Le Tour Héroïque [Donna, GA, LIBRE]

Inscription : 21/11/2015
Messages : 654
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; The Shade ; Fate
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Dim 26 Nov 2017 - 20:28
Le monde a changé.
Ayant subi de nombreuses et terribles épreuves depuis un temps trop long, l'Humanité a réussi à se reprendre. L'assassinat du Président américain par un Vandal Savage mandaté pour cela, la nomination compliquée de Slade "Deathstroke" Wilson en Commandant en Chef, l'attaque stoppée de Brainiac, la Présidence tyrannique d'Amanda Waller - tout cela a affaibli les Hommes, mais les a aussi poussés à se reprendre ; et ils l'ont fait.
La Présidente Waller a été vaincue, destituée. Des élections libres ont eu lieu, et les gens vont mieux... ils vont de l'avant ; mais tout n'est pas encore réglé.

Si les Héros ont participé et lancé la révolte citoyenne, beaucoup de civils se souviennent que certains Héros furent des Recrues d'Amanda Waller ; ils se sont excusés, tentent de s'amender... mais la rancoeur, les doutes demeurent.
Les Héros ont beaucoup à se faire pardonner ; beaucoup à se pardonner, aussi.

Certains, en outre, sont rongés par des troubles, par des drames qu'ils ont du mal à dépasser ; malgré leur Héroïsme, malgré leur courage, malgré leur puissance, ces hommes et femmes s'abandonnent, se laissent aller face à des douleurs trop grandes, trop immenses.
L'une d'entre eux se trouve, d'ailleurs, à New York - la ville qui ne dort jamais.



Etonnamment délaissée par les Vilains et les Héros, New York apparaît souvent comme un havre, comme un foyer pour ceux et celles qui voudraient fuir la fureur des combats de métahumains, pour se plonger directement dans la culture et la folie douce de la Grosse Pomme.
Cependant, ceux et celles qui espèrent ainsi trouver un peu de paix ici... savent très bien que cela ne dure pas ; cela ne dure jamais, hélas.

Ainsi, Donna Hinckley, dite Donna Troy, jeune femme de vingt-quatre ans ayant vécu bien trop de drames, de pertes et d'horreurs, a trouvé une forme de cachette à New York, loin du tumulte de sa vie d'avant ; mais cela se termine maintenant.


"Bonsoir... je suis désolé de venir sans prévenir, mais cela me semblait indispensable."

Cette voix, douce et agréable, se fait entendre dans le silence et le confort de l'appartement de la jeune femme, l'ancienne Wonder Girl. Celle-ci avait certainement déjà senti un changement dans l'atmosphère, dans l'ambiance de son logement... mais elle en découvre, bien vite, l'origine.
Devant elle, ce qui ressemble à une petite mouche s'arrête, se fige, change de taille...


"Salut. Ray Palmer, alias Atom. Content de te rencontrer."
... et le micro-Héros reprend une taille normale, non sans se présenter avec un grand sourire à la jeune femme devant lui.

"Enfin, on s'est déjà croisés - mais on n'a jamais eu l'opportunité d'échanger réellement. Quand tu étais dans les Titans, on ne se voyait que durant les grandes crises - et quand j'ai rajeuni et dirigé une version des Titans, tu avais pris une autonomie bien normale."

Calme, détendu, Ray Palmer essaye de paraître le plus sympathique, le plus agréable possible ; mais il n'oublie pas non plus ce qu'il fait ici, et comment il est venu là, sans prévenir.

"Enfin... désolé d'être venu ici, sans te demander, mais... je pense qu'il est indispensable que tu participes au Tour Héroïque, Donna."

Sa voix a repris son sérieux pour évoquer une grande initiative, sensée se lancer aujourd'hui - le Tour Héroïque.
Beaucoup de Héros ont compris que le monde, l'Humanité ont besoin d'être rassurés, ont besoin d'avoir des preuves que les Héros peuvent toujours être là pour sauver les innocents et les faibles ; en ce sens, Ray Palmer, qui a beaucoup à prouver pour avoir été une Recrue avant de périr pour stopper le Joker, a décidé de lancer ce Tour Héroïque... vingt-quatre heures, vingt-quatre longues heures, durant lesquelles plusieurs Héros tentent de gérer toutes les catastrophes autour du monde.
Stopper les abus, sauver les civils, évacuer les vulnérables des phénomènes naturels... bref, être un Héros H24, et donner le maximum pour prouver qu'ils peuvent faire la différence - et qu'ils vont le faire, maintenant.


