Dark Heresy [PV Maggie]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité

MessagePosté le: Dim 4 Déc 2016 - 3:09
Le rire hystérique de mon père est toujours aussi insupportable à entendre. Et je suis sa fille, pas une sorte de rival ou de « frienemy » avec Trigon. Alors si moi ça me tombe sur les nerfs, imaginez pour ceux qui ne peuvent pas le sentir. En tout cas il n’aura pas perdu de temps à courir après le papa de Raven, bien décidé à aller se joindre à cette partie de jeu de rôle avec de vraies personnes… Même s’il n’y connait strictement rien. S’il peut troller, il trolle. Si c’est Superman ou Trigon, il se fait même un devoir de le faire. Famille de l’enfer, foutez moi la paix bordel. Ouste! Ouste! En tout cas, j’embrasserais bien Raven à pleine bouche parce que faire partir mon père, en général, c’est plus chiant, compliqué et ardu que les douze travaux d’Hercules. Et je vous jure que je n’exagère même pas. Je voudrais que ce soit le cas mais non. Mais non.

Mon père, roi de l’incruste et complètement incapable de comprendre que je puisse vouloir ne PAS le voir. Il est incapable de comprendre que je ne le trouve ni drôle ni digne de mon admiration. C’est mon père. D’accord. Mais nous n’avons pas forcément la meilleure des relations. Merde, il est complètement cinglé, comment voulez-vous que j’ai reçu de sa part une éducation décente! Mais là il n’est pas resté longtemps. Raven, foutue génie que tu es, l’a fait partir. Quant à ma mère, après une moue un peu désapprobatrice, elle me regarde avec son sempiternel sourire en coin (je déteste ce sourire parce que ça veut dire que ma mère s’imagine des trucs et souvent complètement faux) avant de me dire que « ta petite copine a du caractère, je l’aime bien ». Bon bah me voilà rouge tomate ou rouge homard plongé dans l’eau chaude, c’est au choix. J’y crois pas…

Et évidemment, avant que je ne puisse dire quoi que ce soit (surtout si on considère que je suis paralysé par le choc de ce qu’elle vient de dire), elle disparait à son tour, disant qu’elle va s’assurer que mon père n’embête pas trop Trigon. AH! Bonne chance maman, tu sais très bien que c’est une cause perdue. Enfin bon, si ça peut éviter la destruction de cet univers, tant mieux. Ça va être une boucherie, mon père est le dieu de la trollitude. Mais au moins, me revoilà relativement revenue au calme même si soudainement mes envies de parricide (et un peu de matricide) viennent de grimper aux rideaux. Du calme Maggie. Du calme. Je me jette dans les bras de Raven pour lui faire un énorme câlin. Faire partir mes deux parents : où étais-tu pendant toutes ces années, sorcière de génie? C’était juste… Elle a été tout simplement… Je manque de mots, c’est simple!


« Je ne sais pas comment tu as fait mais merci, merci, merci! Si tu savais comme ils sont INSUPPORTABLES! En même temps je plains ton père, le mien réussi presque à me rendre folle et venant d’un monde où tout le monde est un peu fêlé… Comment t’as fait? Pour mon père, c’était facile mais pour ma mère? Même pas un commentaire pour démonter ton argument, rien de rien! Tu es juste trop…

J’ai besoin d’un remontant. Tu veux boire quelque chose? C’est soit ça ou alors de l’eau de javel à me mettre dans les yeux parce que mon père en costume de bain… Heureusement qu’il n’a pas mis un speedo, je serais morte de honte c’est sûr! Je t’en dois une Raven. N’importe où, n’importe quand, demande et je paierai ma dette. Tu vas devoir me donner des cours, ils ne me lâchent JAMAIS sinon. C’est invivable! Pourquoi tu crois que je me suis pseudo exilée sur Terre! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 6 Déc 2016 - 0:16
"J'ai mon père dans ma tête. Crois moi, ça donne une sacré expérience..."

Fis-je en souriant... Ca et le fait que connaître les pensées des gens te faisaient comprendre les différents leviers que tu pouvais utiliser chez un individu pour le manipuler ou l'orienter à ta guise... Alors, avec ce que je savais de ce lutin, j'ai pu savoir comment lui agiter un truc plus amusant que sa fille et moi...
Quand à la maman...

"Pour ta mère j'en ai pas la moindre idée. Mais peut-être qu'avoir l'avis d'une fille de ton âge, cela lui était nécessaire pour se rendre compte de certains trucs. Des fois, un acteur extérieur est nécessaire pour que les relations dans une famille s'arrange. Moi, ça a été mes tontons... Oui, c'est toujours des démons, mais ils respectent ma vie privée et mes choix. Ils ont fait comprendre ça aussi à Papa... C'est peut-être ce qui s'est passé ici ?"

Formulais-je comme hypothèse... C'était plausible. Mais c'est vrai que c'était un bon score. Mais Raven ne s'en faisait pas pour la santé de l'univers. Son père était ailleurs... Dans une autre dimension. Alors, aucun risque de répercussion ici. Neet.
Maggie me proposa alors une boisson alcoolisée... Je tira alors légèrement la moue... Ce n'était pas réellement mon truc. L'alcool avait tendance à désinhiber les émotions et ce n'était pas réellement la meilleure chose dans mon cas.
D'un autre côté... J'étais à sec, et Papa allait être occupé par un leprechaun immortel. Autant dire que pour le cas, les potentiels dégâts étaient très limités.

"Euh... un petit truc léger s'il te plaît alors. Je n'ai pas réellement bu d'alcool jusqu'à maintenant... Pour des raisons assez apparentes. Mais j'apprécie le calin ne t'inquiètes pas."

(Désolé petite réponse >w<)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 6 Déc 2016 - 1:27
À plusieurs dimensions de la nôtre, mon père était en train de faire un personnage absolument insupportable pour une partie de RP avec les oncles et le père de Raven. Comme il fallait s’y attendre, les oncles le trouvèrent fort sympathique. Trigon, lui, avait des envies de meurtres. Je pense avoir entendu un « NOOOOON! » style Darth Vader ou Luke Skywalker quand les oncles ont proposé à mon père d’être le DM de leur prochaine partie. Quant à ma mère, elle suit toujours mon père donc elle s’est amusée à faire son aguicheuse avec tout ce beau monde comme elle sait si bien le faire. Elle adore avoir de l’attention, qu’est-ce que j’y peux. Dans mes moments sarcastiques, je dis toujours que mon père est Roger Rabbit et mon père Jessica Rabbit. Lui il est laid et complètement taré mais il est en couple avec quelqu’un de mille fois trop bien pour lui.

Mais c’est de peu d’importance car c’est Raven qui m’intéresse. Géniale Raven qui a fait un coup de maitre face à mes parents... Je suis sans voix! Nous avons des sushis à finir, un verre ou deux à prendre puis hop, baignade! Comme elle veut quelque chose de pas trop méchant, je lui sers quelque chose de sucré, de fruité, qui masque merveilleusement le goût de l’alcool. Le genre de truc que tu te dis : bah, c’est super bon, c’est inoffensif et tu te réveilles le lendemain avec le mal de crâne du siècle. Enfin pas moi. Moi… Je peux la faire disparaitre, cette lancinante céphalée. C’est une manipulation plutôt inoffensive. En théorie, je pourrais avoir n’importe quelle addiction et la faire partir tout aussi sec. J’aime expérimenter mais pas à ce point, il ne faut pas abuser non plus. Les boissons, disais-je, avant de me perdre en tergiversations diverses et variées. Je sais que ça va jurer avec le décor japonais traditionnel mais c’est plus fort que moi.

UN TIKI BAR! Y-a-t-il quelque chose qui fasse plus plage et détente que ça? Chut. Ne dites rien sinon je fais disparaitre la pensée de votre tête! Et je ne plaisante pas! Je me transforme en barwoman de plage (si le mot n’existe pas, le voilà inventé) et prépare de quoi boire pour nous deux. C’est sucré, c’est doux et c’est alcoolisé mais on le goûte si peu que malgré un pourcentage conséquent, cela ne se remarque pas. Maggie, t’es la meilleure. Merci, merci, c’est trop d’honneur. Non j’insiste. Arrête, grande folle, tu vas me faire rougir! Euh… Bref. Les boissons alcoolisées arrivent en complément parfait pour les sushis et je suis plutôt fière de mon coup. Oh quoi. J’aime traiter mes amis aux petits oignons. Encore que je déteste cette expression. Il faudrait quelque chose de plus… Ou plutôt de moins… Maraicher. Voilà. Si tant est que ça puisse se dire.


« TADAM! La boisson de mademoiselle Raven est prête! Juste ce qu’il faut d’alcool, un bon goût fruité pour masquer le goût amer et ça va se boire tout seul! S’il te faut quoi que ce soit tu me le dis. Et t’inquiète, on va aller se baigner après. Et pendant qu’on déguste, parles moi de toi! De tes projets, de l’avenir, de tes rêves… Je veux connaitre la Raven qui dispose d’une mesure d’optimisme! Raven la rêveuse! C'est ce que font les gens autour d'un verre, non?

Tu sais, plus j’y pense, plus je me dis qu’on devrait habiter en colocation. Tu sais, histoire de ne pas être seules. T’inquiète, je te promets que je paye le loyer à temps! Je te laisse même choisir l’endroit et… Oh… Trop prématuré, peut-être? J’avoue que c’est assez personnel de partager son espace de vie avec quelqu’un d’autre… En tout cas je peux te dire que moi ça va me faire plaisir, si tu es volontaire bien sûr! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 8 Déc 2016 - 15:33
Raven était contente d'avoir évité à son amie une dépression nerveuse... Enfin bon. C'était bien la moindre des choses, après ce que Maggie avait fait pour elle... Par contre, la Sorcière ne pouvait s'empêcher de rester assez ébahie à chaque fois que Maggie manipulait/créait/altérait la réalité à sa convenance. Heureusement que les Sorciers de la Vème n'avaient jamais eu l'intention de dominer leur dimension, sinon, rien n'aurait pu leur tenir tête.
Mais, Raven savait également qu'elle n'avait pas grand chose à craindre de Maggie. Apparemment, cette dernière avait eu aussi peu d'amis que Raven, et étrangement, pour la même raison qu'elle. Une famille avec un paquet d'inconvénients... C'était une chose que Raven ne connaissait que trop bien...

Et c'est donc ainsi que Raven vit un Tiki bar apparaître devant ses yeux, assez ébahie.

"J'arrive pas à décider ce qui m'étonne le plus. Que je sache ce qu'est un Tiki Bar, que tu le saches, ou que tu en ait fait apparaître un."

Pour information, Raven connaissait car elle s'était intéressée au vaudou dans les îles. C'était une magie très sous-estimée, et pourtant effroyablement puissante. Contrôle des esprits, nécromancie de très haut niveau... Ok, t'avais l'air con en sacrifiant le poulet, mais quand cela te permettait techniquement de ressusciter des vikings berserkers... Est-ce que tu allais te plaindre ? Sérieusement ?
D'un autre côté, si Raven s'avisait de dire une chose pareille, Maggie serait très probablement capable de faire apparaître le cast de Vikings. Soyons honnêtes, Maggie était totalement capable de faire ça.

L'habitante d'une autre dimension tendit ensuite prestement un verre d'une forte étrange coloration aux yeux de Raven... Maggie semblait avoir plus d'expérience que la sorcière dans ce domaine, mais elle était également plus... Extravagante ? Oui, c'était bien le mot. Ses standards et ceux de Raven n'étaient pas exactement les mêmes...
D'un autre côte, se fit remarquer elle-même Raven, Maggie n'était pas du genre à faire la moindre chose qui pourrait faire mal à ses amies. Il était donc logique d'assumer que cette boisson ne ferait pas de mal à Raven...
La sorcière tendit donc sa main pour attraper le verre... Avant de se mettre à le siroter, tout doucement. C'était son premier verre, et elle tenait à l'apprécier !

