[Animation 4ML] Batfamily Returns [Batverse, LIBRE]

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Inscription : 17/01/2017
Messages : 390
DC : Mister Miracle - The Atom - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Jeu 5 Oct 2017 - 17:15
Le Batman reste immobile et silencieux durant toutes les répliques de Deathstroke.
D’une part, il prend sur lui quand les réflexions de l’autre appuient sur des éléments nerveux qui pourraient justifier une réaction brutale. De l’autre, et surtout, il analyse ce qu’il lui répond, afin d’enregistrer chaque information intéressante, chaque piste qui permettrait d’en apprendre plus sur Slade Wilson – et, éventuellement, l’utiliser à un moment.
Il installe, volontairement, un silence tendu après l’ultime parole du mercenaire, pour bien signifier que ce dernier est loin de maîtriser la situation, avant de reprendre lentement la parole, via sa voix modifiée et son ton lourd.


« Je ne te diminue pas, je ne ressasse rien, je ne juge pas, je ne sermonne pas. J’énonce des faits.
Si tu es assez fier et déterminé pour imposer ta présence ici, sans autorisation et pour juger une initiative, tu peux assumer les faits qui te concernent. »


Il appuie sur un bouton du clavier, derrière lui, tout en continuant lentement.

« Tu es un tueur : c’est un fait, une réalité.
Tout comme le fait que je n’ai pas pu protéger Jason Todd ou Barbara Gordon et qu’ils ont souffert à cause de moi et du Joker. Tout comme le fait que j’ai menti, manipulé et trompé des proches, pour une cause que je jugeais digne mais qui ne m’a apporté que des difficultés et des rancoeurs.
Ce sont des faits, Slade. Nous sommes des adultes – agissons comme tels, et ne nous voilons pas la face sur ce que nous avons été… c’est la seule possibilité d’espérer pouvoir devenir autre chose. »


Une carte de données sort alors d’une fente du gigantesque Batordinateur ; le Chevalier Noir s’en empare, puis l’envoie directement vers son interlocuteur.

« Voici l’enregistrement. »

Il pousse un léger soupir, puis secoue lentement la tête.

« Rose a été avec toi dans la Section Ravagers… comme Jason. Elle a lutté courageusement à Metropolis, mais a disparu depuis ; je pense qu’elle a très mal vécu ta propre disparition, et la mise en place du Gouvernement Waller.
Elle est… fragile, tu le sais. Elle aurait dû contacter ses anciens camarades des Tians, mais… sa trace a été perdue, avant que je l’entrevois lors de mon altercation avec Ravager. Je ne saurais décrire son état, mais… »


Son regard se fige sur le casque de Deathstroke.
Sa voix n’a rien d’agressive, elle est calme et posée ; presque amicale, même si ce pas ne sera jamais franchi entre eux.


« … elle a besoin d’aide. De la tienne, et d’autres aussi. Je ne saurais que t’encourager à solliciter ceux avec qui elle avait tissé des liens chez les Titans, pour faciliter ta démarche et son efficacité. »

Son attention glisse ensuite vers une image figée sur un écran, celle de Grant Wilson en action. Il reste silencieux quelques instants, puis se retourne vers son père.

« Il te hait, et cela ne changera pas. Il te hait et, si je n’ai rien à juger, il te faudra être… sur tes gardes. Faire attention.
Il te hait, définitivement, et il ne s’arrêtera pas avant de t’avoir tué – et de t’avoir détruit, littéralement. »


Le Batman s’approche alors de son fauteuil, et vient s’assoir dessus.
Il repose son coude sur le bras du fauteuil, et cale son menton sur ses phalanges. Il laisse son regard glisser sur son interlocuteur, et réfléchit pendant de longues secondes – pesant le pour et le contre.
Puis, après une décision difficile, reprend lentement.


« Et… je peux, si tu le souhaites, te mettre en relation… avec Joey. »

Joseph Wilson, dit Jericho.
Deuxième fils et dernier enfant de Deathstroke, ayant subi les mêmes difficultés psychologiques que sa fratrie et, longtemps, disparu. Du moins, pour le commun des mortels – dont le Chevalier Noir ne fait pas partie, grâce à sa richesse et à son réseau.
Il propose, ainsi, une main tendue véritable à Slade Wilson ; ce dernier a plutôt intérêt à la comprendre, et à la saisir… car il s’agit là d’un effort, d’un pari véritable du maître des lieux, qui n’entend pas accepter une déception de trop.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 24/08/2016
Messages : 2002
DC : Red Devil
Situation : Légende porté disparu - Consultant Spéciale de Rheelasia - Mercenaire
Localisations : Rheelasia - Canada - International
Groupes : Wilson family - G.O.D

