Les comics que vous lisez en ce moment

Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 14 ... 21  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3287
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Mar 14 Nov 2017 - 21:28
Magnifique tome pour une magnifique série. Une authentique perle.

J'aimais déjà beaucoup Tom King pour son très bon travail sur Batman, mais là, on est au niveau supérieur.


« What if I say I will never surrender ? What if I say I'm not like the others ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9708
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 15 Nov 2017 - 20:24

J'ai lu avec plaisir Batman #35, troisième partie de la lancée du duo Cat & Bat sur leur route vers leur mariage. Tous deux sont donc dans un pays secret, où est enfermée Talia al Ghul mais aussi Holly Robinson, la raison de leur visite. Tom King a en effet acté que Holly a tué 237 personnes, 237 membres d'un cartel, et Selina s'est accusée pour son amie ; pour organiser ce mariage, Catwoman doit être innocentée.
D'où la plongée en eaux troubles - et maintenant un duel au sabre entre Selina et Talia, avec un échange tant physique que psychologique pour savoir qui correspond le mieux à Batman ; Ra's al Ghul avait jadis défié Bruce au sabre pour que ce dernier prouve être digne de la main de sa fille, cette dernière défie Catwoman pour qu'elle prouve être digne de la main de Batman - le procédé permet, essentiellement, de creuser Selina, mais offre surtout un clin d'oeil et un petit retournement féministe qui n'est pas désagréable.

En soi, King se concentre ici sur Catwoman, et explique pourquoi elle veut épouser Batman ; et c'est bien fait. Si l'auteur a, bien, creusé les failles et drames de Batman, permettant de comprendre son besoin de s'attacher et de s'unir, il s'occupe ici de la future mariée - et cela fonctionne, oui. Talia se croit et apparaît comme la compagne parfaite du mythe Batman... mais Selina est la compagne juste pour Bruce, avec une réplique superbe ("He's just the stupid man I stupidly love.").
L'auteur rajoute, en plus, quelques bonnes piques d'humour, un dialogue très juste entre Dick et Damian sur la psyché même de Batman (j'avoue que, si j'ai eu initialement du mal avec King, je suis très client de son Batman très humain), et un Damian très bien caractérisé ; Joelle Jones offrant toujours des planches dynamiques et fort jolies, cela donne un numéro très agréable... dans la veine de King.
Ceux qui apprécient continueront, ceux qui n'y adhèrent pas continueront aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9708
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 15 Nov 2017 - 21:05

Dernière partie de Bats Out Of Hell avec Justice League #33, écrit par Joshua Williamson et dessiné par Tyler Kirkham et Mikel Janin. Si cette saga tie-in à Dark Nights : Metal m'a diverti jusque-là, en montrant la Justice League en mauvaise posture face aux Evil Batmen, on en arrive à la fin - et il faut ranger les jouets, pour que Scott Snyder et Greg Capullo puissent reprendre le contrôle des événements à leur quatrième numéro.

Finalement, cette petite saga fut fort plaisante, en n'offrant aucune originalité mais en livrant un affrontement correct et cohérent entre la J.L. et les Evil Batmen. La conclusion se concentre sur Cyborg, encore une fois maltraité et prisonnier, qui pour une fois dispose du rôle du sauveur ; c'est agréable.
Avec, en plus, quelques jolies piques sur les Evil Batmen, une idée intéressante sur la MotherBox, un rappel du retour du principe d'Hypertime, quelques panels sur des univers alternatifs qui font plaisir, on a un numéro rempli de dialogue, avec peu d'action, mais qui note une impression agréable - et se finit sur une note positive.
Dans cet enfer abominable imposé sur Terre par les Evil Batmen, voir une première victoire est une bonne chose, et permet de souffler dans la noirceur ; et vu que Cyborg dispose enfin d'un moment héroïque, et que la relation avec Raven rappelle de bonnes heures, tout est bon... mais guère plus.
Cela demeure, au fond, une histoire assez simple, presque facile ; divertissante, certes, mais qui ne va pas loin, et qui aurait pu faire plus. Si on rajoute des dessins très, très limites, et réalisés dans une hâte évidente, cela obscurcit le tableau d'une lecture pourtant sympathique.

