Rise & Fall of Lex Luthor [Mission Rebelle]


Inscription : 17/01/2017
Messages : 242
DC : Mister Miracle - The Atom - Ch'al Andar
Localisations : Gotham City.

Shadowpact
MessagePosté le: Lun 19 Juin - 9:50
Jadis, Metropolis était considérée comme la Ville de Demain.
Fière, massive, à la pointe de la technologie et des avancées, elle faisait l’admiration et la jalousie de tous. La cité était, à juste titre, considérée comme le pinacle de l’évolution humaine – l’écrin duquel le Futur allait naître.



Mais les choses ont changé.
Depuis que Brainiac, le conquérant venu des étoiles, a tenté de s’emparer de Metropolis, cette dernière a changé. Lourdement impactée par les attaques de l’extraterrestre, fortement touchée par les tentatives de défense des Héros locaux et du Gouvernement, la cité a payé un lourd tribut.
Elle a été sauvée, certes ; mais le prix à payer fut terrible.



Les deux tiers de Metropolis sont en ruines.
Des milliers de vies ont été perdues, des dégâts extraordinaires et monstrueux ont été occasionnés, et la cité est anéantie, souffrant de nombreuses et terribles cicatrices physiques, qui lézardent toute sa structure.

Metropolis est en ruines, oui.
Mais elle n’est pas encore morte.

Dans l’un des quartiers les moins impactés trône encore un bâtiment qui interpelle et gonfle d’espoir le cœur de ses habitants ; une tour qui, si elle n’a pas toujours eue bonne réputation, incarne maintenant une forme de fierté, au vu de sa nouvelle destination ; un building qui impressionne, notamment par sa résistance aux attaques.



La Tour Lexcorp.
Siège de l’entreprise Lexcorp. Quartier général de la majorité des opérations de la Legion of Doom, l’organisation menée par Lex Luthor pour protéger le pays, avant son transfert dans le Hall de Justice à Washington.
La Tour Lexcorp – la nouvelle fierté de Metropolis, la zone qui a résisté et a participé à la rébellion et à repousser Brainiac.

Un symbole terrible et puissant, qui impressionne et attire l’attention.
Mais, aussi, une cible.

Depuis Metropolis, le monde a changé – et s’est obscurci.
La Vice-présidente Amanda Waller est devenue Présidente des Etats-Unis d’Amérique. Profitant de l’échec des lignes de défense Héroïques lors de cette crise, elle impose aux Héros de s’enregistrer pour organiser et discipliner la protection de la Nation ; les Vilains peuvent faire de même, pour racheter leurs fautes.
Ceux qui s’y opposent deviennent des Rebelles – et sont poursuivis, pourchassés, appréhendés et emprisonnés par les Recrues, agressives et brutales.

En ce sens, Amanda Waller a mis en place et entamé de nombreuses mesures contre ces Rebelles… mais pas uniquement.
Elle a, notamment, tenté de s’emparer des armes et des proches du Batman, envoyant son Suicide Squad dans la Batcave – et anéantissant cette dernière et le Manoir Wayne.
Faisant croire que Bruce Wayne et son majordome avaient été tués par des Héros membres de la Justice League International, piégeant ainsi le Chevalier Noir qui ne peut contester sans révéler sa double identité, Amanda Waller pense avoir réussi ici un joli coup… mais elle se trompe.

La Présidente vient de se faire un ennemi mortel.
Qui entend anéantir le château de cartes sur lequel elle a basé son régime – dès maintenant.

Il y a peu, le Batman a contacté tous les Rebelles pour leur demander… de l’aide.
Il entend s’en prendre directement à Lex Luthor, le conseiller et bras droit de Waller, en attaquant Lexcorp – pour y trouver des preuves de ses illégalités, et ainsi provoquer un scandale qui affaiblira le régime ; surtout, il veut le déposséder de ses armes, et le faire tomber.
Il a donc demandé de l’aide – et a eu des réponses.

Aujourd’hui est le jour prévu pour l’attaque.
Le rendez-vous a été donné dans les égouts, à proximité de la Tour Lexcorp. Même si la ville est en ruines, le réseau souterrain a été préservé – et permet ainsi à une terrible réunion de s’organiser.


« Bonjour. »

Une voix lourde et autoritaire se fait entendre, tandis que les premiers invités arrivent dans ce conduit sale, malodorant et sombre. Une nouvelle venue, étrange, apparaît sans avoir été prévenu. Une forme émerge ainsi des ténèbres…
… révélant la nouvelle allure du Batman, adoptant un look proche de la guérilla urbaine. Il laisse son regard s'attarder sur la nouvelle venue, mais il la voit proche de Raven ; il choisit donc de lui faire confiance. Pour l'instant.

« Je vous remercie de votre présence, et du courage que cela demande. La tactique sera simple : nous attaquons Lexcorp avec différentes équipes, pour obtenir des informations sur les scandales de l’entreprise, et pour s’emparer des armes de Luthor.
Nous devons nous attendre à des défenses acharnées, donc veillez à couvrir vos arrières.
Trois équipes, donc : Osiris, Metallo et Green Lantern iront provoquer une diversion à l’extérieur ; Red Hood, Raven et Poison Ivy vont récupérer les armes ; et la nouvelle [Maggie], Outsider, Green Arrow et Catwoman récupéreront les fichiers.
Des questions ? »


Le ton est militaire, sec. Autoritaire et déterminé.
La guerre est terrible – et il est temps que les Rebelles répliquent.


(HJ/ Nous débutons par une introduction : vous arrivez, vous vous présentez, vous réagissez. Nous lancerons l’attaque au prochain tour.
Le prochain tour est lancé dans une semaine, le lundi 26 juin 2017 : ceux qui n’auront pas posté en seront pour leurs frais. Wink Bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 19/05/2016
Messages : 219
DC : Jinx - Faora
Situation : Fou furieux et perdu
Localisations : Espace
MessagePosté le: Lun 19 Juin - 10:45

Z
FALL

Bald assault

Aujourd'hui était le jour J.

Un jour marqué dans l'infamie, un jour qui dévoilerait les précipices de la folie au monde entier, un jour où sang, larmes et salives seront répandus sur le béton. Un jour où des centaines de millions connaîtront une nouvelle illumination qui les guidera très certainement vers un nouveau monde de folie et d'illusions brisées.

Aujourd'hui était le jour où Metallo vendait Mexicain.

BURRITOS. BURRITOS. QUI VEUT DU BURRITOS ? Y'A AUSSI PLEINS DE TACOS !
MA BOUTIQUE A LES MEILLEURS TACOS, AUCUN DES AUTRES VENDEURS NE DIRA LE CONTRAIRE PARCE QU'ILS NE PEUVENT RIEN DIRE !