A sa grande surprise, le goût était... Très fruité. De ce que les gens lui avaient décrit, c'était généralement un goût plus fort que cela. Tandis que là, cela faisait très jus de fruit, et elle appréciait. C'était tout comme elle aimait et une expression ravie apparut sur le visage de Raven, qui sirotait sa noix de coco...

"Mes.. Mes projets ?"

Raven regarda Maggie, l'espace d'un instant. A vrai dire, elle n'avait commencé à n'en faire que récemment.

"Je t'avoue que pendant longtemps, j'ai eu du mal à en faire... Car je pensais que mon père allait arriver dans ce plan... Et voilà. Le transformer en terrain de jeu, et affronter tout les héros et vilains de la Terre dans un combat épique qui aurait probablement détruit celle-ci.

Ce n'est qu'une fois que la prophétie ait foiré que j'ai commencé à réfléchir à ce que je voulais faire. Primo, je veux continuer à vivre ma vie. Deuxio, me faire des amis. Tercio, obtenir mon diplôme. Comme ça, je serais avocate le jour et sorcière la nuit... Enfin, je ne veux pas détruire le monde. Ca me semble déjà être de bons objectifs, et je fais mon possible pour les poursuivre.
"

Puis Maggie, largua sa demande bombe, qui faillit faire étrangler Raven avec sa propre paille, quand Maggie demanda... à ce qu'elles emmenagent ensemble. Ok, là Raven ne l'avait vraiment pas vu venir... Mais...
Raven regarda tout autour d'elle... A la semaine que Maggie venait de passer avec elle, à toujours l'aider et veiller sur elle. La manipulatrice de réalité était une amie, Raven le savait maintenant... Alors, Raven se contenta de répondre avec un grand sourire.

"Je n'ai jamais vécu autrement qu'en colocation... Quoique je t'avoue que cela n'ait été qu'avec les Titans ou des fantômes... Mais si cela ne te dérange pas, alors oui ! J'aimerais beaucoup !"

Oui, car il ne faut pas oublier que Raven n'a jamais été seule dans un appartement. Jamais. Elle a toujours eu d'autres personnes avec elle et cela a toujours été...

"Mais niveau du lieu, je veux juste que ce soit à St-Roch. C'est ma ville... Je dois la protéger... Trop de souvenirs ici pour laisser un vilain la toucher. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 8 Déc 2016 - 17:02
« Bah… Tu commences à me connaitre. Je lis beaucoup, quand je vois des trucs qui m’intéresse, je les garde en mémoire et je finis par m’en servir. C’est tout mignon en plus. Et j’aime tes projets. Ne pas détruire le monde, c’est plutôt cool. Et tu veux devenir avocate? Je ne te vois pas avocate. Trop de mensonges, trop de gens qui trichent les faits pour empêcher la prison à des gens méchants. C’est moche. »

Remarquez qu’elle a des plans de carrière, elle. Moi, à part « aventurière » ou « vagabonde dimensionnelle »… Je n’ai pas… Comme dire… J’aime m’amuser. Trop même. Alors avoir un emploi normal… Je vais vouloir avoir ma petite vengeance sur les clients désagréables. Je vais vouloir faire des misères à mon patron tyrannique. Je vais vouloir enseigner une bonne leçon à la vipère de service. Le problème dans tout ça c’est que se faire justice soi-même n’est ni encouragé ni permit sur Terre. Du coup, agir contre ma nature risque de me pousser à vouloir faire de mauvaises blagues en dehors de mon travail ce qui ferait passer les choses d’une blague mesquine à quelque chose de potentiellement criminel. Vous me suivez? Ce n’est pas pour faire exprès, en un sens, c’est juste un automatisme. Si je ne peux pas faire une blague ici, je la ferai ailleurs.

Je peux faire un effort. Me contrôler. Mais tôt ou tard, ma nature « chaotique » revient d’elle-même pour me tourmenter un peu. Enfin. Je dis tourmenter mais je dramatise. C’est dans notre nature, au sein de la Cinquième Dimension. Même si je passais des millénaires ici, on ne change pas vraiment sa nature profonde. Je ne l’ai pas dit à Raven mais c’est pour ça que je veux rester près d’elle. Je ne veux pas que mon amie succombe à ses mauvais penchants. Je suspecte qu’elle soit soumise à bien plus de stress qu’elle ne le laisse paraitre et ça ne peut pas être bon pour elle ça. Ce n’est pas de la pitié que de veiller sur ceux qu’on aime. Autant je peux haïr les frasques de mon père et l’attitude « je me moi » de ma mère, autant je ne les échangerais pour rien au monde. Bon gré mal gré, je dois reconnaitre qu’ils ont contribués à forger qui je suis maintenant, tout simplement.

En tout cas je suis super contente que Raven accepte qu’on emménage ensemble. Saint Roch ne me dérange en rien. Bon, New York me manquera un peu mais je trouverai bien de quoi m’amuser ici aussi. Je suis une grande fille après tout. Je sautille sur place pour m’empêcher de lui sauter au cou et je me retiens de taper dans mes mains. J’aurais l’air cruche mais ce serait vraiment exprimer ma joie. C’est que c’est chiant vivre toute seule, à la longue. Saint Roch ce sera alors. De toute façon, je n’ai pas vraiment de possessions à moi. Ce que j’ai besoin, je le conjure donc… Ce n’est pas ce qu’il y a de plus compliqué. Quant à l’argent… Non nous ne parlerons pas d’argent. À la place, je lève mon verre, ou plutôt ma noix de coco, bien haut pour trinquer avec Raven. C’est, je crois, la coutume que de porter un toast, non? Je suis pas mal sûre que si en fait…


« Je lève mon verre à une cohabitation complètement déjantée avec la sorcière la plus cool du monde! Saint Roch me va. Je ne suis pas très demandante. J’aime bien New York mais découvrir de nouveaux endroits, c’est cool. Et à la non destruction du monde, aussi. Elle est bien cette planète, elle a un charme rustique et de superbes paysages aussi. Et… Et la dernière à l’eau est un gros morse moustachu! »

Je pique un sprint vers la mer, bien décidée à y arriver en premier. Pas de triche, Raven!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 13 Déc 2016 - 22:53
Raven sourit à la mention des clients corrompus, et des coupables qu'il fallait défendre... Elle, elle voyait la chose autrement.

Je vois en autrui. Je vois le bien, le mal. Les mensonges et la vérité. Ainsi, je sais quand l'innocent est condamné iniquement. Je sais quand il doit être défendu. Je peux également voir dans le corrompu, afin de trouver sa faille et l'amener à la confession."

Raven regarda le ciel tout en prononçant ces paroles, souriante. Elle était bien comme elle était...

"Je veux travailler dans la justice pour cela. Il y a des choses horribles dans l'humanité. Mais il y en a aussi des magnifiques qu'il faut protéger. Être avocate ne serait qu'un prolongement de ma carrière d'héroïne. En plus, imagine qu'un autre héros ait besoin d'un avocat ? M'avoir dans ses contacts serait un plus non négligeable ! En plus, rien dans la législation des Etats-Unis n'interdit d'avoir une télépathe comme avocate."

La sorcière continua donc tranquillement de siroter son jus dans sa noix de coco, écoutant Maggie accepter sa proposition de colocation... Avant que la sorcière ne lui fasse un câlin dans le dos.
Un vrai câlin.

"... Merci Maggie. Encore une fois pour tout ce que tu as fait pour moi. Les Titans sont peut-être pas reconstitués et le seront peut-être pas... Mais sache que pour moi t'en es une. Je vais faire passer le mot à tout le monde pour dire que t'es mon amie et une Titan honoraire... "

Raven se dégagea ensuite du câlin, s'étirant tranquillement... Puis en plongeant ensuite dans la mer. L'océan. Encore une chose qu'elle aimait, l'eau faisant un excellent rempart psychique. Pourquoi croyez vous que certains télépathes qui recoivent trop d'informations se foutent sous la douche ? C'est pour bloquer tout ce qu'ils reçoivent.
En plus, comme Raven le faisait souvent remarquer... Flotter dans l'eau, c'était incroyablement agréable... D'ailleurs, la sorcière grise faisait la planche... Avant de sourire et de retourner sous l'eau. L'objectif ? Hé tout simplement de choper les jambes de Maggie pour lui faire des chatouilles tiens ! C'était Starfire qui lui avait dit et fait ça une fois... Alors autant reproduire la chose '^'.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 14 Déc 2016 - 5:25
OOOOOH! Un câlin un vrai de vrai câlin! J’adore les câlins! Je préfère en donner qu’en recevoir mais… Venant de Raven ça me fait particulièrement chaud au cœur. Et puis bon, je n’ai rien fait de spécial si ce n’est l’aider et l’écouter. Les choses de base qu’un ami fait quoi. Si vos amis ne sont pas là pour vous, ce ne sont pas des amis. Tout simplement. Je me fais un point d’honneur d’être une amie modèle. Je le dis et je le répète, je n’en ai pas, moi, des amis. Alors je fais ce qui est en mon pouvoir pour garder ceux que je me fais. C’est une affaire de gros bon sens, quoi qu’on puisse en dire. Et j’aime rendre les gens heureux. J’ai une nature joviale et optimiste, c’est donc quasiment automatique. Instinctif, même. Je ne compte pas changer, soit dit en passant. Je m’aime comme je suis et c’est ce qui importe le plus, au final des finals.

« Oh tu sais… C’est trois fois rien. Je suis juste… Comme ça. Et tu feras en effet une super avocate. Tu es mon amie et je t’offrirai tout le support dont je suis capable. Et c’est entièrement gratuit, au cas où tu t’inquièterais. Tu pourras toujours compter sur moi. Et je ne sais pas qui sont les Titans. Le nom ne me dit absolument rien mais tant que tu ne me demandes pas de me battre, je suppose que c’est bon. »

Évidemment, je profite de l’eau, de la compagnie de Raven et de ma journée en général. Mes parents ont failli tout gâcher mais je suis habituée, à force. Enfin. Je dis habituée mais ça me courrouce toujours autant. Je déteste quand ils viennent se mêler de ma vie. Je pense que ma mère s’inquiète pour moi. Mon père… C’est difficile à dire. Il vit tellement dans son monde des fois que je me demande s’il me reconnait une valeur quelconque. Enfin bon. Je suis tirée de ma réflexion par quelque chose de plutôt inattendu : des chatouilles. Attendez quoi? Raven qui fait des chatouilles, qui joue? Alors là je suis agréablement surprise. Attention. Je ne vois pas Raven comme quelqu’un d’ennuyeuse ou de trop coincée. Au contraire, j’admire son contrôle de soi. Moi? Je suis une hyperactive dans l’âme, je suis incapable de rester en place. C’est tout moi ça.

Les chatouilles, disais-je. Je laisse entendre un « IIIIIH! » strident, ma marque de commerce, avant de me mettre à rigoler et à me débattre. Ce n’est pas de ma faute si je suis horriblement chatouilleuse. Je dis débattre mais il ne faut pas prendre ça au pied de la lettre. C’est plus pour le « drama ». Sacrée Raven. Une vraie boite à surprise mais dans le sens positif du terme. Attends que j’inverse les rôles et tu vas voir ce que tu vas voir. Je conjure un énorme tapis de mousse qui flotte et qui fait un peu comme une arène pour la lutte gréco-romaine. Si elle veut une guerre de chatouilles, une guerre de chatouilles elle aura. Je suis Maggie Marzena, la reine des chatouilles et je ne laisserai pas une sorcière démoniaque me voler mon titre et ma couronne, non mais sans blague! J’ai ma fierté. Pas autant que je devrais, à ce qu’on dit, mais j’ai ma fierté quand même, bon.