Bats Out Of Hell fut un tie-in très correct, mais limité ; un bon passe-temps, dans le sens premier du terme, qui a conservé le rythme et l'intérêt de Dark Nights : Metal durant la pause. Maintenant, vivement la reprise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9708
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 22 Nov 2017 - 20:56

James Tynion IV et Riley Rossmo ont livré le one-shot Dark Nights : The Batman Who Laughs, ultime épisode d'origine sur les Evil Batman. Cette fois-ci centré sur l'Evil Batman "central", le premier recruté de Barbatos, le "chef" de cette bande de déments... et il est clair que ce Batman Who Laughs a été mis en avant, autant dans la promotion qui l'a utilisé pour acter la noirceur de l'événement, que dans les épisodes, où il est surexposé (présent à chaque one-shot d'origine par exemple).
Le risque, clairement, était d'user, de lasser avant même de le montrer vraiment ; et c'est ce qui est arrivé.

En soi, il n'y a pas grand-chose à dire sur ce one-shot, qui livre une histoire terriblement attendue car trop préparée, trop évoquée. Oui, ce Batman est poussé à bout ; oui, il en vient à tuer le Joker ; oui, il est infecté par un virus qui le transforme ; oui, il devient hors-contrôle ; oui, il en vient à anéantir ses règles, ses principes, ses proches ; oui, c'est terriblement convenu, et plat, et décevant.

A avoir trop mis en avant ce Batman Who Laughs, son origine n'en devient que banale, terriblement attendue ; plate. Si Riley Rossmo tente beaucoup de jolies choses, beaucoup de ses traits et tentatives retombent à plat, et ne parviennent pas à sublimer un scénario qui se tient, qui fonctionne, qui donne ce qu'on attend... mais rien de plus.
Sans verser dans l'extrême, le look et l'aura voulue du personnage nécessitaient, justifiaient... plus de folie, plus de démence, plus de glauque, même un peu plus de malsain ; bref, plus de vista, plus d'envie, plus d'originalité.

En soi, ce one-shot n'est pas mauvais - il se lit agréablement. Mais sans surprise, sans brio.
Quel dommage.
Et quel dommage, surtout, d'en avoir tellement fait sur ce Batman Who Laughs... que j'en suis venu à en être dégoûté, blasé à force de sur-exposition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3287
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Jeu 23 Nov 2017 - 19:36
Un peu du même avis. Je pense qu'ils ont tellement fait monter la hype pour le personnage que quel que soit le résultat, il aurait été au moins un peu décevant. Ça reste sympa à lire et ça présente de bonnes choses, il y a des moments intéressants, mais ça ne va pas assez loin, n'en fait pas assez.
Je pense aussi que le fait de le placer en dernier était une erreur à cet égard, dans la mesure où il était effectivement « partout » bien avant qu'on le présente officiellement... Si on l'avait publié en premier, ça aurait sûrement fait plus d'effet et aurait paru plus logique.


« What if I say I will never surrender ? What if I say I'm not like the others ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9708
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 24 Nov 2017 - 18:26
Espérons que Dark Knights : Metal sache ne pas se concentrer uniquement sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9708
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 24 Nov 2017 - 18:46

Doomsday Clock a l'immense charge d'expliquer la continuité DC, sa transition entre le Classique (post-Crisis) et le New52, puis la transition entre le New52 et l'époque Rebirth ; mais, aussi, de justifier l'utilisation de personnages mythiques d'une BD (qui n'a besoin ni de prologue, ni de suite), en leur donnant aussi d'autres aventures ; et, éventuellement, de raconter une bonne histoire.
C'est beaucoup. A la lecture du #1, c'est trop.

Pour l'instant, Geoff Johns et Gary Frank se concentrent sur l'aspect "suite de Watchmen" - seul Superman apparaît, sur quelques pages anecdotiques, et un cliffhanger qui tombe à plat ; non, les deux auteurs montent directement au front, se confrontent au vrai défi, à savoir poursuivre l'histoire d'Alan Moore et Dave Gibbons (qui se suffisait à elle-même, enfonçons une porte ouverte). Et ça ne prend pas vraiment.
Oh, Johns a bien fait ses devoirs : c'est bien cet univers-là, c'est bien ce rythme-là (même si toute la narration n'est pas similaire, heureusement), ce sont bien ces personnages-là, et il y a même quelques références actuelles... mais ça ne fonctionne pas. Johns n'arrive pas à avoir la voix des personnages, il copie ; et ne copie pas très bien.
Avec, en plus, une petite incompréhension temporelle (ça se passe en 1992, on peut envisager que c'est 6 ans après Watchmen, mais les réactions et les annexes font penser que Watchmen-l'histoire se serait passée quelques mois avant, en fait ; WTF), des personnages pas vraiment réussis (un nouveau Rorschach creux car copié, un retour sans charisme et qui piétine même le personnage, deux nouveaux clichés)... bref, ça n'est pas brillant.

