Superman à l'intérieur de la salle. Une nouvelle blanche, immaculée, la pièce met mal à l'aise, jusqu'à ce qu'ils parviennent devant le trône de Metallo ; un androïde est assis dessus, mais...

"Quelque chose ne va pas."

A peine a-t-il terminé sa phrase que la réplique sort de la bouche du fermier - dont le corps explose, entièrement.
Les mouvements sont rapides, trop. La surprise est grande, trop.

Ni Ch'al, ni Superman, ni Batman ne peuvent réagir à temps. Le Chevalier Noir est violemment envoyé contre un mur, son impuissance justifiée par son statut de "simple" Humain ; dans ce combat de monstres quasi-divins, son intelligence n'est hélas guère utile pour l'instant.
Ses deux camarades sont brutalement frappés et mis à terre - ils s'en remettront, mais seulement au bout de quelques secondes. Amplement suffisant pour permettre à Metallo de les enfermer dans des liens métalliques, difficiles à briser.

"Corben, fils de..."

"Hawkman" ne peut aller au bout de son insulte : même sa colère est brisée quand il découvre... l'Arme.
Indescriptible, une nouvelle fois. Une horreur sans nom. Une puissance évidente. Une folie absolue.
Le Mal, tout simplement. Metallo a créé et va utiliser le Mal.

**
*
**

Plus loin, Cyborg a lâché les "victimes" dès que la montagne a commencé à bouger.
Et, comme tout un chacun, il demeure immobile devant le phénomène.
Figé par tant de puissance, tant de fureur. Incapable de former la moindre pensée cohérente, de réfléchir réellement à ce qu'il se passe ; il ne peut qu'être spectateur, témoin à jamais de l'horreur.


"C'est... c'est..."

Ses mots se perdent, alors que le paysage se modifie, que les rochers évoluent, qu'une arme terrible apparaît.
Autour de lui, les hommes et les femmes fuient, et Cyborg ne s'en occupe guère. Les yeux écarquillés, il fixe l'impossible - et tremble.
Une réaction humaine, qui rassurerait certaines de ses pensées sombres, celles qui le voient plus comme une machine ; mais, au vu de cette folie, il aurait tout donné pour passer par autre chose pour se rappeler son humanité...


"Fuyez... fuyez..."

Victor Stone comprend : il ne peut rien, contre ça.
Rien, sauf espérer que Bruce, Clark et Carter, ou celui qui se fait passer pour lui, trouvent une solution ; sauvent le monde, encore une fois.
Lui ne peut rien - rien, sauf sauver le maximum de gens à proximité.


"FUYEZ !"

Cyborg se tourne, active son réacteur dorsal, et s'élève dans les airs, pour embarquer au passage ceux qui ne courent pas assez vite. Il récupère l'étrange clef USB tombée au sol, par réflexe, et participe à la fuite et au sauvetage.
C'est le moins qu'il puisse faire ; c'est tout qu'il puisse faire.


**
*
**

"Bordel."

Ch'al est figé, autant par les liens que par la vision qui se déroule devant lui. Il avise bien sûr Reactron, se laisse bercer par le discours redondant et arrogant de Metallo... jusqu'à ce qu'il dise FEU.
Jusqu'à ce que ce simple mot soit prononcé par le cyborg - jusqu'à ce que le semi-Thanagarien comprenne sa portée.

"Putain, Corben, ne..."

Nul ne saura jamais ce que "Hawkman" voulait dire.
Car le tir, la fureur de l'arme, du Mal, est trop forte.
Oolong Island est anéantie, après une détonation de fin du monde.

Un silence terrible s'impose après le choc, et de longues secondes s'écoulent avant qu'une réaction ne vienne - avant que quelqu'un n'ose parler.
Bien sûr, c'est Metallo lui-même, qui rit et se gargarise comme un savant fou ; ce qu'il est, maintenant, nul ne peut le contester.

Corben continue, encore, et exprime clairement sa démence. Il a dépassé les limites, il a brisé tous les codes - c'est terminé. Il est fou, complètement fou.
Mais les liens se desserrent, du mou apparaît enfin... et Ch'al peut se libérer. Il peut reprendre le contrôle. Il peut se battre.

"CORBEN !!!"

"Hawkman" arrache ses liens, au moment où Metallo modifie une nouvelle fois son apparence, pour illustrer clairement l'horreur de sa démence.
Au même moment, son ennemi appuie rageusement sur le bouton d'activation de l'arme du Mal, mais un tremblement de terre bloque la suite ; ils gagnent quelques secondes, au moins de chargement. Et Ch'al lui-même bénéficie d'un "temps de repos", car son adversaire s'en prend directement à l'Homme d'Acier.
Et alors que les deux Némésis s'acharnent dans un affrontement terrible, le guerrier ailé se rappelle le bouton - et le doute explose dans son esprit.