"Le Tour Héroïque a été annoncé, et doit commencé sous peu. S'il y a déjà beaucoup de volontaires, je ne t'y ai pas vu - et je pense que tu devrais en faire partie."

Une légère grimace glisse sur son visage, alors qu'il se rappelle ce que la jeune femme a vécu.

"Je suis... mort, il y a quelques mois, mais je suis revenu - en Indigo Lantern. Je ne porte pas tout le temps l'anneau, mais quand je le fais, je sens les émotions, l'extrémité des sentiments ; et je t'ai senti, Donna."

Ray s'avance, et pose une main pleine de chaleur et de compassion sur l'épaule de Donna.

"Je... sais ce que tu ressens, je l'ai vu, je l'ai senti ; je sais, Donna. J'ai pleinement conscience de ce que tu vis, de ce que tu as vécu - de ce que tu as perdu. J'en suis, vraiment, désolé... mais je pense que tu as besoin du Tour Héroïque, comme il a besoin de toi."

Un léger sourire, timide, glisse sur ses lèvres.

"Viens. Aide-nous. Aide-nous à prouver, à nous prouver qu'on est à la hauteur - qu'on peut encore faire la différence, qu'on peut être des Héros. Tu es une Héroïne, parmi les plus expérimentées... les meilleures. Tu n'en as pas conscience, mais tu as fait constamment la différence, tu es un symbole, tu es un appui absolu.
Nous avons besoin de toi - de ta lumière, de ta chaleur. Comme, je pense, tu as besoin... d'aider, de protéger. De sauver."


Le moment est beau, le moment est pur.
Mais Ray sait qu'il ne doit pas forcément durer - et, quelques instants après, un choc sonique se fait entendre...

... préambule de l'apparition d'un Tunnel-Boum, le vortex de téléportation des Néo-Dieux que maîtrise Cyborg.

"Victor nous aide, et va emmener tous les volontaires à la première destination... et nous sommes déjà dans l'urgence, car des vies sont menacées."

Atom lâche Donna, et file vers le vortex - avant de s'arrêter, pour jeter un dernier regard en arrière.

"Aide-nous, Donna. Et aide-toi."

Il a conscience d'être un peu direct, un peu dur... mais l'urgence dicte ses paroles.
Il se précipite dans le Tunnel-Boum, donc...


**
*
**

... et arrive à la première urgence, située en Asie où des milliers de vies sont menacées dès maintenant.


Un tsunami.
Un tsunami frappe les cotes d'un pays asiatique anonyme, où des civils innocents mais peu importants pour le Pouvoir en place sont menacés ; Atom n'en a cure.
Sans réfléchir, sans remords, il file vers le tsunami et les victimes - pour les sauver. Quoi qu'il en coûte !


(HJ/ Le sujet est donc lancé : ceux qui veulent participer au Tour Héroïque, à savoir le principe de gérer plein de menaces en 24H non-stop, peuvent directement débarquer à la première urgence. Au plaisir de vous croiser ici. Smile /HJ)


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 07/09/2017
Messages : 50
DC : Obsidian
Localisations : New Cronus
New Titans
MessagePosté le: Ven 1 Déc 2017 - 23:45
Depuis peu, Donna Troy s'est employée à se remettre, à ses activités super-héroïques, mais sans grand succès, ou du moins, sans grande source de motivation. Elle s'est alors, réfugiée dans le travail et sa passion pour la photographie, pour oublier ce sentiment, d'être inutile et est, en cet instant, plutôt, d'humeur songeuse. Alors, qu'elle observe les lumières de la ville, animée de New-York, avec ses panneaux publicitaires géants, ses grand boulevards et ses rues piétonnes, jonchées, d'une foule amassée d'habitants, ses taxis d'un jaune éclatant, à travers la baie vitrée, des locaux d'Aurora Photography Studios, un flash lumineux attire pourtant, son attention... avec toute cette animation, ce flash soudain, pourrait passer totalement inaperçu, auprès des citoyens new-yorkais, dans cette éloge de réverbérations, toutes plus colorées, les unes que les autres, mais en ce qui concerne Donna, elle reconnaitrait ce vif éclat, entre tous... la lumière d'un tunnel-boom... elle avait déjà vu ça, ce n'est pas quelque chose, qu'on oublie facilement et, en outre, elle sait, ce que cela signifie, ce genre de visite impromptue... certainement, de la part de l'un de ses anciens compagnons, justiciers, dans sa ville... on a besoin d'elle. Elle ne perd pas de temps et se prépare, à une future quête héroïque, en revêtant son costume de Troïa et en rejoignant, le super-héro, Atom, qui l'attend dans son appartement, à quelques pâtés de maison, non loin de l'apparition du tunnel-boom.