Si Frank assure, le scénario patine déjà, et montre une forme de limite - donner une suite à un tel mythe, une telle marque, quand on se cantonne à un hommage en forme de copier/coller... ça ne peut pas bien rendre.
Je suis curieux de la suite, mais ça ne commence pas bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9708
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 24 Nov 2017 - 19:28

Encore un bon numéro que cet Aquaman #30.
Depuis le #25, le principe de la série a changé, on est passés sur une saga de résistance au Roi tyrannique, entièrement concentrée à Atlantis hormis quelques écarts ; et, si Dan Abnett a peut-être un peu dilué sur un ou deux numéros, on est clairement depuis le #29 dans le dur, dans le bon.

Les personnages se rassemblent, évoluent, avancent. Abnett utilise intelligemment l'Aquaverse dans son ensemble, reprenant plusieurs "grands moments" pour en donner une nouvelle version (Aquaman non-Roi, Dolphin, Mera incapable de respirer sous l'eau), jouant habilement avec les personnages (on voit bien Aquaman, mais donc Dolphin, Mera, Tempest, Tula, Vulko, King Shark maintenant... joli ensemble, bien caractérisé, écrit et évolutif), mais construisant aussi une intrigue classique, mais efficace.
Grosso-modo, on sait comment ça va finir, et DC l'a même un peu spoilé avec l'annonce de la mini-série sur Mera ; mais, qu'importe, cela fonctionne vraiment bien, notamment grâce aux dessins de Sejic, parfois irréguliers, mais souvent très pertinents et sublimes.

Bonne petite série, que cet Aquaman, qui continue de me divertir, de m'amuser et de m'intéresser chaque mois.
N'est-ce pas, là, la définition d'un bon comics ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9708
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 24 Nov 2017 - 19:52

James Tynion IV continue son excellent bonhomme de chemin sur Detective Comics, et le #969 ne fait pas exception.
Après la parenthèse du retour de Red Robin, on replonge dans les intrigues liées à Gotham City, avec la poursuite des éléments déjà engagés ; retour, donc, d'Anarky mais aussi du Victim Syndicate, avec toujours des doutes et des troubles sur Spoiler. Du bon, encore et toujours.

Bien dessiné par un Joe Bennett, qui a néanmoins livré jadis des planches plus solides (ses Hawkman, scénarisés par Palmiotti & Gray, étaient superbes), cet épisode pose les bases de la prochaine grande saga, fondée sur tout ce que Tynion a fait jusque-là ; quelle réussite, encore.
Ce dernier livre un bon début, avec en plus une caractérisation toujours idéale, agréable et cohérente. L'auteur développant encore quelques autres éléments, avec notamment un aspect politique bien vu qui ramène un personnage que j'aimais bien, il rend une copie propre, solide, logique et toujours pertinente.
Quelle réussite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3287
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Sam 25 Nov 2017 - 7:00
J'ai très peu d'intérêt pour Anarky, mais les retrouvailles entre Tim et Spoiler étaient assez jolies à voir. On est toujours dans cette « restauration des relations » amorcée par Rebirth, et c'est fait avec suffisamment de finesse pour ne pas choquer (DC Universe Rebirth posant des bases solides et, dans le cas présent, l'excellent arc A Lonely Place of Living a fini de les cimenter).
Je suis curieux de voir plus avant les répercussions (dont des indices sont déjà semés ici, ainsi que dans d'autres séries, notamment Teen Titans : ils ont bien prévu leur coup) que le retour de Tim va avoir, plus particulièrement au sein de la Bat-Family.


« What if I say I will never surrender ? What if I say I'm not like the others ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9708
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 25 Nov 2017 - 13:09
Anarky était passionnant par son créateur, Steven Grant, qui y a instillé toutes ses pensées réelles, profondes. Tu as déjà lu les numéros de lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3287
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Sam 25 Nov 2017 - 13:24
Non, j'avoue n'avoir croisé le personnage que çà et là au détour d'autres comics, où il ne m'a pas passionné (notamment les récents numéros de Detective Comics, où il était justement présent aux côtés de Spoiler), mais je prends bonne note de ta recommandation.