"Je..."

Il hésite : que faire ?
S'en prendre à Metallo, sauver Superman et obtenir sa vengeance ? Ou empêcher un nouveau génocide, faire quelque chose de "bien" ?
Il sait ce que Katar Hol ferait, ce que Carter Hall ferait - mais Ch'al Andar, le guerrier de Thanagar ? Et Charley Parker, le Golden Eagle ? Et Charles, le type paumé qu'il demeure au fond de lui, que ferait-il, lui ?
Il ne sait pas ; il ne sait plus.

Il soupire. Il tremble.
Et il finit par décider, en sachant déjà qu'il ferait sûrement un mauvais choix.

"Blocage sur cible. Opération kamikaze."

Ch'al murmure ces quelques mots dans son casque, l'ordre étant directement transmis...
... au Hawkship, le vaisseau ramené de Thanagar, son seul véritable foyer. Ce dernier était présent depuis le début au-dessus de la zone où il est arrivé avec la Justice League, placé sous un manteau d'invisibilité. Il n'a pas beaucoup de distance à franchir, l'appareil sera là dans moins de cinq minutes... et l'ordre est simple.
Se crasher. S'écraser. S'anéantir lui-même sur la montagne, et plus particulièrement sur son maître et sa balise.

"Corben..."

"Hawkman" s'approche du bouton - et écrase brutalement sa masse dessus, bloquant le dispositif "en charge", mais empêchant aussi de l'activer définitivement.
Il ouvre en grand ses ailes, et se propulse directement vers son adversaire.

"... ça finit maintenant, Corben. ICI ET MAINTENANT !"

Ch'al lève sa masse, et l'abat brutalement sur Metallo.
Sa fureur bande ses muscles, et s'exprime dans ses hurlements de colère absolue.

"POUR THANAGAR ! POUR ST-ROCH !"

Le plan est triple, mais simple : en premier, empêcher l'arme d'être tirée ; en second, occuper et frapper Metallo ; en dernier... attendre le Hawkship, dont le réacteur nucléaire couplé au God-Breaker provoquera une explosion absolue.
Toute la zone sera détruire - mais ce sera moins pire que le projet de Metallo, qui périra sous l'impact ; c'est le plan.
Batman mourra, mais ce n'est pas une vraie perte. Superman, Dieu, survivra ; pas Ch'al. Mais ce n'est pas grave.

Il a pris sa décision.
Il a mené une vie de Héros et est mort. Il est revenu, a mené une vie de Vilain, et est mort en Héros. Maintenant, il est encore revenu, voulait mener une vie de Vilain - mais il mourra encore.
Pas en Héros, non. En guerrier, enfin. A affronter sa Némésis jusqu'à la fin.
Jusqu'à la Mort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4149-le-retour-de-golden-eagle
Invité

MessagePosté le: Lun 30 Jan - 19:41
Je brisai mes liens en écartant violemment mes bras et mes jambes, poussant un cri d'effort entendu à des lieux à la ronde. Comment en était- on arrivé à ce stade, au juste? Je me le demandais sans cesse, je n'arrivais pas à croire que c'était réellement arrivé... Que des millions de personnes étaient vraiment mortes en une fraction de seconde. Toutes ces vies n'avaient donc aucune valeur pour Corben? ça ne peut pas être réel, ce n'est pas... Un coup surpuissant m'atteignit au torse, mais j'avais l'impression de ressentir une énième cassure dans mon âme plutôt qu'une secousse corporelle. Mon corps était propulsé à travers la roche, rejoignant le ciel, mais j'avais l'impression d'être immobile dans l'espace, immobile alors que le silence s'emparait de mon esprit. Le silence que j'entendais maintenant à la place des voix d'Oolong Island. Mes yeux se fermèrent, les actions précédentes défilant devant mes pupilles en boucle.

"Je ne suis pas un héros."

J'ouvris brusquement les yeux et détruisis le rayon vert avant qu'il ne m'atteint, avec un double rayon de chaleur. Ce combat était absurde, il n'y avait rien à gagner, tout à perdre. J'ai été incapable de sauver qui que ce soit.

"Je ne suis pas un sauveur."

Le coup d'épaule de Metallo m'atteignit à la poitrine, me sortant les yeux des trous une fraction de seconde, avant que je ne me reprenne et ne bloque chacun de ses coups. Certes, son corps en nth Metal le rendait insensible à beaucoup de chose, mais à l'inverse, les radiations de sa kryptonite interne qui m'affaiblissait lorsque je me rapprochais à peine de lui, étaient maintenant contenues. Comme le plomb. Je restais donc bien plus rapide que lui, il ne possédait pas de super viteesse contrairement à moi. Pendant que je repoussai chacun de ses coups, j'entendis Hawkman enclencher un protocole qu'il ne devrait pas, le son de l'avion se rapprochant me confirma qu'il ne plaisantait pas. Je donnai un coup de poing à la mâchoire métallique de Corben pour l'envoyer faire son cratère dans le sol, avant de me tourner vers l'avion qui serait là dans quelques instants. Hawkman avait lancé une attaque suicide, il était vraiment sérieux dans sa détermination à vaincre cet ennemi.