Grâce à des manoeuvres habiles et des trahisons éclairs, Metallo s'était trouvé l'identité de Juen Cuerben, vendeur de nourriture Mexicaine dans les quartiers encore intacts de la ville. Le Balkan n'avait pas approuvé l'idée mais Corben avait gagné l'argument en proposant de contacter les autres Metallos pour faire exploser l'Australie. Ainsi, il était donc devenu un vendeur dans sa ville "natale", où toute son aventure avait débutée.

Son empire du Nachos, atteignant l'immense superficie de la rue, n'était toutefois qu'une façade pour un complot machiavélique. Slade s'imaginait peut être qu'il ne s'agissait que d'innocents Nachos,
mais ce qu'il ne savait pas, c'est que Corben avait mis le virus de la rage dans la nourriture. D'ici quelques jours, les habitants de Métropolis se déchireront la gorge dans les rues ! Le sang coulera dans les ruines alors que la nourriture Mexicaine provoquera la perte de la ville de demain, où ce qui en reste.


Ce qui faisait chier Metallo, c'est que Brainiac avait détruit Métropolis. Metallo Prime s'en foutait bien, mais Corben avait un honneur de vilain. C'était sa ville et lui seule pouvait la détruire. Qu'imaginait donc Brainiac avec ces conneries de fins du monde ? Gotham était déjà remplie de villains et aucun autre héros n'était suspectible à la kryptonite. Son identité serait compromise ! Il ne serait pas "le robot à la Kryptonite menaçante", il serait "le robot avec une gemme verte collector" ! Horreur !

Son désir de tuer Luthor tenait vraiment du désir de causer du chaos dans sa ville natale, en fait. Arrêter le gouvernement était un objectif mais il n'avait accepté de rejoindre Batman que pour faire chier le chauve et infliger des souffrances au Métropolitien ordinaire. Pour cette raison, ll traîna légèrement des pieds quand sa montre miracle lui annonça que l'heure du rendez vous était venu dans les égouts.

Il avait quoi avec les égouts Batman ? Ils étaient dégeulasses comme lui maintenant, avec son vieux costume ? Ou il aime simplement les endroits tout noirs, dégeux et vides ? Metallo ne pouvait pas vraiment "sentir" l'odeur ou l'eau visqueuse mais il aurait préféré un rendez vous dans un jet privé, avec des filles qui dansent près de lui. Un endroit plus commode pour échanger de stratégies, mais passons.

GRINGO VIENS PRENDRE MA PLACE ! tonna t-il dans un accent Mexicain, attrapant un sbire de Slade déployé avec lui pour prendre sa place. Surpris, le pauvre sbire ne put qu'enfiler l'uniforme alors que Metallo, muni d'un poncho, d'un immense chapeau mexicain et d'une moustache plus épaisse qu'un bras, entreprit de descendre dans les égouts. Ses capteurs lui permirent de retrouver aisément le Batman, et il ne prit pas la peine de saluer ses camarades.

Un tacos en main, il se contenta seulement de "manger" alors que Batman faisait son speech. La moustache et le chapeau étaient vraiment chiants mais il s'adaptait bien. Il lança un vague regard agressif vers Osiris et Green Lantern. Il aurait aimer être un drone de NTH Metal, vu que la magie lui ferait rien, mais ce n'est pas comme s'il avait à craindre quoi que ce soit de la part de l'héritier de Black Adam avec son Promethium.

Il remarqua l'apparence de Batman mais qu'il soit en ballerine ou en guérilla urbaine, il en avait rien à cirer. C'était moins efficace de se grimer avec des manteaux et tout en infiltration mais il était pas Batman.

Se demandant vaguement pourquoi Batman demanderait à des villains de faire la diversion, sachant que ces derniers tueraient sans aucun doute, il entreprit d'essuyer ses doigts sales sur son poncho.

Ha bah Hola, yé suis Juen Cuerben, cyborg. fit t-il, observant ses deux compagnons d'infortunes. Il n'avait rien à carrer des autres, et ne leur lancera même pas un regard s'ils font quoi que ce soit pour lui adresser la parole. Son accent mexicain était étrangement bien fait. Allons liquider ces gringos, aye aye aye !

Se faisant, il sortit un lance-roquette de son chapeau, puis un énorme revolver, souriant de façon aigre à l'idée d'infliger un carnage gigantesque.

J'ai pas de questions. Ha si, c'est qui le mec en armure ? Tu t'es chopé un nouvel orphelin ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 05/02/2015
Messages : 333
Situation : Maire de Star City / PDG de Queen Industries
Localisations : Star City
Groupes : Team Arrow
Justice League

MessagePosté le: Lun 19 Juin - 17:27
Lorsque Bruce à envoyé son message à tout les rebelles la question pour moi ne s'est même pas poser car il était clair que je voulais détruire tout ce que Waller avait construit et même plus. Après plusieurs tentatives d'assassinat et d'enlevement j'ai décidé de rester dans l'ombre et j'ai même du demander auX membres de la Team Arrow de quitter Star City car on ne pouvait combattre les criminels et le gouvernement a la fois du moins pas de cette manière.
Le lieu de rendez vous se situait au pied de la tour Lex Corp à Metropolis ou plutôt ce qu'il en restait, mon équipement n'étais pas comme d'habitude le vert était plus foncé et il ne s'agissait plus du cuir renforcer mais d'une armure plus résistante par ailleur pour la circonstance la capuche avait laisser place à un casque me permettant une meilleure visé et une meilleur réaction visuelle. En clair j'étais vraiment prêt pour en faire baver à Luthor.

Les alentours de la tour était fortement garder c'était pour cette raison que Bruce avait décidé de nous donner rendez vous dans les égouts sous la tour. Après un moment à patauger dans les odeurs et les rats, j'ai atteins le lieu de rendez vous ou plusieurs personnes étaient déjà presente des ex-heros comme des criminels... Mais comme on dit l'ennemi de mon ennemi est mon ami !

- Dis donc en voilà une belle bande de joyeux drille !! Merci pour l'invitation Bat, j'espère que tes nouveaux copains douteux on fini par s'acheter des cerveau sinon on est mal barrer.

J'ai lancé un sourire à l'assemblée puis j'ai attrapé mon arc lorsque des regards hostiles se sont tournés dans ma direction, je ne leur faisait pas confiance et au moindre geste suspect je n'hésiterai pas.

- Tout douX les affreux ! Sinon vous allez finir en porc épique ! Sinon Bat par rapport à ton discours une question. Eux vont forcément couper des gorges, j'imagine que nous aussi ?


You Have Failed This City...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 05/12/2016
Messages : 1170
DC : Deadshot.
Localisations : La tête dans les étoiles, accompagné de chauve-souris.
New Titans
MessagePosté le: Lun 19 Juin - 17:56

On peut dire ça, répondit le premier intéressé aux paroles du génocidaire.

