TeamAtom, Day One

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 21/11/2015
Messages : 859
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Jeu 12 Avr 2018 - 8:04
Ivy Town est une ville moyenne de Nouvelle-Angleterre, qui ne dispose en principe d’aucun élément spécifique, pour la différencier des autres cités similaires.
De taille moyenne, de composition moyenne, d’organisation moyenne, elle n’attire guère l’attention – hormis pour un aspect, qui a littéralement changé son Histoire et a fait sa renommée.

L’Université d’Ivy Town est, en effet, un élément fondamental et exceptionnel, foyers de centaines d’esprits brillants. Véritable pôle de compétence, matrice de génies et d’hommes et de femmes ayant changé le monde, elle attire les étudiants les plus intéressants, et est en tête de tous les classements.
En parallèle, l’Université a également fait monter en puissance les personnalités d’Alpheus V. Hyatt, de Raymond Palmer et de Ryan Choi – le premier ayant créé un dispositif pour voyager dans le Temps, le second étant devenu le Héros Atom en plus d’être un spécialiste mondial de la Physique, et le dernier est également devenu Atom et concurrence le précédent sur son génie.

Ivy Town a subi, de ce fait, des troubles par leurs présences, mais elle a également grandement gagné – et les habitants sont reconnaissants de leurs existences, et se réjouissent de la survie des deux Atoms, qu’on a crus décédés plusieurs fois mais ont toujours réussi à revenir.

Cependant, personne ne peut contester les conséquences de la présence de tels Héros… et Ivy Town souffre, parfois, par cela.
Récemment, plusieurs criminels ont été rassemblés par David Clinton, le Vilain Chronos, et le centre-ville de la cité a été quasiment anéanti ; aucune vie n’a été perdue, mais il est apparu évident qu’Ivy Town ne peut continuer ainsi, à subir des attaques sans système de défense.

Actuellement, la ville est protégée par les deux Atoms, par une Green Lantern ayant récemment décidé de s’installer ici, et surtout par Jade – l’Héroïne vit ici depuis plusieurs mois, et intervient régulièrement dans la cité ; cependant, ses responsabilités dans la Justice League et le Shadowpact peuvent, aussi, la tenir éloignée.
Clairement, Ivy Town est protégée… mais cette protection n’est pas forcément organisée ; et Ray Palmer ne peut plus l’accepter.

Ayant récupéré de l’abominable passage à tabac opéré par ses ennemis, mais aussi de sa mutilation face au Penseur puis de l’attaque de Gateway City par les Black Lanterns d’Arès, il vient de décider de changer de costume – mais veut, surtout, professionnaliser la défense de la ville.

Ayant pris contact avec les autorités locales, il a obtenu d’occuper un immeuble vide de la ville, près de l’eau…

… et a passé quelques jours à l’aménager, selon son projet ; et c’en est terminé. Le moment est donc venu.

« Okay. »

Atom craque sa nuque, pour l’assouplir, et soupire.
C’est bon ; ça va commencer.
Lentement, son regard glisse sur plusieurs éléments, et notamment la salle dans laquelle il se trouve…

… celle qui sera, littéralement, le centre de contrôle de son idée.

Après avoir vérifié que tout est lancé, son attention se fixe ailleurs, sur son smartphone, et les messages envoyés puis reçus. Ils arrivent. Ses invités arrivent… et certains sont même déjà là.


« Je suis présent, chef. »

Une forme court sur le sol, puis bondit et se fige sur l’épaule de Palmer…
… car Molecule semble ne pas vouloir dépasser la taille d’une main, pour l’instant.

« Merci. Les autres ne devraient pas tarder. »

« Je arrivée, RayPalmerAtom. »

Une autre forme se détache des ombres, et vient se figer, mal à l’aise…
… car Preon, qui ne dispose d’une taille humaine que grâce à une ceinture de Ray, n’est pas encore à l’aise, ni avec ce monde, ni avec ce langage. Le Microvers lui manque, mais son statut d’ambassadrice lui tient à cœur – ainsi que la présence d’Atom, même si elle est loin de vouloir l’avouer.

« Merci beaucoup. Cela ne va plus tarder. »

Ray sourit – et patiente. Un peu troublé.
Quelques jours plus tôt, il a sollicité Preon, Molecule, mais aussi Ryan Choi, son prédécesseur récemment revenu à la vie ; Alpheus V. Hyatt, son ancien professeur hélas en difficulté avec la maladie d’Alzheimer ; et surtout Patty Spivot, une criminologue alliée, et… Jessica Cruz.
Une Green Lantern – mais aussi bien plus, pour lui. Surtout après les récents événements.

Il les a contactés, tous, donc pour leur proposer une idée… formaliser une demande.
Mutualiser leurs forces. S’unir. Se rassembler.
Constituer un groupe, en fait. Une unité informelle, qui collabore, transmet des informations, répond aux appels, et se concentre sur… la défense d’Ivy Town ; et de Central City, bien sûr, pour Patty. Mais, essentiellement, d’Ivy Town.

Récemment, sa ville a été endommagée et a failli disparaître ; par sa faute, pense-t-il.
Ray le refuse et ne l’acceptera plus.
Il va s’organiser pour l’empêcher ; il va l’empêcher. Et ce rendez-vous, ce bâtiment, ces personnes… ce n’est que le début.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 179
DC : Beast Boy/Stéphanie Brown
Localisations : Central City
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Jeu 12 Avr 2018 - 13:28
Dans une précédente histoire, nous avions dit que chaque ville avait un héros qui lui correspondait. Métropolis avait ses gardiens symboles d'espoir qui s'élevaient en même tant qu'elle, Gotham avait ses créatures de la nuit qui chassaient le crime qui la rongeait, Central et Keystone avaient leurs speedsters qui filaient à toute vitesse comme ses habitants... Et la petite ville d'Ivy qui ne payait pas beaucoup de mine face à celles citées précédemment accueillait des héros de petites tailles.

Avant de s'y rendre pour l'enquête qui avait conduit à la découverte de la double vie et du corps de Jack Olsen, Patty Spivot n'était pas encore venue à Ivy Town. Mais maintenant qu'elle en était à sa deuxième visite ici, elle commençait à voir que la ville souffrait au moins autant que celles abritant des supers-héros. Le centre-ville était même en totale reconstruction après, de ce que Ray lui avait expliqué, que plusieurs vilains qu'il avait affronté auparavant se soient réunis pour le combattre. Une confrontation qui avait laissé des marques, et pas que sur la ville.
Mais Patty n'en savait pas plus sur ce sujet.

La criminologue avait accepté de répondre à l'appel de Palmer lorsqu'il lui avait demandé de venir jusqu'à Ivy pour le projet dont lui avait parlé à un moment. Créer une Team spéciale pour la protection de la ville des Atoms. Une équipe petite équipe basée dans cette ville mais qui étendrait entre autre son champ d'action dans le Microvers si elle avait bien compris. D'où la présence d'une autochtone dans le groupe sans doute.

Patty fini par arriver dans le bâtiment de la TeamAtom. Un vieux bâtiment abandonné qui avait été transformé en quartier général et base d'opération. Lorsqu'elle pénétra à l'intérieur, elle vit que Ray Palmer était déjà présent et en compagnie de deux autres personnages. Un tout petit être et une femme qui ne semblait pas venir de la Terre.
La personne issue du Microvers sans doute. Elle s'appelait Préon d'après ce que Ray lui avait dit. Et l'autre était au choix Ryan Choi ou Molécule.
Patty toussota pour annoncer son arrivée.

-Hum... J'espère ne pas être trop en retard.


Apparemment non, elle ne voyait que trois personnes à part elle. La Green Lantern Jessica Cruz n'était pas encore arrivée, et Patty se demanda où en était leur histoire à Ray et elle. Parce que malheureusement pour le Micro-Héros qui avait tenté de le cacher, elle était parfaitement au courant qu'il y avait quelque chose entre lui et Jessica. M'enfin, ce n'était pas le moment de poser ce genre de questions.
Pour l'instant elle attendait, voir ce qui allait se passer. Voir si les autres allaient arriver. Et voir comment cette première réunion tournerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 20/11/2017
Messages : 126
DC : Wonder Woman ; Red Hood
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Lun 16 Avr 2018 - 23:22

Team Atom, Day OneTeam AtomJessica s’était assise des dizaines de fois – peut-être même des centaines de fois – dans la même pièce que Ray pour discuter défense. Elle, en tant que Green Lantern avant tout, et lui en tant qu’Atom en priorité. Et malgré ça, l’idée de le faire cette fois-ci lui nouait l’estomac. Peut-être parce que Ray ne serait pas le seul à lui faire fasse. Probablement parce que ce serait des plus officiels cette fois-ci, et qu’officiel veut dire responsabilités. Elle était, évidemment, consciente d’avoir déjà ces responsabilités sur les épaules, mais le problème… le problème, c’était qu’elle n’avait besoin que du prétexte le plus vide de sens possible pour se remettre en doute et avoir peur de tout ce qui lui passait devant les yeux. Bon sang, elle s’épuisait elle-même des fois (souvent).

Elle fit face, cependant, parce que c’était ce qui était juste. Elle avait beau avoir participé à l’aménagement du bâtiment, à avoir écouté Ray en parler et à l’avoir accompagné dans sa mise en place, ce n’était pas son projet. C’était celui de Ray. Et s’il y avait une chose qu’elle était bien déterminée à faire, c’était de faire honneur à ce dernier. C’était la seule ligne de conduite dont elle avait besoin pour trouver la force de s’envoler, de traverser le ciel bleu d’Ivy Town pour aller finalement se poser devant le bâtiment devenu familier. Elle ne pouvait plus reculer maintenant. Et elle se rendit compte, avec un certain soulagement, qu’elle n’avait pas eu l’intention de reculer de toute façon.

Elle pénétra donc dans l’immeuble et rejoignit la pièce principale, celle qui deviendrait le cœur de leur opération si Ray parvenait à mener son projet à bien. Ce dont elle ne doutait absolument pas. L’image qu’il se faisait de lui-même était bien en deçà de la vérité, mais Jessica, elle, avait une vision d’aigle, et elle connaissait la juste valeur de la détermination de Ray et de son désir, constant, de donner le meilleur de lui-même. Elle était persuadée d’être sur le point d’assister à un moment clé dans l’histoire d’Ivy Town. Et sa fierté n’avait aucune limite.

Elle entra donc dans la pièce, grisée par ce sentiment qui l’emplissait, et ses yeux se posèrent instinctivement sur Ray avant de faire le tour de la salle. Elle reconnut les nouveaux arrivants grâce aux dossiers et photos que Ray avait partagé avec elle, mais la réalité était bien plus riche en détail. Preon était, par exemple, bien plus impressionnante que ce à quoi Jessica s’était attendue, et son regard était si intense qu’il semblait tangible et physiquement pesant. Elle n’avait pas l’air très à l’aise, tout comme Jessica, ce qui rassura légèrement cette dernière. Si ses yeux ne la trompaient pas, c’était Molécule qui était perché sur l’épaule de Ray, et la jeune femme qui se tenait sur le côté était, sans aucun doute possible cette fois-ci, Patty Spivot. La criminologue qui avait sorti Ray de son lit d’hôpital.

Jessica leur fit face avec autant de professionnalisme que possible – ce qui n’était pas spécialement synonyme de qualité.

« Je m’appelle Jessica, » commença-t-elle. Elle leva sa main gantée devant elle pour montrer son anneau. « Green Lantern, » ajouta-t-elle.

Son regard se posa ensuite sur Ray à qui elle lança un regard d’excuse.

« Désolée pour le retard. »



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 859
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 17 Avr 2018 - 8:51
Echangeant avec Preon et Molecule, Ray esquisse un sourire sincère en découvrant l’arrivée de Patty Spivot, une connaissance nouvelle mais avec qui il a déjà mené bien des aventures – et commencé à nouer des liens sincères.

« Bonjour, Patty. Merci d’être venue… et ne vous en faites pas, vous n’êtes pas la dernière. »

S’il est heureux de voir chaque personne présente, et s’il espère la venue de tous les invités, il apprécie particulièrement celle de Patty… tout simplement car c’est la plus éloignée, et finalement la moins liée à lui ou à Ivy Town. Elle est là essentiellement par bonne volonté, et du fait de leur amitié récente ; cela est louable, et noble.

Cependant, ces bons sentiments envers la criminologue s’évaporent… quand le regard de Palmer se tourne, pour découvrir la nouvelle arrivante.
Jessica.
Green Lantern, certes. Ancienne membre de la Justice League, membre actuelle des Titans. Héroïne. Défenseure de l’Univers.
Mais, surtout… Jessica. Sa Jessica. Dont la simple présence fait naître un immense sourire sur son visage.


« Aucun… problème. Ryan n’est pas encore là, mais il est souvent en retard… et sait déjà ce que je veux vous annoncer. »

Son sourire, immense, se maintient durant ses quelques mots ; grâce à Jessica.
Un élément que Preon note, aisément, et qui provoque une légère grimace sur son visage. Même si elle tente de le cacher, et se dépêche de s’installer dans l’un des sièges présentés par le scientifique, pour mettre à l’aise ses invités.


« Déjà, merci d’être venus… merci, vraiment. Vous êtes tous spécifiques et… nous avons tous des liens, et vous êtes là essentiellement pour cela ; donc merci. Mais je pense qu’une présentation générale s’impose.
Comme vous le savez, nous sommes réunis car, du fait de récents événements, j’ai pris conscience qu’une défense éclatée d’Ivy Town n’est plus possible. J’ai donc souhaité assembler une équipe, un groupe informel, afin de mutualiser les forces et compétences. Commençons, donc. »


Sa voix est calme, posée ; le ton est similaire à celui de ses cours, mais n’a rien des intonations endormantes ou trop sérieuses. Ray Palmer sait haranguer les foules.

« Preon est l’une des dernières représentantes du Peuple Décent, une communauté du Microvers. Je l’ai connue lors d’une recherche dans le Microvers, et nous avons réussi à empêcher la destruction de ce plan d’existence. Elle peut se téléporter, même si ses tentatives à la Surface sont timides car nous ignorons les conséquences du changement de Dimension, et a été nommée comme ambassadrice des peuples du Microvers.
Molecule est un jeune homme qui peut changer de taille, et qui a fait partie des Teen Titans… mais qui est mort, et qui ignore comment il est revenu. Il sollicite mon aide pour le comprendre, et comprendre ses pouvoirs, et m’a indiqué qu’il souhaite aussi défendre Ivy Town ; évidemment, toute aide est bonne à prendre.
Patty Spivot est une scientifique, criminologue de Central City. Proche de Flash, elle a surtout participé à la résolution d’une enquête dans le Microvers, et a empêché quasiment seule une agression du Penseur contre sa ville. Elle accepte de transmettre ses compétences et expertises à notre groupe, et ça sera fondamental pour le lien avec les autorités.
Jessica est… Green Lantern. Je pense qu’il est inutile d’en dire plus. Elle vit… à Ivy Town, et est sa protectrice principale. Sa présence parmi nous est une chance unique. »


Légèrement gêné, Ray se détourne et appuie sur un bouton d’une centrale de commandes. L’image d’un vieil homme apparaît alors sur un écran.