« Tu oses me chatouiller, moi, la grande Maggie Marzena, la reine des chatouilles? Tu vas payer cet affront, usurpatrice! Crains ma colère vengeresse et mes impitoyables chatouilles! D’autres se sont essayés avant toi et tous ont échoués. Même Trigon ne pourrait espérer l’emporter contre moi. Défends chèrement ton cou, tes aisselles et tes côtes ou admets mon indiscutable et incontestable supériorité! »

Pendant ce temps, dans une autre dimension, mon père décida qu’il serait amusant d’embêter Trigon en trollant sa fille… En se servant de moi pour ce faire. Évidemment, j’étais loin de me douter que ce moment de tranquillité serait bientôt perturbé par les frasques de mon paternel… Et que seule Raven serait en mesure de me sauver les fesses. Merci papa de te servir de moi pour tes tours pendables…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 17 Déc 2016 - 14:40
Alors que Raven ressortait de l'eau en riant, suite à sa farce, elle entendit le monologue de Maggie. Oh mon dieu. La sorcière ne s'était plus amusée ainsi depuis longtemps ! Ne pas avoir d'émotions à gérer... Juste les siennes... Ne pas avoir constamment à surveiller sa puissance... C'était tellement bon !
La sorcière sourit, et envoya avec sa main un peu d'eau sur son amie, pour jouer. Elles étaient dans l'eau, toutes les deux, et Raven continua de se détendre. C'était... C'était tellement agréable. En plus, Maggie pourrait toujours recréer ses espaces quand Raven se déchargerait de temps à autre pour se détendre. C'était... Plus que pratique...

Sans compter que Raven avait l'avantage sur un petit truc pour la bataille de chatouille. Elle était presque à sec et non complètement à sec. C'est pour cela qu'elle pouvait parfaitement faire ce qu'elle allait faire :
Utiliser sa télékinésie sur l'eau afin de créer des mains liquides. Ces dernières se mirent donc à chatouiller Maggie, alors que Raven replongeait sous l'eau. Encore une fois, l'air et l'eau était assez semblable et Raven était une vraie poisson volant. Autrement dit, elle était incroyablement à l'aise, sans compter que l'eau de Maggie était incroyablement claire et cristalline... Le mieux étant qu'elle ne piquait pas les yeux non plus.
Résultat, même si Maggie était bonne dans la guerre des chatouilles, Raven était la reine du déplacement non terrien... Elle était la dauphine des ténèbres après tout !

"Surprise !"

Fit-elle en surgissant derrière Maggie et continuant de l'assaillir de chatouille, totalement pas au fait de la menace imminente !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 18 Déc 2016 - 0:31
La fourberie de Raven n’avait, manifestement, aucune limite. Pire encore, plus le temps avançait, plus elle en faisait montre, sans la moindre hésitation. Et de penser qu’elle se prétendait la gentille sorcière… Des chatouilles! Tout plein de chatouilles! Des tonnes de chatouilles! Comment voulez-vous résister à une telle torture? Et des mains en eau en plus? Mais n’y-a-t-il aucune fin à ses bassesses? Ceci étant dit, je ne compte pas abandonner si facilement. Il y va de mon titre, qu’on se le tienne pour dit! Je dois résister. Je dois résister. Je suis  Maggie Mxyzptlk et la Cinquième Dimension est ma terre natale. Il faudra plus qu’une sorcière de la troisième dimension pour me vaincre! Je refuse de perdre! Perdre en général ne me dérange pas mais pas dans tout ce qui a trait aux farces! Je préfère encore passer un après-midi avec mon père… C’est vous dire!

Je ris, je ris, je ris, je me suis rarement autant amusé avec quelqu’un. Souvent c’est un effort de groupe. Un tour pendable qui fonctionne entraine automatiquement le rire des gens concernés. Mais en un pour un? C’est tout nouveau.  Ce n’est pas désagréable en soi et je dois dire que je ne déteste pas l’expérience. Raven est une amie précieuse et passer du temps de qualité avec elle me fait du bien. C’est fou, elle réussit à me faire oublier ma vie de famille pourrie, une partie de mes peurs, ce genre de choses. Oh cela ne fera pas en sorte que je l’épargnerai. Elle sera chatouillée, point à la ligne. Ma riposte sera terrible. Terrible vous dis-je! J’ai une surprise de mon propre cru qui va me donner un avantage certain. Prends garde Raven car  Maggie Mxyzptlk va t’en faire voir de toute les couleurs, ô imprudente et… C’est quoi ça!? Ce n’est pas moi qui ai conjuré ça!


« Ma petite rose du chaos, j’ai envie d’embêter Trigon, ça ne te dérange pas d’être l’instrument de mon illustre trollitude? Je te revaudrai ça! »

Avant même de pouvoir répliquer à mon père, me voilà aspirée dans un vortex, suivie peu après par Raven. Je ne sais pas où nous atterrissons mais là où je me trouve ressemble affreusement à une cellule, à un cachot. Autre fait : je ne suis plus en maillot de bain, je suis vêtue comme une dame du Moyen-Âge. Enfin… Un peu comme quand vous jouez à Skyrim après que votre cousin pervers ait installé plus de mode qu’il n’en faut pour se rendre compte que c’est un indécrottable obsédé sexuel. Aucune robe n’avait un décolleté pareil, franchement! Et il est impensable qu’autant de chair soit exposée. C’est quoi cette nouvelle connerie? Je vais le transformer en hachis Parmentier! Je veux retourner à la plage avec Raven, pas rester coincée dans ce cachot sombre! Je vais utiliser mes pouvoirs pour… OW! OW! OW! Mais c’est quoi ce bordel!? PAPA!

« Alors mesdemoiselles, c’est tout simple : j’ai parié contre Trigon que toi, Maggie, ma petite rose du chaos, tu serais incapable de te servir de tes pouvoirs pour affronter un adversaire. J’ai aussi parié à Trigon qu’aucun être de la Troisième Dimension ne pourrait se jouer d’un être de la Cinquième Dimension. Le truc c’est que Trigonichou a voulu renchérir avec un pari de son cru que je trouve rigolo.

Il prétend que Raven peut remporter tout ça si et seulement si elle se laisse aller à la pleine mesure de son mauvais côté. De sa nature démoniaque. Ça rajoute de piquant, vous comprenez, les filles? Alors Maggie, si tu veux éviter des tourments à Raven, tu vas devoir te faire du mal et aller contre tes principes et Raven, si tu veux sauver Maggie, tu vas devoir te faire du mal. Alors… Qui va souffrir pour l’autre? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 20 Déc 2016 - 11:32
Alors que Raven prenait doucement l'avantage pour le titre de reine des guilis, la sorcière sentit une disruption dans la Force... Euh non, mauvais script... Raven sentit une présence familière commencer à faire une énorme connerie...

"Et m...."

Fit la jeune femme, en voyant le vortex, face à elle qui venait de s'activer, prêt à l'avaler elle et son amie. Alors avoir des vacances, c'était trop demandé ? Sérieusement ? Raven vit le trou noir et alors qu'elle se faisait aspirer, elle se prépara à se réceptionner. Elle savait par avance que dans ce genre de tunnel, tu devais te réceptionner sous peine de tomber de manière ridicule et comique. Probablement un truc du à son paternel, mais bon. Qui peut comprendre l'esprit d'un démon multimillénaire qui a vu tant de choses qu'il s'ennuie désormais ?

Nul ne le pouvait et Raven ne tenterait pas de s'y risquer. Par contre, quand Raven vit sa tenue... Le juron qu'elle poussa dû effrayer plus d'un démon qui l'entendit. La raison était que son père avait trouvé bon de lui donner une tenue de dominatrice en cuir moulant rouge sombre.

"JE SUIS PAS DANS LE BDSM !"

Gueula-t-elle à l'intention de son paternel qui devait bien rigoler avant de se prendre un taquet de la part d'un de ses cousins...
Toutefois, en entendant le papa de Maggie parler, je ne puis m'empêcher de lui faire remarquer...

"Euh... Vous êtes au courant que vous avez déjà perdu votre pari hein ? Car vous vous êtes plantés sur les termes du pari. Je vous cite "J’ai aussi parié à Trigon qu’aucun être de la Troisième Dimension ne pourrait se jouer d’un être de la Cinquième Dimension." Cela s'applique à vous aussi. Or, aux dernières nouvelles, Superman vous a plusieurs fois trollé en vous faisant citer votre propre nom, se jouant donc de vous."

Le silence régna un moment, alors que Raven poursuivit, entendant son père se marrer comme une baleine à l'arrière...

"Si je continue dans la même logique, Papa vient de regagner une deuxième fois son pari en vous faisant dire vous-même ces lignes. Papa étant, techniquement, un être de la Troisième dimension, et vous de la Cinquième. Vous vous êtes fait doublement avoir."

Raven était désolé pour Maggie d'avoir un père aussi stupide... Cela devait faire mal de voir Trigon arriver à troller le roi des Trolls, deux fois de suite et sans que ce dernier s'en rende compte...
La sorcière se remit debout.

"BREF. Le pari est donc terminé et vous l'avez encore doublement perdu, puisque Maggie n'aura pas eu à se battre. Moi non plus d'ailleurs... Ce qui fait un total de deux défaites pour vous et une de mon père. Vous perdez encore. Encore et encore et encore."

Raven regarda très sérieusement le lutin qui ne devait pas avoir l'habitude qu'on lui réplique ainsi... Et qu'on lui explique qu'il avait perdu avant même d'avoir commencé. Par sa propre faute. En même temps, quelle idée de laisser un démon choisir les termes du pari !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 20 Déc 2016 - 14:45
Raven, non! Tu es en train de tomber dans son piège! Il veut que tu le confrontes pour pouvoir changer les termes! Il veut voir comment tu penses pour mieux pouvoir se jouer de toi! Tu penses qu’il a parié avec Trigon sans savoir dans quoi il s’embarquait? Les emmerdes ne font que commencer, je peux le sentir. Déjà, je sens comme un très léger frisson, signe qu’il a altéré la réalité. Ce qu’il vient de dire à Raven? Nah. Il n’a rien dit à Raven. De quoi vous parlez? Moi je sais ce qu’il a dit. Je m’en souviens. Mais Raven n’est pas immunisée aux pouvoirs de mon père. Résistante, je ne dis pas. Immunisée, non. Et s’il met tout le poids de ses pouvoirs pour troller Raven… Trigon doit être en train de se taper sur les cuisses tiens. Tu m’étonnes qu’ils soient « frienemies ». Deux tarés qui utilisent leurs pouvoirs pour tromper l’ennui.

Il a juste redonné les termes du pari. Soit je sauve Raven en allant contre ma nature, soit Raven me sauve en cédant à son mauvais côté. Pour moi le choix est simple. Raven ne doit pas céder à sa nature démoniaque. Elle ne veut pas et je sais que cela la ferait souffrir. Du coup, je me sacrifierai pour elle. C’est ce que font les amis. Ce que je n’avais pas prévu par contre, c’est… Ça. J’essaie d’utiliser mon pouvoir pour me libérer. Comme précédemment. Tout à l’heure, c’était juste comme une solide migraine quand j’ai voulu les employer. Là, j’ai l’impression que quelqu’un vient de me plonger un tisonnier chauffé à blanc dans le cerveau. Je peux le dire en toute franchise : je n’ai jamais eu aussi mal de ma vie et mon hurlement de douleur se répercute dans tous les coins de cette pseudo forteresse maudite. Maggie espèce de conne, c’est précisément ce qu’ils veulent!