Le jeune homme n'avait jamais été un boute-en-train, mais travailler avec Batman n'avait fait que l'assombrir encore davantage. S'il y était réfractaire au départ, le Chevalier Noir avait fini par accepter sa présence à ses côtés. Sans lui avoir coupé les ailes, Waller avait drastiquement réduit sa liberté de mouvement : avoir sous la main un agent qu'il pourrait déployer sur le terrain - quelqu'un d'autre que ses alliés habituels - pourrait se révéler être un précieux atout. C'est ainsi qu'il s'était retrouvé dans cette armure, qu'il n'avait pas l'intention de quitter de sitôt.

Il était orphelin, oui. Avant d'être un mentor, Clark était ce qu'il avait de plus proche d'une famille : un père, un frère, un cousin... Même pour eux, ça n'avait jamais été très clair - mais même si les Kent avaient eu la gentillesse de le recueillir sous leur toit, c'était avec lui et lui seul qu'il partageait le même ADN. Et Superman l'avait trahi. Il était passé à l'ennemi, cautionnant les actes de ceux contre qui il avait juré de lutter, quelle que soit leur atrocité. Et s'il brûlait d'envie de le confronter à ce sujet, ce n'était pas pour ça qu'il était là aujourd'hui. Que ce soit pour rendre visite à son « autre père » ne manquait pas d'ironie.

C'était la première fois qu'il revenait à Metropolis depuis les événements qui s'y étaient déroulés - depuis sa chute. Voir la Ville de Demain dans cet état était un coup au coeur, même si ce n'était que le temps d'en gagner les profondeurs, et plus encore de savoir que Superman - que Kal-El - s'était rangé du côté des responsables de son état. N'était-ce pas sa ville ? N'était-il pas censé la protéger ? Non que Conner soit le mieux placé pour émettre un jugement, ayant lui-même failli à sa mission. Et s'il avait certes contribué à sauver le Batman du piège mortel dans lequel il s'était lui-même enfermé, c'était un bien maigre accomplissement.

Ça ne ramènerait pas les morts à la vie.

Mais ils pourraient toujours les venger.

Ne t'en fais pas, je ne compte pas te voler ton look. reprit-il, toujours à l'égard de Metallo.

S'il avait insisté pour y aller seul, Bruce avait tenu à monter une équipe - et en voyant le ramassis de brigands qu'il avait rassemblé, il se demandait ce qu'il pouvait avoir dans la tête. Bien sûr, il avait toute confiance en Batman - d'autant que celui-ci n'avait aucun intérêt à saborder la mission -, il ne pouvait s'empêcher d'éprouver un certain mal-être à l'idée de collaborer avec eux.
Si la présence de Selina Kyle pouvait encore s'expliquer - bien que criminelle, sa relation ambiguë avec le Chevalier Noir la plaçait souvent de son côté, et ses « talents » spécifiques pourraient s'avérer utile -, celles de Metallo ou de Poison Ivy le laissaient plus sceptique. Fort heureusement, leur nombre était contrebalancé par celui encore plus grands de héros qui avaient répondu à son appel. Le Justicier Masqué devait savoir ce qu'il faisait - Conner ne pouvait que l'espérer.

Au moins n'aurait-il pas à travailler directement avec eux, la femme-chat escomptée - et si elle ne manquerait sans doute pas d'en tirer un bénéfice si elle le pouvait, au moins était-elle moins instable que ses homologues super-vilains. L'arme que Corben venait de dégainer ne faisait que le confirmer. Batman avait-il une autre idée en tête, ou était-il vraiment prêt à de telles extrémités ?
L'énigmatique nouvelle recrue de la Bat-Family était restée en retrait, écoutant en silence un discours qu'elle devait déjà connaître en grande partie. C'était ce que l'on pouvait attendre de sa part - de la part de celui qu'il était censé être. Bruce mis à part, son identité était un secret pour chacun d'eux, et il entendait que cela reste le cas. Pour la première fois, il comprenait ce que c'était de vouloir conserver son anonymat - même si ses raisons n'étaient peut-être pas celles généralement évoquées.


Aucune question. Les yeux laiteux, sans pupilles de son masque se tournèrent vers ceux qui seraient ses partenaires une fois à l'intérieur. Il ne connaissait personnellement aucun d'entre eux, et ne risquait donc pas de se trahir... Mais devrait tout de même rester vigilant au cas où. Notre mission est peut-être la plus risquée d'entre toutes, répondit-il à Green Arrow tout en décroisant les bras. Si vous pensiez que la Forteresse de Solitude était bien gardée, vous n'avez encore jamais vu les dossiers de Lex Luthor. Heureusement... - il échangea un regard avec Batman - ...Nous avons les moyens de déjouer une partie de sa sécurité. Pour le reste... C'est cette fois vers Catwoman que se tourna son attention alors qu'il s'efforçait de mettre sa défiance de côté. ...Ce sera à vous de jouer.


« Since before I could even think, I was told I was a living weapon.

That I was created with all this power – just so I could destroy.
But that isn’t true. It never was. The power was always mine.
»

« The choice was always mine. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman En ligne

Inscription : 09/02/2017
Messages : 240
DC : Martian Manhunter, Circée L'Enchanteresse, Razer
Situation : Leader Rebelle
Localisations : Le QG de la JLI
Groupes : JLI
Justice League
MessagePosté le: Mar 20 Juin - 1:37
Hal Jordan n'hésita pas une seconde a répondre présent a l'appel de Batman. Il y a quelques semaines, il a rencontré le Chevalier Noir a Coast City, et bien que brève, leur conversation fut enrichissante et profonde, pour l'un comme pour l'autre. Déjà il savait que Batman devait faire cavalier seul, mais qu'il n'hésiterais pas a appeler s'il avait besoin d'assistance. Et comme promis, Green Lantern avait répondu présent a l'appel, laissant pour le temps de cette mission la JLI entre les mains capables d'Aquaman et des autres.

Parce qu'ici et maintenant, ils pouvaient vraiment faire du tort a l'administration Waller et étaler dans la rue, aux yeux de tous, des secrets que la Présidente et son précieux Bras Droit préféraient garder sous clés.

Bien.

Il était temps que les choses bougent. Hal avait fait de son mieux avec l'image publique de la JLI et des héros rebelle à l'administration Waller et ses ordres anti-démocratiques, mais parfois... une action plus sale, plus directe et dans l'ombre obtiendrait de meilleurs résultats, plus rapidement.

Il arriva a Metropolis discrètement. Il se posa a quelques kilomètres de l'endroit où le rendez-vous devait avoir lieux et, en civil, fit le reste du chemin a pied. Étant un Leader Rebelle, et le chef et fondateur connu et reconnu de la JLI, il ne serait pas très sage de se montrer en uniforme, brillant et bien visible comme un phare, dans la ville de Lex Luthor. Alors il avait opté pour la discrétion. Vieilles bottes de cowboy, veste de cuir, une casquette neutre et des lunettes noire, il ressemblait a n'importe quel passant dans les rues de cette grande métropole.

