Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
 

 [Final de RoD] La dernière bataille [LIBRE]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1149
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Lun 3 Déc - 7:41
Midi sonne, au loin ; mais le Soleil est loin d’être au zénith.
Le Soleil n’est plus, en fait. Il a disparu.
Les cieux rouges l’ont remplacé. Les cieux rouges l’ont repoussé, évacué, bouché ; ils se sont imposés, et dominent.
Car Darkseid le veut.



Accompagnement musical:
 

Les gens, les citoyens, les civils ne travaillent plus.
Ils attendent. Ils patientent.
Chez eux, dans leurs foyers ; près de leurs proches, mais jamais proches physiquement. Ils patientent, le regard fixe, sans réaction. Ils attendent.
Car Darkseid le veut.

Le monde entier ne tourne plus ; la planète est figée.
Les empires sont tombés. Les sociétés ont chuté. Les systèmes se sont écroulés.
Plus rien ne fonctionne. Plus rien ne bouge.
Les gens attendent… les ordres.
Car Darkseid le veut.

Soudain, une partie d’entre eux se lève – réagit, sort des foyers, file dans la rue ; se mue en une foule immense, et converge vers une place centrale… celle abritant le mythique Hall de Justice, symbole d'une équipe qui s'y cache depuis la défaite de St-Roch, préparant une contre-attaque désespérée.
Jusque-là.
Tout Washington afflue, soudain, dans l’espace principal de la cité ; en silence. Des millions de personnes se rejoignent, des millions agissent comme un seul homme, et viennent se figer autour de la place ; en rang, en ordre, en discipline.
Car Darkseid le veut.

Ils rejoignent d’autres, alors ; d’autres qui étaient déjà là.
Car Darkseid le veut.

Les possédés. Les contrôlés. Les corrompus.
Les premiers tombés.
Tous sont là. Tous sont là depuis longtemps, tous en cercle autour de la place ; la garde. La première garde.
Car Darkseid le veut.

Tous sont là, et entourent la place. Les Fate, Red Robin, Supergirl, Metamorpho, Black Canary, Zatanna, Firestorm, Steel, Blue Beetle, Tempest, Arsenal, Jericho, Damage, Red Star, Geo-Force, Jesse Quick, Kid Devil, Black Lightning, Wonder Girl, Martian Manhunter, Kyle Rayner en Hybrid Lantern, Black Adam… et tant d’autres.
Des dizaines, des centaines de corrompus entourent la place ; et attendent, en compagnie d’autres – en compagnie de Steppenwolf, Desaad, Granny Goodness, Kanto, Docteur Bedlam, Lashina et tous les autres.
Tous ont répondu présent. Toutes les forces se sont réunies, y compris des centaines de Parademons qui flottent dans les cieux, accompagnés par les Thanagariens venus sur Terre.
Qui entourent les Porteurs d'Equations - Beast Boy déjà tombé, Star Sapphire maltraitée depuis une semaine pour céder ; pour lui céder.
Car Darkseid le veut.


« J’en appelle aux Ténèbres. »

Un soldat anonyme émerge de la foule, et file au cœur de la place, du jardin.
Il plonge la main dans le sol, et par sa force agit.


« J’en appelle aux Ténèbres. »

Il force, continue, et finit par former ce qu’il souhaite…
… en continuant de répéter la même phrase ; la même prière.

« J’en appelle aux Ténèbres. »

La tâche effectuée, il s’arrête – et lève les bras.

« J’en appelle aux Ténèbres ! »

Un craquement sinistre, soudain, intervient ; les cieux se déchirent.
L’appel a été entendu. Une réponse intervient.
Car Darkseid le veut.

Le craquement se répercute dans tout Washington – et toutes les personnes présentes réagissent, alors ; vomissent. Rendent de la glaire, de la bile, quelques reliquats de nourriture… mais, aussi, autre chose.
Quelque chose d’invisible. Quelque chose d’inodore. Quelque chose qui s’échappe d’eux, et de n’importe qui sur Terre.
Quelque chose qui file en dehors d’eux – et se rassemble ; tout se rassemble, au cœur de la place principale.
Car Darkseid le veut.


« A MOI. A MOI VOS FORCES. A MOI VOS ESPRITS. A MOI VOS ÂMES. A MOI VOS EXISTENCES.
A MOI VOS VIES. A MOI… »


Une voix terrible résonne dans tout Washington ; les formes invisibles se rassemblent – et une énergie apparaît. Une énergie brillante. Une énergie puissante.
Une énergie qui créé finalement quelque chose – une énergie qui accomplit son œuvre.
Car Darkseid le veut.



« AFIN QUE JE REDEVIENNE PLEINEMENT DARKSEID A NOUVEAU ! »

Et Darkseid est obéi.
Darkseid est revenu, et apparaît au cœur de la place principale de Washington ; reconstitué.
Un dieu maléfique revenu.
Et trône, devant le Hall de Justice ; vainqueur absolu, définitif. Total.

Mais.
Mais alors que Darkseid apparaît, plus que puissant, plus que terrible, plus que dominateur. Alors que toute la ville, tous les corrompus, tous les possédés mettent un genou à terre, se prosternent. Alors que Darkseid est à nouveau complet, et prêt à agir…
Quelque chose arrive.
Une bombe, libérée et envoyée vers Darkseid.
La bombe explose, et Darkseid est surpris – mais ce n’est que le début.


Accompagnement musical:
 

« Une semaine – tu as laissé une semaine à ce monde, après avoir pris les Porteurs, après avoir soumis St-Roch. Tu as laissé une semaine, avant de te reconstituer, de te recréé ; une semaine.
C’était bien plus qu’il nous en fallait. »


La bombe a explosé, et un nuage de poussière s’échappe de Darkseid ; une seconde explosion intervient, et le sol s’ouvre. Les tracés du soldat anonyme sont anéantis, et une forme émerge soudain de la terre…
… celle du Batman – vêtu de sa nouvelle armure, doté d’autres bombes !

« Une semaine, Darkseid ; tu as laissé une semaine.
Ce fut là ton erreur. »


D’autres explosions se déclenchent ; la garde rapprochée est coupée de la place principale de la ville, et plusieurs murmures ont glissé des lèvres possédées.
Mais personne ne bouge – et encore moins la foule.


« Tu as lancé ton planque de conquête générale. Tu nous as provoqué, poussé à bout, guidé pour te permettre d’exploser en Particules Darkseid – pour infecter l’Univers entier ; tu as maîtrisé la partie, en connaissant seul les règles. »

Le Batman envoie ses bombes vers Darkseid, et active tous les éléments de sa combinaison.
Celle-ci diffère des autres, car elle est constituée de Radion – la matière mystérieuse capable de tuer les Néo-Dieux ; de tuer Darkseid.
Mais celui-ci ne réagit pas, et ne bouge pas quand les bombes explosent sur lui.


« Tu as pris le contrôle de civilisations entières, tu as poussé des empires à la guerre, tu as laissé filer tes Particules dans les galaxies – tu as utilisé la peur comme arme, et tu as pu posséder ceux que tu voulais… tes ennemis sont devenus tes forces.
Nos… proches sont devenus nos adversaires acharnés. »


Sa voix se brise, dans son casque.
Il pense à Tim, son fils possédé, corrompu, retourné au-delà de tout. Il pense à Alfred, son père possédé, qu’il a dû emprisonner dans son propre foyer – et il pense à tous les autres.
A tous les enfants, parents, proches transformés, asservis, modulés en monstres ; et cela lui donne la force d’agir.


« Une semaine, Darkseid.
Tu as attendu une semaine, après avoir possédé le monde – afin de finaliser ta conquête ; afin de revenir, de profiter des Porteurs, afin de vaincre. Une semaine.
Tu nous as laissés une semaine pour agir !
Tu nous as laissés une semaine pour nous unir… pour que les résistants, ceux qui ont échappé à ta corruption, s’unissent, se battent pour l’Humanité. Pour que nous puissions dépasser nos différences misérables, pour nous unir sur un intérêt commun – pour combattre pour notre Liberté, face à la Tyrannie, l’Oppression, la Persécution… et l’Annihilation.
Tu nous as laissés une semaine pour que nous nous préparions à ce moment ; à ce combat, pour notre droit de vivre. D’exister. De te hurler une évidence… une évidence que tu as oubliée.
Nous sommes les Terriens. Nous sommes les Humains. Nous n’irons pas calmement dans la nuit ! Nous ne disparaîtrons pas sans combattre ! »


Le Batman bondit, alors.
Il utilise la force née de sa rage, de sa colère, pour frapper. Armé de sa combinaison la plus puissante, doté de la seule arme connue capable de le tuer… il frappe ; il frappe Darkseid.

Il enchaîne les coups, les attaques. Il donne tout, il frappe non pas en espérant tuer – mais il frappe comme s’il s’agissait de son dernier coup.
Il frappe à se briser les phalanges… à se casser les mains. Il frappe pour anéantir chaque parcelle de son corps, il frappe comme s’il s’agissait de son dernier acte sur Terre – il frappe comme un possédé, comme un dément.
Comme un condamné.

Il frappe. Il donne tout.
Il frappe pour tuer.
Mais…


« EST-CE TOUT ? »

… rien n’y fait.
Le Batman a frappé avec sa meilleure arme, en se donnant au maximum ; et rien n’y fait.
Darkseid n’a pas bougé. Darkseid…


« VOUS AVIEZ UNE SEMAINE. EST-CE TOUT CE QUE VOUS AVEZ PU PREPARER ? »

… n’a rien.
Nulle trace. Nulle blessure.
Rien.


« CETTE ARMURE… CE PIEGE. TOUT CELA… TOUT CELA, ET MÊME PAS UNE GOUTTE DE SANG, N’EST-CE PAS ?
HO, PAUVRE BATMAN… TU N’AS JAMAIS COMPRIS. »


« RAH ! »

Bruce frappe, encore ; il essaye.
Il donne tout, il essaye… mais il sait que cela ne sert à rien. Il le sait déjà.
Et son cœur se serre, à mesure que ses coups pleuvent, sans succès.


« TU N’AFFRONTES NI UN CLOWN, NI UN EPOUVANTAIL, NI UN VIEIL IMMORTEL.
TU AFFRONTES UN DIEU.
ET LES DIEUX… »


Darkseid réagit, alors.
Il frappe, avec une violence dépassant l’entendement, Batman ; qui ne peut résister. Qui est envoyé, sur plusieurs mètres, et s’écrase au sol.
Quasiment vaincu.
En un coup.


« … SONT AU-DELA DE TES PETITES DECLARATIONS.
JE SUIS DESORMAIS LE DIEU DE CE MONDE, BATMAN. TU N’AVAIS AUCUNE CHANCE. »


Darkseid lève alors le poing gauche – et parle ; soudain suivi par… tout le monde.
Les possédés. Les corrompus. Les civils.
Tous parlent. Tous le suivent. Tous font comme lui.
Tous… sont lui.



« QUAND JE FORME UN POING POUR ECRASER VOTRE RESISTANCE.
C’EST AVEC TROIS MILLIARDS DE MAINS.
QUAND JE PLONGE DANS VOS YEUX ET QUE J’ANEANTIS VOS RÊVES. ET BRISE VOS CŒURS.
C’EST AVEC SIX MILLIARDS D’YEUX.
RIEN SIMILAIRE A DARKSEID NE VOUS A JAMAIS APPROCHE : RIEN D’AUTRE NE VIENDRA JAMAIS.
JE VOUS EMMENERAIS DANS UN ENFER SANS FIN ET SORTIE.
ET J’Y TUERAIS VOS ÂMES.
PUIS JE VOUS FERAIS RAMPER ET SUPPLIER ! ET MOURIR !
MOURIR ! MOURIR POUR DARKSEID ! »

Batman relève lentement les yeux, alors ; et comprend.
Il a échoué.
Car il ne pouvait qu’échouer.

Darkseid est trop fort – trop puissant ; même l’armure de Radion ne pouvait rien contre lui.
Il ne pouvait rien contre lui.

Bruce active alors le signal… le signal qu’il avait espéré, juré ne jamais employer ; celui de la Fin.
Celui autorisant, exaltant les autres survivants à… lancer l’ultime possibilité.
La charge finale.
La charge pour l’honneur. La charge pour la dignité.
La charge de la mort.

Car l’espoir est mort. Car le monde est contrôlé. Car l’ennemi est indestructible.
Car Darkseid le veut.
Et personne ne peut l’arrêter.



(HJ/ Bonjour et bienvenue dans l’ultime sujet de Reign of Darkseid ! Smile
Voici un résumé rapide :
- Nous sommes 1 semaine après La Chasse aux Porteurs. Le monde est contrôlé entièrement, ou presque - rares sont ceux qui ont résisté, ou qui le peuvent ;
- Darkseid apparaît à Washington, devant le Hall de Justice, il se reconstitue grâce aux Particules Darkseid de la foule. Toute la ville est rassemblée, tous les corrompus/possédés aussi ;
- Darkseid domine, prépare la fin de tout grâce aux Porteurs. Mais Batman apparaît, dans son armure faite dans la matière pouvant tuer Darkseid, et tente de le tuer ;
- Mais Batman échoue, malgré son discours et ses forces, et il est vaincu et quasiment tué en un coup ;
- Darkseid contrôle la population entière, et Batman comprend qu’ils ont échoué : il lance la dernière charge, héroïque et suicidaire.
Voici les données du combat ! Bonne chance ! Vous avez jusqu’au 10 décembre 2018 pour répondre ! Bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 28/09/2018
Messages : 35
Localisations : Star City
Groupes : Team Arrow
Justice League
MessagePosté le: Lun 3 Déc - 9:32
Le plan de Batman ne fonctionne pas et le Dark Knight est projeté au sol avec violence, un coup qui aurait pu lui être fatal mais pourtant le Batman se relève fasse à Darseid et le signal est donné.

Le combat final commence...

C'est un combat désespéré, presque impossible à remporter mais n'est-ce pas toujours ainsi ? Nous nous opposons à chaque fois contre le mal sans se poser de questions et ce n'est pas face à mal absolu que nous allons reculer, pas maintenant, pas après tout ça.
Dinah...
Je regarde dans la foule et je les vois, les héros, mes amis.. Tous vaincu par un adversaire invisible qui a gagné sans combattre. Mais Darkseid n'a pas encore gagné, tant qu'il y aura des hommes et des femmes contre lui, une victoire est toujours possible. Batman à donné le signal et je ne vais pas le décevoir. Je regarde Connor, le seul de toute l'équipe qui n'a pas succombé au virus Darkseid. Les Green Arrow sont là, peut-être pour le dernier combat mais sans doute le plus important.

- Pour Star City !!!!

Je hurle et je fonce droit sur la place suivis par Connor ainsi que d'autres héros ou vilains mais aujourd'hui tous sont des héros et nous fonçons droit sur Darkseid en hurlant.

- Donne tout ce que tu as fils !


Nos carquois contiennent tout ce qui as de plus létale et dangereux, pas de flèche soporifique ou gant de boxe. J'attrape deux flèches explosive que je tire sur Darkseid mais qui n'ont sans surprise aucun effet.
Même s'il ne ressent rien, les attaques des résistants doivent l'agacer car le monstre se met à bouger.
Un rayon rouge et mortel fonce sur nous, je décoche mes flèches encore et encore tout en continuant d'avancer mais rien n'y fait. Le rayon percute le sol devant moi et le souffle me projette au sol, je reste sonné quelques secondes puis me relève.

- Connor?

Je regarde autour de moi et j'aperçois mon fils ou plutôt ce qu'il en reste. Son costume est en lambeaux et de la fumée s'échappe de son corps.
Ordure !!!!

Je hurle de colère et me tourne vers Darkseid.

- Tu vas payer pour ça ordure !!


Je cours en direction du démon, je tire une flèche grappin sur un immeuble pour prendre de la hauteur et je me laisse tomber sur Darkseid, une flèche particulièrement chargé en explosif prête à partir.
Darkseid lève son bras et je décoche ma flèche. J'entends l'explosion au moment où le revers de sa main me percute avec une force impossible.
Mon costume pourtant résistant ne supporte pas le choc et les protections éclatent puis se sont les os.
La douleur est intenable mais je reste conscient attendant le dernier choc. Le coup me projete comme un pantin desarticulé et je m'écrase au milieu des gravats le corps détruits.

Des larmes de douleurs coulent sur mes joues tandis que mes yeux sont rivés sur le ciel couleur de sang. Mon corps est brisé, je ne peux donc plus bouger. Pour moi le combat est terminé mais j'ai espoir que les autres l'emporteront. J'ai de plus en plus de mal à respirer et à garder ma lucidité tant la douleur me prend. Je regarde une dernière fois le ciel puis mes yeux se ferment et je pars dans le néant.

Les yeux d'Olivier Queen alors tourné vers le ciel se ferment et il perd connaissance. Pour les deux Green Arrow, le combat est terminé, Darkseid à montré sa puissance et à vaincu les deux héros sans le moindre effort, la suite du combat n'est à présent plus dans les mains des deux archers.

HRP: GA rejoins le combat avec Connor Hawk.
- Connor est mit à terre après la première attaque de Darkseid.
- Green Arrow attaque Darkseid et il gravement blessé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 322
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Stephanie Brown, Lightray
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 3 Déc - 9:49
Darkseid. Est.
Cette phrase était sur toutes les lèvres, dans tous les esprits, dans tous les coeurs même. Et surtout, devant tous les regards. Darkseid est. La Vie se meurt. L'Univers dépérit et la Terre agonise. A l'appel del leur maître, des milliers de personnes se sont réunies en face du Hall de Justice pour permettre au Maître de l'Univers de réapparaître dans un processus peu ragoutant. Darkseid est là, est revenu tel un dieu apparaissant parmi ses fidèles, volontaires ou non. La fin était proche, l'Espoir s'éteignait.