Ils savent que tu vas vouloir sauver Raven et que ton réflexe naturel sera d’utiliser tes pouvoirs. Plus je vais tenter de m'en servir, plus je vais souffrir. Je parie que c’est un coup de Trigon! Trigon se charge de moi et mon père de Raven. C’est pas facile de gagner la partie quand vous avez deux maitres de jeu et que les deux trichent. Ok. Il faut que je pense. Que je clarifie mon esprit. Ne pas utiliser mes pouvoirs, c’est la clé. Enfin. Pour le moment. Je suis enchainée. Entravée. Attachée. On m’interdit l’usage de la manipulation de la réalité. Ceci dit, ce n’est pas mon seul atout. Je suis débrouillarde et créative. Je trouverai une solution. Qu’est-ce qu’il y a autour de moi qui pourrait servir? Pas grand-chose en fait. La plupart des objets sont hors de portée. Juste ce qu’il faut pour nécessiter un peu de télékinésie. Autrement dit, en souffrir un max pour réussir.

Bon sang Maggie, tu joues contre ton père et le père de Raven. Jamais je ne croirai que c’est un scénario impossible à gagner. Les deux veulent troller. Ça c’est une certitude. Mon père a tendu un piège facile à Raven pour pouvoir utiliser sa logique contre elle. Logiquement, Trigon m’a observé pour savoir comment je réagis. Le truc c’est encore d’agir comme je n’agirais pas normalement. Ok. Si je n’agis pas comme moi, comment est-ce que je règlerais ce problème? En déclenchant le piège? C’est une possibilité. Ça va me faire mal un max mais j’aurai peut-être une meilleure idée du fonctionnement de ce qui est à l’œuvre contre moi. Je ne peux pas laisser Raven se sacrifier pour moi. Mon père est immature mais s’il perd, il sera beau joueur. Qui me dit que si Trigon perd, des innocents n’en feront pas les frais à cause d’un pari stupide? Pour Raven. Je dois le faire. Pour Raven…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 22 Déc 2016 - 1:52
Alors que je pensais avoir réussi à vaincre par la logique le père de Maggie...
Je ne sais pas pourquoi, mais ce que je venais de dire venais de perdre tout son sens. Comme si on avait réécrit autour de moi ce que je voulait dire... Ou que je m'étais emmêlée sérieusement les pinceaux en parlant.
C'était étrange, et je ne pouvais m'empêcher de me dire que le rire que j'entendais dans ma tête n'était pas destiné au sorcier de la Vème, mais à moi-même...
Rapidement, le mal de tête commença à avoir lieu... D'abord discret, puis lancinant, avec ce foutu gnome qui rigolait...
Je commençais instinctivement à grogner. Cet enfoiré avait encore sa barrière mentale, et de même pour Maggie. Autrement dit, Papa était bien gentil, mais j'étais littéralement à court de magie sans émotions extérieures...

Là, je m'arrêtais un instant, comprenant ce qui venait de se passer. Oh. C'était ainsi que Papa comptait me forcer utiliser ma part démoniaque. En me coupant toutes les autres ressources. Oh... Effectivement, bien joué pour une fois. Je savais que je n'aurais pas du lui donner ces putains de bouquins, ça lui donne des idées maintenant !

"Allez... Faut que je me relève..."

Autrement dit, plus je refuse de taper dans ma magie et plus j'aurais mal. Plus j'aurais mal, et plus j'aurais du mal à stopper mes émotions.
Je mis les mains sur le sol... Avant de décharger ma douleur dans la pierre, qui se fissura sous l'impact.
Ma tête s'éclaircit alors, un instant. Bon, ce coup là ne marcherait plus une autre fois... Il m'avait tout au plus fait gagner un temps précieux.
Réfléchissons. Le Pari était ? ''Trigon qu’aucun être de la Troisième Dimension ne pourrait se jouer d’un être de la Cinquième Dimension. Le truc c’est que Trigonichou a voulu renchérir avec un pari de son cru que je trouve rigolo.

Il prétend que Raven peut remporter tout ça si et seulement si elle se laisse aller à la pleine mesure de son mauvais côté. De sa nature démoniaque.
"

La condition de victoire de mon côté, c'était donc d'arriver à me jouer du Papa de Maggie. Problème, le Sorcier était rôdé. En effet, Superman devait se démener pour arriver à faire prononcer ce qu'il fallait au sorcier... Mais cela marchait, car Superman n'était pas connu pour être le plus intelligent. Moi, si. J'étais connue pour ma réflexion. Dammit...

La douleur commençait à revenir, quand je commençais à avoir une idée. Il fallait que je lui fasse prononcer son nom. Toutefois, JE ne pourrais pas lui faire prononcer... Et c'était la clé. Papa avait du lui dire que j'étais sacrément indépendante ces derniers temps. C'était... Une bonne idée...

"En tout cas, si tu n'as pas envie de perdre le pari, le mieux que tu puisses faire, c'est me donner des émotions à manger. Sans ça, je vais devoir appeler ma partie démoniaque, et tu perdras en premier... Après tout, rien ne t'interdit de penser, non ?"

Fis-je, haletante, alors que la douleur revenait. Maggie m'avait-elle entendue ? J'espérais. Elle était également la deuxième personne qui pouvait me fournir la chose dont j'avais besoin pour battre le sorcier à son propre jeu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 22 Déc 2016 - 4:18
J’entends Raven? J’entends Raven! Et je vois Raven! C’est comme si je la regardais via un écran géant! Raven! Raven je suis là! Je te vois, je t’entends! Papa, si maman ne s’interpose pas entre nous je te tue cette fois, c’est sûr! Comment ça, le parricide est un acte d’une rare ingratitude? Objection votre honneur! Vous avez VU comment il me pourrit la vie? Aucun jury ne pourrait raisonnablement lui donner raison! Il torture mon amie, il me torture moi, sa fille, juste pour pouvoir faire un pari avec « l’ami » qu’il aime détester. Ce n’est pas juste tordu, c’est de la démence pure et dure et l’argument de maladie mentale est absolument irrecevable. Il sait PARFAITEMENT ce qu’il est en train de faire! Il pense vraiment que je vais juste le laisser gagner comme ça, pouf, sans me battre? Penses-y deux fois, papounet.

Raven compte sur moi et je suis la seule à pouvoir l’aider ici. Bon. Partons du principe logique qu’ils coupent Raven des émotions et moi de la manipulation de la réalité… Je peux quand même… JE SUIS GÉNIALE! Le bijou que j’ai donné à Raven! Lui se base sur des principes entièrement différents de la manipulation de la réalité. Mes émotions vont dedans. Les émotions positives ayant priorité, bien sûr, mais dans les cas extrêmes… N’importe quelles émotions pourront faire le travail. Ok. Enchainée comme je suis, ce sont mes muscles qui vont prendre le gros des emmerdes, avec les crampes et tout mais bon. Rien qu’un massage en profondeur n’arrangera pas. Je commence à me concentrer sur moi. Sur les souvenirs positifs. Raven porte le cristal, je l’ai vu quand elle est allée dans l’eau. Le cristal commence à se charger, fournissant de la « nourriture » à Raven.

Je ne vais pas me rendre si facilement. Oh je ne dis pas que cette pseudo méditation est facile. C’est contre ma nature. Je suis tellement habituée à bouger, à me déplacer, à dépenser mon énergie, ce n’est qu’une torture encore plus grande de ne rien pouvoir faire et d’être forcée au calme par-dessus le marché. Je ne dois pas penser à transformer mon père en juliennes. Du positif. Du positif. Tant que je réussi à maintenir le lien, ça devrait le faire. Je devrais m’en sortir pas trop mal. Je dois aider Raven. Ce que nos pères font n’est pas simplement puéril, c’est complètement débile. Est-ce que Trigon a simplement idée des séquelles psychologiques qu’il pourrait imposer à Raven? À ce que ce petit pari pourrait causer comme cicatrices? Qui des deux entre lui et mon père est le plus irresponsable? Je me le demande. Je me demande pourquoi maman ne s’en mêle pas.

Est-ce que c’est parce qu’elle a un plan de son propre cru? Autant mon père est immature et imprévisible, autant elle peut être froide et calculatrice. Tout est toujours une question d’image avec ma mère. Si elle laisse mon père faire l’imbécile avec Trigon, c’est qu’elle en profite quelque part ou elle pense réellement que cela pourrait m’aider. Je ne vois pas en quoi et je sais qu’on ne nous laissera pas gagner si facilement mais… Je vais profiter de tout avantage stratégique dont je peux disposer, ça c’est clair, vous pouvez me faire confiance. Je ne suis pas une héroïne. Raven oui. Mais ça ne m’empêche pas de m’inspirer de ce qu’elle représente pour moi pour tenter de contrecarrer deux esprits bien trop habitués aux coups fourrés pour que ce soit honnête. Pourquoi nous? Est-ce que c’est criminel de juste vouloir se relaxer sur la plage sans trop penser à quoi que ce soit?


« Raven, je ne sais pas si tu peux me voir ou m’entendre mais sauves toi. Ne t’en fais pas pour moi. Je vais en morfler un max mais tout plutôt que de te voir céder. C’est toi de nous deux la plus apte à résoudre ce bordel : tu as toute ma confiance. Pour ce que ça vaut… Je suis vraiment désolée que tu te sois retrouvée prise dans les imbécillités de mon père. Moi tout ce que je voulais c’était de t’aider à passer un bon moment… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 26 Déc 2016 - 0:46
Raven attendit un moment, espérant que Mzyp... Mz... QUE CE P*** DE FARFADET BAISSE SES DEFENSES. Malheureusement, la Sorcière constata rapidement que le nain en question préférait largement observer sa captive prisonnière qu'autre chose... Que lui fournir de l'énergie, ce n'était pas du tout, mais pas du tout sa priorité... Par contre, la demande de Raven eu un effet inattendu qui la fit sourire. Voilà qui allait déjà bien l'aider...
Le cristal que venait de lui offrir Maggie (enfin, venait. Tout est relatif. Cela fait quand même une semaine), le cristal donc, venait de se recharger en émotions positives. En souvenirs de Maggie avec Raven... En particulier leurs instants d'amitié dans la bulle de Maggie.
La sorcière écouta le son des émotions. Leurs harmonies avec les siennes. Gentillesse. Affection. Amusement et compréhension sincère.
Raven sentit les émotions... Et les accepta en elle. Apparemment, elle et Maggie... Elles étaient plus proches que Raven ne le pensait. Le système de pensée de la 5ème dimension était peut-être étrange, incompréhensible... Mais Maggie venait de prouver une chose à Raven.
L'amour, l'affection et la joie sont des choses communes à tous les univers.

La sorcière se souleva dans les airs, tout doucement... Appelant avec un murmure Maggie. Elle sentait où elle était et maintenant, elle l'appelait. La conjurait.
Raven serra les poings en sentant la barrière dimensionnelle résister autour d'eux. Ce détail lui fit grincer des dents. Oh ? Papa voulait jouer à ça ? Le Père de Maggie aussi ? Pas de bol. Raven était fière de peu de chose, mais si une l'emplissait d'une fierté particulière, c'était bien le fait qu'elle soit la plus grande sorcière dimensionnelle que le monde et l'univers ait connu. La magie des dimensions coulait en ses veines, et non ce n'était pas dépendant des pouvoirs de Trigon. Il avait aidé le destin afin qu'elle y soit sensible, mais ce n'était pas un don qui lui était lié.

"Je suis Raven ! Je ne suis pas QUE la fille de mon père. Je suis également moi et personne d'autre. Pareil pour votre fille. Elle est elle et personne d'autre. Pas même un jouet pour VOUS !"

A ces mots, une lumière blanche apparut brièvement autour de la jeune femme. Maggie apparut alors dans les bras de Raven... Qui venait de reprendre son habit de sorcière habituelle. Maintenant, Raven devait s'activer. Elle était une dévoreuse d'émotions. De sentiments. Mais si leurs parents voulaient jouer, alors elle allait jouer. Surtout qu'elle savait maintenant ce qu'elle cherchait.

"On va la faire autrement. Votre fille peut me donner la force dont j'ai besoin, simplement en pensant à quelque chose d'heureux. Cette force... Je vais m'en servir pour vous faire la pire chose qui soit : Je vais vous dévorer votre joie."