Une fois dans les égouts, il se rendit assez facilement vers le lieu de rendez-vous et eut un léger froncement de sourcil quand il vit la compagnie qui s'y trouvait. Il avait reprit son apparence de Green Lantern avant de se montrer, puisqu'il ne savait pas qui serait là, et tenait a garder au moins un semblant d'anonymat. Ce n'est pas tout le monde qui connaissait son identité civile, heureusement. Et il préférait garder ça ainsi.

Et en voyant la compagnie qui attendait, il se félicita d'avoir eu cette présence d'esprit. Metallo, Osiris, Poison Ivy et Catwoman entre autre... Les deux dernières étaient moins préoccupante pour lui, bien qu'encore assez dangereuses en elles-mêmes. Metallo cependant était une vraie menace, et il décida de la garder a l'œil. S'Il pouvait éviter des morts inutile, il le ferait... Et cette... machine était un véritable psychopathe.

"Batman." Salua-t-il son vieil ami quand il apparut. "Content de te revoir."

EN entendant les noms de ses 'Coéquipiers, Green Lantern savait qu'il devrait être encore plus sur ses gardes. Il devrait les garder tous les deux a l'œil... Mais Metallo encore davantage. Il était un monstre, un vrai, et devait être gardé sous surveillance. Il hocha la tête et son expression se fit sérieuse et dure.

"Très bien. Devons-nous nous attendre a de la résistance a l'extérieur? Des défenses qui sont connues? Y a-t-il des troupes qui garde les alentour de la LexCorps?"

Ces questions étaient importante, et il prenait de facto la tête de son petit groupe en les posant. Quelqu'un le devait, devait prendre cette mission au sérieux, et devait s'assurer qu'aucune autre tragédie ne frappe Metropolis. Cette villa avait assez souffert déjà...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Inscription : 20/11/2016
Messages : 133
DC : Tsaritsa
Localisations : New York
MessagePosté le: Mar 20 Juin - 3:02
Apparemment, Batman n’était pas mort. Tant mieux, je suppose? Il avait envoyé un message à tous les rebelles pour l’inviter à se joindre à sa vendetta, guérilla ou je ne sais trop. Enfin. Presque tous les rebelles. Certains d’entre nous ne sont pas connus comme disposant de pouvoirs (moi), d’adresse fixe (encore moi) ou d’un moyen de contact de type téléphone portable (toujours moi, une fois sur deux). Du coup comment je me suis retrouvée embarquée dans cette histoire? Mais grâce à Raven, qui d’autre! Nous partageons une vie ensemble, vivons ensemble et nous disputons aussi ensemble. Parce que moi, je ne voulais pas qu’on s’en mêle. C’est une chose de combattre Waller et ses sbires, s’en est une autre d’attaquer, littéralement, une des places fortes de son régime. Dites donc, il a pété les plombs, Batman, ou quoi? Ça va pas non?

Aucune campagne de désinformation ne va empêcher Waller de nous dépeindre comme des terroristes et des radicaux et d’exacerber la vague d’hostilité contre nous. Aucune finesse, aucune stratégie discrète, non, du « bourrinisme » pur et dur. Et je l’ai dit à Raven. J’ai argumenté et argumenté et encore argumenté comme quoi c’était un plan horriblement foireux et que c’était de la folie que d’y prendre part. Pensez-y : du côté des rebelles, il y a des super criminels. Pensez-y deux minutes. Tout ce qui ne bosse pas pour Waller est un rebelle, un ennemi de l’état. Faites le calcul rapide suivant le nombre de super criminels connus et vous verrez que j’ai raison. Il va y avoir des morts! Des blessés! Des dégâts terribles! J’ai tenté par tous les moyens possibles de la convaincre de ne pas se lancer là-dedans… Et mes parents ont tout fait foirer en une visite surprise.

Mon père, l’écume aux lèvres et hurlant à la vengeance, a dit que personne n’avait le droit de faire de la peine à SON Superman et que la destruction de Metropolis lui avait porté un coup terrible. Il fallait que je venge l’honneur familial et que je fasse payer les salauds qui avaient fait ça. J’ai eu beau lui expliquer que c’était Brainiac, rien à faire. Selon mon père, Waller est complice, point final. Je pensais que ma mère serait de mon côté mais elle m’a lancé un regard désapprobateur en disait qu’elle appréciait Raven et qu’il serait dommage que je déçoive ma propre mère en laissant Raven risquer sa peau toute seule. Je ne veux pas qu’elle risque sa peau toute seule, je ne veux PAS qu’elle risque sa peau, POINT. Essayez d’argumenter avec d’un côté la folie et de l’autre la raison, chacun avec des arguments catégoriques n’acceptant aucune discussion.

Au moins, la famille de Raven n’est pas entrée dans le débat donc je me suis évité les commentaires de son père mais au final, on ne m’a pas donné le choix. Maggie, ma vieille, il va falloir que tu t’y colles. J’ai finalement capitulé. Après tout, je suis aussi un peu l’assistante et la faire valoir de Raven. Une sorte de… Robin quoi. Bien que la comparaison ne me plaise pas du tout. J’espère juste qu’on va s’en sortir en évitant un Détroit deux ou ce qui est arrivé à Raven après Metropolis. Moi je dis que c’est trop tôt pour l’exposer au lieu où elle a subi tout un choc traumatique. Ceci dit, une promesse est une promesse. J’irai avec elle, je serai un pas derrière elle, comme une ombre et je la protégerai du mieux que je peux. Oh évidemment, une transformation physique s’impose au vu de ce que nous allons affronter. Pas le choix je dirais, sécurité oblige.



Jane Smith, Mon identité d’emprunt parce que de nos jours, il y a toujours une caméra quelque part pour vous filmer.

Parce que bon, quand on peut manipuler la réalité comme moi, on ne fait pas exprès de se présenter « tel quel » dans un endroit bourré de caméras de sécurité ou de témoins potentiels. Yeux bruns, cheveux blonds, une cicatrice sur la joue, des vêtements avec capuche, du vernis à ongles noir… Je suis absolument méconnaissable. Disparu l’air jovial et sympathique. J’ai l’ai taciturne et un poil malcommode. Oh quoi. Le moins de points en commun avec ma nature habituelle, le mieux ce sera. Je ne suis même pas sur la liste des gens convoqués, c’est Raven qui a dit « qu’elle amènerait Jane avec elle ». Jane Smith, pour être exacte, un classique de nom générique dans les pays anglophones. On ne prend jamais trop de risques. On ne va quand même pas donner mon vrai nom. Les gens sont tellement imprudents avec la manipulation d’informations importantes…

Enfin bref. Abrégeons la phase de préparation et concentrons-nous plutôt sur la rencontre avec nos… Euh… Alliés, faute de meilleur terme. Je ne les connais pas tous, évidemment même que j’en « découvre » certains. Il y en a peu dans le lot qui ont l’air sympathique. On dirait qu’on s’en va à un enterrement. Je ne veux pas jouer les pessimistes mais ça ressemble quand même un peu à ça. J’écoute ce qui se dit. Mais avant toute chose, « mode fangirl on » : OH BON SANG! C’EST BATMAN! Le vrai de vrai, le chevalier noir, le héros de Gotham! Pas le type le plus souriant au monde mais le mec, c’est une légende! Mon père m’a souvent dit qu’il avait considéré aller troller Batman en plus de Superman. Enfin… « Mode fangirl off ». Alors que dit Batman? Comment on va attaquer la tâche qui se présente à nous? Parce que bon, j’espère qu’on a un plan parce que sinon...