Je crois que je mentirais en disant que je n'étais pas sur la même longueur d'onde que lui, à ce moment- là. Mais ce n'était pas le moment de laisser libre cours à ses fantasmes, la justice avant tout. Il y avait encore des gens en pleine évacuation avec Cyborg, Batman était encore inconscient dans les parages. Il n'était pas question qu'ils meurent, à aucun prix. Il y avait eu assez de mort par la faute de ce monstre pour aujourd'hui. Je décidai, pour cela, d'être le seul à payer un prix et à miser sur le cheval dont aucun pronostique ne donnerait gagnant. Mon instinct me disait tout le contraire, et de toute façon, je n'avais pas vraiment le choix. Je refermai les yeux entre ciel et terre et entamai le processus du pouvoir ultime kryptonien: le solar flare. Mon corps -mes cellules- entiers s'enflammait, je changeais de nature pour un temps. J'illuminais déjà toute la zone d'une lumière comparable au soleil, quand le son du Hawkship était distinguable même pour des oreilles ordinaires. Je passais un cap dans la maîtrise de ce pouvoir: j'allai apprendre à le canaliser, au lieu de le laisser s'échapper par tous les pores de ma peau.

Je tendis un premier bras vers le vaisseau invisible que je voyais très bien, envoyant un rayon énergétique contenant la moitié de l'intensité d'un soleil. Je tendis l'autre bras vers Metallo qui se prit un autre rayon d'intensité égale, dans le but de l'occuper pendant ma manoeuvre. Mon corps continuait de luire intensément, mais l'explosion de lumière n'avait toujours pas lieu. Je la contenais et la canalisais, j'étais en train de réussir. La carcasse du vaisseau, bien qu'en Nth Metal, atteignit ses limites de résistance aux fortes chaleurs: elle céda, laissant le rayon détruire le cockpit. Le système de guidage automatique fut détruit par la même occasion, l'appareil éteignit ses moteurs et tomba librement jusqu'au sol où il s'écrasa sans autre dommage que de racler la roche tendre. Je ne vis cependant pas la fin de l'avion, puisque dès que je sus que le système de commande était HS, je cessai immédiatement de frapper l'avion pour éviter de toucher son dangereux moteur et concentrer toute ma puissance sur Metallo. Son corps résistait toujours, je fermais le poing, à l'exception de mon index qui resta bien droit et pointé vers le plexus solaire de Corben.

"Focus."

Cette technique, je l'avais utilisée contre un lieutenant kryptonien avec deux doigts, elle consistait à frapper des points vulnérables pour faire céder l'invulnérable. Je me propulsai vers le robot à la vitesse du son sans baisser le bras, et enfonçai le doigt dans son corps, avant de relâcher toute ma puissance à l'intérieur. Le corps ne résista pas longtemps, même la kryptonite fut pulvérisée dans l'opération. Il ne resta plus rien du corps de substitution du super- criminel, plus rien de mes capacités surhumaines non plus. J'étais vulnérable.

Je me tournai sans attendre vers Hawkman en retirant l'insigne de ma famille de ma poitrine. Mon costume disparu, remplacé par un simple t- shirt Superman et un pantalon marron.

"Hawkman, ou peu importe ce que tu es."

J'avançai vers lui sans le quitter des yeux.

"Ch'Al Andar, c'est bien toi, n'est- ce pas? Je sais ce que tu as fait par le passé, mais je ne sais pas ce que tu vas faire ici et maintenant. Metallo va revenir, avec son corps d'origine probablement, ou bien pire... Je ne sais pas pourquoi tu te fais passer pour ton mentor, mais j'en sais assez sur toi pour savoir que tes intentions ne sont pas aussi mauvaises qu'on pourrait le voir. J'en ai vu assez de toi en tant que membre de la Ligue pour savoir que tu n'as pas mauvais fond, tu es toi aussi attaché à la justice. Cette colère que tu ressens... Elle n'est pas mauvaise en soi. Tu peux l'utiliser pour sauver tout le monde, sans en tuer aucun. Ton peuple n'est pas pacifiste, mais pas non plus un peuple meurtrier et inconscient. Je crois pouvoir dire qu'une raison pour laquelle tu nous as rejoint, est de pouvoir déchaîner ta colère envers toi- même contre des personnes qui le méritent. Je me trompe?"