Les yeux de Raven restait calme. Elle était objective, pas enragée. Elle énonçait de simples faits à l'encontre de son agresseur... Qui devait déjà ressentir des coups contre sa barrière mentale. Maintenant, Raven était de nouveau chargée et l'énergie démoniaque n'était pas nécessaire. La sorcière pouvait de nouveau déplacer tranquillement sa douleur... Et surtout celle de Maggie. Celle-ci du sentir sa douleur disparaître, alors que Raven la faisait passer ailleurs.

"Je ne vais pas vous rendre dépressif. Je vais vous rendre simplement éternellement ennuyé. Vous ne trouverez plaisir dans aucune chose. Plus de joie. Plus de rire."

Mais le ton de Raven restait froid comme l'acier alors qu'elle se dressait face à l'un des êtres les plus dangereux des dimensions. Un être qui a ses yeux était odieux...

"Quitte à ce que mon père gagne : Mon côté dévoreur d'émotion, c'est de lui que je le tiens. Ce n'est pas magique, c'est biologique."

Les coups contre la barrière du sorcier de la 5ème dimension se faisait de plus en plus violent, alors que Raven continuait dans son discours...

"Si vous envoyez un adversaire contre Maggie, je l'affronterais. Elle n'aura donc pas à utiliser ses capacités. D'ailleurs elles n'ont pas à être utilisé ainsi ! ALORS MAINTENANT DISPARAISSEZ SI VOUS NE VOULEZ PAS ÊTRE ETERNELLEMENT ENNUYE !""
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 26 Déc 2016 - 14:19
« Chérie, est-ce que la fille de Trigon pourrait me rendre éternellement ennuyé et privé de joie de vivre? Est-ce qu’elle bluffe? »

« C’est bien possible, mon amour. S’il y a une chose de constante au travers des dimensions c’est que la seule chose impossible c’est encore d’y croire. Elle ne bluffe pas. Mon intuition me dit qu’elle a des sentiments pour notre fille. »

« Trigon, ta fille est tout sauf drôle. Ce n’est pas du jeu ça! »

Papa qui capitule? Maman le tient sur une laisse beaucoup plus courte que je ne l’imaginais si elle parvient à lui imposer ce qu’elle veut. Je veux dire… Mon père est fou et instable et en général, il n’en fait qu’à sa tête. Là, sur la « simple intuition féminine » de ma mère, il est prêt à cesser de faire le pitre sous prétexte que l’ennui éternel… L’ennuie. Tout simplement. En même temps, si Superman arrêtait de prendre part, contre son gré, aux jeux débiles de mon père, le résultat serait le même : pas d’amusement, on passe à autre chose. Égoïste, mon père? Vous n’avez pas idée. Il ne pense qu’à son plaisir. Je ne comprends toujours pas pourquoi ma mère est en couple avec lui. À mes yeux, cela défie toute logique et encore. Enfin bon : je vais avoir la paix. Pensez-vous vraiment que je vais rechigner? La réponse est simple : non. Évidemment.

Après, moi, que je me retrouve aux côtés de Raven… Je ne suis pas SI étonnée que cela. C’est une tournure de circonstances agréable. Je suis bien dans les bras de Raven. Je ne suis pas au meilleur de ma forme mais bon. Je peux bien, de temps en temps, faire la demoiselle en détresse. Ou la faire valoir. Je n’ai pas la prétention de mon père de me croire suprêmement au-dessus de tout et tout le monde. Je ne pense pas un jour développer cette tare non plus. Tant que je n’utiliserai pas mes pouvoirs à l’excès, je n’aurai pas cette propension à me croire supérieure. Ce n’est pas « juste » un choix de vie que de me limiter comme je le fais. Il y a une raison, une vraie, derrière tout ça. Enfin bon. Je suis, je crois, saine et sauve pour le moment. Ou pas, je ne sais pas. La douleur initiale a bel et bien été enlevée mais qui sait ce que Trigon a dans sa manche?

Parce que bon. Si mon père a fait un pari avec Trigon et qu’il s’est donné la peine de créer de rien cette petite dimension, cela veut dire qu’il s’attendait vraiment à voir qui des deux gagnerait son pari. Surtout que bon, il ne devait pas s’attendre à ce que Raven tente de s’en prendre directement à lui. Au moins, je vais pouvoir retourner à la plage avec la sorcière badass et oublier cet épisode… Ou pas. Ou pas. Pourquoi je dis ça? Parce que j’ai regardé les choses en partant du principe que mon père se fierait uniquement à ce que ma mère lui dit. Ce qui aurait été logique, en fait. Mais mon père est bien trop immature pour capituler. Peut-être que Trigon a cette sagesse mais pas lui. Et il ne faut pas oublier un détail : Raven a beau être puissante, je ne lui enlève pas, elle joue contre une force qu’elle ne comprend pas et qu’elle ne connait pas. Que moi-même je ne connais pas.

Toutes les émotions positives et le reste? Pouf. Disparu d’un coup. J’essaie de compenser avec mes propres pouvoirs mais rien. Réécrire les lois profondes d’une réalité ce n’est pas « juste » disposer de pouvoirs colossaux. C’est limite terrifiant. Parce que là, si je ne peux aider Raven avec mes émotions positives, je vais faire comment pour l’aider? Papa est en beau pétard. La fille de Trigon l’a menacé et il est mauvais perdant. Moi, le cristal, ce que Raven a accumulé : il a tout prit comme une brute de cour d’école qui vous pique votre argent de poche. Et il s’en fout que je sois un dommage collatéral. Je le connais suffisamment. Puis-je vous rappeler que je suis sa fille? Vous pensez que c’est la première fois que je subis le plein poids de ses caprices? Ni Raven ni moi n’avons des familles normales, on me dira que je me répète mais… C’est quand même ainsi. Plus j’essaie de penser à du positif, plus je sens mon esprit lourd et mes souvenirs disparaitre…


« Personne ne menace Mister Mxyzptlk. PERSONNE! Tu existes encore parce que j’aime trop embêter Trigon pour juste le priver d’une fille mais tu seras punie pour ton insolence. On verra si tu fais encore la maline quand ma fille ne te reconnaitra même plus, vidée de tous ses souvenirs heureux, de toute pensée positive! Deux peuvent jouer à ce jeu, gamine. Tu n’as pas ton mot à dire. Trigon gagnera ou je gagnerai. Point final. »

« Mon chéri, tu y vas un peu fort quand même. Je te rappelle que c’est de notre fille qu’il s’agit. J’apprécierais que tu y penses à deux fois… Sinon je serai forcée de te rappeler devant le père de Raven pourquoi est-ce que Maggie dit toujours que je suis trop mère poule. »

« Vous êtes… Chiants… Foutez la paix… À Raven. Je vais les utiliser… Mes pouvoirs… Mettre un terme… À cette connerie… »

« JE T’INTERDIS DE FAIRE GAGNER TRIGON, FILLE INDIGNE! »

Je n’en ai rien à faire moi de ce pari à la con. Pour arrêter tout ça, je dois utiliser mes pouvoirs pour tuer ou blesser. Qu’on me l’envoie, l’agneau à sacrifier. Je refuse de laisse Raven subir l’immaturité crasse de mon père. J’ai de la misère à penser, à trouver mes mots, un fil de pensée. Est-ce que je capitule? Oui et non. C’est plus un échange si on veut. Un pion contre une reine. Car c’est ce que je suis pour mon père. Un pion. Raven, de ce que je comprends par sa nature démoniaque, pourrait devenir une souveraine. Et puis je ne suis pas idiote. Je sais que ma mère est à deux doigts d’intervenir. Il faut juste que je tienne encore un peu. Je serre Raven contre moi, toujours dans ses bras. Mon père a renforcé ses défenses et je sais que si mon amie s’y réessaie, je vais faire partie des dommages collatéraux… Très certainement d’une façon qu’elle n’aura pas imaginé…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 27 Déc 2016 - 18:37
[HRP] I'VE GOT THE POWA ! Et surtout la connexion de mes cousins '^' [/HRP]

Raven entendit d'abord les deux parents sorciers de Maggie se mettre à discuter. De si Raven était sérieuse dans ses menaces ou non. Si elle en avait également la capacité. Trigon, derrière gueulait avec ses tontons...

"VA-S Y CHERIE ! MONTRE LUI LA PUISSANCE DES VRAIS SEIGNEURS DU MULTIVERS !"

Ce à quoi Raven répondait par un "C'est pas le moment", très faible, car elle devait continuellement reporter son attention sur Mxyzptlk...
Rapidement, Raven entendit donc la mère de Maggie, qui apparemment supervisait le pari, se ranger de son côté. Elle estimait Raven parfaitement capable de mettre sa menace à exécution, et d'une manière qui ferait terminer le pari en queue de poisson...

Soudain, Raven sentit sa lévitation perdre pied. Elle haussa un sourcil avant de constater que... Qu'elle fonctionnait de nouveau sur "batterie" ? B...
Raven tomba sur ses deux jambes, tout en tenant contre elle Maggie. Sa... Sa source d'émotion heureuse était entrain de se tarir... Mais comment était-ce possible ? Raven connaissait bien un ou deux sorts pour cela, mais ils étaient difficiles à réaliser et elle doutait sincèrement de leur efficacité contre quelqu'un disposant de la constitution extra dimensionnelle comme celle de Maggie...

Mxyzptlk apporta rapidement sa réponse, dans un élan de colère qui fit trembler Raven... Mais de rage. Comment ? Comment osait-il ? Même Trigon respectait plus le bien être de Raven que Mxyzptlk respectait celui de Maggie... Même les démons avaient des standards et là le put*** de leprechaun venait de tous les briser ! On ne joue pas comme cela avec les émotions des autres. On ne jouait pas ainsi avec autrui tout court...
Alors Raven tenta quelque chose d'inattendu. D'impulsif, d'instinctif... De sacrifice, comme elle avait si souvent l'habitude de faire.
Maggie lui avait octroyé, sans rien demandé en retour d'autre que l'amitié de Raven, le repos qu'elle déservait. La compréhension qu'elle attendait...
Les yeux de la sorcière s'illuminèrent, alors que cette fois, elle brisait les défenses de Maggie. Pourquoi celles de Maggie ? Car Maggie l'avait créé pour stopper l'absorption passive des pensées de Raven. Pas l'absorption active, et forte.
Mais là, ce que fit la sorcière, ce n'était pas de l'absorption... C'était un lien mental. Rapidement, devant le siphon émotionnel de Mxyzptlk, apparut le corps spectral de Raven... Le dévoreur d'émotion. Elle en était une, effectivement, mais là, le leprechaun était allé trop loin. De plus, les précédents tests de Raven lui avait montré que si elle ne pouvait arrêter les actions de Mxyzptlk, elle pouvait à minimae les altérer si elle en comprenait les principes... Alors elle n'allait pas se gêner...

Rapidement, la sorcière sentit ses émotions commencer à s'échapper de son corps... Mais contrairement à juste avant où seuls les émotions roses et heureuses de Maggie s'échappait, les émotions noires et mauvaises s'en échappaient également. La jeune femme se tenait toujours droite et fière devant cette gueule noire mentale que faisait apparaître Mxyzptlk et elle dit...