« What if I say I will never surrender ? What if I say I'm not like the others ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8297
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Sam 25 Nov 2017 - 18:41
Elle est superbe, cette cover !

Je ne suis absolument rien de Rebirth, bien trop occupé à lire ce qui a été écrit avant ^^ Mais je suis content de voir tout cette belle galerie dont une Stephanie en Spoiler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9708
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 25 Nov 2017 - 18:45
Urban Comics sort actuellement de très beaux et très bons volumes librairie, pour lancer ce Rebirth. Tente, tu ne regretteras pas !
Stephanie Brown est un des personnages principaux et un des moteurs de ce titre. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8297
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Sam 25 Nov 2017 - 19:06
Tellement de choses à acheter... Deprim

Là, en ce moment, dans ma liste, j'ai Batman par Jim Apparo T2, parce que j'ai relu le tome un récemment et j'adore ce genre de petites histoires.
Ça fais des années que je dois acheter la suite.

Pareil pour le run de Grant Morrison dont j'ai que la moitié... pareil pour le Fourth World... la Justice League... Hellblazer...

Merci du conseil en tout cas.
Je regarde avec attention les review de DC Planet pour voir ce qui est apprécié et ce qui peut me plaire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9708
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 29 Nov 2017 - 20:39
Batman Annual #2 de Tom King et Lee Weeks est beau.
Mais pas seulement graphiquement.


Parlons d'abord de l'évidence : Lee Weeks livre des planches superbes, créant une ambiance onirique, magnifique. Il faut aimer son style, mais j'aime, et je trouve qu'il est parfait pour illustrer si étrange, mais finalement si superbe. Il parvient très bien à capter l'essence des personnages, leurs coeurs, leurs âmes, les fondements même de leurs personnalités et de leurs concepts ; en bref, graphiquement, c'est très joli et élégant.

Mais, surtout, l'histoire est belle... et devient carrément sublime et émouvante sur la fin.
Commençant en décrivant comment Bat & Cat (les petits surnoms que King a inventés, qu'il répète à foison et qui fonctionnent si bien) ont vraiment débuté leur relation et lancé leurs sentiments, l'auteur livre une histoire classique mais efficace, bien dialoguée, bien menée ; ça n'invente rien, mais c'est joli, mignon, et cela construit réellement cet amour, qu'il veut transformer en mariage.
Cependant, King fait de cet Annual, jusque-là sympathique mais pas révolutionnaire, un vrai bijou sur les dernières pages.
Spoiler:
 
Tom King livre des moments d'une justesse, d'une beauté, d'une puissance rares ; c'est certainement lié au fait que j'aime ce couple, j'aime comment King l'écrit, mais... bon sang, j'ai été touché. Réellement.

Superbe Annual, très bien dessiné mais disposant surtout de dernières pages d'une émotion crue et absolue qui m'a chopé en plein coeur, Batman Annual #2 est une immense réussite, qui me prouve encore combien j'aime ce que fait Tom King !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9708
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 6 Déc 2017 - 21:38

En soi, Tom King n'est peut-être pas le meilleur des scénaristes, et son run sur Batman a clairement des défauts, mais il prouve depuis plusieurs numéros qu'il est extraordinaire pour gérer les relations, les dialogues, les sentiments et les échanges entre les personnages ; le #36 le prouve encore.
Avec un principe simple (la rencontre entre le couple Selina & Bruce et le couple Loïs & Clark), Tom King parvient à livrer un très beau moment, qui montre très bien les différences entre chaque duo, entre chaque couple - l'un totalement en phase et en fusion, l'autre qui se découvre et se lance, avec chacun les avantages et défauts.

Si le numéro peine un peu à se lancer (chaque couple se "répond" à distance, c'est agréable mais répétitif), le dernier tiers est juste... superbe. Vraiment.
Bruce expliquant qui est Superman pour lui, Clark expliquant qui est Batman pour lui, Tom King se livre à un exercice difficile, à savoir la définition du symbole opposé par l'un et l'autre ; et il s'en sort brillamment. Vraiment, encore.
L'auteur parvient à caractériser parfaitement, à la fois ce que chacun représente, mais aussi ce que chacun voit en l'autre ; et c'est juste parfait, et beau.