Je posai le bout de tissu contre le plastron du criminel, mon armure kryptonienne le recouvrit alors du cou à la tête. J'ajustai la cape pour qu'elle soit bien plus courte, la détachait de ses épaules et l'enroulait autour de sa masse. Les pics étaient certes masqués, mais loin d'être hors d'usage.

"Ton arme est extraordinaire, je la renforce avec un tissu indestructible. Le coeur de Metallo est bien la chose que je crains le plus dans son corps, mais en vérité, c'est aussi la partie où la cuirasse est la plus fine, donc son point faible le plus évident. Si tu parviens à frapper assez souvent à cet endroit, je pense que tu peux l'ouvrir et détruire sa source d'énergie. Mon armure kryptonienne protégera ton corps des blessures de sa force surhumaine, et celles de ses rayons. Mais la douleur n'en sera pas moins importante. Ta tête est ton seul point vulnérable, alors reste tout de même prudent. Bats- toi comme si le monde en dépendait, c'est peut- être ta seule occasion de montrer ce que ton véritable toi peut offrir à ce monde. Je n'ai réussi à sauver personne aujourd'hui, mais toi, tu pourrais faire la différence. Tu peux être le héros que j'ai manqué d'être aujourd'hui."

Je lui tendis la masse bien emballée dans le rouge, plantant mon regard dans le sien d'un air grave. Je n'avais pas besoin de le rajouter: il était notre dernier espoir. J'allai récupérer Batman pour quitter la zone, avant que le dernier affrontement ne commence.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 19/05/2016
Messages : 216
DC : Jinx - Faora
Situation : Fou furieux et perdu
Localisations : Espace
MessagePosté le: Mer 1 Fév - 21:59

MACHINE A TUER.
Hawkman, Cyborg, Batman, Superman
Le corps robotique du cyborg encaissait parfaitement les coups de Superman. Il n'infligeait aucune attaque pour l'instant, la faute à un écart de vitesse notable, mais le corps robotique du Cyborg ne craignait nullement la super-force de l'homme d'acier. Une montagne métallique contre une fusée bleue et rouge. C'était bien long.

Et il comptait sur ça : Avec Metallo dans les parages, Superman n'avait pas le luxe de désactiver le God Breaker, après tout, s'approcher de l'arme risquerait de le tuer de façon instantanée, vu qu'elle est alimentée par l'une des Kryptonites les plus dangereuses au monde. Et même s'il est n'est pas tué, la perte de ses pouvoirs l'empêcherait de riposter contre le cyborg. Et Hawkman, en dépit de toute sa force, n'était pas de taille contre un Corben mille fois plus puissant que d'habitude.

En dépit de son allure démoniaque, donc, un sourire tranquille était logé sur son visage de métal, nullement perturbé par les nombreux coups de poings de Kal El. Il savait tout ça. Il avait prévu tout ça. De simples missiles nucléaires n'auraient rien faits contre Superman, une bombe de Kryptonite dorée ? Déjà plus méchant. Il y'avait Hawkman, bien sûr, mais Metallo ne l'avait jamais vu que comme une simple brute, bien incapable d'exprimer du raisonnement dans les situations dangereuses. Batman aurait bien pu arrêter l'arme, mais il était assommé pour l'instant.

Superman le frappe et le propulse au sol, alors qu'un gigantesque cratère apparaît suite à l'impact, balayant toute végétation survivante autour de lui. Il se relève rapidement, mais observe seulement le super-héros d'une façon moqueuse. Ses capteurs détectent un vaisseau ennemi, le Hawkship.

Le robot se remet en marche, conscient de la puissance exceptionnelle du rayon de l'engin, mais s'arrête quand il voit que l'appareil se déplace bien trop vite pour ça. Ses scanners puissants détectent... tiens, un moteur nucléaire. Il n'aura vraiment aucune blessure si jamais une bombe nucléaire lui explose au visage, mais le God-Breaker pourrait être endommagé.

Le problème du God Breaker, c'est qu'il faut du temps avant de se charger. Pour tirer avec cette arme, il faut avoir plusieurs autres machines proches pour l'alimenter en énergie. Si l'un des moteurs est compromis, ou si l'arme subit des dégâts, l'énergie partira en vrille et sera complètement épuisée. Même si le sacrifice de Hawkman ne détruit pas la machine apocalyptique, la défaillance énergétique pourrait anéantir totalement l'arme et ses "batteries".

Le cyborg saute, donc, et se prépare à s'emparer de l'Hawkship pour le propulser dans l'espace, mais un rayon d'énergie l'interrompt ! La machine de guerre est enveloppée dans une immense lueur destructrice avec le vaisseau de l'imposteur, provoquant la perte de l'appareil Kamikaze. Il semblerait que le moteur soit toujours en route ceci dit ! Malheur !