Elle ne semble pas plus étonnée de le voir, que cela et écoute avec attention, ce que son équipier d'autrefois, doit lui annoncer...

< Ton anneau dit vrai, mon cher Atom. Depuis un long moment déjà, je me sens anéantie et dépassée, comme si j'avais été ensevelie, sous le poids de la culpabilité, pour la mort de mon fils et de mon mari, alors que ce dernier me reprochait de mettre en péril, notre couple et d'attirer le danger sur notre enfant, à cause de mes activités super-héroïques... oui, je me suis longtemps sentie coupable, de ne pas avoir été assez présente pour eux, de n'avoir pas pu passer, plus de temps avec eux... mais ce sont les aléas de la vie, qui les ont emportés, j'ai cru que cela aurait pu avoir un rapport, avec moi, qu'on avait cherché à m'atteindre, en s'en prenant à eux, mais de toute évidence, il ne s'agissait que d'un accident de voiture et rien d'autre... des accidents, des catastrophes, il y en a des milliers dans le monde, je ne peux pas sauver tout le monde, mais avec mes dons si particuliers, je me dis que je peux essayer, d'en sauver la plupart... je dois reprendre confiance en moi et participer à ce tour héroïque, me redonnera, à nouveau, la sensation d'être utile. J'accepte donc, ce défi.

Donna se sent prête et se sent suffisamment, forte, pour pouvoir faire face, à ce qui l'attend et elle décide de franchir le portail, du tunnel-boom, ouvert par Cyborg, en suivant son ami, au travers. La présence de l'homme-machine, qui maitrise, dernièrement, la technologie de New Genesis, se fait ressentir, à leur cotés, pour les assister et sera un précieux allié, pour eux.

Les héros débarquent en pleine crise, dans un petit état d'Asie, apparemment proche des Philippines. Les alarmes retentissent, pour annoncer l'apparition prochaine, d'un tsunami, mais la population, sait-elle distinguer une véritable alerte d'un test, tant ils doivent être légions, dans cette région du globe? Les exercices sont utiles certes, vu le risque encouru et la multiplication des ouragans, aux alentours, mais les autorités, mettent-elles tout en œuvre, pour que les objectifs de prévention, soient mis en place et les alertes, sont-elles, vraiment, prises aux sérieux, pour faire bouger les habitants, vers la zone d'évacuation, la plus élevée possible... Donna n'y habite pas et ne peut pas le savoir. Le port est directement menacé, par les bateaux et les navires, qui sont amenés, à cause de la tempête, à s'écraser sur le pont, avec fracas. Troïa n'a le temps, que d'attraper un homme, probablement un pêcheur, qui a faillit être broyé contre l'embarcadère, pour le conduire, dans un endroit, où le danger est moindre. Elle agit instinctivement et déserte les lieux, le moment n'est pas propice à la réflexion, il n'y a pas de temps à perdre... après tout, elle n'est pas seule et Atom, ainsi que Cyborg, qui doit embarquer d'autres héros, dans l'aventure, auront de quoi s'occuper. Elle vole et file à toute allure, en traversant la voie, la plus commerçante, peuplée de touristes, venus s'acheter des souvenirs, de leur séjour... et quel souvenir garderont-ils de ce séjour, justement? Elle aperçoit un petit garçon, dans une situation, proche, de danger... il y a trop de monde, trop de victimes potentielles, qui n'atteindront jamais les hauteurs, à temps. Elle décide d'atterrir et dépose le pêcheur, sur place, en lui demandant de ne pas s'éloigner.


< Je vous prie de me faire confiance et ne pas trop vous éloigner, d'ici. Faîtes en sorte, que d'autres, fassent de même. Je suis l'attraction du moment, ils vous écouteront.

Beaucoup de regards sont en effet, portés sur Troïa... les gens ne doivent pas trop avoir l'habitude, de voir débarquer une super-héroïne, en tenue de gladiatrice, par ici. Elle accourt vers le garçonnet et s'oppose au chien, qu'il voulait certainement caresser ou avec lequel, il voulait jouer. L'animal doit ressentir le tsunami, se rapprocher et a du changer de comportement, devenant ainsi, agressif et dangereux, dans la panique et la peur. Donna utilise son don d'empathie avec les animaux, pour le calmer et le chien, finit par changer d'attitude.