« Alpheus V. Hyatt est mon ancien professeur, mon mentor ; un génie, qui a créé la Time Pool, littéralement une machine à voyager dans le Temps. S’il souffre des conséquences d’un âge avancé, il demeure dans ses meilleurs jours un esprit vif et indispensable pour certaines problématiques.
Enfin… Ryan Choi. »


Une autre image apparaît…
… celle du jeune homme en pleine action.

« Mon ancien élève, devenu professeur et Atom durant l’une de mes… absences. Il a été tué par Deathstroke et son équipe, sur mandat de Dwarfstar, mais… je n’aurais pas dû, car j’ai beaucoup risqué, mais je l’ai ramené. Il a légèrement rajeuni, mais Ryan a, grosso-modo, ressuscité, et s’adapte désormais à sa nouvelle vie.
Il est Atom, néanmoins – et a été, à mon sens, meilleur que moi. Ce qui justifie, avec les événements récents, ma décision. »


Palmer soupire ; la suite ne sera pas agréable, mais indispensable.
Lentement, il se détourne des écrans, et fige son regard sur l’assemblée, adoptant un ton très sérieux et concentré.


« Vous le savez – je ne suis pas connu pour faire attention, et bien m’en sortir. J’ai… beaucoup trop de drames dans mon Passé, et j’ai longtemps considéré que c’était de ma faute ; heureusement, on a réussi à me faire changer d’avis.
Cependant. Les faits demeurent : dans ces derniers mois, j’ai été perdu dans le Multivers, puis je me suis sacrifié à Gotham City, j’ai été ramené comme Indigo Lantern, j’ai perdu puis retrouvé mes émotions, j’ai été mutilé par le Penseur, et j’ai avant dû combattre mon pire adversaire, qui avait rassemblé tous mes ennemis… et je n’ai dû ma survie qu’à vous. »


Ses mains se lèvent vers Patty et Jessica, et son regard exprime la reconnaissance infinie qu’il éprouve pour elles.

« J’avais… promis de faire attention, mais je me suis échappé de l’hôpital pour changer de costume et courir l’aventure ; mais ce fut stupide. »

Il soupire, conscient d’avoir blessé Jessica, et agit bêtement.

« Je dois me rendre à l’évidence : la blessure infligée par le Penseur m’atteint beaucoup – et les prothèses me font encore souffrir, surtout quand je rapetisse ; mes pouvoirs me blessent, pour simplifier, et mes réussites comme Héros sont… limitées, clairement. Là où celles de Ryan sont éclatantes.
La conclusion logique s’impose, alors. »


Ray lève ses mains, et les pose sur son masque…

« J’abandonne l’identité d’Atom. »

… et l’arrache, pour le jeter sur la table séparant ses invités.

« Ryan sera le seul Atom – et le seul protecteur, officiel, d’Ivy Town. Cependant, pour l’assister, pour l’aider, notre groupe informel existera et interviendra… pour réunir des informations, pour agir, pour protéger et servir.
Et j’en serais, aussi. Je ne quitte pas l’action, je prends juste un peu de recul. Pour… me reposer. Pour guérir. Pour me détacher un peu des responsabilités d’Atom. Pour… prendre un peu soin de moi, et creuser certaines… choses. »


Ses yeux glissent et lancent un regard rapide mais équivoque vers Jessica.
C’est pour toi ; pour nous.
Cependant, l’instant s’évapore, et le sérieux revient clairement.


« Soyons clairs : le principe du groupe demeure – mais Ryan sera Atom, car il est définitivement meilleur que moi à cela… et a plus de jus, plus d’envie que moi pour l’instant. J’ose espérer que cela ne changera rien pour vous, et que vous accepterez de l’aider… de nous aider. »

Palmer esquisse un petit sourire – et attend ; anxieux.
Plusieurs secondes s’écoulent, alors, tandis que l’assemblée encaisse la nouvelle. Et alors que son regard ne cesse de glisser sur l’un ou l’autre, il se fige immédiatement sur la personne qui prend la parole en premier.


« Ca change rien pour moi, chef. J’suis là pour aider, la ville et ceux qui la défendent, donc c’est cool. Pis bon, moins d’Atom pour toi, plus de temps pour s’occuper des autres projets… dont moi ! Et ça c’est cool, nan ? »

« Je… ha. Oui. Oui, Molecule. Tu as raison. »

Il sourit – puis se tourne, quand une autre voix se fait entendre.

« Je d’accord, RayPalmerAt… RayPalmer. Je venir pour comprendre Surface, je besoin temps et aide. Si toi moins RayPalmerAtom et plus RayPalmer, moi aider RyanChoiAtom. Et comprendre monde avec vous. »

« Evidemment. »

Le scientifique se tourne ensuite vers Patty et Jessica, troublé d’attendre leurs réponses… mais autre chose l’occupe, soudain.
Un bip.
Un bip puissant, soudain, impromptu… et répété ; qui le fait soudain blêmir.


« Oh. Bon sang. »

Il se tourne, et se précipite sur la console de commandes. Ses doigts volent sur les touches, alors qu’il reprend la parole, d’une voix bien plus pressée.

« C’est… le signal d’alerte. Le signal d’alerte de Ryan. Celui utilisé en cas de menace grave, qui empêche toute communication. J’arrive à identifier sa position, et je peux sûrement passer sur son costume et sa caméra pour voir ce qu’il a découvert… »

La manœuvre est réussie – mais son cœur se fige, en découvrant ce que fixe Ryan Choi à l’instant présent…
… car il s’agit de la silhouette, puissante et menaçante, trônant devant le siège de Kord Industries à Ivy Town… de Bane, le terrible adversaire qui a vaincu Batman !

« Ho bon sang. »

Bane est à Ivy Town, avec une armée qui se dessine dans son dos.
Et Ryan est seul, avec lui.
Dire que la journée avait si bien commencé…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 179
DC : Beast Boy/Stéphanie Brown
Localisations : Central City
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mar 17 Avr 2018 - 15:42
La fameuse Green Lantern Jessica Cruz était arrivée et l'alchimie entre les deux entre elle et Atom n'avait pas tardé à se dévoiler, sur l'un et peut-être sur l'autre. Patty avait sourit, amusée, face à cela. Elle se demandait bien où mènerait ce couple et leur souhaitait une fin heureuse à l’image de celui de Barry et Iris. Mais l'heure n'était pas à cela, et Patty s'installa sur un siège lorsque Ray les autorisa à s'asseoir et écouta ce qu'il avait à leur dire. Après les avoir remerciés de leur présence, Palmer leur expliqua quelle était leur fonction spécifique dans le groupe qu'ils allaient être amenés à constituer. Et comme à son habitude Atom était trop modeste concernant ses actions.

-Vous avez beaucoup plus fait que moi pour Central City ce jour-là. Vous êtes bien trop modeste.

Ray et Wally, et tous les autres speedsters qui avaient répondus aux deux appels différents avaient sauvés la ville du pire ce jour-là. Puis vinrent la présentation de Jessica, dont la fonction de Green Lantern expliquait tout de sa présence en effet, et des deux absents de la team. Le mentor d'Atom et son successeur qui lui aussi, comme Molécule et la petite Alice, était revenu d'entre les morts. Avec les héros, même la mort devenait un obstacle facilement franchissable quand on le pouvait. Enfin, facilement... Façon de parler, car Patty avait vu la petite fille se réhabituer à vivre et ça n'avait pas toujours été simple.

Puis, vinrent résumés des derniers événements et encore une fois Ray était trop modeste. Elle ne savait pas ce qu'il s'était passé à Ivy lors de l'attaque qui avait visiblement anéanti le centre-ville, mais du côté de Central City, c'était plus lui qui lui avait sauvé la vie face aux Tyarzks et face au Penseur. Alors qu'elle lui avait causé une blessure inguérissable qui le faisait encore souffrir aujpurd'hui. Et ce n'était même pas une hypothèse, il l'avouait lui-même.

Et elle comprenait le choix qu'il avait fait même s'il l'avait surpris au moment où il l'a annoncé. Elle comprenait qu'il avait besoin de repos, de prendre ses distances au moins un petit temps avec la vie de héros. Elle laissa Molécule et Préon prendre la parole en premier, et tous deux acceptaient le choix, puis vit qu'il attendait maintenant leur approbation. à Jessica et elle.

-Je comprends votre décision Ray, vous avez suffisamment donné pour avoir le droit de prendre un peu de recul. Je reste dans l'équipe pour vous apporter autant de soutien que possible.

Un Atom avait risqué sa vie pour protéger sa ville, elle pouvait bien donner son temps pour protéger la sienne en retour, non ? Il était probable que si Central City se retrouve en danger, elle passe avant son rôle dans l'équipe, mais ce n'était pas encore le cas non. D'ailleurs il n'y a pas encore de danger à... Rectification, il semblait y avoir un problème.
Déjà. Et pas un petit en plus.
Patty ouvrit grand les yeux en découvrant l'image qui s'affichait sur l'écran.

-C'est... C'est Bane non ?

En fouillant dans les archives de l'ARGUS pour se renseigner davantage sur les différents héros et vilains, elle était tombée sur sa fiche. Ennemi de Batman, il ne possédait aucun super-pouvoir mais compensait largement cela par une force et une résistance extraordinaire. On disait que même les pires supers-vilains de Gotham tremblaient face à lui. Et il était maintenant ici, à Ivy Town, avec en prime une armée prêt à le soutenir.

-Je... Je crois que notre TeamAtom va devoir effectuer sa première mission plus rapidement que prévu...

Patty grimaça. Elle ne comprenait pas ce que le super-vilain venait faire dans cette ville. Qu'est-ce qu'il comptait y trouver exactement ? Ou alors... Elle commençait à avoir une petite idée. Un super-vilain et son armée, amassé devant une entreprise d'armement.

-Je vais essayer de trouver des informations sur Bane si nous avons accès à une base de données. Je crains déjà le pire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 20/11/2017
Messages : 126
DC : Wonder Woman ; Red Hood
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Jeu 19 Avr 2018 - 18:00


Team Atom, Day OneTeam AtomJessica avait passé tellement de temps avec Ray sur le terrain, tellement de temps à ses côtés alors qu’il portait son costume d’Atom qu’elle avait fini par voir dans les couleurs de ce dernier un synonyme d’intimité. Jade étant très occupée ces derniers temps, tout ce qui avait pu se passer à Ivy Town leur était retombé entre les mains, et, encore une fois, ça avait été le reste du monde, et eux deux. Et maintenant, elle se tenait au milieu d’une pièce qu’elle avait regardé Ray concevoir du début à la fin, accompagnée de gens qu’elle ne connaissait que de noms, à prévoir une collaboration bâtie sur la durée, mais la seule chose dont elle mesure l’étendue, c’était combien il était idiot de sa part de se sentir perturbée par la soudaine combinaison du costume d’Atom avec la présence d’inconnus. Ils passaient décidément bien trop de temps sur le terrain, tous les deux. Ca ne fit que la conforter quant aux restes des évènements.

Ray lui avait laissé entendre, lorsqu’il s’était réveillé à l’hôpital à la suite de l’attaque par Chronos, qu’il envisageait un changement radical dans son mode de vie, mais le déclic s’était probablement fait après sa mésaventure avec Patty Spivot. Cette dernière se tenait bien droite sur la chaise que Ray lui avait proposée, le regard vif derrière ses lunettes. Jessica ne lui en voulait pas, pas plus qu’elle n’en avait voulu à Ray, même si elle avait été, évidemment, en colère. Elle comprenait. Elle disparaissait régulièrement dans l’espace elle-même, après tout. C’était juste que… ça faisait beaucoup. Pour elle, à ce qu’il pensait – à tort. Il était, après tout, la première et unique victime de ses agissements irréfléchis. Mais ça ne la dérangeait pas de le laisser croire qu’il faisait ce choix pour elle. Tant que ça le gardait en sécurité… qui était-elle pour le corriger ?

Et, d’une certaine façon, elle aimait l’idée qu’il parvienne à mettre un peu de distance entre lui et ses comportements destructeurs en son nom à elle. C’était une excellente raison de rester en vie.

Elle se tint, un peu effacée, pendant les propos de Ray. Elle était toujours en train d’essayer de recalibrer sa façon de se comporter avec lui avec le fait qu’ils n’étaient pas seuls – pour la première fois depuis longtemps. Et si elle hésitait à parler et à s’imposer, tous ses doutes s’effacèrent immédiatement quand le regard de ce dernier l’effleura, et elle ne put retenir un léger sourire.

« Aucun problème pour moi, » dit-elle finalement, sur un ton aussi professionnel que possible. Mais ses yeux pétillaient tandis qu’elle le regardait, faisant passer bien plus que ses mots. Elle comprenait. Elle remerciait. Elle acceptait. « Ca ne change rien à mon envie de faire partie de cette équipe – et de la faire marcher. »

Elle avait des questions, évidemment, mais celles-ci attendraient le retour de leur intimité. Et le retour du calme, surtout, car à peine eût-elle fini de répondre qu’un bip retentit dans la salle autour d’eux. Jessica se tendit immédiatement, et l’expression que Ray afficha alors qu’il se précipitait vers l’écran lui indiqua que son réflexe n’avait pas été déplacé. Comme mus d’une conscience commune, tous les nouveaux membres de la très récente Team Atom se rapprochèrent de l’écran, resserrant les rangs entre eux, réduisant l’espace, et peut-être même, déjà, tissant des liens qui passaient encore incognito.

L’image s’afficha sur l’écran et Patty fut la première à identifier la menace. Jessica pouvait presque le voir : elle pensait en dossier, en numérotation et profils, fidèle à sa réputation. Ray n’avait pas tari d’éloges sur elle, et Jessica pouvait comprendre pourquoi. Ils étaient tous les deux plutôt versés dans les activités cérébrales, après tout. Elle aurait voulu être aussi réfléchie, mais la première chose qu’elle pensa ne fut pas aussi réfléchie.

« On est en plein jour, et il est dans le quartier des affaires… L’endroit grouille de civils. »

Elle se mordit les lèvres et tourna la tête vers Ray.

« Il faut prévenir le Commissaire, si ce n’est pas déjà fait. Nous devons évacuer, essayer de le contenir. »


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 859
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Ven 20 Avr 2018 - 8:31
Ray a apprécié les réactions à son annonce. Il craignait que les personnes rassemblées ici soient surprises ou gênées par son souhait… mais non ; au contraire, elles l’acceptent, et le confortent même dans sa position. Ainsi que dans son sentiment que, ici, sont réunis ceux et celles qui comptent pour beaucoup dans son existence.