Lorsque la voix de Darkseid, puissante et menaçante, résonna à travers les murs de la ville, Carter avait dû crisper ses muscles au plus au point. Son instinct de guerrier reconnaissait son ennemi, son adversaire... Non pas sa nemesis mais un être qu'il devait éliminer à tout prix. Et il était prêt à le faire, prêt à tuer. Qu'importe ce que dirait les autres gens, héros ou civils, il était prêt à commettre un meurtre. Un sacrifice pour les sauver tous.
Mais étais-ce vraiment un sacrifice vu l'ampleur de la cible à abattre et de la menace.

-Il est là-bas.

-Darkseid ? Bien sûr qu'il y est. J'ai nettement entendu sa charmante voix.

-Darkseid oui. Et Batman.

Superman et Hawkman se tenaient l'un à côté de l'autre au-devant des résistants. De ceux qui constitueraient le dernier fer de lance d'un univers au soir de sa vie qui voulait pourtant résister jusqu'au bout à la menace que faisait régner le maître d'Apokolips. Carter avait mené des batailles, des dizaines et des dizaines de luttes à travers toutes ses vies et rien que dans sa vie actuelle. Il connaissait la pression qui pouvait peser en l'attente d'un combat. Toutes les peurs et tous les doutes qui pouvaient venir... Mais cette fois, ils étaient multipliés puissance 100. Et pourtant, il ne pouvait rien dire. Surtout pas.
Le guerrier millénaire n'avait surtout pas le droit de dire qu'il stressait justement parce qu'il était... Hawkman tout simplement. Parce que pour beaucoup de personnes il était le symbole même de l'archarnement jusqu'au bout. Si Hawkman tenait, tout n'était pas perdu...
Sauf qu'ils oubliaient que même Hawkman n'avait pas mené tous les genres de batailles.

Hawkman vit les poings de Clark se serrer, tandis qu'un signal s'activait. Le signal qu'ils attendaient en espérant quelque part qu'il ne viendrait pas. Mais au fond, ils ne s'étaient pas fait d'illusions. C'était l'éventualité la plus probable... Batman ne pouvait pas gagner...

-L'heure est venue. Les Ténèbres sont présentent, plus que jamais. Darkseid est, et nous cache même le soleil. Je suis conscient que peu d'entre vous ont encore de l'espoir en ces heures sombres. Mais comme certains d'entre-vous ont déjà dû me l'entendre dire, dans les guerres, ce qui compte c'est de savoir se relever. Et de porter le coup décisif au bon moment.

Superman hocha la tête, oui il avait l'habitude. Carter avait souvent tendance à répéter cela lors des missions de la Justice League notamment, lorsque l'un d'eux commençait à perdre espoir.

-Et nous y sommes, c'est le moment final décisif. Celui où nous devons tout donner ! Les armes seront secouées ! Les protections voleront en éclat ! Cette journée sera rouge avant que le soleil ne reparaisse !

Et sans prévenir Hawkman s'envola et fonça vers la zone de bataille, suivit par Superman. La petite armée du dernier espoir les suivit, fonçant vers les troupes du New-God maléfique... Avec peu d'espoir oui. Avec plus de chances de trouver la mort que la victoire... Mais si elle arrive, si elle arrive, cette victoire sera sans doute l'une des plus belles jamais remportée sur cette planète.

Hawkman et Superman filèrent tous les deux dans le ciel, guidant la petite armée et fonçant vers les paradémons, les possédés et les corrompus. Les dépassant tous les uns après les autres malgré les tentatives pour les arrêter, Hawkman anéantissant des parédémons au passage à l'aide de sa Griffe d'Horus. Enfin les deux héros l'atteignirent. Darkseid. Ils tentèrent de le frapper, chacun avec un poing celui ayant la Griffe d'Horus pour Hawkman, mais ils furent brutalement repoussés. Envoyés balader à travers les immeubles sans que leur imposant adversaire ne bouge d'un millimètre.

Hawkman et Superman ont été repoussés, pour l'instant. Pendant ce temps, la confrontation commence. Une confrontation désespérée mais avec un peu d'espoir, peut-être. L'espoir d'un miracle. Dans le ciel, des avions de l'ARGUS survolaient le Hall de Justice, larguant ça et là des bombes spéciales qui s'écrasaient sur les paradémons en vol.

[hrp : ce post a commencé à être rédigé avant que le post de Green Arrow ne soit posté.
-Hawkman a envie de se lancer dans la bataille en entendant Darkseid
-Il se trouve à la tête de la dernière charge avec Superman, et stresse sans pouvoir le dire
-Au signal de Batman, il se lance lui-même dans un discours
-La charge est lancée
-Superman et Hawkman fonce vers Darkseid par les airs et lui assène chacun un coup de poing... Mais ils sont repoussés
-Des avions de l'ARGUS commence à survoler le champ de bataille]


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/10/2017
Messages : 198
Localisations : A préciser
MessagePosté le: Lun 3 Déc - 11:10
Avant le combat :

Je n’aime pas ce genre de plan, enfin d’absence de plan. J’aime assez les opérations bien préparées avec des idées de quoi faire en cas de dérapage. Alors qu’aujourd’hui le thème et un peu de trouver une belle mort.

Sauter dans le tas …. Boarf je ne vois pas trop l’intérêt

Darkseid…. Même si cela s’était mal passé j’avais des plans pour superman prime. Un plan A, un plan B car je ne savais pas vraiment que c’était lui que j’allais……..

Oui j’avais un plan B, je n’ai aucune idée de son utilité.

C’est totalement suicidaire.

J’ai aucune de son utilité…

Mais si Batman nous autorise à sortir, visiblement c’est que tout est foutu, alors 0.01% de chance de servir à quelque chose c’est toujours mieux que rien du tout.
Et moi qui pensait qu’une opération avec la ligue de la justice ce serait moins le dawa que chez les Titans….

« Dites sans vouloir vous déranger, vous auriez un matériel quelconque pour quelqu’un qui risque de faire le steak dans une presse hydraulique et qui voudrait survivre quelques secondes ? »

Aujourd’hui :

La vision du monstre qui se nourrit de ses propres virus dans l’air et assez incroyable. J’aurais naïvement crue qu’il était possible de faire un virus pour infecter le virus et l’empêcher de se nourrir, mais si les génies n’en n’ont pas trouvé ce n’est pas moi qui vais le sortir. Pas de solutions donc…
Cette vision me donne bien envie de faire sauter la ville, mais rien ne dit que Darkseid ne puisse se nourrir de son virus en suspension… Sans compter que mes voisins préfèrent voir la terre tomber que de faire un tel acte. Et sans eux trouver la bombe…

Dans une pyrotechnie d’effets tous aussi incroyables les uns que les autres les divers combattants se ruent hors du Hall de la Justice. Vert, rouge, orange les effets visuels les flèches et les balles fusent dans tous les sens en concert avec le chuintement des épées et des griffes.
Et moi je me glisse entre les gouttes, le nez légèrement d’une seconde pour sentir les ennuis. Droguées jusqu’aux yeux car je n’ai pas envie que la douleur me fasse lâcher ma prise, j’essaye d’atteindre mon objectif. Mais heureusement j’ai pas mal d’aide.

De vrai colosses qui attaquent de front le titan.

Des uppercuts comme seul Superman peut les donner. Des baffes dont l’effet de souffle vous donne l’impression qu’un tremblement de terre vient de se passer.

Alors moi je fais le poux, c’est un plan très peux visuel, fort peux vendeur et peut être pas très utile mais bon c’est mon plan B.

Dans cette bataille de colosses je saute dans le dos de Darkseid. Mes épées sont toujours dans leurs fourreaux, et je n’ai aucune arme à la main. Je me colle au dos du monstre en cherchant des ouvertures pour mes mains, puis je déclenche un gadget pour mieux coller à cette jolie paroi tout en déclenchant un bouclier dans mon dos.

Au milieu du dos du monstre, hors de portée de ses bras, je me concentre comme je ne le fait que rarement. Cette petite partie de mon don que je n’utilise que rarement, celle qui m’avait déjà permis de diminuer l’invulnérabilité de certains colosses invulnérables.
Je déteste le faire de cette manière, je suis déjà restée une semaine dans le coma en dérivant dans le futur en réveillant cette partie de moi mais bon…

..comme il n’y à aucun futur.

HJ

- Rose se colle dans le dos de Darkseid en essayant de rester hors de portée des mains du colosses en s’accrochant grâce à un gadget et en déclanchant un bouclier d’énergie pour se protéger des impacts.

- Ensuite elle se concentre sur ce pouvoir de ma fiche qu’elle n’utilise que rarement : « J'arrive à blesser des personnes normalement invulnérables. » tiré de new 52.
PS : Le joueur pense qu’au vu des circonstances cela ne va servir à rien. Mais c’est la seule idée de Rose pour avoir un impact sur la situation.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/02/2018
Messages : 149
DC : Harley / Grail
Situation : En plein ménage
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Lun 3 Déc - 11:59
Ambiance

Il est un temps, où personne ne peut prédire ce qu'il va se passer. D'ordinaire, en observant bien une situation, dans toute sa largeur, dans toute sa mesure, on peut déterminer avec plus ou moins de précision ce qu'il peut arriver après. On peut deviner comment elle va évoluer, cette situation. On peut se dire « ça va se passer ainsi ». Ou « si ça se passe comme ça, et si ça arrive, alors... ». Des possibilités infinies, des possibilités si énormes, que vient un forcément un temps où cela n'est plus possible. Il vient forcément un moment, où même le devin le plus précis ne saurait déterminer ce qu'il va arriver.

Ce moment, Richard Grayson était en train de le vivre.

Il était parti de chez lui, laissant une Kori endormie et inquiète, mais néanmoins en sécurité. Il avait jeté un ultime regard sur cette femme à la beauté extraterrestre, et il avait mille fois souhaité ne pas devoir faire ce qu'il allait faire maintenant. Il avait mille fois voulu repartir en arrière, retourner dormir auprès d'elle, et attendre la fin. Attendre que la situation change, qu'il y ait du bon ou du mauvais. Elle lui avait dit que s'il le fallait, elle les emmènerait tous les deux sur Tamaran, loin de Darkseid. Mais Dick n'avait pas pu s'y résoudre.

C'était chez lui, ici. Nightwing était un héros de la Terre, et Richard Grayson un humain de la Terre. Il ne pouvait pas ne rien faire, pendant que des centaines, des milliers, des millions, des milliards d'êtres succombaient à la folie d'un tyran galactique. Pendant que d'autres allaient se battre aux côtés de Batman pour libérer les autres, et pour vaincre le plus grand méchant que la Terre ait connu. Il lui était impossible de reculer, désormais, et il lui était impossible de savoir avec précision ce qu'il adviendrait de lui dans les minutes à venir.

Mais il savait une chose : il n'était pas seul. Il y avait tant de gens autour de lui qu'il n'était pas seul pour combattre ce mal ! Il était au milieu des héros qui refusaient de voir la planète mourir et être détruite par un géant assoiffé de sang. Nightwing se rappelait le Kahndaq. Il se rappelait très bien ce qu'il y avait vu. Et par-dessus tout, il se rappelait très bien avoir vu des milliers de gens mourir au nom de ce type. Darkseid...

Même pas foutu de se trouver un nom correct de Vilain suprême.

Mais il vit Zatanna parmi la foule. Il vit Kara, Cassandra. Aqualad. Il vit son frère, Tim. Il vit Khalid. Il vit tous ceux qui n'avaient pas la chance de pouvoir combattre du bon côté ce jour-là. Alors, Nightwing fit la seule chose qui lui permettait de tenir face à toutes ces horreurs : il poussa un cri de ralliement.

 « Avec moi, les héros ! Sus au patron de Walking Dead ! »



[HRP]
- Dick aperçoit de nombreux visages connus, et se remémore le Kahndaq
- Il appelle d'autres héros à le suivre pour foncer dans la mêlée


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/11/2018
Messages : 26
DC : Mr Freeze/Sandman/Silver Banshee
Localisations : Coast City
Groupes : Bird Of Prey
MessagePosté le: Lun 3 Déc - 12:13
Spoiler:
 



"Ici Blackhawk cible atteinte je répété cible atteinte."

“Compris Blackhawk on vous couvre!”

un grand groupe de chasseurs de l’ARGUS virait de bord simultanément pour changer de cap désormais que Zinda et d’autres éléments de pointe avaient lâchés des missiles sur des masses de parademons, les faisant exploser en plein vol. Un laser rouge partant du sol traversait le ciel tout aussi rougeoyant et ils entendirent dans le canal de discussion commune l’un des pilotes crier puis plus rien. L’omega Beam venait d’exploser un avion de chasse lancé à pleine vitesse avec une précision démente.

“Saloperies volantes!”

C’était plus intuitif à décrire que "parademon" pour Zinda et après tout cela les décrivait plutôt bien. Un nuage de "saloperies volantes" attaquait le groupe des chasseurs de l’ARGUS en les attaquant de face pour les intercepter.

“Dispersion et manœuvres d'évasion!”

Les avions de chasse de l’ARGUS n’eurent pas le temps de valider la réception de l’information, tout juste purent ils suivre le conseil et virer brusquement dans différentes directions et sans se toucher, évitant de justesse les nuées de tirs des paradémons. Zinda effectuait un tonneau bariqué parmi les légions volantes de Darkseid en tirant dans le tas avec ses mitrailleuses de très gros calibre, en abattant plusieurs en vol et se frayant un chemin dans les moucherons géants armés jusqu’aux dents. Elle entendait des tirs percuter le métal des ailes de l’avions, celui ci tremblait, elle tentait alors de bouger le manche pour vérifier si les commandes répondaient.

“ J’ai passé les saloperies mais ma dérive est touchée”


Dans son casque elle en entendit quelques uns acquiescer qu’ils avaient évité le pire mais tous ne répondirent pas. Soudain une lueur jaune partant du sol fila vers l’appareil de Zinda qui eu le réflexe salvateur de virer de bord , évitant un ânkh lancé par Fate.

“DCA magique, je suis trop à découvert, je descend à 200 pieds terminé.”

Elle poussait devant elle le manche de l’appareil qui tremblait car il avait la dérive touchée et parvint à redresser à quelques dizaines de mètres du sol, frôlant les toits de Washington. Des éclairs manquaient de peu la carlingue de son appareil, un cadeau de Zatana qu'elle souhaitait ardemment refuser pour prendre la poudre d’escampette. Elle vit soudain quelque chose de chatoyant sur sa route.

“Lantern!”

Mais elle n’eu pas le temps de l’éviter. Kyle Rayner découpa en deux son avion de chasse dans un éclat de lumière hybride. Lady Blackhawk appuya sur le système d'éjection à basse altitude et le parachute se déplia juste à temps pour la faire atterrir sur l’esplanade du Washington monument. Un atterrissage trop brutal du à l’altitude, n'importe quel pilote le dirait on ne s’éjecte pas aussi bas . Mais peu étaient aussi casse cou qu’elle. Elle décrocha ses sangles et se releva du sol débordante d’énergie. Elle passa sa main gantée de cuir sur sa jupe et réajusta sa casquette. Elle prit un fusil d'assaut fixé sur le coté droit du siège et le passa dans son dos grâce à sa lanière. Ramassa aussi un lance roquette qu'elle passa dans son dos de la même façon. Enfin elle saisi le fusil à pompe qu’elle avait accrochée au siège, armant celui ci.



“Maintenant çà va chier.”

HJ:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/06/2016
Messages : 331
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Lun 3 Déc - 12:25
C’est le cœur lourd et l’esprit plein de doutes que je suis arrivé sur Apokolips, me mettant en route parmi ses ruines, j’avance vers ce qui a été la salle du trône pendant des lustres pour ne pas dire des millénaires.

En arrivant sur l’esplanade, je stoppe soudain. Devant moi, jusqu’aux pieds des marches du piédestal où le siège de commandement maintenant quasi détruit s’élève, de chaque côté des avenues qui y mènent, je découvre les cohortes de Darkseid prosternées, la tête baissée en soumission, un genou posé à terre et le poing fermé du même côté contre le sol, l’avant bras de l’autre membre reposant sur la cuisse.

Tous sont en armes, prêt au combat, tous luisent de cette aura rouge qui caractérise les êtres infectés par le virus, tous sont aussi immobiles et inertes que des statues.

J’avance au milieu de leurs rangs, dénombrant leur multitude au passage, sans qu’aucun fasse mine de déceler ma présence. Mon A5 me révèle qu’ils sont vivants, mais soumis à une sorte de stase, donc parfaitement inoffensifs.

Je pose le pied sur la première marche, m’attendant à une réaction enfin, mais rien ne bouge et seul le sifflement du vent dans les colonnes encore dressées atteste d’une quelconque vie en ces lieux.
Je monte jusqu’en haut et me retourne, observant d’un coup d’œil circulaire ces multitudes figées, puis, le cœur plein d’appréhension juvénile et débordant aussi d’un sentiment de défit, je m’assoie sur le trône de mon père.

Toujours aucune réaction, dans un sens ou un autre, juste les battements dans mon torse qui se calment peu à peu, m’amenant aux portes de la méditation que j’avais en tête de mener à bien en venant ici. Je cherchais une solution, une réponse, un plan d’action, comme sans doute Miracle le faisait lui-même dans le royaume où il avait vu le jour …

Mes pensées s’envolèrent, mon esprit s’embruma, mes souvenirs et les parcelles de connaissances provenant des Sources me prirent sur leurs croupes et me firent voir des avenirs multiples, aussi noirs les uns que les autres avec quelques lueurs d’espoir de ci de là.

Combien de temps est-ce que je reste ainsi, je ne peux le dire, cette dimension ayant une tout autre valeur et un tout autre sens ici par rapport à la Terre, enfermée dans sa bulle cosmique qui limite les explorations malvenues de ses habitants.

Le vent souffle plus fort, la tempête fait rage alors que ce monde en perdition essaie de retenir son atmosphère qui cherche à s’échapper dans l’espace.
Une pierre, un tout petit caillou, est détachée finalement de son refuge précaire et tombe sur le sol, faisant un faible bruit à l’autre bout de l’esplanade. Ce n’était pas la première ni ne serait la dernière, mais cela concorda avec un changement dans mon environnement immédiat qui me fit reprendre un peu le fil du temps.
Un des sbires figés dans leur salut venait de basculer sur le côté et la lueur rouge qui l’environnait avait disparu en laissant une trace à peine perceptible sur le sol vers le plus proche de ses voisins.