< Voilà, ça va aller, il ne te fera rien, il a juste eu peur et a paniqué... il n'est pas méchant, il a peur de la grande vague, qui va arriver... va rejoindre tes parents, sinon, ils vont finir par s'inquiéter.

En entendant le mot "vague", le garçonnet prend alors, une expression faciale, encore différente et fixe Donna, avec inquiétude. Cela semble bien plus l'effrayer, que le chien qui grognait et qui se montrait, de part sa posture, menaçant. Elle caresse sa tête, pour le faire se sentir, en sécurité et lui sourit, de la manière, la plus aimable possible... elle aussi, a peur et pourtant, elle a besoin de mettre les gens en confiance. Le garçon retrouve ses parents, qui s'étaient mis à le rechercher... certainement, ont-ils du le quitter des yeux, pendant quelques minutes d'inattention? Les membres de la population se détournent, en ressentant des secousses, de leurs activités, pour les stopper net et lèvent, pour la plupart, les yeux, en direction d'un souffle puissant, venant des côtes et qui fait trembler les stands en bois et les étals de marché, de la grande allée commerçante... Troïa n'est plus le principal sujet de conversation. Le bruit de la vague inquiète et indique, qu'elle se rapproche, furieuse et indomptable, en balayant les palmiers, au loin. Donna se dresse, face au danger, le choc est imminent, elle peut sentir la brume de l'océan, sur son visage. Les gens commencent, réellement, à s'éparpiller et à paniquer... ce n'est dès lors, plus qu'une question de minute.

Troïa lance alors, le filet mystique d'Oceanus et Tethys, pour encercler la zone et l'étendre, d'un puissant champs de force, qui fera barrage à la vague et qui empêchera les personnes, prises dans ce filet, de se faire aspirer, par sa puissance...


< Oceanus et Tethys, je vous implore de me venir en aide... aidez moi, en renforçant, de votre pouvoir et de votre magie, les mailles du filet mystique, que vous m'avez offert, pour montrer la grandeur des Titans des mythes, au peuple de la Terre et pour faire en sorte, que comme le veut la légende, il puisse honorer la promesse, d'apprivoiser les grandes mers...

Donna ferme les yeux et prie les divinités, puis la vague est là et elle est forcée de les rouvrir, suite au choc. L'impact est violent et déplace le champs, en le repoussant et elle doit concentrer, toute son énergie et focaliser son esprit, sur la barrière protectrice, pour tenir, jusqu'à ce qu'elle et toutes les personnes contenues, dans la bulle mystique, ne finissent par émerger, dans un lieu, suffisamment, en hauteur... que cette bulle, qui les entoure, poussée par la puissance de la vague, termine sa course, dans une zone de sécurité. Elle pense à son fils, pour lui donner de la force... aujourd'hui, elle doit tout faire, pour que des familles entières, ne soient pas défaites et détruites, par le deuil, de proches potentiels. Elle fatigue, la pression est énorme, du sang coule de son nez, mais elle ne lâche rien... rien ne semble pouvoir s'opposer, à son objectif.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 654
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; The Shade ; Fate
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Ven 8 Déc 2017 - 21:42
La situation est terrible.
En proposant ce Tour Héroïque, Atom pensait que les volontaires, les intéressés auraient à gérer des prises d'otage, des sauvetages en pleine mer, d'éventuels crashs aériens - bref, des catastrophes, certes, des événements terribles, certes, mais des moments, des crises avec lesquels ils ont l'habitude de composer.
Mais pas un tsunami - pas ce qui peut être considéré comme une horreur, une abomination, même si certains considèrent que c'est un acte de dieu. Mortel, hélas.

En arrivant, Ray Palmer se rend compte que Donna Troy et lui sont les premiers sur place ; bien.
Au moins, ça permet de se lancer - de prendre le contrôle. Même s'il ne sait pas forcément quoi faire, ou comment faire pour gérer ça...

Très vite, la jeune femme qui l'accompagne se projette dans le sauvetage, et il ne peut s'empêcher de souvenir ; c'est bien. Il a bien entendu, écouté, noté, enregistré les éléments qu'elle a développés dans son discours - et il sait très bien qu'elle souffre, qu'elle a souffert plus que de raison, et que sa survie est presque miraculeuse.
Mais, malgré cela... malgré ses doutes, sa tristesse absolue, elle se bat ; elle se bat pour les autres.
Et elle réussit, même !

En rassurant les quelques civils croisés, en tentant de les apaiser, elle réussit à éviter une panique. Et quand la vague arrive, quand l'horreur déboule - elle ne se défausse pas.
Donna Troy se plante face à la vague... et attend. Pour se battre. Pour ne pas abandonner. Pour sauver autrui et, peut-être, se sauver elle-même.