Evidemment, il a souri quand Patty a voulu rappeler sa modestie – que certains décrivent comme légendaire, mais qu’il considère surévaluée ; mais il ne réplique pas, gêné. Il a hoché la tête, de soulagement, quand la criminologue a confirmé sa participation au groupe informel qu’il avait ici constitué.
Jessica a enchaîné… et rappelé son engagement, elle aussi ; il l’espérait, même si au fond il n’en doutait guère. La jeune femme, avec qui il a réellement engagé quelque chose, est informée depuis quelques temps de ses hésitations, de ses réflexions, et son annonce ne doit être d’aucune surprise pour elle.

Cependant, ces moments agréables explosent, littéralement, quand l’alarme se fait entendre – et que Ray découvre, et fait découvrir à ses camarades, la menace identifiée par Ryan Choi, le nouvel Atom.
Bane.
Le Fléau de Santa-Prisca. Le bourreau de Batman. Le conquérant.
Le tueur.


« Ou… oui. Oui. C’est Bane. »

Il soupire, et secoue la tête ; Bane, bon sang. Bane.
Heureusement, s’il est impacté par cette apparition, Patty prend le relais – et se lance dans quelques observations et propositions bien justes.


« Vous avez déjà l’accès aux bases de données d’Ivy Town et de Central City. Je vous donne également un accès limité aux éléments du Hall de Justice. »

Palmer se reprend, et pianote rapidement pour acter l’autorisation accordée à la criminologue.
Jessica enchaîne, et il acquiesce à ses propres remarques ; brillantes, évidemment. On ne saurait en attendre autrement d’une Green Lantern.


« L’alerte a également été transmise à la police d’Ivy Town – mais j’espère que Dean Mayland ne jouera pas au cowboy. Evacuer risque d’entraîner des pertes et des drames… mais il faut agir, oui. »

Il soupire ; il ne voulait pas de ça, pas aujourd’hui.
Mais le destin semble, définitivement, s’acharner sur lui.


« Ryan va sûrement tenter quelque chose – et je refuse qu’il court un tel risque. On y va. »

Le scientifique se tourne vers le groupe… et se rend compte qu’ils attendent une position, un ordre ; des consignes. De sa part.
Alors que, même après plusieurs missions à mener la Justice League, il considère n’avoir toujours pas l’âme d’un chef. Mais s’il doute de lui et s’il se voit toujours inférieur… il y a une chose qu’il sait, une chose qu’il refuse d’être.
Un lâche.


« Preon, je sais que tu limites les déplacements, mais peux-tu nous téléporter là-bas ? »

« Je pouvoir, RayPalmer. »

La pirate du Microvers affiche un visage dur et déterminé.
Elle pensait que la Surface était plus calme et apaisée que le Microvers ; elle se trompait. Et elle n’est pas sûre de le regretter.


« Okay. On y va. »

Il soupire, puis serre les poings, avant de laisser son regard glisser vers un coin de la salle – une zone où il a laissé l’habit qu’il a préparé, pour les quelques aventures qu’il souhaitait se laisser vivre, encore.

« En costume. »

**
*
**

Plus loin.
Bane et une vingtaine d’hommes armés, des mercenaires, sont positionnés devant l’entrée du bâtiment de Kord Industries ; terrorisant les employés rassemblés à l’intérieur.
Un silence pesant s’est installé depuis une douzaine de minutes, depuis l’arrivée du groupe et son mutisme. Mais cela ne va pas durer.


« FOURMIS ! SORTEZ DE VOS GEÔLES, AVANT QUE J’Y METTE LE FEU ! »

Sa voix déformée par son masque, Bane hurle – avant de frapper violemment ses deux poings l’un contre l’autre ; provoquant une mini onde de choc, terrible.

« CET ENDROIT ME REVIENT ! SORTEZ OU PERISSEZ ! »

Autour d’eux, la zone d’affaires de la ville ; devant eux, des innocents tétanisés.
Et, derrière eux…


« J’propose autre chose, mon grand… que tu te rendes bien gentiment, avant d’être humilié devant tes potes ! »

… une voix s’élève, celle d’un Héros qui prend sur lui et grandit…
… pour devenir Ryan Choi, l’Atom prêt à se battre ici !

« Tu connais David contre Goliath, mec ? »

« Nous ne sommes guère dans un livre de contes, enfant. Et je n’ai guère de pitié… »

Bane s’est tourné vers Ryan – et lui a adressé un regard équivoque.
La violence va se déclencher.

Mais alors que le Vilain s’approche, lourdement, un flash lumineux blanchâtre se déclenche au bout de la rue… et Preon parvient à téléporter Jessica, Molecule, elle-même et Ray, dans son nouvel habitat d’aventurier !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 179
DC : Beast Boy/Stéphanie Brown
Localisations : Central City
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Ven 20 Avr 2018 - 14:33
La menace était donc identifiée et évaluée, et elle était importante. Après que Patty ai pris la parole, Jessica fit également des observations claires et judicieuses. La police devait être avertie, et elle était déjà au courant apparemment. On ne pouvait pas dire que Bane et ses hommes soient d'une grande discrétion de toute façon.

-Je vais également prendre contact avec la police pour essayer de gérer la situation avec elle. Je ferais au mieux.

Elle était sure que la police d'Ivy Town ne l'écouterait pas aussi facilement que celle de Central City, qui lui avait donné quelques difficultés d'ailleurs, mais il fallait qu'elle essaie. Elle acquiesça lorsque Ray lui donna accès à une partie de la base de données de la Justice League. Elle y trouverait sans doute de quoi compléter les informations qu'elle pourrait trouver dans les autres bases de données.

Les opérations étaient prêtes à être lancées, et l'aval du chef de la team ne tarda par à venir. Les choses étaient dites, tout le groupe allait partir à la rescousse de Ryan tandis que Patty resterait en arrière pour faire de la recherche d'informations. Ça la frustrait un peu de ne pas pouvoir aller sur le terrain, mais il fallait bien que quelqu'un le fasse... Et au pire, elle était bien capable de se lancer quand même dans l'action si jamais elle sentait que le groupe de héros était en danger.

-Essayez de ne pas vous faire tuer, et essayer d'empêcher Ray de faire des bêtises. Il a tendance à s'oublier dans le feu de l'action.

Même s'il y avait là une petite pique à l'égard du Micro-Héros, Patty était sérieuse. Elle avait conscience de la situation et était déjà installée à l'ordinateur quand le groupe parti, téléporté grâce aux pouvoirs de Préon. Reportant son attention à l'écran, et assista à la déclaration de Bane grâce à la caméra présente dans le costume de Ryan. Comme elle le craignait, le super-vilain avait décidé de faire d'Ivy Town son propre territoire de chasse.
Heureusement, Ivy Town avait des gardiens qui veillaient et l'un d'eux entrait déjà en scène.

-Les industries Kord renferment des armes et des technologies hautement sophistiquées. Ils doivent vouloir mettre la main dessus.

-J'entend une voix dans mon costume. Vous êtes une des personnes recrutées par Ray ? Vous arrivez ?

-Je suis Patricia Spivot, et oui, ils arrivent. Ils seront bientôt sur place.

Patty vit Bane foncer vers Ryan avant de sauter et d'abattre brutalement le poing sur le sol, heureusement le jeune héros avait repris sa petite taille et avait pu esquiver le coup à temps.

-Hors de mon chemin, ou je t'arrache les membres comme on arrache ceux d'une mouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 20/11/2017
Messages : 126
DC : Wonder Woman ; Red Hood
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Dim 22 Avr 2018 - 23:22



Team Atom, Day OneTeam AtomJessica découvrait à peine les nuances et autres implications du travail en équipe. Elle n’avait pas eu l’occasion de participer à beaucoup de missions avec les Titans, et l’aide qu’elle avait fourni à la Justice League alors qu’elle était encore Power Ring avait été des moindres. Certes, en tant que Green Lantern, elle faisait partie d’un plus grand ensemble, comme une fourmi dont l’individualité est aspirée par l’importance de la communauté, mais ça tirait presque plus de la notion que de la vérité vraie, étant donné que sur le terrain, elle n’était épaulée que par Simon Baz. Là, elle venait d’entrer dans une toute nouvelle réalité, et, si elle comprit rapidement qu’il lui faudrait un certain temps d’adaptation, elle réalisa également que l’idée de Ray était excellente.

Car quand ils se retrouvèrent près de Kord Industries et que, même à une certaine distance, elle dût lever les yeux pour pouvoir voir Bane des pieds à la tête, elle perdit ses moyens. Elle connaissait le catcheur de réputation, et la domination qu’il avait déjà eu sur Batman auparavant, mais les détails lui manquait, et la puissance de Bane tirait suffisamment de la légende pour l’inquiéter sérieusement. C’est à ce moment là que la voix de Patty intervint dans son oreille, rapidement suivit par celle, plus grave, de Ryan Choi. Jessica n’était pas seule contre la montagne de muscles qu’était Bane. Plutôt une bonne nouvelle, au final.

Elle jeta un regard vers Ray et enregistra l’air déterminé de ce dernier. Elle se promit silencieusement de garder un œil (voire les deux) sur ce dernier avant de s’élever au-dessus du seul. Ils étaient, de toute évidence, en infériorité numérique, mais le rassemblement de la troupe de Bane devant le bâtiment de Kord Industries n’était pas forcément une mauvaise chose. Leur cible était claire, et cela ciblerait probablement leurs attaques. Aucune raison de penser que la ville entière était en danger cette fois-ci.

« Patty, » commença Jessica. « Si tu pouvais contacter Mayland pour nous, et lui demander d’établir un périmètre de sécurité autour de Kord Industries. Contenir l’attaque serait déjà une très bonne chose. »

La suite de ses paroles se noya dans le fond de sa gorge alors qu’elle était coupée dans son élan par le craquement sinistre du béton qui venait de plier sous un des coups de Bane. Elle eut l’impression d’en ressentir les vibrations jusque dans ses os, ce qui en disait un peu trop long sur la puissance de Bane à son goût. Malheureusement, même si ses instincts les plus primitifs la suppliaient de mettre les voiles avant d’expérimenter le prochain coup de catcheur de bien plus près, ce furent d’autres reflexes qui entrèrent en jeu quand elle se rendit compte que si Ryan Choi avait bel et bien rétréci pour échapper à l’attaque de Bane, il n’était pas non plus hors d’atteinte. Bane leva ses mains au-dessus de sa tête comme au ralenti, et l’écho des vibrations que son précédent coup avait provoquées sembla gagner en intensité. Jessica tendit le poing, son autre main s’enroula autour de son avant-bras, comme pour stabiliser sa visée, et, elle banda sa volonté comme la corde d’un arc.

Les paumes de Bane ne se touchèrent jamais, car quand il abaissa finalement ses bras, la destruction d’une onde incroyablement puissante tendant déjà ses muscles, un jet de lumière verte jaillit. Deux gigantesques menottes se verrouillèrent autour de ses poignets, les reliant à l’anneau au doigt de Jessica. Elle serra les dents, et tira son bras en arrière, comme si elle tirait une laisse, et l’anneau traduisit sa volonté en force – une force peut-être banale pour Bane mais extraordinaire pour Jessica qui parvint ainsi à écarter brusquement les bras du catcheur.

Et c’est ainsi qu’elle s’introduisit malgré elle à l’homme qui avait eu, une fois, le dessus sur le Chevalier de Gotham. Elle compléta sa présentation avec une boule d’énergie à l’intérieur de laquelle elle emprisonna Bane.

« Il faut qu’on se sépare, » dit-elle précipitamment en se retournant vers Ray, Préon et Molecule. « Ils veulent quelque chose dans ce bâtiment. Nous devons y entrer avant eux et les empêcher de mettre la main sur ce qu’ils ont l’intention de voler. »

Son regard se posa sur Ray, et ses yeux se plissèrent, déterminés et intense.

« Tu pourras y entrer, toi, sans qu’il ne te voit. Laisse-moi distraire Bane. »

Ses doigts se crispèrent sur son avant-bras tandis qu’elle faisait face aux coups répétés de Bane contre la paroi de son bouclier. Elle ne tiendrait pas longtemps, mais il était hors de question qu’elle le laisse prendre le dessus alors qu’ils venaient juste de commencer. Elle dissipa d’elle-même le bouclier, et quand le regard de Bane se posa sur elle, furieux, elle y fit face le menton levé.

« Tu es loin de chez toi, bruto, » lança-t-elle. « Et tu n'es pas le bienvenu. »


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 859
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 23 Avr 2018 - 8:21
Alors que Preon transporte le groupe, Patty Spivot s’installe aux commandes des nombreuses consoles et autres systèmes de leur nouveau repaire… et si la pirate du Microvers utilise ses formidables pouvoirs pour les emmener ailleurs, Ray continue de suivre l’action – et son pressentiment est confirmé.
Ensemble, ils peuvent bien fonctionner, et même réussir ; s’ils survivent.

Car, s’il a souri aux réflexions de Patty, s’il a acquiescé aux premières propositions, lui et les autres arrivent au moment où Bane tente de frapper Ryan… qui évite le coup.
Par chance, uniquement.
La conversation avec Patty a pu le gêner, mais le scientifique n’est pas aveugle pour autant ; Choi n’est pas assez rapide. Ou Bane l’est trop.
Quoi qu’il arrive, ça ne sent pas bon.

Jessica, néanmoins, prit le relais, et de la meilleure des façons.
Sollicitant Patty pour contacter le commissaire Mayland, elle obtient un hochement de tête et un sourire sincères de Palmer ; qui apprécie, vraiment, l’idée et son souhait de la mettre en œuvre directement.
Cependant, Bane continue d’attaquer, et l’ancien Atom envisage une attaque… quand, encore, Jessica lui coupe l’herbe sous le pied.


« Bon sang. »

Il ne peut réprimer cette expression de stupéfaction quand, encore une fois, la puissance, la volonté et la grâce de la jeune femme l’impressionnent ; mais son efficacité, aussi.
Celle-ci, en effet, a d’abord bloqué puis emprisonné les mains de Bane – avant de l’entourer d’une boule d’énergie, pour directement le figer. Pour l’instant, au moins.


« Les empêcher d’agir et stopper Bane, c’est important… mais la priorité est la protection des civils. »

Sa voix est calme, posée.
Il a acquiescé au plan de Jessica, mais envisage un élément avant ceux qu’elle a mis en avant ; et ce n’est en rien une forme de jalousie pour sa gestion, mais bien une pièce issue de sa riche expérience. Cela ne s’improvise pas.