Peut-être était-il blessé ou son équipement avait-il une défaillance qui l’avait fait interrompre les fonctions de survie nécessaires pour combattre le manque d’oxygène ambiant. Toujours est-il qu’il avait rendu l’âme si tant est qu’il en ait encore une, et que la portion virale de son maître l’avait quitté pour aller se réfugier sur son adorateur le plus proche.

Cela amena d’autres idées à mon moulin et je replongeais dans mes pensées en notant que de loin en loin, le même phénomène se reproduisait. Certains mouraient et leur part de pourpre les abandonnait vers d’autres.

Quelques temps plus tard, c’est mon A5 cette fois qui me tira de mes songes stratégiques.
Un portail venait de s’ouvrir tout proche, aux bas des marches en fait, brusquement, sans aucun préliminaire.
Il était tout petit et ne semblait vouloir grandir pour le moment. C’était curieux, comme le trou d’une serrure par où on jette un œil de la taille d’une tête humaine …
Je vis alors un phénomène encore plus bizarre se produire de loin en loin, se rapprochant peu à peu du centre où j’étais assis.
Les sbires se levaient uns à uns et une sorte de ruisseau rougeoyant formé par ce qui ressemblait à de la gelée venait dans ma direction, se renforçant au passage entre les rangs. Des soldats à genoux il s’écoulait, leur rendant un semblant de vie indépendante, puis s’écoulait pour s’y fondre …
Quand il parvint au bord des marches, juste devant le vortex minimaliste, il avait la section d’un corps de cheval et la longueur d’un double-bus de New-York … Une monstruosité palpitante et malfaisante …

Je m’étais levé pour mieux l’observer et maintenant je me préparais à le combattre, mais il ne fit pas mine de s’intéresser à moi et tout à coup plongea dans le trou entre les dimensions pour rejoindre l’autre côté, resserrant son diamètre pour pouvoir traverser.

Quand enfin la dernière bribe disparut, je m’approchais et regardais au travers alors que les bords du trou annonçaient sa fermeture imminente.
Je ne pus que reconnaître l’endroit où il avait débouché, Saint Roch ! Cette chose envahissait la Terre !
Le vortex s’effondra sur lui-même mais j’eus la vision horrible de ce qu’il se passait là bas. Mon père, tel un Golem de glaise écarlate se reconstituait sous mes yeux … Le dernier acte de cette guerre venait de s’enclencher et aux vues de ce que je ressentais au plus profond de mon être, la Terre ne sortirait pas facilement vainqueur de cette pièce macabre …

Je pris conscience que tout autour de moi des yeux étaient fixés sur ma personne, des milliers d’yeux encore aveugles d’un trop long sommeil, mais que bientôt, ceux qui en étaient propriétaires allaient m’identifier et se lancer à l’attaque … J’ouvrais alors un vortex et arrivais à Saint Roch en catimini, perché sur un des derniers building encore sur pied.

J’assistais sans réagir à l’échec du Batman et au premier assaut des héros terriens, enfin ceux qui sont du côté des gentils …

Comme disait mon maître d’arme sur New-Genesis, avant d’attaquer, jauge ton ennemi. Cette leçon ma tête de pioche et mon sang ardent l’avaient entendu maintes et maintes fois, et aujourd’hui, l’âge aidant, je la mettais enfin en pratique avec patience …

Darkseid était là, avec sa force et ses faiblesses, mais lesquelles ? Mon A5 commençait déjà à me donner quelques éléments de réponses … Intrigant cette immunité au Radion … Une piste à suivre …

Spoiler:
 



Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/04/2018
Messages : 72
DC : Harley / Dick
Situation : Seule
Localisations : Partout

MessagePosté le: Lun 3 Déc - 12:50
La bataille fait rage sur Terre. La fille de Darkseid le voit, elle le sent, et elle l'entend. De tout son être, elle perçoit la présence de l'être le plus abominable de l'Univers : son propre père. Le tyran galactique est là, près du Hall de Justice, entouré de millions de pantins et de ses propres alliés. Dont Desaad... que l'hybride ait peut-être même encore plus que son père. Elle ne peut pas voir cet être infâme. Elle veut simplement passer sa lance à travers son corps, le détruire, et ne plus jamais en entendre parler. Mais évidemment, tout n'est pas aussi facile. Même si la guerrière, future conquérante de la Galaxie, fera tout pour que ça arrive aujourd'hui.

La Griffe de Guerre pivote, et fonce vers la surface de la Terre. Nouvel acquisition de Grail, il s'agit d'un vaisseau de guerre taillé sur mesure pour ses propres besoins : rapide, puissant, solide, et avec un aspect plus terrifiant que l'Omega Beam que la New Godess peut lancer en plein combat. Vaisseau de guerre, vaisseau de conquête... et aujourd'hui, vaisseau de libération. Car si elle est sur Terre, ce n'est pas juste pour Darkseid. Ce n'est pas juste pour Desaad. C'est pour montrer à tous qui elle est vraiment : une conquérante.

 « Maîtresse, le vaisseau plonge. Nous allons arriver au-dessus du champ de bataille. Quels sont les ordres ? »

Grail observe la surface de la Terre qui se rapproche, à travers les nuages. La ville en-dessous voit le spectacle de la fin de la guerre contre Darkseid. Quelque soit le vainqueur aujourd'hui, la guerre serait finie. Mais ce ne serait pas son père. Elle l'interdisait.

Elle serra le poing, faisant apparaître sa lance en métal Nth et sa cape. Elle était prête à se battre.

 « Restez au-dessus de nous. Tuez tous ceux qui tentent de s'en prendre à nous. »


Ambiance, car on aime ça.


Au-dessus de Washington, les nuages étaient nombreux, et le rouge était presque la seule couleur. Mais soudainement, tous en bas purent constater qu'il y avait quelque chose qui bougeait, là-haut dans le ciel. Un son terrible et assourdissant augmentait, tandis que la forme de la Griffe de Guerre se faisait plus nette, et plus précise. Etait-ce un ennemi ? Etait-ce un nouveau tour de Darksid pour lutter contre les héros de la Terre et de l'Univers ?

La réponse vint d'un rugissement. D'un cri, puissant et immense. Un cri poussé par des centaines de voix à la fois, qui se mirent à entonner une étrange mélodie. Guttural, montant en puissance, lancinant, il semblait résonner partout, pour tout le monde. Des centaines de silhouettes apparurent dans le ciel, se déversant du vaisseau pour se rassembler en une masse compacte. Ils ne bougèrent pas, poursuivant leur chant.

Car ce chant, cette mélopée funeste, ce ralliement, était un appel.

Et c'est là qu'elle apparut. Grail. La fille de Darkseid. L'hybride, d'Apokolips et de Themyscira. L'Amazone et la New Godess. Détentrice de l'armure de Zeus, porteuse d'une arme mortelle. Future conquérante de la Galaxie.

 « DARKSEID ! »

Le chant se stoppa. Le silence se fit.

 « JE SUIS ICI POUR TE TUER, PERE ! DU SANG SUR L'AUTEL DU SANG ! »

 « DU SANG SUR l'AUTEL DU SANG ! POUR GRAIL LA CONQUERANTE ! »

Et c'est alors que l'hybride s'élança à pleine vitesse en direction de Darkseid et de ses alliés. Mais elle n'était pas seule. L'ombre de son vaisseau projetait une menace certaine sur sur ses ennemis, tandis que ses suivants, aux origines aussi diverses que variées, l'accompagnaient dans ce combat. Green Lantern perdus, Thanagariens survivants, primitifs de peuples inconnus, êtres étranges de civilisations lointaines, tous la suivaient.

Pour tuer Darkseid.



[HRP]
- Grail apparaît avec plusieurs centaines de combattant, laissant son vaisseau en arrière plan
- Elle menace son père et plonge pour l'attaquer, suivi de son armée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/10/2018
Messages : 49
Situation : Inconnu
Localisations : Gotham City
MessagePosté le: Lun 3 Déc - 13:14
Une voix affolée sortait du poste de télévision

"Des millions de gens... contrôlés... Ils sont tous.....nous ignorons..."

des crépitements empêchait de comprendre ce que la pauvre journaliste essayait de dire.
En même temps, ce qu'il se passait là... était bien indescriptibles. La télévision était la seule source lumineuse de la pièce...On pouvait distingué les formes d'un homme qui semblait faire les cents pas devant cette même télé.

"Non ! non ! non ! non ! non !"

Puis la voix féminime repris son discours

"Un colosse vient de surgir de.... On dirait le diable en personn-.... Attendez ! Il semblerait que .... OUI ! Le Batman est là ! Il va n-....

Dans un élan de courage et d’héroïsme, le Bat faisait face au démon. Le Joker ignorais si il devait l'admirer ou au contraire le renier. De toute manière cela faisait bien longtemps qu'il n'avais pas vu son némésis. Il eut un sentiment bizarre qui lui réchauffait la poitrine mais cela augmentait sa rage.

- NON !!!! NON !!!! JE SUIS LE DIABLE !!! C'EST MOI QUI DOIT ÊTRE LE CENTRE DE SON INTENTION !"

Le Clown s'approcha de la télé, son visage sortant de l'ombre, la télé éclairant deux yeux jaunes remplit de haine et de folie.

"NON ! TU PEUX PAS...."

Le Joker posa sa main sur la télé...

"TU PEUX PAAAAAS !"

Pris d'une crise de colère, le Clown explosa la télé à coup de pied de biche !

"TU PEUX PAAAAAAAS !"


Après de multiples coups porté à la télé, le Joker stoppa. Repris son souffle. Plus aucune source lumineuse pour l'éclairer, il se tenait là, dans la pénombre... et après plusieurs minutes...

ahahahahahahWAHAHAHAHAHAHA AHAHAHAH AHAHAHAHAH AHAHAHAHAH AHAHAHAH.




Le Hall de la Justice ressemblait à un Comic-Con géant, des millions de personnes attendaient sans broncher. Des avions de chasses tombaient comme des mouches, des tirs fusaient de partout et des héros se tenait du côté du tyran. Le Joker se sentit ridicule à faire ce qu'il allait faire

" Approche toi au plus près, Joe !

-Moi c'est Dylan, patron

-Peu importe ton nom...pilote moi ce foutu hélicoptère !

-Ouaip, Boss...

-Abruti..."

Le Joker saisis un mégaphone qui multiplia sa voix dans toute la zones de chaos. Le clown se racla la gorge et tapa sur le mégaphone afin de vérifier le son.

"1-2, 1-2.. super... HEY ! TOI ! OUAIS TOI LE GROS ! OUAIS TOI !"

Darkseid avait son intention, d'une certaine manière. Le Joker balança son mégaphone par dessus bord et saisi un bazooka modifié qui lançais des roquettes peinte en têtes de clown.

"Prend toi ça..."

Le Clown tira une salve de tir sans pareil qui atteignait plus ou moins sa cible. Les explosions de roquettes dispersaient de la fumée rose qui fit tousser quelques possédés.. et étonnement certain d'entre eux se mirent à rigoler sans pouvoir s'arrêter. Dans la fumée rose, une forme s'avança, le tyran sortit de la fumée, sans aucune égratignure, sans aucune expression..Tandis que le visage du Clown passa du sourire à l'air miséreux.


"Oh... c'est pas bon ça..."


Darkseid tira de ses fameux lasers afin de faire crasher l'hélicoptère. L'hélico tourna sans s'arrêter et alla se plaquer contre le Hall de la Justice.


Résumé:
 




AH ! AH ! AH ! AH ! AH !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t6014-le-joker http://dc-earth.fra.co/t6011-the-joker
Inscription : 14/11/2018
Messages : 20
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Lun 3 Déc - 13:20
La couleur du sang inonde le ciel au-dessus du Hall de Justice, le Batman à donné le signal et toutes les personnes qui n'ont pas été infecté par le virus de Darkseid attaquent le dieu et son armée.
Debout sur un toit face au Hall de Justice, Wrath regarde le combat se dérouler. L'attaque du Batman à échoué, Oliver Queen à été vaincu en quelques secondes et les résistants continu d'attaquer sans relâche. Un combat inégale et perdu d'avance mais Wrath n'avait jamais reculé devant rien ni personne et ce n'était pas le soit disant dieu qui allait le faire reculer maintenant.
Caldwell avait équipé son armure la plus résistante et avait prit ses armes les plus redoutables, mais cela suffirait-il ? Pour battre Darkseid, il fallait un plan et foncer tête baissé sur lui ou son armée était un suicide qui ne servirait à rien. Wrath saute du toit de l'immeuble et atterri lourdement sur le sol où le bitume éclate sous le poids de son armure. Hawkman et Superman attaque Darkseid mais ils sont aussitôt repoussé, si l'homme le plus fort de la terre échoue contre Darkseid qu'elles chances reste-il pour les autres.
L'armée de Darkseid se trouvent en lui et Wrath, il va donc devoir passer en force mais cela de le dérange guère.


- Que la fête commence...

Wrath fonce dans la mélée et percute plusieurs personnes sur son passage, le spectacle est aussi spectaculaire qu'étrange. Des héros et des criminels combattant d'autres héros et d'autres criminels, une image unique qui restera gravé dans toutes les mémoires pendant longtemps si les humains l'emportent.
Un Green Lantern non identifié fonce sur Wrath ce dernier esquive l'attaque et jette une Grenade enveloppante qui accroche le GL qui tombe au sol. Wrath n'a pas le temps d'achever sa victime qu'un projectile le percute à la poitrine, le projetant au sol. Caldwell se relève et enlevé la poussière sur son armure qui n'a subit aucun impact. Grâce à la visée intelligente de son casque Wrath repéré immédiatement le tireur qui n'est autre que Scorn son disciple, le jeune est toutefois accompagné par un adversaire que Wrath connaît bien. Deadshot.


- Bien, sa commence à devenir intéressant.

Ses adversaires sont fort, mais Wrath constate vite que la possession par Darkseid les rends aussi moins intelligent que d'ordinaire. Wrath lance une balle fumigène devant les deux hommes et Deadshot manque son tir. Scorn tire sur son ancien chef qui fonce sur lui mais le blindage de l'armure dévie la balle. Le choc est violent pour Scorn, le jeune homme tombe sur le dos le masque fendu en deux.
Deadshot tire dans le dos de Wrath qui tombe sur le ventre à côté de Scorn sous la puissance de l'impact.
Sans se relever Wrath lance un couteau sur Deadshot qui se plante dans le fusil du tireur. Scorn tente d'attraper Wrath mais celui-ci repousse son disciple et écrase son poing sur le masque abîmé du jeune homme. L'armure augmentant la force de Wrath, le masque éclate en morceau dévoilant le visage en sang de Scorn qui est désormais inconscient.


- A nous deux Deadshot...

Wrath fonce sur Deadshot qui lui tire dessus avec ses armes d'avant bras. Wrath lève ses bras pour se protéger et frappe le tireur avec un direct du droit lorsqu'il arrive sur lui. Deadshot roule sur le sol et tire un projectile explosif sur Wrath qui parvient de justesse à se protéger. L'explosion est violente mais son armure tient bon.
Wrath tire un projectile filet qui clou Deadshot au sol, Caldwell s'approche ensuite du tireur, lui enlève son masque et le frappe au visage.
Trois combats et aucun morts, Wrath n'a pas le temps de "terminer" ses victimes et n'étant pas eux même cela n'a pour lui aucun intérêt.

Sauf si je croise Gordon...
Bien qu'aux portes de la fin du monde, Wrath avait la rancune tenace et il n'hésiterai pas à abattre le vieux policier si celui-ci venait à croiser sa route.

Wrath avait a présent une vue plus dégagé sur Darkseid qui avait à présent une fille niché sur son dos mais qui n'allait sans doute pas le rester bien longtemps. Un homme portant un masque totalement idiot tenta d'attaquer Wrath, ce dernier l'attrapa par la gorge et le plaqua au sol avec tant de force qu'il sentit ces os craquer à l'impact. Ce fut à ce moment qu'il remarqua le corps inerte et abîmé de Green Arrow. L'archer devait être une des premières victime et l'état de son corps laissait supposé qu'il s'en était prit directement à Darkseid et qu'il n'avait pas été de taille face au dieu.


- Toujours à foncer sans réflechir, et maintenant regarde toi !

Quelques mois plutôt, Wrath avait été engagé par Stellmoor international pour assassiné Oliver Queen, après avoir compris qu'il était Green Arrow, Wrath et lui s'était affronté et l'archer c'était révélé être un adversaire des plus redoutable mais pas assez pour résister à Darkseid.
Wrath ramassa l'arc d'Oliver et le plaça dans sa main, il remarqua alors que l'archer était encore en vie malgré ses blessures.


- Ton combat n'est peut-être pas encore terminé finalement.

Wrath laissa l'archer et continua sa route pour atteindre Darkseid. Dans le ciel, on pouvait voir des avions de chasse lancer des attaques contre Darkseid, l'un des pilotes était même plutôt doué mais pas assez pour détruire le dieu. Wrath regarda les avions se faire détruire ainsi que celui du pilote doué qui s'éjecta de justesse avant qu'un Green Lantern coupe son avion en deux.

Wrath avait pratiquement atteint sa cible lorsqu'un cri strident le projeta au sol.
Il se releva aussitôt pour faire fasse à trois femmes, Black Canary, Huntress et Poison Ivy.


- Désolé les drôles de dames, je n'ai pas le temps de jouer avec vous.