Avec un Clay Mann très inspiré, j'ai à nouveau droit à un numéro superbe, qui touche au coeur - avec, aussi, de l'humour très agréable, déjà vu avant par Catwoman ou les Robins, mais là dans les couples ; c'est fun, c'est beau, c'est fort.
Une réussite, encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3287
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Jeu 7 Déc 2017 - 8:25
Effectivement, un très beau numéro (idem pour l'annual que j'ai énormément apprécié) qui traite en profondeur le personnage de Batman et « l'humanise », ce qui fait beaucoup de bien après new52 qui le rendait presque plus surhumain que certains de ses compères. Je ne connais Tom King que depuis qu'il a commencé sur Batman (et plus récemment Mister Miracle) mais j'aime vraiment beaucoup ce qu'il fait.


« What if I say I will never surrender ? What if I say I'm not like the others ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9708
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 13 Déc 2017 - 11:55
Un bien bel Annual que celui d'Aquaman, écrit par un Phillip Kennedy Johnson que je ne connais pas et un Max Fiumara aux traits plutôt troubles mais qui fonctionnent bien, ici.


Utilisant une astuce scénaristique qui est devenue finalement un peu clichée, au fil des années et après sa création dans un Superman Annual de Dave Gibbons, ce gros épisode se concentre sur un Futur possible d'Aquaman et Mera, plein de paix, de douceur et d'une descendance ; évidemment, cela ne peut fonctionner ainsi ou durer, et les apparences se révèlent trompeuses.
Après lecture, si le "truc" était finalement visible rapidement, je ne l'ai pas vu venir ; j'ai été emporté par l'histoire, classique mais très efficace. En gérant très bien les caractères de ses personnages, en gérant très bien les moments de dialogue et les plus rares moments d'action, il parvient à réaliser un vrai beau moment.

Sans grande originalité, mais avec cette efficacité dans la gestion des sentiments et des moments, il parvient à rendre les instants terribles et déchirants ; c'est bien fait. Cela se répercute, bien sûr, dans l'Histoire d'Aquaman, et le dialogue final entre Tula et Murk est beau, autant que terrible.

Avec des dessins un peu surprenants au début, mais qui cadrent finalement très bien à l'histoire, Aquaman Annual #1 est une belle et forte réussite. Un beau moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9708
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 13 Déc 2017 - 18:00

Après un #4 sous forme d'un huis-clos étouffant et plein d'une tension qui s'élève jusqu'à éclater, Mister Miracle #5 prend un chemin opposé - peu de dialogue, là où le précédent n'était que cela ; beaucoup de mouvement ; et une émotion terrible, brutale, absolue, concentrée désormais le couple de Barda et Scott.
Et c'est beau.

Tom King me prouve, déjà, sur Batman qu'il sait très bien caractériser ses personnages, évoquer leurs émotions et créer de l'interaction ici ; il reproduit, avec brio, cette gestion de la caractérisation et du sentiment, en centrant désormais sur le couple phare des New Gods.
Pour mémoire, dans le #4, le tyrannique Orion condamne Scott à mort ; le #5 montre comment Barda et Scott gèrent ça, comment ils passent les dernières heures de Mister Miracle. Et c'est beau, oui.

Avec peu de dialogue, mais beaucoup de discours philosophique d'un Scott qui tente d'échapper à l'horreur de sa situation et à ses conséquences en blablatant et en tenant de s'occuper l'esprit, le numéro parvient à montrer toute la détresse des personnages, même si elle s'exprime différemment.
Si Miracle, donc, se perd directement dans des activités qui l'empêchent de penser, de réfléchir, Barda s'abandonne, elle. Via plusieurs moments intenses, dans la sensualité et le sexe mais surtout dans des échanges sincères entre deux êtres si différents, si divergents, mais animés d'un amour sincère, Tom King parvient à me faire croire à ce couple - à cet amour impossible et improbable.
Et c'est beau, définitivement.