« Preon, emmène Molecule dans le bâtiment, puis évacue les civils. Molecule, fais un tour global pour voir ce que ça donne. »

« Je d’accord. »

« C’est parti, boss. »

« Merci. Nous… »

Ray se tourne vers Jessica, sourit, puis fige son regard sur Bane, qui a cessé de frapper les parois et fixe la jeune femme ; ça ne lui plaît guère.

« Nous allons l’interroger. »

« RayPalmer. »

« Oui ? »

Il se tourne vers Preon, surpris qu’elle ne soit pas encore partie avec Molecule.

« Toi prudent. Toi obligation. »

« Euh… okay. »

Surpris, le scientifique perd ainsi quelques secondes précieuses – un temps utilisé par ceux qui veulent déséquilibrer la situation ; à leur avantage.

« Jessica, attention ! »

Ryan hurle, et attire l’attention – en regagnant une taille normale, pour pousser la Green Lantern… et lui faire éviter une volée de balles, issue des cieux !
En levant les yeux, l’assemblée découvre une archange de métal dans les airs…

… un hélicoptère, qui tire à de nombreuses reprises sur la bulle d’émeraude dans laquelle Bane est figée ; suffisamment longtemps et agressivement pour la détruire !

« Cette place est nôtre. Ses défenseurs ne seront bientôt que des corps sous nos pieds vainqueurs. »

Libéré, Bane bondit hors de sa prison – et file, directement, vers Jessica, pour essayer de l’anéantir !
Cependant, si le Vilain est vif et puissant, rapide, il ne rejoindra jamais la Green Lantern… car Ray est venu se placer entre eux, et a densifié à l’extrême son corps – au moment où Bane allait frapper !

Un choc terrible a lieu, provoquant une micro-onde de choc.
Bane est projeté en arrière, un peu sonné ; ses troupes se remettent et chargent, en tirant.
Et si Palmer est touché, affaibli, grimace et saigne même de la bouche… son attention est, évidemment, bien loin de sa propre personne.


« J… Jess’ ? Ca… va ? »

Hélas, la réponse ne viendra pas de suite – car un choc touche la scène, suivi d’une explosion…
… celle d’une zone entière du bâtiment de Kord Industries… là où devaient se trouver Preon et Molecule !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 179
DC : Beast Boy/Stéphanie Brown
Localisations : Central City
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Lun 23 Avr 2018 - 10:52
Toujours dans le quartier général de la Team Atom, suivait l'évolution du combat grâce à la caméra de Ryan. Mais cette seule caméra ne lui permettait pas d'avoir un angle suffisant pour prendre conscience de la totalité de la situation. Et elle ne pouvait pas demandé au nouveau gardien de la ville de lui servir de caméra ambulante alors qu'il y avait déjà tant de choses à faire. Jessica mit d'ailleurs le doigt sur l'une des choses qu'il était urgent de faire. Elle avait déjà commencé à prendre contact avec la police d'Ivy Town et bien sûr, des voitures étaient déjà en route.

-Commissaire Mayland , vous m'entendez ?

-Vous, vous êtes la femme policière de la dernière fois.

-Je travaille également avec le groupe informel de la Team Atom.

Elle entendit un grognement à propos d'une "nouvelle lubie de ce satané Palmer", visiblement les choses étaient toujours au même point entre le super-héros et le commissaire de la police locale. Mais elle n'avait pas le temps de s'attarder sur cela. Elle demanda à Mayland d'établir un périmètre de sécurité rapprochée d'au moins 50 mètres autour des industries Kord. Et elle lui demanda également de faire évacuer tous les civils se trouvant dans la zone, après avoir entendu Palmer le suggérer.

-Et je présume que vous allez aussi me demander d'ordonner à mes hommes de ne pas intervenir.

-La protection des civils est prioritaire. Si Bane ou l'un de ses hommes s'en prend à eux, ils ne pourront pas se défendre.

Le sous-entendu était suffisant apparemment pour convaincre Mayland de l'écouter, même si visiblement ça ne lui plaisait pas du tout. Grâce à la caméra de Ryan Choi elle pouvait voir que Bane était emprisonné grâce aux extraordinaires pouvoirs conférés par l'anneau vert de Jessica. Malheureusement, cela ne dura pas longtemps, parce qu'elle vit également en même temps que le Micro-Héros, l'hélicoptère anéantir la prison d'émeraude.
Sa présence était également un gros danger pour toutes les personnes au sol. Héros comme civils.

-Les policiers sont encore en train d'évacuer tous les civils de la zone, mais il en reste encore. Jessica, est-ce que vous pouvez vous charger de cet hélicopt...

Mais les choses s'accélérèrent, coupant ainsi la parole à la criminologue, lorsque Bane s'en prit à Jessica et qu'une explosion retentit du côté des Industries Kord, là où Preon et Molécule avaient été envoyés quelques minutes plus tôt. Grâce à un coup d’œil de Ryan, elle vit que Ray et Jessica allaient bien, même si l'ancien Atom était blessé, mais elle n'avait aucune idée de l'état de Préon et Molécule. Et en plus de cela, Ray et Jessica étaient pris pour cibles par les tireurs.

Patty commençait à se sentir frustrée de devoir rester à l'arrière et de ne pas pouvoir intervenir plus directement pour les aider. Heureusement, Ryan intervint pour tenter d'assommer le plus de tireurs possibles ou du moins les occuper suffisamment pour permettre au couple de réagir. Pendant ce temps, des policiers étaient en train de s'approcher des zones les plus proches du champ de bataille afin de faire sortir les civils, tout en prenant garde à ne pas se faire repérer.
Enfin, une autre voix se fit entendre.

-Je être vivante. Mais civils être blessés. Et Molécule disparu dans explosion. Je pas savoir si lui être vivant.

Trois héros contre une vingtaine de personnes sur-armés, un héros déjà disparu et une pirate vivante mais bloquée dans les gravats d'un bâtiment des Industries Kord. Décidément, cette journée partie pour être paisible promettait d'être pleine d'adrénaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 20/11/2017
Messages : 126
DC : Wonder Woman ; Red Hood
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Dim 29 Avr 2018 - 22:37


Team Atom, Day OneTeam AtomC’était de sa faute.

Elle était si habituée à évoluer dans l’espace vitale de Ray, si habituée à glisser sur son orbite que tout tournait autour de lui. Alors quand Préon l’avait appelé, elle avait tourné la tête elle aussi. Et si Ray avait réagi avec confusion aux mots de la pirate du Microvers, Jessica, elle, y avait vu autre chose. Et elle s’était laissée distraire. En pleine mission, alors qu’elle tenait leur principal ennemi entre ses mains. Elle s’était laissée distraire par le regard de Préon et la douceur de sa voix. Entièrement de sa faute.

Le tout s’enchaîna si vite qu’elle en resta pauvre spectatrice. Le choc du corps de Ryan contre elle la ramena à la réalité et à l’urgence de cette dernière, mais quand elle heurta le sol, Ryan près d’elle mais heureusement à l’abri des balles tirées par l’hélicoptère, le mal était déjà fait. Sa concentration avait faibli, juste assez pour permette aux assauts déchaînés et ininterrompus de l’hélicoptère de détruire la prison d’émeraude dans laquelle elle avait enfermé Bane. Avec une grimace, Jessica se releva avec Ryan et, encore une fois, elle fut complètement débordée. Elle entendit avant de voir la terrible ruée de Bane. Le béton sous ses pieds se mit à trembler, et chaque foulée de l’ancien catcheur résonna dans ses oreilles comme un coup de tonnerre sec et violent. Elle leva la main, mais Ray fut plus rapide. Si rapide, en fait, qu’elle distingua à peine les contours de sa silhouette quand il se précipita devant elle. Elle ne rata pas le choc qui s’ensuivit par contre, et encore moins la façon dont Ray vacilla sous la force de leur collision.

« Tu… Sérieusement ? » grogna-t-elle en se précipitant vers Ray, un bouclier jaillissant de son anneau. Elle voulait avoir l’air désapprobateur et bougon, mais la seule chose qui transparaissait sur son visage était probablement l’inquiétude qui lui enserrait le cœur. Elle leva la main vers la bouche de Ray et essuya le filet de sang qui s’en échappait. « Tu saignes, » nota-t-elle. Encore une fois, son effet fut complètement ruiné par les doigts de son autre main crispés autour du bras de Ray. « Tu saignes touj- »

La fin de sa phrase se noya dans l’explosion qui engouffra le bâtiment de Kord Industries. Son cœur bondit dans sa poitrine mais elle ne se laissa pas déborder cette fois-ci. Plus par réflexe que consciemment, sa main tira sur le bras de Ray, peut-être plus violemment qu’elle ne le souhaitait, alors qu’elle le ramenait plus près d’elle et que le bouclier se transformait en sphère autour d’eux.

« Non, non, non, » souffla-t-elle en regardant les flammes dévorer le bâtiment et arracher de nouveaux débris à la façade détruite de ce dernier.

Elle tourna la tête vers Ray, les yeux écarquillés, et juste à ce moment, la voix de Préon retentit dans leurs oreillettes. Malheureusement, ce qu’elle disait n’indiquait rien de bon. Une nouvelle batterie de tirs en provenance de l’hélicoptère la força à mettre un genou à terre, son poing levé au-dessus d’elle, pour maintenir l’efficacité de son bouclier. Son regard croisa celui de Ray qui était toujours devant elle.

« Il faut aider Preon, » souffla-t-elle. « Aider les civils et retrouver Molecule. »

Elle leva sa main libre et termina d’essuyer le filet de sang sur le menton de Ray.

« Je vais dissiper mon bouclier. Tu t’occupes des tireurs avec Ryan. Je prends l’hélico. » Son regard se fit plus intense, déterminé. « Et tu fais attention, je suis claire ? »

Elle écarta sa main du visage de Ray et ne put résister à la tentation de le toucher un peu plus. Le sang sur son visage, le danger autour d’eux, tout ça commençait à devenir une foutue habitude, mais cette fois-ci, elle comptait bien éviter la case hôpital.

« Patty, guide Preon. Aide-la à évacuer ceux qu’elle peut bouger. Met-la en relation avec les secours, nous… » elle jeta un regard à Ray, « … on se charge d’abord de dégager l’extérieur. »

Nouveau regard vers Ray, nouvelle pression de sa main et nouveau regret à l’idée de le laisser là, face au danger alors que, et elle commençait à s’en rendre compte, il avait la très fâcheuse tendance à faire face à tout ce qui lui tombait dessus comme s’il était incassable. Bon sang, comme elle aurait voulu qu’il soit incassable.

Elle hocha légèrement la tête et le bouclier se dissipa. Sans un regard en arrière, ce qui lui coûta plus qu’elle ne saurait jamais le formuler, elle s’envola directement vers l’hélicoptère. Elle brandit son poing devant elle et quatre gigantesques mains verdâtres s’en échappèrent. Elle avait fini de jouer la carte de la défense. Le temps pressait. Le danger augmentait à chaque instant. Elle avait fait face à pire que ça, et elle allait leur montrer qu’ils n’avaient aucune chance.

Les mains s’emparèrent de l’hélicoptère – deux d’entre elles bloquant les lames et les deux autres se refermant à chaque extrémité de l’engin – et alors que Jessica évitait toujours les tirs, elle banda sa volonté et la propulsa devant elle, comme si elle était tangible et bien réelle. Les mains s’écartèrent, ouvrant l’hélicoptère comme on casserait un œuf et détruisant ce dernier sans autre forme de procès. Elles se dissipèrent ensuite, lâchant débris et bouts de métal au-dessus de la zone évacuée par la police, et laissèrent ainsi place à une construction, bien moins recherchée. Une boîte se matérialisa dans les airs, récupéra au vol le pilote et le tireur de l’hélicoptère avant qu’un couvercle ne jaillisse de nulle part pour sceller leur destin.

Il ne restait plus qu’à déposer son paquet aux pieds du Commissaire, et à rejoindre Ray. Le plus vite possible.




© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 859
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 30 Avr 2018 - 17:11
Le groupe informel surnommé de manière la Team Atom est en action.
Mais cela ne se passe pas forcément bien.

Si Jessica, Preon, Molecule et Ray ont rejoint Ryan, et ont réussi à bloquer Bane, Patty Spivot tente de faire le maximum de son côté – d'abord en prenant contact voir même le contrôle de la police, avec le concours de mauvaise grâce de Dean Mayland, ensuite en envisageant une suite d'actions.
Hélas, cela échoue... car l'hélicoptère qui vient libérer Bane fait littéralement exploser le bâtiment de Kord Industries !

Alors que plusieurs tireurs sont présents, et font de leur mieux pour s'en prendre à Jessica, Ryan et Ray, Patty tente de retrouver leurs alliés... et parvient à obtenir la communication de Preon, qui s'avère être vivante !
Cependant, aucune nouvelle de Molecule... pour l'instant.


 « Hey... tu... koff-koff... tu pensais pas... que... mes sales manies... partiraient... si... koff-koff... si vite, hein ? »

Ray, touché, blessé, allongé dans les bras de Jessica, esquisse un petit sourire malgré la douleur et le sang qui coule de sa bouche – du moins, jusqu'à ce que la jeune femme l'essuie.
Les prochains rebondissements occupent leurs esprits, et Palmer se redresse malgré les refus instinctifs de la Green Lantern ; hors de question de rester ainsi, alors qu'il y a tant de crises autour d'eux.


 « Bon sang. »

Jessica le ramène à lui par réflexe – et il accompagne le mouvement, lui aussi.
Il a peur.
Il a peur de ce qu'il se passe. Il a peur de ce qui leur arrive. Il a peur de ce qui pourrait leur arriver.
Mais il est hors de question que ça l'empêche d'agir.


 « Nous dev... »

Mais si le scientifique commence à parler... il ne dit rien.
Car Jessica a tout dit.
Avec une détermination claire, une efficacité infinie, elle a donné les indications et ordres – et Ray n'a strictement aucune envie de répliquer. Il acquiesce, hoche la tête, et se relève en esquissant un léger sourire.


 « Très claire, Miss Green Lantern. »

Il lui adresse même un petit clin d'oeil, en la tenant toujours serrée contre lui ; vieux réflexe. Grand besoin.

 « Et... l'inverse vaut aussi, okay ? »

La jeune femme reprend contact avec Patty – mais alors qu'elle se prépare à partir, Palmer se penche vers elle et lui... vole un baiser.
Avant de lui fournir un autre sourire, puis de se détourner pour filer vers Ryan.


 « Hey, Ray, c'est la Jessica dont tu m'as parlé ? »

 « Ouaip. »

Le duo mentor/élève se dirige, à toute vitesse, vers les tireurs embusqués. Bane demeure inconscient, mais tous savent que cela ne durera pas... et mieux vaut ne pas être là, quand il sortira de son inconscience.

 « Okay... j'imagine qu'elle n'a pas une sœur, ou une cousine ? »

 « Il s'avère que si, mais... si tu envisageais de draguer sa sœur en espérant qu'elle soit comme Jess', il y a un problème. »

Les tirs se multiplient, et se précisent ; mais Ryan et Ray rapetissent, modifient leurs masses, et filent vers leurs ennemis, invisibles à l'oeil nu.