MessagePosté le: Mar 17 Oct 2017 - 23:17

Est-ce que cette conversation aurait pu avoir lieux il y a de ça quelques années? Voir même quelques mois ? Sûrement pas. Les deux hommes ont changé, dans une direction similaire, pas semblable mais ayant des similitudes. Pourtant Batman reste ce qu'il est et ce qu'il a toujours été. Slade lui est plus vieux, pas plus faible pour autant mais lassé peut être, irrité d'une vie de douleur et de torture autant physique que morale peut être plus éprouvante que celle qu'a vécue Bruce.
C'était donc dans ces conditions que le mercenaire se laissait aller, se confiait, un peu trop d'ailleurs. Si la sincérité émanait du vieux bonhomme, Bruce lui restait fidèle a lui même enregistrant précieusement ce que son interlocuteur lui livrait, pour mieux le connaître ou pour l'utiliser contre lui.
A quoi bon ? Slade n'avait pas en tête de défier le justicier de Gotham, a dire vrai Deathstroke ne rêvait que de quitter la ville et de la laisser loin derrière lui. La cité n'offre que remord et douleur. Si le dark night aime se draper dedans, Slade lui n'a plus l'âge ni l'envie de ressentir ce genre de pression.

Slade s'étira tout en écoutant son ennemi lui parler d'abord d'eux , des adultes qu'ils étaient ensuite de ses enfants, la raison de sa présence inhabituelle en ces lieux saint de la Bat-famille. Ses paroles avaient du sens, il donnait son avis de façon clair mais sans mettre de sentiment. Pouvait-il en ressentir vraiment ? Une question dont Slade n'aura sûrement jamais la réponse.

L'attitude du chevalier noir était toujours froide malgré que ses paroles et le ton qu'il employait montraient le contraire. Il aurait pu lui tendre la carte de données mais il lui envoya directement sur lui. Le discours qu'il reprit tranchait pourtant avec sa manière d'agir si bloqué, rigide et méfiante. Ne se doutait il pas que Deathstroke n'allait rien lui faire? En tout cas pas dans sa façon d'être et de penser actuelle. On ne se livrait pas ainsi à son ennemi si on avait l'intention caché de l'attaquer.

Cet homme semblait connaître la famille Wilson aussi bien que Slade Wilson lui même voir mieux. Il lui parla de la tristesse, disons même de la détresse de Rose ainsi que de ça fragilité. Il lui parla de la haine de Grant, de l’obsession du jeune homme à vouloir voir son père mort, mettant en garde le patriarche. Il finit même par lui parler de Joseph, l'appelant par son surnom comme ci il l'avait connut toute sa vie.
Le batman se proposait de mettre Slade et Joey en relation, comme si l'ancien président n'avait pas déjà essayé de le retrouver. Il fallait croire que le protecteur de Gotham avait bien plus de relation , d'influence et d'informations que l'ancien président des USA, l'ancien dirigeant du Network , l'actuel conseiller spécial de Rheelasia.

Ne supportant plus de rester debout immobile alors que son interlocuteur lui s'était confortablement assis dans son fauteuil , Slade alla poser ses fesses sur un morceau de la console du Bat-Ordinateur où il ne se trouvait aucune boutons ou commandes spéciales.
Respirant calmement il prit à son tour la parole :

Je ne t'ais pas attendu pour assumer les faits qui me concernent. Je ne me voile la face en rien au contraire, je tourne la page et j'essaye d'écrire une nouvelle histoire. Je suis ce que je suis rien ne changera cela. Je ne modifierais sûrement jamais le regard que tu portes sur moi, ni celui des autres, héros ou vilains et je m'en moque pas mal à vrai dire. Je sais ce que je veux aujourd'hui et je suis prêt à faire ce qu'il faut pour y arriver comme je l'ai toujours fait.

Il regarda la carte de donnée et la manipula entre ses doigts gantés.

Malgré tout je te remercie pour ceci. Je pensais que tu m'aurais envoyé chier au mieux, ou que l'on se batte au pire. Je n’espérais pas tant de ta part. Quelqu'un a dit que l'on ne connaissait un homme qu'en le combattant. A ce titre je devrais donc te connaitre et pourtant je suis surpris par cet acte.

Il dévia son regard du petit bout de plastique qu'il tenait entre les mains pour le poser sur le chevalier noir, marquant un arrêt de quelque secondes avant de reprendre :

J'irais rendre visite au Titan dans mes recherche pour retrouver Rose, ça fait d'ailleurs un bail que je n'ai pas mis les pieds a St-Roch mais je ne m'attends pas à un accueil chaleureux de l'autre part. Tu me diras je ne m'attendais pas non plus à cette conversation.
En ce qui concerne Grant je sais à quoi m'en tenir. Je prend note de ta mise en garde toutefois bien que si je devais mourir un jour de la main de quelqu'un je pense que ça sera de la sienne.
Je serais le dernier des idiots que de refuser ta proposition malgré mon impassible fierté alors si tu le peux , oui je souhaiterais que tu me mettes en relation avec Joseph.