Il jeta aussitôt une Grenade acide sur Ivy qui deployait ses plantes vers lui, la rouquine hurla et tomba à genoux tandis que l'acide rongeait ses plantes et elle.
Huntress tira des flèches avec ses arbalètes tandis que la blonde courrait vers lui. Wrath lança des couteaux sur Huntress et tira le grappin sur Canary qui fondait sur lui. Le grappin attira la blonde jusqu'à lui et Wrath lui donna un coup de poing en plein vol.
Huntress sauta sur lui et planta un couteau à la base du cou, la partie de l'armure la plus fine et la plus fragile. La lame pénétra l'armure de peu mais suffisamment pour entaillé le cou de Wrath.
Caldwell appuya sur son ordinateur d'avant bras et aussitôt l'armure fut électrifié et la jeune femme tomba à terre assommé.


- A ton tour maintenant.

Wrath sort plusieurs pièce de son armure et assemble un fusil à énergie, l'arme la plus puissante de son énergie. Il met en joue Darkseid qui est toujours occupé par les autres héros. Le tir pourrait blesser les autres héros mais il s'en fiche, il y a toujours des dommages collatéraux dans une guerre. Au moment où il s'apprête à tirer, son arme disparaît soudain de ses mains et il sent une présence derrière lui.

- Un bolide maintenant.

Le bolide en question tire sur Wrath avec sa propre arme, celui plonge au sol et évite de peu la rafale d'énergie auquel son armure ne résisterait pas.
Il lance un couteau sur le Bolide qui disparaît et réapparaît un peu plus loin, lâchant l'arme de Wrath sur le sol.
Caldwell n'avait encore jamais affronté de Bolide mais il en avait entendu parler et les avaient étudié.
Wrath dégaine alors son pistolet et commence à faire feu sur le Bolide qui esquive tout mais c'est exactement le but recherché par le tueur qui déterminé ces déplacements si prévisible. Après quelques minutes, Wrath determine le schéma de déplacement du bolide et lâche ses grenades de givre qui capture le Bolide temporairement.


- Dommage que tu ne sois pas plus intelligent, tu pourrais faire des merveilles.

Wrath vise les jambes du Bolide emprisonné par la glace et tire à plusieurs reprises. Du sang coulent des blessures et le Bolide sera hors de courses pendant quelques temps.
Wrath ramasse son arme et remet en joue Darkseid avant de tirer.
Le tir est parfait et pendant un instant Wrath croit avoir fait mouche mais lorsque le titan tourne ses yeux rouges
vers lui, il comprend que c'est un échec.
Comme Superman, Darkseid tire un laser avec ses yeux droit sur Wrath qui roule au sol pour esquiver. Le faisceau rouge passe à côté tandis que Wrath se relève prêt à tirer une nouvelle fois.
Un bourdonnement lui fait tourner la tête pour regarder derrière lui et il voit avec surprise le laser de Darkseid revenir vers lui et il est trop tard pour l'éviter.

Wrath ouvre le yeux et voit l'intérieur de son casque ou l'écran tête haute affiche toujours. Il met quelques seconde pour réaliser puis se relève non sans grimacer de douleur. L'armure à tenu le choc mais le revêtement extérieur a en grande partie fondu. Son épaule gauche était à l'air libre, l'armure avait disparu à cette endroit et son épaule était sévèrement brûler.
Il se pencha pour ramasser son fusil mais celui-ci était plus que fichu.


- Il va falloir trouver autre chose.


Bien qu'il déteste cela, Wrath se rendait à l'évidence qu'il lui faudrait collaborer avec les autres pour combattre Darkseid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 13/06/2018
Messages : 219
DC : Dove
Localisations : Zamaron / La Terre.
Justice League
MessagePosté le: Lun 3 Déc - 18:28
Faith, Love and Willingness.

Tu as échoué, Carol Ferris.
Quelle idiote tu es. Tu croyais vraiment pouvoir les sauver ? Le sauver ?
Regarde comment tu es pitoyable, à ramper comme ça.
Tu n'es qu'une sale pétasse et je m'abreuve de ta souillure.
Tu iras mieux demain. Laisse moi boire encore de ton sang. Laisse-moi te faire hurler encore une fois.
Qu'est-ce que tu caches encore.
Ploie ! Ploie ou je jure que nous allons te faire encore plus mal.

Et ils l'ont fait. Au delà de l'entailler, de la brûler, de lui arracher les ongles ou de la battre jusqu'à ce qu'elle soit couchée à terre, ils ont fait bien pire. Darkseid a fait en sorte de blesser Tim, en lui montrant qu'il a un total contrôle sur l'adolescent. Pareil pour Kyle qui s'est mis à torturer Fate et vice versa. Il y a eu aussi cette fausse tête décapitée de Shaya Halim, ne cessant de suppurer du sang, laissée dans sa cellule dans le seul but de la faire craquer, vu que malgré les larmes et les cris étouffés, elle est restée égale à elle-même.

Quand son mauvais côté Star Sapphire est revenu la hanter, lui susurrer qu'elle pourrait avoir tellement moins mal en étant aux côtés de Darkseid, aux côtés de Tim sous cette nouvelle face dont elle devrait être fière, elle est restée égale à elle-même. Mais pas sans conséquences. Ses larmes se sont taries au bout de quatre jours, la jeune femme s'est murée dans un grand silence, ne cherchant plus du tout à raisonner les Titans corrompus dont fait aussi malheureusement partie Beast Boy. Ils ont voulu aussi lui arracher sa part de l'équation par la force, mais c'était sans compter sur son anneau et l'amour qui ne cessait de l'alimenter malgré leurs tentatives. Malheureusement, l'amour peut aussi s'affaiblir, douter. Et ... l'amour peut devenir un mensonge. De la bouche de Tim, corrompu par Darkseid, l'amour devient mensonge. De la part de Hal lui ayant demandé tellement de seconde chance, pour agir finalement comme le dernier des salauds, l'amour est aussi un mensonge. Et cela ne fait qu'alimenter en retour le pouvoir. Stabilité fragile, mais stabilité tout de même. Et ça enrage Darkseid et ses suiveurs ... qui font de leur pire jusqu'à ce qu'un cri strident sorte de cette belle bouche.

Tu devrais les suivre, nous suivre. Tu auras tellement moins mal.
Arrête de lutter. Personne ne peut nous sauver.
Tu ne seras pas non plus sauvée.
Redeviens ton pire.
Magnifié, sanctifié soit son saint nom.
Vilipendée, crucifiée, pour notre cause.
Des millions de bougies allumées pour une aide qui n'est jamais venue.

Les paroles vont et viennent. Elle ne sait plus quel jour l'on est, ni ce qu'il se passe ailleurs bien qu'une légère sensation lui vienne de certaines de ses soeurs. Miri Riam et Fatality en particulier. Mais aussi le Predator, qui siffle de plus en plus en elle, comme un appel. La partie de l'équation retenue par Carol l'appelle. Il veut prouver que l'amour n'est pas un mensonge. De nouveau, les paroles viennent tel un rituel pour l'achever, tandis qu'elle rampe au sol, tabassée et les doigts brisés. Tout se reconstitue, mais tout devient intenable. Elle voudrait tout lâcher.
Ne lâche pas
À quoi bon. Si. Non. Peut-être ? Elle ne sait pas. Son coeur s'alourdit, comme le reste de son corps. Pourtant, pourtant quelque chose la pousse. À la fois destructrice et bienfaitrice.
Il est en danger. Tu es en danger.
Elle connaît cette sensation et cette voix. Le silence est omniprésent, ils sont tous partis au combat. Elle est seule. Crachat de sang.
L'amour peut se couvrir de mensonges. Mais ils sont faits aussi par amour. Le mensonge peut tuer l'amour. Mais si deux sont capables de s'y accrocher, alors il résistera. Le mensonge est une part essentielle de l'amour, Carol Ferris. Tu le sais. Tu l'as vécu. Tu le vivras encore.
D'immenses griffes viennent se poser sur ces épaules molles et encore couvertes d'hématomes. Une gueule immense vient souffler contre les cheveux noirs et sur la nuque, un corps confiner dans toute sa matière presque squelettique en apparence, cette chair encore en train de rejeter du sang.
Carol Ferris... je t'aime. Tu es la plus belle femme amoureuse qui soit. N'abandonne pas. J'ai besoin de toi. Il a besoin de toi. Et Kyle ... tu le sais. Son destin ce n'est pas ça.
Elle rouvre les yeux et prend une profonde inspiration, comme si on avait essayé de la noyer. Et Carol voit, en se tournant difficilement sur le côté le Predator.
Tu es foi, amour, compassion. Volonté. Tu n'es pas assez. Mais tu es aussi le meilleur quand tu es dans cet état. Souviens-toi. Ne l'oublie pas. Ne les oublie pas.
Devant ses yeux se profile différents visages pris par le Predator. Que ce soit Miri Riam pleurant, Fatality riant aux éclats, Tim lui souriant, Stéphanie lui jetant un regard entendu avant de combattre et Batman. Son coeur manque de se stopper face à cette vision, à la fois dure et triste. Il encaisse, mais souffre.
Je sais. Elles savent. Personne ne se sent trahi. Tu as trouvé une nouvelle raison, bien plus forte ne se limitant pas à Hal Jordan.
Les doigts blessés viennent se poser sur les joues de ce visage de Bruce. Elle colle son front contre et inspire, tandis que le Predator se nourrit de sa peine, du mensonge vivant en elle et redevient cette entité monstrueuse qui fait tant peur. Et de nouveau, elle ressent. Elle ressent la détresse de cette part de Tim latente, la confusion, la douleur immense de Batman qui vient lui déchirer le ventre.
Carol ... ne faisons qu'un.
Les yeux se baignent dans une intense lumière, plus puissante que celles qui jusque là ont baigné Carol Ferris. Les parois de la cellule vibrent, craquent, perdent leurs allures. La tête synthétique de Shaya Halim explose dans cet excès de puissance. Tout explose, sauf eux deux, qui fusionnent ... avant de disparaître.

Et d'arriver ici. Dans ce champ de bataille. Dans cette apocalypse que tente d'instaurer Darkseid. Elle regarde la Watchtower, les premiers héros tombés. Batman à terre, Superman tentant de faire son possible pour faire fléchir ce monstre avec l'aide Carter. De Grail, se mettant en marche contre son propre père, accompagnée de combattants de tous bords, mais assez idiots pour se rallier à une individualiste. Elle est loin, mais elle ressent tout grâce au Predator. Predator qui, sorti de son corps lâche un cri strident et effrayant vers cette tour attaquée et ces héros malmenés. Il dit, impose sa présence dans des vibrations capables de secouer le sol déjà bien amoché. Et elle s'élance suite à ce cri abominable et vengeur. En accélérant au maximum des capacités de vitesse qu'elle puisse utiliser pour arriver dans un impact on ne peut plus violent contre Kyle Rayner. L'impact est tel que l'Hybrid Lantern ne peut que subir et surtout se faire projeter sur plusieurs centaines de mètres dans un immense fracas.
"On en a déjà parlé, Kyle Rayner. Tu vaux mieux que ça. Et ... ce n'est pas ta destinée."

La Star Sapphire semble transcendée par le pouvoir que lui confère l'entité. Plus souple, plus agile, et surtout plus alerte face aux dangers qui pullulent sur le champ de bataille. Le Predator réapparaît et entoure une Carol crépitant littéralement d'énergie rose, couverte du sang de ses dernières tortures, mais sereine, concentrée uniquement sur le combat et les objectifs qui doivent en découler. La jeune femme se tourne vers Darkseid et lentement, lève son index vers Darkseid, tandis qu'une longue bande lumineuse, rapide et violente vient obliger le tyran à se décaler de la position de Batman et Superman. Cela permet aussi au Joker ou à tout autre combattant pour la vie ou combattant pour ses propres intérêts de rester à couvert des éventuels attaques de la pourriture.
"Darkseid. Si tu étais un vrai dirigeant, tu n'aurais pas besoin d'empoisonner autrui avec ton propre sang. Tu as voulu nous faire ployer ?"

Son poing se ferme.
"Alors regarde ce que ça donne et subis."
Une salve d'énergie sort de son anneau, pour traverser le sol et partir en direction de Darkseid dans une grande explosion. Juste de quoi le ralentir et pouvoir évacuer Bruce. Loin. Le temps de le soigner. Elle se jette donc vers le Batman à toute vitesse et l'enveloppe dans un dôme protecteur, avant de commencer son passage d'énergie en plein vol.
"Tu ne meurs pas maintenant. Tu n'abandonnes pas maintenant. Ou je jure ..."
Ses yeux se posent sur Bruce, gorgés de larme et de rage.
"Je jure que je botte ton cadavre. Et si jamais tu as demandé à te faire incinérer, je botterai tes cendres."
Transfert d'énergie terminé.
Elle se pose, le pose délicatement. L'énergie se détache de lui et il aura le temps de reprendre pleinement ses esprits pour contre attaquer.
"Il nous faut Kyle Rayner, Tim, Garfield, Fate. Mettre hors d'état les autres généraux de Darkseid. Rassembler les équations. S'allier aux ennemis. Au nom de la vie. L'amour est et n'est pas mensonge."
De nouveau, elle crépite d'énergie puis frappe un poing contre la paume, un sourire empli de détermination sur les lèvres.
"Nous ne pouvons sauver Oliver et Connor, il nous faudra ramener Black Canary à la raison. Nous allons commencer par Kyle Rayner. Les Star Sapphire vont arriver, je le sens. Reprends tes esprits, chevalier noir. Et sache qu'elle t'aime."
Et elle disparaît. Pour se retrouver sur la zone où l'Hybrid Lantern est en train de se remettre sur pieds. Le Predator sort à nouveau du corps de la reine de Zamaron et hurle sa colère, en sentant le destiné possédé par cette chose innommable.
"Kyle Rayner. Darkseid n'est pas. Tu es. Et nous allons te le rappeler."
La Star Sapphire Carol Ferris, Reine de Zamaron et possédée par le Predator s'élance alors dans un vol surpuissant vers l'Hybrid Lantern tout en créant un fouet ayant la forme d'une queue de scorpion. Ils ont lâché les chiens et ils vont amèrement le payer.

© 2981 12289 0

Résumé:
 


Wolven Storm
These scars long have yearned for your tender caress. To bind our fortunes, damn what the stars own rend my heart open, then your love profess a winding, weaving fate to which we both atone.•°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 01/12/2018
Messages : 7
Localisations : Terre
MessagePosté le: Lun 3 Déc - 19:10
Le plan de Batman avait échoué. Darkseid était toujours debout. Sur le toit d’un bâtiment, Jason Blood se tenait seul. Ses mains étaient formées en un poing. Ses articulations se serraient tellement que celles-ci avaient viré au blanc. Une larme de regret, de tristesse et de colère coulait le long de sa joue. Il l’essuya d’un revers de la main. Il les voyait, tous ces gens soumis, ces gens qui allaient mourir, ces gens qui allaient s’entretuaient. Il voyait les explosions. Il voyait les renforts d’un vaisseau arrivés. Il avait un rôle, un seul et il savait ce que cela allait impliquer. Un carnage allait avoir lieu et même s’ils gagnaient, Jason savait que le sang d’innocents allait de nouveau salir ses mains. Mais il n’avait pas le choix.

« Pars, pars enveloppe humaine. Que le démon Etrigan vienne. »

Un tourbillon de flammes entoura l’homme et, en un instant, il disparut ne laissant qu’un démon à la peau jaune : Etrigan. Prenant appui sur ses puissantes jambes, le démon libéré fit un saut prodigieux et atterrit au milieu des fidèles corrompu. Utilisant sa magie, il créa une onde de choc à sa réception. Beaucoup furent éjectés, d’autres, moins chanceux, se firent écrasés sous Etrigan. Posant sa main au sol, la voix démoniaque s’éleva.

« Lève-toi armée des profondeurs des enfers.
La mort, la destruction, tu as tant à faire.
Eux qui ont soumis vallées et monts
Vont connaitre la puissance des démons. »


Accompagnant ses paroles, un pentagramme de feu commença à se créer autour d’Etrigan. Le sol gronda. Etrigan partit en avant. L’armée infernale était en marche. En tout cas, l’armée qu’il avait pu rassembler.

En effet, il y a une semaine, Jason et Etrigan avaient une mission : rallier des démons. Bien sûr, Etrigan avait déjà des démons qui lui étaient soumis grace à sa position. Mais il fallait une force de frappe plus grande, plus puissante. Etrigan s’était alors évertué à recruter le plus de démons possibles. Le démon qui parle en rimes leur promit une guerre immense, des massacres, des morts à foison, de la douleur. Oui, des choses qui avaient attirés bon nombre de démons. Mais il les avait également prévenus de la puissance de leur adversaire : Darkseid. Il leur avait dit ce qu’il avait réussi à faire à la Terre. Il les avait prévenus qu’il ne s’arrêterait pas là. Il irait un jour dans les enfers pour soumettre les démons. Certains se moquèrent, mais certains, qui avaient déjà foulé le sol de la Terre, comprenaient le danger. Ils étaient venus et avaient été vaincus. Et ces êtres qui les avaient vaincus, étaient à présent soumis à Darkseid. Une puissance avait réussi là où ils avaient échoué. Et si cette puissance venait les attaquer, ils avaient qu’ils ne résisteraient probablement pas. Cela en motiva d’autres.

Cet ainsi avec ses promesses d’âmes et la menace de Darkseid qu’Etrigan put rassembler une véritable petite armée et il venait de leur ouvrir la voie. Le sol se fissura et laissa échapper un air d’une chaleur insoutenable. Des démons au formes des plus variées commencèrent à sortir : des grands, des petits, des rapides, des ailés, des bipèdes, des quadripèdes, etc. Mais pas un seigneur démoniaque. Pourtant, ceux sont eux qui auraient pu jouer un rôle décisif.

Aussitôt sorti des enfers, les démons se rependirent dans le champ de bataille. Les ailés guerroyaient déjà avec les Paradémons. Les terrestres, eux, ballaient leurs adversaires humains. Les plus courageux des démons, ou les revanchards, s’attaquait à des héros et des vilains. Une véritable guerre sans cesse alimenté de guerriers provenant directement des enfers.