 « Ha ouais ? »

 « Jess' est un modèle unique – et, dans la fratrie Cruz, j'ai définitivement mis le grappin sur la meilleure ! »

Le duo ne perd guère de temps, et parvient à stopper et vaincre leurs adversaires ; aisément.
Tous deux reprennent donc leurs tailles normales, une douzaine de mercenaires et tueurs inconscients à leurs pieds. Alors que la police de Dean Mayland apprécie, Ray reprend contact avec la Team Atom.


 « Okay, à notre niveau c'est bon, et... »

Jessica termine avec l'hélicoptère, et transmet ses cibles aux troupes de la police ; Palmer lui envoie un petit signe, d'appréciation, puis reprend.

 « Et Jess' aussi. Preon, quelle est la situation ? »

Rien.

 « Preon ? Tu m'entends ? »

Aucune réponse.

 « Preon ? Ca va ? »

L'inquiétude se lit dans sa voix.
Et s'intensifie, quand un son se fait enfin entendre...


 « Cela ne va pas, non. »

... celui d'une voix ; celle de Bane !

 « Et ce ne sera que de ta faute. »

Un autre son suit, alors.
Terrible. Terrifiant.
Un cri.
De douleur. De brutalité. D'agonie. De pure souffrance.
De Preon.


 « Non... non... NON ! »

Sans réfléchir, Ray abandonne la communication – et fonce.
Malgré ses douleurs. Malgré ses peurs.
Il fonce, vers les ruines encore fumantes du bâtiment. Il fonce, malgré les appels de Ryan. Il fonce, vers un groupe de mercenaires rassemblé autour de Bane... qui écartèle, littéralement, Preon.

Ray fonce.
Ray rapetisse, déjà. Ray tente d'aller au plus vite – mais Ray ne sera peut-être pas assez rapide.
Et Preon, alors, pourrait se rajouter à la trop longue liste de ceux morts par sa faute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 179
DC : Beast Boy/Stéphanie Brown
Localisations : Central City
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Lun 30 Avr 2018 - 21:56
Les choses allaient de mal en pis. Suivant les conseils avisés de Jessica, qui avait décidément l'âme d'une vraie chef, Patty reprit contact avec Préon. L'émissaire du Microvers n'avait pas retrouvé Molécule mais avait plus ou moins réussi à gagner la confiance des civils terrifiés par l'explosion. Sur son ordinateur, Patty avait vérifié si des systèmes de vidéo-surveillances étaient encore en activité, malheureusement tout avait été détruit durant l'explosion. Elle ne pouvait donc pas savoir où la femme se trouvait exactement, ce qui était problématique.

-Je vous fait confiance à tous les trois pour gérer les ennemis à l'extérieur. Faites attention. Surtout vous Ray, pas de bêtises.

Elle renouvelait le conseil qu'elle avait entendu Jessica prodiguer au Micro-Héros car elle commençait à bien connaître l'animal. Suffisamment bien pour savoir que leurs conseils risquaient forts de rester lettres mortes si jamais le deuxième Atom voyait quelqu'un être en danger. Ce qui avouons le avait de fortes chances d'arriver. Elle se re-concentra sur l'émigrée du Microvers.

-Préon, est-ce que vous voyez une sortie quelque part ? Une issue par laquelle vous pourriez faire sortir les civils ?

-Je voir quelque chose. Petite ouverture. Homme encore valide peut m'aider à ouvrir encore plus si possible. Solide.

-Faites bien attention. Si vous sentez que ça va s'effondrer, n'insistez pas.

Jessica et Ray semblaient pouvoir se gérer eux-même, Ryan n'avaient pas l'air d'avoir trop de problèmes non plus et gérait avec son mentor les tireurs embusqués. Elle pouvait donc se concentrer sur le sort de Préon et des civils, à défaut de ne pas pouvoir aider qui que se soit d'autre pour l'instant. Elle était une scientifique et c'était donc son travail de rester en arrière pour transmettre des informations et aider au besoin sans trop se risquer. Mais elle n'aimait vraiment rester en arrière tandis que d'autres prenaient des risques. Si seulement elle avait des supers-pouvoirs qui lui permettraient d'agir plus directement en plus de faire de la logistique.

-Préon, où en êtes-vous ?

-Ouverture débouchée. Civils valides pouvoir partir. Mais ceux blessés, non.

-Laissez-les là pour l'instant, les équipes de secours sont à plusieurs mètres de l'endroit où vous êtes. Je vais leur demander d'envoyer des hommes les chercher. Rejoignez-les.


Préon confirma qu'elle avait reçu le message et qu'ils se dirigeaient là-bas. Elle recontacta les services de secours pour confirmer l'arrivée du groupe et leur demander l'envoie d'une équipe de secours. Malheureusement, un cri de la jeune femme lui donna un mauvais pressentiment. Quelque chose n'allait pas. Et les appels vains de Ray suivit de la voix de Bane lui confirmèrent son pressentiment.

-Non !

Le pire était en train d'arriver. L'une des leurs avait été capturée et était en train d'être exécutée ! Grâce à la caméra de Ryan, elle vit Ray Palmer foncer tête baissée vers le danger malgré les appels. Patty essaya de l'arrêter mais, il ne l'écoutait pas, évidemment. Et du côté de Préon, elle n'entendait plus que de râles d'agonie. Puis, elle n'entendit plus rien du tout.
La fin était proche, toute proche.

-Ça ne te fais rien de t'en prendre à une femme sans défense, gros balourd ?

Une petite forme, de la taille d'une mouche, qu'on n'avait pas entendu depuis un moment jaillit des ruines et donna un coup dans l’œil de l'un des mercenaires avant de faire avec son voisin. Gênés, les mercenaires ainsi attaqués tentèrent de répliquer, lâchant momentanément le corps de leur victime, essayèrent de s'emparer du petit être.

Pendant ce temps, Patty avait quitté son post face aux ordis, en prêtant quand même une oreille attentive aux communications, afin de faire rapidement le tour du reste des installations. Elle ne savait pas ce qu'elle cherchait, mais espérait trouver quelque chose qui pourrait lui permettre de les aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 20/11/2017
Messages : 126
DC : Wonder Woman ; Red Hood
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Mar 1 Mai 2018 - 20:12


Team Atom, Day OneTeam AtomJessica se rapprocha du sol, un sourire léger mais victorieux aux lèvres. Elle venait, après tout, de gagner un face à face contre un hélicoptère, et sans dommages collatéraux. Son sentiment de victoire ne fut que de courte durée, ceci dit, car elle se retourna vers le reste de la scène, le silence emplissant ses oreilles malgré les appels de Ray avant d’être brutalement remplacés par un cri de pure douleur. Son cœur se figea dans sa poitrine, et elle posa instinctivement les pieds sur le bitume. Elle retint avec grand peine un hoquet d’horreur à la vue de de Préon aux mains de Bane et ses hommes. Sa peur était si primitive et instinctive qu’elle oublia l’espace d’un instant l’anneau à son doigt et s’élança en avant, imitant malgré elle les gestes de Ray. Ce n’est que quand elle vit ce dernier rapetisser et disparaître à quelques mètres devant elle et qu’une nouvelle vague d’urgence la prit d’assaut qu’elle tendit instinctivement le bras devant elle. Ses pieds quittèrent de nouveau le sol et elle s’envola, fondant les airs. Elle n’arriverait pas à temps – le visage de Préon était déformé par la douleur – non sang elle n’arriverait pas à temps ! - où était Ray ?!

Elle vit deux mercenaires lâcher Préon sans comprendre tout de suite pourquoi, mais c’est leurs gestes hasardeux qui lui donna la dernière pièce du puzzle. Molecule ! Avec un timing parfait, il avait volé au secours de Préon qui pouvait ainsi bénéficier d’un court moment de répit. Mais elle était toujours entourée par les mercenaires et toujours dans les mains de Bane, dont les immenses doigts donnaient l’impression que la jeune femme n’était que paille et tissus. La diversion n’était que temporaire, et d’un simple claquement de poignet, Bane pouvait faire une bouchée de la jeune femme.

Et Ray était toujours hors de vue.
Elle voyait les mercenaires s’agiter, donner des coups dans le vide, et Bane – Bane, surtout surplomber la scène comme s’il était intouchable.
Et Ray. Ray qui était toujours invisible.

Jessica serra les dents, tendit ses muscles et crispa son poing. Son anneau s’illumina alors qu’un missile prenait forme devant elle, autour d’elle. Elle était à l’intérieur de l’ogive dont le bout arrondi était braqué sur la poitrine de Bane.

« Ca va secouer ! » cria-t-elle.

Elle ferma les yeux, se prépara à l’impact et poussa un cri de colère, mais aussi d’encouragements pour elle-même, alors qu’elle entrait finalement dans l’espace vital du truand. Son missile et elle-même s’écrasèrent contre la poitrine de ce dernier, avec suffisamment de force pour le faire décoller du sol. Malgré l’onde de choc qui résonna dans tout son corps, Jessica tint bon, ouvrit la bouche sur un autre cri qui ne sortit pas et continua sa trajectoire, son poids entier contre Bane.

Le vent sifflait dans ses oreilles. Ce qui lui sembla durer une éternité prit probablement moins de quelques secondes pour se dérouler et avant qu’une autre pensée ne puisse se former dans son esprit, elle s’écrasa dans les ruines du bâtiment avec Bane.




© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 859
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 2 Mai 2018 - 10:59
La situation ne cesse d’empirer.
Alors que Jessica, Ryan et Ray gèrent les dangers à l’extérieur, Preon tente de faire au mieux à l’intérieur des ruines du bâtiment de Kord Industries. Menée par Patty Spivot, toutes deux échangeant régulièrement pour essayer d’avancer, la pirate issue du Microvers est malheureusement happée par Bane… qui s’acharne sur elle, par vice et par revanche.

Molecule bondit alors des décombres, et s’en prend aux mercenaires autour de Bane, attirant suffisamment l’attention du monstre pour qu’il cesse, temporairement, sa torture ; mais cela ne durera pas.
Et, bien sûr, Patty ne peut que se sentir inutile, ou presque, au sein du repaire de la TeamAtom, elle qui est si loin de la zone de combat…

Cependant, alors qu’elle évolue dans le quartier-général, elle ne tarde pas à déboucher sur un couloir spécifique – rempli d’armures ATOM que la jeune femme connaît déjà.
De là à songer qu’elle commette une folie digne de Ray Palmer… il n’y a qu’un pas, qu’elle est seule à pouvoir franchir.

Mais, alors que la jeune femme est face à un choix terrible, le reste du groupe subit aussi les affres de la situation.
Preon bénéficie de quelques secondes de libération, mais Bane entend reprendre sa violence… malgré la présence de Molecule, qui s’acharne sur quelques mercenaires ; ce ne sera pas suffisant. Il ne sera pas suffisant.
Heureusement, il n’est pas seul.

Jessica Cruz, Green Lantern de son état, arrive dans la zone – et prend, rapidement, une décision ; terrible, mais définitive.
Constituant un gigantesque engin sur elle, la jeune femme se constitue une véritable bombe par et pour elle… et fonce. Sur Bane.

Surpris, ce dernier ne s’attendait pas à une telle initiative – et lâche, par réflexe, Preon, qui s’écroule. Mais est récupérée par une micro-forme rouge et bleue, qui entend l’évacuer et s’occuper d’elle ; Ryan a toujours voulu sauver tout le monde, encore plus les innocents et les blessés.

Le choc entre l’ogive de Jessica et Bane est terrible.
Et tous deux s’écroulement, brutalement, sur le sol encore plus rongé par les gravats et les ruines ; blessés et affaiblis.
Un silence de plomb s’installe.

Personne ne peut avoir résisté – personne ne peut supporter une telle attaque, qui semble capable de détruire une montagne.
Mais pas assez, hélas, pour que le Fléau de Santa Prisca soit vaincu.


« Je… suis… »

Tremblant, touché, il parvient à se redresser – et hurle, autant pour terroriser que pour se motiver lui-même.

« BANE ! »

Il se redresse, et hurle en bandant ses muscles.

« JE. SUIS. BANE. »

Ses mercenaires se tournent vers lui, impressionnés.
Hélas, ils ne sont plus aussi nombreux.
Ceux à l’extérieur sont vaincus ; ceux à l’intérieur le sont presque, et seuls trois tentent encore de résister à Molecule. Deux, plutôt.

Mais Bane demeure – debout, fort, puissant.
Invincible.
A priori.


« Tout à fait. »

Une voix se fait entendre autour de Bane, qui se tourne pour essayer de trouver, en vain, la source.

« Et ceci est Ivy Town – et ceci est la TeamAtom. Mes amis. »

Le visage de Bane tourne, soudain… frappé.
Par un coup. Un coup microscopique, mais puissant.


« Et moi… moi, je ne suis plus Atom. »

Un autre coup, et la tête du criminel tourne de l’autre côté ; douloureusement.
Bane tente bien de se débattre, de frapper dans le vide – en vain. Il ne touche rien. Il ne voit rien.


« Je ne suis plus un Héros. »

Bane se penche, soudain touché au ventre… non pas par un coup, mais car quelque chose vient de lui arracher… son vêtement ; le tissu de son vêtement. Mais pas uniquement.
La chair. De la chair lui a été arrachée, littéralement. Et ça fait mal.


« J’ai fait des erreurs, j’ai fait des horreurs… mais je suis revenu. Pour cette ville. Mais, surtout, pour eux. »

Bane hurle, car il est brutalement tiré en arrière – par le crâne ; par le masque.
Par les cheveux, qui sont violemment arrachés, presque comme un scalp.


« Ce sont mes amis. Ce sont mes proches, que tu maltraites. »

Le criminel tente encore de frapper, mais ne peut rien face au point microscopique qui ne cesse d’aller autour de lui, comme une mouche enragée.

« Tu es Bane, oui. »

Un son terrible se fait entendre – celui d’un choc.
D’un poing avec la densité du béton, qui s’écrase… sur des cervicales.


« Mais je suis Ray Palmer. »

Bane s’écroule, se tenant la nuque à cause d’une douleur infinie qui l’emporte – et le paralyse, comme tout son corps l’est désormais.
Derrière lui, une forme apparaît soudain… grandit, pour reprendre sa taille normale.


« Et personne ne maltraite ni ma ville, ni mes amis devant moi. »

Bane grogne, et tente de se redresser – en vain.
Derrière lui, l’ancien Atom est debout, les poings serrés, le visage déformé par la détermination… et la fureur, contrôlée.