Cependant, toute aussi puissante quelle soit, toute aussi exceptionnelle qu'elle soit, l'ancienne Wonder-Girl ne peut pas tout ; c'est l'intérêt d'un partenariat. C'est l'intérêt d'une alliance. C'est l'intérêt du Tour Héroïque.
Ne pas être seule - et gagner. Ensemble.


"Je file dans la vague, Donna."

Avant de partir, le scientifique a donné une oreille et un dispositif de communication à la jeune femme.
A petite taille, il manipule sa masse et oriente son vol pour filer directement à l'intérieur du tsunami, actuellement bloqué par Donna, avec toutes les peines du monde.


"Je vais essayer de changer la masse, de rendre l'eau si légère qu'elle s'envolerait. Je n'ai jamais tenté ça, mais on n'a pas le choix."

Sans attendre, Atom plonge dans l'eau - et se concentre.
Il étend ses pouvoirs. Il transmet entièrement ses capacités à ce qu'il entoure... et se concentre. Il calcule, modifie, réfléchit, et tente réellement de changer la masse de l'eau ; il veut la rendre plus légère. Il veut changer sa densité. Il veut la faire s'élever... et la propulser directement dans les airs.
Il veut enlever l'eau qui s'effondre sur Donna - il veut collaborer avec elle, et sauver grâce à elle. Avec elle, quoi qu'il arrive !


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 07/09/2017
Messages : 50
DC : Obsidian
Localisations : New Cronus
New Titans
MessagePosté le: Dim 18 Fév 2018 - 2:15
Donna Troy tenait le coup tant bien que mal, elle ne déméritait pas et pourtant, cela lui demandait un effort considérable, de tenir à distance, cette vague titanesque, que Typhon lui même, n'aurait pu imaginer... toute la force qu'elle puisait en elle, pouvait-elle retenir, l'immensité que représentait cette masse d'eau, qui l'encerclait, sans qu'elle ne finisse par flancher? Tel Atlas retenant le monde, à la seule force de ses bras... son esprit commençait à vaciller, mais la voix d'Atom, la fit sortir de sa torpeur, celui-ci, lui annonçant son plan d'action, à travers la carapace aquatique, qui la séparait de lui, par le biais de l'oreillette, qu'il avait confié à Donna, avant qu'ils ne se heurtent, ensemble, au danger.

< Je vais tenter de maintenir cette situation, jusqu'à ce que la force, exercée par la vague, nous pousse sur la partie la plus élevée, du territoire. Par chance, celle-ci se trouve loin des côtes. Ton idée de modifier la densité de l'eau, pour la faire s'élever dans les airs, est brillante et tu as raison, notre coopération nous rend plus fort... nous sommes plus forts, lorsque nous agissons ensemble.

Donna ne connaissait que trop bien cet adage, tant elle avait partagé des missions, avec ses camarades héroïques, même si elle avait eu tendance à l'oublier, lorsque elle s'était repliée, sur elle-même. Elle en était, malgré tout si convaincue, qu'elle en témoignait, d'une manière, des plus franche, afin d'être parfaitement, raccord, avec son partenaire volant. La volonté de réussir, primait au delà de tout, à ce moment là.


Elle résistait toujours, c'était son devoir, il ne fallait pas lâcher prise, car l'enjeu était énorme. La pression du poids de l'eau, tentait de contrer la puissance, autant psychique que physique, que Troïa, combinait en une force opposée, lui faisant barrage... cette opposition de forces contraires, broyait le métal de sa combinaison, qui commençait à s'évaporer, en particules solaires... ce métal que l'astre brillant lui-même, aurait forgé et qui la rendait aussi endurante. La tâche était ardue, son esprit commençait à se perdre à nouveau, ses forces l'abandonnaient, ses paupières lui paraissaient si lourdes, le bruit tout autour d'elle ne retentissait que pour prendre la forme d'un écho, jusqu'à ce qu'elle finisse par s'évanouir. Un étonnant tableau se présenta alors à elle. Ils étaient tous réunis, les principaux Titans des mythes, qui avaient contribué à son éducation et à son apprentissage des secrets de l'univers connu. Etait-ce un songe, une hallucination, ou bien Donna, avait-elle perdu la vie, pour faire face à l'issue, qui lui était destinée? Personne ne semblait la remarquer, dans tous les cas, au milieu de cette atmosphère feutrée... à part cette jeune femme, habillée comme la regrettée Phoebe et qui tenait sans aucun doute, le rôle, en lieu et place de la titanide disparue. Elle la fixait d'un air sévère et semblait être la seule, à remarquer sa présence.