« Osiris, Metallo et Green Lantern iront provoquer une diversion à l’extérieur ; Red Hood, Raven et Poison Ivy vont récupérer les armes ; et Jane, Outsider, Green Arrow et Catwoman récupéreront les fichiers. » Vous remarquerez, amis lecteurs, que j’ai souligné mon nom désigné pour cette mission pour indiquer une anomalie flagrante. Je ne suis PAS dans le même groupe que Raven. On va remédier à la situation car je peux vous assurer d’une chose. Je refuse catégoriquement de participer à cette opération si je ne travaille pas avec ma sorcière bien aimée. « Là où Raven va, je la suis. Je viens aussi! » C’est ce que j’ai demandé qu’elle réponde pour moi à ce message de recrutement. Alors une question, non. Mais une correction des faits, très certainement. S’il arrive quelque chose à Raven, mes parents ET son père vont me tuer!


« Pour ma part, une question, non. Une correction des faits, oui. Jane Smith, assistante et faire valoir de Raven pour cette opération. J’ai remarqué une petite erreur dans la répartition des tâches, je me permets donc de la mettre en évidence. Là où Raven va, je la suis. Traduction : je vais récupérer des armes avec elle ou elle vient récupérer des fichiers avec moi. Et ce n’est pas ouvert à la négociation. »

Pas la plus diplomatique des approches, certes mais ça cadre avec le personnage que je me suis construit pour cette mission qui, même si elle ne se réalise pas à 100% comme prévu sera au moins un pas dans la bonne direction pour nuire à la folle assise dans le bureau ovale. Moi, je me moque de savoir avec qui d’autre on travaille. Je ne les connais pas personnellement donc je n’ai pas de jugement à porter. N’étant pas une super héroïne à la base, je ne pars pas avec un préjugé négatif contre les super criminels présents. De toute façon, le chaos est mon élément, je peux être autant une gentille qu’une méchante alors pourquoi je jugerais les autres sur des critères si arbitraires? S’ils sont ici, même si certains prévoient de tuer, nous avons dans le grand ordre des choses le même objectif. Enfin j’espère parce que sinon on est mal barrés, c’est sûr…


"Tu as dit: quand les cochons voleront. Ils volent maintenant. Alors paie."

 Fiche RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Inscription : 18/02/2017
Messages : 247
DC : //
Situation : Poison Ivy est de retour, coeur brisé et une envie de tuer le Joker.
Localisations : Gotham City - Enfermée dans le Baudelaire's Flower Shop
MessagePosté le: Mer 21 Juin - 9:35

Rise & Fall of Lex Luthor
Mission Rebelle
Nous ne pouvons pas revenir en arrière, nous ne pouvons pas changer le passé ... J'étais revenue à la vie quand Pamela était morte dans les bras de Bruce Wayne. Non pas que ça ne me fasse pas plaisir mais j'avoue avoir ses foutus sentiments en moi. Ils sont encré dans mon coeur, dans ma peau ... J'étais rester dans ma boutique et c'est d'ici que j'avais appris la mort de Bruce et Alfred. J'étais resté interdite, ce n'était pas possible, ça ne pouvait pas être vrai. La partie humaine au fond de moi hurla de douleur, ça fait comme-ci on m'arracher les muscles, les veines ... Puis quelques semaines plus tard, ce message audio me parvenu alors que je chassais des militaires de ma boutique: "Bonjour à tous. Ici Batman" Personne ne pouvait savoir pourquoi j'avais un sourire et des larmes aux yeux, personne ne pouvait savoir le bien que cette voix m'apporter. IL était vivant. IL n'était pas mort ! Il voulait s'en prendre à Walker, j'allais le suivre les yeux fermés ! Sans perdre un seul instant, je rentre dans une de mes Plantes et nous allons directement à Metropolis, au rendez-vous donner par Batman.

J'avais jamais eu l'occasion de découvrir cette ville et la voir en ruine me divise: une partie est heureuse car la flore va pouvoir reprendre ses droits, l'autre partie pense aux enfants morts à cause de cette guerre ... Mais pas le temps de pleurer pour eux. Je me dirige dans les égouts, à présent seule. J'ai renvoyer ma plante à la maison ... Trop de morts ont eu lieu ici ... Je ne semble pas seule à avoir répondu à son appel mais qu'importe. Une voix grave se fait entendre et réveil en moi des souvenirs, des sensations ... Je me tourne vers la voix alors qu'il approche. Il explique rapidement le plan: Attaquer LexCorp. Il fait les équipes, je dois aller avec Red Hood et Raven récupérer les armes ? Pas de problème. Je reste silencieuse pour le moment alors que j'entend Queen demander à Bat' si ils vont couper des gorges car nous, on risque de le faire. Je soupire, exaspérée avant de tourner le dos alors qu'une jeune femme semble contredire le plan de Batman. Ma voix se fait sèche alors que je la fixe de mes prunelles émeraudes.

« Prend la avec toi si ça te chantes, nous pourrons très bien nous débrouiller sans vous deux. Mes plantes protégerons les armes et les ramènerons à ma boutique ... Tu pourras venir les chercher quand voudras, je n'y toucherais pas. »     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 25/07/2016
Messages : 203
Localisations : Somewhere in the limbo
New Titans
MessagePosté le: Mer 21 Juin - 20:25
Arrivée en même temps que Maggie, j'écoutais le tout en silence. On avait tous reçu le message de Batman... Héros et criminels apparemment.
Maggie s'était présentée sous une fausse identité, heureusement... Mais ...
Déjà que le fait que Maggie soit là me gênait... Je veux dire... J'aimais bien nos excursions à deux à St-Roch. Elle qui faisait la rigolote et moi qui agissait comme la sérieuse de la bande.
Mais là, on allait se colleter à Luthor. Un homme qui possédait la plus grande intelligence de l'univers et le plus petit sens moral. Une dangereuse combinaison qu'il fallait tacler si on voulait éviter qu'Amanda se retrouve avec trop de pouvoir...

Toutefois, la situation menaçait déjà de partir en couille. Les héros et les vilains manquaient de s'étriper et ce n'était pas le moment. Pas le moment du tout même !