« Comprende ? »

Les mercenaires se rendent, à Molecule ; et Ray lui adresse un signe, en reconnaissance, avant de voir que Ryan a aussi repris sa taille normale, et s’occupe de Preon. Palmer hoche la tête en sa direction, puis vient s’accroupir devant Jessica – en la prenant, doucement, dans ses bras.

« Hey, luciole… »

Sa voix est douce, tendre ; inquiète.
Bien loin du terrible guerrier qui vient de faire la preuve de sa violence et de sa sauvagerie, face à l’ennemi.
Bien sûr, Ray ne pense pas encore à tout cela – mais, bientôt, il regrettera ; il regrettera d’avoir été aussi loin, et surtout devant ses amis. Mais pas encore.

Là, il est inquiet pour Jessica… et craint le pire.
Oubliant tout, ainsi.
Oubliant son environnement. Oubliant les dangers. Oubliant des mercenaires qui s’étaient cachés, et se préparent à tirer sur la TeamAtom, pour venger leur chef tombé devant eux…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 179
DC : Beast Boy/Stéphanie Brown
Localisations : Central City
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mer 2 Mai 2018 - 12:48
Laissez-moi vous poser une question. Croyez-vous que la folie héroïque est transmissible lorsque l'on traîne trop avec des supers-héros ayant tendance à prendre des risques inconsidérés pour sauver leurs amis ? Ou étais-ce la nature même de Patty qui s'éveillait grâce aux roues de secours qu'elle pouvait trouver pour compenser son statut de civil bien souvent inutile en cas de conflit entre méta-humains ? A force de fouiner dans le QG, la scientifique était parvenue dans un couloir où étaient exposées des armures qu'elle avait déjà vu plusieurs fois.
Des armures dont l'une d'elle lui avait été bien utile dans le Microvers, même si sur la fin il avait fallu l'intervention in-extremis d'Atom pour empêcher la situation de dégénérer totalement.

S'il y avait eut quelqu'un d'autre avec elle, la personne lui aurait sans doute dit que tout cela était de la folie. Qu'elle ne pouvait pas faire ça. Que d'ailleurs si le propriétaire de ces armures se trouvait ici, il refuserait catégoriquement qu'elle le fasse. Mais ledit propriétaire était dehors à combattre un ennemi surpuissant avec une équipe qui avait besoin d'aide. Elle coupa donc la communication de son côté pour que personne ne puisse entendre ce qu'elle allait dire.

Désolée Ray, vous pourrez m'expliquer à quel point j'ai pris des risques insensés plus tard. Mais je ne peux pas laisser des collègues en détresse sans rien faire.

C'était dit, Patty Spivot allait le faire. Non, elle le faisait. Elle attrapa l'une des armures ATOM et commença à l'enfiler aussi vite qu'elle le pouvait. En répétant le mot de passe "Laëthewn" au hasard, elle parvint à activer l'ordinateur de bord. Ou elle était tombée sur l'armure que Ray lui avait donné lors de leur première aventure, ou il avait donné le même mot de passe à toutes ses armures. Toutefois, grâce à ce guide informatique elle pu trouver comment activer la variation de taille grâce aux boutons de la ceinture.
C'est à ce moment-là qu'elle vit Jessica commettre une folie pour mettre Bane à terre.
Et elle prit à peine le temps d'ouvrir et de refermer la fenêtre derrière elle lorsqu'elle fila vers la zone de combat grâce aux jets de l'armure qu'elle a "empruntée".
Bien sûr, elle appréhendait ce qui allait se passer. Enfin elle craignait moins la réaction des autres que le fait de mal gérer la situation. Elle tâcherait de rester à mini-taille et à l'écart au cas où.

Patty sur le champ de bataille, toujours à taille réduite, au moment où Ray finissait de malmener le super-vilain. Perchée sur un toit qui ne s'était pas encore effondrée, Patty contempla la scène avec effroi. Heureusement que personne ne la voyait et surtout pas Ray Palmer, voir l'expression qu'elle affichait ne lui aurait pas fait plaisir. Mais ça ne l'empêcha pas de secouer la tête.

-Mais qu'avez-vous fait encore...

Elle secoua légèrement la tête pour se reprendre, elle était là pour les aider. Elle les aiderait. Quoiqu'il se passe.
Soudain elle posa ses yeux sur le sol, et ce qu'elle vit lui fit brutalement rétablir les communications avec le reste de l'équipe. pendant ce temps, l'ordinateur intégré à l'armure lui fournissait des détails quant à la position des tireurs.

-Tout le monde ! Il reste des mercenaires, et ils s'apprêtent à vous tirer dessus, prenez garde ! Vous êtes encerclés ! Ryan, protégez Préon, l'un d'eux est sur votre droite ! Ray, faites de même avec Jessica si elle n'est pas en état de se défendre... sans vous prendre de coups également, si possible ! il y en a trois de votre côté ! Molécule, il y a un tireur planqué juste derrière-vous !

Laissant les deux Atoms et Molécule sans doute choqués d'entendre la scientifique leur donner des ordres aussi brutalement, Patty fila vers le tireur de le plus proche d'elle. Tout comme ses collègues, ce dernier avait compté 5 membres, 5 cibles qui allaient payer pour la défaite de leur chef. Mais comme ses collègues il n'avait pas prévu que leurs adversaires était en réalité 6, et que la sixième membre allait débarquer derrière-lui alors qu'il s'apprêtait à tirer sur le fou qui avait malmené Bane.
Et lorsqu'il réalisa l'existence de cette sixième membre, elle avait déjà repris sa taille normale pour lui assener un coup sur la nuque.
Avant de aussitôt reprendre la taille d'une mouche pour éviter les balles tirées par deux autres mercenaires qui avaient vu la scène. Malheureusement, leur souffle parvint à briser son équilibre et la scientifique recula si vite qu'elle retrouva contre le mur. Heureusement sa disparition brutale avait suffit à les désarçonner. Ayant repris le contrôle, Patty fonça vers l'un des tireurs après avoir pris de la hauteur au cas ou il leur prendrait l'envie de tirer.

-Tout le monde, est-ce que ça va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 20/11/2017
Messages : 126
DC : Wonder Woman ; Red Hood
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Jeu 3 Mai 2018 - 23:10

Team Atom, Day OneTeam Atom

« Ca va, ça va, » bafouilla Jessica, la voix pâteuse et distante. « Ca va, je vais bien… »

Les mots sortaient instinctivement, mais elle n’était même pas sûre de ce qu’elle disait. Elle s’entendait à peine parler, et encore moins penser tant l’onde de choc qu’elle avait pris de plein fouet continuait à résonner dans ses oreilles. Ce n’était pas tant le fait d’aller s’écraser contre le bâtiment qui lui avait donné l’impression d’être brisée en deux, mais plutôt le fait d’avoir entraîné Bane avec elle. C’était contre lui qu’elle s’était écrasée, dans l’espoir que l’ogive d’émeraude qu’elle avait invoquée d’un côté et le bâtiment de l’autre auraient suffi à immobiliser l’ancien catcheur.

Et maintenant, elle était incapable de savoir si son plan avait marché.

Son corps tout entier continuait de vibrer des suites du choc, ou alors elle ne faisait qu’halluciner – ce ne serait pas la première fois, certainement pas la dernière. Elle luttait contre l’engourdissement qui menaçait de prendre le dessus sur elle et n’était même pas sûre, au final, de ne pas s’être évanouie quelques minutes. Ou heures. Tout ce qu’elle enregistrait d’à peu près clair était la présence de Ray à ses côtés, le toucher délicat de ses mains et la voix profonde de ce dernier. Elle n’était pas certaine de ce qu’il disait, mais elle reconnaissait l’inquiétude, elle reconnaissait tout en lui, et par-là les conséquences du choc qu’elle avait subi, c’était tout ce qui importait.

« Je vais bien… » répéta-t-elle en levant une main pour s’accrocher à Ray alors qu’elle se sentait quitter le sol.

Les couleurs et les formes commencèrent à revenir dans son champ de vision, et avec elles un éclair de douleur foudroyant dans le côté gauche de son corps, bien plus vif que le souvenir flou qu’elle avait de l’impact avec Bane. Elle se crispa et serra les dents en laissant échapper un grognement de douleur. Ses doigts se crispèrent sur l’épaule de Ray.

« Au moins je ne saigne pas, » lança-t-elle à ce dernier, dans une tentative un peu maladroite de détendre l’atmosphère. « Ca va, » reprit-elle d’un ton un peu plus sérieux. « Probablement juste quelques fract – »

Elle fut coupée par la voix pressante et autoritaire de Patty et, une fois de plus, elle manqua la plupart de ce qu’elle dit. Elle enregistra l’urgence dans sa voix ceci dit, et encore plus que ça, le bruit d’armes à feu à quelques mètres de là où elle et Ray se tenaient, et elle réagit instinctivement. Elle serra son poing et s’agrippa un peu plus à Ray en oubliant la douleur dans ses côtes et clavicule. Son anneau s’illumina et un bouclier vint l’englober, elle et Ray.

« Où est Bane ? » demanda-t-elle à ce dernier, les yeux écarquillés. Le surplus d’adrénaline faisait des ravages dans son esprit encore embrumé. « J’ai réussi ? Où est-il ? Et Préon ? »

Elle écarquilla un peu plus les yeux en entendant de nouveau la voix de Patty dans ses oreilles.

« Patty ? Patty ! Les civils ? Les civils vont bien ? »



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 859
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Ven 4 Mai 2018 - 9:50
La journée avait bien commencé – par une réunion de proches de Ray Palmer, l’annonce d’une forme de retrait de ses activités notamment comme Atom, et la constitution d’un groupe d’entraide.
Hélas, et comme d’habitude, rien n’a suivi le plan du scientifique, qui a dû lancer son équipe informelle contre rien moins que Bane, le terrible Vilain qui a réussi, jadis, à briser le Batman lui-même.

Cependant, si des blessures, des chocs et des drames sont déjà intervenus, la TeamAtom semble sur le point de réussir – au prix de la destruction d’un bâtiment, de dommages et d’événements difficiles, mais le fait demeure.
Ils sont en train de gagner.
Surtout après que Patty Spivot, prise d’une crise de folie “à la Ray Palmer”, se soit emparée d’une des armures de ce dernier, pour filer dans les airs et rejoindre directement la zone de combat.

Si elle a, évidemment, été choquée par les ravages de l’ancien Atom sur Bane, littéralement maltraité par un Ray rendu fou de peur et de fureur, elle s’est reprise pour aider ses compagnons… d’abord en les avertissant du danger des mercenaires, ensuite en distribuant les ordres, enfin en agissant elle-même.
Encore une fois brillamment, la TeamAtom se lance – et notamment Molecule parvient à gérer les mercenaires que Patty leur laisse.

A proximité, Ryan gère Preon, et Ray tente d’aider Jessica, qui l’inquiète évidemment. S’il sourit doucement, son visage entier exsude de sa peur et de ses préoccupations… pour ses proches, évidemment, mais surtout pour elle.
La jeune femme répond, tente de se relever alors même qu’elle semble en sale état – mais signifie clairement sa souffrance, localisée au minimum à l’épaule ; le cœur de Palmer semble piétiné, quand il comprend combien elle a mal.
Elle finit par évacuer, un peu, son trouble, en plaisant doucement, puis en demandant des nouvelles des autres. Ray, si perturbé jusque-là, finit par soupirer lentement… et répond d’une voix traînante, en caressant tendrement les cheveux de la jeune femme.


« Ca… va. Ca va. Le pire a été évité. »

Il grimace, en détournant à regret le regard pour observer la zone – la zone en ruines ; pleine de gravats, et de vies brisées.

« C’est fini, ici. Mais la journée est loin d’être terminée. »

**
*
**

Plus tard.
La police est intervenue, et Dean Mayland a ignoré Ray Palmer pour échanger avec Ryan Choi, qu’il considérait un temps comme son protégé ; cette époque est révolue, et l’actuel Atom a joyeusement remis le commissaire à sa place.
Les mercenaires et Bane ont été évacués, pris en main. Les blessés ont été secourus. Preon et Jessica ont été emmenées. Et la zone a été sécurisée.

Mais la journée n’est pas terminée, non.
La TeamAtom, si efficace dans l’improvisation, est désormais éclatée – en trois groupes, trois zones ; proches, géographiquement, mais bien différente dans l’ambiance.


**
*
**

En premier, le bras droit de Bane est coupé de ses camarades et amené dans plusieurs couloirs, avant de déboucher dans une pièce sombre…
… une salle d’interrogatoire, classique mais désagréable.

Cependant, s’il s’attendait à affronter des policiers, il est rapidement déçu et surpris – car ce sont Ryan Choi et surtout Ray Palmer qui débarquent, et vont se lancer dans un nouveau numéro.
Gentil flic… et très mauvais flic, vu l’état d’esprit du scientifique, clairement troublé par les événements.


**
*
**

En second, Preon et Jessica Cruz ont donc été récupérées, soignées et finalement laissées pour se reposer…
… dans une chambre d’hôpital classique.

Preon souffre de fractures nombreuses, mais sa constitution semble lui permettre de guérir vite ; Jessica a aussi des fractures, mais son anneau l’a protégée – hélas, elle devra malgré tout patienter avant de se remettre pleinement.

Le personnel médical finit par partir, et par laisser les deux femmes seules.
Mais le repos ne semble pas pour tout de suite.


« Toi… va ? Va bien ? »

La voix de Preon est plus fatiguée qu’avant, mais ses yeux demeurent vifs – et concentrés sur Jessica.

« Je avoir vu ton attaque. Bravo. »

Un hochement de tête confirme l’appréciation positive de la pirate.

« Je avoir vu aussi toi… et RayPalmer. »

Son visage se crispe, et une grimace glisse rapidement sur ses lèvres.

« Vous… ensemble ? »

L’ancien Atom est resté aussi longtemps que possible avec la Green Lantern – et n’a dû partir qu’au moment où il a été chassé de la chambre ; cela ne lui a pas plu.
Et, apparemment, cela n’a pas plu non plus à Preon… mais sûrement pas pour les mêmes raisons.


**
*
**

Enfin, Patty Spivot et Molecule se retrouvent dans l’immeuble qui accueille le repaire de la TeamAtom, plus spécifiquement dans le couloir avec toutes les armures ATOM de Ray Palmer – couloir qui, en fait, s’ouvre sur un entre-deux-étages…
… où plusieurs combinaisons reposent, comme celle qu’elle doit laisser là.

« Quelle journée, hein ? »

Molecule a tenu à accompagner la jeune femme, et se tient dans un coin, les bras croisés ; l’air gêné, clairement.

« Mer… merci, pour avant. Vous avez… assuré, clairement. »

Son regard est fuyant, et il semble hésiter… rongé par quelque chose.
Il soupire, grimace – puis se lance, en réussissant à fixer son regard sur Patty.