Crachant des flammes dans ses mains, Etrigan fit apparaitre son épée. Il se mit alors à courir, découpant les humains se dressant sur son chemin. Il savait que Jason n’allait guère aimer, mais le démon s’en moquait éperdument. Il était totalement enivré par l’odeur du sang. Partout, des morts tombaient. Des cris de joie (des démons sans aucun doute) et de douleur emplissaient déjà l’air. Une sensation si délicieuse pour Etrigan.

Mais son adversaire n’était pas ces humains, cette chaire à canon. Non, il visait le colosse, le chef de cette armée ennemie : Darkseid. Lorsqu’il fut suffisamment prés, le démon poussa un puissant rugissement et sauta droit vers l’ennemi. On lui avait dit qu’il était invulnérable, imbattable. Un adversaire des plus intéressants, des plus jouissifs à abattre. Mais il savait qu’il ne devait pas le sous-estimé.

Son cri attira l’attention de ce dieu. De sa main libre, il lança un sort. Une vive lumière apparut juste en face de Darkseid. Profitant de cette distraction, Etrigan abattit son épée, droit vers les yeux de son adversaire.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4157
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 3 Déc - 20:02
*ce sujet se passe après que l'opération de séparation du virus Darkseid ait été faite durant FLash War*

Barry Allen n'avait plus de pouvoir. Il était au travail quand son signal de la Justice league s'illuminait. Encore une fois, il était seul et au vu de tout se qui c'était passé autour de lui, il avait vécu un peu dans une bulle sans trop se rendre compte de se qui c'était passé. Mais lorsque le signal fut lancé, il comprit. Il comprit que Darkseid était de retour et que le monde avait besoin des héros...

Mais il n'en était plus un. Du moins, il n'avait plus de pouvoir. Mais Barry Allen n'était pas un héros parce qu'il avait des pouvoirs. Les pouvoirs l'avaient choisi, car il avait l'âme d'un héros. Il se dirigea donc dans la pièce à conviction, il la trouva déserte, les policiers...aucun n'était présent. Tous à l'extérieur à clamer Darkseid. Dans la pièce, il se mit à fouiller afin de trouver ce qu'il lui faudrait pour aider le monde...

J'ai toujours eu envie d'essayer ça. Je crois que c'est le moment.

Il ouvrit une grande malle, pris son contenu. Il prit une bonbonne de peinture rouge volée à des gamins qui faisait des graffitis. Peintura ce qu'il jugeait nécessaire. Il l'enfila et utilisa son téléporteur de la ligue à l'endroit calibré par le signal de Bruce.

---------------------------------------------------


Une fois arrivé sur place, il calibra le bâton de météo de Wheater Wizard. C'était un truc qui se faisait presque naturellement. Une décharge électrique se fit sentir, mais son costume l'absorba. Il remarqua également que ni le froid, ou le chaud ne l'affectait. Ce costume était créé et pensé pour résister aux effets météo le plus puissant.

Il est temps de voir ce que ce bâton a dans le ventre.

Il s'envola, avec le vent comme l'aurait fait Wheater Wizard. Il chargea la baton et le pointa sur le néo-dieu, une décharge de foudre alla le frapper, directement sur son symbole oméga.

Wow.. haha! Ça décoiffe !


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/08/2018
Messages : 51
Situation : Jason est de retour dans le monde des humains, condamné à regagner son honneur et la bénédiction des dieux.
Localisations : Grèce - Mobile

MessagePosté le: Lun 3 Déc - 21:17
Depuis les derniers affrontements Jason c'était endurcie sans relâche son unique objectif était de devenir plus fort pour combattre ces monstres. Son armure forgé dans les flammes divines était encore intacte, malgré ses derniers combats. Cette dernière était relativement résistante, maintenant le jeune-homme portait également une épée à sa ceinture en cas de problèmes. Après avoir terminé son entraînement il avait reçu une demande qui lui indiquait d'être présent au Hall de justice pour une bataille décisive. Le jeune combattant enfilait donc son armure complète, son casque, son bouclier dans son dos, sa lance ainsi que son glaive.

D'un bond il s'envolait, quittant les terres paisibles de la Grèce pour enfin prendre la direction des Etats-Unis d'Amérique. Jason prenait bien garde de volé à très haute altitude de façon à ne pas attiré l'attention sur un homme habillé comme un soldat Grec antique. Pendant son vol il chuchotait une sorte de prière demandant au demi-dieu et puissant guerrier Achille de lui prêter son habilité et son courage. Demandant également à Zeus lui-même sa puissance divine, le jeune-homme ne savait pas si ces demandent lui seraient utiles, mais elles remplissaient déjà leur but premier, qui était de le motivé au combat.

Le voilà au-dessus de l'Amérique, l'air avait changer depuis la dernière fois. Le ciel était d'un coup moins accueillant et annonçait quelque chose que l'humanité n'était pas prête d'oublier. En arrivant devant le Hall de Justice, le demi dieu voyait que les combats avaient déjà commencés, certains héros étaient déjà au sol. D'autres venaient de rejoindre le combat, lui se posait avec violence sur le sol. Un cratère se formait à ses pieds, sans attendre il prenait son bouclier, sortait sa lance et avait le regard posé sur Darkseid et ses généraux.

Ses yeux bleus observaient tout autour de lui, il prenait note de la position de chaque adversaire. Mais en regardant comme il fallait il n'y avait pas que des monstres dans les rangs ennemis, il y avait aussi des humains transformés et des héros transformés. Soucieux de leur faire du mal il rangeais sa lance, tous n'était pas invulnérables, du moins sans la particule de Darkseid. Les blesser pourrait leur causés de lourd dégâts une fois guéris de ce truc.

Par Achille !

Armant son poing de toute sa force, il s'élançait contre les lignes ennemies. Son poing venait frappé violemment Kalibak, un des généraux de Darkseid. Il ne savait pas quel liens ils avaient en plus d'être simplement dans le même camps, tout ce qu'il savait c'est que cet adversaire était assez coriace pour encaisser son coup, voir ne rien sentir. C'était le début d'une bataille perdue d'avance.


Resumer:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 06/11/2018
Messages : 43
DC : Martian Manhunter
Localisations : Coast City
Justice League
MessagePosté le: Lun 3 Déc - 22:31
Chaos. Chaos et destruction.

Hal Jordan ne voit et n’entend rien d’autre autour de lui en cet instant. Après la défaite cuisante contre les forces de Darkseid a St-Roch, après la perte de ses compagnons Lantern qui l’avaient accompagné sur Terre pour le supporté, l’humain, premier de sa race a devenir un porteur d’anneau des Green Lantern, a fui… Il a tourné le dos, et est reparti dans l’espace la queue entre les jambes. Comme un couard qui n’avait pas la force d’affronter les conséquences de ses actes.

Ils étaient tous tombés…

Même Kilowog, qui l’avait presque rejoint, avait fini par céder devant l’assaut sans merci de leur ennemi.

Seul il avait réussi à fuir le massacre… et l’avait regretté plus amèrement que toute autre chose auparavant.

Et Hal Jordan était maître dans l’art de prendre de mauvaises décisions. Tellement de choses a regretter dans sa vie, tellement de tournants qui auraient put être prit différemment. Il se dit même qu’il aurait dut laisser la corruption avoir le dessus et l’envahir. Pourquoi pas? Il connaissait la corruption et ses leurres. Ses pièges qui enferment et retiennent comme des griffes d’acier envers et contre tous.

Mais non. Il ne le pouvait pas. Il avait résisté et allait… quoi? Il n’y avait plus d’espoir. Plus de lumière. La Terre était condamnée… n’est-ce pas? Tous étaient sous la joug de Darkseid sur Terre, le soleil lui-même avait été dérobé par l’influence du Néo-Dieu. La lumière avait fui son monde… et Hal avait fui encore plus loin.

Une semaine.

Une semaine il avait filé entre les astres et tenté de se convaincre que c’était la seule chose a faire. Qu’il n’y avait pas d’espoir, qu’il ne pouvait rien y changer, rien y faire. Une semaine… jusqu’à ce qu’un message ne lui parvienne.

Le même que tous les autres. Batman les appelait a un assaut final, un dernier combat désespéré contre Darkseid pour empêcher le monstre de régner suprême sur la terre et tous ses habitants, et sur ls reste de l’Univers. En toute conscience… il ne pouvait pas refuser. Il n’était pas infecté, pas corrompu, pouvais encore se battre.

Alors il tourne de nouveau les talons, après seulement un moment d’hésitation, et retourne à toute vitesse, plus vite que jamais, vers la terre. Parcourant en quelques minutes le chemin qu’il avait mit une semaine à parcourir.

Il arrive et voit…

Chaos.

Batman est tombé. Les combats font rage, et Darkseid règne suprême, tel un pilier, inaffecté par le destruction qui l’entoure. Un flash violet attire son attention et il voit…

Carol!

Carol qui se bat contre Darkseid, Carol dans toute sa splendeur de Star Sapphirre et de Reine. Son cœur manque un bâtement. Bien que les choses aient été terminé entre eux depuis longtemps… Cette vision lui emmène tout de même des papillons dans l’estomac et une sensation presque euphorique. Une vigueur renouvelée, un volontée réaffirmée!

Sans même y réfléchir il fonce vers le cœur du combat et vers Darkseid lui-même avec un cri de guerre. Un cri qui résonne alors qu’une trainée verte, ardente, brûlente comme le soleil qui devrait être présent dans le ciel et l’illumine tel le jour.

« POUR OA! MEURT DARKSEID ET EMMÈNE TON ARMÉE AVEC TOI!!! »

Et il envoie en une seule volée toute l’énergie, toute la volontée, toute la rage que son anneau pouvait générer et la décharge entièrement sur l’ennemi.

L’explosion qui en résulte tranforme brièvement la jour en nuit.
Résumé:
 



In Brightest Day, In Blackest Night...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t6064-space-is-the-limit-fiche-rp-de-hal-
Inscription : 25/09/2017
Messages : 349
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Gateway City
Justice League
MessagePosté le: Mar 4 Déc - 23:25
La dernière bataille


Diana avait voué sa longue existence à la foi inébranlable qu’elle avait et qui, pendant de nombreux affrontements, avait guidé sa main. Foi en la justice, foi en une égalité parfaite, en l’innocence et la beauté de ce monde. Foi, également, en des Dieux perchés au sommet d’une montagne divine qui, elle avait fini par l’apprendre, s’étaient tellement écartés du monde qu’ils en étaient détachés. Les maux qui faisaient rage ici-bas n’étaient qu’un écho lointain sur l’Olympe, et la foi de Diana s’était terni, amoindri, en voyant les grands de ce monde qu’elle aimait tant faire la sourde oreille. Elle avait cru au renouveau de leur bonté et de leur implication après la Guerre d’Arès, des mois plus tôt. Elle avait cru voir, dans leur colère, le signe que leur feu divin se ravivait, mais si leur colère avait été digne des catastrophes naturelles d’antan, elle avait également été de courte durée et surtout, peu proactive. Ils s’en étaient servis pour punir Arès et l’enfermer au plus profond des Enfers, là où même Hadès n’allait pas, et ils s’étaient écartés de nouveau. Et quand Diana avait plongé pour aller briser les fers qui retenaient le Dieu de la Guerre, elle avait vu une possibilité de grandeur. Elle avait vu la puissance de ces mains sacrée et ce qui pouvait naître d’une seule étincelle de leur volonté. Elle avait vu une prison si bien construite que rien ne pouvait en sortir, et elle avait vu, plus clairement que jamais, le déni des Dieux, leur désintéressement. Une telle puissance, concentrée dans des chaînes, alors que le monde… alors que le monde titubait…

La culpabilité qu’elle avait ressentie, la peur et les doutes s’étaient évaporés, et c’est avec une foi retrouvée que Diana avait brisé ces chaînes et qu’elle avait libéré le fléau de l’Olympe. Elle avait voué son existence entière à sa foi, et elle continuerait, aussi longtemps qu’elle le pourrait. Si Arès devait en être le réceptacle pour le moment, et bien, qu’il en soit ainsi.

Elle avait foi, et tant que c’était le cas, elle n’arrêterait pas. Même si ça devait lui coûter un pacte avec le diable.

« La Guerre, la colère et la destruction… Le monde en est imprégné, » gronda la voix lourde d’Arès, et Diana goûta amertume et métal chauffé dans l’air qui entourait le Dieu de la Guerre. « Mais c’est une Guerre malade, une Guerre bridée. » Il n’y avait aucun trait à voir sous le casque et l’ombre qui recouvrait le visage du Dieu, mais Diana n’en eut pas besoin pour deviner l’expression de dégoût et de fureur qui déformait sûrement le visage interdit. « Je ne peux le permettre. »

Il baissa les yeux vers elle, si grand et imposant, mû par le grondement muet qui secouait ce monde qu’elle aimait tant. Elle venait de voler à l’Olympe l’objet de leur colère ancestrale, et maintenant qu’elle le voyait sous le ciel rougi, au milieu des montagnes arides de la Grèce où il l’avait amenée après qu’elle ait brisé ses chaînes, elle savait qu’elle avait fait le bon choix. C’était un choix terrible, certes, mais c’était le seul choix qui lui restait. Elle n’avait pas déserté le combat. Elle avait juste choisi de meilleures armes. Il leur restait une chance, et Diana allait la saisir à pleines mains.

« Alors aide-moi à la reprendre, » dit-elle. Elle leva une main vers le Dieu de la Guerre. « Ce monde. Reprenons-le ensemble. Je tiendrai ma part du marché. Si mes mots ne te suffisent pas, utilise mes actions : pense aux semaines que j’ai passées à fouiller le Tartare pour te retrouver. Je ne faillirai pas à ma parole. »

Arès sembla la dévisager un bref instant avant de laisser échapper un léger ricanement qui vint heurter la paroi de son casque, faisant vibrer le métal en un son qui n’était pas sans rappeler le choc de deux lames.

« Le temps que tu as passé parmi les humains t’a rendue bien trop faible, Diana. »

Elle serra les doigts autour de la garde de son épée.

« Ca ne me rend que plus déterminée à sauver ce monde, » répliqua-t-elle, d’un ton sec. Elle marqua une pause. Les éclats écarlate dans le ciel au-dessus de leurs têtes se reflétaient sur l’armure d’Arès et sur la sienne et lui donnaient l’impression qu’ils baignaient tous les deux dans une quantité monstrueuse de sang. « Battons-nous ensemble, et je te laisserai partir après. Les Dieux ne viendront pas te chercher, j’en fais la promesse. Bats-toi à mes côtés, et venge l’affront que Darkseid te fait. Et le monde redeviendra ce qu’il a toujours été : ton terrain de jeu. Et moi, je redeviendrai ce que j’ai toujours été, ton seul rempart. »

« Une histoire vieille comme le monde, » conclut Arès.

« Ton histoire, » rajouta-t-elle.

Il ne répondit pas tout de suite. Ennemi mortel ou pas, Diana n’était pas idiote : elle savait que son rajout dans leur armée si fragile face à Darkseid serait une aide précieuse. Elle se savait capable de l’arrêter également, et voilà à quoi elle dédierait son existence si le destin leur souriait et s’ils remportaient la victoire. C’était ce qu’il pensait aussi, elle en était convaincue. Il rêvait de gloires passées, de combats déchaînés, et d’un énième duel contre elle, que cette fois-ci, il s’imaginait gagner, sans demi-mesures. Qui avait-il de plus savoureux, pour un Dieu de la Guerre, que la promesse d’un conflit éternel, un conflit qu’il pourrait manipuler et dont il pourrait se nourrir ? En cet instant, elle réalisa avec trouble mais clarté qu’ils n’étaient pas si différents que ça. Ils avaient tous les deux foi en quelque chose, et c’était perchés sur ce pilier inébranlable qu’ils prenaient leurs décisions.

Elle devina donc sa réponse avant même qu’il ne la lui donne.
Et au final, il ne perdit pas de temps à formuler ce qui, déjà, était clair entre eux.

« Ton faux dieu est là, » dit-il cependant. « Il empeste la lâcheté. »

Diana hocha la tête. Alors, il était donc temps. Elle sortit son épée de son fourreau.

« Alors que la Guerre commence, » dit-elle.

Encore une fois, elle n’eut pas besoin de voir sous son casque pour visualiser le sourire carnassier qu’il lui lança, et c’était pour le mieux. Quelque chose lui dit que l’image était digne des cauchemars les plus inspirés.

Arès tendit la main vers elle. Son toucher était froid et pressant – écrasant même, comme l’était la présence d’un Dieu vibrant d’énergie et de pouvoir. Un Dieu exilé de l’Olympe mais qui, malgré lui, faisait encore plus partie du monde des humains que ceux qui se cachaient sur leur mont.

Diana cligna des yeux, et quand elle les rouvrit, elle se tenait devant le Hall de la Justice, devant le chaos.
Et Arès, grandi par sa colère, grandi par ce même désordre qui l’ébranlait elle, se tenait derrière elle, son immense ombre englobant Diana. Dans les ténèbres, le lasso à sa ceinture scintillait de mille feux.

« IL EST TEMPS QUE TU DECOUVRES CE QU’EST UN VRAI DIEU, » tonna Arès au-dessus d’elle, son regard flamboyant comme les fonderies en préparation à une guerre interminable. « CE MONDE VA TE REJETER, ET JE VAIS APPRECIER CHAQUE SECONDE DU SPECTACLE. »

Arès leva la main, le geste presque gracieux mais au combien terrible, car de sa volonté et de sa colère naquit une vague de pouvoir écrasante et ancienne comme les récits des héros d’antan. Les humains possédés qui se tenaient près de lui furent éjectés dans les airs, comme de vulgaires bout de paille pris dans les vents d’Eole. Des centaines de lames jaillirent du néant derrière Arès, et elles s’envolèrent, mortelles et impardonnables, vers leur cible, chauffées à vif par la colère et l’outrance de leur maître. Toujours dans l’ombre de ce Dieu, plus proche de ce dernier que jamais, Diana balaya du regard le champ de bataille. Elle vit les civils tombés, les héros compromis, les uniformes abimés, ceux qui se battaient toujours, qui croyaient toujours … qui avaient toujours foi. Elle vit Hawkman, sa massue mûe par une volonté presque divine. Elle vit Superman et le symbole de l’espoir toujours clair sur son torse. Mais surtout, elle vit Bruce au sol, Star Sapphire penchée au-dessus de lui. Elle vit son armure, mais aussi ses blessures, sa douleur et tout ce qui se dressait entre eux. Elle vit les larmes de Carol Ferris. Mais surtout, surtout, elle vit leur foi. Et la sienne résonna en elle, la sienne vibra comme une corde à l’arc d’Artémis.