"... Je peux empêcher Red Hood et Poison Ivy d'exécuter les gens. "

Poison Ivy... Sa venue était un cadeau venu des cieux. Cela m'assurait un atout précieux pour cette mission... Et une agréable récompense si jamais tout se passait comme prévu. Il faudrait juste lui en toucher deux mots pour éviter un épic fail. De même pour Conner. Réabsorber deux péchés... C'était énorme. D'un autre côté je ne sais pas si j'aurais une autre occasion de le faire. C'était quelque chose qu'il faudrait tenter de toute manière.

"Deuxièmement. Batman ? Personne ne peut forcer Jane à quoique ce soit. Pas même moi. Mieux vaut qu'elle reste avec moi. Elle viendra de toute façon, autant que je la garde là où je peux la surveiller."

Ce qui était la stricte vérité. Je connaissais suffisamment ma Maggie pour savoir que je n'arriverais pas à l'arrêter une fois lancée... Et qu'elle viendrait mettre son grain de sel, peu importe la situation.

"Cela assurera aussi le fait qu'aucune personne dans mon équipe ne puisse tuer. Non je ne dévoilerais pas la nature des pouvoirs de Jane. Mais à titre indicatif, elle est capable de tordre Metallo comme du caoutchou si elle le souhaite."

Toujours garder les pouvoirs secrets, mais si Batman devait changer de plan, autant qu'il le fasse avec autant de cartes en main que possible...

#S'il te plait chérie... Rassied toi. Et evite de faire trop d'esclandre. On va attaquer Luthor quand même.#

Je me resta silencieuse un instant, avant de reprendre la parole.

"... Je peux m'occuper du transport des armes. Jane et Ivy de la neutralisation des gardes... Red Hood ? Quand ca dégénèrera, tes talents seront salvateurs."

Et comme ça on pouvait mettre un soupçon d'organisation dans ce chaos... Tout en absorbant l'hostilité ambiante à vitesse grand V. Tout le monde ou presque connaissait cette capacité chez moi. Cela ne servait à rien de la cacher, surtout si cela permettait une meilleure coopération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 17/04/2017
Messages : 29
Situation : En quête de vérités
Localisations : Egypte
Shadowpact
New Titans
MessagePosté le: Jeu 22 Juin - 13:46
Osiris était arrivé sur place en compagnie de son ancien supérieur Red Hood. En effet, quelques jours plutôt, le chevalier noir donna de nouveau signes de vie avec pour objectifs une invitation gratuite à venir faire tomber Lex luthor de son trône de vice-président. Bien qu’il ne se sentît pas concerné par cela à la base, sa dette envers les Titan l’avait quelque peu incité à y participer sur la demande de Lilith qui voulait le voir accompagner Raven et Red Hood sur cette opération.

Suivant également de près Raven et Maggie (déguisé en Jane Smith), Osiris s’avança vers le groupe de choc monté d’arrache-pied par le chevalier noir (avec l’assistance de Lillith côté Titan). Cependant, l’élu de black adam prit tout de même soin de venir lui aussi déguisé, revêtu de vêtements amples aux traits ésotériques qu’il portait par-dessus son collant mystique habituel avec le visage grandement dissimulé par une capuche aux motifs runiques.




La raison à cet accoutrement ? C'était celle-ci : éviter d'être reconnu sous peine de voir Amanda Waller tirer profit de cette intervention pour s'en prendre au Kandhaq et à sa famille, voir pire... utiliser de nouveau l’opinion publique contre eux, au point d'inciter sa famille et le peuple qu'ils gouvernent à déclencher une guerre ouverte contre les état-unis.

On y avait donc un cyborg mexicain, un type vêtu d’un vert fluorescent, un mec fringué en combinaison techno-latex de la mort qui déchire, une terroriste écologiste à l’extrême, une demi-démone et son pot de colle, un casqué rouge, une voleuse fringuée en chatte et un demi-dieu anti-héro tous sous la tutelle de la chauve-souris là moins drôle de la terre…

Si dans un premier temps Osiris se contre-foutait totalement de ce détail, il commença à rigoler de cynisme dans sa barbe tellement il trouvait les exigences de Maggie totalement inconsidéré, la répartie de Poison Ivy très « fait ce que tu veux je m’en fou globalement » et les propos de Raven sur les cas de Red Hood et l’écolo-terroriste ici présente totalement bancale. Pour Osiris c’était un petit peu plus simple et il se permis donc de balancer une petite répartie cryptique non pas seulement sur les propos de Raven et de Maggie ho non, mais sur la globalité de la situation.

« Quand tu fixes ton regard trop longtemps dans les abîmes, l’abîme fini par y fixer son regard en toi… Hun, hun, c’est tellement vrai… ».


Dit-t-il de manière cryptique alors qu’il se tenait les bras croisés sans bouger d’un pouce. Pour Osiris, la société de aujourd’hui était plus du genre à mettre en échec le développement des hommes qu’autre chose et que le statut de "héro" et "criminel" n'étaient que deux facettes superflues.

Parce que la population compte de façon dépendante sur les héro pour régler leur propre problème parce qu’ils en sont incapables de s'en donner les moyens fautes de ne pas chercher à surmonter cette faiblesse.

Le pire dans tout cela, était que cette faiblesse "handicapante" rendait les gens hypocrites. Faute de ne pas euent les résultats tant attendu par leur "héros", ils balancent la faute sur eux, eux qui ont échoués alors qu'ils avaient tout donné, plutôt que d’assumer la faute à leurs propres faiblesses à n'avoirs rien fait d'autre que de fuir au lieu de les aider un minimum à l’accomplissement de l'exploit.

De ce fait, pour Osiris, chaque "super" était aussi bien le protagoniste que l’antagoniste de sa propre histoire car tôt ou tard (selon lui) on devient inévitablement aux yeux des autres l'incarnation de ce que contre quoi l'on se bat : une peur, une menace, quelque chose qui est redouté parce qu'elle à était incomprise.

Ce qui ironiquement (et toujours selon lui), des gens tel que Superman avaient besoin de cette dépendance de toujours connaître la victoire et de ne jamais subir l'échec pour se faire accepter par la société, car si ce n’était pas le cas, la situation de maintenant serait exactement la même, moins tendue que maintenant certes, mais sur le fond de la toile cela revenait tout comme.

Après tout qu’on fait les gouvernements, les peuples et les religions de ce monde ? De cette question, Osiris pouvait y répondre. Parce que la roue de l'histoire a à toujours eut des martyr pour occuper ce rôle appelé "victimes", la peur et la dépendance non assumé d’une vie soumettaient les faibles à ceux qui étaient capables de gouverner ce monde d’une main de fer provoquait ce genre d’incident que les justicier appellent "meurtre"…

Laissant derrière ces mots l’espace d’une seconde de silence, Osiris reprit la parole sur ton plus autoritaire qui démasqué son impatience devant cette scène qu’il jugeait comme étant une mauvaise blague.