L'énergie double en intensité, émettant suffisamment de force pour complètement éradiquer la Terre. Son corps tient toujours mais il est forcé de reculer sans pouvoir prendre aucune action, et le moteur qui s'élance toujours vers son arme ! Son bijou ! Son ultime marque sur le monde ! Elle ne sera pas défaite par une épave ! Jamais !

Le robot hurle, et se met à avancer, en dépit de la force du rayon. Ses capteurs détectent l'avancée du héros, mais vu la ligne droite qu'il adopte, Corben peut l'intercepter ! Il lève un bras, qui se recouvre d'énergie verte et s'agrandit de façon remarquable, un éclair vert frappe la région et creuse un immense fossé autour des deux rivaux, qui s'avancent l'un vers l'autre. Le premier pour sauver le monde, l'autre pour s'assurer de sa destruction.

Le bras craquelle avec assez de puissance pour fendre la planète en deux, 2 secondes avant l'impact. Il va frapper Superman en plein coeur, annuler sa technique et intercepter le moteur ! Il sera l'ultime gagnant de cette bataille ! L'Humanité sera complètement éradiquée et il régnera en gagnant sur les ruines, victorieux envers et contres tous !

NE ME SOUS-ESTIME PAS !

Il lève le bras, prêt à frapper... mais une masse de Nth Metal l'interrompt ! Pas de dommages infligés, mais la force du coup, et les propriétés de la masse, interrompent l'assaut final du tyran, qui est suffisamment déstabilisé pour que le coup final puisse lui être porté. Il lance un dernier regard, plein de rage animal, vers Ch'Al, alors que Superman le frappe !

Tout s'interrompt pour un instant.. et toute la puissance du Kryptonien est complètement libérée ! De multiples rayons solaires percent la carcasse de Metallo, alors qu'il est élevé dans les airs. Un rayon manque de trancher sa tête en deux, mais il parle encore.

IMMMMMMMPPOOOOOOOOOOOOOSSSSSSSSSSIIIIIIIIIIIIBBBBLLLLLLEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !

Et il lève le bras, s'avançant vers les deux héros affaiblis ! Même alors que tout son corps explose, sa seule rage lui permet encore de s'avancer pour essayer de porter une ultimate attaque !

SUPERMAN !

Il explose en un énorme rayon de lumière, atomisant la kryptonite et son corps entier, seules quelques parties subsistent : elles bougent, cherchant à se rassembler, mais tombent au sol, inertes, réduites complètement en cendre. En arrière-plan, le Hawkship touche finalement le God Breaker et le détruit, l'arme lançant un dernier grognement alors qu'elle disparaît en flamme, s'écroulant sur elle même.


Superman attrape Batman et s'enfuit alors que la base, le God Breaker et toute l'oeuvre perverse de Metallo disparaît. Plus rien n'en reste, mais le temps de la pause ne vient pas encore : plusieurs explosions sont provoquées autour des héros, alors que les "batteries" des montagnes proches partent également en fumée. La vallée est condamnée, il faut fuir !


Tant d'efforts, tant de peine... pour en arriver à un résultat à l'image de cette mission. Le ciel est complètement gris, le feu ravage les montagnes anéanties et plusieurs ruines de machines complexes sont présentes tout autour de la zone détruite. Des millions de vies ont été prises par le cyborg, et les héros s'en souviendront, mais ils peuvent se consoler en se disant que le cyborg fou brûle en enfer, et que son arme, qui aurait encore déchirée des milliards de vies, n'est plus qu'une ruine.


Pourquoi, donc, est-ce qu'un étrange sentiment de peur est encore présent ? Ils savent que Metallo s'est accaparé des corps de Promethium, mais pourtant, aucun signe du métal au cours de l'aventure... peut-être à t'il fabriqué le God Breaker avec ça ? Qui sait ?


Les quelques rayons du soleil percent les nuages, et instaurent une étrange poésie à cette scène de carnage. L'aube est venu.


--


Metallo, dans son vrai corps, s'agite d'un coup, sa conscience revenant dans son corps originel. Quelques drones courent vers lui, afin de lui annoncer la nouvelle de son échec.


Le God Breaker est inactif, tout comme l'installation aux Etats-Unis. Il est indiqué que les héros ont survécu.


Je le sais, robots de pacotille.


Metallo se lève, dévoilant l'apparence de son corps final : une sorte de bête énorme, haute de 15 mètres, équipés de six bras, regorgeant d'armes à feux ou de couteaux. Son dos, massif, comporte un immense Jetpack. Plusieurs autres armes immenses sont rangées sur ses côtés, au cas où ses armes naturelles finissent par manquer de munition ?