« Et… euh, en fait, j’aurais… j’aurais besoin d’aide… j’voulais demander à Ray, mais j’ai vu… enfin, il avait l’air pris, et après Bane, j’me dis que tout peut arriver, alors autant ne pas attendre et… hem… »

Il parle vite, et se perd ; signifiant clairement combien il est perturbé.

« On s’connaît pas, mais vous avez sauvé ma vie, et… ha… j’ai besoin d’aide, et… et vous connaissez Ray… et… »

Molecule soupire, secoue la tête, puis finit par poser les mains sur son masque, pour commencer à l’enlever.

« … et j’sais pas comment lui dire. »

Le jeune Héros, si mystérieux, retire son masque, et révèle son visage… similaire à celui de Ray Palmer – juste, quelques années plus jeune !

« J’crois… j’crois qu’il faut en parler, non ? »

Une grimace glisse encore sur son visage – dans une mimique bien caractéristique ; de Ray.
Aussi fou que cela puisse paraître !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 179
DC : Beast Boy/Stéphanie Brown
Localisations : Central City
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Ven 4 Mai 2018 - 13:38
A peine unifiée, la TeamAtom venait de superbement accomplir leur première mission, même si hélas des dégâts avaient déjà été causés. Si la majorité s'en état tirés sans (trop) de souffrance, Préon et Jessica allaient avoir besoin de repos pour se remettre des blessures subites. Mais le principal était que tout le monde avait survécu et qu'aucun blessé n'avait été à déplorer à part ceux qui l'avaient été suite à l'explosion. D'ailleurs, Patty avait rassuré la Green Lantern quant à la situation des civils.

-La plupart d'entre-eux ont bien rejoint le camp de secours. Il reste trois personnes qui n'ont pas pu être évacuées pour le moment, mais elles vont bien. Les secours iront les chercher une fois que le travail sera fini ici.

Les mercenaires furent finalement tous fait prisonniers et les secours arrivèrent bientôt pour récupérer les quelques civils restant ainsi que pour s'occuper des deux femmes blessées qui furent rapidement emmenés à l'hôpital. Profitant d'être à taille réduite, Patty était restée à l'écart des opérations, dans l'ombre, se contentant de veiller à ce que tout se passe sans anicroches.

Puis, elle avait regagné le QG de la Team, reprenant sa taille normale une fois hors de vue, pour remettre l'armure ATOM à sa place, tandis que les deux Atoms se préparaient à interroger un de leurs prisonniers. Et que Jessica et Préon apprêtaient à avoir une discussion qui risquait fort de tourner autour de leurs liens avec le deuxième Atom.
A voir ce que ça allait donner. Normalement, l'hôpital devrait survivre à cette confrontation. Pour le bien du personnel et des autres patients.

Patty donc, avait regagné le Quartier Général accompagnée de Molécule qui avait tenu à rester avec elle plutôt que de suivre les autres membres du groupe. Après avoir commencé par enlever son casquer, Patty s'était retournée vers le jeune homme qui avait commencé à parler, visiblement l'air très gêné, semblant avoir quelque chose sur le cœur.

-Oui, sacrée journée. Pour une première mission, on a touché le bon numéro je crois.

Bane, un des seuls super-vilain qui avait été capable de vaincre le Bat' en personne. Et qui avait donné bien du fil à retordre à une Team dont la majorité de ses membres possédaient des supers-pouvoirs. Patty ne pouvait s'empêcher de se demander ce qu'il se serait passé s'ils étaient tombés sur un ennemi encore plus puissant. Mais elle devait se concentrer sur les paroles de Molécule.

-Je n'ai fait que mon travail de membre de l'équipe.

Mais visiblement, ce n'était pas la seule chose dont le jeune héros voulait parler. Molécule n'avait pas beaucoup parlé depuis son arrivée, mais les rares fois où il l'avait fait il n'était pas aussi timide et gêné. Patty avait du mal à suivre son flot de paroles mais compris le principal, le jeune héros avait besoin d'aide... A cause de sa résurrection dont personne ne sait rien ? Mais Ray était déjà au courant, ça ne se tenait pas.
Et quand le jeune héros retira son masque, Patty compris mieux la gêne du pauvre héros.

-Mais c'est...

Elle avait devant elle une version plus jeune et blonde de Ray Palmer. Et si ce n'était pas déjà assez perturbant, Molécule esquissa une grimace caractéristique du spécialiste du Microvers. La ressemblance était frappante et, avouons-le, assez dérangeante. Patty sentait déjà son esprit de scientifique vouloir éclaircir la situation et poser des questions, mais ce n'était pas encore le moment. Il fallait se reprendre.
Même si elle ne savait pas trop quoi dire sur le coup.

-Je... Hum... Pardon pour mon moment de surprise. Je comprends pourquoi il est difficile d'en parler à Ray. Est-ce que les autres sont au courant, mis à part lui ?

Elle supposait que non, mais ça ne coûtait rien de vérifier. Elle soupira avant de croiser les bras.

-Et, je veux bien essayer de t'aider, en attendant que tu te décides à le lui dire. même si pour l'instant je ne vois pas trop ce que je pourrais faire exactement... T'aider à découvrir ton lien exact avec Ray ?

Elle laissa Molécule s'exprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 20/11/2017
Messages : 126
DC : Wonder Woman ; Red Hood
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Dim 6 Mai 2018 - 23:58

Team Atom, Day OneTeam Atom

Assise dans son lit, Jessica ruminait des pensées dont elle ne savait pas encore le goût. Cette première mission de l’équipe avait-elle été… positive ? Négative ? Ils avaient tiré leur force de leur nombre, il était vrai, mais ils n’en savaient pas plus sur la raison de la présence de Bane à Ivy Town, et c’était sans parler les dégâts matériaux et les civils blessés. Elle avait été insouciante avec son attaque finale, et elle n’était pas encore sûre d’avoir le droit de l’appeler victorieuse. Elle s’était mise elle-même K.O avec cette attaque, ce qui était complètement stupide. Et si on avait eu besoin d’elle après ? Elle avait également complètement raté son coup, puisque Bane s’était relevé. En résumé, elle avait fait beaucoup de bruit et de dégât pour pas grande chose. Sauf si on comptait les quelques côtes cassées et la clavicule fendue évidemment. Quel tableau de chasse… !

S’il y avait une chose qu’elle se refusait de regretter, ceci dit, c’était la présence de Préon dans le lit voisin au sien. La vision de cette dernière, si petite, si frêle, dans les mains de Bane avait été cauchemardesque et aurait très bien pu se solder par bien pire. Jessica avait au moins réussi ça, car même si Préon avait elle aussi été blessée, elle était entière. Ca nuançait un peu la longue liste d’erreurs Que Jessica avait commises…

« Ca va, » dit-elle avec un petit sourire en hochant la tête en direction de Préon. « Toi aussi ? »

Elle n’était pas complètement à l’aise en présence de la jeune femme du Microvers. Elles ne se connaissaient pas, et il n’en fallait pas plus à Jessica pour sombrer dans l’anxiété quand elle était en présence d’inconnus, mais il y avait quelque chose chez Préon qui l’intimidait. Peut-être son statut de « pirate du Microvers ». Peut-être son regard, vif et intelligent, ou le manque d’hésitation qu’elle avait eu quand elle s’était ruée vers le combat un peu plus tôt.

Ou peut-être que c’était autre chose, autre chose qu’elle ne voulait pas s’avouer encore.

Elle aurait voulu que Ray reste. Ou, plutôt, elle aurait voulu pouvoir aller avec lui et participer à l’interrogatoire. On lui avait dit que Bane avait été neutralisé, sans lui donner plus de détails que ça, mais ils avaient si peu d’informations… et si le plan du fléau de Santa Prisca était toujours en mouvement ? (Mais, en toute honnêteté, le manque qu’elle ressentait suite au départ de Ray n’avait que très peu à voir avec ce qu’il s’était passé avec Bane. Trop peu.)

La question de Préon la sortit immédiatement de ses pensées. Elle releva la tête un peu trop brusquement, et un éclair de douleur traversa sa clavicule, lui arrachant un grognement.

Elle n’avait donc pas rêvé. Bon sang, elle qui était si nulle pour lire ce genre de signaux en temps normal… Elle aurait voulu pouvoir s’enfuir de la chambre. Peut-être que c’était encore possible… ?

« Je… »

Jessica laissa échapper une légère grimace, le sang battant dans ses veines. Elle s’humidifia les lèvres, se râcla la gorge avant de hocher finalement la tête, doucement.

« Oui, » ajouta-t-elle. « Je… Oui. »

Fichues infirmières qui l’avaient fait partir. Elle aurait donné cher pour qu’il soit toujours là. Ou qu’elle, elle ne le soit plus.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 859
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 7 Mai 2018 - 11:01
La TeamAtom a été divisée, et chaque partie tente d'avancer au mieux dans ses tâches et dans ses problématiques.
Certains ayant des éléments plus faciles à régler.

Si Ryan et Ray commencent à jouer, efficacement, au Bon Flic et au Très Méchant Flic, Patty Spivot doit composer avec Molecule, au comportement jusque-là discret, puis soudain étrange... et qui révèle, désormais, quelque chose d'absolument terrible et incompréhensible.
Son visage est similaire à celui de Palmer – et, hormis la blondeur de ses cheveux ainsi que quelques années de moins, ils se ressemblent parfaitement ; ce qui en est même terrifiant.

Evidemment, le jeune homme a conscience de l'impact que l'information peut avoir, et il laisse à Patty le temps nécessaire pour se reprendre... et tenter de donner du sens à tout cela.
Heureusement, la criminologue le fait vite – et enchaîne, en posant des questions claires et sensées ; efficace, comme toujours.


 « Je... personne. Personne ne sait, en fait. »

Molecule soupire, puis fait glisser son masque entre ses doigts gantés.

 « Je... n'ai pas de souvenir, pas de souvenir précis de mon Passé. Je me rappelle m'être réveillé un jour, avec ce costume, la connaissance innée de mes pouvoirs, et le besoin de rejoindre les Teen Titans – et ces derniers étaient tellement en manque de troupes qu'ils m'ont accepté ; et j'suis mort, en les aidant. »

Il baisse légèrement les yeux ; le souvenir est difficile.

 « Mais... j'suis revenu, sans savoir pourquoi. J'ai entendu parler d'Atom, et vu nos pouvoirs, j'me suis dit qu'il pourrait aider... et quand j'ai vu Ray sans son masque... ben j'ai vu la ressemblance. Mais j'ai rien dit, par la trouille qu'il me rejette.
Mais là... avec Bane... avec tout ça, qui m'a rappelé quand j'suis... bref, avec tout ça, j'ai la trouille encore plus de mourir sans savoir. Alors... j'ai besoin d'aide. »


Molecule se tourne vers Patty, et lui adresse un regard presque implorant.

 « Est-ce que... est-ce que tu penses que j'peux être... son fils ? Ou... j'sais pas, son... »

 « Clone ? »

Une voix nouvelle se fait entendre à l'intérieur du repaire de la TeamAtom – une voix n'appartenant ni à Patty, ni à Molecule.
Mais son origine ne tarde pas à être révélée, car un hologramme apparaît soudain devant eux...

... celui d'un afro-américain, en pleine construction d'une armure – au design très proche des modèles ATOM.

 « Bonjour. J'ai conscience que vous ne me connaissez pas encore, mais c'est parce que ma conférence de presse a été retardée ; je suis Curtis Metcalf. Je suis celui qui a construit les armures pour Raymond, et qui a été alerté dès le retour de la combinaison utilisée et endommagée par vous, Patricia Spivot, pour m'en occuper. A distance.
Je ne souhaitais pas vous écouter, mais le fait est que j'ai tout entendu ; et je peux peut-être vous aider. »


Le ton est calme, mais un peu arrogant – un peu beaucoup, même.

 « Cependant, avant tout, il faut être sûr des éléments. Patricia, voulez-vous bien récupérer un des gants de l'armure ATOM, et tirer sur Molecule ? Cela le plongera dans l'inconscience, et vous permettra de faire les tests pour moi. Molecule, il faudra serrer les dents mon garçon, la science exige des sacrifices de nous tous. »

L'homme daigne enfin se tourner vers eux, et esquisse un sourire charmant – mais carnassier.

 « Et bien ? J'attends. Mon temps se chiffre en millions, et je doute que vous ayez de quoi me payer. Le bénévolat étant rare chez moi, profitez-en avant que je change d'avis. »

**
*
**

Preon n'a pas réagi, aux réponses, hésitations et douleurs de Jessica.
Redressée dans son lit d'hôpital, calme, le visage figé et esquissant une expression presque terrible, elle ne cesse de fixer la Green Lantern – sans dire un mot.
Ce qui installe, évidemment, une situation de tension et de malaise ; ce qui, à vrai dire, lui va très bien.


 « Je... vois. Ha. »

Un léger sourire, sans joie, glisse sur ses lèvres, alors qu'elle glisse sa main dans sa nuque – et arrache ce qui ressemble à une languette mécanique.

 « L'omni-traducteur a fini l'analyse de votre langage ; je peux désormais parler dans votre langue sans passer pour une inférieure. Parfait. »

Avec des gestes lents, Preon pose la languette sur une tablette à proximité, puis refixe son regard dans celui de Jessica ; il apparaît encore plus terrible que précédemment.

 « Je note ton trouble, JessicaCruzditeGreenLantern, et je le comprends. Une telle interrogation n'a rien d'agréable, surtout en ta situation ; il est hélas indispensable. Comme ta déception à venir. »

Preon soupire, avant d'esquisser un autre sourire ; presque carnassier.

 « RayPalmer est à moi, et à personne d'autre. Nous avons évolué et combattu ensemble dans le Microvers, et j'ai senti son attirance ; elle est évidente, même s'il la refuse encore. Qu'importe, cependant, ses doutes, comme qu'importe votre romance.
RayPalmer est mien, et j'entends me battre comme le Peuple Décent sait le faire pour lui. »


Elle hausse les épaules, puis se détourne pour se recoucher.

 « Tu auras été prévenue. La suite sera de ta seule responsabilité – mais mieux vaut que tu renonces. Je regretterais de te supprimer. »

Sa voix est calme, posée, anodine.
Elle croit ce qu'elle dit. Elle fera ce qu'elle dit.
Aussi fou que cela paraisse, Preon vient clairement de menacer Jessica – et entend désormais se reposer, comme si de rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 179
DC : Beast Boy/Stéphanie Brown
Localisations : Central City
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Lun 7 Mai 2018 - 18:19
Patty devait faire face à quelque chose d'improbable et que beaucoup croiraient impossible même en ayant l'évidence devant les yeux. La scientifique ayant déjà été confrontée à des choses hors de l'ordinaire avait pu au mieux intégrer l'information, même si elle avait encore un de mal à y croire. Elle intégra mieux les différentes informations que lui fournissaient Molécule. Elle était donc bien la première au courant dans l'équipe, et risquait d'être la seule tant que Molécule ne se déciderait pas à avouer la vérité à Ray Palmer. Elle ne savait pas si les autres accepteraient de cacher une information pareille à leur chef. Elle-même aurait déjà du mal.