"J'ai fui dès ma naissance mon héritage maudit. J'ai été témoin de la fin des temps que mon père et ma famille devait apporter à cet univers. J'ai vu la naissance de ce monde, et j'en serais probablement son dernier souffle... Je verrais la destruction de tout ceux qui me sont chers, jusqu'à ce qu'à la fin... Il n'y ait Ni temps! Ni espace! Juste moi! J'ai traversé des univers où les lois de la physique étaient dictées par l'esprit d'un homme complètement fou! J'ai vu des univers geler, et des créations se consumer! Oui, j'ai vu des tas de choses, que tu n'imagines même pas! J'ai perdu des choses que tu ne comprendras jamais! Et je sais des tas de choses! Oui, j'ai des secrets que je dois taire! Des connaissances, que je ne dois jamais révéler! J'ai un savoir qui ferait éclater la cervelle d'un parasite comme toi! ALORS VAS-Y ! TU VEUX DES EMOTIONS ? MAIS SERS TOI A T'EN FAIRE PETER LA PANSE ! ET SI C'EST TROP... TU N'AS QU'A REDIRE TON NOM ENCORE UNE FOIS ! ALORS QUE LE MIEN RESONNERA DANS TA TETE ENCORE ET ENCORE COMME LA SEULE HUMAINE QUI T'AIT AFFRONTE DE FRONT... Et fait reculer."

Bon, Raven venait de carrément citer le Dr, mais qu'importe. La chose était parfaitement justifiée en l'espèce, car c'était exactement la même situation qui se représentait devait elle... Un monstre dévoreur d'émotions qui s'en prenait à ceux (ou plutôt celle) qu'elle aimait. Et cela elle ne le tolèrerait pas...
Toutefois, l'esprit de Raven sentit que cela ne suffirait pas... Mxyzptlk était également un être qui avait probablement vu la fin du monde. Alors... Alors Raven fit également la seule chose possible. Si le passé ne suffisait pas, alors il fallait aussi des émotions provenant d'un avenir proche. Et maintenant, Raven voulait surtout un avenir heureux, alors que les souvenirs les plus douloureux de Beast Boy s'envolait vers Mxyzptlk... Déjà que ce dernier devait se prendre dans les dents toutes les empreintes émotionnelles de Raven...
Alors la sorcière se retourna et son essence astrale embrassa passionnément par surprise celle de Maggie... Alors comme ça Mxyzptlk voulait priver sa fille des émotions qu'elle avait ? Que cela ne tienne, Raven en créerait des nouvelles ! Et plus heureuses !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 28 Déc 2016 - 0:41

Vous savez, dans une confrontation, il vient un moment où vous décidez de descendre d’un cran avant de déclencher la guerre thermonucléaire globale. Un moment où vous vous dites : ok, j’ai peut-être dépassé les bornes. Mais mon père ne sait pas quand s’arrêter, lui. Sachant très bien que d’un geste de la main il peut défaire tout ce qu’il a fait, il ne se gêne jamais pour pousser le bouchon, pour tenir tête, pour céder à ses plus petits caprices pouvant nourrir son ego surdimensionné. Plus Raven lutte contre lui en proclamant qu’elle peut le vaincre, plus il se fâche, plus l’immature personnage bouffi d’orgueil se courrouce et plus je m’en prends plein la gueule par extension. Parce que si Raven essaie de me protéger, lui se sert de moi contre elle comme d’une sorte de… Je ne sais pas quoi. Disjoncteur, peut-être? Fusible?

Je suppose qu’ultimement c’est un détail sans importance. Il s’en fout bien que moi j’y passe s’il peut gagner. Jamais il ne dira son propre nom, je ne suis pas en état de le dire et ni Trigon ni Raven ne le feront. Autrement dit, Raven est en train de me tuer en essayant de me protéger. Je suppose que je ne lui en veux pas, en fait. Elle essaie sincèrement de m’aider. Elle ne peut juste pas savoir jusqu’où mon père est prêt pour aller pour gagner. Et je suppose que je ne peux pas vraiment lui en vouloir non plus. Il souffre de démence ou quelque chose de similaire. Il n’est pas sain d’esprit. C’est comme… Je ne sais pas, se fâcher après le feu parce qu’il brûle. Si elle pense que son père c’est quelque chose, elle n’a aucune idée de ce que c’est que d’être… Oh il me considère comme sa fille. Il est fier de moi. Quand il est assez lucide, il me le dit. Mais s’excuser de m’avoir utilisé? Jamais.

Tout ce qu’il fait est justifié à ses yeux. Si je dois disparaitre pour qu’il puisse faire valoir son point il le fera et Raven, si elle ne s’en est pas encore rendue compte, le réalisera bien vite. En tout cas, ce baiser est très agréable et je m’accroche à ce contact physique de toutes mes forces déclinantes. Je me sens partir… Jusqu’à ce que j’entende le nom de mon père prononcé à l’envers suivi de son cri de rage. Qui a pu oser, demande-t-il. Je reconnaitrais cette voix entre mille. Ce ton calme, posé. Détaché de tout, presque blasé. C’est celui de ma mère. Elle a l’air froide et distante, c’est vrai. Mais je la connais. Mon père va en prendre cher pour son grade. Sur mon monde natal et dans la vie en général, mon père est l’équivalent d’une rockstar. On le connait de nom, il a sa réputation. Mais qui connait Miss Gsptlsnz? Personne. Pourtant, elle est encore plus dangereuse que lui.

Maman, contrairement à papa, est restée lucide. Saine d’esprit. Elle est blasée de tout mais si elle utilise ses pouvoirs ou si elle décide de s’opposer directement à papa, c’est en général parce que la petite rose du chaos, ça c’est moi, est en danger. J’ai vu une fois ma mère en colère contre mon père parce que j’ai réussi à retrouver le couple sans me faire voir. Plus jamais. Une fois me suffit. D’un geste de la main, elle a, dans le désordre : renvoyé les oncles de Raven et Trigon d’où ils viennent, renvoyé papa dans la Cinquième Dimension, détruit cette réalité et le travail de papa et m’a renvoyé dans ma bulle dimensionnelle avec Raven en annulant tout ce qui venait de se produire… En un geste. Je précise. Quand on parle de déesse, ma maman pourrait très bien prétendre au titre si elle ne trouvait pas la chose futile et ennuyante. Bon au moins, je ne souffre plus.

Je me réfugie dans les bras de Raven parce que si tout a été remis « à zéro », je sais très bien ce qui s’est passé. Je m’en souviens très bien. Ce n’est pas du tout agréable, ça je peux vous le garantir. Ma mère aurait pu me prendre mes souvenirs mais elle ne l’a pas fait. Elle ne le dira jamais mais elle est curieuse. Elle a vu Raven m’embrasser et elle sait très bien que ce n’était pas un geste fait au hasard. Elle a observé le réflexe protecteur de la fille de Trigon. Très peu de choses peuvent ne seraient-ce que faire sourciller ma mère. Mais quand ça me concerne? Vous pouvez être certains que la prochaine fois que je la vois, elle aura un million et demi de questions pour moi. On ne choisit pas sa famille, que voulez-vous. Il faut faire avec, etc., etc. Une chance que j’ai une amie comme Raven pour tenir le coup, même si notre amitié est somme toute récente, à bien y penser.


« Tu aurais dû me laisser me sacrifier pour toi, tu sais? Je sais comment battre mon père à son propre jeu et tu valais largement la peine. Je ne t’apprends rien en te disant que je n’ai pas vraiment d’amis en dehors de toi. Je ne suis pas ingrate, loin de là. Ce que tu as tenté de faire me touche beaucoup. Juste que… Mon père ne sait pas quand s’arrêter. Je le savais mais pas toi. En fait, ce que j’essaie de dire… »

Oh et puis merde. Les actions parlent plus que les mots. Je l’embrasse. Tout simplement. Tant pis pour les conséquences et à tout ce qui pourrait se produire ensuite. Je viens de manquer de crever pour quelqu’un que j’apprécie énormément, on ne va pas m’en vouloir de m’être laissée emporter par des sentiments profonds qui s’ils ne sont pas nobles sont parfaitement sincères. À mon insu, dans une autre dimension et en un autre endroit, alors que mon père subit la colère de ma mère, l’espace d’un instant, un mince sourire se dessine sur les lèvres de miss Gsptlsnz. Que voulez-vous. Elle le sait. C’est une mère et les mères sentent ce genre de choses. Quand leur enfant est heureuse ou vit quelque chose de vraiment très beau. Et l’espace d’un instant, mon père a une pause face à un châtiment bien mérité… Tandis que moi je vis un moment de bonheur intense.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 30 Déc 2016 - 12:49
Je... Je devais tenir...
Derrière moi, une représentation spirituelle de l'aspirateur d'émotion, de souvenirs de Mxyzptlk [HRP] Je déteste ce nom, tellement c'est galère de s'en souvenir. [/HRP]... Mais je ne devais pas m'en faire pour lui. Je devais m'en faire pour ce que je tenais dans mes bras, et dans mes lèvres. La seule chose qui actuellement était importante pour moi. La seule chose qui valait la peine de se sacrifier... Maggie.
Je... Je sentais mes souvenirs s'effilocher à mesure que le temps passait. Je savais aussi que cela brisait les nombreuses couches de protections que je m'étais faite au fil du temps, m'inhibant petit à petit... au point que j'avais du apprendre à sourire, après avoir constaté que mes muscles faciaux n'avaient pas eu droit à l'exercice qu'ils auraient du avoir.
Là, mes murs sautaient et cela m'avait permis de saisir Maggie au vol... Mais tout de même, j'espérais que Mxyzptlk soit plein avant qu'il ait terminé de tout manger... J'avoue que le pari était osé, mais il fallait le faire...

Pour la femme que je tenais dans mes bras.

Soudain, je sentis... Un déchirement dans la réalité. Plus fort que mon père, mais également bien mieux maîtrisé... Quand je dois parler de ce genre de pouvoir, j'explique que généralement, ou les gens ont un maillet ou ils ont un petit ciseau pour travailler à petite échelle. Là, on venait d'assister à une sculpture sur glace fait à la tronçonneuse. Quelque chose de possible, mais d'incroyablement difficile, au point que cela confinait en réalité à l'impensable, l'inconcevable.
Ce déchirement résonna dans ma tête, alors que d'un coup, nous nous retrouvâmes sur le sable de la dimension de Maggie... Sur les fesses. De nouveau dans les maillots de bain que nous avions avant que nos pères ne fassent les abrutis...
Je maugréais, avant d'essayer de comprendre ce qui venait de se passer... Avant de constater, que, mes souvenirs... Tout mes souvenirs étaient de nouveau là !
Même ceux avec Beast Boy... Et mes sentiments pour lui...
Sauf que là, maintenant, je savais également que j'en avais des profonds pour Maggie... Egalement dû à sa gentillesse, sa bonté.

"Tu aurais dû me laisser me sacrifier pour toi, tu sais? Je sais comment battre mon père à son propre jeu et tu valais largement la peine. Je ne t’apprends rien en te disant que je n’ai pas vraiment d’amis en dehors de toi. Je ne suis pas ingrate, loin de là. Ce que tu as tenté de faire me touche beaucoup. Juste que… Mon père ne sait pas quand s’arrêter. Je le savais mais pas toi. En fait, ce que j’essaie de dire…"

Je me retourna vers Maggie quand elle me dit cela, et je me prépara alors à lui rétorquer que le rôle du sacrifice, c'était, c'est et ce sera toujours le mien. Je paye le prix de mon existence depuis ma naissance, alors un peu plus, un peu moins... Ce n'était pas cela qui allait grandement changer la donne pour moi.