« Bon si on en a fini avec vos querelles de gosses j’ouvre une faille trans-dimensionnelle pour envoyer l’équipe de récupération des documents sur le toit du bâtiment de la Lexcorps c’est-à-dire Outsider, Batman, Catwoman et Red Hood. Ensuite moi, métallo et green lantern on fait diversion et à ce moment-là, Raven emmène le reste du groupe à l’armurerie de Lex.

Vu que tu l’as formé par le passé, Red Hood devrait être plus apte à vous aider à voler les documents qui me semble être d’avantage prioritaire, plutôt que de voler l’armurerie de la légion de Luthor. Enfin bon, c’est au chevalier noir de décider en espérant qu’il aura des coup d’avances sur la situation cette fois-ci ».


Osiris était très curieux, curieux de savoir si le batman avait aménagé cette opération comme une version à la « sucide squad », ou s’il avait quelques atouts en poches comme…un plan de secours si les choses tournaient mal par exemple…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 17/01/2017
Messages : 242
DC : Mister Miracle - The Atom - Ch'al Andar
Localisations : Gotham City.

Shadowpact
MessagePosté le: Lun 26 Juin - 11:22
Rassembler et mener une équipe aussi nombreuse et hétéroclite n’avait rien de simple – surtout dans ces conditions, et dans l’optique d’un tel affrontement.
Le Batman reste de ce fait silencieux durant toutes les réactions, questions et répliques. Mutique, silencieux et immobile, il fixe l’assemblée ; il attend le moment où les voix se taisent, où toute l’attention revient sur lui pour reprendre lentement la parole.


« L’identité de l’Outsider n’a aucun intérêt à ce stade. Chacun dispose d’une intimité – justifiant ses choix, et notamment son allure vestimentaire. »

Sa voix lourde s’élève d’abord envers Metallo, pour lui rappeler que ce n’est pas le lieu pour les plaisanteries ou les provocations.

« Le meurtre est exclu, Green Arrow. Mais nous pouvons, et nous devons, tout faire pour réussir cette mission. »

Un petit signe vers son allié, et le message est clair : fais au mieux – mais ne va pas trop loin.
Il ne répond rien à Conner, idéal dans son rôle de bras droit, mais se concentre directement sur Hal Jordan, qui pose des questions pertinentes et directes.


« Nous devons nous attendre à une défense extraordinaire – mais inconnue. Mes sources ne me permettent pas de connaître l’étendue des forces locales. Nous faisons face à l’inconnu… nous devons nous préparer pour le pire, et espérer le moins-pire. »

Un débat s’enclenche ensuite sur Jane, l’assistante de Raven, Poison Ivy et Raven elle-même. La première n’accepte guère d’être mise dans un autre groupe, son amie non plus ; elles décident donc de parasiter son plan, et d’imposer leurs vues.
Osiris tente bien d’apaiser les tensions pour recentrer les choses sur la mission – mais le Batman n’entend pas régler les choses aussi facilement.
Il reste silencieux de longues secondes, sentant la tentative d’absorption de ses émotions par Raven ; peine perdue. Le Chevalier Noir a depuis longtemps réussi à maîtriser ses sentiments, à les cacher ou à les conserver.


« Je vois. »

Sa voix est soudain plus lourde – plus terrible encore que précédemment.

« Je comprends les liens et les impératifs que cela entraîne. »

Il s’avance, et va se fixer directement devant Jane et Raven, les dominant par sa masse puissante.

« Cela est néanmoins inconciliable avec l’organisation de cette opération. »

Il soupire, et se penche en avant.

« Vous n’en ferez donc pas partie. »

La réplique est terrible et inattendue.
Il ne les laisse néanmoins pas réagir, et se retourne directement vers les autres.


« Ce n’est pas une plaisanterie – ce n’est pas une aventure joyeuse. Nous menons une guerre, ici. Nous affrontons des légions et des monstres qui voudront nous anéantir.
Si vous n’acceptez pas le plan… vous ne faites pas partie de l’opération. Point. »


Il jette un regard derrière lui, offrant une expression d’une dureté à toute épreuve.

« Et gare à ceux qui voudront s’immiscer sans mon accord. »

Il finit ensuite de donner ses ordres – et les groupes se lancent, alors.
L’opération débute. Enfin.


**
*
**

Osiris/Metallo/Green Lantern.
Les trois membres du groupe de diversion ne tardent pas à arriver directement devant l’immeuble de Lexcorp. Au-delà de leurs allures – un Mexicain, un Green Lantern et un homme arborant le look par le jeune homme attirent irrémédiablement l’attention – les systèmes de la tour relèvent rapidement la présence de leurs énergies… et elle réagit par principe à une telle arrivée.
En organisant offensivement sa défense.

Ainsi, alors que le jour s’achève, que les salariés ont déjà pour partie quitté leurs bureaux, les trois combattants débouchent à l’extérieur – mais les systèmes de protection sont déjà avertis, et déclenchent la première vague de défense.
Une voix anonyme et informatique se fait soudain entendre…


« PRESENCE DE SURHUMAINS NON AUTORISES A PROXIMITE DU BÂTIMENT LEXCORP. VEUILLEZ DECLINER VOS IDENTITES ET L’OBJET DE VOTRE VENUE. »

… mais ce n’est pas tout. Trois gigantesques formes apparaissent soudain dans l’embrasure des trois entrées principales…
… trois gigantesques robots qui se tiennent prêts – prêts à intervenir au moindre signe d’agressivité !

**
*
**

Red Hood/Poison Ivy.
Le trio devenu duo ayant pour objectif de s’emparer des armes parvient à se téléporter via les pouvoirs d’Osiris mais aussi la technologie du Batman.
Ils pénètrent donc dans l’un des niveaux anonymes de la tour Lexcorp – bien conscients que les systèmes de sécurité ne tarderont pas à les repérer. Le Chevalier Noir leur a confié des dispositifs sensés cacher leurs présences… mais cela ne durera pas.
Ils doivent agir vite – et bien.

Cependant, alors qu’ils débouchent initialement dans un couloir anonyme, ils ne tardent pas à arriver devant des portes vitrées… qui offrent un panorama surprenant et saisissant.



Des armes.
Des dizaines, des centaines d’armes de toutes sortes, de toutes origines, localisées dans ce qui semble être une dimension nulle, implantée à l’intérieur de la tour Lexcorp.
S’ils sont logiquement surpris par une telle vision, ils savent qu’ils ne doivent pas tarder à agir : l’agent qui évolue à l’intérieur va bientôt les identifier et donner l’alerte. Ils doivent donc pénétrer dans la zone, qui n’est accessible que par un sas d’entrée qui semble demander une carte et une reconnaissance vocale et visuelle…

Le vol des armes ne semble pas bien engagé.