Avec un final prenant, terrible, en écho au début ; avec un final qui est presque jouissif, qui prépare sûrement du grandiose, King réussit encore à très, très bien mener sa série. Grâce à un Mitch Gerads en forme, même s'il a moins ici l'occasion de briller, cela rend ce Mister Miracle #5 encore passionnant, intriguant, et définitivement l'une de mes lectures préférées.
En outre, et cela sûrement à réévaluer plus tard, mais il y a définitivement un sous-texte sur les t-shirts de Mister Miracle (merci Conner de m'en avoir parlé - je n'ai plus tout en tête, mais ici il a Flash alors qu'il court après le Temps, ce n'est pas anodin) ; et les différents moments où l'image "vibre" auront sûrement du sens plus tard, quand Darkseid cessera de n'être qu'une ombre pour apparaître définitivement.
Passionnant, oui. Et riche, surtout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9708
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 13 Déc 2017 - 18:27

Avec Detective Comics #970, James Tynion IV offre une deuxième partie à son Fall of the Batmen, et continue surtout son extraordinaire chemin sur ces personnages.

Alternant intelligemment entre action, révélations et dialogues, le scénario prouve encore sa maestria et son talent à gérer la Batfamily dans son ensemble. Se concentrant, logiquement, sur Red Robin depuis son retour, il démontre clairement que si Tim Drake veut tout faire pour ne pas devenir Bat-Tim... cela le mène, irrémédiablement, à devenir comme lui - un control-freak, qui se perd et perd les siens dans une quête folle de perfection.
Pertinent, l'auteur réussit aussi à être émouvant avec Clayface, notamment dans son rapport avec Orphan, via une intelligente relation entre eux ; pertinent et brillant, encore, tout comme la relation entre Batwoman et son père, où le dynamisme de l'équipe dans son ensemble, qui n'a pas forcément de nom.

Réussissant toujours à trouver un équilibre, pourtant si difficile, entre toutes ces intrigues, ces sous-intrigues, ces méchants qui rôdent finalement depuis le début, James Tynion IV est vraiment très, très bon sur Detective Comics, définitivement son chef d'oeuvre.
Si Joe Bennett n'a, hélas, plus son niveau d'avant, et si la colorisation me semble plus terne, l'ensemble se lit très bien... et ce #970 demeure une réussite, encore une fois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9708
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 21 Déc 2017 - 19:25

Deuxième partie de Superfriends, Batman #37 rentre dans le fil du sujet de la "double-date" entre Loïs & Clark d'un côté, et Cat & Bat de l'autre.
Et si Tom King a livré, dans le précédent, un jeu du chat et de la souris entre chaque couple, mais surtout entre chaque Héros, avec notamment un exposé touchant de chacun sur l'autre, et des raisons qui cimentent leur amitié, il plonge désormais dans le coeur de son défi - et confronte les deux couples, par une sortie commune.
Et c'est vraiment fun.

En ne parlant que de ça, que d'une sortie entre deux couples si différents, où finalement la complicité ne se trouve pas là où on le pense, Tom King réalise un exercice difficile, car ça peut être en apparence plutôt lassant ou facile ; ce n'est pas le cas.
L'auteur réussit encore très bien à caractériser ses personnages, à les identifier, à leur donner une âme ; et cela vaut aussi pour les deux couples, très bien écrits également, dans le détail, dans le duo, mais aussi dans le rapport aux autres.

C'est frais, c'est drôle (Loïs & Selina sont énormes, mais Bruce & Clark disposent de répliques d'une drôlerie et d'un second degré terrible), touchant (les moments de doute, de discussion sont vrais), et ça permet vraiment de "croire" au couple Bat & Cat.
Tom King réussit, avec un Clay Mann en forme, à vraiment faire croire à ce futur mariage, en avançant doucement ses pions, et en abordant de front les sujets délicats (la réplique de Batman à Superman qui lui met sous le nez qu'il va épouser une criminelle, lui qui poursuit les criminels, est top).
Beau, touchant, drôle, tendre... une réussite, une de plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9708
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 21 Déc 2017 - 21:34

Scott Snyder, Greg Capullo et Jonathan Glapion reviennent dans Dark Knights : Metal #4 après une pause de quelques semaines - et si la fixer à ce moment de l'histoire, à la fin du premier acte, fut une bonne idée, force est de constater que cela a fait, un peu, retomber la folie et la puissance de l'intrigue.