Mais avant que j'eusse pu lui déballer tout les arguments pour lui expliquer cela, et alors que j'étais encore chamboulée par ma découverte de mes nouveaux sentiments... Maggie, aussi attirante que possible dans cette tenue de plage... M'embrassa aussi passionnément que moi tout à l'heure.
Je resta interdite un moment devant ce baiser... Avant de me dire qu'ici, il ne risquait pas d'y avoir de dommages collatéraux... Et puis j'avais assez attendu ce grand con de Beast Boy. Un an qu'il ne m'avait donné signe de vie. Alors, maintenant, son tour était passé, et hors de question que je laisse passer ma chance d'être heureuse aussi.
Je fis donc la seule chose possible, et je rendis son baiser magique à Maggie, pour lui montrer que moi aussi... J'avais des sentiments sincère pour elle. Des sentiments qui ne mentaient pas. Des sentiments auxquels je répondais de toute la passion dont j'étais capable...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 31 Déc 2016 - 3:49
Je ne sais pas si je devrais sauter aux conclusions mais je dirais que maintenant, j’ai une petite amie. C’est cool, non? Bah écoutez, je ne mentirai pas : c’est quand même plutôt rare qu’une démone embrasse une fille de la Cinquième Dimension « parce que ». C’est tout aussi hors du commun que j’embrasse qui que ce soit. Un câlin, je ne dis pas. C’est une chose. Mais embrasser? Jamais. En fait je dois être d’une nullité terrible car à part Jimmy Olsen (Et encore, est-ce que j’ai vraiment embrassé Jimmy Olsen? Vous essayerez de démêler le vrai du faux quand vous manipulez la réalité!), c’est un peu beaucoup mon premier baiser. Je vais avoir l’air d’une cruche… Oh non! Et Raven qui est en partie démone… Si elle a un peu de succube, c’est une déesse en ce qui a trait à ce genre de choses… Je suis perdue! Ô tragédie!

Du calme Maggie. Du calme. Elle ne t’a pas rejeté. Du coup… Tu dois être en train de faire quelque chose de bien. Ce qui en soit est rassurant. Une bonne chose de faite, comme dirait l’autre. Ensuite… Ce n’est pas QUE l’émotion du moment ou la « nécessité » des circonstances. Ce qui veut dire que c’est sincère. Ce qui veut dire qu’à moins de me faire des idées, mon affirmation de départ n’est pas fausse. Et ça… C’est plutôt cool, en fait. Cela voudrait dire que j’ai enfin réussi à mettre fin à toute cette malchance qui fait que je me retrouve toujours toute seule. Et si ça ce n’est pas encourageant, je ne sais pas ce qui le sera. Toujours voir le verre à moitié plein, Maggie. La vie n’en sera que plus belle dans ces circonstances. C’est ce que je veux, en fait, non? Oui c’est ce que je veux. Être heureuse. Mordre dans la vie. C’est tout moi ça.

Du coup… Que fait-on après le baiser? Je veux dire, le baiser sert à exprimer quelque chose de profond. De noble. De pur. Enfin… En théorie. Dans la pratique c’est parfois différent. Là le message est passé. Enfin j’espère. Et je ne vais quand même pas vous l’épeler lettre par lettre, quand même. Du coup, faute de savoir, je fais durer encore un moment avant de me séparer, à contrecœur. Et là je me sens prodigieusement conne parce qu’on aura beau regarder un tas de films à l’eau de rose par ennui ou pour avoir un prétexte pour se gaver de crème glacée mais aucun de ces films ne vous dit quoi faire dans le silence qui s’installe ensuite. Comment rester lucide, reprendre ses moyens après le baiser. J’ai l’impression d’être devenue conne comme une chaise, je ne sais plus quoi dire et croyez-moi, je suis une bavarde invétérée, je sais ce que c’est jacasser!


« Je… Je ne sais pas ce qu’il faut faire ensuite. Tu vas me prendre pour une idiote mais… Une fois que tu as fait passer le message, une fois le baiser terminé… Euh… Il se passe quoi? Parce que là… À part t’embrasser encore… Au risque que ce soit superflu… Je veux dire… Je pourrais bien dire Raven je t’aime mais ce serait… Un peu direct… Et… Maladroit et… Il vaudrait mieux que je me taise, je crois. Non?

Oh et puis zut bon. Je ne sais pas comment l’histoire va se terminer parce que c’est la vraie vie et pas un film. Raven, j’ai failli crever pour te sauver les fesses et c’est un geste que je n’aurais pas fait pour n’importe qui. Je n’ai pas de petit ami, je me fous bien des préjugés sur l’orientation sexuelle et je te trouve de mon goût. Veux-tu être mon amoureuse? Voilà. C’est dit. Et si je dois en crever de honte, j’aurai eu le courage de dire les choses! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 2 Jan 2017 - 12:39
Je... Je ne me sentis pas plus différente après le baiser qu'avant... Enfin, je veux dire... Physiquement. Papa m'avait doté de ce trait qui faisait que j'adoptais une forme automatiquement plus... désirable pour la personne que j'aimerais. C'était... Un coup de pouce appréciable et qui pour une fois avait été purement gentil de sa part...
Mais là, je ne changeais pas... Cela voulait dire... Que Maggie m'aimait ainsi ? Avec ma peau grise pâle à cause du manque de soleil ? Malgré mes cheveux ou encore mon manque d'expression habituel ? C'était...
C'était agréable.
Il n'y avait tout simplement pas d'autres mots, et pas besoin d'autres par ailleurs.
Je me contenta d'apprécier ses bras une fois que le baiser se termina et ... Et je souris intérieurement quand Maggie se mit à hésiter, à bafouiller...

Je me mis simplement à sourire, très légèrement, et l'enlacer, tout simplement.

"Un câlin, c'est déjà un début. Et oui, tu es mon "amoureuse"."

Fis-je. Maggie... Gentille et adorable. Elle comprenait déjà mieux que quiconque ce que cela faisait d'avoir un père taré et qui avait les moyens de faire ses conneries où il voulait. Non pas que je n'y sois pas habitué maintenant, mais cela restait pénible la plupart du temps...
Alors, je joins mes mots à l'acte, et je me contenta d'enlacer Maggie, sur le sable... Toute souriante. Je voulais que ce moment dure une éternité, et je savais néanmoins qu'à un moment il faudrait bouger et sortir de cette bulle imaginaire pour affronter le monde réel. Cela serait... Déjà plus facile avec elle à mes côtés. Elle allait être ma bouée de sauvetage dans ce monde parfois si froid et cruel que tu semblais te perdre dans sa noirceur infinie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 2 Jan 2017 - 19:35
C’est super, j’ai une amoureuse maintenant. C’est officiel. Bon, évidemment, ça m’embête un peu parce que je ne serai pas capable de la défendre. L’utilisation de mes pouvoirs de manière offensive est un concept que je ne parviens pas à accepter. Je comprends la nécessité d’agir, oui. Je comprends qu’il puisse être vital de prendre des actions plus « radicales » pour assurer la protection des gens qu’on aime. Mais en même temps… Considérant ce dont je suis capable et de mon absence théorique de limite, commencer à agir de façon plus agressive pourrait mener à de sévères dérapages comportementaux et je ne compte certainement pas devenir comme mon père. Ou ma mère. Je ne sais pas lequel des deux est le « pire » : aucun intérêt pour quoi que ce soit ou s’intéresser à tout et vouloir jouer avec de façon irresponsable?

Je suis qui je suis de par mes choix et mes convictions. Tout simplement. Je n’ai pas à juger les autres ou vouloir les plier à ce que moi je veux. On ne peut pas plaire à tout le monde et même si en théorie je pourrais avoir tout ce que je veux… Je ne veux pas avoir tout ce que je veux. Parce que c’est justement le fait de ne pas tout avoir qui nous amène à vouloir conquérir les défis et les épreuves de la vie. Est-ce frustrant? Définitivement. Mais d’un autre côté, quelle est l’alternative? Toujours vouloir plus et être éternellement insatisfait? Très peu pour moi. À d’autres. Raven, par exemple. Elle est parfaite comme elle est. D’accord, ce n’est pas un top model, son apparence est loin d’être ce qui ferait l’envie des garçons et la jalousie des filles mais c’est Raven. Elle est ainsi faite et si elle était différente, ce ne serait plus Raven. On ne dénature pas les gens par caprice.

Des choses simples, des gestes simples et vous aurez une vie simple mais bien remplie. J’enlace Raven et elle m’enlace et nous sommes bien toutes les deux. Qui se soucie en ce moment de nos parents, de nos problèmes respectifs et du reste? Personne, tout simplement. Et si elle a besoin de moi, elle sait qu’elle peut compter sur moi. Je ne dis pas que je suis forcément celle qu’il lui faut, la combinaison parfaite mais je compte bien faire de mon mieux en tout cas! On ne pourra pas m’accuser de mauvaise volonté. Et si tout doit se jouer sur cette plage créée de toute pièce dans une bulle dimensionnelle loin de tout, ainsi soit-il. Après tout, que serait le futur sans quelques imprévus? Bien peu de choses. Il faut profiter de la vie. Des bons côtés comme des mauvais côtés. Vous connaissez bien des gens qui peuvent dire : ma petite amie est une démone surpuissante?

Je finis par me séparer de Raven parce que… Bien parce que si vous pensez que j’ai oublié, vous vous trompez! Je repars sur une attaque de chatouilles car j’ai une réputation à défendre, vous saurez! Un bisou, un câlin, des chatouilles… Si vous n’avez pas un sourire sur le visage après ça… Vous êtes définitivement mal partis tous autant que vous êtes pour trouver le bonheur. Je suis heureuse, je ris… Qu’importe si mon père a encore fait des siennes et que j’en ai souffert ma dose pour les six prochaines années? Je suis amoureuse et je suis avec Raven. Le reste… Le reste est complètement accessoire. Des détails plus ou moins importants. Seul le présent importe. Et le présent est un cadeau, comme on le sait! Hey! Ce jeu de mots est mignon alors vous gardez vous rires pour vous et tout de suite qui plus est! Non mais sans blague! Pas un son vous dis-je!


« Tu pensais que j’oublierais que je te devais des chatouilles? Et quand est-ce qu’on va aller habiter ensemble? Est-ce qu’on doit garder notre relation secrète? Et si tu es une super héroïne, dois-je me faire un costume comme le tien? C’est compliqué avoir une petite amie, en fait. Il y a énormément de logistique à considérer… Pas que ce soit une mauvaise chose hein! Je veux juste… Te chatouiller et ne pas faire de gaffes! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 5 Jan 2017 - 15:36
Alors qu'on se détendait tranquillement avec Maggie... Sentant simplement le sable chaud sous nous... Je me retrouve plaqué au sol par une habitante de la Vème dimension... Qui me regarde étrangement... Avant de commencer à me chatouiller. Tout simplement à me chatouiller... Ce qui me fit rigoler et frissonner à cause du contact des doigts froids de Maggie sur ma peau réchauffée par le soleil. C'était... C'était agréable.
Soudain j'entendis le sable craquer autour de moi... Alors que je rouvrais les yeux, entre deux éclats de rire, je constata que le sable autour de nous commençait étrangement à se fissurer et à voleter autour de nous.
Je regardais le paysage autour de moi, constatant également que les vagues s'élevaient en hauteur... Mais restaient bloqués autour de nous... Oh...
Mes mains... Mes mains étaient illuminées de noir...
Je regardais Maggie... Totalement désappointée et attristée... Je soupira un instant.

"... Une seconde. Je vais aller tout décharger, car sinon, je vais encore faire des éclairs de magie sans le faire exprès..."

Dis-je en me relevant avant de plonger mes mains dans l'eau de mer... Et de décharger tout les émotions récemment réaccumulés. Sérieusement, si je m'étais vidé la tête, ce n'était pas pour rien...
Des explosions d'eau eurent alors lieues, et firent tomber une fine pluie sur nous... Tandis que Maggie, l'air de rien, s'interrogeait sur ce qu'elle devrait faire pour sa relation avec Raven...

"Dans le désordre : Non tu n'es pas obligé d'avoir ton identité secrète... C'est comme tu veux ça. Ensuite, évites juste de m'appeler Raven quand je suis en civile... Je m'appelle Rachel à ces moments là... Pour l'appart, on peut vivre un peu dans ta bulle, ou tu peux venir dans ma maison. Les fantômes sont sympas et rangent le bordel..."