Slade tenait un discours qui aurait surpris voir même choqué plus d'un. Néanmoins la discussion et l'acceptation d'une coopération ponctuelle donnait plus de résultats qu'un énième combat, a domicile pour le chevalier noir qui plus est. Prenant une grande respiration il se releva :

Bien. Je crois que le sujet est clos et que je n'ai donc plus rien à faire ici. Tiens moi au courant pour Jericho, je ne doute pas que tu saches exactement quelles sont mes planques à Gotham, toi qui sait tout dans cette ville sans même avoir besoin d'utiliser ton machin.

Il s'avança vers le Bat.

Je ne crois pas qu'il soit sage que je repasser par où je suis entré donc si tu veux bien m'indiquer la sortie ou me faire accompagner je te laisserais aller partager une platée de cookie avec ta famille. Il lui tendit la main attendant une poignée franche et sincère. A un de ces jours dans les mêmes conditions je l'espère.

Les choses ont changés et elle ne se ressemblent plus.
Les deux hommes ont été ennemis juré pendant longtemps. L'un contre l'autre mais aussi par le biais de personne interposés. Nightwing, Grant, Damian , Rose et d'autres encore. Pourtant aujourd'hui ils s'étaient parlé sans se battre, d'homme à homme, d'un père à un autre.
Une première à n'en pas douter qui avait porté ses fruits, en tout cas selon Slade et qui avait semé les prémisses d'une paix inespéré tant est si bien qu'on voulait y croire.



HORS JEU :
Je n'ai rien a ajouté je te laisse conclure le sujet et te remercie de m'avoir consacré une partie bien que ce n'était pas l'idée de départ. Je fais mes excuses aux personnes qui attendait plus de se sujet ,
je ne voulais en aucun cas le leur "voler". Merci quand même de m'avoir accepté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4044-mercenaire-nu   http://dc-e En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 390
DC : Mister Miracle - The Atom - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Hier à 13:53
Le Batman demeure assis et immobile durant les réponses de Deathstroke.
Il analyse et réfléchit.
Il fixe le mercenaire, et veille à observer chaque élément, chaque geste, chaque attitude, chaque type de réaction que ce dernier peut produire, en réplique de ses propres réponses ; et il apprend beaucoup.

Pour toujours, Bruce se méfiera de Slade : il sait trop bien ce que ce dernier peut faire, et son historique est trop important pour commettre l’erreur de se fier à lui ; mais, maintenant, dans cette volonté d’ouverture qui l’habitude, il peut commencer à… croire, en la volonté de l’autre de changer.
Il ne lui fait pas confiance. Il ne se fie pas à lui. Il se méfie, même, de lui.
Mais il est prêt à lui laisser une chance.

Alors que Wilson va et vient, s’installe, répond, puis finalement se relève et présente sa main pour une poignée de main… le Chevalier Noir réfléchit.
Puis se décide, très vite.
Et se lève de même, pour venir s’emparer de la main présentée, et la serrer.


« Je… l’espère aussi. »

Son visage demeure de marbre – froid et impassible.
Mais son cœur, lui, se surprend à se gorger d’un peu d’espoir… celui de voir l’un des criminels les plus dangereux du monde s’amender ; celui de découvrir qu’un ennemi pourrait être, un peu, moins menaçant qu’avant ; celui d’envisager un Univers sans un Deathstroke qui rôde, et peut abattre quiconque a ennuyé les personnes suffisamment riches pour l’engager.


« Je te transmettrai les éléments concernant Joey. Je… verrai, aussi, si je trouve quelque chose… sur Rose et Grant. »

La poignée de main est franche, virile.
Sincère.
Elle s’achève, avec une ombre de sourire sur les lèvres de Bruce.


« Tu peux suivre la ligne bleue, pour sortir. Il ne devrait y avoir aucune surprise… cette fois-ci. »

Il appuie sur un bouton de son clavier, à proximité, et quelques flèches apparaissent alors à proximité, pour mener le visiteur vers une sortie annexe, à plusieurs kilomètres de Gotham City et notamment du Manoir Wayne ; une dizaine de minutes de marche suffiront au mercenaire pour quitter la Batcave, en sécurité.

Le Batman, alors, fixe le mercenaire, dont la silhouette disparaît au fil de son avancée.
Il hésite, encore ; il ne sait pas s’il a bien fait.
Mais, même si Slade Wilson a tué et causé tant de drames… lui aussi peut mériter une seconde chance ; mais une seule.
Il s’agira, pour lui, de ne pas décevoir le Chevalier Noir – qui a, clairement, la rancune tenace.


(HJ/ Tu n’as pas à t’excuser, le sujet était Libre et ta présence apporta une surprise et un défi intéressants. Merci à tous pour ce sujet ! Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

[Animation 4ML] Batfamily Returns [Batverse, LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Le CF approuve le message sur le libre choix du décodeur
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Image par seconde sur une video "Stop Animation Catch"
» Un petit pokémon perdu [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City :: Manoir Wayne-Batcave-