D'immenses cornes s'élèvent sur son crâne métallique, son visage est squelettique, avec d'immenses yeux noirs (les pupilles vertes sont de la taille du poing d'un homme normal, au grand maximum), sa mâchoire est parsemée d'immenses dents. Ses mains sont parsemées de griffes gigantesques.

Ses jambes sont massives, et une sorte de queue de métal, remplies de piques, hausse tranquillement. Son torse contient 6 conteneurs de Kryptonite, formant un cercle. Elles sont toutes allumées, et semblent converger vers un dernier conteneur qui semble inactif.

La ressemblance avec un démon est... notable, et il prend un pas en avant : une erreur, vu qu'un terrible tremblement de terre se produit. Pas seulement dans l'Arctique, zone où réside cette base, mais ce tremblement d'un seul pas affecte la planète entière ! Même les héros, bien plus loin aux USA, sentent une violente vibration soudaine.

Maître, ce corps est bien plus puissant que les unités Nth Metal ou Promethium. Soyez prudents dans vos mouvements ou...

Rien à foutre. Déploie moi un vaisseau.

Le robot fait un signe de tête confus, le démon de métal sourit en réponse.

Je dois tester ce corps... et je compte le faire en allant dévaster quelques mondes, plus loin. C'est leur récompense pour avoir stoppé mon plan : un répit temporaire.

Bien. Nous préparerons l'engin.

Le robot quitte la salle, alors que Corben se tient droit. Il y'a une autre raison derrière ce départ soudain : Sa fureur de s'être fait arrêté par seulement trois héros ! Dont deux qu'il à déjà battu auparavant !

Profitez de votre temps libre, vermines. Récompensez vous, riez, occupez vous d'autre chose... je vais revenir, bientôt, et je vous éradiquerais avec l'Humanité, pour de bon !

Il laissera ses modèles d'élites pour faire le ménage pour lui, en attendant. Mais pour l'heure... l'espace l'attend.

--

La clé USB de Cyborg est parfaitement normale : Il sait, pourtant, qu'il s'agit d'un objet précieux. Qui pourrait l'aider à retrouver la trace des cyborgs encore présents dans la nature.

Quelques questions se posent : Pourquoi est-ce que Metallo enverrait des cyborgs dans la nature s'il comptait tout détruire avec le God Breaker ? Pourquoi est-ce qu'il créerait une immense boucherie, ferait tant d'efforts pour s'accaparer des corps ? Nous verrons.

Insérer la clé dans un ordinateur lui permettra de voir un fond bleu, avec seulement trois fichiers. Le premier est celui qu'a repéré Batman, mais plus complet : il révèle que Metallo compte transformer des ploucs locaux en cyborgs. S'ils sont en un métal ordinaire bien inférieur, ils restent bien plus forts et rapides que des humains, et résistants aussi.

La seconde image est plus inquiétante : L'on peut y apercevoir une icône du God Breaker, avec une croix dessus. L'autre icône démontre des cyborgs, et un grand groupe d'individus normaux. Les cyborgs pénètrent dans le groupe, inaperçus, et y restent. Ils sont faciles à repérer : là où les normaux ont des corps entièrement noirs et vides, les cyborgs ont des pièces de machines visibles dans le corps.

Puis, quelques normaux tombent au sol, ou gagnent des exo-squelettes eux aussi. Lentement, ils surpassent le nombre d'humains normaux, et, une fois qu'ils sont assez nombreux, massacrent les innocents, ou les transforment en d'autres cyborgs.

Inquiétant, mais le second l'est plus.

Cliquer dessus révèle une base, celle récemment détruite par les héros... puis une seconde, et une troisième. Leurs zones ne sont pas révélées, mais elles semblent elles aussi massacrer des humains. Un texte rouge indique que seule l'une est active, ceci dit. L'autre est "en processus d'activation".

Tout se révèle : il n'y avait pas une base avec une arme surpuissante... mais trois ! Il reste encore deux bases qui se préparent à repousser les limites de l'horreur ! Deux bases potentiellement munies d'une arme capable de dévaster le monde ! Deux bases de trop !

Et il y'a encore un troisième fichier !

Y cliquer... ouvre seulement une musique. Une seule musique, qui correspond de façon particulièrement ironique avec la situation.



-----------------------------------

L'officier Brad tape sur la porte de la plantation, et surveille un dossier : D'après les journaux du coin, de mystérieuses disparitions sont à déplorées dans le Wyoming, arrivées juste après l'histoire miraculeuse des fermiers rentrés à la maison.

Il se trouve justement devant la maison d'un des bonhommes, déterminé à résoudre l'affaire. Il sait que c'est lié avec l'affaire des fermiers : après tout, avec le maelstrom récent, il sait que cette saloperie de Metallo à dû laissé quelques trucs dans le bayou.