Entendons-nous bien : tout cela est fort agréable à suivre et lire, Snyder gère encore bien son récit, en allant moins sur des révélations ou des liens bizarres entre plusieurs pans à priori opposés de l'univers DC (la réunion des Immortals dans le #1 ou le #2 fut un énorme moment de name-dropping-WTF jouissif), et utilise les éléments acquis et présentés pour faire avancer les choses.
Par principe, c'est moins impressionnant, moins fou, moins surprenant ; on est dans le milieu, où l'auteur doit avancer ses pions, rythmer son récit, et commencer à montrer comment les Héros vont s'en sortir. En soi, Snyder sait faire ça - c'est plus ses fins qui gênent, et nous font tomber de haut.

Maintenant, si ce #4 est plutôt bon, s'il parvient à régler quelques éléments, à en empirer d'autres, à faire avancer le récit, à offrir un cliffhanger un peu surprenant mais surtout efficace, s'il réussit aussi à donner une piste sur Barbatos et le coeur du "truc" (en gros, d'où vient tout ce bordel)... ça n'est pas aussi "fou-fou" qu'avant, en fait.
La faute, sûrement, à cette pause, et aussi à un focus bien trop grand, bien trop important, bien trop lourd sur les Evil Batmen - Snyder ne les réutilise pas ici, et ça fait un bien fou de ne plus les voir.

Capullo étant toujours en très grande forme, la pause est évidemment compréhensible ; mais le rythme et le dynamisme, la folie des précédents épisodes s'affaissent, disparaissent un peu.
Dommage. J'espère que la suite reprendra cette aventure démente, ça m'avait vraiment botté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9708
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 22 Déc 2017 - 20:08

Depuis janvier 2016, et le dernier numéro de Secret Wars de Jonathan Hickman et Esad Ribic, les Fantastic Four ont disparu ; Ben Grimm s'est retrouvé chez les Guardians of the Galaxy, Johnny Storm chez les Inhumains, et le monde considère que la famille Richards dans son ensemble a disparu - et s'ils veillent à recréer en vérité le Multivers, le fait demeure que Marvel n'édite plus de comics Fantastic Four.
Mais, depuis plusieurs semaines, des indices sont dispersés pour préparer leur retour (notamment dans Marvel Legacy #1), et le Marvel Two-in-One #1 de Chip Zdarsky et Jim Cheung est un immense pas dans cette direction. Qui, en plus, est une très bonne lecture.

Plongeant directement dans le coeur du sujet, Chip Zdarsky aborde de front le deuil, l'absence, la douleur, et livre des passages très émouvants, d'abord sur la solitude de Ben ou Johnny, ensuite sur leur réunion. Tout semble logique, clair, cohérent, et rempli d'une émotion réelle et puissante ; c'est beau, c'est vrai, c'est évident, et ça marque.
L'auteur, de plus, gère bien le Dr Doom en armure d'Iron Man, et parvient autant à conserver le caractère initial du personnage que son souhait d'héroïsme ; surtout, il décide vraiment d'aller à fond dans le "noeud" du problème (comment expliquer l'absence des Richards, alors que Secret Wars n'est censé plus exister dans la mémoire de quiconque ?) - il n'y a pas encore de solution, d'explication, mais la thématique est abordée.

Avec de beaux moments d'émotion, qui m'ont pris (je suis un fan des F.F. depuis presque vingt ans, j'ai commencé à suivre mensuellement les comics grâce à eux), ce #1 est une excellente surprise - je n'en attendais rien, mais ça marche, ça fonctionne, et ça touche au coeur.
Grâce à un Cheung très inspiré, cela donne une lecture très touchante et agréable. Vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9708
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 28 Déc 2017 - 10:48
Parce que c'est la période et que je suis curieux de ce type de comics, j'ai lu le DC Universe Holiday Special 2017, qui rassemble onze petites histoires normalement en lien avec Noël. Si l'ensemble est par principe inégal, la lecture en fut néanmoins très agréable.