C’était son monde. Leur monde.

Les muscles de ses jambes se tendirent, et elle bondit avec force. L’épée levée au-dessus de sa tête comme pour un appel à sacrifice, elle fusa les airs avec comme seule cible Darkseid, et rien que Darkseid. De sa bouche s'échappait un cri de guerre et de désespoir, et chaque note ne faisait que raffermir sa détermination et sa colère.

C’était leur monde.






Résumé:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Inscription : 26/12/2017
Messages : 224
DC : M'gann M'orzz & Manhunter
Situation : Dirigeante tyrannique et misandre de Venturia, ancienne citée Atlante non submergée située sous Terre (Skartaris). Ennemie de Wonder Woman et d'Aquaman, elle formotait une nouvelle guerre contre ce dernier en rassemblant des alliés jusqu'à sa perte de son précieux Trident d'Or de Poséidon et la destruction de Poséidonis par Darkside, captale Atlante que convoitait la Reine. Désarmée et désoeuvrée Clea voit le future lui échapper...
Localisations : Skartaris
Shadowpact
MessagePosté le: Mer 5 Déc - 1:30



Arc Reign of Darkseid
Final Battle


En Skartaris, profondément sous terre, sous les abysses marins, sous les poches volcaniques, là où brille un mystérieux soleil éternel au dessus d'une grotte monde, là où pâture encore des dinosaures et des espèces animales inconnues des scientifiques terrestres, au cœur de la Cité Atlante de Venturia, survivante au Déluge et à l'engloutissement de l'Atlantide, dans les appartements royaux du Palais de nacre près des Arènes d'airain, la Reine Clea observe sa vasque de vision. Elle regarde avec attention ce qu'il se déroule à la surface dans la ville de Washington où une bataille terrible à lieu comme jamais il n'y en a eu auparavant.

Elle sent une présence qui viens se poser à son balcon, mais ne détourne pas le regard. La silhouette entre dans la pièce et s'approche.

- Je te croyais morte.

- Tu sais très bien que je ne suis pas mortelle.

- Et je sais ce que tu es venu me dire, Gundra

Gundra, cheffe des Valkyries, observe Clea d'un regard sévère. Elle porte une armure si imposante et si étincelante que nul homme ne pourrait la porter ou la regarder. Sa longue chevelure et si parfaitement tressée et son visage si parfaitement peint de motif guerriers que nul femme ne pourrait l'imaginer ou le réaliser.

- Cela dépasse nos propres choix, Clea. C'est une guerre de Dieux. C'est le Ragnarök. Et ils ont besoin d'armées.

- AH ! Les Dieux !
Je suis las des affaires des Dieux. Arès, Apophis, Darkseid... Ce sont tous les mêmes... Celui-ci échouera comme les autres sans que j'ai besoin de m'y mêler cette fois ci.


- Celui-ci est différent.
N'as-t-il pas détruit notre projet, notre association ?
N'as-t-il pas rasé la cité que tu convoitait ? N'as-t-il pas pris ce qui t'étais le plus précieux ?


- Comment le sais-tu !!!

La Reine explosa, mais Gundra demeura inexpressive comme une statue de marbre.

- Le monde te regarde même si tu te cache. Le monde chuchote même si tu ne l'écoute pas. Tu te crois en sécurité au cœur de la Terre, mais les Ases et les Vanes eux même se sentent menacés, l'Yggdrasil pourrait être attaqué, pourrait être infecté. Et tu crois que Skartaris sera lui épargné ?

- Fais attention à tes paroles Gundra ou j'éprouverai à mon tour ton immortalité. Je ne me cache pas, mais il est hors de question que je sacrifie mon armée dans une telle guerre. Avec leurs tours perfides, ils seraient capable de les retourner contre nous en plus, ce ne serait que lui offrir plus de forces.

- Je pensai que tu avait d'avantage foi en tes soldates, Clea. Ce ne sont des humaines terrestres faibles et corruptibles. Je les ai instruit, si tu te rappel.
Cette guerre dépasse nos choix.
Mais dans notre association, nous nous sommes toujours soutenues, toujours vengées. Je punirais cette sorcière pour ce qu'elle nous a fais et je sortirai Jinx et les autres de son emprise.


Clea baissa les yeux, la mine sombre. Gundra savait comme Jinx comptait pour elle.

- Quand à toi, prépare toi à la guerre civile. J'ai eu aussi vent de ce qu'il s'est passé avec cette jeune Atlante qui t'a défiée. Ton peuple gronde et ton armée s'ennuie. Quand quelques uns seront bien certains que tu n'a plus ton Trident, cela se répandra comme des dominos et ton Palais risque de tomber comme un château de cartes.

- Hum...
Je ne t'ai jamais vu être aussi bavarde.


- C'est parce que nous sommes plus que deux...

Un instant de silence se déposa doucement comme un tapi de neige, jusqu'à ce qu'il soit rompu par une voix sortant de la vasque, furieusement inhumaine.
Clea jeta un regard à Gundra et alla voir ce qu'il en était.

- Arès !
Avec Wonder Woman !
Je croyais qu'elle était tombée.


- Moi aussi... Nous voilà rassurées.

- Je te l'ai dit, je ne suis pas inquiète.
Cette guerre sera gagnée par les héros une nouvelle fois. Et plus ils souffriront et s’affaibliront pour vaincre leur ennemi, plus de miettes nous pourrons ramasser.


- Je ne te savais pas charognard.
Profite du spectacle.


Gundra mit son casque et sortit pour monter son cheval ailé avant de s'envoler dans le ciel de Skartaris pour rejoindre la surface où l'attends son armée entière de Valkyrie prête à charger les forces de Darkseid, laissant Clea le regard fixé sur Wonder Woman.


[Recap :
Clea est dans son palais à Skartaris et observe la bataille dans sa vasque de vision.
Gundra arrive pour lui dire qu'elle va participer au combat avec ses Valkyries et s'attend à ce qu'elle fasse de même.
Mais Clea refuse et continue à observer, tout particulièrement Arès et Wonder Woman.]

[HRP : Bravo Wondy tu m'as donné une raison d'écrire.]



Codage by TAC


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5446-queen-clea-la-perversion-de-la-philosophie-de-william-moulton-marston#74937
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3717
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Mer 5 Déc - 7:26
Bruce.

Le Chevalier Noir put sentir qu'on l'attrapait par les épaules - qu'on le secouait, même, avec une vigueur non-négligeable. Qu'on tentait de le réveiller - de le sortir d'une torpeur dans laquelle il ne se rappellerait pas être tombé, en tout cas pas de son plein gré. C'est connu : le Batman ne s'accorde jamais de repos - pas tant que le Mal rampe dans les rues.

Sans doute était-il encore endolori ; sans doute estimait-il, même inconsciemment, même rien qu'un peu, qu'il en avait assez fait et avait bien le droit de se reposer un peu.
Mais tout le monde n'était vraisemblablement pas de cet avis, et on l'agita plus vivement encore - ce qui, lorsqu'il aurait les idées assez claires pour y réfléchir, pourrait lui paraître étrange au vu du poids de son attirail.

Bruce !

Et quand enfin il daignerait rouvrir les yeux sur ce monde au bord de gouffre, il pourrait voir penché sur lui un visage familier - amical, même, si exceptionnel que ce soit en ces jours de fin du monde ; en l'occurrence celui de Conner, qui s'échinait à lui faire reprendre ses esprits.

Quoique toujours dépourvu d'un costume à proprement parler, le clone avait rehaussé sa tenue courante de quelques ajouts de circonstance avant de venir - les quelques sphères métalliques fixées à sa ceinture, entre autres, ressemblaient beaucoup trop à des grenades pour que ce soit une coïncidence.

Enfin, fit-il en voyant son ainé manifester les premiers signes de conscience.

Aucune inquiétude n'était visible sur son visage ; d'une part parce qu'ils n'en avaient pas le luxe, mais aussi et surtout parce qu'il pouvait parfaitement discerner les signes vitaux de la chauve-souris malgré les nombreuses couches de métal dans lesquelles il s'était enroulé.

Attends, je m'en occupe. décréta-t-il - avant d'arracher le plastron de ladite cuirasse comme s'il déchirait une feuille de papier.

La virulente riposte de Darkseid avait suffi à la reléguer du rang d'arme ultime à celui de vulgaire tas de ferraille. Peut-être qu'elle avait épargné à son porteur une mort certaine, mais au prix de son propre sacrifice : elle serait inutile dorénavant. Batman devait déjà en avoir conscience avant même d'avoir touché le sol.

L'histoire se répétait ; c'était la deuxième fois qu'il devait ouvrir de force l'une de ses armures pour le faire sortir. S'il pouvait ne pas y perdre ses pouvoirs cette fois... Le moment serait mal choisi.

Ayant posé genou à terre à ses côtés, l'ex-Superboy lui laissa quelques instants pour se remettre les idées en place - mais pas plus. Dans cette bataille dont dépendait l'univers - non, la Création toute entière, chaque seconde pouvait faire pencher la balance.

Et le gardien de Gotham serait, à n'en pas douter, un acteur-clé dans ce dénouement - si las qu'il doive être de se retrouver constamment pris au piège dans l'oeil du cyclone.

J'étais venu voir si tu avais besoin d'aide, dit-il en jetant un oeil dans la direction où la Lantern inconnue qui l'avait évacué venait de partir, ne laissant derrière elle qu'un trait de lumière colorée. Mais visiblement, quelqu'un s'en est déjà occupé.

Il desserra le poing et révéla l'anneau bleu que le justicier masqué savait en sa possession, au bout de la chaîne - désormais brisée - grâce à laquelle il le portait en pendentif. Bien que ce ne soit plus guère utile, le clone le lança vers son vis-à-vis, tout en espérant que celui-ci soit suffisamment remis pour ne pas le laisser se perdre parmi les décombres.

L'artefact cosmique était terne, presque entièrement dépourvu d'éclat - mais dégageait toujours ce petit quelque chose de rassurant. Prends-le quand même. Juste au cas où. Tu en auras sûrement plus besoin que moi. De toute façon, il ne me sert à rien en l'état.

Car oui, où trouver de l'espoir dans cette scène d'épouvante ?

Il n'avait pas reçu de Batterie afin de pouvoir le recharger - et si on n'avait, à l'époque, pas cru bon de lui dire pourquoi, il aurait été curieux de le savoir à présent que chaque détail pouvait compter. Mais si le peu de substance qu'il restait à l'objet pouvait remettre Batman sur pieds, ce serait déjà ça de gagné.

Enfin, Conner finit par arracher assez de pièces pour permettre à Bruce de sortir de sa coquille - malgré la vitesse dont il était capable, il avait préféré se montrer prudent, les bat-armures ayant la fâcheuse tendance à être truffées de pièges en tout genre.
S'il n'avait pas grand chose à craindre d'une explosion à bout portant, ce n'était pas le cas de tout le monde.

Bon. dit-il en jetant sur le pavé le lambeau d'acier qu'il avait encore à la main, toisant son vis-à-vis d'un air résolu. Ça, ça n'a pas marché. Quel est le plan B ?

Mais ils n'eurent pas l'occasion de poursuivre cette conversation.

Pas avant que le ciel se couvre - obscurci non pas par des nuages, car le temps était déjà depuis bien longtemps à l'orage, mais par une ombre gigantesque. Une ombre si grande, en fait, qu'elle n'aurait pu être autre chose que celle d'un monde.

Il est dit que dans l'espace, personne ne vous entend crier. C'est sans doute pour cela que personne - heureusement - n'avait perdu l'audition quand le cri du plus prodigieux Tunnel-Boum ayant jamais été ouvert aurait dû retentir dans l'espace.

Tous sans exception - même ceux qui avaient déjà reconnu Darkseid pour maître - levèrent les yeux au ciel, pour y voir flotter... Une planète.

Hal Jordan criait vengeance pour Oa, mère-patrie des Green Lanterns... Mais personne ne s'était soucié de ce qu'il était advenu de leur base secondaire - et de leur plus puissant allié.
Il était trop tard pour s'en soucier à présent.


Car Mogo, la planète vivante était là - et arborait une nouvelle bannière.
Et nulle âme sur cet astre condamné ne saurait ignorer son allégeance.

DARKSEID EST.

▬ RÉSUMÉ :
→ Conner secoue Batman pour le réveiller après que Carol soit partie.
→ Il déchiquette son armure pour lui permettre d'en sortir.
→ Il lui transmet son anneau bleu en cas de nouvelle blessure, bien qu'il soit presque déchargé.
→ Il lui demande quelle est la suite du programme, prêt à suivre ses ordres...

▬ ANIMATION :
→ ...Pendant que Mogo, la planète vivante, terre d'accueil des Green Lantern et Green Lantern surpuissant lui-même, apparaît tout à coup dans le ciel de la Terre, « habillé » aux couleurs de Darkseid.


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman En ligne
Inscription : 02/05/2014
Messages : 237
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Mer 5 Déc - 9:25
(HJ/ Certains personnages joués seront utilisés dans ce message par l’Animateur. Cela permet de simplifier les relances et gestions des combats. /HJ)

Le plan de Batman a échoué.
Darkseid conquiert. Darkseid paraît inarrêtable – immortel.
Invincible.


« Ha. Invincible. »

Oliver Queen et son fils Connor Hawke sont déjà tombés. Les avions de l’A.R.G.U.S. explosent quasiment tous.
Quelques secondes, et déjà les forces déclinent ; invincible Darkseid, oui. Telle est sa réputation. Sa légende.


« Je mets ce titre au défi, Darkseid. Je mets ta légende au défi ! »

Une tornade rouge et bleue vient évacuer les archers, avant de se tourner et de filer dans les cieux…
… pour que Superman puisse se projeter vers Darkseid !

Mais si l’Homme d’Acier entend s’en prendre directement à l’adversaire, il avise du coin de l’œil l’avancée des troupes… les leurs, et celles de l’ennemi ; et il comprend.
Il comprend qu’il ne peut fondre sur Darkseid.
Il comprend qu’il a mieux… qu’il doit faire mieux ; pour le monde, et les autres.


« Non… Mogo… »

A proximité de l’atmosphère terrestre apparaît la planète consciente, Mogo ; normalement membre du Green Lantern Corps.
Désormais possédée par Darkseid.
Clark grimace, car il comprend. Au-delà de la force de frappe incarnée par l’entité, sa présence si proche de la Terre menace l’équilibre de la planète – un équilibre qu’il doit protéger ; avant même de stopper Darkseid.


« Que… que tous ceux qui peuvent aller dans l’Espace me suivent !
S’il faut empêcher Darkseid de contrôler le monde, il faut avant tout protéger ce dernier ! »


Le cœur lourd, Superman quitte alors le champ de bataille – et file dans les cieux.
En espérant trouver quoi faire, face à une planète consciente animée par ses plus bas instincts…


**
*
**

Hawkman & Rose Wilson VS Fate.
Si l’Homme d’Acier envisageait de s’en reprendre à Darkseid, c’est parce que lui et Hawkman avaient attaqué conjointement dès leur arrivée sur place ; en vain.
L’immense dieu maléfique n’a pas bougé lors des premiers coups, et les a violemment repoussés. Superman a pu s’en remettre, mais Carter Hall se redresse à peine… mais découvre qu’il n’est pas seul, dans son coin.

Rose Wilson tente d’affaiblir l’abominable Darkseid – mais l’effet ne se fait pas sentir ; pas encore, peut-être.
Hélas, tous deux n’ont guère le temps d’attendre ou d’échanger… car ils sont soudain entourés d’une aura d’énergie dorée ; et désagréable.


« Je dévorerais vos âmes. Juste pour le plaisir ! »

Une forme apparaît devant eux, maléfique et terrible…
… celle du jeune Fate – hélas corrompu par Darkseid !

« Et je déféquerais dans celles de vos proches ! »

Des liens issus du sol viennent bloquer Rose et Hawkman.
Tandis que l’Air se raréfie autour d’eux… et que l’énergie dorée s’intensifie, ce qui n’est jamais bon signe !


**
*
**

Nightwing & Lady Blackhawk & Joker & Wrath VS Atom.
Nightwing est arrivé sur le front, et note d’évidents signes de comparaison avec le Kahndaq ; notamment dans la déroute des premiers combattants.
Les avions de l’A.R.G.U.S. tombent quasiment tous, mais Lady Blackhawk survit et s’extraie à temps de son appareil. Elle atterrit à proximité de Dick Grayson, mais tous deux ont la désagréable surprise de découvrir qu’ils sont proches autant du Joker que de Wrath… même si ces derniers ne sont pas leurs problèmes premiers.


« JE NE VEUX PAS DE ÇA ICI ! »

Le véhicule de Wrath est stoppé avant qu’il ne cause les dégâts qu’il espère – et même retourné, littéralement, et rejeté par une poigne terrible.
Et géante.


« VOUS ÊTES DESORGANISES ! VOUS ÊTES INUTILES ! VOUS N’AVEZ RIEN D’HEROIQUES ! »

Une forme immense apparaît, avant que deux tirs d’énergie lumineuse viennent s’écraser devant eux…
… car un géant apparaît – celle d’Atom, en attributs militaires, et aux mains entourées de sa puissance lumineuse, héritée de l’Invasion du Microvers !

« DARKSEID EST LA SOLUTION A NOS TROUBLES ! »

Ray Palmer frappe le sol – et grandit encore.
Pour se préparer à écraser tous ses ennemis… tous les ennemis de l’ordre qu’il chérit tant, maintenant sous contrôle de Darkseid !