< Où suis-je? Qui êtes-vous? Je sais que vous me voyez, vous semblez bien être la seule...

Le temps s'arrêta et la silhouette de l'usurpatrice, se rapprocha de Donna, rapide et fulgurante, dévoilant au passage, sa véritable nature... celle du spectre, qui hantait les nuits de l'Amazone, jalonnant les drames, qu'elle avait vécu, depuis tout ce temps et qui lui ressemblait, si ce n'est sa peau grisâtre et ses yeux rouges, comme le sang.


< Qui suis-je? Je suis tout ce que tu as rejeté du parcours, qui a été ton existence... la souffrance, les pertes, les déchirures, les peurs... tout ce dont tu as voulu te débarrasser, lorsqu'ils ont réinitialisé ta mémoire, pour raccrocher les wagons de ta vie... oui, tant de vies dans une vie et même, au delà, de ce que tu peux imaginer... ils m'ont façonné, en même temps qu'ils t'ont façonné, toi... il fallait s'attendre, à ce que tout ce que tu as tenté d'oublier, finisse par te revenir, comme un boomerang, en pleine face, avec une violence, proportionnelle à la volonté, qu'ils ont mis pour adoucir ta réalité... par le biais de tes doutes, je me suis faufilée, pour créer un pont entre nous deux et t'atteindre, je n'étais alors qu'une âme errante, qui gagnait toujours en puissance et en réalisme, à chaque fois, que tu sombrais dans la dépression... je devenais toujours plus réelle, alors que toi, tu t'effaçais. Tu es une créature si faible, apeurée... que sont devenus tous ces gens, que tu tentais de sauver de la noyade? T'en souviens-tu au moins? Tu les a abandonné et tu as échoué, comme à chaque fois, que tu essayes d'accomplir quelque chose... je ne te laisserais pas détruire l'empire, qui s'est bâtit autour de moi, car j'ai tant galéré pour obtenir ce statut, qu'il ne peut te revenir... cette place, auprès des Titans, tu ne la mérites pas, car tu es amenée à échouer, de toute façon, tu échoues toujours, tu m'entends...

La première chose qui vint à l'idée de Donna, ce fut que cette entité, avait pu avoir une influence sur son existence et être la cause, des malheurs, qu'elle avait tenté, avec douleur, de surmonter, notamment la perte de son ex-époux et surtout, de son fils. Pour elle, en cet instant, ce spectre représentait, tout ce qui avait pu nuire à ses proches. Elle se retrouvait face à ce qui matérialisait, tout le mal qu'elle aurait aimé combattre, si elle l'avait pu, là, devant elle... elle pouvait rétorquer et hurler, son cri du cœur, face à cette figure d'épouvante.

< Noooon... tu as tord, j'ai mis tout mon coeur dans cette entreprise, je ne veux pas penser, que mes efforts n'ont servi à rien et je n'étais pas seule, à essayer de sauver ces gens... j'aime à penser, oui, qu'ils sont sains et saufs... je suis bien vivante et je ne suis pas dans ton ombre... tu vas foutre le camps, ton aura malfaisante ne se heurtera plus à ceux que j'aime, jamais plus tu ne m'atteindras, plus jamais ça... jamaaaais...

Donna se réveilla, au milieu de débris de bois et de feuilles de palmiers, des étals commerçants. Le chien qui avait, précédemment, croisé sa route, cherchait à attraper, de gros crabes rouges, qui s'étaient accrochés au corps trempé, de l'héroïne. Il semblait bien qu'Atom avait réussi, à mettre son plan en œuvre, même si l'atmosphère se faisait pesante et humide. Elle était chargée en eau et un orage n'allait pas tarder à éclater... peu importe, cette fois les gens pourraient se mettre à l'abris, avant d'être arrosés, mais le tour héroïque était-il terminé pour autant?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/02/2018
Messages : 6
DC : Patty Spivot
Localisations : Vous voyez un garçon vert ? C'est sans doute moi.

MessagePosté le: Hier à 11:01
[BOUH ! Je m'invite comme convenu]

Pendant que deux supers-héros s'échinait à sauver les gens aux quatre coins de la planète, Garfield avait repris une existence isolée. Blessé par la trahison de Mento et culpabilisant pour la mort d'Elasti-Girl, il n'avait plus goût à grand chose, même pour faire des farces et des blagues aux honnêtes gens. Il souriait pourtant, mais son sourire avait rarement été aussi faux. Il aurait peut-être pu rejoindre d'autres membres de la Doom Patrol mais avait peur de leur réaction. Après tout, ils n'avaient rien fait pour faire changer d'avis son ancien père adoptif.