Remarque, il dormait quand tout cela s'est produit.

La porte s'ouvre, et le fermier, Clétus, lui répond. Malade et assez affaibli par le travail d'après le rapport, c'est pourtant un homme en bonne santé, et excessivement confiant, qui lui ouvre la porte.

Officier ?

Bonjour, monsieur... Clétus ? Je voudrais vous parler.

Clétus se colle contre un mur et sourit, bras croisés.

Ha... un journaliste déguisé en policier alors ? Vous savez, toutes les revues du Bayou sont venues à ma porte !

Oui, et certains ont disparus. C'est pour cette raison que je voudrais vous poser quelques questions.

Je suis déjà occupé, monsieur.

Clétus pointe du doigt, et Brad s'étouffe : La femme de ce dernier gît au sol, le cou tranché. Une sorte de machinerie obscure est présente à ses côtés. Il regarde Clétus, et remarque les yeux complètement sombres de ce dernier, tout souriant.

J'ai encore plus de travail à faire avec vous, tiens !

Il rit, et assomme l'officier en un coup de poing monstrueusement puissant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 27/07/2015
Messages : 226
DC : Mister Miracle - The Atom - The Bat
Localisations : Dans les airs.
Legion of Doom

MessagePosté le: Dim 5 Fév - 22:03
Ch'al Andar abat brutalement sa masse en Nth Metal sur Metallo - mais il sait que cela ne servira à rien.
Même s'il entend se battre jusqu'à la mort, même s'il a hurlé les noms des entités pour lesquelles il est prêt à mourir, il a bien conscience qu'il ne se relèvera pas de cette journée. Il va disparaître, comme Batman et Metallo ; et ça le fait sourire, prouvant clairement la démence qui s'empare lentement de son esprit depuis le début de cette horreur.

"Non..."

Alors que son adversaire le repousse, le guerrier ailé entrevoit Superman qui fait... quelque chose.
Comme tout un chacun, il croit connaître les super-pouvoirs de l'Homme d'Acier, mais n'est guère informé de ses récentes nouvelles capacités. Son oeil unique s'ouvre grand, rond, en découvrant le rayon d'énergie qui s'échappe d'abord de son bras - puis de l'autre.
L'un expulse une énorme vague de puissance vers Metallo, mais l'autre vise le Hawkship, en parvenant même à le toucher.

"Non... ne fais pas ça..."

Les mains crispées sur le manche de sa masse, il observe son vaisseau, son seul véritable héritage de Thanagar et de son père... être touché. Massacré. Brisé.
Au sol, le regard rivé vers la destruction annoncée de son appareil, une de ses mains lâche son arme et se lève vers le Hawkship - elle tremble. Elle tremble, car son coeur, son esprit sont sur le point de vaciller en découvrant le sort réservé à ce qui ressemble le plus à un foyer pour lui.

"Non... non... NON !!!"

Un hurlement de fureur s'échappe de sa gorge, alors qu'il se tourne pour fixer Superman.
La colère reprend, la rage s'empare de lui : il veut frapper, il veut l'arrêter, il veut l'anéantir et l'empêcher de continuer à causer des dommages - mais il se bloque, en découvrant l'autre partie de l'action de l'Homme d'Acier.

"Je..."

Superman se tue à petit feu, en visant autant le Hawkship que Metallo. En quelques secondes, "Hawkman" comprend que le Dernier Fils de Krypton est en train de vider toute son énergie, autant pour sauver les personnes présentes que pour repousser sa Némésis.
Il peut y laisser sa vie - mais il continue. A se battre pour ce qui est juste, ce qui est bon... ce qui est héroïque.

Et alors que Metallo n'est qu'à quelques centimètres de sa cible, que le Hawkship a été durablement touché et ne pourra pas s'écraser sur eux, et ainsi constituer ce suicide glorieux que son propriétaire avait envisagé... Ch'al comprend.
Il comprend ce qui doit être fait - ce qu'il doit faire.
Metallo hurle, menace, lève le bras... mais une terrible masse en Nth Metal s'abat sur le bras, avec toute la force de la fureur et du désespoir. L'impact est tellement fort, le corps du cyborg tellement endommagé que Ch'al parvient à briser le membre - et en ressent une jouissance absolue.

"POUR ST-ROCH ! POUR THANAGAR !"

"Hawkman" relève sa masse, prêt à enchaîner ; il n'en aura pas besoin.
Ces quelques secondes gagnées permettent à Superman d'enchaîner, et de retirer son tir du Hawkship, définitivement dévié. Les deux rayons d'énergie ne font plus qu'un, une terrible vague de puissance s'échappe de son corps pour filer vers Metallo - et l'horreur impossible se produit.