On commence par The Reminder part 1 de Jeff Lemire et Giuseppe Camuncolli, où la veille de Noël John Constantine rôde dans un fameux bar de Metropolis, son cynisme en guirlandes - et rencontre un Clark Kent plutôt résigné, blasé, en plein doute ; un célèbre barman tente de lui remonter le moral, notamment en axant sur la présence d'un Superman. Récit simple et correct, qui prend de l'intérêt dans sa conclusion en fin de numéro.
Vient ensuite Twas the night before Christmas de Denny O'Neill et Steve Epting, intrigue également très simple mais agréable sur Batman qui empêche un meurtre. Un peu de morale, un peu de fantastique, un peu d'esprit de Noël, et un dessinateur en forme avec une page mémorable - simple mais efficace.
Il y a après You better think twive où Mairghread Scott permet à Phil Hester de retrouver notamment Green Arrow et Black Canary, sur une action de Noël où Ollie convainc Dinah de l'intérêt de faire croire et espérer les orphelins en cette période. Une nouvelle fois simple, mais totalement dans l'esprit, fun, rigolo même, et revoir G.A. par Hester suffisait déjà à me plaire.
Arrive alors Going down easy ! de Tom King et Francesco Francavilla, récit sombre et dur sur le Sergent Rock, et surtout sur un duel abominable entre un Américain et un Allemand dans la neige. Sûrement l'histoire la plus terrible et puissante, mais aussi la plus déconnectée de la période des fêtes et de Noël ; bien, vraiment, mais un peu hors-sujet.
Suit Hope for the holidays de Joshua Williamson et Neil Googe, où Flash fait une nouvelle fois preuve de son goût pour les autres et de son espoir infini, en aidant des voyageurs bloqués par la neige à rentrer chez eux. Très simple, mais très dans l'esprit du personnage, avec un final touchant avec Wally ; sûrement l'histoire la plus à-propos du magazine, juste belle et pure.
Christopher Priest et Tom Grummett nous livrent A Wilson Christmas family, un récit sur Deathstroke qui prouve son amour pour sa famille avant les drames qui vont les séparer. Pas mal, un aspect intéressant du personnage, et un Grummett plus sobre que d'habitude, donc plus agréable pour moi. Il n'empêche qu'un Slade "gentil" comme ça peut surprendre.
Driver's seat de Max Landis et Francis Manapul est un superbe récit sur l'amour entre Loïs et Clark. Outre la beauté terrible des dessins (le Superman est magnifique), il y a une attention simple et pure d'un amoureux à sa dulcinée ; vraiment beau et touchant, voici le Super-couple que j'aime.
Dan Didio et Matthew Clark mettent en avant les peu connus Atom Knights dans Silent Night, un récit post-apocalyptique obscur pour qui ne connaît pas les personnages. Cette histoire d'arbre de Noël n'a rien de désagréable, mais ne m'a pas touché par ma méconnaissance des héros ; dommage.
Holiday spirit de Shea Fontana et Otto Schmidt montrent les Teen Titans face aux forces sombres de Noël, avec un sauvetage de Starfire qui ne dispose d'aucun souvenir des fêtes, donc aucun mauvais souvenir à utiliser. Simple mais efficace, avec une bonne dynamique pour ce groupe que j'apprends à apprécier.
Swamp Thing apparaît dans l'étrange The echo of the abyss de Scott Bryan Wilson & Nic Klein, avec un aspect graphique superbe mais un récit un peu téléphoné et mal conçu. L'idée de base, redonner espoir chez des astronautes qui voient le monde se déchirer, n'est pas mal, mais c'est vraiment mal réalisé.
Solstice de Greg Rucka et Bilquis Evely montrent les liens entre Wonder Woman et Batman, et construit encore la relation privilégiée entre eux, qui doivent lutter contre leurs ténèbres pour permettre aux lumières de vivre dans leurs mondes. Bien fait, bien réalisé, bien écrit, ce petit récit est anecdotique mais très agréable, dans sa compréhension des personnages.
On finit par The Reminder part 2, où Clark finit par l'emporter sur les doutes qui l'agressent une fois par an, réduit le cynisme de Constantine et l'invite même pour un repas de Noël. Joli conte, efficace, qui boucle le numéro et m'a fait finir sur un sourire.

En définitive, DC Universe Holiday Special 2017 donne ce qu'on attend (des récits positifs de Noël, hormis le beau mais hors-sujet sur le Sergent Rock), est évidemment inégal, mais très agréable et plaisant. Moi qui goûte peu Noël y est pris du plaisir.
J'ignore si cela sera édité en France, mais ce serait un bon numéro gratuit à offrir aux lecteurs en décembre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Les comics que vous lisez en ce moment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 14 ... 21  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les comics que vous lisez en ce moment
» Quel(s) livres lisez vous en ce moment?
» Ce que vous lisez en ce moment
» Ce que vous lisez en ce moment
» Combien de livres lisez-vous en même temps?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme partage :: L'univers Comics :: Comics-