Proposa timidement Raven...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 5 Jan 2017 - 21:13
Vivre avec des fantômes? Ah ça, ce n’est clairement pas banal. En fait, pour tout dire, j’ai vu des trucs magiques et surnaturels, oui, mais en général, de loin. Pas forcément au premier plan. Et c’est normal : si vous ne cherchez pas la confrontation, en général, les ennuis ne vous courent pas après. Bon, avec une famille comme la mienne, il est possible qu’ils viennent vous taquiner de temps en temps mais c’est loin d’être constant et ça me convient parfaitement. Pour être bien honnête, j’aime faire des farces et m’amuser mais c’est quelque chose de relativement tranquille, par rapport à une existence plus active et nécessairement plus dangereuse. Qui n’aime pas faire des farces de toute façon? Le rire, c’est le sucre de la vie, il rehausse la saveur! Et C’est tant mieux comme ça d’ailleurs. Soyons sérieux quand même, vous et moi.

J’ai la tête d’une « ghostbuster » moi? Non. Alors du coup, ce sera une expérience unique en son genre que de pouvoir voir et peut-être côtoyer de près des fantômes. Qui sont-ils, qui étaient-ils, pourquoi rester dans la maison? Tant de questions, tant de choses à demander, tant à découvrir… Une maison hantée avec des fantômes « domestiques » me convient parfaitement. Il y a une touche d’exotisme que je ne déteste pas là-dedans. Oh quoi? Si tout le monde était pareil, vous imaginez bien ô combien ce serait ennuyant! Il faut profiter de la vie bon sang! Elle est bien trop courte pour être gaspillé en hésitations. Enfin. Pour vous elle est courte. Moi je suis immortelle. Ou assimilable. On ne vieillit pas vraiment par chez nous. Et comme on peut manipuler la réalité, ça ne coûte pas un rond en crème antirides. Ou en produits de beauté, à bien y penser. Plutôt cool, non?


« J’accepte carrément Rav… Chel. Vivre à St-Roch au milieu des fantômes promet d’être rigolo. D’ailleurs… Je ne suis jamais vraiment allée à St-Roch. Tu me fais visiter dit? On a cavalé après des cultistes, oui, mais je n’ai pas réellement joué les touristes et si ça me permet de passer du temps avec toi, je serais folle de ne pas le proposer, non? Je ne te donne pas le choix, en fait, on retourne à St-Roch! »

Fini la plage et les maillots, nous revoilà dans le monde réel, dans une ruelle déserte près d’un petit café. J’ai hâte de découvrir cette ville avec Raven. Hâte de voir tous ces petits coins et recoins un peu secrets qui ne se révèlent qu’à ceux qui prennent vraiment le temps d’explorer… Je suis sûre que c’est une ville super intéressante et avec un guide comme Raven… À défaut d’admirer le paysage, je pourrai admirer la vue. Euh… Je veux dire… Apprécier la compagnie de ma copine, naturellement. Pas un mot ou je vous efface le souvenir avec mes pouvoirs! Règle numéro un, ne jamais faire le malin avec quelqu’un qui peut manipuler la réalité. Moi je peux, pas vous alors… Chut -je. Point final.St-Roch, disais-je. Pour une fois qu’on sera là pour passer du bon temps. La chasse aux cultistes, pas trop souvent.

« Alors comme ça St-Roch c’est ta ville, Rachel? Si ce n’est pas indiscret… Pourquoi elle et pas une autre? Il y a un tas de chouettes villes aux États-Unis, quand on y pense. Je suis curieuse de savoir ce que celle-ci avait de particulier qui a fait que tu as décidé d’y rester. Moi j’aime voyager alors… Ma curiosité est piquée! Comment tu fais pour rester en place pendant si longtemps au juste? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 10 Jan 2017 - 23:01
Je ne sais pas réellement pourquoi... Mais je sais qu'avec Maggie à mes côtés, ma vie va prendre un drôle de tour. Déjà, parce que le tour en question peut très bien aller dans 5 directions en même temps avec elle... Et cela me plaisait. Je veux dire... Je prenais tout le temps tout sur moi. Je me sacrifiais pour les autres... C'était d'ailleurs un peu mon rôle dans l'équipe. Robin était le leader, Starfire la puissance physique, Cyborg la puissance de feu et Beast le rigolo du groupe. Quand venait le moment de prendre les risques, vous me direz que j'étais souvent la première... Probablement parce que je me disais que j'étais une démone et que je devais redoubler d'efforts pour être une gentille... Une humaine.

Alors être avec Maggie qui se contentait de simplement me considérer comme Raven, je mentirais en disant que cela ne me faisait pas plaisir et que cela ne me donnait pas lieu à un repos mérité... Parce... Oui. Je le méritais au fond. J'affrontais quasi quotidiennement des monstres infernaux ou venant des limbes sans que personne ne le sache. Pourtant, parce que je suis une sorcière et d'ascendance démoniaque, bien peu de gens ont une bonne opinion de moi. Et ceux qui en ont une, ont généralement peur de moi aussi... Et c'est fatiguant.

Avec Maggie, je n'ai pas ces problèmes... Je l'ai bien vu durant cette semaine. Elle est excentrique, fofolle... Mais d'un autre côté, j'étais peut-être trop sérieuse ? Cela faisait du bien d'équilibrer dans un couple après tout... La joie et le calme. Les deux étaient salvateurs !

En tout cas, c'était agréable de voir que la vie à St Roch ne l'effrayait pas... J'avais hâte de lui montrer certain de mes endroits favoris !
D'ailleurs, Maggie nous ramène rapidement dans la ville... Heureusement, non plus en maillot de bain, mais dans une tenue civile... Heureusement ! Je veux dire... C'est pas que j'ai honte de mon corps... c'est simplement que j'aime pas réellement le regard des autres, surtout quand je sais pertinemment ce qu'ils ont derrière la tête... Littéralement. C'est incroyablement embarrassant et gênant.
Maggie me pose alors une question assez juste sur pourquoi St Roch et pas une autre... Je lève alors les doigts.

"Pour plusieurs raisons qui sont liés. Mon père a vu que les "Titans" s'opposeraient à lui et qu'ils seraient ici. Au début, il pensait tomber sur les monstres mythiques, mais au final, cela s'est révélé être une équipe de jeune héro. Il a pensé que pour ma socialisation ce serait bien que j'intègre l'équipe...."

Je regardais Maggie, un peu gênée, vu que je venais de dire une bonne chose sur mon père... Mais bon...

"Mon père n'est pas amoral... Il est immoral. Nuance. Il en a une bien à lui et il tient à moi d'une façon étrange... Mais bref...
Donc, parce que j'y ai rencontré les Titans.
Ensuite, parce qu'avec les Titans, on a vécu un moment ici et que je me suis fait plus ou moins un devoir de protéger notre tour... Ca m'arrive des fois d'y retourner, pour repenser au bon vieux temps... La nostalige.
"

Admit la sorcière alors qu'elles marchaient dans la rue... Et enfin...

"Pour finir, St Roch est bourrée de magie, c'est assez agréable. Je n'ai même pas forcément besoin de m'appuyer sur les émotions des autres ici, et j'ai donc moins de risque de piquer une crise..."

Là encore, je rougis, en pensant à la dernière que j'avais piqué... quelques minutes plus tôt. Mon dieu, si quelques chatouilles avaient suffi.... Cela allait être bizarre pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 11 Jan 2017 - 2:29
Ah… C’est parce qu’elle a une histoire avec cette ville. Je comprends mieux maintenant. Nostalgie, quand tu nous tiens… Je peux respecter ça. Personnellement, je suis originaire de la Cinquième Dimension mais je n’y ai pas vraiment d’attaches. J’ai toujours été curieuse, j’ai toujours voulu voyager… C’est tellement plus intéressant de faire des découvertes que de juste se contenter d’expérimenter sans trop de but. J’aime faire des expériences, attention mais une bonne partie des miens préfère rester par chez nous et expérimenter avec ce qui leur tombe sous la main en lieu et place de tester l’inconnu, de prendre des risques. Je comprends ce besoin de confort voire de stabilité mais c’est presque antinomique quand il s’agit de… Nous. Surtout de ce que nous pouvons faire, pour être exact. Si vous saviez…

Je l’écoute énumérer les divers points et je me dis que ça doit être bien plaisant d’avoir une équipe, des gens sur qui compter. Je ne peux même pas compter sur ma propre famille, vous imaginez bien le « drame ». Je serais portée à dire que j’exagère mais vous avez bien vu ce que mon père était prêt à me faire. Si ça ne vous donne pas une idée globale du merdier dans lequel je peux soudainement me retrouver… tout bien considéré, toutes deux nous sommes habituées à la solitude et à mettre nos personnes de l’avant quand il faut se sacrifier pour autrui. Elle le fait pour prouver qu’elle est une gentille, je le fais faute de me battre pour les autres quand la situation se présente. Vous ne pouvez pas me demander de faire ça. De faire volontairement mal à quelqu’un. Encore une fois, les farces et attrapes ne comptent pas. C’est un cas spécial qui me tient à cœur.


« Tu as de la chance, quand même. Tu as des amis. Ou au moins, tu avais des collègues, des gens sur qui compter. Moi j’ai… Moi. Maintenant toi mais j’ai beau être l’enfant chérie, la favorite là d’où je viens à cause de la notoriété de mon père mais ça ne te donne pas d’amis ça. Je suis contente de pouvoir partager des choses avec toi. La dernière fois c’était pour quelqu’un que je pensais aimer et… Bref. »

Je n’ai pas envie de m’aventurer en terrain glissant et je n’ai pas envie de ruiner le moment. Et puis du reste, à quoi bon se morfondre? Ce n’est pas comme si cela allait m’apporter quelque chose de positif. Maintenant j’ai une amie. Plus qu’une amie même. Et c’est là-dessus que je dois me concentrer. Le reste… Le reste n’est pas important. Ça et le fait que mon attention est soudainement mobilisée par une délicieuse odeur de sucre et de cannelle. Que voulez-vous. Je suis une grande gourmande alors je commence à renifler et à chercher la provenance de cette odeur. Ma curiosité est piquée en tout cas. Là où je vis, dans mon coin de New York, ce n’est pas le genre d’effluves qui viennent taquiner vos sens. J’aime bien cette ville mais… Beaucoup de pollution. De bruit. De violence. C’est une ville riche en découverte mais également scarifiée.

Je ne sais pas comment est St-Roch en dehors de ce que Raven m’a dit. Je compte bien prendre le temps de la découvrir, par contre. Un jour, j’en connaitrai les moindres recoins. En attendant, je traque cette délicieuse odeur jusqu’à une boulangerie artisanale qui semble être en pleine confection de ce que je suspecte être des brioches. La gourmande en moi ne peut qu’approuver. Manger un morceau avec quelqu’un qu’on aime, c’est peut-être classique et sans imagination, diront certains, ça n’en demeure pas moins intéressant. Enfin. Pour moi. J’ai bien des choses à découvrir côté interactions sociales. Pas que je sois tache. Je manque juste de… Contacts. De gens avec qui partager les bons comme les mauvais moments. Mais la volonté y est, je suppose que ça compte pour quelque chose quelque part. Il faut bien commencer à un moment donné.


« Raven, est-ce que tu me ferais vraiment, vraiment plaisir en acceptant de venir manger une brioche avec moi? Une sortie en amoureuses, tu vois... Trop direct? Trop eau de rose? Je ne voudrais pas gâcher le moment, je ne savais juste pas comment le demander… Bref. J’aimerais manger un morceau avec toi et comme les brioches semblent sortir du four, c’est un super prétexte pour en profiter moi je dis! »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Dark Heresy [PV Maggie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Jeu de rôle] Organiser Dark Heresy sur Veil-forum ?
» [JDR] Dark Heresy Second Edition
» Dark Heresy: Scénario 1
» Dark Heresy [PV Maggie]
» Que lire après The Horus Heresy ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: St-Roch :: St. Roch Cemetery-