Aveuglé, Ch'al ne peut réellement voir ce qu'il se passe... mais il entend. Les cris de colère de John Corben, rapidement transformés en hurlements de douleur. Le métal qui fond. Le plastique qui s'effrite. Le corps qui disparaît. Le monstre anéanti.

Cela ne dure que quelques secondes, mais cela suffit.
La créature disparaît.
Et la base souterraine est soudain silencieuse, une plaque de plomb s'écroulant brutalement sur les quelques personnes encore présentes et vivantes ici.

Aveuglé encore quelques instants, Ch'al ne parvient à rouvrir les yeux qu'au moment où Superman enlève son blason - et que le Hawkship s'écroule, au loin. Le God-Breaker est anéanti, comme son foyer, mais Metallo s'est enfui... et l'Homme d'Acier semble porteur d'une étonnante proposition.

"Hem."

Alors que sa seule véritable maison est brisée, par sa seule faute, Superman plaque son blason sur l'armure, provoquant un phénomène étonnant... qui transforme tout son corps, soudain recouvert d'une étonnante armure Kryptonienne, dont le symbole en forme de "S" remplace celui du vrai Hawkman.

"Je... Superman..."

Ce dernier enchaîne en entourant sa masse de sa cape indestructible.
Ch'al ne comprend pas - n'arrive pas à comprendre.
C'est une marque de confiance, une vraie main ouverte vers lui. Alors que Superman s'enfuit, quasiment dépossédé de ses pouvoirs, en portant Batman, "Hawkman" comprend qu'il est à un moment charnière - le moment de son existence.

Au-delà de sa première mort, de sa seconde mort, c'est ici et maintenant qu'il doit décider.
Héros ou Vilain ?
S'il a protégé St-Roch et s'il a poursuivi Metallo pour toutes ses victimes, il ne peut oublier ses plans initiaux - et sa volonté, farouche, de prouver sa valeur en piégeant la Justice League et la Justice Society of America.

Il est perdu.
Superman s'en va, le laissant seul ici. Un terrible tremblement de terre a lieu quelques instants après - et Ch'al n'est pas dupe.
Metallo n'est pas mort, juste handicapé. Ses capteurs, boostés par l'armure Kryptonienne, l'informent que quelque chose vient de quitter la planète... quelque chose de gros et de menaçant.

L'ennemi est parti. Il est seul, dans cette montagne brisée. Le Hawkship, son foyer, anéanti à quelques dizaines de mètres.
Il pourrait gagner, encore. Il pourrait devenir un vrai Héros. Il pourrait faire la fierté de Katar, et la sienne au fond.
Il pourrait.

"Humf."

Ch'al Andar pousse un profond soupir, et laisse son regard unique glisser sur sa masse recouverte du tissu indestructible.
Il pourrait, oui. Il aurait pu, plutôt.
Mais c'est terminé, maintenant. Il est mort en Héros - deux fois. Ce n'est pas pour se perdre une troisième fois sur ce chemin.

Certes, il a voulu défendre St-Roch et châtier Metallo... mais ce n'est pas par bonté d'âme.
Il est un guerrier, un soldat. La guerre contre le crime, il peut la mener - mais la guerre, la vraie, l'oppose à ceux qui contrôlent ce monde actuellement.
Ch'al Andar est un soldat sans pays, sans monde, rejeté par chacun, repoussé par tous ; un apatride, un paria qui, même s'il se comportait encore comme Héros, finirait mal et serait toujours moqué ou oublié.
Comme Héros, il n'est rien : un ersatz, une copie. Comme Vilain, il existera - mais sera un monstre.

"Soit."

Il prend une grande inspiration, et appuie sur le symbole du plastron, qui se transforme tout comme toute l'armure...
... qui devient alors une sublime construction de Thanagar, aux couleurs adaptées à Ch'al Andar.

"Je serais un monstre, alors."

Le guerrier ailé ouvre ses ailes en grand, puis se propulse dans les airs et disparaît.
Le temps de Hawkman pour lui est terminé ; Golden Eagle reprend le contrôle, et ce monde n'a qu'à bien se tenir !

(HJ/ Voici mon épilogue, merci pour ce super sujet ! J'ai tenté de concilier vos deux messages, j'ai été passionné par nos échanges, merci beaucoup ! L'épilogue de Cyborg interviendra ailleurs, et très vite. Wink /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4149-le-retour-de-golden-eagle
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Poursuivre la machine à tuer [Bat, Sup, Metallo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MIDNIGHTER - MACHINE A TUER
» Livres - "La poupée sanglante" / "La machine à assassiner" de Gaston Leroux
» [Resolu] fast lane machine -- Ou commander ?
» Bonjour à tous..quelle machine choisir ?
» Machine pour petit salon de thé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-