Depuis son départ de l'équipe, Beast Boy avait quitté les États-Unis, prenant diverses formes d'animaux aquatiques pour se se déplacer dans l'océan Pacifique. Il ne faisait que quelques retour à la surface pour aller voler de la nourriture "humaine" lorsque le besoin se faisait sentir, ou lorsqu'il ne pouvait plus contrôler son manque de sociabilité. Il en profitait aussi se renseigner un peu sur les actualités du monde, mais ça ne le touchait pas plus que ça.

"Si ça continue comme ça, je vais décider de passer ma vie sous la forme d'un animal. Peut-être que j'oublierais totalement ma vie d'humain.


Après tout, ça ne serait peut-être pas plus mal, non ? Non, parce qu'il ne pouvait pas se résoudre à ça. Il avait besoin des autres, et il savait au fond de lui qu'il y avait de bonnes personnes dans ce monde. Des gens qui savaient venir en aide aux autres lorsqu'ils en avaient besoin, sans être des supers-héros. Et puis, s'il perdait son identité humaine, il perdrait le souvenir de ses parents. De ses vrais parents. Ceux qu'il n'avait pu sauver il y a bien longtemps, en Afrique. Des cris de terreur attirèrent son attention tandis que des gens se mettaient à courir partout en parlant de... Attendez de quoi ? De dinosaures ?

"Des dinosaures ? Sérieusement !"


Des dinosaures dans une ville située il ne savait plus très bien où ? Qu'est-ce que c'était que cette histoire ? Et ils approchaient de la ville en plus. Prenant la forme d'un aigle, il s'envola pour aller à la rencontre des créatures.... Et failli se transformer sous le choc lorsqu'il les vit. Le spectacle qu'il voyait était saisissant, impressionnant ! Garfield aurait aimé que ses parents soient là pour voir ça, ils auraient adoré il en était sûr ! Mais ils auraient sans doute été terrifiés en voyant que ces monstres issus du fond des âges allaient droit vers une ville.

-Tous ces gros animaux vont faire de sacrés ravages, il ne restera plus rien de la ville ! Je... Je devrais partir non... Non ! Je....


Il ne savait pas quoi faire. Il aimerait simplement pouvoir observer ces anachronismes vivants et peut-être s'en inspirer pour ces prochaines transformations. Mais il y avait là-bas, des humains sans défense qui ne saurait rien faire d'autres que fuir la menace. L'armée interviendrait peut-être pour repousser les créatures, mais en serait-elle capable ? Et puis, elle serait fichu de les tuer ! Il fallait qu'il intervienne. L'aigle se posa donc sur le sol.

"Papa, maman, regardez-moi ! D'un oiseau je deviendrais un dinosaure pour protéger cette ville ! Mais les oiseaux descendent des dinosaures, non ?"


Alors son petit corps d'aigle devint plus grand, plus gros. Ses pattes s'allongèrent mais gardèrent la forme qu'elles avaient auparavant. Mais alors qu'il terminait sa transformation, rien d'autre qu'un rugissement bestial ne sorti dans sa bouche. Beast Boy aurait voulu s'opposer aux dinosaures, les obliger à faire demi-tour, mais il ne le pouvait plus. Garfield Logan avait disparu, il était devenu un dinosaure. Et par n'importe lequel, le plus craint et le plus redouté de tous. Tyranosaurus-Rex. Et il faisait maintenant marche vers la malheureuse ville sans défense face à cette menace issue du fond des âges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 21/11/2015
Messages : 654
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; The Shade ; Fate
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Hier à 12:04
Un drame guette.
Alors que Donna et Ray ont embarqué pour un Tour Héroïque, souhaitant raviver la flamme de l’Héroïsme en prouvant au monde entier les bienfaits de leur communauté, la première crise à gérer est terrible – et pourrait même être la dernière.
Car rien n’est sûr quant à leur réussite, et surtout leur survie.

Plongeant à l’intérieur des vagues, Atom entend les paroles de Troïa, qui l’informe de son propre plan ; il est bon, mais il n’en doutait pas.
Même si la jeune femme s’est faite plus discrète récemment, elle demeure l’une des Héroïnes les plus puissantes et respectables de leur petit microcosme. Au-delà de son lien avec Diana, Donna dispose d’énormément d’atouts, d’éléments, de forces à même d’en faire l’une des plus grandes Héroïnes qui soient.