**
*
**

Grail & Orion & Etrigan VS Dr Bedlam.
Grail se transporte sur Terre pour l’ultime bataille, avec une armée massive ; elle fonce sur Darkseid, pour en finir.
Mais, au même moment, Etrigan arrive lui-même avec une armada de démons, et bondit également sur le dieu maléfique.
Le choc est terrible… et complètement imprévu.

En effet, alors que l’armée de Grail tire sur les Parademons et Darkseid, les pilotes changent soudain de cap – et de cibles.
Pour s’en prendre aux démons.

Grail et Etrigan sont eux-mêmes touchés, et s’écroulent au sol ; non loin d’Orion.
Qui, soudain, découvre au cœur du chaos et de la destruction l’origine de tout cela – l’auteur de tout cela.



Le Docteur Bedlam.
L’entité psychique, le symbiote télépathique, qui use de ses pouvoirs pour retourner l’armée de Grail contre les démons – et lance une attaque mentale contre Grail et Etrigan, pour essayer de les pousser l’un contre l’autre !


**
*
**

Star Sapphire & Flash & Hal Jordan VS Hybrid Lantern.
Carol Ferris a été prise à St-Roch, par les forces ennemies ; afin de la soumettre. Afin que Darkseid puisse bénéficier du pan d’Equation qu’elle détient, afin qu’il puisse dominer complètement ce monde et l’Univers.
Mais la Reine de Zamaron refuse – et l’apport du Predator permet de s’échapper ; guère pour longtemps, cependant… son courage et son âme lui interdisent la fuite.

Après avoir réussi à quitter l’abominable geôle dans laquelle Darkseid l’avait laissée, où elle a subi des abus que les mots ne pourraient décrire pour la faire céder, elle se projette directement vers Batman, et l’aide ; Conner Kent viendra poursuivre son action, alors que la Star Sapphire quitte le Chevalier Noir – et file vers Kyle Rayner.
Son ami. Son ex.
Sa menace, aujourd’hui.


« Je suis en effet, Carol. Je suis… et je sers Darkseid ! »

L’Hybrid Lantern concentre son énergie, sa puissance…
… et libère ses énergies – toutes ensemble !

Une vague de puissance Rouge vient frapper Carol, et la projette au sol ; l’énergie Orange tente d’arracher son anneau.
A proximité, Hal Jordan tente de frapper Darkseid, mais des liens de puissance Jaune l’enserrent, alors que l’énergie Bleue essaye de l’étouffer.

Cependant, les deux Lanterns ne sont pas ses seules victimes.
Barry Allen, sans pouvoir, tente de bien faire – mais est agressé par l’énergie Indigo et la puissance Violette, qui détournent les émotions affiliées pour faire ressentir la culpabilité et le rejet de lui-même, alors qu’il est également frappé physiquement !


**
*
**

Wonder Woman & Jason VS Grayven & Kalibak.
Darkseid est un dieu maléfique qui entend posséder ce monde.
Mais celui-ci comprend, déjà, des dieux… qui entendent le défendre ; qu’importe le prix.

Dans le cadre d’un pacte que ses alliés réprouveraient, Diana de Themyscira a libéré Arès, qui a encore récemment tenté de contrôler la Terre. Mais il agit aujourd’hui du côté des résistants – car ses projets futurs impliquent que ce monde reste libre de toute influence ; avant la sienne.
Le dieu de la guerre est libéré, donc ; et s’en prend à Darkseid.
Mais celui-ci ne réagit pas.

Malgré les coups, les attaques, l’immense géant issu d’Apokolips ne bouge pas – ne le regarde même pas.
Il a quelqu’un pour s’en charger.


« Tu n’es pas un vrai dieu, Arès.
Tu es un dieu qui a échoué. »


Un terrible rayon d’énergie, Oméga, accompagne ces quelques mots.
Arès est violemment projeté au sol, et découvre ensuite l’origine de cette attaque en traître…

… Grayven, fils de Darkseid.
Jusque-là emprisonné par la Justice League après le Congrès Galactique – mais le Hall de Justice vient d’être ouvert par les Parademons, et les prisonniers s’enfuient !


« Grrr… »

Alors qu’Arès se redresse, Wonder Woman découvre son frère Jason à proximité ; et tous deux entendent ce grognement, issu des ruines de l’entrée du Hall de Justice…
… où l’abominable Kalibak apparaît – et bondit sur eux, prêt à les dévorer entiers pour ce qu’ils ont osé lui faire !

(HJ/ Résumé rapide :
- Superman évacue GA et son fils, puis avise Mogo et demande à tous ceux qui peuvent aller dans l’Espace de le rejoindre pour arrêter Mogo. Vous pouvez le rejoindre, une animation sera ouverte pour ce camp-là ;
- Hawkman est tombé du côté de Rose, dont l’attaque discrète ne semble pas encore avoir d’effet. Fate s’en prend alors à eux : ils sont bloqués par des liens issus du sol, l’air se raréfie autour d’eux, et une aura dangereuse les entoure ;
- Nightwing découvre Lady Blackhawk, mais aussi Joker et Wrath à proximité. Les dégâts espérés par Wrath n’ont pas lieu, car son véhicule est retourné par un Atom en géant, et possédé par Darkseid. Il utilise ses récents pouvoirs lumineux pour attaquer le quatuor ;
- L’armée de Grail est soudain poussée mentalement à s’en prendre aux démons d’Etrigan, et Grail et Etrigan tombent près d’Orion. Le psychique Dr Bedlam pousse les deux armées à s’affronter, et tente de faire de même avec leurs meneurs ;
- L’Hybrid Lantern résiste à l’attaque de Carol, et libère toutes ses énergies : Rouge frappe Carol, Orange tente de prendre son anneau, Jaune enserre Hal, Bleu essaye de l’étouffer, Indigo frappe Flash pour créer de la culpabilité, et Violet le frappe également pour créer de la haine de soi ;
- Arès n’arrive pas à stopper Darkseid, est violemment agressé par Grayven. Kalibak émerge des ruines du Hall de Justice, et bondit vers Diana et Jason. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/02/2018
Messages : 149
DC : Harley / Grail
Situation : En plein ménage
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Mer 5 Déc - 11:48
Un grand méchant pas beau et surpuissant, un vaisseau spatial et son armée d'extraterrestres, un démon et son armée de démon, un ciel rouge et une armée de zombies... ouais, bon, ok, c'était complètement l'apocalypse. Ou devrait-on dire l'Apokolips, en fait ? C'était un peu confus, tout ça !

Toujours est-il que Nightwing se retrouva face à Atom, en mode géant lui aussi, dans une imitation plutôt passable d'Ant-Man dans Civil War. On va pas se le cacher, le côté jaune et noir comme ça, c'est pas beau du tout ! Aucune classe, aucune élégance, et surtout, aucun sens du design. Mais pouvait-on vraiment en attendre autant d'un type qui ne pensait plus par lui-même, car il était sous l'emprise du grand méchant pas beau au symbole grec ?

En parlant de grec, il aperçut Diana quelque part.

Il continuait d'avancer, s'arrangeant pour éviter que les hordes de Paradémons et de zombies ne viennent lui casser la figure. Il savait qu'il n'avait pas trop le choix : il devait continuer ou mourir ici comme un idiot. Il jeta un coup d’œil à son alliée d'infortune : Lady Blackhawk. Il aurait bien aimé qu'elle ait encore un avion à disposition pour bombarder la trogne de ce sale gros moche.

 « Eh, Zinda ! Je te propose le plan suivant : on attaque de deux côtés, comme ça il aura plus de mal à se défendre ! Je peux essayer de grimper sur sa tête, pendant que toi tu lui tapes dans les jambes, ou un truc comme ça ! »

Evidemment, ce fut à ce moment-là que les choses commencèrent doucement à déraper pour Dick. Premièrement, il se rendit compte un peu tard de la bêtise monstrueuse qu'il venait de proférer. Ensuite, il réalisait qu'à eux deux seulement, ça allait être un peu la merde pour faire tomber un géant comme Atom ; de surcroît en sachant qu'il n'était pas du tout stoppé par des concepts aussi faibles que la morale, l'éthique, ou le pouvoir de l'amitié. Ouais, ça partait mal. Mais en bon héros, le pauvre Nightwing n'avait pas le choix.

Il mit son plan à exécution, sans vraiment faire attention à ce que son alliée faisait de son côté. Peut-être qu'elle n'avait pas envie ? Peut-être qu'elle se disait « oh non, pas lui, je me casse ! » Ça aurait certainement un côté comique, dans un autre genre de situation, mais là... bon là, c'était juste dramatiquement dangereux.

Enfin, dangereux pour Dick. Car Zinda serait bien plus en sécurité si, elle, elle ne voulait pas se battre contre Atom.

 « Atom, tu devrais faire un régime ! Tu es trop gros ! »

Il essaya vraiment, vaillamment et vainement, de grimper sur le géant. Hélas, mal lui en prit, car ce dernier le rafla d'une poigne de fer, le regarda avec un horrible rictus dévoilant des dents jaunies par la corruption du Côté Obscur – pardon, de Darkseid. Un moulinet plus tard, et Dick se sentit expédié dans les airs, sans aucun moyen de se rattraper à quelque chose ou de faire en sorte qu'il survivrait à la chute ou au choc.

Il se sentit soudainement happé dans les airs par quelqu'un, dont l'odeur et la poigne lui étaient familières. Il leva les yeux sur sa sauveuse...

… qui n'était autre que Koriand'r.

 « Richard Grayson, si tu meurs aujourd'hui, je te retrouve, et je te tue. »

Elle le déposa au sol, puis fonça en direction d'Atom... qui perdit une dent dans le choc frontal que lui envoya la belle alien.

 « C'est mon copain que t'essayes de tuer, bouffon en costume ! »

Ce à quoi Dick ne put que réagir en sifflotant d'admiration.

 « La vache, faut jamais que je la mette en colère ! »




[HRP]
- L'intervention de Kori en PNJ est vue avec la joueuse, qui me donne son autorisation
- Dick propose un plan d'attaque à Zinda, puis tente d'agir de son côté
- Il est envoyé valdinguer, mais sauvé in-extremis par Kori


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/04/2018
Messages : 72
DC : Harley / Dick
Situation : Seule
Localisations : Partout

MessagePosté le: Mer 5 Déc - 12:39
 « Maîtresse ! Mogo ! Que fait-on ?! »

Grail se frotta la bouche d'un revers de visage, ses yeux rouges fixant avec une haine intense la silhouette maigrichonne de Bedlam. Elle avait un nouvel obstacle à détruire avant de réussir à affronter son père.

Mais la présence de la planète corrompue au-dessus de leurs têtes était une menace tout aussi sérieuse, si ce n'est encore davantage. La Griffe de Guerre était un vaisseau puissant, conçue pour surpasser des vaisseaux plus gros qu'elle, mais là... il s'agissait de Mogo. Et vu à quel point son armée était en train de perdre le contrôle d'elle-même, Grail n'allait pas tarder à la voir s'effondrer elle aussi. Elle tenait à son vaisseau.

Mais il y avait bien plus urgent.

 « Faites votre devoir. Stoppez Mogo. Retardez-le autant que possible. »

Elle, elle avait Bedlam. Et pour l'aider, rien de moins qu'Etrigan le seigneur des démons, ainsi qu'Orion, le New God le plus détestable de la clique. Elle n'avait jamais réussi à l'apprécier, ce type. Tant pis, elle ferait avec. Déjà, elle se relevait, prête à en découdre. Elle invoqua les pouvoirs de son armure, qui voulut irrémédiablement l'orienter vers Arès. Et pour cause : ce dernier venait d'arriver, avec Wonder Woman, sur le champs de bataille. Elle résista, commandant à l'armure de maintenir son allégeance envers elle, et non envers une divinité dépassée.

Elle hésita.

Zeus ? La force brute, puissante, de l'Olympe ? Non. Arès ? Hors de question. Poséidon, pour déchaîner la colère de l'océan ? Peu utile, ici. Héphaïstos et le feu ? Une idée intéressante... mais il y avait peut-être mieux.

Alors qu'elle invoquait la puissance de cet artefact, elle sentit comme une gêne. Comme si quelqu'un avait mis un voile entre elle et l'armure. Elle comprit que malheureusement, elle n'était plus tout à fait seule dans sa tête. Bedlam, évidemment, cherchait à l'empêcher d'agir grâce à la force de ses attaques mentales. L'hybride grogna, serrant les dents, puis s'efforça d'avancer pas à pas vers son ennemi. Il fallait à tout prix qu'elle parvienne à le déconcentrer pour s'assurer que...

Elle tomba à genoux, poussant un hurlement de rage.

 « Sors de ma tête, Bedlam ! »

L'armure ne pouvait lui être d'aucune aide, là. Pas plus que ses pouvoirs, ou que sa force physique. A terre, incapable de bouger, Grail devait concentrer toute la force de son esprit pour espérer repousser l'attaque mentale. Elle faisait un effort incommensurable, n'ayant jamais eu à affronter une telle attaque psychique. C'était risible ! Elle, future conquérante galactique, avait des difficultés pour repousser un simple amateur de trucs mentaux !

Honte à elle !

Elle chassa cette pensée, sans savoir si c'était d'elle ou de Bedlam. Elle voyait bien qu'il essayait de l'arrêter car elle était dangereuse. Car elle était capable de faire du mal à son maître. Mais pour le moment, la New Goddess concentrait tout son esprit sur une seule pensée : résister pour pulvériser Bedlam.

Elle était vaguement consciente de la présence d'Etrigan et d'Orion pas loin... mais elle était incapable de savoir s'ils s'en sortaient mieux.




[HRP]
- Grail ordonne à son vaisseau d'aller affronter Mogo avec Superman
- Elle tente d'invoquer les pouvoirs de l'armure... mais Bedlam l'en empêche
- Elle essaye de résister autant que possible à l'attaque mentale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/06/2016
Messages : 331
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Mer 5 Déc - 12:55
J’assiste donc aux assauts et aux échecs des uns et des autres, tirant leçon de leurs actes et surtout des réactions du monolithique Darkseid qui ne fait que réagir aux agressions et avance ses pièces au fur et à mesure. Et quelles pièces ! Des plus faibles aux plus puissantes, il les lance au combat sans se soucier de ce qui est le plus important, leur vie …

Cependant, je constate qu’à chaque riposte du géant où il fait usage de l’Omega Force, l’air frémit de loin en loin et un courant convergeant dont le point central est le seigneur d’Apokolips est nettement perceptible, du moins pour moi et mon équipement.

En contrepartie, mes propres ressources en Astro-Force s’accumulent car certaines lois sont universelles et entre autre celles de la transformation d’énergie où rien ne se perd … L’Omega Force y est soumise et son utilisation, donc sa transformation en rayons cohérents, fusionne les parcelles présentes et au final les amènent à devenir autre chose, et entre autre de la Force Astro à haute concentration.

Etant un des seuls à y puiser, malgré la pléthore de dieux et assimilés qui sont réunis ici, j’en suis le seul vecteur et je me surprends à briller faiblement sans pouvoir contenir cet effet secondaire d’une charge exceptionnelle qui envahit cette portion de territoire, s’étendant peu à peu par vagues successives à la région puis au globe, jusqu’à l’espace proche.

L’arrivée de Grail augmente encore le processus alors que je ressens ses propres batteries se recharger alors qu’elles puisent dans la manne ambiante.

Pourtant, je me contiens, je reste immobile et j’observe encore. Drakseid avait sommes de drôles de réactions et ne faisait que répondre aux stimuli, avec une violence extrême, mais sans grand entrain …
J’en étais là de mes cogitations quand les événements se précipitèrent. Le ciel qui s’obscurcit avec l’arrivée de la planète et l’appel de Superman à ceux qui peuvent évoluer dans l’espace auquel je me prépare à répondre avant de me raviser quand Atom se met à croître et à hurler, que les sois disant armées alliées se jettent les unes contre les autres, que des prisonniers sont libérés dont le véritable fils du seigneur d’Apokolips qui se met lui aussi à piocher dans les réserves d’Omego Force, ce qui n’est pas sans me déplaire.

Ce que peuvent détourner les enfants ne profitera pas au père, CQFD !

Je me prépare pourtant finalement à bondir de mon poste d’observation vers les nuées quand Grail et l’autre Archi-démon se vautrent pas loin de ma position et que celui qui a perturbé leurs disciples est identifié par mon harnais … Bedlam, une des âmes damnées de Darkseid occupant une sorte de cyborg comme à son habitude … Bref tour d’horizon ou repérer les quatre autres, ou cinq, je ne sais plus exactement, mais je ne les trouve pas …

Je sens pourtant comme si elles étaient palpables ses effluves qui gouvernent aux troupes et qui se focalisent sur mes deux nouveaux voisins pour leur intimer l’ordre ou les inciter à se défaire l’un l’autre …

Lui ne semble pas m’avoir vu, et de toute façon ses pouvoirs n’ont pas prise sur moi, ni sur Grail d’ailleurs, car nous sommes des Neo-dieux … Quoique, curieusement, Grail reste à terre, incapable de bouger on dirait et en proie à une agitation suspecte, étrange !

Serait ce ses artefacts étrangers qui la rendraient sensible aux pouvoirs nauséabonds du scientifique ?

Par contre sur le démon et tous ceux qui nous entourent, ce n’est pas la même chose …
De loin en loin, ils convergent peu à peu vers nous, le plus souvent à pied car ce sont majoritairement des humains.

Je vois le danger, je pense que Grail en est consciente dans ses déboires, même si je me doute qu'elle soit habitée par une rage dantesque actuellement … restait l’autre.

Pas le temps d’essayer de le raisonner, à peine celui de stopper alors qu’il se prépare à bondir sur ma « cousine » et demi-sœur supposée … J’ai de l’énergie à revendre donc je l’enferme dans une bulle d’Astro-Force au risque de me faire repérer.

Grail ! C’est Bedlam ! Il est à six heures de toi ! Je prends le premier round !

J’espère qu’elle va percuter et comprendre la menace alors que sans attendre je me rue sur le cyborg, traînant le démon quelques instants puis le relâchant au dessus du vide qui sépare le toit du pied du batiment.