**
*
**

Outsider/Green Arrow/Catwoman.
Le trio chargé de récupérer les fichiers actant la responsabilité de Lex Luthor dans des malversations et manipulations est téléporté dans les mêmes conditions que ses camarades. Ils disposent eux aussi d’un brouilleur, qui hélas ne durera pas longtemps.
Ils débouchent également dans une zone spécifique de la tour Lexcorp, une zone qu’ils s’attendaient à découvrir – mais pas forcément ainsi.



Il s’agit d’une data-room classique et basique.
Rien d’impressionnant. Rien de menaçant. Rien de spécifique.

Cependant, les trois peuvent très bien s’attendre à des pièges… et devront donc choisir intelligemment la suite des opérations.
Comment avancer ? Comment chercher ? Comment ne pas se faire repérer ?
Des questions auxquelles ils vont devoir répondre rapidement – car deux agents sont en train de travailler dans la salle d’à côté, et entendront tout bruit suspect dans cette salle normalement vide et silencieuse !


(HJ/ Résumé rapide :
- Raven et Maggie ne sont pas retenues pour la mission par Batman ;
- La présence d’Osiris/Green Lantern/Metallo a été relevée, sans les identifier. Ils sont interpellés par le système informatique, qui a déjà prévu trois robots au cas où ;
- Red Hood/Poison Ivy découvrent une salle d’armes avec un agent à l’intérieur. Ils peuvent y accéder via un sas, mais la zone semble hostile aux humains – et l’accès nécessite un badge et une reconnaissance vocale et visuelle ;
- Outsider/Green Arrow/Catwoman arrivent dans une data-room classique, mais doivent choisir intelligemment leurs prochains mouvements ;
- Vous avez jusqu’au lundi 3 juillet 2017 pour répondre. Bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 19/05/2016
Messages : 219
DC : Jinx - Faora
Situation : Fou furieux et perdu
Localisations : Espace
MessagePosté le: Lun 26 Juin - 12:06

Z
FALL

Bald assault

Les gens passaient et se faufilaient dans les égouts, formant leurs propres avis et petites réflexions inutiles. Metallo était un client régulier de LexCorp, qui savait très bien toutes les saloperies qui s'y cachaient, il était bien le mieux placé pour informer tout le monde de ce qui se cachait, une information que le Batman ne prit pas la peine d'exploiter, probablement conscient que Cuerben, comme il se faisait désormais appeler, ne risquait pas de l'aider.

De tout les villains présents, il était le plus méchant, le plus fort, le plus résistant et le plus immoral. Poison Ivy n'est qu'une chaudasse écologique, Catwoman est simplement une petite voleuse, Red Hood n'est même pas un vilain et Osiris passe son temps à osciller entre les deux. Ils n'ont pas les ambitions de Corben, ou sa puissance gagnée grâce aux nombreux combats qu'il a réussi à mener. Seul Osiris est "digne" de pouvoir lui parler : tout le reste, c'est bien que des petits poissons qui ne peuvent qu'observer le sommet du mal majestueux qu'il est.

Les héros ne sont pas en reste. Green Lantern se méfie évidemment, Green Arrow menace dès les premières secondes, l'autre imbécile en chauve-souris lui fournit des réponses vagues et Osiris récite son baccalauréat de Philo. Batman est complètement étouffé en arrière plan alors que le bordel s'installe, Metallo dégustant un taco gras en se faisant. Heureusement qu'il n'était pas organique, où les égouts auraient risqués de gagner en puanteur. 

Pas de meurtre ? C'est que qu'ils vont voir.


Mais le clou de la débâcle, c'est le couple. Jane Smith, qui expose rapidement son intelligence en prenant le nom le plus évident possible : tu pouvais pas t'asseoir et choisir un nom au hasard ? Quelque chose pour mieux te fondre ? Ha, et en parlant de ça, voilà qu'elle nuit au groupe en refusant d'être séparée de sa Butt-Buddy, démontrant un égoïsme plutôt hallucinant : c'est une mission importante, elles pourraient pas faire un effort ? Metallo à dû se séparer de son business lucratif pour y aller, il sait faire des sacrifices, lui !

Raven le mentionne d'ailleurs en disant que Jane peut le tordre comme du caoutchouc. Se préparant déjà a massacrer horriblement la sorcière pour cette provocation, Corben fut pris de vitesse quand Ivy prit la parole pour dire aux deux donzelles qu'elles n'étaient pas utiles, un geste que l'autre super-vilain accompagna promptement, toujours désireux de faire chier tout le monde.


Prenait t-il au sérieux la situation ? Non.

Pourquoi tu te ramènes dans le groupe si t'es pas prête pour une séparation ? Pourquoi vous voulez tout foutre en l'air avec vos conneries romantiques ? Le nombre de personnes réunis dans cette salle est plus grand que votre IQ combiné ou quoi ? RÉFLÉCHISSEZ SALES DEMEURÉES ! RÉFLÉCHISSEZ !!!! RRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRREEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !

Le dernier clou est Batman, qui leur dit de partir après avoir critiqué sa tenue. Jalousie, Bruce ? En attendant, un énième speech sur LexCorp est envoyé, et le groupe re-part avec deux membres en moins, chapeaux.

BEGONE THOTS ! Hurle le robot Mexicain, crachant de la sauce "Ketchup" qui asperge une partie de débris et la fait promptement fondre.

--

Le groupe héroïque, composé d'un génocidaire grimé en rêve raciste, d'un demi dieu Egyptien et d'un pilote avec un anneau magique arrive devant LexCorps. Metallo agrippe un Nachso Gigantesque, aussi grand et épais qu'Osiris lui même, mais il ne bouge pas alors que le building identifie les invités. Remarquant le trio, le building déploie promptement des robots géants pour leur poser des questions.

Il s'attendait à des forces humaines, dommage... quoi, vous croyez qu'il allait écouter Batman ? Metallo allait tuer, aujourd'hui, et il n'avait rien à carrer de qui était sa cible.

BONJOUR ! JE SUIS JUEN CUERBEN, GÉRANT DU DÉLICIEUX TACO DREAM EN BAS DE LA RUE ! JE VIENS DANS CE BÂTIMENT POUR VOLER LE TRAVAIL D'UN HONNÊTE TRAVAILLEUR AMÉRICAIN ! LAISSEZ MOI ENTREZ AMIGOS ! 

Corben glousse comme une petite fille devant sa blague puis sort promptement un épais Bazooka hors de son nachos.

BRÛLEZ TOUS EN ENFER PETITES SALOPERIES ! Hurle t-il, lançant un missile suffisamment puissant pour faire exploser un des robots et perturber le reste, permettant aux alliés d'attaquer en second !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Rise & Fall of Lex Luthor [Mission Rebelle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rise to Honour:
» Rise : Blood Hunter
» COMICS PLACE : la petite émission
» Fall of the Hulk - RED HULK
» Avis de marché - Paris - Musée Rodin - Mission de restaurateur conseil - conservation préventive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis en ruines :: Lex Corps-