A ce jour, seul son manque de confiance l’empêche d’y parvenir.
Et Palmer entend bien régler ce problème… une fois qu’ils auront stoppé ce tsunami.

Cette pensée, néanmoins, disparaît rapidement de son esprit – car il se concentre.
Sur ses pouvoirs. Sur la crise. Sur le tsunami. Sur l’eau.
Dont il doit modifier la densité, la forme, le poids… la densité, essentiellement. Il serre les dents, serre les poings, crispe son corps – et se concentre.

Il ne peut pas échouer ; il n’a pas le droit. Il y a trop en jeu. Il y a trop qui risquent de perdre la vie s’il ne réussit pas.
Alors il réussira ; quoi qu’il en coûte.

Et, après un effort terrible, un temps qui lui semble infini, une douleur absolue… tout s’arrête ; tout s’achève.
Le tsunami disparaît, à moitié évaporé, à moitié repoussé par Donna sur un territoire sûr.
Ils ont réussi.
Ils ont réussi, bon sang !


« Koff, koff. »

Le micro-Héros tousse, et lévite difficilement en manipulant sa masse ; il est fatigué. Mais il continue d’avancer, en souriant même.
Il cherche Donna ; autant pour célébrer avec elle que pour vérifier qu’elle aille bien – et il ne tarde pas à la trouver.


« Hey ! »

Jusque-là à petite taille, il reprend une allure normale et se pose, avant d’aider la jeune femme à se relever. Il sourit, en chassant les branches du corps de l’Héroïne.

« Ca va ? Sacré rodéo ! Tu te sens comment ? »

Sa voix est douce, tendre ; rassurante, au mieux, alors qu’il la tient pour éviter qu’elle ne tombe.

« Bravo, en tout cas, tu as assuré, et je crois que t… »

« Donna, Ray, désolé de vous interrompre – mais on vous appelle ailleurs. »

La voix de Cyborg s’élève dans leurs costumes, sonnant déjà la fin de cette célébration.

« Une crise a lieu dans une petite île du Pacifique, où des… dinosaures semblent attaquer. »

« Des dinosaures ? Bon sang. »

Ray soupire, alors qu’un choc sonique survient…
… et un Tunnel-Boum s’ouvre, pour les emmener là où on a besoin d’eux.

« Désolé, Donna… prends deux secondes pour souffler, et rejoins-moi ! »

Il conserve son sourire, adresse un clin d’œil, change de taille et manipule sa masse pour plonger dans le vortex de téléportation…

**
*
**

… et arriver, la seconde d’après, dans une île du Pacifique – en proie au pire !

« Oh. »

La ville est petite, de taille moyenne.
Mais cela ne l’intéresse pas, là – il est plus occupé, préoccupé par l’attaque des dinosaures, qui viennent de pénétrer en ville…

… et s’en prennent directement aux pauvres civils !
Mais si le micro-Héros veut s’en occuper, il aperçoit au loin le plus terrible prédateur de cette espèce qui fonce sur la cité – et il comprend, très bien, qu’il s’agit de la menace la plus importante.


« Donna, tente de protéger les civils et de les évacuer… »

Il soupire, et serre les poings ; il est encore fatigué, usé – mais il n’a pas le choix. Il n’y a pas de choix.

« … je me charge du gros. »

Atom fonce, alors.
Il modifie sa masse, vole, file, se précipite vers le Tyranosaurus-Rex – et densifie son poing comme du béton, pour envisager de le frapper en visage… et espérer évacuer, au moins, cette menace-là !


(HJ/ Résumé rapide :
- Atom acquiesce au plan de Donna silencieusement, il se concentre et le tsunami est évacué grâce à leurs efforts communs ;
- Atom cherche Donna et l’aide à se relever, mais leur célébration est stoppée par Cyborg, qui les informe d’une crise dans le Pacifique ;
- Atom s’y rend via BoomTube, avise les dinosaures, mais surtout le T-Rex. Il demande à Donna de gérer les civils, et file vers le T-Rex en espérant le frapper pour le stopper ;
- Atom n’a pas encore vu Beast Boy.
Supers messages, merci à vous ! Smile /HJ)


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Le Tour Héroïque [Donna, GA, LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tour du monde en voilier
» Donna Leon : Commissaire Brunetti
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» Tour 3: Orcs & Gobelins contre Elfes-Noirs
» Impact de foudre sur la Tour Eiffel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-