Mon poing rencontre une mâchoire d’acier qui se fend sous le choc et après avoir dépassé sa position je me retourne et lui balance une décharge mineure qui lui fracasse le dos et ressort par son sternum. Le mot d’ordre est économies, économies … Au moins, même si ça ne le tue pas immédiatement, cela l’occupera quelque peu.

L’effet semble immédiat, du moins partiellement. Certain sbires des deux armées qui se voulaient alliées s’en reprennent aux bons ennemis. Mais pas tous, malheureusement… Par contre Grail semble connaître un regain de liberté, qu'elle le mette à profit pour assouvir sa haine pendant que je surveille l’autre chef de guerre qui lui n'est pas immunisé et sans doute toujours sous contrôle…
Spoiler:
 



Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 13/06/2018
Messages : 219
DC : Dove
Localisations : Zamaron / La Terre.
Justice League
MessagePosté le: Mer 5 Déc - 17:15
Faith, Love and Willingness.

Le choc est terrible alors que Carol comme le Predator se tenaient à peine à quelques centimètres d'un point de contact sur Kyle Rayner. Predator contient difficilement sa rage en voyant à quel point celui censé les contenir est têtu et surtout égoïste. Mais il serre son immense mâchoire et se dégage du corps de Carol, encore en train de se remettre debout pendant que ce rayon orange tente de lui retirer l'anneau. Un anneau qui définitivement n'appartient pas à l'Hybrid Lantern et qui ne lui appartiendra pas de sitôt. L'entité de l'amour entoure son hôte, maintenant "enfermée" dans son ventre et crie de rage.
PETIT INSOLENT !!! TON MANQUE D'AMOUR ENVERS CETTE PROCHE QUE TU AS AIMÉ, ET CEUX QUI T'ONT PERMIS D'ÊTRE LE GREEN LANTERN QUE TU ES M'APPELLE MAIS ME REBUTE !!!
Le Predator, gonflé de puissance grâce à Carol Ferris se met à augmenter de taille, mais surtout, surtout mordre ce rayon orange, d'avarice, de vol et d'envie de son immense mâchoire, comme si il s'agissait d'un fil. Et il décharge alors une énergie bien plus grande en opposé et atteint sa cible alors obligée de rompre le contact, et de subir une vague d'énergie le brûlant de l'intérieur, le torturant sans dirons-nous prendre de gants pour dégager les particules restant en lui.
TU OSES UTILISER L'ESPOIR ET LA COMPASSION À DES FINS PERVERSES MAIS TU OUBLIES QUI JE SUIS.

"QUI NOUS SOMMES !!!"
Tonne Carol en choeur. Transcendés, apprivoisés l'un et l'autre, ils parlent d'une voix, mais laissent l'autre dominer quand il est temps. Leurs pensées, leurs choix sont calculés. Cette attaque a pour but de laisser la place à une autre entité d'arriver et de prendre possession de cette partie purgée du corps de Kyle Rayner. Son coeur. Rappeler à son coeur l'importance de battre pour les bonnes raisons.
"NOUS SOMMES AMOUR, REINE DE ZAMARON, FEMME ET ENTITÉ, KYLE RAYNER. TES ANNEAUX NE SONT QUE DES APPARATS."
À la surprise générale, alors que les combats font rage ça et là, que Superman avec l'aide des ressources laissées par Grail s'élance pour sauver Mogo, une intense lumière verte crève les cieux et l'espace, dévie quelque peu la trajectoire de la planète de son but en passant à côté de celle-ci. C'est Ion.

Ion qui "chante", Ion qui s'élance et se transforme en rayon lumineux pour entrer en Kyle Rayner dans cette zone dégagée par Predator et son hôte. Le coeur voit, ressent à nouveau ce qu'est la volonté de se battre pour une bonne cause. De vivre son devoir, de le subjuguer et surtout de sentir qu'il est accompli.
"Ressens à nouveau ce qu'est la volonté qui t'a alors habité. Vois dans nos yeux, dans nos émotions, ce que tu as été. Tu as peur Kyle Rayner. Nous le ressentons. Peur de ce que tu peux être, d'aimer à nouveau."

Carol ne reste bien évidemment pas statique. Elle jette un regard vers Flash et Hal de ses yeux enflammés par la lueur de son spectre.
"Hal !!! Il faut l'affaiblir un maximum et surtout faire en sorte que les anneaux des émotions les moins pures se détachent de lui ! Ion est en train de faire son possible, mais nous devons y aller ensemble. Flash ! Au vu de tes actuels pouvoirs, il va falloir créer une zone capable d'égaler le permafrost pendant que nous l'attaquons ! Ça peut paraître suicidaire, mais nous devons le geler. Littéralement. Je sais qu'il vous a fait mal, mais vous soufflerez plus tard !!! Je l'espère."
C'est bien la Star Sapphire qui parle et non le Predator, cette fois-ci. En position de combat, prête de ces centaines de fins rayons à s'introduire sous l'armure de l'Hybrid Lantern et piquer ses nerfs, ses réponses pour le déstabiliser d'autant plus. Les "aiguilles" partent alors à une vitesse impressionnante vers leur ennemi et assènent leur douleur, leurs sensations contradictoires pour détourner Kyle Rayner de Darkseid. Ne se concentrer que sur son côté humain, affaibli, terrorisé, doutant. Et ce, pendant que Ion poursuit son oeuvre et se bat contre les particules laissées par le tyran.
"Tu as toujours pris l'amour au pied levé Kyle. Ça me désole de le dire, mais aujourd'hui tu vas le sentir passer."
Et il le sent passer. Dans un rayon d'énergie pour l'oeil humain, Carol traverse la distance qui les sépare pour lui asséner un magnifique et violent coup de poing dans la mâchoire avant de freiner et se retourner pour encaisser une éventuelle attaque.
"Tenez bon !!! Si ce plan n'est pas efficace, nous aurons l'appui des Star Sapphire !!! Elles sont là !!! Soeurs de l'amour, prouvez à ce monde la valeur de notre sentiment !!!"

Carol soupire d'aise, essuie le sang sortant de sa bouche en souriant, heureuse de voir qu'elles sont venues en masse pour sauver l'univers de Darkseid et ses sous fifres. Tout n'est pas perdu, et des femmes, des femmes que l'on a considéré si souvent comme renégates, vont prouver aujourd'hui aux tyrans et autres aux folies des grandeurs, qu'elles savent aussi bien porter la culotte.

© 2981 12289 0

Résumé:
 


Wolven Storm
These scars long have yearned for your tender caress. To bind our fortunes, damn what the stars own rend my heart open, then your love profess a winding, weaving fate to which we both atone.•°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 27/03/2018
Messages : 668
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Carter Hall, Lightray
Situation : Aux prises avec des Bat-Vilains
Localisations : Gotham
Groupes : Batfamily
MessagePosté le: Mer 5 Déc - 18:11
[Ne pensant pas pouvoir gérer trois voir 4 persos à chaque relance, deux sont là en pnj des deux autres. Garfield est le PNJ de Steph', s'il intervient Solis sera le pnj de Carter.]

Une semaine était passée depuis l'échec de St-Roch, et Batgirl avait passé une grande partie de se laps de temps à s'entraîner sur Zamaron, le QG des Star Sapphires. Les protectrices de l'Amour avaient en effet fidèlement suivit la dernière demande de leur reine avant son enlèvement, se protéger et entraîner leur dernière recrue... Et la tranchante Fatality en particulier y avait mis du cœur, rivalisant même avec Batman au niveau exigence. Et c'était peu de dire ça. Mais grâce à elle et Miri Riam principalement, Stéphanie avait pu progresser très vite... Même si bien entendu davantage d'entraînement aurait été préférable.
Davantage d'entraînement est toujours préférable. A fortiori lorsqu'on combat une divinité conquérante et quasiment imbattable.

-Nous y sommes ! Annonça Fatality alors que plusieurs points violets parurent dans les cieux rougeoyants de Washington.

-Ma reine !

-Je la vois Miri Riam ! Elle a l'air... En forme.

Pendant toute cette semaine, Stephanie avait pu voir les Sapphires se faire un sang d'encre pour Carol et imaginer l'état dans lequel elles le retrouveront lors du combat final. Mais dans leurs théories Carol Ferris n'avait jamais été représentée comme étant totalement couverte de sang et bataillant courageusement contre Kyle Rayner possédé. Inquiète, Stéphanie se tourna vers Fatality tandis que Miri Riam rejoignait Carol.

-Ne t'inquiète pas, on t'aideras quand même à le libérer ton Tim. Les Star Sapphires répondent toujours aux couples en détresse.


Stéphanie hocha la tête, mais alors que le Corps féminin continuait de filer vers Washington, la novice poussa un cri de surprise lorsqu'une planète géante parut dans le ciel de la capitale. Fatality la tira par le bras et lui ordonna de continuer à suivre groupe de Sapphires qui continuaient à descendre vers la ville. Pendant qu'un autre remontait vers l'espace pour tenter de repousser la planète vivante.

-Je te fais confiance Stéphanie. Ne te sépares pas de tes sœurs, et obéit à Carol. Fais de ton mieux et ne me déçoit pas.


Effrayée par la présence de la planète géante, Stéphanie hocha la tête tout simplement avant de tourner son visage vers Tim. Il était-là, elle le sentait sans pouvoir le voir. Son amour était présent et avait sans doute besoin d'aide. Elle espérait cette fois qu'elle réussirait à le soigner. A le sauver de cette corruption qui le poussait à commettre des actes qu'il n'accepterait pas.

-Je suis là Tim... Attend-moi encore un peu, je te sauverais. Avec mes sœurs Sapphires. Elles me l'ont toutes promis.


Et elle en échange devait les assister au mieux. Stéphanie rejoignit finalement les Sapphires qui entouraient à présent Kyle tandis que leur reine malmenait le Green Lantern. Alors que Carol décochait un coup de poing bien senti dans la mâchoire de Kyle, les Sapphires entourèrent Kyle d'un halo rose qui le retient prisonnier. Stéphanie le fit aussi, mais fit plus. Elle se servit de son anneau pour créer un lien entre elle et le cœur même de Kyle Rayner, et pouvoir lui parler directement.

"Kyle. Tu ne me connais pas, et je ne connais pas toute ton histoire mais écoute... Gotham n'est pas une ville facile. Beaucoup de personnes sombrent ou meurent... Récemment, cette ville m'a pris ma mère... Mais grâce à tous ceux qui m'entourent... Grâce à tous ceux qui m'apportent de l'affection j'arrive à continuer. A tenir. A garder espoir. Toi aussi Kyle, des gens t'ont aimé, chacun à leur manière. N'est-ce pas ? Tu t'en souviens ?

Et Kyle peut sentir alors très fortement tout l'amour que Stéphanie ressent envers Tim, mais aussi dans une moindre mesure celle qu'elle ressent pour sa mère, hélas décédée, et pour la batfamily dans son ensemble, Alfred compris. Et même, un peu, les Star Sapphires. Une teinte de tristesse était apparue au moment où le souvenir de sa mère avait resurgit. Stéphanie avait dû serrer les dents pour retenir un sanglot, mais reprit, courageusement.

"Tu dois te souvenir, tu dois te rappeler... Même si la vie est dure... Même si la Peur ou la Rage menacent de t'emporter, souviens-toi. Souviens-toi de ceux qui t'ont guidés, qui t'ont aimés. Oublie Darkseid, rappelle-toi pourquoi tu es un héros. Pourquoi tu es le White Lantern ?

Le lien qu'elle avait établit directement entre elle et l'âme de Kyle se renforça, et Stéphanie pu avoir accès à davantage d'éléments sur le White Lantern.

Je ressens ta Peur aussi Kyle, j'ai peur moi aussi. De certaines choses. Mais je ne peux pas, et tu ne peux pas toi non plus au fond de toi. Nous ne pouvons tolérer que Darkseid gagne.

***

Darkseid est. Darkseid triomphe ! Perdu dans la masse informe et immobile des possédés et corrompus, Garfield Logan est tout aussi immobile qu'eux. Il y avait eut un mouvement de foule lorsque le Hall s'était effondré, la plupart des personnes présentent avaient survécus, mais certaines étaient mortes. Écrasées. Son regard est fixé vers le sol jusqu'à un certain moment. Jusqu'à ce que les combats se déclenchent. Jusqu'à ce qu'il voit deux héros attaquer frontalement Darkseid avant de se faire brutalement repousser. L'un s'était relevé rapidement, l'autre mettait plus de temps. Puis Garfield avait commencé à remuer, à bouger.
Il voulait attaquer... Il voulait faire saigner tous ces gens sans distinction de race, de couleur ou d'il ne savait quoi. Mais il ne le pouvait pas. Quelque chose luttait en lui. Quelque chose de bon et de gentil.
Un truc qu'il devait anéantir au plus vite. Et qu'il allait anéantir en effet.

-Du sang...

Lentement, Garfield Logan sortait de la foule. Son regard vide se peignit d'une cruauté terrifiante, encore plus lorsqu'on connaissait le tempérament gentil du héros. Son regard balaya la scène, puis il vit la chauve-souris toujours étendue au sol. Une proie facile, très facile. Certes, il y avait bien un Kryptonien tout près, mais il n'aurait qu'à enfoncer ses griffes suffisamment

-AOOOOOOOOOOOOW !!!

Transformé en loup-garou rouge sang, Garfield Logan se rua sans plus tarder vers Batman toujours évanouit. Il s'en rapprocha de plus en plus, et une fois suffisamment prêt, il se prépara à planter ses griffes dans la gorge de la chauve-souris de Gotham !

[-Stéphanie arrive entourée de l'ensemble du Star Sapphire Corps
-Les Sapphires commencent à descendre vers Washington, une partie remonte pour tenter de bloquer Mogo tandis que les autres entourent Carol
-Stéphanie ne peut s'empêcher d'avoir peur de Mogo, elle tente de refaire surgir l'amour dans le cœur de Kyle en lui montrant celui qu'elle-même ressent pour ses proches
-Garfield veut du sang, il veut attaquer, mais quelque en lui semble résister.
-Il décide de la noyer en s'en prenant à quelqu'un... Se transforme en loup-garou et charge Batman !]



Merci Dicky pour le vava et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 18/08/2018
Messages : 51
Situation : Jason est de retour dans le monde des humains, condamné à regagner son honneur et la bénédiction des dieux.
Localisations : Grèce - Mobile

MessagePosté le: Mer 5 Déc - 18:39
Le demi-dieu était arriver sur un champs de bataille assez important, dans le ciel se trouvait les couleurs de l'apocalypse. Comme si la fin du monde était proche, aucun dieu n'avait l'intention de bouger, pourtant leur aide était nécessaire. Jason lui n'avait plus ses pouvoirs divins et c'était bien dommage, dans ce genre de situation la foudre de son paternelle aurait fait une arme assez puissante, mais tant pis il allait tout miser sur son entraînement inculqué par Hercule. Durant sa formation il avait appris à combattre des adversaires plus puissant que lui tout en étant désarmé, la base d'un soldat, logique.

Alors qu'il se préparait au combat, il sentait une présence familière arriver. Ce liens qui les unissait lui permettait de ressentir quand sa soeur était dans les parages. Et là il la sent, il sais qu'elle est là pas loin, en la cherchant du regard, il la remarquait non loin de lui. Mais une autre force était arrivée avec elle, Arès le dieu de la guerre, présent ici aux côtés de sa soeur. La première réaction du jeune-homme était l'incompréhension, pourquoi elle l'avait avec elle ? Mais il se doutait que si elle l'avait fait sortir elle avait une bonne raison. Jason ne voulait pas douter de sa soeur.

Le Hall de Justice venait en partit de s'écrouler, les prisonniers retenus à l'intérieur pouvaient maintenant rejoindre le combat. Comme si des dieux ne suffisaient pas, il fallait que tout les tarés super dangereux retenus par la Ligue s'en mêle. Parmi eux se trouvait le fils de Darkseid, un gros morceau, d'ailleurs le demi-dieu avait entendu résonner un grognement qui en ferait fuir plus d'un. Le molosse était devant eux, debout parmi les décombres, il se tenait là avec une allure bestiale. Et clairement il voulait en découdre, compréhensible quand on sait qu'il était retenu ici contre sa volonté.

Tu es finalement venue princesse. C'est bon de te revoir.


Malgré leur différents il ressentait une grande joie en voyant Diana, il ne pouvait pas l'expliquer mais la savoir ici le réconfortait dans un certains sens. Il n'avait plus à s'inquiéter pour elle, car au début de cet affrontement le demi-dieu redoutait que sa soeur se soit faite contaminée.

Jason ne savait pas trop comment sa soeur allait réagir en le voyant, mais la dernière fois qu'ils on combattu dans le même camps, les jumeaux divins avaient réussi à mettre en déroute un puissant lieutenant de Darkseid. Leur force combinés pouvaient sans aucun doute soulevés des montagnes, mais cette fois pas question de foncé tête baissée. Fallait une approche plus réfléchie, Diana aurait peut-être un plan, Jason sortait d'avance son glaive qu'il portait à sa ceinture. Mais ils n'allaient pas avoir le temps de préparer une stratégie, le molosse bondissait dans leur direction.

Jason armé de son bouclier fonçait à son tour sur l'ennemi, son bras droit tenait fermement son épée brandie vers l'ennemi. L'impacte des deux combattant pouvait se ressentir à quelques mètre de distance, Jason reculait, son adversaire moins. Mais il ne pouvait pas lui laisser un moment de répis et repartait à l'assaut tout de suite. Poussant un cris plein de rage et de détermination. Il ne pouvait pas les laisser gagner cette bataille, l'avenir de ce monde en dépendait.


Resumer:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Final de RoD] La dernière bataille [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» la dernière bataille...
» [Lewis, C.S.] Le monde de Narnia - Tome 7: La Dernière Bataille
» ODIT 1
» Batalles et Blindés n°48
» Combat sasuke VS naruto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Watchtower - Hall de Justice-