Des informations vinrent encore et des liens se firent dans le cerveau d'enquêtrice de Patty. Molécule ne se souvenait de rien avant de s'être éveillé un jour en ressentant un besoin irrépressible de rejoindre les Titans. Or, Palmer avait également fait partie des Titans, il lui en avait parlé quelques jours auparavant alors qu'ils essayaient de changer le look de son costume.

-Je connais Ray depuis quelques mois seulement, mais je pense le connaître assez pour dire qu'il ne te laissera pas tomber. Il sera sans doute surpris, désorienté même. Mais... Il voudra comprendre et savoir. Mais je comprends que ça puisse t'inquiéter.

Ne pas savoir qui on était devait être une chose horrible. Et plus encore quand on découvrait qu'on était le double presque parfait de quelqu'un d'autre. Et cerise sur la gâteau, Molécule avait découvert être le jumeau presque identique de la personne à qu'il avait demandé de l'aide. Le pauvre, il avait vraiment besoin d'aide. Patty tapota l'épaule du jeune héros. Parce qu'elle était vraiment touchée, mais aussi parce qu'il ressemblait beaucoup trop à Ray. Sans doute.

-Je vais t'aider, ne t'inquiète pas. S'il y a une explication scientifique, je devrais réussir à la trouver.

Elle s'avançait un peu puisqu'elle était essentiellement une spécialiste des analyses sanguines, mais son champ d'expertise devrait permettre d'y voir un peu plus clair. Si Molécule acceptait de se prêter à quelques expériences. Rien de bien dangereux, elle aurait juste besoin de son ADN... Et de celui de Ray qu'elle devrait se procurer autrement si elle ne pouvait pas accéder à la source...
Décidément, elle n'aimait pas ne pas pouvoir en parler à l'ancien Atom.

Molécule se demandait s'il était le fils de Ray Palmer. Solution pas très envisageable, si on se basait sur leur âge apparent. L'autre solution, celle qui fut presque formulée par le jeune héros était plus vraisemblable. Même si elle ne savait pas qu'elle serait les conséquences pour l'un comme pour l'autre.

-Nous pourrions...

Elle fut coupée dans son élan par la voix d'une nouvelle personne, pas même présente dans leurs locaux mais qui se tapait l'incruste. Patty fronça les sourcils, n'aimant pas trop ce procédé. Si cet homme avait pu les espionner et même faire apparaître un hologramme devant eux, qui pouvait le faire également ? A moins que Ray ne soit au courant mais ne leur en ai pas parlé. Quoiqu'il en soit le ton ne lui plaisait pas.

-Curtis Metcalf ? Je ne vous connaît pas en effet, même si vous semblez savoir qui nous sommes au contraire. Loin de moi l'idée de vouloir remettre vos compétences en doute, mais puis-je savoir quelles... Expériences vous comptez faire exactement pour appliquer un tel traitement ?

Pas sûr que la discussion plaise au scientifique qui semblait très imbu de sa personne. Mais malheureusement pour lui, Patty était une scientifique avec des principes. Et l'idée de faire tomber Molécule dans l'inconscience en lui tirant dessus ne lui plaisait pas.
Surtout quand on savait ce qu'avait donné son dernier tir sur un être vivant.
Elle avait néanmoins décroché le gant de l'armure qu'elle avait sois-disant endommagée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 20/11/2017
Messages : 126
DC : Wonder Woman ; Red Hood
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Jeu 10 Mai 2018 - 21:51



Team Atom, Day OneTeam Atom

Jessica s’était attendue à un certain malaise, évidemment, et ne pas pouvoir y échapper n’était pas idéal, mais à choisir, elle aurait préféré se retrouver bloquée dans le moment de silence qui suivit son affirmation. Parce que ce qui vint après était complètement surréaliste et encore plus déstabilisant. Certes, Préon avait tout d’intimidant, mais de là à… enfin… La façon dont elle regardait Jessica alors qu’elle débitait son lot de bêtises, couplé à son anglais maintenant parfait… Non, vraiment, quitte à choisir, Jessica préférait autant le silence.

Elle déglutit malgré elle, vaguement consciente qu’elle n’avait rien de la Green Lantern qu’elle était censée être à cet instant, et que, peut-être, chercher à intimider Préon était plus intelligent que de la dévisager comme un lapin pris en chasse. Mais Jessica n’arrivait tout simplement pas à mettre de l’ordre dans ce qu’elle venait d’entendre. Elle avait dû rêver. Elle s’était sûrement cogné la tête bien plus fort qu’elle ne le pensait. Préon n’était peut-être même pas dans la chambre avec elle ! Ou Jessica était plongée dans une espèce de coma cauchemardesque et ses peurs et doutes avaient pris la forme de Préon pour la torturer. Bref, chacune de ces options était mille fois préférable, au final, à ce qui était réellement en train de se passer.

Et le coup de grâce vint avec la dernière réplique de Préon, délivrée sur un ton simple et banal, comme si elle ne faisait qu’énoncer là une vérité pure et dure. Mais la menace n’en était pas moins évidente – brûlante et empoisonnée – et tellement ridicule.

« Pardon ? » releva Jessica, l’air hébété. Elle eut un léger éclat de rire définitivement plus confus qu’amusé. « Tu… tu menaces de me tuer ? »

Ce qui dans le fond, avait tout pour l’inquiéter. Préon n’était pas n’importe qui, après tout. Mais, d’un autre côté, c’était tellement… absurde ? Jessica était plus confuse qu’effrayée. Très confuse.

« Non, » reprit-elle alors que Préon semblait vouloir se concentrer sur son repos. « Non, tu ne peux pas me parler comme ça et faire comme si de rien n’était la seconde qui suit. Je… Tu… Quoi ? »

Jessica se redressa, laissant les coussins, pourtant si agréables et moelleux, reprendre leur forme originale tandis qu’elle pivotait sur le lit pour se tourner complètement vers Préon. Les cachets et autres traitements avaient réussi à endormir la douleur dans sa clavicule et ses côtes, alors bien qu’elle faisait tout ce que l’équipe médicale lui avait déconseillé, elle ne ressentit qu’une lointaine gêne. Elle était presque sûre que même si elle s’était mise à sauter dans tous les sens, elle n’aurait rien senti de toute façon. Le tumulte d’émotions qu’elle ressentait à cet instant faisait office de meilleure morphine que tout ce qu’elle avait pu ingurgiter.

« Qu’une chose soit bien claire, » commença-t-elle, et ce n’est que quand elle s’entendit parler qu’elle réalisa que dans tout ce bazar – confusion et surprise – il y avait également une sacré dose de colère. Tant mieux. Voilà quelque chose qu’elle pouvait comprendre. Alors, en colère elle serait ! « Tu n’as aucun droit, ni sur moi, ni sur Ray. Tu ne peux pas débarquer et m’ordonner de faire tel ou tel choix. Tu n’es rien ni personne pour moi, et je ne te dois rien. Absolument rien. »

Elle se pencha un peu plus en avant, les yeux rivés sur Préon.

« Et il en va de même pour Ray. Il te respecte énormément, et tu dis vrai. Vous avez vécu beaucoup de choses ensemble. Ca ne veut absolument pas dire ce que tu crois que ça veut dire, ceci dit. Mais, plus important encore, tu n’as aucun droit de choisir pour lui, tu m’entends ? Ce qu’il pense et ressent ne t’appartient pas. Il ne t’appartient pas. Ni à toi, ni à moi. »

Elle dévisagea Préon.

Furieuse. Elle était même furieuse. Elle n’arrivait pas à concevoir le culot qu’il fallait pour aligner tous ces mots de cette façon et se comporter comme si de rien n’était, faire comme si tout était normal.

« Et tes menaces ne me font pas peur, » conclut-elle sèchement.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 859
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Ven 11 Mai 2018 - 9:27
Le choc est d’importance, pour Patty Spivot.
Prise comme confidente par Molecule, elle est désormais dans une situation difficile : à la fois flattée d’être considérée comme personne de confiance par le jeune Héros, mais aussi gênée de disposer d’une connaissance inconnue des autres – et qui va, clairement, impacter leurs existences.

Cependant, après quelques légitimes secondes de réflexion, la criminologue se lance, et rassure son interlocuteur ; elle l’aidera.
Elle le lui confirme, lui offre même une présence physique – et provoque un sourire sincère, chez Molecule, qui pousse un long et profond soupir de soulagement.


« Je… merci, Patty. Merci beaucoup. »

Mais, alors que la criminologue se prépare à enchaîner, elle est interrompue dans son discours par… une voix, inconnue, suivie de l’apparition d’un hologramme.
Un homme, donc ; un technicien, à l’origine des armures ATOM, et qui se propose d’aider – dans un style spécifique. Plein d’arrogance et de supériorité désagréables.


« Je connais tous ceux qui manipulent mes inventions, Miss Spivot, ou peuvent le faire. Je vous ai identifié après que vous ayez piloté la combinaison dans le Microvers… et j’ai été surpris que vous l’endommagiez si peu. Surtout en voyant ce que vous avez fait aujourd’hui. »

Désormais tourné vers le duo, l’homme agrandit son sourire, en adoptant une posture oscillant entre cette arrogance, et une forme de séduction.

« Ray Palmer m’a mandaté pour réaliser ses armures, je m’en suis occupé – et j’assure l’entretien ; il vous en aurait sûrement parlé, si sa chance habituelle n’avait pas encore frappé, pour vous confronter à une menace désagréable.
Bref. Les tests que j’évoque sont génétiques, Miss Spivot : récupération d’ADN, vérification de la composition, comparaison avec l’ADN de Ray… mais, aussi, scan général de Molecule, pour voir s’il n’est pas un pion ou un piège.
Tu en es, petit ? Tu veux tous les tuer ? Tu es un cheval de Troie ? »


Troublé, surpris, Molecule recule et grimace.

« Mais… euh… je… »

« On va dire que non, n’est-ce pas ? Soit. Miss Spivot, donc. Le temps nous manque. Etes-vous prête à faire ce qui doit être fait, ou tenez-vous encore à subir les affres de la morale et des limites obscures de nos jugements personnels ? »

Curtis Metcalf croise les bras et soupire ; il ne semble pas patient, et donne l’impression de ne pas supporter l’attente…

**
*
**

Ailleurs, la situation est différente – mais pas plus agréable.
Blessée, usée, fatiguée et affaiblie, Jessica Cruz espérait pouvoir se reposer et reprendre des forces dans son lit d’hôpital… mais c’était sans compter Preon, qui révèle sa véritable personnalité, d’abord en interrogeant brutalement la jeune femme, puis en prouvant sa capacité à parler normalement, et enfin en menaçant carrément l’Héroïne.

Cette dernière a, de manière légitime, besoin de quelques instants pour se reprendre – pour entendre les mots prononcés par Preon, pour les comprendre, les encaisser, et enfin envisager clairement leur sens.
Quelques instants de silence, donc ; avant que Jessica ne se lance.
Avant le feu d’artifices.

Commençant d’abord par une expression de surprise, réelle, devant la pique et la promesse de meurtre de la pirate, le discours change rapidement… en autre chose.
La Green Lantern se redresse, faisant fi de la douleur – et réplique sèchement à Preon ; elle contre-attaque, elle attaque, elle rappelle les évidences, et elle montre sa combativité, et son attachement à sa propre personne, son indépendance, mais aussi celle de Ray.

Désormais furieuse, Jessica montre qu’elle ne s’en laisse pas conter – et achève sa diatribe avec une expression terrible, et des mots qui ne laissent aucune place au doute.
Elle ne commencera pas la guerre avec Preon ; mais elle saura la finir, si besoin.


« Je comprends. »

La pirate du Microvers reprend, après de longues secondes d’un silence tendu.
S’étant détournée après sa réplique, elle a légèrement bougé pour regarder Jessica – et est désormais entièrement couchée, en la fixant.


« Nos codes et nos valeurs sont différents. Le Microvers est différent de ce pan de la Réalité, et le Peuple Décent est lui-même différent des autres communautés du Microvers ; nous ne nous comprenons pas. Nous ne pouvons pas nous comprendre. »

Sa voix est calme, toujours étrange, mais posée ; cela n’en rend pas son discours moins gênant.

« Le Peuple Décent considère que deux êtres liés le sont de manière irrémédiable – et que nul ne peut se mettre entre eux. Nous considérons aussi que ce lien ne peut être changé, et justifie tout crime pour le protéger ; c’est l’équivalent d’une union, chez vous, mais de manière plus agressive.
RayPalmer et moi n’avons pas suivi les rites du lien – mais, en mon cœur, nous sommes liés ; le lien existe. Je me considère liée à lui, et je considère pouvoir réaliser toutes les tâches nécessaires pour protéger ce lien. »


Preon soupire… et l’ombre d’une douleur glisse alors dans ses yeux.

« Mais… RayPalmer ne pense peut-être pas comme moi. Son monde… ce monde… est tellement différent du mien, je… il ne doit pas penser comme moi. Il doit… je… je me suis trompé. »

Elle se détourne, alors, et tente ainsi de cacher les larmes qui perlent au creux de ses yeux.

« Je… je te présente mes excuses, JessicaCruzDiteGreenLantern. Je me suis fourvoyée, et ton discours… me l’a fait comprendre. RayPalmer… ne m’a rien promis, et… je… je me suis fourvoyée. »

Preon soupire, et étouffe une émotion qu’elle veut chasser.

« Je signifierais demain mon départ de la TeamAtom et de ce monde. Je te présente mes excuses… et mes vœux de bonheur. »

N’offrant plus que son dos à la vue de Jessica, la pirate espère pouvoir en finir ainsi – cesser cette conversation, et plonger dans la détresse qui la ronge depuis qu’elle a saisi l’ampleur de son erreur…

**
*
**

Ailleurs, encore.
L’interrogatoire a avancé, entre le second de Bane et le duo Ryan Choi/Ray Palmer ; au point de parvenir à des éléments probants, et intéressants.
Ainsi, alors que Patty et Molecule font face à l’étrange et insupportable Curtis Metcalf, alors que Jessica et Preon se découvrent réellement, leurs équipements résonnent soudain – et une voix bien connue se fait entendre.


« Salut à tous, c’est Ray. L’interrogatoire a permis d’en savoir plus, et je pense qu’on va pouvoir faire un bilan ou débriefing. Pas besoin de se réunir, surtout vu les blessées, mais vos équipements ont des dispositifs de réunion à distance… vous êtes prêts ? »

Sa voix est fatiguée, mais déterminée ; Palmer en a assez de cette première journée, il est temps d’en finir – pour se préparer aux prochaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

TeamAtom, Day One

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ivy Town-